Archive pour la catégorie 'MEDITATION'

La maladie, la solution parfaite du cerveau face à un conflit

 

justeSi j’arrêtais ici ma présentation, je vous laisserais probablement dans le doute, la perplexité, tant les guérisons peuvent apparaître magiques, si on ne comprend pas à quoi sert la maladie, fondamentalement, d’un point de vue biologique. Pour le comprendre, le Docteur Hamer donne un exemple tiré tout d’abord de la biologie animale : celui d’un renard en situation de grand stress lié à sa survie.

Depuis trois jours, imaginons qu’un renard n’ait plus attrapé la moindre proie. Il se trouve dans un grand stress lié à sa survie physique, quand, enfin, il parvient à capturer un petit lapin qui passait par là. Au moment où il s’apprête à le croquer, à le déchiqueter, à le broyer, le renard entend s’approcher un de ses prédateurs les plus terribles : le chasseur. Et voilà notre renard tiraillé entre deux menaces : s’il mange son repas, pour satisfaire son besoin de nourriture, il risque d’être tué le ventre plein ; s’il déguerpit en laissant sa proie, il risque peut-être de mourir de faim, un peu plus tard. Pour sortir de ce dilemme cornélien, il décide d’avaler toute entière une patte du lapin et de s’enfuir bien loin.

À cet instant, un autre danger menace le renard : celui de mourir d’une occlusion intestinale, car cette patte entière ne peut ni remonter de l’estomac, ni poursuivre son parcours dans l’intestin. On se trouve, dit Hamer, dans un conflit intense et brutal lié à la nécessité de digérer quelque chose. Pour résoudre cette situation, le cerveau met en œuvre alors la solution parfaite pour assurer la survie individuelle : il déclenche un programme de production de super-cellules digestives sur la paroi de l’estomac. L’objectif : digérer cinq fois plus vite et cinq fois mieux cette patte de lapin coincée. Tant que l’objectif n’est pas atteint, le cerveau maintient son ordre de produire ces super-cellules digestives aux performances nettement supérieures à la normale.

Mais dès que la patte est complètement digérée, un processus de bio-feed-back informe le cerveau que l’objectif est atteint. Instantanément, le cerveau met fin au programme de production et donne l’ordre d’éliminer ces super-cellules qui seraient dangereuses si elles étaient maintenues dans l’estomac. Quelques jours plus tard, si l’on endort le renard et que l’on examine sa paroi stomacale, on pourra observer des cicatrices, témoins de cette élimination encore récente des super-cellules.

Conclusion : grâce à ce programme inscrit dans la biologie depuis des millions d’années, le cerveau a choisi la meilleure solution parmi toutes pour assurer la survie du renard. La seule chose que je ne vous ai pas encore dite, c’est que ces super-cellules digestives sont ce qu’on appelle couramment, des cellules cancéreuses de l’estomac ! Ainsi, selon Hamer et Sabbah, sur base de vérifications faites en laboratoire, ce que nous appelons une cellule cancéreuse a les mêmes fonctions qu’une cellule normale, mais de façon démultipliée. Une cellule cancéreuse de l’estomac digère beaucoup plus fort et vite qu’une cellule normale. Une cellule cancéreuse du pancréas produit bien plus d’insuline, une cellule cancéreuse du sein produit bien plus de lait, une cellule cancéreuse du poumon a une capacité d’échange oxygène-sang nettement supérieure, une cellule cancéreuse du rein filtre nettement plus, etc.

Notons au passage que le Docteur Claude Sabbah a généralisé les découvertes de Hamer en montrant que toutes les maladies, quelqu’elles soient (de la plus bénigne à la plus grave), résultaient d’un choc ou d’un stress vécu dans l’isolement et étaient déclenchées par le cerveau comme solution parfaite pour assurer la survie.

Par JEAN-JACQUES CREVECOEUR sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/ - SOURCE: http://www.erichamel.com/custom18.html

Publié dans:MALADIE, MEDITATION, SOCIETE |on 26 janvier, 2016 |Pas de commentaires »

Qui sont les âmes expérimentées

image3

Les âmes expérimentées vont entrer plus rapidement dans cette nouvelle énergie. Vous êtes peut-être l’une de ces âmes ayant mérité et acquis de la sagesse sur cette planète, et vous commencez à changer. Les Êtres Humains qui font partie de votre environnement vont le voir dans vos actions et attitudes. Il y aura peut-être un changement dans votre nature humaine. Ils diront :  » Tu as quelque chose que j’aimerais avoir !  » Que leur répondrez-vous ?

Vous n’aurez jamais besoin de leur donner un livre de Kryeon ! Vous n’aurez jamais à dire un mot au sujet de votre système de croyance, car ils regarderont vos actions et paroles avec les Êtres Humains. Ils verront votre amour inconditionnel envers des personnes qui sont apparemment peu aimables. Ils verront que vous vous souciez des personnes auxquelles vous n’aviez pas porté attention auparavant.

La nature humaine est de plus en plus bienveillante. Vous commencez peut-être à le constater, dans des secteurs où vous n’auriez jamais pensé voir une telle attitude. Les attitudes des politiciens vont commencer à changer. La façon dont vous faites des affaires commence à changer. Les relations personnelles deviennent plus paisibles et moins acerbes. Oh, chers Êtres Humains, il y en aura toujours qui sont déséquilibrés ! Il y aura toujours des choses que vous ne pouvez pas contrôler. Il y aura toujours le libre choix humain, et les prisons. Il y aura ceux qui s’incarnent sur la planète pour la première fois, et qui n’ont pas la moindre idée du fonctionnement des choses de la vie, sur Terre, et qui « semblent » toujours agir d’une manière inappropriée. Vous l’avez fait, lors de vos premières incarnations. Je parle d’un changement global de conscience qui se fera lentement. Cependant, les âmes expérimentées seront les premières à le constater, et ce sont elles qui vont finalement réaliser ce grand changement.

Il y a un lignage dans la salle. Il ne s’agit pas seulement de l’une de vos nombreuses vies mais plutôt de la sagesse qui vous amène à être ici ou en train de lire ces lignes. Les questions que vous posez au sujet de la conscience sociale et de la Terre sont empreintes de sagesse. Vous dites :  » Quand allons-nous tirer les leçons ?  » Eh bien, c’est commencé, mais vous devez voir les problèmes, avant de poser cette question, non ? Il y a une énorme masse de sagesse, assise ici – dans cette salle. La ressentez-vous ?

Donc, chers Êtres Humains, vous avez la possibilité de commencer à revenir à une énergie que vous pensiez avoir perdue. Une énergie où les êtres humains peuvent s’autoriser à vivre plus longtemps, sans détruire l’environnement. En outre, vous ne souffrirez pas de surpopulation, car vous serez en mesure de la gérer intelligemment et avec sagesse, au lieu d’adopter des lois désuètes et irrationnelles.

Un beau jour, vous rencontrerez des semences d’étoiles… Vos soeurs et frères de la famille des Pléiades. En fait, cette famille est ici – en ce moment – puisqu’elle est dans le domaine quantique. Vous avez des ancêtres Pléiadiens qui vivent très longtemps – dans une planète – car ils ont franchi l’étape qui est actuellement devant vous. Ils ont développé le facteur quantique. Ils ont également développé la bienveillance et l’énergie quantique. Voilà pourquoi ils peuvent venir ici instantanément, sans jamais déranger ou faire de l’ingérence dans votre libre choix. C’est aussi la raison pour laquelle ils n’atterrissent pas sur votre planète, afin de vous dire :  » Allô !  » Au lieu de cela, ils s’assoient en coulisse et célèbrent ce que vous avez accompli. Ils attendent, avec vous, pour célébrer le solstice de décembre 2012… Le point situé à mi chemin de ce changement de 36 ans dans lequel vous êtes engagés.

Avant de terminer, chers Êtres Humains, nous allons à nouveau vous dire que c’est un processus lent. Nous l’avons vu auparavant. Il arrive à travers les générations, à travers les enfants des enfants des enfants. Ce n’est pas quelque chose que vous allez voir aussi rapidement que la lumière d’une ampoule de flash. Il peut y avoir certaines choses qui vont faire marche arrière pendant un moment, avant de repartir vers l’avant. Toutefois, si vous regardez ensemble, ce sera comme la basse vitesse d’un navire dont le gouvernail est tenu par la sagesse. Ce navire se dirige lentement, mais sûrement, vers un temps où la haine sera une chose peu habituelle. Elle ne pourra plus se draper dans la culture ou la religion. C’est parce que l’énergie quantique est bienveillante, et les humains commencent à le voir.

Et voilà ! C’est la vérité de ce jour. C’est l’énergie de cette journée. Ce sont les potentiels que je vois, en ce moment, et c’est pourquoi nous vous apportons ce message. En partant d’ici ou en terminant cette lecture, vous aurez changé un peu. Vous en connaîtrez un peu plus, au sujet de qui vous êtes, de ce que vous avez accompli, et de ce qui est devant vous.

Je suis Kryeon, un amant de l’humanité. Et c’est ainsi.

KRYEON – Extraits du channeling « Le facteur quantique – sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/ La physique avec une attitude », 10 avril 2011

Publié dans:AME, CHANNELING, ENERGIES, MEDITATION |on 19 janvier, 2016 |Pas de commentaires »

PEUT-ON CONNAITRE LE FUTUR

 

 Les scientifiques qui ont étudié les prémonitions avec grand sérieux répondent : OUI ; c’est ce que le Dr Larry Dossey développe dans son livre The Poxer of Premonitions (sur internet dans Google-Books – extraits d’une interview dans le site mercola.com).

