Archive pour la catégorie 'PRIERE'

FORMULATION DE PRIERES A SOI ET AUX AUTRES

 

Il est important de souligner que toute prière qui ne prend pas racine dans la sincérité de notre Esprit se réduit à de simples mots ne trouvant aucun écho dans l’au-delà.

PRIERE FACE AUX EPREUVES MATERIELLES

Vivant dans un monde matériel d’épreuves, d’avancement et d’épuration spirituelle, il ne serait pas très réaliste d’espérer pouvoir connaître ici-bas une existence dépourvue d’épreuves matérielles. Même ceux qui ont choisi une incarnation facile connaissent des périodes de leur vie terrestre où l’existence n’est pas des plus féériques. Plus encore, chez certains, l’apparente facilité peut constituer en elle-même une épreuve à surmonter.

Tous ceux de l’au-delà qui assistent à notre pèlerinage d’incarnation connaissent très bien les difficultés que nous rencontrons, car tous, à l’exception de Dieu, ont déjà connu et connaîtront peut-être encore les mêmes épreuves. Ils sont donc en mesure d e bien nous comprendre et de savoir le type d’aide dont nous avons besoin. Mais pour bénéficier de leur assistance dans notre monde matériel, il faut que l’incarné demande lui-même à Dieu de les autoriser à nous porter secours. Il faut également que l’incarné invoque ses frères de l’au-delà, car selon la Loi qui régit nos incarnations, une grande partie de cette précieuse assistance ne peut nous parvenir que si nous en faisons la demande particulière.

0francescablogs

Alors prions :

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je T’invoque aujourd’hui pour Te rappeler le désarroi qui règne dans mon cœur.

Bien que je sache que Tu n’autorises aucune épreuve au-dessus de mes forces, j’implore Ton assistance dans les moments difficiles que mon plan m’oblige à vivre aujourd’hui.

Permets que les entités bienveillantes qui entendent cette prière puissent venir à moi pour m’aider à supporter ces heures que je trouve tellement lourdes à porter.

Si ma progression spirituelle le permet dans les limites de mon plan d’incarnation, écarte de ma route ces ronces que je dois fouler de mes pieds dénudés. Si cela ne s’avère pas possible, donne-moi alors la force et le courage de mener à terme cette lutte dont je n’entrevois pas la fin. Aide-moi ! Aime-moi !

Je Te remercie, Dieu d’Amour, d’écouter cette prière et je remercie tous les invisibles de l’au-delà qui voudront bien sécher mes pauvres larmes d’incarné.

AMEN !

Lorsque nous adressons cette prière à Dieu pour un autre incarné dont nous connaissons les souffrances, nous pouvons en augmenter l’efficacité en nous offrant à Dieu pour servir d’intermédiaire dans l’action matérielle ou spirituelle qu’il pourrait autoriser.

Combien de fois servons-nous ainsi d’instrument divin par la visite amicale arrivant juste à point, par la marque d’affection prodiguée du fond du cœur, par le petit conseil judicieux ou par l’éclair de l’Esprit qui nous est inspiré et qui transforme un découragement stérile en une sérénité qui permet à l’épreuve de suivre son cours dans toutes les dimensions positives dont elle est porteuse.

PRIERE POUR UN NOUVEAU NE

La véritable naissance à la vie s’effectue au moment précis de la conception et non pas lors de l’accouchement. Les prières que nous aimerions adresser à Dieu pour un nouveau-né peuvent donc se formuler dès que l’arrivée de l’incarné est connue dans sa phase foetale. Alors prions :

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je T’adresse cette pensée pour Te demander d’accorder une attention toute particulière à l’Esprit (le désigner avec les coordonnées disponibles) qui vient à son tour poursuivre la route qui mène jusqu’à Toi.

Permets qu’il puisse recevoir toute l’assistance dont il pourrait avoir besoin dans cette cruciale étape de son arrivée dans notre monde ; autorise ses protecteurs bienveillants à l’accompagner tout au long de sa vie terrestre afin qu’l puisse constamment trouver le soutien si nécessaire à la réussite des épreuves d’ici-bas.

Bénis son Esprit guide. Accorde-lui l’autorisation d ‘agir dans la pleine mesure de ses moyens à chaque moment difficile prévu sur la route à venir.

Permets, mon Dieu, que cet Esprit qui revient se mesurer à la matière lourde puisse bénéficier de tous les conseils qui lui furent si généreusement prodigués dans sa préparation d’incarnation.

Donne-lui toute la force physique et spirituelle que son plan peut permettre afin qu’il puisse revenir à Toi plus épuré et encore plus proche de Ta grandeur.

Donne à ses parents la sagesse et la Lumière spirituelle qui sauront le guider vers la Vérité éternelle et l’Amour infini.

Autorise son Guide et les Esprits de Lumière à l’accueillir à chaque retour que permet le sommeil, pour qu’à chaque jour il s’éveille plus aguerri contre les assauts sournois de notre monde d’illusions.

Permets qu’au bout du chemin il puisse renaître dans le monde de l’Esprit accompagné de la Lumière facilitant son ultime retour.

AMEN !

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

 

Publié dans:PRIERE |on 23 août, 2016 |Pas de commentaires »

PRIERE DE GUERISON

 

Des plus grandes épreuves que nous pouvons subir en ce monde terrestre, la maladie est parmi celles qui apparaissent le plus régulièrement. Elle nous donne même la solide impression de venir beaucoup plus souvent qu’à son tour.

Nous savons déjà que les maladies terrestres peuvent être contrôlées, soit par le canal physique, soit par le canal spirituel, soit encore par une action alliant les deux niveaux en étroite complémentarité. Mais pour que chacun des types d’intervention curative soit efficace, il faut avant tout que Dieu en autorise les résultats escomptés. Pour cela, il faut au point de départ que le retour à la santé soit compatible avec les limites du plan de vie qui régit notre incarnation. Il est donc possible que, malgré toutes les bonnes conditions d’application réunies, les traitements de nature autant physique que spirituelle demeurent tout à fait impuissants. Il faut donc bien tenir compte de cet aspect lorsque nous prions Dieu de nous accorder la guérison.

portes du temps

Voyons maintenant le genre de prière que nous pouvons adresser à Dieu lorsque la maladie nous assaille ou touche un de nos proches :

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je suis accablé par la maladie qui m’empêche d’agir pleinement dans le monde matériel qui m’entoure.

La souffrance étreint autant mon corps que mon Esprit.

Je Te prie aujourd’hui pour implorer Ton secours.

Si mon enveloppe de chair peut retrouver sa santé par les médecins de ce monde, guide-moi vers celui qui pourra le mieux me soigner.

Inspire-le pour que sa science m’apporte la solution tant espérée.

Si c’est plutôt par la vie de l’Esprit que je dois me soigner ou si c’est aussi par elle, dirige vers moi les Esprits guérisseurs de l’au-delà  qui peuvent et désirent me redonner la force et la santé.

Permets, si c’est nécessaire, que je puisse en reconnaître les messagers.

Si je souffre en contrecoup d’actions passées, soulage ma misère.

Considère ce que j’ai déjà compris pour abréger mes peines.

Si c’est pour mieux me grandir, donne-moi la force de souffrir.

Guide-moi vers l’aboutissement de ce difficile chemin et permets que mon Guide m’inspire un regain d’énergie stimulant mon Esprit affaibli.

Je Te remercie, Dieu d’Amour, d’écouter cette prière.

Je remercie également les entités qui voudront bien m’apporter leur soutien et je remercie plus particulièrement mon Ange gardien pour sa réconfortante présence.

AMEN !

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:GUERISON, PRIERE |on 19 août, 2016 |Pas de commentaires »

LA PRIERE est une petite graine qui ne demande qu’à germer

 

Parler de la prière, c’est comme semer un petit grain qui peut donner un arbre géant. En l’enfouissant presque à la surface du sol, il prend bien peu de place. Mais s’il réussit à germer et que la terre où il repose lui fournit tous les éléments nécessaires à sa croissance, le petit grain qui semblait bien insignifiant pourra donner naissance à une merveille du monde végétal.

Certains d’entre vous ont besoin de formules de prière, un peu comme s’ils avaient besoin que la graine plantée en eux ait une forme bien définie.  Il est important toutefois de souligner que toute prière qui ne prend pas racine dans la sincérité de notre Esprit se réduit à de simples mots ne trouvant aucun écho dans l’au-delà.

Voici donc, quelques formules….

prière

PRIERE AU REVEIL

Lorsque nous sortons de notre sommeil, nous revenons du monde pseudo-matériel de l’au-delà. Chaque fois, il nous a été donné la possibilité de profiter des largesses de Dieu pour compléter la préparation du plan quotidien que nous réservent nos heures de veille. Il ne faut donc jamais oublier de remercier Dieu et tous les Esprits qui nous assistent si généreusement dans ces préparatifs de dernière mains que négligent malheureusement beaucoup trop d’incarnés sur notre pauvre sphère d’épuration. 

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je Te remercie pour toutes les possibilités qui m’ont été offertes pendant mes heures de sommeil et que Tu as autorisées pour que je puisse bien me préparer en vue de profiter pleinement des heures de vielle qui m’attendent aujourd’hui.

Je remercie tous mes frères de l’au-delà, désincarnés et incarnés, qui m’ont assisté dans mes préparatifs, visant l’atteinte des objectifs de progression spirituelle prévus pour ce jour.

Je remercie d’une façon toute particulière mon Esprit guide, mon ami, mon frère, qui protège autant mes heures de veille que celles de mon sommeil. Je tenterai encore aujourd’hui de faire du mieux que je peux en guise d’expression de ma reconnaissance pour le dévouement inconditionnel qu’il me voue à chaque jour de mon existence terrestre.

AMEN !

134-etoiles-bleues

PRIERE DU COUCHER

Les mêmes conditions s’appliquent lors que nous nous apprêtons à entrer dans le sommeil. Plusieurs d’entre nous ne savent pas profiter des possibilités qui nous sont gracieusement offertes dans l’au-delà en vue de favoriser notre progression spirituelle. Il est donc très à propos d’invoquer l’assistance de Dieu et des invisibles bienveillants pour s’assurer que nous ne gaspillerons pas ce temps si précieux à prolonger nos passions terrestres sources de tant de souffrances pour l’Esprit subjugués.

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je m’apprête à retourner quelques heures dans le monde naturel de mon Esprit. Permets que je puisse y recevoir la Lumière qui m’indiquera ce qu’il faut faire pour bien profiter de ce temps privilégié en vue de ma progression spirituelle.

Je Te remercie à l’avance pour toute l’assistance que Tu m’autoriseras pour que je puisse bénéficier de la sagesse des entités pouvant m’aider dans ma préparation spirituelle.

J’invoque mes amis de Lumière, mes protecteurs et particulièrement mon Ange gardien à venir m’accueillir au seuil de mon sommeil. Conduisez-moi sur la route spirituelle qui me convient pour réussir ma présente incarnation. Si, en entrant dans l’au-delà, l’appel de mes passions s’avérait plus fort que celui de ma pauvre sagesse, imbibez-moi de la Lumière de vos conseils bienveillants pour que je puisse reconnaître le remède à mes maux d’incarné. Je vous remercie à l’avance pour l’aide généreuse que vous m’apportez dans ma préparation visant la réussite des heures de vielle qui m’attendent.

AMEN ! 

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE |on 13 août, 2016 |Pas de commentaires »

PRIERE POUR LA PAIX DANS LE MONDE

 

En cette période fort troublée, notre pauvre Terre souffre énormément des vibrations malveillantes qu’elle doit absorber. Les pensées négatives de guerre, de haine, d’injustice, d’égoïsme et d’orgueil créent un immense bassin d‘énergie négative qui stagne dans l’astral de notre planète. Cette énergie est amplement utilisée par les « sombres » de l’au-delà pour réaliser leurs mauvaises intentions auprès des incarnés qui écoutent leur appels destructeurs.

