Archive pour la catégorie 'O.V.N.I et E.T.'

Animaux et extraterrestres

  
défricheurs de conscience

téléchargement (2)

Et si nous nous mettions, l’espace d’un instant, à la place des animaux maltraités par l’homme ? C’est ce que propose le philosophe Richard David Precht à son fils dans son livre « Pourquoi j’existe ? », à travers une petite histoire qui ouvre les yeux plutôt deux fois qu’une !

Après avoir bien joué dans le parc d’à côté, Oskar a faim et nous nous dirigeons vers la Schönhauser Allee où nous nous achetons chacun une saucisse au curry que nous dévorons sur place, devant le stand. Et c’est à ce moment que me vient l’idée de poser une question à Oskar. Est-ce que ce que nous faisons en ce moment, manger une saucisse, est bien correct ? Car la saucisse est faite avec de la viande. Et cela nécessite que l’on tue des animaux, en l’occurrence des cochons. A-t-on le droit de faire ainsi mal aux animaux… ? Je raconte à Oskar l’histoire suivante : 

Imagine qu’un jour des êtres inconnus venus de l’espace débarquent sur notre planète. Des êtres comme dans le film américain à grand spectacle Independence Day : incroyablement intelligents et largement supérieurs à l’être humain. Comme on n’a pas toujours sous la main un président des Etats-Unis prêt à se sacrifier dans un avion de chasse et qu’il n’y a pas cette fois de génie méconnu pour paralyser les ordinateurs des extraterrestres grâce à des virus terrestres, ces êtres inconnus ne mettent pas longtemps à vaincre l’humanité et à la parquer dans des lieux fermés. Commence alors une période de terreur sans précédent. Les extraterrestres se servent des êtres humains à des fins d’expérimentations médicales ; avec leur peau, ils font des chaussures, des sièges d’automobile et des abat-jour ; ils utilisent même leurs cheveux, leurs os et leurs dents. En plus, ils mangent les humains, surtout les enfants et les bébés, parce qu’ils sont bien tendres et que leur chair est délicate. 

Un humain fraîchement tiré de son cachot afin de servir de cobaye pour la médecine se met à invectiver ces créatures venues d’ailleurs : « Comment pouvez-vous faire des choses pareilles ? Vous ne voyez donc pas que nous avons des sentiments, que vous nous faites mal ? Comment pouvez-vous prendre nos enfants pour les tuer et les manger ? Vous ne voyez pas à quel point nous souffrons ? Vous ne vous rendez pas compte à quel point vous êtes cruels et barbares ? Vous n’avez donc aucune pitié et aucun sens moral ? »

Les extraterrestres hochent la tête. « Oui, oui, dit l’un. Il est possible que nous soyons un peu cruels. Mais voyez-vous, poursuit-il, il se trouve que nous sommes très supérieurs à vous. Nous sommes plus intelligents et plus raisonnables, et nous pouvons faire un tas de choses dont vous êtes absolument incapables. Nous sommes une espèce qui vous dépasse et notre existence se situe à un niveau bien différent du vôtre. Regardez à quel point notre culture est fantastique ! Nos vaisseaux spatiaux volent à la vitesse de la lumière ! Et regardez maintenant votre misérable existence ! Il n’y a pas de comparaison ! Voilà pourquoi nous avons le droit de faire tout ce que nous voulons de vous. Comparée à la nôtre, votre vie n’a pas grande valeur. En plus, à supposer même que notre comportement ne soit pas très correct, il y a quand même une chose qui ne fait aucun doute et qui, pour nous, est plus importante que tout : vous êtes drôlement bons ! Miam ! »

Pourquoi j’existe ? , Richard David Prechtcouvmax_1829
Editions Belfond (Mai 2014 ; 160 pages) 

 Résumé :   Dans la lignée du Monde de Sophie, une initiation à la philosophie accessible, émouvante et pleine d’humour, pour petits et grands. On dit souvent que les enfants sont les vrais philosophes ; incroyablement curieux, ils veulent comprendre le pourquoi de toute chose et n’ont de cesse de connaître la réponse. Mais que dire à votre enfant quand il vous demande d’où vient la vie, pourquoi les gens ont des soucis ou ce que ça fait d’être une chauve-souris ? Dans ce petit livre passionnant, le philosophe Richard David Precht s’inspire de ses discussions avec son fils Oskar lors de leurs promenades dans Berlin. D’où viennent les noms des animaux ? Comment sait-on ce qui est juste ? Pourquoi se reconnaît-on dans un miroir ? A-t-on le droit de se débarrasser de la tante Bertha ? Échangeant interrogations et anecdotes, père et fils proposent des pistes de réflexion autour des grandes questions philosophiques que nous nous posons tous.

source INREES

 

Publié dans:ANIMAUX, O.V.N.I et E.T. |on 10 juin, 2014 |Pas de commentaires »

le mythe Extraterrestres

 

 images (46)

Et c’est pourquoi on voit des individus s’orienter vers les extraterrestres de façon excessive, en pensant qu’ils sont la race de Dieu, ou bien que Dieu ou le Messie viendra de cette provenance extraterrestre. Et de la même manière, ceux qui dans le fond ne sont pas religieux, ont les mêmes peurs que les bigots, ceux-là se mettent à craindre la présence extraterrestre, parce qu’en fait au fond d’eux-mêmes ils craignent le diable, plus que ce qu’ils attendent le bon Dieu. De nouveau superposition et c’est ainsi que l’extraterrestre devient l’indésirable.

Quand est-il en fait des extraterrestres, parce que malgré de tout ce que je t’ai dit, ton esprit ne sera tranquille que si je te dis : « Écoute ceux qui sont jaunes ils sont bons, ceux qui sont verts sont mauvais. »
(Rires dans la salle) Je connais tellement ton mental…

Si j’étais vois-tu un guide qui voudrait préserver à tout prix la sagesse, donc qui viserait à développer à tout prix la sagesse en toi et pas autre chose, je ne te répondrais pas. Je te prendrais par le haut du col et je t’emmènerais à l’endroit où il y a l’extraterrestre jaune et l’extraterrestre vert. Je te laisserais tout seul avec eux pour que tu saches, pour que tu devines et pour que l’instruction ainsi acquise soit une réalité et une sagesse.

Cependant, comme je sais que tu n’auras pas la patience d’attendre soit cette intuition, soit cette expérience, tout simplement parce que cette expérience peut être ne viendra jamais vers toi, car l’extraterrestre n’est pas quelque chose d’important dans la vie. Il n’est pas prévu qu’à un tel moment initiatique l’on rencontre la question extraterrestre, alors il est fort possible que tu ne rencontres jamais ces fameux extraterrestres. Donc je vais un petit peu happer le phénomène de l’expérience en créant en toi un climat. Ce climat je vais le construire en quelques mots.

Il y a la vie extraterrestre qui passe, parce qu’elle s’instruit, parce qu’elle veut tout voir, mais celle-ci n’a pas de pouvoir sur la terre, absolument aucun pouvoir. Toutes ces intelligences nous les connaissons parfaitement parce que nous répertorions absolument toutes les influences. Non seulement les influences internes, c’est-à-dire celles créés par les hommes, mais aussi les influences externes créées par les astres, les constellations et aussi par les autres formes de vie.

Ces vies extraterrestres n’ont aucun pouvoir sur la terre, car leur fonctionnement est fortement différent du fonctionnement humain. Par le type de vie que l’on connaît sur la terre, l’homme est donc complètement protégé. Ces individus ne pourraient pas vivre sur terre, ou penser s’installer sur la terre, parce que tout simplement il y a les micro-organismes que vous vous appelez des microbes, des virus qui n’existent que pour vous, qui n’existent pas sur d’autres planètes, dans d’autres galaxies. Et comme ce sont des corps étrangers, les extraterrestres n’arriveraient pas à s’y habituer tout simplement. L’extraterrestre qui voudrait annexer la terre serait bien embêté, car il devrait vivre dans une boule pour être complètement à l’écart de tous ces micro-organismes qui auraient tôt fait de le dévorer. Et puis il n’y a pas que les micro-organismes physiques, il y a aussi tous les micro-organismes en provenances de vos propres pensées. Vous pensez d’une manière tellement désordonnée, tellement négative, que la plupart des extraterrestres s’ils restaient longtemps ici, seraient réduits en cendres. D’ailleurs il leur est très difficile de supporter l’impact de votre pensée et c’est pour cela qu’ils ne font des atterrissages que dans des endroits forts déserts loin de la masse humaine.

Le mythe de l’extraterrestre qui met ses baskets pour aller visiter les grands magasins est un mythe qui n’existe pas. Il ne peut pas sortir de sa soucoupe, mettre les vêtements que vous portez, se joindre, se mêler à vous, sans mettre sa vie en danger. Tout simplement parce que sa nature astrale, pas forcément meilleure et plus développée que la vôtre, mais simplement différente, n’est pas prévue pour vivre le désordre que vous faites avec votre propre nature astrale. Donc même s’ils arrivaient à passer par-dessus les microbes ils seraient complètement détruits par l’impact de votre vie astrale, par l’impact de vos guerres par exemple, par l’impact de la santé des finances et de l’économie, etc.

Ce qui veut dire que ceux qui pourraient éventuellement représenter un danger, ne peuvent pas rester sur la planète. Ils ne peuvent que vite prélever quelque chose, prélever un animal, prélever des végétaux, regarder dans le fond de l’œil d’un être humain, mais vite repartir dans le milieu qui est le leur.

