Archive pour la catégorie 'PRIERE'

SEMER NOS BENEDICTIONS

Bouddha Shakyamouni

Voici une superbe vidéo qui nous rappelle les mille et une façons dont nous disposons pour semer nos bénédictions comme des graines d’Amour et de Lumière. Lorsque toutes ces graines seront à maturité, elles éclateront en feux d’artifices pour fêter l’entrée dans le nouveau paradigme. N’est-ce pas un programme plus réjouissant que celui qui vous est servi chaque jour au journal télévisé ?

Image de prévisualisation YouTube

Le  pouvoir de la bénédiction

Juste avant que Thomas Edison ne meure, on lui avait demandé :
« Qu’est-ce que l’électricité ? »
Il avait alors répondu : « Je ne le sais pas. Elle est, servez-vous-en ! »
Il en est de même de la bénédiction : ça marche, qu’importe le pourquoi !
Mais que veut dire le mot Bénir ?
Pourquoi bénir ?
Quoi bénir ?
Tout d’abord, le verbe Bénir signifie « dire du bien, vouloir le bien,
voir le bien, penser le bien ou souhaiter le bien. »
C’est envelopper de lumière une situation ou un individu.
Il n’a donc pas l’unique connotation spirituelle connue.
Quant au verbe Harmoniser, il veut simplement dire « rendre harmonieux ».

Voici quelques-uns de ses bienfaits :


— La bénédiction nous enlève tout le stress, tout le poids d’une situation.
Nous n’avons plus à penser aux solutions, à chercher comment résoudre une situation à tenter de trouver l’issue ou la solution. C’est comme si nous pouvions délier de l’intérieur toutes situations non harmonieuses pour établir l’harmonie totale et parfaite.

— La bénédiction génère en nous une grande paix, une force tranquille et une formidable énergie.
— La bénédiction vient à bout de toutes les résistances, elle anéantit les obstacles qui se dressent sur notre chemin et nous permet de changer le cours des choses dans l’harmonie.

— La bénédiction multiplie les choses positives dans nos vies et nous permet de nous doter d’une plus grande solidité intérieure.
— La bénédiction nous permet d’aider quelqu’un à distance, de pacifier les autres et de voir se produire l’impossible.

Dans quels domaines l’appliquer ?
Sur les plans spirituel, mental, personnel, physique, professionnel, financier, matériel, relationnel, amoureux, familial, etc.

Comment et quoi bénir ?
Il s’agit tout simplement de répéter cette phrase : « Je bénis et j’harmonise » et de rajouter le sujet ou l’objet que vous voulez bénir.

Bref, nous pouvons tout bénir, sans exception :
les personnes, les objets, les situations et ce, où que nous soyons.
C’est un outil extraordinaire qui peut transformer toutes les facettes de notre vie.

Un texte de Madeleen Dubois auteure du livre Le pouvoir de la bénédiction

Chaque défi est l’occasion d’un miracle

 main-paillettes

« Nous faisons tous face à des problèmes, parfois graves, à un moment ou à un autre. Pourtant, alors que nous pensons en avoir plusieurs de nature différente, en réalité, nous n’en avons qu’un : notre séparation d’avec Dieu. Une fois que nous nous sommes réalignés avec la Vérité de notre être, ce qui est faux ne peut plus subsister longtemps en notre présence.
 
Récemment, j’expliquais à ma fille que la vie, il ne s’agit pas d’éviter les problèmes : il s’agit de devenir quelqu’un qui sait comment les accueillir de façon positive. Il s’agit de prendre l’entière responsabilité de ce que nous avons pu faire pour contribuer au problème, de nous pardonner et de pardonner à autrui, de prier pour toutes les personnes concernées et de cultiver notre foi que les miracles divins sont en route vers nous.
 
Avoir un problème n’est pas nécessairement une mauvaise chose ; s’il survient, c’est qu’il fait partie du curriculum conçu par Dieu comme expérience d’apprentissage pour tous les partis impliqués. Or, une fois que nous avons affronté les problèmes et reçu les miracles les résolvant, une des convictions que nous acquérons est que les miracles s’accomplissent. Les miracles viennent de la conviction, et rien ne nous convainc davantage que d’être rescapés du fond du puits où nous sommes tombés.
 
Dieu peut démêler l’écheveau des énergies dysfonctionnelles qui envahissent une situation : Il le fera si nous la remettons entre Ses mains. En imaginations, infusez de lumière la situation qui vous trouble. Relâchez l’emprise de vos attitudes. Voyez la situation comme une leçon – la possibilité de démontrer le pouvoir miraculeux de Dieu de guérir toute chose – et remettez-là entre les mains de Dieu en Le remerciant. Sentez qu’en tant qu’individu, vous ne portez plus le problème sur vos épaules et vous n’avez plus à le résoudre. Déployez-vous dans l’infinité de votre être et de là, tournez votre attention vers le problème et sa solution. De cette manière, vous ajoutez à votre capacité de faire face une dimension supplémentaire de pouvoir. Nous héritons des règles du monde auquel nous nous identifions. Quand nous nous identifions uniquement à l’Esprit, il n’y a plus de règles, sauf celles de l’amour et de la miséricorde. »

 

« Mon Dieu
Je dépose ce problème sur Ton autel.
Je Te demande d’interpréter cette situation à ma place.
Fais que je ne vois que l’amour en l’autre et en moi.
Montre-moi ce que je dois voir.
Montre-moi ce que je dois faire.
Aide-moi à pardonner.
Libère mon esprit de la peur.
Merci, mon Dieu.
Amen.« 

Morceaux choisis extraits des pages 64 et 65 du livre Le changement : Un cadeau inestimable, chapitre 3 intitulé De la Pensée négative à l’Amour positif, de Marianne Williamson. Paru au Editions du Roseau en 2006.

Image de prévisualisation YouTube
 
Au sujet de l’auteure : Marianne Williamson
Ecrivaine américaine de renommée internationale, auteure de nombreux ouvrages traduits dans plus de vingt langues, et du célèbre texte Jouer petit ne sert pas le monde, lu par Nelson Mandela lors de son discours d’investiture, Marianne Williamson a commencé à étudier Un Cours En Miracles en 1978. Elle est l’une des nombreuses personnes dont la vie a été transformée par ce programme autodidactique de psychothérapie spirituelle.
 
En 1992, elle écrivait un premier ouvrage de réflexions sur les principes du Cours, intitulé Un retour à l’Amour. Vingt après elle publie Le Changement : Un Cadeau Inestimable.
 
« Il y a vingt ans, je considérais la sagesse d’Un cours en miracles comme un outil de transformation individuelle ; aujourd’hui, je la vois comme une moyen de changer le monde. Mais surtout, je constate à quel point ces deux visions sont intimement liées. Voilà pourquoi j’ai écrit ce livre : Je souhaite à nouveau réfléchir – et encore plus profondément, je l’espère – à certains des principes d’Un Cours en Miracles. » – Marianne Williamson.
 
Depuis plus de trente ans, elle a animé des conférences et des séminaires basés sur les concepts du Cours.
 

1 clic pour en savoir plus sur :

Publié dans:LUMIERE, PRIERE, VIDEOS à voir |on 19 juin, 2015 |Pas de commentaires »

PRIERE : présence de Dieu

images (9)

Que Dieu soit dans ma tête et dans ma compréhension du monde

Que Dieu soit dans mes yeux et dans mon regard

Que Dieu soit dans ma bouche et dans ma parole

Que Dieu soit sur mes lèvres et dans mes salutations

Que Dieu soit dans mon nez et dans mon sens olfactif

Que Dieu soit dans mes oreilles et dans mon écoute

Que Dieu soit dans mon cou et dans mon humilité

Que Dieu soit dans mes épaules et dans mon allure

Que Dieu soit dans mon dos et dans ma posture

Que Dieu soit dans mes bras et dans mon accueil

Que Dieu soit dans mes mains et dans mon travail

Que Dieu soit dans mes jambes et dans ma démarche

Que Dieu soit dans mes pieds et dans mon équilibre

Que Dieu soit dans mes articulations et dans mes rapports avec autrui

Que Dieu soit dans mon estomac et dans mes sentiments

Que Dieu soit dans mes intestins et dans mon pardon

Que Dieu soit dans mes reins et dans mon mouvement

Que Dieu soit dans mes poumons et dans ma respiration

Que Dieu soit dans mon coeur et dans mon amour

Que Dieu soit dans ma peau et dans mon toucher

Que Dieu soit ma chair et dans ma douleur et dans mes désirs

Que Dieu soit dans mon sang et dans mon quotidien

Que Dieu soit dans mes os et dans mon agonie

Que Dieu soit là au moment ultime et lorsque je revivrai

Caroline Myss

Adapté d’une prière traditionnelle par le révérend Jim Cotter, publiée dans son livre Prayer at Night, Cairns Publications, Sheffield, Angleterre, 1988.