Actuellement, le mal dont souffre la Terre n’est pas tellement d’ordre écologique mais plutôt d’ordre spirituel. Notre planète qui est une véritable cellule vivante présente des taches sombres dans son aura, signe de son mauvais fonctionnement énergétique. Plusieurs des tremblements de terre et qui se répandront de plus en plus si aucun correctif n’est apporté ne sont que l’expression d’un mécanisme de défense dont dispose notre planète pour assurer sa survie en pareille situation.

Pour améliorer le sort planétaire, un urgent appel doit être lancé vers Dieu pour qu’il favorise l’avènement de la paix sur toute la surface de notre monde. Et sur ce point, chacun peut beaucoup par la prière. Pour être vraiment efficaces, les prières adressées devront porter autant sur la paix individuelle que sur celle des nations. De plus, pour cette dernière, il sera de mise de nommer les chefs politiques qui pourraient agir au niveau de leur pays respectifs.

Croix

Alors prions :

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je te prie de bien vouloir répandre le souffle de Ta paix sur notre pauvre Terre malade. Permets aux Esprits de Lumière d’accourir pour assister les Anges gardiens qui oeuvrent auprès de chacun des incarnés de notre globe.

Dieu tout-puissant, éveille le sentiment d’amour inconditionnel qui sommeille en mon Esprit et en celui de tous ceux qui peuplent notre monde. Inspire-nous la tolérance. Que l’acceptation de l’autre devienne le lot de chacun. Apaise les Esprits malveillants de bas astral en les guidant vers la Lumière. Protège chacun d’entre nous contre l’appel des plus rebelles.

Donne à chacun de nos Guides l’autorisation dont ils ont besoin pour nous rappeler sans cesse que nous devons aimer l’autre autant que nous-mêmes. 

Bon Père du ciel, autorise les Guides des nations à inspirer directement les chefs de chaque pays de la terre pour qu’ils choisissent le chemin de la paix. Permets qu’ils leur rappellent Tes attentes et le sens de Ta volonté.

Je Te prie de permettre que (les nommer), chefs de (nommer les pays), reçoivent l’assistance de nos amis de Lumière afin qu’ils expriment la sagesse dans chacune des décisions qui se répercuteront sur la vie de leur pays. Permets que les Guides puissent leur inspirer, ainsi qu’à leur entourage, le sens de la vérité, la soif de la justice et de l’équité. Qu’ils comprennent la nécessité de l‘amour entre les peuples et que la paix devienne leur principal souci dans chacune de leurs responsabilités quotidiennes.

Merci, mon Dieu, d’écouter cette prière. Je remercie tous les Esprits dont l’action bienveillante contribuera à établir l’Ordre Divin dans le cœur de chacun des humains de notre Terre.

AMEN !

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE |on 11 août, 2016 |Pas de commentaires »

PRIERES POUR LES DEFUNTS

 

Lorsqu’un proche retourne dans le monde de l’Esprit, il faut qu’il comprenne rapidement qu’il entame une autre phase des nombreuses étapes de son existence éternelle. Pour favoriser cette importante prise de conscience, les survivants incarnés doivent adopte rune attitude qui n’incitera pas le mort à vouloir prolonger ses heures dans notre monde d’incarnation.

Il ne faut pas oublier que sur terre, l’Esprit qui décède prend en moyenne trois jours pour se situer pleinement. Les plus avancés et les plus informés de la réalité d’après-mot peuvent réagir beaucoup plus vite, mais de façon générale, le délai de trois jours s’avère très réaliste. Bien sûr, certains Esprits retardataires plus aveuglés par leurs scories périspritales peuvent prendre des mois, voire des années, avant de reprendre leur pleine conscience. Il revient donc à nous qui continuons la route ici-bas de tenter de bonifier le genre de situation qu’ils pourraient vivre en leur adressant généreusement l’assistance que nos prières peuvent leur apporter.

En fait, à cette étape, la prière revête une importance plutôt particulière. Chez certains, elle peut faire la différence entre une adaptation agréable et une période d’angoisse temporellement indéfinissable ; Pour aider le défunt, il faudra que la prière tienne compte de sa personnalité, qu’elle soit dite avec sincérité et qu’elle soit répétée le plus régulièrement possible.

cristal

PRIERE AU MOMENT DU DECES

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, un autre de Tes enfants (le nommer) vient de quitter notre monde pour retourner dans les sphères plus subtiles de l’au-delà. Permets, mon Dieu, qu’il soit accueilli avec amour et bienveillance. Considère dans Ta miséricorde infinie tous les mérites de son incarnation. Vois sa progression malgré le voile qui lui faisait oublier.

Permets que ses faiblesses invaincues lui apportent la Lumière plutôt que la souffrance. Apaise les tiraillements qui pourraient étreindre son coeur.

Je prie son Ange gardien si dévoué de bien vouloir demeurer près de (le nommer) pendant le temps nécessaire à son adaptation. Entoure-le de ton amour bienveillant. Apaise son angoisse, égaye son cœur ; Qu’il sache que nous l’aimons toujours e t que nous ne voulons que son bonheur dans l’autre monde.

(le nommer) tu vis désormais dans le monde de l’Esprit. Ne regrette pas le monde que tu viens de quitter. Tourne-toi maintenant vers les Esprits de Lumière qui t’entourent et suis leurs conseils. Si Dieu le permet, chaque fois que mon corps entrera dans le sommeil, je te rejoindrai ; Plus tard, si nous le pouvons, nous préparerons ensemble mon propre retour. N’oublie pas que tu fais maintenant partie de l’au-delà. Vois toutes les grandes possibilités que ta nouvelle forme d’existence peut te permettre et vis les pleinement. Grandis-toi ! Monte vers Dieu ! Va vers la Lumière qui apportera la paix totale dans ton Esprit !

Eloigne-toi de tous ceux qui chercheraient à prolonger inutilement les trompeuses impressions de ta vie charnelle. Va vers la Lumière.

Si des larmes coulent sur mes joues et que mes pleurs montent jusqu’à toi, ne t’en sens surtout pas coupable. Reçois-les plutôt comme une belle preuve de l’amour que je te porterai toujours. A bientôt ! A mon prochain retour !

Merci à tous d’écouter ma prière.

AMEN !

Pour bien centrer nos prières lors d’un décès, il faut bien tenir compte de la personnalité du défunt, laquelle, la plupart du temps, demeure intacte pendant encore quelques années.

134-etoiles-bleues

PRIERE AU MOMENT DES FUNERAILLES

Les funérailles constituent la dernière séquence où l’événement du décès suspend le quotidien coutumier des proches du défunt. Après, la vie des incarnés doit généralement reprendre son cours. C’est donc le dernier moment où l’Esprit décédé reçoit de leur part une attention vraiment particulière. Il est donc très important que le processus de réintégration dans le monde de l’au-delà y soit déjà enclenché ou, du moins, qu’il soit sur le point de l’être. De ce fait, la prière des proches revêt beaucoup d’importance à ce stade.

Alors prions :

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, Toi dont la générosité est infinie, permets que ma prière puisse atteindre (le nommer) et qu’elle s’imprègne dans tout son Esprit. Permets que son Ange gardien puisse l’inviter à bien écouter l’appel que je lui adresse.

(le nommer) trois jours se sont écoulés depuis ton décès. Le corps charnel qui t’a servi de véhicule dans notre dimension terrestre est déjà avancé dans son processus de retour à la nature du monde physique. Tu dois faire de même dans le monde de l’Esprit.

Demain, notre vie d’incarnés reprendra son cours. Nous devrions vaquer à nos obligations quotidiennes pour encore mieux nous préparer à franchir le seuil à notre tour.

Tu nous as quittés, mais tu demeureras toujours dans nos cœurs. Comme de ton vivant, je ne veux que ton bonheur. Je serais attristé de savoir que tu erres parmi nous, car je sais que seule la Lumière de l’au-delà t’apportera la paix que tu mérites grandement.

Vois ton corps qui se putréfie en son sein. Il a fini son temps. Vois maintenant ton cœur assoiffé de vie. Tourne-toi vers la Lumière qui étanchera cette soif de son eau vive infinie. Poursuis ta route, grandis et lorsque tu seras très haut, dans les sphères de  cristalline, tu pourras enfin aider ceux que tu aimes et que tu dois quitter.

Ce n’est qu’un au revoir. Va et bientôt, nous serons à nouveau réunis là où la mort ne peut imposer ses adieux.

AMEN !

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE |on 2 août, 2016 |Pas de commentaires »

IL FAUT SAVOIR REMERCIER dans la Prière

 

Lorsque nous parlons de prière, nous songeons presque automatiquement à la formulation d’une demande que l’on adresse à Dieu et à nos amis de l’au-delà. Mais il ne faut pas oublier que penser à les remercier pour leur dévouement à notre égard revêt également une grande importance.

Dans le monde de l’Esprit, l’ingratitude est toujours fort mal vue. Elle peut même dans certains cas suspendre les autorisations divines qui permettraient aux Esprits bienveillants de répondre favorablement à nos invocations. Voici quelques exemples….

la prière

PRIERE DE REMERCIEMENT A DIEU

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je T’adresse ces quelques mots pour T’exprimer ma reconnaissance envers Ta grande générosité. Même dans mes révoltes passagères, mon cœur n’oublie jamais Ta bonté de Père dévoué. Je sais que, sans Toi, aucun d’entre nous ne pourrait espérer la Lumière, seule source de bonheur infini.

Je te remercie de m‘avoir créé et de me permettre encore aujourd’hui de me grandir vers Toi. Ne vois pas mes mouvements d’impatience comme une contestation de Ta volonté, mais comme l’expression de ma hâte de Te rejoindre dans Ta lointaine pureté.

Je T’aime, bon Père céleste, et du fond de mon cœur dont Tu connais les moindres replis, je Te dis :

MERCI !

coeurs_1-572a6

PRIERE DE REMERCIEMENT A NOTRE ANGE GARDIEN

Esprit guide bien-aimé, grand frère de l’au-delà, ami pour l’éternité, je te remercie de ta chaleureuse présence.

Tu m’accompagnes à chaque instant de mes jours et de mes nuits, cherchant sans cesse à soutenir mes pas dans le chemin rocailleux menant jusqu’à Dieu. Merci de supporte toutes les souffrances que mes faiblesses t’imposent ; Merci de me consacrer tout ce temps que tu aurais pu utiliser pour un repos tellement mérité.

Ta présence est le baume de mon Esprit. Grâce  toi, je sais que tout près se trouve toujours un ami, une épaule inconditionnelle sur qui je peux continuellement compter. Je te remercie d’écouter mes nombreuses prières de veille et de si bien me guider dans mes heures de sommeil.

Je prie Dieu de bien vouloir te rendre au centuple le bine immense que tu m’auras si généreusement donné.

Ton frère reconnaissant qui espère devenir un jour à la hauteur de ta noble amitié et ton appréciable dévouement.

 AMEN !

coeurs_1-572a6

PRIERE DE REMERCIEMENT A NOS ESPRITS PROTECTEURS

Esprits protecteurs qui, malgré toutes mes faiblesses, m’accompagnent dans mon pèlerinage terrestre, je vous remercie pour le soutien que vous apportez à mon Esprit guide bien-aimé.

Merci pour l’amour que vous me manifestez dans l’anonymat de votre invisibilité. Pardonnez-moi lorsque dans mon aveuglement je ne réponds pas à vos attentes et sachez toute ma reconnaissance envers votre généreuse compréhension.

Les effluves de votre amour accroissent mon courage et décuplent la force dont j’ai tant besoin pour monter vers Dieu. Votre présence me réconforte dans cette lutte si difficile ici-bas. Merci de me suivre dans ces lieux de ténèbres où votre Lumière éclaire mes pas.

Par votre générosité, vous m’exprimez la chaleur de l’essence divine qui coule en vous. Merci pour l’amour sans condition que vous me donnez à tous les instants de ma présente incarnation. Je prie Dieu de bien vouloir vous en reconnaître tous les mérites.

