Archive pour la catégorie 'MULTIDIMENSIONNALITE'

INFORMEZ QUI VOUS ETES de votre décision

 

 

images (6)Pour que votre décision consciente trouve sa concrétisation ans le plan physique, il vous faut interroger vos autres vous-mêmes, c’est à dire tous ces aspects qui évoluent dans les autres dimensions et que vous ne pouvez plus ignorer dans les temps actuels, temps d’exception.

Mais en premier lieu, il est surtout bon de les informer de cette décision. Il existe en vous un aspect qui est celui que vous nommez l’inconscient. Cette partie-là, particulièrement importante, vit, s’exprime et se manifeste en provocant des événements dans votre vie. Et elle le fait en fonction de ce que vous avez déposé en elle tout au long de votre existence. Vous, mais aussi votre entourage, votre environnement, et tout ce à quoi vous avez porté votre attention. Ce qui y est présent aujourd’hui a commencé d’être déposé dès vos premiers jours ; par les premières paroles que vous avez entendues et qui se sont inscrites de façon quasi indélébile sur cette matrice de l’inconscient. Puis par  celles qui ont suivi au cours de votre croissance, par l’éducation que l’on vous a transmise, les certitudes que l’on vous a parfois imposées, telles certaines croyances ou philosophies toutes prêtes à être consommées par votre mental. Vous y avez ajouté vos propres pensées, y compris celles que vous croyez vôtres qui sont peut-être fortement influencées par les autres. Vos actes aussi, depuis les plus intimes, les plus banals ou les plus simples jusqu’aux plus élaborés ont continué d’imprimer dans ce subconscient ce que vous étire, ce que vous vouliez être, puisque chacune st ce qu’il fait.

Ainsi, à l’heure où vous lisez ces lignes, il a enregistré tout, absolument tout ce que vous avez vécu. Il est donc aujourd’hui une fidèle image de vous-mêmes et la reflète dans votre vie quotidienne par les événements ou par les réactions de votre « caractère » ou de votre « personnalité ». Nous pouvons dire que, par votre vécu dans cette incarnation, et les précédentes également, vous ave en quelques sorte programmé votre subconscient ; Il en résulte que, dans une situation donnée, il réagira toujours selon un schéma donné, un schéma que vous lui avez vraiment inculqué, volontairement ou non, et qu’il a accepté et qu’il répète sans arrêt.  Car il ne possède pas en lui-même de pouvoir créateur :  il ne pense pas ni ne réfléchit, il ne prend aucune décision ; il manifeste tout simplement ce que vous lui avez demandé et de la façon dont vous l’avez programmé. C’est ainsi que, si depuis votre plus tendre enfance, vous avez par exemple l’habitude de prendre un café après votre réveil pour bien commencer votre journée, il a enregistré cet acte répété maintes fois comme une exigence de votre part, ou un besoin que vous avez vraiment inscrit en lui justement au moyen de cette habitude. Résultat, si un jour vous vous trouvez hors de chez vous et que votre hôte vous propose pour le petit déjeuner un thé, parce qu’il ne dispose pas de café, votre journée sera mal engagée et vous ne serez pas vraiment en paix ou détendu. Par ce mal-être, votre subconscient rappelle que votre besoin de boire un café au petit matin n’est pas satisfait.

Vous trouvez peut-être cet exemple bien futile ou gère approprié… En êtes-vous vraiment certains ? Mes enfants, je vous invite à remplace le café par autre chose. Vous avez bien d’autres habitudes ? Non ? Par exemple, n’avez-vous pas remarqué que vous aviez toujours la même réaction face à un type d’événement donné, ou toujours le même sentiment lorsque vous vous trouvez en compagnie de tel type de personnes, etc. Cet exemple simple veut uniquement vous montrer un fonctionnement valable dans toutes les situations.

Bien sûr, le but de ce message-conseil n’est pas de vous sermonner ou de vous demander de travailler sur vous-mêmes, plutôt de vous expliquer comment agir en vous-mêmes. Mais avant d’en arriver là, je voulais que vous preniez la mesure d’une programmation malgré vous et du fait que vos réactions sont souvent instinctives, pour ne pas dire épidermiques. Trop souvent, vous réagissez alors qu’il faudrait agir. Voyez-vous la différence ? Réagir est un acte incontrôlé, agir est un acte conscient. Régir signifie tout simplement renoncer au maître que vous êtes. Je vous propose donc de le retrouver, si vous le voulez bien. (autre article)

Avant d’entreprendre quoi que ce soit, il est juste que vous vous serviez de l’un des outils à votre disposition qu’est le mental. Le mental, dans ce cas présent, doit être utilisé prou réfléchir intérieurement ce que vous voulez, pour le formuler clairement aussi. Mais également pour vous permettre de savoir ce que vous souhaitez vraiment. C’est aussi un obstacle dans le sens où peu d’entre vous énoncent leurs souhaits, encore bien moins nombreux sont ceux qui le font avec suffisamment de clarté et d’intention pour être compris par leur entourage physique et multidimensionnel, et enfin, beaucoup n’ont jamais décidé de ce qu’ils voulaient vraiment. Le résultat est qu’ils oscillent beaucoup au gré des humeurs et des événements. Alors, je vous demande de bien vouloir prendre tout votre temps pour faire le bilan de votre vie. Je ne parle pas de ce que vous avez vécu hier ou l’année dernière, mais plutôt d’effectuer un constat honnête de là où vous en êtes aujourd’hui. Vous le faites avec vous-mêmes, dans votre intimité intérieure, alors qu’il vous plaît, allez-y à fond, totalement, sans rien vous cacher.

Ce constat consiste à regarder sous tous ses angles ce qui est dans votre existence et à déterminer ce que vous voulez conserver et ce qui ne vous convient plus ; Je ne vous demande pas pour l’instant d’essayer de comprendre pourquoi telle chose ne va pas, ou comment vous en êtes arrivés là. Car vous auriez forcément tendance à entrer soit dans la victimisation, soit dans la culpabilité et il vous faudrait alors beaucoup de travail sur vous-même pour sortir de cet état d’esprit. D’ailleurs, le travail sur vous-mêmes, vous l’effectuez depuis bien longtemps, n’est-ce pas ? Je dirais même depuis des vies. Cela a eu son utilité, cependant les temps ont changé. Ceux d’agir en vous sont là. Ce n’est pas demain, c’est maintenant. Mais revenons au constat. Ce que je vous demande, c’est que vous ne le transformiez pas en un quelconque jugement ; Je vous invite à rester dan la simplicité et à oser voir et accepter sans remords, ni regret ni reproche e ce qui ne vous convient plus dans votre existence ; Le voir, mes enfants, tout simplement.

Une fois que vous aurez déterminé ce qui ne va pas dans votre vie, pensez, non pas à la façon d’y remédier, mais plutôt à ce que vous aimeriez voir apparaître dans celle-ci à la place. Car le but de cette expérience n’est pas de vouloir guérir un quelconque symptôme, mais d’agir selon une loi élémentaire de votre univers ; dans celui-ci, deux objets ne peuvent pas occuper la même place au même moment. Ils peuvent se trouver l’un à côté de l’autre, mais en aucun cas dans le même espace. Ainsi, cette loi vous autorise à éliminer ce qui ne vous convient pas en le remplaçant par ce que vous désire. Petit exemple : croyez-vous que vous guérissez d’une maladie ? En vérité, lorsque vous pensez être guéri, c’est tout simplement que vous avez su la remplacer par la bonne santé. C’est aussi simple. De même, vous ne croyez pas que vous pouvez réparer votre passé, puisque ce qui a été le sera forcément pour toujours. Eh bien, je vous le dis, remplacez-le par l’instant présent et il ne vous tracassera plus jamais.

Pour cette expérience, il n’y a aucune limite quant à ce que vous pouvez choisir d’éliminer définitivement de votre existence. Ce peut être un mal-être intérieur, une difficulté relationnelle, une maladie comme je l’ai précisé, une dépendance affective, mentale, toxique ou autre. Je n’étendrai pas la liste davantage, vous pouvez le faire vous-mêmes, mes enfants. Je l’ai juste ébauchée pour que vous sachiez que rien, absolument rien de ce qui est dans votre vie n’est désespéré. Bien au contraire, si vous le vivez, c’est que la solution est déjà dans votre main. Une petite chose encore. Lorsque vous aurez parfaitement déterminé ce que vous voulez voir partir, ou plutôt ce que vous voulez voir se manifester dans votre, vie, considérez aussi les effets que cette transformation peut engendrer. Par exemple, si vous travaillez dans un environnement professionnel conflictuel, que dans cette entreprise il ya un nombreux personnel, et que votre décision est de pouvoir exercer votre profession dans le calme et l’harmonie, il vous faut être conscients que la satisfaction de cette décision peut vous entraîner à changer d’employeur, à passer peut-être par une période de chômage, etc . Pourquoi cela ?

Si nous reprenons cet exemple concernant la profession il y est précisé que dans votre entrepris il y a de nombreux employés. Or, comme vous, ces employés possèdent leur libre arbitre. Au même titre que vous avez le droit divin de prendre une décision pour vivre ce que vous voulez, eux aussi. Ainsi, sachez que pour que votre décision se concrétise, les énergies divines de création à votre disposition qui la mettront en œuvre n’iront pas à l’encontre de la liberté et des choix d’autrui. En conséquence, pour concrétiser votre demande, elles utiliseront des canaux qui pourront parfois vous surprendre ; Il vous faut savoir ce qu’une décision peut entraîner, pour la prendre en conscience ou y renoncer. Si vous la prenez, sachez que les voies empreintes par les énergies créatrices seront toujours les plus respectueuses de l’existence des autres, les plus courtes et les plus efficaces possible.

Une dernière chose pour compléter ce que je viens de dire. Dans cette préparation à cette expérience, je vous demande uniquement de choisir ce que vous voulez vivre, tout simplement, sans dire comment cela doit se réaliser. Je pense que vous avez compris pourquoi. Interroger vos autres vous-mêmes multidimensionnels, les informer de votre décision, agir de l’intérieur ou retrouver le Maître que vous êtes est une seule et même chose énoncée avec des mots différents. Donc choisissez en fonction de votre propre ressenti la formulation qui vous convient.

Extrait de « Au cœur de l’Amour » transmis par Hilaïhi 2012- - recopié par Francesca  aux Editions HELIOS

Publié dans:MULTIDIMENSIONNALITE |on 20 avril, 2014 |Pas de commentaires »

UNE NOUVELLE Phase Ascensionnelle

 

 

2bNous entrons maintenant dans une nouvelle phase de nos enseignements. Elle sera pour certains d’entre vous la dernière, car plus vous intégrez en vous votre divinité, plus vous vous unissez à l’Enfant Divin qui est en vous et absorbez toutes ses qualités, moins vous avez besoin d’enseignements.

Des clés vous seront données pour réussir cette phase, mais n’oubliez pas que ces clés ne sont pas automatiques, qu’il faut quand même faire l’effort de les introduire dans les serrures correspondantes et les tourner. Certaines sont un peu rouillées, mais toutes finiront par se soumettre à votre détermination. Et si vous ne comprenez pas toujours ce qui vous est dit, réjouissez-vous, car ce n’est pas avez votre intellect que vous devez le comprendre, mais avec votre cœur. C’est au fond de vous-mêmes que vous trouverez la lumière pour éclairer ces clés et leur mode d’emploi.  Vous vous demandez pourquoi nous ne sommes pas plus explicites, pourquoi nous avons l’air de vous mettre face à des mystères. Ce n’est pas, chers enfants pour vous agacer. Vous devez vous en douter. Simplement, les choses de l’esprit n’ont pas la même signification pour tous. Elles sont intiment reliées à la mission et au chemin de chacun de vous, et il est utile (je dirai même indispensable) que chacun trouve en lui ce qu’elles représentent pour lui-même, pour son avancée personnelle. Souvenez-vous que, si vous êtes tous UN, vous n’en êtes pas moins tous différents.

Ainsi donc, c’est avec votre cœur grand ouvert, en respirant profondément et en conscience, sachant que par votre inspiration vous vous reliez aux Plans Célestes et par l’expiration au noyau de votre Terre, que vous devez vous mettre en état de recevoir le message qui, à travers les mêmes  mots, est différent pour chacun. Ceux qui n’ont pas conscience d’avoir fait un long parcours initiatique ne doivent pas craindre de « prendre le train en marche », comme vous dites, puisque le chemin que l’on faisait autrefois tout au long d’une vie et même de plusieurs vies d’efforts acharnés, devient de plus en plus facile et rapide à transposer. Et aussi, parce que des vies et des vies vous ont préparés à ce moment.

