Archive pour la catégorie 'PLANETES'

L’ère du Verseau

 

L'ère du Verseau dans HUMANITE 350px-AquariusRollin Olson. Vous avez parlé de la « prochaine étape que doit franchir l’humanité ». Cela a-t-il quelque chose à voir avec la présence de Maitreya ici, maintenant ?

Benjamin Creme. Oui, tout à fait. Nous entrons dans une nouvelle ère, l’ère du Verseau, et il n’est pas question, bien sûr, d’astrologie mais d’astronomie. Il s’agit de la relation qui se forme actuellement dans le cosmos entre notre système solaire et la constellation du Verseau. Pendant 2.500 ans environ, nous allons absorber l’énergie cosmique du Verseau, qui transformera toute la vie sur notre planète. C’est une énergie synthétisante : elle rassemble, fusionne et mélange, tandis que l’énergie des Poissons, celle de l’ère qui se termine, a séparé et divisé le monde. Ce processus se poursuivra pendant 2.500 ans, et, progressivement, l’humanité se rassemblera et comprendra la réalité de sa nature spirituelle.

Cela a donné aux Maîtres la possibilité de commencer à revenir dans le monde. C’est dû au fait que tant de disciples approchent de la première initiation et s’apprêtent, par conséquent, à entrer dans la Hiérarchie. Cela crée une force d’attraction magnétique, un canal par lequel les Maîtres sont attirés dans le monde. Il y a plus de 500 ans qu’ils étaient prêts à le faire ; la seule question était de savoir quand cela serait possible. Il paraissait probable qu’il faudrait attendre encore 1.200 ou 1.300 ans. Mais en 1945, à la fin de la guerre, Maitreya a annoncé son intention de revenir le plus tôt possible et d’amener son groupe de Maîtres avec lui dans le monde. C’est ce qui se produit maintenant.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:HUMANITE, PLANETES |on 8 mai, 2012 |Pas de commentaires »

La création des Astres

LEGENDES Amérindiennes

 Suite à la création de la Grande Île sur le dos de la Grande Tortue, les animaux, réunis en conseil, décidèrent qu’il fallait plus de lumière.

 Ils chargèrent alors la Petite Tortue de trouver une solution à ce problème de ténèbres.

 Tortue tabatière (Terrapene carolina) Ingénieuse, la Petite Tortue saisit de grands éclairs et elle fabriqua un grand feu qu’elle fixa dans le ciel. Ainsi fut créé le Soleil.

 Rapidement, le conseil se rendit compte que toutes les parties de la Grande Île n’étaient pas bien éclairées. Après intense réflexion, le conseil décida de donner un mouvement au Soleil.

 La Tortue des marais fut chargée de creuser un trou de part en part de la Grande Île de façon à ce que le Soleil puisse faire une rotation complète autour de la Grande Île, donnant ainsi une alternance de lumière et de noirceur. Ainsi furent créés le jour et la nuit.

 Dans le but d’éviter une noirceur totale, lors de la rotation du Soleil, la Petite Tortue fut mandatée de trouver un substitut au Soleil afin d’éclairer la nuit.

 Elle créa donc la Lune qui devint la douce compagne du Soleil. Le Soleil et la Lune eurent de nombreux enfants, les Étoiles, qui sont dotés de vie et d’esprit comme leurs parents. 

En souvenir de sa participation à la création des astres, la Petite Tortue fut nommée gardienne du ciel.

Publié dans:AMERINDIENS, PLANETES |on 7 mai, 2012 |Pas de commentaires »

LA PLANETE TERRE

 

LA PLANETE TERRE dans HUMANITE la-terre-300x199La terre est une création toute récente en périphérie d’un centre.  La rareté de l’énergie première ne lui permet pas pour l’instant d’accéder à un niveau d’évolution plus élevé.  Sa situation géographique dans l’espace, entre la lumière centrale et l’obscurité des confins, lui donne un registre d’évolution très précis.  La palette des comportements des humains est régie par toutes les émanations en provenance des astres et des égrégores qui entourent leur planète.  En d’autres mots, votre planète est un organisme vivant et conscient qui évolue à son propre rythme fait de la rencontre entre la somme des émanations venant de l’extérieur et la somme des émanations venant de son intérieur.

 Les humains sont dépendants pour leur évolution de la planète terre, de sa position dans l’espace et de la somme de toutes les vies qui font son tout.  La terre évolue à son propre rythme fait de l’ensemble des vies qui la composent et de son interrelation avec le reste de l’univers.  Elle ne peut supporter qu’un registre vibratoire très précis ce qui veut dire que quoique fassent les humains, leur évolution est tributaire et limitée par ce registre.  Si votre type d’esprit s’est incarné ici bas, c’est que son niveau d’évolution correspond à celui de l’endroit.  Il ne pourra espérer dépasser le taux  vibratoire limite de la terre sans donner en contrepartie un lourd tribut.  La terre sera un jour un lieu idyllique quand elle aussi aura décidé de franchir les étapes qui l’amèneront plus près du centre.

 En attendant, votre rôle est d’être en harmonie avec son ensemble.  Quel rôle croyez-vous jouer pour la terre?  Une entité qui contribue à son équilibre ou une cellule chaotique qui menace sa survie?  Vous n’êtes responsable que de vous-même.   Mais de combien de parties de vous pouvez-vous vous délester sans menacer votre vie même?  Combien de cellules cancéreuses pouvez-vous supporter sans que votre organisme dépérisse?  Alors, vous n’êtes pas responsable de la terre mais la responsabilité envers vous-même fait toute la différence.

 Il y a l’évolution naturelle et celle volontaire des êtres qui en ont décidé ainsi.  Quand ce processus est enclenché, on peut faire progresser son habitat mais au prix d’un consensus, d’une relation intime entre soi et ses parties, entre soi et l’ensemble.  La situation et les caractéristiques d’un astre dans l’espace sont faites des perceptions communes à toutes formes de vie qui l’habitent et définissent les bornes qui limitent l’évolution de chaque individu.  On ne peut supprimer une partie de cet ensemble sans menacer sa propre survie.  On ne peut dépasser ces limites planétaires sans être obligé d’aider en retour à l’évolution de l’ensemble. Il faut se délester d’un trop-plein pour s’élever.

310px-Earthlights_dmsp dans PLANETES Dans les mondes immédiatement au-dessus de vous, il y a encore des structures, des organismes qui réglementent la vie de ses habitants.  On y retrouve toutes les sortes de paysages, de maisons, de villes où des êtres s’affairent aux tâches semblables aux vôtres et qui ont encore leurs raisons d’exister.  Comme les contrastes de toutes sortes s’amenuisent, tout le temps qui était consacré à les régler sur terre sert maintenant à d’autres fins.  Les êtres qui étaient des régleurs de conflits dans votre monde deviennent des aides éclairés pour tous ceux qui cherchent l’harmonie, la lumière dans leur nouveau monde.  Chaque monde se divise en douze niveaux ce qui fait que le niveau le plus bas est très proche du monde au-dessous et le niveau le plus haut très proche du monde au-dessus.  Mais les niveaux sont symboliques car tout se passe ici.  Il n’y a une élévation réelle, ce qui veut dire vers le ciel, qu’au seuil du troisième monde.  C’est donc l’univers mental qui enclenche pour vous un début d’ascension.

 Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:HUMANITE, PLANETES, TERRE |on 30 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Planète Mars et communication

Planète Mars : la télégraphie
sans fil à l’affût des habitants en 1907 ?

