Archive pour la catégorie 'MULTIDIMENSIONNALITE'

Archives Akashiques et comment y accéder

 

Ernesto ORTIZ est internationalement reconnu comme un intervenant exceptionnel dont les enseignements inspirent notre recherche spirituelle. Il anime depuis 25 ans des séminaires dans le monde entier. Chamane Lakota, sa formation a débuté dès son jeune âge à Mexico auprès des Curanderos et des Chamans et s’est poursuivie pendant de nombreuses années auprès d’enseignants en psychologie transpersonnelle, chamanisme, thérapie musicale, travail corporel…

Ses séminaires comme ses voyages possèdent une intensité qui unifie le spirituel et le quotidien, grâce à la découverte poétique et existentielle de l’âme. Il vient en France en décembre 2011 pour trois séminaires sur les mémoires akashiques pour nous permettre de transformer notre vie !

archives Akashique-

Le terme Akasha vient du Sanskrit et signifie ‘substance primordiale’.

Les premières références aux Archives Akashiques, ou le Livre éternel de la Vie, remontent à l’Antiquité.

Des indications dans l’Ancien Testament évoquent un réservoir collectif de connaissances inscrites sur la toile de la réalité.

Les Archives Akashiques sont comme l’ADN de l’univers. Elles représentent le voyage de l’âme à travers le temps: chaque pensée, chaque mot, chaque action, tout est enregistré dans les Archives Akashiques. Chaque âme possède ses propres Annales, tout comme il existe des mémoires collectives pour l’ensemble des âmes et l’ensemble de leurs voyages. Les informations que nous recevons des Archives Akashiques sont codifiées dans un langage de lumière, véritable géométrie sacrée des mots, codifiée dans le feu. Lors de l’initiation, nous apprenons la lecture de ces informations en utilisant nos sens internes ; nous commençons également à affiner notre relation avec cette nouvelle énergie.

COMMENT ACCEDER AUX MEMOIRES AKASHIQUES ?

Il y a de nombreuses façons d’y accéder, tout comme il y a différentes manières d’aller d’une ville ou d’un pays à l’autre. On peut voyager en bicyclette, en bus, en train, en avion… Le tout est de savoir si nous souhaitons y parvenir rapidement et directement.

Lors de l’initiation, nous utilisons une Prière Sacrée qui nous donne immédiatement accès à ce plan. Cette Prière Sacrée nous a été offerte par l’Esprit et nous harmonise en nous donnant la clef pour franchir le seuil de ce royaume. Dès notre arrivée dans les Archives, l’Esprit dirige nos pas et nous sommes guidés pour retrouver cette information ô combien précieuse pour les autres et pour nous-mêmes.

La première fois que j’ai ouvert mes Archives, j’ai ressenti un immense amour émaner de ce plan et un merveilleux accueil chaleureux, comme des voix qui me disaient « Bienvenue à la maison ! »

Je savais que je venais d’entrer en contact avec quelque chose de très sacré et d’une force énergétique très hautement raffinée.

Je pouvais sentir l’amour des Maîtres et Enseignants lorsque j’étais guidé dans les réponses à mes questions.
J’étais empli d’impressions visuelles et de paroles qui résonnaient à l’intérieur.

Je sentais l’essence de l’Esprit à l’oeuvre et j’en étais le témoin central.

Mon ressenti était que j’étais aligné à une énergie très haute et très sacrée, une énergie ressentie autant dans le physique que dans l’émotionnel. Je sentais que je pouvais ouvrir mon coeur à l’infini, dans une confiance sans limite.

téléchargementErnesto ORTIZ

INITIATION AUX MEMOIRES AKASHIQUES
Avec Ernesto ORTIZ lors de sa venue en France

Renseignements et réservations : OASIS-VOYAGES contact@oasis-voyages.com

LE FILTRE ARC EN CIEL

 

Recette de vie pour l’expansion de conscience

D’après mes informations, le 8 mas 2002, un astéroïde de la taille de la ville d’Orlando s’est approché de la Terre un peu plus que les experts ne l’auraient souhaité. Ce jour-là, je me trouvais parmi des personnes qui avaient les nerfs à vif. Le passage de cet astéroïde m’a rappelé à quel point les gens se laissent affecter per des situations inhabituelles sur le plan énergétique. A la fin de cette journée, j’étais assise en compagnie de mon amie Karen Wolfer, qui a vécu cette expérience avec moi. Je lui ai demandé de prendre des notes pendant que je m’apprêtais à recevoir une transmission sur nos nouveaux champs d’énergie expansés et leur interaction avec la réalité ordinaire à quatre dimensions…

fred-e1456651087936

Nous avons admis le fait qu’un humain expansé qui se trouve dans une situation normale ressemble vraiment à l’astéroïde en question, affectant les autres sur son passage.

Au cours de cette journée intéressante du 8 mars, j’ai vu à l’œuvre mes guides et mes anges en train d‘observer mes réactions en réponse à l’énergie des personnes alentour ; Plus tard, on me rappela que nous improvisions au fur et à mesure, ou dans le maintenant, que nous n’avions jamais auparavant véhiculé autant d’énergie spirituelle et que nous étions à présent en train d‘apprendre les moyens d’être le plus à l’aise possible dans cette nouvelle situation. Le seul message transmis par mes guides pendant cette expérience fut : « Restez centrés et calmes avec quiconque et en toutes choses ; Formulez l’intention que la vérité l’emporte ».

Plus tard, au début d’une séance complète de channeling, on m’a précisé que ce que nous avions appris ce jour-là était de « demeurer tranquilles et d’envelopper doucement notre champ aurique en expansion constante d’un filtre couleur arc en ciel iridescent ». Ce filtre permet à ceux qui nous regardent de percevoir notre énergie en étant à l’aise, et non de la façon dont la plupart d’entre nous sont perçus habituellement. Ce « filtre arc en ciel » confère à ceux qui nous entourent la possibilité d’attirer vers eux les couleurs qui amélioreront leur situation ; ils peuvent alors se détendre, puisque nous ne sommes plus menaçants pour eux.

Nous prenons peu à peu conscience du fait que les vibrations émises par nous, en tant que travailleurs de la Lumière entraînent, partout où nous passons, des effets quadridimensionnels ; Nous sommes perçus comme différents et, sans ce filtre, ces différences pourraient fort bien être n’importe quoi. Nous pourrions même parfois être vus comme dangereux, selon l’état d’esprit de l’observateur.

Depuis le 11 septembre, beaucoup de gens occupent des postes de sécurité et d’intendance, à titre de gardiens des lieux et des événements. Cela a engendré une énergie de vigilance supplémentaire, et les antennes sont en éveil, à la recherche des personnes qui pourraient bien se détacher du lot ou se faire remarquer, et qui sont différentes. Devinez qui correspond à ces paramètres. NOUS !

Certains demandent : Est-ce Vrai ? Pouvons-nous réellement influencer les choses physiques autour de nous ? Laissez-moi vous raconter ce dont nous avons fait l’expérience et ce que d’autres vivent en ce moment, car le seul plan de la réalité physique ; beaucoup nous ont révélé que leur nouveau champ énergétique déclenchait des alarmes de voitures, mettait des batteries à plat et, en ce qui nous concerne, nous avons, en une seule année, provoqué trois évacuations d’incendie dans des hôtels pendant les nuitées du groupe de Kryeon. Si des choses physiques peuvent être déréglées ainsi, imaginez comment la conscience peut l’être au sein des corps émotionnel et éthérique de ceux qui nous entourent.

Le filtre arc en ciel ressemble en fait à un filet à mailles très fines ou à un voile. Il vous permet d’irradier toute votre lumière en laissant néanmoins aux autres le soin de percevoir seulement les couleurs ou la quantité de lumière avec lesquelles ils sont à l’aise. Vous voulez savoir comment activer ce filtre ?

Avant de vous présenter dans tout endroit très structuré (aéroport, lieu d’affaires etc…) demandez d’abord s’il est approprier d’activer le filtre. Si vous recevez une réponse affirmative, formulez votre intention et visualisez un beau voile en filet de couleur arc en ciel vous enveloppant. Il ne s’agit pas d’une énergie de protection ni d’un bouclier de défense, amis d’un processus créateur actif qui facilitera l’interaction entre vous et les autres.

Vous souvenez-vous de ce que Kryeon a expliqué au sujet de l’énergie nouvelle ? Sur le plan métaphorique, nous passons actuellement du système immunitaire au système du thymus, du mode combattre et anéantir au mode tolérer et unifier. Par conséquent, le filtre arc en ciel s’intègre très bien à l’énergie nouvelle, vous assurant de vivre à l’aise dans un état d’expansion de conscience ; Au cours de ce nouveau processus, vous aidez également les autres à se sentir plus paisible sen votre présence et certainement plus en paix en général.

Ce processus vous aidera à filtrer votre champ énergétique afin de ne plus perturber les êtres ou les instruments électroniques ; De plus, ne l’oubliez pas, il est possible que vous soyez quelque peu invisibles à certains êtres humains. Formulez donc l’intention d’être visibles lorsque c’est nécessaire. Etre invisibles signifie en fait qu’on vous voit vraiment, mais sans vous remarquer, c’est à dire que vous êtes neutres sur l’écran radar d’une personne. Etre visibles veut dire par contre que vous voulez être remarqués pour ce que vous êtes.

L’urgence ressentie par rapport à ce channeling était semblait à celle éprouvée devant le Fantôme de la mort, à savoir qu’il était très important de publier ces informations et de les partager avec les lecteurs. Depuis la réception de ce message, j’en suis encore à étudier comment les autres emploient le filtre arc en ciel et quels effets ils observent. D’après leurs récits, il semble avoir grandement amélioré leurs interactions avec les autres adultes, les enfants, les animaux, et dans les situations présentant des défis. I semble aussi favoriser une meilleure attitude mentale et une sensation de bien-être.

Nous devons cheminer pas à pas, entourés de cette énergie nouvelle. Tous ensembles, nous apprenons au fur et à mesure les meilleurs moyens de générer les solutions gagnantes profitant à chacun. Le potentiel d’engendrer plus de paix dans notre vie et celle des membres de notre entourage existe actuellement. Puisse la paix régner sur notre magnifique planète.

Namasté.

par Jan TOBER – Extrait : du chapitre XV du livre UN NOUVEAU DEPART sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/category/7-un-nouveau-depart/

La demande à l’univers

  Je ne me souviens plus combien de fois j’ai entendu dans mon enfance mes parents et mes professeurs me dire : « Ce n’est pas bien de demander » ou encore « Ce n’est pas poli de demander ». Cette règle présentée comme faisant partie du savoir-vivre, a conditionné des générations de personnes. 

 PENS2E

Nous avons appris à ne pas demander, nous contentant de ce qui arrivait en remerciant la vie pour les belles choses qui nous arrivaient et en tendant le dos pour les autres.  

            Cependant, dans toutes les religions du monde, il est dit, comme dans l’évangile de Mathieu : « Demandez et l’on vous donnera ; Cherchez et vous trouverez ; Frappez et on vous ouvrira » (Mathieu 7 :7) et plus loin : « Tout ce que vous demandez avec foi et par la prière, vous le recevrez » (Mathieu 21 :22). Ainsi, il est bien dit dans les textes religieux, qu’il fallait demander si nous voulions obtenir quelque chose.

            La physique quantique a confirmé ce qu’avançaient les religions d’autrefois. Nous savons que par la loi d’attraction, nos pensées attirent vers nous des événements de même nature qu’elles. Or, la plupart du temps, ce sont nos pensées inconscientes qui dominent notre conscient et appellent à nous des situations pas toujours très agréables. Par exemple, si vos parents ou vos éducateurs vous ont répété dans l’enfance que vous étiez nul et que vous ne valiez rien… cette pensée a pu devenir chez vous une évidence ou une croyance si vous préférez. Si bien que vos pensées inconscientes baignent dans ce pessimisme et vous amènent des situations où vous êtes nul et ne valez rien !

            Si par contre, vous demandez quelque chose de particulier à la vie, à l’univers, à Dieu – à qui vous croyez peu importe – vous êtes en train de mettre un « je veux » très significatif dans vos pensées. Et plus cette demande est claire et sans ambiguïté, plus la vie va l’entendre et y répondre. Car  maintenant vous avez dit ce que vous vouliez. Par contre, lorsque vous ne dites rien, l’univers écoute vos pensées (surtout inconscientes) afin de vous envoyer des événements en adéquation avec elles.

La demande consciente est donc importante si vous désirez obtenir quelque chose dans n’importe quel domaine : « Je demande une place de parking » « Je demande à ce que tout se passe bien à mon rendez-vous » « Je demande à ne recevoir que des bonnes nouvelles dans ma boîte aux lettres aujourd’hui » « Je demande à rencontrer l’homme de ma vie » « Je demande à avoir de la réussite dans mon travail ». C’est ainsi que lorsque je sens les prémices d’un coup de froid m’arriver, « Je demande à ne pas tomber malade »… et je vous assure que cela fonctionne.

La demande est donc importante autant pour vous – pour bien fixer vos objectifs – que pour la loi d’attraction que vous mettez en branle. Et si vous voulez donner un maximum de chance à l’obtention de ce vœu, alors visualisez-vous avec ce que vous rêvez, voyez-le venir à vous comme s’il était déjà là !
Mais il peut arriver que – même si la demande est bien réalisée – la vie ne vous apporte pas ce que vous attendez. Pourquoi ? Il y a plusieurs réponses possibles :

  • Vous n’avez pas attendu assez longtemps la réponse de l’univers et vous avez fait une autre demande qui a annulé la première.
  • Vous avez émis des doutes quant à l’obtention sur la réponse de l’univers. Il convient alors que vous réitériez votre demande qui a été annulée par votre incrédulité.
  •  L’univers, la vie, le Bon Dieu… va vous apporter encore quelque chose de mieux… donc patience et confiance ! 

Fais de ta vie un rêve.
Et d’un rêve une réalité. 

Source : pour connaître les dates de mes prochaines conférences, je vous invite à suivre le lien :
http://www.luc-bodin.com/2013/02/04/les-prochaines-conferences-du-dr-luc-bodin-2/

Comment Accéder à Notre Multidimension

Actuellement une puissante vague d’éveil se vit au sein de l’humanité. Nombreux sont les êtres qui se réveillent de ce coma en ayant l’impression d’avoir été placés dans un « mode veille », une sorte de « gueule de bois dimensionnelle ». Je le vois, je le sens en moi et autour de moi, nous prenons un tournant décisif et l’éveil actuel soulève de nombreuses prises de consciences et de réactions en chaîne de plus en plus concrètes pour maintenant fédérer et unir ce qui jadis nous séparait.

475823

Pourquoi étions-nous « en veille » dans cette « stase confortable » ? Depuis des siècles et des siècles à travers maintes incarnations nous avons pu ressentir tellement d’impuissance, d’incompréhension, de confusion, de colère par rapport à ce monde qui cavale, incapable d’entendre sa folie destructrice. Nous avons traversé toute cette palette d’émotions dites « négatives ». Ces émotions/énergies négatives sont des sonnettes d’alarme, pourtant avec les conditionnements ces mouvements énergétiques souvent moteurs ont été jugés comme étant négatifs. Nous, peuples occidentaux, avons engrammé avec l’aide des religions qu’en nos « racines terrestres » était situé l’enfer. Ceci a créé une grande culpabilité à contacter le bas de notre temple sacré (le corps et les 3 premiers chakras), notre sensualité, notre sexualité et donc notre puissance énergétique. Je dirai que cette privation correspond à se priver des questionnements existentiels : qu’est-ce qui m’anime, quel est mon but? Quel est mon identité profonde et qu’en est-il de mon pouvoir créateur? Pourquoi les religions nous ont-elles tant culpabilisés du lien d’avec notre corps? Voulaient-elles nous couper de notre puissance, nous empêcher de capter ou de comprendre quelque chose dans notre lien avec la Terre?

Pourquoi le « New Age » nous a tant conditionnés? Tant conditionnés et enfermés dans des dogmes prônant la passivité sur fond du « tout est parfait », « tout est amour », « tout est juste », « c’est ce que tu avais à vivre, à comprendre », « ne te mets pas en colère », « vis ton karma (et surtout ferme-la) », « accepte de te faire écraser les pieds (avec le sourire de préférence) » ou encore « ne donne pas d’énergie à cet égrégore car tu nourris le mal »… Alors même que nous étions assis sur une poudrière! Pourquoi s’incarner si ce n’est pour rester toujours dans une forme de condamnation cosmique et de passivité en lien avec un puissant processus de culpabilité de la matière? Ce qui m’amuse beaucoup c’est cette histoire de « lâche prise », « accepte », « pardonne » alors que le pardon est un long processus demandant une compréhension profonde de la situation sous différents angles pour ainsi capter les mécanismes que telle ou telle personne venait stimuler en nous. Toutes ces forces qui s’agitent, tous nos ressentis, nos intuitions, nos images, sont des opportunités à saisir, des impulsions à agir pour réaliser nos inspirations, nous indiquant le désordre en notre propre temple (le corps : véhicule de l’âme).

Certes quand on s’éveille à d’autres dimensions, nous nous devons de canaliser l’ardeur de l’égo, gérer nos ressentiments, transcender notre intolérance face à cette matrice limitante, reflet de notre marasme inconscient. En ces temps il est crucial d’être conscient à 100%, conscient de notre inconscient, conscient de ce qui, en nous, n’est pas aligné, de nos filtres, de nos guerres intérieures. Conscient de notre responsabilité en tant qu’être divin et spirituel vivant cette expérience humaine toutefois sans s’identifier à ce qui n’est pas totalement nous. Alors j’aurai envie de vous parler de « multidimension », de facultés psychiques, énergétiques et extrasensorielles hors du commun mais à ce stade de gueule de bois je pense plus à un immense choc, l’amère sensation d’avoir été leurré, d’avoir failli, d’être tombé dans la facilité ou encore de m’être conformé à ce que la société voulait de moi mais au plus profond de moi j’avais peur… peur d’être moi-même, peur d’être rejeté en dénonçant la folie de ce système, reflet de mon tourment et de ma souffrance intérieure. À ce stade je ressens de l’impuissance face à ce monde tellement creux, vidé de sens et de substance.

