Archive pour la catégorie 'PLANETES'

Deux lunes, il y a des milliards d’années

Deux lunes, il y a des milliards d'années dans LUNES lune-366791-jpg_237969

Autrefois, la Terre aurait pu avoir deux lunes… avant qu’elles n’entrent en collision.

Une équipe internationale d’astronomes émet l’hypothèse que voilà plusieurs milliards d’années, la Terre aurait possédé deux lunes. Avant de comprendre ce qui a pu les mener là, imaginons une seconde notre embarras, si, aujourd’hui encore, deux astres sélènes sillonnaient notre ciel. Chanterions-nous : « Au clair des deux lunes » ? Dirions-nous : « Décrocher les deux lunes » ? Et laquelle des deux satellites John Kennedy aurait-il choisie pour y planter le drapeau américain ? Enfin, ayons une pensée pour les marins qui devraient calculer les marées commandées par deux lunes…

Pour comprendre comment nos astronomes en sont arrivés à cette hypothèse extraordinaire de l’existence de deux lunes, il faut remonter quatre milliards d’années en arrière, dans l’histoire du système solaire. À cette époque, le ménage galactique n’est pas encore fait. Des milliards de débris de toute nature, de toute taille, encombrent l’espace interplanétaire. C’est alors que notre lune se serait formée. Selon une des nombreuses théories expliquant sa genèse, c’est une partie de billard céleste qui l’aurait enfantée : une planète de la taille de Mars aurait percuté la Terre, provoquant l’éjection de milliards de tonnes de roches qui auraient formé l’astre. 

Guerre planétaire

Jusqu’à présent, cette théorie séduisante, mais non confirmée, n’envisageait la formation que d’une seule et unique lune. La nouvelle hypothèse développée dans la revue Nature propose la création de deux lunes. Pourquoi pas. Une petite et une grosse (la nôtre). Il se serait aussitôt engagé une guerre planétaire entre la Terre et la Lune pour s’emparer gravitationnellement du petit astre. Selon le Dr Martin Jutzi, de l’université de Bern – l’un des auteurs de l’étude – après quelques millions d’années, la Lune aurait fini par l’emporter. Elle se serait emparée de sa petite soeur, qui l’aurait percutée de plein fouet. Laissons tout cela au conditionnel, c’est plus sage. On a vu tellement de savants dans la lune inventer de belles sornettes.

Toujours d’après Martin Jutzi, cette collision aurait été relativement douce à l’échelle planétaire. Sa vitesse n’aurait été que de 8 640 kilomètres par heure, soit une valeur nettement inférieure à celle du son dans la roche. C’est important car, alors, la violence du choc n’aurait pas été suffisante pour faire fondre entièrement la Lune. Seule sa physionomie en aurait été profondément bouleversée. Voilà qui expliquerait parfaitement une énigme qui fait enrager les astronomes depuis que la face cachée de l’astre sélène nous a été dévoilée par les sondes lunaires. À savoir que cette dernière est fortement creusée par des cratères et qu’elle est barrée par une chaîne de montagnes de 3 000 mètres, alors que la face visible est plutôt plate. Cette différence topologique serait donc la conséquence du choc et d’une redistribution du magma intérieur.

Tout ceci demande encore à être confirmé. Justement, les prochaines sondes lunaires tel le Lunar Reconnaissance Orbiter de la Nasa pourraient, par une meilleure auscultation des entrailles lunaires, fournir des réponses claires à la formation de la Lune. D’autant qu’une autre étude publiée récemment émet l’hypothèse que les roches lunaires ne pourraient pas provenir de la Terre, car leur teneur en eau est bien trop élevée pour cela. Bref, la Lune n’est pas encore prête à livrer tous ses mystères.

SOURCE Le Point.fr - article de 

Publié dans:LUNES, PLANETES |on 23 octobre, 2013 |Pas de commentaires »

Onzième planète de découverte

Onzième planète de découverte dans PLANETES terre-exoplanete-asronomie-2059823-jpg_1816891

Trop modestes, les astronomes n’ont pas voulu fêter la découverte de onze nouvelles planètes hors du système solaire. Il y en a désormais 1 010.

La barre symbolique des 1 000 exoplanètes a été franchie aujourd’hui, mardi 22 octobre 2013. Sur le site Exoplanet.eu, géré par l’Observatoire de Paris, le décompte est passé de 999 à 1010… en toute discrétion. « La communauté des astronomes n’a pas voulu communiquer sur cet événement, car la définition d’une exoplanète n’est pas encore très claire », justifie Vincent Coudé du Foresto, de l’Observatoire de Paris. « Il arrive parfois, également, que certaines exoplanète soient retirées de la liste », précise François Raulin du Laboratoire des systèmes atmosphériques (CNRS). Foin de chipotage, nous sommes de moins en moins seuls dans l’univers.

Depuis la découverte de la première planète extrasolaire en 1995 par l’astronome suisse Michel Mayor et son assistant, Didier Queloz, des centaines d’astrophysiciens ont désormais les yeux braqués sur le ciel pour dénicher leur planète et, si possible, une planète habitable. C’est-à-dire susceptible d’abriter la vie. Sur les mille accrochées désormais à leur tableau de chasse, la plupart – 85 % – sont des géantes gazeuses, copies grossières de Neptune ou Jupiter. Seule une douzaine d’entre elles ressemblent suffisamment à la Terre pour éventuellement abriter la vie. On dit bien « éventuellement ». C’est-à-dire qu’elles sont, a priori, rocheuses et à bonne distance de leur étoile, pour que l’eau y soit sous forme liquide. Car d’après la plupart des exobiologistes, la vie ne pourrait naître et s’épanouir qu’en présence d’eau liquide.

Kepler, le télescope le plus productif

Deux méthodes existent pour repérer une exoplanète, invisible pour le plus gros des télescopes. La méthode dite du transit, consistant à garder l’oeil braqué sur une étoile afin de détecter toute petite baisse répétitive de luminosité. Si cela se produit, c’est le signe du passage d’une planète. La deuxième méthode, dite des vitesses radiales, part du principe qu’une planète entraîne un mouvement circulaire de son étoile. Or, cette rotation produit des variations du spectre de la lumière de l’étoile détectable par un spectrographe. C’est, du reste, cette dernière méthode qui a servi à identifier l’existence des onze dernières planètes recensées.

Aujourd’hui, le chasseur de planètes le plus productif est le télescope spatial Kepler de la Nasa, mis en service en 2009. Bien qu’il ne fonctionne plus depuis quelques mois, des dizaines d’astrophysiciens continuent à exploiter sa moisson du ciel. Actuellement, Kepler a repéré 154 exoplanètes (dont 4 habitables) et il en a encore découvert 3 400 dont l’existence reste à confirmer.

SOURCE : Le Point.fr  - article de 

Publié dans:PLANETES |on 23 octobre, 2013 |Pas de commentaires »

Les envoyés pour la paix

Les envoyés pour la paix dans PLANETES 8

résumé de lectures par : Pascuser

Dès le 23 octobre, après les attaques, le « management » indique sa joie que les trois aient passé ce cap. Tom indique qu’un fort potentiel de guerre existera entre le 8 novembre et le 2 décembre 1974 au Moyen-Orient. Il faut que les trois les aident à agir contre ceci afin de ramener une forme de paix et d’équilibre dans les esprits de ceux qui préparent la guerre à ce moment. Tom a annoncé que le président Ford serait l’objet d’une tentative d’assassinat dans les deux années suivantes. Les neuf semblent très au fait de tout ce qui touche à la politique mondial et aux intentions des divers dirigeants.

Tom indique leur plan pour la préservation de la planète Terre. Le plan consiste à alerter l’humanité et en son temps (plus tard) ils produiront des interférences sur des chaines de télévision pour passer des messages ; ils travaillent sur ce sujet. Ils veulent alerter aussi en utilisant des personnes aux dons particuliers afin d’éveiller l’humanité à l’existence d’autres plans, comme avec Geller, ou avec un certain Matthew Manning (psychique britannique) qui travaille avec ceux de Ashand. Ils sont une civilisation concernée par la créativité.

Tom précise le travail qui leur est demandé pour aider à ce que la guerre n’ait pas lieu. Ils disent déjà protéger Henry Kissinger qui se déplace à travers le monde du Moyen-Orient pour que la situation de guerre ne se déclare pas. Tom indique que des décisions sont déjà été prises qui seront mises en œuvre le 4 novembre par les USA qui vont précipiter la guerre, à cause d’intérêts dans le contrôle du pétrole. Il parle d’une guerre majeure ou sera impliqué la Russie et la Chine aussi et cela doit être évité. Il leur demande de faire un voyage dans un rayon de 1500 miles de Moscou pour commencer, car c’est le rayon d’action de leur énergie via leurs médiums, les trois. Le but est de stabiliser les leaders Russes. Puis un autre voyage est prévu en Israël, qui doit se dérouler entre le 5 et le 13 décembre. Il leur demande donc d’organiser ces voyages si ils le peuvent, sachant qu’ils sont sous pression puisque de eux dépend une action importante qui peut empêcher la guerre.

Les trois, qui ne comprennent pas comment ils peuvent aider à quoi que ce soit pour cette crise reçoivent l’explication suivante : eux-mêmes ne feront rien, en fait ils auront trois des neuf forces présents 24h/24 avec chacun d’eux qui les utilisera comme canal pour envoyer leur énergie puissante vers les leaders. Ils ont besoin d’un channel pour transformer leur énergie plus subtile en une forme qui soit adaptée au monde physique afin d’avoir l’impact désiré. A ce titre ils sont indispensables pour ce travail.

Tom ajoute que la trainée énergétique laissée par les trois par le biais des neuf est persistante dans le temps durant 28 à 48h, et il leur demande de se déplacer durant une courte période afin de créer une émission d’énergie cumulée en forme d’arc tout autour de la capitale Soviétique, du Nord vers le Sud et l’Est ; afin de créer un motif énergétique ayant un impact puissant pour agir dans le sens qu’ils ont planifié. Plus ils seraient proches, plus l’effet serait intense.

Tom leur demande si possible qu’ils soient un Union soviétique pour le 10 novembre. Ils courent pour organiser les passeports, le voyage et sont prêts pour cette aventure. En supplément de ceci, Tom a demandé qu’une assemblée de 6 personnes méditent en continu pendant le voyage de Kissinger pour lui apporter l’énergie nécessaire à aider ses idées de paix à gagner ceux qu’il rencontre au Moyen-Orient.

Sur place, John qui demande à nouveau comment agir, reçoit la réponse de Tom, que leur simple présence permet aux neuf d’envoyer une énergie qui crée une couverture amortissante aux désirs vengeurs et belliqueux des dirigeants et aide à permettre des négociations de paix de se dérouler. L’intervention est effectuée car ils ont vu que cela allait donner un conflit majeur avec Israël, conduisant des grands pays à la guerre et une guerre majeure sous-entendant l’armement nucléaire.

Lire la suite ici …

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:PLANETES, TERRE, TOLERANCE |on 28 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

COSMOLOGIE d’hier à aujourd’hui

COSMOLOGIE d'hier à aujourd'hui dans LUNES telechargement-2

Les scientifiques croient que l’univers a 14 milliards d’années et est né en 1/4 de seconde (Big Bang) ; ce n’est pas très différent de ce que croient les créationnistes. Mais l’univers peut très bien être 10 fois plus ancien que ça, et même bien plus encore. Il est possible que l’univers soit non seulement infini mais aussi qu’il ait toujours existé, se reconstituant lui-même aux centres des galaxies et des étoiles en explosion. Donc en substance, la vie intelligente peut avoir existé depuis des trillions et des trillions d’années terrestres, ce qui ne signifie absolument rien dans la structure des choses. J’ai rencontré des extraterrestres qui ont confirmé mes suppositions à ce sujet.

Des planètes comme la Terre existent en grand nombre, tellement que si des extraterrestres vous retiraient de celle-ci et vous plaçaient dans l’une des autres, vous ne vous en rendriez même pas compte jusqu’à ce que vous essayiez de rentrer à la maison et que vous contactiez votre famille ou vos amis : Ils ne seraient pas là !

Comment peut-il y avoir d’autres planètes comme la Terre ? Eh bien, si Darwin a raison, c’est impossible. Darwin a bien fait son travail, tellement bien que des millions de gens mourront en le croyant et auront le choc de leur vie lorsqu’ils le verront de l’autre coté, s’amusant peut-être à jouer au darwinisme sur une autre planète.

Ce qu’il y a de bien dans la mort, c’est que ça ne dure que quelques secondes, puis vous êtes de nouveau vivant ailleurs. L’endroit où vous vous réveillerez est une ville fantastique que vous ne voudrez plus quitter. Vous serez dans votre esprit, l’extase totale. Vous pouvez y être un court instant ou bien des centaines d’années terrestres (il n’y a pas de temps là-bas). Puis vous serez envoyés sur une autre planète, ou de retour sur celle-ci.

De nouvelles planètes ou étoiles sont créées chaque seconde dans chaque galaxie, mais il ne s’agit pas d’une partie de dés, comme Einstein l’a si bien dit à propos de Dieu. Les extraterrestres ne jouent pas aux dés non plus. Les planètes sont créées pour être habitées par des humains. Il existe des planètes à tous les stades d’évolution. Certains restent sur la même  planète depuis sa création jusqu’à sa disparition. Ils font d’abord partie d’une tribu primitive, pour finir par participer à des croisières autour de leur système solaire. Et ce n’est pas un beau conte pour enfants !