Certains de vos aînés ont encore mis la moitié de leur vie à arriver là où ils se trouvent à présent, tandis que d’autres, propulsés par les énergies nouvelles et de plus en plus puissantes qui se déversent sur cette planète, pourront tout assimiler, tout intégrer, en un temps qui varie entre quelques mois et quelques jours, selon le degré de confiance, persistance et surtout d’amour qu’ils y mettront.  C’est un peu comme vos moyens de transport. Il y a à peine un siècle de votre temps, pour aller d’une ville à une autre, c’était tout une expédition. Cela prenait des jours ou des semaines, il fallait apporter de la nourriture et de l’avoine pour les chevaux, de l’eau, des matelas et des tentes, des couvertures pour la nuit. Aujourd’hui vous prenez tranquillement l’avion à Paris, avec juste une petite valise de vêtements, et vous êtes à Tokyo en quelques heures. A condition, bien sûr, d’avoir un passeport et un billet, qui sont les clés pour réussir votre voyage.

Pour décoller vers un autre type de vol, qui vous conduira en même temps au-delà des nuages et au plus profond de vous-mêmes, vous aurez besoin des clés mentionnées plus haut. L’amour sera votre passeport, à validité permanente, la volonté et la confiance, en vous surtout, constituent le billet, la carte d’embarquement. Depuis le début de nos enseignements nous avons toujours insisté sur l’amour inconditionnel, l’amour de tout et de tous et surtout l’amour pour vous-mêmes au point de vous avoir parfois quelque peu agacés. C’était indispensable, mes chers enfants. Vous en étiez, pour la plupart, si loin !

J’espère sincèrement que c’est aujourd’hui chose faite, qu’en vous regardant dans le miroir, chaque matin, vous y voyez davantage qu’un nez, une bouche, un front où peut-être quelques rides commencent à se montrer, des cheveux qui n’ont pas la couleur souhaitée ou se font rares. J’espère que vous percevez ce pétillement au fond de vos yeux qui révèle une âme bien éveillée et en harmonie avec tout l’univers. Si ce n’est pas le cas, je ne peux que vous conseiller de suivre les sages paroles d’un de vos dictons : « Vingt fois sur le métier remets l’ouvrage… » Et, si possible vingt fois par jour, car le temps presse.

Reconnaissez que, sachant maintenant Qui vous êtes, ayant ressenti (ou pressenti) votre Etre Divin, il n’y a plus de raisons pour que vous continuiez à ne considérer en vous que votre enveloppe charnelle. Nous vous avons conseillé aussi de rendre grâce à ce que vous êtes, y compris à ces choses qui ne vous plaisent pas en vous-mêmes. Car tout a sa raison d’être, et ce que vous prenez pour vos défauts sont peut-être vos plus grands atouts pour arriver à accomplir la mission que vous avez choisie. Et maintenant ajoutez à cette action de grâce une autre qui, elle aussi, a sa raison d’être.  Dites encore : « Je rends grâce à ce que je ne suis pas ».

Qu’est-ce que cela veut dire ? A quoi cela sert-il ?

Tout simplement à permettre au Père, à la volonté divine, de s’exprimer  à travers vous, d’œuvrer dans votre cœur grand ouvert et plein d’amour. Oui  mes enfants : votre rôle de catalyseurs de la Lumière Divine ne sera complet, ne transformera l’humanité, la Terre et jusqu’aux plans non-manifestés, que si vous exprimez reconnaissance de ce qui n’est pas, de tout ce qui reste dans le domaine des potentialités et peut être manifesté par vous, à travers vous. Et aussi reconnaissance de ce que vous avez été et absolution du passé, du vôtre et de celui de tous et de tout.  Comprenez-vous, chers enfants, le pouvoir qui vous est conféré par votre amour inconditionnel et l’immense responsabilité qu’est la vôtre, celle de co-créer avec nous des Plans Célestes, l’expression de la volonté divine sur Terre ?

Méditez sur ces deux phrases, car elles ne peuvent être bien comprises que par vote cœur. Votre intellect, aussi brillant, aussi cultivé soit-il, ne peut saisir toute la beauté et toute la puissance de ces mots, lorsque prononcés en conscience et issus d’un cœur ouvert et plein d’amour. Appelez-nous même si vous n’êtes pas canal, et nous vous parlerons en votre cœur pour vous apporter les éclairages qui vous manquent. Car après tout, que vous le sachiez ou non, vous êtes tous canal. Sauf que la plupart ont besoin d’une ouverture, ou d’une bénédiction, d’une sorte d’autorisation, pour se permettre nous contacter, de dialoguer avec nous du Monde Céleste. De notre côté nous vous parlons à tous, ou du moins à tous ceux qui consentent à nous écouter, ne fut-ce que pendant leurs rêves.

Je ne veux pas m’étendre davantage. Je vous laisse le temps d’assimiler ce que je vous ai dit aujourd’hui et vous conseille encore de ne reprendre la lecture que quand vous aurez intégré ce qui précède. Je n’ai pas dis « compris », car votre mental risque de ne pas l’accepter pendant longtemps encore, mais assimilé, intégré en votre cœur, là où résident la vraie connaissance et la vraie sagesse. Nous vous aimons à un point que vous ne pouvez imaginer et vous bénissons.

Extrait de « Le Temps des Maîtres » – transmis par Marlice d’Allance 2012- - recopié par Francesca  

 aux édition HELIOS

Les messages intersidéraux

christal chaya

Il est important de considérer à la fois nos messages comme une aide et une formation éducative. Ne soyez pas dans le doute ou encore dans l’abnégation, mais au contraire soyez ouvert et recevez ces vérités qui sont porteuses de nombreuses vibrations, parfois même à titre thérapeutique. Il est simple actuellement en cet air du temps de nous recevoir et de pouvoir vous épanouir complètement sur des niveaux spirituels très complexes. Soyez pourtant rassurés cher enfants de la terre, nous veillons à ce que chacun reçoive ce dont il a besoin pour son évolution et son accroissement spirituel. Il vous est dit très souvent de vous préparer à recevoir des informations à ce juste titre, sachez qu’elles proviennent de différentes sources. Cela en fonction de votre degré de réceptivité et surtout de votre niveau vibratoire. Sachez que plus vous méditerez et aurez une hygiène de vie en harmonie avec votre mère Gaia, plus vos messages seront porteur de lumière et auront un impact positif sur le lecteur. Considérez que tout individu « ouvert » peut apporter ou être porteur de lumière en ce sens. Retrouvez le pouvoir des mots, des sens et des affinités verbales afin de pouvoir transmettre autour de vous des messages d’amour, de lumière et d’épanouissement.

Il est temps de vous éveiller à votre vrai nature , votre potentiel céleste est en train de naitre et l’activer est fort simple. Afin d’avoir accès à une multitude d’enseignements pouvant ainsi servir l’ordre divin. Oui  car tout a une finalité et un ordre en soi. L’activation est en rapport avec votre ADN et son encodage biologique lumineux. Pour cela faire monter vos vibrations par les méthodes suivantes : la méditation transcendantale ou encore l’harmonisation énergétique sur les plans éthériques, la nourriture, les minéraux, le chant de certaines notes ou fréquences vous « transportera » sur de hautes ondes vibratoires et vous permettra ainsi de vous rapprocher de votre véritable être, votre potentiel est immense et ne fait que s’accroître actuellement. Tout va plus vite, vos idées, vos paroles, vos défies, vos aventures e vie, vos chemins de vie deviennent plus large et nettement plus praticable. Sachez lire entre les lignes car parfois il y a un message au travers du message dans sa totalité. Il est bon de vous voir si concentré lorsque vous faites place à la lumière en vous. Nous pouvons ainsi communiquer avec vous chers enfants de la terre, car nous sommes le peuple dit « d’en haut » dans vos textes très ancien, nous sommes venu auprès de vous « physiquement » il fut un temps, il y a de cela bien au-delà de la construction des pyramides d’Egypte, nous avons laissé des traces dans de nombreuses contrés et culture afin que vous puissiez enfin ouvrir votre conscience à ce sujet. Alohim, Néphilim ou encore peuple venant des étoiles tel sont nos noms.

Nous sommes frères au-delà de votre monde et nous vous accompagnons de bien des manières différentes. Sachez que nous choisissons nos canaux en fonction de la pureté de leurs intentions et de leur niveau d’évolution de conscience et surtout lumière.Nous de Véga de la Lyre et même de plus loin. Messagère il est temps pour toi de retourner à ton sommeil, celui-ci régénérateur pour vous est en train d’évoluer pour la majorité d’entre vous. Si vous vous sentez fatigué au levé c’est que les transformations en vous sont si puissantes sur des plans éthérique que les effets se font ressentir physiquement. Ressourcez-vous auprès de Gaia elle a tout ce dont vous avez besoin, l’énergie vitale, le prana, vous trouverez dans la nature, la forêt, les cours d’eau et étendue d’eau, les hauts lieux vibratoires, vous les ressentez et ils vous attirent.Faites vous guider et ressourcez-vous souvent en extérieur de vos habitations pour la plus part mal saine énergétiquement parlant. L’harmonie et l’équilibre se trouvent au sein de votre planète, de votre cœur divin. Soyez réceptif et en connexion ou reconnexion avec Gaia et vos astres soleil, lune qui sont bénéfiques pour vos vibrations. Les minéraux sont également en train de s’éveiller actuellement et leurs forces, leurs énergies vous portent vers un mieux-être et une reconnexion à votre véritable être, votre soi supérieur, se rapproche à grand pas de vous et bientôt vous connaitrez le bonheur de votre fusion divine. Namasté.

Publié dans:MULTIDIMENSIONNALITE, PLANETES |on 2 mars, 2014 |Pas de commentaires »

L’Amour Multidimensionnel

 

images (2)Introduction

« C’est avec plaisir que j’écris ma première chronique dans laquelle je vous partagerai ma vision multidimensionnelle de l’Amour Vibral. Par la suite, j’expliquerai les mécanismes qui sous-tendent l’action et l’actualisation de la Lumière Vibrale sur les plans multidimensionnels.

Je vous signale qu’au cours des 30 dernières années, j’ai eu le privilège de lire quelques ouvrages et des textes fort enrichissants et instructifs. Ces derniers m’ont inspirés et motivés dans mes écritures. Je suis également choyé de pouvoir canaliser depuis plusieurs années certains de nos Frères et Sœurs de Lumière. Je me compte donc favorisé d’écrire, d’avoir préparé des séminaires et de donner des conférences sur plusieurs thématiques sur la mécanique de la multidimensionnalité à travers différents endroits dans le monde. Ces rencontres et expériences m’ont aidé à révéler plusieurs facettes multidimensionnelles qui me tenaient à Cœur de partager avec vous lecteurs, lectrices de la Presse Galactique, un endroit tout à fait approprié pour communiquer ce genre d’informations à propos de l’invisible.

Je tiens à rendre Grâce de tout mon Cœur de Lumière à tous ceux et celles qui m’ont permis, par une Communion Vibrale, de les canaliser avec humilité, simplicité, authenticité et spontanéité. Leur Amour inconditionnel m’a permis de me reconnaître personnellement et d’affranchir ma conscience limitée, et de façon graduelle, d’atteindre une conscience illimitée. Par conséquent, d’offrir à mes Frères et Sœurs sur cette Terre ce que la conscience illimité pouvait dévoiler. »

Merci de tout Cœur de m’accueillir dans vos Cœurs!

 

L’Amour Vibral

(1e partie)

Qu’est-ce que L’Amour Vibral?

Afin d’amorcer mes écrits sur la multidimensionnalité, je considère fondamental de vous donner une vue d’ensemble ainsi que mon point de vue à l’égard de l’Amour Vibral qui fait partie de notre Êtreté multidimensionnelle. J’estime que cet élément est à la base de ce que nous sommes, en matière d’énergie cosmique avec laquelle nous avons été fabriquée à travers le système solaire, les galaxies et de tous les univers, multivers et omnivers.