(D’après « Les Annales politiques et littéraires : revue
populaire paraissant le dimanche », paru en 1907)

En 1907, le chroniqueur scientifique Henri de Parville évoque les efforts de savants du XIXe siècle pour établir un contact avec les habitants supposés de la Lune, et s’amuse de ses contemporains qui, recevant grâce à la télégraphie sans fil d’étranges signaux, pensent y déceler une tentative des Martiens de communiquer

Planète Mars et communication dans PLANETES spirit_ensabl_471928main_pia12477fullLes journaux américains viennent de nous annoncer gravement que, depuis quelque temps, nous recevions toutes les nuits, vers minuit, un télégramme de la planète Mars. Dans le courant du dernier siècle, on annonça de même que Herschel, au cap de Bonne-Espérance, venait d’apercevoir des habitants sur la lune. Depuis, on les perdit de vue, et il fut impossible de les retrouver même avec nos instruments modernes. On en conclut, naturellement, qu’ils étaient morts. La lune n’est plus qu’un vaste cimetière, dont la douce clarté sert seule de trait d’union entre la Terre et un monde désormais éteint.

Comme il n’y avait plus rien à faire de ce côté, on s’adressa à Mars. Pourquoi précisément Mars ? C’est que Mars possède, comme nous l’avons montré le premier jadis, la constitution physique la plus rapprochée de celle de la Terre. La planète est même, par suite de son évolution, en avance sur notre monde. Nous sommes, sur terre, un peu en retard. La mentalité des habitants de Mars doit donc être supérieure à celle des habitants de notre planète.

Aussi on pensa, sur terre, que nos voisins de l’espace comprendront aisément un signal géométrique, car la géométrie, source de vérité, doit être la même sur tous les mondes. Un savant allemand avait ouvert la voie vers 1850 pour vérifier la découverte d’Herschel et attirer l’attention des habitants de la lune. Il avait proposé de construire sur le globe un immense carré de l’hypoténuse ; il n’était pas possible que sur la lune on ne connût pas le carré de l’hypoténuse. Les Sélénites, frappés par cette figure, nous répondraient, sans doute, par une autre non moins connue ; par un cercle, par exemple.

L’idée fut reprise pour Mars. On dressa des plans, on fit des calculs et l’on reconnut que les opérations seraient extrêmement coûteuses et entameraient trop le budget national. On attendit des jours meilleurs, et, en ce moment, paraît-il, le projet est moins que jamais réalisable.

Ne pouvant aller jusqu’à Mars, on espéra que Mars viendrait à nous. Sur ces entrefaites, on entrevit quelquefois de grands feux sur la planète, et l’on pensa que les Martiens faisaient des essais de communication à l’aide de la télégraphie lumineuse. Les expériences ne se renouvelèrent point. Nous ne connaissions pas encore la télégraphie sans fil. Mars devait s’en servir depuis longtemps. Aussi, dès que nous eûmes installé des stations, il devint probable que les Martiens songeraient quelque jour à nous transmettre, à travers l’espace, des signaux caractéristiques.

image_70604125 dans PLANETESOr, précisément, à la station du cap Clear, en Angleterre, et surtout aux postes correspondants d’Amérique, on reçoit presque tous les soirs, entre minuit et une heure, un message, toujours le même, indéchiffrable dans toutes les langues télégraphiques connues. Le fait est indéniable et impressionne beaucoup de curieux de l’au delà. Le message n’est traduisible en aucune langue terrestre. Ce ne peut donc être, dit-on, qu’un télégramme de Mars. Et les imaginations s’échauffent !

L’énigme est, pourtant, facile à déchiffrer. A-t-on oublié qu’il y a quelques années, quand M. Marconi voulut établir qu’il lui était possible d’envoyer, avec un télégraphe sans fil, des dépêches à travers l’Océan, il installa en Amérique une station de grande puissance ? Or, un beau soir, il reçut enfin un signal qu’il crut être d’origine anglaise. On annonça qu’il était prouvé que les ondes électriques traversaient l’Atlantique. Mais, chose singulière, l’expérimentateur ne recevait jamais que le même signal et environ à la même heure de nuit. Et ce signal était incompréhensible.

Sur le papier de l’appareil récepteur, apparaissaient trois points disposés en S. Et, toujours, ces trois points, cet S. Un télégraphe Morse ordinaire enregistre, précisément, ces trois points, quand la tension électrique de l’atmosphère est très forte, les soirs d’orage. Marconi dut en conclure que te signal enregistré ne venait pas d’Angleterre, mais résultait d’un phénomène atmosphérique agissant sur l’appareil récepteur de la station. Tout le merveilleux de l’aventure martienne disparaissait incontinent.

L’appareil révèle, tout bonnement, un état électrique particulier de l’atmosphère, qui n’a rien de commun avec un signal interplanétaire. Il se comporte comme un enregistreur d’un phénomène électrique. Et l’on sait, du reste, qu’avec un récepteur de télégraphie sans fil, la présence d’un orage est révélée à de très grandes distances par des perturbations caractéristiques.

Pourquoi, maintenant, ce signal naturel vers minuit ? Probablement parce que, vers minuit, se produit un maximum de tension électrique dans les hautes couches atmosphériques. La question n’est pas élucidée. Conclusion : la planète Mars ne nous transmet aucune dépêche. C’est bien regrettable.

Publié dans:PLANETES |on 27 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Planètes Creuses

Voici une liste de planètes connues qui sont habitées intérieurement parce qu’à peu près toutes les planètes sont creuses.

  • Mercure – Prison intergalactique, apparentée à l’enfer; habitée intérieurement.
  • Vénus – Demeure des Jardiniers; habitée intérieurement.
  • Terre – Habitée intérieurement (et extérieurement par nous) par différentes espèces et que les Argentins ont réussi à filmer.
  • Lune – D’où les Jardiniers nous surveillent sous moniteurs; habitée intérieurement. (Notre lune n’est pas la seule lune habitée dans notre système solaire).
  • Saturne – Hôpital galactique pour les Jardiniers et d’autres espèces; habitée intérieurement. Les anneaux planétaires sont un symbole universel pour un hôpital, de la même manière que le Sphinx est un symbole universel pour une capsule du temps.
  • Jupiter – Habitée intérieurement (pas certain à propos de ceux qui vivent à l’intérieur de cette planète).

Planètes Creuses dans PLANETES 220px-Jupiter_interiorLes soleils intérieurs de Mercure, Vénus et Mars ont été vus et bien documentés depuis le début des années 1600 mais plusieurs scientifiques proclament toujours qu’il ne s’agit que de glace. La glace n’est pas quelque chose de physiquement possible pour Mars, sans parler de Mercure ou Vénus ! Nous n’avons pas la technologie nécessaire pour pouvoir visiter physiquement ces planètes, aussi, le seul moyen d’en savoir davantage à leur sujet et celui des autres planètes est d’apprendre à faire le voyage astral et de voir par soi-même; mais attendez …

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le « Programme de l’Espace » a commencé? Quel était son but? Pourquoi les gouvernements y dépensent des millions sur des milliards sur des trillions, lesquels pourraient aider l’humanité tout autour du globe? Depuis les premiers jours de l’astronomie il y a eu des rapports de diverses apparitions dans l’espace, sur la lune et les autres planètes. Les gouvernements savent qu’il y a de la vie à l’intérieur de notre planète et sur la lune. Voici des bribes de quelques faits intéressants :