Prémonition : signifie littéralement « avertissement à l’avance ». Nous avons tous des prémonitions. Souvent elles annoncent quelque chose de désagréable ; problème de santé, décès, catastrophe naturelle, mais parfois aussi des choses positives ; promotion dans le travail, la seule place de parking qui reste, ou même les numéros gagnants de la loterie…

_pensee-creatrice

Elles se manifestent souvent sous la forme de rêves, comme dans l’exemple suivant. Amanda, jeune mère de famille, se réveille en pleine nuit. Elle a rêvé que, dans la chambre voisine, le lustre s’est décroché et a écrasé le bébé dont le berceau était en dessous, tandis qu’une horloge indique 4 h 35 et que la pluie et le vent frappent la fenêtre. Inquiète, elle secoue son mari qui lui dit de se rendormir, ce n’est qu’un rêve, il ne pleut pas … Mais Amanda va chercher le bébé et le garde avec elle. Quelques heures plus tard, un bruit très fort se fait entendre : le lustre est tombé sur le berceau, la pendule indique 4 h 35 et la fenêtre est battue par le vent et la pluie.

Les prémonitions peuvent aussi être de simples « Impressions » plus ou moins conscients, signalant que quelque chose ne va  pas, ou va se produire, ou qu’il faut faire attention à ceci, ou agir comme cela … On peut apprendre à les déceler et à en tenir compte.

Depuis deux décennies, les scientifiques se sont penchés sur la question. Des centaines d’expériences ont été menées, reproduites par des chercheurs dans le monde entier, confirmant la réalité des prémonitions. Ces expériences sont de nature à secouer les préjugés des sceptiques. Nous savons maintenant qu’on peut voir le futur, parce que c’est ce que des études scientifiques très soignées prouvent : des centaines d’études du phénomène pré-cognitif de « vision à distance », des études sur les pressentiments, des textes de prémonitions sur Internet… Le taux de probabilité expliquant les résultats positifs de ces études par l’intervention du hasard est de un sur un milliard.

Prenez par exemple les expériences sur les pressentiments faites sur le pionnier Dean Radin, chercheur en sciences cognitives. Une personne est assise devant un ordinateur qui lui présente une suite d’images tirées au hasard d’une très vaste collection. Ces images sont de deux types ; calmantes ou violentes. Les images calmantes peuvent être de charmantes scènes de nature ; les images violentes représentent la mort, des carnages, des autopsies, etc … Le sujet est relié à un circuit enregistrant une fonction physiologique, comme la conductivité électrique de la peau ou le diamètre de la pupille. Surprise et choc ; l’enregistrement montre que la fonction physiologique change quelques secondes avant que l’image soit sélectionnée au hasard par l’ordinateur et affichée sur l’écran. Et ce changement est beaucoup plus fort si l’image montrée est de nature violente. Comment le corps peut-il savoir qu’elle image va être montrée dans le futur ?

Ces études démontrent que nous avons une capacité inconsciente, inscrite en nous, de connaître le futur. D’une manière où d’une autre, le corps « sait » avant que notre prise de conscience se fasse. La plupart des chercheurs pensent que les prémonitions sont reliées à la survie et à l’évolution de l’espèce. Si vous savez que quelque chose qui menace votre vie est sur le point d’arriver, vous avez une chance de l’éviter, cela augmenterait votre chance de rester en vie et de vous reproduire.

Question ; si des gens peuvent voir le futur, pourquoi ne deviennent-ils pas riches en jouant en bourse .

Réponse ; quelques-uns le font. Bill Gates, Oprah Winfrey, Donald Trump affirment que leurs prémonitions les guides en affaires. Georges Soros a toutes sortes de théories pour soutenir ses décisions financières, mais son fils affirme ; »La vraie raison pour laquelle il change sa positon en bourse ou ailleurs, c’est que son dos commence à lui mal. Pour lui, c’est le premier « signal ».

Les chercheurs ont testé les capacités de voir le futur chez des PDG d’entreprises en plein essor. Un exercice consiste à prévoir une suite de chiffres qui va être montrée plus tard ; Les PDG qui ont de bons scores à ce test sont généralement ceux qui réussissent le mieux dans la gestion de leur entreprise. En d’autres termes, leur capacité de prémonition est corrélée avec leur succès professionnel. Ainsi, les expérimentateurs ont pu prévoir quels seraient les meilleurs bilans annuels d’entreprises en voyant les résultats de leurs PDG sur ce type de textes. Or, c’est quelque chose qui ne dépend ni de la raison, ni de la logique ; Vous ne pouvez pas « analyser » pour savoir ce qu’une suite de nombres choisis au hasard va être… Pour ces PDG, le mot politiquement correct pour « prémonition » est « intuition des affaires ». Dans d’autres expériences, les sujets utilisaient leurs prémonitions pour gagner des sommes d’argent en bourse ; l’une de ces expériences a fait la une du Wall Street Journal.

Alors qu’est-ce qui empêche les gens de devenir riches ? L’auteur répond : le facteur de limitation semble être l’avidité. Quand les sujets se concentraient pour gagner des sommes modestes, ça marchait. Quand ils devenaient trop gourmands, l’expérience échouait. Dans le cas des événements de Wall Street en automne 2008, des experts affirment que la principale cause de l’effondrement a été une avidité sans limite.

Sur le blog de Francesca  http://channelconscience.unblog.fr/

Extrait du journal L’Ethérien mensuel d’informations composé d’un éditorial, d’actualités internationales, de conférences d’IJP. Appel Guéry, d’articles écrits par les membres de l’Institut, de commentaires, de témoignages, d’informations et d’annonces

ETRE COSMIQUE

….

AIMEPour voir les choses en correcte figure, il faut dire que celui qui demande le passage à le droit de le faire, mais il ne pourra le faire qu’à condition que son cors d’intériorité soit plus fort que son corps d’extériorité. Ce qui compte avant tout, c’est de développer en vous des pouvoirs de transmutation par l’intérieur.  Si vous deveniez un conférencier sur l’antenne des mutants intérieurs, alors vous auriez réussi, car parler à l’intérieur est quelquefois beaucoup plus intelligent que de parler à l’extérieur quand on n’est pas le missionnaire d’un message spécial. 

Codification d’intériorité est un programme extrêmement important, car il demande  chacun la résurrection de ce qu’il y a de plus essentiel dans son âme et esprit. Il peut ainsi coder des circuits de grosse figure aussi bien que des circuits d’une délicate finesse, car son être intérieur est parfaitement réalisé. Il connaît le chemin de retour, puisqu’il parle avec ceux qui sont du retour. Alors, comment voulez-vous qu’il soit proposé autre chose que cette alliance avec ceux qui ont reçu le baptême d e l’Unité ? Vous êtes prêt à revenir, mais conformez-vous à ce qui est dit ? Ne lâchez pas de vous ce qui est essentiel et conservez les éléments qui vous permettront de continuer la route. 

N’intervenez pas sur les corps trop lointains, et ne laissez pas votre vie inférieure se dériver dans les zones qui n’ont pas de sens. Au contraire, lavez-vous de toute infériorité, de toute infidélité à l’esprit. Lavez-vous de ce qui n’est pas la science, ouvrez en vous ce qui est le plus essentiel car l’homme ne peut pas finir vers la mort, il doit finir vers l’esprit. C’est la seule forme de conscience qui puisse exister au-delà de cette existence transitoire. Portez en vous le flambeau de cette nouvelle victoire, n’y voyez pas une bravade vis-à-vis de ceux qui sont encore enténébrés, mais voyez au contraire dans cette démarche le jeu normal d’une science qui s’est toujours voulue altruiste. Conjugués à ceux qui ont le devoir de prendre les décisions pour les autres, nous aimerions ressouder en eux aussi le devoir de respecter ce qui est sacré en toutes circonstances car, en fait, le normalisateur est l’être cosmique qui vous aide à signer la configuration jusqu’aux plans les plus élevés de l’éther supérieur.

I.APPEL GUERY sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

(extrait de La Loi de l’Ancêtre, cd4)

Publié dans:AME, DEVELOPPEMENT, MEDITATION |on 11 janvier, 2016 |Pas de commentaires »

La méditation et le service comme outils d’épanouissement de la conscience

 

LumièreNous savons tous au fond de nous que pour établir et entretenir un contact avec la conscience de l’esprit divin qui nous habite, il est nécessaire de s’accorder régulièrement un temps de calme et de recueillement pour se consacrer entièrement à cet exercice. La méditation a de tout temps été reconnue comme le moyen privilégié d’y parvenir. Cependant, lorsqu’on parle de méditation, chaque personne a une compréhension différente de ce dont il s’agit, selon son expérience en ce domaine ou, à défaut d’expérience en la matière, selon l’idée qu’elle se fait de cette technique d’éveil.

En un sens, cela est tout à fait normal puisqu’il y a sans doute autant de façons de méditer qu’il y a de personnes qui méditent. Pourtant, on peut dégager certains principes généraux à ce sujet. Tout d’abord, l’acte de méditer, peu importe la technique, ne devrait pas être un but en soi mais seulement un outil pour atteindre à une certaine paix de l’esprit. Ce ne devrait pas non plus faire l’objet d’un effort opiniâtre de la conscience, mais plutôt être l’occasion de s’abandonner à un état de paix et de bien-être contemplatif, après une période de relaxation physique et de décantation des pensées du mental, afin de se laisser pénétrer par les vibrations bienfaisantes de la Présence divine en soi. On ne médite pas comme on fait du jogging. On vise au plus grand calme intérieur possible et on laisse le loisir au Veilleur Silencieux en nous de choisir la direction que prendra la méditation .

Certains vous diront qu’ils méditent en répétant intérieurement un mantra; d’autres affirment pouvoir le faire en marchant. Il est théoriquement possible bien sûr de vibrer à un état de conscience supérieure, ce qui est fondamentalement le but de toute méditation, tout en menant des activités physiques. Pourtant, très rares sont les personnes qui atteignent en permanence l’état d’extase et de grâce intérieure qui est l’un des buts ultimes du processus évolutif de l’incarnation.

Essentiellement, les trois principales étapes d’une méditation réussie sont la relaxation physique, qui nécessite une bonne posture confortable et un profond relâchement musculaire, surtout au niveau des muscles de la nuque qui sont souvent crispés sans qu’on ne le réalise. Puis, il faut calmer la pensée, mais sans faire usage de la volonté, sans forcer ni lutter. On aura avantage à être dans un environnement où les bruits et toute activité qui pourraient être source de distraction soient réduits au minimum. Parfois, une douce musique appropriée aidera à couvrir les sons indésirables et à stimuler l’élévation spirituelle. Pour ne plus être importuné par des pensées envahissantes empêchant de s’abandonner à un état de méditation profonde, on peut soit les observer passivement sans s’y attacher ni y réagir, ou encore on peut concéder de leur accorder tout juste assez d’attention pour considérer ce qui nous préoccupe en s’engageant à y revenir plus tard pour y apporter au besoin une réponse plus complète si aucune solution ne nous vient immédiatement à l’esprit. Ainsi, on trouvera peu à peu un calme relatif qui sera suffisant pour que la troisième étape commence.

