Archive pour la catégorie 'LUNES'

LES INFLUENCES DE LA LUNE

influence_lune

Les trois quarts du globe sont composés d’eau, et les océans sont animés par ce mouvement journalier d’oscillation de la mer dont le niveau monte et descend alternativement en un même lieu, provoqué par l’attraction de la lune et du soleil. On peut également parler de marée montante, marée haute ou marée descendante, ainsi que de marée basse.

Mais l’amplitude des marées dépend aussi de la configuration des côtes et de l’amplitude de la masse d’eau (ce qui explique sa faiblesse en Méditerranée et dans les mers fermées).

Le phénomène des marées est donc le déplacement d’une quantité d’eau en sens inverse de celui de la rotation de la terre, provoquant un ralentissement de la vitesse de rotation de la terre due à des frictions, et ainsi à l’allongement de la durée du jour. Ce phénomène physique n’agit pas seulement sur les océans, il agit aussi sur les eaux souterraines, les oscillations de l’atmosphère et également sur les vibrations de la surface de la terre.

Certaines recherches ont permis de mettre à jour ce que l’on appelle : les marées biologiques, phénomènes agissant sur les êtres vivants et que l’on pourrait développer. Il faut considérer la lumière de la lune comme un véhicule d’énergie, qui agit comme catalyseur des processus vitaux, et tous les organismes vivants reçoivent du clair de lune l’énergie contenue. Après une phase d’absorption des rayons solaires, cette lumière lunaire est diffusée par le sol de la lune.

En ce qui concerne la santé et la vie des plantes, la lune est indispensable autant que l’est le soleil. Nous avons que le métabolisme des plantes utilise la photosynthèse. Après avoir absorbé la lumière, l’énergie lumineuse est transformée en énergie chimique. Cette énergie ainsi recréée, sert aux plantes à réduire l’anhydride carbonique  qui est présent dans l’air. Les longueurs d’ondes nécessaires à la photosynthèse proviennent de la lumière solaire et de la lumière lunaire.

Toutes les civilisations ont mis à jour l’influence de la  lune sur la nature. De nombreuses recherches scientifiques sont menées dans le monde entier afin de mieux comprendre l’activité de la lune sur les organismes vivants. Ainsi, le professeur Katchatourov, vice président de l’Académie des sciences en Russie, conclue ses recherches en s’appuyant sur l’affection des plantes par les marées. Celles-ci ont, en effet, une influence directe sur le rythme de montée et de descente de la sève. On peut par ailleurs constater que cet effet négatif est d’autant plus accentué pour les plantes à tiges hautes, alors qu’il est insignifiant pour les plantes grimpantes.

Savoir choisir la quantité et la qualité de lumière indispensable à la vie d’une plante est primordial en ce qui concerne les plantes d’appartement. Les plantes doivent recevoir le clair de lune, et pour cela, il faut commencer par laisser les volets ouverts la nuit.

L’influence de la lune est bénéfique quand les feuilles sont soigneusement époussetées, ou au mieux quand les feuilles sont lavées avec un liquide vitaminé. Afin que la plante puisse fleurir, il faut au mieux connaître les cycles végétatifs de la plante dans la nature ainsi que le climat et les saisons pendant lesquels elle fleurit. La lumière de la lune stimule la floraison des plantes d’appartement. Il est également conseillé d’utiliser le même terreau pour toutes les plantes d’un appartement, ceci afin d ‘organiser au mieux la symbiose végétative. Bien que cela puisse paraître curieux, il a été constaté que certaines plantes s’entendent mieux avec certaines autres. Il a été observé que des espèces ne peuvent pas cohabiter.

Nous nous devons donc d’être particulièrement attentifs aux plantes d’appartement afin de recréer au maximum le « système » qu’elles ont dans leur milieu naturel.

Depuis longtemps, nous savons que les plantes soignent, mais la phytothérapie doit être utilisée avec un très grand  soin et par des personnes compétentes. L’influence de la lune a de grands pouvoirs sur la faculté curative des plantes médicinales.

Les plantes médicinales sont des stimulants biogénétiques et n’agissent pas directement sur les causes de la maladie. Elles aident simplement les défenses naturelles du corps à combattre la maladie. C’est alors qu’un véritable « échange d’énergie » s’opère entre la plante et l’homme.

Le stock d’énergie contenu dans les plantes médicinales (racine, tige, feuilles, fleurs) est variable en fonction des différentes phases de la lune.

La nouvelle lune : RACINES

Premier croissant : TIGE

Pleine lune : FLEURS ET FRUITS

La période de récolte dure quatre jours (durée de production d’énergie), en lune Gibbeuse (avant la pleine lune).

Il est indéniable que la lune doit influencer grandement les animaux, surtout lorsque l’on sait que ces derniers sont dotés de facultés sensorielles bien plus importantes que l’homme. Néanmoins, jusqu’à présent, aucune étude sérieuse n’a été entreprise, les scientifiques semblant négliger ce type de recherche. Mais nous pouvons toutefois rapporter quelques phénomènes particuliers qui ont été constatés chez les animaux.

En ce qui concerne la faune océanique, certaines espèces de poissons, de vers marins et autres, se reproduisent chaque année à des époques en rapport avec la lunaison, à savoir en octobre, en phase de lune gibbeuse, et pour d’autres au cours du moins de novembre. Chez les Koalas, il a été observé que ces derniers s’aliment en phase de lune descendante. Il est à noter également qu’à une certaine époque, dans nos campagnes, les paysans mettaient leurs poules à couver en début de phase de Lune gibbeuse de peur que les poussins ne soient autrement malformés. Sans oublier bien sûr toutes les croyances liées aux hurlements des chiens et des loups lors des pleines Lunes…. Comme vous pouvez le constater, en ce qui concerne l’influence de la lune sur les animaux, tout reste à découvrir.

De nombreuses études ont démontré que l’homme était sensible aux influences cosmiques de la même façon que la terre, qu’il subissait les flux et reflux des marées gravitationnelles et électromagnétiques ; c’est ce que certains appellent : les marées biologiques.

La cosmobiologie est un nouveau domaine d’exploration pour la science. Cette science a pour but d’étudier les relations entre l’homme et l’univers.

EXTRAIT DU LIVRE : LES FABULEUX POUVOIRS DE LA LUNE

  Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ENERGIES, LUNES, NATURE |on 27 février, 2016 |Pas de commentaires »

LE CHAT ET LA LUNE

 

chatPour l’historien grec Plutarque, le chat est sans aucun doute possible la représentation animale de la Lune sur terre. Dans son Isis et Osiris, il nous en donne le témoignage :

« Le chat représente la Lune à cause de la variété de son pelage, de son activité pendant la nuit, e t de sa fécondité. On dit, en effet, que cet animal fait d’abord un petit, puis deux, puis trois, puis quatre, puis cinq et enfin jusqu’à sept à la fois, de sorte qu’en tout, il va jusqu’à vingt-huit, nombre égal à celui des jours de Lunes. Ceci d’ailleurs ne peut bien être qu’une fable. Mais il paraît toutefois que dans les yeux des chats, les prunelles s’emplissent et se dilatent à la pleine Lune, tandis qu’elles se contractent au décours d’un astre ».

Au moyen Age, les chats étaient supposés être les suppôts de Satan, et on racontait qu’ils se réunissaient la nuit au clair de Lune dans les clairières pour y danser le sabbat. Voici un des contes de l’époque – d’origine bretonne – rapporté par Gilles Vidal dans son ouvrage : Légendes et Mystères du Chat.

Un Sabbat heureux : « Jadis les chats dont on n’avait point coupé le bout de la queue avaient coutume de s’assembler à jour fixe ; on les voyait réunis au clair de Lune sur quelque lande déserte, non loin des Roches aux Fées et des Pierres-debout.

Ils délibéraient, graves comme des prêtres à l’église, et personne n’aurait osé passer près d’eux et encore moins les déranger quand ils tenaient leurs réunions plénières. On racontait à la veillée d’étranges et effrayantes histoires où il était arrivé malheur à des gens asse audacieux ou assez fous pour avoir voulu se mêler à leur société ; les uns étaient morts subitement, d’autres avaient été si terrifiés de voir tous les chats darder vers eux leurs prunelles brillantes comme des charbons ardents e t les regarder d’un air irrité, que leurs cheveux étaient devenus blancs en une nuit, et ils tremblaient encore rien qu’en pensant aux assemblées nocturnes des matous.

Jean Foucault s’en revenait par une belle nuit de la foire où il s’était un peu attardé dans les auberges, parce que le cidre était bon cette année-là. Il était tout joyeux et marchait gaiement en chantant à tue-tête, lorsque du détour d’un chemin creux, il aperçut tout à coup une nombreuses réunion de chats rangés autour d’une croix de pierre.

Il y en avait de toutes les grosseurs, et de toutes les couleurs ; à la vue de tous ces matous, la voix du chanteur s’étrangla dans son gosier, et il se mit à trembler comme un homme qui a les fièvres, car les chats poussaient des miaulements irrités, voûtaient leurs dos souples où le poil se hérissait, redressaient leurs queues et le regardaient avec les yeux qui luisaient dans la nuit.

Sa terreur augmenta encore lorsqu’il vit le plus gros de la bande accourir vers lui : il ferma les yeux, s’attendant à être mis en pièces et récita son acte de contrition. Mais, au lieu de sentir les griffes du chat s’enfoncer dans sa chair, il s’aperçut que l’animal se frottait le long de ses jambes en faisant un ronron joyeux comme s’il avait eu envie d’être caressé.

Jean Foucault ouvrit les yeux et reconnut son propre chat qui se mit à marcher devant lui, et qui tantôt le précédait, tantôt revenait vers lui et le caressait avec sa queue. Quand Jean Foucault arriva avec son conducteur à l’endroit où était l’assemblée, les matous étaient assis tranquillement, car le chat avait dit à haute voix à ses confrères :

-          Laissez passer Jean Foucault !

Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ANIMAUX, LUNES |on 25 février, 2016 |Pas de commentaires »

La lune et le calendrier

 

CalendrierPour évoquer cette question nous nous appuierons sur l’excellent travail du Druide Auetos : « Le calendrier des Druides » .

Par ses rythmes et ses changements d’apparence, la Lune encadre le temps sacré de la tradition druidique. Les traces de calendrier et en particulier le calendrier de Coligny nous indiquent que le temps traditionnel était déterminé par les cycles respectifs de la Lune et du Soleil. Nous parlons dès lors d’un calendrier druidique soli-lunaire dont le décours et les moments clefs découlent des rapports respectifs du Soleil et de la Lune. Dans le calendrier « sacré » des Druides, la Lune marque les mois. Ou plutôt les mois sont déterminés par le cycle lunaire et pour respecter ce dernier alternent les mois pairs en 30 jours et les mois impairs en 29 jours.

Les premiers sont qualifiés de « matus » (bons) les autres « anmatus » (incomplets et donc non-bons). Chaque mois lunaire est composé de deux parties, l’une dominée en son milieu par la pleine lune tandis que l’autre est dominée par la nouvelle lune. Si la déclinaison du calendrier Druidique sur des cycles pluriannuels demande de compléter ce modèle de base nous pouvons affirmer que la position et la forme de la lune dans le ciel nocturne sont des éléments constitutifs de la pensée philosophique si ce n’est religieuse des Druides .

De la forme et position de la Lune naissent différents équilibres ou déséquilibres à la base d’une harmonie ou d’une disharmonie cosmique . Les Hommes soumis au temps vivront selon ces rythmes des jours harmonieux et d’autres non harmonieux.

Ce que des  concepts plus tardifs nommeront fastes et néfastes. Cette polarisation constitutive se répète en permanence dès lors que l’on aborde la question du temps. Il y a ainsi le jour et la nuit, le ciel nocturne et le ciel diurne, le Soleil et la Lune, la saison claire et la saison sombre. Les rapports des uns avec les autres s’affinent encore lorsque l’on tient compte des périodes intermédiaires, crépuscules ou inter-saisons. Si nous consentons à simplifier les choses nous avons donc un premier couple nuit/jour. Ce couple, complété par les périodes crépusculaires génère 4 états : 2 états en apparence opposés et deux états intermédiaires, états d’équilibres qui correspondent symboliquement à des moments de mouvement, de passage ou encore de Vie/Mort.

Il en sera de même des aspects apparents de la Lune qui bien que soumis à une transformation linéaire sont reconnus par 4 aspects (quartiers). Le premier quartier est dit croissant, suit la pleine Lune, le décroissant puis la nouvelle Lune.

Pour les Druides le premier  quartier de Lune a une grande  importance symbolique et magique. C’est au 6ème jour de la Lune qu’ils font commencer leurs mois, années et siècles et c’est entre autre à ce moment qu’ils opèrent la cueillette rituelle du gui sur l’arbre sacré. Réactivant sans doute par là un fait mythique et cosmogonique .

Si le calendrier luni-solaire permet de marquer le temps, le caractère changeant de la Lune induit (de son propre fait) un certain nombre de combinaisons qui selon leur origine seront harmonieuses ou non harmonieuses. Pour dire les choses autrement, si le Soleil varie dans sa course, il ne varie pas dans sa forme.

