Archive pour la catégorie 'MALADIE'

Santé et médecine holistique

 

Que disent les lectures d’Edgar Cayce sur la santé et la médecine holistique ?

Les lectures d’Edgar Cayce renferment d’innombrables conseils sur la façon de bien se porter. La nature même d’une grande partie de ces notions témoigne que Cayce possédait en la matière des idées d’avant-garde. Ses suggestions pour retrouver la santé et la conserver, ainsi que pour équilibrer notre mode de vie, s’appuient sur des concepts tels que régime alimentaire adéquat, exercice physique, contrôle des attitudes et des émotions, relaxation et loisirs, purification interne et externe du corps. Selon Cayce, le secret d’une bonne santé relève bien davantage de l’entretien convenable du corps et de la médecine préventive que du traitement des maladies lorsqu’elles se déclarent, c’est-à-dire qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Dans le monde occidental, il fut parmi les précurseurs d’une alimentation à base de fruits, légumes, poisson, volaille, et suffisamment d’eau pour dépurer les organes internes. Notons que Cayce émit ces recommandations, et d’autres similaires, à une époque où la plupart des Américains consommaient beaucoup de viande rouge et d’hydrates de carbone.

Les préceptes de Cayce sur la santé et l’art de se maintenir en forme ne s’arrêtent pas à un régime idoine et à la pratique régulière d’exercice. Il y a des dizaines d’années, Cayce insistait déjà sur le rôle que jouait le mental dans l’équilibre physique et le bien-être des gens. La science médicale reconnaît aujourd’hui que les pensées positives accélèrent la guérison. La médecine moderne, tout comme Cayce, affirme que l’humour et la joie restaurent la santé, tandis que les contrariétés, les tensions nerveuses et les attitudes négatives, par exemple les colères répétées conscientes ou inconscientes, favorisent la maladie.

Santé et médecine holistique dans GUERISON pasted-graphic-4

Même les personnes critiquant d’autres points de l’œuvre d’Edgar Cayce estiment que ses conseils de santé sont précieux pour bien se porter. Ceux-ci embrassent une vaste gamme de sujets, depuis les furoncles, les hémorroïdes, l’acné, les carences vitaminiques, les fractures et la longévité, jusqu’à l’arthrite, les problèmes infantiles ou d’accouchement, le cancer, l’épilepsie, le psoriasis et les troubles mentaux. En fait, on considère que Cayce a évoqué dans les lectures presque toutes les affections rencontrées dans la première moitié du vingtième siècle. Il est intéressant de constater que maints traitements qu’il prescrivit alors dans des cas isolés, demeurent d’actualité et peuvent se généraliser. Citons le psoriasis et la sclérodermie : Cayce préconisait certains aliments, des manipulations vertébrales et d’autres remèdes naturels. Ces dernières années, des centaines de personnes souffrant de ces maux ont vu leur état s’améliorer en observant de telles recommandations.

Les lectures de Cayce, données entre 1901 et 1944, se révélèrent en avance sur leur temps en mentionnant l’influence des attitudes et des émotions sur la santé ; la médecine des énergies ; l’importance de la prière ; la guérison spirituelle. Par ailleurs, elles annoncèrent de nombreux progrès à venir dans la manière d’aborder les questions de santé. Ainsi, Cayce déclara en 1927 : « Bientôt l’on déterminera la condition physique des gens à partir d’une seule goutte de sang. » Ceci est effectivement devenu courant.

D’après Cayce, la santé intégrale correspond à l’harmonisation des trois composantes de la vie : physique, mentale, spirituelle. Elle s’acquiert en envisageant l’être humain dans son ensemble, corps, esprit et âme, non en se contentant de soigner la maladie. Pour cette raison, il est souvent admis que la médecine holistique contemporaine tire son origine des lectures psychiques d’Edgar Cayce.

gifs étoiles

Que ce fût pour un problème de santé ou à tout autre égard, les lectures se déroulaient en principe comme suit. Edgar Cayce s’allongeait sur un divan et entrait dans une transe auto-hypnotique, pendant que sa secrétaire Gladys Davis, assise à ses côtés, s’apprêtait à sténographier ce qui se dirait au cours de la séance. Une fois qu’Edgar était endormi, la personne dirigeant la lecture, d’ordinaire son épouse Gertrude, lui adressait la suggestion appropriée afin d’obtenir l’information requise. Quand il s’agissait de « lectures physiques », Gertrude énonçait :

« Vous allez être en présence du corps de __________ [nom de l’intéressé], en ce moment à __________ [nom de la ville et adresse]. Vous le parcourrez avec attention et l’examinerez en détail. En parlant distinctement, à un rythme normal, vous décrirez les états pathologiques existants et en fournirez la cause ; vous indiquerez la façon d’y remédier et de soigner le corps. Vous répondrez aussi aux questions qui vous seront posées. »

Cayce confirmait : « Oui, nous sommes en présence du corps. » S’il avait réalisé, même trente ans auparavant, une ou plusieurs lectures pour le patient, il ajoutait : « Nous avons déjà étudié ce cas », et reprenait là où il en était resté alors, indépendamment du temps écoulé. Il s’exprimait en général de sa voix habituelle et se référait à la personne concernée comme si celle-ci était dans la pièce, tandis qu’elle pouvait se trouver à des milliers de kilomètres. Cayce établissait un diagnostic circonstancié, mentionnant tout renseignement utile sur la circulation sanguine, le système nerveux et les organes affectés. Il précisait ensuite les moyens de soulager les maux et, pour finir, répondait aux questions. Signalons que si quelqu’un assistait à sa propre lecture, il lui suffisait de formuler mentalement une interrogation pour que Cayce y répondît.

gifs étoiles

Des nombreuses lectures relatives aux principes curatifs et à la médecine holistique, il ressort que les éléments d’une bonne santé se résument par le sigle C.A.R.E : circulation, assimilation, relaxation, élimination. Le rôle de chacune de ces fonctions est le suivant :

· En premier lieu, la circulation. Elle s’avère capitale dans les mécanismes de régénération du corps. En conséquence, la stimuler par des exercices physiques, des massages ou des manipulations thérapeutiques, telles que celles pratiquées en chiropractie et en ostéopathie, renforce considérablement les processus naturels de guérison.

· En deuxième lieu, l’assimilation. Elle représente la manière dont le corps digère la nourriture et répartit les substances nutritives. D’une part, l’assimilation dépend du régime alimentaire : selon les lectures, ce dernier devrait se composer de vingt pour cent d’aliments « acides » (c’est-à-dire qui acidifient l’organisme), de quatre-vingt pour cent d’aliments « alcalins », ainsi que d’un litre et demi ou deux litres d’eau par jour. D’autre part, elle dépend de la façon de préparer et de combiner les denrées. Par exemple, les lectures invitent à consommer régulièrement céréales et agrumes, toutefois jamais au même repas étant donné leur incompatibilité durant la digestion.

· En troisième lieu, la relaxation. Celle-ci inclut assez de sommeil, mais également du temps libre et des loisirs. Cayce affirma dans une lecture :
« Cet état provient de ce que l’on pourrait appeler des déséquilibres d’ordre professionnel : insuffisance de soleil et de dépenses physiques ; trop de travail intellectuel, alors qu’il faudrait maintenir la juste mesure entre l’âme, l’esprit et le corps. La personne qui n’accorde aucune place dans sa vie à la détente et à l’harmonisation de chaque aspect de son être, se leurre et devra tôt ou tard en payer le prix. »

· En quatrième lieu, l’élimination. Il est indispensable que le corps se débarrasse de ses toxines et purifie ses organes internes pour fonctionner normalement. Alimentation adéquate, beaucoup d’eau par voie orale, mouvements respiratoires, exercice physique tel que la marche, bains de vapeur et lavements intestinaux assurent de bons mécanismes d’élimination. Cayce insistait sur l’importance d’aller à la selle tous les jours.

L’équilibre entre la circulation, l’assimilation, la relaxation et l’élimination engendre guérison, santé et longévité.

Même si certains rétablissements furent spectaculaires, soulignons que les lectures de Cayce ne préconisèrent point de formules ou remèdes miracles. Elles suggéraient habituellement un ensemble de thérapies faisant intervenir l’organisme tout entier, ainsi que les différents aspects de l’être. Malgré ses pouvoirs psychiques, Edgar Cayce n’était pas guérisseur. Par contre, grâce aux conseils de santé intégrale fournis dans les lectures, il enseignait aux gens à agir au mieux pour améliorer leur état ou se remettre de leurs troubles.