Imaginez le feu se propageant dans la maison « Terre ». Tous nos sens comme des alarmes sont en alerte : les yeux nous piquent, nous n’arrivons plus à discerner si ce que nous vivons est réel ou non? Tous les habitants suffoquent et tous font semblant d’aller bien, ne réagissant que faiblement à leur agonie… Voici la folie de notre monde tel que je me le figure et ceci se remarque de manière plus flagrante encore dans les grandes villes.

En les enfants l’avenir de ton humanité, tu pourras être présent

Pourquoi avoir cru la plupart des mensonges que l’on perpétuait de génération en génération? Ce que l’on nous a narré, ce à quoi nous nous sommes identités tant d’années. Peut-être était-ce celà notre initiation, à voir au delà des mythes, en décrypter le sens caché… La conscience c’est aussi désapprendre un chemin, une ramification qui n’est plus d’actualité. Ne dit-on pas qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis?! Alors croire à tous ces contes d’enfants : « le Père Noël », « Alice au pays des merveilles », « la belle aux bois dormant » et tant d’autres nous a t-il été profitable? Et si la fiction était la réalité ou si la réalité dépassait la folie de cette même fiction… Car l’enfant n’est pas cette chose stupide que l’adulte singe tant comme si il était un boulet, un être impuissant et capricieux.

Comprendre les lois de la matrice d’illusion ou comment se décabler des anciens réseaux?

Nous sommes dans un tournant historique au niveau planétaire car nous allons découvrir que nous ne sommes pas seuls dans l’univers. Désillusion! N’est-ce pas? 

LUMIERE2

Nous sommes en train de comprendre ce voile, ce leurre posé sur notre véritable identité grâce aux nouvelles théories de la physique quantique et des découvertes sur l’ADN en matière d’épigénétique.

Cet ancien monde se meurt un peu plus chaque jour, alors est-ce ce monde dans lequel nous voulons toujours vivre, miser et investir? Est-ce cette dualité que nous voulons entretenir quand nous nous levons le matin pour partir nourrir ce que, au plus profond de nous, nous haïssons?! Ce même système aliénant qui ne représente plus rien à nos yeux? À la place n’aimerais-je pas plutôt prendre du temps pour réaliser mes passions, me reconnecter à la nature, lire, voyager, danser, chanter et sentir la vie circuler en mon sang? Où est passé l’inspiration qui s’amplifie quand je me connecte à l’autre? N’est-ce pas cette figure de l’autre que je blâme d’ailleurs si souvent, cet autre extérieur prétexte de toutes mes projections, reflet de mon propre manque d’amour intérieur? La dualité commence entre soi et soi, ainsi ce désespoir intérieur se reflétera encore et toujours tant que nous ne conscientiserons pas que ce que nous émettons nous revient invariablement. Comme si nous envoyons une lettre à la poste avec notre propre adresse inscrite sur l’enveloppe. Le monde autour de nous n’est qu’une figure symbolisant nos propres maux, ainsi quand allons-nous en prendre véritablement conscience?

Comment puis-je transformer ce champ de bataille quotidien? En nous se trament les réponses, en cette quête d’équilibre, comme un funambule testant ses polarités d’ombres et de lumières. Ce chemin où l’union d’avec nos valeurs de vie et notre intégrité deviennent prioritaires face à tout consensus extérieur. Sans cesse, en ce parcours terrestre, nous testons notre volonté, notre alignement en nos verticalités (reliance avec la source et notre âme) et en nos horizontalités (reliance avec l’autre et le monde). Alors, après ces diverses initiations, après avoir traversé ces portes, déposer les armes et les boucliers, nous entrons dans l’unité, le « Tout Possible », sacrement de notre majesté.

Briser l’omerta par la loi du consentement.

Selon la loi du consentement celui qui ne dit rien consent. Ainsi je vous invite à créer votre propre décret pour vous positionner grâce à cette loi universelle. Il est important de comprendre que nous avons tous la responsabilité dans ce que nous créons à chaque instant : pensées, paroles, actions.

« Par les lois universelles et selon la loi du consentement je déclare : Moi humain et gardien de la « bibliothèque vivante » (la Terre) j’allume les feux en ma conscience. Je reconnais ma responsabilité de ne plus consentir aux actes de cruauté que le gouvernement de l’ombre accomplit sur « ma planète » dont j’ai la garde. Par la loi du consentement je reconnais ces pouvoirs et cette puissance de transformation par rapport à l’impuissance dans laquelle nous nous sommes laissés enfermer, nous « humains ». Par la loi du consentement je brise les chaînes qui me relient à la « matrice involutive » (fruit de vos ancêtres) dont le but est de maintenir et leurrer l’expression même de la source de vie, cette puissante source d’amour et d’intelligence pure dont vous avez si peur!
En moi j’active « l’ADN Galactique » afin de rétablir la vérité sur mon humanité (origines véritables de la planète et de ses règnes) et je demande la déprogrammation des anciens codes me reliant à la matrice d’illusion que vous avez créée il y a de cela bien longtemps.

En tant que gardien et par les pouvoirs qui me sont conférés, je brise l’omerta politique et religieuse et tout ce qui me relie à vos symboles, égrégores involutifs en moi et partout sur la planète.
En tant que créateur par la loi du libre arbitre je choisis d’incarner et de créer avec d’autres « humains éveillés » un monde où vous ne serez plus une menace. Un monde où nous sommes libres et responsables et plus au service d’êtres embarqués dans les tourments de leur folie. Vous ne nous représentez plus depuis très longtemps, nous « le peuple souverain », mais servez vos propres intérêts en créant des lois sans notre consentement direct. Alors nous réécrirons la constitution pour le peuple et non au service d’une oligarchie mondiale inconsciente et irresponsable. Vos plans échoueront car nous sommes 7 milliards et vous n’êtes qu’une poignée!
Je crée ceci maintenant, je décrète que ceci s’accomplit en moi sur tous les plans dans mon incarnation et dans l’expérience que j’en fais ».

Choisir sa matrice ou le choix conscient.

En vérité le choix nous appartient de consentir ou non à l’éveil de notre toute puissance. C’est d’ailleurs à ce moment que les véritables enjeux commencent à se manifester, dans cet alignement. Après l’éveil il est impossible de retourner en arrière, au mieux vous pouvez stagner, au pire vous prendre des « claques de réveil » que vous avez vous-même orchestrées dans votre « mandat d’incarnation ».

Le processus d’éveil aux autres dimensions est en général progressif; toutefois il peut-être parfois violent, alors prenez du temps pour conscientiser les événements qui se manifestent dans votre quotidien.
Quels sont mes pensées, réflexions, systèmes de croyances dans mon quotidien? Quelles sont les énergies que je nourris, quelles sont les blessures qui me restimulent régulièrement et qui m’empêchent d’être moi? Qu’est-ce que l’autre vient toucher chez moi? Qu’est-ce qui m’agace chez l’autre et que je ne veux pas reconnaître en moi? Pourquoi est-ce que j’attire à moi telle personne avec tel comportement, telle blessure? Toutes ces questions, beaucoup se les posent en projetant leurs maux à l’extérieur, perte de temps et d’énergie car de notre mal-être, l’autre, n’est qu’une invitation à revenir à la source de ce malheur intérieur pour le guérir.

Et si pour survivre nous avions choisi de paraître au lieu d’être? Est-ce si important de paraître spirituel au lieu d’être véritablement spirituel? Incarnons-nous la spiritualité ou une illusion de la spiritualité? Paraître riche, alors que nous sommes tous des pauvres face aux milliardaires et aux banques qui gouvernent le monde? Paraître gentil, paraître authentique, paraître combatif et guerrier alors que nous avons intérieurement envie de tendresse, de douceur (toutes les qualités du féminin sacré). Devenir conscient c’est reconnaître nos beautés et nos laideurs, cela fait partie du jeu, le paraître n’est qu’un effet de façade. Ainsi au lieu de nous soumettre au regard de l’autre et de la société, commençons à vivre et à incarner nos rêves de grandeur.

La Terre et l’univers co-participent chaque jour à notre évolution, dans la création chaque règne est au service d’un autre. Seul l’humain se sent déconnecté des autres règnes. Il a été programmé à penser qu’il vaut mieux conserver jalousement pour lui une idée, une émotion, un sentiment, un bien matériel alors que le but de la vie est inconditionnel. « L’homme Multidimensionnel » se doit de cultiver et de propager en lui et autour de lui la conscience, la connaissance, la créativité, la joie, l’amour, des valeurs de vie comme l’éthique, l’intégrité, le partage, l’altruisme. Ces croyances que nous allons être dépossédés de tout, isolés, rejetés, abandonnés, que le temps passe, que nous vieillissons, appartiennent à d’anciens encodages de l’ancienne trame/matrice qu’il est temps de déprogrammer car nous ne sommes pas ce monde/matrice. C’est seulement une partie de notre grandeur qui est en voyage ici. Cet ancien monde se meurt et toutes les étiquettes que nous avons collées et collectées en nous et dans notre vie deviennent obsolètes. C’est pour toutes ces raisons que notre engagement, notre volonté, notre force, sont mises à rude épreuve mais n’oublions pas que nous sommes des êtres souverains et les maîtres de notre propre jeu. Alors décidons d’incarner ce que nous souhaitons et décrétons le pour nous et pour la création.

ARTICLE SOURCE / http://stopmensonges.com/comment-recuperer-nos-pouvoirs-de-gardiens-et-acceder-a-notre-multidimension-par-theo-friant-starseed-astro/ vous y trouverez également des VIDEOS

 

Publié dans:MEDIUM, MULTIDIMENSIONNALITE |on 16 février, 2016 |1 Commentaire »

Un Dialogue Avec L’Âme Sur L’Essence De La Vie

arbre

Nous savons sans aucun doute que nous sommes des êtres conscients. Nous sommes même ‘’conscients d’être conscients’’. 
En ce sens, que l’on sait, que l’on est des personnes vivantes douées d’intelligence et de sentiment. Nous sommes conscients de nos pensées et émotions, de notre monde mental. Nous possédons la capacité de regarder en nous, de voir notre intériorité. On peut traduire conscience par divers termes comme : connaissance, esprit penseur, cognition, expérience, intuition, intellect et lumière.

Le mot conscience, veut en terme clair dire : ‘’Connaissance’’, comme dans ‘’se connaitre’’, – en être conscient. C’est la  »Connaissance de soi ». La conscience est l’activité principale de notre propre esprit et de l’esprit créateur de l’univers.

Notre conscience se situe à l’intérieur de nous. Entres autres, elle circule à travers les neurones de notre cerveau et dans tout notre corps. Ne la cherchez pas, elle n’a pas de point fixe. La conscience circule de l’information sur l’autoroute de l’esprit. Elle est comme une onde, on ne peut la voir. De la même façon que les ondes apportent l’image sur l’écran de votre télé. Il circule par câble, par satellite ou par sans fil. 

Notre conscience objective et la conscience subjective sont deux phénomènes d’une seule et même conscience ou énergie spirituelle. La conscience subjective est formée de notre mémoire que l’on a accumulé du monde objectif et de l’intelligence universelle qui est reliée au tout. Il y a aussi la mémoire cellulaire, qui elle est cachée de notre esprit conscient d’une certaine façon, car elle est dans nos cellules. Elle se focalise dans le bon fonctionnement de notre corps et non du monde extérieur. C’est pour cela que nous n’en sommes pas conscient objectivement.

L’esprit, la conscience, et les pensées, sont agissants dans notre boite crânienne et dans notre être entier. Le cerveau est le support, de même que le fil du câble est le support des ondes vidéo. Tout ce que l’on voit à l’extérieur par les fenêtres de nos yeux, est vu de l’intérieur de notre tête. Dans le fond, nous voyons l’extérieur, mais de l’intérieur. De la même façon que vous voyez à l’extérieur de chez vous, à travers la fenêtre.

Notre esprit conscient ne peut voir, et ne peut se concentrer que sur une seule chose à la fois. Cela se comprend quand on sait que deux objets ne peuvent occuper le même espace en même temps. On peut penser à plusieurs choses l’une après l’autre, mais pas à deux pensées en même temps, tel que je ne peux écrire deux lettres en même temps, mais subséquemment.

Ce qu’il faut retenir, c’est que la conscience est à l’intérieur de nous. Cet esprit est toujours conscient. Que l’on soit endormi ou ce que l’on appelle inconscient, la conscience est toujours là, puisque nous sommes toujours vivant. Notre mémoire ne s’est pas effacé. Si vous fermez les yeux maintenant. Pouvez-vous dire que vous n’êtes plus conscient ? Bien sûr que non ? Vous ne voyez plus ce qui se passe à l’extérieur de vous, mais vous êtes toujours conscient !

Nous sommes conscients du monde objectif physique à travers nos cinq sens, qui sont comme des antennes qui enregistre tout ce qui se passe en dehors de nous, vers notre disque cérébral interne.

La conscience est en toute vérité psychique, elle est énergie et en même temps, elle est information, de la même façon que l’on peut faire circuler de l’information à travers un fil électrique. La conscience est le mouvement de l’esprit universel, de la même manière que la parole est le mouvement de l’air sur nos cordes vocales.

L’esprit conscient est le principe de base de toute chose. Il est une énergie statique qui devient dynamique par le mouvement circulaire de la pensée. L’esprit est électrique et la conscience est information. L’esprit est la force vitale qui englobe toute chose, soyez conscient de cette énergie, elle rayonne partout.

Penser à ceci : ‘’Tout ce que nous sommes aujourd’hui est l’intégral de tout ce que l’on a appris, depuis que l’on est venu au monde. Nous sommes avant tout le fruit de notre environnement extérieur. Car tout ce que l’on connait est extérieur à nous.  

Si l’on parle français, ou si nous sommes de telle religion, de telle culture ou de telle ethnie, cela provient de notre environnement externe. Notre conscience est  littéralement peinturée des couleurs culturels, sociales, politiques et religieuses de notre milieu.

Voilà ce qui forme l’information de notre conscience. Nous sommes le fruit bien mur et bien former de notre société. Voilà pourquoi il est si difficile de changer notre façon de penser. Nos pensées et croyances sont formées par habitudes. Notre conscience est programmée, et reprogrammable.

Notre conscience est malléable comme de la gélatine, car elle est faite d’ondes et d’informations. On peut la programmer ou la déprogrammé comme on veut, de la même manière que l’on peut effacer ou écrire sur le disque dur de l’ordinateur.  

Je ne dis pas ici d’effacer votre mémoire, mais bien que l’on se doive de la développer pour une efficacité maximale. De la nourrir de ce que l’on désire vraiment. Votre esprit est la source de tout pouvoir, mais encore faut-il savoir comment l’utiliser. Et malheureusement, on ne vous enseigne pas cela à l’école. 

Comme on a vu, notre conscience et notre intelligence est la somme totale de ce que l’on connait, de ce que l’on sait. Ce savoir peut-être exact ou édulcoré par des informations mi-exact ou des demies vérités ou carrément des croyances erronées, imprimées dans notre mental.

Bien que l’on veuille changer notre mode de pensée, il est très difficile de le faire en un mois ou même en un an, à cause de ce conditionnement cérébral. De la même façon que l’on ne peut pas perdre un excédent de poids en 1 semaine. Tout cela dépend de notre diète mentale et de son excédent de détritus psychologiques.


[ Nos 5 sens externe agissent comme des antennes : 
Voir, sentir, entendre, toucher, et gouter. Ils captent 
l’information externe et la ramènent vers le serveur interne – le cerveau. ]

SCHEMA

Pour changer nos pensées et ainsi notre monde – cela demande une véritable discipline mentale. Cela demande une saine alimentation intellectuelle et beaucoup d’exercices mentaux. Mais le prix en vaut la chandelle et nous fera remporter la ‘’coupe de l’esprit’’ et nous vaudra triomphe, dans le monde des sens.  

On crée bien notre réalité par l’esprit, mais il faut quand bien même que notre esprit soit programmé sur le programme de notre choix.

Il est dès lors impératif de modifier nos paradigmes, nos habitudes mentales en faisant la même chose, par la répétition sans borne. Par la pratique et la répétition, vous y arriverez. Ne vous découragez pas, prenez votre temps, vous n’avez rien à perdre, a part vos illusions.

Il n’y a pas de grand secret ici, ni de formule magique – tout se fait d’abord dans l’esprit par l’habitude et tout s’accomplis par la suite dans l’action. Ce qui nous motive est la qualité et la quantité de nos pensées positives et constructives.

Pour récapituler. L’esprit est la substance invisible qui dans le mouvement produit la pensé. Tous nos sens externes captent de l’information externe vers le ballon cérébral, notre cerveau. Cette information est ce qui constitue notre conscience, notre niveau de connaissance. Cette connaissance est ce qui constitue nos habitudes de penser et de faire.

Si on veut changer nos pensées, on se doit de les modifier par de la nouvelle information, comme lorsque l’on change d’idée. Notre conscience est notre programme ‘’Windows’’ interne et de la même manière, il coordonne ce que l’on voit, ce que l’on pense et ce que l’on peut faire ou non.

Tout est possible, tout est en devenir, du moment que l’on s’y mette corps et âmes et au pic et la pelle de l’action. Vous avez toutes les informations nécessaires pour la réussite. Il n’en tient qu’a vous de les appliquer. De toutes façons, votre vie se déroule maintenant, vous devez travailler, manger, dormir et vous relevez encore le lendemain. Il est de beaucoup plus préférable, de beaucoup plus adorable de mettre ne serait-ce qu’une heure par jour à l’étude et aux exercices de la science de l’esprit.