Votre protégé qui vous aime et qui vous remercie.

AMEN !

coeurs_1-572a6

Pour terminer, j’aimerais vous rappeler que Dieu ne demande jamais rien à personne. Il ne fait qu’autoriser en fonction des offres de service qu’il reçoit et des demandes qui Lui sont adressées. La prière revêt donc une grande importance pour nous si nous voulons profiter de toutes les possibilités compatibles avec notre plan d’incarnation.

La prière est une clé passe-partout. Celle-ci donne accès à certaines ouvertures prévues sur notre route, où de véritables bonus nous attendent si nous pensons à en faire la demande. Cette clé est à notre portée. Il ne tient qu’à nous de bien vouloir l’utiliser.

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE |on 29 juillet, 2016 |Pas de commentaires »

Pourquoi on adhère à Sainte Rita

 

Nul besoin d’être croyant et pratiquant pour être inspiré au quotidien par cette femme atypique que l’Église se décide à canoniser le 24 mai 1900, soit près de cinq siècles après sa naissance. Il est vrai que de nombreux témoignages confirment le fait que son aura dépasse tous les clivages religieux. Son intercession est d’ailleurs toujours recommandée lors de cas désespérés…

rita

Près de Gascia, un petit village situé à une centaine de kilomètres de Rome, durant le mois de mai 1381, la petite Margherita voit le jour au sein d’une famille surnommée les Porte-paix de Jésus-Christ. Sa mère, Amatta Ferri, et son père, Antonio Lotti, sont en effet connus pour avoir la capacité de résoudre les conflits de voisinage à une époque où la vendetta (règlements de compte sanglants entre clans et familles) fait rage. Une jolie légende veut encore que celle que ses parents appellent désormais Rita fut visitée par un essaim d’abeilles dans son berceau sans que les insectes ne lui fassent le moindre mal. Bien au contraire. On raconte aussi qu’un paysan qui venait de se blesser au bras, avec sa faucille, fut instantanément guéri alors qu’il tentait de les éloigner.

L’acceptation


Rita, fille unique, grandit animée d’une foi inébranlable. Elle, dont le désir était de se consacrer entièrement à la vie religieuse, accepte pourtant d’être mariée, à l’âge de 16 ans, à un jeune homme noble et fortuné que tout oppose aux vertus chrétiennes. Violent, buveur, coureur, Paolo Mancini représente l’exact contraire de l’idéal de Rita. Mais il en faut plus pour entamer la confiance que la future Sainte accorde à la Providence. Si cette épreuve lui est proposée, pense-t-elle, c’est qu’elle a du sens. À elle de ne pas se laisser aller à des plaintes sans lendemain. Elle choisit résolument la douceur et la patience plutôt que la haine et la révolte envers son mari, intimement convaincue qu’in fine, c’est lui qui est le plus à plaindre. Sans doute a-t-elle une conscience aiguë que seule la foi peut déplacer les montagnes. Elle décide alors d’offrir ses souffrances pour la conversion de son mari. Paradoxalement et contre toute attente, à la suite de la naissance des jumeaux du couple, Paolo prend conscience des qualités exceptionnelles de son épouse. Son comportement change et le couple traverse une période heureuse. Toutefois, le passé rattrape cet homme qui tombe dans une embuscade en 1416. Rita devient veuve à 27 ans et chargée de famille, de surcroît. Ses peines sont loin d’être terminées car ses deux fils jurent de venger leur père. Rita n’a de cesse d’empêcher un déferlement de violence. Fidèle à sa foi, elle continue à garder confiance malgré la perte de ses deux enfants qui, succombant à la maladie, n’ont pas eu le temps de mettre leur plan à exécution qui en aurait fait des meurtriers. À l’heure du trépas, et aussi surprenant que cela puisse paraître, ils pardonnèrent aux assassins de leur père…

Une espérance sans faille


Sainte Rita, indépendamment de sa croyance, montre l’exemple libérateur d’une vie de lâcher-prise. À aucun moment elle ne laisse les circonstances prendre le pas sur l’authenticité de sa foi. D’autres, devant tant de tribulations, auraient pesté contre un destin si cruel et renié leur espérance. C’est ici que se situe la leçon universelle de cette Sainte. Il est effectivement aisé de discourir d’Amour avec un grand A lorsque rien ne vient troubler nos certitudes intellectuelles. Sainte Rita donne à comprendre que ce sont les actes et le comportement au quotidien qui authentifient une existence consacrée à la paix de l’âme et à la sérénité. Bien sûr, il s’agit-là d’un destin exceptionnel et nul n’est tenu de subir les affres d’un chemin aussi épineux. Cependant, la vie de la Sainte assure qu’il ne faut jamais désespérer. La logique du comportement hors du commun de Rita finit par être un véritable cadeau en ce sens qu’elle accède à son désir, entrant enfin au couvent bien qu’ayant été mariée et mère de famille. Auparavant, les institutions religieuses exigent d’elle que les deux familles rivales, à l’origine de la rixe ayant coûté la vie à son époux, fassent officiellement la paix. Événement qui a lieu devant l’évêque de Gascia en 1417. Ainsi, adhérer à Sainte Rita revient à accéder à une espérance sans faille en analysant tous les liens évolutifs qui se rencontrent objectivement chez tout être humain.

 

Hélène Vally

Publié dans:PRIERE |on 1 juillet, 2016 |Pas de commentaires »

Prière pour la perfection

prière pour la perfection

Personne ici n’est un orphelin cosmique, car nos Parents Spirituels sont à la tête de cet univers. 

Il est important pour votre vie spirituelle que vous appreniez à prier et que vous établissiez ce lien intime avec le Père Universel. Il est préférable que vous vous retiriez seuls dans votre chambre et exprimiez à voix haute vos désirs à Dieu. Quelque chose de spécial se passe dans l’âme, lorsque les vibrations de votre voix sont sincèrement dirigées vers le Créateur de tout. C’est comme une amorce pour démarrer un moteur qui ouvre un passage vers la plus haute route vers la présence du Père. Votre prière est toujours entendue, car il n’y a rien de plus important dans l’univers tout entier que le désir de l’enfant d’être avec le Divin Parent. 

Nous allons commencer avec une intention, et c’est une partie très importante du processus. Votre intention est d’établir une connexion directe avec Dieu. Vous contemplerez cette connexion et vous visualiserez l’établissement de ce lien intime avant même de commencer. Vous allez utiliser le circuit du Père qui est quelque chose dont vous jouissez, ainsi que tous les mortels habités d’un esprit divin. Sachant que votre esprit divin intérieur est l’Opérateur en Chef, vous pouvez être sûrs que toutes vos requêtes sont prioritaires et utilisent ce circuit spécial mis à la seule disposition des enfants expérientiels du Père. Vous allez vous centrer, respirer tranquillement, calmer votre mental, vous mettre à l’aise et vous préparer à ce rite de passage des plus intimes et des plus sacrés. 

« Père, remplis-moi de ton amour divin inconditionnel, parce que je souhaite être purifié par le pouvoir curatif de cet amour avant d’accéder à la terre sainte de ta présence.

Je suis ton enfant ascendant et c’est mon plus grand désir d’être connecté avec Toi en ce moment. Remplis-moi maintenant, Père, de lumière curative pour que je puisse rayonner devant Toi comme de l’or brillant.

Je T’aime Père, et je souhaite devenir comme Toi et apprendre à aimer de la façon dont Tu aimes. Père, envoie-moi les occasions d’ouvrir la porte et de choisir la voie qui mènera mon âme vers une plus grande unité avec Toi.

Rappelle-moi ces pensées et ces habitudes qui ne sont pas en accord avec Ta Volonté Parfaite, pour que je puisse voir ces imperfections en moi-même et que je fasse le choix de les corriger.

Rends-moi habile à répondre à Ta Volonté, mon Père, et puise dans les trésors de mes possibilités, pendant que je vis, que je me déplace et que mon être est dans ce monde.

Conduis-moi à la connaissance qui indique le chemin vers mon rôle et mon but dans le Grand Plan, afin que j’apprenne et que je fasse l’expérience de ces choses qui me permettront d’être en accord avec Ta Volonté.

Guide mes pas sur le chemin de ceux qui sont ici pour m’aider et m’enseigner. Permets-moi d’être reconnaissant, même lorsque les leçons qu’ils enseignent sont difficiles, car je comprends qu’il y a un plus grand but dans toutes ces expériences de vie.

Envoie tes anges pour me protéger, protéger ma famille et mes amis, car ils sont importants pour moi et pour ma croissance ici sur ce monde. Permets-moi de rester maintenant en silence devant Toi et de baigner dans la lumière parfaite de ton amour. » 

Faites une pause en restant attentif à ce qui survient dans votre mental, et terminez en affirmant : 

« Et donc JE SUIS Amour. »

Extrait du livre : Appel de la Voix Mission d’Ange de Daniel Vallat aux Editions  DAD

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 29 juin, 2016 |Pas de commentaires »

L’ESPACE ENTRE … LA FIN ET LE COMMENCEMENT

« La Science ne peut pas résoudre le mystère suprême de la nature, parce que nous faisons partie du mystère que nous essayons de résoudre. » Max Planck, père de la théorie quantique.

Il y a un pouvoir qui vit dans l’espace « entre« , cet instant subtil où quelque chose finit et où ce qui suit ensuite n’a pas encore commencé.

soin

De la naissance à la mort de galaxies, du commencement à la fin de carrières et de relations, et même dans la simplicité d’inspirs et d’expirs, la création est une histoire de commencements et de fins : des cycles qui commencent et se terminent, s’étendent et se contractent, vivent et meurent.

Indépendamment de l’échelle, entre « le commencement » et « la fin », il y a un moment dans le temps où ni l’un ni l’autre n’est entièrement arrivé. C’est de là que viennent la magie et les miracles! Dans l’instant «  entre  », toutes les possibilités existent et aucune n’a été choisie. De cet endroit, on nous donne le pouvoir de guérir nos corps, de changer nos vies et d’apporter la paix au monde. Tous les événements originent de ce moment puissant et magique.

Le mystère et les possibilités de l’espace qui relie deux événements ont longtemps été honorés par la sagesse des traditions anciennes. Les traditions autochtones de l’Amérique du Nord, par exemple, précisent que deux fois par jour la terre entre précisément dans de tels royaumes mystiques. L’un de ces royaumes se situe immédiatement après que le soleil soit disparu au-dessous de l’horizon, et juste avant que l’obscurité de la nuit n’arrive. Le deuxième royaume se situe juste avant que le soleil réapparaisse à l’orée du ciel, après la période la plus sombre de la nuit.

Tous les deux se présentent au moment des crépuscules, ni complètement le jour, ni complètement la nuit. Les traditions suggèrent que c’est pendant cette période que se présente une ouverture par laquelle les vérités fondamentales peuvent être comprises, les guérisons profondes peuvent s’effectuer et les prières peuvent avoir leur plus grand pouvoir. Dans son livre A Separate Reality, l’anthropologue Carlos Casteneda a appelé cette ouverture « une fissure entre les mondes, » qu’il décrit comme un accès aux royaumes invisibles des esprits, des démons et du pouvoir.

Les scientifiques modernes reconnaissent le pouvoir de ce lieu. Pour eux, cependant, il est moins question de jour, de nuit et de temps, mais plutôt de matière dont notre monde est fait. Du point de vue d’un scientifique, ce que nous voyons comme un monde solide autour de nous n’est surtout pas solide!

Quand un film projette une image qui se déplace sur l’écran devant nous, nous savons que l’histoire que nous voyons est une illusion. L’idylle et la tragédie qui stimulent nos sentiments sont en réalité le résultat de plusieurs photographies projetées très rapidement, l’une après l’autre, pour créer une histoire continue. Tandis que nos yeux voient les images une à une, notre cerveau les fusionne ensemble dans ce que nous perçevons comme un film ininterrompu.