L’étoile la plus proche de la Terre n’est qu’à 4 années lumière. Pourtant aucun être humain n’ira voir cette étoile tant qu’il restera incarné dans un corps humain ; c’est bien trop loin. Peut-on se faire une idée de la taille de l’univers ? Même les plus grands esprits en sont incapables. L’Univers est des milliers de fois plus vaste et plus complexe que tout ce que vous êtes capable d’imaginer. Les possibilités sont sans fin et la capacité de les comprendre par le cerveau humain est très limitée.

L’idée du « hasard » n’est qu’un jouet humain, quelque chose pour jouer pendant qu’on est dans ce parc pour bébés qu’est la Terre. Je peux donner cette information uniquement car elle ne sera pas crue par la plupart des gens. Je la donne car on me l’a demandé, que les gens le croient ou non. Les gens parlaient de voler bien avant que cela devienne une réalité. Je prends mes ordres des extraterrestres. Ce sont eux qui décident du « quand » et du « comment ».

La plupart des planètes ont une vie intelligente mais tous n’ont pas la liberté de quitter leur système solaire. Ceux qui le peuvent visitent des planètes comme la Terre avec des visas touristes mais ils ne peuvent pas interagir avec les humains. Puis il y a les « mauvais éléments » qui arrivent à s’infiltrer et à échapper au radar des autorités.

Ceux qui m’ont donné ces informations ne portent pas de badge avec leur nom. Il y a des milliards d’espèces et des milliers d’êtres qui visitent la Terre chaque jour. La plupart viennent ici juste comme ça, d’autres pour voir l’endroit où ils ont vécu dans des vies antérieures. Ils sont nombreux, ceux qui plantent de l’information sur cette planète !

Il n’y a pas eu de Big Bang. L’Univers n’est pas en expansion et ne va pas se contracter pour se ramasser sur lui même. Il ne cessera jamais. Cet univers est si vaste que ses contours ne seront jamais découverts par des instruments humains. Jamais ! Et comme le temps et l’espace sont des illusions, la genèse en est une également. L’Énergie n’a pas été créée, elle a toujours existé et ne cessera jamais d’exister – nous sommes de l’énergie -, elle peut se transformer en plein de choses mais nous avons toujours existé dans une forme d’énergie ou une autre. Il n’y a pas de genèse au sens littéral du terme.

Voir le système solaire de près est difficile à gérer (aller au delà, n’y pensez même pas !) Voir Saturne depuis l’une de ses lunes, ou depuis Jupiter… certains en auraient une crise cardiaque, d’autres s’évanouiraient ou tomberaient à genoux en adoration. Il faut le voir pour le croire ! Comme le corps humain ne peut faire le voyage, l’âme ou l’essence doit être séparée du corps et mise dans un conteneur, parfois elle est laissée flottante autour du vaisseau comme un esprit. En général les humains ne quittent le système solaire qu’à leur mort.

Tout ce qui est imaginable existe dans notre galaxie, depuis les profondeurs de l’horreur jusqu’aux sommets de l’extase. Le monde entier est une scène de théâtre ainsi que l’existence dans sa totalité.

Sans la Lune, la vie sur Terre serait bien plus tranquille, trop calme pour les formes de vie qui s’y trouvent maintenant. La Lune n’est pas creuse et ne s’est pas non plus détachée de la Terre pour devenir ce qu’elle est maintenant. La Lune n’est pas un accident ni un hasard. Elle a été placée là pour contrebalancer les rotations de la Terre et pour remuer les océans. Il y a moins de 100 ans, il y avait encre des activités sur la face exposée mais avec l’arrivée des télescopes très puissants ils ont dû camoufler et minimiser leurs actions. Ils ont aussi nettoyé l’infrastructure pour rendre le paysage comme il l’était, en l’attente d’une exploration humaine.

Publié dans:LUNES, PLANETES, TERRE |on 4 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

configuration planétaire d’exception

Le 25 Août 2013 aura lieu une configuration planétaire d’exception.

 

Cette croix cosmique parfaitement alignée dans le ciel reliant :

PLUTON en signe du Capricorne,(profondes rénovations politiques et sociales, changement de destin en route),

JUPITER en signe du Cancer, (il y a un besoin d’osmose avec les autres, familles, amours, amis, besoin de vivre ou de travailler dans un cadre harmonieux, grande imagination et esprit créatif permettant une bonne intégration sociale. Avec des aspects négatifs le risque est de manquer de sens pratique et d’être trop dépendant de l’ambiance),

et Lilith  en signe du Cancer (il faut dépasser ses propres bases familiales ou affectives. On cherche à aimer autrement, à trouver une autre famille plus proche de soi – familles d’âmes par exemple- . On peut être chassé ou déçu par la famille et l’on tente de transgresser ses propres bases d’éducation),

NEPTUNE en signe du Bélier, (l’énergie de Mars se met au service de Neptune. On lutte pour un idéal avec Foi, inspiration.
Affligé : fanatisme, intolérance. On lutte pour un idéal nébuleux ),

LUNE en signe du Bélier (émotions fortes, refus de la routine, caprices, impatiences, coups de tête, instabilité, insécurité),

et VENUS en signe de la Balance.( l’amour harmonieux est ici important et en recherche constant, mais instable, car il dépend trop des autres et de leurs émotions. Il faut prendre sa place et respecter ses valeurs intérieures pour se faire respecter et vivre avec détachement sinon il y à perte dans la fusion de l’autre et donc souffrance, car manques jamais comblés. Créativité puissante).

Ceci va amener dans l’individuel :

- De nombreux conflits familiaux, ruptures dans les couples, bases émotionnelles de sa vie type schémas de comportements qui sautent, se transforment radicalement, avec envie de créer autre chose, ailleurs, un autre foyer, ou d’autres formes d’amour plus ouverte, plus large d’esprit, moins 3D.

- Et donc, une ouverture vers les autres, ou l’autre, formations d’autres relations rapides et plus “évidentes” (cela surtout sur le mois de septembre, liens d’âmes forts, coup de foudre, etc… ).

- Dans le travail, cela peut aussi conduire à des changements brusques et rapides, fondamentalement différent dans leurs organisations au quotidien.

-Au niveau santé, beaucoup d’émotions à lâcher, à accepter, sinon risques de troubles O.R.L, pulmonaires, articulaires.

Au niveau collectif :

- Il va y avoir déblocages émotionnels, affectifs, politiques, fort!! Et non sans violences. Surtout dans les jours qui vont suivre le 25/08. Augmentation de la violence gratuite, racisme en hausse, etc… Des vérités politiques pourront être révélées.

- Beaucoup de licenciements vont être annoncés.

Mais aussi la création de nouveaux modes de travail, nouvelles lois, ou contrats, et des idées nouvelles d’emplois amenées par le peuple, et non par les gouvernements.

- En Santé, menace d’infections généralisées et étendues, nouvelles expérimentations négatives sur des maladies, essais nombreux en laboratoires. Mais aussi réalisations de vaccins ou découvertes médicales importantes.

Au niveau Galactique :

2 crops circles avaient annoncés ce tournant important pour nous tous.

configuration planétaire d’exception dans 2013 - PREDICTIONS

On voit bien ici les 4 planètes principales parfaitement alignées à la Terre crop datant du mois de Juin 2013.

 dans PLANETES

Ici, une représentation de la croix cosmique, crop datant du 1 août 2013.

Cet évènement est un prémice et place les énergies pour le saut quantique en 5ème dimension, tant attendu depuis des années, à la mi-septembre 2013!

Oui, vous avez bien lu, enfin ce saut quantique arrive, et ce portail ascensionnel du 25 août va placer toutes les énergies nécessaires pour le passage en dimension supérieure.

CONCRETEMENT  ce qu’il va se passer :

D’un point de vue terrestre, l’axe physique de la Terre va permuter sur la gauche d’environ 20 degrés et ce d’un coup. Ceci va amener des répercussions climatiques importantes, bougement des plaques techtoniques, vagues importantes ou tsunami, quelques perturbations éléctriques et magnétiques, sur portables, ordinateurs, et surtout nos corps physiques qui vont réagir, fatigues et énervements à prévoir et surtout à gérer.  Augmentation de la sensibilité, et donc gestion des émotions, toutes les émotions, bonnes comme mauvaises.

Augmentation de l’intelligence, enfin! Augmentation de la conscience, enfin aussi! Mais pas encore à son apogée chez l’humain, cela reste de la 5D, qui même si elle est d’une fréquence plus élevée, la dualité existe encore en elle.

Donc l’humain fera encore des erreurs, énormes parfois, mais au moins, arrivera à sa conscience qu’il en fait une! Et normalement essaiera de ne pas la reproduire. D’ailleurs à ce sujet, l’augmentation de la vitesse temps/lumière accroissera la somatisation, et si elle n’est pas comprise, entraînera très très rapidement l’expression des maladies. MAIS, si la somatisation est comprise, la maladie s’évanouira car libérée automatiquement.

La 5D, pour résumé, c’est plus de conscience dans tout: dans voir, entendre, dire, toucher, ressentir. Il faudra pour la vivre harmonieusement mettre de la conscience dans tout. Chaque geste, chaque pensée, chaque mot, chaque sensation, chaque acte, etc…  sinon de grosses perturbations arriveront immédiatement, gage que nous ne sommes pas en place et donc nous pouvons rectifier de suite nos comportements, mais cela nous obligera à toujours être en place, droit dans nos bottes, parfaitement aligné dans nos énergies sinon tout sera difficile et éprouvant. Ainsi tout ce que nous devons faire il faudra le faire dans l’instant où nous devons le faire, et non reporter au lendemain, car nous accumulerons stress et fatigue rapidement ingérable vu les énergies qui se seront accumulé, et cela dans tous les secteurs de notre vie.

Ceci est amené afin que l’humain arrive à exister seulement dans son coeur et avec son coeur, afin que le mental lâche pour qu’existe uniquement son intelligence. Rappelez-vous en début d’année nous avions vu que les corps mentaux étaient en train de se séparer progressivement de l’égo et du mental. On continue à le voir en progression dans les corps énergétiques.

Même si de nombreuses personnes ressentiront ce grand changement, la masse populaire en sera peut-être informé par les médias, mais ce seront encore seulement les plus sensibles d’entre nous qui vivront ce changement en conscience absolue.

Et ceci avec grâce par contre.

Alors inutile de vous alerter. Vivez cela le plus tranquillement possible, et le plus aligné possible pour justement le vivre au mieux en vous-mêmes.

De nombreux vaisseaux sont visibles en ce moment dans le ciel nocturne et même la journée sur plusieurs points de la planète et surtout en Europe.

Ceci augmentera après ce passage en 5D, car l’espace / temps se rétrécissant, voir physiquement des vaisseaux, même si ceux-ci sont des points lumineux orange ou jaune, sera davantage facilité.

Tous les thérapeutes vont s’éclater dans leurs soins, car ce sera d’une facilité déconcertante de soigner! Ainsi que de matérialiser, de télépather, ou de télékinéser !

Des éveils spontanés seront très nombreux sur le mois de Décembre 2013. Et magnifiques…

Beaucoup de personnes non conscientes vont s’ouvrir à d’autres perspectives spirituelles avec foi et forces!

Pour le plus grand bien de notre planète… et de toutes vies ici.

D’un point de vue galactique cette ouverture va nous permettre des communications plus importantes avec les Anciens Dieux Egyptiens notamment, avec les ELOHIM, de plus en plus présents, avec d’une façon générale toutes les étoiles de notre galaxie, et des contacts soutenus avec d’autres formes vivantes.

Une stargate s’ouvrira à nouveau sur l’Ile de Pâques en septembre pour l’éclipse de lune le 13. Porte par laquelle étaient repartis les anciens DIEUX localisés là-bas.

Le ciel étoilé va changer de place puisque le basculement de la planète sera si conséquent que les places des étoiles que nous connaissons ne seront pas les mêmes.

Ainsi un changement important sur les Pléïades notamment sera important en résonance énergétique et en restructuration vibratoire. Orion, qui est une plateforme importante en passage de vaisseaux pour accéder à d’autres galaxies, ou à d’autres espaces dans notre propre galaxie, sera lui aussi “éclairé” d’une nouvelle façon. Ses étoiles le formant ne bougeront pas, mais son axe visible de la terre dans les deux hémisphères aura changé.

Avec la 5D, tous les carcans, obligations, contraintes, frustrations seront encore plus difficiles à vivre tellement elles n’auront plus de raisons d’être. Tant pour l’adulte que pour l’enfant.

Il faudra alors éduquer les enfants avec plus de respect et de conscience, leur “expliquer” pourquoi ils doivent faire certaines choses plutôt que d’autres, et “lâcher” absolument sur le fait aussi, qu’ils apportent des nouveaux schémas de comportements et que les parents doivent abandonner des prototypes d’éducations anciennes au profit de l’harmonie et de la paix au quotidien. Ce qui va être une rude épreuve car les réformes scolaires ne seront pas encore adaptées aux nouvelles énergies. Il y aura donc beaucoup d’oppositions sociales et familiales, avant de trouver la paix.

En tous les cas, le calme, la paix, sont à absolument à prôner!!! Partout! En toutes circonstances, car sinon tout s’enflammera très très vite. Partout! En toutes circonstances!! Et oui… pas si simple la 5D. IL faut vraiment être prêt à la gérer.

Les énergies de 5D vont s’amplifier sur les années 2014 à 2020, pour un nouveau changement très important en 2022, amorcé par une ou des ascensions physiques en 2016/2017.

Mais d’ici là, déjà vivre ce passage est important et la base pour le reste des années à venir.

