Archive pour la catégorie 'PENSEE'

S’autoriser à penser

Conversation intuitive avec ERENA 

S'autoriser à penser dans PENSEE frêne-200x300  Quand tu dis que tu es malheureux(se), tu ne sais pas que c’est ton Ego qui le dit…
  Quand tu dis que tu n’as pas d’argent ou pas assez d’argent, tu ne sais pas que c’est ton Ego qui t’envahit…
  Quand tu dis que la Vie est dure, tu ignores ce qu’est le Divin en toi, et tu te décèles dans une montagne de doutes…
   Quand tu dis que tu ne peux joindre les deux bouts, tu es mal en tout et tu ignores que Dieu est en toi et qu’il peut te donner ce qui manque à tes journées…
   Quand tu dis que la société va mal, que les autres sont moches ou mauvais, tu ignores que c’est de toi dont tu parles…
  Quand tu parles au nom de l’Essentiel, alors Oui, tu peux obtenir, tu peux dire, tu peux te destiner au mieux…

 Mais attention !…
                   Dieu est partout, il est en tous !… Dieu, c’est ta Lumière, ton Amour, et ton Bonheur !… Dieu, c’est ton voisin, ta cousine, ta société, tes amis, tes ennemis… Partout, est Dieu, et celui qui parle au nom de l’Essentiel a à se dessiner comme une moitié de l’Autre… De tous les Autres !… 
Oui, tu es, toi, le petit ou le grand, le moins que rien ou le plus doté, le rieur, le triste, la mégère, l’enfermé(e), etc…, Oui, toi qui es là, devant Moi, TU ES L’AUTRE !… et quand tu dis que les Autres n’ont pas assez, c’est toi qui manques !… Quand tu dis que les Autres sont mieux que toi, où qu’ils soient et quoi qu’ils fassent, c’est encore de toi qu’il s’agit !…

C’est pourquoi, mon Ami(e), fais attention à tes paroles, à ce que tu dis, à ce que tu penses !… Fais attention à tout ce que tu dis, et garde dans ton Cœur une petite place pour l’Autre… Sois vigilant(e) sur tout ce que tu penses de l’Autre, de tous les Autres !… Garde dans ta Pensée, une place d’Honneur pour l’Autre, ton autre toi-même !…
                   Oui, ce sera ta leçon de ce jour…

Demain, je te parlerai d’une autre Vertu : la Considération…

Maintenant, Je t’invite à fermer tes yeux et à rester un moment dans le Silence, pour que tu saches… Oui, que tu saches combien il est doux et bon de s’Autoriser des Pensées de Liberté, des Pensées de Joie, des Pensées de Lumière…
Ressens mieux encore, QUI TU ES…, vois-toi immensément Libre, Joyeux(se), Eclairée… et ressors de toute Vérité, comme un Enfant Nouveau…

                   Je t’aime…

Reproduction autorisée à condition d’en respecter l’intégralité et de citer le blog ci-après : http://centregalactique.blogspot.ca/p/erena.html
michelerena@orange.fr

 

 

Publié dans:PENSEE |on 22 septembre, 2012 |Pas de commentaires »

Les pensées …

….. et Observations de Tom

La première chose qui m’a frappé dans ce dernier message des Hathors est le fait qu’ils nomment deux formes de pensée hautement préjudiciables qui affectent notre culture mondiale.

Les pensées ... dans PENSEE aniouchka-3757bc8Selon eux, ces deux formes de pensée sont un type de poison mental/émotionnel et spirituel qui nous affecte, nous et le monde dans lequel nous vivons. La première de ces formes de pensée perpétue la croyance que nous dominons la Terre et qu’elle peut-être utilisée et abusée comme nous le souhaitons. Une partie de ce qui soutient notre crise écologique mondiale actuelle, peut se retrouver directement dans cette forme de pensée qui est exprimée très succinctement dans le livre de la Genèse. Récemment, j’ai lu quelques écrits de spécialistes suggérant que la traduction du Roi Jacques (King James) de ce texte était en fait une interprétation erronée de ce passage biblique précis en question (Genèse 1:26-28). Mais, interprétation erronée ou pas, elle a alimenté une arrogance humaine qui sous-tend une grande partie de notre philosophie ainsi que nos attitudes culturelles, scientifiques et technologiques. La blessure de cette forme de pensée affecte notre écosystème, le tissu même de la vie.

La seconde forme de pensée préjudiciable qu’ils abordent, trouve aussi ses racines dans la religion. C’est la croyance que nous sommes d’une certaine façon séparé de notre propre Moi Supérieur, Divinité, Dieu, ou quelque soit le nom que vous souhaitez lui donner. Le résultat final de cette forme de pensée est que nous sommes bannis des royaumes de lumière et d’esprit par notre propre auto-condamnation. Les Hathors sont très clairs au sujet de leur attitude vis à vis de cette forme de pensée. Il n’y a, à leur avis, aucune séparation entre nous et notre Âme Céleste, notre Moi supérieur, ou notre Divinité (à nouveau, quelque soit le nom que vous souhaitez lui donner). Nous n’avons besoin d’aucun intermédiaire entre nous et notre nature divine. Et la perpétuation de cette croyance en notre manque de mérite à recevoir les dons des royaumes de lumière, en fait, nous empêche de recevoir la grâce et la guérison qui est notre droit. Ce type de grâce de guérison des royaumes de lumière, coule sur nous à partir d’un autre aspect de nous-même, pas d’une force extérieure à nous.

 

SITE D4ORIGINE http://tomkenyon.com/le-palace-de-cristal-interieur-et-louverture-des-salles-damenti

 

Publié dans:PENSEE |on 15 septembre, 2012 |Pas de commentaires »

Ne pas créer des réalités illusoires

 

Référé par : http://ducielalaterre.org/

 

« Comme vous n’avez aucune conscience de ce que vous allez vivre dans cinq minutes, de ce que nous allons vous demander de faire dans un quart d’heure, de ce que vous allez faire pendant votre sommeil, nous vous disons ceci :

Ne projetez pas vos angoisses devant vous en permanence, parce que non seulement vous vous traînerez des difficultés que vous avez parfois mal vécues, mais parce que si le faites vous serez totalement étouffés par des angoisses qui n’ont en fait aucune réalité.

Ne pas créer des réalités illusoires dans PENSEE fybd31al-300x208Les soucis que vous vous faites en permanence sont les projections de réalités illusoires puisque ces réalités ne se sont pas encore accomplies.

N’oubliez pas la puissance de votre esprit ! Vous pouvez donner une direction à votre vie en fonction de vos pensées et de vos désirs, et c’est pour cela que nous vous disons de ne pas créer de réalités négatives et de ne projeter toujours devant vous qu’un futur merveilleux, un futur que vous devrez créer jour après jour et qui se réalisera.

Même si vous deviez traverser une tempête terrible, vous pourriez passer au travers d’elle sans en être le moins du monde affectés, et cela uniquement si vous avez choisi votre réalité.

En choisissant une réalité positive, vous vous créez comme un vêtement imperméable à toutes les réalités qui vous entourent et qui, automatiquement, interfèrent avec votre propre réalité.

Alors devenez imperméables aux réalités qui ne sont pas les vôtres, à celles que vous n’avez pas choisies ; de ce fait, vous passerez toujours librement au travers de la vie.

Par contre, il faut quand même que vous soyez prévoyants, mais pas insouciants. Nous parlons de prévoyance parce que votre monde vit d’immenses turbulences et qu’il faut que vous puissiez prévoir les désagréments que peuvent occasionner ces turbulences dans votre vie, sans cependant leur donner une importance primordiale. Il faut seulement que vous soyez au courant de certaines choses et que vous agissiez avec cette connaissance. 