 En revanche, la lune varie à la fois dans sa course et dans sa forme ce qui lui donnera une dynamique forte propre à désigner une qualité particulière de courte durée. Le cycle de luminosité apparente de la Lune est sans doute le plus apparent. Dans le mois, la Lune actualise et amplifie le cycle nuit/jour. La pleine Lune est la plus lumineuse et la nouvelle Lune la plus sombre. Les symboles et énergies associés aux formes visibles de la Lune seront donc importants et en capacité à supporter un système magico-religieux important .

 Il semblera donc logique de mener l’action lors de jours favorables et de s’abstenir lors des jours qui ne le sont pas. Certains mots apparaissant dans le calendrier de Coligny semblent désigner ces jours ou périodes « favorables à » ou « défavorables à ». Ce sont des jours en accord avec certaines opérations magiques, ou encore avec certains rites en dédicace aux Dieux. La traduction de certaines annotations disposées sur le calendrier de Coligny nous donne des indices sur ce qui pouvait être indiqué selon la nature des jours mais ne nous donne aucune indication détaillée. Chaque collège Druidique déclinera ceci selon sa propre tradition, sachant que ce qui les relie est bien le concept et la nature du temps réglés par les rapports réciproques des luminaires.

lune

Sur la base de ces quelques remarques il est aisé d’imaginer le calendrier lunaire comme un calendrier des rites. Le mouvement de la Lune est rapide, son cycle est mensuel. L’astre lunaire lui-même, se transforme comme s’il était soumis à ses propres lois. Tour à tour puissant, en devenir ou invisible, il semble changer de visage à l’instar de ces divinités celtiques aux visages multiples. Que la Lune ait été liée à la magie, aux transformations et aux mouvements de la vie était naturel. Qu’un calendrier lunaire ou soli-lunaire soit un instrument pour déterminer la nature, le moment et la vocation des rites est tout aussi naturel. Nous conclurons ce bref article sur ces mots en invitant le lecteur à se laisser inspirer par la magie de la Lune, de ses cycles, mouvements et métamorphoses. Il entendra alors sans doute le chant de la Vie dans toute sa diversité et sa richesse.

(Magazine Lune Bleue/ LWE) et le lien : http://la-lwe.bbfr.net .

Publié dans:LUNES |on 18 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

méditation lors des soirées de Pleines Lunes

Méditation

 

Il est vrai que les nuits de Pleines Lunes ont depuis toujours fasciné l’être humain. Etbonan Karta, dans son plus récent livreMéditations de Pleines Lunes – Soirées de Science Invocatoire – De l’Esprit de l’Humanité au Cœur de la Grande Loge Blanche, nous propose de nous unir en conscience unifiée afin d’invoquer les énergies qui se déversent lors des Pleines Lunes dans un but de service pour le plus grand bien de l’Humanité.

Voici ce qu’il nous dit à propos de cette nouvelle science invocatoire :

Dans notre système solaire, tout ce qui existe est gouverné et qualifié par différentes énergies appelées « Rayons Cosmiques-Physiques ». Ces Rayons sont au nombre de sept, et ils véhiculent une qualité énergétique de laquelle ils tirent leur appellation :

Rayon 1 : Volonté ou Pouvoir
Rayon 2 : Amour-Sagesse
Rayon 3 : Intelligence active
Rayon 4 : Harmonie par le Conflit
Rayon 5 : Science ou Connaissance concrète
Rayon 6 : Dévotion ou Idéalisme
Rayon 7 : Ordre ou Magie cérémonielle

À chaque nouvelle ère se manifeste une nouvelle expansion d’énergie qui gouverne grandement l’Humanité. De nouveaux changements d’attitude et de fraîches approches face aux situations surgissent inévitablement et qualifient nécessairement tout.

Au cours de la dernière ère des Poissons, l’énergie prédominante était sous le joug du Rayon 6. Tout au long de cette ère, la prière était l’approche utilisée pour toute demande d’aide, que celle-ci fut dans un but spirituel, émotif ou physique. Les gens priaient pour leur propre guérison, ou pour celle de leurs bien-aimés. Mais, en cette ère du Verseau, avec la dynamique activation du Rayon 7, les hommes doivent maintenant réapprendre à prier ou, plutôt, apprendre intelligemment comment invoquer adéquatement. Le penchant pour la prière individualisée doit présentement céder la place à une approche de groupe, qui doit inéluctablement être davantage polarisée mentalement.

Les besoins de l’Humanité changent, et les manières d’agir de tous doivent s’adapter à ces changements évolutifs. Pour le bien-être actuel de l’Humanité et pour son évolution progressive, une requête de groupe et une focalisation mentalement polarisée doivent être rituellement mises en œuvre pour requérir l’aide et le soutien nécessaires des Maîtres de la Hiérarchie.

La Sainte Hiérarchie est constituée d’Êtres réalisés ayant parcouru le Sentier avant nous et ayant atteint la Pleine Maîtrise des dimensions inférieures, ou sous-plans de vie. L’Art et la Science de l’Invocation représentent un mode d’approche radicalement nouveau, bien qu’ancestral, pour requérir assistance, guidance, direction et divine intercession. Les Invocations de Pleines Lunes, devant être récitées au cours de la spécifique nuit ou soirée de Pleine Lune appropriée, servent à établir un contact authentique de groupes d’Âmes et à développer un rapprochement entre le centre de l’Humanité et celui de la Sainte Hiérarchie. Ces Invocations élèvent et amplifient la conscience de groupe, et promulguent un alignement plus précis de l’Humanité sur la Hiérarchie.

Dans les faits, les Invocations de Pleines Lunes sont un appel envers les énergies supérieures, tout autant qu’un éminent dispositif d’expression du Verbe, et leur utilisation a pour but premier de stimuler, auprès de la Sainte Hiérarchie, une réponse évocatrice afin que la Lumière, l’Amour, la Liberté, la Beauté et la Bonne Volonté de l’Esprit puissent se déverser sur l’Humanité et, subséquemment, résonner au sein de la tête et du cœur de chaque homme et de chaque femme.

L’Évocation des courants énergétiques hautement spirituels de la Hiérarchie peut stimuler positivement la conscience humaine en imprégnant, sur le continuum mental, certaines idées fondamentales et certains idéaux essentiels, jugés nécessaires pour la réalisation d’un moindre progrès substantiel. De cette façon, une nouvelle forme de vie salutaire peut être éventuellement établie, une forme qui essentiellement promulgue de justes relations entre les nations et les peuples, tout autant qu’au sein des divers royaumes ou domaines de la Nature.

L’Art de l’Invocation est une science. Il s’établit fondamentalement sur le pouvoir du Verbe et sur celui de la pensée intentionnée et dirigée.

Pour qu’un tel travail de groupe soit efficace, la pensée doit être essentiellement claire et vitalement libre de toute négativité. Elle doit être détachée, concentrée et focalisée.

Une préparation adéquate et un entraînement discipliné sont dès lors requis pour que chaque groupe invocatoire devienne un pur réceptacle, doté d’une colonne suffisamment solide et prête à recevoir les énergies invoquées…qui sont transmises par la Hiérarchie au cours de la méditation organisée lors de chaque Pleine Lune.

Idéalement, le groupe de méditants reçoit toujours les énergies correctement « invoquées ». Au fait de cette connaissance, chaque groupe de méditants, grâce à une pratique scientifique et disciplinée de l’Invocation, devient une des grandes forces ou un instrument de libération pour l’ensemble de l’Humanité à venir.

La Science Spirituelle de l’Invocation de Groupe
et l’Occulte Pratique du Verbe Sacré
deviendront l’instrument sine qua non
de la Conscience évoluée dans l’ère du Verseau.

Extrait du livre Méditations de Pleines Lunes 
– Soirées de Science Invocatoire – De l’Esprit de l’Humanité au Cœur de la Grande Loge Blanche,
 Etbonan Karta, publié aux Publications Magnificent Magus, Saint-Jean-sur-Richelieu,

2015, 320 p.

FR_Pleines_Lunes_Cover_250x330Ce guide pratique explique comment invoquer, en conscience unifiée, seul ou en groupe, les énergies qui se déversent lors des Pleines Lunes dans un but de service pour le bien-être de l’Humanité. Au moyen de photos, de diagrammes et d’un DVD présentant des extraits des trois soirées de Pleines Lunes majeures, le lecteur est convié à suivre la préparation ainsi que le déroulement des soirées de Science Invocatoire et de Méditations de Pleines Lunes.

Extrait du livre Méditations de Pleines Lunes 
– Soirées de Science Invocatoire – De l’Esprit de l’Humanité au Cœur de la Grande Loge Blanche,
Etbonan Karta

Pour plus de détails, consultez le :www.palmpublications.com/fr/details_du_produit?id=75

Publié dans:LUNES, MEDITATION |on 12 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

FAIRE DESCENDRE LA LUNE

 

Appeler la Lune ou, comme l’on dit parfois, Faire descendre la Lune ou Faire Appel à la Déesse du Ciel, est une expérience mystique merveilleuse parce que vous vous tenez devant votre Déesse – peu importe le nom que vous lui donnez- et lui demandez de descendre jusqu’à vous et de partager sa connaissance et son pouvoir avec vous.

faire descendre la lune

La réunion avec la Déesse est un acte sacré et devrait être fait avec une très grande attention portée sur l’honneur que vous lui rendez, parce que vous ne lui demandez pas seulement de se joindre à vous mais vous l’accueillez aussi dans votre esprit du moment. Je n’allais comprendre tous les incroyables événements dont je fus témoin aux côtés de mon Arrière Grand-mère que bien plus tard dans ma vie. Mon Arrière Grand-mère était une Sorcière dotée d’une grande sagesse et d’une grande compréhension, qui avait été éduquée dans le vieux monde.

À travers elle, j’ai vu et vécu les merveilles de la magie. Chaque fois que j’en appelle à la Déesse cachée derrière le visage souriant et lumineux de la Lune, j’ai comme le sentiment que mon Arrière Grand-mère se tient à côté de moi, comme je me tenais à côté d’elle lorsque je n’étais qu’une enfant. Je me rappelle avoir pensé que j’avais plus de chance que mes amis, qui devaient rentrer ou aller au lit dès qu’il commençait à faire noir. J’ai pu jouer au cœur de la nuit, sous des cieux emplis d’étoiles. Je savais toujours laquelle serait une de ces nuits spéciales passées dehors.

Ça commençait tôt dans la journée lorsque mon Arrière Grand-mère m’appelait pour que je l’aide à empiler du bois à côté de sa grande bassine noire, celle sur trois pieds, derrière la maison. Nous ramassions des herbes fraîches et cueillions des fleurs, parfois pour fabriquer des colliers spéciaux en fonction de l’époque de l’année.

Nous remplissions la bassine avec de l’eau que nous venions de puiser et posions un couvercle dessus afin qu’aucun insecte ou qu’aucune poussière n’aillent dans l’eau claire. Avant que la nuit tombât complètement, nous allumions des bougies et des lampes à pétrole dans la maison et sur le porche arrière puisque mon Arrière Grand-mère n’avait pas d’électricité. Nous entendions toutes les mélodies merveilleuses des créatures venues chanter dans l’air chaud de la nuit. Puis mon Arrière Grand-mère me racontait des histoires de son enfance, comment sa mère lui enseignait les secrets de Mère Nature et de la Déesse du ciel et comment nous devions respecter les dons qui nous étaient accordés. Ensuite nous marchions sur le sentier étroit qui menait à la grande bassine noire que nous avions préparée plus tôt dans la journée. Nous posions délicatement une couverture sur le sol tout près de la zone encerclée et mon Arrière Grand-mère allumait un feu avec le bois que nous avions empilé pendant la journée.

Très vite, nous avions un brasier splendide qui crépitait au cœur de la nuit. Comme j’aimais regarder les flammes bondir haut dans le ciel comme si elles tentaient d’inonder les étoiles de leur lueur ! Chaque étincelle semblait apporter un message vers le haut et au-delà du monde que je connaissais, dans les cieux. Installée sur la couverture, je regardais mon Arrière Grand-mère lancer dans la bassine les herbes et les fleurs que nous avions cueillies dans la journée. Elle chantait et psalmodiait les mots les plus beaux et j’essayais de chanter avec elle. Dans mon esprit, je peux encore l’entendre et sentir l’odeur du bois qui brûlait pendant que les arômes provenant de la bassine à trois pieds emplissaient l’air. Avant que la nuit ne finisse, mon Arrière Grandmère m’invitait à ses côtés. Nous nous tenions debout, les bras tendus, et appelions la Déesse du ciel pour sa sagesse et son pouvoir.

C’était merveilleux, même si je ne comprenais pas qu’il s’agissait de quelque chose que les Sorcières font depuis que le temps est temps. L’origine de ce rituel, que l’on nomme Appeler la Lune, remonte aux temps anciens. Les Sorcières de Thessalie sont les premières à avoir pratiqué ce rituel selon les traces écrites que l’on a retrouvées. On a toujours pensé que les Sorcières contrôlaient la Lune. En vérité, nous recherchons la force que l’on peut trouver dans le pouvoir qu’elle détient : une compréhension.