  • 220px-Jupitermoon dans PLANETESIl y a plusieurs autres lunes dans notre système solaire qui tournent à contre sens de la planète parente.
  • Le Dr. Ivan Sanderson, rédacteur de science, disait : « Plusieurs phénomènes observés sur le service lunaire apparaissent comme ayant été conçus par des êtres intelligents » et ont été depuis photographiés par les programmes spaciaux américains et russes.
  • Les astronomes rapportent voir des lumières sur la lune depuis déjà le 16e siècle. John J. O’Neil, éditeur et astronome amateur rapporta en 1953 avoir vu un pont d’une longueur de douze milles entre deux promontoires sur le bord de la Mare Crisium.
  • Apollo 16 en avril 1972 photographia plusieurs ponts. Image officielle NASA 72-H-835.
  • Un très grand vaisseau spacial a été vu autour de Vénus par Cassini en 1672 et confirmé par d’autres astronomes : James Short, Tobias Mayer, Montaigne. Cette apparition fut répétée entre 1672-1764. Les astronomes d’aujourd’hui tous conviennent que Vénus n’a pas de lunes.
  • Uranus a cinq satellites officiels. Deux découverts fin 1700 par Herschel et qui n’a plus été vu depuis.
  • Plus près du soleil il existe une chose appelée « Vulcan », planète découverte en 1762 et rapportée par une foule d’astronomes pendant les 100 années suivantes. L’orbite de Vulcan est infra-Mercurienne. Schmidt, Wolf, Hoffman, Leverrier, Lescarbault, tous l’ont vue. La dernière fois qu’elle a été vue fut en 1876.
  • Les deux lunes orbitant Mars ne sont apparues qu’après 1877.
  • Les photographies Mariner prisent par la NASA révèlent une ouverture en forme de goulot d’un cratère sur Phobos, une ouverture si parfaite dans ses détails que l’origine artificielle de la lune Martienne devient très plausible.
  • Phobos est unique en cela qu’elle peut orbiter Mars en moins du tiers du temps que prend Mars pour tourner, contrairement à toute autre lune.
  • Une autre découverte de Mariner est celle de « Mystérieux Canyons », lesquels défient toutes explications. Ces canyons sont d’une largeur de deux milles milles, des milliers de kilomètres de long et six kilomètres de profondeur. La question de la NASA était «Comment la masse de la matière originellement présente dans ces énormes gouffres fut-elle retirée? » Il n’y a aucun moyen de transport sauf par le vent. Y a-t-il du vent sur Mars? Et comment le vent peut-il créer de tels canyons? Impossible puisqu’ils furent creusés !
  • Des pyramides ont été photographiées sur Mars à côté de ce qui ressemble à une forteresse étant donné ses immenses proportions.
  • Les derniers mots d’un pilote avant qu’il ne disparaisse au-dessus du Triangle des Bermudes : « Ne me suivez pas … ils ont l’air d’Extraterrestres. »
  • Le Livre d’Ezékiel était une rencontre du troisième genre et prouvée dans le livre intitulé : « The Spaceships of Ezekiel » de J.F.Blumrich (disponible en anglais seulement). Un autre livre très intéressant illustré avec des photos officielles de la NASA est « Somebody else is on the moon » (disponible en anglais seulement) par George Leonard.
  • L’histoire réelle au sujet des sous-marins américains « Thresher » et « Scorpion » est tenue secrète et pour une très bonne raison : elle implique ceux vivant à l’intérieur de notre planète.

issu du texte « Les Jardiniers » du Site Lobsang Rampa 

le site http://www.lobsangrampa.org/francais/jardiniers.html

Publié dans:PLANETES |on 7 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Invitation FORUM de discussion

 BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Invitation FORUM de discussion dans 2007 - PREDICTIONS 150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur Le forum que je viens de créer, c’est un nouvel espace de discussion supplémentaire et complémentaire….

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/        

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca dans 2008 - PREDICTIONS

Planètes astrologiques

Astéroïdes, Noeuds, Lilith, Parts Arabes, Hypothétiques…

Au delà des dix planètes habituelles, d’autres points sont utilisés, certains sont à la limite du folklore, d’autres correspondent à des recherches qui ne sont pas sans intérêt. Les quatre astéroïdes, les Noeuds Lunaires, Lilith et la Part de Fortune sont assez utilisés. Pour le reste, nous nous bornons à donner la description sommaire des points hypothétiques et autres astres imaginés (Proserpine et Vulcain, Dionysos, Le Vertex etc.) , ainsi que quelques unes des nombreuses parts arabes. La plus grande prudence est ici de rigueur…

Planètes astrologiques dans ASTROLOGIE 350px-Ceres_Orbit_french.svgCérès, le plus grand des quatre astéroïdes mineurs utilisés, est associé à la déesse mythologique du grain et de la moisson et symbolise à la fois la constitution physique, la vitalité et la fertilité. Elle était aussi connue comme Demeter et, selon l’astrologue Zipporah Dobyns, associée avec le symbolisme de la mère mais d’une façon moins émotive et plus physique que la Lune. On attribue à Cérès le domicile de la Vierge et l’exaltation en Gémeaux, l’exil en Poissons et la Chute en Sagittaire.

Pallas est également utilisé en Astrologie moderne : il représente l’intelligence et la capacité d’abstraction et le talent à synthétiser. Il est d’usage de considérer qu’il est un élement déterminant en stratégie politique.

Junon est l’astéroïde correspondant à l’adaptation au partenaire conjugal et à la défense des droits personnels; il est ainsi très utilisé pour le domaine du mariage.

Vesta est moins utilisé et apporte la note de capacité de se dévouer à une cause et d’y apporter la plus grande efficacité.

Chiron quant à lui est pratiquement reconnu et utilisé partout. La plupart des astrologues le considèrent comme une espèce de « médiateur » entre Saturne et les planètes extérieures. En conséquence, Chiron est de la nature de Saturne et influencé par Uranus, la première des planètes superlentes. Astrologiquement, il représente la sagesse, la patience et la faculté de réduire la souffrance des autres : on dit qu’il est le « grand guérisseur » du zodiaque.

Les Noeuds Lunaires Nord et Sud, qui sont toujours exactement opposés, sont les points où l’orbite de la Lune croise celle de la Terre. Le Noeud Nord symbolise notre point d’évolution, celui vers lequel il nous est nécessaire de cheminer même si nous sommes souvent « neufs » et sans expérience lors de ce parcours. Le Noeud Sud représente lui l’acquis d’expérience et indirectement en ce sens un point de séparation nécessaire pour évoluer.

150px-Lilitu dans PLANETESLilith ou la « Lune Noire » est le foyer « vide » de l’orbite lunaire, l’autre étant la Terre. Symboliquement, elle représente la « dette » ou la conséquence karmique. Elle signifie le manque, la peur insondable, le défi insensé, la souffrance qui fait évoluer, le point limite qui sépare l’insupportable de la douleur terrestre et donc les possibilités de dépassement de soi, l’ambivalence du désir et du refus, la capacité à se métamorphoser et à faire d’une épreuve une rédemption. Elle possède une symbolisme sexuel fort et actif, comme Pluton, Mars et dans une certaine mesure Uranus. C’est le serpent du jardin d’Eden, la tentation insensée, le refus de toute soumission à nos désirs. Lilith reste environ 9 mois dans chaque signe, et parcourt autour de 40 degrés chaque année. On attribue habituellement à Lilith un domicile en Scorpion évidemment, une exaltation en Bélier, un Exil en Taureau et une Chute dans la Balance. L’opposé de Lilith, point qui n’est pas spécialement heureux, est appelé Priape; c’est le périgée lunaire, le lieu où la Lune est la plus proche de la Terre. Il symbolise la nature primitive de l’homme, l’horreur parfois cachée au fond de notre être, le masochisme, la volupté et la démesure.