Il est aussi mauvais de se mettre la tête sous le sable en disant « mon avenir ne m’occasionnera aucune tourmente puisque je le crée en fonction de ma propre réalité ». Dans un sens, vous avez absolument raison, cependant n’oubliez pas que si vous n’êtes pas suffisamment forts, l’avenir de tous ceux qui sont autour de vous, de vos frères et de la planète toute entière aura automatiquement des interférences sur votre propre avenir ; c’est dans ce sens là que nous vous demandons d’être vigilants et de prendre certaines précautions. Nous ne vous disons pas ceci pour vous apeurer, car c’est tout à fait à l’opposé du but de notre enseignement, nous vous le disons simplement pour vous enseigner sur les autres réalités qui vous entourent.

Dans tout ce que vous ferez, il faudra enlever tout émotionnel négatif, tout émotionnel gérant des peurs.

Nous espérons que nous nous sommes bien faits comprendre par rapport à la différence entre projeter sans arrêt devant soi un avenir difficile avec toutes les conséquences que cela peut entraîner dans votre vie et se mettre la tête sous le sable en disant « peu importe ce qui doit arriver, je ne veux pas le savoir. »

Dans la vie, il faut que vous soyez toujours au courant des difficultés possibles pour pouvoir mieux les affronter le cas échéant, et si ces difficultés ne se produisent pas, remerciez simplement le Père de la grâce qu’il vous a faite d’écarter de votre chemin certaines expériences difficiles ».

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Publié dans:PENSEE |on 30 août, 2012 |Pas de commentaires »

La pensée individuelle


La négativité, sous la forme des schémas de pensée individuelle amplifiés des milliards de fois, est capable de créer un déséquilibre physique dans la structure moléculaire de l’ionosphère, causant un abaissement de sa densité de masse. Une ionosphère affaiblie permet à une pression de l’espace extérieur de s’exercer plus fortement sur la surface de la Terre, augmentant considérablement les tiraillements gravitationnels déjà éprouvés par la Terre. Cet ajout de tension par l’atmosphère peut créer une pression de plus en plus forte vers le centre de la Terre. En définitive, cette pression vers le coeur de la Terre devient suffisamment forte pour déformer la croûte extérieure de la planète, provoquant un effondrement vers l’intérieur.

La pensée individuelle dans PENSEE zen-calme-pensees-quotidien-ad618Si l’on accepte le fait que les schémas de pensée sont la base réelle de la communication et que les pensées ont la même puissance que les mots, alors c’est ce qui est projeté sous forme d’onde de pensée aussi bien que de mots, dans les esprits et les coeurs de la population mondiale qui est le facteur déterminant de la croissance ou de la décroissance de la densité de l’ionosphère. Ceci se produit parce que les ondes de pensée colorent leur contrepartie moléculaire dans l’ionosphère par un transfert d’énergie. Ces transferts énergétiques chargent l’ionosphère positivement ou négativement. Parce que cette couche de l’atmosphère terrestre est tellement sensible au renvoi énergétique de la planète, elle est un indicateur très précis de la prédisposition submergeante du mental sur la Terre. L’ionosphère existe en tant qu’aura de la Terre…

L’ionosphère est la couche de l’atmosphère qui existe au-dessus de la stratosphère, commençant environ à 100 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre et s’étendant sur plusieurs centaines de kilomètres dans l’espace. Elle forme une barrière protectrice autour de la Terre, préservant l’équilibre et l’intensité avec laquelle la matière est attirée vers la surface terrestre, et protégeant la Terre en filtrant les excès de chaleur, les radiations et les nombreuses toxines. La Terre fonctionne tranquillement aussi longtemps que prévalent ces conditions atmosphériques nourrissantes. La destruction de ce bouclier protecteur par les explosions nucléaires ou autres moyens mécaniques semblables, ou par la négativité qui s’accumule de façon implacable et accablante, peut provoquer la fin de l’ionosphère et ainsi de la Planète Terre sous la forme que connaissez.

A journey to the stars
Meredith Lady Young

Publié dans:PENSEE |on 6 mai, 2012 |Pas de commentaires »

La Pensée

 

Nous sommes faits de la somme de nos pensées.  Décidez dès maintenant quelles seront celles qui seront les plus nombreuses en vous et pèseront le plus lourd dans la balance.

 Ensuite, c’est l’observation de ses paroles, le prolongement de vos pensées, qui se fait à un niveau plus haut car si les pensées appartiennent au corps mental, assurément que la parole est associée au corps sentimental, l’expression de votre héritage des quatre premiers corps.  C’est pour cette raison que vous avez le langage le plus complexe de toutes les espèces sur la terre.  Les prémisses du langage débutent avec les réactions du corps émotionnel, se structurent avec les constatations du corps mental et deviennent réflexions avec le corps sentimental, etc.  Donc, c’est dans le corps de l’amour, le lien avec l’autre, qu’on peut mieux observer ses paroles et leurs impacts.

La Pensée dans PENSEE Si nos pensées nous définissent en tant que conscience individuelle, nos paroles nous précisent en tant que conscience collective.  Bien des paroles sont éphémères et semblent refléter un sentiment du moment.  Mais soyez attentif car les sentiments sont toujours le prolongement durable de pensées qui elles-mêmes prolongent des émotions qui elles-mêmes prolongent des sensations.  Il ne vous est pas demandé de contrôler vos paroles ni vos pensées à la source.  Mais de les observer pour mettre en lumière leur contenu.  Cela les actualise dans leur essence et vous donne le choix de les répéter ou de les arrêter en connaissance de cause. 

 Vouloir annuler un comportement par son interdit c’est simplement croire que l’ignorer va le faire disparaître.  L’ignorance n’amène jamais l’élévation de la conscience.

 Cela peut être difficile parfois de différencier les paroles qui nous font régresser ou font régresser les autres de celles qui font progresser.  Mais du point de vue plus élevé du corps amoureux, siège de la compréhension, il n’y a pas d’équivoque.  Nos paroles servent-elles à nous rapprocher, à nous unir aux autres ou au contraire, à nous en éloigner, à nous en séparer?  Nos paroles sont-elles des limites exagérées qui freinent nos progrès et élèvent des barrières entre nous et les autres ou si à l’opposé, stimulent-elles notre évolution et construisent-elles des ponts entre les individus?  Parlons-nous généralement pour se rapetisser et rapetisser les autres ou dans l’autre sens, pour se grandir et grandir les autres?  On ne peut rattraper une parole lancée ni se taire à jamais pour éviter les maladresses.  Mais quand on remonte à la source d’une parole qui nous a particulièrement frappée par son impact négatif sur nous ou sur l’autre et qu’on en décode sa raison, on peut commencer à manifester son contraire.

  Qu’aimeriez-vous entendre de la bouche des autres?  Soyez consciemment honnête et commencez dès maintenant à le dire aux autres.  Vous pouvez exprimer sur vous et sur l’autre des commentaires qui peuvent déranger, déséquilibrer, mais si c’est fait pour améliorer la compréhension et consolider les liens entre les individus, cela est naturel.  Cependant,  rappelez-vous toujours que si vous avez assez de salive pour critiquer, vous devez en avoir aussi assez pour complimenter.  Si vous portez attention sur ce qui vous fait du bien chez l’autre et l’exprimez, si vous prenez conscience de toutes les stimulations plaisantes qui vous parviennent de votre entourage et l’exprimez en mots, cela les prolongent et les densifient dans votre vie.  Vos paroles peuvent devenir des prières constantes qui exaucent vos voeux, ceux de vos proches, et tendent à bâtir une harmonie d’ensemble.

 Enfin, ce sont vos actes que vous devez observer.  Ils sont associés au corps amoureux parce qu’ils sont un geste vers soi ou vers l’autre, le reste de l’univers.  On ne peut examiner objectivement ses actes qu’à partir du sixième corps, celui des concepts, des principes qui régissent l’univers.  Pour mettre en évidence leurs racine cachée, il faut faire à rebours le cycle qu’une action découle d’un sentiment, découle d’une pensée, découle d’une émotion, découle d’une sensation.  Si votre sixième corps ou même votre cinquième corps est peu développé, vous pouvez demander l’aide du corps correspondant appartenant à votre être suprême, votre moi supérieur.  L’héritage des corps plus vastes peut nous être accessible en tout temps.  Il suffit d’y croire et d’établir le contact.  Il y a toujours une conscience plus grande associée à chacun de nos corps dans lequel il est en mouvance.

