Archive pour la catégorie 'MAYAS'

Le Véritable Message des Anciens Mayas

 

D'anciennes sculptures et autels Mayas découverts au GuatemalaLorsque le chaman maya Hunbatz Men me confia l’organisation d’un voyage en Pays Maya en 1995, je ne savais vers quelles aventures cela allait m’entraîner et encore moins que j’aurais pour mission de réhabiliter la mémoire des Anciens Mayas.Depuis la conquête de leur pays par les Espagnols il y a des siècles, la vérité sur cette civilisation d’amour et de sagesse nous a été occultée.

De plus en Europe, beaucoup confondent Mayas, Aztèques et même Incas. Les deux premiers ont bien peuplé le Mexique, mais dans des régions et à des dates différentes alors que les Incas vivent au Pérou. Cependant, ces ethnies ont un point commun : elles se réfèrent toutes à leur origine Atlante, Lémurienne et même en provenance des Étoiles. 

En Pays Maya, on raconte qu’avant la disparition de leur continent, les Sages Atlantes cherchèrent un moyen de préserver leurs connaissances. Ils les réunirent dans des artefacts nommés Crânes de Cristal et partirent en différentes régions du globe. 

Ainsi, Osiris et ceux qui avaient la connaissance de la Vie et de la Mort se réfugièrent en Égypte. Un autre Sage : Viracocha avec les Initiés aux techniques de transportation, arrivèrent au Pérou. Le grand Maître Itzamna, avec ses amis porteurs de la Sagesse, accostèrent au Yucatan. 

Je ne parlerai que de ceux-ci puisqu’ils m’ont choisie comme porte-parole et je me contenterai de rétablir quelques vérités. 
D’abord, les Mayas ont toujours été monothéistes, conscients de l’existence d’une Énergie Créatrice Père-Mère présente en tout, Énergie manifestée en toute vie que ce soit sur notre planète ou dans l’Univers. 

Cette Présence Divine à l’intérieur de toutes choses, de tous les règnes, les a conduits à un respect constant entre humains, mais aussi vis-à-vis de la Terre, des minéraux, des végétaux et des animaux sans oublier les êtres peuplant des autres planètes. 

Ce respect de la Divinité, de la Vie en tout, nous amène à rejeter formellement la possibilité pour les Mayas d’effectuer des sacrifices humains. Hélas ! maintenant encore, les instances officielles qui font visiter les sites mayas insistent sur ces prétendus sacrifices humains, ignorant totalement le symbolisme des fresques mayas, prenant les sculptures au premier degré sans comprendre qu’il s’agit de représentation du combat contre notre égo. Car les Mayas, au contraire de la plupart d’entre nous, savaient pourquoi ils étaient sur la Terre, connaissaient le but de leur incarnation. Ils étaient conscients que leur seul vrai travail était le polissage de leur diamant intérieur et étaient là pour parfaire leur Évolution. 

Et ne leur a t-on pas fait porter une soi-disant prophétie de fin du monde ? Vous qui me lisez n’y avez sans doute pas cru et nous avons tous la preuve qu’il y avait là encore manipulation pour nous entraîner vers la peur. 

Les grandes connaissances mathématiques, astrologiques des Mayas leur ont permis d’annoncer pour notre époque, un renouveau, un changement de conscience, un nouveau cycle. 

Et leur message véritable est là pour que chacun de nous travaille à ce renouveau en gérant nos pensées de façon positive, en rejetant la peur, en redonnant sa vraie place à la femme et à l’Énergie féminine, en retrouvant les vraies valeurs mayas d’amour, de respect, de sagesse. 

C’est dans ce but que les Anciens Mayas m’ont demandé d’écrire le livre « Conscience Maya » où dans un langage simple, chacun pourra se documenter, appliquer les préceptes mayas, retrouver leurs valeurs issues de la Nuit des Temps. C’est aussi dans ce but que j’accompagne chaque année un groupe en voyage initiatique en Pays Maya et que j’anime des conférences.

VOYAGE INITIATIQUE EN PAYS MAYA, MEXIQUE par Nicole Dhuin

Article paru dans la revue en ligne « Soleil-Levant »

Publié dans:MAYAS |on 6 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

Pourquoi du Catastrophisme durant notre ère

 

téléchargement (8)Si la fin du monde n’est pas pour demain, les prévisions quant à son arrivée ne datent pas non plus d’hier. L’apocalypse prédite de tous côtés pour le 21 décembre 2012 aurait été la 183e annoncée «depuis la chute de l’empire romain», selon l’historien Luc Mary. Sous la forme aussi bien d’une destruction totale de la planète que d’un passage de l’humanité à une ère nouvelle. Ce qui semble en tout cas distinguer cette fin du monde là des précédentes, c’est la multiplication des cataclysmes «Dans les chaos annoncés auparavant, on évoquait une seule catastrophe à la fois mais cette fois, on y a tout mis et on arrive à un incroyable gloubi-boulga», note Alain Cirou, directeur du magazine Ciel et Espace

A des phénomènes constatés – réchauffement de la planète, fonte de la calotte glaciaire, tsunamis – s’ajoutent des scénarios pourtant tous décrétés farfelus par les scientifiques: inversion des pôles terrestres, collision planétaire, engloutissement par un trou noir, alignement des planètes et on en passe. On pourra se demander à quoi riment toutes ces prévisions catastrophistes. Pour l’historien Jean-François

Mayer, spécialiste des développements religieux dans le monde contemporain et fondateur de l’Institut Religioscope à Fribourg, elles nous révèlent «le développement  dans notre environnement spirituel d’une nébuleuse d’imaginaires post-chrétiens», qu’il appelle «la religiosité parallèle» et qui s’est notamment cristallisée sous le terme de New Age. 

Lequel connote la croyance «qu’après plus de 2000 ans sous le signe astrologique des Poissons, notre planète entre dans le signe du Verseau » et connaître l’avènement d’une «civilisation caractérisée par des sentiments de paix et une relation plus équilibrée avec la nature.» Un avènement parfois «aux accents millénaristes, parfois catastrophistes, plusieurs interprétations n’excluant pas la possibilité de bouleversements accompagnant ce processus». De la même manière que le millénarisme chrétien «incluait des turbulences planétaires accompagnant le passage vers le royaume de Dieu sur terre».

Mais cet avènement d’un monde meilleur semblant tarder à se concrétiser, la mouvance New Age, florissante à la fin des années 1980, avait paru depuis se recentrer sur la simple transformation des consciences individuelles. Jusqu’à ce qu’arrivent «toutes ces discussions et attentes» autour de 2012», dont la popularisation servirait, selon Jean-François Mayer, à revivifier «la grande espérance New Age de transformation collective et pas simplement comme aspiration à l’épanouissement individuel». 

Mais pourquoi précisément 2012? Si la fortune du thème est récente et date du film de Roland Emmerich, l’idée vient de plus loin. De 1987 précisément et d’un homme: l’Américano-Mexicain José Argüelles.

Qui explique que «nous avons besoin d’une transformation de notre mode de vie» et annonce un nouveau cycle, «la synchronisation post galactique qui suit l’an 2012». 

La fin d’un très long cycle dans la civilisation maya

La civilisation maya avait élaboré plusieurs calendriers. Celui utilisé par Argüelles pour désigner 2012 comme l’année fatidique existe, redécouvert par des travaux d’archéologues, et dans lequel il semble en effet que «2012 correspond à la fin d’un cycle de 144 000 jours, soit 394 ans et la fin d’une période de 13 cycles de 144 000 jours.» 

Mais, raconte Jean-François Mayer, «c’est du propre aveu d’Argüelles un calendrier revu et corrigé pour les besoins de la cause, un calendrier galactique différent du calendrier maya indigène». Et même si l’interprétation du calendrier par Argüelles était exacte, «cela ne prouverait strictement rien, à moins de décréter que les Mayas soient automatiquement détenteurs de la vérité». Ceux qui parlent de 2012 ne reprennent pas tous le schéma d’Argüelles. Mais le coeur du récit est «la conviction que les Mayas avaient atteint un niveau de sagesse élevé, que leurs calendriers très élaborés indiqueraient la fin d’un cycle et un tournant crucial pour l’humanité en 2012 ou autour de cette année». 

Des Sumériens aux indiens Hopi

Outre les Mayas d’autres cultures ont été appelées à la rescousse pour faire de 2012 l’année de tous les dangers, «comme les prophéties des  indiens Hopi, ou la planète Nibiru, connue des Sumériens, et qui serait pour l’instant invisible en raison de sa position, mais passerait tous les 3600 ans à côté de la terre provoquant de sévères bouleversements». Une planète bien pratique qui permet d’expliquer «aussi bien le déluge que la disparition de l’Atlantide ». 

Derrière ces fantasmagories, on retrouverait la vieille aspiration millénariste à un monde nouveau et donc à la disparition du monde actuel. «Sauf, précise Jean-François Mayer, que pour beaucoup de nos  contemporains, l’imaginaire chrétien ne fait plus sens. L’aspiration à un monde idéal va donc trouver d’autres canaux d’expression.» Dont ceux d’une sorte de «religion à la carte» que propose en pagaille le Nouvel Age.

Texte: Laurent Nicolet 

Les profiteurs d’apocalypse

La profusion des discours apocalyptiques centrés sur 2012 a fini en France par inquiéter une institution aussi sérieuse que la Miviludes  (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires), qui s’est fendue d’un long rapport au premier ministre. Des discours de type aussi bien religieux qu’astronomiques ou astrologiques et fondés, note la Miviludes, «sur des interprétations anxiogènes de phénomènes réellement constatés ou observés», dans un climat de «crise économique, d’alertes écologiques, et de crises profondes des valeurs sociétales». 

Bref, joli temps pour les gourous et autres charlatans n’hésitant pas à se servir de «ces peurs millénaristes pour engendrer la domination, l’emprise physique ou psychologique sur des individus ou la captation de leurs biens financiers». Joli temps, aussi, pour les plus marchands du temple. «On ne compte plus, ajoute la Miviludes, les utilisations du produit «fin du monde» dans tous les domaines: arts, productions littéraires et cinématographiques, conférences et séminaires, jeux vidéo, produits dérivés, vente d’abris anti-apocalypse, de kits de survie.» Jean-François Mayer confirme en effet l’existence d’une entreprise américaine en train d’essayer de commercialiser des places dans des abris équipés devant permettre de survivre après 2012.

Source : Migros Magazine | No 52, 27 Décembre 2011 |

Publié dans:MAYAS, TEMPS |on 16 septembre, 2014 |Pas de commentaires »

Voilà les Mayas

 

Dans le tome IX, La Levée du Voile de Kryeon , Lee Carroll parle de son bref séjour à Xochicalco, un chantier archéologique petit et ancien, situé en territoire maya, près de Mexico….

OrbEn 2007, j’ai rencontré un ingénieur en train de recréer les circonstances ayant permis aux Mayas d’observer le ciel pour élaborer leurs fameux calendriers. En utilisant les mêmes observatoires souterrains, Jorge Baez a passé des centaines d’heures dans l’obscurité, à cet endroit précis. La caverne n’était éclairée que par un faible rayon de soleil ou de lune qui descendait de la surface, le long d’un tunnel vertical. Lorsqu’on la dirigeait par une série de petits trous que les Mayas avaient disposés sur toute la longueur, la lumière finissait par focaliser une image sur une table posée sur le sol en terre battue, où elle pouvait être analysée ; Formé à l’ingénierie, Jorge cherchait à découvrir ce que les Mayas ont vraiment vu à l’époque et comment ils ont pu l’interpréter. Les conservateurs archéologiques de Xochicalco lui avaient vraiment donné carte blanche.