On ne peut pas contrôler ce en quoi l’on ne croit pas. Lorsque l’on croit, on peut contrôler et commander l’univers. Les Sorcières aiment la Lune et aiment invoquer ses énergies pour puiser leur puissance. De la pleine Lune à la nouvelle Lune, nous célébrons chaque changement magique et extraordinaire. C’est la Déesse que nous appelons à travers ces Lunes, puisque c’est elle qui les dirige et que c’est son énergie que nous célébrons. Que ce soit pour un rituel ou pour simplement trouver un plaisir dans les pouvoirs de la Lune, c’est un moment spécial réservé chaque mois pour votre relation avec la Déesse et pour vous concentrer sur elle et elle seule. Les Sorcières d’aujourd’hui pratiquent toujours ce rituel puissant.

 Il ne s’agit plus du même rituel pratiqué par les anciens en raison de plusieurs changements naturels, environnementaux et régionaux, et en raison des générations qui ont passé. Quand vous vous sentez prêt à rechercher la Déesse en l’appelant, en appelant la Lune, vous devez comprendre que vous vous tenez devant elle. Imaginez que vous vous tenez devant la royauté couronnée à l’intérieur du sanctuaire magnifique d’un temple. Vous ne penserez pas au café que vous avez renversé sur votre nouveau tapis et s’il risque de le tacher.

Votre esprit sera sur ce qui se passe autour de vous et sur ce qui va se passer. Lorsque vous appelez la Lune, votre Déesse, par ce procédé, votre cœur et votre esprit devront se concentrer sur ce moment précis ; ce moment que vous devez partager avec votre Déesse et rien d’autre. Lorsque vous appelez la Lune, il est préférable d’être dehors, sous le ciel nocturne. Mais puisque de nombreuses Sorcières vivent dans des villes et des appartements, ce n’est pas toujours possible. Positionnez-vous donc où vous pouvez le mieux ressentir ses pouvoirs, parce qu’elle est toujours là, que vous la voyiez ou non. Elle est constante, comme la Lune.

(Magazine Lune Bleue/ LWE) et le lien : http://la-lwe.bbfr.net .

Publié dans:ASTROLOGIE, LUNES |on 4 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Les cycles lunaires et leurs influences

 

luneEnviron deux semaines après la phase la plus brillante de la Lune, la nouvelle Lune se lève avec le Soleil, laissant le ciel nocturne à la seule lumière des étoiles. L’ensemble du cycle dure environ 29,5 jours d’une nouvelle Lune à l’autre.

A la pleine Lune, la Terre se trouve entre la Lune et le Soleil, et nous apercevons la Lune, telle une grande pièce argentée brillante. Les nuits suivantes, cette pièce se rétrécit lentement, et le ciel nocturne s’assombrit. Chaque soir, la Lune se lève environ 50 minutes plus tard, construisant petit à petit un «canal d’obscurité» entre le coucher du Soleil et le lever de la Lune, emprunté par les prédateurs pour leur chasse nocturne.

En Tanzanie, le Soleil se couche à 19 heures toute l’année, ce qui n’empêche pas les gens de continuer leurs activités extérieures bien après la nuit tombée. Cependant, c’est sans compter, la présence des lions… Si ceux-ci ne chassent pas sous la pleine Lune, au fur et à mesure que la lumière lunaire diminue d’intensité, leurs créneaux de sortie pour la chasse augmentent, leur permettant ainsi de parcourir plus de distance pour trouver leur proie. Ainsi, des chercheurs ont constaté que les attaques de lions sur les humains avaient essentiellement lieu dans les 10 jours qui suivent la pleine Lune.

Lorsque la Lune passe dans notre ciel pendant la journée, se levant à l’aube et se couchant avec le Soleil, certaines cultures appellent cette phase «la lune noire», d’autres «la nouvelle lune». Quelque soit le nom qu’on lui donne, ces nuits pendant lesquelles la lumière se fait plus rare, permettent à de nombreuses créatures de sortir de leur tanière.

Les eaux des Philippines sont au cœur du Triangle de corail, une région à l’ouest du Pacifique remplie de centaines de récifs coralliens et de milliers d’espèces de poissons de récif. Les pêcheurs traditionnels de l’île de Samal profitent ainsi de la richesse de ces eaux environnantes. En étudiant les prises de ces pêcheurs, les chercheurs ont remarqué une tendance : au cours de la pleine Lune et des jours qui suivirent, les poissons de récif étaient difficiles, voire impossibles à trouver, alors que les jours de nouvelle Lune, plus de 80% des étals de marché proposaient toute une variété de poissons de récif. En effet, durant les nuits sombres autour de la nouvelle Lune, les poissons, moins susceptibles d’être vus par des prédateurs aquatiques, sortent de leur repère, au grand bonheur des pêcheurs environnants.

On retrouve aussi ce fonctionnement avec des espèces terrestres. Par exemple, dans le parc national de Doñana en Espagne, les chercheurs ont observé que les lapins, tapis dans leurs terriers pendant la pleine Lune, s’aventurent à l’extérieur, à la nouvelle Lune, répondant ainsi, à un changement de comportement des prédateurs, plus susceptibles de sortir chasser à la pleine lumière de la pleine Lune.

Dans de nombreuses cultures, la Lune est associée à l’Amour, à la romance, et plus généralement aux comportements passionnés et irraisonnés chez l’Homme. Et, à vrai dire, si l’influence lunaire n’est pas avérée chez l’Homme, la «romance lunaire», n’est pas un mythe chez les invertébrés.

Le long de la Grande Barrière de corail en Australie, les chercheurs et les plongeurs affluent en effet, chaque printemps austral, pour voir la symphonie des coraux libérant leurs gamètes, tous à la fois, quelques jours après la pleine Lune. Lorsque les chercheurs examinèrent de plus près ce phénomène, ils constatèrent qu’un gène encodant une protéine du corail, sensible à la lumière bleue, s’exprime les nuits de pleine Lune.

Cinq jours plus tard, les coraux commencent à frayer. Chez d’autres espèces, les cycles lunaires modifient l’environnement, permettant ainsi l’apparition de la prochaine génération (comme les marées rythment par exemple, l’afflux de nourriture de certaines espèces et, par là même, leur cycle de reproduction). De récentes recherches ont également mis à jour, des espèces qui utilisent les cycles lunaires pour trouver leur nourriture, ou pour trouver leur congénères, bien que la lumière de la Lune ne leur soit pas accessible, prouvant ainsi l’existence d’une horloge interne circalunaire, qui, associée au rythme circadien, permet à l’animal de survivre. Les gonades du ver marin Platynereis dumerilii, par exemple, maturent suivant le cycle lunaire. Arrivés à maturité, les vers libèrent leurs gamètes autour de la nouvelle Lune.

Des recherches en laboratoire, menées sur ces vers, ont démontré que les vers respectent ces cycles, même lorsqu’ils sont privés de la lumière lunaire. Si les recherches menées sur l’influence des cycles lunaires sur les comportements d’humains, ont été étonnamment contradictoires jusqu’à présent, une nouvelle recherche suggère que le cycle lunaire pourrait effectivement avoir un effet sur la qualité du sommeil. Menée par des chercheurs de l’Université de Bâle en Suisse, cette étude, a, en effet, constaté que même, en milieu clos, et en l’absence de repères extérieurs, les participants de cette étude, dormaient moins profondément et de manière entrecoupée, au cours de la pleine Lune.

Si ce phénomène, de rythme circalunaire, avait déjà été établi chez d’autres espèces animales, comme nous l’avons vu plus haut, celui-ci n’avait jamais été démontré auparavant chez l’Homme. Les schémas cérébraux, les mouvements oculaires et la sécrétion d’hormones des participants, ont ainsi été étudiés pendant leur sommeil, ainsi que leurs évaluations subjectives sur la qualité de leur sommeil.

Le résultat a été que leur sommeil, durant la pleine Lune, a été globalement de 20 minutes plus court, qu’ils se sentaient moins reposés, et qu’ils dormaient 30% moins profondément durant cette période. Les mécanismes responsables de ce phénomène sont encore inconnus, mais Malcolm von Schantz, neurobiologiste moléculaire à l’Université de Surrey, pense que cela pourrait être la preuve d’une horloge interne circalunaire, à l’instar de nombreuses autres espèces animales, vestige de notre passé de chasseur. La plupart d’entre nous vivent dans des endroits où il est difficile de voir la lumière de la Lune, et la plupart des connexions entre nous et la Lune, transmises à travers les générations, ont été remises en question.

Pourtant, pour chaque étude qui nie le lien entre la Lune et les naissances, par exemple, les sages femmes ou les obstétriciens jureront qu’ils ont vu plus de bébés naître pendant la pleine Lune. Il y a encore quelques siècles, nos vies s’égrenaient en harmonie avec les cycles naturels, dont ceux, primordiaux, de la Lune, et, même si la preuve biologique de ces effets a disparu, nous portons encore cette histoire culturelle en nous, et ces horloges internes continuent de compter les heures, cachées quelque part en nous, loin de nos écrans et de nos lampes, nos fausses lunes…

Retrouvez les articles de Krynn sur son site : http://www.magiesdumonde.net/blog

Publié dans:LUNES |on 26 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

LA LUNE : Culte et Influence

nouvelle-luneCulte de la Lune, adoration, vénération de l’astre lunaire, divinité lunaire, à la fois personnification et symbole…

La Lune, impliquée dans les rythmes primordiaux de la vie et du cosmos, a été, de tous temps, sacralisée, et enfouie au cœur des contes et sagesses populaires, engendrant ainsi une mythologie et un symbolisme répandus à travers les époques et les cultures. Au fil des décennies, de nombreuses recherches scientifiques furent menées, analysant l’activité cérébrale et les statistiques de visites des services hospitaliers et psychiatriques, afin de confirmer ou d’infirmer d’éventuels effets de la Lune sur le comportement humain. Cependant, les résultats de ces nombreuses recherches ne peuvent être tenus pour concluants, car contradictoires les uns avec les autres.

Ainsi, si l’influence des cycles lunaires a été établie avec certitude sur certaines espèces animales, la science reste sceptique quant à une influence sur l’Homme. Pourtant, il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas si longtemps, lorsque l’électricité n’était pas partie intégrante de nos vies, nous étions soumis aux rythmes du Soleil et de la Lune : jusqu’au 17ème siècle, les citadins utilisaient encore des almanachs pour planifier leurs voyages nocturnes ; en automne, les agriculteurs profitaient de la lumière de la Lune pour continuer la récolte jusque tard dans la nuit ; etc… Durant des millénaires, les êtres humains ont observé la Lune, avec espoir et passion, se demandant quelle force provoquait cette insatiable attirance.

Pline l’Ancien, qui avait, le premier observé et compris le phénomène des marées, dû à l’attraction combinée du Soleil et de la Lune, pensait que la gravité lunaire devait également jouer un rôle sur nos humeurs internes. Si cette théorie a été réfutée aux vues de la science moderne, il reste difficile de se séparer du sentiment que cet astre, qui se dessine, si grand, dans notre ciel nocturne, et tient tant de place dans nos imaginations, n’est pas qu’un simple satellite, froid et distant – alors même que sa course résonne dans la faune et la flore qui nous entourent, et remonte aux racines de nos psychés.

Le culte lunaire Bien que la Lune n’ait pas joué un rôle prépondérant dans l’histoire des religions, son culte est évoqué depuis les premières traces écrites (et sans doute bien avant), que ce soit en Egypte, à Babylone, en Inde ou en Chine, et perdure de nos jours, dans diverses parties du monde, en particulier chez certains groupes d’Afrique et chez les Amérindiens. Le culte de la Lune est fondé sur la conviction que les phases de la Lune sont liées à celles de la croissance et du déclin des plantes, des animaux, et la vie humaine.

Dans certaines cultures, la nourriture était déposée dehors, la nuit, pour absorber les rayons lunaires, qui étaient réputés avoir le pouvoir de guérir et de prolonger la vie. De la même manière, parmi les Bagandas d’Afrique centrale, il était de coutume pour une mère, de baigner son nouveau-né à la lumière de la première pleine lune, afin de le bénir, le fortifier et le protéger. La Lune a, par ailleurs, souvent été assimilée à la sagesse et à la justice, comme dans le culte du dieu égyptien Thot et le dieu Sin mésopotamien. Cependant, la Lune a surtout été à la base de nombreuses légendes amoureuses et de nombreuses superstitions – le terme «lunatique», par exemple, est une dérive d’une de ces superstitions ; les fous étant autrefois considérés comme des individus «frappés par la Lune» (moonstruck en anglais).

Beaucoup d’anciens peuples considéraient la Lune comme l’astre prépondérant, ainsi chez les astrologues babyloniens, le Soleil était d’une importance secondaire dans leurs calculs. De la même manière, le dieu babylonien Sin (la Lune), était la plus ancienne divinité – c’est d’ailleurs de cette divinité ancestrale, que le Mont Sinaï tient son nom. Chez les Assyriens et les Chaldéens, la Lune était la divinité suprême, préexistante à tous les autres dieux, et le premier temps du monde était connu comme le temps du Dieu-Lune. Le symbole du culte lunaire était d’ailleurs souvent associé à la royauté, en Assyrie, (comme le symbole solaire dans d’autres cultures) ; on retrouve par exemple sur une gravure du roi hittite Barrekub, l’emblème de «Baal de Harran» (une lune pleine dans un croissant de lune), symbole d’un Dieu-Lune ancestral, vénéré dans le nord de la Mésopotamie.

images (4)

Si la Lune est aujourd’hui  associée à la féminité, elle fut  pendant longtemps associée aux attributs masculins.