 Cela peut être difficile parfois de se regarder agir et de discerner nos actes qui nous font avancer en rapport à ceux qui nous font stagner ou même reculer.  Connaître les motivations profondes, en comprendre l’essence pour mieux voir l’intention derrière un geste, est parfois vital. Mais ce n’est pas au début du cycle, avant le geste, qu’il faut réfléchir mais à sa fin, dans ses conséquences sur sa vie et celle des autres.  Quoique l’on en pense, de trop réfléchir avant de poser un geste est le limiter et brimer ses pulsions premières. C’est difficile à comprendre mais un geste réfléchi n’est pas source de découverte mais une répétition du déjà vu. Un nouveau geste doit s’appuyer sur l’ensemble des réflexions découlant des gestes passés et non être contrôlé par les émotions, les pensées, les sentiments posés sur ce geste.  Advienne que pourra, la découverte de l’inconnu, de champs plus vastes, est primordiale à l’évolution.  La seule règle à respecter est que ce geste ne cause pas une régression grave à soi ou à un autre être.

   Vos actes vous reflètent-ils vraiment?  Est-ce que vos différents corps s’harmonisent dans cette intention?  Est-ce que l’enthousiasme et la satisfaction profonde sont présents dans cette action?  Comme un rituel sacré, est-ce que vos gestes sont un hommage constant à la vie qui s’exprime à travers vous?  Dans cette danse continuelle, vous pouvez y célébrer votre grandeur unique tout en respectant le ballet d’ensemble.

200px-RobertFuddBewusstsein17Jh dans PENSEE Je répète qu’examiner ses pensées, ses paroles et ses actes en les actualisant à sa conscience pour tenter de les transformer ne doit pas être une sorte de contrôle pour mieux les refouler dans l’inconscient et ainsi être influencé d’une façon encore plus insidieuse.  Un désir sincère de progrès passe par la remise en question et en profondeur de ces trois éléments fondamentaux à l’expression de la vie.

La prise de conscience aiguë de ses propres limites est en soi un premier pas pour dépasser ces mêmes limites.

 Que pensez-vous à propos de vous, des autres, votre passé, votre présent, votre futur?  Est-ce que vos paroles reflètent la meilleure partie de vous?  Est-ce que vos actes sont toujours remplis de bienveillance, de respect et d’amour?  Est-ce que les trois sont en symbiose comme leurs corps respectifs?  Élevez vos pensées pour qu’elles deviennent une méditation positive constante.  Élevez vos paroles pour qu’elles deviennent prières édifiantes pour vous-même et les autres.  Élevez vos actes pour qu’ils deviennent rituels sacrés à la gloire de votre moi Divin.

    Tout ce que l’on fait mérite d’être bien fait.  Il n’y a rien de profane.  Tout est spirituel car tout découle de l’essence Divine.  Plus on prend conscience de chacune de ses manifestations, plus on les  modifie et transforme ainsi son présent qui se reflète dans son passé et son futur.

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR

                     COLIN CHABOT – retrouvez les écrits en son entier ici : http://www.music-close-to-silence.net/a_lorigine_de_tout.pdf

Publié dans:PENSEE |on 1 mai, 2012 |Pas de commentaires »

La fenêtre ouverte

 

Nous allons méditer ensemble… comme lorsqu’on laisse la fenêtre ouverte et que l’air entre à sa guise. La méditation c’est tout ce que l’air apporte, c’est tout ce qu’est le vent… Il faut qu’elle soit ouverte par amour, par affection, en toute liberté, et pas dans l’attente de quelque chose. Voilà ce qu’est cet état de beauté, cet état de l’esprit qui voit mais ne demande rien.

Avoir pleinement conscience des choses est un état d’esprit extraordinaire – avoir conscience de son environnement, des La fenêtre ouverte dans PENSEE 7216f1b0arbres, de l’oiseau qui chante, du soleil levant, là derrière vous ; être attentif aux visages, aux sourires, à la boue qui couvre la route ; percevoir la beauté de ce pays, d’un arbre se détachant sur la rougeur du ciel, du friselis de l’eau -, avoir de toute chose une conscience sans choix. C’est ce que je vous invite à faire en chemin. Écoutez ces oiseaux, ne cherchez pas à les nommer, à en identifier l’espèce, écoutez simplement leurs bruits.

Écoutez le mouvement de vos pensées ; ne les contrôlez pas, ne les façonnez pas, ne dites pas : « Celle-ci est bonne, celle-là est mauvaise. » Mais accompagnez-en le mouvement. 

C’est cela, la conscience dénuée de tout choix, de toute condamnation, comparaison ou interprétation, et qui n’est qu’observation. Voilà qui rend l’esprit hautement sensitif.

Dans cet état de vigilance, il y a attention – mais point de contrôle ni de concentration.

Rien que l’attention. Autrement dit, vous êtes dans un même temps en train d’écouter les oiseaux, de voir le soleil se lever, d’entendre passer les voitures, d’être attentifs à vos pensées et à vos sentiments, et au mouvement dont est animée cette attention. Votre attention est globale, sans limites, et couvre non seulement le conscient, mais aussi l’inconscient.

Lorsque l’esprit est ainsi attentif, le processus d’association de la pensée prend fin naturellement et l’esprit devient tranquille. Alors de cette tranquillité surgit un tout autre mouvement… Cette méditation-là part de l’éternel et rejoint l’éternel, car le fondement sur lequel on s’appuie n’est plus le temps, mais la réalité.

Krishnamurti, La fenêtre ouverte

Publié dans:PENSEE |on 18 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Maîtriser ses pensées

    

Si l’être humain désire un jour pouvoir créer une société idéale, il devra comprendre et  appliquer cette deuxième loi. Apprendre à maîtriser ses pensées devra faire partie  intégrante de sa vie au même titre que se nourrir tous les jours.

 — Tu dois savoir, vous devez savoir, que toutes les pensées que vous avez dans le monde voyagent vers un point qui est défini par cette même pensée. Si elle ne trouve pas de récepteur pour recevoir et emmagasiner cette énergie générée, elle retourne alors à son créateur. C’est donc dire que plus vous émettez de mauvaises pensées, plus vous recevez de mauvaises pensées. Une mauvaise pensée ne peut rien créer. Imagine maintenant, si cette mauvaise pensée est dirigée vers un individu en particulier et que celui-ci est sur la bonne fréquence, même s’il n’en est pas conscient, il la retournera amplifiée. Car l’écho d’une pensée est toujours amplifié. Si ce n’était pas le cas, nous n’aurions aucun avantage à créer des pensées. De toute façon, vous connaissez déjà cela.

tubes mer Quand vous parlez de choc en retour, c’est exactement à cela que vous faites allusion. Donc, la pensée est amplifiée et c’est de cette façon que le processus de création peut commencer. Une pensée créatrice n’est jamais négative. Les pensées négatives font en sorte de maintenir l’homme et la femme dans l’ignorance de leurs véritables pouvoirs. Si vous espérez bâtir une nouvelle société gouvernée selon les lois universelles de la création où règnent paix et amour, vous devez absolument apprendre à maîtriser vos pensées. Au fur et à mesure du déroulement de ce processus, vous deviendrez de plus en plus conscients de la vie qui vous entoure. En devenant conscients de cette vie, vous apprendrez à être respectueux à son égard. Vous pourrez alors lui ordonner et elle vous obéira, car vous faites partie de la race des créateurs. Dès le moment où vous serez capables de contrôler totalement vos pensées, votre puissance sera telle que vous deviendrez les bâtisseurs de votre propre destinée. La conscience est la science du nouveau monde.