Publié dans:PRIERE |on 4 mars, 2015 |Pas de commentaires »

LA BONNE PRIÈRE de Peter Deunov

2

Seigneur Dieu, notre doux Père des Cieux, qui nous as fait don de la vie et de la santé, afin que nous T’adorions dans la joie, envoie-nous

Ton esprit pour nous protéger, pour nous garder de tout mal, et de toute mauvaise pensée.

Apprends-nous à faire Ta volonté,

À sanctifier ton nom, à Te glorifier sans cesse,

Sanctifie notre Esprit, élève nos cœurs et notre raison, pour que nous observions Tes commandements et Tes ordonnances.

Inspire-nous, par Ta Sainte Présence, de pures pensées, et dirige-nous, afin que nous Te servions dans la joie.

Bénis la vie que nous Te consacrons, pour le plus grand bien de nos frères et de nos proches.

Aide-nous, assiste-nous, afin que nous grandissions chaque jour, de plus en plus en toute connaissance et en sagesse, et que nous demeurions dans Ta vérité.

Guide-nous, afin que tout ce que nous entreprenons pour Ton Saint Nom, contribue à établir Ton règne sur la terre.

Nourris nos âmes du pain des Cieux, et remplis-nous de Ta force, pour que nous puissions réussir dans notre vie.

Et puisque Tu nous combles de toutes Tes bénédictions, daigne y ajouter Ton Amour, afin qu’il demeure éternellement notre loi.

Car c’est à Toi, qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire, aux siècles des siècles,

 

Amen !

©©©©©

Publié dans:PRIERE |on 11 février, 2015 |Pas de commentaires »

LA PRIERE SAUVAGE

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=X4bv_EgVB5E&feature=youtu.be&a

La « PRIERE SAUVAGE » pour tous ceux qui souhaitent vivre vraie et exaucer leurs souhaits, en osant traverser leurs peurs dans la FOI et la CONFIANCE en cette énergie qu’on appelle DIEU, entre autre ! 

C’est ainsi que prient les peuples naturels qui n’ont pas été cassés par une éducation mettant en priorité le classe et le conformisme. Car ces gens croient tellement en cette très belle et grandiose énergie qu’est DIEU qu’ils ne veulent pas faire cette comédie de lui cacher quelque chose. Et ils n’ont pas peur d’être abandonné ou puni, s’ils osent être vrais ! 

Ces peuples naturels n’ont pas honte de leurs sentiments ou que les gens sachent ce qu’ils vivent ! De négatif comme de images (3)positif !

A l’origine de la remise en place du CHAMANISME SAUVAGE, des CHANTS et des DANSES CHAMANIQUES fondamentaux, je propose des conférences et des stages sur ces passionnants sujets, avec mon époux le docteur et chamane Christian Tal SCHALLER

 

Maître Johanne RAZANAMAHAY-SCHALLER

 

Publié dans:PRIERE, VIDEOS à voir |on 3 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

L’Assomption – Prières à Marie

 

assomption

L’Assomption est une fête catholique instituée au 15 août. C’est aussi le jour de fête de toutes les Marie ainsi qu’un jour férié donnant souvent lieu à un pont.

Le week-end de l’Assomption

Le jour de l’Assomption est férié pour la plupart des pays de tradition catholique, comme la France, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg. Notons également que l’Assomption est jour de fête nationale pour l’Acadie, une région francophone du Canada. 

Pour l’année 2014, l’Assomption tombe un vendredi, ce qui permet à beaucoup de salariés de partir en we prolongé lors de l’Assomption ! De ce fait, c’est aussi une période particulièrement chargée sur les routes. Alors si vous avez prévu de prendre la voiture durant le week-end du 15 août, soyez prudents, adaptez votre conduite à la densité du trafic et faites des pauses régulièrement.

Processions, fêtes du 15 août

L’Assomption est célébrée dans beaucoup de grandes villes par des processions aux flambeaux durant lesquelles la statue de la Vierge est transportée sur les épaules des porteurs à travers la ville. Ces processions magnifiques, comme celles de Lyon ou Marseille, attirent autant les fervents Catholiques que les touristes. Des traditions à la fois religieuses et folkloriques sont également liées à l’Assomption, comme les fêtes de la moisson mais aussi et surtout les célébrations maritimes. Ainsi dans de nombreuses villes portuaires ont lieu le 15 août des bénédictions de la mer et des bateaux de pêche. Il est vrai qu’autrefois Marie était considérée par les femmes de pêcheurs comme la protectrice à laquelle elles recommandaient leurs époux partis en mer ! 

Une fête chrétienne ou catholique ?

L’Assomption commémore le rappel à Dieu de Marie et son élévation miraculeuse au ciel. Le récit de la mort de Marie ne nous est pas connu par les évangiles, mais par des textes dits « apocryphes », c’est-à-dire des écrits dont l’authenticité n’est pas établie. Cependant, un dogme établi par le pape Pie XII en 1950, proclame que l’Assomption fête la présence corporelle au ciel de la Vierge Marie après sa mort. Les Orthodoxes fêtent eux aussi la mort et la montée au ciel de la Vierge Marie au 15 août, mais sans se référer au dogme de l’Assomption. Quant aux Protestants, ils n’ajoutent pas foi au dogme de l’Assomption et ils ne célèbrent donc pas cette fête.

Prières à Marie

L’Assomption est une fête dédiée à Marie, alors pourquoi ne pas en profiter pour découvrir ou re-découvrir de jolis textes qui lui sont consacrés ? 
Nous commencerons par une prière à Marie écrite par Jean-Paul II, dont la version illustrée en carte virtuelle vous est également proposée. Nous continuerons ensuite avec le célébre Magnificat, le cantique chanté par la Vierge Marie aprés l’Annonciation lors de la Visitation. également appelé Cantique de Marie, ce chant vient de l’évangile selon Saint Luc (chapitre 1, versets 46 à 56). Enfin, nous terminerons avec le Salve Regina, une ancienne prière en latin, chantée, dont nous vous proposons une traduction en français.

priere_JPII

Prière à Marie de Jean-Paul II

« O Mère des hommes et des peuples, 
toi qui ressens d’une façon maternelle toutes les luttes entre le bien et le mal qui secouent le monde contemporain,
reçois cet appel que nous adressons directement à ton Coeur. 
Avec ton amour de Mère et de Servante du Seigneur,
embrasse notre monde humain que nous t’offrons et te consacrons, 
pleins d’inquiétude pour le sort terrestre et éternel des hommes et des peuples… »

Jean-Paul II, extraits de la prière du 25 mars 1984.

Magnificat : Luc 1,46-55

« Mon âme exalte le Seigneur,
Exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur.

Il s’est penché sur son humble servante,
Désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles,
Saint est son nom.

Son amour s’étend d’âge en âge,
Sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,
Il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leur trône,
Il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
Renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur,
Il se souvient de son amour.

De la promesse faite à nos pères,
En faveur d’Abraham et de sa race à jamais.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
Pour les siécles des siécles. Amen. »

Cartes à envoyer pour la Sainte Marie, le 15 août

Salve Regina

« Je te salue, O Reine, Mère de miséricorde,
toi qui es pour nous vie, douceur, espérance. 

Vers toi, nous les fils d’Eve,
nous crions dans notre exil,
Vers toi nous soupirons
gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. 

Toi, notre Avocate,
tourne vers nous tes yeux pleins de bonté,
Et Jésus, ton fils béni,
montre-le nous au terme de cet exil.

O clémente, ô si bonne, ô douce, Vierge Marie. »

Publié dans:PRIERE |on 15 août, 2014 |Pas de commentaires »

LA PRIERE DU CŒUR

images (19)

L’accès au divin s’exprime dans l’émotivité religieuse au travers des cérémonies et des rituels qui en découlent. Son accès est possible surtout par la pratique de la prière.