Les physiciens quantiques suggèrent que notre monde fonctionne presque de la même façon. Par exemple, ce que nous voyons à la télévision comme le ‘toucher’ au football ou le triple-axel d’un patineur de fantaisie, en termes quantiques, c’est une série d’événements individuels qui arrivent très vite et à proximité les uns des aures. De la même façon que plusieurs images alignées ensemble rendent un film si réel, ainsi la vie se présente comme de courts et minuscules éclats de lumière appelés quanta. Les quanta de vie arrivent si rapidement que, à moins que notre cerveau ne soit formé pour fonctionner différemment (comme il le peut dans certaines formes de méditation), ils font simplement la moyenne des impulsions pour créer l’action continue que nous voyons à la télévision.

A travers cette explication simplifiée de la vie, nous trouvons aussi la clef de notre guérison. Pour qu’un éclat de lumière disparaisse avant que le suivant n’apparaisse, il doit, par définition, y avoir un moment entre les deux. Dans cet espace, pendant un bref instant, il existe un équilibre parfait où rien n’arrive – les événements qui ont mené à l’éclat sont complets et les nouveaux événements n’ont pas commencé. En cette endroit « d’aucune chose, » tous les scénarios de vie / mort / souffrance / guérison / guerre / paix existent comme des possibilités et comme potentiel. C’est l’endroit où les sentiments et les prières deviennent des projets de vie.

Quelle est la clef ? Notre état émotionnel, pendant la prière, détermine la sorte de projet que nous créons. Sachant que le champ d’énergie est le reflet de nos croyances intérieures, nous devons trouver une façon de purifier notre blessure et notre colère avant de prier. En y réfléchissant, ceci fait du sens. Après tout, comment pourrions-nous espérer que l’Esprit de Dieu reflète la guérison et la paix si nous ressentons la peur et la blessure?

Parlant de quantum
Le Pouvoir de la Beauté, de la Bénédiction, de la Sagesse et de la blessure

Par GREGG BRADEN – Extraits de Secrets of the Lost Mode of Prayer, Hay House Publishing, 2006 sur http://www.greggbraden.com/newsletter200603.html  

Publié dans:ESPRITS, La MORT, PENSEE, POUVOIR, PRIERE |on 1 juin, 2016 |Pas de commentaires »

Origine du « Je vous salue Marie »

vierge marie

La première partie, la Salutation Angélique inspirée de l’Évangile de St Luc 1/28 (les paroles de l’ange à l’ Annonciation) et 1/42 (la salutation d’Élisabeth à la Visitation), était déjà utilisée en Orient dans la Liturgie de saint Jacques qui, dès le IVe siècle chante : « Salut, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi, tu es bénie parmi les femmes et béni le fruit de ton sein, car tu as engendré le sauveur de nos âmes »

La récitation de la première partie de l’Ave Maria s’est généralisée en Occident à partir du XIe siècle. La deuxième partie, la Supplication et le vouvoiement (priez pour nous pauvres pécheurs), a commencée a être rajoutée entre le XII° et XIV° siècle. C’est au XVI° et XVII° que la prière entière devint très populaire.

Marie peut être d’une grande aide pour ceux qui souffrent.
Voici une prière de Neuvaine qui peut les aider:

Vierge Marie, toi qui défait les nœuds

 1

Dessin de Guylène Ralu-Bandin

Mère du bel Amour,
Mère qui n’a jamais abandonné un enfant qui crie au secours,
Mère dont les mains travaillent sans cesse
Pour  ses enfants bien aimés,
Car elles sont poussées par l’Amour divin  
Et l’infinie Miséricorde qui déborde de ton cœur,
Tourne ton regard plein de compassion vers moi.

Vois le paquet de  « nœuds » qui étouffent ma vie.
Tu connais mon désespoir et ma douleur.
Tu sais combien ces nœuds me paralysent.  

Marie, Mère que Dieu a chargée de défaire
Les  « nœuds » de la vie de tes enfants,
Je dépose le ruban de ma vie dans tes mains.
Personne, pas même le Malin, ne peut le  soustraire
A ton aide miséricordieuse.
Dans tes mains, il n’y a pas un seul nœud
Qui ne puisse être défait.

Mère  toute puissante, par ta grâce et par ton pouvoir d’intercession
Auprès de ton Fils Jésus, mon Libérateur,
Reçois aujourd’hui ce « nœud  » (le nommer).  

Pour la gloire de Dieu, je te demande de le défaire,  
Et de le défaire pour toujours.
J’espère en Toi.
Tu es l’unique Consolatrice que Dieu m’a donnée,
Tu es la forteresse de mes forces fragiles,
La richesse de mes misères,
La délivrance de tout ce qui m’empêche d’être avec le Christ.  

Accueille mon appel.
Garde-moi, guide-moi, protège-moi.  
Tu es mon refuge assuré.
Marie, Toi qui défais les « nœuds », prie pour moi.
Amen »

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 4 mai, 2016 |Pas de commentaires »

Prières indiennes

 

Wakan Tanka, O Grand Mystère,
Enseigne-moi à faire confiance
à mon cœur,
à mon esprit,
à mon intuition,
à ma connaissance intérieure,
aux sens de mon corps,
aux bénédictions de mon esprit.
Enseigne-moi à avoir confiance en eux
pour que je puisse habiter mon Espace Sacré,
ainsi que l’amour au-delà de ma peur,
Et marcher ainsi dans la Beauté
au passage de chaque soleil glorieux. »

Prière

Nous rendons grâces à notre mère, la terre, qui nous soutient.
Nous rendons grâces aux rivières et aux ruisseaux qui nous donnent l’eau. Nous rendons grâces à toutes les plantes qui nous donnent les remèdes contre nos maladies.
Nous rendons grâces au maïs et à ses soeurs les fèves et les courges, qui nous donnent la vie.
Nous rendons grâces aux haies et aux arbres qui nous donnent leurs fruits. Nous rendons grâces au vent qui remue l’air et chasse les maladies.
Nous rendons grâces à la lune et aux étoiles qui nous ont donné leur clarté après le départ du Soleil.
Nous rendons grâces à notre grand-père Hé-no, pour avoir protégé ses petits-enfants des sorcières et des reptiles, et nous avoir donné sa pluie.
Nous rendons grâces au Soleil qui a regardé la terre d’un oeil bienfaisant. Enfin, nous rendons grâces au Grand Esprit en qui s’incarne toute bonté et qui mène toutes choses pour le bien de ses enfants. »

 2

 

« Grand Esprit, aide moi à ne jamais juger un autre
avant d’avoir chaussé ses mocassins pendant au moins deux semaines. »

 

Ohiyesa, Santee Dakota, écrivain et médecin, décrit en 1911 la manière dont son peuple prie:
« Dans la vie de l’indien, il n’y a qu’un devoir inévitable: le devoir de prière, la reconnaissance quotidienne de l’Invisible et de l’Éternel.

Ses dévotions quotidiennes lui sont plus nécessaires que sa nourriture de chaque Jour. Il se lève au petit jour, chausse ses mocassins et descend à la rivière. Il s’asperge le visage d’eau froide ou s’y plonge entièrement. Après le bain, il reste dressé devant l’aube qui avance, face au soleil qui danse sur l’horizon, et offre sa prière muette. Sa compagne peut l’avoir précédé ou le suivre dans ses dévotions, mais ne doit jamais l’accompagner. Le soleil du matin, la douce terre nouvelle et le grand silence, chaque âme doit les rencontrer seule ! Chaque fois qu’au cours de sa chasse quotidienne, l’homme rouge arrive devant une scène sublime ou éclatante de beauté, un nuage noir chargé de tonnerre avec l’arche étincelante d’un arc-en-ciel au-dessus d’une montagne, une cascade blanche au coeur d’une gorge verte, une vaste prairie teintée du rouge sang d’un soleil couchant, il s’arrête un instant dans la position d’adoration. Il ne voit pas le besoin de distinguer un jour parmi les sept pour en faire un jour saint puisque pour lui tous les jours sont ceux de Dieu. »

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 4 mai, 2016 |Pas de commentaires »

Le « Notre Père » des origines

 

Notre Père qui es aux cieux,
Fais connaître à tous qui tu es
Fais venir ton Règne
Fais se réaliser ta volonté
Comme au Ciel ainsi sur la Terre

Donne-nous aujourd’hui le pain
Dont nous avons besoin chaque jour
Pardonne-nous nos torts envers toi
Comme nous mêmes avons pardonné
à ceux qui avaient des torts envers nous
Et ne nous fais pas entrer dans la tentation
Mais délivre-nous du Tentateur

Traduction de la TOB (Matthieu VI-9), où il est précisé en notes de bas de page : une autre interprétation fait valoir un sémitisme qui permet, dans le cas d’un verbe factitif, de traduire non pas « ne nous fais pas entrer » mais « fais que nous n’entrions pas dans la tentation » . On peut aussi traduire « Tentateur » par « Malin ».

exo

Dans le Livre d’Urantia, on trouve une version du Notre Père qui éclaircit certains mystères :

Notre Père, qui es aux cieux,
Que ton nom soit sanctifié.
Que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite
Sur terre comme elle l’est au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain pour demain ;
Rafraichis nos âmes avec l’eau de la vie.
Et pardonne à chacun de nous ses offenses
Comme nous avons pardonné à ceux qui nous ont offensés.
Sauve-nous dans la tentation, délivre-nous du mal,
Et rends-nous de plus en plus parfaits comme toi-même.


Jésus enseigna aux douze à toujours prier en secret, à partir seuls dans les tranquilles paysages de la nature ou à aller dans leur chambre et à fermer les portes quand ils s’adonnaient à la prière.
Après la mort de Jésus et son ascension auprès du Père, la pratique s’établit chez beaucoup de croyants de finir cette prière appelée « prière du Seigneur » en y ajoutant “ Au nom du Seigneur Jésus-Christ. ” Plus tard encore, deux lignes furent perdues dans les copies et l’on y ajouta la déclaration supplémentaire : “ Car à toi appartiennent le royaume, le pouvoir et la gloire, pour l’éternité. ”
(1620.1) 144:3.3

 Image de prévisualisation YouTube

version inspirée

Mon Père du Ciel

Ton Nom est sanctifié
Ton Règne est arrivé
Ta Volonté est faite
Sur la Terre comme au Ciel

Tu nous donnes aujourd’hui
Notre pain pour demain
Tu nous pardonnes nos offenses
Comme nous pardonnons à ceux qui nous offensent

Tu ne nous laisses pas dans l’épreuve
Et tu nous délivres du Malin
Afin que nous devenions parfaits
Comme tu es Parfait.

Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement le livret « Le sens profond du Notre Père » par Christian Amphoux et Patrick Giani

Ecoutez la version chantée du Notre Père, par le groupe de louanges EXO:

« Notre Père » du groupe EXO :

Publié dans:JESUS, PRIERE, VIDEOS à voir |on 30 avril, 2016 |Pas de commentaires »

Notre Père chanté en araméen (la langue parlée par Jésus)

 

Image de prévisualisation YouTube

Prière pour la Nouvelle Terre

« VIE PERE-MERE, tu es ma vie,
mon soutien constant, ma santé, ma protection,
la satisfaction parfaite de tous mes besoins
et mon inspiration la plus haute.

Je te prie de me révéler la véritable Réalité de Toi-même.
Je sais que c’est ta VOLONTE que je sois totalement illuminé,
afin que je puisse mieux prendre conscience
de Ta Présence en moi et autour de moi.
Je crois et je sais que c’est possible.
Je crois que tu me protèges
et me gardes dans l’AMOUR parfait.
Je sais que mon but final est de T’EXPRIMER.

En m’adressant à toi,
je sais que tu es parfaitement réceptive à mes paroles
car tu es L’INTELLIGENCE AIMANTE UNIVERSELLE
qui a si merveilleusement conçu ce monde
et le manifeste dans sa forme visible.