Se conformer aux traitements ou aux recommandations des lectures exigeait parfois de gros efforts et de la patience. Cayce demandait fréquemment à ceux qui sollicitaient son aide à propos de leurs affections : « Pourquoi désirez-vous guérir ? » En d’autres termes, si dès qu’elle se sentirait bien, la personne allait retourner au mode de vie qui avait provoqué sa maladie, c’était qu’elle cherchait à soigner les effets de ses maux sans vouloir s’attaquer à leur cause profonde. En négligeant la leçon qui lui était offerte, elle risquait de s’exposer à pire adversité dans le futur.

 ——————————————————————

Ouvrages conseillés :

« Edgar Cayce, L’encyclopédie de la santé » (“Encyclopedia of Healing”) — Reba Ann Karp

« Edgar Cayce, Les clés de la santé : Promesses et défis de la médecine holistique » (“Keys to Health, the Promise and Challenge of Holism”)— Dr Eric Mein

« Les remèdes d’Edgar Cayce » (“The Edgar Cayce Remedies”) — Dr William McGarey

« Edgar Cayce, Les miracles de la guérison par les énergies du corps »(“Healing Miracles”) — Dr William McGarey

Publié dans:GUERISON, MALADIE |on 8 juillet, 2012 |Pas de commentaires »

La santé holistique 1



L’harmonisation du corps, de la pensée et de l’âme


« Rappelez-vous que Dieu est présent aussi bien sur le plan physique que sur les plans mental et spirituel, car tous les aspects de la vie sont UN. »
[Lecture 69-5]

    
    Edgar Cayce donna plus de neuf mille « lectures de santé » ou « lectures physiques » relatives à des questions médicales. Bien que certaines datent de presque un siècle, ces lectures demeurent d’actualité. De plus en plus de médecins y recourent d’ailleurs avec succès.

La santé holistique 1 dans GUERISON Logo3-1    Cayce répéta dans les lectures : « L’esprit est la vie ; la pensée est le constructeur ; le physique est le résultat. » Sur ce principe repose la santé holistique.

    Ci-dessous figurent trois extraits de lectures illustrant la nécessité d’équilibrer les aspects physique, mental et spirituel de l’existence.

    « L’exercice physique est excellent et nécessaire, mais peu de gens en font assez de manière systématique. En cela, usez de bon sens et agissez avec mesure. » [283-1]

    « Adoptez une attitude mentale positive. N’entretenez aucune animosité et ne vous sentez pas désappointé parce que les autres ont des idées différentes des vôtres ou parce qu’ils possèdent des qualités dont vous ne jouissez pas. Sachez apprécier ce qui vous revient. Quelle que soit votre condition, utilisez vos capacités pour la gloire de la Force Créatrice. »[578-13]

    « Le fait de méditer souvent, ne serait-ce que pendant trente secondes ou une minute, vous donnera de la force. Vous pouvez tranquilliser votre corps et votre esprit en marchant, en vous tenant immobile debout, comme en vous reposant. » [311-4]


    H.R.C., Health and Rejuvenation Center (Centre de santé et de rajeunissement) a mis au point des protocoles thérapeutiques pour de nombreuses maladies mentionnées dans les lectures d’Edgar Cayce. Ces protocoles permettent d’appliquer les traitements recommandés dans les lectures. À ce jour, ils sont disponibles en anglais seulement.

    Il est possible de se procurer maints remèdes et produits de santé spécifiés dans les lectures d’Edgar Cayce. Le fournisseur officiel de l’A.R.E. est Baar Products, avec la ligne CayceCare

Publié dans:GUERISON, MALADIE |on 9 juin, 2012 |1 Commentaire »

La santé holistique



L’harmonisation du corps, de la pensée et de l’âme

Règles diététiques tirées des lectures d’Edgar Cayce

La santé holistique dans GUERISON EDGAR-CAYCE-circle_large

Cercle 1 : 80% des aliments doivent provenir de ce cercle

Cercle 2 : 20% des aliments doivent provenir de ce cercle

Cercle 3 : À consommer trois fois par semaine environ

Cercle 4 : Aliments à éviter 

Publié dans:GUERISON, MALADIE |on 9 juin, 2012 |1 Commentaire »

Chamans


Parmi les divers personnages religieux, les plus connus sont les chamans. Ce sont à la fois des guérisseurs, des prophètes, des devins et des gardiens de la mythologie. Ils agissent souvent comme officiants des cérémonies religieuses. Dans certaines sociétés, toutes ces fonctions sont dévolues à une même personne; ailleurs, les chamans sont des spécialistes. Les guérisseurs peuvent appartenir à différents « ordres », comme le Midewiwin ou la Grande Société de médecine des Ojibwés, ou à des sociétés secrètes ou fermées (Kwakiutl, Pieds-Noirs). Le Midewiwin des Ojibwés est une société fermée comprenant quatre (parfois huit) ordres d’hommes et de femmes que l’on peut consulter en tout temps en cas de maladie ou de malheurs communautaires, et qui officient à la cérémonie annuelle du renouveau universel du Midewiwin à la fin de l’été.

Chamans dans MALADIE 220px-Pygmy_shamanLes chamans sont, dans les Prairies, les coordonnateurs de la Danse du Soleil (Pieds-Noirs, Sarsis), qui est également une cérémonie célébrant le renouveau universel. Des sociétés chamaniques fermées, ou même secrètes, jouent un rôle important dans la Cérémonie de l’hiver des Kwakiutl, des Nootkas et d’autres groupes de la côte du Nord-Ouest. On attribue aux chamans des pouvoirs généralement considérés comme bénéfiques pour la communauté, mais on les soupçonne, dans certains cas, de s’en servir à des fins de sorcellerie. Les chamans agissant comme devins et prophètes s’emploient à prédire le résultat de la chasse, à retrouver les objets perdus et à déterminer les causes profondes de mécontentement et de mauvaise volonté au sein de la communauté. Les Pieds-Noirs, les Cris, les Ojibwés et d’autres groupes ont des devins qui annoncent leurs prophéties (peut-être en état de transe) à l’occasion de la spectaculaire cérémonie de la Tente tremblante. Chez les Cris, les Pieds-Noirs et les Ojibwés, les chamans ont la garde des bourses sacrées contenant des substances et des objets dotés de grands pouvoirs et de mystère.

Les autochtones savent que de nombreuses maladies, surtout celles qui sont physiquement guérissables, sont attribuables à des causes naturelles. Par ailleurs, ils croient que des objets peuvent être déposés dans leur corps par des sorciers. Pour de telles maladies, le traitement appliqué par le chaman-guérisseur est dicté par son esprit tutélaire; celui-ci peut sucer rituellement l’objet causant la maladie hors du corps, le balayer avec une plume d’oiseau ou l’extirper à l’aide de gestes spectaculaires.

La maladie peut aussi être le fait d’une « perte de l’esprit ». Le chaman-guérisseur s’efforce alors de retrouver l’esprit du malade (son âme ou le pouvoir de son esprit protecteur ou encore les deux) et de le réintroduire à l’intérieur du corps. La croyance courante considère les troubles affectant un individu ou une communauté comme le résultat d’un comportement irrespectueux envers les animaux durant la chasse, envers les objets sacrés de la tribu ou envers les phénomènes naturels.

http://www.thecanadianencyclopedia.com/articles/fr/autochtones-religion-des

Publié dans:MALADIE |on 24 mars, 2012 |Pas de commentaires »

Invitation FORUM de discussion

 BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Invitation FORUM de discussion dans 2007 - PREDICTIONS 150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur Le forum que je viens de créer, c’est un nouvel espace de discussion supplémentaire et complémentaire….

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/        

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca dans 2008 - PREDICTIONS

La Maladie

Medium Spirituel Channel Kristina

La Maladie dans MALADIEBeaucoup de personnes souffrent aujourd’hui de maux récurrents, indéfinissables, de mal être, ont peur. Certaines personnes cherchent dans la médecine traditionnelle une amélioration ou du moins un mieux être à leur souffrance mais ne la trouvent pas.

Quand il n’y a pas de résultat, aucun mieux, que toutes les pistes ont été exploitées, que rien ne se passe, les médecins parlent alors de « malades imaginaires » de maladies « psycho somatiques » (ce qui pourtant peut être vrai). Certains vont parfois même mettre en doute la véracité des dires de leurs patients ou pire, disent qu’ils aiment se faire plaindre pour se faire aimer et inventent des  » souffrances imaginaires  » qu’ils fabulent.

D’autres personnes courent de spécialiste en spécialiste et ne trouvent pas plus, l’amélioration qu’ils sont en droit d’attendre dans leur quotidien pour les soulager. Beaucoup cherchent dans la médecine conventionnelle ou non conventionnelle des remèdes qu’ils ne peuvent obtenir.

La peur, le mal être, la souffrance psychique, peut être telle chez ces personnes, qu’elles n’osent plus parler, de peur qu’on ne les croient pas ou qu’on les prennent pour des êtres peu équilibrés. D’autres arrivent même à cause de leurs émotions négatives, à se fabriquer un cancer.