S’il y a donc une présence extraterrestre, c’est une présence supérieure à la vôtre. C’est ce qui permet à l’extraterrestre d’ailleurs de supporter la cohabitation avec votre nature astrale et tous les microbes. L’extraterrestre, que j’appellerais supérieur, n’est pas en fait un extraterrestre qui prend sa soucoupe et qui vient sur la terre et qui fait ses huit jours et qui repart sur sa planète. C’est avant tout un être d’une autre sphère, mais d’une sphère immatérielle plus que sphère matérielle.

Lorsque je parle de sphère, il y a tout de suite construction dans le mental l’obstacle de la matière. C’est pour cela que je vais renverser cet obstacle en sortant le mot dimension. S’il y a en fait un bon extraterrestre, ce n’est pas celui qui vient d’une autre planète, mais celui qui vient d’une autre dimension. Et il peut y avoir donc un extraterrestre qui n’est pas extraterrestre, qui est un extra-temporel tout simplement.

Un homme qui est tout à fait de la terre, qui appartient à la race de la terre, qui a fait toute son évolution sur la terre, mais qui par son évolution appartient déjà à un autre temps, au futur de la planète. Vous vous allez appeler cela des initiés, mais en fait, ce sont des extra-temporels.

Il y a une multitude de cités qui sont construites dans les cieux de la terre, que l’on appelle Shamballa, qui ne sont pas uniquement des cieux spirituels, mais votre atmosphère terrestre. Ces cités flottent dans l’atmosphère de la terre et représentent la cité de demain pour les hommes qui sont encore en incarnation. C’est d’ailleurs parce que ces cités exemplaires existent dans l’éthérique supérieur, qu’il y aura une chance pour l’homme de la terre de voir un jour cette cité extraordinaire se matérialiser sur terre. La cité céleste faisant une sorte de matrice pour la cité de la terre.

Il y a une multitude de cités comme cela extra-temporelles où vivent des gens qui ont dépassé le niveau de la matière grossière. D’ailleurs, ce sont ces êtres qui de temps en temps prennent part à des communications et dans ce sens-là, ne croyez pas que je lève le voile quant à ma personne et à ma provenance . N’allez pas tout de suite vous emparer d’un rêve alors que je veux détruire le rêve. Je parle d’une réalité. Il y a comme cela des groupes d’existence, qui par affinité avec certains individus, travaillent pour que cette cité céleste est une chance de se matérialiser sur la terre pour le bien-être des hommes.

C’est pour cela que l’on peut dire qu’il y a plusieurs hiérarchies, plusieurs exemples de la cité céleste et que chaque cité va proposer son propre programme. Alors vous allez me dire: “Ce n’est pas possible, même à ce niveau-là, ils ont des recettes différentes, les voilà concurrents, on aura jamais la paix, ils ne peuvent pas faire un modèle unique?”

Rassurez-vous, il n’y a pas de concurrence entre ces différentes cités ou hiérarchies, il y a simplement le droit à la parole. Mais celui qui choisit c’est l’homme sur terre. En fait, selon la nature est l’orientation de l’homme, l’homme choisira la cité qu’il peut le mieux appliquer tout de suite, maintenant. S’il ne peut pas appliquer et vivre selon les lois de Shamballa, qui sont des lois hautement divines, une autre cité extra-temporelle vient se manifester pour proposer son type d’organisation, parce que c’est le niveau que l’homme peut le mieux accepter et matérialiser.

 

extrait issu du site : http://www.conscienceuniverselle.fr/ovni-extraterrestres

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 17 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Contact extraterrestre ?

ET1Que se passera-t-il lorsque nous serons confronté au contact avec une éventuelle civilisation extraterrestre ? Une célèbre physicienne britannique lance le débat et évoque la nécessité de mettre en place un protocole de contact.

Au cours du Forum Euroscience, qui s’est déroulé à Dublin du 11 au 15 juillet, une célèbre physicienne britannique a évoqué la nécessité, pour les gouvernements, de mettre au point un protocole de contact avec une éventuelle civilisation extraterrestre. Un contact qu’elle estime possible dans le siècle à venir. 

« Si nous suspectons la présence d’une vie intelligente quelque part, nous ferons-nous connaître d’elle ou pas ? Il existe d’intéressantes questions, comme : qui avertir en premier ? La Presse, le Premier ministre, le Pape… ? Nous devrions commencer à y penser maintenant ». C’est ce qu’a déclaré la physicienne Jocelyn Bell Burnell, de l’Université d’Oxford, au cours de l’Euroscience Open Forum (ESOF) qui s’est tenu cette année à Dublin en Irlande. Une manifestation organisée par Euroscience, l’Association Européenne pour la Promotion de la Science et de la Technologie. 

Alors que les chercheurs restent encore divisés sur la question de l’existence d’extraterrestre et la possibilité de les contacter, cette scientifique elle est beaucoup plus confiante. « Je suspecte que nous allons avoir des signes d’une vie ailleurs, peut-être même d’une vie intelligente, durant le siècle qui vient », a t-elle estimé reconnaissant que ce ne sera toutefois surement pas dans les années qui viennent. « [Cependant,] rien ne peut voyager plus vite que la vitesse de la lumière. Donc, nous parlons probablement de ‘conversations’ qui prendront 50 ou 100 ans aller », a t-elle ainsi précisé. 

Une étude menée par la Royal Society auprès de 2.000 adultes britanniques avait montré que 44% d’entre eux croient à l’existence d’une vie extraterrestre, et qu’un tiers estime qu’il faudrait la rechercher activement pour entrer en contact avec. En décembre dernier, d’ailleurs, l’Institut SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) a annoncé que son programme de recherche de vie extraterrestre allait bientôt reprendre après avoir été suspendu pendant plusieurs mois. Une reprise devenue possible grâce à plus de 200.000 dollars de dons faits en ligne et ajoutés à un fonds financé par l’U.S. Air Force. 

Une vie extraterrestre qu’il ne vaudrait mieux pas rencontrer ? Mais si l’existence même des extraterrestres reste à prouver, certains scientifiques vont beaucoup plus loin à l’instar du célèbre astrophysicien Stephen Hawking. Estimant que nous faisons aujourd’hui tout ce qui est possible pour éviter le contact avec cette vie potentielle, celui-ci a suggéré que si de telles créatures arrivaient sur Terre, ce serait pour en dérober les ressources. « Nous avons simplement à nous regarder nous-mêmes pour voir à quel point la vie intelligente peut se développer en quelque chose que nous ne voudrions pas rencontrer. Si des extraterrestres venaient nous rendre visite, l’issue serait semblable à celle survenue lorsque Christophe Colomb a débarqué en Amérique et que cela a mal tourné pour les natifs américains », a t-il estimé cité par le Daily Mail.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/vie-extraterrestre/un-contact-avec-les-extraterrestres-avant-la-fin-du-siecle_art25749.html

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 15 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Etudes sur les OVNI

 

extraterrestresSelon les études d’ufologues, il a été avancé que la proportion de méprises et de canulars dans les observations d’OVNI se situe entre 80% et 90% des cas. Cependant, on peut reprocher à ces études d’être fondées sur des bases de données statistiques peu fiables. Et parmi la très grande majorité des cas non élucidés, il est raisonnable de penser qu’il s’agit d’erreurs et de canulars. Fondamentalement, ce n’est pas parce qu’un cas est non expliqué qu’il soutient l’hypothèse extraterrestre : il est seulement non expliqué.

Cependant, les ufologues s’intéressent au petit pourcentage, ou même aux quelques dixièmes de pourcent de cas mystérieux. Jean-Pierre Petit, un auteur très controversé, prétend dans ses ouvrages que les États-Unis développent des prototypes volants dont la forme et les performances approchent celles attribuées aux OVNI. Les cas les plus célèbres sont ceux des avions furtifs F-117 et B-2 de l’US Air Force, parfois pris pour des OVNI entre la fin des années 1970 et le début des années 1990. Jusqu’à leur révélation au public, l’existence de ces avions était énergiquement niée par les USA.

De plus, depuis la fin des années 1940, le phénomène OVNI a souvent été utilisé par les militaires pour couvrir leurs expériences, dont l’exemple le plus célébrissime demeure l’incident de Roswell. Grâce à une habile mise en scène, l’armée américaine avait pu faire croire qu’elle voulait dissimuler un crash d’OVNI, si bien que jusqu’en 1994, personne n’avait pu soupçonner la véritable nature de l’engin de Roswell : un ballon espion de type Mogul, projet à l’époque TOP SECRET de la fin des années 1940. Cette tactique ayant été utilisée plusieurs fois avec succès, l’attitude la plus raisonnable, en fonction du principe épistémologique du Rasoir d’Ockham, est d’admettre qu’une bonne partie des cas vraiment mystérieux sont d’origine militaire et/ou terrestre. 

En mars 1997, une formation lumineuse survole la ville de Phoenix (Arizona), plus de 200 témoins se signaleront auprès des autorités locales et l’objet sera filmé par neuf vidéastes différents (éliminant tout risque de méprise ou d’erreur de parallaxe).

Il existe de très nombreux sites exposant des vidéos de plus ou moins bonne qualité, vous pouvez en avoir un aperçu sur le site de La Centrale Ufologique, réseau international d’études du phénomène ovni.