L’Amour Vibral, que nous Sommes en Vérité, à l’intérieur de nos fondations vibratoires de Lumière, nous est transmis par effusion et adoubement par l’entremise de nos provenances stellaires émises par la Source d’Alcyone, Sirius ainsi que par nos Frères et Sœurs cosmiques. L’Amour Vibral est bien au-delà de l’amour conditionnel diffusé, expérimenté, exprimé et vécu sur cette planète falsifiée pour contrer les races humaines quelles qu’elles soient. Hélas, l’amour conditionnel a emprisonné ces races humaines dans une conscience limitée et émotivement dégénératrice, et ce, depuis plus de 300 milles ans.

Lorsque je dis « au-delà de l’amour conditionnel », je veux signaler ici que nous avons, tous et toutes dans ce système solaire, été éloignés, voire coupés de cette Source centrale d’énergie de l’Amour Vibral. Sans aller plus en détails, je pourrais m’exprimer ainsi en disant que nous avons été enfermés depuis fort longtemps dans une mécanique despotique, malveillante, oppressive et mensongère qui nous empêchait d’entrer en communion avec ces fréquences vibratoirement énergétiques.

Au cours, des prochaines chroniques, je vous raconterai notre histoire en exposant ce qui a permis cet « enfer(mement) » que l’on pourrait qualifiée d’insulte à l’Intelligence de notre Conscience. Celle-ci a été décloisonnée et dés-unifiée, et cela fut causé par une courbure spatiotemporelle créée par des êtres qui savaient pertinemment ce qu’ils faisaient, communément appelés les Archontes. C’est donc à suivre…!

Or, ce que nous connaissons de l’amour en 3e dimension est plutôt relié à l’amour passionnel, émotionnel, sentimental (i.e. : senti dans le mental), à la possession et à l’attachement, etc. Il s’agit d’un amour éphémère, voire illusoire dans son approche et dans sa forme exprimée par le commun des mortels. On évalue, on juge, on condamne, on jauge l’amour sur la beauté, la laideur, sur les principes familiaux, sur le paraître, sur l’amitié et souvent pour faire comme les autres. Est-ce un Amour Vibral ? Certes non, même si parfois les intentions sont relativement bonnes et légitimes! C’est un amour de divisions ou paradoxal : aujourd’hui je t’aime bien, demain je t’aime un peu plus ou moins et le lendemain je te déteste. En réalité humaine, c’est la caractérisation ponctuelle de l’ego et de la personnalité qui sont les belligérants du degré d’appartenance et de l’expression des sentiments qui sont plus mentaux que vibraux. En 3e dimension (non unifiée), tout est une question de valeur émotive et non d’une valeur vibratoire de l’Amour. L’Amour Vibral est la représentation parfaite de l’Unification, c’est à dire que nous sommes dans la réalité multidimensionnelle tous UN avec le Tout, l’Absolu.

L’Amour Vibral est un Amour qui ne possède aucun nom dans les univers, mais bien une fréquence vibratoirement omniverselle qui est émanée et issue par les circuits de la Source d’Alcyone qui est, en somme, la vibration « AL ». Cela signifie qu’il est relié à la Source même, soit AL(cyone) ou si vous préférez l’Alpha (le commencement) et l’Oméga (la fin). Cela représente dans un premier temps, l’enracinement de l’âme (située au centre du thorax de l’humain sous la clavicule droite, dans l’axe mamelonnaire, dans le 2e espace intercostal). Ce point névralgique est associé à l’Archange Mikaël donc au Feu de l’éther de l’âme. Dans un second temps, le point AL est relié directement au haut du front représenté par le 12e corps subtil (situé au milieu du front à 2 millimètres en arrière de l’implantation de la racine des cheveux). Ce corps est associé au Christ ou à l’énergie christique. Il faut noter que lorsque j’utilise les noms de Mikaël, Christ ou Marie, cela n’a rien à voir avec leur personnalité édifiée par les religions ou par l’histoire biblique; mais bien par leurs fréquences vibratoires qui sont reliées à la Source d’Alcyone et de Sirius.

images (3)Seul l’Amour Vibral permet la libération intégrale de tous nos mécanismes d’emprisonnement séculaires qu’ils soient mentaux, psychologiques, psychiques ou physiques. La fréquence vibratoire de l’Amour Vibral, qui est fondamentalement la Lumière Vibrale, représente une panacée bien connue et bien ancrée dans tous les univers afin de retrouver toutes nos capacités à l’égard de l’Êtreté, notre Source Divine. Il s’agit ici de la relation intime que nous avions jadis avec nos origines stellaires peu importe leur niveau, leur dimension ou les liens intersidéraux qui avaient été occultés lors de la rébellion face à notre Conscience Illimitée. Cette conscience était universellement ouverte à une époque lointaine.

Afin d’entrer dans le vif du sujet vis-à-vis l’Amour Vibral dans sa constitution libéralement universelle, donc Libre de toutes formes de contraintes, d’avilissements, d’assujettissements ou de hiérarchisations; il est essentiel de mentionner que la forme de cette énergie purement universelle qui est invisible aux yeux de chair, est bien au-delà des connaissances en matière atomique que cela soit au chapitre des photons, électrons, etc. L’énergie de l’Amour Vibral qui représente la Lumière Vibrale est constituée harmoniquement par un hexagone, donc de six faces homogènes. Il faut donc faire une analogie simple, en disant que cela ressemble étrangement à la fabrication d’une ruche d’abeilles dont les alvéoles sont toutes arrimées les unes aux autres.

Ainsi, la manifestation de cette Lumière Vibrale adoube particulièrement notre corps, voire chacune de nos cellules. Ce mécanisme a pour effet et pour fonction de déchirer le voile des molécules de nos cellules, et ce, directement dans le noyau cellulaire afin de faire éclater l’embryon, mais surtout de réveiller l’ADN quantique qui est la Source lumineuse qui habite nos cellules. Lorsque ces particules de Lumière Vibrale pénètrent le corps, elles passent systémiquement par la tête ou le cerveau pour adouber chacune de nos cellules endormies.

Toutefois, cette Lumière Vibrale passe avant tout par d’autres mécanismes invisibles que nous ne percevons pas toujours à cause de l’occultation de nos corps subtils encore imbibées ou imprégnées par des couches d’ombre éthérées qui empêchent la Lumière de rejoindre les cellules. Ces couches subtiles d’ombre sont occultées par l’enveloppe de l’atmosphère tout comme celle qui est au-dessus de nos têtes créant un manteau qui, semble-t’il, recouvre la Terre. Il en de même pour notre corps. Ces couches atmosphériques sont :

v l’héliosphère qui est une zone en forme de bulle allongée dans l’espace, engendrée par les vents solaires ;

v la magnétosphère qui est la région entourant la Terre dans laquelle les phénomènes physiques sont dominés ou organisés par son champ magnétique ;

v la ionosphère qui est l’atmosphère supérieure d’une planète, en référence à son état de conductibilité électrique qui est caractérisé par une ionisation partielle des gaz. En ce qui concerne l´atmosphère neutre on distingue trois régions, à savoir la mésosphère, la thermosphère et l’exosphère.

Ces zones qui occultent les champs électromagnétiques de la Terre, de même que nos corps physiques, psychiques ou si vous préférez nos Chakras ou centres d’énergie ainsi que nos corps subtils ont pour fonction de rendre dysfonctionnelles nos cellules dans l’état embryonnaire de l’ADN quantique; mais notamment notre Conscience Illimitée qui ne peut s’exprimer librement. Il faut se rappeler que la Conscience Illimitée est une entité vibratoire, donc formée de vibrations dimensionnelles, aucunement reliées à de la mémoire, aux expériences ou à la conscience dite ordinaire ou limitée; mais bien à une multidimensionnalité de la Conscience Universelle qui est Unifiée.

C’est donc dire que les vibrations universelles de la Lumière Vibrale ou Unifiée sont contraintes d’atteindre nos cellules en raison des zones occultées autant dans notre système solaire, notre Terre que dans notre corps. Je puis vous confirmer que ces zones sont en très grande majorité dissoutes afin que la Lumière Vibrale œuvre comme il se doit dans nos cellules et ainsi modifie notre conscience limitée afin qu’elle redevienne illimitée.

Voici donc comment le travail intrinsèque de l’Amour Vibral ou de la Lumière Vibrale se formate et se réinstaure en dedans de nous. Comme la Lumière Vibrale descend et se transperce en nous depuis seulement quelques années, en étant parfaite et continue dans son essence, cela nous permet d’augmenter notre taux vibratoire, mais aussi de réveiller les cellules endormies en refaisant imploser et exploser le noyau de l’ADN quantique qui nous permettra bientôt d’Ascensionner…

Rédigé par : Yvan Poirier

À suivre…

 

Publié dans:AMOUR, MULTIDIMENSIONNALITE |on 2 mars, 2014 |Pas de commentaires »

LA FOI dans les diverses dimensions

 

imagesAu commencement de votre incarnation dans les dimensions, donc sur le plan de la troisième dimension également, chacun était semblable, pour prendre une image, à une graine de sénevé. Disons plutôt qu’ainsi était la cellule conceptuelle qui est l’archétype de votre corps d’aujourd’hui, et ceci sur toutes les dimensions, je le répète.  C’est donc à partir de cette cellule que s’est construit votre temple humain, cette forme qui a reçu pour mission d’abriter une extension de la flamme de Qui vous êtes de toute éternité.

Souvenez-vous de ce qui fut affirmé en son temps par mon envoyé : « Si vous aviez une foi aussi grosse qu’une graine de sénevé, vous pourriez dire à une montagne de se déplacer et elle vous obéirait ». Je reviens sur cette parabole car, lorsqu’il l’a prononcée, il faisait allusion à la cellule conceptuelle. Il lui fallait alors user de cette imagerie, car il est vrai que ses frères et sœurs humains, il y a + de 2000 ans, ne pouvaient recevoir autre chose tant ils étaient embourbés dans des idées limitatives : vous n’étiez pas encore prêts à entendre, ni disposés à accepter le fait que vous viviez sur de multiples plans et que vous étiez une extension d’une réalité bien plus importante. Mais les temps ont changé, n’est ce pas ?

Cette graine de sénevé, ou plutôt cette cellule conceptuelle est la Foi de la Flamme de Qui vous êtes, mais elle est aussi la vôtre dans votre incarnation physique. Et, ne l’oubliez pas, chacun de vous est totalement accompli dans sa multidimensionnalité et l’instantanéité de la Création. Ce dernier point est important pour activer la foi en vous. Je vous entends souvent vous extasier sur la force de la Nature, vous considérant comme l’un de ses enfants. Ou alors vous dites que la Vie coule en vous, qu’elle est la source de votre existence, etc. si cela est juste d’un certain point de vue, sans vous en rendre compte, cette façon de penser vous place tout de même un peu en dehors de ce tout car elle fait de vous un simple fruit parmi d’autres fruits de la Nature ou de la Vie, ou de Moi-même. Or, mes Amis, la Vie, la Nature, c’est Vous. Ce qui signifie que vous êtes le créateur de vous-même.

Malheureusement, dans votre incarnation vous en arrivez à refuser d’assumer votre acte primordial et conceptuel, c’est à dire votre création la plus sublime : vous.

Imaginez dorénavant, et si vous le voulez bien, que votre être n’est plus Mon œuvre, pas davantage celle de la nature ou de la Vie, mais la vôtre, uniquement la vôtre. Car là est bien ce qui est : vous avez construit votre temple humain. Quant à la Nature et la Vie, elles sont la manifestation en vous et autour de vous de la puissance de votre foi, à savoir de la cellule conceptuelle générée par la flamme de Qui vous êtes. Lorsque vous les regardez, vous vous voyez. Maintenant, doutez-vous toujours de vous ?

Dans la force de la flamme de Qui vous êtes, vous appuyant sur l’énergie de l’Incréé dont vous faites partie, vous avez projeté votre foi (la cellule conceptuelle) jusqu’à la troisième dimension et l’avez laissée croître selon votre plan personnel pour devenir ce que vous êtes ici et maintenant, à l’instant de votre lecture. Considérez que, dans cet acte, votre réussite est totale puisque vous existez et que vous êtes très exactement ce que vous avez choisi d’être. Ainsi, votre petite graine de sénevé a déplacé bien plus qu’une montagne. Elle a enfanté un univers : celui de Qui vous êtes.