Jorge a écrit un livre (en espagnol) que l’on peut traduire par « Le Secret de 2012 : l’énergie vitale du mouvement ». C’était le récit de son travail, qui consistait à rester dans ces ruines mayas pour voir ce que les Mayas voyaient alors. Malgré les limites de ses mesures, il rapporte qu’en se servant de leurs méthodes, il a vu osciller la Terre, tout comme eux. En astronomie, cette oscillation est appelée précession des équinoxes, et elle est reliée au temps fractal. Le calendrier maya était peut-être le modèle même du propos de Gregg Braden…

D’ailleurs, pour le plaisir et en guise de rappel, je mentionne encore que c’est à cet endroit même que nous avons mené l’expérience sur les orbes, dont j’ai parlé dans le tome IX de Kryeon. On peut encore le voir sur mon site Web, au www.kryon.com/orbs Peut-on vraiment créer les robes ? Que sont-ils ? Cette page Web ne répond qu’à la première question. Imaginez créer des orbes dans cet observatoire maya souterrain. Nous l’avons fait, et je vous invite à nouveau à jeter un coup d’œil à quelques photos très amusantes.

Jorge a fini par m’emmener des profondeurs de l’observatoire souterrain des Mayas vers la lumière du soleil pour y puiser d’autres leçons. Il a soigneusement montré et expliqué les glyiphes laissés sur les parois d’une petite pyramide maya. L’écriture était parfaite et très lisible (si on déchiffre le maya). C’était leur façon d’expliquer le temps fractal par un schéma répétitif de la conscience humaine potentielle. (Ce schéma était souvent représenté par des vagues de temps appelées pachacuti : une chronologie par segments de 500 ans chacun). Chaque pachacuti avait un commencement et une fin d’environ 30 ans, et constituait une période de changement immense pour l’humanité. C’est exactement là que nous nous trouvons à présent.

Le schéma était évident lorsqu’on examinait les glyphes avec le regard et l’expérience de Jorge ; les stries gravées sur les parois de la pyramide indiquaient les potentialités d’une chronologie de l’avenir dans laquelle la conscience de l’humanité avait peut-être connu des hauts et des bas, par cycles, comme l’avait prédit ce système. Les symboles et les glyphes mayas s’élançaient physiquement ver le haut et le bas d’une façon très imagée, montrant le même schéma de prédictions que leur calendrier. Je les ai photographiés et à ce jour, c’est l’une de mes images préférées parmi celles que je montre depuis des années dans mes séminaires. Cela n’était ni caché, ni mystérieux, ni dénué d’interprétations sérieuses. Quiconque savait lire le maya voyait ce qu’ils avaient prédit. D’ailleurs, il reste encore beaucoup de Mayas, et ils savent lire l’écriture ancienne ; c’est pourquoi je dis aux gens : « Si vous ne me croyez pas, demandez à un Maya ».

Cette information sur le potentiel de la conscience relative au temps n’a aucun lien évident avec notre avenir, à moins qu’on s’attarde à rassembler tout cela en compagnie d’un archéologue. Est-il possible que les Mayas aient découvert ce cycle de potentialités, celui-là même que Gregg Braden avait décrit (les moments de choix décisifs) ? Le cas échéant, pourquoi tout ce catastrophisme de la part des médias de masse ? Et pourquoi la chaîne Histoire (entre autres) vous a-t-elle dit que le calendrier maya se terminait en 2012 ?

La réponse est complexe, mais en vérité les Mayas avaient de nombreux prêtres, et ceux-ci ne concevaient pas nécessairement leurs calendriers de la même façon. Comme dans n’importe quelle culture, il y avait des complexités reliées aux personnalités, à la politique et à la structure  du pouvoir. Il est fort naïf de notre part de croire qu’ils étaient tous, tout au long de leur histoire, unanimes et soumis aux doctrines d’un roi tribal. Pourtant, c’est ainsi qu’on les a souvent dépeints au cinéma (merci Mel Gibson). En vérité, leur leadership était constamment troublé, comme chez les Egyptiens et les Romains. Ces deux cultures avaient aussi des chefs absolus au pouvoir absolu, mais en étudiant l’histoire, on apprend qu’il y avait des mésententes, des complots et des changements de pouvoir.

Les assassinats étaient courants, et on se battait toujours pour être dans les bonnes grâces de celui qui était assis sur le trône, ou en fait, pour être sur le trône ou pour éviter de se faire tuer par le type assis sur le trône.

Même dans leur clergé spirituel, il y avait donc de la concurrence. Imaginez. Ils se disputaient à propos de spiritualité ? Quel scandale. Par conséquent, notre information actuelle sur les Mayas est un mélange de toutes ces idées et ces personnalités, qu’elles soient reliées ou non au calendrier. Les prophéties les plus célèbres sont celles du Chilam Balam, le prêtre-jaguar. Sombres, elles ont été développées en marge du travail sur le calendrier, principalement dans la péninsule de Yucatan. En fait, selon le prête qu’on écoutait, il y avait différentes prophéties mayas sur la fin du monde. Alors, qui avait raison ?

Dans la Riviera Maya, ou dans des ruines mayas, on voit souvent représenté un terrain de jeu de balle. Ce terrain servait à maintes cérémonies, parfois horribles. On amenait souvent des rois et des prêtres d’autres régions pour les décapiter  au cours d’une fête victorieuse. On se livrait à des matchs pour déterminer qui allait vivre et qui allait mourir. Cette tradition permettait donc de déterminer quel prêtre avait reçu le bon « message de l’Esprit ». La question était tranchée au cours d’une partie d’un jeu d’équipe maintenant célèbre que les colonies mayas jouaient avec un petit ballon et un cerceau.

N’utilisant que la tête et les pieds, les genoux et les coudes, la première équipe qui faisait valider son information spirituelle détenait la victoire pour la journée. On utilisait donc le match pour laisse « le hasard » ou « le destin » régler le conflit et pour savoir qui allait vivre  ou mourir dans les fêtes victorieuses ; mais c’était fréquent ; cela devrait vous indiquer à quel pont étaient variables les formes concurrentes d’information spirituelle.

La partie était sérieuse (c’était une question de vie ou de mort) et n’avait qu’un seul but (qu’on marquait en faisant passer le ballon par un cerceau) : remporter la partie. Elle se terminait par une cérémonie de mise à mort du capitaine de l’équipe perdante. Je suppose que la mort était pour lui un honneur (un peu comme leur sacrifice humain était censé l’être), mais je me demande vraiment si ce type se sentait ainsi au moment de la perte, lorsque le ballon de l’autre équipe traversait le cerceau.

Alors, tout ce brouhaha autour du fait que le calendrier maya aboutissait à 2012, était dû en partie à toute cette complexité. Après tout, l’information ne concernait pas uniquement le calendrier, car elle était mêlée en grande partie à leurs jeux et à de l’information provenant de prêtres intentionnés (et parfois victorieux).

D’ailleurs, on peut voir une reconstitution édulcorée de cette partie (sans la mise à mort finale) au parc Xcaret, à Cancun, au Mexique, où des touristes vont jouer et s’amuser. Si vous allez visiter presque n’importe quelle ruine maya, vous verrez ce qu’il reste des stades véritables où on livrait les matches. Au Mexique, je les ai surtout vus à Coba, à Xochicalco et à Chichen Itza. (un lien ici :  http://www.visitmexico.com/fr/le-monde-maya )

Dans tout cela, il reste que le plus intéressant c’est que le solstice d’hiver 2012 s’avère être un moment décisif du temps fractal. C’était aussi l’année de l’alignement galactique. C’est-à-dire un point d’arrêt et de nouveau départ de la précession des équinoxes, un mouvement oscillatoire de l’axe de la planète qui dure 26 000 ans. Cet alignement commence et finit lorsque notre Soleil s’aligne parfaitement (vu de la Terre) sur le centre de notre galaxie (dans la mesure où on peut le discerner). Le solstice du 21 décembre 2012 représente donc un moment de choix du temps fractal.

Propos de Lee Carroll 

Publié dans:MAYAS |on 19 août, 2014 |Pas de commentaires »

CO-CRÉATION CONSCIENTE

joieNous des Grands Prêtes Mayas sommes présents sur Terre en énergie pour vous guider et vous aider à traverser ces moments de transition parfois très intenses.

Chaque humain ressent au fond de lui une grande détresse qui refait surface. Celle-ci demande compréhension et libération par l’exécution, la mise en œuvre de votre plan d’incarnation.  Il vous est parfois difficile de vous résigner à adopter l’action la plus juste pour votre âme étant reliés encore très fortement à votre plan terrestre.

Recueillez-vous dans ces instants, ces périodes de grands bouleversements, priez et remettez en la Force Suprême les actions justes dans votre situation. Vous serez conseillés adéquatement et dans toute la douceur nécessaire à votre âme.

Votre perception de la situation sera pour vous adéquate si votre recueillement a été profond et entendu.  Si votre mental, vos pensées, votre jugement, vos doutes, vos remises en questions, vos incertitudes refont surface;  votre recueillement sera biaisé et votre réalité perçue différemment du réel potentiel, de la réelle action à porter.

Le meilleur outil, cher humain, dans les cas de détresse, mal être, découragement, stress, sera de vous ouvrir à la Foi, à votre Foi, en sachant que tout est placé dans votre vie pour votre mieux être.

Soyez assurés que nous avons à « cœur » votre équilibre et votre harmonie intérieure et nous utilisons tout (la Force Suprême, Dieu, Énergie Universelle, l’Univers) pour que vous puissiez comprendre et entendre les messages qui vous sont transmis de part et d’autre.

Plusieurs humains résistent aux changements par peur de l’inconnu alors que si votre Foi est présente en vous, vous aurez la force et la motivation de passer à l’action pour trouver une vie, une situation meilleure, qui sera bien intégrée dans vos cellules et dans votre corps physique.

Soyez humbles, laissez l’égo de côté et acceptez la défaite ou votre vie telle qu’elle est vraiment, sans illusion.

Soyez honnêtes avec vous-mêmes et conciliants.

Rien ne sert de vous apitoyer sur votre sort, regarder plutôt au loin, plus haut et trouver l’alternative qui apporterait lumière au cœur de votre vie.

Chaque être humain aspire à une vie de d’amour, de paix et d’harmonie sur Terre et il n’en tient qu’à vous, votre discernement de vivre une vie lumineuse et inspirée.

TOUT EST POSSIBLE, vous co-créez votre existence et notre support est disponible constamment.

Apprenez à vivre au présent, ici et maintenant, cela vous permettra d’avoir une perception plus juste et adéquate de votre réalité.

Vous êtes des êtres qui avez toutes ces potentialités disponibles à l’intérieur de vous, prenez contact avec vous-mêmes, voyez vos réels besoins, vos réels buts, vos goûts.  Il est impératif que chaque individu se reconnaisse à sa propre et juste valeur. Ne jamais vous en remettre à quelqu’un d’autre pour cette essentielle découverte.  Vous êtes unique et différent des autres humains et vos aspirations et besoins sont également tout-à-fait différents de tous les autres humains.

Pour chaque décision à prendre dans votre vie; prenez un moment de recueillement, méditation, soyez à l’extérieur du tumulte pour vous permettre d’aller vous interroger et trouver la guidance personnalisée à votre être.  Votre âme est présente et toujours prête à vous répondre. Ayez confiance en vous à l’intérieur de cette démarche et vous apprivoiserez ce mode de communication avec vous-même.

Ces enseignements demanderont peut-être plusieurs années de cheminement pour certains, mais ils valent l’importance de la démarche et l’intégration dans vos vies.

Soyez à l’écoute de vous-même, réceptifs à votre âme et ses guidances. Accueillez-vous et instaurez une vie positive et accueillante à l’intérieur même de votre quotidien.

Ces enseignements sont essentiels à votre parcours d’évolution, prenez un moment pour les lire et relire pour une meilleure intégration dans vos vies.

Nous sommes présents pour vous.

Les Grands Prêtes Mayas

Message canalisé par Sylvie Gourde le 14 Octobre 2012.

www.lesailesdelange.com

Publié dans:CO-CREATION, MAYAS |on 5 février, 2014 |Pas de commentaires »

UNIFICATION

 

téléchargement (11)Nous des Grands Prêtes Mayas sommes fiers de vous apporter guidance au travers ce canal.