Car cela vous apportera la paix de l’esprit. Cela vous apportera la clarté et la motivation qui vous mèneront à la réussite totale de votre vie et cela dans tous les aspects que vous voulez.  

ISSU du site : Paroles De Mon Âme :

P.S. Vous pouvez copier ou distribuer ce texte en autant que vous citez l’auteur et mettez un lien vers cette page.

Tout est dans l’intention pure

pensée

Dans l’intention pure, celle qui ne transporte plus de formes pensées de colère, de désirs cachés de manipuler l’autre, qui ne transporte plus de désir de plaire, d’être reconnu, d’être aimé et qui ne crée plus de bénéfices secondaires. Pour voir clair en vous et amorcer la libération des mémoires, il vous faudra ouvrir votre esprit suffisamment grand pour être conscient de l’intention dans l’instant présent, de l’émotion qui monte, de la sensation qui se vit en vous. Et ainsi, d’un instant à l’autre, vous grandirez dans la conscience de l’instant présent, vous percevrez les mobiles sous-jacents de vos pensées et de vos actions ainsi que vos réactions inconscientes vis-à-vis l’autre. Combien de fois avez-vous des pensées et des gestes d’impatience, de colère, de jugement qui créent des retours de karma et vous empêchent de vous réaliser totalement dans l’image que le Soi divin maintient vivante en vous, qui est l’Unité avec tout ce qui est ?

Une barrière difficile à franchir est la croyance que la régénération n’est pas possible. Dans les plans divins, l’impossible est une absurdité. Dans le plan humain, le mental doute et questionne. La foi ne questionne pas, la foi est l’instant présent qui a totale confiance en la vie une. La foi sait qu’elle est reliée au Divin et à tout ce qui est. Sur le plan humain, vous manquez dangereusement de foi en vous-même, en les autres et en la Vie. Ce qui fait que votre corps physique lorsqu’il n’est pas protégé par des pensées et des intentions pures attire vers lui la maladie, les accidents, les virus, les problèmes dont vous ne voulez pas.

Alors comprenez que tout commence dans l’esprit, que la pensée crée

Dans nos messages, nous vous l’avons répété de milles et une manière. Alors si vous désirez régénérer vos cellules et ascensionner dans la lumière de l’esprit divin commencez par observer vos pensées et corriger vos intentions si elles ne sont pas pures. Apprenez à regarder l’autre avec des yeux neufs, cela vous permettra de voir que l’autre souffre aussi de ne pas être compris. Vous avez une belle opportunité de voir en l’autre la vie du divin au lieu de son incompétence. Et au lieu de le juger, de dire qu’il ne fait rien pour s’en sortir et le condamner, regardez-le plutôt comme un être en souffrance qui n’a pas les moyens, ni les outils pour prendre conscience des limites qu’il se met.

Vous avez le privilège d’avoir compris plein de choses et il est de votre devoir d’être lumière, de transmettre ces connaissances, pas nécessairement avec des mots mais par votre état d’être. En étant cette lumière en vous, en étant simplement ces gestes de confiance et d’amour envers la vie, vous donnez l’image à l’autre qu’il est possible de guérir, qu’il est possible d’aimer sans attendre, qu’il est possible d’avancer et d’être abondance de lumière, de joie, de paix. Alors plutôt que d’attirer vers vous la peur, la souffrance, la maladie et finalement la mort vous deviendrez la lumière de l’UN manifestée sur le plan terrestre.

Allez chers enfants croyez que vous êtes rendu à un point de votre croissance où tout se joue en vous. Vous êtes créateurs de votre réalité, et plus vous en prenez conscience, plus vous voyez clair dans les mobiles de vos actes, de vos pensées, plus vous déconstruirez ce vieil ego cosmique et humain. Et alors vous entrerez dans l’énergie du cœur de vie Une et la roue du karma s’arrêtera car vous ne serez plus affectés par vos anciennes peurs et celles des autres. Et, à ce moment-là, comment croyez-vous que vos corps se sentiront ? Très bien n’est-ce pas, très confortables, pleins d’énergie, pleins de vitalité, car vos corps subtils ne seront plus déstabilisés dans vos auras astrales et mentales par tous ces miasmes de peur. Alors vos corps subtils recevront une nourriture céleste qui nourrira ensuite vos corps physiques. C’est ainsi que la régénération commencera.

Comment ferez-vous cela ? Tout d’abord par des changements de pensées, de croyances et d’interprétation de votre réalité qui amorceront le nettoyage de vos corps subtils puis de vos organes internes. Tout cela se passera simultanément à tous les niveaux de conscience. Ce processus de purification des mémoires se fera à travers tous les chakras, de celui la base à celui de la couronne. Lorsque l’esprit se purifie, le cœur devient un organisme qui donne et reçoit et qui dans cette réception d’amour et de don se guérit de toutes les mémoires de vies passées contenues dans l’atome germe.

Cette première étape est importante pour vous, elle est l’étape de la foi absolue en vous-mêmes, en vos capacités de prendre conscience et de ne plus vous laissez arrêter par la peur. Il est temps de vous laissez habiter par la lumière permanente de l’esprit de Vie. Alors l’énergie de renaissance descendra en vous et cette renaissance amènera la guérison des mémoires. Et lorsque ces mémoires seront guéries elles amèneront une énergie nouvelle dans vos corps subtils puis dans votre corps physique matériel et alors la régénération pourra commencer. Tout d’abord elle se fera très peu voir, car elle commencera par les organes internes qui ont été les plus blessés et à mesure que les organes internes se régénéreront, les organes externes tels que la peau, les cheveux, pourront recevoir ces énergies qui vont partir du dedans vers le dehors.

Deux organes essentiels pour la régénération cellulaire

Commencez dès maintenant à croire que vos foies, vos rates, peuvent recevoir l’énergie du maître en vous et peuvent se guérir de leurs blessures anciennes. Et une fois que ces deux organes, qui sont essentiels à la régénération cellulaire, se seront programmés pour amener plus de pouvoir dans vos cellules et bien vous verrez que le cœur alors prendra sa place et commencera lui aussi à transmuter les mémoires. C’est à travers le foie et la rate que vous nourrirez l’énergie du cœur. C’est pourquoi nous vous avons donné ces soins énergétiques à pratiquer régulièrement.

Donc n’oubliez pas de bien nourrir de lumière votre foie et votre rate, de laisser cette lumière monter dans le cœur, de laisser l’étoile briller en vous puis de transférer son énergie à toutes vos cellules jusqu’à l’ADN. Petit à petit, vous découvrirez que vous vous sentirez de mieux en mieux, et dans l’esprit et dans le corps.

Y aura-t-il un changement spectaculaire ?
Pour certains cela est peut-être possible. Cependant pour la majorité il y aura plutôt une amélioration graduelle. Ce qui fait qu’au début vous ne la remarquez peut-être pas, mais un jour on vous dira c’est drôle il semble que tu as rajeuni… tu as l’air plus en forme qu’auparavant……Et alors vous direz : En effet je me sens mieux qu’auparavant, je crois que la régénération de mes organes est en marche.

Rappelez-vous cependant qu’il vous faudra tout d’abord libérer l’ego cosmique de ses mémoires avant d’entrer dans la phase finale de libération des mémoires cellulaires corporelles et de transmutation des organes internes. Ce n’est pas en restant dans le passé, ni en vous projetant dans l’avenir que vous réussirez. C’est en étant, ici maintenant, conscient à chaque instant de ce qui se passe en vous, dans vos pensées, dans vos organismes subtils et dans vos corps matériels.

Et n’oubliez pas que :

L’intention pure est essentielle à la transmutation des cellules.

Je vous souhaite la discipline du cœur et de l’esprit.
Que mon amour et ma paix vous accompagnent.
Soyez bénis.

Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

Message de Sérapis Bey, reçu par Louise Racette et Mariette Robidas lors d’un atelier « Être la Présence Je suis« 

Co-Créer avec les Multiples Soi

 

conscience5Permettez-moi de passer à un autre sujet que vous souhaitez tous entendre parler ou connaître. Les Humains sont possédés par le désir de savoir, et ils se disent,  » Comment puis-je co-créer ma réalité ?  » Bien, la première chose à faire est de se débarrasser de votre notion 3-D du temps. Comprenez et acceptez que vous êtes une énergie plus vaste que celle dont vous pouvez voir dans votre 3-D. Vous êtes « plus » que ce qu’il vous semble. Bien que vous soyez en charge de votre vie et de votre intelligence, pensez un moment à toutes ces autres vies qui sont encore actives et que vous devez également contrôler.  » Kryeon, est-ce que cela signifie que j’ai aussi le contrôle sur mon Soi-Supérieur ?  » Oui, car votre Soi-Supérieur n’est rien d’autre qu’un complément divin de votre être angélique. Il est assis là, sans aucun jugement, et il ne vous contrôle pas. Il est assis là, prêt à être relié ou branché à vous, et quand vous vous connectez à lui par les pensées, ces dernières deviennent plus performantes tout en demeurant vos propres pensées, mais elles sont améliorées par la sagesse de votre Soi-Supérieur.

Revenons à la co-création. De façon à ce que je puisse correctement vous donner les explications, je vais vous donner la règle. C’est un axiome que vous avez toujours su, intuitivement, qu’il est là, mais je ne vais pas le verbaliser. Cela concerne l’illumination. Le voici ; Peu importe la somme d’énergie lumière ou illumination que vous mettez sur une autre personne, vous ne pouvez pas la changer sans sa permission. Permettez-moi de vous l’énoncer d’une autre manière. Avec votre illumination, vous ne pouvez pas, spirituellement parlant, appliquer le principe du rouleau compresseur à une autre personne qui ne l’a pas. C’est contre les règles ; ça ne peut pas se faire.

Selon la perception 3-D, la co-création peut sembler être quelque chose que vous faites avec votre propre énergie. Une chose qui vous touche et qui vous apporte quelque chose. Ce n’est pas du tout de cette manière que ça fonctionne. En toute intégrité, vous ne pouvez pas affecter le vie de quelqu’un d’autre, avec votre propre co-création. Si vous prenez le temps d’y réfléchir, vous direz peut-être,  » Bien, de quelle autre façon peut-elle fonctionner ? Ne doit-il pas toujours y avoir un gagnant et un perdant ? Il doit y avoir au moins une personne qui soit touchée par ce que je co-crée. Je ne vis pas sur une île déserte. Tout ce que je fais doit, d’une façon ou d’une autre, affecter quelqu’un d’autre.  » La réponse est, non. Il n’y a pas de gagnant ou perdant, car c’est plutôt une situation où chacun y trouve son compte, une situation où les deux sont gagnants.

Il y a un concept énorme que vous ne comprenez pas. Lorsque vous co-créez pour vous-même, vous faites circuler une énergie. Ce faisant, vous aidez les autres à se déplacer vers des endroits qui vont éventuellement leur apporter une lumière qu’ils n’avaient pas auparavant, et ceci va procurer plus de choix à leur libre-arbitre. De plus, ceci crée la situation pour laquelle vous avez travaillé dans votre vie. C’est complexe, mais pensez-y de cette façon – votre énergie est en parfaite harmonie avec tout ce qui est autour de vous, quand vous co-créez avec une intention pure. Les règles ne sont jamais violées.

Faisons une révision, afin de comprendre deux choses que nous avons déjà mentionnées. C’est le même concept que celui où vous diffusez votre lumière. Nous vous avons déjà dit ceci,  » L’on ne vous demande pas d’envoyer de la lumière polarisée.  » Si vous savez que quelque chose est en train de se produire et que vous désirez envoyer de la lumière, n’envoyez pas la solution. Seulement de la lumière. Habituez-vous à comprendre que la lumière est tout ce que vous avez. Elle a une « intelligence cosmique » qui sait quoi faire. C’est ce que possède le Phare de Lumière. Il n’a pas d’ordre du jour. Seulement de la lumière. Il ne diffuse rien d’autre que sa lumière. Ce sont les autres qui vont décider de « voir ou ne pas voir » sa lumière. Vous projetez de la lumière dans l’ombre, et les personnes qui sont là vont bénéficier d’une meilleure vision. Vous comprenez ? Lorsque leur libre-arbitre a une meilleure vision, ils peuvent faire des choix plus « éclairés », grâce à votre lumière. C’est de la lumière diffusée avec intégrité, et ceci s’applique aussi à la co-création.

La deuxième révision concerne ce que nous vous avons dit au sujet de la prière. Lorsque vous priez pour quelqu’un, ne placez pas d’ordre du jour dans votre prière. C’est difficile !  » Kryeon si nous ne pouvons rien demander ou placer d’ordre du jour, comment pouvons-nous prier pour quelqu’un ?  » C’est facile. Imaginez le résultat final de la prière. Si vous priez pour la guérison d’une personne, alors, voyez-la mentalement comme étant heureuse et sans maladie. N’essayez pas d’imaginer de quelle manière la guérison se fera, et ne dites pas à Dieu comment procéder. Voyez le résultat. Vous attirez vos potentiels futurs quand vous agissez de cette façon. Si vous priez pour la paix, voyez une Terre où les familles ne vivent pas dans la peur et l’inquiétude. Là où il n’y a pas de guerre. Imaginez le sourire des enfants qui vivent dans un endroit sécuritaire.

C’est votre imagination ou visualisation qui est votre prière, et ceci, amies et amis, est comme le fait d’envoyer de la lumière. Envoyez la compassion de votre Soi-Divin aux endroits qui en ont besoin. C’est ce que font les vrais Phares de Lumière, sauf qu’ils ont une lumière physique alors que la vôtre est spirituelle. Ce n’est pas difficile à comprendre, mais la co-création est plus ardue.

Je vais vous donner un exemple que vous comprendrez tous, spécialement en cette ville (New York). Vous voyez que je sais où je suis (sourire de Kryeon). Combien parmi vous ont entendu parler de l’Ange du Stationnement (Parking Angel) ? Saviez-vous qu’ici, vous aviez de ces Anges ? Vous en avez probablement plus que la plupart des autres (grand sourire de Kryeon).

nombre-karmique

La Façon de Procéder

Imaginons que vous êtes dans votre automobile et que vous tournez en rond, à la recherche d’une place de stationnement. Vous avez tous vécu une telle situation, n’est-ce pas ? (Rires) Vous priez,  » Cher Ange du Stationnement, je ne sais pas comment vous allez vous y prendre, mais j’ai besoin d’un espace pour garer ma voiture ici.  » Soudainement, une voiture voiturée garée juste en face de vous, quitte effectivement son emplacement, car le conducteur a décidé de partir, et vous prenez la place qui vient tout juste de se libérer. Vous dites,  » Merci, Ange du Stationnement !  » Permettez-moi de faire une révision de ce qui vient tout juste d’arriver, afin que vous ne soyez pas confus.

Il y en a qui estiment que le scénario se déroule comme ceci : Votre arrivée dans le quadrilatère a changé l’énergie, et d’une façon ou d’une autre, une pauvre âme qui magasinait s’est faite expulser du magasin par l’Ange du Stationnement qui l’a lancé dans sa voiture, où elle fut forcée de reculer et quitter son stationnement ! Déconcertée et perplexe, cette pauvre âme a soudainement réalisé qu’elle n’avait aucune intention de quitter, mais qu’elle l’a quand même fait ! Que s’est-il passé ou qu’est-il arrivé ? (Rires) Ensuite, vous prenez la place de stationnement qui vient tout juste de se libérer !

Oh ! Quel raisonnement 3-D ! Il est bien sûr que ce que je viens de décrire ne se réalise pas de cette manière. Non, c’est plutôt une danse synchronisée qui est hors du temps et de l’espace. Avez-vous une idée de la complexité de tout ceci ? La prochaine fois où vous entrerez dans cette danse, pensez-y. Voici le scénario réel : Votre arrivée est sur le point de correspondre avec le départ d’un autre. Donc, tout ce que l’Ange du Stationnement doit faire, c’est d’aligner la synchronicité de la danse. Vous êtes au bon endroit et au bon moment, la personne qui fait du shopping (ses emplettes ou du magasinage) quitte le magasin et vous prenez sa place. Elle est satisfaite et vous l’êtes aussi. Tout le monde gagne. Cependant, ceci implique « Les Multiples Portions du Vous » qui sont en plusieurs endroits à la fois, aussi bien que celles de la personne qui faisait du shopping. En fait, l’Ange du Stationnement joue le rôle de directeur du trafic dans l’immense session de planification où « Les multiples Vous » sont sans cesse impliqués.

Maintenant, prenez le temps de réfléchir à la complexité et à la planification de tout ceci. Vous avez votre Soi-Supérieur, en plus de tous vos autres Soi, et ils savent tous à quel moment vous arriverez et repartirez, sans compter que la même chose se passe pour l’autre qui fait ses emplettes. Avez-vous déjà pensé que les autres anges doivent être d’accord et se synchroniser avec la danse ? Ils le font. Vous êtes-vous jamais demandé si votre bonne fortune n’était pas le fait de la co-création d’une autre personne ? C’est souvent le cas… Et ce fut beaucoup plus facile à synchroniser.

Imaginez le scénario. Vous avez là, deux personnes ; celle qui quitte et celle qui arrive. Celle qui quitte se dit,  » Mon Dieu, les places de stationnement sont réellement difficiles à trouver. Faites que cette place aille à la personne qui le mérite vraiment et qui vous aime de la même façon que moi.  » Et, soudainement vous arrivez dans le décor ! Maintenant… Dites-moi ? De qui provient cette co-création ? De la personne qui arrive ou de celle qui part ?