L’observation de Campeche, au Mexique, eut lieu en 2004 lorsqu’une caméra infrarouge d’un avion de l’Armée de l’Air mexicaine filma 11 ovnis dans l’espace aérien mexicain. L’explication sceptique de ce cas est que la caméra infrarouge a filmé des torchères des puits de pétrole (détectable à très grande distance par une caméra infrarouge à cause de la chaleur que dégagent les torchères). Dans ce cas, un indice révélateur était que si la caméra avait bel et bien filmé quelque chose, les pilotes de l’avion n’avaient rien vu à l’oeil nu…

Le site Australian UFO Wave 2006 recensant de nombreuses vidéos d’OVNI prises en Australie en 2006, s’est révélé être un canular élaboré par un étudiant en cinéma australien.

 http://www.asiaflash.com/

 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 4 mai, 2014 |Pas de commentaires »

surveillance des sites nucléaires par des OVNIs

téléchargement (8)La conférence du 27 septembre 2010 sur la surveillance des sites nucléaires par des OVNIs

Au même endroit, le National Press Club de Washington, a eu lieu en 2010 une autre conférence qui a été retransmise en direct sur Internet par la chaîne CNN. Organisée par Robert Hastings, chercheur et écrivain, et l’ancien capitaine de l’US Air Force Robert Salas, cette conférence a décrit les incursions d’Ovnis au-dessus des sites américains d’armements nucléaires depuis ces 60 dernières années. A ce jour plus de 100 retraités de l’USAF ont révélé la surveillance continuelle de l’armement nucléaire des USA, avec des interférences occasionnelles. Quoique la plupart des incursions n’aient été que de simples observations quelques-unes d’entre elles ont causé la désactivation d’un grand nombre de missiles nucléaires.

Visionnez la conférence de Hastings sous-titrée en français ici :http://ovnis-usa.com/2010/09/27/conference-sur-la-connection-ovnis-sites-nucleaires/

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 12 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Edgar Mitchell explique la vie ailleurs

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=TDXOt4auxF4

 

Une interview Edgar Mitchell est le sixième astronaute américain à avoir marché sur la Lune, le 6 février 1971. Il dit: « C’est en techniciens que nous sommes partis pour la Lune, et c’est en humanistes que nous en sommes revenus. » Il affirme que notre planète est visitée par des extraterrestres. Visionnez son interview:

Publié dans:O.V.N.I et E.T., VIDEOS à voir |on 11 avril, 2014 |Pas de commentaires »

OVNI : Grande-Bretagne

 ET1

 

Un documentaire intéressant sur les observations d’OVNIS en Grande-Bretagne avec des témoignages de pilotes de ligne entre autres.

Vous pouvez retrouver d’autres vidéos sur les pyramides, les OVNIS, Le Grand Changement, l’énergie libre et d’autres sujets sur la chaine Youtube du Grand Changement.

Voici le lien de la chaine :

Image de prévisualisation YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=iVZ_tdicjgM&list=PLgE3OoCMXn5CR7eoYW1SqMQAzF2qT3hmE

Un documentaire à voir et à partager.

Publié dans:O.V.N.I et E.T., VIDEOS à voir |on 7 avril, 2014 |Pas de commentaires »

OVNI Les Nouvelles Preuves

 

 

Sommes nous seuls dans l’univers ? L’homme a toujours observé les étoiles dans l’espoir de découvrir des preuves de l’existence d’autres formes de vie mais la vérité n’est pas la, elle se trouve ici. 

Depuis la seconde guerre mondiale, le gouvernement britannique surveille étroitement son espace aérien. Le ministère de la défense conserve dans ses archives des milliers de témoignages sur des cas d’observations ovnis dont certains restent à ce jour inexpliqués. Le secret est levé depuis peu grâce à ses dossiers rendus publics.

Nous sommes aujourd’hui en mesure de vous dévoiler toute la vérité sur les ovnis observés dans le ciel de Grande Bretagne. Une collision aérienne évitée de justesse, la rencontre rapprochée de bombardiers de la seconde guerre mondiale, un objet non identifié repéré par un radar et de nouveaux éléments sur la célèbre cas d’observations ovnis le Roswell Gallois. 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=uFKlRxyYL3k#t=141

Face à ces histoires étranges inexpliquées, comment ne pas s’interroger sur l’existence d’autres formes de vie venue d’ailleurs ?

Publié dans:O.V.N.I et E.T., VIDEOS à voir |on 7 avril, 2014 |Pas de commentaires »

OVNIS : une réalité

extraterrestres

Un événement INREES pour enfin séparer les faits de la fiction

En présence du Général de division Wilfried De Brouwer, ancien Chef des opérations à l’Etat-major de l’air belge, et de Jean-François Clervoy, astronaute de l’Agence spatiale européenne, l’INREES vous propose une conférence exceptionnelle avec la journaliste Leslie Kean.

Si leur origine demeure encore une énigme, les OVNIS n’en sont pas moins une réalité. Des objets volants non identifiés sont en effet observés dans l’atmosphère terrestre par des dizaines de milliers de personnes chaque année. Cette affirmation résulte de décennies d’observations et d’investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. La journaliste d’investigation Leslie Kean, soutenue dans son enquête par les plus hautes autorités jamais encore impliquées sur le dossier, nous livre ce soir le fruit de 10 ans d’enquête à l’occasion de la publication en France de son livre événement : OVNIS – Des généraux, des pilotes et des officiels parlent. 

Leur origine demeure encore une énigme mais ce que l’on appelle des OVNIS n’en est pas moins une réalité. On parle d’ailleurs officiellement de P.A.N. pour phénomènes aérospatiaux non-identifiés. En effet, chaque année, à travers le monde entier, des dizaines de milliers de personnes disent avoir observé des phénomènes aérospatiaux non-identifiés. Un pourcentage important de ces observations reçoit après enquête une explication conventionnelle. Il peut s’agir d’avions, de débris de satellite, de météorites, de montgolfières ou de ballons, de planètes, ou encore de phénomènes atmosphériques, etc. Les possibilités de méprise sont nombreuses, notamment de la part de témoins peu ou pas habitués à identifier tous les types de phénomènes pouvant être rencontrés ou se produire dans l’atmosphère. Mais au-delà de ces cas expliqués, une part significative des témoignages collectés ne reçoit aucune explication connue. Cette réalité résulte de décennies d’observations et d’investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. Ce fait, mis en évidence à travers le monde entier par les différents organes ou chercheurs s’étant penchés sur la question, a incité la journaliste d’investigation américaine Leslie Kean, à se lancer dans l’une des plus ambitieuses enquêtes jamais réalisées sur la question OVNI. Le fruit de ce travail est aujourd’hui publié en France sous le titre : OVNIS – Des généraux, des pilotes et des officiels parlent. C’est un livre événement, salué pour son impartialité et son sérieux. Leslie Kean présentera lors de cette conférence exceptionnelle des indices incontestables sur la présence réelle d’objets volants non identifiés — métalliques, lumineux, et capables de manœuvres qui défient les lois de la physique — dans l’atmosphère terrestre. Elle partagera avec nous le fruit de dix ans d’une enquête acharnée durant laquelle elle a rencontré et interviewé des dizaines d’officiers d’aviation de haut niveau et de témoins à travers le monde, passé en revue des centaines de documents gouvernementaux, de rapports d’aviation, de données radar, et d’études de cas corroborés par des indices matériels. 

L’astronaute français Jean-François Clervoy qui a déjà participé à trois missions spatiales, et qui préface l’ouvrage de Leslie Kean sera présent à ses côtés. Il livrera pourquoi selon lui « il est temps de chercher, avec des moyens adéquats, à comprendre ce que sont ces objets ou phénomènes apparemment intelligents surgissant dans notre ciel, dont la réalité est confirmée par de multiples sources. Nous ne savons pas ce que nous trouverons, mais l’ignorance est assurée si nous ne faisons rien. » Autre invité de marque présent lors de cette grande soirée : le Général de division Wilfried De Brouwer, ancien Chef des opérations à l’Etat-major de l’air belge, en activité au début des années 90 en Belgique alors que le pays était survolé par de mystérieux objets. Ce sujet — des objets au comportement intelligent et à l’origine inconnue évoluant dans l’atmosphère terrestre — est potentiellement l’un des plus importants auquel l’humanité puisse être confrontée. S’y pencher requiert une indispensable ouverture d’esprit, et un solide bon sens journalistique, deux qualités que possède Leslie Kean. Son enquête magistrale permet enfin de séparer les faits de la fiction.

Les livres incontournables à découvrir

 

OVNIS – Des généraux, des pilotes et des officiels parlent
Par Leslie Kean 

couvmax_1377Résumé :   Les OVNIS sont une réalité. Cette affirmation résulte de décennies d’observations et d’investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. Dans cette enquête unique, la journaliste d’investigation Leslie Kean présente des indices incontestables sur la présence réelle d’objets volants non identifiés — métalliques, lumineux, et capables de manœuvres qui défient les lois de la physique — dans l’atmosphère terrestre. Ce livre retentissant est le fruit de dix ans d’une enquête acharnée durant laquelle l’auteur a interviewé des dizaines d’officiers d’aviation de haut niveau et de témoins à travers le monde, passé en revue des centaines de documents gouvernementaux, de rapports d’aviation, de données radar, et d’études de cas corroborés par des indices matériels. Une enquête magistrale pour enfin séparer les faits de la fiction.