Je sais qu’en Te demandant de me parler,
je projette un faisceau de lumière de conscience
dans ta Conscience Divine et que lorsque j’écouterai,
TU pénétreras ma conscience humaine
et te rapprocheras de plus en plus de mon esprit
et de mon coeur de plus en plus réceptifs.
Je confie mon être et ma vie à ta garde. »

araméen

Issue du livre « Le Christ revient« 

Publié dans:JESUS, PRIERE, VIDEOS à voir |on 30 avril, 2016 |Pas de commentaires »

Le mode perdu de la prière

 

Aujourd’hui, plus qu’à toute autre époque de notre histoire, les choix que nous faisons auront potentiellement de sérieuses conséquences planétaires pour les générations à venir. Malgré l’intensification des tensions planétaires, des études récentes offrent un nouvel espoir et ravivent les convictions de ceux qui croient qu’on peut « intervenir » contre le cycle séculaire de la violence dans l’espoir d’un avenir meilleur. Lorsque nous prions « pour » quelque chose, nous utilisons un processus mental de logique. Par exemple, bien que la prière mentale pour la paix en Iraq peut être bien intentionnée et sembler créer une paix temporaire ou une guérison en un endroit donné à un moment donné, elle peut involontairement créer précisément l’opposé de la paix souhaitée, en un autre endroit à un autre moment.

E

Ce que signifie prier avec le coeur :

Par contre, notre coeur n’est pas polarisé. Dans les traditions amérindiennes, le mot « Shante Ista » (l’unique oeil du coeur) décrit l’objectivité non-polarisée du coeur; le coeur voit «ce qui est » plutôt que « ce qui devrait être ». Lorsque nous choisissons la paix ou la guérison à partir du coeur, aucune polarité n’est créée pour équilibrer notre choix puisqu’il n’y a pas de coeur gauche ni de coeur droit.
Venant du coeur, le sentiment est la prière ! Des études ont démontré que cette qualité de gratitude et d’appréciation pour la paix déjà existante crée un champ magnétique en présence de la paix et que tout ce qu’elle produit est aussi de la paix.

Éclaircissements

Pour être très clair, cette forme de prière n’est PAS dirigée vers un endroit, une personne, une organisation, un pays, une ville ou un événement. Ce mode de prière ne tente PAS de « transformer » les choses avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord. Les Anciens comprenaient qu’une telle utilisation de la prière est une « abomination » contre notre don de communier avec le monde. Imposer notre idée de ce qui devrait ou ne devrait pas être n’importe où dans le monde ou pour une personne est une forme de manipulation et un mauvais usage de notre don de la prière.
Au lieu de prier pour que quelqu’un «gagne » ou «perde », «souffre » ou «guérisse », nous devons plutôt ressentir de la reconnaissance et de la gratitude pour la paix et la guérison qui existent déjà. Le pouvoir de ce genre de prière transcende les notions de gains et pertes mesquines en nous invitant à élever les conditions de notre monde à un niveau bien au-delà de la médiocrité. De cette manière, nous ouvrons la porte à un principe subtil mais très puissant qui permet que la paix et la guérison soient présentes sans imposer notre volonté qu’il en soit ainsi.

Le mode perdu de la prière

Aujourd’hui, les chercheurs contemporains identifient quatre modes de prières utilisés en Occident. Existe-t-il un mode additionnel de prière ? Y a-t-il un cinquième mode de prière qui nous permet de collaborer aux résultats des événements à l’intérieur de notre corps ainsi que dans le monde qui nous entoure ? Les découvertes récentes dans des temples éloignés où ces traditions subsistent aujourd’hui, combinées aux nouvelles recherches dans certaines traditions parmi les plus sacrées et les plus ésotériques du passé, m’amènent à croire que la réponse est «oui » !
L’essentiel de nos conditionnements par les traditions occidentales des derniers 1 500 ans nous a invités à « demander » que les circonstances de notre monde changent par l’intervention divine; que nos prières soient exaucées. Cependant, malgré nos demandes bien intentionnées, nous pouvons renforcer, sans le vouloir, les conditions mêmes pour lesquelles nous prions.

Par exemple, lorsque nous demandons « Cher Créateur, faites que la paix vienne dans le monde», vous admettez en fait que la paix n’existe pas dans le présent. Les traditions anciennes nous rappellent que les prières-requêtes sont une forme de prière, parmi d’autres, qui nous donnent le pouvoir de trouver la paix dans notre monde par la qualité des pensées, des sentiments et des émotions que nous créons dans notre corps. Une fois que nous créons les qualités de paix dans notre esprit et alimentons nos prières avec nos sentiments de paix dans notre corps, le cinquième mode de prière affirme que le résultat a déjà eu lieu.

Aujourd’hui, la science quantique pousse cette idée une étape plus loin en stipulant que la création réagit précisément à de telles conditions de sentiments en mariant le sentiment (la prière) de notre monde intérieur avec les conditions similaires du monde extérieur. Bien que le résultat de notre prière puisse ne pas encore être évident dans le monde, nous sommes invités à reconnaître notre communion avec la création et vivre comme si notre prière était déjà exaucée.

Avec leurs formules d’une époque à présent révolue, les anciens nous invitent à considérer notre mode perdu de la prière comme une conscience en devenir plutôt qu’une forme prescrite d’action en certaines occasions. En un langage simple et élégant, ils évoquent le fait d’être «imprégnés » de la réponse à une prière et «immergés » dans la condition de vie choisie.
En langage moderne, cette description suggère que pour induire un changement dans notre monde, nous devons d’abord sentir le changement comme s’il s’était déjà accompli.

Tout comme la science moderne tend à démontrer la relation entre nos pensées, nos sentiments et nos rêves avec le monde qui nous entoure, il devient de plus en plus possible qu’un pont oublié relie nos prières avec notre expérience. La beauté d’une telle technologie intérieure est qu’elle est basée sur les qualités humaines que nous possédons déjà. Les prophètes d’antan qui nous ont vus dans leurs visions, nous rappellent qu’en honorant toute vie, nous assurons la survie de notre espèce et l’avenir du seul habitat que nous connaissons.

Comparer les modes de prières

Avec l’exemple de la paix planétaire, la prière basée sur la logique : Demander une intervention

La prière basée sur les sentiments : Savoir que notre prière est déjà exaucée
– Nous nous concentrons sur les situations présentes où nous estimons que la paix n’existe pas.

- Nous sommes témoins de tous les événements: ceux qui démontrent que la paix existe comme ceux où la paix n’existe pas, comme étant des possibilités sans jugement de valeur : pour ou contre, bien ou mal.

- 1Nous nous sentons vulnérables, impuissants ou en colère face aux événements et aux situations dont nous sommes témoins.

- Nous suspendons notre jugement de la situation en bénissant les conditions qui nous font souffrir. La bénédiction ne condamne ni ne consent à l’événement ou condition. Elle reconnaît plutôt que l’événement fait partie d’une source unique de tout ce qui est. (Consultez, le livre Marcher entre les mondes pour plus de détails).

- Nous utilisons nos prières-requêtes pour inviter l’intervention d’un pouvoir supérieur à amener la paix sur les individus, les situations, les endroits où nous croyons que la paix est absente.

- En ressentant notre prière comme étant déjà exaucée, nous communions à l’ancien principe quantique voulant que les conditions de la paix à l’intérieur de notre corps soient reflétées dans le monde au-delà de notre corps.

- Par notre quête, nous consolidons, sans le savoir, les conditions mêmes que nous désirons le moins. Par exemple, lorsque nous disons « S’il vous plaît, que la paix soit faite », nous déclarons que la paix n’est pas présente dans une situation particulière. Ce faisant, nous renforçons les conditions que nous avons choisies de changer.

- Nous reconnaissons le pouvoir de notre prière et savons (sentons) que notre prière est déjà exaucée.

- Nous persistons à formuler notre requête jusqu’à ce que nous constations effectivement ce changement sur terre.

Notre prière consiste maintenant à :
– Reconnaître que la paix est déjà présente dans le monde sachant que les changements sont déjà accomplis.
– Renforcer notre prière en remerciant l’occasion qui nous a été fournie de choisir la paix au lieu de la souffrance.

Sommaire
Si ces clarifications apparaissent trop fastidieuses, je m’en excuse sincèrement. Le principe est simple : En présence de la paix, tout ce qui peut en découler est la paix. Mille mercis pour votre bonne volonté de créer un meilleur monde. Soyez bénis d’une paix véritable et durable.

1

Gregg Braden est un auteur et conférencier de renommée mondiale qui a été un pionnier dans les recherches visant à relier la science et la spiritualité. Il a été dans le passé un professionnel de l’Internet, il a notamment été à partir de 1991 manager des opérations techniques pour Cisco Systems qui est à la base du développement d’Internet dans le monde. A la fin des années 90, il décida de quitter le monde de l’Internet pour se consacrer au développement humain et à la paix dans le monde. 

sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 5 avril, 2016 |Pas de commentaires »

Les vertus de la prière

 

 

            La prière (quelque soit la religion) est pour moi un instrument extraordinaire. Elle place l’humain loin au-dessus de la simple pensée positive. Car elle permet de se retrouver en contact avec des énergies bien supérieures à la conscience humaine.  

PRIERE

Ces énergies sont d’une douceur, d’une tendresse et d’un amour incommensurable. Ce sont véritablement les énergies de guérison de l’âme, de l’esprit et du corps, pour celles et ceux qui sont prêts à s’y baigner en abandonnant pour un temps leur ego et leurs préjugés. Donc que l’on soit malade ou en bonne santé, la prière apporte l’équilibre et l’harmonie au sein de sa vie.  Elle permet de s’élever au-dessus du matériel afin de mieux appréhender les situations, d’avoir une vision plus globale et surtout moins chargée en émotions. Les problèmes fondent, les solutions se font jour et le calme apparaît.

            La prière réalisée en groupe (toutes religions confondues) est aussi très bénéfique pour les malades. J’ai ainsi eu la chance de rencontrer Maguy Lebrun qui a beaucoup œuvré pour la constitution de groupes de prière partout en France. J’ai participé à plusieurs séances ce qui a été pour moi une expérience inoubliable. Je me rappelle certaines séances où il y avait plus de 500 personnes qui s’étaient déplacées pour prier pour une dizaine de malades qui se présentaient successivement devant eux. Malgré le nombre, le silence était total. L’air était chargé de tellement d’énergies qu’il en devenait presque palpable. Tous les participants demeuraient concentrés, même les jeunes enfants qui accompagnaient souvent leurs parents. Les malades avaient du mal à contenir leurs émotions devant une telle attention à leur égard. Je ne peux pas dire qu’elles furent les résultats médicaux de ces groupes de prières, mais ce que je sais c’est que les personnes malades en ressortaient transformées. Elles avaient ressenties ces présences et tout cet amour qui leur étaient envoyés. Elles ne se sentaient plus seules… le miracle se lisait dans leurs yeux.

            Aux Etats-Unis les vertus de la prière ont été étudiées par des chercheurs de la Faculté de Médecine de Harvard qui ont interrogé 2 055 personnes âgées de plus de 18 ans sur leur utilisation de la prière. Le résultat a montré qu’un tiers de ces personnes (35%) prie pour des raisons de santé et parmi elles, 75% prient pour mieux se porter, et 22%, pour la guérison de pathologies précises. Les personnes qui prient pour leur santé en parlent rarement à leur médecin. « La prière accélère la guérison », telle est la conclusion de l’étude de l’Américan Médical Association effectuée sur 990 cardiaques à l’hôpital de Kansas City. La moitié de ces malades cardiaques avait été confiée à leur insu, aux prières de 75 personnes de diverses religions. Or, à l’issue de l’étude, il y a eu moins de complications dans ce groupe que dans le groupe témoin. Selon les chercheurs, cela ne peut être le fruit du hasard. Car celui-ci ne pouvait pas jouer sur plus d’une personne sur 25.