Dionysos, appelé encore le Soleil noir, est le point d’équilibre du Soleil, il représente la part inconsciente, le trou noir, la partie non éveillée à la Connaissance. Son utilisation est peu fréquente, et… controversée sans doute à juste titre. Il ne parcourt qu’un degré et 52 minutes par an, il est donc de nature collective. Il se trouve fin 2003 en 13° Cancer. Le point où il se trouve signifie le domaine où l’individu va rencontrer la collectivité de la façon la plus nette pour lui.

Proserpine, astre non encore découvert (mais dont l’existence paraît « logique » par rapport au symbolisme des planètes), représente le cycle de la nature, la reconstruction, la renaissance, le côté positif de la maison 8 pour les initiés, le mystère de la mort, la richesse de l’inconscient. Son symbolisme vient de Perséphone, fille de Zeus (Jupiter) et de Déméter (Cérès), qui fut enlevée par Hadès (Pluton) qui en fit sa femme. A la demande de sa mère, Hadès accepta qu’elle sorte des enfers la moitié de l’année pour lui rendre visite. Perséphone accepta son sort. Proserpine est le complémentaire mais l’inverse de Vénus, de même que Pluton est le complémentaire mais l’inverse de Mars.

Vulcain, analogique de Proserpine, serait le complémentaire mais l’inverse de Mercure.

220px-Dawn_Flight_Configuration_2D’autres points hypothétiques nous laissent rêveur. Ainsi : Cupidon, Hades, Zeus, Chronos, Poseidon, Apollon, Admettos ou encore Eros, Thanatos etc.

Certains points nouveaux de l’Astrologie du XXième siècle proviennent de recherches sur différents systèmes de domification (la détermination des maisons) ou d’autres systèmes imaginaires poussés, toujours dans une optique de recherche. Les résultats sont parfois là, mais si peu probants. Le Vertex et l’Antivertex correspondent à l’Ascendant et au Descendant pour citer d’autres exemples.

http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 15 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Sedna

Sedna, une nouvelle planète découvert fin 2003 !

Sedna, nouvel élément de notre système solaire, a été découvert le 14 novembre 2003, mais l’information n’a été rendue publique que le 15 Mars 2004. Il lui a provisoirement été donné le nom de Sedna : la princesse Inuit de la mer. Sedna dans PLANETES 220px-Sedna-compCet Astéroïde/Planète (qui a pour numéro 2003VB12 pour les astronomes), est d’un aspect rougeâtre, presque autant que la planète Mars. Situé dans un espace estimé vide par les astronomes, celui-ci est plus rouge et plus lumineux que n’importe quel objet du système solaire. Sedna a une taille légèrement inférieure à celle de Pluton (1770 km contre 2274 km). Sedna est situé actuellement à une distance équivalente à trois fois la distance entre Pluton et le Soleil ! Son orbite est très elliptique, avec un périhélie d’environ 75 UA et une période orbitale de 10.500 années. Il est bien au-delà de la « ceinture de Kuiper », et dans ce qui est considéré comme étant la limite interne du « nuage d’Oort ». C’est le premier objet du nuage d’Oort qui se révèle être un planétoïde approchant la taille de Pluton. Il est déjà parfois appelé « la dixième planète » par les médias.

Cette information a été reprise à partir du très intéressant site partenaire et ami Aureas, éditeur numéro un français de logiciels d’Astrologie rue Cardinal Lemoine à Paris.

220px-Web_print-1- dans PLANETESEn intégrant Sedna à l’existant et en le considérant astrologiquement comme une planète, on aboutirait ainsi à un système à 11 planètes au lieu de 10 (luminaires compris), 5 astéroïdes (Chiron, Cérès, Vesta, Pallas et Junon), les deux Noeuds lunaires Nord et Sud, Lilith ou la Lune Noire, dans ses deux versions vraie et moyenne, et la Part de Fortune, soit 20 corps à interpréter hors maisons et signes, et hors objets encore plus mineurs comme les étoiles fixes et d’autres corps hypothétiques. Inutile de dire que Sedna ne possède pas encore d’interprétation…

http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:PLANETES |on 15 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Pluton

Il parcourt le cercle zodiacal entier en 254 ans à peu près mais peut rester dans un signe pendant par exemple 12 ans ou encore 30 ans.

Son élément est indéfini, il est brûlant (la lave en fusion ?); il maîtrise le Scorpion et est en exaltation dans les Poissons; il est en analogie avec les fonctions sexuelles et de déjection.

Il représente les dictateurs, les sadiques, les personnages violents, instinctifs et puissants mais aussi les forces cachées et mytérieuses.

Tempérament : Bilieux plutôt ?

Caractérologie : Emotif ou non-Emotif, Actif, Primaire. C’est un Passionné Colérique.

                                Pluton vu par Hubble en 2010[1].

C’est la plus lointaine des planètes, sa découverte est donc récente et l’interprétation de son énergie reste parfois obscure. Pluton représente d’ailleurs l’occultisme, les sciences cachées, le mystère, l’au-delà, la mort, les grandes remises en question mais aussi la puissance à l’instar de l’atome. Pluton apporte des bouleversements radicaux dont il est impossible de s’échapper ; après son passage on se sent complètement transformé, que ce soit positif ou négatif. Il gouverne également nos instincts les plus profonds, nos obsessions, nos angoisses, ainsi que notre énergie sexuelle.
Un Plutonien est quelqu’un d’énigmatique, profond, magnétique, parfois inquiétant, doté d’une incroyable énergie et capable de se remettre tout le temps en question. Par ailleurs il peut devenir violent, sadique, pervers.
Mondialement, comme nous l’avons dit, il apporte des changements très importants, des grandes crises, d’ordre financier parfois car il est aussi en rapport avec l’argent.

http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 8 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Neptune

Il met 168 ans à faire le tour du zodiaque et environ 14 ans à parcourir un signe.

Son élément est l’Eau, il est humide; il maîtrise les Poissons et est en exaltation dans le Cancer; il est en analogie avec le système végétatif.

Il représente les rêveurs, les médiums, les magiciens, les marchands d’illusion, les drogués.

Tempérament : Lymphatique plutôt ?

Caractérologie : Emotif, non-Actif, Primaire ou Secondaire. C’est un Sentimental parfois Amorphe.

                             Neptune vue par la sonde Voyager 2 en 1989.

Neptune rend les choses lentes, floues, nébuleuses et les voile de mystère. Il représente l’irréel, l’incompréhensible, l’imagination, l’inspiration, la foi, la religion, le mysticisme.
Les Neptuniens sont des gens doux, rêveurs, mystiques, un peu illuminés, qui savent faire preuve de désintérêt, de générosité. Ils sont très sensibles et perçoivent les atmosphères, les ambiances, ils ont un sens psychologique très développé et apprécient particulièrement la musique. Cependant ils peuvent être malléables, influençables, mous, sans volonté, crédules, facilement dupés et n’ont pas vraiment le sens des réalités. Neptune incline à l’alcool, à la drogue, aux paradis artificiels, au suicide. Il est une cause de déprime, de spleen, de mal-être.
Sur le plan mondial, il symbolise les changements lents, étranges, presque imperceptibles et d’ordre plutôt religieux ou spirituel par exemple.

http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 8 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Uranus

 

Il reste 7 ans dans un signe et met donc 84 ans à parcourir un cycle.

Son élément est le feu, il est sec; il maîtrise le Verseau et est en exaltation dans le Scorpion; il est en analogie avec le cerveau et les nerfs.

Il représente les inventeurs, les originaux, les fous, les révolutionnaires.

Tempérament : Nerveux à l’extrême ?