 

extrait du livre LE MESSAGER : http://expressorion.com/Le_Messager.pdf

Publié dans:PENSEE |on 14 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Maîtrise de la pensée

Attestations scientifiques de 
l’influence des pensées et des sentiments sur la matière

Les personnes qui ont expérimenté les processus de maitrise des pensées et des sentiments et en ont constaté les effets ne doutent pas de leur influence sur les manifestations physiques. L’expérience directe est la meilleure façon d’approcher une vérité. Toutefois, nos esprits réticents et suspicieux ont besoin d’approches plus scientifiques. En voici quelques-unes.

La pensée influence la croissance des plantes

fleurBeaucoup de gens ont constaté l’influence que nous pouvons avoir sur le développement des plantes en leur parlant affectueusement. Dans les années 1980, Tamila Rechetnikova, une chercheuse du groupe d’études bioénergétiques de l’Université de Kiev (Ukraine), a mené des observations sur l’influence de la pensée sur la croissance de semences de blé. À certaines semences, l’opérateur commandait de croitre, à d’autres de ne pas croitre, et un troisième groupe de semences servait de témoin de comparaison. Les résultats sont significatifs. Ils sont plus marqués si la pensée est émise par un groupe de personnes.

Dans une autre expérience, l’opérateur modifiait la composition chimique des plantes par la pensée. Le résultat: « Un opérateur avait réduit de 30% la teneur des graines en calcium et de 26% en zinc. Un autre avait augmenté de 4% et de 40% respectivement leur teneur en calcium et manganèse, et un autre encore avait fait croitre de 53% la teneur en magnésium.

Source: AURA-Z n°1, mars 1993, reporté dans le site Quant’Homme

Les états émotionnels influencent l’ADN

fleurUne expérience démontrant l’influence des états émotionnels sur la forme de la molécule d’ADN a été réalisée à l’Institut HeartMath (voir présentation de cet Institut dans Codes et mémoires). De l’ADN humain a été enfermé dans un tube à essai et confié à un expérimentateur à qui on demandait de se focaliser sur une intention. Le degré d’enroulement ou de déroulement de la molécule d’ADN a été estimé avant et après par la mesure de l’absorption de lumière ultraviolette. L’expérience a été reproduite 28 fois avec 28 expérimentateurs différents.

Les résultats montrent que la forme de l’ADN change en fonction des états émotionnels de l’expérimentateur. Quand l’expérimentateur rayonne gratitude, amour et estime, l’ADN se relâche et s’allonge. Quand il reçoit une atmosphère de colère, frustration, stress, l’ADN se resserre et se raccourcit. De nombreux codons (éléments d’un gène) sont court-circuités (codons: voir ADN moléculaire). Ils redeviennent actifs lorsqu’on leur redonne des sentiments d’amour et de gratitude.

D’après Modulation of DNA Conformation by Heart-Focused Intention, R. McCraty, M. Atkinson, D. Tomasino, Institut Harthmath, Boulder Creek, Californie, États-Unis, 2003 – voir aussi un compte-rendu en français (approximatif)

Publié dans:MAITRISE, PENSEE |on 13 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Mes pensées et mes sentiments

La manifestation physique de mes pensées

est contrôlée par mes sentiments

C’est notre réaction émotionnelle, la façon dont nous sommes affectés agréablement ou désagréablement, qui détermine la manifestation concrète d’une pensée inconsciente ou d’un désir conscient. La loi physique est que la pensée va être réalisée, non en accord avec la formulation du désir lui-même, mais conformément aux émotions et aux sentiments qu’il suscite intérieurement. Voici comment.

Toute pensée suscite en nous une réaction émotionnelle, même légère. Exemple: Je vais bientôt déménager. A cette idée, je peux associer le ras-le-bol de mon appartement actuel, le soulagement d’être débarrassé du bruit environnant actuel, la peur de la fatigue engendrée, l’appréhension de ce que je vais trouver dans ma nouvelle résidence, la joie d’un meilleur environnement. Donc, à une même information, nous pouvons réagir émotionnellement de façon très diverse.

C’est le sentiment que nous éprouvons par rapport à notre désir qui détermine la forme matérielle qui se manifeste en réponse à ce désir. C’est notre ressenti qui est le véritable message que nous envoyons à l’univers. La pensée d’un désir s’imprime comme un nouveau potentiel de réalisation, mais c’est le sentiment correspondant qui est notre véritable pouvoir magnétique d’attraction. Selon que le sentiment correspondant est positif ou négatif, il attirera la réalisation de la pensée ou son contraire. Il est indispensable de comprendre cette loi pour comprendre comment nous créons notre vie, le plus souvent à notre insu.

Mes pensées et mes sentiments dans PENSEE prière-203x300Ce point fondamental n’a pas été mis en lumière ni même mentionné dans la plupart des ouvrages traitant de pensée positive, de visualisation créatrice (voir Puissance de l’imaginaire) et de loi d’attraction. C’est le message le plus important de cet article. Je le dois aux écrits de Esther et Jerry Hicks, ainsi qu’à ceux de Soria et d’autres (voir En savoir plus).

Des exemples pour mieux comprendre

Si vous passez du temps à ruminer dans votre tête une chose que vous n’aimez pas, vous allez attirer la chose que vous n’aimez pas. Par exemple si vous redoutez la rencontre avec une personne détestable, et qu’à cette idée vous ressentez de la colère vis-à-vis d’elle, vous allez non seulement attirer cette rencontre, mais de plus elle sera conflictuelle. En effet, à l’idée de la rencontre, vous émettez un sentiment négatif. Vous attirez donc l’événement et l’émotion négative associée.

Quand vous pensez à quelque chose que vous ne désirez pas, comme le cancer par exemple, et que vous ressentez l’émotion négative que vous appelez l’effroi ou la peur, les deux sont en harmonie, et ce cancer est alors en voie de se manifester… Lorsque vous pensez à quelque chose que vous désirez vraiment, une parfaite santé par exemple, et que vous sentez une émotion positive de paix et de joie, il y a harmonie et cette santé parfaite est en voie de se manifester. (E.&J.Hicks, Le pouvoir de créer)

La différence des formulations semble subtile sur le plan de l’idée, les deux exprimant le même désir, celui de la santé. Mais elles sont fondamentalement différentes sur le plan du ressenti, car l’une est négative et l’autre positive. Si vous formulez que vous voulez une santé parfaite, tout en ressentant la colère qu’elle ne vous soit pas accordée, alors les deux ne sont pas en harmonie, et votre désir ne sera pas exaucé. Si vous désirez une chose, sa manifestation dépend de l’émotion que vous éprouvez. Si vous ressentez le manque et la frustration de ne pas avoir cette chose, alors vous attirez le manque de cette chose.

Voici d’autres exemples. Vous voulez absolument un(e) partenaire parce que vous vous sentez seul(e), vous en ressentez le manque et vous êtes triste ou en colère: attendez-vous à rencontrer des personnes qui vont créer en vous le manque, la colère et la tristesse. Et – remarquez comme c’est puissant – votre expérience vous renforcera dans votre sentiment négatif. Vous y trouverez la confirmation que personne ne veut de vous, ou que vous ne pouvez faire confiance à personne. Si vous avez tenté de vous représenter dans les détails l’objet de votre désir, vous en conclurez que la technique de visualisation ne fonctionne pas.

Si vous pensez que vous n’êtes pas beau, si cela vous obsède, vous le devenez et vous attirez des remarques qui vous le confirment. Si vous constatez que vous êtes pauvre, et que vous en nourrissez du ressentiment ou de la peur, vous entretenez la pauvreté ou vous l’attirez vraiment.