« La réalité objective des phénomènes aériens non identifiés, mieux connus dans le grand public sous le sigle OVNIs, ne fait plus de doute. Le climat de soupçon et de désinformation, pour ne pas dire de dérision, qui entoure trop souvent la collecte de témoignages, illustre une forme surprenante d’aveuglement intellectuel. »
Yves Sillard, Ancien Directeur général du Centre National d’Études Spatiales français, (CNES).

« Il est temps de chercher à comprendre ce que sont ces objets apparemment intelligents surgissant dans notre ciel et dont la réalité est confirmée par de multiples sources. »
Jean-François Clervoy, Astronaute de l’agence spatiale européenne, l’ESA

« Ce livre lève clairement le tabou sur la croyance largement répandue, et pourtant infondée, qu’il n’est pas possible d’aborder sérieusement le sujet des ovnis. Leslie Kean apporte une analyse rationnelle sur les informations les plus pertinentes, dont beaucoup sont présentées ici pour la première fois avec des détails fascinants. »
John Podesta, Ancien Chef de cabinet du Président Bill Clinton à la Maison Blanche. (1998 – 2001) Conseiller du Président Barack Obama.

« Enfin, un livre sérieux et réfléchi sur ce sujet controversé. Les sceptiques et les convaincus vont y trouver un trésor d’informations pénétrantes et ouvrant les yeux. Ce livre va être un étalon de référence pour la recherche sur les OVNIS. »
Michio Kaku PhD. Auteur de Physics of the Impossible (« Physique de l’impossible »)

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 30 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Une flotte d’OVNI

filmé par la NASA depuis la station Internationale le 10 mars 2014

A1

Cette vidéo impressionnante provient d’une webcam de la NASA installée sur l’ISS (la station spatiale internationale) en date du 10 mars 2014.

On peut voir clairement une flotte complète d’OVNI ou de vaisseaux spatiaux qui apparaissent et changent de couleur en se déplaçant.

Difficile d’avoir le moindre doute sur l’existence d’une vie extraterrestre après le visionnement de cette vidéo.

Regardez ces images de la NASA, c’est vraiment magnifique :

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=rtexWpYWbXk

Source : http://www.nouvelordremondial.cc

Publié dans:O.V.N.I et E.T., VIDEOS à voir |on 18 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Extraterrestre, toi aussi

 

images (2)L’extraterrestre d’aujourd’hui, c’est ce que tu seras toi demain. Il n’y a donc pas de différence. Tu n’as donc plus aucune raison d’aimer, d’attendre, de chercher, ou de craindre les extraterrestres. Puisque ce qu’ils sont aujourd’hui c’est ce que tu seras toi demain. C’est exactement l’image que tu auras demain, la technologie que tu auras demain, le langage, le mental que tu auras demain. S’il n’y a donc plus d’attrait, il n’y a donc plus de phénomène. Il y a tout simplement la vie qui existe partout et qui comme le pollen se répand de planète en planète. Le pollen des fleurs voyage de continent en continent. Parfois pour voyager le pollen va se fixer sur le dos des abeilles, sur le dos de tous les insectes, sur le dos même des oiseaux et ce n’est pas pour cela qu’on les prend pour des soucoupes volantes. Ce sont eux qui transportent le pollen. De la même manière la vie qui est partout et qui est comme un pollen, de temps en temps prend des véhicules dont la technologie t’échappe aujourd’hui. Mais il n’y a rien en cela qui puisse t’émerveiller ou t’apeurer.

Chaque fois que tu as en toi le sentiment du merveilleux, de l’extraordinaire, ou chaque fois qu’il a création d’une émotion, d’un genre de chose à laquelle tu ne t’attendais pas, il faut que tu te méfies tout de suite de la pensée qui va suivre, parce qu’elle sera forcément une pensée de fuite, un fantasme, une création, un voyage.

Chaque fois qu’on éprouve une émotion à laquelle on n’est pas habitué, il va donc y avoir une pensée qui elle aussi va nous échapper. Sitôt que l’on conçoit le phénomène extraterrestre, le phénomène ovni qui n’est pas quelque chose de rependu dans la culture générale, l’émotion que cette information va susciter sera une émotion différente, une émotion face à laquelle on est tout neuf, tout jeune et naïf. Et la pensée que créera cette émotion, la pensée dans laquelle on sera induit immédiatement sera donc une pensée que l’on ne contrôlera pas.

C’est pour cela que sur le phénomène extraterrestre il y a tant de constructions de fantasmes, de projections. On attend autant le messie que le diable. Et l’on voit des individus construire des maisons, des ambassades, pour accueillir les extraterrestres. On voit des individus se vêtir comme ils supposent que les extraterrestres s’habillent, afin qu’ils soient reconnaissables.

Ce que je veux t’expliquer c’est que puisque la chose n’est pas un point de la culture, l’émotion qui sera créé en toi, sera une émotion qui n’appartient pas non plus à ton répertoire quotidien d’émotions. Cette émotion va te dépasser et la pensée va te dépasser aussi.

Ce que je veux dire donc, c’est que tu n’es pas un idiot, ou une imbécile si tu t’es senti envahi par soit l’envahisseur extraterrestre, ou l’avatar extraterrestre. C’est normal, parce que cette émotion était neuve en toi. Tu n’avais pas l’habitude de négocier avec son impact, sa vibration et avec la logique de la pensée que cela allait construire.

Comment vas-tu faire maintenant pour apprécier justement non seulement le phénomène extraterrestre, mais la présence extraterrestre ?

Tu vas d’abord exorciser le merveilleux, comme exorciser toute crainte et tu vas contempler le concept simple que la vie est partout. Que la vie est un grain de pollen et que ce pollen peut se déplacer sur les ailes des oiseaux, que ce soit des oiseaux de fer, des oiseaux de feu, ou des oiseaux de plumes.

À partir du moment où tu conçois que la vie est partout et qu’elle peut voyager, il n’y a là aucun merveilleux, parce que demain c’est toi qui voyageras.

Autrefois il y avait un merveilleux extraordinaire à se rendre aux Amériques, aux Indes, comme on disait. C’était l’émotion qui aujourd’hui participe à l’émotion du phénomène extraterrestre, c’est la même émotion. Tiens voilà un continent que je ne connais pas, je vais visiter ce continent inconnu, cet Eldorado, c’est merveilleux, c’est magnifique. Et on voyait l’aura astrale de l’individu se dilater, s’intensifier énormément par excitation et en même temps par curiosité et par quête du divin. Parce qu’en fait, chaque fois qu’un homme utilise tous les prétextes du merveilleux, ou d’une réalité qui est à consonance merveilleuse, parce qu’on n’est pas habitué, c’est avant tout parce qu’il cherche Dieu, il cherche le Graal.

Ce qui fait que la soucoupe est un mythe si grand, même si la soucoupe est une réalité, mais ce qui fait qu’elle devient aussi un mythe et un mythe si persistant, c’est parce que l’homme projette dans la soucoupe le Graal.

extrait du site http://www.conscienceuniverselle.fr/ovni-extraterrestres

 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 19 février, 2014 |Pas de commentaires »

OVNIS : une réalité – conférence INREES

 

Un événement INREES pour enfin séparer les faits de la fiction

Mardi 18 Mars 2014 de 19h50 à 22h30couvmax_1377

Prix public : 18€
Prix abonnés INREES : 12€ 

Conférence à guichet fermé. Réservez dès maintenant !
167 places restantes sur 500 disponibles

Lieu :
Centre Malesherbes

Grand amphithéâtre
108 boulevard Malesherbes
Paris 75017
Plan d’accès sur Google Map »

La soirée en deux mots

En présence du Général de division Wilfried De Brouwer, ancien Chef des opérations à l’Etat-major de l’air belge, et de Jean-François Clervoy, astronaute de l’Agence spatiale européenne, l’INREES vous propose une conférence exceptionnelle avec la journaliste Leslie Kean.

Si leur origine demeure encore une énigme, les OVNIS n’en sont pas moins une réalité. Des objets volants non identifiés sont en effet observés dans l’atmosphère terrestre par des dizaines de milliers de personnes chaque année. Cette affirmation résulte de décennies d’observations et d’investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. La journaliste d’investigation Leslie Kean, soutenue dans son enquête par les plus hautes autorités jamais encore impliquées sur le dossier, nous livre ce soir le fruit de 10 ans d’enquête à l’occasion de la publication en France de son livre événement : OVNIS – Des généraux, des pilotes et des officiels parlent.

