Archive pour la catégorie 'LUMIERE'

LA FRONTIÈRE ENTRE LE MONDE SENSIBLE ET LES MONDES SUPRASENSIBLES

 images (1)

Pour comprendre les rapports des différents mondes entre eux il faut tenir compte de ceci. Il est fort possible qu’une force produisant, dans tel monde, un effet conforme au sens de l’ordre cosmique, puisse être opposée à cet ordre cosmique en se développant dans tel autre monde. Ainsi pour l’être humain il est nécessaire que, dans son corps éthérique, soient présentes les deux forces opposées : la faculté de se transformer en d’autres êtres et le fort sentiment du moi. L’âme humaine ne peut faire évoluer ces deux forces dans le monde sensible sans les affaiblir. Dans le monde élémentaire elles sont présentes de telle façon qu’en s’équilibrant elles rendent l’être humain viable, comme le sommeil et l’état de veille rendent possible la vie humaine dans le monde sensible. 

Jamais le rapport de deux forces de ce genre ne pourrait être tel que l’une d’elle étouffe l’autre ; mais il faut qu’il soit tel que l’une et l’autre puissent se déployer en contre-balançant leurs activités. 

Or, ce n’est que dans le monde élémentaire que le sentiment du moi et la faculté transformatrice peuvent ainsi agir l’un sur l’autre ; dans le monde physique, c’est seulement le résultat de cette action réciproque et de cette combinaison des deux forces qui peut agir en conformité avec l’ordre cosmique. Si la faculté transformatrice de l’homme agissait dans le monde sensible au même degré qu’elle doit agir dans le corps éthérique, le sentiment que l’âme humaine aurait d’elle-même ne serait pas conforme aux lois du corps physique. Dans le monde sensible le corps physique donne à l’homme son empreinte bien marquée grâce à laquelle il figure dans le monde comme une personnalité distincte. Il n’en est pas de même du corps éthérique par rapport au monde élémentaire. Ici, pour être pleinement homme, il faut savoir emprunter les formes les plus variées ; sinon on serait condamné à un isolement complet ; on n’aurait aucune connaissance sauf celle de soi-même ; on ne sentirait aucune affinité avec les êtres ou phénomènes du monde élémentaire qui seraient alors comme inexistants. 

Par contre, si l’âme humaine développait dans le monde sensible la faculté transformatrice dont elle a besoin dans le monde élémentaire, elle perdrait son individualité. Elle vivrait en contradiction avec elle-même. Pour le monde physique cette faculté transformatrice doit être une force résidant dans les profondeurs de l’âme, une force formant la disposition fondamentale de l’âme, mais ne se déployant pas dans le monde sensible. 

La conscience clairvoyante doit se familiariser avec cette faculté transformatrice, sinon elle serait incapable de faire des observations dans le monde élémentaire. Ainsi la conscience clairvoyante s’approprie, une faculté dont elle doit faire usage seulement aussi longtemps qu’elle est dans le monde élémentaire, mais qu’elle doit éteindre dès qu’elle rentre dans le monde des sens. La conscience clairvoyante doit toujours respecter la frontière des deux mondes ; elle ne doit pas agir dans le monde sensible au moyen de facultés conformes à un monde supérieur. Si, se sachant dans le monde physique, l’âme permettait que la faculté transformatrice de son corps éthérique continue à agir, la conscience ordinaire s’emplirait de conceptions ne correspondant à aucune réalité du monde physique et la vie mentale en serait troublée. La conscience clairvoyante ne peut se déployer normalement qu’à condition que la frontière entre les mondes soit respectée. 

Quand on veut atteindre à la conscience clairvoyante, il faut veiller à ce que, par la connaissance des mondes supérieurs, aucun trouble ne puisse s’insinuer dans la conscience ordinaire. 

En apprenant à connaître le « Gardien du Seuil » on sait quel est l’état de l’âme dans le monde sensible et jusqu’à quel point elle possède la force nécessaire pour bannir de la conscience physique sensible l’influence de forces et de facultés occultes qui doit en être exclue. En pénétrant dans le monde suprasensible sans être muni de la connaissance de soi-même due au « Gardien du Seuil », on peut être subjugué par les expériences dans ce monde. Celles-ci peuvent s’introduire dans la conscience physique sensible comme des images illusoires. Elles apparaissent alors avec le caractère de sensations physiques, et il s’en suit que l’âme y voit à tort des réalités. La clairvoyance normalement développée ne regardera jamais les images du monde élémentaire comme réelles dans le sens où la conscience physique-sensible doit tenir pour réelles les expériences du monde sensible. 