La prière, phénomène spirituel, n’est pas accessible aux techniques expérimentales modernes. Aussi pour en connaître les mécanismes, il n’existe que l’observation de ses pratiques et de ses manifestations.

La prière est l’effort conscient de l’homme qui souhaite communiquer avec des entités de l’au-delà, qu’elles soient ancêtres, saints ou membres des hiérarchies célestes allant des anges à Dieu lui-même. La vraie prière doit être une démarche profondément humble car sans humilité, peu de chance d’un quelconque retour positif émanant du divin. Tendre vers le monde divin en toute simplicité aussi souvent que possible prépare cette communion intime avec les êtres composant les hiérarchies célestes.

L’acte de prière est un acte d’amour. Sans amour, la prière, comme celui qui prie, est une coque vide. L’acte de prière est également un don de soi, car nous devenons l’intermédiaire
entre l’objet de la prière et le destinataire de cette prière. Pour prier avec efficacité, non seulement il faut aimer d’amour désintéressé mais il faut devenir serviteur d’autrui, et pour servir efficacement autrui, il faut être humble.

La prière n’a pas besoin de mécanismes précis. La plus efficace des prières est la prière du cœur. Si  prier c’est travailler à faire évoluer les choses, c’est alors une grande responsabilité. La prière fervente, dont le but est mal évalué peut, et c’est là une vérité, influencer les choses et les événements dans un sens qui n’est plus altruiste et humble mais qui devient alors un but égoïste et incontrôlé.

La prière peut influencer en bien, mais également en mal. Effectuée sans esprit de charité, la prière peut faire évoluer les choses dans une orientation sans rapport avec la situation espérée par la démarche entreprise initialement.

La prière est une porte ouverte vers le divin, mais elle peut devenir un frein si elle n’est pas isolée des passions humaines. Les passions influencent la raison. Prier est une aide constructive. Les alchimistes ou philosophes par le feu ne disent-ils pas : « Ora Ora Ora et Labora » « prie prie prie et travaille » « prie et oeuvre au fourneau de ton cœur et tu connaîtras la Félicité ».

Celui qui prie doit être conscient d’œuvrer à sa propre rédemption. Celui qui ne prie pas se prive d’un trésor très précieux. Le croyant sait qu’il chemine déjà vers une autre vie alors que l’athée pense qu’il n’y a que néant après la mort physique. C’est parce que notre âme est issue de la sphère divine que nous nous tournons par la prière vers le divin, comme des enfants qui se réfugient instinctivement sous la protection de leurs parents.

La prière du cœur, nous la nommons ainsi pour bien la distinguer de la prière récitée de façon répétitive, dont certains pensent que le nombre amplifiera le résultat, la prière du cœur, disions-nous, ne souffre pas de répétition sans consistance, elle n’a besoin que d’être la traduction de ce que le cœur allié à la raison souhaite intensément.

De plus, si dans certaines situations, le Pater et l’Ave Maria suffisent (et nul n’est besoin aujourd’hui de prouver leur efficacité) dans des circonstances particulières une prière sincère totalement improvisée mais opportune atteindra infailliblement son but car ce que Dieu a mis dans notre cœur est amour et lorsque l’amour retourne vers Dieu, nous pourrions dire la boucle est bouclée, l’objet de la prière est déjà réalisé dans la sphère céleste.

Les mots de prière viennent du cœur et il reste à l’être à les transformer en énergie bienfaisante. Le sens du divin donne toute sa signification à l’épanouissement de la personnalité humaine. La prière est une alchimie. Elle est le feu et le cœur en est le creuset. Le cœur est le fourneau alimenté par les impuretés de la vie matérielle et spirituelle.

Prière avant l’Etude

O Marie, Mère du Bel Amour, de la Crainte

De la Connaissance et de la sainte Espérance;

Toi, dont la sainte intercession a donné à beaucoup

De tes fils de faire d’admirables progrès dans la science

Et dans la sainteté, bien que, par eux-mêmes,

Ils aient été peu doués pour les choses de l’esprit;

Je te choisis comme guide et comme patronne de mes études.

Puisque tu as été honorée plus que tous les Saints

Du resplendissement de la lumière céleste;

Je te prie humblement par les entrailles de ta bonté maternelle,

Et surtout par la Sagesse qui a pris chair en toi;

Accorde-moi, par ton intercession, la grâce du Saint-Esprit,

Pour que mon esprit puisse comprendre, ma mémoire retenir,

Mes paroles exprimer, tout ce qui pourra être utile à moi

Et aux autres, pour l’honneur de la Sainte Eglise,

Et celui du nom de ton Fils, pour la gloire de Dieu

Et pour mon salut. AMEN.

Thomas d’Aquin ( 1227-1274 )

Publié dans:PRIERE |on 12 mai, 2014 |Pas de commentaires »

De la prière : à qui s’adresser

images (8)

La prière est-elle agréable à Dieu ?
 » La prière est toujours agréable à Dieu quand elle est dictée par le coeur, car l’intention est tout pour lui, et la prière du coeur est préférable à celle que tu peux lire, quelque belle qu’elle soit, si tu la lis plus avec les lèvres qu’avec la pensée. La prière est agréable à Dieu quand elle est dite avec foi, ferveur et sincérité ; mais ne crois pas qu’il soit touché de celle de l’homme vain, orgueilleux et égoïste, à moins que ce ne soit de sa part un acte de sincère repentir et de véritable humilité. « 

Quel est le caractère général de la prière ?
 » La prière est un acte d’adoration. Prier Dieu, c’est penser à lui ; c’est se rapprocher de lui ; c’est se mettre en communication avec lui. Par la prière, on peut se proposer trois choses : louer, demander, remercier. « 

La prière rend-elle l’homme meilleur ?
 » Oui, car celui qui prie avec ferveur et confiance est plus fort contre les tentations du mal, et Dieu lui envoie de bons Esprits pour l’assister. C’est un secours qui n’est jamais refusé quand il est demandé avec sincérité. « 
- Comment se fait-il que certaines personnes qui prient beaucoup sont, malgré cela, d’un très mauvais caractère, jalouses, envieuses, acariâtres ; qu’elles manquent de bienveillance et d’indulgence ; qu’elles soient même quelquefois vicieuses ?
 » L’essentiel n’est pas de beaucoup prier, mais de bien prier. Ces personnes croient que tout le mérite est dans la longueur de la prière, et ferment les yeux sur leurs propres défauts. La prière est pour elles une occupation, un emploi du temps, mais non une étude d’elles-mêmes. Ce n’est pas le remède qui est inefficace, c’est la manière dont il est employé. « 

Peut-on prier utilement Dieu de nous pardonner nos fautes ?
 » Dieu sait discerner le bien et le mal : la prière ne cache pas les fautes. Celui qui demande à Dieu le pardon de ses fautes ne l’obtient qu’en changeant de conduite. Les bonnes actions sont la meilleure des prières, car les actes valent mieux que les paroles. « 

Peut-on prier utilement pour autrui ?
 » L’Esprit de celui qui prie agit par sa volonté de faire le bien. Par la prière, il attire à lui les bons Esprits qui s’associent au bien qu’il veut faire. « 

Nous possédons en nous-mêmes, par la pensée et la volonté, une puissance d’action qui s’étend bien au-delà des limites de notre sphère corporelle. La prière pour autrui est un acte de cette volonté. Si elle est ardente et sincère, elle peut appeler à son aide les bons Esprits, afin de lui suggérer de bonnes pensées et lui donner la force du corps et de l’âme dont il a besoin. Mais là encore la prière du coeur est tout, celle des lèvres n’est rien.

Les prières que nous faisons pour nous-mêmes peuvent-elles changer la nature de nos épreuves et en détourner le cours ?