En effet, la Lune, apparaissant comme un corps plus grand que le Soleil, elle prit, dans l’imagination des peuples, un rôle masculin, tandis que le Soleil, avait un rôle féminin. Et ainsi, dans les anciennes civilisations, le vocabulaire associé à la Lune était-il formé de noms et mots masculins. L’évolution des modes de vie (moins de chasse) allant de paire avec l’éloignement inexorable de la Lune, l’importance des astres s’inversa, ainsi que leur personnification, la Lune devenant féminine et le Soleil masculin. En effet, la vénération de la Lune était à son apogée chez les peuples chasseurs (lorsque le rôle des hommes, chasseurs, était essentiel à la subsistance du peuple – ainsi la Lune était elle assimilée à la puissance du chasseur et personnifiée sous des traits masculins), tandis que le culte du Soleil est devenu pré- pondérant avec la sédentarisation des populations et l’émergence de l’agriculture (l’importance lunaire passant alors en second plan, ses attributs devinrent féminins et liés à l’image de la Terre-Mère). A noter que les cultes animistes (des roches, des collines, des arbres et des animaux) se sont développés à partir de la déification du Soleil, de la Lune et les étoiles, auxquels étaient associés les éléments terrestres. En Inde, par exemple, les étoiles étaient considérées comme les âmes glorifiées des grands hommes. De la même manière, les adeptes du culte chaldéen des étoiles, se considéraient comme les enfants du Père-Ciel et de la Terre-Mère.

Petite anecdote aussi méconnue : Pâques, une célébration lunaire Le dimanche de Pâques découvre facilement ses racines païennes, basées sur le culte du Soleil et de la Lune. En effet, il est «planifié» le premier dimanche suivant la première pleine lune qui suit le 21 Mars, la date nominale de l’équinoxe de printemps. La coutume que l’on retrouve dans de nombreux pays, à cette occasion, de manger des petits pains, ceint d’une croix (appelés Hot Cross Buns) est également clairement d’origine païenne. C’est en effet, en l’honneur d’Eostre (la divinité du Printemps et du renouveau, célébrée originellement à l’équinoxe de Printemps, et dont le culte fut assimilé par l’Église, donnant ainsi naissance aux Pâques), que les Saxons, mangeaient ces petits pains marqués d’une croix. On retrouve aussi ces petits pains, chez les anciens Grecs, lors des célébrations d’Artémis, déesse de la chasse. Chez les Égyptiens, des gâteaux similaires étaient consommés dans les célébrations du culte de la déesse Isis. La croix imprimée sur ces petits pains, rapporte initialement au culte de la Lune, représentant les quatre phases lunaires.

(Magazine Lune Bleue/ LWE) et le lien : http://la-lwe.bbfr.net .

Publié dans:ASTROLOGIE, LUNES |on 17 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

La fête du printemps

 

 

ROUE DE L’ANNÉE

images (2)La comparaison des célébrations printanières indiennes, romaines et celtiques montre des parallèles importants qui permettent de reconstituer un schéma général. 

Les fêtes romaines du printemps sont les fordicidia, les parilia et les robigalia. Elles sont principalement décrites dans les Fastes d’Ovide. La fête indienne correspondante s’appelle vasantotsava (littéralement « festival du printemps »). 

Elle est toujours célébrée de nos jours sous le nom de holî. Elle est décrite dès le Moyen-âge, principalement dans cinq textes : le ratnâvalî, le kathâsaritsâgara, le vikramacarita, deux chapitres du bhavisya purâna et le virûpâksavasantotsavacampû. 

La fête celtique de beltain est surtout connue par de rares textes irlandais et des témoignages indirects d’auteurs antiques. Mais il en subsiste des éléments importants dans de nombreux folklores européens et nord-américains.

La fête persane s’appelle norooz (nom avec diverses variantes, toutes liées à l’avestique navrǝzaŋh = nouvelle lumière, renvoyant à la nouvelle année). Elle est célébrée dans toutes les populations autrefois influencées par l’Empire perse. Malgré la réforme zoroastrienne puis l’islam, on retrouve de nombreux traits caractéristiques du rituel commun. 

HOLÎ 1

Originellement à la pleine lune du mois de Caitra (caitra purnima), également appelé Madhu, au début du printemps. Le soir, on allume un feu. Les jeunes hommes sautent par-dessus. Le thème des cendres est plus  simplement présent dans la mort et la résurrection du dieu Kâma, consumé par le troisième oeil de Śiva. Dans le nord de l’Inde, ce feu est censé rappeler la crémation de la démone Holâka (litt. graine à moitié grillée) ou Dhaundhâ (lit. la fumeuse), tuée par Krṣṇa enfant  (évolution médiévale d’Indra), ce qui explique que ce dernier s’y substitue souvent à Kâma dans les festivités. Le Bhavisya Purâṇa relate que le festival a été instauré par le roi Raghu pour protéger la terre de la démone Dhaundhâ et assurer un an de prospérité ; dans cette version, Dhaundhâ est tuée par les enfants en général. Dhaundhâ est parfois redoublée par une démone Pûtanâ (lit. pestilence).

Les cendres ont de nombreuses fonctions apotropaïques liées aux récoltes (elles tuent les rats, les insectes, etc.) et aux maladies. Plus original et spécifique, dans certaines régions, elles préviennent les incendies. 

Le lendemain, sous l’emprise du vin (le festival est parfois appelé madanamaha = fête de l’ivresse), la population projette dans les rues des poudres rouges (à base de safran et de vermillon). La poudre est parfois remplacée par de la boue ou par de l’eau colorée. Dès le Moyen-âge, d’autres couleurs étaient pratiquées, mais les commentateurs indiens modernes précisent que seul le rouge est traditionnel. 

Originellement, les produits projetés sont transportés dans des cornes de bovidés (śrñgas), rappelant le lien originel de la cérémonie avec l’élevage. Pratiquement tous les éléments de la cérémonie se retrouvent dans la cérémonie du mariage. La fête est liée au dieu Kâma, que sa description fait l’exact équivalent de l’Erôs grec. Certaines descriptions (pârijâta-mañjarî) incluent de la poudre parfumée de musc dans les ingrédients de ces projections. 

Le contexte du texte et l’étymologie (de muskâ = testicules) font ressortir la connotation sexuelle du rite. Ce développement spécifique provient de ce que la fête est associée à la résurrection de Kâma après qu’il ait été tué par le regard brûlant du troisième oeil de Śiva. Comme en Grèce, le printemps est vu comme la renaissance d’une divinité enfant de la déesse de la fertilité (respectivement Déméter, mère de Perséphone, et Lakṣmî, mère de Kâma). Au Deccan, au début du mois de Caitra, on dresse un pilier de bambou en l’honneur d’Indra. Un texte jaïn (le kathâkośa) précise que le festival vasantotsava inclut des festivités en l’honneur d’Indra, ce qui recoupe les festivités modernes en l’honneur de Krṣṇa. Probablement sous influence dravidienne, les astronomes indiens associent à Sirius une deuxième Rohini en l’étoile α Scorpii. Située approximativement à l’opposé sur la voûte céleste, elle est en conjonction avec le soleil quand Sirius est au plus haut. Les traités astronomiques l’appellent couramment Jyeṣṭhâ, abréviation de Jyeṣṭhaghnî = tueuse de premiers nés. 

FORDICIDIA, PARILIA ET ROBIGALIA2

Trois jours après les ides de Venus (15 avril), originellement peu après la pleine lune : Les pontifes sacrifient 30 vaches pleines. La plus âgée des Vestales brûle les foetus des taureaux, dont les cendres sont recueillies pour les parilia. Le nom de fordicidia se rapporte à la mise à mort de vaches gestantes (sur ferô = porter). Son nom sur les inscriptions officielles était hordicidia, sous l’influence de hordeum = orge, dont les graines étaient également brûlées à l’occasion de ces festivités. 

21 avril :

Le peuple de Rome remet au temple de Pales des offrandes constituées des cendres des veaux brûlés aux fordicidia, de sang de cheval et de tiges de fèves durcies – qui ensemble forment une poudre rouge. Cette poudre sert à purifier le temple de Pales. Les bergers prient Pales et lui offrent des gâteaux. La prière la caractérise en protectrice des troupeaux, combattant la famine. Ensuite, ils sautent à travers un feu. Le vin est présent en abondance dans les célébrations. La disparition de bonne heure de l’institution royale romaine a fait disparaître toute référence royale dans les textes. 

25 avril :

Un flamine se rend au bois sacré du démon Robigus pour lui sacrifier les entrailles d’un chien roux afin qu’il épargne les récoltes. Robigus se manifeste sous les traits de la rouille (latin rubigo / robigo) et de la nielle du blé. 

BELTAIN3

Début mai, le 1er à l’époque médiévale. Les textes irlandais médiévaux (principalement le Lebor Gabála Érenn) relatent qu’une personne d’autorité, sans doute originellement le roi, allume des feux, entre lesquels on fait défiler les troupeaux pour les protéger des maladies. Les gens sautent au-dessus du feu. Il semble qu’on sacrifiait un cheval ce qui implique une intervention royale. Selon le glossaire de Cormac, on y sacrifiait du bétail nouveau-né. 

téléchargementLa fête se poursuit dans le folklore moderne, entre le 30 avril et le 1er mai, dans les pays anciennement celtiques et germaniques, jusqu’en Finlande, et en Amérique du nord, principalement sous les noms de May eve, May day et Walpurgisnacht. En plus des cérémonies du feu (allumé avec le bois mort de l’hiver en Suède), on érige un poteau pour organiser des danses circumambulatoires. Ce poteau, au caractère végétal évident, est souvent associé à des dons végétaux qui se poursuivent de nos jours dans notre muguet du 1er mai. On notera que le nom du muguet découle de celui du parfum du musc. Une fois les feux éteints, les gens paradent dans les rues et festoient en groupes, pas en famille. Dans certaines régions (République tchèque), on brûle une sorcière en effigie. Le thème de la sorcière est récurrent dans de nombreuses autres régions, y compris dans l’est de la France. À l’inverse, en Angleterre et en Amérique, on couronne une Reine de Mai. 

Le caractère apotropaïque contre les maladies est encore ressenti en Roumanie. À une date mobile autour du 1er juin ont lieu les trois jours des rogations. Leur nom se réfère à la couleur rouge (déformation sur le latin ruber). La Légende dorée l’associe à un feu du ciel, au déchaînement des bêtes sauvages et des démons. L’Église y organise une procession parfois associée à un dragon. 

NAVRƎZAŊH4

Le dernier mardi de l’année (fin de l’hiver), on allume de grands feux. Les jeunes hommes sautent par-dessus en criant « donne-moi ton rouge vibrant et enlève-moi ma pâleur maladive ». La journée est l’occasion de pratiques oraculaires et apotropaïques. Elle s’accompagne aussi un « grand nettoyage de printemps » et de rituels de dévotion aux morts. Le lendemain, les enfants défilent dans les rues pour collecter des bonbons, de la façon dont les enfants dans les pays de tradition celtique procèdent exactement six mois plus tard. Au jour du nouvel an traditionnel, qui correspond à l’arrivée du printemps, un homme habillé de rouge défile dans les rues en chantant et dansant, accompagné au tambourin et à la trompette. Il dispense ses bons voeux aux passants. 

Après douze jours de célébration, les gens partent pique-niquer. À cette occasion, ils jettent dans l’eau des graines germées réputées porter malheur – on se souviendra de l’étymologie du nom de la démone indienne Holâkâ.

De nos jours, la fête est avancée autour du 21 mars. Le Kurdistan a conservé des versions d’un mythe justifiant Newroz par la victoire du forgeron Kawa sur le monstre reptilien Zohak, dévoreur d’enfant (comme la démone Dhaundhâ – la famine tue d’abord les enfants). 

INDO-EUROPÉENS

Ces célébrations comportent des traits récurrents :

- Autour de la pleine lune la plus proche de l’équinoxe de printemps.

- Dans un contexte de fête liée à l’élevage et à la végétation sauvage.

- On sacrifie des bovidés, dont des nouveau-nés, et un cheval.

- On prépare un feu, où on brûle des vaches pleines et des graines, et dont on recueille les cendres.

- On prépare une poudre à partir de ces cendres, de couleur rouge; le choix de la couleur relève de

la magie d’imitation. 

- La cérémonie a pour objet de conjurer le démon rouge de la famine, identifié dans le rougeoiement pathologique des plantes, et aussi dans le motif astronomique de l’étoile Sirius, dont le coucher coïncide avec le printemps, et qui s’observait en rouge jusqu’à la fin de l’Antiquité. 

- La fête est accompagnée d’agapes avinées, et d’un défilé dans les rues en contexte urbain.

 

Retrouvez les écrits d’Alexandre Avon dans son livre Buffy contre les vampires, une épopée trifonctionnelle

dumézilienne, et sur https://www.facebook.com/pages/Buffy-contre-les-vampires-par-Alexandre-AVON/86622319352   .