Il n’est pas question de dire qu’une personne doit arrêter son traitement médical ou qu’elle ne doit pas aller chez son médecin. Certainement pas et même bien au contraire ! Il est important que toutes les pistes de la médecine conventionnelle soient entièrement exploitées avant d’aller plus loin.

Mais en tout état de cause quand il n’y a pas d’amélioration au bout d’un certain temps et que l’absence de résultats est confirmée, la recherche d’un mieux être va obligatoirement conduire une personne vers autre chose.

Il est bien évident que ces maux peuvent avoir des origines bien différentes.

S’il y a un domaine marginal que très peu de gens connaissent, c’est celui du monde des esprits et l’influence que certains esprits peuvent avoir sur notre psychisme. Si la plupart des gens qui décèdent partent pour un monde meilleur, il faut savoir que certaines personnes ne quittent pas le plan terrestre aussi facilement.

Malgré le décès physique, elles restent viscéralement attachées à un plan bas, au lieu où elles ont vécu, aux personnes qu’elles ont aimées ou détestées et influent grandement sur la vie des personnes qu’elles ont quittés… parfois leur influence est bienfaisante, elles restent à ce niveau pour veiller sur leur protégé, mais dans d’autres cas leur influence est extrêmement négative. Parfois un esprit peut ne pas vouloir quitter les lieux.

Tout comme dans notre monde, certains esprits sont jaloux, ont l’esprit revendicateur ou vengeur et veulent faire payer quelque chose aux personnes qui sont restées sur terre. Leurs forces sont parfois terribles. La colère, la rage qui les habitent donnent parfois des esprits frappeurs, et là on pense immédiatement aux maisons hantées, meubles qui se mettent à changer de place tout seuls, incendie ou inondation qui se déclarent sans raison apparente, bruits de pas alors qu’il n’y a personne dans la maison, porte qui se bloque, fenêtre qui s’ouvre toute seule, etc…

Mais ces phénomènes « physiques » facilement visibles ne sont pas les seuls « armes » à leur disposition. Parfois ils attaquent les personnes moralement et leur font endurer mal être, peur, ainsi qu’une souffrance morale très grave.

Des tensions avec le conjoint qui vont pousser d’une crise de couple à la séparation puis au divorce. Dans l’amour par exemple régulièrement à une rupture.

Des difficultés dans le travail, le job qui vont faire perdre un emploi. Dans une entreprise, un commerce, une société, une crise majeure qui amènera la faillite.

Parfois ce sont des maladies difficiles à diagnostiquer, perte du sommeil encombrant les nuits d’horribles cauchemars, des accidents à répétition qu’on aurait tendance à qualifier de malchance… Dans les cas extrêmes ils peuvent même pousser une personne au suicide

De tout cela découle une véritable peur, une angoisse naturelle. A qui en parler sans passer pour fou ou folle ? Est-ce que cela existe véritablement ? Est-ce possible ou est-ce le fruit de mon imagination ?

barre de séparation

UNE ADRESSE pour vous aider  :

http://www.channelkristina.com/exorcisme.htm

Publié dans:MALADIE |on 10 octobre, 2011 |Pas de commentaires »

A l’ère chrétienne

Médecine de L’ÈRE CHRÉTIENNE 

A l'ère chrétienne dans MALADIE la-signature   Après la dislocation de l’Empire romain, la religion chrétienne triomphante privilégia les aspects spirituels et sacrés au détriment des aspects matériels de l’humanité. Le pouvoir ecclésiastique plaça la médecine savante sous haute surveillance. La hiérarchie sacerdotale maintint les médecins dans un rôle subalterne, leur interdisant l’expérimentation, et relégua les guérisseurs empiriques au rang de « sorciers ». Les seuls thaumaturges que l’Église toléra furent les prêtres guérisseurs, les saints faiseurs de miracles qui étonnaient les foules par leur charisme, guérissant par l’imposition des mains en souvenir du Christ, selon les préceptes de l’Evangile: Ils imposeront leurs mains aux malades, et les malades seront guéris. (Marc 16/18), ou par l’application du crucifix sur les blessures.  

   Curieusement, selon une tradition qui remonte à Robert II le Pieux (996-1031), les rois de France (et d’Angleterre) acquéraient par la vertu du saint chrême dont ils étaient oints lors de la cérémonie du sacre, le pouvoir miraculeux de guérir les malades, particulièrement ceux atteints d’écrouelles, (fistules provoquées par l’adénite cervicale chronique d’origine tuberculeuse). Ainsi, lors du sacre ou de certaines cérémonies religieuses, le roi usait de son pouvoir de thaumaturge en guérissant des centaines de malades, dessinant sur leur visage le signe de la croix, en prononçant la formule rituelle: « Le roi te touche, Dieu te guérit ». En Angleterre, plus de 50 000 malades venaient chaque année chercher la guérison par la « main royale » auprès d’Edouard le Confesseur (1052-1108) ou de Philippe Ier et repartaient guéris en grand nombre. Cette royale coutume persista en France jusqu’au 19e siècle.  
source :  
La Santé à la Pharmacie du Bon Dieu : Édition W. Ennsthaler, Steyr, Autriche. (Diffusion Soleils). Les Guérisons de Maria Treben (Même éditeur).
Marie-Antoinette Mulot : Secrets d’une Herboriste, Editions du Dauphin 43, rue de la Tombe Issoire 75014 PARIS
 

Publié dans:MALADIE |on 16 mai, 2011 |Pas de commentaires »

MÉDECINE SAVANTE

MÉDECINE SAVANTE dans MALADIE ss8579    Ce fut probablement à Athènes, sous l’autorité d’Hippocrate, que les Grecs développèrent le premier système médical rationnel en essayant, non plus simplement d’appliquer des recettes retransmises par la tradition (médecine magique), mais d’apprendre à connaître le mécanisme de la maladie et le fonctionnement de la guérison. Pourtant, là encore, le cordon ombilical entre savoir et connaissances acquises n’était pas coupé : on enseignait la médecine dans le temple d’Asclépios. A Rome, c’était au Temple d’Esculape que les malades venaient implorer la guérison. Les prêtres les endormaient, et durant ce sommeil provoqué (l’incubation), le dieu apparaissait en rêve aux élus et leur indiquait les moyens d’atteindre la guérison. ((Méthode reprise deux mille ans plus tard par Edgar Cayce).      Les Romains conservèrent longtemps encore leurs empiriques, ignorant la médecine savante et organisée, avant de se laisser soigner par les médecins grecs, parfois plus efficaces, mais dont ils méprisaient la vénalité. Car, jusque là, ni les prêtres ni les guérisseurs populaires ne réclamaient d’honoraires pour leurs soins. La rétribution restait un don. Paradoxalement, il semble que le succès de la médecine hellénique découla de cette exigence pécuniaire, en vertu de l’éternel principe que « ce qui coûte cher, doit être bon. ». (Caton l’ancien disait de ces praticiens qu’ils « exercent leur art par esprit de lucre, pour gagner notre confiance.. ».) Plus tard, Galien prolongea les fondements de la médecine d’Hippocrate en développant le raisonnement clinique, et jeta les bases de l’établissement du diagnostic. Parallèlement à cette médecine savante, réservée aux riches, à la fois scientifique, religieuse et philosophique, subsista une médecine populaire, empirique et traditionnelle à laquelle les riches et les puissants recouraient au besoin quand la première avait échoué. Les connaissances médicales « scientifiques » inculquées de professeur à élève s’acquéraient dans des écoles, le savoir empirique se transmettait sur le tas, de mère à fille et de père en fils. 

barreseparation8 dans MALADIE

source :  

La Santé à la Pharmacie du Bon Dieu : Édition W. Ennsthaler, Steyr, Autriche. (Diffusion Soleils).
Les Guérisons de Maria Treben (Même éditeur).
Marie-Antoinette Mulot : Secrets d’une Herboriste, Editions du Dauphin 43, rue de la Tombe Issoire 75014 PARIS
 

Publié dans:MALADIE |on 16 mai, 2011 |Pas de commentaires »