À ce niveau, le contrôle des pensées est remis au maître intérieur qui sait très bien ce qui est nécessaire pour nous à ce point de notre cheminement spirituel. Nous pouvons aussi choisir d’utiliser ces instants de communion avec les forces de Vie pour émettre des pensées de Paix, d’Amour et d’Harmonie ou même transférer à distance des énergies curatrices à l’intention de personnes précises, ou encore pour alimenter l’égrégore collectif des forces positives et surtout pour focaliser une volonté de Paix autour de situations conflictuelles en différents points du globe. L’intensité vibratoire des énergies circulant alors à travers l’être entier engendreront souvent un frémissement d’extase dont tous les mystiques s’entendent à dire qu’il est presque indescriptible à qui ne l’a jamais ressenti. Des images, des mots ou des phrases ayant une profonde signification pour nous peuvent jaillir soudain et constituer des guides ou poteaux indicateurs précieux pour la suite de la méditation ou dans notre vie courante. Bref, nous nous donnons chaque fois un peu plus l’occasion de mieux connaître et ressentir le niveau de lucidité consciente, de bien-être et de paix intérieure qui est associé avec l’éveil de la conscience de l’esprit de Lumière que nous sommes tous en réalité.

Avec l’éveil intérieur à cette réalité immanente grandira également le désir de servir, de donner et partager afin de contribuer d’une façon ou d’une autre à l’essor de cette conscience divine dans le monde où nous vivons. Cette aspiration à servir sera d’autant plus forte si l’on ressent l’appel intérieur à cheminer vers une Lumière toujours plus grande. Car le service, le don de soi et le partage de sa lumière intérieure avec autrui sont les canaux privilégiés d’expression de la conscience divine dans le monde. Par conséquent, plus nous accepterons de servir de manière désintéressée et spontanée, plus nous nous donnerons alors à nous-même la possibilité de stimuler notre propre épanouissement spirituel. Autrement, si notre éveil spirituel ne se traduit pas en actions concrètes positives et désintéressées, la source de notre Lumière intérieure pourrait se tarir et la paix intérieure nous quitter jusqu’à ce que nous comprenions une fois de plus que l’on ne reçoit que dans la mesure où l’on donne. Rien ne sert donc de se gaver le cerveau de grandes théories spirituelles si nous n’avons pas l’intention d’utiliser ces connaissances à quelques fins utiles dans le grand projet collectif de l’évolution des âmes.

Finalement, la plus grande et la plus puissante force qui nous soit donnée pour faciliter et accélérer l’éveil est sans contredit l’Amour. Bien sûr, c’est d’Amour inconditionnel et universel dont il s’agit. Mais ici les mots sont inutiles puisqu’il faut s’ouvrir à cette énergie pour la connaître. Il n’y a pas d’autre moyen. Un potentiel infini d’Amour sommeille en chacun à travers le lien qui nous unit à l’être divin en nous. Chercher à posséder ou à contrôler cet Amour est la plus vaine des entreprises. Il afflue à son gré, le temps d’un éternel instant magique, en un torrent puissant, ou telle une douce caresse, pour insuffler Vie, confiance, sérénité, et pour nous guider avec une douceur ineffable dans le droit chemin afin d’accomplir la bonne action, trouver les paroles qui inspirent ou former la juste pensée.

C’est à chacun qu’il revient de s’ouvrir à cette éternelle fontaine de Jouvence, à ce miracle permanent qui fait de nous des instruments de la Volonté divine.

Copyright 1999 par Jean Hudon

Adresse électronique: globalvisionary@earthrainbownetwork.com

Publié dans:AMOUR, MEDITATION |on 18 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

méditation lors des soirées de Pleines Lunes

Méditation

 

Il est vrai que les nuits de Pleines Lunes ont depuis toujours fasciné l’être humain. Etbonan Karta, dans son plus récent livreMéditations de Pleines Lunes – Soirées de Science Invocatoire – De l’Esprit de l’Humanité au Cœur de la Grande Loge Blanche, nous propose de nous unir en conscience unifiée afin d’invoquer les énergies qui se déversent lors des Pleines Lunes dans un but de service pour le plus grand bien de l’Humanité.

Voici ce qu’il nous dit à propos de cette nouvelle science invocatoire :

Dans notre système solaire, tout ce qui existe est gouverné et qualifié par différentes énergies appelées « Rayons Cosmiques-Physiques ». Ces Rayons sont au nombre de sept, et ils véhiculent une qualité énergétique de laquelle ils tirent leur appellation :

Rayon 1 : Volonté ou Pouvoir
Rayon 2 : Amour-Sagesse
Rayon 3 : Intelligence active
Rayon 4 : Harmonie par le Conflit
Rayon 5 : Science ou Connaissance concrète
Rayon 6 : Dévotion ou Idéalisme
Rayon 7 : Ordre ou Magie cérémonielle

À chaque nouvelle ère se manifeste une nouvelle expansion d’énergie qui gouverne grandement l’Humanité. De nouveaux changements d’attitude et de fraîches approches face aux situations surgissent inévitablement et qualifient nécessairement tout.

Au cours de la dernière ère des Poissons, l’énergie prédominante était sous le joug du Rayon 6. Tout au long de cette ère, la prière était l’approche utilisée pour toute demande d’aide, que celle-ci fut dans un but spirituel, émotif ou physique. Les gens priaient pour leur propre guérison, ou pour celle de leurs bien-aimés. Mais, en cette ère du Verseau, avec la dynamique activation du Rayon 7, les hommes doivent maintenant réapprendre à prier ou, plutôt, apprendre intelligemment comment invoquer adéquatement. Le penchant pour la prière individualisée doit présentement céder la place à une approche de groupe, qui doit inéluctablement être davantage polarisée mentalement.

Les besoins de l’Humanité changent, et les manières d’agir de tous doivent s’adapter à ces changements évolutifs. Pour le bien-être actuel de l’Humanité et pour son évolution progressive, une requête de groupe et une focalisation mentalement polarisée doivent être rituellement mises en œuvre pour requérir l’aide et le soutien nécessaires des Maîtres de la Hiérarchie.

La Sainte Hiérarchie est constituée d’Êtres réalisés ayant parcouru le Sentier avant nous et ayant atteint la Pleine Maîtrise des dimensions inférieures, ou sous-plans de vie. L’Art et la Science de l’Invocation représentent un mode d’approche radicalement nouveau, bien qu’ancestral, pour requérir assistance, guidance, direction et divine intercession. Les Invocations de Pleines Lunes, devant être récitées au cours de la spécifique nuit ou soirée de Pleine Lune appropriée, servent à établir un contact authentique de groupes d’Âmes et à développer un rapprochement entre le centre de l’Humanité et celui de la Sainte Hiérarchie. Ces Invocations élèvent et amplifient la conscience de groupe, et promulguent un alignement plus précis de l’Humanité sur la Hiérarchie.

Dans les faits, les Invocations de Pleines Lunes sont un appel envers les énergies supérieures, tout autant qu’un éminent dispositif d’expression du Verbe, et leur utilisation a pour but premier de stimuler, auprès de la Sainte Hiérarchie, une réponse évocatrice afin que la Lumière, l’Amour, la Liberté, la Beauté et la Bonne Volonté de l’Esprit puissent se déverser sur l’Humanité et, subséquemment, résonner au sein de la tête et du cœur de chaque homme et de chaque femme.

L’Évocation des courants énergétiques hautement spirituels de la Hiérarchie peut stimuler positivement la conscience humaine en imprégnant, sur le continuum mental, certaines idées fondamentales et certains idéaux essentiels, jugés nécessaires pour la réalisation d’un moindre progrès substantiel. De cette façon, une nouvelle forme de vie salutaire peut être éventuellement établie, une forme qui essentiellement promulgue de justes relations entre les nations et les peuples, tout autant qu’au sein des divers royaumes ou domaines de la Nature.

L’Art de l’Invocation est une science. Il s’établit fondamentalement sur le pouvoir du Verbe et sur celui de la pensée intentionnée et dirigée.

Pour qu’un tel travail de groupe soit efficace, la pensée doit être essentiellement claire et vitalement libre de toute négativité. Elle doit être détachée, concentrée et focalisée.

Une préparation adéquate et un entraînement discipliné sont dès lors requis pour que chaque groupe invocatoire devienne un pur réceptacle, doté d’une colonne suffisamment solide et prête à recevoir les énergies invoquées…qui sont transmises par la Hiérarchie au cours de la méditation organisée lors de chaque Pleine Lune.

Idéalement, le groupe de méditants reçoit toujours les énergies correctement « invoquées ». Au fait de cette connaissance, chaque groupe de méditants, grâce à une pratique scientifique et disciplinée de l’Invocation, devient une des grandes forces ou un instrument de libération pour l’ensemble de l’Humanité à venir.

La Science Spirituelle de l’Invocation de Groupe
et l’Occulte Pratique du Verbe Sacré
deviendront l’instrument sine qua non
de la Conscience évoluée dans l’ère du Verseau.

Extrait du livre Méditations de Pleines Lunes 
– Soirées de Science Invocatoire – De l’Esprit de l’Humanité au Cœur de la Grande Loge Blanche,
 Etbonan Karta, publié aux Publications Magnificent Magus, Saint-Jean-sur-Richelieu,

2015, 320 p.

FR_Pleines_Lunes_Cover_250x330Ce guide pratique explique comment invoquer, en conscience unifiée, seul ou en groupe, les énergies qui se déversent lors des Pleines Lunes dans un but de service pour le bien-être de l’Humanité. Au moyen de photos, de diagrammes et d’un DVD présentant des extraits des trois soirées de Pleines Lunes majeures, le lecteur est convié à suivre la préparation ainsi que le déroulement des soirées de Science Invocatoire et de Méditations de Pleines Lunes.