 » Vos épreuves sont entre les mains de Dieu et il en est qui doivent être subies jusqu’au bout, mais alors Dieu tient toujours compte de la résignation. La prière appelle à vous les bons Esprits qui vous donnent la force de les supporter avec courage, et elles vous paraissent moins dures. Nous l’avons dit, la prière n’est jamais inutile quand elle est bien faite, parce qu’elle donne la force, et c’est déjà un grand résultat. Aide-toi, le Ciel t’aidera, tu sais cela. D’ailleurs, Dieu ne peut changer l’ordre de la nature au gré de chacun, car ce qui est un grand mal à votre point de vue mesquin et à celui de votre vie éphémère est souvent un grand bien dans l’ordre général de l’univers ; et puis, combien n’y a-t-il pas de maux dont l’homme est le propre auteur par son imprévoyance ou par ses fautes ! Il en est puni par où il a péché. Cependant, les demandes justes sont plus souvent exaucées que vous ne pensez ; vous croyez que Dieu ne vous a pas écoutés, parce qu’il n’a pas fait un miracle pour vous, tandis qu’il vous assiste par des moyens tellement naturels qu’ils vous semblent l’effet du hasard ou de la force des choses ; souvent aussi, le plus souvent même, il vous suscite la pensée nécessaire pour vous tirer vous-mêmes d’embarras. « 

Est-il utile de prier pour les morts et pour les Esprits souffrants, et dans ce cas, comment nos prières peuvent-elles leur procurer du soulagement et abréger leurs souffrances ; ont-elles le pouvoir de faire fléchir la justice de Dieu ?

 » La prière ne peut avoir pour effet de changer les desseins de Dieu, mais l’âme pour laquelle on prie en éprouve du soulagement, parce que c’est un témoignage d’intérêt qu’on lui donne, et que le malheureux est toujours soulagé quand il trouve des âmes charitables qui compatissent à ses douleurs. D’un autre côté, par la prière on l’excite au repentir et au désir de faire ce qu’il faut pour être heureux ; c’est en ce sens qu’on peut abréger sa peine, si de son côté il seconde par sa bonne volonté. Ce désir d’amélioration, excité par la prière, attire près de l’Esprit souffrant des Esprits meilleurs qui viennent l’éclairer, le consoler et lui donner l’espérance. Jésus priait pour les brebis égarées ; il vous montre par là que vous seriez coupables de ne pas le faire pour ceux qui en ont le plus besoin. « 

Que penser de l’opinion qui rejette la prière pour les morts, par la raison qu’elle n’est pas prescrite dans l’Evangile ?
 » Le Christ a dit aux hommes : Aimez-vous les uns les autres. Cette recommandation renferme celle d’employer tous les moyens possibles de leur témoigner de l’affection, sans entrer pour cela dans aucun détail sur la manière d’atteindre ce but. S’il est vrai que rien ne peut détourner le Créateur d’appliquer la justice, dont il est le type, à toutes les actions de l’Esprit, il n’en est pas moins vrai que la prière que vous lui adressez pour celui qui vous inspire de l’affection est pour lui un témoignage de souvenir qui ne peut que contribuer à alléger ses souffrances et le consoler. Dès qu’il témoigne le moindre repentir, et alors seulement, il est secouru ; mais on ne lui laisse jamais ignorer qu’une âme sympathique s’est occupée de lui, et on lui laisse la douce pensée que son intercession lui a été utile. Il en résulte nécessairement de sa part un sentiment de reconnaissance et d’affection pour celui qui lui a donné cette preuve d’attachement ou de pitié ; par conséquent, l’amour que recommandait le Christ aux hommes n’a fait que s’accroître entre eux ; ils ont donc tous deux obéi à la loi d’amour et d’union de tous les êtres, loi divine qui doit amener l’unité, but et fin de l’Esprit . « 

Peut-on prier les Esprits ?
 » On peut prier les bons Esprits comme étant les messagers de Dieu et les exécuteurs de ses volontés ; mais leur pouvoir est en raison de leur supériorité, et relève toujours du maître de toutes choses, sans la permission de qui rien ne se fait ; c’est pourquoi les prières qu’on leur adresse ne sont efficaces que si elles sont agréées par Dieu. « 

Issu du livre d’Allan Kardec : Le livre des Esprits – Livre II

Publié dans:ESPRITS, PRIERE |on 1 décembre, 2013 |Pas de commentaires »

Hommage à la Mère

Hommage à la Mère dans MARIE-MADELEINE images-26

Chères Âmes, accueillez notre Amour.

En tout Être humain et en toute forme de vie, existe la Femme Sacrée. Celle-ci se manifeste à vous et à la vie qui l’entoure sous plusieurs aspects merveilleux : celui de la créatrice, celui de la guérisseuse, celui de la diffusion de l’Amour sans réserve, dans toute sa lumière. Et parmi ces multiples aspects, expressions d’Isis, de Myriam-Marie-Magdeleine, il y celui a la Mère. Rendons hommage à la Mère.

La Mère, Femme Sacrée est celle qui accueille la vie. Son accueil est celui de l’univers manifesté en un Être humain qu’elle porte dans ses entrailles, qu’elle porte dans son cœur, par amour, sans jamais l’y emprisonner. La Mère est aussi celle qui reconnaît dans la nature universelle de chaque Être sa dimension individuelle, soit son essence; l’essence reconnue permettra à l’Être de la déployer et d’en ressentir la pure joie de l’existence et l’union aux autres Êtres humains par sa collaboration à l’œuvre commune. Elle reconnaît l’enfant et sa beauté, ses dons, ses qualités. Elle anime en lui son mouvement créateur. Et c’est ainsi que son accueil, sa reconnaissance, son animation permettent l’éveil d’un Être universel incarné pour qu’il se déploie dans toute sa beauté. Elle collabore au miracle de l’univers. Ainsi, elle est sacrée.

Nous vous proposons d’éveiller en vous la Mère, Femme Sacrée : chaque jour, pendant les prochains jours, reconnaissez un aspect de vous, soit de votre essence, de même qu’un aspect merveilleux d’un Être qui croise votre chemin. Ressentez en vous la lumière de ce que vous reconnaissez en vous et en l’autre et inscrivez-le dans un petit livre sacré que vous porterez sur vous.

En reconnaissant ainsi un aspect très concret de votre beauté, soit d’une véritable qualité  et celle d’un autre Être la Mère en vous s’éveillera et vous en sentirez l’Amour inconditionnel.

Accueillez notre Amour

Maître Saint-Germain
Par Pierre Lessard

Publié dans:MARIE-MADELEINE, NATURE, PENSEE, PRIERE |on 16 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

LA GRANDE INVOCATION

LA GRANDE INVOCATION dans PRIERE ff

 

Du point de Lumière dans la pensée de Dieu

Que la Lumière afflue dans la pensée des hommes.

Que la Lumière descende sur la Terre.

Du point d’Amour dans le Coeur de Dieu

Que l’amour afflue dans le coeur des hommes.

Puisse le Christ revenir sur Terre.

Du centre où la Volonté de Dieu est connue

Que le dessein guide le faible vouloir des hommes.

Le dessein que le Maître connaît et sert.

Du centre que nous appelons la race des hommes

Que le Plan d’Amour et de Lumière s’épanouisse,

Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que Lumière, Amour et Puissance restaurent le Plan

sur la Terre.

 

Cette Invocation ou Prière n’appartient à aucune personne ni à aucun groupe en particulier mais à toute l’humanité. En s’en servant et en encourageant d’autres à s’en servir on ne soutient aucune organisation ni aucun groupe particuliers.

Cette Invocation paraît fréquemment dans des journaux et revues de plusieurs pays, et est radiodiffusée dans le monde entier. Plusieurs milliers de personnes l’emploient chaque jour créant ainsi une opinion publique mondiale spirituelle, qui peut devenir irrésistible.

L’opinion publique est créée par un grand nombre de personnes qui pensent de la même manière à propos de la même chose. Voulez-vous ajouter le pouvoir de votre pensée en employant cette Invocation chaque jour, et, si possible, la placer devant d’autres ?

« La beauté et la force de cette Invocation résident dans sa simplicité, et dans l’expression de certaines vérités fondamentales, que tous les hommes acceptent normalement et spontanément: la vérité de l’existence d’Une Intelligence supérieure à laquelle nous donnons vaguement le nom de Dieu; la vérité que derrière toutes les apparences extérieures, la puissance motrice de l’univers est l’Amour; la vérité qu’une grande Individualité, appelée par les chrétiens le Christ, est apparue sur terre pour incarner cet amour sous une forme intelligible ; la vérité que l’amour et l’intelligence émanent de ce que l’on appelle la Volonté de Dieu ; et enfin la vérité évidente que le plan divin ne peut se manifester que par l’entremise de l’humanité. »

ALICE A. BAILEY.