Au cours de nos journées, des centaines, des milliers de pensées de désirs nous traversent, très fugitives. Plus une pensée nous revient en tête, plus elle nous occupe l’esprit, et plus elle attire sa manifestation correspondante. Si nous sommes préoccupés par la crainte de ce qui peut nous arriver de nocif, nous envoyons un message de crainte à l’Univers et il nous renvoie ce que nous voulons éviter.

Mais nous pouvons apprendre à modifier nos sentiments en changeant notre regard sur les événements et les personnes. Nous pouvons l’orienter vers l’estime, la joie, la gratitude, et dans ce cas, nous attirons des événements qui nous procurent fierté, joie et gratitude.

 

Publié dans:PENSEE |on 9 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Des personnes peuvent-elles nuire par la pensée ?

Supposons qu’une personne désire créer des conditions de vie qui lui semblent meilleures de son point de vue, mais qui ont des conséquences néfastes pour quelqu’un d’autre. Ce cas de figure est extrêmement fréquent, n’est-ce pas? C’est par exemple le cas de quelqu’un qui se sent écrasé ou ignoré par les autres, et qui cherche à conquérir une place, un territoire ou un pouvoir, au détriment d’une autre personne. C’est aussi le cas de quelqu’un qui s’est senti blessé par les actes de quelqu’un d’autre, qui l’accuse de son malheur, nourrit du ressentiment et désire le punir. Comment l’univers va-t-il répondre à de telles requêtes? Dans quelle mesure une personne peut-elle attirer par ses sentiments et ses Des personnes peuvent-elles nuire par la pensée ? dans PENSEEpensées négatives, des conditions et des événements nuisibles à une autre personne?

Dans ces scénarios, il y a une personne qui veut nuire et une autre qui en est la victime. Celle qui cherche à nuire rêve d’arriver à ses fins par l’intimidation ou la séduction, donc par une sorte de manipulation de l’autre. Pour simplifier, appelons-la le manipulateur. Examinons comment fonctionne la loi d’attraction magnétique du point de vue du manipulateur et du point de vue de la victime.

La victime ne peut être la cible des intentions malveillantes d’un manipulateur que si elle attire elle-même cet événement dans sa vie. C’est le cas si elle entretient au fond d’elle des sentiments qui sont en résonance avec cette situation. Si elle se sent petite et quantité négligeable, elle crée vibratoirement les conditions d’une position où elle sera réellement considérée comme négligeable. La sous-estime de soi, la honte de soi, le sentiment de culpabilité, attirent des situations de soumission et offrent un terrain fertile à la pensée du manipulateur. La peur ou l’idée d’être une victime de la vie attirent le préjudice et la victime en subit réellement les effets dommageables. Sa douleur est la façon dont son être intérieur lui intime de changer de toute urgence ses sentiments négatifs. Ils ont leur origine dans certains vécus antérieurs, le plus souvent dans sa petite enfance.

Lorsque le manipulateur forme le désir d’avoir une emprise sur une autre personne, lorsqu’il exige d’une personne qu’elle réponde à ses demandes, qu’est-ce qui sous-tend son désir? Est-ce la représentation du bonheur que cela va lui procurer? Non, c’est la peur de manquer de ce qu’il désire, d’être dans le manque. C’est la croyance que s’il n’a pas ce qu’il désire, il n’a rien. Et s’il n’a rien, il ne peut montrer son pouvoir, il n’est rien. Le manipulateur lutte pour obtenir sa sécurité matérielle et sa reconnaissance par le pouvoir. Il est animé de sentiments d’adversité. Il n’est pas aimé mais craint ou courtisé. Il attire à lui des manifestations d’égoïsme et des conflits.

En outre, le pouvoir qu’il obtient dépend entièrement de l’obéissance des autres. Il est donc fragile. Le manipulateur est toujours vigilant et tendu comme un guerrier qui défend son territoire. Il vit dans la crainte que le pouvoir lui échappe, que ce pouvoir ne soit pas suffisamment étendu, qu’il ne puisse plus le maintenir (voir Pouvoir et manipulation). Il attire donc des événements de perte. Lorsqu’il perd, il est très contrarié. Certains se sentent finis et se suicident.

De même que la victime, le manipulateur est un être souffrant, habité par la crainte, la sous-estime et l’insécurité, même s’il ne veut pas le reconnaitre. Il ignore son pouvoir intérieur et cherche à l’obtenir des autres. En fait, victimes et manipulateurs présentent le même problème de fond: le manque d’amour et de confiance. C’est la stratégie qu’ils ont élaborée pour survivre au sentiment de séparation qui est différente. Quelquefois, une personne est à la fois victime et manipulatrice. Elle manipule en montrant combien elle est victime.

8224%20zen dans POUVOIRSi le pouvoir associé à la manipulation est malsain, il existe un pouvoir sain basé sur l’écoute, le respect et la bienveillance. Bien des gens de pouvoir sont motivés par des sentiments positifs pour le bien de leur entourage. Si le manipulateur comprend la puissance magnétique des sentiments et décortique les fondements de sa vie, s’il accepte d’observer ses peurs profondes, s’il les transmute en sincérité et en générosité, alors il a la possibilité de transformer sa vie, de vivre dans la puissance paisible et dans l’abondance, sans nuire aux autres. Il y gagne beaucoup: la détente et la légèreté. Quant à la victime, si elle tire les leçons de ses souffrances, démantèle ses scénarios intérieurs négatifs, trouve sa puissance paisible, les déconvenues de sa vie ne seront plus nécessaires et disparaitront.

Publié dans:PENSEE, POUVOIR |on 31 mars, 2012 |Pas de commentaires »

Invitation FORUM de discussion

 BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Invitation FORUM de discussion dans 2007 - PREDICTIONS 150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur Le forum que je viens de créer, c’est un nouvel espace de discussion supplémentaire et complémentaire….

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/        

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca dans 2008 - PREDICTIONS

Projection de pensées

 

Les événements de ma vie sont la projection de mes pensées

Les circonstances et les conditions de notre vie ne se produisent pas selon que nous avons de la chance ou pas de chance. Pas plus qu’elles ne sont ordonnées par un Dieu ou des dieux qui nous mettent à l’épreuve, nous récompensent ou nous punissent (voir Le sens de la vie). Elles ne sont pas non plus le résultat direct de nos actions.

Ce que nous vivons dans notre quotidien, dans les domaines de notre santé, de notre profession, de nos finances, de nos relations, etc. est la représentation sous forme physique de nos pensées. Ce qui nous vivons est le résultat physique du magnétisme de notre esprit. Ce qui nous arrive, c’est nous qui le créons, consciemment ou inconsciemment.

Projection de pensées dans PENSEE 350px-Le_songe_de_la_raisonNotre esprit fonctionne comme un aimant. Il gère des pensées abstraites, des concepts, des croyances, des envies, des peurs. Ces pensées attirent la « matière » qui les revêt d’une forme physique (voir encadré Le magnétisme des émotions). Des approches scientifiques étudiant l’influence de la pensée sur l’organisation de la matière sont rapportées en fin de cet article (voir Annexes).

On peut aussi donner l’analogie suivante: le monde « réel » (physique) est un écran holographique en 3D tout autour de nous, sur lequel un film est projeté. Ce film est une représentation du contenu abstrait de notre esprit. La science-fiction a intuitivement saisi cette vérité et en a tiré parti dans certains ouvrages et films.

Affirmer que ce que vous vivez soit la projection de vos pensées peut vous paraitre difficile à accepter, car cela semble en contradiction avec ce que vous ressentez. Ce que je vis actuellement est pénible et douloureux, je ne le veux pas, ce n’est pas possible que ce soit moi qui le crée. Pourtant, c’est bien le cas, mais cela se passe en-dehors de votre volonté. Votre cerveau est parcouru de pensées que vous ne percevez pas, enfouies dans votre inconscient, des idées, des croyances, des jugements sur vous-même et sur le monde.