Préhistoire

Maladie à la PRÉHISTOIRE 

Préhistoire dans MALADIE coupleb      Dans les cavernes et les grottes, dont certaines remontent à près de trente mille ans, ils nous ont laissé des fresques, des signes, des objets décorés qui nous rappellent les pratiques magiques qui leur permettaient d’exorciser et de dompter les forces mystérieuses de la nature, de vaincre la maladie et de repousser la mort. (Voir dans les Calanques, la fabuleuse Grotte Cosquer, découverte récemment, Altamira et Lascaux, ou, plus proche de nous dans le temps, cette admirable amphore scythe du Musée de l’Ermitage à St Pétersbourg, dont la délicate gravure demeurée intacte, représente trois scènes de thérapeutique : une extraction dentaire, la pose d’une attelle sur un membre fracturé et des passes magnétiques. Durant les premiers millénaires de la civilisation, l’art de guérir resta une spécialité sacerdotale, une pratique dont le savoir se transmettait de père en fils ou de maître à élève. Les anciens voyaient derrière chaque maladie un diable ou un mauvais esprit. En Mésopotamie, on considérait la maladie comme le châtiment d’un péché, préjugé que l’on retrouve curieusement dans notre civilisation avancée, face au sida, et dans la démarche de nombreux charlatans qui affirment au consultant qu’il est envoûté ! L’homme découvrit très tôt le mystérieux pouvoir de cause à effet qui semblait émaner de son regard et de ses mains tendues. Sur des bas reliefs égyptiens, on voit le dessin d’un personnage debout, les deux mains tendues vers une personne assise. Des doigts du premier on voit rayonner vers la seconde, un flux des croix ansées qui symbolisent sans doute l’énergie vitale. Préfiguration du magnétisme humain ? Sur d’autres, sont représentées des scènes de traitement par hypnose. Au cours des cérémonies religieuses, à vocation thérapeutique ou de protection, les prêtres chaldéens, babyloniens, hindous, chinois, égyptiens, employaient, pour obtenir l’état de transe, des procédés magiques, ressemblant fort à de l’hypnose. 

barre de séparation

 Source : La Santé à la Pharmacie du Bon Dieu : Édition W. Ennsthaler, Steyr, Autriche. (Diffusion Soleils). Les Guérisons de Maria Treben (Même éditeur).
Marie-Antoinette Mulot : Secrets d’une Herboriste, Editions du Dauphin 43, rue de la Tombe Issoire 75014 PARIS
 

Publié dans:MALADIE |on 14 mai, 2011 |Pas de commentaires »

Alimentation

Message d’Hilarion : L’Alimentation et la Santé.

Alimentation dans MALADIE ble

« Tu sais que tu as un corps physique et un corps éthérique. Le premier est le siège des sensations physiques et le second répond essentiellement à la pensée, elle continue de former l’éther en lui transmettant son propre modèle. Cependant il existe pour les émotions elles-mêmes un corps distinct qui réagit très fortement : c’est le corps astral. Toute émotion qui n’est pas « Amour » ou « amitié » l’affaiblit. Ceux qui vivent des émotions comme la haine, le ressentiment, l’angoisse ou la peur endommagent leur corps astral.

Après la mort, tu retrouveras et occuperas le corps astral que tu as toi-même formé. Si tu nourris sans cesse des émotions nocives, ton corps astral sera affaibli ou infirme. Tu devras néanmoins continuer à l’habiter. Il est donc important d’agir en conséquence.

Pour s’alimenter, les hommes utilisent tantôt la source animale et tantôt la source végétale. Le premier groupe comprend la viande, les oeufs, le lait et ses dérivés; le second, tous les fruits, les légumes et les céréales connus.

Un corps astral se forme autour du fruit ou du légume, comme autour de ton propre corps. Quand on les cueille, ils résistent. Cette légère résistance contamine le corps astral du fruit ou du légume, mais ne nuit pas vraiment au corps astral de celui qui l’absorbe, car l’énergie et la vibration de ces aliments sont différentes des émotions humaines.

L’animal par contre, ressemble davantage à l’homme. Certains croient que la vache ou l’agneau ignorent qu’on les mène à l’abattoir. C’est faux. Les animaux sont très instinctifs, ils savent parfaitement qu’on veut les tuer. Cette sensation provoque chez eux la panique et un immense désespoir. Le corps astral de l’animal abattu dégage une très grande quantité d’émotions négatives qui l’empoisonnent.

L’homme qui mange cette chair absorbe aussi le poison qui a contaminé le corps astral de la bête.

Le corps humain commence à se détériorer après avoir longtemps consommé des aliments ainsi empoisonnés. Cette déchéance est le résultat de la dégénération du corps astral.

À la longue, le corps physique épouse les faiblesses du corps astral. C’est alors le vieillissement et la mort prématurés. La vie physique pourrait être prolongée si l’on n’absorbait pas de poison.

Une expression populaire dit que l’homme est fait de ce qu’il mange. Si tu observes bien, c’est exactement ce qui se passe autour de toi. On mange la mort par la chair des bêtes: on se rapproche ainsi de la mort.

Nous avons déjà parlé du karma. Tu conçois sans doute que l’humanité accumule une grande quantité de karma par la douleur et la peur infligées aux animaux abattus pour satisfaire son appétit. Ce karma est partagé, à des degrés divers, par tous les humains. Les éleveurs d’animaux de boucherie auront un énorme fardeau de dette karmique à acquitter, contrairement aux végétariens. Le fardeau karmique de celui qui consomme la viande sans participer au carnage est habituellement puni par les maladies les plus courantes. Cette faiblesse provient du poison astral qui contamine la viande. 


On rencontre bien sûr des « carnivores » que la maladie semble épargner. Leur héritage génétique les a dotés d’un puissant métabolisme qui les protège pendant un certain temps, mais le karma entraîné par leur consommation de viande se manifestera inévitablement par une mort prématurée. » 

 

 

 

fc273f80e7 dans MALADIE

Source Hilarion : http://erenouvelle.nous-les-dieux.org/editemer.htm – Extrait du livre « Chère Michelle », Éd. Louise Courteau 

 

 

 

Publié dans:MALADIE |on 8 mai, 2011 |Pas de commentaires »

La santé

 

La santé dans MALADIE santeQue ne faites-vous pas pour rester en bonne santé ? Mais dans votre culture, on ne vous apprend pas à prendre conscience de votre structure cellulaire. Vous passez d’un guérisseur à un autre, dans l’espoir que quelqu’un sera capable de vous guérir. C’est pourquoi nous vous aimons tant, très chers. Votre dualité éclipse vote pouvoir ! Cet élixir miraculeux, ou cette fontaine de jouvence, existe déjà dans chacune de vos cellules et attend que vous recouriez à lui. 

 

Vous pouvez gérer votre santé de différentes façons et je ne vous apprendrai rien de nouveau. Tout d’abord, vous pouvez la protéger grâce à la chimie et à la physique. Au cours de l’année écoulée, vos scientifiques vous ont communiqué de merveilleuses informations sur la manière d’améliorer le processus de rajeunissement. Ces informations sont diffusées dans le monde entier afin d‘augmenter la durée de votre vie. 

 

Cependant, vous pouvez personnellement gérer votre santé au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Même les systèmes fonctionnant automatiquement au sein de votre organisme peuvent être contrôlés. Le véritable pouvoir permettant d’y arriver est en vous. Il est temps que vous organisiez des réunions entre vous et vous – c’est-à-dire avec les entités situées entre les cellules de votre organisme et qui ont hâte de communiquer avec e que vous appelez votre conscience. Je peux vous assurer qu’l existe une conscience spirituelle dans chacune des cellules de vote corps. Et comme nous l’avons expliqué auparavant, il faut cesser de dire ; « Mon orteil me fait souffrir » et déclarer, au contraire ; « Nous souffrons ». Ne pensez plus ;  « Je vais soigner telle ou telle partie de mon corps ». Affirmez plutôt : « Je vais soigner l’ensemble ». il est temps de considérer l’ensemble de vos cellules comme une cellule unique à laquelle vous pouvez vous adresser et avec laquelle vous pouvez avoir des réunions spirituelles positives. Entretenez-vous avec elle, fondez-vous en elle et adressez-vous à votre structure spirituelle personnelle au niveau cellulaire. Purifiez votre Moi intérieur et ne soyez pas surpris pas les guérisons qui surviendront. 

 

Une telle attitude requiert une « musculature » spirituelle que vous n’avez pas utilisée récemment. Vous devez vous représenter comme « ne faisant qu’n avec votre organisme ». Les anciens yogis connaissaient cette pratique. Aujourd’hui, celle-ci est également à votre protée. Interrogez quotidiennement votre corps ; « Est-ce cela que nous voulons (o propos  de telles douleurs ou maladies) ? ». En affirmant vote volonté, votre conscience libérera alors la composante spirituelle de chaque cellule et les choses commenceront à changer. Nous parlons ici d’une capacité et d’un pouvoir que vous ne devez pas sous-estimer. Afin de prolonger votre existence sur cette planète, vous devez apprendre à ressentir ce phénomène et à comprendre son fonctionnement. Pouvez-vous imaginer votre corps réagissant de cette façon ? Votre organisme « sachant » ce que vous savez ? Pouvez-vous imaginer votre orteil aussi illuminé que votre esprit ? C’est pourtant le cas. Conservez précieusement cette vérité en vous. 