 

SOURCES :

1 Holî :

http://digitalcommons.mcmasterca/cgi/viewcontent.cgi?article=2543&context=opendissertations   (51 et suiv.)

http://trad-india.over-blog.com/pages/La_delivrance_pour_logresse_Putana-2864577.html

http://hssa.sayahna.org/ojs/index.php/hssa/article/view/4/ 10 p.40 et suiv . 

2 Fordicidia, Parilia et Robigalia :

http://bcs.fltr.ucl.ac.be/fast/FIV.html  – Ovide, Fastes IV

http://bcs.fltr.ucl.ac.be/tib/tib2.html#5  (85)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fordicidia#cite_note-71 

3 beltain :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_de_Walpurgis P.Walter, Mythologie chrétienne, VI ed. Imago  

4 Navrǝzaŋh

http://fr.wikipedia.org/wiki/Norouz

http://www.cultureofiran.com/newyear_celebrations.html

http://www.kutchuk.com/agenda/printemps/norouz.htm

5 Indo-européens :

http://www.cieletespace.fr/a-la-une/996

http://www.astro-rennes.com/constellations/grand_chien.php

 

Publié dans:LUNES |on 4 février, 2015 |Pas de commentaires »

Le Grand Événement : Le commencement

Eclipse totale de la Lune du 15 avril_ Pléiades

 

les-pleiadesLe 15 avril, un évènement d’une grande importance s’est déroulé à la vue des terriens. Un évènement d’une telle proportion que la Terre n’en a pu vu d’équivalent depuis des éons. L’évènement sera enregistré dans les annales de l’histoire comme ce qui est venu et ce qui est reparti et ce qui est revenu et ce qui s’est élevé des cendres du passé pour reformer une UNITE nouvelle pour les temps à venir. Car l’équation mathématique de PI et de E=MC2 devraient jouer un rôle très important dans les jours à venir. Car ce qui n’existe pas dans l’esprit de l’homme, sera en effet, révélé. Car cet événement de généreuses proportions dépouillera l’humanité de tout son EGO, dépouillera l’humanité de toute sa connaissance des éons passés. Car elle doit être dépouillée de tout afin que ne subsiste que sa nature authentique et vraie. Le dépouillement du voile du monde illusoire dans lequel vous vous êtes retrouvés partie prenante. Et la vérité de leur nature leur sera révélée à nouveau. C’est à l’intérieur des multiples facettes de nos cœurs que demeure le code de la compréhension éternelle du temps, la compréhension éternelle de Tout ce qui Est, tout ce qui a été et tout ce qui sera à tout jamais. 

Les codex qui y sont imprimés s’activeront à la date en question et continueront à se révéler rapidement à travers le monde tel que vous le connaissez, et dans les mondes qui vous entourent. En découvrant le commencement fructueux des événements qui vont suivre, les terriens feront face à l’histoire à laquelle ils n’auront pas été confrontés auparavant. Les terriens bénéficieront de tout ce qui leur aura été donné, de ceux qui sont venus puis repartis.  Et ainsi, les événements qui vont se dérouler toucheront les coeurs de beaucoup, révéleront maintes vérités, depuis les couches de particules subatomiques de la psyché de l’être et dans toute la civilisation. Ceux qui s’éveilleront toujours plus nombreux ouvriront les yeux comme si c’était la première fois, voyant le monde à nouveau. Ceux qui témoigneront des événements magnanimes qui se dérouleront dans les cieux et à l’intérieur d’eux-mêmes encore plus nombreux, par le corps, le temps et l’espace, les fondements de la compréhension humaine du temps seront transformés une fois pour toute. Ce qui était caché sera révélé et ouvrira les portes de la  compréhension éternelle de ce qu’ils sont ! 

Les événements qui se déploient devant vous ont été mal compris par l’humanité. Les histoires qui ont été prédites l’ont été à travers l’EGO du conteur, car la vérité qui va se déployer et se révéler à l’humanité n’est pas l’Armageddon du monde. Car le mot Armageddon en fait, a été mal compris par l’humanité. L’idée de l’Armageddon est en fait le COMMENCEMENT des temps, et l’élimination de l’ancien, et l’accueil du nouveau ! En effet, les révélations de l’histoire de l’humanité causeront l’Armageddon du monde que vous avez connu, le monde connu à l’intérieur des coeurs de beaucoup de gens, car à l’éveil de leur vrai soi et leur confrontation avec lui, beaucoup auront une compréhension claire comme le cristal, beaucoup de choses seront comprises, et il n’y aura plus d’ombre pour se cacher, car tous feront face à leur propre soi, leur propre EGO, leurs propres peurs et appréhensions, leur propre réalité. 

Chacun verra la brillante lumière de la source, et son propre soi divin. Car chacun tiendra compte de ses actions, chacun sera confronté à ses expériences passées, et il lui sera demandé de s’en libérer et de se purifier en son sein.  Tout ceci se passera en un éclair, car les énergies qui vont atteindre la Terre au moment de la deuxième lune seront intenses, car la première lune que nous allons voir dans le ciel nocturne, la première lune sur laquelle nous allons porter nos yeux fera tourbillonner les énergies, les magnifiques énergies de création, car les énergies en action vont alimenter les champs d’énergie de gloire de la Terre. Beaucoup de choses se dévoileront à vous. Une grande partie de la compréhension humaine sera changée.

Car seul l’amour, l’amour inconditionnel en proportions universelles régnera sur cette planète. 

L’amour et la compréhension, l’amour et la félicité éternelle, car le temps est venu de déposer les armes d’autodestruction et d’ouvrir les coeurs aux nouvelles énergies, pour faire entrer la nouvelle conscience dans vos propres corps et pour vos âmes d’ascensionner vers le créateur, d’ascensionner vers une nouvelle compréhension. La compréhension de l’unité, la compréhension des manifestations, la compréhension de votre propre maîtrise intérieure et des forces qu’elle recèle. De comprendre qu’en effet vous faites partie de cette grande composition qu’est l’univers. De comprendre qu’en effet vous n’êtes PAS seuls. Car vous êtes toujours entourés, car vous êtes toujours soutenus par la source et tout ce qui est. Et donc, alors que beaucoup de coeurs vont s’ouvrir, beaucoup de coeurs vont saisir le nouveau monde, donc, il est d’une importance primordiale que VOUS TOUS – l’Equipe sur le Terrain, gardiez votre équilibre, gardez votre équilibre chers enfants de lumière, car la voie qui s’ouvre à vous ne sera pas de tout repos. Gardez votre équilibre car la lumière que vous rayonnez dans ce monde est une triple émanation. Car vous êtes comme un prisme qui conduit la lumière dans le monde connu. Car vous êtes ce qui a apporté à cet univers la nouvelle connaissance et la compréhension de soi. La nouvelle connaissance et la compréhension de ce qui est venu et de ce qui sera. Car l’équation mathématique de Pi, et E=MC² jouera un rôle très important dans les jours à venir. Car ce qui n’existe pas dans l’esprit humain, sera en effet révélé. L’humanité verra une fois pour toutes de ses propres yeux qu’en effet elle n’est pas seule, qu’elle n’est pas seule dans la galaxie, qu’elle n’est pas seule dans l’univers, qu’elle n’est pas seule. 

Le miracle de la vie se révélera devant tous les enfants leur Moi du créateur. Les merveilles de la merveilleuse création que vous appelez notre Mère Gaïa. Car il en est bien ainsi. Et donc, beaucoup de questions vont se poser, et nombreux sont ceux qui vont implorer les cieux pour avoir des explications, car leurs idéaux et leur compréhension d’eux-mêmes disparaîtront et tout sera éliminé, ils se tiendront dans une admiration mêlée de crainte, l’expectative et l’agitation, dépouillés jusqu’au plus profond de leurs coeurs. Et seule la magnifique mélodie de  la vérité retentira désormais à leurs oreilles. Et lorsqu’un tel événement se déroule, sachez que beaucoup de chaos apparaît, et donc vous allez être ceux qui devrez les respecter et les  protéger, qui devrez respecter ce qu’ils traversent et les aider dans la redécouverte d’eux-mêmes et de leur lien avec l’univers au sens large. 

Car ce qu’ils vont voir, ce qu’ils vont entendre, ce qu’ils vont ressentir, va les effrayer au plus profond d’eux-mêmes. Pour la plupart cela se passera en privé, dans l’intimité de leur chambre, pour certains cela se passera dans les champs ouverts de leur imagination. Pour d’autres cela se passera dans les vastes alliances cosmiques et enfin pour les restants cela leur sera révélé à travers leurs écrans de télévision, leurs écrans d’ordinateurs, par tous les médias de votre monde connu. Et donc, la préparation est proche, les préparatifs de l’histoire galactique qui ouvrira la porte et déploiera un nouveau plan pour un nouveau millénaire, un nouveau plan pour l’humanité, un nouveau plan pour tout ce qui est. 

Restez dans la lumière, mes bien-aimés, restez dans la lumière en sachant que nous sommes à vos côtés. Sachez que vous êtes aimés au-delà de toute mesure par l’univers, par la source et tout ce qui est. Comprenez que vous êtes ceux qui sont aux commandes, que vous êtes ceux qui ont choisi de marcher côte à côte et main dans la main avec l’humanité. Sachez que vous êtes les gardiens des terriens, que vous êtes leurs guides, que vous êtes leurs éclaireurs, que vous êtes leur équipe de soutien. Comprenez que bien que la route semblera longue, elle portera ses fruits ! 

C’est tout ce que j’avais à vous dire pour le moment. Nous vous aimons. Nous sommes avec vous. Au revoir.

Anna Merkaba traduction Patrick rev. Isabelle

http://sacredascensionmaekaba.wordpress.com/2014/03/31/grand-event-the-beginningapril-15th-blood-moon-pleiades/ 

 

Publié dans:LUNES, PLEIADES |on 15 janvier, 2015 |Pas de commentaires »

Questions / Réponses METATRON 2015

 

 

téléchargement (4)Question de J Tyberonn: Les éclipses affectent-elles la biologie humaine et les états émotionnels? 

Archange Metatron: La biologie humaine ainsi que les champs mental et émotionnel sont absolument influencés par l’environnement. Votre environnement est fait de bien plus d’éléments que ce que vous percevez consciemment, comme : les ondes de gravité, les fréquences de lumière, les vibrations des minéraux et les vibrations de la planète, etc. Votre corps physique a une conscience cellulaire qui fonctionne biologiquement, de sorte que les hormones et l’équilibre biochimique sont directement touchés par la lumière environnante. De ce fait, Les éclipses jouent un rôle de re-calibrage. Tout simplement les cellules de votre corps répondent à la lumière supérieure et à la force de vie. L’effet, toutefois, dépasse la superficie  de la peau, et va au-delà de l’aspect biologique, et  contribue à une puissante évolution. 

Les éclipses de 2015 sont également connectées aux éclipses de 2014. Les éclipses de 2015 seront encore plus intenses car leurs encodages vibrent à des fréquences supérieures comme vous ne l’avez jamais expérimenté dans un passé récent. Une telle programmation se poursuivra jusqu’en 2038 : temps du Retour de la lumière. Les lois de la physique et de la  science n’ont pas encore reconnu les effets des éclipses. Votre science « méprise » le sacré et le sacré n’a pas encore touché les scientifiques. 

Chacun de vous devrait « prendre rendez-vous » avec ces dates afin d’aller en vous plus profondément. Vous découvrirez l’opportunité de vivre d’autres réalités. Votre lucidité vous permettra de résoudre des problèmes. Mais il est, pour cela, impératif de consacrer du temps à ces espaces/temps.  Certains d’entre vous vont accepter des vérités plus facilement, parce qu’ils furent membres des Ecoles des Mystères de l’Atlantide, et que la vérité que nous partageons va leur paraître évidente. 

 2015 Les éclipses sont des ouvertures Lors de ces éclipses, les graines de la Paix seront ensemencées, et seront également propagées sur toute la planète. 

Il est très important pour vous de comprendre qu’il est essentiel de garder votre équilibre même si tout semble difficile.. Il vous est demandé d’être attentifs afin de bénéficier au mieux de ce processus qui est un tremplin vers plus de Lumière. Maîtres, pour conclure nous voulons à nouveau vous confirmer que l’Ascension planétaire s’est vraiment produite.. Il est essentiel que vous comprenez cela et que vous conserviez votre foi. Il y a toujours des sceptiques qui remettront en cause la bascule de 2012. L’Ascension planétaire a véritablement eu lieu, et certains d’entre vous ont fait la bascule également.. Sachez que l’Ascension de la Planète rend possible l’Ascension de l’humanité. 

Nous vous confirmons que l’Ascension marque un nouveau début. Et en 2015, la terre continuera son expansion lumineuse. Maintenant, La Nouvelle Terre est portée par une matrice cristalline qui permet à l’humanité d’ouvrir sa conscience à sa vraie nature multidimensionnelle. 