Vous remarquerez que j’ai utilisé les formules : « la flamme de Qui vous êtes » et « Qui vous êtes ». Cela signifie-t-il qu’il y a une différence entre ce que sont l’une et l’autre ? Vous savez que rien n’est en dehors de tout, mais pour vous expliquer ce qui est, il me faut utiliser vos repères dimensionnels et temporels. Les voici : la flamme est votre aspect incréé. La cellule conceptuelle est, je le redis, la foi projetée dans la Source, c’est-à-dire une extension de l’Incréé (ou Moi-même avant toute manifestation – la Source étant déjà dans les mondes créés). Qui vous êtes en est la manifestation dans les dimensions, ou celui que vous nommez le Maître que vous êtes. Ainsi, vous pouvez placer les choses dans votre ordre linéaire de compréhension. Mais puisque nous parlons d’ordre linéaire, avez-vous remarqué celui qui procède à votre Création, donc à vous-même ? A l’origine est la foi projetée dans la Source pour accomplir Qui vous êtes dans les dimensions.

Cela signifie que la Foi précède la Création. Comprenez bien ce que je viens de vous dire car tout fonctionne de cette façon, y compris dans votre quotidien. Plus simplement, la foi (ou la croyance dans la troisième dimension) est l’énergie qui construit votre environnement personnel. Ceci est valable aussi dans un aspect collectif : votre monde est le résultat des croyances globales de votre humanité. En quelques mots, comme aime le répéter l’une de vos contemporaines : « Crois et tu verras ».  Pour quelques-uns, dans votre plan dimensionnel, croire est synonyme d’ignorance. En effet, ils considèrent que les croyances ne se basent pas sur des certitudes, ou sur un savoir, fruit de l’expérience. En d’autres termes, ils inversent la loi « Crois et tu verras » qui devient « Vois et tu sauras, et tu auras la foi en ce que tu sauras ». Mais cette dernière façon d’agir ne mène nulle part puisqu’elle ne s’appuie pas sur votre mécanisme de créateur divin. Au mieux, comme un serpent qui se mord la queue, elle ne parvient à créer que ce qui existe déjà, puisque ce que vous savez, voyez ou expérimentez est déjà créé. C’est la méthode utilisée par la science, autrement nommée l’Ombre, alors que son rôle divin (puisque l’Ombre est un aspect de vous-mêmes) est de vivre Ce qui est et non de le recréer pour elle-même. Cependant, elle réussit dans son illusion car, sans en être consciente, elle a foi en ce qu’elle fait. Pour autant, de vos jours, la science commence à s’apercevoir que ses expériences la conduisent toujours à son point de départ – ce qui existe déjà – c’est à dire qu’elle ne découvre que des modèles déjà manifestés dans un point ou un autre du macro et du microcosme. Devant ce constat, elle soupçonne maintenant qu’il existe autre chose que ce qui est mesurable, ce qui lui permettra de remettre peu à peu dans le bon sens la formulation : « Crois et tu verras ».

Maintenant, voici comment créer dans votre existence ce que vous voulez. Tout d’aborde, concevez bien dans votre esprit et en vous-même ce que vous désirez. Ensuite, croyez-y, ce qui revient tout simplement à puiser dans l’Incréé l’énergie nécessaire à sa création. En conservant cette croyance en vous, vous projetez l’énergie incréée correspondante dans la création. Obéissante à votre foi, elle parvient ainsi jusqu’à votre dimension où elle devient une réalité visible et expérimentée par vous.

Si vous êtes de celles et ceux qui veulent voir pour croire, vous comprenez maintenant que cette façon d’agir – étant l’inverse de la loi de fonctionnement de la création – vous maintient dans une vaine attente. Et dans ce cas, vous ne recevez qu’une infime partie de l’abondance universelle pourtant à votre disposition. De plus, vous n’êtes pas vraiment l’acteur des joies qui peuvent vous parvenir, celles-ci vous étant offertes par vos aspects multidimensionnels dans le but de vous aider à ouvrir les yeux et à rétablir dans le bon sens le principe de la loi de création.

Et pour les plus réticents, ceux qui veulent absolument des preuves que c’est bien ainsi que l’univers fonctionne, je dirai simplement ceci : cherchez dans votre vie, vous y trouverez un exemple, et souvent plusieurs, vous redécouvrirez un moment où vous avez cru si puissamment que l’objet de votre désir s’est matérialisé dans votre quotidien. A moins que vous y mettiez un soupçon de mauvaise foi… Je plaisante à peine et chaque mot a son importance…  il faut mettre en terre la graine de sénevé pour contempler un jour la plante épanouie qu’elle deviendra. De même, vous pouvez activer dans votre quotidien, par votre pensée et votre façon d’agir, la cellule conceptuelle de la flamme de Qui vous êtes, c’est-à-dire la foi. Ainsi, vous créerez votre vie à l’image que vous souhaitez.

Message de l’Incréé sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/ - Extrait de ADONAI transmis par Hilaïhi 2012 – éditions Hélios

 

Publié dans:MULTIDIMENSIONNALITE |on 26 février, 2014 |Pas de commentaires »

BIEN S’INCARNER AVANT D’ASCENDER !

 

 téléchargement (1)J’ai reçu, au cours des derniers mois, tout un lot de courriels exprimant votre désarroi général face à des situations de vie éprouvantes pour plusieurs d’entre vous. J’aimerais prendre ici quelques instants pour vous partager ce que j’ai reçu de la part de Bianca Gaïa à travers mon propre cheminement personnel et m’ayant permis de faire de fulgurantes prises de conscience :

Il est vrai qu’au début de l’année 2005, tout paraissait vouloir aller très vite, au-dedans comme partout autour de vous. L’énergie semblait favorable aux nouveaux départs, aux nouvelles décisions de vie, aux nouvelles relations ainsi qu’aux prises de consciences salutaires.

Beaucoup de gens ont envisagé de changer de carrière ou de conjoint, de déménager ou encore se sont impliqués dans des projets plus que prometteurs. Nombreux sont ceux d’entre vous qui, ayant foi dans l’accessibilité de l’Abondance, ont confié une bonne partie de leurs économies à des investisseurs qui garantissaient des rendements substantiels… mais qui tardent à se manifester. D’autres on quitté un emploi stable et rémunérateur pour laisser toute la place leur « mission de vie véritable »… et se retrouvent dans des situations financières plus que précaires. Pourtant, me dites-vous, vous y croyiez réellement, de tout votre coeur ! Alors pourquoi la vie est-elle si difficile ?

Vous affirmez vous appliquer à « honorer la dualité » et à la transcender, mais que les conditions de vie tridimensionnelles s’avèrent de plus en plus difficiles à supporter. Vous êtes débordants de foi et vous vous êtes reconnus dans les « symptômes ascensionnels » décrits par tous les prophètes de ce siècle, mais il vous est de plus en plus exigeant de demeurer centrés au quotidien.

Se pourrait-il que vous voyiez l’Ascension non pas comme un état d’ÊTRE permanent, mais plutôt comme une libération, un moyen de vous « échapper » de cette vie de dualité qui semble vous « emprisonner » ? Si vous passez votre temps à vous demander pourquoi vous êtes encore ici sur Terre, que vous avez hâte de « passer de l’autre côté du voile », ou que vous ne savourez plus le moment présent, ce n’est peut-être pas parce que votre taux vibratoire est trop élevé… mais plutôt parce que vous résistez encore à vous INCARNER vraiment !?!

Seriez-vous comme ces personnes qui continuent de croire que l’herbe est plus verte chez le voisin ? Ou encore tel l’apprenti Alchimiste de Paulo Coehlo partant au bout du monde à la recherche d’un trésor qui se trouve… dans votre propre jardin ? Quand comprendrez-vous que le Nouveau Monde, la Nouvelle Terre, n’existe nulle part ailleurs qu’en vous-même ?! Peu importe ce que vous ferez, l’endroit où vous irez ou les gens que vous côtoierez, si le bonheur n’est pas présent d’ABORD dans votre coeur, vous ne le trouverez nulle part autour de vous, à « l’extérieur » de vous, ni dans cette dimension-ci, ni dans aucune autre !!!

Méfiez-vous de ces faux prophètes qui vous détournent de votre Essence divine en vous faisant miroiter un avenir meilleur concocté par d’autres que vous-même ! Ne vous attendez pas à ce que des interventions divines se produisent de par le monde, à ce que des phénomènes prodigieux surviennent en votre faveur ou que des miracles viennent tout régler dans votre vie, comme par enchantement. Si vos frères et soeurs de lumière tant angéliques, stellaires, intraterrestres et extraterrestres sont là pour vous aider et vous soutenir dans vos démarches de reconnaissance de « QUI VOUS ETES VRAIMENT », ils ne peuvent en aucun cas régler le sort de l’humanité à votre place. Tout ce qui se joue à l’extérieur de vous demeure essentiellement le reflet de ce qui se passe en dedans de vous, ne l’oubliez jamais ! Vous seuls avez le pouvoir de devenir Co-créateur avec Dieu et de participer activement aux changements planétaires ! Vous seuls pouvez faire toute la différence !!

Actuellement, tout ce que vous tentez de faire, d’accomplir, de réussir ou de « contrôler » à long terme semble être retardé ou vous glisser entre les doigts. Chaque nouvelle journée apporte son lot d’imprévus et de surprises tantôt agréables, tantôt déboussolantes. Tous vos repères, vos balises et ce qui vous apporterait une certaine sécurité vous est enlevé ou disparaît de votre vie. Toutes vos anciennes façons de faire, toutes les « recettes » qui, habituellement, vous apportaient le succès, ne fonctionnent absolument plus.

Vous parvenez à accomplir des miracles pour les autres, à servir la Source avec sérénité et patience, mais dans votre propre vie, il n’y a plus aucun résultat décisif concret. Seules de petites choses, de petits bonheurs quotidiens, vous permettent de préserver un semblant de joie de vivre. En fait, vous êtes même étonné de constater que, sur de longues périodes, vous parvenez à garder le moral et à demeurer en paix malgré toutes les embûches rencontrées…

Ne voyez-vous pas votre Soi à l’oeuvre dans tout cela ? Il vous invite à vous poser la plus grande question existentielle qui soit : votre bonheur dépend-il des résultats extérieurs ou est-il plutôt un état de Grâce permanent, entretenu avec assiduité à l’intérieur de vous-même ?

Vous SAVEZ que, dans le processus ascensionnel, il est impossible de laisser ne serait-ce qu’une infime partie de vous-même derrière vous : il importe de faire UN avec votre Essence Divine dans toutes les parcelles de votre Être. Aucune partie de vous ne saurait être laissée derrière ou demeurer entourée de « noirceur », que ce soit par peur, par ignorance ou par inconscience. Ici et maintenant, c’est le moment propice pour faire « le grand ménage » dans vos vieilles programmations, dans vos émotions chaotiques et dans vos pensées contradictoires…

Vous vous sentez parfois démuni, fragile ou vulnérable ? N’est-ce pas là l’occasion idéale de vous pencher sur toutes ces petites ou grandes blessures d’âme qui subsistent en vous ? De vous réconcilier avec les parties de vous-même que vous avez laissées pour compte – ou un tant soit peu négligées depuis votre naissance ? De vous pardonner TOUTES vos erreurs et TOUS vos manques d’amour ? Vous vous êtes incarné, soit, mais à quel prix ? Y aurait-il une part de vous-même qui n’aurait pas encore goûté à l’Amour inconditionnel ou à la pleine reconnaissance de sa valeur intrinsèque, tant humaine que spirituelle ?

Au quotidien, demandez-vous quel est votre degré de confiance en la Source de tout ce qui vit ? Avez-vous réussi à faire l’ultime lâcher prise concernant votre présent, votre passé ET votre futur ? Vous SAVEZ que l’Ego se nourrit du « contrôle » qu’il croit avoir sur la réalité qui l’entoure, et que le mental se valorise de sa « capacité » à agir sur le monde extérieur. S’il vous arrive d’être déçu, c’est qu’il subsiste en vous des attentes. Or, les attentes et les désirs demeurent l’apanage du mental et signifient que l’Ego a encore de la prise sur vous. La seule et unique façon de le déjouer, de le « déculotter », c’est de savourer pleinement le MOMENT PRÉSENT en parfaite harmonie avec TOUTES les parties de vous-même, sans exception.