 

barre dans MALADIE

canalisation de Kryeon, par Lee Carroll. 

Publié dans:MALADIE |on 4 mai, 2011 |Pas de commentaires »

Symptômes de transformation

Symptômes physiques de la transformation

 

Symptômes de transformation dans MALADIE fleur%20Jeu%20Transformation

« Vous avez différentes phases de sommeil.

Vous pouvez avoir des phases de sommeil très courtes pendant lesquelles il se passe des choses très importantes, pendant lesquelles vous êtes enseignés. Dans une même nuit, vous pouvez donc faire énormément de travail tout en ayant l’impression que vous n’avez pas dormi. Si vous n’êtes pas fatigués le matin au réveil après ce genre de nuit sans sommeil, c’est le signe que vous avez été enseignés et que pendant vos courts laps de temps de perte de conscience vous avez vécu des choses extraordinaires.

Le temps sur la terre et le lieu où que vous allez durant votre sommeil n’ont pas la même réalité. Une heure sur la terre peut équivaloir à plusieurs années d’expériences sur d’autres plans de vie hors de la matière avec votre corps astral ou votre corps spirituel.

Vous pourrez avoir des périodes où vous aurez besoin de beaucoup de sommeil. A ce moment-là ce sera votre corps de matière qui le réclame. Il faut que votre corps de matière soit dans l’endormissement le plus profond pour faire un travail différent.

Sachez que plus que jamais, lors de vos nuits, pendant votre sommeil ou vos moments sans sommeil, il y a des moments que vous pouvez appeler d’assoupissement. Ce sont des moments d’endormissement, même s’ils ne durent que cinq minutes, car comme nous vous l’avons expliqué en cinq minutes un travail énorme peut s’accomplir. Vous ne passez jamais une nuit sans dormir, mais vous ne vous en rendez peut-être pas compte. Vous ne vous imaginez pas tout ce que vous pouvez faire pendant que votre corps se repose.

Vous allez de plus en plus sentir des choses bizarres dans votre corps. Certains de vous ont déjà pu en faire l’expérience et ressentir des petits vertiges, des moments de grande fatigue, des moments où votre centre émotionnel est un peu perturbé et où les larmes vous viennent trop facilement.

Vous aurez encore beaucoup d’autres symptômes différents. Vous aurez parfois des maux de tête qui partiront relativement rapidement. Vous aurez des maux de nuque ou plusieurs autres manifestations dans votre corps. Tout cela correspond à l’approche de la transition finale, alors ne soyez pas inquiets si vous avez des grands moments de fatigue, si vous avez des baisses ou des montées de tension, si vous avez dans votre corps des choses que vos médecins pourraient même qualifier de relativement graves comme la perte de globules rouges etc. Tout cela fait partie de la transformation de votre corps.

Bien évidemment tout ces symptômes peuvent aussi être dûs à des problèmes physiques ou à des dysharmonies, mais nous ne parlons pas de ceux-là, nous parlons de ce qui correspond à l’immense transformation que viventt le corps physique, la conscience humaine et votre totalité. »

 

barre_separation dans MALADIE

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Publié dans:MALADIE |on 4 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Système glandulaire

 Système Endocrinien 

Le système endocrinien par exemple peut sécréter des substances chimiques semblables aux substances psychédéliques qui vous propulseront vers des formes nouvelles de l’intelligence. 

Votre société arbore des vue conflictuelles au sujet des drogues. Toutes substance liée à l’expansion de la conscience s’est vue désignée très nocive et terrifiante, cependant qu’une vaste portion du monde est dépendante de médicaments sous ordonnance qui maintiennent les gens sous sédation. Dans votre société, les médicaments prescrits qui suppriment les processus chimiques naturels sont acceptables, alors que les drogues qui activent l’esprit et ouvrent d’autres réalités sont néfastes. Un contrôle sévère s’exerce sur vos idées concernant ce que vous pouvez ou ne pouvez pas absorber dans votre corps. Penchez-vous sur la question. 

Vos système endocrinien devra affronter un bouleversement important. En ce moment, celui-ci est à son début. Imaginez une petite épicerie, ancienne et délabrée, dont les étagères offrent les mêmes marques de nourriture depuis vingt ans ; la magasin est désuet et inadéquat face aux habitudes, aux goûts et aux désirs modernes. Quelqu’un entre et dit : « ce supermarché est trop vieux. Je vais le retaper pour qu’il comble le nouveaux besoins de la société. Je vais changer les produits qu’offre ce supermarché ». Les supermarchés répondent à certains besoins, et à mesure que les besoins et les goûts des êtres humains changes, les aliments sur les étagères doivent rencontrer les qualités et exigences au goût du jour. 

Votre système endocrinien fait la même chose. qu’est-ce qui le pousse à servir des mets nouveaux ? Vous, ayant de l’amour pour vous-même, attirant le pilier de lumière en votre corps et réorganisant la structure génétique fondamentale de ce que vous êtes. Quand les chaînes d’ADN commenceront à découvrir leur identité et prendront vie, elles transformeront le système endocrinien. Votre décision d’être dans l’instant, de vous aimer vous-même et d’œuvrer avec amour sur la planète et dans l’humanité transformera complètement ce qui est à l’intérieur de vous. Voilà  certainement une clé de rajeunissement. Soyez prêt à faire l’expérience de vous-même, de votre vie et de votre corps comme étant votre propre création. 

L’énergie accélérée fera des ravages sur votre planète, engendrant une grande confusion associée à un changement radical, révolutionnaire, subit. Votre histoire n’a jamais connu une telle quantité d’énergie sur la planète ni le type de conscience qui règne maintenant. Vous n’avez donc rien qui puisse vous préparer à ce qui vient – rien. Le changement radical que ces mouvements provoqueront est au-delà de votre conception. 

Attachez-vous à être au meilleur de ce que vous pouvez être, sachant que vous pouvez influencer plusieurs probabilités autour de vous. Sachez que pour vous-même, ce sera l’occasion d’opérer un changement majeur. Votre glande pinéale est activité pas l’infusion d’énergies lumineuses, déployant une nouvelle vision des possibilités où seront ressenties et reconnues de l’intérieur la paix et la liberté. 

Système glandulaire dans MALADIE coeur_36

Le  thymus 

Votre thymus est essentiel à l’envoi du signal à votre corps de maintenir les modes de rajeunissement. Votre thymus rétrécit à mesure que vous vieillissez ; il flétrit. Il sert de gardien à la base de votre cou régulant ce qui vient d’en haut et ce qui vient d’en bas. Vos glandes supérieures, la pituitaire et la pinéale, sont inactivées comme temples crâniens. Votre thymus ne rappelle pas au corps son schéma idéalisé de façon continue parce qu’il ne reçoit pas l’ordre de le faire de la part des temples de votre tête. Car vos temples ont été déconnectés des chaînes complètes d’ADN. Votre thymus récupérera sa vitalité propre lorsqu’il recevra le message que votre corps a accompli sa préparation et que votre conscience est prête. Si vous voyez les choses sous l’angle d’une expansion de  la vie, vous avez à peine entamé le travail. D’autres par contre, ont reçu un entraînement qui causera votre implosion vers le prochain changement. Votre travail est une offrande à cette planète, une offrande à la civilisation. 

Si vous vous culpabilisez ou si vous alimenter d’idée négatives, il vous faut vous questionner sur vos loyautés dualistes. Votre présence ici en ce moment précis indique que vous avez un intérêt, un enthousiasme et une loyauté cherchant à transcender les idées imposées à l’espèce humaine. Si vous résistez, regardant dans le miroir en disant : « ouf, regarder la tête que j’ai. C’est moche », alors vous êtes sujet à la dualité, au doute, au conflit. Si vous éprouver un tel conflit, plus l’énergie s’accumule, plus vous vous sentez comme une bande élastique sui se tend et revient en place en laquant encore et encore. Si, donc, vous vous sentez comme cela, il faudrait examiner la voie équivalente, cette incohérence dans vos convictions lorsque vous les exprimez en silence ou explicitement. 

coeur_36 dans MALADIE

 

L’hypothalamus 

Votre hypothalamus régularise la température et l’eau de votre corps… vous êtes constitué d’eau électrifiée. Les éléments en équilibre dans l’eau de mer correspondent à ceux dans le sang du corps humain. 

Les humains furent fabriqués à partir de l’océan. C’est là l’un des grands secrets de la création. Les dieux pléiadiens passèrent et utilisèrent l’énergie des molécules d’hydrogène et d’oxygène. Vous en êtes issus. Voilà la clé fondamentale. Le firmament fut créé, et du firmament découla vie. C’est l’un des principes qui servit à votre élaboration. Nous souhaitons que vous sachiez qu’il existe plusieurs méthodes pour « construire » des humains. 