Il appartient à la faculté transformatrice de l’âme d’établir le vrai rapport entre les images du monde élémentaire et la réalité à laquelle elles correspondent. 

L’autre force nécessaire au corps éthérique – le fort sentiment du moi – ne doit pas non plus pénétrer la vie de l’âme dans le monde sensible comme, à juste titre, elle le fait dans le monde élémentaire. Si elle le fait tout de même elle provoque dans le monde sensible des penchants immoraux qui dérivent de l’égoïsme. 

C’est ici le point ou la science occulte découvre l’origine du « mal » dans l’activité humaine. Ce serait méconnaître l’ordre cosmique si l’on voulait admettre qu’il pourrait exister même sans les forces qui forment la source du mal. Sans celles-ci l’être éthérique de l’homme ne pourrait se développer dans le monde élémentaire des forces, qui, bonnes, à condition que leur activité reste confinée au monde élémentaire, sont cependant productrices de mal par le fait qu’elles ne restent pas tranquilles dans les profondeurs de l’âme pour y régler le rapport de l’homme avec le monde élémentaire, mais que, transplantées dans la sphère de vie physique, elles se changent en penchants égoïstes. Elles s’opposent alors à la faculté d’aimer et deviennent par là même la cause des actions immorales. 

Si le fort sentiment du moi passe du corps éthérique dans le corps physique il en résulte non seulement un renforcement de l’égoïsme, mais aussi un affaiblissement du corps éthérique. La conscience clairvoyante est obligée de constater que plus l’égoïsme est développé dans la vie physique-sensible, plus le sentiment du moi, nécessaire à l’entrée dans le monde suprasensible, se trouve affaibli. Dans les profondeurs de l’âme l’égoïsme ne fortifie pas, mais affaiblit l’homme. 

Et quand l’homme traverse la porte de la mort, l’effet de l’égoïsme, développé dans la vie entre la naissance et la mort, se manifeste de telle sorte que l’âme est rendue débile pour les expériences du monde suprasensible.

 Pour rejoindre le Forum : LA VIE DEVANT SOI http://devantsoi.forumgratuit.org/

extrait de LE SEUIL DU MONDE SPIRITUEL de RUDOLF STEINER aux ÉDITIONS ALICE SAUERWEIN

Publié dans:ELEMENTS, ENERGIES, ESPRITS, LUMIERE |on 7 mars, 2014 |Pas de commentaires »

POUR EN FINIR AVEC LE COMBAT NOIRCEUR/LUMIÈRE

 

images (3) Depuis quelques années, les prophètes annonçant des malheurs à venir pullulent. Combien de fois avons-nous entendu parler de destructions massives, catastrophes naturelles, guerres bactériologiques et autres cataclysmes mondiaux ? Les gens tentent d’expliquer du mieux qu’ils le peuvent les changements planétaires qui s’effectuent d’abord et avant tout en dedans d’eux-mêmes. Oui, il est vrai que la Terre se transforme, qu’elle se « purifie » pour accéder à des vibrations plus « légères », mais est-il obligatoire que certains en souffrent ? Pas nécessairement. Selon Bianca Gaïa, notre attitude individuelle et collective peut faire toute la différence.