J’oublie certainement de nombreuses explications ici, mais j’aurai l’occasion d’y revenir et de répondre à vos questions sur le tchat. Une méditation sera donnée en ligne afin de vous aider à vous préparer à ce passage avant le 6 septembre 2013.
LE saut quantique étant prévue vers le 8 septembre 2013.

Puissions-nous exister dans nos divinités alignées à nos humanités,

Puisse toute vie être en paix et en amour, en ascension et en abondance,

Gloire Grâce et Gratitude.

Ecrit par Virginie du site  http://lascension.com/

Publié dans:2013 - PREDICTIONS, PLANETES, PLEIADES |on 25 août, 2013 |Pas de commentaires »

Vénusiens en mission sur la Terre

Vénusiens en mission sur la Terre dans O.V.N.I et E.T. 86717062_p-300x217

Depuis des décennies, la NASA nous présente certains aspects de la nature physique de Vénus grâce aux sondes américaines qui se sont aventurées dans son voisinage ou se sont posées sur son sol. Les porte-parole de ces missions d’exploration nous ont parlé d’un environnement particulièrement inhospitalier, d’un air surchargé de gaz carbonique, d’une pression barométrique infernale, d’une chaleur torride de plusieurs centaines de degrés à sa surface ainsi que d’une atmosphère hébergeant d’épais nuages opaques et chargés d’acides sulfuriques. Bref, une planète ne permettant absolument pas de générer ni d’abriter la vie, une planète qui ne donne pas le moins du monde envie d’aller y faire une petite excursion dominicale ou d’y installer un club de vacances. 

Pourtant en 1989, un dossier a été déclassifié de l’autre côté de l’Atlantique et ceci dans la plus grande discrétion, car vingt cinq ans plus tard, ce document reste encore pratiquement inconnu du public. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce dossier rapporte de nombreux contacts humains avec des êtres de la planète Vénus ! Il raconte comment des Vénusiens sont venus et continuent à venir sur la Terre pour y rencontrer des hommes, choisissant de s’adresser parfois à d’humbles citoyens, parfois à des scientifiques et parfois à de hauts responsables gouvernementaux.

Il existe donc  deux approches de la planète Vénus complètement incompatibles : d’une part celle de la science terrestre avec ses sondes spatiales et le sérieux qu’on lui attribue généralement ; d’autre part celle d’un rapport quasiment inconnu qui soutient l’existence d’une civilisation sur Vénus et des contacts cachés. 

Face à un tel paradoxe, la réaction habituelle est de faire confiance à la science et de bien vite oublier une version si déphasée de la réalité spatiale. Ainsi nous pouvons continuer de dormir tranquilles ! Mais notre objectif n’est pas de pouvoir continuer à dormir sur nos deux oreilles. Il est de connaître la vérité ! 

Et si les hiérarchies scientifiques en qui nous faisons une confiance sans borne, nous avaient menti ! Le plus grand mensonge de tous les temps ne serait-il pas de nous avoir caché le fait que nous ne sommes pas seuls dans notre système solaire ?

L’éventualité de la vie sur Vénus entraînerait une véritable révolution des mentalités, car nous sommes nombreux à croire que le système solaire est un désert avec une seule oasis, la Terre. Alors comment accepter l’idée que nos frères de l’espace soient là, à deux pas sur la planète voisine, qu’ils nous tendent la main et attendent discrètement en toute patience que les feux verts s’allument dans nos consciences ?

 

005

Vénus dans sa dimension éthérique

La civilisation vénusienne, telle qu’elle est décrite dans ce rapport, semble avoir résolu tous les problèmes relationnels particulièrement négatifs que nous connaissons sur Terre comme les guerres, la criminalité et les agressions en tous genres. Non pas en les mettant hors la loi par la force, mais en développant collectivement des valeurs pacifiques basées sur le respect, la compréhension et l’Amour.

Par leurs contacts réitérés avec des personnalités terrestres, des Vénusiens sont venus nous proposer une assistance pour nous aider à résoudre nos problèmes de plus en plus critiques de société et d’environnement. La condition qu’ils posaient à cet appui humanitaire et technologique était d’abandonner nos armes de destruction massive et de faire le choix délibéré de nous engager comme eux dans une voie pacifique. Ces conditions ont malheureusement été jugées irrecevables par les grands dirigeants de notre monde.

Il est urgent maintenant de s’élever tous ensemble contre leurs mensonges et de faire triompher la vérité.

LIRE LA SUITE….. 

Publié dans:O.V.N.I et E.T., PLANETES |on 24 août, 2013 |Pas de commentaires »

Une fenêtre sur Mars

Grâce aux 817 clichés pris par la caméra du robot explorateur Opportunity de la Nasa, un panorama a pu être reconstitué et offrir ainsi des images impressionnantes de la planète Mars.

Ces traces fraîches laissées à la surface de la planète Mars sont celles du robot explorateur Opportunity, qui a pris les images du cratère d’impact où il a passé une grande partie de son séjour, le cratère Endeavour. Le rover de la Nasa a fêté le 2 juillet son 3.000ème jour martien sur la planète rouge. 

Sur cette image le robot se trouve sur le rebord de l’immense cratère de 22 kilomètres de diamètre, en un point baptisé « Greeley Haven » (le refuge de Greeley) par l’équipe de la mission, en hommage à un membre de l’équipe, professeur à l’Université de l’Arizona, décédé en 2011. C’est dans ce refuge que le robot a passé le dernier hiver martien, caractérisé par moins de lumière et donc une activité réduite pour un explorateur qui carbure à l’énergie solaire.

Une fenêtre sur Mars dans PLANETES big

C’est en août 2011 que le rover Opportunity a atteint les bords du cratère Endeavour, après avoir passé deux ans à étudier le cratère Victoria. (voir Trois ans de voyage sur Mars en vidéo). 

Le jumeau d’Opportunity, Spirit, a eu moins de chance au cours de son voyage martien. Envoyé sur le cratère Gusev, terrain moins propice aux découvertes, le rover a fini par s’enliser dans un banc de sable en mai 2009 et, après l’échec des tentatives de sauvetage, un point final a été mis à la mission de Spirit en mai 2011. Quoi qu’il en soit, les deux rovers ont battu des records de longévité sur Mars. 

Dans moins d’un mois, un nouvel explorateur doit se poser sur la planète rouge : Curiosity (Mars Science Laboratory), qui est plus gros que ses deux prédécesseurs et dont les 6 roues motrices seront alimentées par une source d’énergie indépendante du Soleil. (lire Curiosity, nouvelle exploration du passé de Mars).

Lire l’article sur Science et Avenir

Publié dans:PLANETES |on 25 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Humain si petit !

Le big-bang est invisible, on n’a encore jamais vu la naissance d’une étoile ou d’une galaxie, mais la théorie reste confirmée ? 

Humain si petit ! dans HUMANITE b3

Le fait que nous ne puissions pas observer directement l’univers avec des télescopes entre le moment de l’explosion primordiale et la 380 000e année à cause de son opacité ne veut pas dire que nous n’avons aucun moyen expérimental pour explorer cette période. L’univers, à ses débuts, n’est en effet pas autre chose qu’un immense accélérateur de particules élémentaires, avec des électrons, des protons, des photons, des neutrinos, et d’autres particules encore et leurs anti-particules. Celles-ci allaient et venaient dans tous les sens, s’entrechoquant dans des collisions violentes. C’était un univers à très haute énergie, très chaud, très petit et très dense. Nous pouvons reproduire certaines de ces hautes énergies en construisant de grands accélérateurs de particules sur Terre. Ceux-ci prennent donc le relais des grands télescopes pour nous permettre de remonter à des temps plus tôt que la 380 000e année. Le plus grand accélérateur qui existe actuellement est le LHC (Large Hadron Collider, ou Grand collisionneur de protons) au CERN (Centre Européen de la Recherche Nucléaire) à Genève. Il va entrer en opération en l’an 2008 et permettre de remonter le temps jusqu’à un milliardième de seconde après le big-bang et de tester la théorie du big-bang et certaines théories de particules élémentaires, comme la théorie des cordes selon laquelle les particules élémentaires ne sont pas des points, mais des vibrations de bouts de corde infinitésimalement petits (de 10-33 cm). L’observation en direct des premières étoiles et galaxies pendant la prochaine décennie permettra de tester la théorie du big-bang encore plus loin. Mais en attendant, comme je vous l’ai dit, cette théorie a passé triomphalement bien de tests observationnels, que ce soit la distribution en énergie du rayonnement fossile ou la composition chimique des corps stellaires.

Qu’en est-il – détail énorme non sans rapport avec notre propos – de cette « masse noire » qui échappe à toute observation ou détection, tout en constituant, en théorie, plus des trois quarts de notre univers ? 

La « masse noire » découverte par l’astronome suisse-américain Fritz Zwicky en 1933 constitue en effet l’un des plus grands mystères de l’astrophysique contemporaine. A cela est venu s’ajouter le mystère de l’ « énergie noire » découverte en 1998, qui fait que l’expansion de l’univers, au lieu de décélérer est en accélération. Ainsi, nous vivons dans un univers-iceberg dont la partie émergée est minuscule. En effet, la partie visible de l’univers, les étoiles et les galaxies qui brillent, ne constituent qu’une partie infime (0,5%) du contenu total en masse et énergie de l’univers. Ces étoiles et galaxies sont faites de matière ordinaire (protons, neutrons, électrons désignés sous le nom générique de « baryons ») comme vous et moi. Mais en mesurant les mouvements du gaz d’hydrogène et des étoiles dans les galaxies et ceux des galaxies dans les amas de galaxies, les astrophysiciens se sont aperçus qu’il existe une grande quantité de « matière noire » qui ne brille pas, et qui manifeste sa présence principalement par les effets gravitationnels qu’elle exerce. Sans la présence de cette matière noire, les galaxies et les amas de galaxies se seraient désintégrés et auraient disparu en quelques centaines de millions d’années. Or ils sont toujours là. Il faut donc la présence d’une masse noire dont la gravité retienne le gaz et les étoiles dans les galaxies, et les galaxies dans les amas de galaxies. On sait que la matière noire constitue un total de 26,5% du contenu total en matière et énergie de l’univers. Sur ces 26,5%, seulement 4% sont composés de matière baryonique ordinaire, probablement sous la forme de nuages de gaz chaud dans les amas de galaxies et de gaz froid dans l’espace intergalactique. Qu’en est-il des 22,5% restants ? On pense qu’ils sont constitués de matière non pas ordinaire mais « exotique ». Certains astrophysiciens pensent que cette matière exotique se présente sous la forme de particules subatomiques massives nées dans les premières fractions de seconde du Big Bang et interagissant très faiblement avec la matière ordinaire et pas du tout avec la lumière. La matière lumineuse (0,5%) et noire (26,5%) contribue donc un grand total de 27%, soit à peu plus du quart du contenu de l’univers. Notre recensement de celui-ci est-il complet ? Assurément non, car en 1998 les astronomes furent tout ébahis de découvrir que le mouvement de fuite des galaxies aujourd’hui, au lieu de décélérer, ralenti par la force de gravité attractive du contenu matériel de l’univers comme on s’y attendait, s’accélère au contraire. Ils ont été contraints et forcés d’admettre qu’il existe dans l’univers une mystérieuse force « anti-gravité » répulsive qui s’oppose à la gravité. Les observations montrent que l’univers a bien été en décélération, mais seulement pendant les sept premiers milliards d’années de son existence. A partir de la sept milliardième année, il y a 6,7 milliards d’années, la force anti-gravité a pris le dessus sur la force de gravité et a provoqué l’accélération du mouvement d’expansion de l’univers. Le mouvement d’expansion de l’univers est donc analogue à celui de votre voiture quand vous vous arrêtez à un feu rouge. Vous appuyez sur votre frein pour décélérer et stopper la voiture au feu. Quand le feu repasse au vert, vous appuyez sur l’accélérateur afin de repartir. Comme pour l’univers, le mouvement de décélération a été suivi par un mouvement d’accélération. Les astrophysiciens pensent que la force anti-gravité responsable de l’accélération de l’univers est liée à la densité d’énergie du vide quantique qui existait dans les tout premiers instants de l’univers. Faute de plus d’informations, ils ont baptisé cette mystérieuse énergie « énergie noire ». Les mesures du taux d’accélération de l’univers nous disent que l’énergie noire contribue 73% du contenu de l’univers. Et les dernières mesures du contenu total en énergie et masse de l’univers ajoutent que nous vivons dans un univers de courbure nulle (on appelle cela un univers « plat »), avecune expansion éternelle qui ne s’arrêtera qu’après un temps infini ! 

Ainsi, non seulement la matière lumineuse dans les étoiles et les galaxies ne constitue qu’un insignifiant 0,5% du contenu en masse et énergie de l’univers, non seulement la matière dont nous sommes faits (protons, neutrons, électrons) n’en constitue qu’un minuscule 4%, non seulement il existe environ 6,5 fois plus de matière noire exotique (23%) que de matière noire ordinaire (3,5%), mais la majeure partie du contenu de l’univers (73%) est formée d’une mystérieuse énergie noire dont l’origine nous échappe totalement ! Le fantôme de Copernic à continué à sévir de façon implacable ! Depuis que le chanoine polonais a délogé la Terre de sa place centrale dans l’univers en 1543, l’homme n’a cessé de se rapetisser au sein de l’univers, à la fois dans l’espace et dans le temps. Notre astre, le Soleil, est devenu une simple étoile de banlieue parmi les centaines de milliards qui composent la Voie lactée. Celle-ci s’est perdue à son tour parmi les centaines de milliards de galaxies qui peuplent l’univers observable. Mais l’ego humain n’a pas fini de prendre des coups ! Désormais, l’homme sait qu’il n’est pas fait de la même matière que la plus grande partie de l’univers et que, si protons, neutrons et autres électrons n’étaient pas venus au monde, cela aurait à peine perturbé le contenu en masse et énergie de l’univers. Et pourtant, le miracle, si j’ose dire, est que malgré sa place insignifiante dans l’univers, l’homme est là pour se demander des questions sur le cosmos qui l’a engendré !