Publié dans:PRIERE |on 13 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

La prière du guerrier spirituel

 Venez me rejoindre sur le FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

La prière du guerrier spirituel  dans PRIERE de-mythe-209x300

Je suis ce que je suis.

Par la foi que j’ai dans ma beauté,
je développe la confiance.

Dans la douceur,
j’ai la force.

Dans le silence,
je marche avec les dieux.

Dans la paix,
je me comprends moi-même
et je comprends le monde.

Dans le conflit,
je ne vois qu’une occasion
de choisir la paix.

Dans le détachement,
je suis libre.

Dans le respect de tout ce qui est vivant,
je me respecte moi-même.

Dans l’éternité,
j’ai de la compassion
pour la nature de toutes les choses.

Dans l’amour,
j’accepte inconditionnellement
l’évolution des autres.

Dans le don,
je ne fais que recevoir.

Dans la liberté,
j’ai la puissance.

Dans mon individualité,
j’exprime la Force Divine en moi.

Dans le service,
je donne ce que je suis devenu(e).

Je suis ce que je suis :

Complet(e),
Entier(e),
Guéri(e),
Sauvé(e),
Éternel(le),
Immortel(le),
Universel(le)
et Infini(e).

Dans la gratitude débordant de mon coeur
pour les incroyables dons que j’ai reçus,
je ressens et j’enseigne ma spécialité :

La Joie intérieure et l’allégresse divine.

Et c’est ainsi.

(Amen)

 Auteur inconnu

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 23 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Sources bibliques du Notre Père


Texte issu du Carnet de Recherche n°
 14 – La prière de Jésus-Christ de Christian Sastre dans « MES CARNETS DE RECHERCHE »

90 articles ésotériques pour, mieux que vivre, EXISTER

 Des écrits sur mes recherches principalement axées
sur la spiritualité et le mysticisme

                                                                           Christian Sastre

Avec son aimable autorisation

Sources bibliques du Notre Père dans PRIERE ensemble-pour-2012-575x4081-300x212

Afin d’avoir une meilleure connaissance de l’origine de cette sublime prière enseignée par Jésus, il est nécessaire de se pencher sur la Bible pour en rassembler des versets épars extraits de quatre Livres. Il s’agit des Évangiles de Matthieu, de Marc et de Luc, ainsi que, pour la doxologie, du Premier Livre des Chroniques. (2)

Un fait remarquable est à relever concernant les versets du Notre Père pour chaque Évangile. Leur nombre augmente en fonction de leur rédaction chronologique.

On peut donc en déduire que les disciples ont tardé à prendre conscience de l’importance de cet acte spirituel que représente la prière. Cela est confirmé par la demande de l’un d’eux à Jésus sur la façon de prier (3) ce qui laisse à penser qu’ils n’avaient aucune méthode personnelle.

a) L’Évangile selon saint Marc a probablement été rédigé entre 65 et 70 après Jésus-Christ ; ce qui semble en faire le plus ancien des Livres du Nouveau Testament.

Au chapitre 11, verset 25, Marc fait une courte allusion à la prière du Seigneur. Sans être aussi prolixe que Luc et Matthieu, saint Marc rapporte simplement un conseil que donne Jésus à ses disciples. Ce conseil serait plutôt à mettre en relation avec des fautes. Si celles-ci n’étaient pas « remises » ou absoutes, elles risqueraient de produire des conséquences ou des réactions défavorables dans une vie prochaine.

« Et quand vous êtes debout pour prier, remettez, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, afin que votre Père qui est dans les cieux vous remette aussi vos offenses ! »

Ce conseil vient après que l’apôtre Pierre eut demandé des explications au sujet du figuier que Jésus avait desséché la veille et après la réponse du Seigneur sur la foi qui déplace les montagnes.

Que Marc relie cet épisode à la prière, amplifie l’aspect du pardon lorsque quelqu’un nous a offensé. Ce n’est qu’alors que Dieu effacera nos dettes. C’est un acte de foi à mettre en parallèle avec la foi qui déplace les montagnes. Une telle foi est dynamique, c’est-à-dire qu’elle met en action l’amour spirituel, véritable levier par lequel sera effacé l’acte offensant. Le pardon de l’Homme à ses semblables amène, par réaction compatissante, celui de Dieu.

b) Saint Luc aurait écrit son Évangile entre 75 et 85 après J.-C. Au chapitre 11, versets 1 à 4, l’apôtre raconte qu’un jour que Jésus était en prière, un de ses disciples lui demanda de leur apprendre à prier. Il leur répondit : Quand vous priez, dites :

Père, que ton Nom soit sanctifié !

Que ton Règne arrive !

Donne-nous chaque jour notre pain quotidien ; Remets-nous nos péchés, car nous-mêmes remettons à quiconque nous doit ; et ne nous soumets pas à la tentation.

Cette prière que rapporte saint Luc est déjà profondément mystique. Qu’elle soit incomplète confirmerait sa retranscription de mémoire.

c) Dans l’Évangile selon saint Matthieu, peut-être rédigé dans les années 80, le Notre Père est au chapitre 6, versets 9 à 13. La prière est plus longue que celles des deux autres Évangiles.

Du point de vue de la critique contemporaine, la prière que transcrit Matthieu semble trop parfaite. Elle donne en effet l’impression d’avoir été, ultérieurement, complétée pour les besoins de la religion chrétienne, comme pour lui donner plus d’assise spirituelle.

Notre Père qui es aux cieux, 

que ton Nom soit sanctifié,

que ton Règne arrive !

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien.

Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes avons remis à nos débiteurs,

et ne nous soumets pas à la tentation,

mais délivre-nous du Mal !

Il est possible que les versets qui suivent la prière du Seigneur soient un complément emprunté à Marc afin d’expliquer l’ésotérisme de la rémission des fautes. Voici ces versets 14 et 15 dont le sens se superpose à celui du verset 25 de Marc : « En effet, si vous remettez aux Hommes leurs fautes, votre Père céleste vous remettra aussi : mais si vous ne les remettez pas aux Hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas non plus vos fautes. »

C’est bien la seule idée parmi celles du Notre Père que Matthieu développe ainsi. Personnellement, j’ai pris plaisir à analyser les différentes idées composant la prière du Seigneur. Cette analyse fait l’objet d’un autre Carnet de recherche. (4)

LIRE LA SUITE ICI….. https://sites.google.com/site/mescarnetsderecherche/14—la-prire-de-jsus-christ

 

___>  Venez discuter avec l’auteur sur notre forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:PRIERE |on 23 août, 2012 |Pas de commentaires »

Prière

 

La prière est un courant d’énergie qui réunit les mondes.

Priez avec amour et confiance.

Votre prière sera entendue.

Que ton travail soit prière,

Que tes pensées soient prière,

Que ta vie tout entière

Soit une longue et radieuse prière !

La  prière n’a pas besoin de mots pour s’exprimer.

Vis chaque minute comme une prière.

La prière est toujours reçue.

Le mieux est de laisser parler son cœur.

Fais de chacun de tes actes, de chacune de tes pensées, une prière.

Propos de Don Marcellino Page d’origine :  http://www.donmarcelino.fr/priere.htm

Publié dans:PRIERE |on 8 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

Prière énergie

La Prière : Énergie la plus puissante de l’Univers

Pour les Ancêtres, nos arrière grands-parents, tout était habité par la vie : les hommes, les animaux, les arbres, l’herbe, les pierres…

Nos Ancêtres ne parlaient jamais de la prière. Chaque jour de leur vie était une prière. 

Ils savaient que tout dans ce monde est un cadeau de la VIE : même chaque gorgée d’eau qu’ils buvaient, chaque bouffée d’air qu’ils respiraient.

Aujourd’hui encore, je ne prie pas seulement avec des mots mais aussi avec chaque bouffée d’air que je respire.

Comme un tambour que l’on frappe,  chaque battement de mon cœur est un merci qui chante à la Terre-Mère, aux arbres, aux pierres, aux Ancêtres qui habitent les étoiles.

Quand tu caresses un animal, tu reçois son esprit et tu lui communiques le tien. L’amour permet ce mystérieux contact des âmes.