Vous connaissez les histoires selon lesquelles les humains sont faits de poussière et d’argile? Certaines de ces histoires sont fausses ; elles furent propagées afin de vous préserver de la vérité. Le fait d’être plus proche des éléments solides que de l’eau vous semble plus logique. Souvenez-vous ! Nous avons dit que les faits sont très souvent invertis de façon que vous ne découvriez pas votre véritable identité. 

Votre hypothalamus peut être considéré comme le portier entre votre corps physique et vos chakras externes. Le temps n’est pas encore venu pour lui d’agir. A votre stade d’évolution actuel, vous ne pouvez pas encore en saisir les fonctions. Bien sûr, il régularise la température corporelle et la circulation d’eau, et l’eau est l’essence de votre vie. Nous vous encourageons à n’être jamais loin de l’eau, à vous immerger et à utiliser l’eau parce qu’elle améliore les fonctions de votre hypothalamus. Elle le garde tiède pour les moments om il dit être réchauffé. Le temps viendra d’explorer l’hypothalamus plus en profondeur. 

Certains ajustements sacro-crâniens stimulent l’hypothalamus. Il seront révélés et partagés avec la population lorsque les gens auront élevé leur conscience au point d’être prêts à recevoir l’éclat formidable d’énergie qu’émettre cette glande. Jusqu’alors, cette information serait dangereuse. 

Les gens sont parfois incapables de modération et ils s’imaginent devoir s’abreuver de l’élixir de toute expérieince sans les préparations de la conscience qui s’imposent. 

Une fois le secret de l’hypothalamus déclenchées, vous ne serez plus jamais le même. Avez-vous déjà consommé des substances psychédéliques ? Comment aimeriez-vous vivre perché sur une telle réalité, vingt-quatre heure sur vingt-quatre ? 

Cela ne pourrait fonctionner ; ce serait complètement déroutant. Pour ce qu’on appelle un voyage, ça va. Cela convient pour une excursion dans l’apprentissage dans les domaines mystérieux de la Bibliothèque vivante et du chamanisme. Ce n’est toutefois pas quelque chose que vous prendriez comme petit déjeuner chaque jour. Le reste du système nerveux n’est pas synchronisé à ce type de conscience. Lorsque vous faites ce qu’on appelle un voyage, c’est exactement comme d’aller à la campagne ou à la plage pour le week-end. Vous y aller, en faites l’expérience et, au retour, vous la contemplez. 

L’hypothalamus vous mènera vers des rives inexplorées de votre être, un domaine neuf induit chimiquement. Voilà ce que fait le système endocrinien. Il introduit diverses substances chimiques dans votre corps sans que vous n’absorbiez aucun produit. Les substances chimiques seront sécrétées et influeront sur votre perception et votre interprétation même de la réalité. 

Votre hypothalamus, lorsque régénéré, vous emportera dans un périple, si bien que vous changerez tout et serez heureux d’y demeurer. Vous ne voudrez pas demeurez à l’endroit précédent. Ce sera comme si vous vous installiez dans une contrée nouvelle, ou comme si vous changiez de planète sans même avoir quitté la Terre. Ce sera comme une ouverture dans votre monde. La Terre et sa réalité dans la Bibliothèque vivante changeront sous vos yeux parce que les substances chimiques sécrétées par l’hypothalamus induiront une nouvelle interprétation de la réalité. 

Vous n’êtes pas encore en mesure de vivre de telle chose, vous êtes encore loin de l’être. Vous devez d’abord vous convaincre que vous êtes aimé et que vous êtes la source de cet amour. Ce sentiment doit être constant avant que vous ne puissiez entamer les changements subtils dans votre système endocrinien qui vous prépareront à l’éveil de votre hypothalamus. Si tout se produit collectivement, à quel moment la Famille de Lumière pourra-t-elle accueillir l’éveil de l’hypothalamus ? 

Nous supposons qu’il se produise graduellement entre 1999 et 2009, sur une période de dix ans.

Malgré toute l’agitation autour d’un système d’assurance maladie, nous vous rappelons que la santé est gratuite. Vous créez votre santé et votre mal-aise, et vous n’avez besoin de personne pour vous décrire votre état de santé. Lorsque vous êtes en contact avec votre corps, lorsque vous prenez une douche ou que vous vous lavez, vous pouvez sentir et connaitre votre degré de bien-être – vous savez si vous êtes en santé ou non. 

Vous pouvez choisir de vous inquiéter et de douter de votre corps. Si vous êtes inquiet au sujet de votre santé, vous provoquerez quelque chose. Votre corps suit les images qui l’incitent. 

coeur_36

 

Issu du livre Terre – channeling de Barbara Marciniak avec les Pléiadiens

Publié dans:MALADIE |on 18 juillet, 2010 |Pas de commentaires »

Programmer la santé parfaite

« Nous constatons que vous avez une grande préoccupation actuellement : celle de votre véhicule de manifestation ! 

Nous avons déjà beaucoup parlé de vos problèmes de santé mais nous allons tout d’abord vous répéter ceci : chacun d’entre vous vit actuellement une profonde transformation, vous ne vous en rendez pas compte, du moins vous n’en avez pas une réelle conscience. Vous changez d’une façon considérable au niveau de vos propres énergies, vous n’êtes plus du tout comme vous étiez ne serait-ce qu’il y a un an ou deux. Beaucoup de nouvelles énergies ont pris place en vous, ce qui peut vous occasionner des douleurs ou des problèmes de santé relativement peu importants pour beaucoup d’entre vous. Ceci étant, ce qui vous manque le plus est la conscience de ce que vous êtes vraiment, la maladie, (nous employons votre mot que nous n’aimons pas du tout) est un moyen de faire prendre conscience, d’éveiller les âmes encore endormies. 

Dès qu’une âme commence à s’éveiller et si cet éveil a été salutaire et bon pour elle, elle commence à avoir la force d’endiguer d’éradiquer les problèmes de santé. 

Pour nous aussi bien que pour vous, la maladie n’existe pas ! Elle est toujours générée par vos pensées, par vos comportements, par le manque d’Amour que vous avez pour vous-mêmes. Nous vous l’avons dit maintes fois mais cela est très important de le redire. 

Il arrive que vous vous trouviez soudain face à une autre réalité. Un jour vous êtes apparemment en bonne santé et le lendemain pour une raison ou une autre vous êtes en mauvaise santé. Mais qu’est-ce que la bonne santé ? Qu’est-ce que la mauvaise santé ? 

La Terre, même si c’est une école extraordinaire, une école de la matière, est un monde d’illusion, votre vraie réalité c’est le monde de l’esprit. Malheureusement l’esprit est totalement englué dans la matière ; suivant le travail que vous accomplissez en éveil, suivant les prises de conscience successives, vous pouvez laisser l’esprit ou le Divin en vous agir d’une très belle manière. 

Entre le moment où un être apprend qu’il est susceptible d’avoir des problèmes dans son véhicule de manifestation et le moment où peut effectivement se déclarer ce que vous appelez une maladie, il y a inévitablement des prises de conscience, il y a inévitablement un éveil

Il y a tout d’abord une révolte mais si la personne a choisi ou si elle est aidée afin de pouvoir vivre un éveil, un autre processus se met en route, celui de vouloir, même inconsciemment, guérir ou transcender ce qui n’est pas parfait dans son véhicule de manifestation. 

Effectivement entre ces deux périodes, entre le moment où elle apprend que certaines déficiences sont possibles au niveau de sa santé et celui du diagnostic, il peut s’accomplir réellement des miracles. Les miracles peuvent s’accomplir en permanence. Si un être humain arrive à se connecter réellement à sa puissance infinie, il s’autorépare d’une merveilleuse façon. 

Vous n’avez pas encore la conscience de dire : la toute puissance est en moi et je peux restaurer complètement le plan de santé parfaite dans mon corps

Pourquoi ne pouvez-vous pas agir comme cela ? Parce qu’il y a les peurs générées par la troisième dimension et les doutes par rapport à ce que vous êtes réellement. Même si pendant quelques secondes vous vous dites : la toute puissance est en moi et agit en conséquence, une seconde après, vous pouvez avoir la réaction de dire : oui mais peut-être n’en suis-je pas totalement sûr(e). Nous précisons cependant ceci : nous parlons de la toute-puissance dans l’Amour, la toute-puissance du cœur, de la pensée créatrice, mais pas la toute-puissance de l’ego. 

Si vous essayez de laisser intervenir la toute-puissance de l’ego, vous n’obtiendrez aucun résultat, si vous essayez de faire intervenir celle du cœur, les résultats vous étonneront. 