Pareillement, le Professeur Benson de l’université de Harvard estime que les patients qui répètent des prières, « sont capables de déclencher des changements de fonctionnement de leur organisme ».

            La récitation de l’Ave Maria (Ave Maria, gratia plena, dimus tecum, benedicat tui mulieribus et benedictus fructus ventri tui Jesus) et d’un mantra bouddhiste (Om mani padme om) enoncé à haute voix ont produit, avec une égale efficacité, une amélioration du rythme cardiaque et de la tension artérielle. La fréquence respiratoire fut aussi ralentie et  régularisée, comme l’a démontré l’étude italienne du Dr Luciano Bernardi.             L’étude « Mantra » (Monitoring and Actualization of Noetic TRAining) effectuée par le cardiologue  Mitchell Krucoff en Caroline du Nord s’intéressa à 150 patients souffrant d’insuffisance coronarienne. Les patients ayant bénéficiées d’une assistance par la prière ont eu des complications réduites de 25 à 30%. Ils avaient bénéficiés des prières de diverses religions : catholique, moravienne, bouddhiste, juive, chrétienne fondamentaliste, baptiste. Ces résultats ont fait dire au psychiatre Harold G. Koenig que « certaines des plus grandes découvertes scientifiques sont venues de ceux qui faisaient un pas hors de la boîte et je crois que c’est ce que fait cette étude ».

Le Professeur Rogerio Lobo, chef de service du Service de Gynécologie et d’Obstétrique de la Colombi University (New York) s’est intéressé pour sa part, à l’action de la prière sur 199 femmes demeurant en Corée qui étaient en attente de fécondation in vitro (FIV). Pour cela, il a demandé à des personnes vivant aux Etats Unis, au Canada et en Australie de prier uniquement sur photographies, pour ces femmes qu’ils ne connaissaient pas. Le résultat fut flagrant : 50% de grossesses dans le groupe ayant bénéficié de prières contre 26% dans le groupe témoin[6], soit deux fois plus de FIV réussies. Le Dr Elisabeth Targ de l’Institut de Recherche sur les Médecines Complémentaires, a suivi un groupe de 20 personnes malades du Sida qui ont bénéficié de prières à distance de chrétiens, de juifs, de bouddhistes, d’indous et de chamanes, qui avaient leur photo et ne connaissaient que leur nom. Ils ont été comparés à un groupe similaire de vingt personnes. Celui ayant bénéficié des prières a présenté au bout de six mois, moins de maladies opportunistes, moins besoin de consultations, moins de jours d’hospitalisation et une meilleure humeur que le groupe témoin.

Un article du Dr Wolfrum de l’Hôpital Général de Hambourg, paru en février 2002 dans la « Lettre Circulaire » (n°51) intitulé : « Le fait d’aller toutes les semaines à l’Eglise, favorise-t-il la santé ? » est particulièrement intéressant : Des résultats d’études cliniques rétrospectives portant sur trois décennies, notamment aux USA, peuvent se résumer presque unanimement dans le titre d’un livre paru récemment : « la foi fait la santé » (Glaube macht gesund). Une autre publication  du Pr. Koenig, orientée vers les examens de laboratoire, donne une réponse également favorable à la prière.

            De nombreuses autres études ont été réalisées notamment sur les cellules cancéreuses, les cellules sanguines, les bactéries, les plantes et les animaux. Elles ont toutes été positives pour la prière. C’est qui a conduit le Dr Larry Dossey à dire que « le pouvoir de guérison à distance de la prière est démontré. Il ne peut plus être regardé comme une affaire de foi ». Car pour ce médecin, le plus étrange dans ces études ait qu’elles aient été réalisées en double aveugle, c’est-à-dire sans que les patients et le personnel soignant sachent qui étaient les bénéficiaires de ces prières.

Le Dr Dossey a ensuite recensé les études effectuées sur ce sujet. Sur une cinquantaine réalisées, toutes établissaient un lien entre guérison et prière que ce soit à travers l’accélération de la cicatrisation, la réduction d’une pression artérielle trop élevée ou encore le ralentissement de la prolifération de certaines cellules cancéreuses. 

            Nous savions déjà que la pensée positive et la visualisation étaient capables de produire des résultats très intéressants sur la santé des malades, mais la prière semble aller bien au-delà. Elle fait appel à ce qu’il y a de plus noble dans l’être humain et ainsi qu’à des forces qui le transcendent. Ensuite, les résultats des études sont là pour prouver leur bien-fondé. Ils seront rassurants pour certains et dérangeants pour d’autres, ce qui n’empêche pas leur réalité. Car ces études en double aveugle, souvent à l’insu même des malades, ne peuvent aucunement être reléguées à un simple effet placebo. 

Lorsque vous priez, vous pouvez utiliser des prières toutes faites – il en existe dans toutes les religions du monde – ou des prières de votre cru. Car comme le disait Mahatma Gandhi : « il vaut mieux mettre son cœur dans la prière sans trouver les paroles que de trouver des mots sans y mettre son cœur ».
La prière permet de vous concentrer sur le Sacré et aussi d’élever votre niveau vibratoire afin de pouvoir rencontrer le Divin. Ces prières sont semblables au numéro de téléphone que vous réalisez pour appeler un ami. Mais quand la communication est établie, vous cessez de taper sur les touches de votre clavier de téléphone. De la même manière lorsque vous avez la communication avec le Divin, arrêtez de répéter vos prières, écoutez plutôt ce qu’il a à vous dire… Vous verrez cela va illuminer vos journées.

Et pour connaître les dates de mes prochaines conférences, je vous invite à suivre le lien :
http://www.luc-bodin.com/2013/02/04/les-prochaines-conferences-du-dr-luc-bodin-2/

Publié dans:ENERGIES, PENSEE, PRIERE |on 21 février, 2016 |Pas de commentaires »

Comment prier pour vous-mêmes

Comment prier pour le Monde…

Comment prier pour tout ce qui vous entoure ?

Comment prier pour la Vie ?

 prier pour soi et les autres

Simplement en étant heureux de vivre cette vie. En projetant en permanence la Paix, la Joie et l’Amour sur touts ceux qui vous entourent, en rendant grâce en permanence pour la beauté de la Vie.

Chaque fois que vos yeux se portent sur la beauté de la création et que vous en éprouvez une joie profonde, vous êtes en prière. Chaque fois que vous souriez à votre frère, vous êtes en prière. Chaque fois que vous souhaitez le meilleur pour ceux qui vous entourent vous êtes en prière ; chaque fois que vous visualisez le monde en paix vous êtes en prière. Chaque fois que vous avez de la compassion pour la souffrance de la nature, du monde minéral, pour la souffrance des règnes végétal et animal, vous êtes en prière. Chaque fois que vous rendez grâce à la Source, au Christ ou à Marie vous êtes en prière.

La prière est un état d’être profond. Etre heureux au plus profond de vous-mêmes est la plus belle prière que vous pouvez offrir au Père et à tous les êtres qui vous aident.

Pour vous réaliser au travers de la prière, si vous avez besoin du fil d’Ariane de n’importe quelle religion, il faut l’utiliser car elle vous permet de monter l’échelle qui vous ramène à la Source.

 A l’époque actuelle, la prière est une énergie gigantesque qui reliera les hommes entre eux, qui leur permettra de passer au travers de grandes difficultés. La prière en elle-même n’est qu’une formulation de mots, mais c’est un acte sacré qui élève totalement l’âme et la conscience humaine. Au travers de cette élévation, toutes les âmes se retrouvent et ne font plus qu’une. C’est au travers de cette fusion des âmes qui peut se concrétiser grâce à la prière que les miracles s’accomplissent.

Lorsque sur Terre des milliers, voire des millions de personnes demandent de tout leur cœur que la Paix soit sur ce monde, ils déclenchent un processus magique, un processus de Paix. Pour que celui-ci soit mené à son terme, il faudrait que chaque personne qui prie pour la Paix extérieure prie aussi pour la paix intérieure. Il n’est absolument pas possible de dissocier l’intérieur de l’extérieur. C’est pour cette raison que chaque fois que vous demandez la paix pour ce monde, il faut que vous demandiez avant tout la paix en vous-même. Ainsi vous ne dissociez pas l’intérieur de l’extérieur.

La prière quelle qu’elle soit, est le fil d’Ariane qui vous relie à la Source. La prière faite avec le cœur peut accomplir des miracles à chaque instant, que ce soit au niveau du soin ou au niveau spirituel. La prière est le lien entre les enfants de la Terre, les Hiérarchies de Lumière et la Source ;

Lorsque vous priez, vous invoquez celui qui vous est le plus cher. Vous pouvez invoquer qui bon vous semble, et sachez que votre prière ira où elle doit aller afin qu’elle soit exaucée par l’Etre Divin qui est en vous, par les Hiérarchies ou par la Source. Il faut que vous compreniez bien que rien n’est dissocié. Vous, les Hiérarchies de Lumière et la Source ne faites qu’un. Admettez tout simplement que c’est une partie de la Source ou une partie des Hiérarchies qui demande à elle-même d’exaucer un désir profond. Cela peut vous paraître difficile à croire ou à accepter, mais c’est ainsi que cela se passe.

Lorsque vous arriverez à comprendre que rien n’est dissociable, que tout est interconnecté, que vous faites partie non seulement du Tout mais aussi et essentiellement de la Source, vous comprendrez que toute prière est un laissez-passer et qu’elle peut être exaucée à tout moment par vous-même, par les hiérarchies, par la Source ; l’intérieur et l’extérieur ne font qu’un.

L’essentiel de la prière est la façon font vous l’accomplissez, dont vous la formulez, dont vous la vivez, dont vous la ressentez. Trois mots dits avec le cœur auront beaucoup plus de puissance que tout un chapelet dit d’une façon inconsciente.

L’amour que vous projetez sur vos proches, sur vos amis, sur le monde pendant une seconde a plus de puissance que toute une prière pendant dix minutes. Le temps de la prière ne compte pas. C’est la puissance que vous mettez dans ces moments intenses de prière qui compte.

Chaque être humain a sa propre façon de prier. Chaque être humain a ses propres mots. Actuellement, il est très important de prier, que ce soit au travers d’une religion ou sans religion. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de prier. La prière doit essentiellement se faire avec le cœur.  Peu importe à quelle religion ou à quelle philosophie vous appartenez. Pour être efficace, toute prière doit être faite avec le cœur.

Lorsque vous priez, il faut que vous ayez la conscience de dialoguer avec le Divin, avec les Etres de Lumière. Ce sont vos grands frères et la Source est votre Père. Vous pouvez demandez, remercier d’avoir, vous pouvez vous confier, remercier d’avoir la solution ou l’aide nécessaire ; le dialogue entre vous, les Hiérarchies de Lumière et la Source est très important, car vous élevez considérablement votre fréquence vibratoire, vous portez votre conscience à des niveaux supérieurs. C’est pour cela que depuis des centaines d’années les religions ont été très importantes. Elles ont permis aux êtres d’élever leur conscience vers le Divin, même s’il fallait pour cela mettre certaines barrières. Les êtres n’avaient pas l’évolution suffisante pour être détachés de certaines contraintes, notamment celle da la notion de péché.

Que ceux qui ont la foi chrétienne puisent dans cette foi. Qu’ils puisent cette force afin que leur prière sorte de leur cœur et ait une très grande puissance pour l’aide personnelle, pour l’aide en faveur de leurs frères ou du monde entier. Nous insistons pour vous dire que pour qu’une prière soit efficace, elle doit aussi êtres adressée à soi, car de cette façon vous vous élevez, vous vous transformez ; ainsi la prière faite pour l’Univers, pour votre Mère la Terre ou autres a beaucoup plus de puissance.

A l’époque actuelle, si tous les êtres de la Terre se mettaient simplement quelques minutes en méditation pour faire ressortir l’Amour qui est en chacun d’eux, la planète serait transformée comme par magie. La prière peut tout réaliser. Il faut que vous sachiez qu’elle peut aussi réaliser le bon comme le mauvais.