Plusieurs personnalités cohabitent en vous, selon ce que vous êtes et ce que vous avez été. Quelle place faites-vous dans votre vie à votre enfant intérieur, à l’artiste en vous, à l’inventeur, au bâtisseur, à l’environnementaliste, etc. ? Règne-t-il dans votre vie un juste équilibre entre le donner et le recevoir, entre le soin que vous portez à votre corps et à votre personne et celui que vous accordez aux autres ? Comment exprimez-vous votre créativité, votre pouvoir de manifestation et votre capacité de matérialisation au quotidien ?

Ce sont là toutes les questions auxquelles vous vous devez d’avoir répondu en vous-même pour vivre dans l’ACCEPTATION TOTALE de tout votre Être. Avant de fusionner pleinement avec votre Quintessence, il vous faut vous incarner complètement, dans l’acceptation inconditionnelle de QUI VOUS ÊTES VRAIMENT, mais aussi de TOUT CE QUI EST, de tout ce qui vous entoure. Il est nécessaire de fusionner avec toute forme de dualité et faire UN dans l’Amour Divin à chaque instant. Tout est parfait, tout est nécessaire, tout est INVITATION à faire pénétrer cet Amour inconditionnel de plus en plus profondément dans chacune vos cellules, sans exception.

Plusieurs d’entre vous voient l’Ascension comme l’intégration parfaite de votre Lumière Divine, comme un grand feu d’Amour qui embraserait TOUT votre Être. Ainsi, les parties de vous qui ne sont pas encore prêtes, qui n’ont pas été « purifiées », intégrées et fusionnées dans l’Amour inconditionnel sont comme du bois encore vert : elles ne peuvent être « consumées » rapidement. Si vous ne voulez pas que le processus continue d’être long et laborieux, remerciez le ciel de vous envoyer les « défis », les problèmes et les obstacles qui surviennent actuellement dans votre vie : ce sont là des occasions en or de mettre en lumière les fragilités qui subsistent en vous et d’installer la paix inconditionnelle dans tout votre Être, une fois pour toute.

Vous n’êtes pas obligés de « travailler fort » sur vous-même, de « creuser » et « ressasser » vos vieilles « bibittes » intérieures. Honorer les difficultés, c’est DIRE OUI à l’Énergie de purification pour qu’elle agisse en vous à chaque instant et faire place aux parties de vous qui aspirent à être enfin CONSIDÉRÉES, GUÉRIES et AIMÉES INCONDITIONNELLEMENT, au fur et à mesure qu’elles se présentent. C’est tout simplement s’engager à ne plus se négliger, à ne plus se « raconter des histoires », ni à « sublimer » les manques ou les insatisfactions illusoires de l’Ego, mais plutôt s’accueillir au quotidien, sans éclat ni performance.

L’unique façon de déjouer les pièges du mental, c’est de VIVRE PLEINEMENT, INCARNÉ DANS LE MOMENT PRÉSENT, en sachant que, peu importe ce qui se passe autour, à l’extérieur de vous, l’Amour Divin vous attend dans le silence de votre coeur. Là où il n’y a plus aucune vague, aucun remous… seule y réside la paix absolue, la plénitude perpétuelle et l’état de Grâce infini qui précèdent l’Ascension.

La 5ème dimension est là, elle vous attend à l’intérieur de vous-même, dans chacune de vos cellules. Elle n’attend que vous : VOUS êtes la « bûche» qui alimente le feu divin. Votre présence à vous-même est l’étincelle qui avive la flamme céleste et lui permet d’embraser tout votre Être. Goûtiez-y à chaque seconde, dans chaque inspiration, dans chaque expiration. Puis, tel un feu de forêt qui se propage à une vitesse folle, vous communiquerez cette Lumière absolue partout autour de vous, de par votre propre rayonnement, exempt d’illusions et de dualités, par pure « contagion ».

Eh oui, VOUS êtes la Nouvelle Terre, VOUS êtes la 5ème dimension, VOUS créez le Monde de demain. Celui-ci sera le reflet de votre fusion avec l’Énergie Divine ET Planétaire, les fruits de votre INCARNATION seront à la mesure de votre propre Bonheur, pleinement intégré et désormais illimité. Ainsi soit-il.

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, 

disponible aussi sur www.biancagaia.com

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité,

y compris ces quelques lignes. Pour vous inscrire/désinscrire de notre liste d’envoi,

commander un channeling personnalisé ou tout simplement communiquer avec Diane :

 par courriel à l’adresse dleblanc@biancagaia.com

Vous avez besoin d’aide pour dénouer vos blocages inconscients

ou pour connaître votre défi d’incarnation actuel ? Cliquez ici.

La véritable valeur de l’évolution

 

images (10)Voyez la pièce dans laquelle vous vous trouver. Et déplacez-vous pour vous rendre à un autre endroit de celle-ci. C’est cela l’évolution : un simple déplacement dans l’espace que vous occupez. Vous n’êtes pas plus évolués assis dans le fauteuil où vous étiez installé il y a quelques secondes que sur la chaise près de la table que vous occupez maintenant. Vous avez simplement changé de place. Ce qui vous donne une vision certes différente du même endroit, mais cela ne transforme pour autant en rien celui-ci, ni dans son essence ni dans sa forme : il reste ce qu’il est. Assis dans le fauteuil, vous faites une expérience particulière, assis sur la chaise vous en faites une autre. Il en est de même pour votre vie présente : vous vous êtes déplacés, dans votre compréhension linéaire, de votre enfance jusqu’à l’âge adulte, par exemple. Il en est de même également pour ce que vous nommez vos réincarnations : vous êtes allés de l’une à l’autre. L’évolution est simplement un voyage dans l’espace qu’est votre Vie simultanée, que vous qualifiez de présente, passée ou future.

Si vous voulez bien accorder votre attention à ce nouvel éclaircissement, vous pourrez alors désamorcer le principe du jugement. Dans ce cas, que devient la culpabilité que vous portez à vous-même ou que vous posez sur votre voisin ? Quelle importance a la rancune, l’insatisfaction, la colère et tous les autres sentiments du même genre qui vous conduisent aux conflits intérieurs et extérieurs ?  Tout cela perd son intérêt et alors vous pouvez vous installer dans l’agréable confort qu’est la paix de Qui vous êtes de toute éternité.

Pouvez-vous transformer votre passé ou votre futur, mes Amis ? Ma réponse est positive dans les deux cas. Pour ce qui concerne l’avenir, vous acceptez facilement, par la loi de cause à effet, que vos actes d’aujourd’hui le construisent tout comme ceux d’hier ont déterminé votre présent. Par contre, pour ce qui est d’avoir une influence sur ce qui fut, il vous semble évident que c’est impossible puisque ce qui fut n’est plus ? Dans votre logique linéaire des incarnations, vous restez persuadés que si vous étiez incarnés en tant que paysan ou châtelain au seizième siècle, par exemple, vous êtes forcément venus de nouveau dans un corps de chair dans un temps ultérieur, comme l’époque contemporaine, il y a vingt ans pour les uns ou cinquante pour d’autres. Ensuite, vous pensez que vous quitterez ce plan – le plus tard possible – et que vous y reviendrez vingt ou trois cents ans plus tard.

Cependant, la Création est simultanée. C’est-à-dire que Qui vous êtes expérimente ces vies dans des décors correspondants à différentes époques dans l’instantanéité. Et je le rappelle, vous pensez être dans votre existence actuelle uniquement parce que votre conscience est dirigée sur celle-ci. Or, vous pourriez parfaitement décider de la tourner vers un autre trait de notre symbole du « point de vue » amélioré, c’est à dire dans n’importe quelle époque de votre expérience globale. En conséquence, votre prochaine incarnation n’aura pas forcément lieu dans cent ans, mais peut-être il y a un millénaire. Cela situe le concept de l’évolution dans une compréhension plus juste, n’est-ce pas ? Cela vous offre également l’occasion d’accepter plus facilement que vous n’êtes pas plus évolués aujourd’hui qu’hier, ni moins que demain, mais simplement dans une expérience différente et respectable puisque chacune est une extension de Qui vous êtes, dont du Père-Mère-Créateur.

Prenez en considération, si vous le voulez bien, que si votre vie présente est celle d’un travailleur de Lumière, comme vous aimez le dire, il est possible que la prochaine soit celle d’un bandit de grand chemin. De même votre chef de bureau ou votre voisin qui vous empoisonne l’existence était ou sera, pourquoi pas, un saint que vous avez martyrisé ou que vous martyriserez. Je vous révèle tous ces possibles inhérents à votre multidimensionnalité non pas pour que vous tentiez de voyager dans toutes ces vies – ce qui reste impossible tant que vous restez dans une conscience de dualité et qui serait inutile puisque nous vous invitons à être Ce que vous êtes dans votre maintenant – mais plutôt à vous affranchir de vos habitudes de jugement et de condamnation envers vous-même ou l’autre. Sachez-le ce sont les raisons premières qui vous empêchent d’être Qui vous êtes.

La Création étant simultanée, vous pouvez en déduire qu’il y a forcément interaction entre toutes vos vies. Cela signifie que tout ce que vous comprenez ou accomplissez dans votre maintenant à une influence immédiate et instantanée sur vos vies à venir mais aussi passées, et inversement. A ce point de mes explications, il y a chez mon compagnon d’écriture comme une résistance et un questionnement : « Si une existence passé ou à venir peut bouleverser mon présent, alors il suffit que mon père ne rencontre pas ma mère… Et dans ce cas je n’existe plus ? 

Mon ami, ton expérience est celle d’un homme avec des parents que tu connais, avec un vécu qui t’est propre, donc une mémoire particulière. Cela représente ce que tu es dans ta conscience d’être qui porte le nom d’Hilaïhi. Maintenant, imagine que ce matin, un charmant jeune homme soit entré dans ta chambre, se soit assis à ton côté, ait posé ses lèvres sur les tiennes en murmurant : « Marie, ma chérie, il est l’heure de te lever ». Qu’est-ce que cela aurait changé pour toi ?

En vérité, rien du tout. D’homme, tu serais devenu femme. Et tu te serais levée en tant que Marie, avec les souvenirs de Marie. Tu aurais alors enlacé doucement le jeune homme venu tendrement te réveiller. Voilà tout. Et tu ne te serais aperçu d’aucun changement en toi. Pour autant, les acquis d’Hilaïhi, de ceux qui l’ont précédé et suivi dans la simultanéité de cette expérience n’auraient  pas disparus, mais enrichis l’Origine de toutes choses. Mais cela est une autre affaire et concerne une dimension encore inabordable à tes sens. Sache cependant que, dans cette dimension, Qui est Hilaïhi de toute éternité resterait disponible. Cette dimension s’apparente à ce que tu as entendu parler sous le nom d’énergie akashique. Elle est l’énergie de l’instant présent, la pensée en action du Père-mère-Créateur. La pensée elle-me^me est l’Incrée qui contient tous les possibles ou potentiels de la simultanéité, et qui les expérimente maintenant. Nous y reviendrons lorsque nous aborderons la nature de la mémoire.

Mes Amis, s’il y a une transformation aussi radicale dans l’une de vos vies, alors l’ensemble du décor se transforme. La globalité de Qui vous êtes s’ajuste à votre expérience instantanément. Mais le plus important à saisir dans cette simultanéité de la Création, donc du temps, c’est que vous êtes un tout et que votre totalité possède une quantité d’acquis auxquels vous pouvez faire appel à tous les moments. Car ils vous appartiennent et sont vous.  Dans votre expérience actuelle, vous vous heurtez peut-être à un problème récurrent. Plutôt que d’essayer de le résoudre à la force du poignet ou par un interminable travail sur vous-même, il est plus efficace de vous relier à votre multidimensionnalité, donc également à vos vies passées et futures. Tout s’expérimente dans la simultanéité. Il existe donc une extension de vous-même qui, dans un temps indéfini, connaît la solution qui vous convient. Mais pour y avoir accès, il vous faut lâcher prise en cessant de vous considérer comme un être séparé. Vous pouvez alors volontairement solliciter Qui vous êtes et vous recevrez de lui ce qui vous est utile de la manière la plus adéquate pour vous, par une intuition, une vision, un rêve, une rencontre fortuite ou encore par un message direct du Maître que vous êtes.

Mes Amis, avancez joyeusement dans votre existence sans vous préoccuper d’hier ou de demain, ni même d’aujourd’hui. En étant simplement ce que vous êtes avec vos qualités et ce que vous nommez défauts qui ne sont autres que des outils que vous vous êtes offerts pour accomplir ce que vous avez choisi, que ce soit de petites ou de plus grandes choses. Mais il n’y en a pas vraiment de grandes ni de plus petites aux yeux du Créateur. En quelques mots, soyez enfin Qui vous êtes. Si vous le voulez bien.