Comprenez-vous la complexité de tout ceci ? À présent, amplifiez cette complexité par des dizaines de millions de fois, car le processus se rapporte à une danse de synchronicité. Vous demandez des solutions pour vos relations, vous demandez des solutions pour vos emplois, pour vos voyages… Vous essayez de co-créer tellement de choses dans votre vie.

En même temps que tout ceci, vous demandez que la danse soit synchronisée. Il y en a tellement parmi vous qui ne comprennent pas le fonctionnement de ce processus. Vous lui imposez des règles,  » Oh Esprit ! Délivre-moi exactement ce que j’ai besoin. J’ai besoin de ceci, de cela, et je vais le co-créer. Euh !… Mais je ne suis pas prêt à quitter la ville. En passant, je ne veux pas faire ceci et cela. « 

Votre ange dit,  » Que puis-je faire si vous mettez tant de restrictions ?  » Si vous lui imposez autant de restrictions, vous n’aurez pas d’aptitudes co-créatrices. Les restrictions arrêtent la musique.

Si vous voulez co-créer, alors permettez que commence la danse ! Sans restrictions. N’ayez pas peur de l’amour de Dieu. Vous pensez avoir déterminé l’endroit où vous êtes supposés être, et ce que vous êtes supposés faire, sauf que vous avez tous quelque chose dont vous ne voulez pas que Dieu interrompre ou change. Certains disent,  » Dieu, ne touche pas à ma famille !  » Permettez-moi de vous parler de vos pensées emprisonnées. Vous avez toujours peur que Dieu fasse quelque chose qui perturbe votre famille, vos amies et amis, ou les bonnes choses de votre vie. Que diriez-vous si, au lieu de cela, nous touchions votre famille et qu’elle s’élevait de nouveau, en amour pour vous ? [NDT : J'ai choisi l'expression, "s'élever en amour", au lieu de "tomber en amour".] Que diriez-vous si, votre famille bénéficiait d’une lessive qui rendrait l’amour encore plus étincelant ? Que diriez-vous si, cette famille dont vous ne voulez pas que nous touchions, devenait soudainement intéressée à ce que vous avez trouvé ? Avez-vous assez de courage pour permettre qu’elle soit au courant de ce que vous faites ? C’est ce que je tente de vous exprimer. Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être.

Cette canalisation en direct fut présentée le 1er avril 2006, à la réunion de la S.E.A.T. (Society for Enlightment And Transformation), Organisation des Nations Unies (ONU), New York. Kryeon avait également délivré un message la journée précédente à cet endroit, soit le 31 mars 2006, intitulé: KRYEON AUX NATIONS UNIES – 2006.

Rejoindre LA VIE DEVANT SOI http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:CO-CREATION, MULTIDIMENSIONNALITE |on 5 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

Notre grande famille humaine est en pleine évolution spirituelle

 

Plusieurs individus s’éveillent et certains se sentent attirés par les messages de Kryeon. Si ceux-ci sont nouveaux pour vous, et particulièrement en ce qui concerne les termes de « Lémurien » et « Pléiadien », alors vous souhaiterez peut-être lire : « L’Effet Gaia »   et « L’Akash humain »   , pour vous familiariser avec les enseignements de Kryeon et avec leur application dans votre vie personnelle.

Vous pouvez également consulter le site de Monika Muranyi http://monikamuranyi.com/

Kryeon a

En 2014, Lee Carroll a entrepris sa nouvelle série de conférences en évoquant les nombreux endroits où notre âme existe. Il est soudain devenu évident pour moi que ce serait là le sujet d’un livre : l’Ame humaine. C’est ce que fait Lee Carroll chaque fois qu’il s’assoit pour canaliser les messages de Kryeon. Il traduit en langage linéaire et en temps réel des informations conceptuelles et quantiques. Il est l’un des meilleurs canalisateurs spirituels connu, ce qui est dû sans nul doute à ses vingt-cinq ans de pratique.

Nous employons le mot « âme » en dehors d’un contexte spirituel parfois. Par exemple, les anciens marins parlaient couramment du « nombre d’âmes à bord » plutôt que du nombre d’individus. Le mot « âme » est même utilisé par ceux qui ne croient pas en avoir une. Entré dans le langage commun, il désigne l’essence spirituelle d’un être humain. Il vaut aussi la peine de mentionner qu’un genre de musique appelé soul music [musique de l’âme] existe. Cette musique, qui est née aux Etats-Unis dans les années 1950 et au début des années 1960, combine les éléments du gospel afro-américain, du rythm and blues et même du jazz. Cher lecteur, que savez-vous de la musique en général ?

D’où viennent les paroles et les mélodies ? L’appellation « musique de l’âme » pourrait s’appliquer à plus d’un genre !

S’il est incroyablement difficile, pour plusieurs raisons, d’écrire un livre sur l’âme humaine, le principal obstacle, hormis le fait que l’âme humaine n’existe pas comme telle, réside dans notre préjugé linéaire. Je vous entends déjà me dire : « Un instant, vous venez bien d’affirmer que l’âme humaine n’existe pas » ? C’est exact, mais je vais m’expliquer… Kryeon a affirmé que notre âme avait aussi vécu sur d’autres planètes où règne le libre arbitre et qu’elle n’’était donc pas uniquement une âme humaine, mais qu’elle avait été une âme pléiadienne, une âme arcturienne, une âme d’Oiron, etc.

« Chers humains, quand votre espèce a été ensemencée, vous étiez très peu nombreux. J’appellerai « premières âmes » les premiers individus de votre espèce. Ces âmes se trouvaient au bon endroit au bon moment pour recevoir la dualité de la part des Pléiadiens. Ce sont elles qui ont vécu l’aventure lémurienne ainsi que les nombreux changements survenus ensuite sur la planète. Tout cela pour finalement entendre ce message aujourd’hui.

Vous êtes devenus de vieilles âmes car vous avez vécu des milliers d’existences en 100 000 ans. Jusqu’ici tout va bien ? Je vais maintenant devancer vos questions : « Cher Kryeon, ceux qui ont reçu l’ensemencement étaient-ils différents des autres ? Peut-être y a-t-il eu une sélection aléatoire «  ? Ah ah, je vous dirai, si vous ne l’avez pas déjà deviné, qu’il  y a en effet ici une synchronie et que le hasard n‘y est pour rien.

S’il est vrai chers humains, qu’il existe un système selon lequel les premières âmes à avoir reçu l’ensemencement ont fini par devenir de vieilles âmes, qu’en déduisez-vous logiquement ? Vous demandez-vous si elles étaient intentionnelles parce qu’elles étaient différentes ? Ces âmes avaient effectivement un statut spécial : pour être les premières, elles jouissaient d’une maturité corporelle spéciale qui leur permettrait ensuite de devenir des humains ? Vous y aviez déjà pensé ?

Les Pléiadiens ont pu passer ensuite au stade suivant : ensemencer une autre planète à partir de celle qui existait déjà. Autrement dit, vous pourrez lire leurs messages sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr

A lire : L’Ame humaine révélée de Monika Muranyi

Publié dans:LEMURIENS, MULTIDIMENSIONNALITE, PLEIADES |on 4 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Une clé de la 4ème dimension

4ème dimensionLa Merkabah est un champ de lumière généré par la rotation rapide de formes géométriques spécifiques qui affectent simultanément le corps et l’esprit d’un individu. C’est un véhicule qui peut aider le corps, l’âme et l’esprit, à accéder et à expérimenter d’autres niveaux de réalité ou de potentiels de vie. Elle permet d’accéder à de nouveaux niveaux de conscience qui aident les humains à atteindre leur plein potentiel.

Le terme Merkabah vient d’une langue ancienne. Il est ensuite passé à l’égyptien ancien puis à l’hébreu et à l’arabe.

« Ma’at » est un hiéroglyphe égyptien qui traduit la Vérité. Selon la légende, « Ma’at » Père est le symbole de la clarté de l’esprit, qui signifie Intégrité et Sincérité pour soi-même. En arabe, ce mot à pour sens le bâteau (c’est-à-dire un véhicule). La barque d’Isis pour les Égyptiens actuels s’appelle encore Merkabah. En hébreu, il a deux significations : il désigne à la fois le chariot et le Trône de Dieu. Le chariot ou mer-ka-ba, c’est notre véhicule de lumière capable de nous conduire dans les autres réalités (les autres espaces-temps) afin d’arriver un jour au Trône de Dieu, c’est-à-dire à la « maison du Père ». Il nous permet aussi de devenir créateurs de notre réalité dans le monde physique.

Réveiller son véhicule Merkabah consiste à réactiver les champs électromagnétiques successifs endormis que nous avons autour de notre corps physique.

La Merkabah est un champ d’énergie cristallin qui est constitué de géométries sacrées qui alignent, ensemble, le corps, le cœur et l’esprit. Ce champ d’énergie ainsi créé à partir de la géométrie sacrée, se déploie autour du corps d’un diamètre de 17 m environ.

Ces champs d’énergies géométriques tournent normalement autour de nos corps pratiquement à la vitesse de la lumière, mais pour la plupart d’entre nous, ces champs ont ralenti ou se sont arrêtés, à cause d’un manque d’utilisation.

Le Corps de Lumière activé ressemble beaucoup à la structure d’une galaxie ou une soucoupe volante.

La Merkabah est un véhicule énergétique tournant la clef de la quatrième dimension pour accéder à la cinquième.

Quand vous faites l’apprentissage du véhicule Merkabah vous allez non seulement comprendre intellectuellement les champs géométiques, mais vous en ferez l’expérience personnellement et vous les ressentirez de façon tangible autour de votre corps.

Cet état de transformation permet l’ouverture du cœur et l’expérimentation de l’Amour Divin. C’est l’Amour divin ou inconditionnel qui est le facteur primordial permettant au Mer-ka-ba de devenir un champ de lumière vivant.

Aussi, nous explorons des manires particulires d’ouvrir le cœur pour réveiller la compassion, l’amour inconditionnel, et l’harmonie interne, pour faire l’expérience directe de l’Amour Divin tout en activant notre Merkabah.

L’expérience directe de notre plus grand potentiel nous donne l’opportunité d’aller beaucoup plus loin que ce que les mots et les livres peuvent nous montrer.

La plupart des pratiquants font l’expérience de sensations d’énergies et d’ouvertures du cœur différentes de tout ce qu’ils ont vécu.

La méditation Merkabah se compose d’exercices de respiration associés à des mudras et à des visualisations basées sur la géométrie sacrée. Ces champs d’énergies géométriques autour de nos corps peuvent être activés d’une façon particulière, laquelle est aussi en relation avec notre respiration. La méditation de la Merkabah incorpore un processus de respirations avec des mudras (positions des mains) qui sont une clef de l’usage correct de la Mer-ka-ba.

L’activation du véhicule Merkabah par la méditation des respirations résultera en un contact plus profond avec votre Moi Supérieur et va renforcer tous les aspects de votre vie. Cette réactivation conduit à l’Ascension, c’est-à-dire au passage conscient entre notre monde et les dimensions directement supérieures.

metatronLa grille énergétique de votre aura et la Merkabah

Question : Quelle est la différence entre un champ électromagnétique et la Merkabah ?

Métatron : À votre époque, plusieurs d’entre vous les considèrent identiques. Ce n’est pas le cas. L’aura et la Merkabah sont toutes deux des champs électromagnétiques, mais à différents stades d’évolution. La Merkabah est la forme cristalline et géométrique du champ aurique. Les fissures et la dispersion d’énergie ne se produisent pas dans la Merkabah. Néanmoins, rares sont ceux qui maintiennent la forme cristalline et géométrique de la Merkabah vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et une aura fissurée et assaillie ne pourra muer facilement en la forme pure de la Merkabah. À mesure que vous apprenez à entretenir votre champ, il vous sera plus facile d’atteindre des états merkabiques, dont la phase initiale est le tétradre étoilé. Les Merkabah évoluent en des formes géométriques encore plus avancées, mme au-delà de l’étoile à huit pointes.

James Tyberon
extrait de son livre Chronique des Gardiens de la Terre – Metatron, Ariane Editions 

Publié dans:ASCENSION, MER-KA-BA, MULTIDIMENSIONNALITE |on 18 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

N’ayez pas peur du Noir

 

Alors que nous célébrons la deuxième récolte de Mabon et sentons l’air se rafraichir, nous commençons à peine à réaliser que l’été disparaît lentement pour laisser place à la saison sombre de l’année. Pour certains d’entre nous, c’est le temps de l’euphorie, où nous dansons à Samain avec la vraie nature de l’obscurité et nous nous préparons à vivre ce cadeau que représentent les fêtes de fin d’année quelques semaines plus tard. Ceux qui aiment les sports d’hiver et autres activités par temps froid passent à la vitesse supérieure et entrent dans un rythme effréné d’activités diverses.

1ROBOT

Cependant, pour beaucoup, la saison sombre de l’année représente un défi, non seulement pour les païens, mais aussi pour la société en général. En cette période de l’année, la détresse est si répandue que nous avons fini par légitimer les maladies et troubles actuels, tels que la dépression saisonnière, liée au manque de lumière survenant pendant les mois d’hiver. Les taux de suicide augmentent, particulièrement pendant les fêtes. Le stress lié aux attentes explicites et implicites, conjugué à la frustration face à des objectifs non atteints, peut davantage nous entraîner vers l’obscurité que vers la lumière. Même l’optimisme se dégageant des bonnes résolutions de Nouvel An est généralement de courte durée, et apporte sa propre contribution à cette période de désarroi dont peut s’imprégner un moment de l’année qui n’est objectivement pas plus sinistre que son homologue estival. Nous, peuple magique, résistons souvent, et ce à juste titre, à la tendance à diaboliser l’obscurité et à la confondre avec le mal. Même les enfants ont souvent une peur innée de l’obscurité.

Dans beaucoup de grandes religions, on entend associer «bon» à la «lumière», et «mauvais» à l’«obscurité». Nous soupirons et exposons la vérité au sujet de la magie «noire» et «blanche». Nous écoutons d’adorables novices expliquer qu’ils s’entourent d’une lumière blanche pour se protéger et chasser l’obscurité, ce qui est efficace certes. Mais cela l’est d’autant plus si l’obscurité est utilisée en tandem, pour sa capacité à effectivement absorber et neutraliser l’énergie négative, plutôt que de simplement la repousser.

Nous brandissons sans crainte le symbole du yin et du yang et sommes pleins de bon sens lorsque nous nous exprimons sur la nécessité et l’égalité des deux énergies, ainsi que sur ce point minuscule provenant de chacune d’elles et résidant dans le cœur de l’autre. Nous expliquons à nos étudiants que, pour marcher dans la lumière, nous devons comprendre l’obscurité, non seulement dans le monde et dans la magie, mais aussi en nous-mêmes. L’obscurité étant même parfois diabolisée par nos propres pratiques, n’est-il pas étonnant que la saison sombre soit un endroit effrayant ? Pendant des milliers d’années, la plupart des sociétés étaient basées sur l’agriculture; les villages s’organisaient autour du cycle des saisons et de la lune.

Ces deux forces célestes indiquaient la période à laquelle il fallait planter, récolter, réformer les troupeaux et, moment tout aussi important, laisser la terre en jachère. Il était peu probable que les difficultés psychologiques auxquelles beaucoup de gens sont actuellement confrontés pendant la saison sombre, surgissaient lorsque nous étions si attentifs aux cycles naturels. A Samain, nos ancêtres honoraient non seulement la mort de ceux qui partaient avant eux, mais aussi la mort de la récolte. On pensait que les cultures laissées dans les champs le 1er Novembre étaient touchées par le Trickster, un esprit malin et farceur, ainsi empoisonnées et impropres à la consommation. Nous savons, et probablement nos ancêtres le savaient tout autant, que les cultures laissées sur pied le 1er Novembre ne sont pas différentes de celles qui s’y trouvaient la veille. Mais nos ancêtres comprenaient aussi que l’homme a besoin de cycles.

De même que nous avons besoin de l’effervescence de la période de récolte, de même, nous avons besoin de calme et d’introspection pendant l’obscurité de l’année. Samain leur donnait une ligne de conduite bien définie, afin de respecter la transition vers la saison sombre. Ils étaient également encouragés à «battre le fer pendant qu’il est encore chaud», en faisant les foins et en s’efforçant de terminer les travaux de récolte tant que le soleil brillait. Samain leur a donné un enseignement; et si nous laissons son influence entrer pleinement dans nos vies, il nous montre quand vient le moment.

Il nous montre la délimitation entre la saison claire et la saison sombre de l’année. Il nous apprend à cesser de vouloir obtenir de l’Univers et à renoncer aux attentes et surtout, à modifier notre définition de la réussite et de la productivité pendant quelques mois. Durant cette période active de récolte, nous travaillons dur. Cela vaut parfois aussi bien pour les authentiques agriculteurs que pour ceux qui ne le sont pas littéralement, mais qui «cultivent» des objectifs dans leur vie et pendant l’année.

Durant la saison claire, les heures d’ensoleillement sont plus longues et le temps est plus clément, de sorte que nous augmentons naturellement nos heures productives et connaissons des périodes de travail actif plus longues. Lorsque les jours raccourcissent, nous pouvons sentir que notre corps a grandement besoin de repos et de calme. Avec la baisse des températures et de la lumière sur cette partie de la terre, même la nature nous conseille de rester à l’intérieur.

Dans cette optique, Il nous enseigne à accepter «ce qui est» et nous encourage à pleurer nos pertes, à admettre que ce que nous avons et qui nous sommes à l’instant pré- sent, est suffisant. Samain nous dit de renoncer à vouloir et convoiter des résultats et de laisser nos champs se reposer pendant un moment, le temps de nous adapter et de nous recentrer.