Extrait du livre Méditations de Pleines Lunes 
– Soirées de Science Invocatoire – De l’Esprit de l’Humanité au Cœur de la Grande Loge Blanche,
Etbonan Karta

Pour plus de détails, consultez le :www.palmpublications.com/fr/details_du_produit?id=75

Publié dans:LUNES, MEDITATION |on 12 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Méditer pour faire face aux peurs

Faire face à la peur


La peur habite chaque être humain mais elle a de nombreux visages… peur de l’avenir, de souffrir, peur de vieillir, de la mort, peur de ne pas être à la hauteur, peur de manquer, peur de l’abandon, peur d’aimer ou d’être aimé par exemple.

​Comme l’explique Eckart Tolle, il y a une peur résiduelle qui existe toujours en nous, c’est la peur ressentie face à un danger concret, réel et immédiat.

​Et il y a la peur psychologique qui se présente sous une multitude de formes : un malaise, une inquiétude, de l’anxiété, de la nervosité, une tension, de l’appréhension, une phobie, etc. Cette peur est la conséquence de nos pensées au sujet du futur : un futur que notre ego veut contrôler et commander.

​La peur psychologique est un produit de l’identification qui peut nous amener à nous perdre dans la colère, le stress,  ou même la panique. Et même si vous pensez que certaines personnes n’ont pas de peurs, souvent, intérieurement elles tremblent.

Nous devons apprendre à gérer nos peurs et c’est l’objet de cet article.

COMPRENDRE LES ORIGINES ET MÉCANISMES DE LA PEUR 

Extrait de Eckart Tolle :
Le Pouvoir du Moment Présent

​« La peur semble avoir bien des causes : une perte, un échec, une blessure, etc. Mais en définitive, toute peur revient à la peur qu’a l’ego de la mort, de l’anéantissement. Pour l’ego, la mort est toujours au détour du chemin. Dans cet état d’identification au mental, la peur de la mort se répercute sur chaque aspect de votre vie. Par exemple, même une chose apparemment aussi insignifiante et « normale » que le besoin compulsif d’avoir raison et de vouloir donner tort à l’autre – en défendant la position mentale à laquelle vous vous êtes identifié – est due à la peur de la mort. Si vous vous identifiez à cette position mentale et que vous ayez tort, le sens de votre moi, qui est fondé sur le mental, est sérieusement menacé d’anéantissement. En tant qu’ego, vous ne pouvez alors vous permettre d’avoir tort, puisque cela signifie mourir. Cet enjeu a engendré des guerres et d’innombrables ruptures.

​Lorsque vous vous serez désidentifié de votre mental, avoir tort ou raison n’aura aucun impact sur le sens que vous avez de votre identité. Et le besoin si fortement compulsif et si profondément inconscient d’avoir raison, qui est une forme de violence, ne sera plus là. Vous pourrez énoncer clairement et fermement la façon dont vous vous sentez ou ce que vous pensez, mais sans agressivité ni en étant sur la défensive. Le sens de votre identité proviendra alors d’un espace intérieur plus profond et plus vrai que le mental. Prenez garde à toute manifestation de défensive chez vous. Que défendez-vous alors ? Une identité illusoire, une représentation mentale, une entité fictive ? En conscientisant ce scénario, en en étant le témoin, vous vous désidentifierez de lui. À la lumière de votre conscience, le scénario inconscient disparaîtra alors rapidement. Ce sera la fin des querelles et des jeux de pouvoir, si corrosifs pour les relations. Le pouvoir sur les autres, c’est de la faiblesse déguisée en force. Le véritable pouvoir est à l’intérieur et il est déjà vôtre. »

Quelques techniques de méditation 
qui aident à faire face aux peurs
 :

Les techniques de méditation peuvent nous aider à nous libérer des peurs psychologiques car toutes les techniques de méditation aident fondamentalement à détruire le faux, l’illusion. Or les peurs psychologiques sont une forme d’illusion, ce sont des pensées et des émotions créées par notre mental.

- La technique de la respiration de Robert Piper pour réduire la peur.

Régulièrement, méditez simplement et pratiquez la respiration abdominale :

1. Placez votre attention dans votre abdomen
2. Placez vos deux mains sur votre abdomen
3. À l’inspiration, laissez tout votre corps s’ouvrir
4. À l’expiration, refermez tout votre corps, laissez-le se replier sur lui-même
5. Respirez toujours par le nez
6. Faites de chaque mouvement respiratoire un massage des organes internes
7. Vous devez avoir l’impression que votre ventre se remplit d’eau

Pratiquez ainsi plusieurs fois et vous pourrez apprendre à sentir l’énergie circuler en vous et stimuler le centre d’énergie de l’estomac. À terme, vous apprendrez à reconnaître celle de la peur pour la canaliser et en faire une force plutôt qu’un poids. C’est un travail long mais toujours payant. Apprenez à être plus fort face à la peur et vous pourrez l’être face à la vie plus généralement, pour que la peur ne soit plus qu’un signal supplémentaire que vous touchez à vos limites. Libre à vous alors de les dépasser ou de les respecter, mais vous aurez au moins pu le choisir.

- La méditation Vipassana ou assis en silence L’observation silencieuse et sans jugement permet de se détacher des peurs.

- La méditation Dynamique d’Osho
L’étape de respiration chaotique et celle du lâcher prise suppriment certains blocages et libèrent notre énergie corporelle. Idéal pour retrouver un espace de témoin et de pleine conscience.

tollé

Petite conclusion :

Rappelez-vous comme le dit Osho dans la citation qui suit que le courage ne signifie pas une absence de peur. 
« Le courage signifie aller dans l’inconnu en dépit de toutes ses peurs. Et la peur disparaît quand le courage augmente. C’est l’ultime expérience du courage. L’absence de peur est le parfum d’un courage qui est devenu absolu. Mais au début il n’y a pas de grande différence entre le couard et la personne courageuse. La seule différence c’est que le couard écoute ses peurs et les suit tandis que la personne courageuse les met de côté et continue ».

SOURCE http://www.meditationfrance.com

Publié dans:MEDITATION, PEUR |on 8 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Méditer sur votre système énergétique

 

mentalLa meilleure façon d’apprendre à utiliser votre système énergétique consiste à pratiquer. Vous pouvez réaliser cette méditation guidée en la lisant d’abord, puis en l’essayant soit en l’enregistrant pour l’écouter ensuite, soit en demandant à quelqu’un de vous la lire.

 A – Installez-vous confortablement. Les pieds à plat sur le sol, commencez à respirer profondément. Concentrez-vous d’abord sur l’inspiration, en imaginant une douce lumière dorée entrer dans votre corps à chaque inspiration. Voyez ou ressentez ce cercle de lumière autour de votre poitrine s’ouvrir et se développer.

B – A chaque nouvelle inspiration, cette lumière se répand plus loin dans votre corps, enveloppe d’abord le cou, les épaules, puis circule dans les bras et les mains. La lumière traverse vos mains et emporte ave elle toutes les énergies dont vous souhaitez vous débarrasser. La lumière continue à se répandre vers le haut, traverse votre tête et en ressort. Là aussi, la lumière vous dégage de toute énergie dont vous n’avez plus besoin, fait surgir votre conscience de vous-même, votre vision intérieure, votre propre vérité et lumière.

C – La lumière commence alors à descendre, par pulsations, se développant, s’ouvrant et se dirigeant vers le plexus solaire, l’abdomen, pour arriver dans la région des hanches. Elle se sépare en deux faisceaux pour parcourir les jambes puis se rassembler aux pieds. Elle continue vers le bas, trouve une voie, un canal dans le sol. Là, dessous, vous découvrez une partie de vous-même qui vous attend, un centre énergétique ouvert à cette énergie. La lumière y entre, puis le traverse en emportant toutes les substances dont vous n’avez plus besoin pour les transférer dans le sol afin qu’elles y soient transformées. Vous portez votre attention sur cette partie de vous dans le sol et découvrez que celle-ci commence à respirer au même rythme que vos poumons. Inspirez, expirez. Inspirez, expirez. Vous remarquez que les expirations au-dessus et en dessous retirent maintenant toutes les énergies, les émotions, les pensées, les couleurs, les expériences qui ne vous servent plus. Vos respirations supérieure et inférieures sont accordées sur le même rythme.

D – Vous êtes maintenant ancré. Vous ressentez votre corps dans son entier. Vous êtes en sécurité. Vous êtes maintenant capable de déplacer votre conscience et de l’amener dans votre centre. Permettez-vous de trouver votre centre, cette partie de vous où vous serez le plus confortable. Restez là un moment. Ressentez la chaleur, les couleurs, les sentiments et la connaissance de vous-même qui s’y trouvent. Apportez un peu de lumière dans cet aspect de vous-même. Laissez-le se répandre, permettez-vous de fusionner avec elle.

E – En devenant de plus en plus confortable à l’intérieur de vous, vous prenez conscience de l’aura, les couches énergétiques qui vous entourent. Portez votre attention vers l’extérieur et demandez à voir toute décoloration, marque, couleur ou ombre qui indiquerait un trou ou un blocage. Si vous voyez quelque chose, demandez quelle couleur ou nuance pourrait réparer votre aura. Vous pouvez aussi demander à votre moi intérieur ou à un guide extérieur de vous dire si une partie de votre aura a besoin de soins. Le cas échéant, demandez de l’aide pour la réparer. Vous pouvez aussi vous permettre de simplement étirer votre énergie pour que celle-ci pénètre votre aura, en y apportant la sensation de lumière que vous avez répandue dans votre corps. Laissez cette lumière remplir les trous. Laissez-la expulser toutes les énergies ou les personnes dont vous ne voulez pas. Laissez-la vous réchauffer et vous protéger. Quand vous vous sentirez en sécurité, ramenez votre attention vers votre centre.

F – Une fois de nouveau centré, imaginez un commutateur, celui qui contrôle vos centres énergétiques. Ouvrez-le. Vous réveillez alors vos capacités de voir, d’entendre ou de savoir ce que vous devez comprendre. Ouvert et protégé, vous pouvez maintenant accéder à l’information.