En quel sens ? 
Ne peut-on considérer comme quelque peu miraculeuse cette majestueuse structure cosmique dont témoigne l’univers, riche aussi de désordre, de chaos, d’incertitude; mais si parfaitement réglée qu’elle a donné naissance à la conscience ?

Lire la suite ici 

Publié dans:HUMANITE, PLANETES, SOCIETE |on 21 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

L’étoile annonciatrice

 

 VENEZ ME REJOINDRE SUR LE FORUM : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

L’étoile annonciatrice dans ASTROLOGIE c3

Peut-être avez-vous remarqué dans le ciel une étoile plus brillante que les autres ? Peut-être avez-vous zoomé dessus, avec votre appareil photo ou votre caméscope ? Peut-être avez-vous alors observé qu’elle changeait de couleur, qu’elle changeait de taille, de forme, qu’elle se déplaçait avant de disparaître comme par enchantement ? Peut-être même l’avez-vous observée en plein jour ?

Dans un communiqué de presse diffusé le 12 décembre 2008, Benjamin Creme annonçait : « Dans un avenir très proche, les gens auront partout l’opportunité d’observer un signe extraordinaire et d’une grande portée [...] : une grande étoile, particulièrement brillante, va apparaître dans le ciel ; partout dans le monde, chacun pourra la voir, de jour comme de nuit. » 

Et ça n’a pas tardé. Dès les jours suivants, les premiers témoins ont placé sur Internet leurs films montrant une grande étoile au comportement des plus surprenants. « Suis-je le seul à avoir vu ça ? De quoi s’agit-il ? » Voilà leurs commentaires les plus fréquents. Depuis, les témoignages se sont multipliés, des médias en ont parlé, certains l’ont même montrée, de la Norvège au Brésil, de la Chine aux Etats-Unis et partout ailleurs. 

Dans un communiqué de presse ultérieur, on pouvait lire : « L’unique occasion, au fil de l’histoire, où un signe semblable se soit manifesté, a été la naissance de Jésus. Selon la tradition chrétienne, dans les cieux est alors apparue une étoile qui a guidé trois mages venus d’Orient jusqu’à son berceau. Bientôt, une fois encore, on verra autour du monde une source de lumière d’un puissant éclat, ressemblant à une étoile. [...] Ce mystérieux événement est un signe qui annonce le début de la mission publique de Maitreya. Peu après l’apparition de ce signe dans notre ciel, Maitreya entrera sur la scène médiatique en donnant à la télévision américaine sa première interview. » 

  Les Frères aînés de l’humanité : les Maîtres de Sagesse 
Depuis des millénaires en Orient, on connaît ces êtres parfaits sous différents noms : la Grande Fraternité blanche, les Frères aînés de l’humanité, les Instructeurs, les Guides, les Mahatmas, les Maîtres de Sagesse, les Seigneurs de Compassion… Ils vivent dans les montagnes reculées et les régions désertiques du monde, comme l’Himalaya, la Cordillère des Andes, veillant sur l’évolution de l’humanité. 

L’existence d’un groupe d’hommes devenus parfaits, qui veillent sur l’évolution de l’humanité, fut révélée en Occident à la fin du XIXe siècle par les écrits d’Helena P. Blavatsky, fondatrice de la société théosophique. A ces grands êtres, elle donna le nom de « Maîtres de Sagesse » pour marquer l’exceptionnel degré de sagesse spirituelle auquel ils sont parvenus. Elle appela « Instructeur mondial » celui qui est à leur tête, pour mettre en évidence son rôle d’enseignant et de conseiller pour toute l’humanité. Par la suite, Alice A. Bailey annonça au début du XXe siècle le retour à la vie publique des Maîtres de Sagesse. 

Au début de chaque cycle, l’un de ces Grands Etres vient enseigner le chemin du progrès, le prochain pas à franchir dans l’évolution vers la perfection. L’Histoire a retenu le nom de certains d’entre eux : Hercule, Hermès, Rama, Mithra, Vyâsa, Krishna, Confucius, Zoroastre, Shankaracharya, le Bouddha, le Christ, Mahomet… Ainsi se construisent de nouvelles civilisations. 

Toutes les traditions spirituelles partagent cette idée que l’Instructeur qui les a inspirées doit revenir. Il y a 2 600 ans, Gautama Bouddha a prophétisé qu’au début de l’ère nouvelle viendrait dans le monde un grand instructeur, « un Bouddha comme moi », du nom de Maitreya. Maitreya, a-t-il dit, inspirerait à l’humanité la création d’un âge d’or, d’une brillante civilisation fondée sur la justice et la vérité. 

La chose extraordinaire est que l’humanité n’a jamais été seule. Toute notre évolution, pendant des millions d’années, a pris place, étape par étape, avec l’aide d’un tel groupe d’hommes parfaits, sans enfreindre notre libre arbitre. 
Les Maîtres sont nos guides, nos instructeurs, les inspirateurs de ceux qui sont prêts à recevoir l’inspiration, les protecteurs de l’humanité. Aujourd’hui à l’heure du village planétaire, à l’aube de l’ère du Verseau, un tel Guide revient pour l’humanité entière. 

  Maitreya a commencé sa mission au grand jour 
Le 14 janvier 2010, lors d’une conférence à Londres, Benjamin Creme annonçait cette fois : « L’« étoile » annonciatrice a préparé la voie à Maitreya, l’Instructeur mondial, qui a donné récemment sa première interview télévisée aux Etats-Unis. Des millions de personnes l’ont entendu parler, que ce soit à la télévision ou sur Internet. » 

Il n’a pas été présenté en tant que Maitreya, Instructeur mondial [...], mais simplement comme un homme parmi d’autres. « Il s’assure ainsi que les hommes le suivront et le soutiendront pour la vérité et le bien-fondé de ses idées, plutôt que pour son statut. » Il a parlé avec gravité de la nécessité de la paix, à laquelle on ne peut parvenir que par la création d’un monde juste, dont les ressources seront partagées. 

Cette interview est la première. Bien d’autres suivront aux Etats-Unis, au Japon, en Europe et ailleurs. 

  De nouveaux horizons en perspective 
Maitreya aidera l’humanité à se percevoir comme une seule grande famille.
Il lancera tout d’abord un appel à l’action, pour sauver les millions de personnes qui meurent de faim chaque année dans un monde d’abondance. Parmi les recommandations de Maitreya, la principale sera un changement dans les priorités sociales, de telle sorte que l’alimentation, l’habitation, l’éducation et les soins médicaux de base deviennent réellement des droits universels. 

La restauration de la santé de la planète est également une de ses priorités. Si les hommes répondent à l’appel au partage, l’aide des Maîtres ouvrira l’accès à de nouvelles découvertes scientifiques permettant de produire une énergie inépuisable sans polluer. Nous pourrons ainsi construire une nouvelle et brillante civilisation fraternelle. 

  Benjamin Creme, « ambassadeur » de Maitreya 
Depuis 35 ans, Benjamin Creme, infatigable « ambassadeur itinérant de Maitreya », annonce l’ « émergence » de Maitreya et de son groupe, les Maîtres de Sagesse. Formé et entraîné par son Maître, avec lequel il est en contact télépathique constant, Benjamin Creme est informé en permanence du déroulement de ce processus d’émergence, ce qui lui donne la conviction nécessaire pour présenter cette information à un monde sceptique. 

Il donne des conférences dans le monde entier et est fréquemment interviewé par les médias. Il est l’auteur de treize livres traduits dans onze langues, et rédacteur en chef de la revue Share International (Partage international pour la version française), diffusée dans 70 pays. Il ne reçoit aucune rémunération pour son travail. 

  Informations gratuites à : 
Partage Publication, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2 ou visitez le site :partageInternational.org

Publié dans:ASTROLOGIE, CHANNELING, PENSEE, PLANETES |on 28 mai, 2013 |Pas de commentaires »

Planètes de Mai 2013

Les astres proposent, les êtres disposent… La nouvelle lunaison du 25 Avril 2013

Site de Jacqueline Boilot

www.jacquelineboilot.com

Planètes de Mai 2013 dans PLANETES m

 Les planètes s’installent en Taureau. Venus, le Soleil, Mars depuis quelques jours. Mercure y entrera le 1er mai.

Tous ensemble, ils nous proposent de nous ancrer dans la matière, d’aménager certains aspects de notre vie matérielle (emménagement, installation, embellissement, mais aussi recherche de stabilité, de sécurité et de confiance) … Et pourquoi pas se ressourcer en pratiquant jardinage, poterie, coloriage de mandala, etc … pour nous apaiser dans ce contexte actuel de crise.

 Mais en face, Saturne en Scorpion oppose à cette forte dynamique créatrice un « mur » d’exigences et d’impératifs inhérents au monde dans lequel nous vivons. Il a même suffisamment d’humour pour faire rebondir quelques bons gros scandales qui pourraient voir leur issue à l’automne prochain.

L’éclipse de Lune y met aussi du sien en nous faisant abandonner de vieilles histoires.

 Alors certes, la société perd ses repères et la dette mondiale explose à tous les niveaux. Comme un cancer généralisé qui ne peut être soigné par une dose massive de chimiothérapie. En même temps, chacun sait combien la santé aujourd’hui a du mal à se faire un chemin au milieu des médecines alternatives !

 N’empêche …. Beaucoup de sextiles et de trigones dans cette Pleine Lune peuvent nous porter vers une vision plus significative d’un avenir encore incertain.

L’importance des Gémeaux avec les Lunes Noires et surtout Jupiter en quinconce d’ajustement avec le Nœud Nord permet de mettre à plat le rapport entre les certitudes que l’on peut avoir, et l’image que l’on a devant les autres, pour une remise en cause de la société et de sa participation sociale.

 C’est aussi le programme que Pluton s’est donné pendant sa traversée du Capricorne dans sa quête d’authenticité.

Voir l’article en entier ici : http://www.channeling-energie-therapie-archange.com/mai-2013/

Publié dans:PLANETES |on 1 mai, 2013 |Pas de commentaires »

L’étoile annonciatrice

 L'étoile annonciatrice dans ASTROLOGIE 21-petit

Peut-être avez-vous remarqué dans le ciel une étoile plus brillante que les autres ? Peut-être avez-vous zoomé dessus, avec votre appareil photo ou votre caméscope ? Peut-être avez-vous alors observé qu’elle changeait de couleur, qu’elle changeait de taille, de forme, qu’elle se déplaçait avant de disparaître comme par enchantement ? Peut-être même l’avez-vous observée en plein jour ?

Dans un communiqué de presse diffusé le 12 décembre 2008, Benjamin Creme annonçait : « Dans un avenir très proche, les gens auront partout l’opportunité d’observer un signe extraordinaire et d’une grande portée [...] : une grande étoile, particulièrement brillante, va apparaître dans le ciel ; partout dans le monde, chacun pourra la voir, de jour comme de nuit. » 

Et ça n’a pas tardé. Dès les jours suivants, les premiers témoins ont placé sur Internet leurs films montrant une grande étoile au comportement des plus surprenants. « Suis-je le seul à avoir vu ça ? De quoi s’agit-il ? » Voilà leurs commentaires les plus fréquents. Depuis, les témoignages se sont multipliés, des médias en ont parlé, certains l’ont même montrée, de la Norvège au Brésil, de la Chine aux Etats-Unis et partout ailleurs. 

Dans un communiqué de presse ultérieur, on pouvait lire : « L’unique occasion, au fil de l’histoire, où un signe semblable se soit manifesté, a été la naissance de Jésus. Selon la tradition chrétienne, dans les cieux est alors apparue une étoile qui a guidé trois mages venus d’Orient jusqu’à son berceau. Bientôt, une fois encore, on verra autour du monde une source de lumière d’un puissant éclat, ressemblant à une étoile. [...] Ce mystérieux événement est un signe qui annonce le début de la mission publique de Maitreya. Peu après l’apparition de ce signe dans notre ciel, Maitreya entrera sur la scène médiatique en donnant à la télévision américaine sa première interview. » 

  Les Frères aînés de l’humanité : les Maîtres de Sagesse 
Depuis des millénaires en Orient, on connaît ces êtres parfaits sous différents noms : la Grande Fraternité blanche, les Frères aînés de l’humanité, les Instructeurs, les Guides, les Mahatmas, les Maîtres de Sagesse, les Seigneurs de Compassion… Ils vivent dans les montagnes reculées et les régions désertiques du monde, comme l’Himalaya, la Cordillère des Andes, veillant sur l’évolution de l’humanité. 

L’existence d’un groupe d’hommes devenus parfaits, qui veillent sur l’évolution de l’humanité, fut révélée en Occident à la fin du XIXe siècle par les écrits d’Helena P. Blavatsky, fondatrice de la société théosophique. A ces grands êtres, elle donna le nom de « Maîtres de Sagesse » pour marquer l’exceptionnel degré de sagesse spirituelle auquel ils sont parvenus. Elle appela « Instructeur mondial » celui qui est à leur tête, pour mettre en évidence son rôle d’enseignant et de conseiller pour toute l’humanité. Par la suite, Alice A. Bailey annonça au début du XXe siècle le retour à la vie publique des Maîtres de Sagesse. 