L’humanité toute entière est à surmonter des évènements parfois désagréables voir même insupportables.  Pendant des millénaires l’humanité a traversé plusieurs époques et où régnaient le mal, l’ombre.  Même l’humain le plus lumineux à ces époques avait de la difficulté à se frayer un chemin.

Aujourd’hui encore sur votre planète règne de telles atrocités.  La Terre est vouée à un grand changement, un nouveau paradigme.  Vos manières de vivre et de pensées se transformeront au fil des mois et des années à venir.  Bien sûr, ces transformations positives prendront quelques temps à s’implanter dans vos vies.  Les pays en guerre auront de grands bouleversements pour les amener à conscientiser.  Les évènements successifs et répétitifs dans leurs milieux empêchent cette étape initiatrice au changement.

Voilà pourquoi il est très important pour vous qui lisez ces lignes d’apporter votre contribution en tant que transmetteur de lumière à ces régions du monde encore dans la guerre.

La lumière doit s’installer de plus en plus sur Terre et ce à tous les endroits du globe.

Il est possible, car tout est réalisable, de transformer ces régions sombres.  C’est avec persévérance que tous ensemble sur Terre vous y parviendrez.  Dès que les rayons lumineux auront atteint ces terres endolories et quelques humains plus réceptifs, le travail sera amorcé.

Le pouvoir glorieux des effets lumineux sur un territoire sera marqué à jamais dans votre histoire terrestre.

Vous comprenez donc maintenant l’interrelation énergétique entre les régions du monde. L’unicité si importante déjà et expérimentée par certaines âmes reflète une image de Paix et d’Harmonie sur Terre.

Nous insistons auprès de chaque travailleur de lumière, de chaque âme en transformation porteuse de lumière, de diriger vos prières et vos pensées lumineuses à tous ces endroits de votre globe où elles doivent s’implanter.  Un apport énergétique d’une telle puissance saura activer cette nouvelle conscience qui doit être initiée.

Votre Terre a besoin d’équilibrer ses énergies masculines déjà fortement présentes en y laissant pénétrer les énergies féminines.

Ce barème est identique au cheminement individuel.  Ce dernier lorsqu’il reflète cet équilibre du féminin & masculin sacrés se retrouve sur la voie de la réalisation du Soi, cette connexion avec l’âme, essentielle à l’évolution de chaque être humain.

Nous vous encourageons à prendre cette période de l’ascension comme atout à votre cheminement personnel.  Les énergies cristallines présentes sur Terre actuellement sont idéales pour faire un cheminement conscient de ses valeurs, ses priorités et ses objectifs de vie.  Voyez ces énergies comme une bonification à vos efforts en matière de croissance intérieure.

Nous vous invitons à prendre des moments de repos, des pauses, à exercer des activités qui vous permettront d’être en étroite connexion avec votre intérieur, avec votre âme. Lors de ces moments précieux, vous pourriez avoir des éveils de conscience lesquels vous mèneront toujours plus haut sur le chemin de la réalisation de l’être, de l’illumination.

Lorsque vous vous sentirez prêt à rayonner; tout prendra place dans vos vie et votre lumière brillera en vous et autour de vous.  Vous saurez alors que vous êtes prêts à transmettre cette lumière à tous les coins de la Terre.

C’est par l’Unification en soi et mondiale que vous parviendrez à la réalisation d’un monde de lumière et de Paix.

Vous êtes tous des êtres de lumière sur Terre, il suffit seulement d’avoir l’intention de vous transformer harmonieusement pour que cette lumière émane de vous.

Soyez à l’écoute de vous-mêmes et des autres.

 Image de prévisualisation YouTube

 

Les Grands Prêtes Mayas

Canalisé par Sylvie Gourde le 6 septembre 2012.

www.lesailesdelange.com  

Pour compléter cette lecture et apporter une contribution à votre cheminement intérieur;  voici un lien à écouter et sa signification :

432 Hz – LAZU RA OH ETU AH dans le langage de Lumière signifie: Je suis la vérité de l’Union Divine. Grâce à l’amour, j’unis en moi le masculin et le féminin. Je suis le mariage sacré en union Divine avec Tout Ce Qui Est. JE SUIS CE QUE JE SUIS.

Publié dans:LUMIERE, MAYAS, VIDEOS à voir |on 31 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

Journée 13 – la purification

Journée 13 du 6-1-2013 – La purification

En additionnant tous les chiffres (6+1+2+0+1+3), on obtient 13.

Donc, une journée 13 en ce dimanche du 6 janvier 2013 vibre doublement avec les deux 13 en ces temps de renaissance et de transformation.

Nombre sacré des Mayas qui suggéraient d’activer une force spirituelle durant treize jours.

Journée 13 - la purification dans CHIFFRES papillons-00002Comme nous vivons dans le calendrier solaire, invitons-nous si le cœur nous en dit à développer une force spirituelle. Nous allons partir du soleil, planète en résonance de la journée du dimanche pour rayonner cette force et la développer toute la semaine. Nous allons nous servir de la numérologie sacrée et des symboles qui s’y rattachent pour activer la force universelle chaque dimanche pendant 52 (7) semaines en respectant le chiffre sacré 7.

Si cette expérience vous emballe, allons ensemble sur ce chemin d’apprentissage et d’épanouissement vers le Sacré en nous.

Pour commencer, revenons à notre journée 13 de la Purification et voyons sur la carte les symboles qui s’y a rattachent et qu’est-ce qu’ils peuvent- nous révéler?

Un pont entre les 2 continents.

Voici un mouvement de passage, laisser tout derrière soi et passer à autre chose comme un passage obligé ou quitter le passé pour accueillir le nouveau. Toute une action à entreprendre cette semaine.

Commençons par se laisser pénétrer par la belle Lumière de l’étincelle Divine « MEM », la 13e lettre Sacrée.

Accueillons sa lumière au cœur même de notre être pour nous aider à passer par le détachement, le renoncement même de nos vieilles habitudes ou patterns. Prenons conscience au fil des jours, des situations ou réactions qui ne sont plus utiles et qui ne sont finalement que des répétitions depuis des vies et des vies. Nos besoins changent, nos désirs, notre façon d’aimer et d’être aimé.

Le plus difficile à changer : notre regard sur les autres, les événements qui nous arrivent et sur nous-même.

Portons un regard nouveau ou plus élargi  sur une situation que nous allons vivre cette semaine, et si j’allais plus loin « essayons » de percevoir une qualité chez une personne qui nous tape sur les nerfs ou voir sa blessure qui la rend peu sympathique ou froide.

Ou peut-être qu’il est temps de quitter un travail, une relation, une croyance?

Appelons « Mem » qui résonne comme « M’aime » cette Mère divine afin qu’elle dépose dans notre cœur l’amour et la facilité à lâcher-prise dans les passages de notre vie, si minimes soient-ils. « Mem », cette lettre sacrée est toujours là comme une mère pour nous accueillir dans ses bras. Elle est notre matrice divine. Regardez sa forme telle une enceinte parce qu’elle est la vie, l’onde lumineuse. Pour la vibrer, nous pouvons porter cette lettre sacrée dans notre cœur tout simplement.

Sa luminosité atteint la 13e chandelle du candélabre qui illumine par la suite les 12 chandelles comme le 13e cristal qui a permis d’activer les 12 autres. Ce qui veut dire qu’à l’intérieur de nos cellules se trouve, bien cryptée, cette empreinte « divine » qui nous a permis de grandir en enfant divin et de remonter ainsi à la Source du Père-Mère.

Les 13 gouttelettes de lumière tout autour de la terre dorée viennent protéger notre terre intérieure qui a bien pleuré des gouttes de sang par la dualité et les guerres de toutes sortes.  Les émotions se transforment en gouttelettes dorées pour panser nos blessures depuis le début des effets karmiques que  nous avions à assumer et maintenant renaître à la couleur dorée de la transmutation et de l’ascension.

Profitons de cette belle vibration 13 pour nous aider à nous  détacher du passé en y laissant les rancunes, les irritants, les ressentiments.

Plus on s’harmonise avec une vibration (chiffre-lettre-image-planète-couleur-son) plus on en reçoit les effets bénéfiques. En ce beau dimanche, recevons toutes les belles énergies du soleil intérieur et extérieur, le grand Soleil Central pour faciliter justement notre développement spirituel du chiffre 13.

Un dernier point en finissant sur lequel j’aime porter mon attention c’est  la répétition des chiffres comme les 2 treize d’aujourd’hui.

Vous avez sans doute remarqué les chiffres « double ou triple » sur un cadran, une plaque d’immatriculation ou une facture… Comme c’est drôle ces beaux clins d’œil de l’univers ou cette présence de nos guides tout simplement. Beaucoup de gens remarquent ces phénomènes et attirent notre attention. Il  faut savoir que la répétition des chiffres intensifie sa vibration et sa force. Quelle belle occasion de se syntoniser avec ses présences au quotidien pour y découvrir tout son pouvoir sacré.

Remarquons aussi la répétition des 2 chiffres « 6 » de la date d’aujourd’hui : le 6 janvier 2013 (2+0+1+3)= 6

Amusant n’est-ce pas!!!

Sur ce, je vous souhaite de passer  une belle semaine à la rencontre de votre Soi Divin.

A dimanche prochain pour une nouvelle numérologie à activer…

Murielle

Pour les intéressées aux planètes du jour
Dimanche-  le Soleil
Lundi- la Lune
Mardi- Mars
Mercredi – Mercure
Jeudi – Jupiter
Vendredi- Vénus
Samedi- Saturne

Publié dans:CHIFFRES, MAYAS |on 9 janvier, 2013 |Pas de commentaires »

Message Maya

au 21 DÉCEMBRE 2012

Publié par Michèle Erena  

 

Message Maya dans MAYAS erena-300x222

Je suis UYUNI (prononcer OUYOUNI), de la Conscience Maya, et je voudrais préciser à la conscience humaine que tout s’est déjà élaboré par vous tous en votre collectivité ; je suis venu sur la Terre autrefois, en ces endroits qui vous subjuguent, vous passionnent, vous dépassent, vous interpellent, et j’étais un guide… Non pas un guide touristique, à cette époque aucune touriste ne venait chez nous… Mais j’étais un guide de l’intériorité, qui instruisais mes compagnons par télépathie pour leur donner plus grande confiance en notre connaissance… Notre pouvoir ne se limitait pas à nos régions, mais nous savions qu’au-delà des forces qui animaient la Terre, sa confiance nous était absolue, totale et pénétrait notre esprit sans que nous le voulions…

Nous avons écrit, transcrit, et même si les habitants actuels de la Terre ne savent pas décoder nos messages, il y a en nos temples des instructions plus importantes et plus intéressantes que celles qui se découvrent actuellement…  Elles sont codées, parce que la Connaissance n’est pas révélée tant que l’être humain est dans le combat… Aujourd’hui, vous êtes prêts à ressentir les effets de nos informations déjà comprises, mais vous avez mal interprété l’effet 2012…

Nous avions dit que les cycles étaient évolutifs, que celui qui s’achève en cette décennie vous rappelle la fin d’une époque « formative », où la conscience s’est imposée d’une certaine manière, où la suite de votre vie prend et prendra un tournant important… La période qui se termine vous oblige à vous centrer sur ce qui est important pour vous : est-ce votre sens de la télépathie, votre sens de l’onde de paix, votre sens de l’amour universel ?… Est-ce votre sens de l’information intérieure, de vos sentiments au service de la communauté humaine ?… Est-ce que la matière a pris trop d’ampleur pour vous, autour de vous, partout sur la Terre ?… Pourquoi la compétition, la compétitivité, la relation d’opposition ?… Tout cela tombe et tombera, vous êtes en récréation…

Si je me manifeste aujourd’hui auprès de vous, ce n’est pas pour vous étonner, pas pour vous donner une messagerie expliquant les causes de la fin de ce cycle, mais pour vous dire que nous, les Mayas d’un autre temps, d’une autre époque, et ceux qui restent encore en incarnation, nous sommes proches de vous, en vous, et vous transmettons nos informations en lien direct avec votre conscience… Ce qui a pour effet de vous amener sur un terrain de réflexion : Que voulez-vous faire de votre vie, et comment l’approuvez-vous ?, pour quels horizons nouveaux êtes-vous programmés ?…