Prenez une pile bien ordinaire, vous savez, telle celles que vous utilisez pour faire alimenter votre baladeur ou votre réveil matin. Eh bien, vous pouvez constater qu’elle est munie d’un pôle dit « positif » et d’un pôle « négatif ». Ces polarités font intrinsèquement partie de la pile et c’est même ce qui en assure son fonctionnement. C’est ce qui permet à l’énergie électrique de circuler à travers elle en toute sécurité. Il en va de même pour tous les humains et la planète toute entière. Notre dimension matérielle, notre corps physique, comme d’ailleurs la plupart de nos corps subtils, demeurent polarisés. Les Pôles Nord/Sud, Négatif/Positif, Noirceur/Lumière sont comme les côtés d’une même médaille. Il ne s’agit pas de dualité, mais de complémentarité. Ils ne peuvent exister les uns sans les autres. C’est ce qui permet les échanges d’énergie, l’harmonisation et le rééquilibre de toutes les cellules vivantes…

Alors, imaginez un instant qu’une pile se rebelle. Qu’un beau matin, le côté positif se lève en affirmant que « Seul le côté positif est important et le négatif ne vaut rien ! Il faut se débarrasser du négatif ! ». Qu’arrivera-t-il à cette pile ? Tout simplement, elle cessera de fonctionner. Les deux pôles sont nécessaires à son équilibre. Nier le négatif, c’est courir tout droit à sa perte car, en réalité, si le pôle positif « donne » de l’énergie, le pôle négatif en « reçoit ». Les deux ensemble permettent que l’énergie circule. S’il n’y a plus de négatif, le positif ne peut plus donner ou, s’il continue à donner, il se vide totalement de toute substance. S’il n’existe qu’un pôle négatif, cette partie qui « va chercher » et « emmagasine » l’énergie, il y aura risque de « surcharge interne » du circuit, ce qui pourrait causer une « explosion » dans le cas d’une pile alcaline… tout comme dans le corps humain, bien entendu !

Voyez maintenant ce qui se passe partout dans le monde. Certains craignent ceux qui travaillent « dans l’ombre », ceux dont on dit qu’ils « travaillent pour la noirceur » (les Illuminatis, les gouvernements, les banquiers, etc.) ou, même, feraient de la « magie noire ». On dit d’eux qu’ils « entravent le travail de la Lumière » et qu’ils nuisent à l’évolution spirituelle de la planète. Est-ce bien vrai ? Regardez-y de plus près. Ils représentent le pôle « négatif » de l’humanité.

Imaginez-vous dans leurs souliers un instant. Que pensent-ils ? Croyez-vous qu’ils se disent : « Je suis Noirceur, je suis Négatif, je rejette tout ce qui est Lumière » ? Mettez-vous un instant à leur place et voyez à quel point ils croient eux aussi jouer un rôle déterminant dans le destin de l’humanité. Ils sont persuadés être ceux qui se « dévouent » pour maintenir l’équilibre de la planète. Ils croient qu’en détenant le contrôle économique et social de la planète, ils « assurent » leur survie… et la vôtre ! Ils croient qu’ils ont raison et que VOUS avez tort.

Ce sont eux qui « emmagasinent » les richesses et « acquièrent » leur pouvoir, au détriment de ceux qui sont généreux, qui prônent le partage et le « don » de soi. Mais pouvez-vous considérer le « danger » auxquels s’exposent, d’après eux, les « travailleurs de Lumière » ? Ces gens qui « donnent » sans compter, qui ne prennent pas le temps de « recharger leur batterie », qui se « campent » dans des positions de victimes en « luttant » contre des causes perdues. À leurs yeux, VOUS êtes des illuminés et des inconscients ! Des individus qui ne prennent pas la peine d’assurer leur propre sécurité, leur survie et leur abondance, qui font passer les autres avant eux-mêmes… VOUS ne pouvez que courir à votre perte !

Qui a tort et qui a raison ? En fait, ni les uns, ni les autres, ne sont dans l’équilibre. Nul ne peut prétendre vivre dans l’harmonie tant qu’un pôle prend le dessus sur l’autre. Oh, bien entendu, vous pouvez continuer d’entretenir l’illusion d’une lutte à finir. Que le « BIEN » doit absolument vaincre le « MAL ». Mais vous rendez-vous compte à quel point ce jugement est illusoire ? Demandez donc à un Irakien si les Américains luttent réellement pour le bien et la paix dans le monde ? Tout est une question de point de vue. Il en fut ainsi pour toutes les guerres de l’histoire. Chaque faction croyait lutter pour la cause la plus « noble » et jouir du soutien absolu du « Dieu » de leur religion respective.