Nous aimerions vous faire comprendre que la prière est une énergie neutre que chacun peut utiliser en fonction de ce qu’il est. Ceci est très important, alors veillez à toujours utiliser cette énergie neutre dans le sens de la Lumière, dans le sens de l’aide, afin d‘ascensionner le plus d’êtres possible.

Au travers d’une prière dite avec le cœur, vous pouvez même transformer tout ce qui a été prévu pour ce monde. Le destin de l’humanité et celui de la planète peuvent être changés. Si les êtres humains se rendaient compte du pouvoir et de la puissance considérable de la prière, plus rien ne serait comme maintenant. Heureusement, tout évolue de la plus belle façon. On ne donne pas aux hommes inconscients des outils qui pourraient les détruire. Plus vous évoluerez, plus vous vous rendrez compte du pouvoir de la prière, et plus vous l’utilisez dans le sens positif, dans le sens de la Lumière.

La prière est souvent formulée avec les mots les plus simples, ceux qui sortent du cœur. Il n’y a pas besoin de phrases compliquées, il n’y a pas besoin de répéter en permanence certains mots, certaines phrases. Laissez parler votre cœur dans la prière. Votre cœur sait ce qu’il doit dire, ce qu’il doit exprimer. L’énergie sortant de votre cœur sera profitable pour vus et tous ceux pour lesquels vous priez.

Même une personne se disant totalement athée peut, par son comportement journalier, rendre grâce en permanence et formuler des prières, même si elle n’en pas conscience. Elle peut donner d’une façon très conséquente à ceux qui l’entourent, elle peut aussi avoir de grandes possibilités par rapport à elle-même et à sa propre évolution. Elle ne mettra jamais les mots « prière » ou « spiritualité » sur sa façon d’être, de penser et d’agir, elle agira tout simplement en fonction de son cœur, en fonction de son niveau de conscience, en fonction de l’Amour qui est en elle.

Vous pouvez avoir besoin d’un support mais vous pouvez aussi ne pas en avoir besoin. Que chacun continue à prier de la façon qui lui est la plus agréable, mais surtout que toute votre vie soit maintenant axée vers la prière.

Vous pouvez prier en travaillant, simplement en accomplissant votre travail le mieux possible, en offrant le travail que vous faites. Ceci aussi est une prière. La prière a mille et un visages. La prière est tout simplement un état d’être qui vous pousse de plus en plus à vous ouvrir à la conscience du Divin. La prière est aussi un pouvoir considérable que vous avez pour pouvoir aider ceux qui vous entourent et le monde. Apprenez à l’utiliser avec beaucoup de sagesse, beaucoup de simplicité et beaucoup d’Amour.

Une prière, c’est aussi un sourire, un mot gentil, le respect de l’Autre, l’ouverture. Une prière est la conscience et le respect de tout ce qui vit, une prière est simplement l’Amour manifesté au travers des mots. Tout est prière. Vous avez trop souvent tendance à croire que la prière est faite de mots appris. Vous dites des mots sans fin, des mots vides. Vous pouvez réciter des prières qui n’auront aucun effet, qui ne seront absolument pas porteuses.

Un homme qui regarde tout autour de lui la beauté de la nature est en prière. Un homme qui remercie Dieu le Créateur de toute la beauté qu’il a mise devant nos yeux pour notre plaisir est en prière. Un homme qui regarde avec attendrissement un bébé avec beaucoup d’Amour est en prière ; Un homme qui regarde les petits animaux, les oiseaux, les insectes, avec beaucoup de respect et d’Amour est en prière.

Apprenez à remercie le Créateur votre père pour toute la beauté qu’il a mise sur ce monde. C’est la plus belle des prières que vous puissiez faire. La prière est un état d’être avant tout. Quand vous dites : « Merci, Père, de la beauté que vous avez mise sur mon chemin », c’est une très belle prière. « Merci, mon frère pour la joie que me donne ta présence », c’est une prière. « Merci, mon compagnon, de l’Amour que tu me donnes », c’est une prière. Apprenez que tout est prière et priez dans ce sens-là. Priez ! Priez pour vous-mêmes, pour ceux que vous aimez, pour tous vos frères de la Terre, priez pour votre mère la Terre, priez pour l’Univers. Une simple pensée souvent émise peut être une grande prière.

Il est préférable d’avoir plusieurs pensées dans la journée plutôt que de vous astreindre à des prières sans consistance pendant lesquelles votre esprit s’échappe. Il ne suffit pas de prier longtemps pour que votre prière soit efficace, il suffit d’une pensée furtive, d’une pensée d’Amour, de Joie, de Beauté. Il suffit d’un simple remerciement pour la vie, pour tout ce que vous pouvez comprendre, pour l’Amour que vous avez les uns pour les autres, un remerciement envers le Père qui vous a permis d’expérimenter cette vie si riche, si prometteuse, si favorable à votre évolution.

La prière devrait devenir presque automatique chez vous, êtres humains. La prière, c’est le dialogue avec vous-mêmes, avec votre âme, avec votre Divin. La prière c’est le dialogue avec vos Guides, avec votre Grand Frère d’Amour, avec la Mère Divine (ou la Vierge pour ceux qui en sont très proches). Tout dialogue, quel qu’il soit, sera reçu et entendu s’il est fait vraiment avec les mots du cœur. Il est de plus en plus important de vous relier, de prier, de comprendre réellement ce qu’est la prière.

Bien sûr, il y a des prières toutes faites, mais nous aimerions que vous puissiez apprendre que vos prières doivent réellement émaner du pus profond de vous-mêmes.

Si vous récitez une prière toute faite, vous le faites d’une façon mentale et même machinale, et à ce moment là, la prière n’a aucun effet. Il est mieux de dire peu de mots, mais que ces mots soient ressentis, que cette prière soit puissante et imprégnée d’une énergie. Vous pouvez prier mentalement, mais il faut que la pire soit nourrie de votre puissance, de votre Amour, de votre confiance.

Extrait de LA PRIERE – Association du Ciel à la Terre. Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 5 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

LA PRIERE EST UNE AFFIRMATION

 

Vous dites souvent : « Je prie mais sans résultats ».

la_priere

Aucun homme ne peut dire cela. Dès qu’une prière est faite avec le cœur, elle trouve toujours quelqu’un pour la recevoir. Aussi étrange que cela puisse paraitre, ce n’est pas forcément la personne pour qui vous priez qui la recevra mais peut-être quelqu’un d ‘autre, parce que cette prière lui est destinée à la seconde même où vous la projetez hors de vous-même. Avant qu’une prière soit efficace, il faut en comprendre le processus.

Une prière ne doit pas être une supplication, elle doit être une affirmation.

Lorsque vous priez, il ne faut absolument pas vous préoccuper de savoir si votre prière sera efficace ou non. Elle sera peut-être efficace au niveau subtil de la personne pour qui vous la faites. Nous désirons vous faire mieux comprendre vos passibilités. La plus grande de ces possibilités est la confiance et la foi en ce que vous êtes, la confiance et la foi dans le pouvoir illimité que vous avez. Ce pouvoir vous sera donné petit à petit en fonction de votre élévation de conscience et de votre niveau de compréhension. Il est bien évident que l’on ne peut donner un jouet, aussi merveilleux soit-il, à un enfant qui pourrait le détruire ou qui pourrait détruire beaucoup de choses autour de lui.

La première des lois de celui qui veut réellement s’aider lui-même et aider les autres, c’est : Aime-toi.

Aucune prière ne pourra être miraculeuse si elle n’a pas été conçue dans l’Amour et surtout dans l’Amour de soi. Prenez du temps pour vous-mêmes, oubliez un peu vos tracas. Pensez à vous aimer davantage, pensez à mieux cultiver ce jardin merveilleux qui s’appelle Amour. De ce jardin émanera toute la puissance que vous aurez semée et que vous pourrez récolter.

Au lieu de vouloir désespérément aider ceux qui souffrent, vous devriez être dans l’Amour inconditionnel et accepter l’inacceptable, c’est à dire accepter de voir souffrir même ceux que vous aimez. Peut-être est-ce pour eux le seul moyen de grandir ou de réaliser qu’ils doivent changer de direction et apporter des améliorations à leur existence. S’ils sont têtus et bornés, s’ils ne veulent absolument pas comprendre ce que la vie, avec souffrance, avec douleur parfois, essaie de leur faire concevoir, que pouvez-vous faire. La prière leur adoucira certains moments difficiles, certains moments de désarroi.

Votre vie doit se situer à deux niveaux fonctionnant en parallèle. Avant de pouvoir aider les autres, il faut absolument vous aider vous-même, vous transformer, savoir comment vous fonctionnez, savoir que vous êtes une énergie active encore non maîtrisée.

Votre mental et votre ego voilent toujours la réalité de ce que vous êtes, cette immense énergie créatrice, cette immense énergie Amour. Tant que vous continuerez à penser, à agir avec la conscience humaine et non avec la conscience Divine, vous vous cognerez encore et encore la tête contre les murs et vous n’arriverez pas à comprendre pourquoi telle réaction que vous avez est caduque par rapport au résultat que vous en attendez ou pourquoi telle prière ne donne pas de résultat.

Ceci est très important :  pensez à vous, pensez à vous remodeler, pensez à vous visualiser en permanence en tant qu’être spirituel habillé d’un corps de matière qui lui permet tout simplement d’expérimenter la vie dans la troisième dimension. Vous faites toujours le contraire, vous pensez en être matériel qui de temps en temps s’élève spirituellement c’est votre erreur.

Nous savons que dans ce monde de troisième dimension la densité de la matière de votre véhicule, avec le moteur constitué par la personnalité, l’ego et le mental, est très puissante. Nous savons qu’il vous est très difficile de lâcher un peu les rênes afin que votre être spirituel, cosmique, prenne définitivement la direction de votre vie. Votre priorité est de vous transformer. Plus vous vous transformerez, plus vous prendrez conscience de vos possibilités et plus vous serez actifs. Vous pourrez ouvrir en vous-mêmes beaucoup de sas pour passer à d’autres plans de conscience et de ce fait vous vous donnerez d’autres outils.

La deuxième chose à bien comprendre concerne la puissance illimitée de la prière. Quand la prière est bien dirigée, bien comprise, elle peut effectivement transformer le monde.

Vous devez diriger votre prière en demandant que votre être Divin aille éveiller la partie Divine de tous ceux qui sont encore endormis. Ce n’est pas vous qui changerez le destin de vos frères. Simplement, par vos prières bien dirigées, vous donnez l’impulsion nécessaire, c’est à dire que par cette impulsion gigantesque de l’énergie d’Amour Inconditionnel votre être Divin éveille et stimule la conscience de la Divinité chez les êtres qui sont encore endormis. Cela permet à leur conscience de changer de niveau. Leurs réactions, leur compréhension d’eux-mêmes et de la vie pourront être totalement modifiée.

Il ne faut pas oublier que vous êtes tous reliés en permanence au travers de cette énergie Divine. Vous ne pouvez pas agir sur le destin de l’autre, sur le destin de votre peuple ou de votre monde, mais vous pouvez agir en stimulant l’énergie chez l’autre, au travers de sa partie Divine, cette énergie qui fera réagir en conséquence la grande majorité de l’humanité.

Lorsque vous agissez ainsi, l’ego ne participe pas puisqu’il n’y a pas d’intervention directe de vous-même sur quiconque. Il y a simplement l’envoie d’une énergie qui agira à votre place, ce qui est différent.

Extrait de LA PRIERE – Association du Ciel à la Terre. Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 20 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

La prière créatrice

 

Elle a pour rôle d’imprégner notre inconscient, d’ouvrir le canal entre nos trois plans de conscience que sont le corps, l’âme et l’esprit.

Nous vous proposons un exemple de prière créatrice. Cette prière n’est pas figée. C’est à chacun de l’adapter en fonction de sa personnalité et de ses besoins. Cette prière est décomposée en quatre mouvements !