Je suis en vous, en tous mes amis mayas, en tous les terriens, et depuis la conscience supérieure où j’agis par la conscience collective maya, j’avance avec vous, pour un autre état de la Terre, mon pays, pour une autre façon de mettre en application les lois de l’équilibre et de la confiance… Nous voulons vous aider à faire confiance…, à vos proches, vos amis, vos ennemis, à tous les autres êtres humains, vous êtes tous les mêmes, portés par votre conscience, poussés vers votre conscience, unifiés en votre conscience collective perceptive ; ce qui veut dire que vous ne pouvez pas faire abstraction les uns des autres, et que « le maya en vous » est proche de vous, votre ami ou votre ennemi est proche de vous… Tout est en vous…

Les cérémonies, les rites, les bénédictions, tous les actes que vous posez sont reliés à votre sens de l’âme universel, à votre sens du sacré, au maître de l’ombre et au maître de la lumière en vous, ces deux énergies contraires auront à s’assembler.. Les Mayas n’avaient pas la crainte des ombres, ils la connaissaient, malgré les étapes qu’ils ont connues… Ils savaient construire des temples selon leurs connaissances sacrées, et certains ne sont pas encore découverts, tant leur sagesse a besoin d’être encore préservée… Ils savaient aussi comment orienter la pensée, comment l’utiliser, comment utiliser les codes des éléments, tels l’air, l’eau, le feu, et la terre… Ils savaient que les temps viendraient où la Connaissance se révèlerait… Ce n’est pas encore le moment, vous n’êtes pas encore tous prêts… Il y a seulement des prémices de connaissances, des connaissances parcellaires, des connaissances dont les voiles se lèvent, mais l’immaturité est encore grande, et c’est pourquoi les codes mayas ne sont pas encore révélés… Cela viendra, en temps et en heure…

Voyons quels progrès vous faites… Faisons les pas du cœur, Maya en vous se révèlera, avec mon nom ou pas, avec ce que vous voudrez croire ou pas, nous ferons le saut quantique, et la planète Terre se verra plus embellie… Le 21 décembre 2012 est une date fixée dans votre inconscient, voilà pourquoi tous l’évoquent, ou presque… Voilà pourquoi elle interpelle même ceux qui s’en rient et se moquent, mais au fond d’eux, quelque chose se mobilise, comme si une corrélation pouvait se faire entre le Connu et l’Inconnu…

Ne tenez pas compte des intellectualisations, tenez compte des informations intérieures… Ne tenez pas compte de ce que certains veulent vous prouver, tenez compte de ce que vous respectez le plus : votre sensibilité, ce qui passe en vous, ce qui vous inspire, ce qui vous dit que cela est juste… Ce que vous percevrez de l’intérieur sera juste et vous guidera… Le calendrier maya contient aussi cette inspiration à être soi-même… Tous les calendriers maya le disent, ils sont plus nombreux que vous ne pourriez le penser… Vous êtes conduits…

Le 21 décembre 2012, mettez-vous en un endroit tranquille, à l’heure qui vous conviendra… Respirez tranquillement… Tout ira bien… Captez seulement ce qui viendra à votre esprit… Comprenez-en la résonance et la raison… Puis, pensez que l’Amour est l’Appel à plus de discernement… Les catastrophes n’arrivent pas à date fixe, elles sont le résultat de composantes diverses… La fin du monde n’est pas là… Votre monde intérieur passe un cap… Si vous pouvez comprendre cela, si vous pouvez le ressentir, le capter, déjà vous verrez votre chemin prendre un virage, vos sentiments prendre une dimension plus large en vous, et votre incertitude deviendra confiance… Je me manifesterai… Vous me ressentirai… Si tel n’est pas le cas, cela ne prouvera pas que je ne serai pas là, en vous, proche de vous, capable de vous aider, de vous aimer, de vous rappeler que les Mayas et tous les habitants de la Terre sont ensemble sur le chemin, intérieur et extérieur…

Je remercie la Lumière d’ERENA d’avoir permis que je pense tout cela pour vous, pour vous le transmettre, que je puisse vous donner mes encouragements, que je puisse vous dire que tous les Mayas du passé sont présents en vous, en vos cellules et mémoires collectives cellulaires, en votre conscience, que je suis libre et que j’aime votre vie… Aimons-la ensemble, elle sera plus unitaire, unifiée, rassemblée, comblée… Notre amour de la Vie est le même…

Tous les Mayas vous saluent, vous remercient de votre capacité de discerner ce qui est Illusion et ce qui est Beauté de la Force d’Aimer… L’Amour résoudra vos difficultés… Oubliez les peurs, les contradictions, les prédictions catastrophiques… Oubliez que les autres sont perdants et perdus, que vous-mêmes l’êtes… Oubliez la pensée inquiète et inquiétante… Soyons plutôt  « ensemble » sur la voie du Cœur, vous comprendrez pourquoi les Mayas sont si présents en votre tête en cette fin 2012…

Vous le comprendrez parce que vous y verrez plus clair, nous nous employons à mener avec vous la foi vers votre conscience, vers votre conception d’une humanité solidaire, nous serons proches de vous… Un Maya est un être parmi vous… Vous êtes des êtres parmi nous… Pas de séparation, pas de cloisonnement, mais un lien… Un lien de Paix… Un lien d’Eveil de toutes les consciences…

L’Intelligence Supérieure en vous vous fera comprendre que les Mayas n’ont et n’avaient aucun intérêt à prédire une fin du monde, puisque celui-ci est la Manifestation Concrète de vos systèmes de pensées… Elle vous appelle donc à revoir celles-ci, et à comprendre que la Connaissance n’est pas limitée à la Connaissance Maya… Les Mayas interprétaient… Vous interprétez… Nous traduisions, vous traduisez… Rien n’est encore prouvé, car ce qui l’est reste aussi la Manifestation Concrète d’une pensée, de milliards de pensées, mais est-ce la réalité, ou une subjectivité partagée ?…et concrétisée !… A vous de trouver vôtre Connaissance au cœur de vos sentiments, et de ne rien minimiser, ne rien amplifier non plus… C’est dans le ressourcement de votre Amour Intérieur que vous trouverez quel Maya vous habite, quelle réalité vous habite, quelle subjectivité la crée… Merci…

Prendre le chemin du Cœur Maya Intérieur, c’est comme ouvrir la Porte du Temple Maya et y découvrir tous les Dieux associés… Ne pas s’opposer à ce qui vibre en vous, vous trouverez… Vous serez reliés… Votre Cœur vous dira…
Je suis UYUNI et je vous aime, par l’Amour de l’Eternité…

UYUNI
Messager de la Conscience Maya
Le 19 Décembre 2012

Message reçu par télépathie par Michelerena
Chacun se fera une opinion….

© Tous droits réservés LaPresseGalactique.orgTitre: MESSAGE MAYA – 21 DÉCEMBRE 2012

Vous pouvez partager ce texte à la condition d’en respecter l’intégralité et d’en citer la source et l’auteur.

 

Publié dans:MAYAS |on 25 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Les Mayas nous parlent

Ce que les Anciens Mayas disent à propos de 2012

Par Carlos Barrios, aîné Maya et Ajq’ij (prêtre et guide spirituel) du clan de l’Aigle

 Les anthropologues visitent les sites des temples, lisent les inscriptions et inventent des histoires concernant les Mayas mais sans savoir lire les signes correctement, juste avec leur imagination. D’autres personnes écrivent au sujet des prophéties au nom des Mayas, racontant que le monde va prendre fin en Décembre 2012. Les aîné Mayas sont en colère par rapport à çà car il n’est pas question de fin du monde mais de la transformation de celui-ci.

Désormais nous ne sommes plus dans le Monde du Quatrième Soleil mais ne sommes pas non plus encore dans celui du Cinquième Soleil. C’est un moment entre-deux, un temps de transition. Et tandis que nous traversons cette transition, une gigantesque convergence mondiale destructrice de l’environnement, de chaos social, de guerres et de changements terrestres continuels, est en train de se produire.

 L’humanité subsistera, mais d’une manière différente. Les structures matérielles vont changer et à partir de là nous aurons l’occasion d’être plus humains. Nous vivons dans l’ère la plus importante des calendriers et des prophéties Mayas. Toutes les prophéties du monde, toutes les traditions sont maintenant en train de converger, il n’est plus temps de nous amuser, l’idéal spirituel de cette époque, c’est l’action.

 Ce sont les indigènes qui possèdent les calendriers et savent comment les interpréter correctement – pas les autres. La compréhension du temps, des saisons et des cycles des Calendriers Mayas s’avère vaste et sophistiquée. Les Mayas possèdent la compréhension de 17 calendriers différents, dont le Tzolk’in ou Cholq’ij, certains d’entre eux établissant avec précision une carte du Temps sur une période de plus de dix millions d’années.

 Tout a été prédit par les cycles mathématiques des calendriers Mayas — Les choses vont changer — tout va changer. Les gardiens-des-Jours Mayas voient la date du 21 décembre 2012 comme une renaissance, le début du Monde du Cinquième Soleil. Ce sera le début d’une nouvelle ère résultant de – et manifesté par – le méridien solaire traversant l’équateur galactique et la Terre, et s’alignant avec le centre de la galaxie.

 Au lever du soleil le 21 Décembre 2012, pour la première fois depuis 26.000 ans le Soleil se lèvera pour se joindre à l’intersection de la Voie Lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de Vie, un arbre dont toutes les traditions spirituelles du monde se souviennent.

 Certains observateurs disent que cet alignement avec le coeur de la galaxie en 2012 ouvrira un canal afin que l’énergie cosmique puisse circuler à travers la Terre, la purifiant ainsi que tout ce qui l’habite, élevant toute chose à un niveau vibratoire supérieur.

Les Mayas nous parlent dans MAYAS maya-300x195

 Carlos nous rappelle :

Ce processus a déjà commencé. Le changement s’accélère maintenant et va continuer à s’accélérer. Si le peuple de la Terre peut atteindre cette date de 2012 en bon état sans avoir trop détruit la planète, nous nous élèverons à un nouveau niveau plus élevé. Mais pour y parvenir, nous devons transformer les forces extrêmement puissantes qui cherchent à bloquer le chemin.

La date du solstice d’hiver spécifiée sur le calendrier de 2012 ne marque pas la fin du monde. Beaucoup de personnes ‘extérieures’ qui écrivent au sujet du calendrier Maya font du sensationnalisme avec cette date, mais ils sont ignorants. Ceux qui savent sont les indigènes aînés chargés de garder la tradition. 

Carlos nous dit :

L’économie est désormais une fiction. La première phase de transition de cinq ans d’août 1987 à août 1992 fut le commencement de la destruction du monde matériel. Dix ans plus tard, nous sommes à présent encore plus profondément dans la phase de transition et beaucoup des soi-disant sources de stabilité financières s’avèrent en fait illusoires. Les banques sont faibles. Elles traversent un moment délicat. Il est possible qu’elles s’effondrent mondialement si nous n’y prêtons pas attention. A présent, les gens sont en train de prendre conscience.

 Les pôles Nord et Sud sont tous deux en rupture. Le niveau de l’eau dans les océans va monter. Mais simultanément les fonds des océans, en particulier près de Cuba, vont également s’élever. Carlos raconte une histoire concernant l’une des dernières cérémonies Maya du Nouvel An au Guatemala. Il dit que l’un des aînés Mam les plus respectés, qui vit toute l’année dans une grotte de montagne isolée, a voyagé jusqu’à Chichicastenango pour s’adresser aux gens lors de la cérémonie. L’aîné a prononcé un message simple et direct. Il a appelé les êtres humains à se rassembler pour soutenir la Vie et la Lumière.