Plus les énergies de ce monde se transformeront, plus la toute-puissance qui est en vous se manifestera. Vous pouvez commencer à tester cette toute-puissance pour des petites choses. Nous comprenons cependant que pour vous humains le travail de confiance et de foi qui vous est demandé est très difficile, pour la simple et unique raison que vous vous mettez toujours à la place du véhicule de manifestation et pas suffisamment à la place de la toute-puissance du Divin en vous. Vous réagissez toujours avec la conscience humaine et non avec la conscience spirituelle et Divine. Tout l’apprentissage, tout le travail que nous faisons depuis tant d’années doivent vous mener et vous mèneront à cette prise de conscience de ce que vous êtes et à la mise en application de la toute-puissance qui est en vous. 

Votre conscience humaine vous aidera à agir au niveau de votre humanité, c’est-à-dire pour agir d’une façon primaire. Le mot primaire n’est pas péjoratif, nous l’employons pour le distinguer de l’action que vous pourrez mener d’une façon beaucoup plus puissante lorsque vous ferez intervenir votre conscience spirituelle et Divine. 

Petite à petit ce qui vous paraît encore impossible deviendra possible et vous vous accoutumerez tellement aux miracles que vous accomplirez en vous et autour de vous que le mot miracle n’aura plus de sens ! Vous n’êtes pas seuls, nous vous aidons largement et les énergies émanant de la Source vous aident aussi d’une façon remarquable. 

Evitez de trop vous laisser perturber par les actuels problèmes de santé dus à la transformation. Laissez couler votre vie sur le fleuve de paix, de sagesse et d’Amour. S’il n’y a aucune résistance dans tout ce que vous vivez actuellement, s’il y a une acceptation dans l’Amour, s’il y a un Amour profond pour vous et la vie, tout se passera merveilleusement bien ! Honorez chaque seconde de votre vie, honorez la beauté qui vous entoure, la beauté qui est en vous, honorez l’Amour dans toutes ses manifestations ! 

Que pourrions-nous vous dire de plus sur les problèmes de santé, si ce n’est de programmer en permanence, dans votre conscience humaine les notions de pensée parfaite, de puissance infinie et d’Amour immense qui sont en vous . 

Dans l’Amour et avec l’Amour tout est possible, tout est permis. Les petits problèmes que vous rencontrez en ce moment (nous disons petits problèmes) sont simplement une porte entrouverte sur ce que vous devrez dépasser. Nous savons que quoi qu’il vous arrive dans l’avenir, vous aurez acquis la force de ce dépassement, de cette acceptation, parce que quelque chose au plus profond de vous émanant de votre conscience spirituelle vous dira en permanence que tout est bien ainsi, qu’un pont se dressera toujours entre les deux rives et que l’aide vous sera toujours donnée au moment où vous en aurez le plus besoin. 

Notre aide est importante, mais nous ne pouvons pas aller au-delà de la volonté de quiconque. Nous pouvons donner, mais il faut que le cœur s’ouvre pour recevoir. Nous pouvons aider mais il faut que la personne accepte cette aide. 

La toute puissance est en vous et les miracles peuvent être constants. Vous avez tout pouvoir d’Amour sur vous-mêmes  ! » 

 

animaux

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

  • qu’il ne soit pas coupé 
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu 
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org 
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu 

Publié dans:MALADIE |on 5 juillet, 2010 |Pas de commentaires »

Esprit – matière

Les différentes consciences

 

 « Nous allons essayer de vous parler de la conscience de l’esprit et de la matière. Tout cela est encore un peu confus en vous car vous n’arrivez pas à bien cerner comment vous situer par rapport aux notions d’esprit, de conscience, de conscience de la matière, de conscience de l’âme et de conscience de l’esprit. 

Votre corps de matière est également un corps d’énergie. Ce corps de matière, comme vous le savez, a une conscience. Ensuite vous avez la conscience de l’âme, qui est également une conscience d’énergie, mais totalement différente de la conscience du Divin. 

Parlez à votre corps, ayez réellement conscience de ce qu’il est, aimez-le, remerciez toutes les parties de votre corps qui vous permettent de vivre et d’être heureux, de découvrir les merveilles, d’être créatif, remerciez vos mains qui peuvent créer des choses merveilleuses, car elles le font grâce à la conscience de la matière et en accord avec la conscience spirituelle, donc la conscience de l’âme. 

Puisque vous pouvez créer des choses absolument merveilleuses, que ce soit dans la musique, la sculpture, le dessin, avec la fusion momentanée de la conscience spirituelle de la conscience de l’âme et de la conscience de la matière, (celle du corps), il pourrait en être totalement de même lorsque vous voulez réharmoniser une partie de votre corps. Le seul problème, c’est que les êtres humains sont trop impatients, qu’ils ont l’impression de solliciter la partie Divine, l’âme bien évidemment, puisque tout passe par l’âme avant d’aller jusqu’au corps, et ils ont l’impression que s’ils sollicitent leur partie divine une fois ou deux, le résultat sera atteint. Souvent, il faut la solliciter plusieurs fois avant que le contact ait lieu entre la demande sincère faite avec une confiance absolue et le résultat de cette demande. 

La conscience de l’âme est très profondément liée à la conscience de la matière, à la conscience de votre corps humain. S’il n’en était pas ainsi, votre corps n’aurait pas l’énergie qu’il a et ne pourrait pas faire tout ce qu’il fait. Vous êtes vous posé la question : qui me donne la chaleur ? Qui régule toutes les fonctions vitales de mon corps ? Bien sûr, c’est la conscience du corps, mais en liaison permanente avec la conscience de l’âme ! 

Vous allez le comprendre très vite : lorsque l’âme quitte le corps, celui-ci ne peut plus continuer à vivre ; alors, puisque la conscience de l’âme a une telle importance sur votre corps, essayez de l’utiliser lorsque votre corps est en demande. Souvent, lorsque vous ressentez des douleurs dans un endroit ou dans un autre, c’est toujours en raison d’un blocage d’énergies, c’est-à-dire que des énergies en dualité, des énergies créées par une souffrance qui n’est pas forcément souffrance physique, une souffrance créée par votre mental, par un refus, par une lassitude, par un manque d’amour ou des frustrations. 

Toutes les pensées créées par le mental, qui est totalement au service de la conscience humaine et qui gère aussi la conscience humaine, ont une réalité dans votre corps, et elles créent une réalité (souvent des dysharmonies) dans celui-ci. Lorsque nous disons « créent une réalité », nous voulons dire qu’elles créent des désagréments, car il y a somatisation. Tout ce que vous pensez, toute la souffrance que vous créez et va parfois s’imprégner dans votre âme. » 

Ils me montrent une image : la conscience humaine est représentée par une boule d’énergie qui prend mille et une couleurs, parfois des couleurs merveilleuses, parfois des couleurs beaucoup plus sombres. Il y a comme un tunnel qui la relie à une autre boule d’énergie, souvent d’une merveilleuse couleur, et avec une immense puissance, mais qui n’est pas utilisée. Ce tunnel réunit ces deux boules d’énergies qui sont les deux premières consciences. Il y a une troisième boule d’énergie, celle de notre conscience divine, encore beaucoup plus lumineuse et beaucoup plus puissante, qui est elle aussi relié aux deux autres par ce tunnel.  

 « Si nous vous expliquons les différentes consciences de cette façon, c’est pour que ce soit plus compréhensible et que vous puissiez comprendre ce que peuvent représenter la conscience Divine, la conscience spirituelle et la conscience du corps, la conscience humaine. 

Donc lorsque la conscience de l’être humain, alimentée par le mental, par les pensées créatrices plus ou moins inférieures ou positives, le passage entre la conscience de l’humain et la conscience de l’âme se fait dans les deux sens. D’une certaine façon vous pouvez donc imprégner votre âme de tout ce que vous vivez au travers de votre corps, de toutes vos souffrances, de toutes vos pensées inférieures. 

A partir du moment où vous commencez à comprendre le fonctionnement entre vos différents niveaux, il est nécessaire que vous soyez beaucoup plus vigilants. En visualisant ces deux sphères et le tunnel qui les relie, vous pouvez demander à votre âme la force de réharmoniser les parties de votre corps qui vous occasionnent des difficultés, qui vous font souffrir. 

Essayez d’imaginer l’énergie venant du Divin qui alimente votre âme, et demandez à votre âme, à votre conscience spirituelle, de vous donner tout ce qui est nécessaire pour le bon fonctionnement de votre corps et pour annihiler et transcender toutes les parties d’énergie en dualité dans ce corps. Elle vous aidera, mais il faut savoir formuler les demandes. Si vous n’avez pas de résultat, c’est que la demande n’est pas correctement formulée. Dans la formulation des demandes faites par la pensée, il peut toujours subsister un petit doute. Même si vous ne formulez pas ce doute au travers de la parole, il peut s’insinuer dans votre pensée.  