G – Maintenant, ne vous préoccupez plus que de votre centre. Demandez à votre moi intérieur quelle conscience vous aiderait à rester centré plus souvent dans votre vie quotidienne. Accordez-vous une minute pour voir, entendre, sentir ou percevoir une réponse. Prenez le temps de suivre les directives qu’il vous donne.

H – Le moment est venu de fermer. Vous resterez ancré et centré tout au long du processus et après avoir retrouvé toute votre conscience. Examinez votre aura de nouveau. S’y trouve-t-il de nouveaux trous, blocages ou problèmes auparavant invisibles et qu’il faut réparer ? Soignez tout ce qui peut vous empêcher de vivre pleinement. Une fois de plus, imaginez votre commutateur central, mais cette fois sous forme de rhéostat. Ajustez-le vers le haut ou vers le bas, suivant l’intensité qui paraît la plus sûre. Ramenez votre attention à votre respiration en ressentant les inspirations et les expirations qui continuent à circuler dans votre corps et tout autour. En ressentant vos mains, vos pieds, votre tête, votre cœur, laissez la respiration vous ramener à la pleine conscience de vous-même.

LIVREQuand vous serez prêt, ouvrez les yeux.

Cette méditation est extraite du livre de Cyndi Dale La Bible de la guérison par les chakras Activez le pouvoir transformateur de vos centres d’énergie aux éditions ADA Vous pouvez acheter ce livre en ligne sur Amazon d’un clic sur http://www.amazon.fr/gp/product/2896672370?ie=UTF8&tag=aquarienne-21&linkCode=xm2&camp=1642&creativeASIN=2896672370 .

Publié dans:ENERGIES, MEDITATION |on 26 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

LES MICROTUNNELS DE COMMUNICATION – comment ça se passe

ARCTURIENS

Je parlerai cette fois des microtunnels de communication à l’usage des humains. Quand un humain est prêt et disposé à établir un contact, c’est par l’un de ces microtunnels que ce contact a lieu dans la plupart des cas. Ces microtunnels relient les corps hautement dimensionnels, particulièrement le corps quinquadimensionnel de l’humain, à celui de l’Arcturien ou au vaisseau arcturien par lequel le contact est établi.

Je désire aborder ici deux aspects concernant ces microtunnels :

-      la zone corporelle et le champ énergétique où ces microtunnels permettent le contact.

-      le niveau d’activité corps/esprit requis pour un contact conscient.

D’abord le premier aspect. Le contact entre un humain et un Arcturien se limite habituellement à un changement de perception chez l’humain. Il serait très inhabituel et improbable qu’un être humain rencontre un Arcturien dans la troisième dimension car il nous faut employer une énorme quantité d’énergie pour changer de dimension. Il est donc plus opportun et plus efficace d’adapter le complexe corps / esprit de l’humain afin d ‘établir un microtunnel de communication. Les Arcturiens sont des êtres pratiques qui n’aiment pas gaspiller l’énergie ni les ressources.

Quand un microtunnel de communication est établi, il modifie l’état cérébral et l’activité physiologique de l’humain. Dans votre langage scientifique, on parlerait d’une augmentation de l’activité alpha, mais celle-ci n’est que l’un des nombreux états qui se produisent durant ces communications. Le cerveau humain est très complexe et de multiples fréquences y ont lieu simultanément. Il serait simpliste et inexact d’affirmer que les états de conscience supérieurs sont liés à de plus hautes fréquences cérébrales. Cela démontrerait une grossière méconnaissance de la physiologie et du potentiel humain.

Quand un microtunnel est établi entre un humain et un Arcturien ou un vaisseau arcturien, la perception de l’humain change spontanément. Elle devient fluide. L’individu est alors conscient d’au moins deux réalités à la fois, soit la réalité humaine et la réalité hautement dimensionnelle où a lieu l’interaction avec l’Arcturien. En de très rares cas, l’individu perd contact avec sa réalité dimensionnelle. Le monde semble disparaître et la réalité arcturienne devient son seul point de focalisation.

C’est dans de tels moments que l’humain peut conclure qu’il a été amené dans un vaisseau arcturien, mais ce n’est pas le cas. C’est simplement que son cerveau a été dépassé par la multidimensionnalité de la rencontre et qu’il a cessé de percevoir la réalité tridimensionnelle.

Pour l’individu, cela signifie que son cerveau et son esprit ne reçoivent plus l’apport de ses cinq sens. Il reçoit uniquement l’apport de ce qui se passe dans la dimension où la rencontre a lieu. Dans certains cas, un Arcturien établir un microtunnel afin de communiquer avec un humain en particulier, et parfois c’est l’inverse. Ces microtunnels sont des voies à double sens. Il est possible de prendre contact avec un Arcturien ou avec un aspect de la réalité arcturienne par un changement conscient du cerveau et de l’esprit.

Ces microtunnels traversent l’hyperespace et se connectent à votre champ énergétique, que vos anciennes traditions appellent l’aura, mais plus spécifiquement à l’un ou à plusieurs de vos chakras. La plupart des humains qui prennent contact avec des Arcturiens le font par leur troisième œil ou par le chakra couronne. Le microtunnel entre dans l’un ou plusieurs des chakras et affecte l’énergie subtile générée par vos vortex (vos chakras).

Quand se produit ce changement dans le corps énergétique subtil, il s’ensuit un même changement dans le cerveau et l’esprit, qui sont contraints de s’adapter. Ce changement dans le corps énergétique subtil crée une augmentation de l’activité alpha, un état de conscience où le corps est détendu.

Lorsque s’accroît l’influence du microtunnel dans la zone de chakras, il y a des pointes de haute fréquence cérébrale non seulement gamma, mais au-delà, jusqu’au plus haut seuil d’activité cérébrale (plus de 120 hertz).

Quand un individu s’imagine qu’il a été emmené à bord d’un vaisseau arcturien, c’est que le microtunnel s’est connecté interdimensionnellement au chakra du nombril de l’individu, ce qui fait entrer en résonance tout le corps énergétique subtil avec la réalité vibratoire du vaisseau. Lorsque cela survient, l’humain vit deux expériences parallèles ; il est à la fois dans son corps et dans le vaisseau. A un certain point de la communication, il peut avoir l’impression de se trouver uniquement dans le vaisseau, la conscience ayant quitté l’apport du corps physique pour celui du corps hautement dimensionnel, lequel est dans le vaisseau. Dans cet état, l’individu peut recevoir beaucoup d’informations et acquérir d’énormes connaissances en très peu de temps puisque le principal moyen de communication est la télépathie holographique et non les mots.

Ainsi, un individu peut se sentir dans un vaisseau pendant quelques instants seulement selon le temps de la réalité tridimensionnelle, mais d’immenses quantités d’informations peuvent se télécharge dans la réalité hautement dimensionnelle du vaisseau arcturien.

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Publié dans:MEDITATION, MULTIDIMENSIONNALITE, SOCIETE |on 19 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Méditation d’ouverture : Le pilier de Lumière

 

OUVERTURE

Assis les pieds posés à plat au plancher, laissez-vous porter et soutenir par le fauteuil. Sentez l’espace où vous êtes et où se trouve votre corps… maintenant, frottez-vous les mains et commencez à attirer l’énergie à partir du cœur de la Terre.

Tirez—la du centre même de la planète, par la plante de vos pieds et laissez-la s’élever dans tout le corps… à travers vos jambes … à travers votre torse…   dans votre cou … et dans la cavité de votre crâne. Laissez l’énergie appuyer sur la paroi intérieure de votre crâne.

Tout en continuant de frotter vos mains, vous remarquerez peut-être que l’énergie a circulé dans vos bras et vos mains. Présentement, vos mains devraient être chaudes, utilisez-les pour dégager votre aura – le champ d’énergie qui entoure votre corps. Balayez physiquement votre corps, le dégageant de toute vibration qui soit sur vous ou autour de vous et qui n’est pas à vous. Envoyez-la dans la Terre, qui peut l’absorber et la transmuter. Puis, lorsque vous avez fini, posez vos mains, paumes vers le haut, sur vos genoux ou sur les accoudoirs du fauteuil.

A présent, laissez-vous prendre conscience de la source infiniment puissante et aimante de Lumière qui est toujours là, à environ quarante-cinq centimètres au-dessus de votre tête… A mesure que vous prenez conscience de la Lumière celle-ci s’active et se déverse en pluie sur vous – devant, derrière et des deux côtés. La Lumière dégage tout ce qui, sur vous ou autour de vous, interfère avec votre capacité de ressentir votre propre bonté.

A mesure que la Lumière circule de la tête aux pieds, elle s’accumule sous vos pieds et commence à se répandre. Elle se met à vous fournir une plate-forme de Lumière qui vous maintient à cet endroit en ce moment. Elle ne vous retient pas les pieds, mais elle les tient et les soutient.

Puis, la Lumière commence à remplir votre champ énergétique. C’est un espace ovoïde qui s’étend tout autour de vous, à environ quarante-cinq centimètres dans chaque direction : devant, derrière et des deux côtés. La Lumière commence à remplir cet espace…. Jusqu’à vos chevilles… vos genoux… vos hanches… jusqu’à vos épaules et au-dessus du sommet de votre tête, et vous êtes maintenant assis à l’intérieur d’un pilier de Lumière.

Prenez un moment, à présent, pour laisser la Lumière faire son travail sur vous. D’abord, de par son magnétisme naturel, la Lumière vous enlève tout ce qui, de l’intérieur, ne vous aide pas en ce moment ; douleur physique, stress ou détresse ; turbulence émotionnelle, inquiétude ou chaos ; et de votre esprit, elle enlève toute pensée qui pourrait vous effrayer ou vous perturber. La Lumière peut vous enlever tout cela : tout ce qui est en vous et qui interfère avec votre expérience immuable de paix intérieure. Vous n’avez pas à lui dire quoi faire : la Lumière est une intelligence infinie qui connaît précisément vos besoins dans l’instant. Vous n’avez qu’à la laisser faire son travail…

Et alors que la Lumière vous enlève tout cela de par sa nature magnétique, en même temps, de par sa nature rayonnante, elle s’irradie en vous. Et tout comme elle s’irradie en vous de chaque angle possible – de l’avant, du haut, d’en-dessous – et qu’elle traverse la frontière de votre peau, la Lumière devient exactement ce qu’il vous fallait. S’il vous faut du courage, la Lumière en devient. Si vous avez besoin de réconfort, la Lumière en devint. Laissez-vous observer la Lumière à mesure qu’elle devient ce dont vous avez besoin et qu’elle répond au besoin du moment, quel qu’il soit. Prenez quelques instants pour la laissez agir.