 Actuellement chaque personne et chaque groupe suit son propre chemin. L’aîné venant des montagnes a dit qu’il existe encore de l’espoir si les personnes oeuvrant pour la Lumière parviennent à se rassembler et à s’unir d’une manière ou d’une autre. Nous vivons dans un monde de polarité — jour et nuit, homme et femme, positif et négatif. La lumière et l’obscurité ont besoin l’une de l’autre. Elles forment un équilibre.

 En ce moment-même les énergies du côté obscur sont très puissantes et très déterminées quant à ce qu’elles veulent. Elles ont une vision très claire concernant leurs priorités et leur hiérarchie. Elles travaillent sous de nombreuses formes afin de nous empêcher de nous connecter en 2012 avec le Cinquième Monde.

 Du côté de la Lumière tous pensent qu’ils sont les plus importants, que leurs propres compréhensions ou que les compréhensions de leur groupe sont la clé. Il existe une diversité de cultures et d’opinions, et donc de concurrence, de diffusion mais pas de focalisation commune.

 Carlos croit que les énergies du côté obscur travaillent dans le but de bloquer l’unité à travers le déni et le matérialisme, qu’elles travaillent également pour détruire ceux qui oeuvrent avec la Lumière pour élever la Terre à un niveau supérieur. Ces énergies obscures aiment l’énergie du vieux Quatrième Monde déclinant, le matérialisme. Elles ne veulent pas que celui-ci change. Elles ne désirent pas l’unité. Elles veulent demeurer à ce stade et sont effrayées par le prochain niveau.

 Le pouvoir obscur du Quatrième Monde en déclin ne peut être détruit ou dominé. Il est trop puissant et décidé et vouloir le détruire ou le dominer est une mauvaise stratégie. L’obscurité ne peut être transformée que lorsqu’elle est confrontée à la simplicité et à l’ouverture du coeur. C’est cela qui conduit à l’unité et c’est un concept clé dans le Monde du Cinquième Soleil.

 Carlos a déclaré que l’ère émergente du Cinquième Soleil va attirer l’attention sur un élément très sous-estimé. Tandis que les quatre éléments traditionnels Terre, Air, Feu et Eau ont dominé diverses époques du passé, au temps du Cinquième Soleil il y aura un cinquième élément dont il faudra tenir compte — cet élément est ‘l’ÉTHER’.

 Le dictionnaire définit l’éther comme une substance hypothétique censée occuper tout l’espace, supposée être responsable de la propagation du rayonnement électromagnétique dans l’espace. Peut-être pourrait-on le définir comme l’espace entre l’espace. Je pense que cela pourrait se manifester par l’alignement des particules chargées par notre système solaire (Soleil) et l’expansion de notre galaxie (Voie Lactée). L’élément ‘éther’ représente l’énergie spirituelle.

L’élément du Cinquième Soleil est céleste. Dans l’environnement éthérique il peut y avoir une fusion des polarités. Il n’y aura plus d’obscurité ou de lumière en l’homme mais une unité plus élevée. Mais pour l’instant le royaume des ténèbres n’est pas intéressé par cela. Ils sont organisés pour la bloquer. Ils cherchent à déséquilibrer la Terre et son environnement afin que nous ne puissions pas être prêts pour l’alignement en 2012.

 Nous devons travailler ensemble pour la paix et équilibrer les forces contraires. Nous devons prendre soin de la Terre qui nous nourrit et nous abrite. Il nous faut nous engager profondément, coeur et esprit, dans l’accomplissement de l’unité et je parle d’unité maintenant, afin de pouvoir faire face à l’opposition et préserver la vie.

Nous sommes instables — nous ne pouvons désormais plus nous amuser. Notre planète va soit être renouvelée soit ravagée. Il est maintenant temps de nous réveiller et de poser des actes. Chacun d’entre nous est indispensable. Il y a une raison d’être pour chacun de nous ici actuellement. C’est un moment difficile mais très particulier. Nous avons l’opportunité de grandir mais il nous faut être prêts pour ce moment historique.

mayas-300x180 dans MAYAS

Carlos dit :

Les changements qui ont été prophétisés vont se produire, mais ce sont nos attitudes et nos actions qui vont déterminer combien elles seront difficiles ou aisées. Nous devons agir, réaliser des changements et élire des gens pour nous représenter qui comprennent et qui prendront des mesures politiques pour respecter la Terre.

La méditation et les pratiques spirituelles sont bénéfiques mais l’action également. Il est très important d’être clair par rapport à qui vous êtes et à votre relation à la Terre. Développez-vous en fonction de votre propre tradition et de l’appel de votre coeur. Mais souvenez-vous de respecter les différences et d’oeuvrer pour l’unité. Mangez intelligemment — une grande partie de la nourriture est corrompue de façon soit subtile ou grossière. Prêtez attention à ce que vous mettez dans votre corps. Apprenez à conserver les aliments et à économiser l’énergie. Apprenez quelques bonnes techniques de respiration pour maîtriser votre souffle. Soyez clairs. Suivez une tradition qui possède de profondes racines. Peu importe la tradition, votre coeur vous le dira, mais elle doit avoir de profondes racines.

Nous vivons dans un monde fait d’énergie. Une tâche importante en ce moment est d’apprendre à ressentir ou à voir l’énergie de tous et de tout — celle des gens, des plantes, des animaux. Cela devient de plus en plus important alors que nous nous rapprochons du Monde du Cinquième Soleil, car cette énergie est associée à l’élément de l’éther– le plan où vit et se tisse l’énergie. Allez sur les lieux sacrés de la Terre pour prier pour la paix, ayez du respect pour Elle qui nous fournit notre nourriture, nos vêtements et nos abris. Nous avons besoin de réactiver l’énergie de ces lieux sacrés. C’est notre travail.

Une technique de prière simple mais efficace est d’allumer des bougies blanches ou de couleur bleu-ciel. Octroyez-vous un moment de tranquillité.

Exprimez votre intention à la flamme et envoyez sa lumière vers les dirigeants qui ont le pouvoir de faire la guerre ou la paix.

Carlos nous rappelle que cette période est d’une importance cruciale pour l’humanité et la Terre. Chaque personne est importante.

Il explique que les anciens ont ouvert les portes pour que d’autres peuples puissent se rendre en pays Maya et y recevoir la tradition. Les Mayas ont longtemps apprécié et respecté le fait qu’il y ait d’autres couleurs, d’autres peuples et d’autres systèmes spirituels. Ils savent que le destin du monde Maya est lié à la destinée du monde entier.

La plus grande sagesse se trouve dans la simplicité. Amour, respect, tolérance, partage, gratitude, pardon. Ce n’est ni complexe ni élaboré. La véritable connaissance est gratuite. Elle est encodée dans votre ADN. Tout ce dont vous avez besoin se trouve en vous. Les grands maîtres l’ont dit depuis le début. Trouvez votre coeur et vous trouverez votre chemin.

Source
Traduction française : P.Linda Steketee

 

Publié dans:MAYAS |on 22 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Côté positif de la prophétie Maya

 

Par Drunvalo Melchisédek : l’aspect positif caché de la prophétie maya. Les Mayas voient que leurs longs cycles se terminent tous deux au terme de 5200 ans et la précession des équinoxes 26 000 ans. Ils prédirent que le monde dans lequel nous vivons maintenant va se désintégrer dû à des causes naturelles. Cela veut dire que tout ce que nous considérons à présent comme « normal » va changer de manière dramatique.

C’est sur cet aspect de la prophétie Maya que le monde s’est concentré : l’idée que les pôles allaient changer, que l’humanité serait presque détruite, cela a même été appelé « le jour de la catastrophe de 2012 », mais au même moment, un nouveau cycle commence, un cycle extraordinaire.

Côté positif de la prophétie Maya dans MAYAS 230px-Tunkan_Maia_Yucatan-224x300

J’étais récemment en Colombie dans le Serra Nevada avec les Kogis et les Aruacos Momos. Ils pensent qu’il y a 9 mondes, et nous sommes dans le quatrième et nous allons entrer dans le cinquième, tout comme le pensent les Mayas, et je leur ai dit : « donc nous avons encore 5 autres mondes pour atteindre un niveau supérieur de conscience ? ». Ils se sont tournés vers moi et ont dit : « non, tu ne comprends pas Drunvalo, tout dans la vie doit atteindre un équilibre, le cinquième monde est au milieu, c’est un équilibre parfait dans l’univers, il n’y a pas de monde plus élevé ».

Les Mayas racontent aussi que le prochain monde qu’ils appellent le « sixième soleil » est un monde où l’humanité atteint un nouveau niveau de conscience très rapidement. Lorsque ce nouveau cycle commence, à l’intérieur de la fin du temps, notre réalité basée sur le bien et le mal disparaît, et la conscience de l’unité devient normale pour le genre humain. L’ego humain n’existe plus et nous nous voyons chacun comme faisant partie de l’autre.

En langue maya on se dit bonjour en disant, « in lakesh » qui veut dire « tu es un autre moi, et je suis un autre toi », c’est un aperçu du monde dans lequel nous allons entrer. Les Mayas ont aussi prédit que la quarantaine humaine du système solaire qui existe depuis très longtemps, sera levée, et l’humanité réalisera que les étoiles et tout l’Univers sont interconnectés par la conscience pure. Notre potentiel humain atteindra des niveaux qui nous paraissent absolument inimaginables, mais cette nouvelle humanité trouvera cela normal et l’acceptera comme vérité. En d’autres mots, les Mayas prédisent que les humains ne s’investiront plus dans les finances, la politique, la guerre, le pétrole, etc. Nous deviendrons un avec le Créateur et nous serons capables de manifester toutes choses. Nous devenons co-créateurs avec le Créateur.

Si c’est vrai alors ne vous inquiétez pas en regardant le film « 2012 » qui montre un monde en destruction, il ne montre qu’une partie de la prophétie Maya. Souvenez-vous de ce temps et des Mayas et sachez que ce qui vient est beau et sacré, une occasion de faire la fête et d’être reconnaissant. Comme Mère Baba l’a dit : « ne t’inquiète pas, sois heureux ! », c’est la meilleure façon d’approcher la vie à notre époque, respirez avec votre cœur.

La vie n’est pas ce qu’elle parait être et n’a rien à voir avec ce qu’en pensent nos parents. Nous vivons dans un rêve que notre mental a cristallisé et que nous appelons réalité. Nous pensons qu’il est fixe et qu’il ne peut être changé que d’après les lois de la physique.

Les Mayas croient que bientôt vous connaitrez une partie de vous-même qui est si ancienne qu’elle va au-delà des étoiles et des planètes en tant que mondes fixes, qui ne sont aussi que des rêves. Et tout comme un rêve sur le point de se réveiller, vous réalisez qu’il n’y a rien d’autre que de la lumière, de la conscience pure. Est-il temps pour vous de vous souvenir qui vous êtes vraiment, qui va bien au-delà d’un être humain normal !

Extrait de l’audio : The Maya of Eternal Time
Traduction : Colline Renart
Vu sur 
http://lejardindejoeliah.com/    

venez nous rejoindre sur le forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:MAYAS, PROPHETIES |on 28 septembre, 2012 |Pas de commentaires »

Facteur MAYA

La vision proposée par José Arguelles, auteur du Facteur Maya
À tout seigneur tout honneur. En 1987, José Arguelles dans son livre Le Facteur Maya(best-seller traduit en 10 langues), a été le premier à présenter à un large public la date prophétique du 21 décembre 2012. Nous avons publié son livre en français en 2010, car il nous semblait plus que jamais d’actualité.

Facteur MAYA dans MAYAS bz_0030-300x186

Arguelles était un érudit, passionné d’histoire et d’art. Il a identifié cette date après des recherches approfondies sur de nombreux calendriers mayas. Mais il importe de préciser qu’il n’a pas seulement étudié les calendriers. Il aurait également reçu intérieurement des informations directes de ceux qu’il appelle les Mayas galactiques. Selon Arguelles ces êtres venus d’ailleurs s’étaient incarnés parmi les Mayas, entre autres, pour préparer l’humanité à passer le cap de 2012.