Nous pouvons vous assurer qu’un nouveau soleil est né, et c’est véritablement le soleil du changement. Il apporte la lumière de la magnifique Terre Nouvelle. Et à vous que nous chérissons tant, nous disons bien : magnifique. Dans cette Nouvelle Ere, il incombe aux Artisans de Lumière d’irradier la joie, la lumière, et de contribuer à l’expansion des harmonies cristallines. Chaque photon de lumière que vous irradiez sera exponentiellement amplifié. Et cela se produira plus rapidement dans la nouvelle énergie de 2015. Alors que vos rôles prennent une nouvelle importance, alors que vous exprimez une plus grande bienveillance, alors que votre pouvoir de co-créateur s’accroit, l’Age du Verseau s’impose enfin. Le chaos apparent et les troubles ont leur raison d’être, mais ceux d’entre vous qui œuvrez avec la Lumière ont pour tâche de se servir de ces nouvelles énergies pour créer ce monde d’Amour et permettre à l’Humanité d’Ascensionner. Et n’oubliez pas que l’Ascension qui se produit en un cœur à un moment … se produit en chacun. 

Je suis Metatron, et je partage avec vous ces vérités. Vous êtes bien-aimés. 

Il en est Ainsi, Il en est Ainsi. 

Francesca du blog : http://channelconscience.unblog.fr/     

METATRON – Tous les droits d’auteur dûment réservés à Earth-Keeper parus au magazine  » http://www.dominique-claire-germain.com/magazine.php de janvier 2015

Publié dans:2015 - PREDICTIONS, LUNES |on 10 janvier, 2015 |Pas de commentaires »

PLEIADES : lune du 15 avril 2014

 

Message  Francesca 

 
eclipse-250x187

Un article intéressant même si je n’aime pas les dates, lisez, ressentez et voyez si ça vous parle :
Par Anna Merkaba, le 31 mars 2014

 
 
Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=UVQIuss4ehs

Le 15 avril 2014, un évènement d’une grande importance se déroulera à la vue des terriens. Un évènement d’une telle proportion que la Terre n’en a pu vu d’équivalent depuis des éons. L’évènement sera enregistré dans les annales de l’histoire comme ce qui est venu et ce qui est reparti et ce qui est revenu et ce qui s’est élevé des cendres du passé pour reformer une UNITE nouvelle pour les temps à venir. Car l’équation mathématique de PI et de E=MC2 devraient jouer un rôle très important dans les jours à venir. Car ce qui n’existe pas dans l’esprit de l’homme, sera en effet, révélé.

Car cet évènement de généreuses proportions dépouillera l’humanité de tout son EGO, dépouillera l’humanité de toute sa connaissance des éons passés. Car elle doit être dépouillée de tout afin que ne subsiste que sa nature authentique et vraie. Le dépouillement du voile du monde illusoire dans lequel vous vous êtes retrouvés partie prenante. Et la vérité de leur nature leur sera révélée à nouveau.

C’est à l’intérieur des multiples facettes de nos cœurs que demeure le code de la compréhension éternelle du temps, la compréhension éternelle de Tout ce qui Est, tout ce qui a été et tout ce qui sera à tout jamais. Les codex qui y sont imprimés s’activeront à la date en question et continueront à se révéler rapidement à travers le monde tel que vous le connaissez, et dans les mondes qui vous entourent. En découvrant le commencement fructueux des évènements qui vont suivre, les terriens feront face à l’histoire à laquelle ils n’auront pas été confrontés auparavant.

Les terriens bénéficieront de tout ce qui leur aura été donné, de ceux qui sont venus puis repartis. Et ainsi, les évènements qui vont se dérouler toucheront les cœurs de beaucoup, révéleront maintes vérités, depuis les couches de particules subatomiques de la psyché de l’être et dans toute la civilisation.

Ceux qui s’éveilleront toujours plus nombreux ouvriront les yeux comme si c’était la première fois, voyant le monde à nouveau. Ceux qui témoigneront des évènements magnanimes qui se dérouleront dans les cieux et à l’intérieur d’eux-mêmes encore plus nombreux, par le corps, le temps et l’espace, les fondements de la compréhension humaine du temps seront transformés une fois pour toute. Ce qui était caché sera révélé et ouvrira les portes de la compréhension éternelle de ce qu’ils sont !

Les évènements qui se déploient devant vous ont été mal compris par l’humanité. Les histoires qui ont été prédites l’ont été à travers l’EGO du conteur, car la vérité qui va se déployer et se révéler à l’humanité n’est pas l’Armageddon du monde. Car le mot Armageddon en fait, a été mal compris par l’humanité. L’idée de l’Armageddon est en fait le COMMENCEMENT des temps, et l’élimination de l’ancien, et l’accueil du nouveau !

En effet, les révélations de l’histoire de l’humanité causeront l’Armageddon du monde que vous avez connu, le monde connu à l’intérieur des cœurs de beaucoup de gens, car à l’éveil de leur vrai soi et leur confrontation avec lui, beaucoup auront une compréhension claire comme le cristal, beaucoup de choses seront comprises, et il n’y aura plus d’ombre pour se cacher, car tous feront face à leur propre soi, leur propre EGO, leurs propres peurs et appréhensions, leur propre réalité.

Chacun verra la brillante lumière de la source, et son propre soi divin. Car chacun tiendra compte de ses actions, chacun sera confronté à ses expériences passées, et il lui sera demandé de s’en libérer et de se purifier en son sein.

Tout ceci se passera en un éclair, car les énergies qui vont atteindre la Terre au moment de la deuxième lune seront intenses, car la première lune que nous allons voir dans le ciel nocturne, la première lune sur laquelle nous allons porter nos yeux fera tourbillonner les énergies, les magnifiques énergies de création, car les énergies en action vont alimenter les champs d’énergie de gloire de la Terre.

Beaucoup de choses se dévoileront à vous. Une grande partie de la compréhension humaine sera changée. Car seul l’amour, l’amour inconditionnel en proportions universelles régnera sur cette planète. L’amour et la compréhension, l’amour et la félicité éternelle, car le temps est venu de déposer les armes d’autodestruction et d’ouvrir les cœurs aux nouvelles énergies, pour faire entrer la nouvelle conscience dans vos propres corps et pour vos âmes d’ascensionner vers le créateur, d’ascensionner vers une nouvelle compréhension.

La compréhension de l’unité, la compréhension des manifestations, la compréhension de votre propre maîtrise intérieure et des forces qu’elle recèle. De comprendre qu’en effet vous faites partie de cette grande composition qu’est l’univers. De comprendre qu’en effet vous n’êtes PAS seuls. Car vous êtes toujours entourés, car vous êtes toujours soutenus par la source et tout ce qui est.

Et donc, alors que beaucoup de cœurs vont s’ouvrir, beaucoup de cœurs vont saisir le nouveau monde, donc, il est d’une importance primordiale que VOUS TOUS – l’Equipe sur le Terrain, gardiez votre équilibre, gardez votre équilibre chers enfants de lumière, car la voie qui s’ouvre à vous ne sera pas de tout repos. Gardez votre équilibre car la lumière que vous rayonnez dans ce monde est une triple émanation. Car vous êtes comme un prisme qui conduit la lumière dans le monde connu. Car vous êtes ce qui a apporté à cet univers la nouvelle connaissance et la compréhension de soi. La nouvelle connaissance et la compréhension de ce qui est venu et de ce qui sera.

Car l’équation mathématique de Pi, et E=MC² jouera un rôle très important dans les jours à venir. Car ce qui n’existe pas dans l’esprit humain, sera en effet révélé. L’humanité verra une fois pour toutes de ses propres yeux qu’en effet elle n’est pas seule, qu’elle n’est pas seule dans la galaxie, qu’elle n’est pas seule dans l’univers, qu’elle n’est pas seule.

Le miracle de la vie se révélera devant tous les enfants leur Moi du créateur. Les merveilles de la merveilleuse création que vous appelez notre Mère Gaïa. Car il en est bien ainsi. Et donc, beaucoup de questions vont se poser, et nombreux sont ceux qui vont implorer les cieux pour avoir des explications, car leurs idéaux et leur compréhension d’eux-mêmes disparaitront et tout sera éliminé, ils se tiendront dans une admiration mêlée de crainte, l’expectative et l’agitation, dépouillés jusqu’au plus profond de leurs cœurs. Et seule la magnifique mélodie de la vérité retentira désormais à leurs oreilles.

Et lorsqu’un tel évènement se déroule, sachez que beaucoup de chaos apparaît, et donc vous allez être ceux qui devrez les respecter et les protéger, qui devrez respecter ce qu’ils traversent et les aider dans la redécouverte d’eux-mêmes et de leur lien avec l’univers au sens large.

Car ce qu’ils vont voir, ce qu’ils vont entendre, ce qu’ils vont ressentir, va les effrayer au plus profond d’eux-mêmes. Pour la plupart cela se passera en privé, dans l’intimité de leur chambre, pour certains cela se passera dans les champs ouverts de leur imagination. Pour d’autres cela se passera dans les vastes alliances cosmiques et enfin pour les restants cela leur sera révélé à travers leurs écrans de télévision, leurs écrans d’ordinateurs, par tous les médias de votre monde connu. Et donc, la préparation est proche, les préparatifs de l’histoire galactique qui ouvrira la porte et déploiera un nouveau plan pour un nouveau millénaire, un nouveau plan pour l’humanité, un nouveau plan pour tout ce qui est.

Restez dans la lumière, mes bien-aimés, restez dans la lumière en sachant que nous sommes à vos côtés. Sachez que vous êtes aimés au-delà de toute mesure par l’univers, par la source et tout ce qui est. Comprenez que vous êtes ceux qui sont aux commandes, que vous êtes ceux qui ont choisi de marcher côte à côte et main dans la main avec l’humanité. Sachez que vous êtes les gardiens des terriens, que vous êtes leurs guides, que vous êtes leurs éclaireurs, que vous êtes leur équipe de soutien. Comprenez que bien que la route semblera longue, elle portera ses fruits !

C’est tout ce que j’avais à vous dire pour le moment. Nous vous aimons. Nous sommes avec vous. Au revoir.

Translation Patrick rev. Isabelle

http://sacredascensionmaekaba.wordpress.com/2014/03/31/grand-event-the-beginning-april-15th-blood-moon-pleiades/

Publié dans:2014 - PRÉDICTIONS, LUNES, PLEIADES |on 3 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Deux lunes, il y a des milliards d’années

Deux lunes, il y a des milliards d'années dans LUNES lune-366791-jpg_237969

Autrefois, la Terre aurait pu avoir deux lunes… avant qu’elles n’entrent en collision.

Une équipe internationale d’astronomes émet l’hypothèse que voilà plusieurs milliards d’années, la Terre aurait possédé deux lunes. Avant de comprendre ce qui a pu les mener là, imaginons une seconde notre embarras, si, aujourd’hui encore, deux astres sélènes sillonnaient notre ciel. Chanterions-nous : « Au clair des deux lunes » ? Dirions-nous : « Décrocher les deux lunes » ? Et laquelle des deux satellites John Kennedy aurait-il choisie pour y planter le drapeau américain ? Enfin, ayons une pensée pour les marins qui devraient calculer les marées commandées par deux lunes…

Pour comprendre comment nos astronomes en sont arrivés à cette hypothèse extraordinaire de l’existence de deux lunes, il faut remonter quatre milliards d’années en arrière, dans l’histoire du système solaire. À cette époque, le ménage galactique n’est pas encore fait. Des milliards de débris de toute nature, de toute taille, encombrent l’espace interplanétaire. C’est alors que notre lune se serait formée. Selon une des nombreuses théories expliquant sa genèse, c’est une partie de billard céleste qui l’aurait enfantée : une planète de la taille de Mars aurait percuté la Terre, provoquant l’éjection de milliards de tonnes de roches qui auraient formé l’astre. 

Guerre planétaire

Jusqu’à présent, cette théorie séduisante, mais non confirmée, n’envisageait la formation que d’une seule et unique lune. La nouvelle hypothèse développée dans la revue Nature propose la création de deux lunes. Pourquoi pas. Une petite et une grosse (la nôtre). Il se serait aussitôt engagé une guerre planétaire entre la Terre et la Lune pour s’emparer gravitationnellement du petit astre. Selon le Dr Martin Jutzi, de l’université de Bern – l’un des auteurs de l’étude – après quelques millions d’années, la Lune aurait fini par l’emporter. Elle se serait emparée de sa petite soeur, qui l’aurait percutée de plein fouet. Laissons tout cela au conditionnel, c’est plus sage. On a vu tellement de savants dans la lune inventer de belles sornettes.

Toujours d’après Martin Jutzi, cette collision aurait été relativement douce à l’échelle planétaire. Sa vitesse n’aurait été que de 8 640 kilomètres par heure, soit une valeur nettement inférieure à celle du son dans la roche. C’est important car, alors, la violence du choc n’aurait pas été suffisante pour faire fondre entièrement la Lune. Seule sa physionomie en aurait été profondément bouleversée. Voilà qui expliquerait parfaitement une énigme qui fait enrager les astronomes depuis que la face cachée de l’astre sélène nous a été dévoilée par les sondes lunaires. À savoir que cette dernière est fortement creusée par des cratères et qu’elle est barrée par une chaîne de montagnes de 3 000 mètres, alors que la face visible est plutôt plate. Cette différence topologique serait donc la conséquence du choc et d’une redistribution du magma intérieur.