Vous devriez maintenant vous trouver dans un état d’équilibre raisonnable et prêt à avancer. Ramenez votre attention à cet instant, puis continuez de lire.

Proposée par Linda Howe et retranscrit par Francesca du blog : http://channelconscience.unblog.fr/

Les Porteurs de Lumière

porteur-de-lumic3a8re

 

« Les Porteurs de Lumière
brandissent les Flambeaux
qui éclairent le chemin de ceux qui
veulent accéder à plus d’Amour, de Joie
de Beauté et de Vérité.

Les Porteurs de Lumière sont des
Phares au milieu de la tempête.
Des Centres Radiants de Lumière.
Des Etincelles de l’Amour Divin.
Des Rocs sur lesquels
l’on peut s’appuyer.
Des Soleils qui réchauffent
et énergétisent.
Des Guerrers qui élèvent l’Etendard
de la victoire de l’Âme sur l’ego. »

http://www.dailymotion.com/video/xpfj1j

 

Une vidéo pour vous faire découvrir « Porteurs de Lumière – La Voie du Coeur », un Livre Lumineux au travers duquel Alain Brêthes, sème (s’aime) des « Pensées Semences » inspirantes pour toutes et tous les Porteurs de Lumière que nous sommes.

Joyeuse et Lumineuse méditation !

Pour rejoindre « LA VIE DEVANT SOI » :  http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:MEDITATION, VIDEOS à voir |on 13 juillet, 2015 |Pas de commentaires »

SEMER NOS BENEDICTIONS

Bouddha Shakyamouni

Voici une superbe vidéo qui nous rappelle les mille et une façons dont nous disposons pour semer nos bénédictions comme des graines d’Amour et de Lumière. Lorsque toutes ces graines seront à maturité, elles éclateront en feux d’artifices pour fêter l’entrée dans le nouveau paradigme. N’est-ce pas un programme plus réjouissant que celui qui vous est servi chaque jour au journal télévisé ?

Image de prévisualisation YouTube

Le  pouvoir de la bénédiction

Juste avant que Thomas Edison ne meure, on lui avait demandé :
« Qu’est-ce que l’électricité ? »
Il avait alors répondu : « Je ne le sais pas. Elle est, servez-vous-en ! »
Il en est de même de la bénédiction : ça marche, qu’importe le pourquoi !
Mais que veut dire le mot Bénir ?
Pourquoi bénir ?
Quoi bénir ?
Tout d’abord, le verbe Bénir signifie « dire du bien, vouloir le bien,
voir le bien, penser le bien ou souhaiter le bien. »
C’est envelopper de lumière une situation ou un individu.
Il n’a donc pas l’unique connotation spirituelle connue.
Quant au verbe Harmoniser, il veut simplement dire « rendre harmonieux ».

Voici quelques-uns de ses bienfaits :


— La bénédiction nous enlève tout le stress, tout le poids d’une situation.
Nous n’avons plus à penser aux solutions, à chercher comment résoudre une situation à tenter de trouver l’issue ou la solution. C’est comme si nous pouvions délier de l’intérieur toutes situations non harmonieuses pour établir l’harmonie totale et parfaite.

— La bénédiction génère en nous une grande paix, une force tranquille et une formidable énergie.
— La bénédiction vient à bout de toutes les résistances, elle anéantit les obstacles qui se dressent sur notre chemin et nous permet de changer le cours des choses dans l’harmonie.

— La bénédiction multiplie les choses positives dans nos vies et nous permet de nous doter d’une plus grande solidité intérieure.
— La bénédiction nous permet d’aider quelqu’un à distance, de pacifier les autres et de voir se produire l’impossible.

Dans quels domaines l’appliquer ?
Sur les plans spirituel, mental, personnel, physique, professionnel, financier, matériel, relationnel, amoureux, familial, etc.

Comment et quoi bénir ?
Il s’agit tout simplement de répéter cette phrase : « Je bénis et j’harmonise » et de rajouter le sujet ou l’objet que vous voulez bénir.

Bref, nous pouvons tout bénir, sans exception :
les personnes, les objets, les situations et ce, où que nous soyons.
C’est un outil extraordinaire qui peut transformer toutes les facettes de notre vie.

Un texte de Madeleen Dubois auteure du livre Le pouvoir de la bénédiction

De La pomme à la Conscience

La pomme est un des fruits les plus répandus sur terre.

« Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours », dit un vieux dicton.

pommesLes médecins de l’époque moderne sont d’accord pour dire que la pomme est un aliment important. La peau d’une pomme contient 4gr de fibres alimentaires.

Dans la pomme, on trouve en quantités variables des minéraux comme le potassium, le calcium, le phosphore, le magnésium et le sélénium. Elle contient aussi de petites quantités de fer, de manganèse, de cuivre et de zinc.

Une pomme contient des vitamines A, C et E, et de l’acide folique, nutriment important pendant la grossesse. Quand on mange une pomme, on renforce les gencives sans qu’on en ait conscience. Les différentes couleurs de pomme sont agréables, comme leur parfum. Combien d’artistes ont pris la pomme comme sujet, en raison de sa beauté irrésistible ! Elle laisse un goût agréable sur la langue et dans la bouche. De nombreux plats seraient sévèrement désavantagés sans la pomme. Sa taille est idéale pour qu’on la prenne dans la main, et sa chair est succulente quand on la mord.

Les différentes variétés de pomme donnent l’impression de vivre des expériences nouvelles, tout en restant dans le cadre de nos habitudes. Les pommes sont des sources de nutriments attirantes et importantes aussi pour les animaux. Il y a beaucoup à dire à propos de la pomme et de son importance pour la vie humaine et animale, et sur la façon dont elle est une très bonne source de nutriments qui correspondent à nos besoins et comblent notre goût et notre plaisir.

À partir de ces informations, la perspective positiviste regarde la pomme elle-même, ses attributs, sa valeur nutritionnelle, ses propriétés matérielles, ainsi que les fonctions physiques de l’être humain et ses besoins en nutriments naturellement présents dans la pomme.

Ces informations physiques, quoique précieuses, sont incomplètes pour comprendre la corrélation parfaite entre non seulement les besoins de l’être humain, mais aussi notre sens du goût, et la pomme, comme nous l’avons brièvement résumé plus haut. Cependant, par inférence qualitative, nous pouvons conclure que la pomme est un cadeau non seulement à l’être humain mais à la plupart des créatures vivantes, un peu comme la chemise était envoyée comme cadeau dans l’exemple précédent.

Cette conclusion n’est pas en contradiction avec les informations physiques connues, mais incomplètes. Bien que l’expéditeur du cadeau soit inconnu, nous pouvons inférer qu’un tel Être existe et que cet Être connaît parfaitement l’être humain et a le pouvoir de fabriquer et d’envoyer ce cadeau par l’intermédiaire des arbres. Il se peut que cet Être aime les êtres humains et les autres êtres qui profitent de la pomme, et il aime leur faire plaisir. Pourtant, sans référence aux sentiments d’amour, de réjouissance et de plaisir, il serait impossible de tirer de telles conclusions. 

Publié dans:CO-CREATION, MEDITATION |on 28 juin, 2015 |Pas de commentaires »

Que ton aliment soit ta seule médecine

Hippocrate le disait déjà :
« Que ton aliment soit ta seule médecine » !

Image de prévisualisation YouTube

 

Le printemps arrive,  les couvertures des magazines fleurissent de régimes miracles  et de gros titres aux promesses alléchantes  pour perdre du poids facilement et rapidement.
 
Pertes de poids faciles et régimes miracles
Chacun y va de sa recette, avec pour seul objectif vous faire maigrir. En regardant d’un peu plus près, chaque programme même s’il se présente de façon différente, repose sur l’éternel triptyque : diminuer ou modifier les apports alimentaires, bouger plus pour brûler les calories, faciliter le drainage avec des compléments alimentaires ou/et des massages avec des produits spécifiques.
 

7maiphoto731939l

Au-delà des critères de poids et de l’image, la santé
Mettre l’accent uniquement sur l’apparence extérieure, en faisant résonner l’urgence parce que  l’heure ultime de se mettre en maillot de bains approche,  fini par faire oublier les éventuelles conséquences des pertes de poids rapides. Certains régimes déséquilibrés peuvent complètement dérégler l’organisme, et, à ce sujet beaucoup connaissent la sensation quasi permanente de fatigue et l’effet yoyo.Tout déséquilibre entre quantité d’aliments et nécessités du corps, a des conséquences sur l’organisme, mais aussi sur le mental et l’émotionnel. Même un régime équilibré peut générer des déceptions,  une déstabilisation, voire de la déprime. Maigrir, pourquoi ? Quel est mon poids d’équilibre physiologique ? Quels sont les éventuels bénéfices secondaires de cet excès de poids ?…
 
La qualité des aliments interfère sur la santé
Puisque notre corps physique transforme les aliments en énergie, pour stabiliser son poids et être en pleine santé, d’autres facteurs que le quota de calories sont à prendre en considération, telles que les émotions qui peuvent avoir un impact important sur la transmutation des aliments.  Mais en toute logique et simplicité, lorsque nous pensons en termes d’énergie vitale et de santé, la première chose à  laquelle nous devrions nous intéresser, n’est-elle pas la qualité des aliments que nous ingérons ? Ces aliments sont de l’énergie concentrée, ce qui fait prendre conscience que l’acte de s’alimenter n’est pas anodin pour nos conditions de vie et de survie.
 