En savoir plus

Leur origine demeure encore une énigme mais ce que l’on appelle des OVNIS n’en est pas moins une réalité. On parle d’ailleurs officiellement de P.A.N. pour phénomènes aérospatiaux non-identifiés. En effet, chaque année, à travers le monde entier, des dizaines de milliers de personnes disent avoir observé des phénomènes aérospatiaux non-identifiés. Un pourcentage important de ces observations reçoit après enquête une explication conventionnelle. Il peut s’agir d’avions, de débris de satellite, de météorites, de montgolfières ou de ballons, de planètes, ou encore de phénomènes atmosphériques, etc. Les possibilités de méprise sont nombreuses, notamment de la part de témoins peu ou pas habitués à identifier tous les types de phénomènes pouvant être rencontrés ou se produire dans l’atmosphère. Mais au-delà de ces cas expliqués, une part significative des témoignages collectés ne reçoit aucune explication connue. Cette réalité résulte de décennies d’observations et d’investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. Ce fait, mis en évidence à travers le monde entier par les différents organes ou chercheurs s’étant penchés sur la question, a incité la journaliste d’investigation américaine Leslie Kean, à se lancer dans l’une des plus ambitieuses enquêtes jamais réalisées sur la question OVNI. Le fruit de ce travail est aujourd’hui publié en France sous le titre : OVNIS – Des généraux, des pilotes et des officiels parlent. C’est un livre événement, salué pour son impartialité et son sérieux. Leslie Kean présentera lors de cette conférence exceptionnelle des indices incontestables sur la présence réelle d’objets volants non identifiés — métalliques, lumineux, et capables de manœuvres qui défient les lois de la physique — dans l’atmosphère terrestre. Elle partagera avec nous le fruit de dix ans d’une enquête acharnée durant laquelle elle a rencontré et interviewé des dizaines d’officiers d’aviation de haut niveau et de témoins à travers le monde, passé en revue des centaines de documents gouvernementaux, de rapports d’aviation, de données radar, et d’études de cas corroborés par des indices matériels. 

L’astronaute français Jean-François Clervoy qui a déjà participé à trois missions spatiales, et qui préface l’ouvrage de Leslie Kean sera présent à ses côtés. Il livrera pourquoi selon lui « il est temps de chercher, avec des moyens adéquats, à comprendre ce que sont ces objets ou phénomènes apparemment intelligents surgissant dans notre ciel, dont la réalité est confirmée par de multiples sources. Nous ne savons pas ce que nous trouverons, mais l’ignorance est assurée si nous ne faisons rien. » Autre invité de marque présent lors de cette grande soirée : le Général de division Wilfried De Brouwer, ancien Chef des opérations à l’Etat-major de l’air belge, en activité au début des années 90 en Belgique alors que le pays était survolé par de mystérieux objets. Ce sujet — des objets au comportement intelligent et à l’origine inconnue évoluant dans l’atmosphère terrestre — est potentiellement l’un des plus importants auquel l’humanité puisse être confrontée. S’y pencher requiert une indispensable ouverture d’esprit, et un solide bon sens journalistique, deux qualités que possède Leslie Kean. Son enquête magistrale permet enfin de séparer les faits de la fiction.

Les livres incontournables à découvrir 

OVNIS – Des généraux, des pilotes et des officiels parlent
Par Leslie Kean 

Les OVNIS sont une réalité. Cette affirmation résulte de décennies d’observations et d’investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. Dans cette enquête unique, la journaliste d’investigation Leslie Kean présente des indices incontestables sur la… En savoir plus »

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 3 février, 2014 |Pas de commentaires »

Un OVNI au-dessus de Jérusalem


et un cavalier sur un cheval blanc au Caire
sont des signes de Maitreya,
l’Instructeur mondial

téléchargement (3)

Deux phénomènes miraculeux ont été observés récemment par des millions de personnes autour du globe, via la télévision ou Internet : un ovni exceptionnellement lumineux au-dessus du Mont du Temple à Jérusalem, et une figure éthérique vêtue de blanc chevauchant un cheval blanc à travers la foule rassemblée sur la place Tahrir au Caire, en Egypte.
 
L’ovni a été filmé par au moins trois personnes. Le Sydney Morning Herald a publié le commentaire suivant : « Encore plus étrange peut-être est le fait qu’il a été filmé sous plusieurs angles de façon apparemment synchrone, en particulier au moment où l’objet s’envole verticalement à grande vitesse. » La chaîne d’informations Channel 4 au Royaume Uni  a précisé que les vidéos semblent montrer « exactement la même boule de lumière » et que « le mystère reste entier car tout survol étant interdit au-dessus de la ville sainte, la lumière ne peut provenir d’un avion ».

Que sont ces phénomènes ? Qui en est à l’origine ? Quelle est leur signification en ces temps de crise et de changement ?
 
Selon Benjamin Creme, artiste, auteur et conférencier, ce sont là deux des très nombreux signes ou miracles qui annoncent l’émergence à la vie publique de Maitreya, l’Instructeur mondial.
 
Le 14 janvier 2010, Benjamin Creme a annoncé que Maitreya était apparu pour la première fois à la télévision, incognito. Depuis cette date, il a participé à 29 interviews aux USA, et d’autres sont prévues prochainement aux Amériques, au Japon, en Europe et dans le reste du monde.

Selon le Maître de Benjamin Creme, l’ovni de Jérusalem est l’une des quatre « étoiles » qui apparaissent autour du monde depuis le mois de décembre 2008, annonçant l’émergence de Maitreya. Il confirme également que le cavalier sur un cheval blanc est une bénédiction de Maitreya pour marquer la grandeur de ce que le peuple égyptien est en train d’accomplir, et indiquer qu’il est avec eux dans leur lutte pour la justice et la liberté. Maitreya est souvent apparu sous la forme d’un cavalier sur un cheval blanc – un symbole ancien de l’instructeur qui doit venir. Nombreux sont ceux qui attendent aujourd’hui son retour, qu’ils l’appellent le Christ, le Messie, le cinquième Bouddha, Krishna, l’avatar Kalki ou l’Imam Mahdi. 

Partage internationnal Mots clés : UFO Jerusalem ball of light, rider white horse Tahrir Square Cairo

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 30 décembre, 2013 |2 Commentaires »

Et si la vie était vraiment extraterrestre ?

ET1

Le Point.fr 

Un laboratoire parisien a reconstitué une comète artificielle et y a détecté des briques de la vie. Une découverte pleine de promesses.

Le secret des origines de la vie serait-il caché dans l’espace ? C’est une piste qu’il faut désormais prendre très au sérieux. Des chercheurs du CNRS viennent de mettre en évidence la formation spontanée de briques élémentaires de la vie – acides aminés – dans une comète artificielle soumise à un puissant rayonnement ultraviolet, comparable à celui reçu par ces corps célestes en un million d’années. Ce qui pourrait signifier que la vie, qui s’est épanouie sur Terre, est, au commencement, tombée du ciel…

La micro-comète, ou échantillon de glace interstellaire, qui a permis ces analyses a été créée dans un laboratoire parisien de l’Institut d’astrophysique spatiale, par l’équipe de Louis Le Sergeant d’Hendecourt. Dans des conditions similaires à celle de l’espace (- 200 °C et sous vide), les scientifiques ont condensé des éléments présents dans le milieu interstellaire – eau (H2O), ammoniac (NH3) et méthanol (CH3OH) – sur un morceau solide de fluorure de magnésium (MgF2). Une technique importée par l’astrophysicien des Pays-Bas. « Au départ, nous avons produit ces échantillons et nous les avons soumis aux ultraviolets pour étudier les caractéristiques de la glace interstellaire elle-même. Mais, lorsque nous arrêtions l’expérience, nous retrouvions systématiquement des résidus de matière organique. D’abord, nous n’y avons pas prêté attention. Puis nous avons fini par nous dire que cela avait peut-être son importance… », raconte Louis Le Sergeant d’Hendecourt. Il semble que les chercheurs aient été bien inspirés !

Un lointain ancêtre de l’ADN

De là, les fameux échantillons ont été confiés à l’équipe d’Uwe Meierhenrich et de Cornelia Meinert à l’Institut de chimie de Nice (université Nice-Sophia-Antipolis). Un laboratoire qui dispose, depuis 2008, d’un matériel de pointe pour l’étude de la composition moléculaire de mélange complexe : un chromatographe en phase gaz multidimensionnel… « Cet appareil est capable de détecter dix fois plus de molécules qu’un chromatographe traditionnel », précise Uwe Meierhenrich. « Pour faire simple, on solubilise les échantillons dans l’eau. On les injecte dans quelque chose qui ressemble à une colonne de distillation. Les molécules qui le composent montent le long de la colonne et, en fonction de leurs caractéristiques physiques, s’arrêtent à différents niveaux. On peut ensuite les récupérer et connaître leur masse de manière à les identifier », explique Louis Le Sergeant d’Hendecourt.

Grâce à cette technologie dernier cri, les chimistes ont ainsi pu déceler 26 acides aminés (composant des protéines) dans la comète artificielle. Parmi eux, un composé – la N-(2-aminoethyl)-glycine – serait l’un des constituants majeurs d’un lointain ancêtre de l’ADN : l’acide peptidique nucléique (APN). « Celui-ci serait, en fait, à l’origine des premières molécules capables de s’autorépliquer », indique Louis Le Sergeant d’Hendecourt. 

Ces résultats doivent servir la mission spatiale européenne Rosetta qui doit permettre d’étudier la composition de la comète Tchourioumov-Guerassimenko à partir de 2015. « Dans un premier temps, cela va nous permettre de savoir quoi rechercher », déclare Uwe Meierhenrich, également impliqué dans la mission Rosetta. Mais, à terme, les scientifiques espèrent trouver le moyen d’étudier dans quelles conditions (température, pression, acidité, etc.) ces briques élémentaires peuvent avoir formé des systèmes vivants. « Si l’on arrive à faire ça, on aura déjà une bonne idée de comment la vie est apparue sur Terre », estime Louis Le Sergeant d’Hendecourt.