Tout ceci demande encore à être confirmé. Justement, les prochaines sondes lunaires tel le Lunar Reconnaissance Orbiter de la Nasa pourraient, par une meilleure auscultation des entrailles lunaires, fournir des réponses claires à la formation de la Lune. D’autant qu’une autre étude publiée récemment émet l’hypothèse que les roches lunaires ne pourraient pas provenir de la Terre, car leur teneur en eau est bien trop élevée pour cela. Bref, la Lune n’est pas encore prête à livrer tous ses mystères.

SOURCE Le Point.fr - article de 

Publié dans:LUNES, PLANETES |on 23 octobre, 2013 |Pas de commentaires »

COSMOLOGIE d’hier à aujourd’hui

COSMOLOGIE d'hier à aujourd'hui dans LUNES telechargement-2

Les scientifiques croient que l’univers a 14 milliards d’années et est né en 1/4 de seconde (Big Bang) ; ce n’est pas très différent de ce que croient les créationnistes. Mais l’univers peut très bien être 10 fois plus ancien que ça, et même bien plus encore. Il est possible que l’univers soit non seulement infini mais aussi qu’il ait toujours existé, se reconstituant lui-même aux centres des galaxies et des étoiles en explosion. Donc en substance, la vie intelligente peut avoir existé depuis des trillions et des trillions d’années terrestres, ce qui ne signifie absolument rien dans la structure des choses. J’ai rencontré des extraterrestres qui ont confirmé mes suppositions à ce sujet.

Des planètes comme la Terre existent en grand nombre, tellement que si des extraterrestres vous retiraient de celle-ci et vous plaçaient dans l’une des autres, vous ne vous en rendriez même pas compte jusqu’à ce que vous essayiez de rentrer à la maison et que vous contactiez votre famille ou vos amis : Ils ne seraient pas là !

Comment peut-il y avoir d’autres planètes comme la Terre ? Eh bien, si Darwin a raison, c’est impossible. Darwin a bien fait son travail, tellement bien que des millions de gens mourront en le croyant et auront le choc de leur vie lorsqu’ils le verront de l’autre coté, s’amusant peut-être à jouer au darwinisme sur une autre planète.

Ce qu’il y a de bien dans la mort, c’est que ça ne dure que quelques secondes, puis vous êtes de nouveau vivant ailleurs. L’endroit où vous vous réveillerez est une ville fantastique que vous ne voudrez plus quitter. Vous serez dans votre esprit, l’extase totale. Vous pouvez y être un court instant ou bien des centaines d’années terrestres (il n’y a pas de temps là-bas). Puis vous serez envoyés sur une autre planète, ou de retour sur celle-ci.

De nouvelles planètes ou étoiles sont créées chaque seconde dans chaque galaxie, mais il ne s’agit pas d’une partie de dés, comme Einstein l’a si bien dit à propos de Dieu. Les extraterrestres ne jouent pas aux dés non plus. Les planètes sont créées pour être habitées par des humains. Il existe des planètes à tous les stades d’évolution. Certains restent sur la même  planète depuis sa création jusqu’à sa disparition. Ils font d’abord partie d’une tribu primitive, pour finir par participer à des croisières autour de leur système solaire. Et ce n’est pas un beau conte pour enfants !

L’étoile la plus proche de la Terre n’est qu’à 4 années lumière. Pourtant aucun être humain n’ira voir cette étoile tant qu’il restera incarné dans un corps humain ; c’est bien trop loin. Peut-on se faire une idée de la taille de l’univers ? Même les plus grands esprits en sont incapables. L’Univers est des milliers de fois plus vaste et plus complexe que tout ce que vous êtes capable d’imaginer. Les possibilités sont sans fin et la capacité de les comprendre par le cerveau humain est très limitée.

L’idée du « hasard » n’est qu’un jouet humain, quelque chose pour jouer pendant qu’on est dans ce parc pour bébés qu’est la Terre. Je peux donner cette information uniquement car elle ne sera pas crue par la plupart des gens. Je la donne car on me l’a demandé, que les gens le croient ou non. Les gens parlaient de voler bien avant que cela devienne une réalité. Je prends mes ordres des extraterrestres. Ce sont eux qui décident du « quand » et du « comment ».

La plupart des planètes ont une vie intelligente mais tous n’ont pas la liberté de quitter leur système solaire. Ceux qui le peuvent visitent des planètes comme la Terre avec des visas touristes mais ils ne peuvent pas interagir avec les humains. Puis il y a les « mauvais éléments » qui arrivent à s’infiltrer et à échapper au radar des autorités.

Ceux qui m’ont donné ces informations ne portent pas de badge avec leur nom. Il y a des milliards d’espèces et des milliers d’êtres qui visitent la Terre chaque jour. La plupart viennent ici juste comme ça, d’autres pour voir l’endroit où ils ont vécu dans des vies antérieures. Ils sont nombreux, ceux qui plantent de l’information sur cette planète !

Il n’y a pas eu de Big Bang. L’Univers n’est pas en expansion et ne va pas se contracter pour se ramasser sur lui même. Il ne cessera jamais. Cet univers est si vaste que ses contours ne seront jamais découverts par des instruments humains. Jamais ! Et comme le temps et l’espace sont des illusions, la genèse en est une également. L’Énergie n’a pas été créée, elle a toujours existé et ne cessera jamais d’exister – nous sommes de l’énergie -, elle peut se transformer en plein de choses mais nous avons toujours existé dans une forme d’énergie ou une autre. Il n’y a pas de genèse au sens littéral du terme.

Voir le système solaire de près est difficile à gérer (aller au delà, n’y pensez même pas !) Voir Saturne depuis l’une de ses lunes, ou depuis Jupiter… certains en auraient une crise cardiaque, d’autres s’évanouiraient ou tomberaient à genoux en adoration. Il faut le voir pour le croire ! Comme le corps humain ne peut faire le voyage, l’âme ou l’essence doit être séparée du corps et mise dans un conteneur, parfois elle est laissée flottante autour du vaisseau comme un esprit. En général les humains ne quittent le système solaire qu’à leur mort.

Tout ce qui est imaginable existe dans notre galaxie, depuis les profondeurs de l’horreur jusqu’aux sommets de l’extase. Le monde entier est une scène de théâtre ainsi que l’existence dans sa totalité.

Sans la Lune, la vie sur Terre serait bien plus tranquille, trop calme pour les formes de vie qui s’y trouvent maintenant. La Lune n’est pas creuse et ne s’est pas non plus détachée de la Terre pour devenir ce qu’elle est maintenant. La Lune n’est pas un accident ni un hasard. Elle a été placée là pour contrebalancer les rotations de la Terre et pour remuer les océans. Il y a moins de 100 ans, il y avait encre des activités sur la face exposée mais avec l’arrivée des télescopes très puissants ils ont dû camoufler et minimiser leurs actions. Ils ont aussi nettoyé l’infrastructure pour rendre le paysage comme il l’était, en l’attente d’une exploration humaine.

Publié dans:LUNES, PLANETES, TERRE |on 4 septembre, 2013 |Pas de commentaires »

Astrologie et lune

Astrologie et lune dans ASTROLOGIE telechargement-3

La Lune est un facteur très important en Astrologie. Dans votre thème natal, elle a une triple signification : pour les deux sexes, elle représente la sensibilité, l’instinct, l’inconscient, la façon dont vous gérez ou parfois subissez vos émotions, votre part de féminité, votre humeur de tous les jours, votre imagination et votre intuition pour une partie. 

Cette planète ou ce luminaire est en effet un facteur de REACTIVITE et NON d’ACTIVITE, elle représente l’automatisme affectif dans le sens émotionnel du terme, la façon avec laquelle nous sommes capables de répondre aux sollicitations extérieures privées, non intellectuelles. Là où se trouve la Lune existe généralement un manque de contrôle du fait du caractère instinctif, changeant et émotif de cette planète. Elle reflète un petit peu votre humeur quotidienne. La Lune revêt aussi une signification déterminante pour votre popularité (plaisez-vous au public), et a trait aussi d’après la tradition au début de la vie (la petite enfance) et à la fin de la vie. 

La seconde signification est plus symbolique, elle concerne les deux sexes également. Elle va en partie déterminer comment vous percevez votre mère, votre famille indirectement. Ce côté symbolique évolue avec l’âge, il commence par votre mère qui a une importance capitale au début de votre vie et va être remplacé petit à petit par d’autres facteurs avec la maturité, par exemple votre propre descendance féminine ou bien le public, la façon dont vous l’appréhendez. 

La dernière signification est différenciée selon votre sexe : pour un homme, la Lune, après avoir représenté la mère, va symboliser le type de femme vers laquelle il se sent attiré instinctivement; pas forcément idéalement (il existe d’autres critères comme par exemple une femme ayant la Lune dans le signe opposé ou identique à celui de son Soleil) mais en tout cas, sa position en Signe déterminera en grande partie son attirance vers tel ou tel type de femme : la Lune en Gémeaux pour un homme indiquera ainsi une attirance vers les femmes pétillantes et légères, mobiles, curieuses et vivantes, une Lune en Vierge vers les femmes cérébrales et contrôlées etc.

Pour une femme, la Lune après avoir représenté sa mère, va petit à petit intégrer et pénétrer sa personnalité propre. Son instinct, sa part de féminité, sa façon de réagir inconsciemment aux évènements et aux stimulations émotionnelles vont être fortement influencés par la Lune qui en réalité pour elle a une importance égale en Astrologie à celle du Soleil, facteur de volonté, de motivation profonde. 

Dans ce dossier, nous nous intéressons à la position de la Lune en maison : il s’agit du domaine privilégié dans lequel votre sensibilité, votre intuition, votre part passive, réactive et mobile va s’exprimer de la façon la plus nette et la plus intense. En d’autres termes, le domaine de la vie qui vous fait bondir ou qui vous touche particulièrement, qui vous hérisse ou vous comble instinctivement ! 

Ces indications s’entendent pour des cas « purs », sans dissonances farouches ou phénomènes d’exception de type amas planétaires etc.

 source :http://www.astrotheme.fr/dossier.php?ID=41

 

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:ASTROLOGIE, LUNES |on 2 août, 2013 |Pas de commentaires »

Pleine lune en Verseau

 

 Pleine lune en Verseau dans ASTROLOGIE images-7

Alors que le Soleil vient juste d’entrer en Lion, il dégage au propre et au figuré sa chaleur brûlante. En face de lui, la Lune reflète ce qui est dans son ombre, le Verseau signe d’air, froid et indépendant. Cet axe nous parle de nous (dans le Lion) et de notre place dans la communauté (dans le Verseau).

Le bébé royal choisira t-il ce jour de Pleine Lune pour arriver parmi nous ? Je suis toute amusée à cette idée : C’est un bébé parmi d’autres, certes, mais un futur monarque, peut-être, et qu’il naisse le jour de l’entrée du Soleil en LION, signe royal par excellence, voilà un joli clin d’œil possible !

Ce qui est mis en conscience dans la Pleine Lune en Verseau c’est l’impact qu’a sur nous la vie des autres, ce qui se passe pour l’Humanité et, à l’inverse, c’est comment notre positionnement dans notre vie personnelle est en résonance avec ce qui se passe dans le monde. Donc l’opportunité renouvelée de comprendre combien nous sommes reliés dans cette humanité et comment notre puissance personnelle en Lion est en lien avec l’ensemble de l’Humanité, en Verseau, et à quel point la façon de prendre notre juste place (respect et estime de soi) nous permet de rayonner notre lumière personnelle pour aimer les autres avec un sentiment fraternel.

Dans le monde les expériences sont très différentes et nous avons maintenant l’occasion de voir ce à quoi nous nous sentons le plus reliés :

Lire la suite sur le blog de Michka

Publié dans:ASTROLOGIE, LUNES |on 2 août, 2013 |Pas de commentaires »

La magie lunaire

La pratique de la magie blanche demande beaucoup de précisions et ce de votre demande et des informations que vous fournissez, de la préparation du rituel, du rituel en lui-même et enfin de la finalisation du processus magique.

 C’est pourquoi, il existe de nombreux rituels qui seront plus efficace s’ils sont effectués durant une période bien précise. On dit donc que ces rituels font partis de la magie lunaire car ils s’effectuent en fonction du cycle de la lune.

 Pour avoir plus d’informations, nos magiciens vous expliquent l’histoire de cette magie lunaire et également les spécificités de chaque phase de la lune afin de réaliser les bons rituels aux bons moments.

La magie lunaire dans LOI NATURELLE lune

Histoire de la magie de la lune

Depuis toujours la Lune a des influences sur nos comportements et sur nos caractères, c’est pourquoi, en magie il est important de suivre le cycle lunaire pour réaliser certains rituels.

 En fait la magie lunaire est un concept qui sert d’appui aux autres magies afin qu’elles soient les plus performantes possibles à la vue des phases de la lune.

 On classe donc les rituels de magie lunaire en quatre parties en fonction de leurs spécificités :

  • La magie effectuée lors de la pleine lune qui correspond aux rituels de fertilité, d’amour et d’intuitions.
  • La magie faite lorsque la lune est décroissante qui s’apparente à se séparer des mauvais esprits et à avoir de bonnes ondes pour l’avenir.
  • La magie de lune noire est celle dans laquelle les rituels de magie noire et de sorcellerie principalement.
  • La magie qui est lors de la lune croissante est particulièrement efficace pour les rituels de retour affectif et de changements.