Une deuxième objection peut vous venir à l’esprit. Ces phénomènes que je suis censé créer autour de moi dans le monde réel, je ne suis pas le seul à les constater, ils sont une réalité pour tout le monde. Ce sont des événements objectifs qui existent en-dehors de moi. Mes proches, ma communauté, peuvent en témoigner également. Pourquoi serait-ce moi qui les crée? Il est exact que certains événements affectent toute la communauté familiale, la communauté locale ou nationale, ou l’humanité entière. Ils sont le produit du magnétisme de pensées émises par l’ensemble de la collectivité.

Mais ce qui est crucial, c’est comment chacun ressent personnellement l’événement collectif selon sa sensibilité. L’un restera un observateur compréhensif et paisible alors qu’un autre se sentira menacé ou lésé, et qu’un autre encore se sentira stimulé pour éclaircir ou modifier certaines facettes de sa vie. Ce qui importe dans votre vie, si vous réfléchissez bien, ce n’est pas l’événement en soi, mais bien comment il vous affecte, de façon heureuse ou pénible. Vous ne créez pas l’événement collectif lui-même, mais vous créez votre situation relative à cet événement.

Publié dans:PENSEE |on 8 mars, 2012 |Pas de commentaires »

La Maîtrise des sentiments et des pensées


L’état de maitrise consiste à maitriser ses pensées, ses émotions et ses actes, en comprenant qui on est et en laissant s’exprimer l’être intérieur. Mais que signifie maitriser? Maitriser n’est pas refouler, faire barrage à des impulsions non contrôlées. Cette attitude de contrôle n’est pas forcément saine. Il y a une différence énorme entre réprimer une impulsion (contrôle, refoulement) et tarir la source de cette impulsion (maitrise).

Maîtriser, c’est d’abord observer ses réactions émotionnelles et mentales, les accueillir sans jugement et sans résistance, puis en comprendre l’origine, afin de les désamorcer. Puis atteindre un degré de quiétude et de calme parfait en toutes circonstances.

Il est possible de maitriser ses sentiments en maitrisant sa pensée. Un sentiment est la résultante d’une pensée. Par exemple, si je dois prendre le train pour aller voir un ami cher, et que le train est en grève, je peux ressentir de la colère contre les employés. Cela est dû à la pensée que je dois absolument voir cet ami et que j’en attends des bénéfices (de l’amitié). Mais je peux orienter ma pensée, et considérer que par cette grève, la vie me conduit vers des voies à explorer qui peuvent être riches d’enseignements pour moi, et même m’apporter des cadeaux. Si j’accepte ce détournement de mon programme et que je m’en remets à la vie, je peux découvrir que cet arrêt en gare me donne l’occasion de sortir de ma condition habituelle, et me mettre en contact avec des choses intéressantes que j’aurais autrement ignorées: rencontres et échanges avec les gens, visites, repos, etc. Alors mon sentiment de colère devient le calme, la joie et la gratitude.

http://www.spirit-science.fr/doc_spirit/spiritualite.html

Publié dans:PENSEE |on 7 mars, 2012 |Pas de commentaires »

CONTROLER SES ENERGIES

CONTROLER SES ENERGIES par la pensée 

Gif fleurs coquelicotLa clé pour retrouver votre merveilleux sentiment de pouvoir personnel et de contrôle consiste à décider dès cet instant, peu importe comment vous vous sentez, que vous ferez toujours de votre mieux pour tirer le meilleur parti possible de chaque situation. Parmi les pensées auxquelles vous avez accès, choisissez celle qui suscite les meilleurs sentiments possibles. Si vous persistez dans cette voie, vous réaliserez rapidement que vous vous sentez merveilleusement bien. Voilà la bonne manière de faire ! 

Il faut trouver la pensée qui suscite les meilleurs sentiments possibles en vous, puis chercher à ressentir toujours davantage de soulagement. Souvenez-vous de ce qui suit: 

  •  
    • La rage vous soulage de la dépression, de la tristesse, du désespoir, de la peur, de la culpabilité ou de l’impuissance. 
    • Le désir de vengeance vous soulage de la rage. 
    • La colère vous soulage du désir de vengeance. 
    • L’expression de reproches vous soulage de la colère. 
    • L’accablement vous soulage du désir d’exprimer des reproches. 
    • L’irritation vous soulage de l’accablement. 
    • Le pessimisme vous soulage de l’irritation. 
    • L espoir vous soulage du pessimisme. 
    • L’optimisme vous soulage de l’espoir. 
    • La confiance vous soulage de l’optimisme. 
    • La joie vous soulage de la confiance. 

Avec le temps et de la pratique, vous deviendrez très compétent pour saisir le sens de ce qui vous est communiqué par votre système de guidance émotionnelle. Dès l’instant où vous aurez pris la ferme décision d’aspirer continuellement à ressentir le soulagement apporté par un émotion améliorée, vous en viendrez à vous sentir bien la plupart du temps et vous accepterez de vivre toutes les choses que vous désirez. 

Il vous faut porter attention à ce que vous ressentez afin de mieux comprendre tout ce qui survient dans votre vie. Ce que vous ressentez – dont le sentiment de soulagement découvert en choisissant les pensées faisant naître les meilleurs sentiments possibles en vous – s’avère votre seul moyen de mesurer ce que vous attirez dans votre existence… 

Avez-vous le sentiment que votre désir est la prochaine étape logique 

Votre aptitude à user de votre imagination fera venir plus rapidement à vous les prochaines étapes logiques. Vous pouvez essayer d’imaginer comment éliminer les défauts d’un quelconque projet; vous n’avez pas à fabriquer quoi que ce soit, puisque vous pouvez tout faire cela dans votre esprit. Nous ne parlons pas ici de votre prochaine action logique. Nous· vous disons simplement de vous servir de votre imagination jusqu’à ce que votre grand rêve vous semble si familier que sa manifestation sera la prochaine étape logique… 

Quand un désir vous paraît inatteignable, il n’est pas sur le point de se manifester. Par contre, s’il semble être la prochaine étape logique, alors il est à la toute veille de se manifester. 

Barre de Séparation

Abraham, Esher et Jerry Hicks Par ABRAHAM Esher et Jerry Hicks – Extraits du livre Créateurs d’avant-garde p. 93-125 Ariane Éditions, 2006 

Publié dans:PENSEE |on 5 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

La visualisation (et pensée magique)

gifs hotelleriePour que l’être reconnaisse ses pouvoirs de création et puisse réellement les utiliser sans se leurrer, il lui faille comprendre le processus de création dans l’univers. Il est le véritable créateur de sa vie à partir de sa pulsion de vie, et sa puissance créatrice est un joyau dont il sous-estime très souvent l’ampleur et l’intensité. Ses pouvoirs de manifestation s’expriment par des intentions. L’intensité de sa conviction amplifie ses pouvoirs, et la visualisation (sa vision intérieure) lui permet de donner une forme à son intention, à ce qu’il veut manifester ou attirer à lui. 

La visualisation ou l’imagerie mentale aide l’individu à canaliser et à orienter son énergie vers ce qu’il souhaite créer. Dans l’exercice de ses pouvoirs de guérison, il recourra à la visualisation pour mieux ressentir la communication avec les cellules et imager sa volonté, par exemple. Dans l’utilisation de ses pouvoirs de manifestation, il se servira de la visualisation pour mieux ressentir et orienter vers leur cible les faisceaux de lumière qu’il crée, pour définir l’objet à attirer ou la situation à provoquer. 

La visualisation est une aide qui accompagne l’intention, elle-même imprégnée de l’énergie de la trilogie énergétique. La puissance des pouvoirs de création est le résultat de l’intensité de l’énergie de la volonté, de la conscience et de l’amour. 