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 17 décembre, 2013 |Pas de commentaires »

origine martienne des météorites sur Terre


 origine martienne des météorites sur Terre dans O.V.N.I et E.T. main-black-beauty-full-jpg-2070617-jpg_1825147

Pendant que le robot explorateur de Mars avance, les scientifiques planchent sur ses analyses de l’atmosphère de la planète rouge.

Alors que Curiosity poursuit sa course vers les contreforts du mont Sharp, objectif principal de sa mission d’exploration sur Mars, les scientifiques, eux, continuent de plancher sur les informations transmises par le robot. Ainsi viennent-ils de confirmer, avec une certitude quasi absolue, l’origine martienne de certaines météorites récoltées sur Terre. Celles-ci étaient attribuées à la planète rouge depuis les années quatre-vingt et l’étude des données transmises par les sondes Viking en 1976. 

Le principe d’identification de ces météorites repose sur l’analyse de petites bulles de gaz piégées dans la roche. En particulier, les scientifiques s’emploient à quantifier la présence de deux isotopes (atome d’un même élément possédant un nombre différent de neutrons) de l’argon, un gaz inerte qui a le mérite de ne pas réagir avec les autres éléments présents dans l’environnement. Car on sait que le rapport entre argon 36 (léger) et argon 38 (lourd) est plus bas dans l’atmosphère de Mars que dans le système solaire primordial, où il était de 5,5 (soit 5,5 atomes d’argon 36 pour un d’argon 38). Pourquoi ? Tout simplement parce que quand l’essentiel de l’atmosphère de Mars s’est échappé dans l’espace, les éléments les plus légers comme l’argon 36 se sont envolés avec elle.

La mission Viking avait permis d’estimer que ce rapport argon 36/38 était, sur Mars, compris entre 3,6 et 4,5. Curiosity, grâce à son outil SAM, vient d’établir que celui-ci était très exactement de 4,2. Conclusion, les rares météorites martiennes récoltées sur Terre, aujourd’hui au nombre de 124 sur 60 000 fragments de roches extraterrestres répertoriées par la Nasa, sont bien natives de la planète rouge. Et, du même coup, la science dispose d’un élément de plus pour retracer l’histoire de l’atmosphère de Mars. Car les chercheurs aimeraient bien comprendre pourquoi et comment la planète rouge, autrefois plus chaude et plus humide, propice à la vie, est devenue le corps sec, froid et relativement hostile qu’elle est aujourd’hui.

Ne pas tirer de conclusions hâtives de l’absence de méthane

Au passage, l’une des dernières annonces faites concernant des analyses de l’atmosphère de Mars, montrant l’absence de méthane en son sein, mérite quelques précisions. Il n’en fallait pas plus pour que les fans du robot explorateur martien se désespèrent et sonnent le glas d’une possible vie extraterrestre encore présente sur Mars. La Nasa, lisait-on, était elle-même très déçue du résultat. Pourtant, il n’en est rien. « Autant la présence de méthane aurait éventuellement pu nous dire quelque chose, autant son absence ne nous dit strictement rien », explique le directeur du programme exobiologie du Centre national d’études spatiales, Michel Viso. L’idée est que le méthane peut être produit par des organismes vivants, même s’il peut tout aussi bien résulter d’une simple réaction chimique, appelée serpentinisation, qui se produit, à haute température, en présence de CO2 et d’eau. 

Mais son absence, elle, n’exclut en rien la présence d’une vie, même actuelle. « Savez-vous que c’est dans les trois jours qui suivent notre naissance que notre système intestinal se peuple de bactéries, et qu’à partir de là, certains individus produisent du méthane et d’autres pas ? » lance Michel Viso, amusé. Autrement dit, il existe des tas d’êtres vivants qui ne sont pas méthanogènes. Même des hommes. « De plus, cette absence de méthane n’est pas non plus contradictoire avec la présence d’organismes en état de dormance dans les glaces repérées au pôle nord de la planète. Pas plus qu’avec celle de colonies bactériennes peuplant d’éventuelles poches d’eau liquide, isolée, dans le sous-sol de Mars », précise Frances Westall, directrice du groupe exobiologie du Centre de biophysique moléculaire CNRS d’Orléans. C’est vrai : la probabilité qu’il y ait sur Mars des bactéries méthanogènes, vivant près de sa surface, est désormais quasi nulle. Seulement voilà, les certitudes s’arrêtent là…

 cliquez iciConsultez notre dossier spécial : À la conquête de Mars

Publié dans:O.V.N.I et E.T., PLANETES, TERRE |on 4 novembre, 2013 |Pas de commentaires »

ROSWELL 1947

Que s’est-il passé à Roswell en 1947 ?

ROSWELL 1947 dans O.V.N.I et E.T. telechargement1

Blue Book a été le dernier projet public de recherche sur les OVNIS de l’Armée de l’Air des États-Unis. Il a succédé au projet Grudge en 1952.

Pendant la période couverte par le projet Blue Book, c’est presque 13.000 rapports d’observation d’OVNIS qui ont été rassemblés. Environ 600 à 700 cas sont restés inexpliqués selon les statistiques de l’Armée de l’Air. Des centaines d’autres cas ont été classés comme expliqués sans justification et souvent en dépit des évidences. Des milliers de rapports ont reçu des explications conditionnelles (par exemple, «  ballon possible  », «  avion probable  »).

Le projet a été clos fin 1969, concluant que la poursuite du projet «  …ne peut pas être justifiée pour des raisons de sécurité nationale ou dans l’intérêt de la science…  ».

Un panel de scientifiques de la National Academy of Sciences a confirmé ces conclusions. L’Armée de l’Air n’a trouvé aucune raison de les remettre en cause. Le mémorandum recommandant cette action a indiqué clairement que le système qui avait longtemps traité les  » rapports d’observation d’OVNIS qui pourraient affecter la sécurité nationale continueront d´être manipulés par les procédures standard de l’Armée de l’Air conçues à cette fin « .

A la fin du projet Blue Book, ces fichiers de cas ont été ouverts à l’accès public et confiés aux archives de l’Armée de l’Air. Ils ont été retirés en 1974, pour réapparaître en 1976 aux archives nationales américaines. Les noms de tous les témoins ont été censurés…

Mardi 1er juillet 1947, un objet apparaît sur des écrans de radar dans la région de Roswell, de White Sands et d’Alamogordo (Etats-Unis). Les vitesses et les manœuvres de l’objet repéré ne correspondent pas à un objet volant connu. Aucun dysfonctionnement ne trouble le relevé des appareils de mesure. Le «  mal  » est déjà fait. Le gouvernement américain de l’époque va participer à l’une des plus grandes manipulations de l’histoire de son pays. La désinformation peut commencer. 
Officiellement, il ne s’est rien passé le mardi 1er juillet 1947 dans la région de Roswell. Pourta

nt, des gens furent témoins de cette apparition encore aujourd’hui inexpliquée. 
Le lendemain, M. et Mme Dan Wilmot ont observé un objet ovale - ayant la forme de deux assiettes inversées collées de bord à bord - passer au-dessus de leur maison. La vitesse de déplacement de l’objet était, selon eux, «  élevée  ».

Autre témoin, et non des moindres, Steve MacKenzie. Cet opérateur radar était posté à la base aérienne militaire située non loin de Roswell. Le jeudi 3 juillet, il reçut l’ordre de suivre l’objet. Son travail dura vingt-quatre heures. L’histoire aurait pu en rester là. 
Mais le vendredi 4 juillet, William Woody et son père voient un objet flamboyant blanc avec une traînée rouge tomber vers le nord de la ville de Roswell. A 23h27, les stations radars voient que l’objet observé palpite à plusieurs reprises. Puis il éclate en de nombreux échos plus petits.

Au nord du désert de Roswell, James Ragsdale et Trudy Truelove voient une lumière bleu-grise. Tout d’abord ils pensent à la foudre. Puis, ils constatent que c’est un objet. Ce dernier s’écrase à environ un mile (1,6 km) de leur campement. Ils se dirigent vers le lieu présumé du crash. Leur surprise est à la mesure de leur découverte. Ce que ces deux hommes voient ce jour-là, n’est autre que les restes d’un engin volant. Il ressemble à un avion avec des ailes très rapprochées du fuselage. Ramassant quelques morceaux des débris, ils découvrent qu’ils sont faits d’un matériel totalement étrange: «  Vous pouviez prendre ce truc et le tordre, et cela se redressait tout seul  ». D’un autre fragment, Ragsdale dit «  Vous pouviez le plier sous n’importe quelle forme, et cette forme demeurait  ». Plus étonnant que l’engin ou les débris, il y avait des «  corps ou quelque chose  ». «  Cela ressemblait à des corps… quatre ou cinq pieds (entre 1,20 m et 1,50 m) de long tout au plus  ».

A 5h30 du matin, les militaires arrivent avec une équipe de récupération. Des civils qui étaient déjà là sont évacués tandis que le personnel militaire boucle le secteur. Cinq corps sont découverts. Dans un délai de six heures, l’emplacement est nettoyé et le site totalement interdit d’accès.

C´est alors que commence la gigantesque mystification des autorités américaines visant à détourner l´intérêt des citoyens américains de cet évènement.