L’étoile qui luit, prie

L’arbre qui fleurit, prie

Le chat qui ronronne, prie.

Propos de Don Marcellino Page d’origine :  http://www.donmarcelino.fr/priere.htm

Publié dans:PRIERE |on 7 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

Lien entre méditation et prière

 

Rollin Olson. Quel est le lien entre la méditation et la prière ?

Benjamin Creme. La prière est le plus souvent une supplication, largement basée sur l’émotion, pour obtenir de l’aide, mais à son niveau le plus élevé, c’est une communion du cœur avec le divin. La méditation est la méthode, plus ou moins scientifique, pour contacter l’âme et s’unir à elle. Il n’y entre pas d’émotion.

Lien entre méditation et prière dans MEDITATION enfant03-2RO. C’est donc là la différence. Existe-t-il alors un moyen d’élever les prières ?

BC. La prière se transformera finalement en invocation. On considérera Dieu comme une conscience qui se manifeste sous forme d’énergie que l’on peut invoquer ; ce sera la base de la nouvelle religion qui, d’après le Maître Djwhal Khul, se développera progressivement. La supplication purement émotive sera remplacée par l’invocation des énergies divines qui manifesteront alors dans le monde la nature spirituelle de Dieu.

RO. Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire, de manière régulière, pendant nos heures de veille, pour élever notre niveau de conscience, pour développer notre spiritualité ?

BC. De la méditation, bien sûr.

RO. Je voulais dire dans la vie quotidienne. Y a-t-il certaines manières de penser ou certaines attitudes que nous devrions encourager ?

BC. La bonne volonté, l’innocuité, sont des valeurs essentielles que nous devrions essayer d’acquérir. Et d’un point de vue plus technique, le maintien de l’attention sur le centre ajna, situé entre les sourcils, élève le niveau de conscience et l’écarte du marécage des émotions focalisées au niveau du plexus solaire. Garder l’attention fixée sur le centre directeur aide à adopter une attitude beaucoup plus mentale et donne la possibilité d’accéder finalement à la polarisation mentale, qui permet à l’âme d’illuminer la vie ; l’âme agit à travers le corps mental.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:MEDITATION, PRIERE |on 16 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Belle Prière par Julie

« Cher Dieu,

En 2011, j’ai franchi une grande étape : j’ai commencé à croire en mon pouvoir personnel. Avant, j’attribuais toutes mes réussites au hasard. Oh, j’ai toujours travaillé fort, mais je me croyais simplement chanceuse d’avoir du succès. La signature de notre contrat d’édition m’a permis d’assimiler que les seules limites à l’atteinte de mes objectifs sont celles que je m’impose. Je possède déjà tout en moi pour manifester mes désirs. Ma puissance repose sur le sérieux avec lequel  je les aborde.  Ainsi, je te demande : « Garde-moi consciente de ma puissance intérieure et guide-moi afin que je l’utilise pour le bien de tous. »

Belle Prière par Julie dans PRIERE 250px-Duerer-PrayerEnfin, je me sens en position d’ouverture face à la vie et à l’autre. Longtemps recroquevillée intérieurement, Marie-Josée m’a un jour confrontée:  « Cesse de voir les autres comme une menace, Julie ».  Sur le coup, je l’aurais giflée ! Comment osait-t-elle penser que j’avais peur de l’être humain ? Mon tempérament de fonceuse ne prouvait-il pas le contraire?  Pourtant, une partie de moi savait qu’elle visait juste. Sans comprendre, j’ai accepté ce message comme un enseignement sur lequel cogiter. Au fil du temps, je me répétais : « Ouvre les bras.  Accueille. Connecte-toi. » Quel bien immense que de baigner dans un état de confiance ! Ainsi, je te demande : « Garde-moi ouverte à toutes les rencontres et à tous les événements qui font partie de ton plan divin pour moi. Je suis à ton service. »

2012 s’annonce aussi mouvementée et chargée que 2011. Voyages, nouveaux défis au travail, tournée de promotion pour la sortie de notre livre, sans compter l’écriture d’un prochain ouvrage.  De toute évidence, les journées seront courtes ! Le danger avec ce genre d’horaire, c’est qu’il y a tellement de « faire » que j’en oublie « l’être ».  J’ai besoin d’une ancre qui m’empêche de partir à la dérive et ce point d’attache, je le retrouve dans les diverses formes de pratiques spirituelles auxquelles j’adhère.  Lectures de croissance personnelle, écriture dans mon journal intime, méditation à la chandelle, course à pied ou vélo, ces disciplines me permettent de me recentrer dans le silence. Ainsi je te demande : « Garde-moi consciente de l’importance de l’équilibre dans ma vie afin que je puisse avancer dans la joie. »

Il y a cette nouvelle saveur dans ma vie. Un goût délicieux, que je croyais connaître, mais qui m’est en fait totalement nouveau : l’Amour inconditionnel. Cet état de grâce qui ne se commande pas, qui ne s’explique pas. Celui qui nous envahit sans crier gare et qui, pour un instant, nous transforme en énergie pure.  Celui-là même qui nous fait comprendre qu’aucune séparation entre soi et l’autre n’est possible. Nous sommes Un et inconsciemment, nous cherchons à éveiller ce souvenir d’unité. J’ai à peine trempé mon gros orteil dans cette mer immense. Ainsi je te demande : « Dirige-moi vers l’Amour. Enseigne-moi à accéder à cette énergie afin que mon être entier en soit imprégné. »

Et pour l’humanité, mon souhait est intemporel. Qu’elle  voit sa propre lumière, sa propre beauté et qu’elle la laisse jaillir en ce monde. Que chacun de nous travaillions ardemment à cultiver notre jardin intérieur.  Un cœur joyeux, calme, bon, généreux et serein ne peut faire la guerre.  Je crois au changement et je suis persuadée que la seule personne que nous puissions transformée est nous-même. Ainsi je te demande : « Rends nous conscients que nous sommes entièrement responsables de notre existence et de ce que nous apportons à la vie. »

Ainsi soit-il. »

***

  Exclusif: Marie-Josée en entrevue dans le magazine La Semaine !

Publié dans:PRIERE |on 28 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Invitation FORUM de discussion

 BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Invitation FORUM de discussion dans 2007 - PREDICTIONS 150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur Le forum que je viens de créer, c’est un nouvel espace de discussion supplémentaire et complémentaire….

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/        

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca dans 2008 - PREDICTIONS

Prière pour le Voyage Astral

« Tel et tel jour » je vais voyager dans le monde astral et je vais demeurer totalement conscient de tout ce que je vais faire et de tout ce que je vais voir. Je vais me souvenir de tout et me le rappeler totalement quand je vais regagner mon corps. Je vais y arriver sans faillir.

« Tel et tel jour » doit être une date, disons entre trois et six mois dans le futur; vous décidez. La prière doit être répétée juste avant de vous endormir et répétée trois fois. Pieds nus, vous vous assoyez les pieds ensembles avec les orteils et les genoux qui se touchent, puis vous joignez les mains pour que les doigts de chaque main se croisent et pour qu’ainsi vos mains comme vos pieds forment chacun une sorte de cercle fermé. Vous appelez ensuite votre subconscient par son nom et dites alors votre prière, la répétant trois fois à voix normale; ne murmurez pas et il n’y a pas lieu de claironner. Alors, un beau jour, vous vous retrouverez voyageant dans l’astral et vous retournerez dans le physique vous souvenant de tout.

Prière pour le Voyage Astral dans PRIERE 220px-Aboriginal_holllow_log_tombs02_detailIl n’y a pas de secret dans le voyage astral; ça demande juste de la confiance. Ça demande juste la conviction que vous allez faire le voyage astral tandis que vous êtes pleinement éveillé. Et la meilleure façon de débuter n’est pas d’imaginer que vous êtes hors de votre corps, mais de visualiser que vous « êtes » hors de votre corps. Ce mot « imagination » est très mal utilisé, aussi il vaut mieux employer le mot « visualiser ». Donc, visualisez-vous quittant votre corps physique, visualisez-vous graduellement sortant et flottant quelques pouces au-dessus du corps physique couché. Visualisez-vous réellement en train de le faire, formez réellement de fortes pensées que vous êtes en train de le faire et tôt ou tard vous y parviendrez. Vous découvrirez avec la plus grande stupéfaction que vous êtes en train de flotter et de jeter un coup d’oeil sur une chair garnie, d’un vert-blanchâtre ou quelque soit la couleur du corps charnu. Il aura probablement la bouche ouverte et sera probablement en train de ronfler puisqu’une fois hors du physique ça n’a aucune importance si le corps s’endort, parce que si vous êtes sorti pendant que le corps est éveillé, vous vous souviendrez de l’expérience entière.