Malheureusement, la plupart d’entre nous ne menons pas une vie qui puisse accueillir sans difficultés une baisse de la productivité au cours de la saison sombre. Nous occupons en général des emplois exigeant le même résultat en hiver qu’en été. Nous créons un éclairage artificiel pour étendre nos journées de travail durant la nuit. Nous buvons des boissons énergisantes pour rester éveillés plus longtemps et du café pour nous réveiller plus tôt.

Dans de nombreuses sociétés de pays industrialisés, les expressions «allez, allez, allez» et «produire, produire, produire» reflètent ni plus ni moins un comportement considéré comme acceptable pour les adultes. Mon point de vue est qu’il est temps pour nous de redécouvrir l’obscurité et les dons qu’elle nous apporte. Même avec les exigences de la vie moderne auxquelles nous faisons face, nous pouvons apporter des changements subtils afin d’accueillir la saison sombre et de créer une alliance, nous permettant d’en tirer plein avantage. Comme peuvent vous le dire tous ceux qui ont déjà arpenté chaque recoin de leur esprit, l’obscurité a de la valeur et c’est en fait l’endroit où l’on apprend les meilleures leçons.

lumière

En tant que peuple magique, il est adroit de nous plonger dans l’obscurité de l’année et de travailler sur sa progression naturelle; mais cela est presque obligatoire. Alors que nous progressons vers la sagesse et développons notre énergie, nous gravitons naturellement ou sommes amenés à explorer complètement la lumière et l’obscurité dans toute leur gloire et tous leurs aspects. Les saisons sont tout simplement une représentation naturelle, fournissant des aspects distincts d’un même décor, dans lequel nous pouvons repousser nos limites et en apprendre davantage sur ces concepts.

Caractérisée par la planification et la contemplation calme : où nous en sommes et où nous voulons être. Tout comme les agriculteurs profitaient de cette période pour planifier les récoltes de l’année suivante, nous pouvons sérieusement évaluer ce qui doit changer dans nos vies et comment nous pouvons devenir de meilleures personnes ainsi que des représentations plus fortes des Dieux et des Déesses sur terre. Nous pouvons arriver à mieux nous connaître, en retirant les masques et les étiquettes que nous portons et en prenant conscience de notre Moi authentique.

Quels que soient les moyens que nous prenons pour rester reliés et en contact avec qui nous sommes réellement, les exigences et les frustrations du monde extérieur vont inévitablement nous distraire de temps en temps. La saison sombre est un moment idéal pour redéfinir qui nous sommes réellement et ce que nous représentons dans ce monde. Comment changeriez-vous votre vie pour honorer et accueillir la saison sombre ? La plupart des païens ont deux méthodes de prédilection de transition énergétique : les rituels, et brûler des choses, de préférence en conjonction l’un avec l’autre.

Notre Moi supérieur répond très favorablement au rituel, car il est un terrain d’entente parfaite pour la communication entre le Moi supérieur et le Moi conscient. Ritualiser la transition entre la saison claire et sombre de l’année permet à notre esprit, corps et âme de reconnaître le changement naturel et de faciliter le changement.

En revanche, ignorer le changement et agir comme si toute l’année avait la même saveur et le même objectif peut totalement détraquer nos processus énergétiques. Concrètement, afin de tirer le meilleur parti de la saison sombre, nous devons tenir compte de ce que nos ancêtres faisaient, car ce message est profondément ancré dans notre ADN et notre conscience collective. Une fois les dernières céréales récoltées et les champs brûlés pour l’année, le travail principal de la récolte s’achevait.

Tout au long du processus de récolte, la nourriture était «entreposée» au moyen de procédés tels que la mise en conserve et le stockage dans les silos. Quand ce travail était terminé, la moisson s’achevait et la vie changeait considérablement. En aucun cas la ferme n’était laissée en veille pour le reste de l’année. Il fallait encore s’occuper des animaux, préparer les repas, faire des réparations; mais l’énergie était orientée vers un autre type de productivité. Les hommes allaient à la chasse pour la viande, en complément de la récolte.

Les femmes ne travaillaient plus dans les champs avec leurs familles, mais s’adonnaient plutôt au tissage et à la création. Étant donné que la lumière diminuait, les gens dormaient plus, se levaient plus tard et allaient au lit plus tôt. Le froid réunissait les familles autour du feu, pour partager des histoires et souvent dormir ensemble pour se tenir chaud. Tout ce processus créait un sentiment de solidarité et renforçait les liens familiaux. C’était un temps où l’on partageait et apprenait les uns des autres.

S’adapter aux conditions naturelles de cette précieuse période de l’année est plus facile que la plupart des gens ne l’imaginent. L’instinct automatique est d’insister sur le fait que tout ce que nous faisons est vraiment essentiel et que nous ne pourrions pas prendre le temps de ralentir. Souvent, c’est notre ego qui parle et cache la réalité. Il y a toujours de la place pour créer une marge de manœuvre, laisser pénétrer le calme et renoncer aux activités inutiles. La première fois que j’ai travaillé sur cette période d’adaptation, j’étais mère célibataire avec quatre enfants et trois emplois, dont l’un était à temps plein. Je correspondais parfaitement à la définition d’une personne surchargée, surmenée, trop stressée, et débordée.

Je cherchais les moindres petits moments où je pouvais être calme. Je m’asseyais même dans les toilettes et respirais, laissant mon esprit ralentir en imaginant que je marchais dans l’obscurité. Quand la nuit, j’allais enfin me coucher, je me mettais en état de méditation, laissant mon esprit s’ouvrir aux leçons de l’obscurité et prenant le temps d’inspirer, d’expirer, et de sentir le calme se propager en moi. Même les plus petits moments de silence mis bout à bout peuvent nous aider à passer vers l’obscurité de manière efficace.

Laissez Samain vous montrer qu’il est temps de :

- Lire des livres

- Passer du temps avec la famille et les amis

- Explorer vos centres d’intérêts créatifs

 - Calmer consciemment les pensées et se détendre.

Cela peut souvent devenir tout un processus, car nous ne sommes pas habitués à le faire. – Boire des boissons chaudes et non stimulantes. – Prendre le temps de se reposer et de se remettre du stress de l’année. – Dire «non» aux activités et invitations ne favorisant pas le repos et la paix. Rationaliser votre calendrier et éliminer les activités qui ne sont pas essentielles.

- Écouter et redécouvrir votre musique préférée.

- Nettoyer et dégager votre espace de vie et décorer selon l’énergie de la saison, afin de fournir des repères visuels pour la transition énergétique.

- Vous entourer de symboles évoquant la saison et faisant appel à vos sens, tels que des huiles essentielles et encens, un autel, des aide-mémoires, des changements dans les choix musicaux, des produits frais de saison.

Lorsque vous célébrerez Samain cette année, outre vos autres centres d’intérêt, prenez le temps d’accueillir l’obscurité et les enseignements qu’elle vous apporte. Remerciez la saison claire et tout ce qu’elle vous a donné. Demandez aux Sages de votre choix de vous guider à travers les leçons de l’Obscurité et ouvrez-vous à sa sagesse.

Écrivez sur un bout de papier, un ruban ou des feuilles de maïs ce que vous voulez libérer du passé et brûlez-le afin de vous diriger nu et sans entraves vers la saison sombre. Dites à votre Moi supérieur que de suivre le courant naturel est sans danger, et que vous honorerez le besoin d’entrer dans l’obscurité pour y trouver ce qui est là pour vous. Accordez-vous une période de jachère pendant les six semaines séparant Samain du solstice d’hiver.

N’hésitez pas à rejeter toute activité inutile, allant même jusqu’à informer vos amis proches et la famille que vous avez besoin d’un congé. Faites aussi peu que possible et résistez à l’envie de planifier, de vous préoccuper, ou d’anticiper. Bien sûr, vous avez encore des obligations et vous devez les honorer, mais faites un sérieux bilan de votre investissement en temps et énergie et déterminez ce que vous pouvez réduire. Faites le strict minimum et refusez toute autre activité en surcroît de ce que vous devez déjà absolument faire. Lorsque le solstice d’hiver arrivera, laissez cette étincelle de lumière retourner vers le ciel et enflammer vos objectifs et vos aspirations pour l’année. Ré- fléchissez sur l’année de récolte précédente et sur ce que vous avez manifesté dans votre vie et imaginez ce à quoi vous voulez que votre vie ressemble le 1er Novembre de l’année prochaine. Ne vous laissez pas préoccuper par la façon dont ces changements vont se produire. Rêvez simplement et écrivez-le. Faites une liste que vous garderez et une liste que vous brûlerez en offrande au Dieu et à la Déesse, tel un testament pour l’année. Il n’y a pas besoin de planifier le voyage. Pour l’instant, vous êtes en train de créer la destination.

1024px-Hieracium_aurantiacum_Xonrupt

Trouvez des moments de méditation pendant la journée ; profitez-en pour explorer les coins sombres en vous-même et engager le dialogue avec vos propres démons. Explorez doucement les entraves que vous créez à votre propre succès et trouvez le moyen d’améliorer vos relations ainsi que d’autres processus personnels.

Trouvez les mensonges que vous vous dites et objectivez-les jusqu’à ce que vous trouviez la vérité. Profitez de ce temps pour vous remémorer de vieilles expériences que vous percevez comme des échecs et commencez à les considérer comme des leçons essentielles de votre vie.

Observez avec du recul le travail des Dieux dans votre vie et voyez comme la sagesse et le don (même la trahison!) ont été créés dans l’adversité. Honorez vos forces et pardonnez vos faiblesses, en sachant que vous resterez maître de leur emploi l’année prochaine. L’hiver peut être un endroit très sûr et agréable lorsqu’il est correctement utilisé. Trouvez votre «rythme d’hiver» et portez-le jusqu’à l’équinoxe de printemps, lorsque la partie active de l’année recommencera. Votre chi vous remerciera.

par Katrina Rasbold, traduit par Catherine

(Magazine Lune Bleue/ LWE) et le lien : http://la-lwe.bbfr.net .

Publié dans:LUMIERE, MULTIDIMENSIONNALITE, PEUR, POUVOIR |on 6 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

Le processus de transition vers la Lumière est progressif

guidance

La Terre subit depuis quelques années une modification qualitative et quantitative de son champ magnétique. Son taux vibratoire augmente et, parce qu’elle est un système vivant d’énergie en mouvement, tous ceux qui vivent à l’intérieur de son champ magnétique expérimentent cette augmentation fréquentielle, avec plus ou moins de conscience.

Le processus de transition vers la Lumière est progressif. Nous ne sommes pas matière un jour et pure Lumière le lendemain. Nos champs énergétiques sont baignés de Lumière et réalignés progressivement. La création du Corps de Lumière (Merkabah) est due au processus naturel de transition de la Terre et n’est pas une expérience ou un processus facultatif. Le Corps de Lumière se crée graduellement par la transmutation de notre corps physique qui se transforme et absorbe davantage de Lumière. Ceci est directement lié au réalignement de nos champs énergétiques sur les fréquences et octaves les plus élevés de la Lumière. Chacun évolue et absorbe la Lumière à son rythme. Certains travaillent consciemment avec ces changements et accélèrent leur transformation tandis que d’autres, qui n’ont pas conscience qu’ils absorbent cette lumière, présentent des changements en liaison avec celui de la planète.

PROCESSUS D’ASCENSION

 Au début, d’importants changements se produisent dans le cerveau ainsi que dans les échanges chimiques et électromagnétiques des corps subtils. Le corps mental commence à s’aligner sur l’Esprit, les rêves s’éclaircissent de plus en plus. Les processus de pensée ne sont plus linéaires, l’Etre oscille entre la Connaissance et le doute. A la suite de cela, nous attirons des Etres de même essence que nous afin de nous soutenir mutuellement et de stimuler notre croissance. Nous nous posons de vraies questions. Notre processus mental et notre manière de nous identifier aux autres et à nous-même changent rapidement. Cette ré-évaluation peut être inconfortable mais nous sentons qu’elle doit être opérée. Nous observons nos relations, travail, environnement, style de vie et constatons que des changements s’imposent. C’est le moment de lâcher prise et d’aller de l’avant. Nous changeons bien souvent d’amis. Tout semble en état de changement continuel mais nous nous sentons plus légers, plus vastes et plus libres, d’une certaine façon. Nous découvrons nos sens intérieurs. La clairvoyance, la clair-audience, le clair-senti nous semblent peu à peu naturels.

Ensuite, le chakra du cœur s’ouvre davantage. Nous nous libérons de nos blocages, de nos vieux schémas et d nos bagages émotionnels. Nous nous sentons plus alignés avec chaque moment, plus présents. L’Etre s’exprime en profondeur et honore ses sentiments. Il n’y a plus de place pour le reniement, pour la négation de nous-mêmes, à aucun niveau. Nous commençons à perdre notre attachement émotionnel aux autres.

A ce moment-là, la peur disparaît car les champs énergétiques de tous les corps sont réalignés à partir du cœur. Lorsque la glande pinéale est totalement ouverte, nous connaissons une expérience multidimensionnelle et, pourtant, la dualité semble augmenter à mesure que nous la quittons. Certains jours, nous nous sentons connectés et joyeux ; d’autres, nous sommes comme terrassés par la peur et empêtrés dans des problèmes de survie. Les énergies en provenance de la Source – neutres par nature – amplifient en effet toutes nos parts en même temps, lumière sombre comme lumière divine. Nos ombres ont alors à être pleinement accueillies et transmutées.

Puis nous voyons le Maitre en nous et souhaitons, d’une manière pure, nous placer au service. Nous abandonnons notre fonctionnement en « mode de sauvetage » en faveur du désir de servir la Volonté Divine. Les glandes pinéales et pituitaire changent de forme. Nous commençons à être branchés sur le secteur des langages de Lumière. Les glandes pituitaires et pinéales s’ouvrent complètement et travaillent ensemble à créer « l’Arc de l’Alliance », un arc en ciel lumineux qui se courbe depuis le sommet de la tête jusqu’au troisième oeil et qui sert de décodeur au langage des dimensions supérieures.

De nouveau, nous devenons plus conscients de l’immensité et de l’aspect multidimensionnel de notre nature, du fait que nous pouvons être tout ce que nous voulons. Nous arrêtons d’agir par obligation. Nous prononçons des paroles qui viennent de notre cœur, de notre âme. Nous agissons depuis un niveau de sérénité profond avec une sensibilité élevée et une conscience qui s’est déjà établie et transformée.

Notre corps physique change de forme car les champs énergétiques bougent. Nous nous sentons intimement reliés partout à tous les êtres et moins connectés avec les opinions des autres. nous relâchons le désir et l’énergie de soutenir le jeu de la séparation et de la limitation et nous nous sentons véritablement libres. On observe alors une descente massive du Corps de Lumière dans le corps physique. Nous commençons à nous en remettre à l’Esprit et à devenir véritablement instruments du Divin.

C’est la dissolution de l’ego. Faire ce dernier bond peut être effrayant, même si nous avons cheminé des siècles et des siècles pour atteindre ce point. On peut avancer et reculer, en se cramponnant à nos anciennes zones de confort avant de lâcher complètement. Aucune marche arrière n’est cependant possible et tout doit être libéré. Nous réalisons que tout en étant réel, le libre-arbitre est aussi une illusion dont le seul but est en définitive de nous permettre de ne faire qu’Un avec l’Esprit. Les peurs liées à la survie disparaissent, dissoutes dans l’Ici et Maintenant.

A partir de maintenant, la Lumière intérieure irradie considérablement. Nous nous sentons intensément enracinés, connectés, centrés utiles et désirant uniquement servir. Ainsi continuellement reliés nous agissons guidés par notre Présence divine. Notre intention – somme de notre volonté, de notre conscience et de notre intensité – vis toujours ce qu’il y a de plus élevé.

Nous ne faisons qu’un avec la Source de la Conscience et nous savons que tout est possible. Notre ADN ne se compose plus seulement de 2 brins mais de 12. Notre Merkabah est construit et nous permet de traverser l’espace, le temps et les dimensions, dans notre entièreté. Il a sa propre conscience et nous la dirigeons.

Tous les niveaux du Corps de Lumière ont été construits, activés et sont reliés à notre corps physique par des « points rotatifs ». Ces matrices lumineuses s’alignent le long des méridiens physiques d’acupuncture et forment des lignes de lumière s’entrecroisant dans des figures géométriques. C’est un nouveau système de circulation de lumière dans la 5ème dimension. La régénération cellulaire est accomplie. Notre temps n’est plus linéaire mais simultané. Passé, présent et futur coexistent e parallèle.

C’est la continuation de la Création et de l’implantation du Système du Nouveau Monde, en association avec d’autres initiés donnant vie à de nouveaux gouvernements, un nouveau système financier, un nouveau système d’éducation, une meilleure répartition de la nourriture et des ressources, etc…

Lors de l’étape finale, le paramètrage de la planète est redéfini afin que tout existe dans la joie, l’égalité et l’harmonie. La Terre entre dans la Lumière, sort de cette dimension et est élevée dans un système à plusieurs soleils où chaque Etre possède un Corps de Lumière et suit l’Esprit en totale maîtrise. Toutes les réalités parallèle sont redessinées et réabsorbées par l’Esprit. Chacun a aligné sa volonté sur le Divin. L’Ascension est accomplie.

Par  Grégory Mutombo -  

Site à consulter : http://www.lasymphoniedesames.com/gregory_mutombo.html

Multidimensionalité et autisme

 

multidimensionNous avons déjà dit plusieurs fois qu’en évoluant du fait des événements en cours, l’une des choses les plus importantes qui vous arrivera sera une nouvelle compréhension de la multidimensionalité. Vous devenez des êtres multidimensionnels, et certains des désordres que les humains ont catalogués seront mieux compris. L’un d’eux, en particulier, est l’autisme. Nous définissons l’autisme comme le problème d’une personne multidimensionnelle qui vit avec les pieds dans deux mondes différents. La plupart du temps, l’enfant autiste ne peut pas retrouver le chemin du monde dans lequel vous savez qu’il est autiste. En fait, il se peut qu’il existe davantage dans l’autre monde que dans celui que vous appelez votre vie quotidienne. Cela peut être une expérience très frustrante pour son âme. Elle peut pourtant en tirer de grands bienfaits. Ainsi, quoi que l’autisme ne soit pas une maladie ou quelque chose d’anormal, vous pouvez en apprendre beaucoup de sa beauté, et le fait d’apprendre la multidimensionalité est un immense cadeau.