Caractérologie : Emotif, Actif, Secondaire. C’est un Passionné.

 Uranus vue par la sonde Voyager 2 en 1986.  Uranus vue par la sonde Voyager 2 en 1986.

Uranus est une énergie dynamique, brutale et amène donc à des changements soudains, imprévus. Cette planète apporte du nouveau dans la vie, des révolutions, des bouleversements, c’est une planète qui dérange car elle représente l’excentricité, la marginalité, l’inventivité, l’indépendance. Elle est cependant cassante et sèche, parfois intolérante, et symbolise aussi la folie.
Un sujet Uranien est donc toujours original, très indépendant, idéaliste, inventif, un peu extravagant mais peut quelquefois aussi faire preuve d’intolérance, d’insensibilité, d’un manque de chaleur humaine, ce qui est paradoxal car, bien que marginal, il a besoin de servir l’humanité, de faire évoluer le monde.

Uranus est en rapport avec tout ce qui est moderne, les progrès de la technologie, la communication par des moyens nouveaux (le téléphone, Internet, les médias…). C’est une planète collective, son énergie se fera donc sentir surtout sur le plan mondial, tout comme les planètes encore plus lentes que lui.

 

http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 8 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Jupiter

C’est la première planète lente, la plus grosse du système solaire, 12 fois supérieure à la Terre; elle met à peu près un an pour parcourir un signe et presque 12 ans pour tout le zodiaque (11 ans et 11 mois environ).

Son élément est l’Air, il est chaud et humide; il maîtrise le Sagittaire et les Poissons (avec Neptune) et est en exaltation dans le Cancer; il est en analogie avec les hanches et le système endocrinien.

Il représente les gouvernants, les magistrats, les grands professeurs, les religieux aussi; l’âge de Jupiter va de 55 ou 58 ans à 70 ans environ.

Tempérament : Sanguin

Caractérologie : Emotif, Actif, Primaire. C’est un extraverti Colérique. La version humide de Mars, tournée comme lui vers l’action.

 

Jupiter Jupiter : symbole astronomique
Jupiter vue par Voyager 2 en 1979(image retraitée en 1990 pour souligner les formations telles que la Grande tache rouge).

Jupiter vue par Voyager 2 en 1979
(image retraitée en 1990 pour souligner les formations telles que la Grande tache rouge).

Il symbolise l’abondance, la chaleur, l’épanouissement, la chance et la confiance en soi. Ainsi il représente le potentiel de chance du sujet, la façon avec laquelle il manifeste son enthousiasme, sa bienveillance et également sa façon de s’intégrer dans la société.

C’est la plus grosse des planètes, donc en rapport avec la richesse, la gloire, les honneurs, c’est un facteur de réussite. Bien que Jupiter soit souvent bénéfique, il peut tendre à l’exagération, la prétention, le sujet promet en effet parfois plus qu’il ne peut tenir.

Quelqu’un dont le Jupiter est dominant se montre généreux, expansif, charismatique, enthousiaste, adore souvent les enfants.

Les personnages symbolisés par Jupiter sont les gens de représentation, de vie publique, qui apportent des appuis, des protections, ce sont les grands hommes de loi, les politiques.
En matière d’âge, il concerne l’âge mûr, le tout début de la retraite, lorsque le sujet profite de tous les biens qu’il a acquis durant sa vie professionnelle, c’est l’âge du repos, de l’épanouissement car libre de tout labeur, il peut s’adonner à ses loisirs, ses intérêts. Le sujet a confiance en lui car il a pris de l’expérience.

 http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 8 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Mars

Cette planète assez petite parcourt environ le zodiaque en 1 an et 220 jours et met 8 semaines en moyenne à rester dans un signe, quelquefois jusqu’à 5 ou 6 mois. Son mouvement moyen est de un demi degré par jour (un signe en deux mois).
Son élément est le Feu, il est chaud et sec; il maîtrise le Bélier, est en exaltation dans le Capricorne; il est en analogie avec les muscles et la rate.

Il représente les militaires, sportifs, guerriers, chirurgiens, forgerons…; l’âge de Mars va de 42 ans à 58 ans environ.

Tempérament : Bilieux

Caractérologie : Emotif, Actif, Primaire. C’est un Colérique.

                                Mars vue par les sondes Viking en 1980.

Mars est une énergie combattive, il représente la façon dont la personne agit, commande. Il symbolise la virilité, l’action, la violence, le courage, l’audace. Mars rend dynamique et entreprenant mais aussi despotique, colérique et primaire.

Il nous renseignera donc sur la capacité du sujet à prendre les choses en main, à surmonter les obstacles, ainsi que les types de sport qu’il pratique et sa vie sexuelle, ses désirs.
Vénus étant son opposée, il représente dans le thème d’une femme ses amants, le type d’homme qui l’attire sexuellement, avec qui elle a envie de vivre une aventure.
Mars est une planète masculine comme le Soleil mais est moins idéaliste, perfectionniste, il est en revanche encore plus actif, plus primaire et sexuel.

Dans la vie, il représente la quarantaine et la cinquantaine, le sujet dans la force de l’âge, le moment où il doit se battre pour s’affirmer, où il est en pleine activité professionnelle et sait que rien ne se gagne facilement.

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 8 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Vénus

Vénus a aussi un cycle variable, sa révolution est d’environ 225 jours. Plus grosse que Mercure, son mouvement moyen est également d’un degré par jour vue de la Terre, comme le Soleil et Mercure. Vénus ne s’écarte jamais de plus de deux signes du Soleil (un peu plus que Mercure).

Son élément est l’Air, elle est humide; elle maîtrise le Taureau et la Balance et est en exaltation dans les Poissons; elle est en analogie avec les reins, le système veineux, la vessie, le cou.

Elle représente les artistes, les commerçants, les occupations en rapport avec la beauté et le charme; l’âge de Vénus va de 18 ans à 25 ans environ.

Tempérament : Sanguin et Lymphatique

Caractérologie : Emotive, non-Actif, Primaire ou bien Emotive, non-Active, secondaire.

                              Vénus en vraies couleurs vue par Mariner 10.

Elle est associée aux valeurs d’amour, de beauté, de bien-être, de douceur.
Elle nous informe sur la vie amoureuse du sujet, ses affections, ses loisirs, sa façon de se comporter envers ses partenaires amoureux. Partout où elle se trouve, Vénus adoucit, embellit, rend les situations agréables.

Un sujet dont la Vénus sera dominante se montrera doux, conciliant, séduisant, charmeur, plutôt beau physiquement, préoccupé par son apparence et ayant quelquefois des dons artistiques (la décoration, la mode, la peinture, la musique, la danse etc.). C’est donc une planète féminine comme la Lune, mais Vénus est plus sensuelle, plus axée sur les plaisirs de la vie. Elle peut rendre par contre le sujet (si négative) gourmand, paresseux, matérialiste, jouisseur et hypocrite.
Elle symbolise la maîtresse dans le thème d’un homme, le type de femme qui l’attire physiquement et avec laquelle il aspire à une aventure mais pas forcément pour toute la vie.

L’âge de Vénus se situe vers la première jeunesse, à l’éveil des sentiments où l’on commence à s’intéresser au sexe opposé et à faire attention à son apparence physique.

 http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 8 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Mercure

Sa révolution est de 88 jours. Le mouvement apparent de cette toute petite planète est en moyenne de un degré par jour, comme le Soleil. Il ne s’écarte jamais de plus de deux signes du Soleil.

Son élément est la Terre, il est froid et sec; il maîtrise la Vierge et les Gémeaux et est en exaltation dans la Vierge; il est en analogie avec les bras, les mains, le système nerveux.