Les 16 et 17 août 1987, Arguelles a organisé un événement d’envergure mondiale qui a connu un grand retentissement médiatique : la Convergence harmonique. Des manifestations mystiques, ésotériques, écologiques, holistiques et artistiques orientées sur la paix dans le monde se sont alors déroulées divers sites sacrés de la planète.

À l’époque, j’ai moi-même participé à l’une d’entre elles qui a eu lieu sur le Mont St-Hilaire, près de Montréal. Selon des auteurs comme Lee Carroll et d’autres (nous en reparlerons dans de futurs blogues), ce grand rassemblement a été déterminant pour faciliter la transition vers un nouveau monde que nous vivons actuellement.
Arguelles a poursuivi son œuvre jusqu’à sa mort en 2011. Il a écrit de nombreux livres dont une série de 7 volumes :Chroniques de l’histoire cosmique. En 2010, nous avons traduit et publié le 5e tome qui venait de paraître. Il est intituléLivre de la métamorphose de l’espace-temps. Nous publierons le tome 1 et les suivants à partir d’avril prochain.

Publié dans:MAYAS |on 16 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

Un temps multidimensionnel

 
Voici quelques uns des enseignements primordiaux d’Arguelles qui pourraient nous inspirer au cours des mois et des années qui viennent. Ils concernent en particulier la notion même que nous avons du temps.

Selon Arguelles, il est possible de se libérer du carcan du temps « technique » et figé que nous nous sommes imposé depuis des centaines d’années. Il est possible de se reconnecter à un temps plus universel, plus « organique », conforme aux grands rythmes de toute notre galaxie plutôt qu’à ceux, purement mécaniques, de nos sociétés humaines.

Un temps multidimensionnel dans MAYAS fractale-15

Ainsi, les Mayas possédaient plusieurs calendriers « annuels » parce que selon eux, le compte du temps ne devait pas refléter uniquement la réalité physique. L’un deux était un calendrier astronomique de 365,24 jours. Il avait un caractère civil et était utilisé en particulier pour l’agriculture. Deux autres, comptaient 260 jours et 360 jours par « année » (cette dernière appelée Tun). Ils avaient un caractère plus spirituel et étaient basés sur des rythmes autres que ceux des planètes.

Pour sa part, Arguelles a proposé, un nouveau calendrier composé de 13 mois égaux de 28 jours chacun suivis d’un jour de repos universel considéré « hors du temps ». Il prétend que, d’ici à ce que ce calendrier soit adopté largement, on peut, chacun pour soi, s’y « brancher » et que cela pourrait faire une grande différence dans nos vies. Pour plus de détails et télécharger le calendrier, voir les sites www.lawoftime.org,http://synchronometre.fr.gd ou http://synchronometre.fr.

Dans Le Facteur Maya, Arguelles va plus loin et donne d’autres moyens de transformer notre notion du temps. Il explique que les Mayas considéraient notre galaxie comme  « un immense organisme doté d’ordre et de conscience ». En se synchronisant à ses grands rythmes, nous pouvons accéder à des informations provenant du cœur de la galaxie, qui peuvent imprégner directement les cellules de notre corps et agir sur notre conscience.

Bien sûr, toutes ces notions peuvent paraître complètement farfelues. Mais pour qui tente l’expérience de s’ouvrir à ce que le temps ne soit pas fixe mais élastique et multidimensionnel (ce sur quoi s’entendent par ailleurs les physiciens modernes), cela peut représenter un pas étonnant vers une conscience plus complète de la réalité.

Il s’agit certes d’une tâche qui peut être exigeante. La façon d’y arriver, il faut le reconnaître, n’est pas toujours limpide. Le processus touche aux bases mêmes (inconscientes et prises pour acquis) de notre conception du monde. On s’ouvre à remettre en question certaines de nos fondations. On ouvre la porte à des découvertes imprévues comme lorsqu’on part en voyage vers un autre pays ou un autre continent. On y trouvera des gens qui ont des idées, des relations et des attitudes complètement différentes des nôtres, parfois diamétralement opposées. Mais ces découvertes font toujours grandir. Elles élargissent nos perceptions et nous permettent de prendre position sur des bases plus larges et plus vraies. On découvre que notre monde habituel n’est pas le seul qui existe ni nécessairement le « meilleur ». Les voyages forment la jeunesse…

Publié dans:MAYAS, TEMPS |on 16 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

Inversion des champs magnétiques

2012 Les énergies inversées
Les calendriers Mayas
L’INVERSION du CHAMP MAGNÉTIQUE de la TERRE

A quoi devons-nous nous attendre !

 Toujours dans une optique de démystification, nous nous sommes penchés sur le problème de 2012 et la véracité du fondement de cette date. Beaucoup de choses ont été dites, mais le phénomène d’attentisme et de passivité des ésotériques nous laisse supposer qu’il y a beaucoup de confusion et d’idéalisme dans des explications en désaccord avec la réalité.
Nous avons découvert, dans nos précédentes recherches des Messagers du Temps, que le système solaire était actif, et que notre rôle dans l’édifice était non d’attendre de l’aide, mais de participer au mouvement.

Inversion des champs magnétiques dans MAYAS maya-ecrivant350pxNous savons que notre système solaire est à mi-parcours de sa durée de vie, soit encore 5 milliards d’années de notre temps terrestre, et que les différentes observations concernant notre planète prouvent qu’il y a eu plusieurs basculements de celle–ci.
Nous savons aussi que nous nous trouvons pris au piège dans des énergies émises par les trous noirs, poubelles de l’espace, mais également en situation de rectification obligatoire en accord avec l’Univers (voir les Messagers du Temps : la Puissance de l’esprit).

Forts de ces explications, nous allons donc émettre l’hypothèse que le système terrestre est en situation de chaos, et que la puissance de l’esprit est la base de notre capacité de rectification. Cependant le phénomène de chaos n’inclut pas la passivité, mais l’action pour des choix au niveau des bifurcations.
Nous allons nous appuyer sur des explications concrètes telles les crops circles, les calendriers Mayas, le concept de l’Univers, afin de bâtir une trame cohérente, non mystique.

Les Mayas

Le peuple et la culture Maya représentent, pour les ethnologues, la Méso-amérique. Celle-ci se définit par un ensemble de territoires et de cultures similaires, bien que différentes par certains aspects de caractères. C’est en fait cette vaste étendue de l’Amérique centrale actuelle, allant de la frontière avec les Etats-Unis jusqu’au sud du Costa Rica, en passant par la Guyane et le bord de la Floride.
Il n’y a pas là d’empire Maya, mais des cultures proches s’influençant. Nous y retrouvons :

  • Les Olmèques de –1200 à –400 ans, site de Monte Alban
  • Les Zapotèques de –800 à –500 ans, site de Monte Alban et autres
  • Les Teotihuacans de 300 à 750 ans
  • Les Toltèques de 1000 à 1150 ans, au nord

Puis

  • Les tribus Chichimèques
  • Les Tarasques, alliés aux Espagnols contre les Aztèques
  • Les Totonaques, alliés aux Espagnols.

clic pour Voir ce qui est dit sur le site d’origine   

Publié dans:MAYAS, TERRE |on 2 juin, 2012 |Pas de commentaires »

2012 info

 

 Selon les dires de plusieurs Oracles comme nostradamus ou encore la sybille, la fin du monde ou l’apocalypse serait prévue pour le 21 Décembre 2012 ! L’un des plus anciens calendriers de l’histoire tire à sa fin. Le 21 Décembre de l’an 2012, selon leurs traditions, les Mayas indiquent un changement radical et global à l’échelle mondiale. Au solstice de l’hiver 2012, ils confirment sans équivoque la FIN DU MONDE tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Il faut bien comprendre ici que le but du site web Fin du monde 2012 n’est pas de créer un vent de panique mais plutôt de regrouper des informations et commentaires sur ce sujet apocalyptique qui fait tant parler dans le monde entier. Il faut aussi préciser que la fin du monde a été prévue plusieurs fois depuis des millénaires par plusieurs prophètes et nous sommes encore là, donc surtout, ne paniquez pas !

Voir tous les documentaires : http://www.2012fin.com/documentaires.php

Publié dans:MAYAS |on 20 mai, 2012 |1 Commentaire »

Invitation FORUM de discussion

 BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Invitation FORUM de discussion dans 2007 - PREDICTIONS 150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur Le forum que je viens de créer, c’est un nouvel espace de discussion supplémentaire et complémentaire….

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/        

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca dans 2008 - PREDICTIONS

Voyage du Serpent à plumes

 

 

Il y a plus de vingt ans, Gerardo Barrios, un Sage maya, entama une quête en vue de comprendre et de confirmer l’exactitude des calendriers sacrés mayas. Il se rendit dans différents villages d’Amérique centrale  à la recherche des Sages mayas les plus traditionnels, et ce dans des régions tout à fait reculées. Il voulait savoir s’ils utilisaient tous les mêmes calendriers. A l’exception de certaines différences dans les noms et dans les termes employés, la plupart de ces calendriers se ressemblaient. En 1988, dans le cadre de cette quête, il se rendit, accompagné de neuf autres mayas, dans un village extrêmement reculé où les Mayas traditionnels avaient consacré leur vie à entretenir le feu du temps depuis des milliers d’années. Ces gens-là alimentent ce feu jour et nuit et considèrent cet acte comme une prière pour la paix sur terre. Après cinq jours de marche dans la forêt dense, Gerardo et son équipe finirent par atteindre ce village. Les anciens savaient, grâce à leurs visions, que ce groupe arrivait ; on offrit des séances de divination à es dix Mayas et seuls cinq parmi eux furent admis dans le temple sacré du village. Gerardo était l’un d ‘eux.

 Fichier:Tuvans.jpg

Une fois à l’intérieur du temple, l’un des Sages prit Gerardo à part afin de lui parler en privé. Il commença par lui raconter l’histoire du Serpent à plumes (Kulkulkan), une énergie sacrée de la Terre représentée par un serpent et qui se déplace dans l’ensemble du pays. Il fallut deux autres visites à ce village pour que l’histoire soit racontée intégralement. Les Sages mayas du village expliquèrent comment cette énergie revient périodiquement et lui montrèrent sur la carte qu’il avait apportée avec lui où et quand elle était apparue. Plus tard, lorsque Gerardo entreprit des études historiques, il eut connaissance d’événements, tel que le grand éveil spirituel du Tibet dans les années 50, le mouvement pacifiste contre la guerre du Vietnam dans les 60 et l’existence du leader tel que Martin Luther King.

 

Ces Sages déclarèrent que ce Serpent à plumes a l’intention de descendre vers le sud du continent américain, le long de la colonne vertébrale de notre mère la Terre, jusqu’au lac Titicaca dans les Andes, où il sera présent en 2012. Si on devait consulter une carte de l’hémisphère occidental et repérer les chaînes de montagnes s’échelonnant de l’Alaska en Amérique du Nord jusqu’au Chili en Amérique du Sud, on découvrirait qu’elles dessinent une ligne continue se déroulant du nord au sud. Cette chaîne de montagnes fut décrite comme l’épine dorsale de notre mère la Terre. Ce mouvement d’énergie doit être terminé afin de maintenir l’équilibre de notre mère la Terre. L’énergie possède également un cycle qu’elle doit suivre et respecter afin de créer l’équilibre nécessaire pour maintenir l’harmonie sur cette planète.

 Cependant, ce mouvement a rencontré une barrière qui a stoppé son avance et qui reflue vers le canal de Panama, là où le sol fut creusé et où de l’eau fut déversée en travers de l’épine dorsale des continents. Lorsque cette énergie sera bloquée, il en résultera peut-être des désastres semblables à ceux pouvant survenir lors de la fracture d’une colonne vertébrale, ce qui affecte alors le fonctionnement de l’ensemble du corps humain. Gerardo apprit que des cérémonies spirituelles devaient être organisées afin d’aider à l’écoulement naturel et harmonieux de cette énergie du Serpent à plumes ; lorsqu’il exprima son souci concernant l’ampleur de la tâche, les Sages lui dirent de ne pas s’en faire à ce sujet et que des aides apparaîtraient afin de mener ce travail à bien : celles-ci arrivèrent peu à peu au Guatemala, en novembre 1995.