Au début de chaque cycle, l’un de ces Grands Etres vient enseigner le chemin du progrès, le prochain pas à franchir dans l’évolution vers la perfection. L’Histoire a retenu le nom de certains d’entre eux : Hercule, Hermès, Rama, Mithra, Vyâsa, Krishna, Confucius, Zoroastre, Shankaracharya, le Bouddha, le Christ, Mahomet… Ainsi se construisent de nouvelles civilisations. 

Toutes les traditions spirituelles partagent cette idée que l’Instructeur qui les a inspirées doit revenir. Il y a 2 600 ans, Gautama Bouddha a prophétisé qu’au début de l’ère nouvelle viendrait dans le monde un grand instructeur, « un Bouddha comme moi », du nom de Maitreya. Maitreya, a-t-il dit, inspirerait à l’humanité la création d’un âge d’or, d’une brillante civilisation fondée sur la justice et la vérité. 

La chose extraordinaire est que l’humanité n’a jamais été seule. Toute notre évolution, pendant des millions d’années, a pris place, étape par étape, avec l’aide d’un tel groupe d’hommes parfaits, sans enfreindre notre libre arbitre. Les Maîtres sont nos guides, nos instructeurs, les inspirateurs de ceux qui sont prêts à recevoir l’inspiration, les protecteurs de l’humanité. Aujourd’hui à l’heure du village planétaire, à l’aube de l’ère du Verseau, un tel Guide revient pour l’humanité entière. 

  Maitreya a commencé sa mission au grand jour 
Le 14 janvier 2010, lors d’une conférence à Londres, Benjamin Creme annonçait cette fois : « L’« étoile » annonciatrice a préparé la voie à Maitreya, l’Instructeur mondial, qui a donné récemment sa première interview télévisée aux Etats-Unis. Des millions de personnes l’ont entendu parler, que ce soit à la télévision ou sur Internet. » 

Il n’a pas été présenté en tant que Maitreya, Instructeur mondial [...], mais simplement comme un homme parmi d’autres. « Il s’assure ainsi que les hommes le suivront et le soutiendront pour la vérité et le bien-fondé de ses idées, plutôt que pour son statut. » Il a parlé avec gravité de la nécessité de la paix, à laquelle on ne peut parvenir que par la création d’un monde juste, dont les ressources seront partagées. 

Cette interview est la première. Bien d’autres suivront aux Etats-Unis, au Japon, en Europe et ailleurs. 

  De nouveaux horizons en perspective 
Maitreya aidera l’humanité à se percevoir comme une seule grande famille.
Il lancera tout d’abord un appel à l’action, pour sauver les millions de personnes qui meurent de faim chaque année dans un monde d’abondance. Parmi les recommandations de Maitreya, la principale sera un changement dans les priorités sociales, de telle sorte que l’alimentation, l’habitation, l’éducation et les soins médicaux de base deviennent réellement des droits universels. 

La restauration de la santé de la planète est également une de ses priorités. Si les hommes répondent à l’appel au partage, l’aide des Maîtres ouvrira l’accès à de nouvelles découvertes scientifiques permettant de produire une énergie inépuisable sans polluer. Nous pourrons ainsi construire une nouvelle et brillante civilisation fraternelle. 

  Benjamin Creme, « ambassadeur » de Maitreya 
Depuis 35 ans, Benjamin Creme, infatigable « ambassadeur itinérant de Maitreya », annonce l’ « émergence » de Maitreya et de son groupe, les Maîtres de Sagesse. Formé et entraîné par son Maître, avec lequel il est en contact télépathique constant, Benjamin Creme est informé en permanence du déroulement de ce processus d’émergence, ce qui lui donne la conviction nécessaire pour présenter cette information à un monde sceptique. 

Il donne des conférences dans le monde entier et est fréquemment interviewé par les médias. Il est l’auteur de treize livres traduits dans onze langues, et rédacteur en chef de la revue Share International (Partage international pour la version française), diffusée dans 70 pays. Il ne reçoit aucune rémunération pour son travail. 

  Informations gratuites à : 
Partage Publication, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2 ou visitez le site : partageInternational.org

Publié dans:ASTROLOGIE, HUMANITE, PLANETES |on 23 avril, 2013 |Pas de commentaires »

Phénomène Chemtrails

 

Regardez-vous le ciel ?

Le ciel a besoin que vous le regardiez. Le ciel bleu est en danger de disparition. Observez-le régulièrement, vous verrez que les jours de ciel totalement bleu se font de plus en plus rares. Ce n’est pas rien.

Phénomène Chemtrails dans PLANETES chentrails

Jamais tant que ces dernières décennies, la destruction de l’environnement sur notre planète ne s’est si dramatiquement intensifiée. Le vivant est attaqué de toutes parts. Les produits chimiques polluent les terres, les eaux et les airs, perturbent et détruisent les écosystèmes et ceux qui y vivent. Des technologies mortifères menacent la santé humaine : nucléaire, OGM, nécro-carburants, nanotechnologie, micro-ondes, puces RFID… Pour la seule victoire du profit. 

Un article paru dans le magazine Science de juillet 2011, annonçait le doublement du nombre d’aérosols (ou particules fines) en haute altitude. « L’augmentation très rapide des quantités d’aérosols est surprenante » poursuit J. Daniel. « Elles ont presque doublé en 10 ans. L’augmentation des aérosols depuis 2000 n’est pas encore entièrement expliquée ». 

Les moteurs d’avions sont conçus pour être plus propres (32 % de pollution en moins en 20 ans) et pour consommer moins. L’augmentation du trafic aérien ne suffit pas à expliquer ce doublement.

 
Certains jours, les avions passent sans laisser de trace persistante. Leur traînée de condensation (vapeur d’eau) les suit et se résorbe rapidement au fur et à mesure de leur déplacement. D’autres jours, quelque soit le moment de la journée, plusieurs avions passent en même temps, dans toutes les directions, laissant des traces persistantes qui s’étalent et voilent le ciel, le rendant blanchâtre, pollué. Les conditions atmosphériques, les taux d’humidité, n’expliquent pas la différence, puisque les vols « propres » sont aussi visibles au même moment, en général et paradoxalement, à une altitude plus élevée où il fait donc plus froid. 

Depuis l’an 2000, l’espace aérien militaire s’élève jusqu’à 8000 m d’altitude ( 4000 m auparavant). Or circulent dans cet espace de nombreux avions de ligne, en-dessous de leurs couloirs habituels. Ils échappent ainsi aux radars des contrôleurs aériens. Qu’y font-ils ? Quelle proportion d’avions vole sans passager ni fret ? 

Pour bien distinguer traînée de condensation et traînée persistante, le mieux est de les observer au même moment dans le ciel. Les avions « traceurs » se permettent des demi-tours, des U, des cercles complets, des quadrillages parfaits. A l’évidence les économies de carburant ne les concernent pas ! Ils volent dans presque toutes les directions de l’espace, en-dessous des couloirs aériens commerciaux. Il ne se passe pas une semaine sans épandage. Mais de plus en plus, la couverture nuageuse nous les cachera. 

Observation fréquente : les trajectoires discontinues. Avant de survoler une ville, un avion passe « proprement », et tout à coup lâche une traînée persistante qui s’étalera, puis reprend son trajet « propre ». Il ne s’agit pas de délestage lesquels selon la DGAC, sont exceptionnels et interdits à basse altitude. 

Aux Etats-Unis où le « phénomène » est apparu dix ans plus tôt qu’en Europe, dans certains lieux, le ciel n’est plus jamais bleu. La couverture nuageuse y est telle, qu’elle a littéralement « tué » le vent. Nous avons encore la chance en région PACA d’avoir des jours sans traînées persistantes. Et le mistral pour nettoyer le ciel de ces nuages artificiels. Mais que se passerait-il si elles étaient présentes tous les jours ? Nous trouverions cela normal, et nous n’aurions plus que du ciel blanc. 

Certaines opérations « coup de poing » menées par une cohorte d’avions (40 en une heure !) peuvent transformer un ciel bleu en couvercle blafard et éblouissant en moins de 3 heures. Depuis quand le trafic aérien serait-il chargé de fabriquer des nuages artificiels 

La photosynthèse chez les plantes et l’absorption de la vitamine D chez l’homme sont perturbées. L’analyse des sols et de l’eau révèle des taux anormalement élevés de baryum et d’aluminium. Entre autres. Il s’agit ni plus ni moins d’un crime contre le vivant. 

 

 La question récurrente est « pourquoi ? ». Le sujet est complexe car il est lié à de nombreux enjeux. Pour ne citer que les principaux : contrôle climatique, répercussion des ondes électro-magnétiques (opérations militaires, projet HAARP…) et main- mise des multinationales semencières sur l’agroalimentaire (ex : gènes résistants à l’aluminium). 

Les banques spéculent sur le temps : les marchés annuels représentent des dizaines de milliards de dollars. Des produits dérivés climatiques concernent aussi les capitales européennes. Fera-t-il chaud ou froid sur Paris en avril 2013 : les paris sont ouverts ! 

L’ETC group, organisation très active à dénoncer les dérives de l’économie verte, a publié un dossier intitulé : « Géopiraterie ». On y apprend comment, à la suite des échecs successifs des négociations sur les enjeux des changements climatiques et de la réduction des gaz à effet de serre, les lobbies verts vendent leur trouvaille : « Vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord. Inutile de limiter vos émissions de gaz à effet de serre ! Nous avons la solution : la géo-ingénierie. » Ainsi les pilotes qui participent à ces programmes d’intervention climatique sont convaincus d’agir pour le bien de l’humanité : la lutte contre le réchauffement climatique. 

Notons également que certaines structures scientifiques indépendantes se sont spécialisées dans l’étude des « Morgellons », un syndrome qui est directement lié aux substances qui sont pulvérisées par certains avions.L’Institut Carnicom est l’un des plus avancés dans ce domaine, il publie régulièrement de nouveaux travaux. On y apprend notamment que les fibres retrouvées dans le corps des malades sont vivantes et se développent lorsqu’elles sont placés en culture dans des bocaux. Un mélange de substances polymères et biologiques mais également de nanotechnologies constituent ces fibres comme l’a démontré le Dr Hildegarde Staninger. Le sujet a même été abordé à la télévision québecoise. 

Il est indispensable de recouper les éléments relevant de ces différents secteurs d’activité pour évaluer pleinement la portée du phénomène. Des politiciens (Nikola Aleksic, Antonio di Pietro…), des scientifiques (Clifford Carnicom, Hildegarde Staninger, rapport Case Orange, météorologues apportant des preuves par le radar Doppler…) témoignent. Et des citoyens s’engagent partout dans le monde pour alerter et informer, comme dans le film « Bye Bye Blue Sky ». 

Certains présentateurs météo n’hésitent plus à briser leur carrière professionnelle pour révéler au grand public ce qu’ils savent de ces opérations d’épandage. On a pu le constater lors de bulletins météo télévisés en direct en Allemagne et aux Etats-Unis. 

Bien que cela puisse paraître difficile à croire, une complicité à de nombreux niveaux est nécessaire pour assurer la discrétion d’opérations d’une telle envergure. La télévision joue un rôle clé en habituant progressivement petits et grands à l’omniprésence d’un ciel voilé et blanchâtre à travers ses émissions et publicités. Le blog « Actu-Chemtrails » y consacre une rubrique étonnante. 

Nous nous sentons comme David contre Goliath, au même titre que les activistes à leurs débuts face au nucléaire, aux pesticides ou aux OGM, mais nous avons le pouvoir de créer un véritable mouvement populaire qui révélera au grand jour ces programmes d’épandage. Il est urgent qu’ils cessent pour que notre belle planète puisse accueillir dans tous les règnes, la vie des générations futures.

  Association Ciel Voilé - Notre blog : http://www.cielvoile.fr/ 

  Liens utiles pour approfondir le sujet : 
Sites et Blogs : 
Association ACSEIPICA 
Actu-Chemtrails 
Chemtrails-Fance (en sommeil) 
Flight Radar 24 

  Films : 
Bye Bye Blue Sky (version courte) 
What in the world are they spraying ? (Que pulvérisent-ils ?) 
Why in the world are they spraying ? (Pourquoi pulvérisent-ils ?)

Publié dans:PLANETES, SOCIETE |on 20 avril, 2013 |Pas de commentaires »

Quelques données à propos des Vénusiens

Quelques données à propos des Vénusiens dans PLANETES cheminIl y a des dizaines de milliers d’années, les Vénusiens vécurent sur la Terre et ce sont eux qui fondèrent la civilisation lémurienne. Ils construisirent un grand empire et développèrent la science et la technologie sur la planète mais durent finalement en partir, sans qu’il soit possible d’établir avec certitude s’ils furent contraints à cet exil par des Lyriens ou des Draconiens. 

Les Vénusiens sont des monothéistes et croient en un Dieu unique omniscient et omnipotent. 

Bien que non physiques, les Vénusiens sont mortels. Ce sont des êtres éthériques qui sont capables de se rendre physiques soit avec la seule force de leur esprit, soit en utilisant des instruments spéciaux qu’ils portent généralement à la ceinture. Ils peuvent se matérialiser sous n’importe quelle forme. Ils se considèrent eux-mêmes comme des frères et sœurs des humains. D’après ce qu’Omnec Onec ou des contactés comme Adamski en ont rapporté, leur apparence naturelle est celle de nos races terrestres nordiques, mais ils sont beaucoup plus lumineux, avec une consistance moléculaire et une fréquence différentes de celles de nos corps terrestres.