Extrait de ADONAI transmis par Hilaïhi 2012 – Editions Hélios

 

Publié dans:MULTIDIMENSIONNALITE |on 22 février, 2014 |Pas de commentaires »

RÉINTÉGRER LES FRAGMENTS PERDUS DE NOTRE CONSCIENCE


par
RASHA

 

images (9)Plusieurs avenues s’offrent à vous au carrefour vers lequel vous vous dirigez à tel ou tel moment. Lorsque vous saisissez le fil d’un scénario se présentant comme une « synchronie », vous expérimentez la manifestation de cette avenue particulière, c’est-à-dire cette série de circonstances ainsi que les individus qui y figurent. Si vous ne saisissiez pas ce fil, assurément que d’autres événements de nature à « modifier » votre existence se présenteraient, destinés à vous ramener au même carrefour, par un autre chemin. Pardonnez-vous la fausse idée que vous avez dévié de votre route parce que vous avez laissé passer certaines occasions. Sachez que vous arriverez où vous allez, quel que soit le nombre de détours que vous prendrez. Il ne peut en être autrement.

De même, pardonnez-vous la fausse idée que vous avez nui à votre progrès en portant tel ou tel jugement sur les actes que vous avez posés dans des circonstances données. Les réactions provoquées en vous par ces scénarios sont équilibrées énergétiquement pour susciter un état d’être permettant de reconnaître consciemment votre tendance à réagir ainsi, et d’y renoncer. Une fois que vous aurez compris ce schème, vous cesserez probablement de le répéter et vous arriverez alors à un carrefour qui vous mènera vers une tout autre direction.

Dans la période actuelle, vous aurez vraisemblablement l’impression de parvenir à l’achèvement des thèmes récurrents qui ont dominé votre existence présente – et cela sur plusieurs plans. Cet achèvement s’opérera sans doute par l’expérience d’extrêmes variations sur ces thèmes, ce qui indiquera que vous avez complété une partie de votre voyage et qu’il est temps d’aller plus loin.

Le « temps » tel que vous le connaissez s’écoule à une vitesse sans précédent. Les événements paraissent entassés dans un espace incroyablement réduit; ils semblent même parfois se produire simultanément, ce qui, en réalité, est le cas. Il est crucial, à l’approche de votre rendez-vous avec l’Unité, que vous réalisiez l’achèvement des thèmes de vie qui vous rattachent à cette réalité. Il est impératif de vous détacher des charges énergétiques qui vous ont habituellement magnétisé au cours de cette vie-ci. Il est essentiel que vous reconnaissiez le fil commun des drames que vous avez tissés et qui continuent de vous séduire. Enfin, il est nécessaire que vous manifestiez toute la grâce de votre humanité en réagissant à ces situations récurrentes, et que vous vous aimiez davantage en cela.

Lorsque vous pourrez prendre du recul par rapport à l’ensemble des drames où vous avez joué le premier rôle, et vous voir comme le grand acteur que vous êtes réellement, vous serez en bonne voie d’achever votre voyage. Tant que vous n’avez pas maîtrisé ce dont vous êtes venu faire l’expérience ici, la partie de l’être qui cherche à vous intégrer dans son voyage vers l’Unité ne peut le faire.

Alors que vous vous efforcez énergétiquement, avec un désir sincère, de vous lier à votre plus haute expression d’existence, sachez que cet aspect du soi cherche aussi à vous atteindre et qu’il ajoute son énergie à l’équation de votre totalité. Tant que vous ne réussirez pas à vous libérer vibratoirement du schème de réaction chronique qui vous « coince » dans la répétition constante de la même vieille rengaine, l’aspect supérieur du soi ne pourra vous intégrer sans mettre en péril ses propres niveaux vibratoires.

De même, vous sentirez peut-être, sous la surface de votre conscience, un attachement à des schèmes émotionnels profondément établis et qui sont disproportionnés aux circonstances qui les ont suscités. Examinez la possibilité très réelle que des aspects de votre être qui en ont été exclus et qui, dans leur voyage vers l’Unité, cherchent à se réintégrer vous soient liés énergétiquement en ces instants.

De leur point de vue, vous êtes l’état d’être supérieur qu’ils cherchent à atteindre. Vous êtes la maîtrise qu’ils recherchent. Vous êtes la perspective éclairée dont ils ont eu un bref avant-goût et avec laquelle ils cherchent à se lier au plus profond du cœur. Vos réactions émotionnelles à telle ou telle situation de votre vie ouvrent la porte à des scénarios parallèles pourvus de « déclencheurs » énergétiques parallèles, à d’autres niveaux de la Création. Ce sont les émotions partagées au plus profond niveau qui constituent le terrain commun et les sentiers où vous fusionnerez énergétiquement avec les autres aspects du soi.

Quand vous réagirez d’une façon particulièrement intense à une situation que vous trouverez extrême, songez, avant de vous juger trop sévèrement, que votre profonde émotion est peut-être partagée par un aspect du soi qui a été nié et abandonné en cours de route. En réprimant l’expression de votre sentiment profond, vous ne faites que prolonger la séparation entre vous et cet aspect du soi, invitant ainsi la répétition de scénarios créant la même réaction émotionnelle.

Il est donc impératif d’ouvrir votre cœur aux très réelles sensations de douleur, de tristesse, de chagrin ou d’outrage causées en vous par les circonstances dramatiques où vous jouez un rôle. Ce faisant, vous préparez la voie à la réintégration d’une pièce manquante de votre être dont le thème de vie est peut-être l’expression de ces réactions mêmes et qui cherche profondément à les transcender.

Sans la réintégration de ces fragments perdus de votre conscience, vous ne pourrez terminer votre voyage de la manière souhaitée par la totalité de votre être. Si vous ne vous donnez pas la permission, dans ce contexte temporel, de ressentir vraiment l’étendue de votre mécanisme de réaction émotionnel, vous empêchez votre réalisation, et ce, à chaque niveau de la Création.

Vous êtes un être multidimensionnel. Ainsi, vous n’êtes pas limité à l’identité particulière que vous en êtes venu à tenir pour vous. Des aspects viables du soi vivent à votre insu dans des réalités parallèles et recherchent instinctivement l’aspect perdu du soi que vous jugez être vous. Pour ces êtres, vous êtes une note manquante dans un accord qui définit leur existence même. Vous êtes l’harmonie vers laquelle ils tendent et qu’ils ne peuvent atteindre sans vous. Pour participer pleinement à cet effort multidimensionnel, il s’agit pour vous d’être présent à tout ce que vous êtes et à tout ce que vous faites, en vue de l’être à tout ce que vous deviendrez.

Soyez conscient de ce que vous ressentez et de vos réactions aux drames de votre vie. Soyez honnête envers vous-même en évaluant vos réactions émotionnelles et ne rejetez pas trop vite de votre répertoire de sentiments ceux qui vous donnent à penser que vous êtes « inférieur à vous-même ». Votre mécanisme de réaction émotionnel est très réel. La réussite de vos réalisations en cette vie dépend de votre volonté à assumer votre être entier, au cas où vous feriez l’expérience, dans l’Unité, de votre nature véritable.

Rasha : Extraits du livre UN, p. 24-27.
Ariane Éditions, 2007

Publié dans:MULTIDIMENSIONNALITE |on 22 février, 2014 |Pas de commentaires »

La simultanéité de la Création

images (1)

Dans la ronde des étoiles et de votre planète dans les dimensions denses, vous avez placé le temps. Vos guides vous ont toujours affirmé qu’il est une illusion de votre plan, pour nous, votre temps n’a absolument aucune existence car nous évoluons dans la simultanéité de la Création.

Pourtant, dans votre expérience, il semble bien être une réalité puisque vous croyez y être soumis : vous observez que les aiguilles des horloges avancent seconde après seconde ; vous constatez aussi des conséquences visibles sur et dans votre corps physique, conséquences que vous attribuez à un phénomène que vous jugez naturel et que vous avez nommé : le vieillissement. Malgré ces effets que vous mesurez et que, je le souligne, ne sont en aucune façon naturels, je réaffirme que le temps reste une illusion : ne vous arrive-t-il pas de vivre une minute comme une heure ou inversement. Ce simple fait devrait vous permettre de comprendre que le temps est essentiellement déterminé par votre conscience d’être. Tel que vous le concevez encore, il correspond à une fonction de conscience de troisième dimension. Mais les choses changent et, dans votre élévation en quatrième dimension, vos repères temporels vont être quelque peu bousculés. Et ils le sont déjà pour beaucoup d’entre vous. Vous vivez actuellement le passage d’un temps linéaire à un temps que certains d’entre vous nomment radial.

Vous avez tendance à placer le temps sur une ligne horizontale avec un passé d’où vous venez, un présent dans lequel vous vous situez et un avenir vers lequel vous vous dirigez. C’est effectivement votre expérience du temps : ce qui fut hier, ce qui est aujourd’hui et ce qui sera demain. A ces modes de conjugaison, je préfère le suivant : ce qui est hier, ce qui est aujourd’hui et ce qui est demain. Cela illustre la simultanéité de la Création.

Vous croyez vous déplacer sur la ligne du temps ou alors vous vous leurrez en prétendant que c’est lui qui coule en vous. Dans les deux ca,s c’est bien le « vous » actuel qui se trouve au centre de ce soi-disant mouvement ou écoulement. Pour autant, combien d’entre vous sont vraiment conscients d’être ce point centra et unique qu’est l’instant présent ? Trop souvent vous ressassez des erreurs ou des bonheurs passés. Trop souvent vous imaginez un futur que vous espérez beau et magnifique. Plus souvent encore vous vous figez dans la peur du lendemain. Et c’est ainsi que vous en arrivez à ne pas vivre pleinement votre existence : vous passez à côté d’elle en vous projetant constamment dans un ailleurs de remords, d’espoirs ou de craintes.

Mes Amis, hier n’est plus et demain n’est pas encore né. Alors, je vous le demande, à quoi bon vous préoccuper de ce qui n’est plus ou vous inquiéter de ce qui n’est pas encore ? Pouvez-vous changer votre passé ? pouvez-vous transformer votre futur ? Je vous laisse répondre à ces deux questions avant de vous donner mon avis sur ce sujet.

Je le rappelle, votre expérience linéaire du temps vous a conduit à une compréhension erronée de la loi de cause à effet. Et par ricochet, à créer la culpabilité, le péché, le bien et le mal, ou encore la nécessité de rectifier vos actes passés, soit par des actes vertueux, soit par des événements difficiles permettant de compenser vos erreurs. Tout cela bien entendu dans un souci d’évolution. L’évolution, j’y reviendrai…. De telles croyances s’inscrivent très justement dans ce que vous nommez la loi de réincarnation. Et cette dernière s’explique d’une manière logique dans le cadre de votre temps linéaire auquel vous croyez si fort, avec des vies antérieures, une existence actuelle et d’autres à venir.  Tout cela forme dans votre pensée un schéma parfaitement cohérent. Or, il se trouve que le temps n’est pas ainsi que vous le concevez : la Création est simultanée. Il n’y a donc pas de vie antérieures ou futures, mais plutôt des vies simultanées. Je préfère l’expression : La Vie simultanée, votre Vie simultanée. Ce qui signifie que vous expérimentez toutes vos existences dans l’instant. 

Prenons l’un des symboles qui apparaît sur vos cartes routières, celui du point de vue. Il s’agit d’un point qui semble rayonner en plusieurs traits. Mais améliorons-le en plaçant des traits tout autour du point.    

point rayonnant

Ce symbole vous représente assez bien : le point peut être considéré comme la conscience de Qui vous êtes. Il est celui qui observe chacun des traits qui ne sont autres que chacune de vos vies. L’une se déroule dans un décor qui correspond à l’Ancienne Egypte, l’autre dans un environnement du 21ème siècle, et une autre à celui qui existera – qui existe déjà – trois cent ans plus tard. Cependant, Qui vous êtes observe Qui il est dans chaque trait depuis l’instantanéité de la Création. Mais si vous restez seulement conscient de l’existence présente, c’est parce que vous portez uniquement votre attention vers celle-ci.