 

Channeling de Kryeon : Franchir le seuil du millénaire – Reno, Nevada -  Février 2000 - canalisé par Lee Carroll – page 300.

Publié dans:MAYAS |on 27 février, 2012 |Pas de commentaires »

LES PROPHETIES DES MAYAS

 LES PROPHETIES DES MAYAS dans 2012 - PREDICTIONS M72Pour les Mayas, les plus importants cycles étaient inscrits dans les séries initiales (dates détaillées en tête de nombreuses inscriptions

  • le tzolk’in, « année » non numérotée de 260 jours, à caractère divinatoire et religieux ; 
  • le haab, « année vague » non numérotée de 365 jours, à caractère civil ; 
  • le compte long, ou décompte des jours sur une période d’environ 5125 ans (soit 13 baktunob (1 845 000 jours) (le cycle actuel dure 5127 ans), destiné à la datation des événements historiques (successions, batailles), qui se subdivisait ainsi : 
    • le kin, jour 
    • le uinal, période de 20 kinob (20 jours
    • le tun, période de 18 uinalob, soit environ un an (360 jours
    • le katun, période de 20 tunob, soit environ 20 ans (7 200 jours
    • le baktun, période de 20 katunob, soit environ 394 ans (144 000 jours
    • le pictun, période de 20 baktunob, soit environ 7885 ans (2 880 000 jours
    • le calabtun, période de 20 pictunob, soit environ 157 700 ans (57 600 000 jours
    • le kinchiltun période de 20 calabtunob, soit environ 3 millions d’années (1 152 000 000 jours
    • le alautun, période de 20 kinchiltunob soit environ 63 millions d’années (23 040 000 000 jours

  • le cycle novénal ou cycle des « seigneurs de la nuit », d’une période de 9 jours ; 
  • le cycle des phases de la Lune (« âge de la lune » et numéro de la lunaison). 

Autres cycles de nature calendaire : 

Le nombre 20 apparaît fréquemment dans le calendrier, car les Mayas utilisaient un système de numération positionnelle en base 20

Le tzolk’in et le haab continuent à être employés par les Mayas quichés

Les corrélations entre ces calendriers sont parfaites et attestées par toutes les inscriptions mayas retrouvées. Par exemple, on sait avec certitude que le jour appelé 9.12.11.5.18 au Compte long (soit « 9 baktun », « 12 katun », « 11 tun », « 5 uinal » et « 18 kin » depuis l’Époque du Compte long) correspond à 11 Yax au Haab et 6 Etznab au Tzolkin, jour de la mort de Pacal Ier, seigneur de Palenque, premier Seigneur de la Nuit. 

 2012 : Une interprétation du New age 

Article détaillé : Prédictions pour décembre 2012

Le mayanisme et d’autres courants du New Age, parmi lesquelles les mouvances millénaristes, prédisent des changements radicaux voire la fin du monde pour 2012 en se basant sur le Tzolk’in, la situant généralement plus précisément le 21 décembre (D’autres annoncent la date du 12 décembre 2012 (12/12/12) – (et d’autres auteurs, encore, évoquent une erreur de calcul qui déplacerait la date au 28 octobre 2011). Ces dates correspondraient à la fin d’un cycle du calendrier maya et marqueraient, selon les partisans de la théorie, un changement dans la conscience mondiale et le début d’un nouvel âge. 

Cette prophétie est rejetée par la plupart des scientifiques pour son caractère pseudo-scientifique

« La prophétie annonçant la fin du monde en 2012 est basée sur une faute de calcul. En réalité, la date annoncée est 2220 (208 ans après), ont déclaré des scientifiques dans le numéro de novembre de la revue NWT (Natuurwetenschap & Techniek). En tapant la date 2012 sur Google, on obtient des millions de résultats dont la plupart traitent de la fin du monde ou de l’aube d’une nouvelle période spirituelle. Les alarmistes se sont basés sur le calendrier Maya qui s’arrêterait le 21 décembre 2012, et en ont déduit qu’à cette date ce serait la fin du monde. Toujours selon NWT, une recherche récente d’archéologues, d’astronomes et de scientifiques a démontré que cette date est fantaisiste car le calendrier des Mayas se termine deux siècles plus tard. » — Natuurwetenschap & Techniek , 2012-eindtijd is pas in 2220 

Gif barre fleurs

En savoir plus sur Wikipedia…. http://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_maya 

Publié dans:2012 - PREDICTIONS, MAYAS |on 24 août, 2011 |Pas de commentaires »

Civilisations MAYAS

Civilisations MAYAS dans MAYAS th_mayasLa civilisation maya est une ancienne civilisation de Mésoamérique principalement connue pour ses avancées dans les domaines de l’écriture, de l’art, de l’architecture, des mathématiques et de l’astronomie. C’est une des civilisations précolombiennes les plus étudiées avec celles des Aztèques et des Incas

Elle occupait à l’époque précolombienne les territoires correspondant actuellement à une partie du sud du Mexique, au Belize, au Guatemala, au Honduras et au Salvador

C’est une des plus anciennes civilisations d’Amérique : ses origines remontent à la préhistoire et les premières constructions mayas ont été datées du IIIe millénaire av. J.-C.. D’importantes cités-États mayas des Basses-Terres du sud, telles que Copán, Tikal ou Palenque, connurent leur niveau de développement le plus élevé à la période classique, entre le VIe et le IXe siècle de notre ère, avant d’être rapidement abandonnées entre la fin du VIIIe et du IXe siècle. D’autres cités subsistèrent ou se développèrent alors dans les Basses-Terres du nord ainsi que dans les Hautes-Terres du sud, avant d’entrer en décadence puis de disparaître peu après la conquête espagnole au XVIe siècle

Le monde ne savait presque rien des Mayas il y a deux cents ans. La forêt avait repris ses droits sur la plupart de leurs cités, et, peu après la conquête espagnole, au XVIe et XVIIe siècles, les prêtres européens avaient brûlé la quasi-totalité des rares livres en écorce de figuier laissés par les Mayas. 

Les premiers explorateurs à approcher les vestiges de la civilisation maya au XIXe siècle ont contribué à lui forger une image romantique mais bien différente de la réalité : « qui n’a pas entendu parler, par exemple, d’un ancien Empire maya, véritable âge d’or durant lequel un peuple laborieux et éminemment pacifique se serait adonné, dans le calme de ses cités protégées par la forêt dense, à la seule contemplation des astres ? ». De nos jours l’évolution des connaissances a permis de renverser cette vision simpliste et sans nuance. Car si les anciens Mayas étaient bâtisseurs, artistes et savants, ils n’en étaient pas moins résolument guerriers. Du fait de leur organisation politique en cités rivales, la comparaison des Mayas classiques avec les cités grecques de l’époque classique ou avec les cités italiennes de la Renaissance n’est pas inappropriée

Contraintes archéologiques 

Pour des raisons à la fois environnementales et historiques, la connaissance et la compréhension de cette civilisation sont encore très fragmentaires. De larges zones d’ombre subsistent toujours malgré les efforts entrepris depuis sa redécouverte au XIXe siècle……  Voir le dossier wikipedia….  

Publié dans:MAYAS |on 3 août, 2011 |Pas de commentaires »

La sagesse de l’Ombre

extraits choisis par Marie Leduc : l’oracle MAYA   [ article 3 sur 5 ]  

La sagesse de l'Ombre dans ENERGIES 9782354360368FSNous avons tous la grande opportunité de vivre au moment de la naissance du nouveau mythe sur Terre. Jusqu’à présent, la plupart de nos mythes familiers ont été centrés sur la séparation et la dualité : la lumière et l’obscurité, le bien et le mal, la beauté et la laideur, Luke Skywalker et Darth Vador, le roi Arthur et le chevalier noir, la Belle et la Bête. Dans le nouveau mythe, nous avons accès à une perspective beaucoup plus vaste – une vision qui reconnaît et célèbre tous les aspects du soi et de la création. Le nouveau mythe se focalise sur l’intégration des polarités et ce faisant, contribue à l’évolution individuelle et planétaire. 

Son aspect le plus important et le plus pratique est peut-être que l’oracle Maya agit en vous aidant à intégrer les parts « d’ombre » de vous-même – vos peurs, vos doutes, vos difficultés et vos blocages. Chaque fois que vous interagissez avec une ou plusieurs de ces cartes, vous contribuez à transformer de vieilles façons de voir, de faire et d’être en nouvelles façons de voir, de faire et d’être.

La part d’ombre du soi est souvent considérée par l’ego comme étant « mauvaise », alors qu’en réalité c’est une force très puissante et très créative. Les parties désavouées ou inconscientes de nous-mêmes (qui se manifestent le plus souvent par nos réactions émotionnellement « chargées » face aux gens et aux situations) sont véritablement les gardiens d’une grande sagesse. L’ombre n’est que le côté de la lumière que l’on ne voit pas. En travaillant avec elle, vous avez l’occasion de vous guérir et de vivre une vie plus pleinement intégrée. Lorsque vous explorez ce qui concerne l’ombre d’un archétype donné, soyez prêt à y voir un noyau de vérité et à découvrir de quelle façon il est en relation avec vous.

Une grande intensité émotionnelle est souvent associée aux problèmes de l’ombre, cependant, cette intensité indique tout simplement que quelque chose demande à être reconnu et transformé. Libérez-vous de l’idée de difficulté, de drame et de lutte. Réinterprétez ce processus comme étant la force vitale et créative nécessaire au changement et à la croissance. Lorsque vous intégrez les problèmes de votre ombre et que vous devenez plus « transparent », les projections des autres commencent à littéralement vous traverser sans créer de réactions ni de blessures émotionnelles. Travailler avec l’ombre a aussi un autre avantage : en vous transformant, vous aidez à transformer les autres et la Terre.

 L’ombre […] Dans la vie quotidienne, votre ombre vous offrira des signes en vue de votre croissance. Quand vous avez une réaction émotionnelle vis-à-vis d’une personne, d’une situation ou d’un problème, il s’agit d’un signal clair vous indiquant qu’un aspect de l’ombre vous demande de le voir, de vous l’appropriez et donc de le transformer. Soyez direct quand vous faites part de ce que vous taisez habituellement. Vivez et exprimez pleinement vos émotions. Honorez vos relations par votre volonté d’aborder avec elles le sujet de l’ombre. Une intimité, un amour et une acceptation de soi plus profondes seront votre récompense. 

Travailler avec l’ombre est une part importante du voyage du soi qui mène à la perception de sa complétude. Quand vous guérissez et que vous intégrez personnellement les aspects de votre ombre, vous aidez aussi à guérir le schéma d’évolution plus vaste du champ mental collectif. […]Chaque interprétation d’un glyphe dans les chapitres « le découvreur » et  « le « voyageur » comporte une partie intitulée sagesse de l’ombre.

  IX  (« le découvreur », sagesse de l’ombre) 

  Vous pouvez observer une des ombres de IX dans les problèmes impliquant l’intégrité, le contrôle, le pouvoir personnel et la volonté. Examinez la façon dont vous utilisez votre pouvoir mental et sur quoi vous le focalisez. Comment ces problèmes entrent-ils en jeu dans votre vie en ce moment ? Dites votre vérité et agissez avec intégrité. Soyez honnête et vrai avec vous-même. Reconnaissez votre ombre et abordez le sujet avec vous-même et avec les autres.

Abandonnez-vous votre pouvoir en cherchant l’approbation en-dehors de vous ? Entrez dans la lumière de la véritable magie, qui se trouve dans l’intégrité que donne la connaissance par le cœur. Utilisez votre volonté personnelle de concert avec votre cœur. Etablissez une connexion plus claire avec votre Essence car elle est déjà un magicien de la lumière !