Le plus grand défi auquel doit faire face une personne faisant l’expérience de l’autisme est la frustration et finalement la colère qu’elle ressent. Les autistes reçoivent tellement d’informations qu’ils ne peuvent pas les interpréter en totalité. Ceux qui ne sont pas autistes possèdent des filtres qui leur permettent de ne voir et de ne vivre que les informations et les vibrations de leur réalité. Ces filtres ont été enlevés aux autistes, qui ont de la difficulté à assimiler toutes les informations qui leur parviennent et à les trier afin de pouvoir voir les choses de la même manière que vous. Nous vous disons aussi que tout cela commence à changer. Du fait de votre mutation dimensionnelle et de votre ouverture à la multidimensionalité, grâce au processus de recâblage en cours, vous commencerez à découvrir des outils de transformation, que nous appelons des outils de traduction, ou de transfert, qui vous aideront à transmettre des communications aux êtres vivant dans d’autres dimensions. Finalement, cela va beaucoup éclaircir le mystère de l’autisme. Observez-le. Encore une fois, les outils seront nommés autrement que comme nous les décrivons simplement, puisqu’ils proviendront de la science non « farfelue », mais de nouveaux outils pour la compréhension de l’autisme se profilent effectivement à l’horizon.

Certains de ces outils existent même depuis longtemps, bien qu’ils n’aient pas été considérés comme tels jusqu’à maintenant… comme la personne qui travaille avec des enfants autistes en portant quotidiennement un cristal, parce qu’elle sait que l’enfant ne peut pas lui parler, mais peut parler avec le cristal. L’enfant autiste peut parler à travers le cristal parce que le cristal est l’un de ces outils de traduction, étant donné qu’il existe lui-même dans de multiples dimensions et qu’il peut, par conséquent, accéder complètement à leur dimension ainsi que dans la vôtre.

Sachez cependant que tous les cristaux ne peuvent pas être utilisés pour atteindre les enfants autistes, mais que certains de la bonne vibration ont été utilisés dans ce but. Cela fait penser au fait que les enfants autistes peuvent communiquer avec certains animaux et en particulier avec ceux que nous savons être multidimensionnels, tels les dauphins. Il n’est pas possible d’avoir un petit dauphin chez soi pour communiquer avec un enfant autiste, mais comprenez que des outils de transfert existent déjà depuis un certain temps. Et bientôt arriveront d’autres outils. Certains seront des objets et certains des êtres vivants, des formes multidimensionnelles de vie. Certains seront constitués d’une nouvelle biologie et, nous vous le disons, des enfants très doués arriveront bientôt, qui aideront à comprendre le don de l’autisme et à communiquer avec les autistes

Lorsque ces enfants commenceront à évoluer, ne les craignez pas. Sachez comment ils sont et sachez que les cadeaux qu’ils représentent devront s’étendre à tous les humains au fur et à mesure de l’évolution. Voyez les pour les possibilités qu’ils représentent. Vous êtes les disciples de la Lumière. Vous êtes les détenteurs du flambeau, très chers, et lorsque les gens cèdent à la peur au vu des changements qui les attendent, vous pouvez changer les choses. Voilà en quoi réside la réalisation de votre contrat sacré. L’humanité tout entière passe par un processus de recâblage en ce moment, sur Terre. L’animal humain accède à des vibrations supérieures. Il n’est pas un secret de dire que c’est cela même qui va causer de la peur sur votre planète. Très simplement dit, les humains ont peur du changement.

C’est pourquoi vous êtes ici, très chers. C’est cette peur qui vous fera passer à l’action, car vous êtes les disciples de la Lumière. Vous comprenez. Vous vous êtes dédiés à tenir le flambeau au bénéfice du but suprême, sans essayer d’indiquer la voie précise à suivre ou dire à qui que ce soit ce qu’il doit faire et où bifurquer ; simplement, rayonnez cette lumière afin que quiconque puisse « voir ». C’est là le plus formidable contrat sacré de beaucoup d’entre vous, et il se présente aujourd’hui même.

message du Groupe Barbara Rother sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ENFANTS, MULTIDIMENSIONNALITE |on 25 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

LES MICROTUNNELS DE COMMUNICATION – comment ça se passe

ARCTURIENS

Je parlerai cette fois des microtunnels de communication à l’usage des humains. Quand un humain est prêt et disposé à établir un contact, c’est par l’un de ces microtunnels que ce contact a lieu dans la plupart des cas. Ces microtunnels relient les corps hautement dimensionnels, particulièrement le corps quinquadimensionnel de l’humain, à celui de l’Arcturien ou au vaisseau arcturien par lequel le contact est établi.

Je désire aborder ici deux aspects concernant ces microtunnels :

-      la zone corporelle et le champ énergétique où ces microtunnels permettent le contact.

-      le niveau d’activité corps/esprit requis pour un contact conscient.

D’abord le premier aspect. Le contact entre un humain et un Arcturien se limite habituellement à un changement de perception chez l’humain. Il serait très inhabituel et improbable qu’un être humain rencontre un Arcturien dans la troisième dimension car il nous faut employer une énorme quantité d’énergie pour changer de dimension. Il est donc plus opportun et plus efficace d’adapter le complexe corps / esprit de l’humain afin d ‘établir un microtunnel de communication. Les Arcturiens sont des êtres pratiques qui n’aiment pas gaspiller l’énergie ni les ressources.

Quand un microtunnel de communication est établi, il modifie l’état cérébral et l’activité physiologique de l’humain. Dans votre langage scientifique, on parlerait d’une augmentation de l’activité alpha, mais celle-ci n’est que l’un des nombreux états qui se produisent durant ces communications. Le cerveau humain est très complexe et de multiples fréquences y ont lieu simultanément. Il serait simpliste et inexact d’affirmer que les états de conscience supérieurs sont liés à de plus hautes fréquences cérébrales. Cela démontrerait une grossière méconnaissance de la physiologie et du potentiel humain.

Quand un microtunnel est établi entre un humain et un Arcturien ou un vaisseau arcturien, la perception de l’humain change spontanément. Elle devient fluide. L’individu est alors conscient d’au moins deux réalités à la fois, soit la réalité humaine et la réalité hautement dimensionnelle où a lieu l’interaction avec l’Arcturien. En de très rares cas, l’individu perd contact avec sa réalité dimensionnelle. Le monde semble disparaître et la réalité arcturienne devient son seul point de focalisation.

C’est dans de tels moments que l’humain peut conclure qu’il a été amené dans un vaisseau arcturien, mais ce n’est pas le cas. C’est simplement que son cerveau a été dépassé par la multidimensionnalité de la rencontre et qu’il a cessé de percevoir la réalité tridimensionnelle.

Pour l’individu, cela signifie que son cerveau et son esprit ne reçoivent plus l’apport de ses cinq sens. Il reçoit uniquement l’apport de ce qui se passe dans la dimension où la rencontre a lieu. Dans certains cas, un Arcturien établir un microtunnel afin de communiquer avec un humain en particulier, et parfois c’est l’inverse. Ces microtunnels sont des voies à double sens. Il est possible de prendre contact avec un Arcturien ou avec un aspect de la réalité arcturienne par un changement conscient du cerveau et de l’esprit.

Ces microtunnels traversent l’hyperespace et se connectent à votre champ énergétique, que vos anciennes traditions appellent l’aura, mais plus spécifiquement à l’un ou à plusieurs de vos chakras. La plupart des humains qui prennent contact avec des Arcturiens le font par leur troisième œil ou par le chakra couronne. Le microtunnel entre dans l’un ou plusieurs des chakras et affecte l’énergie subtile générée par vos vortex (vos chakras).

Quand se produit ce changement dans le corps énergétique subtil, il s’ensuit un même changement dans le cerveau et l’esprit, qui sont contraints de s’adapter. Ce changement dans le corps énergétique subtil crée une augmentation de l’activité alpha, un état de conscience où le corps est détendu.

Lorsque s’accroît l’influence du microtunnel dans la zone de chakras, il y a des pointes de haute fréquence cérébrale non seulement gamma, mais au-delà, jusqu’au plus haut seuil d’activité cérébrale (plus de 120 hertz).

Quand un individu s’imagine qu’il a été emmené à bord d’un vaisseau arcturien, c’est que le microtunnel s’est connecté interdimensionnellement au chakra du nombril de l’individu, ce qui fait entrer en résonance tout le corps énergétique subtil avec la réalité vibratoire du vaisseau. Lorsque cela survient, l’humain vit deux expériences parallèles ; il est à la fois dans son corps et dans le vaisseau. A un certain point de la communication, il peut avoir l’impression de se trouver uniquement dans le vaisseau, la conscience ayant quitté l’apport du corps physique pour celui du corps hautement dimensionnel, lequel est dans le vaisseau. Dans cet état, l’individu peut recevoir beaucoup d’informations et acquérir d’énormes connaissances en très peu de temps puisque le principal moyen de communication est la télépathie holographique et non les mots.

Ainsi, un individu peut se sentir dans un vaisseau pendant quelques instants seulement selon le temps de la réalité tridimensionnelle, mais d’immenses quantités d’informations peuvent se télécharge dans la réalité hautement dimensionnelle du vaisseau arcturien.

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Publié dans:MEDITATION, MULTIDIMENSIONNALITE, SOCIETE |on 19 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Réunifier corps-émotion-esprit pour accueillir la Vie

 

Que faire quand notre tête nous met en déroute et nous tourmente ? Lorsqu’elle a peur de ne pas connecter suffisamment de données mentales, qui puissent l’aider à contrôler et à savoir se contrôler elle-même….

Quand et comment ramener la Paix et le Silence dans un vacarme incompréhensible de détails tellement « humains » et conceptuels ?
Comment réunifier l’Âme et le Corps, quand une seule parole surgit de votre cœur : « au secours, où en suis-je ? qui et que dois-je entendre pour me reconnecter à mon essentiel ? Qui suis-je et quels choix puis-je poser ? Je ne m’entends plus… ».

Corps-ame-esprit

Le remue-méninges humain…

L’aurez-vous remarqué… l’Homme, avec tous ses aspects beaux et sensibles, est le champion de la réflexion ininterrompue !! De sa tête peuvent sortir tous azimuts un flot de questionnements, parfois les idées se surenchérissent, donnant naissance à de nouvelles idées, au point que ce vacarme ambiant mette en péril la quiétude de notre esprit. Tout ceci nous empêchera alors parfois d’entendre, voire de reconnaître, notre Intuition intérieure. Ce concert de paroles intérieures peut nous empêcher de nous poser en tant qu’Enfant chéri de la Terre, qui reçoit abondance, sans même qu’il n’y ait de doute à poser, sans avoir besoin absolu de poser contrôle sur toute situation.

Et tout ce remue-ménage, même si en apparence il veut servir l’évolution spirituelle ou personnelle… peut même nous faire carrément divaguer car nous perdons nos sens et sommes désorientés… Nous vagabondons alors d’une idée à l’autre, sans relâche, toujours plus vite et plus pressé, avec le risque même de perdre confiance en nous, tout simplement, car nous n’entendons plus notre belle voix intérieure nous insuffler les voix qui sont bonnes pour nous, dans l’instant.
Comment, loin de nos sens, pouvons-nous encore entendre notre Intuition, claire, qui elle sait nous envoyer ses messages, à l’aide de mots, oui, mais aussi de saveurs et sensations corporelles.

Et dans ce vacarme, nous nous sentons perdus, perdus dans notre vie, qui se mène, voire se démène, et que nous tentons de ramener vers un « axe » purement conceptuel, en y posant des repères mentaux qui pourraient nous créer un semblant de direction…au lieu de sentir directement la vie nous parler, nous porter dans nos choix.

que fait alors la conscience animale ?

Et quel est donc le rapport entre l’Animal et cette discordance mental-corps, plus ou moins typiquement humaine ? Cette discordance qui peut nous fausser la route et nous faire croire à notre bon sens, alors que ce n’est que déroute. Cette discordance qui peut nous emmener loin, tellement loin, de nos objectifs et envies de cœur et d’âme, essentiels à notre réalisation et à notre bonheur. Cette discordance encore qui masque notre écoute toute naturelle de ce qui est bon pour nous, pour notre plus grand bien, et qui fait que l’on confond dramatiquement notre « petite voix » de l’Intuition, porteuse de vie toujours, et la voix artificielle de notre saboteur intérieur, qui cherche même à se faire identifier à notre mental ! Tout ceci masque notre vraie liberté, celle d’être un Être pleinement Vivant !

Comment stopper le flux incessant d’idées parasites ?

Comment alors stopper le flux incessant d’idées parasites qui tournent dans notre tête et veulent guider les pas de notre vie ?

Et si, pour nous dégager de ce carcan, nous ouvrions d’autres portes que celles de la tête, au lieu de vouloir faire le tri dans ces idées, savoir à quel plan elles appartiennent, mental (inférieur, supérieur), émotionnel, spirituel, etc., ce qui d’ailleurs nécessite analyse et jugement… donc possible erreur de discernement ! Poser un choix intellectuel sur les idées qui nous turlupinent peut mener à continuer à faire le lit de nos schémas de blocage et nous voiler la voix de notre intuition. Tant que c’est la tête qui jauge une situation, elle doit poser une analyse (étymologie : se couper de la source), donc disséquer, s’approprier une situation à distance, sans la vivre, pour la juger. Tout ce processus nous sépare du Senti direct, qui lui, vit les choses de l’intérieur, sans avoir à poser une pseudo-étiquette au sujet de telle ou telle situation ou phrase qui peuple notre tête. Par le corps, nous vivons, par la tête seule, nous imaginons.

Le corps, lorsqu’il est vivant et qu’on lui laisse la parole, vit une expérience directe. Je décide de lui faire confiance, je me relie à lui, et je sens l’impact du choix qui se dessine : la phrase clé est « comment je me sens » par rapport à tel mot, telle situation, et peu à peu, un discernement, non pas mental, mais bien direct, va se redessiner, au fur et à mesure que j’aurais redonné confiance à mon corps, suffisamment qu’il pourra se libérer lui aussi de ses peurs toutes émotionnelles ou inconscientes, et redevenir ainsi un outil de Vie.
Un discernement non pas construit par une analyse mentale, mais qui provient du corps lui-même, de son potentiel à CHOISIR LA VIE, au-delà des apparences et des croyances même sociétales. Notre corps recontacte son intelligence innée qui sait toucher directement la source de toute idée ou notion, qui sait ressentir le bien-fondé d’une suggestion et les effets d’une décision sur sa vie.

Aussi, dans ma tête, quand cela foisonne… d’où cela vient ? Ma tête, mon mental, ma véritable intuition ? Peu importe. Je lègue tout cela à mon senti corporel, qui, une fois touché par l’information, saura, lui, dire d’où cela provient et qu’est-ce que cela génère. Deux possibles que mon corps saura discerner : c’est vivant – c’est morbide. Et notre corps sent deux mouvements de vie, sans avoir à juger, à séparer, à interpréter quoi que ce soit.

images (5)

Le corps voit à travers le visible apparent et sent et sait le cœur des événements. Le corps est Animal, de Anima = souffle de vie. 

Ainsi, plus vous laisser votre corps parler et s’exprimer, plus il reconnecte lui aussi de plus en plus sa véritable nature, celle d’un officiant pour les sens de la Vie. Et notre corps humain, au lieu de s’émousser et de se croire vieux et ratatiné, redevient ce qu’il est : un « outil », si vous souhaitez, de recueil d’informations, de précisions, un hôte pour notre individualité. Nous sommes portés, aidés, en sécurité, car dans un corps merveilleux, qui se réalimente à la source de toute vie, car il croît en elle.

Et dans notre tête s’allège le fardeau des mots, jusqu’à ce que les maux disparaissent. Nous co-naissons et nous nous connaissons à nouveau, à l’issue d’un long périple d’expérience et de pratique, mais nous pouvons dès à présent goûter les effets immédiats de la joie qui suit un dialogue et reconnexion avec son propre corps. Car avec le Corps vivant, l’intégration de toute expérience libératoire est directe et non le fruit d’une réflexion. Et ainsi reconnecté, de nouvelles voies de perceptions, sans cesse, sont ouvertes et s’engagent entre le corps et ce que l’on peut appeler Esprit de vie. Un véritable mouvement vertueux fait place dans le creux de votre être, tout heureux de retrouver son autonomie, capacité pourquoi pas à nommer et retrouver ce qui est bon pour nous, simplement pour notre plus grande joie.

En pratique, comment faire ?

Le retour au corps permet de se sentir neuf par rapport à la vie, par rapport bien entendu à la rencontre avec l’animal et facilite notre échange à tous deux.
En communication Animale, il s’agit de partager des expériences corporelles et de contact sensible avec les Animaux. Nous nous focalisons donc essentiellement sur nos perceptions corporelles. Ainsi, outre le plaisir des sens, nous repartons de ces échanges avec de nouvelles clés de compréhension et de sensations pour notre propre corps.

Des contacts plus sincères, en communication animale, sur photo, puis chez vous en direct, s’offrent alors. Plus nous cultivons le langage intérieur du corps, expression de qui l’on est sur l’instant (émotion) mais aussi dans notre nature (vibratoire), plus nous serons nous-mêmes et donc plus les animaux sauront nous accueillir et nous voir. Ne vous étonnez alors pas si les animaux, et domestiques et sauvages, peuvent venir ensuite plus facilement à vous.