Par exemple, il est important de ne pas faire un rituel de magie blanche ou rouge durant la phase de lune noire car elle dégage les mauvais esprits, il s’agit donc de la lune qui correspond le mieux à la magie noire.

  • La lune montante est la meilleure phase pour la magie blanche et la magie rouge car elle favorise l’amour, la chance, le sexe, l’argent et la protection.
  • La pleine lune est également bonne pour la magie rouge car elle est excellente pour la fertilité et tout ce qui touche à la spiritualité.
  • La lune décroissante est le moment idéal pour se débarrasser des mauvaises ondes, personnes et activités qui nuisent au bon futur.
  • La lune noire est sans aucun doute la lune de la magie noire car les rituels de magie blanche seront inefficace ce soir là.

Les phases lunaires

Les phases de la lune sont très importantes pour toutes les magies, que ce soit  la magie blanchela magie rougela magie vertela magie noire,… En effet, la magie lunaire permet d’effectuer un rituel plus efficace en fonction de votre propre situation.

 

Explications issues du site …   http://www.magieblanche.eu/

Publié dans:LOI NATURELLE, LUNES |on 23 novembre, 2012 |Pas de commentaires »

Phases de la lune 2013

Phases de la lune 2013 dans LUNES planetes-lune-2

La phase lunaire La date L’heure
Dernier quartier 5 janvier 2013 04:58:56
Nouvelle lune 11 janvier 2013 20:45:17
Premier quartier 19 janvier 2013 00:45:56
Pleine lune 27 janvier 2013 05:40:28
Dernier quartier 3 février 2013 14:57:36
Nouvelle lune 10 février 2013 08:22:46
Premier quartier 17 février 2013 21:31:19
Pleine lune 25 février 2013 21:28:51
Dernier quartier 4 mars 2013 22:54:39
Nouvelle lune 11 mars 2013 20:54:19
Premier quartier 19 mars 2013 18:27:32
Pleine lune 27 mars 2013 10:30:20
Dernier quartier 3 avril 2013 06:38:53
Nouvelle lune 10 avril 2013 11:38:49
Premier quartier 18 avril 2013 14:32:33
Pleine lune 25 avril 2013 21:59:57
Dernier quartier 2 mai 2013 13:16:36
Nouvelle lune 10 mai 2013 02:31:40
Premier quartier 18 mai 2013 06:36:25
Pleine lune 25 mai 2013 06:27:03
Dernier quartier 31 mai 2013 21:00:19
Nouvelle lune 8 juin 2013 17:59:01
Premier quartier 16 juin 2013 19:25:25
Pleine lune 23 juin 2013 13:33:38
Dernier quartier 30 juin 2013 06:55:21
Nouvelle lune 8 juillet 2013 09:16:06
Premier quartier 16 juillet 2013 05:19:57
Pleine lune 22 juillet 2013 20:16:32
Dernier quartier 29 juillet 2013 19:44:43
Nouvelle lune 6 août 2013 23:51:32
Premier quartier 14 août 2013 12:57:33
Pleine lune 21 août 2013 03:45:06
Dernier quartier 28 août 2013 11:35:47
Nouvelle lune 5 septembre 2013 13:36:12
Premier quartier 12 septembre 2013 19:09:52
Pleine lune 19 septembre 2013 13:12:38
Dernier quartier 27 septembre 2013 05:56:12
Nouvelle lune 5 octobre 2013 02:34:10
Premier quartier 12 octobre 2013 01:03:54
Pleine lune 19 octobre 2013 01:37:36
Dernier quartier 27 octobre 2013 01:42:04
Nouvelle lune 3 novembre 2013 13:49:32
Premier quartier 10 novembre 2013 06:58:47
Pleine lune 17 novembre 2013 16:16:30
Dernier quartier 25 novembre 2013 20:30:21
Nouvelle lune 3 décembre 2013 01:22:19
Premier quartier 9 décembre 2013 16:13:09
Pleine lune 17 décembre 2013 10:29:20
Dernier quartier 25 décembre 2013 14:50:20

Publié dans:LUNES |on 20 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Invitation FORUM de discussion

 BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Invitation FORUM de discussion dans 2007 - PREDICTIONS 150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur Le forum que je viens de créer, c’est un nouvel espace de discussion supplémentaire et complémentaire….

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/        

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca dans 2008 - PREDICTIONS

La lune agit sur vos émotions

 

La lune agit sur vos émotions dans LUNES espace-lune-00001La Lune est un facteur très important en Astrologie. Dans votre thème natal, elle a une triple signification : pour les deux sexes, elle représente la sensibilité, l’instinct, l’inconscient, la façon dont vous gérez ou parfois subissez vos émotions, votre part de féminité, votre humeur de tous les jours, votre imagination et votre intuition pour une partie.

Cette planète ou ce luminaire est en effet un facteur de REACTIVITE et NON d’ACTIVITE, elle représente l’automatisme affectif dans le sens émotionnel du terme, la façon avec laquelle nous sommes capables de répondre aux sollicitations extérieures privées, non intellectuelles. Là où se trouve la Lune existe généralement un manque de contrôle du fait du caractère instinctif, changeant et émotif de cette planète. Elle reflète un petit peu votre humeur quotidienne. La Lune revêt aussi une signification déterminante pour votre popularité (plaisez-vous au public), et a trait aussi d’après la tradition au début de la vie (la petite enfance) et à la fin de la vie.

La seconde signification est plus symbolique, elle concerne les deux sexes également. Elle va en partie déterminer comment vous percevez votre mère, votre famille indirectement. Ce côté symbolique évolue avec l’âge, il commence par votre mère qui a une importance capitale au début de votre vie et va être remplacé petit à petit par d’autres facteurs avec la maturité, par exemple votre propre descendance féminine ou bien le public, la façon dont vous l’appréhendez.

La dernière signification est différenciée selon votre sexe : pour un homme, la Lune, après avoir représenté la mère, va symboliser le type de femme vers laquelle il se sent attiré instinctivement; pas forcément idéalement (il existe d’autres critères comme par exemple une femme ayant la Lune dans le signe opposé ou identique à celui de son Soleil) mais en tout cas, sa position en Signe déterminera en grande partie son attirance vers tel ou tel type de femme : la Lune en Gémeaux pour un homme indiquera ainsi une attirance vers les femmes pétillantes et légères, mobiles, curieuses et vivantes, une Lune en Vierge vers les femmes cérébrales et contrôlées etc.

Pour une femme, la Lune après avoir représenté sa mère, va petit à petit intégrer et pénétrer sa personnalité propre. Son instinct, sa part de féminité, sa façon de réagir inconsciemment aux évènements et aux stimulations émotionnelles vont être fortement influencés par la Lune qui en réalité pour elle a une importance égale en Astrologie à celle du Soleil, facteur de volonté, de motivation profonde.

Dans ce dossier, nous nous intéressons à la position de la Lune en maison : il s’agit du domaine privilégié dans lequel votre sensibilité, votre intuition, votre part passive, réactive et mobile va s’exprimer de la façon la plus nette et la plus intense. En d’autres termes, le domaine de la vie  dans LUNESqui vous fait bondir ou qui vous touche particulièrement, qui vous hérisse ou vous comble instinctivement !

Ces indications s’entendent pour des cas « purs », sans dissonances farouches ou phénomènes d’exception de type amas planétaires etc.

 

Rendez-vous sur ce site : http://www.astrotheme.fr/dossier.php?ID=41 

Vous pouvez obtenir immédiatement la position de votre Lune en signe puis en maison (repérez simplement le symbole de la Lune en jaune dans la zone des maisons à la périphérie du cercle du zodiaque) et vérifier ainsi la véracité ou la ressemblance entre ce trait de votre personnalité et celui décrit par le texte qui vous correspond dans la liste des paragraphes suivants.

Passez juste la souris sur une photo si vous souhaitez voir le nom de la célébrité apparaître, comme sur l’ensemble du site.

 

 

 

Publié dans:LUNES |on 17 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Wesak 2009

Wesak 2009  dans LUMIERE wesak+2009

CE 9 MAI 2009, les dossiers sont sur la table, tout ça de manière énergétique, bien évidemment. La Pleine Lune du Taureau est traditionnellement appelée Fête du Wesak. Pour le monde bouddhiste, c’est la fête de Gautama le Bouddha. Cet événement est aussi le temps de ce que j’appelle les « Conseils d’Administration Cosmiques », temps pendant lequel toutes les bonnes volontés spirituelles qui sont au service de l’humanité, qui apportent quelque chose au monde par leur propre énergie, par leur propre transformation personnelle, prennent en quelque sorte du galon ! 

Article paru aux Editions F.Production.presse http://www.gproductions.fr/presse_detail.php?id_art=139 

wesak_header_2 dans LUNESAinsi, tous ceux qui sont conscients d’être une influence permanente pour que la planète change énergétiquement à partir de l’énergie de chacun, et qui prennent cette responsabilité, reçoivent en retour une énergie particulière qui leur permettra d’améliorer leur oeuvre de cocréation. Ils reçoivent en quelque sorte leur « feuille de route » pour l’année qui vient. Et quand on sait lire le « Livre de la vie » comme Jean Claude Genel, on comprend dans quelle direction orienter son travail de serviteur, ce que le « ciel » attend de chacun de nous énergétiquement. 


Arouna 
                                                     FEUILLE  DE  ROUTE 

Nous acceptons qu’il y ait de plus en plus de « descentes de lumière » (1). Nous souhaitons que le plan angélique bénisse l’humanité et l’accompagne plus que jamais. Nous souhaitons la prière et nous vous demandons d’être responsables, responsables de vos actes, de vos qualités, de vos pensées. Sachez vivre le meilleur de vous-mêmes, sachez offrir à l’autre ce que vous pouvez lui donner. Intéressez-vous à vos frères et sœurs. Intéressez-vous à toute vie : la nature est vivante, les animaux sont vivants de Dieu. Tous les règnes sont en vous, vous éveillent.

Les descentes de lumière vont réorganiser vos vies en réorganisant l’univers. Vous allez aborder prochainement un cycle extrêmement fort au sens où l’énergie de ce cycle va rétablir la vérité, ce qui signifie que le mensonge deviendra visible, devra être expliqué. Et c’est ainsi que chacun pourra vivre avec liberté, se repositionner dans ses pensées pour vivre sa propre gloire et s’affirmer dans sa réalité spirituelle.

wesak_graphic

L’humanité est en train de franchir un portail. C’est aussi une initiation qui élève l’être à une prise de conscience afin qu’il exprime les lois. Il est confié à l’humanité son devenir ; c’est pourquoi nous parlons de responsabilité. L’être doit utiliser son pouvoir divin, créer ce qu’il souhaite pour lui, sachant que c’est toute l’humanité qui se transformera progressivement. Mais cela signifie que si un cycle commence, un autre se termine. N’ayez jamais peur des troubles et surtout pas de la tempête qui s’annonce parce qu’en vérité et par votre responsabilité, vous n’avez rien à craindre.

L’humanité est élevée dans son ensemble. C’est un choix, c’est aussi parce qu’elle est prête à vivre ce nouveau cycle. L’humanité devra apprendre à vivre positivement, agréablement sans se soucier de son karma passé. Il est temps que l’être comprenne qu’il ne peut plus échapper à sa vérité en s’abritant derrière le karma dont beaucoup ont fait un total mensonge. Bien sûr que le karma existe. Il accompagne l’être et lui permet d’accéder à une compréhension et à remédier, c’est-à-dire à créer. Mais l’humanité a été trop longtemps désorientée et ne pouvait que s’abriter derrière le karma, signifiant ainsi une ignorance profonde.

Effectivement les temps changent et l’humanité s’éveille pour apprendre à s’élever par elle-même ; il s’agit bien là de la responsabilité de chacun et c’est ce qui vous est confié. Désormais, sachez vous créer une vie meilleure, sachez réfléchir très justement. Tout cela va vous éveiller, vous stimuler, vous placer dans des énergies extrêmement bienveillantes. Vous êtes bénis et, par ce fait, vous pouvez vous considérer comme des leaders, des êtres de bonne volonté qui ont le goût de l’art de vivre et qui l’installent au quotidien avec vérité et beaucoup de réalisme.

Pour le moment et pour toute l’année, il s’agit-là d’une mission pour chacun et c’est de cette manière que vous allez épurer toutes les énergies liées au karma ancien. C’est ainsi que vous allez vous libérer, que vous allez sentir dans vos pensées que tout devient plus clair, en tout cas, plus juste. Vous êtes bénis et vous êtes envoyés pour vivre… La responsabilité est bien évidemment un partage. Votre vie désormais, dans son déroulement, est appelée à devenir une œuvre, une création. Ce message va se perpétuer, résonner pour chacun et en chacun et pour tous. Allez dans la paix, heureux d’être vivants pour exprimer cette source d’amour.

 Je vous bénis. 

Transmis par Jean-Claude Genel 
(1) Masse d’énergie dense, d’une intensité vibratoire inhabituelle qui élève notre fréquence spirituelle. Elle agit comme une bénédiction collective. 

Publié dans:LUMIERE, LUNES |on 25 juillet, 2011 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3