 Dans l’ombre de la cape du magicien, vous pouvez trouvez le sentiment de compétition ou le besoin d’approbation, de reconnaissance ou de statut. Ces sentiments indiquent souvent que l’ego et le mental ont un besoin de pouvoir et de contrôle. La véritable cape du magicien est transparente à la volonté du Divin. Lâchez prise de votre besoin d’approbation et de contrôle. Ressentez votre valeur intrinsèque car vous êtes une fenêtre par laquelle la lumière peut briller. Ouvrez-vous à la possibilité que la magie et les miracles entrent dans votre vie. 

Le site de Jean-Claude GENEL  g.productions. presse

Publié dans:ENERGIES, HUMANITE, LUMIERE, MAYAS, PROPHETIES |on 26 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Comment utiliser l’oracle maya ?



Comment utiliser l'oracle maya ? dans ASTROLOGIE Oracle_Maya_4c88b681e6157extraits choisis par Marie Leduc  [ article 2 sur 5 ]  

L’oracle maya est composé de quarante-quatre cartes – vingt glyphes stellaires mayas, treize nombres et onze « prismes de mystère ». Ensemble, les glyphes et les nombres forment le Tzolkin, le « cercle sacré » du calendrier maya. 

Cependant, le Tzolkin est beaucoup plus qu’un simple calendrier. Il est aussi un code galactique donnant accès au fonctionnement de l’univers. Au sein de ce code sacré, chaque glyphe peut être considéré comme un aspect ou un « visage » différent du Créateur. Chacune des 260 combinaisons possibles de glyphes et de nombres offre une expression particulière de ces visages. Les onze prismes, quant à eux, offrent une nouvelle façon de regarder la réalité basée sur le nouveau paradigme (1) qui est en train d’émerger. Combinés, les glyphes, les nombres et les prismes forment un mandala puissant d’énergies transformatrices. En travaillant avec eux, que ce soit un par un ou ensemble, vous pouvez grandement améliorer votre croissance personnelle et spirituelle. 

Les énergies vous conduisent 

Pour utiliser l’oracle, vous pouvez tirer une ou plusieurs cartes, puis travailler avec leur énergie – soit en méditation, soit à l’aide des interprétations et des exercices proposés dans le manuel. Vous n’avez pas besoin de poser une question pour travailler avec l’oracle maya. Vos énergies vous conduiront naturellement vers les cartes qui peuvent le mieux vous montrer la sagesse du moment.
La clé pour tirer un maximum de bienfaits de l’oracle maya est d’établir une résonance entre vous et le schéma symbolique de l’énergie encodée dans les cartes. Dans l’interprétation de tout tirage, permettez aux informations et à la magie de se révéler de toutes les manières qui sont adaptées à votre croissance. Il n’y a pas d’absolus dans ce système, pas de bonne ou de mauvaise façon et pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Les images et les mots du manuel ont simplement pour but d’être des catalyseurs pour encourager votre propre évolution. Si vous souhaitez créer d’autres approches, surtout faites-le. 

Sortir du cadre mental 

Lorsque vous travaillez avec l’oracle maya, vous pouvez recevoir de la part des cartes des énergies qui ne vous semblent pas familières et qui ne sont pas conformes à votre cadre mental. N’essayez pas de les « comprendre » de la manière habituelle ; elles vont souvent bien au-delà de nos connaissances et de nos concepts mentaux. Si vous percevez de telles énergies, emplissez-les de la lumière rose dorée de la connaissance par le cœur et vous les comprendrez en temps voulu d’une façon inattendue. Souvenez-vous, ce système est basé sur la confiance, l’innocence et l’abandon. Quand vous abandonnez ce que vous pensez être, vous devenez ce que vous êtes vraiment.
Les effets agréables et positifs que l’on ressent en étant en relation avec les énergies archétypales doivent être expérimentés pour être compris. Nous vous dirons seulement que la grâce, l’union, l’extase et « l’illimité » font tous partie de cette expérience. Nous vous laissons découvrir le reste au cours de cette grande aventure. 

Les trois résonances 

Pour chacun des vingt glyphes, le livre propose une table des correspondances et trois interprétations ou « résonances » différentes. La table qui répertorie des choses telles que les qualités, l’élément, le mudra ou la méditation correspondant à chaque archétype. Elle est particulièrement utile pour évoquer chaque glyphe et pour se familiariser avec lui. Les trois résonances développent les informations contenues dans la table des correspondances, chacune à sa façon unique.

Ecrite sous forme de poème, la résonance appelée l’enfant magique a pour but d’évoquer une réponse intuitive et spontanée, une réponse « cerveau droit » ; la résonance appelée le découvreur, davantage sous forme d’oracle et donc plus « cerveau gauche », a pour but de s’adresser directement aux préoccupations de la vie quotidienne. La résonance appelée le voyageur, qui se présente comme une section séparée dans la troisième partie, est la plus longue et la plus conceptuelle et elle est destinée à une étude approfondie. Elle intègre la plupart des informations de base contenues dans la résonance du découvreur et en ajoute beaucoup d’autres. Le voyageur inclus également une section appelée « sagesse harmonique » qui explore la relation de chaque glyphe stellaire avec une métaphore musicale. 

Un exemple concret 

  BEN (extrait de la résonance : le découvreur)
Soyez sensible aux modifications majeures qui se pourraient se produire dans votre façon de percevoir le monde et dans les rapports que vous entretenez avec lui. Vos anciennes références sont en train de changer. Soyez attentif aux ouvertures et aux opportunités. Ayez le courage de prendre des risques. Quand vous faites l’expérience de la « lisière » de votre croissance, de situations où vous vous ne vous sentez pas en sécurité ou qui ne vous sont pas familières, soyez prêt à voyager dans l’inconnu. 

Dans cet endroit mystérieux, avoir des références changeantes crée un saut quantique. Marcheur céleste, recevez le message angélique, découvrez en vous le monde du voyage entre les dimensions. Expansez vos références pour devenir un voyageur du temps et de l’espace. La « lisière » de votre croissance porte en elle la plus grande des magies. Dans l’exploration de ces limites, vous développez une compréhension et une compassion envers ceux qui, comme vous, utilisent cette expérience terrestre pour leur croissance et leur évolution. Explorez, expansez-vous, souvenez-vous de vos ailes ! Messager de la lumière, quand vous avez le courage de pénétrer dans une nouvelle réalité, un voyage mystérieux vous attend. 

(1) Filtres qui conditionnent notre perception et réduisent le champ de nos possibles. 

Le site de Jean-Claude GENEL  g.productions. presse   

Publié dans:ASTROLOGIE, ENERGIES, ESPRITS, MAYAS, PROPHETIES |on 26 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

2012 l’Odyssée

2012 l’Odyssée dans MAYAS 2012_front_francais_177x252__11980_thumb  Le calendrier Maya le plus précis du monde s’achève en 2012 ! Depuis des millénaires, il donne les dates clés de l’histoire de l’humanité et met clairement en évidence que tout ce qui existe est l’expression d’une intention créatrice, d’une intelligence ordonnée et profonde. Or, il s’achève le 21 décembre 2012 ! Quel est le sens de cette « fin » ? 

par Yannick Le Cam 

article paru aux éditions G.Production.presse  

Connaissez-vous la vraie nature du temps ? Les expressions « pas le temps », « manque de temps » et « tuer le temps »… prouvent que notre rapport au temps est faussé. En revanche, dès que nous entrons en quête de nous-mêmes et que nous nous découvrons comme des êtres d’énergie, nous entrons dans une nouvelle phase de notre évolution où le temps n’est plus subit. Nous découvrons que, dans l’existence, tout est question d’alignement et de synchronisation. C’est précisément ce que le calendrier maya permettait et permet encore : nous synchroniser avec les cycles naturels au cœur du vaste champ des énergies cosmiques qui nous traverse et dans lequel nous baignons. Exit donc la notion de temps linéaire avec un début et une fin et bienvenue à une notion où la loi du temps devient l’aimant capable d’ordonner 6 milliards d’individus en une conscience unifiée. C’est ce que les Mayas nous ont transmis en enregistrant la nature précise de tous les cycles temporels dans lesquels évolue la Terre en tant que planète dans un système stellaire galactique. 

Maintenir le tout connecté 

Si, comme le pensent les Mayas, le temps est une fréquence, c’est-à-dire un niveau de vibration, les cycles naturels sont donc des pulsations qui se manifestent par des fréquences régulières (jour et nuit, saisons, cycles menstruels, etc.). C’est grâce à ces cycles que nous pouvons évoluer en harmonie avec tout. Les lois naturelles sont inscrites dans l’ordre cosmique et les respecter nous permet de cultiver une perception spirituelle de la réalité. Mais le temps linéaire et notre calendrier grégorien mettent à mal cette perception. L’humanité a perdu cette connexion au subtil et les êtres se croient séparés. Cette croyance a toujours engendré les mêmes effets : concurrence, lutte, violence et guerre. La période actuelle de l’entre-deux exacerbe ces tensions. Le chevauchement des deux ères (celle des Poissons s’achève et celle du Verseau débute) cristallise tous les catastrophismes mais aussi toutes les puissances spirituelles. La fin programmée du calendrier maya pourrait bien sonner comme un espoir formidable de retour à un modèle en phase avec la nature et voir les forces de lumière reprendre le dessus. Mais c’est une décision que chacun, individuellement, doit prendre en son for intérieur, et maintenant s’il veut qu’un avenir existe. 

La fréquence de la synchronicité 

L’intention des Mayas était de nous laisser un instrument pour contribuer à l’évolution consciente de l’humanité. Si nous voulons nous guérir des maux que nous nous sommes nous-mêmes infligés, nous devons sortir de l’influence du temps dénaturé dans lequel nous vivons. La découverte essentielle est que le temps est une fréquence. Ni linéaire, ni circulaire, le temps des Mayas est la fréquence de la synchronicité et nous devons l’utiliser à notre tour si nous voulons évoluer vers un nouveau temps. Nous savons que l’époque est propice car nous constatons chaque jour que l’accélération de la croissance de population et de la mécanisation est en train de détruire notre biosphère sans offrir une réelle valeur à notre existence. Or, la vie et la conscience s’enrichissent et se développent uniquement dans la synchronicité et l’harmonie. Une perception différente de la réalité qui s’ouvrirait sur la notion de multidimensionnalité est possible. Toute expérience qui s’enracine dans le « ici et maintenant » est une expérience de « non temps » et élève notre perception. Le « présent éternel » serait-il à portée de main ? 

2012, l’Odyssée 

Dans le calendrier maya, le 21 décembre 2012 représente le temps d’un second Big Bang, un point focal marquant la fin d’un cycle, un passage vers un nouvel état de conscience, celui d’une perception unitaire de l’univers où tout est inter relié. Dans le DVD consacré à cette date clé, la réalisatrice Sharron Rose a rencontré des experts du calendrier maya afin qu’ils décodent le futur de l’humanité au-delà du 21 décembre 2012. Parmi les intervenants, José’ Arguilles, John Major Jenkins et Gregg Braden se prononcent sur la vision cyclique et multidimensionnelle du temps propre aux Mayas et apportent des clés de compréhension de l’évolution de l’univers et des différents règnes. Dans la ligné des films d’inspiration portés à la connaissance du public (Le Secret, Que sait-on de la réalité, Conversations avec Dieu, etc.) 2012, l’Odyssée apporte des informations qui, même si elles donnent le sentiment d’être déjà connues, n’en restent pas moins essentielles. Sa grande force réside dans la confrontation des points de vue et la convergence des témoignages au service d’une authentique prise de décision : une nouvelle façon de penser est essentielle si l’humanité doit survivre (Einstein). Nous sommes encore, pour quelque temps, aux commandes. Saisissons l’opportunité du changement. L’intelligence de l’univers retient son souffle ! 

DVD 2012 l’Odyssée (99’ version française) 

Publié dans:MAYAS, PROPHETIES, TEMPS |on 22 juillet, 2011 |Pas de commentaires »
12

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3