Cependant, la visualisation n’est pas un pouvoir et elle n’a pas de puissance en elle-même

La croyance au pouvoir de la visualisation est un piège important, car elle peut entraîner l’être dans la pensée magique que toutes les images qu’il crée et projette se manifesteront, qu’il n’a qu’à attendre les résultats, convaincu qu’ils se présenteront. La visualisation et la pensée magique, non basées sur une centration de l’être et son énergie, peuvent causer de grands torts. Par exemple, un individu pourrait visualiser qu’il est guéri de sa maladie et, de là, mettre un terme au processus de guérison, provoquant ainsi une détérioration importante de son état. Un homme pourrait aussi quitter le boulot qui lui procure un revenu, après avoir visualisé le travail de ses rêves se présenter à lui, ce qui pourrait le placer, ainsi que sa famille, dans une situation précaire. Quelqu’un d’autre pourrait visualiser qu’une nourriture malsaine se transforme en une nourriture vivante parfaite et, ainsi, causer des torts importants à son corps. 

Les pouvoirs de guérison et de manifestation sont bien réels, et tous les humains ont la capacité de se guérir sur le plan énergétique. Tous ont le pouvoir de manifester l’emploi de leurs rêves, de provoquer une transmutation de la nourriture, mais non à partir d’une simple visualisation ou d’une pensée magique ou positive. 

Les pouvoirs créateurs utilisent la visualisation dans la mesure où ils sont en phase et soutenus par de véritables assises: 

  • l’intensification de la trilogie énergétique: 1es énergies de volonté, d’amour, de conscience ; 

  • l’élévation du rythme vibratoire et les retrouvailles de sa fréquence fondamentale; 

  • l’amplification de son champ magnétique ; 

  • l’expression d’une intention claire et pure délivrée de tout désir ; 

  • la méditation et la contemplation ; 

  • l’expression en accord avec la loi d’attraction, et l’observation des synchronicités. 

gifs étoilesgifs étoilesgifs étoilesgifs étoilesgifs étoiles

Source : Extrait du livre Manifester ses pouvoirs spirituels, p. 31 à 43 Ariane Éditions, 2009 – par Pierre Lessard et Maître Saint-Germain –  

Publié dans:PENSEE |on 28 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

FORME PENSEE

Gif cupidonquestions-réponses relatives au sujet donné par Benjamin Creme, héraut Hiérarchique chargé d’annoncer la venue de l’Avatar du Nouvel Age. Livrées premièrement dans la revue Partage International, elles furent ensuite compilées dans le deuxième tome : La mission de Maitreya, Benjamin Creme, Partage Publication, p.614 



Pouvez-vous dire avec précision ce qu’est une forme-pensée? (Juin 92) 

C’est une forme, une chose qui a été créée par la pensée. Une pensée peut-être d’ordre mental ou d’ordre astral/émotionnel. La grande majorité des gens est « polarisée astralement », ce qui signifie que le centre de leur vie se situe sur les plans astraux. De là, le fait que les gens tiennent pour réel tout ce qu’ils ressentent. Le principe du désir est le principe de base qui régit leur vie. C’est vrai pour presque tout le monde, telle est la condition humaine. C’est pourquoi nous connaissons souffrance et douleur sur en monde. 

Le Maître Djwal Khul, qui a transmis son enseignement par l’intermédiaire d’Alice Bailey, a écrit que le plus grand cadeau que nous puissions faire au monde consiste à élever notre conscience du plan astral au plan mental et de nous polariser ainsi sur le plan mental. De cette manière, nous mettons un terme au processus qui ternit l’enveloppe mentale du monde, remplie de forme-pensée obscures créés par l’humanité. 

Chaque fois que vous éprouvez une émotion : peur, souffrance, déception, vous créez une forme-pensée. Ces pensées émotionnelles poursuivent leur existence sur les niveaux astraux. Sur ces niveaux de l’astral, se trouvent des êtres décédés qui chaque « matin » se rendent au bureau ou descendent à la mine car c’est ce qu’ils faisaient au cours de leur vie sur Terre. Il le font parce qu’ils en ont crée les formes-pensées sur les plans astral, et qu’ils croient donc qu’il leur faut descendre à la mine, où ils sont torse nu et couverts de sueur, et où ils extraient du charbon -charbon irréel, car tout ce qui concerne l’astral est irréel. Ce sont les plans de l’illusion, créés par cette faculté que possède l’humanité de produire des formes-pensées. 

Au niveau le plus bas du désir, les formes-pensées représentent un obstacle à l’évolution mais au niveau le plus haut elles constituent une faculté créatrice. Quant cette faculté est appliqué sur les niveaux les plus élevés du plan mental par les Maîtres ou par les initiés du monde -les grands peintres, écrivains, scientifiques…- elle se trouve à l’origine de la littérature, de la musique, de la peinture ou des grandes découvertes. 
Au niveau moyen, ce ne sont que nos souffrances, nos blessures, nos peurs qui se reflètent sur le plan astral et forment ces pensées sombres et tristes qui entourent les gens et maintiennent l’humanité en esclavage. 

tirés de « la méditation de transmission« , édition française de 1995   

Publié dans:PENSEE |on 8 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

MIEUX PENSER

Parmi les pensées auxquelles vous avez accès, choisissez celle qui éveille le meilleur feeling 

 gifs la marine     Le fait de choisir une pensée différente donnera toujours lieu à une réponse émotionnelle différente. Vous pourriez donc envisager de choisir intentionnellement vos pensées afin qu’elles vous aident à vous sentir mieux. Ce serait certainement là une sage décision à prendre. Mieux encore, il vous serait facile d’affirmer ce qui suit:  » Je veux me sentir mieux et je vais donc tenter d’y parvenir en choisissant une pensée qui m’inspire vraiment de bons sentiments. «  Si vous avez décidé de  » suivre votre félicité « , mais que votre attention tout entière est centrée sur une situation de vie qui est tout sauf heureuse, votre décision de chercher votre bonheur ne pourra mener à la réussite espérée, car la Loi d’attraction ne peut vous fournir une pensée teintée d’une si importante différence vibratoire. Si, toutefois, vous décidez plutôt de vous orienter vers la pensée la plus positive à laquelle vous avez accès, cela peut être aisément réalisable. 

La clé vous permettant d’élever votre fréquence vibratoire consiste à être pleinement conscient de votre état d’être, voire ultrasensible par rapport à cela, car si vous n’avez pas conscience de ce que vous ressentez, vous ne pourrez comprendre dans quelle direction de l’échelle vibratoire vous mènent vos émotions. Il se pourrait même que vous fassiez un détour et reveniez à votre point de départ sans vous en rendre compte  ». 

Si, au contraire, vous prenez le temps de déterminer consciemment quelle émotion vous éprouvez, alors toute amélioration perçue quant à ce que vous ressentez sera le signe des progrès accomplis dans la réalisation de votre objectif. À l’inverse, toute intensification d’une émotion négative indiquera que vous allez dans la mauvaise direction. 

Par conséquent, une bonne façon de sentir votre montée dans cette échelle vibratoire de vos émotions se résume à toujours chercher à ressentir le sentiment de soulagement qui apparaît lorsque vous vous libérez d’une pensée teintée du désir de résister et que vous la remplacez par une pensée de consentement. Le courant de Bien-être afflue sans cesse à travers vous, et plus vous l’accueillerez de bon cœur, mieux vous vous sentirez. Plus vous lui résisterez, plus vous vous sentirez mal. 

barre de séparation

Extraits du livre Créateurs d’avant-garde p. 93-125 – Ariane Éditions, 2006 - Par ABRAHAM Esher et Jerry Hicks - 

Publié dans:PENSEE |on 28 juin, 2011 |Pas de commentaires »

Influence occulte

Influence occulte des Esprits sur nos pensées et sur nos actions.

Influence occulte dans PENSEE arton2840

Les Esprits influent-ils sur nos pensées et sur nos actions ? 

« Sous ce rapport leur influence est plus grande que vous ne croyez, car bien souvent ce sont eux qui vous dirigent. » 

Avons-nous des pensées qui nous sont propres, et d’autres qui nous sont suggérées ? 