Vivre l’instant présent vous permet de vous replacer peu à peu dans le point central, celui qui réunit toutes vos expériences de vies, donc tous les acquis que vous possédez dans la simultanéité des différents environnements correspondants à de multiples époques. C’est ainsi qu’il est possible, du moins pour certains seulement, et torp souvent uniquement par le biais de ce que vous nommez les régressions, de vous projeter dans une existence passée ou future pour y rencontrer ce que vous y êtes, et surtout ce que vous y accomplissez. Cette possibilité vous sera rendue au fur et à mesure de votre élévation ascensionnelle et de votre capacité à l’utiliser avec parcimonie. Cela dans le seul but de recouvrer les capacités de Qui vous êtes de toute éternité et de les appliquer dans votre maintient. Je précise au fur et à mesure, car il y a fort à parier que si cette possibilité vous était totalement accordée aujourd’hui, avec votre fâcheuse tendance à toujours vous préoccuper d’hier ou de rêver votre lendemain, la plupart d’entre vous seraient encore moins présents dans leur vie actuelle. 

L’illustration améliorée du point de vue peut également représenter ce que d’aucuns appellent le temps radial. Il n’est plus une ligne qui s’écoule en vous ou sur laquelle vous vous déplacez et dont vous subissez les effets. Il devient comme une étoile qui rayonne à partir de vous-même. Ainsi, vous devenez les maîtres du temps, ce qui signifie qu’il naît à partir de vous. Vous en êtes alors les créateurs et vous décidez seuls de sa durée en fonction de ce que vos faites, ou du plaisir ou non que vous avez pour telle ou autre activité. Vous connaissez déjà ce principe, comme je l’ai dit, lorsque vous avez l’impression qu’une heure s’est évaporée comme une minute ou que des minutes vous ont paru des heures. A l’avenir, vous le ferez consciemment.

Mais revenons, comme je vous l’ai promis, à ce que vous nommez l’évolution. Je peux vous le dire aujourd’hui, car vous êtes maintenant dans une expérience qui vous permet de l’accepter et de la comprendre. L’évolution telle que vous la concevez n’a pas plus de consistance que le karma.

Vous avez tendance à vous imaginer sur un sentier, que vous nommez spirituel ou initiatique. Et selon l’endroit où vous vous situez sur celui-ci, vous vous croyez plus ou moins évolués. Cette façon de comprendre entre toujours dans le cadre manichéen de votre troisième dimension, avec des mieux ou des moins bien, des degrés d’élévation ou des niveaux de conscience. De là est né le jugement. Or, au royaume du Père (et votre dimension en fait partie), il n’y a pas de grands, il n’y a pas de petits, il n’y a que des semblables. Tous sont égaux à Ses yeux et Il aime chacun de vous et chacune de vos vies pareillement, quelles qu’elles soient. Cela signifie, si vous prenez en considération la simultanéité de la Création et la multidimensionnalié de l’être, qu’il n’y a pas de personnages plus avancés les uns que le autres sur le chemin spirituel, pas de vie plus ou moins belle, ou plus ou moins accomplies, mais simplement  des expériences différentes et uniques.

Replaçons le terme évolution dans son réel contexte en le voyant depuis l’illustration améliorée du point de vue, dont chaque trait, je le rappelle, représente une de vos existences dans un décor précis. C’est manifester une fonction de conscience de troisième dimension et rester figé dans la séparation de la Création que de croire que les traits du dessus seraient plus importants ou évolués que ceux du dessous ou inversement. En réalité, il en est tout autrement puisque chacun de ces traits es tune expérience, ou une extension de Qui vous êtes. Et Qui vous êtes est la globalité des traits, de ces expériences. En tant que globalité, Qui vous êtes, donc vous-même, est accompli et parfait dans la conscience de la simultanéité.

Extrait de ADONAI transmis par Hilaïhi 2012 – aux éditions Hélios

Publié dans:ASCENSION, MULTIDIMENSIONNALITE |on 21 février, 2014 |Pas de commentaires »

Un Premier aspect de la Multidimensionnalité

 

téléchargement (1)Enfants de la Rose, soyez dans le calme et lisez ce message-conseil avec l’attention de votre cœur.

Vous êtes venus dans le monde par la voie de l’incarnation, mais vous y êtes aussi présents par celle de la multidimensionnalité. Voici un terme qui vous paraît parfois barbare, que vous lisez ou entendez de plus en plus souvent, n’est-ce pas ? Et je sais que beaucoup d’entre vous sont quelque peu perdus quant à sa réelle signification. Si tel est votre cas, je vous conseille de lire ce qui suit non pas avec votre mental logique, mais avec votre intériorité, c’est à dire en vous reliant à la partie divine en vous qui, elle, est au-delà de la logique. Elle n’en a nul besoin puisqu’elle sait. Elle ne réclame donc pas d’explication puisqu’elle est la multidimension. C’est donc bien en vous unissant à cette partie que vous pourrez intégrer la perspective la plus simple de la multidimension que j’ai décidé de venir vous expliquer aujourd’hui. 

Lorsque je disais que vous étiez venus dans le monde par la voie de l’incarnation, c’était pour vous rappeler le premier aspect de votre être, le plus évident pour vous et le plus important pour beaucoup. Pourtant, s’il est le plus manifeste à vos sens, il n’est pas pour autant celui auquel vous devez accorder toute votre attention.

Le premier aspect de vous-mêmes est bien celui du plan physique. Mais puisque vous lisez ceci, c’est que vous n’ignorez plus qu’il existe d’autres plans, plus subtils. Ces plans, jusqu’à présent, vous les aviez considérés comme extérieurs à vous. Par exemple, le plus proche de vous est celui que beaucoup nomment l’astral. D’autres préfèrent l’appellation de quatrième dimension. Depuis toujours, vous associez l’astral au lieu où évoluent vos chers disparus. Et vous pensez que vous-mêmes un jour, quand votre heure sera venue, le plus tard possible, vous rejoindrez ce plan et y retrouverez celles et ceux que  vous avez aimés ici-bas.

Je vous le dis, il est exact que depuis des milliers d’années, celui qui quitte son corps physique par le phénomène que vous avez identifié comme la mort, se rend bien sur la plan de l’astral. Mais je vous affirme aussi que, bien que vous soyez en incarnation sur la Terre, aujourd’hui dans une enveloppe charnelle, vous êtes également et pleinement présents sur le plan astral, maintenant, et chacun de vous qui me lisez. C’est un autre aspect de la multidimensionnalité : vous existez, vous vivez, vous agissez sur ces deux plans simultanément, même si vous n’en êtes pas conscients.

Mes enfants, mes propos sont importants car, dans votre élévation ascensionnelle, il sera impératif que vous compreniez, que vous acceptiez que vous êtes tout à la fois, et pas uniquement un corps avec une âme incarnée dans vous êtes sur la Terre, puis un être plus subtil évoluant dans l’astral quand vous l’aurez quitté physiquement. Cette dernière manière de  penser et de croire était nécessaire utile durant l’ère passée. Elle correspondait au cheminement de l’époque antérieure. Puisque vous êtes aujourd’hui déjà entrés dans la nouvelle ère, il vous est demandé, si vous le voulez bien, d’approcher la compréhension qui correspond à celle-ci.

Je pense, si vous avez lu avec votre intériorité, que vous pouvez accepter sans grande difficulté le fait que vous vivez, maintenant, simultanément et depuis toujours, sur les plans physiques et astral. Pour autant, ce que je dis est devenu quelque peu inexact puisque la Terre-Mère a entrepris son voyage ascensionnel. Vous le savez déjà, depuis quelques mois, elle est entrée, avec chacun de vous, dans la quatrième dimension. Certes, elle est encore dans les toutes premières vibrations de celle-ci, mais tout de même dans la quatrième. En conséquence, vous pouvez en déduire que vous n’êtes plus vraiment physique, au sens où vous l’entendez habituellement. Si ce fait ne vous paraît pas évident, c’est tout simplement parce que vous êtes encore comme en l’entre deux. Un pied dans l’ancienne dimension, un autre dans la nouvelle. C’est le cas pour la plupart d’entre vous : la troisième dimension n’a pas cessé d’exister. Vous ouvrez encore un regard sur elle. Je devrais dire vous projetez votre regard de cette dimension sans oser encore vous tourner vers celle qui vous appelle de sa lumière différente. Je félicite au passage ceux qui, en confiance et avec amour, y sont entrés pleinement et en ressentent maintenant les énergies, les voient et les utilisent.

Comment les utilisent-ils ? Tout simplement en pensant, en émettant une intention, en mettant de la conscience dans un acte. Ceux-là se servent des lois de la quatrième dimension qui se résument par un mot simple : création. La particularité de ce plan est en effet le pouvoir de création quasi instantanée. C’est une dimension à la vibration plus rapide que la précédente. Résultat, tout s’y concrétise au même rythme que celle-ci. Ne l’avez-vous pas remarqué ? Ne trouvez-vous pas que le temps passe comme une étoile filante et qu’il vous est de plus en plus difficile de maîtriser votre agenda ?

Il y a encore quelques années, lorsque vous faisiez une visualisation créatrice, lorsque vous m’adressiez une prière, le résultat vous parvenait dans un laps de temps plus ou moins long, mais rarement instantanément, vous en conviendrez. Aujourd’hui, selon la force de votre intention, ce que vous émettez ou demandez peut se réaliser devant vos yeux, immédiatement.

Comprenez-vous l’importance de ce que je vous dis. Voyez-vous où je veux en venir ?

Non pas au temps, non pas à la création instantanée, mais plutôt au fait que vous avez énormément grandi. Ce que vous êtes devenus est vraiment sans aucune commune mesure par rapport à ce que vous manifestiez il y a encore une dizaine d’années. Et si vous  êtes présent, aujourd’hui, dans la quatrième dimension, c’est que vous êtes de ceux qui ont évolué et que vous avez réussi à poser le pied sur la première marche de l’Ascension. En avançant d’un pas, consciemment ou non, dans la quatrième dimension, vous avez aussi permis à l’aspect de Qui vous Etes dans celle-ci de poser un pas dans la dimension immédiatement suivante.

Je voudrais que vous réfléchissiez à ce message calmement, que vous le relisiez afin de bien vous imprégner de son contenu et de la compréhension qu’il véhicule. Faites-me, mes enfants, je vous en prie, avant de passer à un message suivant qui lui aussi abordera la multidimensionnalité. Faites-le, non pour moi, mais pour vous-mêmes et également celui que vous êtes dans une autre plan de conscience, car il n’est pas séparé de vous.

Extrait de « Au cœur de l’Amour » transmis par Hilaïhi 2012 – aux Editions Hélios

 

 

Publié dans:MULTIDIMENSIONNALITE |on 21 février, 2014 |Pas de commentaires »

Une réponse à l’origine de l’Amour

 

images (7)Le Créateur est Amour. C’est son Essence incréée et manifestée dans sa création. Et puisqu’il est l’Amour et à l’origine de tout ce qui existe, depuis la forme la plus simple jusqu’à la plus élaborée, depuis l’aspect le plus subtil jusqu’au plus dense, cela signifie que tout, absolument tout dans la création est Amour.

Le crayon que tien mon scribe pour écrire les mots que je lui dicte est Amour. Le scribe lui-même est Amour. Mes enfants, où que vous tourniez les yeux, vous ne voyez rien d’autre qu’une expression originale et unique de l’Amour. Originale et unique, j’insiste sur ces deux termes car ils sont d’une importance capitale.

La personne que vous croisez au hasard dans la rue est une manifestation unique et originale de l’Amour, c’est à dire du Père-Mère lui-même. Il n’existe pas dans l’univers deux expressions semblables de cette personne. Elle est la seule à manifester l’Amour dans la forme et l’aspect de ce qu’elle est. Ainsi, comprenez-vous combien chaque rencontre que vous jugez habituellement comme anodine est malgré tout importante.