 Le royaume des Vénusiens ne se limite pas uniquement à Vénus ; il recouvre un monde plus large et situé sur un niveau de fréquence plus élevé, qui englobe Vénus. Leur race, « les Nors », vit disséminée dans plusieurs systèmes stellaires. Ils ont des bases et des colonies sur Mars et Vénus. Ils ont aussi une base sur la Lune, comme en possèdent d’ailleurs différents autres groupes d’extraterrestres. Ces autres groupes utilisent souvent Mars et Vénus comme point de ralliement pour venir nous observer, parce que ce sont les planètes les plus proches de la Terre. 

Les vaisseaux vénusiens peuvent être contrôlés soit manuellement, soit automatiquement, soit par la pensée. Ceux qui sont capables de contrôler les vaisseaux par leur pensée correspondent à l’élite vénusienne. De nombreux vaisseaux voyagent au voisinage de la Terre sans qu’il nous soit possible de les apercevoir, à moins d’être clairvoyant ou à moins que leurs occupants n’aient choisi de les matérialiser. Les Vénusiens utilisent des vaisseaux-mères qui transportent d’autres vaisseaux plus petits dont il existe sept types différents. Certains ont été photographiés par le contacté Adamski. 

Dans ses livres, Omnec Onec a largement décrit le mode de vie des Vénusiens sur leur planète. Ils ont, semble-t-il, connu des périodes de guerres intenses, leurs civilisations ayant plusieurs fois été détruites durant les dizaines de millions d’années écoulées. Ils vécurent à une époque dans le plan physique de leur planète. Puis ils ont fini par atteindre un état d’équilibre et d’harmonie et leur planète est entrée dans un « Âge d’Or ». Leur quête d’un état de conscience supérieur a permis à l’ensemble de leur civilisation un glissement dimensionnel de la vie physique vers le plan éthérique où ils séjournent normalement. 

À l’heure actuelle, Vénus serait habitée par des entités physiques humaines et reptiliennes, sous la surface, et par conséquent en sécurité loin des conditions de surface extrêmes. Des colonies existeraient en surface dans des villes dites « biodomes » alors que d’autres vivraient dans la contrepartie d’anti-matière de Vénus, qui se situe dans un univers parallèle. Dans cet univers parallèle d’anti-matière, Vénus ferait partie d’une alliance de 12 planètes appelée l’Alliance Koldasienne, selon certains contactés. 

Les Vénusiens organisent des patrouilles spatiales qui travaillent sous le contrôle d’un Conseil Galactique composé de représentants des planètes avancées. Ce Conseil est également connu sous le nom de « Fédération des Planètes ». Les patrouilles de la Fédération peuvent servir de force armée dans certains cas extrêmes, comme ce fut probablement le cas lors de conflits avec des Draconiens. Leurs vaisseaux sont équipés de rayons désintégrant qui rendent en comparaison la bombe H aussi désuète que des arcs et des flèches. Ces armes ne sont presque jamais utilisées mais restent toujours disponibles en cas d’urgence. Ils protègent les planètes expérimentales comme la Terre contre les menaces extérieures. Les équipages sont constitués d’hommes et de femmes, et les familles voyagent souvent ensemble. 

L’une des missions des Vénusiens consiste à aider la race humaine à développer ses niveaux matériel, moral et spirituel. Ils nous transmettent parfois des informations d’ordre éthique ou bien scientifique quand ils jugent le moment opportun, en fonction d’une évaluation des risques encourus et en respect des lois universelles. Les Terriens ont eu des contacts avec des êtres de Vénus depuis au moins 18,5 millions d’années. En effet, Sanat Kumara, le Logos de la Planète Terre, autrement dit la Conscience planétaire à laquelle appartiennent toutes les âmes de toutes les lignées d’évolution minérales, végétales, animales, humaines et autres, est venu jadis de Vénus avec 105 frères kumaras pour créer la Hiérarchie Spirituelle de notre planète. Vénus est une planète sœur de la nôtre qui incarne le principe d’Amour. Il semble que Jésus soit venu de Vénus, de même que Bouddha et qu’ils soient originellement des kumaras.

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:PLANETES |on 3 mars, 2013 |Pas de commentaires »

La fraternité des planètes

 

Message de  Omnec Onec – l’enfant de Vénus

Voilà comment je suis arrivée sur terre, en provenance de la planète que vous nommez Vénus; voici l’histoire de l’homme sur terre: C’est une partie intégrante de votre histoire, c’est une part de votre savoir. L’enseignement spirituel et les connaissances de différentes races humaines, que je vous apporte, font partie de votre héritage historique. Et c’est un savoir qui devrait, dès votre naissance, représenter un acquis pour vous.

La fraternité des planètes dans CHANNELING 2013-yes-300x195En ce moment, j’essaye de vous transmettre ce savoir tels d’innombrables cadeaux. Non que nous pensions représenter, parmi les êtres originaires des autres planètes, ceux qui sont les plus importants, mais que nous avons simplement de la chance d’avoir pu conserver notre savoir et notre spiritualité. Et maintenant, nous aimerions bien partager ce savoir avec vous, qui devrait d’ailleurs être inné en vous, en sa qualité d’héritage naturel. Désormais celui-ci fait partie intégrante de votre histoire, ainsi que de votre savoir.

Les quatre planètes majeures de ce système solaire forment désormais une fraternité ayant pour mission de protéger et de patrouiller l’univers physique, en s’occupant des besoins de toutes les planètes existantes. Cette fraternité est très intéressée par le développement de l’espèce humaine sur terre, car ce sont vos ancêtres. Depuis longtemps, ces derniers ont étudié vos sociétés et systèmes, et ils ont un proverbe intéressant relatif à leur manière de voir vivre les humains sur terre: <Dieu unit, l’homme désunit>.

Ainsi, sur votre planète, vos villes, vos pays, vos Etats, vos cultures, races et religions sont morcelés à l’infini. Il est patent de constater, que pour ce qui vous concerne, vous avez oublié que nous sommes tous reliés par l’esprit; et au niveau de l’âme, nous sommes tous égaux. Nous ne possédons rien. Tout nous est donné aussi longtemps que nous existons. Notre existence physique n’est qu’un passage, elle nous sert d’apprentissage en soi… et de terrain d’expérience. On a l’impression que les êtres humains ont oublié tout cela, en se limitant les uns les autres par des séparations qu’ils ont établies eux-mêmes.

Mais lorsqu’on s’approche de la planète terre: Depuis un vaisseau spatial, on ne peut apercevoir de frontières, pas plus que les régions et les villes, ni les séparations qui délimitent ces dernières. Tout ce que vous voyez sont une planète, une planète entière, sur laquelle toute vie est partagée parmi tous les hommes. L’environnement de la planète est très fragile. Son atmosphère est une mince couche qu’il faut protéger. Si vous pouviez voir cela vous-même, vous auriez une meilleure compréhension du sujet, et vous auriez développé une vision accrue sur la nature sensible de cette planète, et sur la merveille qu’elle représenterait à vos yeux: Ainsi vous verriez combien il est nécessaire de la protéger et de la préserver, et ce, en œuvrant ensemble, oubliant nos différences physiques, et comprenant que nous sommes tous égaux en notre qualité d’âme.

Dans vos sociétés, sur la planète terre, la notion d’individualité est presque totalement tombée dans l’oubli.

Tout est limité, on naît au cœur des limitations. Les humains n’ont pratiquement aucune connaissance, pas même sur ce que la religion représente. Ils ne comprennent pas qu’il n’y a pas de religion, ni d’hommes qui soient meilleurs que d’autres. Seuls existent divers niveaux de conscience, et toutes les religions sont, en cela, filles de ces inégalités. Il en est, cependant, toujours une qui corresponde à vos propres besoins, et qui soit à la hauteur exacte de votre compréhension individuelle. Voilà la raison pour laquelle il existe autant d’enseignements différents, ici-bas. Tous ont la même base: Dieu. Et il n’existe qu’un Dieu. Cela est comparable à une dose concentrée de quelque chose, à laquelle vous ajoutez une plus ou moins grande quantité d’eau, dans le dessein de varier le dosage convenant à chacun. Voilà comment les enseignements vous sont présentés!

Sur Vénus nous disposons d’un enseignement condensé, qui nous apprend que nous sommes âmes, et que nos expériences sur le plan physique sont transitoires; de fait, elle le sont dans chaque incarnation.

L’individualité est une aptitude primordiale, car vous naissez en tant qu’individu, en tant qu’être. Vous êtes créés âme individuellement, et vous le restez en toute éternité. Jamais deux êtres ne feront la même expérience, et jamais ils ne se ressembleront parfaitement. Chacun de vous est unique, ayant ses traits et son caractère propre ; et il faut que cela fasse l’objet de ce qui est parfaitement compris et préservé. Mais au sein de votre société, c’est très difficile, car en évoluant vers l’âge adulte, on se soumet de plus en plus aux valeurs établies par l’entourage.

Parfois, dans l’enfance, on a une relation intense avec le monde spirituel ; on a nombre de facultés de voir et d’expérimenter des choses spirituelles, que d’autres parmi nous ne peuvent guère entrevoir. Souvent, on a dit que, chez l’enfant, tout cela provient de son imagination, que c’est le fruit de la fantaisie ; et c’est ainsi que l’on commence à douter de ces expériences : Voilà comment il fallait s’y prendre pour créer les limites qu’on nous impose en supprimant toutes les facultés individuelles!

Dès l’âge adulte, il est très difficile de passer outre ces conditionnements, et de se libérer de schémas familiers, ainsi que des limitations qui nous ont été imposées. Et parfois on se limite soi-même! Il est très difficile de surmonter ces obstacles, de les discerner et de comprendre ce qu’ils sont.

Nous essayons de vous apprendre à retrouver votre individualité, à vous permettre d’avoir une vision qui va par-delà le monde physique, et à vous faire comprendre les choses en votre qualité d’âme.

Observez ce que nos enseignements nous disent: Nous provenons de la source d’énergie, qu’on appelle Dieu, qui traverse toute chose vivante ; et tous, nous sommes une partie de cette énergie «une petite lumière» pourrait-on dire.

Au commencement, lorsque nous fûmes créés, nous n’étions pas conscients de notre existence.

Voici un exemple simple pour comprendre cela: Imaginez une centrifugeuse, qui tourne à haute vitesse, et dans laquelle vous mettez des cailloux, du sable et de l’eau. Le matériel lourd, en l’occurrence les cailloux, se plaquent sur les bords extérieurs. Cela représente le niveau physique. Et plus on va vers le centre, plus le matériel solide et dur se fait rare, pour ne laisser la place qu’à l’air ambiant. Il y a donc des cailloux, du sable, de l’eau et de l’air. Le centre où se trouve l’air est Dieu;

C’est là que l’âme fut créée! (Le même principe lors de la création d’une planète ; creuse à l’intérieur; n.d.t.)

A SUIVRE ICI…. 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:CHANNELING, PLANETES |on 1 janvier, 2013 |Pas de commentaires »

Les planètes et les organes

 

LES ORGANES régis par les astres

LE SOLEIL régit: le coeur, la colonne vertébrale et les yeux. ( lire la suite )

LA LUNE régit: l’estomac, le grand sympathique, les fonctions digestives dans leur ensemble, la lymphe et les fluides autres que le sang. Chez la femme elle gouverne les seins, l’utérus et les ovaires. ( lire la suite )

MERCURE régit: les nerfs, les bras, les épaules, les mouvements qui brassent la masse intestinale, l’électricité cérébrale. Avec le Soleil et Uranus il gouverne la mœlle épinière. ( lire la suite)

VENUS régit: les veines, la gorge, les seins (conjointement avec la Lune), les organes génitaux internes de la femme (avec Pluton), les reins, la langue, le larynx, la bouche, l’oesophage, la voix. (lire la suite )

MARS régit: la tête, le fer dans le sang, le nez, les muscles, les hormones mâles (avec Pluton) et les glandes qui les génèrent. ( lire la suite )

JUPITER régit: le foie, la rate, la vésicule biliaire, la transformation des sucres, l’activité chimique du corps, le sang et les fonctions d’oxygénation et de régénération qui s’y attachent, puis différents liquides organiques, la bile, par exemple. ( lire la suite )

SATURNE régit: les os, les genoux, les cartilages, le squelette, les sels minéraux, la peau, les ongles et les dents. ( lire la suite )

URANUS régit: l’électricité cérébrale, les nerfs, les phénomènes osmotiques au niveau cellulaire, les chevilles, les artères. ( lire la suite )

NEPTUNE régit: le système nerveux, le coma, la catalepsie, les états de léthargie, la chimiothérapie , les empoisonnements, les drogues, les pieds.

PLUTON régit: les organes sexuels, la production d’hormones sexuels. 