Il représente les commerçants, les avocats, les messagers; l’âge de Mercure va de 12 ans à 18 ans environ.

Tempérament : Nerveux

Caractérologie : Emotif, non-Actif, Primaire ou bien non-Emotif, Actif, Primaire. C’est un Nerveux ou un Nerveux Sanguin.

 Mercure vue par la sonde MESSENGER,le 14 janvier 2008.   Mercure vue par la sonde MESSENGER, le 14 janvier 2008

Il concerne les capacités intellectuelles du sujet, sa façon de raisonner, de comprendre et aussi d’apprendre. C’est la planète de la communication , des échanges (Mercure est le messager des Dieux dans la mythologie), des activités intellectuelles.

Elle donne un côté nerveux et vif au sujet s’il est dominant mais peut aussi rendre malhonnête, dispersé, insensible. Il favorise donc le côté cérébral, la raison au détriment des sentiments, de la sensibilité.

Contrairement à la Lune et au Soleil, il ne possède pas de valeur masculine ni féminine, il est neutre, il est au service du Soleil dans le thème donc l’intellect est au service du moi, de la volonté du sujet.

En tant que personnage dans la vie de l’individu, il représente les frères et sœurs, les amitiés intellectuelles, les commerçants et même aussi les voleurs.

Cette planète prend de l’importance à l’adolescence, lorsque la curiosité intellectuelle du sujet s’éveille, qu’il commence ses études et construit des liens amicaux.

 http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 8 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

La Lune

C’est le plus rapide des astres, elle parcourt le zodiaque en 28 jours et un signe en deux jours et demi seulement. Son mouvement est d’environ 12 degrés par jour.

Distance à la terre : 384 000 km, masse : un peu plus d’un millième de celle de la Terre.

Son élément est l’Eau, elle est froide et humide; elle maîtrise le Cancer et est en exaltation dans le Taureau; elle est en analogie avec l’estomac.

Elle représente la mère, l’épouse, la foule; l’âge de la Lune va de la naissance à l’enfance avant la puberté ou même avant selon certains auteurs (la petite enfance).

Tempérament : Lymphatique

Caractérologie : Emotif, non-Actif, Primaire ou bien non-Emotif, non-Actif, Primaire. C’est un Nerveux ou un Amorphe.

                                             La Lune dans ASTROLOGIE 220px-Lunar_libration_with_phase2

 Elle est complémentaire au Soleil dans le sens où elle représente la part féminine (le Yin) de la personnalité, l’inconscient, les émotions, la sensibilité du sujet. Elle incarne tous les rôles féminins comme la mère, l’épouse…

Elle est signe de fécondité, de féminité, d’imagination et favorise ou non la mémoire selon les aspects qu’elle reçoit. Elle est particulièrement importante dans le thème d’une femme, elle lui permettra d’exprimer plus ou moins son statut de femme, sa féminité.

Chez un homme, elle représente certes sa sensibilité, mais elle est moins présente car il a souvent tendance à la refouler ; en outre, elle symbolise la mère du sujet et plus tard l’épouse, la façon dont il imagine la femme idéale.

C’est un astre de nuit et donc en rapport avec les rêves, l’inconscient, la subjectivité, les humeurs, le passé, la nostalgie mais aussi la paresse, la nonchalance, les caprices. Elle prend d’ailleurs beaucoup d’importance chez les enfants qui n’ont pas encore appris à dominer leurs instincts primaires et qui restent très attachés à leur mère.

 http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 8 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Le Soleil

 

Il met 365 jours à parcourir le zodiaque et 30 jours un signe (un signe fait 30 degrés). Il avance d’un degré par jour environ. Vu de la Terre et donc pour l’Astrologie, le Soleil ne peut jamais rétrograder tout comme la Lune : les luminaires Soleil et Lune sont les seules « planètes » à ne jamais reculer sur le zodiaque dans leurs rondes éternelles.

Distance à la terre : 150 millions de km, masse : 334 000 fois la Terre.

Son élément est le feu, il est chaud et sec ; il maîtrise le Lion et est en exaltation dans le Bélier; il est en analogie avec le coeur.

Il représente le père, le mari, le chef; l’âge du Soleil va de 20 ans à 40 ans environ.

Tempérament : Bilieux

Caractérologie : Emotif, Actif Secondaire. C’est un passionné.

Le Soleil dans ASTROLOGIE 220px-HeliocentricIl constitue l’ego de la personne, ses aspirations, son moi profond, sa volonté, ce qu’il tend à être vraiment contrairement à l’Ascendant qui n’est qu’une image renvoyée aux autres.
C’est la part masculine de la personnalité, le Yang, il représente tous les rôles masculins (le père, le mari, le chef, etc.). Il permet d’interpréter l’image du père et de l’homme en général, le type de relation avec eux (que le sujet soit homme ou femme). Cependant il semble être plus présent dans le thème d’un homme, puisqu’il représente toutes les valeurs masculines et positives.

C’est un astre de chaleur, de vie, de lumière, il met donc en valeur le courage, la loyauté, la noblesse, la générosité mais aussi l’orgueil, l’irritabilité, l’égocentrisme.Dans le thème d’une femme, il tend à symboliser le père puis plus tard le mari même s’il est toujours présent dans la personnalité de la femme : le Soleil représente son idéal d’homme.

Dans la vie, il représente la jeunesse, où l’on termine ses études, rempli d’ambition et d’espoir.

 http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

 

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 7 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Signification des Planètes

Les Planètes et les Astéroïdes : leur signification

L’Astrologie tient compte des 10 planètes autres que la Terre, à savoir le Soleil, la Lune (ces deux astres sont considérés comme des planètes en Astrologie ), Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Elle tient compte également d’astres mineurs (la lune noire, les astéroïdes, les noeuds lunaires) dont nous parlons en fin de ce chapitre.

Chaque planète a un rôle bien défini dans le thème et représente une énergie. Son action sera influencée par le signe où elle se trouve et se déploiera davantage dans un domaine de la vie suivant la maison où elle est située.

Il y a 2 classes de planètes : les planètes personnelles (ou rapides) et les planètes collectives (lentes).

Signification des Planètes dans PLANETES Solar_planetsLes planètes (au sens astrologique du terme) personnelles sont les suivantes : le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus et Mars. Elles sont dites rapides car elles parcourent en peu de temps le cercle zodiacal (le minimum étant 28 jours pour la Lune et le maximum 1 an et 220 jours pour Mars) et passent donc d’un signe à l’autre rapidement ; ces énergies se manifesteront alors de manière très différente chez chaque personne.

 Les autres planètes sont lentes et font le tour du zodiaque de 12 ans à 249 ans selon les planètes, elles sont donc dites collectives (sauf Jupiter et Saturne, puisque déjà plus rapides) ; en effet elles restent plusieurs années dans un signe et leurs énergies se manifesteront sur une à plusieurs générations : leur influence est donc moindre sur la personnalité d’un individu.

 Deux planètes nous informent sur la psychologie de base du sujet : le Soleil et la Lune. Elles sont considérées comme les plus importantes dans l’interprétation du thème et sont appelées les Luminaires, tout simplement parce que ce sont les astres les plus brillants.

Les planètes – à part le Soleil et la Lune – peuvent subir plusieurs fois par an le phénomène de rétrogradation qui est une simple illusion d’optique sur le plan astronomique : par rapport à la terre, les planètes passent pendant quelques jours ou quelques semaines du sens direct (opposé au sens des aiguilles d’une montre) au sens inverse (rétrograde, dans le sens des aiguilles d’une montre), puis reprennent leur course directe. L’astrologie accord une certaine signification à ces rétrogradations.