Hygiène alimentaire et  santé vibrante
Plutôt qu’un xième régime pré-estival annuel accompagné d’effets nuisibles et se soldant souvent par un échec,  je vous encourage à faire des choix alimentaires plus simples, plus naturels et plus judicieux et à adopter une hygiène alimentaire qui favorisera votre amincissement tout en  favorisant un mieux-être et une santé vibrante d’énergie.
 
Choisir de modifier progressivement ses habitudes alimentaires

Cette vidéo de Régis Fagot, consultant en gestion du stress, démontre que choisir d’adopter une nourriture plus saine, est moins onéreux et pas plus chronophage que d’utiliser l’alimentation industrielle. Contrairement à beaucoup d’idées reçues…

 

CITATIONS

«…une sobriété libératrice, joyeuse et volontairement consentie,
pour redonner au monde légèreté et saveur »
– Pierre Rabhi -

« La majorité des gens ignorent gaiement les effets éventuellement désastreux
que peut avoir leur nourriture parce qu’il n’y a pas d’effets immédiats »
– Howard Strauss -

« L’homme sage est celui qui va bien de l’intestin »
– Bouddha -

Publié dans:MEDITATION, NATURE, VIDEOS à voir |on 25 juin, 2015 |Pas de commentaires »

Méditation d’enracinement

 

ancrage-énergétique« Cette méditation nous aide à nous enraciner dans un pilier énergétique de Lumière qui nous porte avec amour et à mesure que nous avançons dans notre travail. Veuillez donc vous trouver un fauteuil confortable dans une pièce silencieuse. Asseyez-vous carrément, le dos droit et les pieds au plancher. Puis lisez au complet la méditation suivante à un rythme qui vous convient.

Assis les pieds posés à plat au plancher, laissez-vous porter et soutenir par le fauteuil. Sentez l’espace où vous êtes et où se trouve votre corps … Maintenant, frottez-vous les mains et commencez à attirer l’énergie à partir du cœur de la terre. Tirez-la du centre même de la planète par la plante de vos pieds et laissez-là s’élever dans tout le corps… à travers vos jambes… à travers votre torse… dans votre cou… et dans la cavité de votre crâne.  Laissez l’énergie appuyer sur la paroi intérieure de votre crâne.

Tout en continuant de frotter vos mains, vous remarquerez peut-être que l’énergie a circulé dans vos bras et vos mains. Présentement, vos mains devraient être chaudes. Utilisez-les pour dégager votre aura (le champ d’énergie qui entoure votre corps). Balayez physiquement votre corps, le dégageant de toute vibration qui soit sur vous ou autour de vous et qui n’est pas à vous. Envoyez-la dans la terre, qui peut l’absorber et la transmuter. Puis, lorsque vous avez fini, posez vos mains, paumes vers le haut, sur vos genoux ou sur les accoudoirs du fauteuil.

A présent, laissez-vous prendre conscience de la source infiniment puissante et aimante de Lumière qui est toujours là, à environ 45 centimètres au-dessus de votre tête… A mesure que vous prenez conscience de la Lumière, celle-ci s’active et se déverse en pluie sur vous (devant, derrière et des 2 côtés.) La Lumière dégage tout ce qui sur vous ou autour de vous, interfère avec votre capacité de ressentir votre propre bonté.

A mesure que la Lumière circule de la tête aux pieds, elle s’accumule sous vos pieds et commence à se répandre. Elle se met à vous fournir une plate-forme de Lumière qui vous maintient à cet endroit, en ce moment. Elle ne vous retient pas les pieds, mais elle les tient et les soutient.

Puis, la Lumière commence à remplir votre champ énergétique. C’est une espace ovoïde qui s’étend tout autour de vous, à environ 45 cm dans chaque direction : devant, derrière et des 2 côtés. La Lumière commence à remplir cet espace… jusqu’à vos chevilles… vos genoux… vos hanches… jusqu’à vos épaules et au-dessus du sommet de votre tête, et vous êtes maintenant assis à l’intérieur d’un pilier de Lumière. Prenez un moment, à présent, pour laisser la Lumière faire son chemin sur vous. D’abord, de par son magnétisme naturel, la Lumière vous enlève tout ce qui, de l’intérieur ne vous aide pas en ce moment : douleurs physiques, stress ou détresse ; turbulences émotionnelles, inquiétudes ou chaos ; et de votre esprit, elle enlève toute pensée qui pourrait vous effrayer ou vous perturber. La Lumière peut vous enlever tout cela : tout ce qui est en vous et qui interfère avec votre expérience immuable de paix intérieure. Vous n’avez pas à lui dire quoi faire : la Lumière est une intelligence infinie qui connaît précisément vos besoins dans l’instant. Vous n’avez qu’à la laisser faire son travail…

Et alors que la Lumière vous enlève tout cela de par sa nature magnétique, en même temps, de par sa nature rayonnante, elle s’irradie en vous. Et tout comme elle s’irradie en vous de chaque angle possible (de l’avant, du haut, d’en-dessous) et qu’elle traverse la frontière de votre peau, la Lumière devient exactement ce qu’il vous fallait. S’il vous faut du courage, la Lumière en devient. Si vous avez besoin de réconfort, la Lumière en devient. Laissez-vous observer la Lumière à mesure qu’elle devient ce dont vous avez besoin et qu’elle répond au besoin du moment, quel qu’il soit. Prenez quelques instants pour la laisser agir …

Vous devriez maintenant vous trouver dans un état d’équilibre raisonnable et prêt à avancer. Ramenez votre attention à cet instant, puis continuez de lire »

Cette méditation est extraite du livre de Linda Howe aux éditions Ariane : Comment lire les Dossiers Akashiques – Accéder aux archives de l’âme et à son parcours.

Un maître éveillé raconte

 

images (5)On raconte qu’un maître éveillé zen était assis en méditation à côté d’une rivière, c’était le soir, il savourait le bruit de l’eau et celui du vent dans les arbres… Un homme s’approcha et lui demanda : « Pouvez-vous me dire en un seul mot en quoi consiste l’essence de votre religion ? »

Le maître resta silencieux, absolument silencieux, comme si il n’avait pas entendu la question. L’homme demanda : « êtes-vous sourd ou quoi ? ».

Le maître répondit, « j’ai entendu votre question, et j’y ai répondu. Le silence est la réponse. Ma réponse est dans ce moment de silence ».

L’homme dit : « je ne comprends pas cette étrange réponse, pouvez-vous être plus explicite ? »

Le maître zen décida alors d’écrire sur le sable avec son doigt le mot « méditation » en petites lettres.

L’homme dit, « je peux au moins lire quelque chose maintenant, c’est déjà un peu mieux. Je peux au moins réfléchir sur le sens de ce mot. Mais, pourriez vous être encore un peu plus clair ? »

Le maître écrivit de nouveau « MEDITATION »,mais en plus gros caractères. L’homme commença alors à se sentir embarrassé, offensé et en colère. Il dit, « je ne comprends pas, vous écrivez de nouveau méditation ? Ne pouvez-vous pas être plus précis ?

Et le maître écrivit une nouvelle fois en lettres capitales, « MEDITATION. »

L’homme s’exclama alors : « Mais, vous êtes fou ! »

Le maître répondit, « Je me suis déjà bien éloigné de la vérité. La première réponse était la réponse juste, la seconde l’était déjà un peu moins, la troisième était encore plus fausse et la quatrième réponse est vraiment fausse ! » – car lorsque vous écrivez MEDITATION en lettres capitales, vous faites de la méditation votre nouveau Dieu.

C’est la raison pour laquelle, le mot Dieu est toujours écrit avec la lettre capitale D. Quand vous souhaitez idéaliser quelque chose, le mettre sur un piédestal, vous l’écrivez en lettres capitales.

Le maître ajouta : « J’ai déjà commis une erreur. » Il effaça tous les mots inscrits sur le sable puis il dit, « S’il vous plaît, écoutez ma première réponse – c’est à ce moment là seulement que je fus dans le vrai ! »

Histoire zen

Publié dans:MAITRISE, MEDITATION |on 7 juin, 2015 |Pas de commentaires »

Pourquoi le ciel est-il loin maintenant ?

A Méditer : 

images (3)« Au commencement, le ciel était tout près de la Terre. Alors, en ce temps-là, les hommes n’avaient pas besoin de cultiver le sol, car chaque fois qu’ils avaient faim, ils se contentaient de couper un morceau du ciel, et ils le mangeaient. Ils le mangeaient sans jamais dire merci. Ils ne respectaient jamais ce que le ciel leur offrait. 

Un jour le ciel se fâcha car ils en coupaient souvent plus qu’ils ne pouvaient en manger et ils jetaient le reste sur le tas d’ordures. Or, le ciel, ne voulait pas être jeté sur le tas d’ordures et le ciel voulait être remercié pour tout ce qu’il donnait. Alors, il prévint les hommes : « si à venir, vous ne m’exprimez aucune considération et si vous ne prenez pas soin de moi, je me verrai obligé d’aller plus loin ! »… 

Pendant un certain temps, personne ne prêta attention à son avertissement. Mais un jour, une femme qui était vorace, coupa un énorme morceau du ciel. Elle en mangea, autant qu’elle put et fut incapable de terminer. Epouvantée, elle appela son mari, mais il ne put pas finir non plus. Ils appelèrent le village tout entier à leur secours, mais ils ne purent en venir à bout. 

Finalement, il leur fallut jeter sur le tas d’ordures ce qui restait.

Bien sûr, le ciel se mit en colère, et il s’éleva très haut, très haut au- dessus de la Terre, bien loin de l’atteinte des hommes. Les hommes étaient catastrophés. Ils n’avaient pas imaginé que le ciel mettrait à exécution sa menace. Cependant, au début, ils espéraient que le Ciel reviendrait sur sa décision. Ils ont attendu, mais le ciel ne changea pas d’avis. 