  1. Appeler les énergies
  2. Se remplir d’énergie
  3. Faire les affirmations
  4. Remercier.

Prière créatrice

 1.       Appeler les énergies

Pour appeler les énergies, voici quelques formulations que vous pouvez utiliser.

-          J’appelle les énergies de transformation et je m’offre totalement à elles ; qu’elles me permettent de m’épurer, d’élever mont aux vibratoire et de me préparer pour la transition.

-          J’appelle les Energies Christiques, l’Amour de notre Père le Soleil. Que son immense Amour inonde mon corps de matière jusqu’au plus profond de mes cellules, mes corps énergétiques et mon âme.

2- Se remplir d’énergie

Pour se remplir d’énergie, voici quelques formulations que vous pouvez utiliser.

-          L’Amour de Dieu emplit mon esprit et mon cœur, et je projette l’Amour, la Paix et la Joie sur tous ceux qui m’entourent et sur touts les hommes 

-          Avec Amour et reconnaissance j’accepte d’abandonner l’habit du vieil homme et de revêtir mon habit de Lumière 

-          Avec Amour et reconnaissance j’abandonner mon identité humaine et je reconnais mon identité d’Etre de Lumière 

-          Avec Amour et reconnaissance je remercie la Source, les Hautes Hiérarchies de Lumière, mes frères de Lumière et mes guides.

3- Affirmer

Pour affirmer, voici quelques formulations que vous pouvez utiliser :

-          Dieux, Je Suis Amour et compassion. Je manifeste cet Amour et cette compassion par la puissance de Christ en moi.

-          Je suis en parfaite santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. Je rayonne l’Amour et la Lumière en moi et tout autour de moi.

-          Dieu, Je suis connaissance, sagesse, humilité et maîtrise. Je manifeste cette connaissance, cette sagesse, cette humilité et cette maîtrise par la puissance de Christ en moi.

-          Je suis ce que Je Suis.

-          Je demande pardon à tous ceux que j’ai blessés, et je projette sur eux tout l’Amour et la Lumière du Divin en moi. (S’il y a des personnes à qui demander pardon, les citer)

-          Je pardonne à tous ceux qui m’ont blessé(e) et je projette sur eux tout l’Amour et toutes la Lumière du Divin en moi. (S’il y a des personnes à qui pardonner, les citer).

-          Je reconnais et j’aime le Divin en moi et en tous mes frères humains.

-          Mon corps je t’aime. Je te demande pardon pour tout ce que je t’ai fait subir et je te remercie pour tout ce que tu me permets d’expérimenter. Je t’offre tout l’Amour et toute la Lumière du Divin en moi.

-          Mon âme, je ‘aime, tu es moi comme je suis toi. Je te demande de me montrer le chemin intérieur qui mène à toi et au Divin en moi et de me guider sur ce chemin. Je te demande également de donner accès à tout ce qui est engrangé en toi, si je suis prêt(e) et en fonction de mon évolution.

-          Divin en moi, je te demande de prendre la direction de ma vie et je m’abandonne totalement à toi.

-          Je projette la Lumière et l’Amour du Divin en moi sur… (personnes à aider), ceux qui ont quitté ce monde, nos frères humains, les règnes, la Terre, etc…

4- Remercier

Pour remercier et clôturer la prière créatrice, voici quelques formulations que vous pouvez utiliser.

-          Je remercie le Divin en moi de m’avoir éclairé

-          Je remercie la Source et l’Univers de m’avoir éclairé

-          Je remercie les énergies de transformation de m’avoir offert leurs aides

-          Je remercie la vie pour toutes les grâces que je reçois au quotidien 

-          Je remercie mon corps qui me permet d’évoluer sur terre

-          Je remercie mes guides pour leurs aides.

Extrait de LA PRIERE – Association du Ciel à la Terre. Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE |on 15 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Comment retourner à la Source

 

La prièreLorsque l’humanité a commencé à se densifier, à perdre sa relation profonde avec le Divin au travers de ses multiples expériences et surtout en raison de la puissance de l’ego et du grand vouloir des hommes à vouloir œuvrer tout seuls, les êtres qui ont guidé et qui guideront toujours l’humanité ont tissé un fil d’Ariane afin que chaque être humain puisse retourner à la Source, afin que chaque être humain puisse retrouver la Lumière en lui, afin que chaque être humain puisse, au travers de la prière, accomplir des miracles pour lui et pour ceux qu’il aime.

La prière a été apprise au travers des multiples religions qui ont été données aux hommes depuis la nuit des temps. Chaque religion a été adaptée à la conscience des humains qui la pratiquaient et en fonction de leurs possibilités de comprendre et d’agir.

La prière a toujours été égale à elle-même grâce à ce fil d’Ariane. Elle n’a pas toujours été bien comprise, mais elle a toujours été importante.

Le vrai but de la prière est de vous élever en permanence, de vous élever en conscience, d’ouvrir les sas qui vous relient au Divin en vous, de dresser une échelle jusqu’à l’infini. Elle vous permet de gravir chaque jour les barreaux de cette échelle qui vous mène à la Source. Chacun emploie ses mots avec sa propre évolution, sa propre conscience.

Lorsque les grands Maîtres sont venus sur Terre ils n’ont rien imposé. La seule chose qu’ils aient donnée à l’humanité est une ligne de conduite les menant bien évidemment vers le Divin. Ils leur ont appris l’Amour de plusieurs manières mais leur but était toujours le même : faire prendre conscience à l’humain qu’il était un Etre Divin enfermé dans une carapace, enfermé dans un corps de chair, mais qu’au travers de ce corps de chair il y avait un miracle permanent, celui de la Divinité en chacun des êtres humains.

Jésus a été un merveilleux enseignant. Il s’est donné pour les hommes de l’époque où il a vécu. Ses enseignements de base ont toujours été des enseignements de Sagesse et d’Amour. Il a toujours aidé les êtres qui l’entouraient afin qu’ils prennent conscience de leur vraie réalité. Il leur a inculqué la Loi du respect de la vie, du respect d’eux-mêmes. Il leur a inculqué le pouvoir considérable de l’Amour. Il leur a inculqué ce que la foi en cet Amour et en ce pouvoir de la Divinité en chacun d ‘eux pouvait accomplir comme miracles.

Il a laissé aux hommes un legs considérable, il les a enseignés par rapport à leur propre pouvoir. La densité leur a fait oublier ce qu’ils sont. Il devait en être ainsi afin qu’ils puissent expérimentent la Vie. Cela n’était pas une obligation, mais comme ils étaient et son encore tellement perdus dans la matière, tellement densifiés, il fallait qu’ils apprennent au travers de la matière sans toutefois oublier leur essence première, sans oublier ce merveilleux fil d’Arian qui les relie à la Source, qui les relie aussi aux Hiérarchies d e Lumière.

La prière est un miracle permanent. Chacun d’entre vous, suivant sa sensibilité, suivant son niveau de conscience et sa foi peut la pratiquer à sa manière.

Nous vous avons souvent parlé de la prière mais aujourd’hui elle est encore beaucoup plus importante que jamais. Elle doit être vécue par rapport à vous-mêmes et aussi par rapport à l’extérieur, c’est à dire que vous devez prier pour vous et pour tous ceux qui vous entourent, vous devez prier pour le monde, vous devez prier pour la Vie.

Extrait de LA PRIERE – Association du Ciel à la Terre. Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE |on 10 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

PRIERE ET SPIRITUALITE

 

324Il est tout à fait certain aujourd’hui qu’il existe une répercussion du monde invisible sur le monde visible (l’inverse étant également vrai). Lorsque vous priez, vous vivez un moment privilégié, vous « fécondez » en quelque sorte un instant de votre vie et vus amenez un événement précis à se réaliser.

La semence créée par votre prière sincère va recevoir la pluie bienfaisante des influences intelligentes et ainsi germer et s’épanouir

« Demandez et vous recevrez, frappez et l’on vous ouvrira » que dire de plus beau et de plus simple pour nous faire comprendre l’immense portée de la prière sincère ? de la prière du cœur ; celle qui n’est pas dite du bout des lèvres amis qui vient du fond de notre cœur ?

Je parle ici de la prière sincère car on ne triche pas avec les forces invisibles. Vous pouvez vous adresser à Jésus, à la Vierge Marie, à vos morts, à votre ange gardien, mais l’important est que vous ayez la certitude d’être exaucé(e).

LA GRANDE PRIERE MAJEURE DE BELKIS ET DE SALOMON

Seigneur! 
Ecoute-moi! 
Seigneur l’Eternel, Seigneur l’Infini, Seigneur l’Unique !
Dieu de Force, Dieu de Justice, Dieu d’Amour, 
AIDE MOI!

Toi qui es Flamme! Toi qui es Feu! Toi qui es Lumiere! 
PROTEGE MOI! 

Je crois en Toi, Substance spirituelle et éternelle,  Etre parfait, ingénéré, immuable, 
qui est sans commencement, sans milieux et sans fin, et qui s’engendre éternellement soi-même! 

Je crois en Toi, Architecte sublime, qui, par l’effet de Ta Volonté, 

a tiré du néant ce splendide Univers!

Je crois en Toi Axe du Pôle du Cosmos, Infini, Eternel, Incréé, 
Phallus érigé, Sperme fécondant, Matrice frutescente!

Je crois en Toi, cause originelle et permanente de toute chose, 
dont la Droite crée pour détruire et dont la Gauche détruit pour créer! 

Je crois en Toi, Ame et Stabilisateur des Mondes, dont la Divine Providence règle le jeu constant de la Nature et en entretient la vie! 

Je crois en Toi, Appui et Moteur universel dont l’action va de l’infinitésimal Atome à la planète suspendue dans l’Ether! 

Je crois en Toi, Seigneur! Seigneur des Etres et des Non-Etres et des Eternités des Trois Mondes, 
Père et Mère de toutes les créatures que Ta prévoyante sollicitude a pourvu d’une organisation et d’un instinct conforme à leurs fins et marqué au coin de la plus admirable sagesse! 

Je crois en Toi, Source inépuisable de Vie et d’intelligence qui a bien voulu donner à l’homme la Raison, cette parcelle de Toi-Même, qui lui permet, O Invisible ! de Te voir partout ; O Impalpable ! de Te sentir en tous lieux ; O Muet! de reconnaitre Ta voix dans la grandiose Harmonie de l’Univers! 

Car O Seigneur! Quoique Tu ne sois Rien, Tu es Tout : Tout ce qui a été, et Tout ce qui n’a jamais été - Tout ce qui est, et Tout ce qui n’est pas – Tout ce qui sera, et Tout ce qui ne sera jamais ! 

Tu es la Vie, et Tu es la Mort! 
Tu es le Vide, et Tu es le Plein! 
Tu es l’Obscurité, et Tu es la Lumière! 
Tu es le Silence, et Tu es le Bruit! 
On Te trouve au-dedans et au-dehors, au-dessus et au-dessous, au centre et à la périphérie. 
Tu enveloppes l’Infini, et l’Infini est rempli de toi ! 

Tu embrasses et contiens le Tout, car Tout est tiré de Ton Essence – et ainsi Tout est en Toi : Le passé, le Présent, le Futur! 

Tu es le Tout qui est Un, l’Un qui est Tout, termes qui se résument en un seul MOT, 
et ce mot ne se trouve que dans le silence….

 coeur edfde

MON CONSEIL : Pour vous aider à prier efficacement, vous pouvez utiliser, avant chacune de vos prières, le très célèbre « om mani pedme hum » dites : aum mané pemé ong qui nous vient de la Tradition Hindoue et qui permet d’obtenir une très grande ouverture spirituelle. Ce mantra se traduit en français par « le joyau dans le lotus » et sa vibration particulière nous met en contact avec des influences intelligentes très précises.

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en préciser l’auteur :

Francesca du bog http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE |on 8 août, 2015 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3