Une planète rétrograde est censée être ralentie par rapport à sa signification. Mais au cours de la vie, l’individu évolue et son thème natal peut être décrit par un thème complémentaire, dit thème progressé; on appelle cela les directions (ou progressions) secondaires. Elles sont calculées en partant de la règle qu’un jour correspond symboliquement à un an de vie; ainsi le thème progressé d’un individu de 30 ans sera calculé par sa date d’anniversaire à laquelle on aura ajouté 30 jours. Ce nouveau thème modulera légèrement la signification du thème natal et pourra ainsi contenir des planètes qui passeront de directes à rétrogrades ou inversement.

Pour les planètes collectives et donc non personnelles (de Jupiter à Pluton), il ne faut pas y accorder de signification sur le plan individuel ou quasiment pas.

Concernant la durée moyenne annuelle des rétrogradations des huit planètes, elle est la suivante :

Mercure peut rétrograder 23 jours par an environ,

Vénus peut rétrograder 42 jours par an environ,

Mars peut rétrograder 73 jours par an environ,

Jupiter peut rétrograder 121 jours par an environ,

Saturne peut rétrograder 138 jours par an environ,

Uranus peut rétrograder 152 jours par an environ,

Neptune peut rétrograder 159 jours par an environ,

Pluton peut rétrograder 162 jours par an environ.

extrait de http://www.astrotheme.fr/bases_planetes.php

Publié dans:PLANETES |on 6 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Le cycle planétaire

Tout ce qui existe évolue en cycles, les planètes aussi bien que les humains. Il n’est pas exceptionnel que des âmes individuelles ou des groupes d’âmes individuelles sortent du cycle karmique à un moment donné. Ce qui rend cette ère spéciale, cependant, c’est que la terre elle-même achève un cycle karmique majeur. La terre est engagée dans une transformation interne qui aura pour résultat un nouveau type de conscience dans son être de planète. Quel que soit le stade de développement du cycle des âmes individuelles, le processus de transformation de la terre les affectera. 

La terre est votre maison. Comparez-la à la maison que vous habitez. Imaginez qu’elle soit en reconstruction. Cela affectera grandement votre vie quotidienne. Selon votre état d’esprit, vous le vivrez comme un changement bienvenu ou comme un événement brutal et bouleversant. Si vous aviez prévu de reconstruire votre maison de toute façon, vous êtes en phase avec les changements et vous êtes capable d’accompagner le mouvement. Le processus de transformation de la terre soutiendra et renforcera votre processus personnel de transformation. 

Le cycle planétaire dans PLANETES 260px-Comparison_geantes_gazeuses

Si vous ne vouliez pas du tout reconstruire votre maison, vous allez vous sentir frustré(e) par le chaos qui vous environne. Les changements internes de la terre vous mettront en déséquilibre. Pour ceux qui accueilleront les changements internes de votre planète terre, ce seront des temps extrêmement favorables à l’autonomie. Vous serez soulevés par le flot de Lumière qui inonde actuellement votre univers. 

A présent, la terre croule presque sous le fardeau karmique de l’humanité. La négativité et la violence qui proviennent de ce fardeau karmique forment une espèce de déchet énergétique que la terre est à peine capable de traiter, de neutraliser ou d’intégrer. Focalisez votre attention un instant sur le coeur de la terre. Détendez-vous et focalisez-vous… Pouvez-vous ressentir ce qu’il y a là ? Pouvez-vous ressentir à quel point la terre est défigurée, à quel point il y a de la violence sur elle ? 

La terre ressent en même temps de l’impuissance et de la résistance. Elle est à deux doigts de créer une nouvelle fondation pour son être. Elle se délivre des énergies de lutte, de compétition et de drame, aux niveaux interne et externe. La nouvelle fondation qui voit le jour en elle est l’énergie du coeur, l’énergie de l’équilibre et de la communion : la vivante énergie de Christ. La terre, tout comme l’humanité, est engagée dans une expérience d’apprentissage. Tout comme l’humanité, sa conscience évolue et se transforme. Comme pour l’humanité, son voyage a commencé par une certaine forme d’ignorance ou d’inconscience d’elle-même. 

La terre était autrefois «une planète sombre» qui absorbait ou dévorait les énergies qui l’entouraient. Elle prenait en elle les énergies ou les êtres qu’elle rencontrait et les assimilait complètement ; elle leur ôtait leur caractère unique et en un sens, elle les tuait. Cela provenait d’un désir d’expansion. La terre avait comme un sentiment de manque ou d’imperfection qu’elle interprétait comme un besoin de conquérir et d’assimiler d’autres énergies. Puisque la terre ne donnait rien en retour à ces énergies, il n’y avait pas vraiment d’interaction entre elles. C’était un processus mortel et mortifère. 

A un moment donné, la terre prit conscience que ce processus ne la satisfaisait pas. Elle avait le sentiment qu’il manquait quelque chose dans cette façon de se nourrir. Cela ne soulageait pas son sentiment d’imperfection. Faire mourir de l’énergie ne satisfaisait pas son appétit d’expansion. C’est à ce moment-là, dans la conscience de la terre, qu’est né le désir du vivant, de la Vie. 

La terre n’en avait pas pleinement conscience. Elle savait juste qu’elle voulait autre chose, quelque chose de nouveau, une sorte d’interaction avec d’autres énergies, qui ne se solderait pas par la réduction de ces énergies à la seule énergie de la terre. Dans la conscience de la terre, un espace s’est créé pour l’expérience de quelque chose de différent d’elle-même.  Energétiquement, cela signifiait le début de la vie sur la terre. 

Selon une loi cosmique, tout désir sincère finit par créer les moyens de sa réalisation. Les désirs, qui sont essentiellement un mélange de pensée et de sentiment, sont des énergies créatrices. C’est valable pour les planètes aussi bien que pour les gens. Au sein de la planète terre, est né un ardent désir de faire l’expérience de la vie, une envie passionnée de préserver et de chérir la vie, au lieu de la détruire. 

Et c’est ce qui advint.  

Lorsque la vie vint à la terre, celle-ci commença à fleurir et s’épanouir. Elle entra dans un nouveau domaine d’expérience qui la remplit d’un sentiment de surprise et de satisfaction. Elle fut surprise que cette simple aspiration, ce besoin confus, puissent générer de telles merveilles. Sur la terre, se déploya une prodigieuse expérimentation de formes de vie. De nombreuses formes de vie eurent envie de se manifester sur la terre et de faire des expériences avec les énergies présentes. La terre devint un berceau d’innovation. Il y avait la liberté d’explorer de nouvelles voies, de nouvelles possibilités. Il y avait et il y a encore le libre arbitre pour toutes les créatures. 

 220px-Terrestrial_planet_size_comparisons dans PLANETES

Avec la création de la vie, la terre et toutes les créatures vivantes à sa surface se mirent à  suivre une certaine ligne d’évolution intérieure. Ce chemin d’expérience avait pour thème central l’équilibre entre donner et prendre. Au niveau intérieur de sa conscience, la terre s’efforçait depuis des éons de trouver le juste équilibre entre donner et prendre. En tant que planète, la terre donne et prend la vie. Pendant sa «période sombre», le stade où elle absorbait et annihilait les énergies, l’aspect « prendre » était très accentué. A présent, elle a basculé à l’autre extrémité : donner jusqu’à la limite de ce qu’elle peut donner. 