Alors, les hommes durent travailler pour vivre. Et depuis ce moment, leur vie changea et ne fut plus jamais la même ! »

Publié dans:MEDITATION |on 15 janvier, 2015 |1 Commentaire »

S’UNIR AVEC LA PRESENCE

 

la-reincarnation-en-questionsL’univers, les galaxies, ainsi que l’atmosphère terrestre sont composés d’une matrice définissant la circulation de l’énergie. Les humains ayant atteint l’union avec La Présence JE SUIS peuvent alors y circuler, que ce soit sur les plans plus physiques ou les plans plus subtils. C’est pourquoi nous affirmons la toute-puissance du JE SUIS, tant sur la Terre que dans l’espace subtil universel.

La puissante énergie de la vie de la Présence Je Suis permet à l’être de s’affranchir et de transcender les limites apparents, mais illusoires de l’incarnation. Elle porte une puissance individuelle pour que l’être éprouve une joie réelle à se manifester et à s’unir aux autres de manière complémentaire. Ainsi, à la source, l’être existant véritablement est le Je Suis ; l’autre, le personnage, est en soi un masque. Vous comprendrez alors que tant et aussi longtemps que vous serez séparé ou désuni de votre Je Suis, vous vivrez des déceptions, des désillusions, mais aussi des formes d’autodestruction.

L’être qui n’est pas en relation continue avec son Je Suis, son âme, présente une image vulnérable devant les différentes forces de la vie. Lorsque vous avez saisi cela, votre première véritable mission consiste à vibrer de plus en plus dans la PRESENCE JE SUIS, à ressentir sa puissance universelle et son orientation en vous. Voilà ce que chacun de vous est venu réaliser ici. Cela ne signifie pas que vous devez occulter vos blessures, nier vos responsabilités ou oublier la structure karmique que vous avez mise en place. Cela veut simplement dire reconnaître ce qu’il ya au plus profond de votre être – qui vous êtes réellement – ainsi que vos pouvoirs véritables.

La reconnaissance du Je Suis est aussi un éveil à la présence de l’Esprit en vous, lequel se manifeste par l’énergie de la conscience ; l’Esprit peut être représenté par un corps invisible juste au-dessus du chakra de la couronne, dans le corps mental supérieur.

Cette reconnaissance vous permettra de mieux rencontrer les turbulences du quotidien en vous donnant un sens, une orientation, un idéal pour des choix inspirants en ce qui a trait à votre création et à votre unification.

Jusqu’ici, nous avons abordé la constitution de l’humain en termes d’âme, d’esprit et de corps, ce qui renvoie aussi à la Présence Je Suis, au Soi Supérieur ou christique et à l’être incarné ou, encore, au Père, au Saint-Esprit et au Fils. Ainsi, l’étude des assises en vue de reconnaître et de déployer vos « pours » réels, tels qu’octroyés par le Je suis, vous permettra d’intensifier la trilogie énergétique, d’élever votre rythme vibratoire vers votre fréquence fondamentale, d’amplifier votre champ magnétique et de créer des intentions pures.

La méditation et la contemplation vous y guideront en favorisant des états d’expansion grâce auxquels vous serez mieux à même de ressentir la Présence Je Suis et la guidance de l’Esprit.

Extrait MANIFESTER SES POUVOIRS SPIRITUELS de Pierre Lessard aux Editions Ariane

Publié dans:DEVELOPPEMENT, MEDITATION |on 23 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

L’importance de la PAIX PROFONDE

 

images (5)Choisissez, pour un moment, de ne plus réfléchir. Reconnaissez qu’il n’y a plus à faire, qu’il n’y a qu’à vibrer, qu’à être, uni à la vie qui vous entoure. Peu à peu, du plus profond de votre être, vous ressentirez l’émergence d’une paix, une sensation à la fois de calme et de puissance. C’est paix de l’âme que vous retrouvez, que vous ressentez.

Abandonnez-vous à cette rencontre. Ne l’attendez pas de l’extérieur. Elle est autorisée, recréée et ressentie à l’intérieur de votre être.

Sans cet état de paix, vous aurez tendance à rechercher dans toutes les directions cette lumière qui est en vous, mais voilée par votre distraction. Lorsque cette paix profonde est ressentie, alors l’inspiration se présente aussi afin de guider vos pas vers l’expression la plus juste pour votre incarnation et votre manifestation.

Chères âmes, nous allons vous entretenir d’une rencontre de l’être avec lui-même, d’une retrouvaille avec sa vibration et sa puissance créatrice. Nous allons vous entretenir de guérison et de création. Obligatoirement, nous vous parlerons de paix, car lorsque l’être reconnaît et retrouve la conscience de ce qu’est un état de paix, et qu’il l’autorise en lui, alors il se guérit. Il se guérit de ce qui l’alourdit, de ce qui le voile, de ce qui le peine, de ce qui le fait souffrir, et il crée les assises les plus lumineuses pour se projeter dans un état de joie et dans l’amour.

Cette présence à vous-mêmes est essentielle pour que vous puissiez réellement être disponibles aux vibrations de vie autour de vous et œuvrer véritablement. Lorsque vous voulez créer, c’est à dire utiliser vos pouvoirs et vos qualités pour transformer votre environnement, cette présence à vous-même s’avère nécessaire. Sinon, qui est le créateur ? A partir de quoi va-t-il créer ? Vous risquez de piège de vous confondre avec votre personnalité extérieure.

…Chères Ames, les pouvoirs réels humains sont subtils. Leur expression secrète favorise l’union à soi et à toutes les formes de vie. L’humain est venu sur cette terre afin de participer à la création de cet univers. Il est important que vous transcendiez les croyances selon lesquelles il s’est incarné sur la Terre pour épurer ses aspects ombrageux, se libérer de ses charges karmiques ou se pardonner ses fautes. Bien qu’il puisse accomplir cela, tel n’est pas le dessein de son incarnation.

Un humain est d’abord et avant tout une âme, une expression pure de l’univers. Afin d’œuvrer dans les différentes dimensions de l’univers, celle-ci, à partir de l’Esprit Universel, a créé un « esprit ». Ainsi ce duo âme-esprit va se projeter sur divers plans de conscience, dont celui de la Terre. Pour faciliter votre compréhension, comparons les humains à un soleil ou à une étoile. Cette dernière est une énergie dans l’univers et une source de lumière qui irradie dans maintes directions ; les rayons de l’étoile sont multiples et se propagent dans l’univers. Chaque rayon est une expression d el a source lumineuse, de cette étoile, qui, elle-même est une expression de l’univers.

Ces rayons vont suivre des parcours énergétiques, des canaux et des couloirs de la matrice universelle. Certains de ces rayons circuleront de manière continue dans l’univers, et d’autres rencontreront des plans de conscience ; Imaginez que l’un de ces rayons soit dirigé vers la Terre. Ainsi pour permettre l’incarnation, un esprit sera créé et le duo âme-esprit fera en sorte que cette lumière puisse s’inscrire dans la matière.

Cette lumière, ou ce faisceau, s’inscrira dans un germe, dans une première cellule, dans un fœtus. Il y aura là une fusion de l’âme, de l’esprit et du corps, et un être en croissance se sera conscientisé. Déjà, vous pouvez saisir que d’autres rayons peuvent être projetés vers d’autres plans de conscience et manifester une autre création. Cela signifie aussi qu’n être peut avoir des vies parallèles ; alors que chacun de vous vit sur cette terre, associé à cette incarnation, une autre forme de vie dans un autre espace de la même dimension ou d ‘un autre dimension, peut s’avérer l’expression de la même âme.

Les pouvoirs de l’être qui servent son mouvement créateur – et celui-ci son union – s’inscrivent dans des bases sans lesquelles rient de significatif ne peut se déployer. L’assise la plus naturelle et la plus fondamentale est la paix intérieure ; la paix de l’homme est naturelle. Elle existe en lui et dans chacune de ses cellules, comme elle existe vibratoirement dans tous ses corps puisqu’elle est avant tout une paix de l’âme.

La paix peut être associée à un état qui prédomine lorsque l’être est dans la conscience et la sensation qu’il est UN avec toutes les formes de vie universelle. Lorsque nous invitons les hommes à vibrer dans des états de paix, nous proposons alors une paix avec eux-mêmes et avec leur environnement. Toutefois, les individus identifient souvent leur paix intérieure à la participation ou à a sensation de la paix autour d’eux. Il y a pourtant une nuance importante ici.

La paix profonde st la sensation et l’accueil de l’essence de l’être par l’être. Tant et aussi longtemps que ce dernier, consciemment o inconsciemment, ne nourrit pas la paix en lui pour qu’elle puisse s’approfondir et se manifester à chaque instant, il ne pourra pas vraiment retrouver, ressentir, comprendre et déployer ses pouvoirs subtils – les plus grandioses.

Ainsi, la paix de l’âme, nécessairement présent en chacun est la première assise des pouvoir créateur s de l’homme. Lorsque celui-ci est dans un espace de non-paix, il est séparé de lui-même. Et dans ce cas, il ne se sent pas en union avec ce qu’il est ni avec son environnement et les différentes formes de vie présentes. Il est véritablement séparé, et la séparation mène à la souffrance……

Extrait MANIFESTER SES POUVOIRS SPIRITUELS de Pierre Lessard aux Editions Ariane

Publié dans:MEDITATION |on 7 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

La Réincarnation et Vos Vies Antérieures Retrouvées

 

 Image de prévisualisation YouTube

http://youtu.be/aGMb8pw7hjE

 

Ce que je vous invite à faire, c’est de regarder cette vidéo et son texte en plein, voir 2 fois, tout en plongeant progressivement dans un état méditatif et de refaire ce processus intérieurs les yeux fermés à la rencontre de vos vies antérieures.

La Visualisation en Méditation Guidée

Peut être ne percevrez vous que des fragments au départ de vos incarnations, voir rien si vous commencez votre chemin vers l’éveil. Mais persévérez, car dans tous les cas, se plonger dans des états méditatifs entraine le bien être. La difficulté quelque fois est de visualiser le parcours comme décrit. La visualisation est la clé d’une bonne méditation guidée.

C’est à force de faire et refaire que l’on progresse dans notre aptitude à visualiser.

C’est je pense ( je ne peux le confirmer, mais c’est ce que je vie ) que plus vous vous perfectionnerez en visualisation, plus vos réceptions médiumniques, ici pour visualiser vos vies antérieurs, seront claires. L’un va avec l’autre.

1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3