Article réalisé par Mikael M.
Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 19 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Le danger de la comète Elenin

Le danger de la comète Elenin dans O.V.N.I et E.T. cometa-y-tierra-3

Au moment de sa découverte, la comète Elenin se déplaçait très près du plan de l’écliptique à plus de 4 unités astronomiques (375 million miles) du Soleil et se dirigea vers l’intérieur.Périhélie originale (point de l’orbite d’une planète, astéroïde ou une comète qui est la plus proche du soleil) a été calculée à bien se produire dans l’orbite de la Terre autour de 0,45 unités astronomiques (42 million miles) du Soleil qui va arriver vers le 5 Septembre 2011, étant visible à l’œil nu dans le ciel avant l’aube dans la constellation du Lion. chose la plus effrayante dans le rapport du ministre Seryukov est son affirmation que Comet Elinin semble être en «contact vivre « avec la planète Jupiter taille mystérieux découvert au-delà de l’orbite de Pluton, et qui, lui aussi, est dirigé vers le Soleil américain scientifiques Daniel Whitmire et John Matese de l’Université de Louisiane à Lafayette, nous avons cette planète mystérieuse appelée Tyché, mais comme nous l’indiquions dans notre article du 20 Février, «  leader russe informe le pape de l’arrivée d’une nouvelle planète en 2012 », les anciens peuples de notre planète était connu sous d’autres noms.

LIRE L’ARTICLE iciLe danger de la comète Elenin, la preuve de l’extinction
Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 15 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Des étranges étrangers

Les étrangers arrivent dans Comet ISON

Les images présentées ici proviennent de l’géostationnaire satellite chinois Tian Lian 1, qui est utilisé pour l’espace de suivi. Lian Tian ISON enregistrée images de la comète se déplaçant dans notre système solaire. 
dit est estimé que cela arriverait le plus proche de la Terre le 26 Décembre 2013.

Sur les images prises par satellite, vous pouvez voir deux OVNIS en forme de cigare comme orbite autour de la comète. Selon de nombreux chercheurs, les photos parlent d’elles-mêmes. Comet ISON est escorté par deux vaisseaux spatiaux extraterrestres et il ne semble pas de doute à ce sujet. Les étrangers, peut-être en essayant d’éviter une catastrophe ou un impact sur ​​la planète Terre? C’est une conclusion que certains experts sont venus, ils peuvent avoir d’autres raisons. Dans les vidéos ci-dessous peut être clairement vu ces OVNI en forme de «cigarette» accompagnant la comète. Cette forme d’objets ou d’ovnis ont été observés dans d’autres vidéos enregistrées. C’est la deuxième vidéo diffusée confirmant que les deux objets sont réels et tournent autour de la ISON. Ainsi, les deux vidéos …confirmer la même chose. Cela ne semble pas être une coïncidence ..

Cette comète passera très près de la Terre et sera visible à l’œil nu ou avec un télescope simple et a un diamètre d’environ 5 km. . assez pour créer un événement d’extinction.
Au point le plus proche, C/2012 S1 passe au-dessus 0,0724 UA (10.830.000 km; 6.730.000 km) de Mars le 1er Octobre 2013, et de la Terre, le 26 Décembre 2013.

Image de prévisualisation YouTube

Pour compléter l’article www.mundodesconocido.es affichera une autre vidéo. JL parle de cette « soi-disant » inconnu Comet

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans:O.V.N.I et E.T., VIDEOS à voir |on 11 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

LA TERRE AUJOURD’HUI

LA TERRE AUJOURD’HUI dans O.V.N.I et E.T. a4-300x255

Les extraterrestres introduisent des informations technologiques dans les cerveaux des gens depuis longtemps. Ils n’ont pas peur que nous exportions notre belligérance dans la galaxie et que nous contaminions les eaux des cultures avancées pacifiques et sereines.

La technologie nucléaire qu’ils nous ont donnée est comme un petit pétard dans le parc de leurs armes sophistiquées. Notre inclination à la guerre les amuse. Aucun extraterrestre ne se sent concerné par le mal que nous pourrions faire. Nous sommes à des siècles de peupler nos deux plus proches voisins, la Lune et Mars ; à des milliers d’années de quitter notre système solaire, ce qui n’arrivera d’ailleurs pas aussi longtemps que les extraterrestres ne nous donneront pas le savoir nécessaire  pour voyager à des années lumière en quelques jours. À ce moment-là, l’humanité comprendra un peu mieux sa place dans la galaxie et saura que nous ne sommes que des petits poissons dans un océan immense.

Sur Terre, on ne voit pas la magie au travail derrière chaque phénomène quotidien, derrière des choses aussi simples que la naissance d’une plante. Les fleurs éclosent de nulle part, les feuilles transforment l’énergie du soleil en pommes, oranges et raisins, cela arrive sans que nous le comprenions. Cette galaxie est très complexe, comme les autres, mais non chaotique. Tout est structuré. La Terre est un incubateur et, comme dans les crèches, il y a beaucoup d’incubateurs, des millions comme celui-ci.

Il était une fois une planète bleue, troisième caillou à partir du Soleil et tous ses habitants croyaient qu’ils étaient au centre de l’univers et pourquoi pas, que l’étoile Soleil tournait autour de leur belle planète, chaque jour. Assurément, cela voulait dire qu’ils étaient les préférés des dieux parmi tous les autres systèmes solaires. On pourrait penser que c’est un conte pour enfant, cependant c’est ce que les Terriens ont cru pendant des siècles.

Mais nous pensons toujours que nous sommes au centre de l’Univers. Des millions croient toujours que les dieux nous ont privilégiés et placés au dessus du reste de milliards de systèmes, que ceux-ci sont tous vides en attendant que nous les colonisions ! La planète Terre n’est pas à la traîne. Elle est exactement là où elle devrait être. Tous les problèmes de ce monde sont ici pour être résolus. La première étape pour débloquer l’information est de croire cela possible. 

L’ennui, c’est que si vous devenez trop éveillé, sur Terre vous devenez un paria car vous avez toujours à vivre parmi des gens qui ne le sont pas, et les gens ne sont pas à l’aise avec des personnes différentes. Votre vraie vie est ici aussi, ce que vous faites sur ce plan d’existence fait partie de ce que vous êtes, tout en sachant que la vérité réelle n’est pas essentielle mais cela aide.

Je ne sais pas quand j’ai eu cette information ; c’était il y a un moment déjà. Notre planète a servi et sert de prison. Il y a des milliers et des centaines de milliers d’années, la vie sur Terre était infiniment plus cruelle et plus brutale que de nos jours, et même plus brutale que lors de notre première civilisation. Ceux qui torturaient et sacrifiaient les humains pour la religion, la politique ou pour se divertir, seraient horrifiés s’ils avaient su ce qui se passait.

Oui, la Terre reste une prison, plus facile pour certains que pour d’autres, mais personne ne s’en échappe ! Les suicidés sont de retour immédiatement ou bien envoyés sur une planète similaire ailleurs. Peu choisissent de la quitter. La majorité est ici pour apprendre quelque chose et pas nécessairement pour élargir sa compréhension de la vision d’ensemble. Ce n’est pas important pour tous. 

Beaucoup d’humains ne sont pas ici pour apprendre quoi que ce soit, ils sont de simples prisonniers qui font leur temps  Je peux parler nonchalamment de cela parce que la majorité ne peut pas le croire ou ne le croira pas. C’est une planète faite pour tout ce que vous avez mentionné mais aussi une prison et un endroit de punition pour beaucoup d’âmes qui ne sont pas venues de leur plein gré ; elles sont emprisonnées ici !

Beaucoup diabolisent la technologie mais c’est ce qui rendra la planète plus humaine. Les villes surpeuplées, les parkings engorgés, le système d’instruction totalement déficient, etc. Tout cela, c’est le résultat de la bureaucratie des hommes, pas de la technologie.

Il est plus facile de lapider que de comprendre les possibilités qui nous entourent dans cette drôle d’existence.

La preuve que la Terre tourne autour du Soleil a toujours été là  pour qui a bien voulu chercher. La preuve que les extraterrestres sont partout est évidente pour ceux qui osent sortir de leur bulle confortable. Une fois que vous l’avez fait, il n’y a pas de retour possible.

Les gens pensent qu’ils n’auront jamais la possibilité de se retrouver dans une machine extraterrestre. Pourtant, c’est déjà fait ! Retournez il y a deux cents ans en arrière et imaginez que vous deviez expliquer ce que sont un avion ou une voiture aux gens de l’époque. ils riraient, vous jetteraient des pierres en vous traiteraient de fou ou de démon.

Les vaisseaux extraterrestres volent autour de nous aujourd’hui. Certains le savent ; au final, tout le monde le saura. D’ici là, les gens comme moi qui revendiquent ces faits doivent se protéger de toutes ces attaques ; cela demande beaucoup d’énergie et de temps et j’en ai de moins en moins !

Le truc le plus dingue de cette histoire, c’est que même ceux qui ne croient pas ou ne veulent pas faire le saut mental nécessaire pour élargir leur vision des choses, sont néanmoins inclus dans cette vue d’ensemble et en reçoivent les mêmes avantages que tous les autres : l’accès à la vie éternelle dans cette salle de jeux fantastique que l’on nomme la Voie Lactée. »

couv-products-80451-106x150 dans TERRE Lou Baldin (Sleeper) – Extraits réunis par Olivier de Rouvroy

Un chapitre entier de son dernier livre Contacts extraterrestres pour l’Ère Nouvelle (nouvelle édition) est consacré à Lou Baldin. Ce livre contient de nombreuses révélations de grands contactés et projette une nouvelle lumière sur les modalités de l’avènement prochain du nouvel Âge d’Or de l’humanité.