« Votre âme est un Esprit qui pense ; vous n’ignorez pas que plusieurs pensées vous arrivent à la fois sur un même sujet, et souvent bien contraires les unes aux autres ; eh bien ! il y en a toujours de vous et de nous ; c’est ce qui vous met dans l’incertitude, parce que vous avez en vous deux idées qui se combattent. » 

Comment distinguer les pensées qui nous sont propres de celles qui nous sont suggérées ? 

« Lorsqu’une pensée est suggérée, c’est comme une voix qui vous parle. Les pensées propres sont en général celles du premier mouvement. Du reste, il n’y a pas un grand intérêt pour vous dans cette distinction, et il est souvent utile de ne pas le savoir : l’homme agit plus librement ; s’il se décide pour le bien, il le fait plus volontiers ; s’il prend le mauvais chemin, il n’en a que plus de responsabilité. » 

Les hommes d’intelligence et de génie puisent-ils toujours leurs idées dans leur propre fonds ? 

« Quelquefois, les idées viennent de leur propre Esprit, mais souvent elles leur sont suggérées par d’autres Esprits qui les jugent capables de les comprendre et dignes de les transmettre. Quand ils ne les trouvent pas en eux, ils font appel à l’inspiration ; c’est une évocation qu’ils font sans s’en douter. » 

S’il eût été utile que nous puissions distinguer clairement nos pensées propres de celles qui nous sont suggérées, Dieu nous en eût donné le moyen, comme il nous donne celui de distinguer le jour et la nuit. Quand une chose est dans le vague, c’est que cela doit être pour le bien. 

 On dit quelquefois que le premier mouvement est toujours bon ; cela est-il exact ? 

« Il peut être bon ou mauvais selon la nature de l’Esprit incarné. Il est toujours bon chez celui qui écoute les bonnes inspirations. » 

Comment distinguer si une pensée suggérée vient d’un bon ou d’un mauvais Esprit ? 

« Etudiez la chose ; les bons Esprits ne conseillent que le bien ; c’est à vous de distinguer. » 

Dans quel but les Esprits imparfaits nous poussent-ils au mal ? 

« Pour vous faire souffrir comme eux. » 

- Cela diminue-t-il leurs souffrances ? 

   « Non, mais ils le font par jalousie de voir des êtres plus heureux. » 

- Quelle nature de souffrance veulent-ils faire éprouver ? 

« Celles qui résultent d’être d’un ordre inférieur et éloigné de Dieu. » 

Pourquoi Dieu permet-il que des Esprits nous excitent au mal ? 

« Les Esprits imparfaits sont des instruments destinés à éprouver la foi et la constance des hommes dans le bien. Toi, étant Esprit, tu dois progresser dans la science de l’infini, c’est pour cela que tu passes par les épreuves du mal pour arriver au bien. Notre mission est de te mettre dans le bon chemin, et quand de mauvaises influences agissent sur toi, c’est que tu les appelles par le désir du mal, car les Esprits inférieurs viennent à ton aide dans le mal quand tu as la volonté de le commettre ; ils ne peuvent t’aider dans le mal que quand tu veux le mal. Si tu es enclin au meurtre, eh bien ! tu auras une nuée d’Esprits qui entretiendront cette pensée en toi ; mais aussi tu en as d’autres qui tâcheront de t’influencer en bien, ce qui fait que cela rétablit la balance et te laisse le maître. » 

C’est ainsi que Dieu laisse à notre conscience le choix de la route que nous devons suivre, et la liberté de céder à l’une ou à l’autre des influences contraires qui s’exercent sur nous.

livresf dans PENSEE

Peut-on s’affranchir de l’influence des Esprits qui sollicitent au mal ? 

« Oui, car ils ne s’attachent qu’à ceux qui les sollicitent par leurs désirs ou les attirent par leurs pensées. » 

Les Esprits dont l’influence est repoussée par la volonté renoncent-ils à leurs tentatives ? 

« Que veux-tu qu’ils fassent ? Quand il n’y a rien à faire, ils cèdent la place ; cependant, ils guettent le moment favorable, comme le chat guette la souris. » 

Par quel moyen peut-on neutraliser l’influence des mauvais Esprits ? 

« En faisant le bien, et en mettant toute votre confiance en Dieu, vous repoussez l’influence des Esprits inférieurs et vous détruisez l’empire qu’ils voulaient prendre sur vous. Gardez-vous d’écouter les suggestions des Esprits qui suscitent en vous de mauvaises pensées, qui soufflent la discorde entre vous, et qui excitent en vous toutes les mauvaises passions. Défiez-vous surtout de ceux qui exaltent votre orgueil, car ils vous prennent par votre faible. Voilà pourquoi Jésus vous fait dire dans l’oraison dominicale : Seigneur ! ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. » 

Les Esprits qui cherchent à nous induire au mal, et qui mettent ainsi à l’épreuve notre fermeté dans le bien, ont-ils reçu mission de le faire, et si c’est une mission qu’ils accomplissent en ont-ils la responsabilité ? 

« Nul Esprit ne reçoit la mission de faire le mal ; quand il le fait, c’est de sa propre volonté, et par conséquent il en subit les conséquences.  Dieu peut le lui laisser faire pour vous éprouver, mais il ne le lui commande pas, et c’est à vous de le repousser. » 

Lorsque nous éprouvons un sentiment d’angoisse, d’anxiété indéfinissable ou de satisfaction intérieure sans cause connue, cela tient-il uniquement à une disposition physique ? 

« C’est presque toujours un effet des communications que vous avez à votre insu avec les Esprits, ou que vous avez eues avec eux pendant le sommeil. » 

Les Esprits qui veulent nous exciter au mal ne font-ils que profiter des circonstances où nous nous trouvons, ou peuvent-ils faire naître ces circonstances ? 

« Ils profitent de la circonstance, mais souvent ils la provoquent en vous poussant à votre insu vers l’objet de votre convoitise. Ainsi, par exemple, un homme trouve sur son chemin une somme d’argent : ne crois pas que ce sont les Esprits qui ont apporté l’argent en cet endroit, mais ils peuvent donner à l’homme la pensée de se diriger de ce côté, et alors la pensée lui est suggérée par eux de s’en emparer, tandis que d’autres lui suggèrent celle de rendre cet argent à celui à qui il appartient.

 Il en est de même de toutes les autres tentations. » 

astrologue1

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~      

Publié dans:PENSEE |on 17 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Vidéos pensée positive

VIDEOS PENSEE POSITIVE

 Vidéos pensée positive dans PENSEE 000206AC 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

  

00020480 dans PENSEE

 

Publié dans:PENSEE |on 7 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Pénétration de la pensée

Pénétration de la pensée dans PENSEEPénétration de notre pensée  

Les Esprits voient-ils tout ce que nous faisons ? 

« Ils peuvent le voir, puisque vous en êtes sans cesse entourés ; mais chacun ne voit que les choses sur lesquelles il porte son attention ; car pour celles qui lui sont indifférentes, il ne s’en occupe pas. » 

Les Esprits peuvent-ils connaître nos plus secrètes pensées ? 

« Souvent, ils connaissent ce que vous voudriez vous cacher à vous-mêmes ; ni actes, ni pensées ne peuvent leur être dissimulés. » 

- D’après cela, il semblerait plus facile de cacher une chose à une personne vivante, que nous ne pouvons le faire à cette même personne après sa mort ? 

« Certainement, et quand vous vous croyez bien cachés, vous avez souvent une foule d’Esprits à côté de vous qui vous voient. 

Que pensent de nous les Esprits qui sont autour de nous et qui nous observent ? 

« Cela dépend. Les Esprits follets se rient des petites tracasseries qu’ils vous suscitent et se moquent de vos impatiences. Les Esprits sérieux vous plaignent de vos travers et tâchent de vous aider. »

 

barre-separation-6776606880 dans PENSEE

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~    

 

Publié dans:PENSEE |on 1 septembre, 2010 |Pas de commentaires »
12345

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3