Ne pas offrir un regard, même furtif, même sans conscience, à celui ou celle que vous croisez est bien dommage et vous coupe de bien des trésors que la vie vous réserve. Car, que vous le sachiez ou no, durant une rencontre, qu’elle soit d’une fraction de seconde ou d’une heure, il y a une transmission mutuelle de lumière, la vôtre et celle de l’autre personne étant elles aussi, uniques et originales. Je vous le dis, j’insiste, toute rencontre est importante et a un effet que vous ne soupçonnez pas encore. Dans l’instant de votre présence commune, qu’elle qu’en soit la durée, je le répète, il se produit un échange énergétique au niveau multidimensionnel. Vous vous transmettez, l’autre et vous-mêmes, dans ce moment particulier, des informations, échangez les acquis de Qui vous êtes. Vous dialoguez sur les multiples plans de votre divinité et vous vous enrichissez de l’expérience de l’autre. Ainsi, mes enfants, prenez conscience que lorsque vous croisez votre prochain, quel qu’il soit, vous continuez votre chemin en étant différents, c’est-à-dire nanti de son aspect unique et original. Et il en est de même pour ce qui le concerne.

Dans votre multidimension, vous créez, vous échanger, vous apprenez, vous donnez et recevez. Ceci est vrai avec tous vos semblables humains mais également avec toute autre forme de vie. Tout étant empli de l’essence du créateur, il n’est pas un instant de votre existence ayant une importance moindre qu’un autre. L’oiseau posé sur la branche d’un arbre à quelques pas de vous vous parle. Sa présence à ce moment précis n’est pas. L’arbre aussi vous exprime ce qu’il est. Même à la seconde présente, vous recevez des informations, vous recevez de l’amour, non seulement par les mots que vous lisez, mais étalement par l’intention que j’y ai mise et par l’amour et la bonne volonté de celui que j’ai choisi pour vous transmettre ce message-conseil.  Ainsi, il n’est pas une seconde de votre vie qui ne compte pas. Le comprendre et surtout l’accepter pour le vivre s’appelle faire de sa vie une oeuvre consciente. 

Bien entendu, ce n’est pas parce que je vous affirme que chacun est une expression unique et originale de l’amour que vous devez vous sauter dans les bras les uns les autres, par davantage dans ceux du passant qui risquerait d’être bien surpris par une telle attitude, quoi que cela ne lui ferait que du bien, mais votre société à ses convenances, n’est-ce pas ? Je ne vous demande pas non plus de vous ruer vers la moindre manifestation qui vous entoure en prenant une posture ou une expression sur le visage qui montre combien vous êtes touchés par tant d’amour, car c’est une façon d’agir qui, vous fait croire à vous-mêmes tout autant qu’à l’autre, que vous vous tournez vers votre intérieur pour ressentir avec émotion l’énergie de l’instant. Non mes enfants, n’entrez pas dans l’artifice ou le faire semblant. De tels fonctionnements appartiennent au passé. Soyez, tout simplement. Soyez vous-mêmes. Il ne vous est demandé que cela. Soyez vrais, avec vos talents, avec vos limites aussi. Elles sont respectables et vous permettent d’avancer et aussi d’aider les autres par ce que vous êtes.

Je vous inviter donc à manifester ce que vous êtes, ici et maintenant, à continuer à mener vos affaires quotidiennes comme à votre habitude, mais avec un tout petit plus qui peut tout transformer. Celui-ci consiste tout bonnement à accepter que tout, absolument tout ce que vous vivez mes enfants est Amour, c’est un moment d’Amour qui vous est offert.

Si vous le voulez bien, vous n’avez pas à essayer d’être conscients de cela en permanence, en faisant des efforts ou en travaillant sur vous-mêmes. Je vous invite simplement à prendre un peu d e distance par rapport à ce que vous expérimentez personnellement pour reconnaître, maintenant, oui, dans la seconde même où vous lisez ces lignes, que tout est Amour. Dès que vous aurez accepté, alors vous verrez tout changer autour de vous. Tout se transformera dans la même mesure que votre acceptation. Il n’y aura alors plus de jour avec et plus de jour sans. Avec quoi et sans quoi ? Les jours sans sont ceux où vous vous êtes éloignés de l’Amour,  où vous vous êtes coupés de la Source. Et les jours avec sont bien entendu ceux où vous vous reliez à elle. Consciemment ou non. Quelle que soit la situation qui est la vôtre, je vous le redis, il vous suffit de vous relier pour que le jour sans devienne immédiatement le jour avec. Rappelez-vous , vous vivez simultanément sur plusieurs plans. Eh bien, si parfois vous ressentez une joie sans savoir pourquoi, c’est peut-être parce que dans une autre dimension vous faites une expérience de joie. Et je vous le dis, il y a toujours une dimension dans laquelle une partie de vous-mêmes vit la joie, c’est donc en vus reliant à elle que vous pouvez vivre cette joie dans l’incarnation. C’est d’ailleurs ce que vous avez fait lorsque que subitement sans en connaître les raisons précises, vous vous sentiez heureux. Mais vous l’avez fait inconsciemment. C’est quelque peu différent lorsque vous vivez une lourdeur dans votre existence alors que, à priori, rien ne la justifie. Dans ce dernier cas, votre âme vous dit, à travers cette tristesse, combien elle est désolée que vous ayez oublié de bous brancher sur le bonheur aujourd’hui. 

Mes enfants, la lourdeur du quotidien est amour total et, lorsque vous la ressentez, faites ce que je vous ai conseillé ! Reliez-vous volontairement à Dieu en vous, à son Amour, et cette lourdeur deviendra légèreté, ou un jour avec. C’est une méthode simple et efficace. Et si le fameux Untel vous a contrarié, rappelez-vous qu’il est une manifestation unique et originale de l’amour et, en conséquence, reliez-vous consciemment à votre partie divine pour rencontrer celle de ce Untel qui n’est autre le Un, tel que vous le montrez et non tel que vous l’êtes vraiment. Alors la contrariété se dissipera pour devenir un jour avec.  Quant au soleil que vous pensez absent de votre pique-nique, pourquoi vous en attrister ? Il brille au-delà des nuages et si ceux-ci l’ont quelque peu éclipsé aujourd’hui, ne serait-ce pas pour vous dire : « Toi aussi tu es un soleil. A l’intérieur, tu étincelles d’une splendeur qui réjouit les anges. Rayonne donc Qui tu es. Sois un jour avec le soleil de toi-même ».

Voyez, mes chers enfants, combien les choses sont simples ; Pour trouver le bonheur et la joie, il vous suffit de devenir. Car, c’est ce que vous êtes qui construit ce qui vous entoure. C’est votre reliance ou non, et votre intention qui façonnent votre monde.

Je le répète encore une fois, à toi mon ami si cher  mon cœur, à toit qui doute, à toi qui affirme que ta vie est si difficile qu’il t’est devenu impossible de rayonner ne serait-ce qu’une once de bonne humeur : tu es la manifestation originale et unique de l’Amour. Tu es une exception dans tout l’univers. Je le redis afin que tu le saches, que tu l’acceptes et que tu t’allèges d’un poids qui n’a plus sa raison d’être dans le mouvement ascensionnel auquel tu participes et auquel je t’ai personnellement invité à te joindre. Vois ce qui est beau. Vois-toi comme tu es, car tu es beau, je l’ai remarqué et c’est pourquoi je suis venu jusqu’à toi. Je suis là maintenant, te tenant la main.

Par ce message-conseil que vous pouvez relire souvent si vous le voulez bien, par ces mots qui vous disent combien vous m’êtes chers, j’ai voulu vous faire pénétrer au cœur de l’Amour. Mes enfants, je suis le cœur de l’Amour, je suis l Rose et chacun de vous est un pétale de cette fleur épanouie au regard réjoui du père-Mère. Sois heureux mon enfant. Tu es aimé.

Extrait de « Au cœur de l’Amour » transmis par Hilaïhi 2012

Publié dans:AMOUR, MULTIDIMENSIONNALITE |on 18 février, 2014 |Pas de commentaires »

Le Renversement des pôles

et autres bouleversements :

C’est d’abord au dedans de vous que ça se passe!!!

Par Bianca Gaïa

 images (13)

« Tout ce qui survient actuellement sur la planète n’est que le reflet de ce qui se produit à chaque instant, en dedans de vous-même… N’est-ce pas merveilleux?! C’est le signe tangible qu’ENFIN l’humanité s’éveille, se « secoue les tripes », s’adapte et se transforme… au rythme d’une Ère nouvelle, ce Nouveau Monde que l’on nous promet depuis si longtemps!!! 

Pourquoi s’inquiéter ou s’en attrister? Plutôt que de maintenir votre attention sur ce qui se passe « à l’extérieur », autour de vous, vous êtes invité à considérer les changements qui s’opèrent en ce moment même à l’intérieur de vous! Plus vous serez en paix et accueillerez ces transformations avec sérénité, plus la métamorphose de votre belle planète se fera en douceur et en harmonie: après tout, ne vibre-t-elle pas au diapason avec tout ce qui y vit, depuis des siècles et des siècles?!? 

En fait, vous avez le choix : continuer de vous « battre » contre la noirceur et la bêtise humaine… ou vous servir de votre pouvoir divin créateur pour transformer le monde à votre image!!! Si vous vous entêtez à vouloir contrer les guerres, enrayer la pollution, vaincre la maladie ou sauver l’humanité du « triste sort qui l’attend », vous maintenez vos énergies personnelles dans l’illusion de la dualité. Ainsi, vous contribuez davantage à abaisser le niveau vibratoire de la planète qu’à l’élever. Au contraire, plus vous vous appliquez à ne voir que ce qu’il y a de beau et de bon, en vous-même comme autour de vous, plus vous amplifiez chaque jour votre propre rayonnement lumineux : de cette façon, votre énergie vivifiante se transmet à tous les êtres vivants et agit favorablement sur tout ce qui vous entoure. 

Réjouissez-vous! Non seulement vous  inspirez vos semblables et les incitez à suivre votre exemple, mais, par « contamination positive », vous illuminez progressivement la population planétaire toute entière!! En effet, les individus qui semblaient irrémédiablement « enlisés » au sein des sociétés de consommation purement matérialistes, s’éveillent de plus en plus aux autres dimensions présentes en eux-mêmes (en particulier lorsqu’ils traversent une crise d’identité profonde ou sombrent dans la maladie). Ils s’ouvrent alors à l’intangible, à l’aspect « spirituel » en eux-mêmes : « la multidimensionnalité et l’universalité de leur Être ». 

En contrepartie, toutes ces personnes « bien pensantes », ceux et celles qui, des années durant, se sont « généreusement dépensées pour les autres », y laissant bien souvent leur santé ou leur chemise, découvrent pour leur part que « l’on ne peut donner que ce que l’on possède réellement » et que « charité bien ordonnée commence par soi-même ». Impossible désormais de vivre « la tête dans les nuages » : il devient pour eux prioritaire de bien « s’incarner » et de « s’enraciner » toujours davantage… 

Et si nous assistions ici, en ce moment même, au fameux « renversement des pôles » prédit depuis plusieurs décennies? Les consciences individuelles s’élèvent, tandis que l’énergie mystique se « densifie »… Peut-être finirons-nous par créer un juste équilibre en nous-même et, par conséquent, partout dans la nature? Si nous acceptons de « fusionner avec toutes les parties de nous », dans l’acceptation inconditionnelle de l’autre comme une « extension » de nous-même, qui sait, peut-être n’aurons-nous pas à vivre tous ces bouleversements climatiques annoncés… autrement que sur le plan « symbolique »?!? 

Certains vous diront que des civilisations toutes entières et des générations d’anciens ont entrevu un avenir des moins réjouissants pour notre humanité… Mais tout n’est pas perdu : vous pouvez encore « renverser la vapeur »!! Imaginez ceci : ceux qui détiennent un pouvoir de décision et de matérialisation indéniables s’alliant pendant une fraction de seconde à tous ceux qui aspirent à vivre dans un monde pur et sain…Ne croyez-vous pas qu’un miracle pourrait se produire instantanément et assainir d’un seul coup la Terre toute entière? Il n’est pas nécessaire de « subir » les modifications planétaires, vous pouvez aussi les « engendrer » par la seule puissance de votre pensée créatrice… 

Tout est encore possible, tout est à créer, il suffit d’y croire… et surtout, de croire en vous-même!!! »

 diane leblanc

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc

aussi disponible sur www.biancagaia.com

Vous êtes invité à faire circuler ce texte à condition d’en respecter l’intégralité,

y compris ces quelques lignes. Pour vous inscrire/désinscrire sur notre liste d’envoi,

vous informer sur nos services personnalisés ou tout simplement communiquer avec Diane :

par téléphone (418) 825-4850 ou par courriel info@biancagaia.com

Publié dans:MULTIDIMENSIONNALITE, SOCIETE |on 16 février, 2014 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3