La terre a longtemps toléré la violence et l’exploitation de la part de l’humanité, car en un sens c’était karmiquement adéquat. La terre devait faire l’expérience de l’autre face du pouvoir et de l’oppression. Ses actions en qualité d’offenseur ont suscité l’expérience inverse : être une victime, comme un boomerang. C’est ainsi que joue le karma ; ce n’est pas une affaire de punition. Pour comprendre vraiment et venir à bout de cette question de pouvoir, vous devez faire l’expérience de ses deux faces. Tout ce que vous combattez ou  voulez dominer, vous le rencontrerez à nouveau en tant que victime ou offenseur, jusqu’à ce que vous reconnaissiez que vous êtes les deux à la fois, faisant partie de l’énergie divine unique. 

La cruelle exploitation de la terre de nos jours est donc, jusqu’à un certain point, karmiquement adéquate, puisqu’elle fournit à la terre une chance de parvenir à une pleine compréhension de l’équilibre entre donner et prendre. Cependant, les limites dans lesquelles l’irrespect et l’exploitation sont karmiquement adéquats sont visibles. La terre a atteint une compréhension de son équilibre et elle achève son cycle karmique de conscience. Elle est parvenue maintenant à un niveau d’amour et d’attention qui ne tolèrera plus pour longtemps l’outrage des hommes. Ce niveau de conscience attirera des énergies similaires qui apprécient l’harmonie et le respect, et repoussera celles qui ont une intention destructrice. 

Le temps est venu d’un nouvel équilibre entre donner et prendre. Sur la Nouvelle Terre, la paix et l’harmonie règneront entre la planète terre et tout ce qui vit à sa surface : les humains, les plantes et les animaux. L’harmonie et la communion sincère entre tous les êtres seront une belle source de joie et de créativité. 

La transition entre la vieille terre et la nouvelle est un processus qui n’est pas fixé dans le temps ni dans ses modalités. Cela dépend beaucoup des choix faits par l’humanité, des choix que vous faites en tant qu’individu. Il y a eu et il y a encore de nombreuses prédictions au sujet de ce temps de transition. Faire de telles prédictions est toujours incertain. En fait, votre réalité matérielle visible est une manifestation d’états de conscience intérieurs collectifs. La conscience est, comme nous le disions au début, libre et créatrice. A tout instant, vous pouvez décider de changer votre avenir en ayant des pensées et des sentiments différents. Vous avez ce pouvoir sur vos pensées et vos sentiments. A tout instant, vous pouvez dire non à des pensées ou des sentiments restrictifs ou destructeurs. C’est valable pour vous en tant qu’individu, mais aussi pour de plus grands groupes. 

Lorsqu’un groupe important d’individus choisira la liberté et l’amour plutôt que la haine et la destruction, alors cela se manifestera dans la réalité matérielle. La terre y réagira. Elle est sensible à ce qui se passe à l’intérieur des gens. Elle répond à vos mouvements intérieurs.

 Cela pour vous dire que personne, pas même de notre côté, n’est capable de faire de prédictions précises sur la façon dont prendra naissance la Nouvelle Terre. Il est clair cependant que le groupe d’âmes qui achèvent actuellement leur cycle karmique est relié de façon intime et énergétique à la Nouvelle Terre. Ces gens, qui se sentent souvent en profonde connexion avec les idéaux incarnés dans la Nouvelle Terre, auront de belles occasions de grandir et de se libérer grâce à la coïncidence des cycles planétaire et personnel. 

Ce groupe d’âmes en particulier. On les appelle souvent « artisans de Lumière » et j’utiliserai moi aussi ce nom. La raison de leur incarnation en cet âge de transition n’est pas une coïncidence. Ils sont en connexion profonde avec l’histoire de la terre. Je décrirai les traits de caractère que possèdent la plupart des artisans de Lumière. Je parlerai de leur histoire, de leurs racines galactiques et de leur mission sur la terre. J’exposerai en détail les stades de la croissance intérieure qui sont en jeu dans la délivrance  du cycle karmique. 

© Pamela Kribbe : www.jeshua.net/fr
 

Publié dans:PLANETES |on 8 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

planète et astrologie

  En Astrologie, Pluton, même non lié à Vénus ou à un luminaire (Soleil ou Lune), possède ce caractère sexuel ET passionnel, il représente même parfaitement ce potentiel d’exacerbation de nos émotions et de nos sens.

planète et astrologie dans ASTROLOGIE 220px-Venus_clouds_Galileo_Color_PIA00124Il est de notoriété que lié à Vénus, Pluton apporte la passion amoureuse pratiquement incontrôlable et d’une puissance démesurée, vécue plus ou moins harmonieusement en fonction des aspects intervenant sur ces deux planètes; lié à Mars, il peut apporter le déchaînement passionnel tourné vers l’action, vers autrui et spécifiquement être à l’origine du sadisme, si jamais ces planètes ne sont pas en bon aspect (en carré le plus souvent), et que le restant du thème natal n’apporte pas de soupapes de sécurité. 

Parallèlement à ses fonctions de destruction-régénération, à son côté sexuel, à sa violence et à l’inconscient qu’il représente, Pluton est aussi caractérisé par une capacité à faire le vide selon certains auteurs; il est également le Néant, au contraire du Soleil, la Vie. Le Néant comme passage obligé à la re-création d’une nouvelle structure et non pas le Néant en soi.

Ainsi, dans un thème natal, l’endroit où se trouve Pluton est en quelque sorte, en même temps que les significations évoquées plus haut, une zone d’ombre, un domaine de la vie particulièrement chargé d’intensité mais pouvant conduire paradoxalement aussi au « nettoyage » des significations de la maison dans lequel il se trouve, en fonction des autres aspects du thème. Paradoxalement bien sûr, puisque parfois bien au contraire, le domaine où se trouve Pluton peut tourner à l’obsession.

C’est l’une des interprétations modernes intéressantes qu’il ne faut pas non plus négliger.

Ces quelques paragraphes sur la nature de Pluton seraient incomplets si un dernier point important n’était pas souligné ici : Pluton exprime sur le plan psychologique un désir de domination, une autorité naturelle, instinctive et non consciente. Lorsque cette planète fait partie des dominantes, le sujet est invariablement déterminé, autoritaire et surtout a tendance à prendre l’ascendant sur les autres.

C’est d’ailleurs en Synastrie (étude des relations entre deux thèmes) un point particulièrement regardé et analysé, lorsque Pluton d’un thème se trouve en conjonction sur une planète ou sur l’un des angles du thème du partenaire. Le propriétaire du Pluton en question va avoir tendance à dominer l’autre, d’une façon au départ cachée (Pluton est en analogie avec le Scorpion, signe secret et très puissant mais qui en raison de sa nature est incapable de lutter en faisant face) et ensuite petit à petit de façon plus directe.

Ce désir de domination d’un partenaire sur l’autre est particulièrement visible dans le cas d’une conjonction de Pluton sur l’Ascendant ou bien le Soleil du partenaire, ou, dans une moindre mesure, sur la Lune (ce sera sur le plan émotif), sur Mercure (sur le plan intellectuel) ou sur Vénus (il agit alors un peu comme Mars, et une complémentarité passionnelle peut alors en découler puisque Vénus est passive et c’est alors un très bon indice pour le couple), mais peu souvent avec Mars, dont la nature ne peut se soumettre; dans ce dernier cas, le désir de domination de Pluton trouvera à qui parler avec en face de lui l’énergie combattante de Mars et un conflit tôt ou tard éclatera, à l’initiative du partenaire dont le Mars est concerné. 

http://www.astrotheme.fr/dossier.php?ID=46

Publié dans:ASTROLOGIE, PLANETES |on 26 novembre, 2011 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3