Publié dans:PLANETES |on 13 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Platon n’est plus une planète


Platon n'est plus une planète dans PLANETES plato-raphaelEn effet, depuis le 24 août 2006, Pluton n’est plus considérée comme une planète par la communauté des astronomes. Ni planète tellurique, ni planète gazeuse, Pluton n’est plus maintenant qu’un vulgaire caillou qui n’a plus droit à son noble titre de planète. Mais comment fait-on depuis que le Bélier n’est plus en face de la constellation du Bélier ? L’astrologie est basée sur le rythme des saisons et non sur la coïncidence avec les constellations. A part les acharnés de la démolition de l’astrologie (qui deviennent de plus en plus rares, il est d’ailleurs – et c’est cocasse - d’usage maintenant de sourire lorsqu’un scientiste arrogant met toute sa fougue et sa causticité suffisante pour inventer des arguments de façon à nier ce qui fonctionne, la plupart des gens savent que le signe du Bélier correspond à l’équinoxe du printemps et non à sa correspondance avec des étoiles. Une question annexe peut par contre légitimement se poser : celle de la cohérence entre l’astrologie sidérale et l’astrologie tropicale (la moderne, la nôtre). On pourrait imaginer le pire, étant donné que les planètes se trouvent distribuées sur le zodiaque avec un signe de décalage entre les deux systèmes. Mais ceux qui s’y intéressent vont constater qu’il n’y a pas incohérence, là non plus : les interprétations en astrologie sidérale sont telles qu’à l’arrivée, les différences avec l’astrologie tropicale se trouvent compensées, du moins partiellement. Mais c’est là une autre question. Revenons plutôt à Pluton :

C’est pareil pour Pluton, déclassifié ou non : l’astrologie est symbolique et empirique. Ces deux notions sont essentielles. Symbolique signifie que ce ne sont pas les aspects physiques et matériels qui priment, mais le sens profond des différentes clefs qui en s’associant, constituent le fonctionnement de l’astrologie depuis des millénaires, et, pour les corps récents, depuis quelques dizaines (Pluton et la bombe atomique, ainsi que certains corps secondaires) ou centaines d’années (Uranus et la révolution française, Neptune et le collectivisme socialiste).

Les effets de Pluton sont étudiés statistiquement et pratiquement depuis plus de 40 ans et fonctionnent terriblement… bien. Demandez à un astrologue professionnel de vous parler d’un carré Pluton Vénus par exemple ou d’un carré Pluton Mars lors de transits ou sur le plan du caractère dans le thème astral de naissance : les effets du premier consistent en un véritable mur que l’on dégringole sur le plan affectif; le second provoque des bouffées de violence terribles, tournées vers soi-même ou plus généralement vers les autres.

Tout ceci pouvant être canalisé et transcendé – les tensions (carrés surtout, et oppositions, plus faciles à gérer) en astrologie sont des forces qui font avancer, ce sont des chances et non des fatalités malfaisantes, à dompter par la volonté pour aller plus loin, pour s’emparer à son avantage des qualités contradictoires qui peuvent faire mal sans la maturité nécessaire (il est d’usage de considérer que ce n’est qu’à partir de la seconde moitié de la vie, autour de 42 ans, après le demi retour d’Uranus, ou à la cinquantaine une fois digéré lentement et avec sagacité ce changement important) que les carrés et oppositions deviennent des atouts, un peu comme une Ferrari que l’on mettrait dans les mains d’un jeune conducteur et qui rentrerait dans les platanes régulièrement tant la machine est délicate à gérer et qui aurait besoin de quelques années d’apprentissage, mais à chaque fois, les effets de Pluton – voir le dossier Astrotheme sur la planète Pluton, Eros et Thanatos – sur des planètes personnelles sont bien visibles.

Une simple classification astronomique n’apporte ni n’enlève rien à l’effet visible de Pluton. D’ailleurs, les astrologues tiennent compte depuis toujours du fait que son orbite n’est pas dans le plan de l’écliptique : contrairement aux autres planètes, lorsque Pluton est éloigné de ce plan, il est d’usage de limiter son influence.

Celui qui écrit ces lignes est lui-même astronome amateur : cela ne me dérange pas que l’on change la classification d’un corps au regard de l’astronomie : l’astrologie n’a qu’un seul intérêt, son fonctionnement efficace. Si cela ne marche pas, on l’abandonne. Si l’effet de Pluton était illusoire, des milliers d’ouvrages et des dizaines de milliers d’interprétations de cartes du ciel depuis 60 ans, avec témoignages, ne seraient sans doute pas là. Seule prime l’efficacité. Ainsi par exemple, les Noeuds lunaires, la Lune Noire, Chiron, Vesta, Cérès, Junon ont des effets qui ne sont pas si évidents à identifier de façon claire, même si une belle littérature existe et que des passionnés passent leur temps à essayer de démonter leurs effets, surtout pour les Noeuds (dont les effets semblent relativement acquis bien que délicats à interpréter) et un peu moins pour la Lune Noire.

Les astrologues ne prennent pas… tout ce qui bouge comme argent comptant. Pluton, dégradée dans sa classification comme n’étant plus une « planète » demeure bien un des éléments importants à ne surtout pas négliger, ni dans le thème natal, ni dans les prévisions, ni en compatibilité de couple puisque chacun sait par exemple qu’à défaut d’un lien Mars Vénus, un lien Pluton Vénus fait l’affaire presque aussi bien, d’une façon un peu différente certes mais efficace ! De la même façon que pour les octaves supérieures de Mercure et de Vénus : Uranus est l’octave supérieure de Mercure, Neptune de Vénus et Pluton de Mars, avec les significations plus complexes qu’elles dégagent, mais qui n’en sont pas moins visibles la plupart du temps.

Le thème astral, les prévisions astrologiques, les études de compatibilité continueront donc à tenir compte de la planète Pluton, qu’elle soit ou non déclassée, ses effets étant non seulement puissants parfois, mais expliquant bon nombre d’évènements ou apportant des éléments efficaces pour l’analyse des compatibilités de couple ou de la personnalité.

Si vous souhaitez voir l’effet de Pluton sur votre personnalité, le Portrait Astrologique Complet Instantané vous apportera un éclairage immédiat sur le sujet, et bien d’autres informations sur vous-même. Rendez-vous sur ce site :  http://www.astrotheme.fr/dossier.php?ID=57

Publié dans:PLANETES |on 8 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Hier, c’était la Lune Bleue

La lune bleue désigne deux phénomènes. Le premier correspond à une pleine lune « supplémentaire » qui se produitHier, c'était la Lune Bleue dans ASCENSION lune lorsqu’une année comporte 13 pleines lunes, au lieu de 12 lors d’une année habituelle. Le second, moins connu car plus rare, est aussi appelé « Lune des glaces » ; cela correspond à une coloration « bleu-violet » de la lune. Ce phénomène se produit lors des éclipses de lune. Normalement, les infrarouges émis par la terre colorent la lune d’un rouge cuivré, cependant lors d’une période très froide, d’où le nom : « Lune des Glaces » la terre n’émettant pas assez de rayons « infrarouges », ce sont donc les rayons « ultra- violet » de la terre qui le font et la lune se colore alors d’un magnifique bleu tirant vers le violet.

Le terme de « lune bleue » est un décalque de l’expression anglaise « blue moon ». L’origine de cette expression n’est pas connue. Son plus ancien usage attesté se trouve dans un pamphlet de 1528 attaquant violemment le clergé britannique intitulé Rede Me and Be Not Wrothe : « Yf they say the mone is belewe / We must believe that it is true » (« s’ils prétendent que la lune est bleue, nous devons croire que c’est vrai »).

Le terme se retrouve dans l’expression anglaise « once in a blue moon », qui correspond à l’expression française « tous les trente-six du mois » et désigne quelque chose qui survient très rarement.

Le terme « lune de glace » est utilisé par l’auteur chinois Confucius qui, à côté de ses traités de philosophie, s’est aussi intéressé à l’astronomie. Extrait de Confucius : « cette nuit d’hiver, un phénomène extraordinaire est apparu dans le ciel, une lune d’un bleu profond est apparue, cette lune était comme glacée ».

Et hier soir justement, 31 AOUT 2012, nous étions en LUNE BLEUE, l’avez-vous vue ??

barre de separation

Moi oui, mais je ne connaissais pas la puissance de son énergie et ce matin, par une amie, j’ai appris ceci :

« La Lune Bleue se produit lorsque la pleine lune apparait deux fois dans un même mois. Elle est également appelée lune des buts ou lune des sorcières : L’ÂME PROFONDE SE PURGE. Le moment est venu pour faire le bilan, reconnaître ses erreurs, prendre conscience des changements à faire. Cette lune bleue marque le renouveau. Prenez le temps pour écrire vos projets et intentions à réaliser ; les visions et les rêves que vous vous fixez avant la prochaine lune bleue, soit le 30 Juillet 2015.

Cette semaine de la lune bleue est une sorte de montée des eaux qui nous fait plonger dans la profondeur de nos ventres : le besoin profond de guérir tout ce qui touche aux sentiments ; aux vieilles blessures ; aux croyances énergétiques autour de ces blessures. La pleine lune bleue du 31 août 2012 est le grand RÉVEIL

Si vous vivez une crise de guérison, accrochez-vous. Passez du temps seul, à la maison ou en nature…n’importe où qui est Terre Sainte pour votre esprit. Fuyez les foules. C’est LA PLEINE LUNE DU PARDON (pardonner et être pardonné). Si vous êtes confronté à de grandes décisions, votre intuition et votre instinct seront vos meilleurs alliés. À la pleine lune, les messages que nous recevons sont d’une grande clarté. S’il vous manque quelque chose dans votre VIE, c’est le moment pour trouver votre propre pouvoir. Le message cosmique est que nous pouvons nous libérer de tout ce qui nous retient, nous équilibrons nos polarités masculines et féminines, nous mettons fin à nos leçons karmiques.

Lune énergétique par excellence, elle nous ouvre de nombreux portails et nous sentons beaucoup de force et de puissance en nos buts et en nos voeux les plus profonds et les plus sincères. Honorons notre grande Lumière. C’est aussi le temps de se connecter avec notre lignée “mère” ; celle des prêtresses et des shamankas ; des fées et des enchanteresses. Cette lune est considérée comme un moment spécial, accordez lui une attention particulière.

Le 31 août 2012
: Chantez, méditez, écrivez, écoutez de la musique ..purifier..parlez »

ce texte est piqué sur la page facebook de Méthode Ho’oponopono »

lune-bleue--150x144 dans ASTROLOGIE

Les cycle de la vie

Commencement, apogée et chute des civilisations  

Référé par : http://ducielalaterre.org/ 11/05/2012

 « Sur chaque planète, la vie est en relation avec les grands cycles de vie qui correspondent au parcours du système solaire et à celui de votre Mère la Terre, ainsi que de son périple extraordinaire dans votre galaxie.

A l’époque actuelle, votre civilisation, votre Mère la Terre et votre système solaire terminent un grand cycle. Vous connaissez ce cycle de 26.920 ans que vous trouvez dans les traditions et dans beaucoup d’écrits qui expliquent les cycles planétaires et ceux du système solaire.

Les cycle de la vie dans HUMANITE planetes-terre-00003Lors de ces cycles de 26.920 années il y a toujours un démarrage de civilisations avec une autre compréhension (parfois, le démarrage est un peu difficile). Ensuite il y a l’apogée puis la chute de ces civilisations.

Pourquoi trois périodes dans chaque cycle ? Pourquoi le commencement, la montée vers l’apogée puis ensuite le déclin ?

Ces cycles correspondent au parcours que les âmes doivent faire dans leurs incarnation. Bien sûr, lors du parcours d’une âme, il y a mille et une possibilités, mille et uns corps qui lui permettent d’expérimenter la vie sur ce monde, sur d’autres monde et hors des mondes de matière.

Alors pourquoi certaines civilisations qui ont été à leur apogée ont-elles été, en quelque sorte, « obligées » de vivre un déclin ? Il n’y a en fait aucune obligation réelle, mais les êtres humains qui s’incarnent sur ce monde ont des niveaux de conscience différents (à l’époque actuelle il y a de grandes différences entre les niveaux de conscience des êtres humains). Cela crée des décalages importants et automatiquement de la dualité, des incompréhensions, des guerres, et finalement, le pouvoir prenant toujours le contrôle de la civilisation, il y a une chute inévitable. Cette chute ne concerne cependant pas tous les êtres qui vivent dans les civilisations en déclin. En fait il n’y a pas réellement de chute, il y a changement permanent de conscience, de véhicule de manifestation, de densité et de niveau vibratoire, etc.

A l’époque actuelle, vous vivez des choses absolument extraordinaires, beaucoup plus extraordinaires que lors de la période précédente (il y a 26.920 ans), car dans la période que vous vivez vous allez réellement vivre non seulement un changement de cycle maisaussi un changement vibratoire exceptionnel. Vous allez changer de dimension, alors que dans les anciens cycles qu’a vécu la terre et le système solaire, il n’y a pas eu changement de dimension, il y a eu simplement des changements de cycle qui se perpétuent régulièrement.

La différence, c’est que tout va monter d’un cran très important, car cela fait partie de la programmation de votre monde, de la programmation de votre système solaire, de la programmation de votre soleil et bien au-delà.

Les âmes s’incarnent sur ce monde depuis des millions d’années, mais de chaque période correspond aux expériences que devront vivre ces âmes.

A l’époque actuelle, vous êtes très différents des êtres qui ont vécu en Hyperborée, sur le continent de Mu, en Atlantide, etc. Certains de ceux qui vivaient pendant ces périodes étaient beaucoup plus éthérés que vous, surtout ceux qui avaient la connaissance, comme les fils de la Loi de Un en Atlantide, et aussi ceux qui étaient réellement dans la conscience supérieure, dans la conscience spirituelle et qui vivaient en d’autres périodes et sur d’autres continents.

Ces êtres avaient un corps sans formes généreuses, très mince et beaucoup plus grand, d’une densité moindre par rapport à la vôtre. Leur tête était plus grosse et allongée vers l’arrière. Leur cerveau était plus conséquent, moins comprimé dans la boîte crânienne que le vôtre. Toutes les glandes de leur corps fonctionnaient parfaitement, ce qui n’est pas le cas pour l’être humain d’aujourd’hui.