Beaucoup échouent soit parce qu’ils ont peur de l’inconnu ou parce qu’ils sont trop fatigués ou plus communément encore : impatients. Les Américains sont les pires parce que leur culture demande que tout soit instantané et rien ne peut l’être; pas même le café puisqu’il faut quand même attendre que l’eau bout, etc. Tout comme l’apprentissage de quoi que ce soit dans la vie, il faut y mettre du temps, de la dédication et beaucoup de patience. Lisez « Les clés du Nirvana » page 41 (Editions J’ai Lu)

De nos jours, en raison de notre style de vie fiévreux, plusieurs ne peuvent se visualiser flottant au-dessus de leur lit comme c’est le cas lorsque l’on voyage astralement, ceci parce qu’il y a trop d’activités visuelles dans leur vie telles que télévision et films, qui font grandement diminuer leur habileté. Aussi, la suggestion suivante peut vous aider à surmonter ce petit problème.

Demandez à un partenaire ou un ami de vous photographier comme vous dormiriez normalement – il faut que ce soit comme vous dormiriez normalement, que ce soit nu ou avec pyjama, mais prenez la photo d’en haut (ayez la personne debout sur une chaise au pied du lit) afin d’avoir une image vous surplombant, parce que c’est exactement ce que vous verrez quand vous serez dans l’astral. Tirez les rideaux pour un éclairage ambiant et n’utilisez pas de flash à moins que ce ne soit diffus. Chaque nuit avant d’aller dormir, prenez quelques minutes pour regarder cette photo, essayant de garder cette image dans votre esprit et bientôt vous vous trouverez en train de flotter au-dessus de votre lit et regardant votre corps physique au-dessous : alors, le plaisir commencera!

220px-Tugra_Mahmuds_II dans PRIERESouvenez-vous de ne jamais paniquer même si vous ressentez quelques balancements en essayant, parce que vous NE POUVEZ PAS ÊTRE BLESSÉ et vous pouvez TOUJOURS revenir dans votre physique. Quand finalement vous êtes sorti du physique, reposez-vous un moment. Restez simplement tranquille sans besoin de ressentir ni panique ni triomphe, mais vous reposant tout simplement pour quelques minutes. Alors, si vous pensez que vous pouvez supporter le choc et dépendamment de la sorte de corps qui est le vôtre, jetez un regard vers le bas sur ce que vous venez tout juste de quitter. Tout de guingois et lourdeau, le corps se présente comme une masse mal fichue. Eh bien, n’êtes-vous pas heureux de pouvoir le quitter pour le moment?

Certaines personnes rêvent. Mais alors, fréquemment, les rêves sont des rationalisations de ce qui se passe en réalité. Pour commencer, la personne est incrédule et ne peut tout simplement pas croire à la possibilité du voyage astral. Aussi, pour solutionner ce qui serait un problème difficile, le subconscient de l’incrédule fabrique une image fantastique ou rêve qui, en vérité, est plus étrange que tout ce qui pourrait arriver dans la vie réelle. Les rêves alors sont soient la rationalisation d’une expérience astrale ou encore les vagues pensées errantes d’un corps dont l’âme ou forme astrale est loin, bien loin, si loin qu’aucun contrôle n’est maintenu sur le processus mental de la forme endormie.

Une note finale : il est absolument essentiel pour une personne qui désire voyager consciemment dans l’astral sous contrôle complet, qu’elle se débarrasse d’abord des désirs grossiers et des faux désirs charnels qu’elle peut avoir. Ces convoitises grossières et faux désirs charnels empêchent quiconque de réussir parce que la voie spirituelle n’est pas charnelle. Ceci ne s’applique pas aux couples qui sont en amour et ont des rapports sexuels, parce que l’amour vrai et le sexe pur au contraire renforcent et élèvent une personne, tandis que la satisfaction des désirs lascifs nous empêche de nous élever.

Lisez « Les Secrets de l’Aura » ou « La Treizième Chandelle » ou « Les Clés du Nirvana » pour plus d’informations.

http://www.lobsangrampa.org/

Publié dans:PRIERE |on 23 février, 2012 |1 Commentaire »

La Force de la Prière

 

Don Marcellino est un Homme de Connaissance amérindien, originaire de la région de Nazca au Pérou. Il est l’héritier, à travers ses ancêtres, de cette civilisation et de cette tradition. C’est un nomade qui voyage à travers l’Europe pour faire connaître la Sagesse Amérindienne.

Le Thérapeute et Don Marcellino

Un jour, à Paris, un thérapeute me rend visite pour me demander des conseils.

- Je suis maître de Reiki me dit-il, je canalise, je fais de la voyance, et je suis magnétiseur. Bien que j’aie beaucoup de patients, je ne me sens pas bien dans ma peau. Pouvez-vous m’enseigner une technique pour sortir de ma dépression, de ma colère, de mon mal de vivre ?

La Force de la Prière dans PRIERE 220px-FalatJulian.ModlacySieStarzec.1881.wsJe lui réponds : vous êtes rempli de techniques dites thérapeutiques et vous en voulez une autre, mais il n’y a pas de technique amérindienne. Pour un Amérindien, toutes ces techniques inventées en Occident servent seulement à apaiser le mental de vos patients et à meubler la prison de leurs souffrances dans laquelle ils se sont mis depuis des années, quelques fois depuis 10, 20 ans et plus.

Mais si vous avez le courage d’ouvrir la porte de votre prison de souffrance, alors vous pouvez faire l’expérience de l’énergie la plus puissante de l’univers qui est la prière et ensuite vous la transmettez à vos patients.
 - Mais qu’est-ce que la prière ?

- Pour un Amérindien, la prière est la vibration énergétique la plus puissante que les habitants de la planète Terre puissent concevoir.

- La prière des hommes et des femmes est une explosion, un déversement inouï d’énergie qui tombe avec la puissance d’un orage.

Par la prière, nous sommes reliés aux quatre arbres généalogiques :

- l’arbre généalogique familial

- l’arbre généalogique de l’humanité

- l’arbre généalogique de nos frères et sœurs de la nature

 - l’arbre généalogique de nos Ancêtres du cosmos.

Là, il me pose la question : 

- Est-il nécessaire d’avoir une religion pour prier ?

- Vous savez, lui ai-je répondu, les Amérindiens n’ont pas de religion, mais nous prions. Par exemple, quand vous souhaitez la guérison d’un être aimé, quand vous ressentez sa joie ou sa tristesse, quand vous souhaitez le bonheur de vos enfants, quand vous réveillez en vous les énergies de joie, d’amour, de guérison, vous êtes en état de prière.

Toutes les prières sont des vibrations qui s’harmonisent avec celles de l’univers et enveloppent les personnes que vous aimez.

Dans la prière, on passe de l’inconscience à la conscience que l’énergie de l’univers habite notre corps, que notre Être profond est une énergie de l’univers.

Pour un Amérindien, tout est prière: le chant des étoiles, le chant des oiseaux, la danse des colombes, la voix des vagues de la mer, l’amour entre les êtres, la joie des rencontres.

Tout le monde prie sans le savoir, comme tout le monde respire sans en être conscient.

Prier, c’est vivre humainement, dans l’authenticité de l’éternel présent.

La prière n’a pas besoin de mots pour s’exprimer. Le mieux c’est de laisser parler son cœur.

- Alors il me demande : qui vous a transmis cet enseignement ?

 - Je lui réponds : mes ancêtres. 

170px-Muslim_man_at_prayer dans PRIEREPour mes ancêtres, tout était habité par la vie : les hommes, les animaux, les arbres, l’herbe, les pierres. Mes parents ne parlaient jamais de la prière, mais chaque jour de leur vie était une prière. C’est pourquoi chaque pas qu’ils faisaient était une prière de remerciement. Quand ils mangeaient, ils bénissaient la Terre-Mère pour la nourriture qu’elle apportait et le bonheur qu’elle leur procurait en la savourant. 