En posant une vraie écoute corporelle, peu à peu, vos communications se feront plus précises, posées et révélatrices non pas de vos projections mentales, mais bien de l’échange vivant qui a lieu entre vous et l’animal avec lequel vous entrez en communication. C’est aussi une plus grande confiance en vous et en la vie qui va s’en dégager progressivement. Tout cela est facilité au départ sans le contact physique cutané, qui vous remet dans des habitudes tactiles et ne vous permet pas de sentir autrement. Ainsi, sur photo, ou en se tenant à distance physique de l’animal au départ, vous retrouverez vous aussi la capacité de communiquer avec votre senti corporel et donc serez plus à l’écoute des Animaux. Vous entrez dans une véritable communication vécue et non interprétée, au cours de laquelle chacun, homme et animal, recevant de l’autre le cadeau qui lui était destiné, son essentiel.

Dans les stages de communication consciente avec les Animaux, nous ne commençons jamais par entamer des conversations intellectuelles ou de paroles avec les Animaux. Tout d’abord, et à chaque contact avec un animal, nous nous réapproprions tout simplement déjà nos perceptions corporelles. Au début, cela se fait sous forme de jeux d’écoute avec un animal, ou une plante, un ruisseau, un rocher, dans une rencontre sensible où nous offrons nos sens pour recevoir la façon dont l’animal utilise ses propres sens. Ainsi, nous posons un regard neuf, d’Écoute globale (accueil et réception sans jugement et analyse) avant même d’engager un dialogue de mots et d’informations verbales.

L’Animal, avec un peu d’expérience au fur et à mesure que nous nous laissons faire, nous fait sentir comment il voit, sent, touche, goûte, entend, tout cela à travers notre propre perception corporelle, qui alors se remet à neuf et nous permet de plus en plus de ne rien attendre et de découvrir à chaque instant. Combien de nous, Humains, sans même le savoir, n’osons employer pleinement notre odorat, notre ouïe ?etc. Par ce rapprochement des sens, non seulement nous nous mettons plus aisément à la portée de l’animal avec lequel nous souhaitons communiquer, pour l’entendre de notre intérieur par un rapprochement direct du cœur et des sens, mais en plus ce processus, via l’animal, offre de nouvelles perspectives sur nos propres sens corporels, qui se remettent à jour, se clarifient (se nettoient des mémoires ancrées qui nous obstruaient la vue), pour être plus vrai et pointus dans leurs perceptions.

Puis, tout doucement, nous glissons alors très aisément vers ce que l’on appelle perceptions extra-corporelles ou clair-senti, avec tout le remaniement d’ouverture d’esprit qui s’accompagne conjointement sur ce qui nous entoure et donc nous-mêmes aussi. Tout cela ne se pose pas comme une machine en but de performer, mais s’intègre, grâce à l’échange intuitif entre nous et un être pleinement vivant comme peut l’être l’animal, dans une symphonie de vie, un échange à la fois sensible mais aussi très sensé et donc constructif mais pas seulement intellectuellement. Ainsi, le corps ne part pas en quête de performance sans but de cœur mais il sert de lien et de liant à l’écoute des âmes qui se rencontrent, et c’est tout un univers qui se déploie, tout autant qu’il nous apporte tranquillité de l’âme et du corps. Il y a un SENS à toutes ces redécouvertes sensibles, celui de porter l’Amour en son sein, tout en accueillant les magnifiques multiples spécificités de chaque être vivant, qu’il soit humain, végétal, minéral ou animal, ou tout autre. C’est un hymne à la beauté des mondes, où chacun -soi compris !- redevient libre de rencontrer, de savourer les échanges et de porter en paix et en unité, tant dans la tête, que cela aide à clarifier, que dans les sens corporels et notre plus grand intérieur.

C’est toute une aventure, qui se déroule au contact de l’Animal en toute simplicité et innocence, de redécouverte de la Vie et de ses Mystères, pour aller vers notre allégement des rétrécissements que nous portons parfois depuis tant de temps. C’est juste bon à vivre et grandement structurant tout autant que libérateur, de pouvoir laisser parler son cœur à travers l’écoute de sa voie corporelle. Nous entrons alors dans l’aire du mouvement sacré, où tout est lié, corps et esprits, ce mouvement intentionnel qui porte véritable soin à tous les plans de vie, pour une ouverture mystique des plans de conscience tout autant que pour un équilibre émotionnel, mental, corporel et donc relationnel. Nous renforçons progressivement notre confiance en Nous et en la Vie.

L’Animal est une voie de redécouverte du chamanisme universel ou du Lien qui ne dépend ni du temps ni de l’espace pour des applications concrètes de bonheur et de mieux-être au quotidien.

Florence Emmeline Lombardini Ostéopathe animalière de formation vétérinaire, communicante animale, claire-sentante Courriel : contact@terres-d-emeraude.eu

Association Wakama Nagi – Esprit Animal : www.wakama-nagi.org

Chacun d’entre nous a une projection de son image dans l’astral

 Astral-Project

La plupart des gens, croient que cette image, c’est eux, alors que c’est leur fantôme, leur propre ombre.

Ils ne sont plus qu’une image qui suit ou rejette les mouvements de masses, dont l’inconscient n’arrive pas à se dissocier de l’inconscient collectif, un principe d’action/réaction primaire qui ne crée rien… Même si Facebook a beaucoup d’avantages, il faut y faire très attention car on assiste à l’avènement d’une génération obsédée par son image…

Ce qu’il est très important de comprendre, c’est que comme l’homme vit de plus en plus dans sa tête

Il crée de plus en plus de formes pensées et vit de plus en plus dans leur monde qui donne à la matrice de plus en plus de pouvoirs.

Même si elles n’avaient pas été « pensées » pour cela à l’origine, les formes pensées ont fini par penser par elles-mêmes et par vouloir s’émanciper de leurs « créateurs ». Je peux vous affirmer qu’avec l’énergie des humains elles ont construit un véritable monde qu’elles ont peur de perdre si les humains arrivent à se connecter à l’énergie inépuisable de leur dimension quantique (l’infiniment petit, l’intérieur de l’atome, l’ADN, les profondeurs des chakras…).

On ne se rappelle jamais assez que chacun des atomes de notre corps détient la puissance d’une centrale atomique !

Mais pour capter cette énergie, il faut que nos attaches vers l’intérieur soient plus fortes que nos attaches extérieures. C’est pour cela que nos dirigeants sont amis avec toutes les religions qui nous font chercher ce dont on a besoin à l’extérieur de nous : chercher Dieu dehors, le grand Amour, l’autorité, etc.

Donc, la stratégie à adopter pour faire ses choix dans les mondes « matériels de la matrice » et nos « intérêts Divins », va en général dans le sens exactement opposé. Comme le disait Hermès, « la terre est le miroir du ciel ». Tout y est inversé !

Revenons-en aux formes pensées.

Ce sont des êtres qui sont créés par les hommes et les femmes sans qu’ils s’en rendent compte. Ce n’est qu’en comprenant bien l’histoire de Terre Gaïa et de ses âmes que vous comprendrez d’où viennent ces forces, pourquoi elles sont là et en quoi elles font à la fois partie du problème et de la solution !

Le monde que ces êtres de l’invisible ont créé est d’une sophistication inouïe. Ils ont notamment créé un faux « monde divin » (l’astral) dans lequel les âmes sont retenues prisonnières dans des cycles de réincarnation sans fin. Ils ont leurs faux dieux, leurs faux saints de toutes les religions patriarcales de la planète (qui sont tous les saints vénérés par les religieux).

Quel que soit leur nom ou leur culture, chaque fois qu’un être donne de l’attention à ces soi-disant saints, cela nourrit encore un peu plus leur monde. Certains appellent ce monde « la matrice » en référence au film « Matrix » mais aussi en référence à la matrice de la création. On l’appelle le monde de l’ombre notamment car c’est un monde qui ne peut survivre qu’en se cachant. Sa plus grande force réside d’ailleurs en ce que la quasi-totalité des humains ne savent pas qu’il existe. Le gouvernement mondial invisible et sa soi-disant dette en est le reflet dans la matière. Mais comprenez bien que le gouvernement invisible est théâtre de marionnettes !

Alors si tu fais partie des très rares (tu comprends très rares ?) êtres humains encore vivants sur cette planète, rejoins-nous ! Dans l’invisible ou dans la matière, rejoins-nous ! Mets-toi dans cette État d’Esprit, ferme les yeux et parle-nous : nous ta famille de Lumière sommes toujours à tes côtés !

Extrait de Claude Traks sur www.claudetraks.com

Claude Traks est également l’auteur des ouvrages :
• A la Recherche du message des Dauphins, publié aux Éditions CommuniCare
• Dernières pièces du puzzle – Objectif 2012 : La mission spirituelle de l’Europe et de la France,
  publié aux Éditions CommuniCare
• Les Mensonges de la Bible, du Coran et de la Torah, publié aux Éditions CommuniCare
• Lettre au président Sarkozy et au nouvel ordre mondial de la part du monde des fées, des anges et des dragon,
  publié aux Éditions CommuniCare
• Pour se libérer de la matrice, publié aux Éditions CommuniCare

LES SIGNES DE L’AU-DELA

 

L’au-delà nous envoie des signes que les personnes sensibles et observatrices ne manquent pas de constater : coïncidences troublantes, objets déplacés, rêves, apparitions et même des courriels. On a relaté des cas de messages téléphoniques paraissant émaner de personnes décédées. Lorsque le destinataire cherche à rappeler son correspondant, il s’aperçoit que ce numéro n’existe pas.

charme-de-l-au-dela

Mais voici un témoignage :

« Henri et Claudine, la cinquantaine, sont frère et sœur. Tous deux divorcés, ils vivent avec leur mère. Au cours du printemps de l’année 1999, celle-ci est prise de quintes de toux qui persistent malgré plusieurs traitements. On décide de la foire examiner en milieu hospitalier. Une radiographie pulmonaire met en évidence de nombreuses taches dont les biopsies révèlent un caractère malin. La mère ne vivra encore que quelques semaines.

Environ un an s’est écoulé. Henri rentre à son domicile après sa journée de travail. Son attention est attirée par un palmier dans leur propriété … Le voilà parfaitement taillé. Il se fait cette ré­flexion : « Tiens, Claudine ne m’a rien dit . . . » À son retour, sa sœur lui apprend qu’elle n’a donné aucune consigne à leur jardinier. Le lendemain Henri obtient le jardinier au téléphone et lui dit : « Nous ne comprenons pas, car ni ma sœur ni moi-même ne VOUS avons demandé de tailler notre palmier. .. » l’homme marque un temps d’hésitation puis répond : « votre mère m’en a donné l’ordre par téléphone monsieur ! » « Ma mère ? . . . Mais maman est décédée depuis un an -’ »

Interdit, l’interlocuteur ne voulut même pas être réglé pour son travail ».

Il arrive que des couples particulièrement unis restent en contact la mort de l’un d’eux. Parfois ils se promettent de se donner des signes de part et d’autre de la frontière. Ce sont généralement des sensations de déplacement d’air, de légers bruissements, des craquements et même des apparitions furtives . La communication s’opère alors au-delà des paroles .

Quelque chose passe sans être dit, mais l’information est claire. Ainsi, Marcel un homme au caractère bien trempé se manifesta auprès de sa compagne Suzanne pour lui dire que tout allait bien, qu’il aidait les âmes nouvellement arrivées à opérer le passage vers la lumière et que cela lui prenait beaucoup de temps et d’énergie.

Marcel confia également qu’il lui était difficile de se manifester à eux, car cela nécessitait beaucoup d’efforts. Ce type de message est assez fréquemment chez les êtres qui se sont beaucoup aimés au sein d’une belle complicité d’âme.

SOURCE : Dossier entités Répercussions médicales et spirituelles de Serge Fitz aux éditions SERVRANX 

Publié dans:ESPRITS, La MORT, MULTIDIMENSIONNALITE |on 13 août, 2015 |1 Commentaire »

L’INTÉGRATION DE LA FORCE D’AMOUR-LUMIÈRE

 

amour multidimensionnelIl ne sert à rien de vouloir décupler ces potentialités psychiques que vous assimilez à des capacités divines, si vous ne vivez pas d’abord l’Amour dans tout votre Être. L’accès à la connaissance universelle, dont les codes sont déjà gravés dans vos cellules physiques, n’est possible, je vous le répète, que dans l’Amour total. Car l’Amour est la clé qui ouvre la Porte des Univers. Lorsque vous aurez fusionné avec la Force d’Amour, c’est-à-dire quand votre véhicule physique, dans toute sa splendeur, sera en résonance avec la vibration de la flamme céleste en votre coeur, alors vous serez prêts à réactiver tous vos centres énergétiques et à recevoir la vibration solaire qui participe à l’élévation du degré vibratoire du corps humain en rééquilibrant le degré vibratoire du noyau même de vos cellules. « Comment vivre la Force d’Amour? » me demanderez-vous.

 En comprenant simplement que votre potentiel divin est déjà en activation. Chacune de vos cellules reçoit et diffuse la lumière d’Amour. Prenez conscience de cela. Vous êtes Lumière, vous êtes Amour. Et vous êtes uniquement cela! Car vos angoisses, vos peurs, vos colères ne sont pas vous! Elles ne sont que des substances que vous «croyez» être en vous alors qu’elles ne font que voiler qui vous êtes vraiment. Par l’Amour, transmuez. Par l’Amour, unifiez. Par l’Amour, fusionnez avec Dieu.

L’ouverture du coeur permet à la fois la réceptivité à la Lumière et la diffusion de la Lumière. Je souhaite vous enseigner une technique de visualisation intérieure qui favorisera une ouverture du coeur en conscience. Mais retenez bien que cela est indissociable d’une prise de conscience quotidienne de l’Amour en vous et autour de vous et qu’il est important de vivre la Force d’Amour dans votre réalité terrestre, au quotidien, et non pas seulement en méditant.

PREMIÈRE ÉTAPE: La Lumière de la Source, du Père divin, descend en un faisceau lumineux par votre tube pranique, traversant le chakra coronal, le centre Ajna, la gorge, jusqu’au coeur. Cette lumière tournoie de plus en plus vite dans votre chakra du coeur, augmentant ainsi les vibrations d’Amour- Lumière – L’intégration de la force d’Amour-Lumière à l’intérieur de votre corps physique. Cette boule de lumière dans la région du coeur s’intensifie, grandit et illumine votre poitrine entière. Diffusez alors cet Amour-Lumière aux chakras de vos mains en envoyant des faisceaux lumineux de votre coeur, par vos bras, jusqu’aux diamants des mains. Alors, avec le plus grand respect pour la Création, les paumes de vos mains tournées vers le ciel, envoyez votre Amour à la Source. Ainsi vous activez une première circulation triangulaire de Lumière divine dans votre corps physique et un échange réceptivité/diffusion d’Amour- Lumière de la Source.

DEUXIÈME ÉTAPE: Portez maintenant votre attention sur la Terre-Mère, sa lumière traversant votre tube pranique, les trois premiers chakras, jusqu’au chakra du coeur. De la même manière, la Terre-Mère gorge votre coeur de Lumière. Cette force d’Amour-Lumière grandit dans votre poitrine et vous la diffusez le long de vos jambes, jusqu’aux chakras de vos pieds. Par vos pieds, vous renvoyez alors, avec toute tendresse, toute douceur, cet Amour-Lumière au coeur de la Terre. Ceci constitue le second échange triangulaire d’Amour-Lumière. Il est important de souligner ici que la reliance à la Terre s’effectue par le premier chakra (racine) et non par les pieds comme vous avez généralement l’habitude de visualiser « l’enracinement». Le premier chakra constitue l’assise, la base, la Terre. La réception de l’énergie Terre par les chakras des pieds vous aide à prendre conscience de votre incarnation terrestre. C’est en quelque sorte un alignement énergétique Terre/Ciel très souvent employé dans vos techniques de méditation et, certes, efficace. Nous utilisons dans notre activation la réception de la lumière Terre par le premier chakra, car ceci constitue une circulation et contribue à une meilleure diffusion énergétique en tant que mouvement dans le corps.

TROISIÈME ÉTAPE : Les deux premières étapes assurent une circulation tridimensionnelle de votre Force d’Amour-Lumière à l’intérieur de votre corps physique, vers le Ciel et la Terre. La troisième constitue l’ouverture à la réceptivité de l’Amour-Lumière dans sa multidimensionnalité, c’est-à-dire la capacité de réception/diffusion de la Force d’Amour dans votre coeur durant votre incarnation terrestre de troisième dimension et dans les autres dimensions. Ainsi la lumière de votre coeur, qui tourbillonne en spirale, va former une première étoile à sept branches. Il s’agit là d’une activation de la réceptivité Amour-Lumière aux énergies des sept rayons. Vient ensuite se former une deuxième étoile qui se superpose à la première.

C’est l’étoile à 12 branches, qui ouvre le contact et la communication avec tous les Maîtres ascensionnés. Une troisième étoile se forme alors, son centre étant le même que celui des deux premières, soit la flamme divine de votre coeur. Cette étoile aux 144 000 branches grandit jusqu’à englober tout votre corps. C’est l’Étoile cosmique qui assure un échange intersidéral. Cette Une_étoile_illuminéetechnique donne lieu à une circulation intégrale de l’énergie Amour-Lumière dans votre corps physique et augmente le degré vibratoire d’Amour de vos cellules en activant la flamme de votre coeur. Ainsi préparé, votre corps physique prend conscience de la vitalité de ses différents centres énergétiques, qui acquièrent alors une ouverture plus conséquente, ce qui optimise la circulation énergétique lors des sept activations de la Porte du Soleil dont nous vous parlerons plus tard.