Ce qu’est l’être humain actuel vient d’une certaine dégénérescence qui vient de ce que les hommes ne sont plus reliés avec leur propre divinité et leur âme.

Tout est programmé ! Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point tout ce qui est vie est programmé, que ce soit sur votre Terre, d’autres planètes ou même votre soleil !

Vous avez la capacité d’évoluer à votre rythme, et vous qui avez compris avez un libre arbitre relativement restreint. Rien ne vous est imposé concernant votre propre évolution et le rythme que vous désirez adopter pour arriver réellement à vous extirper de votre densité et de vos expériences dans la troisième dimension.

Nous revenons aux cycles planétaires. A l’époque actuelle, votre Terre et votre système solaire se trouvent au même endroit où ils se trouvaient il y a 26920 ans, endroit où ils vont rentrer dans des énergies considérables qui permettront une plus grande évolution pour la conscience humaine et pour toute vie sur Terre. L’évolution sera plus grande, l’épanouissement de la conscience des êtres humains sera plus important.

Ce cycle, contrairement au dernier, vous propulsera vers une dimension supérieure, en cinquième et même sixième dimension pour certains de vous.

Dans la sixième dimension vous n’aurez plus du tout la même densité que celle que vous avez actuellement et même que vous aurez dans la cinquième dimension. Vous serez des êtres qui pourraient paraître « inconsistants », beaucoup plus transparents.

En fin de programme, beaucoup de choses sont mises en place. Mises en place par qui ? Par les humains ? Non ! Vous avez l’impression que vous êtes les maîtres du jeu, que vous dominez votre planète, que vous pouvez tout faire sur elle et en elle, mais finalement vous n’avez qu’un pouvoir infime.

Ceux qui ont programmé la vie sur ce monde avec toutes les expériences que doivent vivre les âmes ont aussi programmé la « remise en état », la restructuration de tout ce qui aura été souillé, abîmé. La dégradation existe dans vos mers et sur la terre, mais elle peut être très facilement « réparée ». Cela aura lieu à la toute fin du programme établi pour l’élévation des âmes et des consciences sur ce monde ». 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Publié dans:HUMANITE, PLANETES |on 26 août, 2012 |Pas de commentaires »

La nature de Neptune

Neptune, seconde planète trans-saturnienne, n’est pas aussi fascinante qu’Uranus, planète explosive et si typée : au contraire, Neptune, à l’image du signe des Poissons, est quelque peu insaisissable et plus difficile à cerner.

Comme Uranus, c’est une planète lente, presque deux fois plus lente puisqu’elle fait le tour du zodiaque en 164 ans ; elle est donc encore plus un symbole collectif dans le thème natal, à moins qu’elle ne touche un point individuel (un angle du thème ou une planète individuelle) par aspects ou encore en étant maître de l’Ascendant, du Milieu du Ciel ou d’un amas planétaire.

Autant Uranus est sec, cérébral, vif et brutal, autant Neptune est humide, émotif, lent et consensuel. Partout où se trouve Neptune, une bulle de flou vient teinter les objets planétaires ou zones du thème natal en interaction avec lui.

Mais il ne s’agit pas d’un flou négatif en soi, cela va dépendre de toute façon du reste du thème et de la qualité des aspects qui interviennent : cette planète intègre dans sa nature un processus de fusion, de communion avec l’extérieur, et amplifie toute la structure émotionnelle de l’individu, avec ce qu’elle peut véhiculer comme atouts – l’inspiration, l’imagination féconde, l’empathie, la compassion, l’esprit de sacrifice, l’intensité affective, la possibilité de vivre ses rêves, la spiritualité, la foi – mais comme dangers également – la dépendance, la peur, « l’influençabilité », la faiblesse, la fuite, l’oubli, la confusion, la tromperie, la perversion, la névrose, l’illusion, le désespoir -.

La nature de Neptune dans PLANETES 220px-Neptune_Earth_Comparison

Par l’accroissement de la réceptivité du sujet, Neptune peut apporter beaucoup autant qu’il peut décevoir. Encore plus qu’Uranus, sa signification en signe est peu importante et c’est sa position en maison qui va vraiment jouer; ainsi par exemple, un Neptune en maison 2 fera que l’individu percevra ses gains financiers comme une sorte de source dont il n’a pas envie de s’occuper, le laissant complètement dans le flou et l’à peu près; un Neptune à l’Ascendant peu apporter une certaine inconscience à l’individu par rapport aux effets de ses actes sur autrui, même si en contre-partie, il aura l’impression d’être dans un état de communion favorable avec le reste du monde…

Cette planète, octave supérieure de Vénus, permet l’accès à une compréhension par l’émotion, les sens, à tel point que l’on a coutume de considérer que les dons des Médiums ou autres Voyants viennent directement d’elle. Idem pour les mystiques ou les hommes de foi. Souvent, une bonne combinaison entre Mercure, l’intellect, et Neptune, l’inspiration, apporte au sujet une sorte de flair ou de sixième sens; la combinaison Lune Neptune est elle aussi très typée : dans ce cas, le sujet est une sorte de radar émotif ambulant, capable de pleurer mais aussi de s’enthousiasmer à la moindre sollicitation des évènements.

Neptune est la planète du romantisme et du don de soi, de la réceptivité et de la sensibilité, de l’inspiration et de l’imagination, du mystère avec le charme qui va avec, mais aussi celle de la drogue, de la toxicomanie, des états morbides, de l’angoisse, des escroqueries, de la débauche et du laisser-aller.

Sexuellement et amoureusement, Neptune est moins typé qu’Uranus, complètement sec et cérébral; Neptune enveloppe plutôt qu’il ne provoque et c’est toujours par un moyen détourné qu’il agit, par le brouillard de l’ambiance et de l’atmosphère qu’il crée par sa présence à un endroit du thème, pour des bonnes ou des mauvaises raisons : ainsi, le sujet peut se laisser entraîner par une passion amoureuse dans laquelle les sens et l’affectif sont étroitement mêlés aussi bien que par une histoire d’amour qui n’existe que dans sa tête ou plutôt uniquement dans son imagination.

Les artistes possèdent dans beaucoup de cas un Neptune fort, dont la nature particulière déterminée par sa position et les aspects qu’il fait avec les autres planètes va décider de l’orientation de ses oeuvres : ainsi par exemple un Neptune en aspect de tension avec un luminaire aura tendance à teinter la création artistique d’une aura de douleur ou de tristesse mélancolique, alors qu’un aspect positif avec Mercure aura tendance à rendre cette oeuvre à la fois intellectuelle et profonde voire mystique.

Et la différence entre Vénus et Neptune, à quoi tient-elle en réalité ? Ces deux planètes sont en effet de nature affective mais la différence est considérable : autant Vénus essaie de plaire, apporte une façon d’aimer bien particulière à l’individu, autant Neptune crée l’émotion et le sentiment, mais sans directivité. Il s’agit plus pour Neptune d’une enveloppe émotionnelle qui va par conséquence et non directement influer sur telle ou telle décision ou comportement. Neptune est abandon et fusion au monde, Vénus est amour et désir de plaire. Il n’y a guère que Vénus en maison 12 ou en Poissons pour se rapprocher de l’essence de Neptune.

220px-Montage_of_Neptune_and_Triton_-_GPN-2000-001983 dans PLANETES

La difficulté de cerner les effets de Neptune font partie de sa nature; en véhiculant un certain mystère, Neptune ne facilite pas la tâche de l’astrologue. En prévision, lorsque Neptune intervient, ses effets en général sont ouatés, tout en profondeur progressive, partant d’une sorte d’exaltation des émotions et sentiments ou bien au contraire d’un dégoût progressif des choses ou d’une impression que rien ne va plus, alors même que souvent, rien dans les évènements ne le justifie vraiment.

Parfois, lors d’un transit de Neptune, on parle de non-évènement : il ne s’est rien passé de concret, mais… à l’intérieur, c’est souvent une tempête qui a eu lieu. Neptune va doucement et en profondeur pour atteindre un individu; à l’image de l’eau des océans, c’est par vagues successives qu’avec le temps – et Neptune est lent, très lent puisqu’il traverse une maison ou un signe en 14 ans et qu’il est en aspect de conjonction parfois pendant deux ans ou deux ans et demi au même endroit – qu’il va réussir à transformer l’individu ou le faire agir conformément à l’état d’émotion dans lequel il l’a conduit.

Dans ce dossier, nous nous intéressons à cette part d’inspiration et de laisser-aller que nous avons tous à l’intérieur de nous; la position en maison de Neptune renseigne dans quel domaine de la vie ses effets se feront ressentir.

La position en signe est peu importante (tout le monde a les planètes lentes aux mêmes signes à quelques mois ou années d’intervalle), mais elle contribue à teinter la nature de l’influence de Neptune. Nous en donnons quelques mots ici.

Si vous rejoignez ce site : http://www.astrotheme.fr/dossier.php?ID=45

Vous pouvez obtenir immédiatement la position de votre Neptune en signe puis en maison (repérez simplement le symbole de Neptune en vert (un rond surmonté de 3 « cornes », le trident…) dans la zone des maisons à la périphérie du cercle du zodiaque) et vérifier ainsi la véracité ou la ressemblance entre ce trait de votre personnalité et celui décrit par le texte qui vous correspond dans la liste des paragraphes suivants.

Si vous souhaitez obtenir rapidement le thème natal d’une célébrité, allez sur le Celestar, sélectionnez-là et vous aurez sa Carte du Ciel.

Publié dans:PLANETES |on 13 août, 2012 |Pas de commentaires »

Un voyage Sirius-Terre


Issu des Carnets de Recherche de Christian Sastre

05 – Un voyage Sirius-Terre –  Avec son aimable autorisation

 Un voyage Sirius-Terre dans PLANETES 2584_1

L’Homme, cet émigré de Sirius

Voici l’idée fantastique (bien qu’elle ne soit pas nouvelle en réalité) développée dans ce Carnet, à savoir : Dans un lointain passé, des êtres ont réalisé un voyage interstellaire digne des récits actuels de science fiction. Il ne s’agit même pas d’anticipation, puisque ce terme signifie qu’une réalisation, ou une invention, bien qu’elle soit en avance sur les progrès techniques contemporains, apparaît d’ores et déjà du domaine du possible.

Ce voyage, tel que les Traditions anciennes laissent supposer qu’il eût lieu, est utopique au regard des critères scientifiques d’aujourd’hui. En effet, d’une part, les progrès futurs de la science ne permettent absolument pas de l’envisager, d’autre part, les intellectuels dénient toute forme de civilisations savantes précédant la nôtre. Et pourtant !

Il semble que nos ancêtres de quelques dizaines de milliers d’années, sinon de millions, vinrent de l’étoile de Sirius jusqu’à notre système solaire en vue de peupler cette partie de l’univers. Qu’importe les motifs qui les y ont contraints. Quoi qu’il en soit, nous, les habitants de la planète Terre, nous serions les descendants de ces voyageurs venus de Sirius.

D’ailleurs, comme le précise le titre, ce voyage ne s’est pas effectué comme un aller-retour Terre-Sirius-Terre. Ce fut un aller simple. Le parcours commença à partir de cette lointaine étoile et se termina là où la planète Terre gravite maintenant.

Quant aux traces qui pourraient subsister de cet incroyable voyage, elles sont difficiles à découvrir, à démontrer d’une façon indéniable. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de les rechercher dans ce qui forme la trame des civilisations passées.

Les légendes ne manquent pas dans l’histoire des peuples tendant à démontrer que l’humanité possédait de très bonnes connaissances relatives aux étoiles et plus particulièrement à Sirius.

Le présent Carnet est une courte synthèse sur les connaissances actuelles concernant Sirius et des liens qui influencent encore diverses traditions.

Nous nous pencherons donc sur cette « Grande Pourvoyeuse » de l’astrologie égyptienne afin de tenter de percer l’origine de son observation. Les Grecs la connaissaient également. Ensuite nous approfondirons notre sujet chez les Dogons. Ce peuple semble se transmettre une tradition selon laquelle – c’est important de le noter d’ores et déjà – la Terre gravitait, voici bien longtemps, autour de Sirius. Enfin seront recherchés des éléments susceptibles de savoir s’il est sérieux d’accorder du crédit à cette étrange et probable origine de l’humanité terrestre.

Auparavant, tournons-nous vers la science afin de connaître les données actuelles exactes fournies par les astronomes. De cette façon, il sera plus facile d’établir des relations entre le savoir des Anciens et les connaissances scientifiques actuelles.

Ce qu’en disent les astronomes

La plupart des renseignements qui suivent proviennent, d’une part, des dictionnaires et des livres de vulgarisation scientifique (surtout pour comparer les données) d’autre part, d’une réponse aimablement communiquée par la Société astronomique de France, (1) dont les précisions sont fort concises.

Sirius est l’étoile dominante de la constellation du Grand Chien (en latin Canis major), située dans l’hémisphère austral. Pour le ciel boréal, l’étoile la plus visible est Véga, dans la constellation de la Lyre. Canis major n’est pas la constellation la plus proche puisque celle du Centaure (Centaurus) n’est éloignée que de 4,3 années de lumière (en abrégé al.). D’après les déterminations les plus récentes (Georges D. et Cardyn V. Gatewood, 1.978), Sirius est à 8,63 al. Pour information, il est bon de préciser que les étoiles peuvent être visibles jusqu’à une distance de 500 années de lumière.

LIRE LA SUITE ICI…..

  »Mes carnets de recherche » en « livre numérique » chez http://www.numilog.com/

Publié dans:PLANETES, TERRE |on 9 août, 2012 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3