Par mon expérience, je pourrais vous dire que les prières muettes sont les plus belles et les plus profondes.

Je souhaite que votre vie toute entière soit une longue et radieuse prière.

Faites de votre action de thérapeute une prière. Ne vous agitez pas, agissez. Ne doutez pas, rayonnez.

 Alors vous pouvez comprendre une chose très importante: par la prière, l’impossible devient possible

Propos de  Don Marcellino Page d’origine :  http://www.donmarcelino.fr/priere.htm

Publié dans:PRIERE |on 19 février, 2012 |Pas de commentaires »

Pleine lune du Wesak 2011

issu du site : http://eveil-a-soi.com/meditation/pleine-lune-du-wesak/

Pleine lune du Wesak 2011 dans LUNES 17th%20Annual%20Wesak%20Celebration%20in%20Mt%20Shasta%202011%201296247142

Le Wesak est la Descente et la Bénédiction des énergies Bouddhique et Christique : Le Bouddha et le Christ viennent ensemble bénir la Terre et toute l’Humanité à la Pleine Lune du Taureau de chaque année.

Les Maîtres de Lumière préparent cette Fête quelques jours avant et la terminent quelques jours après sur une période de 14 jours environ. Ils vous invitent tous et chacun à y participer avec le cœur.

Le Wésak est la fête du Bouddha, Représentant du Plan Divin. Le Christ est l’expression de l’Amour du Père, Bouddha est l’expression de Sa Sagesse. Les deux Maîtres Ascensionnés Bouddha et Jésus Sananda s’unissent pour apporter à la Terre, l’énergie d’Amour Universel. Ils posent sur Terre, l’énergie de la Compassion. La compassion est l’Amour sans condition. Il nous incite à abandonner le mental en vivant la simple Présence dans l’instant présent. Ils nous connectent ainsi avec nos Univers multidimensionnels.

C’est la grande fête de l’Orient. Au Tibet, elle est célébrée dans la vallée du Wésak. C’est la grande fête de l’Orient qui commémore la naissance, l’illumination et la mort du Bouddha. 

C’est aussi le moment où les deux guides divins de l’Orient et de l’Occident collaborent et travaillent dans l’union spirituelle la plus étroite, le Christ et le Bouddha utilisant chaque année cette fête comme point d’inspiration pour le travail de l’année suivante. 

Lors de la méditation de ce Wésak, connectez-vous le plus possible avec le Soleil Central, et aussi avec votre Soleil. Sentez son immense Amour vous pénétrer. Même un petit peu avant et après ce jour du Wésak, il y aura de très fortes émanations de votre Soleil, de votre Terre, de votre système solaire.

Il y aura aussi de très grandes émanations de la Lune. Vénus aussi aura un rôle très important au niveau de la conscience de l’Amour et aussi de votre créativité dans la beauté, c’est à dire que vous arrivez à concevoir davantage la beauté. Abandonnez-vous aux Énergies Christiques, mais concevez aussi que ces Énergies Christiques sont en vous.

Le jour du Wésak, essayez de prendre un petit peu plus conscience du Divin en vous. Faîtes l’unité totale entre vous et Vous, c’est à dire entre la matière physique qui vous entoure et la matière spirituelle et divine. Essayez aussi de faire l’unité non seulement avec votre système solaire mais avec tout l’Univers.

Pas besoin de grands mots, pas besoin de grandes phrases ! Il vous suffira simplement d’ouvrir votre cœur, d’être en réception de ce que l’Univers déposera en vous.

Pour vous préparer à vivre ce magnifique moment, portez à haute voix vos demandes. Parlez à votre Monade et faites savoir précisément ce que vous voulez accomplir. Dites à votre Monade que vous voulez l’incarner, que vous faites votre possible pour être prêts.

« Deux faisceaux d’Infinie Lumière, BOUDDHA et CHRIST entrent en communion.
L’Éveillé recueille à la Source de notre Univers, Sirius, le Cœur du Père, la force d’éclosion dont les hommes ont tellement soif. Il La remet au Cœur du Christ qui lui-même L’insuffle au cœur de l’Humanité. 

À chaque battement de Son Cœur comme de notre cœur, les Principes d’Amour et de Lumière réactivent à tout instant l’impulsion première du UN en Qui nous avons la vie, le mouvement et l’être, au-delà de toute notion religieuse.Tous ensemble, nous constituons un Corps Universel, le « NOUS » suprême de toutes les Fraternités de Lumière. 

UN RASSEMBLEMENT UNIVERSEL unanime et simultané crée un canal direct de précipitation de la Lumière Suprême au cœur de notre planète. »Initialement et traditionnellement, la cérémonie du Wésak commémore la venue au monde, l’illumination puis le départ du Bouddha. En réalité, c’est bien plus que cela.  Elle signifie la transmission, le renouvellement d’un souffle de vie qui permet aux hommes de mûrir. Le jour même du Wésak, celui qui s’annonce par la lune pleine, l’Éveillé recueille à la Source de l’univers, des univers, la force d’éclosion dont les hommes ont tellement soif. Il la remet au Cœur du Christ qui Lui-même, l’insuffle à la surface de ce monde. Ainsi chaque année davantage, l’Amour uni à la Sagesse sont-ils proposés aux humains. Ils représentent le seul et unique moteur à la résolution de toutes nos tensions, c’est-à-dire à la propulsion de la conscience sur ses propres et infinis moteurs.

Peut-être préférez-vous déclarer que c’est votre Christ ou votre Bouddha intérieur qui agit ainsi, mais cela reviendra au même car au-delà de la réalité historique, le Christ et le Bouddha sont les principes, les champs de la conscience qui vous animent depuis l’aube des temps. Ils représentent votre cœur et votre conscience par delà toute notion religieuse. Les deux grandes Lumières jumelles de l’Orient et de l’Occident ne joueront pas le rôle d’extincteur d’ego que l’on s’acharne encore à Leur faire endosser. Elles sont des rappels vivants, des batteries sur lesquelles vous pouvez constamment vous placer en charge, mais le seul Messie qui agira définitivement en vous, c’est vous. Le Wesak est un moment privilégié pendant lequel vous pouvez contacter les Hiérarchies car en fait les Maîtres, les Consciences Cosmiques ouvrent une porte et s’approchent de vous. Vous avez un accès direct par exemple à un aspect de la Conscience Christique (que nous appellerons Christ pour ceux qui sont Chrétiens), au Bouddha.

17th%20Annual%20Wesak%20Celebration%20in%20Mt%20Shasta%202011%201296247142 dans PRIERE           LA GRANDE INVOCATION

Du point de Lumière dans la pensée de Dieu
Que la Lumière afflue dans la pensée des hommes
Que la Lumière descende sur la Terre
Du point d’Amour dans le cœur de Dieu
Que l’Amour afflue dans le cœur des hommes
Puisse le Christ revenir sur Terre
Du centre où la volonté de Dieu est connue
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent
Du centre que nous appelons la race des hommes
Que le plan d’Amour et de Lumière s’épanouisse
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal
Que Lumière, Amour et Puissance
restaurent le plan sur la Terre


Cette Invocation ou Prière, transmise par le Maître Djwal Khul n’appartient à aucune personne ni à aucun groupe en particulier mais à toute l’humanité. Elle fut reçu en canalisation par Alice Bailey.

La Grande invocation de milliers d’hommes et de femmes qui manifestent dans leur vie quotidienne LUMIÈRE, AMOUR ET VOLONTÉ. Ils instaurent les nouvelles conditions d’une universalité qui réalisent la Vie Solaire, l’Homme Unifié.Pour les personnes qui désirent s’unir à cette prière mondiale, unissez votre coeur quelque soit l’heure à l’égrégore d’amour qui unit les êtres des différentes dimensions. C’est pour cela que la fête du Wésak s’est transformé avec les siècles afin que par cette puissante force de l’Orient Bouddha et de l’Occident Christ, nous recevions pour l’année une directive vibratoire énergétique pour que l’humanité puisse s’éveiller, elle aussi !

******

Traité sur les Sept Rayons: « Psychologie Esotérique Vol. 2″. Page 689 Alice Bailey

Publié dans:LUNES, PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 25 juillet, 2011 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3