Publié dans:O.V.N.I et E.T., TERRE |on 6 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Extraterrestres potentiellement positifs

Extraterrestres potentiellement positifs dans O.V.N.I et E.T. images-2

Le deuxième groupe d’êtres extraterrestres sont en grande partie «humaine» qui viennent de différentes planètes et systèmes stellaires tels que Lyra, Véga, Pléiades, Sirius, Procyon, Tau Ceti, Ummo, Andromeda, et Arcturus. Ces êtres ne coopèrent directement avec le MIEC et sont apparemment préoccupés par l’émancipation de l’humanité, élever la conscience collective, et la résolution des conflits. Certaines de ces races ont été confrontés à des problèmes d’intervention prédateur sur leurs homeworlds que nous sommes aujourd’hui, et certains sont ici pour nous avertir et de nous aider véritablement face à ces menaces avec sagesse. La raison pour laquelle je dis «potentiellement positif » parce que nous ne savons pas exactement de toutes les intentions de ces êtres et pourquoi ils sont vraiment en interaction avec l’humanité dans certains cas. Il semble que plusieurs de ces races n’interagissent pas avec l’humanité dans son ensemble, seulement sur une base individuelle rare pour certains contactés, choisissant de vivre / fonctionner sur Terre principalement dans la solitude. Certains de ces êtres nous ressemblent à bien des égards, peut-être avec différentes couleurs de peau et les traits du visage, et ils sont tout à fait fascinant de lire dans le rapport. Même si cela peut être difficile à imaginer, il semble qu’il y ait beaucoup d’hommes qui vivent au-delà des frontières de la Terre dans différents systèmes stellaires et d’autres planètes.

Certains de ces êtres humanoïdes sont signalés comme ayant joué un rôle important dans l’ensemencement et la création d’êtres humains de la Terre. Bien que ce soit une idée très controversée, je crois qu’il est très important de considérer puisque nous ne comprenons pas pleinement nos origines avec toute la clarté ou des explications définitives pour le moment. D’après le rapport: «Selon Alex Collier, un total de 22 races extraterrestres ont fourni du matériel génétique pour la« expérience humaine ». Il s’agit notamment de reptilien, Gray et races Anunnaki décrites plus haut ainsi que les courses dans ce deuxième groupe qui Collier décrit comme «bienveillant»:  «C’est nous, en tant que produit d’une manipulation génétique extraterrestre, sommes détenteurs d’un patrimoine génétique vaste qui comprend différents banques de mémoire raciales, également composé d’au moins 22 races différentes. En raison de notre patrimoine génétique, et parce que nous sommes esprit, les races extraterrestres bienveillants réellement nous considèrent comme des rois. «  En raison de ce lien génétique, les extraterrestres dans ce groupe en dehors du MIEC considèrent apparemment l’humanité dans une grande partie de la façon dont une protection parent peut voir un fils adolescent / fille dans un environnement dangereux. Les intérêts vitaux des courses dans cette catégorie doivent veiller à ce que l’humanité mondiale évolue de manière responsable sans mettre en danger lui-même et la grande communauté galactique dont il fait partie ».

Tableau 2. Service à autrui ET courses en dehors du complexe militaro-industriel extraterrestre

ET Courses

Principales activités

Aider à Global Solutions

Telosians

(Terre)

Aider l’humanité de la surface apprendre de son histoire ancienne de la Terre, de restaurer la longévité humaine, l’évolution des systèmes de croyances malsaines et protéger l’environnement.

Protection de l’environnement, la promotion de la biodiversité, la santé humaine et la longévité, la récupération de l’histoire de l’humanité

Lyrans

(Lyra)

Diffuser l’histoire unique de la race humaine nordique dans la galaxie, et d’aider à la compréhension des motivations humaines et des potentialités.

Récupération de l’histoire de l’humanité et du patrimoine Lyran, compréhension de l’histoire galactique, la découverte de l’essence humaine, la diplomatie et la résolution des conflits, l’éducation globale

Les végétaliens

(Lyra)

Diffuser l’histoire unique de la race humaine sombre / peau bleue dans la galaxie, et d’aider à la compréhension des motivations humaines et des potentialités.

Récupération de l’histoire de l’humanité et du patrimoine végétalien, la compréhension de l’histoire galactique, la découverte de l’essence humaine, la diplomatie et la résolution des conflits, l’éducation globale

Pleiadians

(Pléiades)

Aider l’humanité à trouver la liberté de structures d’oppression à travers l’éveil des consciences.

Droits de l’homme universels, les systèmes de démocratie participative, l’évolution de la conscience humaine, l’éducation globale

Procyons

(Procyon)

Promouvoir une résistance efficace à la subversion extraterrestre, développer la «conscience multidimensionnelle», en utilisant l’imagerie mentale pour prévenir ET contrôle de l’esprit, la surveillance hostile ET activité

Exposer ET subversion, la levée du secret globale des extraterrestres. conscience multidimensionnelle, déprogrammation contrôle de l’esprit, les droits humains universels, Internet & communication globale

Tau Cetians

(Tau Ceti)

Exposer ET subversion et de contrôle, l’identification des élites corrompues et les institutions, la conscience humaine exaltante, niant ET contrôle de l’esprit et de traiter avec le militarisme.

exposant gouvernement / financière corruption et manipulation d’élite, suivi ET infiltration, la conscience multidimensionnelle, déprogrammation contrôle de l’esprit, la résolution des conflits

Andromedans

(Andromeda)

Faciliter les décisions de la communauté galactique face à la situation actuelle de la Terre, des stratégies novatrices pour résoudre les conflits, l’éducation des jeunes et des crop circles.

l’éducation des enfants psychiques / cristal, éducation à la paix, exposant manipulation élite meilleure résolution gouvernance, la diplomatie et les conflits mondiaux, les communications extraterrestres

Sirians

(Sirius A)

Contribuer à la création d’un système écologique adapté à (humain) évolution sur la Terre en modifiant la «grille d’énergie bio-magnétique» de la planète.

Protection de l’environnement, la promotion de la bio-diversité, soulevant la conscience humaine, l’évolution de la biosphère

Ummites

(Ummo)

Partage de l’information technique, transformant la culture scientifique et l’éducation mondiale.

Transformer les paradigmes scientifiques, le développement de technologies alternatives, la réforme éducative

Alpha Centauriens

(Alpha Centauri)

Promouvoir la justice sociale et la liberté humaine, et l’utilisation responsable des technologies de pointe.

La justice sociale au niveau mondial, des zones de paix, les droits humains, le développement durable

Arcturians

(Arcturus)

Intégrer les valeurs spirituelles avec des technologies de pointe, en fournissant des conseils stratégiques dans la transformation des systèmes planétaires, et les crop circles.

la gouvernance mondiale, l’intégration des systèmes financiers, politiques et sociaux mondiaux, la coordination des relations avec les extraterrestres, la diplomatie et la résolution des conflits, les communications extraterrestres

En lisant les descriptions de ces êtres est vraiment utile de votre temps car il ya trop de détail dans cet article. Dr. Salla a fait un excellent travail dans la compilation de ce rapport et ces tableaux, et sa recherche est basée sur quelques-unes des sources les plus réputés et crédibles disponibles. Si encore tout cela est vrai, cela change tout, car nous nous rendons compte que notre perspective de terre a été celui d’être des êtres isolés et suprême sur cette planète, deux affirmations fondamentales qui s’avèrent être fausses. Bien qu’il existe de nombreux êtres extraterrestres qui nous assistent en ce moment, nous sommes ceux qui doivent en fin de compte faire le travail pour restaurer l’avenir de l’humanité sur Terre.Personne ne va venir nous sauver, et ceux qui ne se révèlent finalement sera très certainement ici pour éblouir et séduire l’humanité dans la soumission, tout comme ils nous ont montré dans la série V (2009) .

La chose importante à comprendre, c’est que nous sommes destinés à devenir un interplanétaire et interstellaire course. Ce processus va se dérouler de façon spectaculaire au cours des prochaines années et décennies, car de plus en plus de surface de révélations et de l’humanité commence à se rappeler son héritage cosmique. Comment nous obtenons grâce Cela va être déterminé par notre réponse collective aux intervenants présences étrangères qui opèrent actuellement en secret sur Terre. Il ya tellement de choses que nous ne faisons que d’entrevoir enfin re-prise de conscience de ce que nous allons modifier le cours de la destinée humaine pour toujours.

En fin de compte, la vie dans l’univers physique est tout au sujet de la liberté, et il n’est pas aussi répandu que nous pouvons imaginer qu’il soit. La vraie liberté doit être gagnée, protégée et vigilance maintenue une fois acquise. En ce moment nous avons beaucoup de travail devant nous alors que nous commençons seulement à faire face aux Grandes Vagues de changement et la réalité de la vie dans un monde en déclin. Les défis qui nous attendent vont faire ou nous briser il est donc vital que nous sommes informés et préparés. Pour cette raison, je les inviter à lire les Alliés de l’humanité Briefings, car ils sont les plus précis, direct et nécessaire quand il s’agit de comprendre et face à l’intervention avec succès en tant que race libre et autodéterminé.

SOURCE 

 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 3 septembre, 2013 |Pas de commentaires »
12345

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3