Prenez donc conscience de cette énergie d’Amour qui vous anime et vous unit. C’est cette Force qui permet de vaincre la dualité et de vivre la Lumière dans votre incarnation, qui vous permet aussi de réguler vos émotions parfois trop excessives et irraisonnées. La circulation triangulaire de l’énergie Amour/Lumière entraîne cette régularisation en agissant sur la tridimensionnalité de l’être humain. Nous, des Étoiles, disposons d’un système d’activation de l’énergie Amour-Lumière dans tout notre Être qui vous sera bientôt accessible, et cela facilitera votre avancement dans votre processus ascensionnel. Il s’agit d’un système complexe de rayons cristallins diffusés par des cristaux à facettes disposés à l’intérieur de cabines de forme ogivale et de taille humaine. Les faisceaux cristallins agissant sur la grille magnétique lumineuse de notre Être régulent les éventuels déséquilibres vibratoires et régénèrent notre système dans son intégralité. Vous serez amenés à utiliser ces stabilisateurs ioniques à énergie cristalline.

Nous, des Étoiles, souhaitons joindre nos énergies aux vôtres particulièrement lors de vos méditations, afin de vous aider à effectuer ce rééquilibrage intérieur de vos énergies. Faites appel à nous en conscience, et nous serons là avec vous. Vous sous-estimez encore vos capacités télépathiques, qui sont pourtant fondamentales pourrait-on dire, par rapport aux découvertes nouvelles qui vous attendent au cours des prochaines années. Alors nous vous le demandons, par télépathie adressez-vous à nous, des Étoiles, à vos frères extraterrestres et intraterrestres, à vos guides, à vos anges.

Nous sommes là pour vous aider dans votre processus d’éveil à la Lumière et d’Ascension. Permettez cet échange énergétique que nous vous proposons. D’ici à trois ou quatre de vos années, vous serez tous amenés à expérimenter et à vivre cette accélération du processus de transmutation de l’être humain. L’être humain incarné sera alors prêt à devenir l’être humain divinisé. Les trois passages primordiaux sont:

• l’intégration de l’Amour-Lumière dans votre incarnation,

• la modification de votre ADN et l’activation vibratoire de votre structure cellulaire,

• la réalisation de votre multidimensionnalité dans votre monde tridimensionnel.

Nous, des Étoiles, sommes heureux de pouvoir participer à ce grand événement que nous préparons depuis si longtemps pour les peuples de la Terre. L’intégration de la force d’Amour-Lumière Je Suis Chandra, de la civilisation ascensionnée des Incas, et je vous accompagne dans la Lumière.

 Extrait de LA DELIVRANCE PAR LE SOLEIL par Nathalie Chintanavitch aux éditions Ariane Éditions

Comment entrer en communication Arcturienne

 

arcturiensJe suis Fréphios, guerrier arcturien. J’étais présent quand les Hathors sont entrés dans cet univers par le portail de Sirius et j’ai entretenu ensuite une longue relation avec ces êtres de lumière énigmatiques. Comme je suis un guerrier, mon approche des situations est très différente de la leur, mais je fus néanmoins affecté à leur protection sous la direction de Sanat Kumara. Leur univers étant très distinct du nôtre, il leur a fallu un certain temps, soit des millions d’années, pour s’adapter à la dualité.

Comme Ektara vous l’a expliqué, notre stratégie consiste à patrouiller dans ce secteur de votre système solaire pour empêcher des voyageurs interstellaires malintentionnés d’infecter davantage votre planète. L’autre volet de notre stratégie consiste à ouvrir davantage de microtunnels de communication avec vous. La publication de cette affirmation constitue pour ainsi dire, l’annonce officielle de notre intention. Nous contacterons plusieurs autres humains réceptifs afin d ‘élargir leur vision du cosmos et de leur potentiel.

Si vous désirez nous contacter ou vous ouvrir à nos communications, vous devrez trouver le moyen de vous déconditionner de la vision contraignante de la réalité que l’on vous a imposée. Vous devez tous vous en affranchir individuellement.

Dans la plupart des cas, quand un Arcturien ouvre un microtuennel de communication, celui-ci entre dans la glande pinéale du champ énergétique humain. La structure cristalline de la glande pinéal étant éminemment réceptive aux impressions subtiles provenant des dimensions supérieures, il faut diriger votre conscience sur le centre de votre tête si vous désirez ouvrir la porte aux communications arcturiennes.

Selon votre sensibilité, vous sentirez ou nom un mouvement énergétique dans cette région. Que vous le perceviez ou non, restez focalisé sur cet endroit, ce qui stabilisera votre concentration et vous aidera à échapper aux pensées et à l’analyse des impressions que vus recevrez. Je vous encourage toutefois à analyser l’information après l’avoir reçue. Vous jugerez vous-même de sa valeur.

Comme nous ouvrirons plusieurs microtunnels de communication avec vous, je dois mentionner quelques pièges qui peuvent surgir. Hormis les croyances personnelles qui sont grandement susceptible de faire obstacle aux communications provenant d’un être se trouvant hors du champ gravitationnel de votre planète, il existe d’autres difficultés potentielles. Attardons-nous un instant sur vos systèmes de croyances. Je vous conseille de créer un espace mental qui vous permettra de recevoir nos communications. Cela facilitera la neutralité mentale. Vous placerez dans cette zone les nouvelles informations et les nouveaux points de vue sur la nature de la réalité. Ce moyen très simple vous aidera beaucoup.

Une autre difficulté rencontrée par les humains quand les communications sont ouvertes concerne l’exactitude de l’information et la réalité de l’être qui l’envoie. Il est vital pour vous de faire cette vérification.

Je dirai tout d’abord qu’à l’instar des Hathors nous considérons votre volonté personnelle comme un domaine souverain. Comme vous l’ont déjà déclaré mes collèges arcturiens : notre mission consiste à projeter la vie, l’intelligence et la liberté ; nous ajouterons cette précision : l’intelligence quand elle vaut la peine d’être sauvée, et la liberté tant qu’elle n’empiète  pas sur celle d’un autre être.

Par conséquent, comme les Hathors, nous ne vous dirons jamais quoi faire ; Ce n’est pas dans notre nature et nous violerions notre propre volonté si nous tentions de manipuler la vôtre ; Pour nous, ce n’est pas une simple valeur culturelle ; elle est inscrite dans les filaments de lumière de notre corps et de notre esprit.

Voici qu’elle est la difficulté technique. Le microtunnel de communication crée entre un Arcutien et un être humain est sujet à dégradation puisque toutes les formes de communication sont susceptibles d’être perturbée. Par exemple, votre téléphone cellulaire. Vous pouvez voyager sur une route et obtenir une communication claire, puis entrer dans une zone où vous n’entendrez qu’un mot sur deux. Il peut soudain y avoir des parasites ou bien la communication peut s’interrompre.

Ce genre de problème est lié à la puissance du signal, à l’emplacement du récepteur et à la puissance de dernier. Ainsi, en raison de différences énergétiques, certains humains sont plus aptes que d’autres à recevoir ce type de communication et à la maintenir.

Quand une communication est dirigée vers un individu, il faut savoir que le message envoyé n’est pas nécessairement reçu correctement. Plusieurs problèmes peuvent surgir lors de la transmission d’une information. Pour vous, les deux meilleurs moyens de maintenir un microtunnel de communication sont les suivants :

-      libérez votre esprit pour qu’il y soit disponible,

-      gardez votre concentration mentale sur la région de la glande pinéale.

Vous devez toutefois comprendre que pour recevoir adéquatement l’information, votre conscience – certains diraient votre champ énergétique – doit vibrer à la même fréquence que la communication elle-même. C’est ce qui verrouille le tunnel, le stabilise et réduit grandement les possibilités d’interférence.

Nous ne vous dirons pas quoi faire. Si jamais, au cours de vos communications avec un Arturien, on vous demande de faire quelque chose qui est contraire à votre volonté, vous n’êtes pas en communication avec un Arcturien. Je vous conseille alors fortement de fermer le canal.

Extrait du message de Frephios – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

Le livre : LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE. en vente ici : http://bibliothequecder.unblog.fr/2015/04/04/le-grand-potentiel-humain/

PORTAIL VERS LA PROCHAINE DIMENSION

 

portail1Nous formons un groupe parce que nous comprenons que nous sommes interconnectés et que nous avons uni nos énergies pour concentrer notre attention sur la création des mondes. Vous faites la même chose dans votre sphère, mais avec une conscience moindre et des résultats plus lents, enracinés dans les formes matérielles qui vous paraissent concrètes à cause de votre taux vibratoire.

Nous existons principalement dans un état vibratoire qui, dans vos termes, peut être appelé la septième dimension. Bien que nous ne soyons pas soumis comme vous au temps et à l’espace, nous reconnaissons votre besoin de comprendre et de visualiser dans le contexte de ces paramètres. Alors que notre conscience réside surtout dans la vibration de la septième dimension, nous passons librement de ce niveau aux niveaux supérieurs ou inférieurs. Nous avons évolué différemment de vous, qui avez choisi de vivre sous une forme terrestre incarnée.

Les êtres de notre réalité ont divers emplois collectifs tout comme vous en avez sur votre planète. En tant que groupe, notre travail consiste à faciliter l’évolution des êtres de divers mondes.

Par exemple, tout comme il y a chez vous des ingénieurs en électricité qui font un travail spécifique, il en est de même pour nous. Si tous vos ingénieurs en électricité œuvraient à un niveau de conscience collectif, ils pourraient créer des systèmes électriques dépassant de loin tout ce qu’ils ont pu faire individuellement. Nous avons évolué d’une façon qui nous permet d’utiliser notre énergie créatrice collective pour la concentrer plus précisément et plus efficacement sur la création rapide des résultats recherchés. Votre passage à la quatrième dimension vous permettra de faire la même chose facilement. Vous créez déjà votre monde collectivement, mais à un niveau surtout subconscient.

Il est temps que votre espèce apprenne à se brancher sur la grille énergétique qui constitue votre monde physique et qu’elle le fasse avec conscience. Vous deviendrez alors d’actifs participants dans le passage à la dimension suivante. Plusieurs d’entre vous sont en interaction dans leur monde des rêves, qui est, en fait, un aspect de la quatrième dimension ou tout au moins un aperçu du mode de communication prévalant à ce niveau. En ouvrant ensemble dans l’état onirique, vous créez massivement le monde où vous vivez et plusieurs d’entre vous se préparent pour le passage prochain à une nouvelle espèce humaine. Egalement dans l’état de rêve, plusieurs d’entre vous communiquent avec nous, avec d’autres êtres multidimensionnels et avec leurs guides spirituels personnels afin d’accélérer leur apprentissage.

Puisque le temps presse selon perception linéaire que vous en avez, nous accomplissons beaucoup plus faire évoluer davantage votre expérience dimensionnelle.

A mesure que nous améliorerons ensemble l’énergie de la grille, les portes s’ouvriront sur toutes sortes de possibilités. Les codes de votre ADN s’activeront, de sorte que votre cerveau et votre corps seront capables de supporter la nouvelle vibration qui régnera sur votre réalité. Cette occasion d’évoluer a été planifiée pour votre espèce. Vous faites tous partie du plan global. Celui-ci se matérialisera de diverses façons dans chacun des univers parallèles qui ont été créés au cours du millénaire. De plus, même de votre positon présente dans le temps, il existe de multiples possibilités quant aux effets de ce tournant sur la vie de votre planète. Pour certains, les changements sembleront négatifs et désastreux, tandis qu’ils constitueront pour d’autres une occasion de croissance.

Grâce à cet accroissement de conscience délibéré, vous pourrez faire le meilleur usage possible de cette période de changement en poussant encore plus loin votre développement spirituel. Plusieurs d’entre vous ont choisi de se trouver ici en ces temps exceptionnels parce qu’ils étaient conscients que cette époque leur offrirait une belle occasion d ‘accélérer leur croissance spirituelle. Nous sommes ici, ainsi que d’autres êtres énergétiques qui aident présentement votre planète et votre espèce, pour éveiller les aspects supérieurs de votre être afin que vous vous souveniez de votre mission. Votre soi supérieur est désireux d’atteindre le niveau vibratoire suivant. Eux qui s’éveillent actuellement sont motivés à entrer en contact avec les sphères supérieures et à contribuer à l’accroissement de conscience de votre époque.

Sur le plan personnel, plusieurs d’entre vous seront de plus en plus sensibles aux vibrations énergétiques et seront attirés vers diverses personnes et divers endroits. Certains ressentiront un besoin intense de changer de lieu physique et de s’associer à d’autres individus. Les esprits apparentés se rassembleront, spécialement au niveau énergétique. Il existe un désir croissant de dire les vérités qui sont révélées par le contact avec le soi supérieur. La peur du ridicule se dissipera et plusieurs ne se soucieront plus du tout de ce que les autres pensent de leurs idées et de leurs comportements non orthodoxes. Comme vous serez de plus en plus nombreux à vous prononcer en public, il se produira un grand soulèvement dans tous les domaines.

C’est commencé et cela se poursuivra au cours de l’ère qui vient. Certains d’entre vous seront guidés par des impressions d’une vibration supérieure, ce à quoi ils reconnaîtront la vérité plutôt qu’aux évaluations communément utilisées dans votre monde matériel. L’ouverture à cette vérité suscitera de nombreuses découvertes sur la nature de votre existence.

Propos du groupe évolutionnaire Simion par Jill Mara 

Publié dans:MULTIDIMENSIONNALITE |on 16 juillet, 2015 |1 Commentaire »

Pilotage de la réalité par la Conscience – Grigori Grabovoï

Grigori Petrovitch Grabovoï est né au Kazakhstan, en Asie Centrale en 1963. Il fait partie de ces êtres exceptionnels venus s’incarner sur Terre à des époques cruciales de changement. Grabovoï est un académicien de l’Académie internationale de l’informatisation.

grigori-Grabovoi-300x231

 Dès son plus jeune âge, Grigori Grabovoï étonne par ses idées originales et ses capacités hors du commun.

Il est obsédé par la perspective de sauver le monde car il voit dans le futur, la menace d’une catastrophe majeure. Il place mentalement le globe terrestre dans son coeur et sans relâche, il l’entoure d’Amour, libérant toute tension existante. Il montre des signes de haute clairvoyance en nommant les raisons de son incarnation présente. Il comprend et converse avec les animaux, les végétaux et les minéraux.

C’est un enfant calme, jamais malade, pacifique mais non réservé. Il enseigne aux enfants le futur et montre une capacité extraordinaire à expliquer l’Univers. Très jeune, Grabovoï étonne son entourage par sa capacité à prédire l’avenir et à expliquer l’Univers. Il voyait déjà avec précision les événements futurs et ce qui se déroule à une distance très éloignée. Pour Grigori GRABOVOÏ, scientifique russe de génie, clairvoyant, guérisseur, mathématicien, penseur, la Conscience est créatrice de notre Univers. Dans son enseignement, il démontre comment par la Conscience, l’Âme et l’Esprit nous pouvons créer toute matière parfaite. La Conscience, l’Âme et l’Esprit sont donc nos outils de travail !

Cela signifie-t-il retrouver l’état pur de l’Énergie Divine ?

La nature profondément spirituelle de Grabovoï nous emmène dans les sillons régénérateurs de l’Amour en tant qu’Essence ; L’Amour étant pour lui la base constitutive de l’Univers. Avec cet être exceptionnel, nous sommes devant le mariage lumineux de la science, de la sagesse et de la spiritualité. Ses connaissances, qu’il partage volontiers, nous révèlent la nature profonde de son Esprit constamment branché à la Conscience Cosmique. Soucieux de notre développement, il nous aide à guérir, à transformer, à comprendre et à nous aider nous_mêmes. Mais aussi il nous pousse à soutenir l’Humanité pour la conduire vers son épanouissement véritable.

Continuellement connecté à la conscience cosmique, il voit tout dans les moindres détails. Il est un des rares scientifiques à penser globalement et à offrir à l’humanité un programme de macro-sauvetage. Il reçoit ses informations et ses codes chiffrés directement de la conscience cosmique. Ces codes représentent “la norme”. Maîtrisant presque toutes les sciences, il est incontestablement un Maître. Son Amour inconditionnel et sa simplicité sont révélateurs de sa grandeur.

Par ses innombrables réalisations, Grigori Grabovoï représente un grand mystère pour la majorité des humains. Ses réalisations sont étonnantes. Grâce à ses découvertes, il est possible de ramener toute structure à l’état de “Norme” du Créateur ; ce créateur qui est en tous et en tout. En fait, pratiquement, toute tâche, tout objectif personnel, collectif ou universel, pourvu qu’il soit constructif, peut être réalisé en utilisant ses techniques ; à commencer par la mise en norme de notre santé, de nos rapports personnels et interpersonnels et la réalisation de nos désirs les plus intimes.

Par sa théorie, il démontre et enseigne comment, par la Conscience, l’Âme et l’Esprit, on peut créer toute matière parfaite, changer instantanément le cours de tout événement négatif, vivre en harmonie en prenant soin de son corps et de son être, créer de nouvelles machines à énergie libre, prévenir des catastrophes : tremblements de terre, explosions, accidents, etc… Par prémonition, il a permis en 1999 de se préserver d’une catastrophe nucléaire majeure à la centrale bulgare de Kozloduy. Grâce aux technologies et à l’exploitation des structures de la Conscience, Grigori Petrovich Grabovoï fournit les conditions nécessaires à un épanouissement optimal de l’individu.

Mais Pour plus d’informations, s’inscrire sur le forum de Francesca : « La Vie Devant Soi » à cette adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 
Paru dans l’Agenda Plus N° 269 MarieAnne Drisch de Juillet 2015 – 

 

1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3