Si à la première demande vous n’avez pas de résultat, recommencez une première fois, une deuxième fois, une troisième fois et jusqu’à ce que l’ouverture se fasse entre les sas, que l’énergie venant de l’âme pénètre à flots au travers de ce tunnel et inonde votre conscience humaine et votre corps humain. 

Votre conscience humaine pourrait davantage tenir compte de ce qu’est réellement votre corps de matière. Vous avez trop tendance à dire : j’ai mal ici, j’ai mal là, et vous n’avez pas le réflexe de demander à votre âme : peux-tu me donner un petit coup de main pour que je n’aie plus mal, pour que tout soit réharmonisé ?  

Il est plus facile pour vous d’avoir des pensées involutives que d’imprimer en vous des pensées de force, des pensées d’harmonie, des pensées de santé parfaite. 

Vous n’en êtes pas réellement coupable car vous subissez tout ce qui vous a été inculqué depuis votre naissance et tout ce qu’on a inculqué à vos parents, à vos grands parents depuis leur naissance respective. Vous subissez une certaine éducation, et lorsque nous vous disons, nous vos Frères de Lumière,qu’il faut essayer d’apprendre à désapprendre tout ce que vous avez appris, cela veut dire qu’il faut que vous arriviez à comprendre la façon dont vous fonctionnez et non la façon dont la médecine ou l’étude de votre corps vous l’expliquent. 

Vous n’avez qu’une toute petite expérience de votre corps ; vous, humains, vous voyez la matière, vous essayez de réparer la matière (plus ou moins bien d’ailleurs) et vous oubliez les paramètres essentiels. 

Nous allons vous donner un exemple très simple : lorsque vous vous cognez, lorsque vous chutez, vous créez automatiquement un blocage d’énergie, parce que l’énergie de souffrance empêche l’énergie normale de circuler librement. Lorsque vous vous cognez, lorsque vous tombez ou que vous avez un hématome quelconque, lorsque vous vous brisez un os, vous devriez faire sur vous-même un travail d’énergie : visualisez l’énergie de la couleur de la lumière qui circule librement ; faites-le plusieurs fois et vous sentirez que la douleur s’en va petit à petit. Il y a la douleur de l’hématome physique et il y a aussi la douleur de l’énergie.  

A partir du moment où vous comprendrez le pouvoir de la pensée et celui de votre âme sur votre corps, vous arriverez à annihiler totalement un hématome, à régénérer complètement la partie de votre corps en souffrance, et même consolider totalement vos os ; lorsque vous serez habitués à faire ce travail, vous n’aurez pas besoin d’opération, vous visualiserez l’endroit avec une grande netteté et vous ferez le travail pour ressouder vos os. 

L’énergie de reconstruction vient de la conscience spirituelle, du pouvoir de régénération de votre âme. Pensez aux trois sphères, c’est simple mais cela vous aidera peut-être à mieux comprendre, et, de ce fait, à mieux travailler sur votre corps et à mieux le comprendre. 

N’oubliez pas, lorsqu’une partie de votre corps vous fait souffrir, de solliciter l’énergie de votre âme, d’ouvrir le passage, le sas qui vous conduit au travers du tunnel vers votre âme. Quand vous sollicitez l’énergie de votre âme, le sas entre l’âme, le petit tunnel et la partie Divine s’ouvre automatiquement pour alimenter votre âme parce que la partie Divine ne laissera jamais l’âme sans l’énergie qui lui est nécessaire. » 

Ils me montrent (et c’est très beau), des symboles, des images très représentatives et très importantes. Je vois la première sphère extrêmement lumineuse, extraordinairement belle et d’une grande puissance. Ce sas et ce petit tunnel la relient à l’autre sphère qu’elle nourrit en permanence, elle aussi très brillante, et la troisième sphère qui est la sphère de votre corps, de votre conscience humaine.  

« En définitive, c’est cette dernière qui a le plus besoin de cette énergie parce qu’elle s’épuise. Votre âme peut ressentir la souffrance de votre corps et celle que vous génèrerez au travers de vos pensées, au travers de vos refus d’expérimenter.  

Alors, dans n’importe quelle circonstance, essayez de solliciter l’énergie qui vous est nécessaire, non seulement pour restaurer votre corps mais aussi pour le réparer si cela est nécessaire. 

Pourquoi parlons-nous de cela? Parce que nous savons que vous êtes capable de comprendre, et nous savons également que dans un temps relativement très court vous aurez besoin de vous régénérer, de vous réharmoniser vous-même. 

Lorsque vous serez suffisamment fort dans ce domaine, vous pourrez considérablement aider les autres. Comment pouvoir aider les autres ? Tout simplement, lorsque vous serez prêt, en parlant à la conscience humaine de l’autre et en lui demandant de bien vouloir ouvrir le passage, le sas, le tunnel qui la mène à son âme, à sa conscience spirituelle, afin que cette âme, cette conscience spirituelle puisse accomplir des miracles sur son corps. Ce sera comme si vous parliez télépathiquement à la personne que vous désirerez aider. 

En plus, ce que vous pourrez faire (parce que tout le monde peut le faire et tout le monde devra le faire), c’est projeter beaucoup d’Amour Lumière. Cela permettra à la personne d’avoir beaucoup plus de facilité à prendre instinctivement conscience de son âme. 

C’est un sujet que nous n’avions pas abordé de cette façon mais pensez-y. Nous avons essayé d’employer des images très simples afin que pour vous ce soit plus facile à comprendre et à mettre en application. » 

 

 Esprit - matière dans MALADIE barre-de-separation-coccinelle 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

·        qu’il ne soit pas coupé 

·        qu’il n’y ait aucune modification de contenu 

·        que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org 

·        que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

 

 

Publié dans:MALADIE |on 4 juillet, 2010 |Pas de commentaires »

La clé

Il faudra du travail et de la recherche pour mettre l’information en pratique, mais les éléments de base sont là.

En tant qu’humains éclairés, si vous y prêtez attention maintenant et que vous êtes capables de vraiment comprendre ce que je vous explique ici, vous saurez comment votre empreinte karmique s’applique au niveau cellulaire, car la forme des extensions et des dépressions de plusieurs de vos système biologiques ressemble à une serrure prête à recevoir ou non la clé de l’organisme de la maladie.

Un implant (magnétique) approprié peut, cependant modifier votre serrure et empêcher la clé de fonctionner, et la guérison et l’équilibre surviendront. Par conséquent, considérer votre implant comme une serrure de sécurité contre la maladie.

La plupart d’entre vous arrivent avec une empreinte susceptible de permettre la  maladie. C’est toujours votre implant karmique qui corrige cette situation. Cela fait simplement partie de l’ensemble du karma humain relié à la Terre. Plusieurs d’entre vous reçoivent à la naissance différents implants qui leur permettent de ne pas être soumis aux paramètres généraux de l’empreinte (c’est pourquoi certains humains contractent la maladie et d’autres pas).

La science humaine est incapable de modifier l’empreinte. Il lui sera toujours impossible d’y parvenir, car il ne s’agit pas d’un procédé biologique. Par conséquent, il n’y a, logiquement que deux solutions qui pourraient vous aider…

1.       Par rapport à vous, personnellement : un changement dans votre implant qui viendrait de l’univers.

2.       Par rapport à la planète : une méthode pour altérer la maladie, de sorte que la clé serait modifiée et qu’elle ne pourrait plus s’adapter à aucun système humain.

Sachez ceci : Même après que la clé a pénétré dans la serrure, il n’est pas trop tard pour modifier les choses. Ceci parce que 1. la clé donne constamment naissance à de nouvelles clés qui continuent de s’adapter à d’autres serrures dans le corps humain et 2. la clé ne se trouve jamais dans la serrure en permanence. La maladie est un état de déséquilibre anormal.

 Si vous comprenez ce que cela signifie, vous comprendrez alors comment fonctionne le processus de guérison, même lorsqu’il est apparemment trop tard.  

Dans la nouvelle énergie, lorsque vous êtes équilibrés, imprégnés d’amour et que vous entrez en contact avec une entité humaine déséquilibrée mais réceptive à votre pouvoir, vous avez alors la possibilité de l’approcher et de l’interroger spirituellement (c’est le processus de la guérison). La question suivante est posée d’une âme à une autre :

 « Est-ce universellement approprié qu’en ce moment votre empreinte soit modifiée en vue de changer la configuration de vos serrures ? si oui, il vous est permis d’utiliser le pouvoir de la source d’Amour pour changer votre karma et répondre positivement à cette interrogation, en vous guérissant vous-mêmes. »

 

La clé dans MALADIE 0002063E

La Graduation des Temps – de l’entité Kryeon par Lee Carroll

Publié dans:MALADIE |on 26 juin, 2010 |Pas de commentaires »
12

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3