Il en va de même encore aujourd’hui pour chaque conflit dans lequel vous pataugez chaque jour. Avec vos voisins, vos collègues de bureaux, les membres de votre famille : « J’ai raison, il a tort ! Je suis Lumière, donc l’autre est nécessairement noirceur » Tous se disent la même chose. Chacun cherche à l’emporter sur l’autre plutôt que de respecter ses opinions et ses choix qui semblent différents, mais qui sont en réalité COMPLÉMENTAIRES aux vôtres! À défaut d’un équilibre individuel permanant, l’inconscient collectif recrée la polarité entre les membres d’une même famille, d’un même quartier, voire même de nations entières. C’est une question universelle de survie qui se joue à l’intérieur de tout système vivant.

Votre conjoint-e est dissipé, bohème et nonchalant ? Vous serez tenté de compenser en étant raisonnable, prudent et perfectionniste. Les contraires s’attirent pour maintenir l’équilibre et l’équilibre, c’est la polarité ! Vous êtes assidu au travail, consciencieux et perfectionniste… et vous attrapez une grosse grippe qui vous cloue au lit pour une semaine ? Votre organisme tente tout simplement de rétablir l’équilibre, de compenser pour le surplus d’énergie dépensé. A qui cela servirait de pester contre le virus de la grippe, de partir en guerre contre les microbes, d’entretenir une phobie des bactéries qui menacent votre santé ? Soyez dans l’équilibre dans toutes les sphères de votre vie et vous n’aurez plus à « subir » le contrecoup du « rebalancement » de vos polarités internes.

Il en va de même de par tout l’univers. Ne croyez-vous pas que la vision qui anime l’âme de chacun est la même pour tous ? Peu importe les moyens que choisissent les humains, leur but n’est-il pas identique : être pleinement heureux, épanoui et en santé à chaque instant ? Ne vous rebellez plus contre les mouvements « négatifs » à l’extérieur comme à l’intérieur de vous-même. Cessez de chercher à devenir « Lumière » à tout prix. Plutôt, contentez-vous d’être centré, aligné en créant l’harmonie entre les deux pôles. Blanc/noir, lumière/noirceur, bien/mal, ce ne sont pas des dualités, mais bien les deux côtés d’une même médaille, « le yin et le yang » de l’équilibre énergétique chinois.

Votre ultime défi : rester en équilibre au milieu, comme sur la tranche d’une pièce de monnaie. Afin de ne plus nier les parties de vous qui ont besoin de « recevoir » autant que de « donner ». Afin de ne plus recréer, ni en vous, ni autour de vous, les éternels enjeux et luttes de pouvoir. Mais plutôt demeurer en retrait, témoin imperturbable, jouissant de la sagesse de celui qui SAIT que tout est temporaire, tout est illusion, et seule l’attitude compte. C’est votre attitude et vos pensées qui créent le monde qui vous entoure. Vous avez le choix entre « subir » et « lutter », ou demeurer calme et serein à chaque instant, CONSCIENT qu’après chaque orage, le soleil revient TOUJOURS briller pour tout le monde.

Vous vous demandez pourquoi le passé revient toujours vous hanter ? Pourquoi vous nourrissez tant d’inquiétudes face à l’avenir ? La réponse est simple. Parce que vous ne vivez pas pleinement votre moment présent. Plutôt que de vous amuser, tel un funambule qui prend plaisir à déambuler sur son fil (ou en équilibre sur la tranche d’une pièce de monnaie), vous vous tourmentez en regardant en arrière, ou pire : en bas, dans le vide. Il y a de quoi avoir mal, avoir peur !!! Fixez plutôt droit devant vous et assurez-vous du prochain pas à faire pour demeurer en harmonie au-dedans de vous-même, le reste ira tout seul !!!

Le combat noirceur/lumière, c’est d’abord et avant tout en vous-même qu’il se joue. Et plutôt que de continuer la lutte, vous êtes tout simplement invité à CHOISIR DE VOUS AIMER INCONDITIONNELLEMENT TEL QUE VOUS ÊTES !!! Avec vos zones d’ombres et de lumière. Avec vos besoins de donner ET de recevoir. Ne reniez plus aucune partie de vous-même, ni à l’intérieur, ni à l’extérieur. Ne tombez plus dans les pièges de la dualité, du jugement et du rejet. Il vous suffit de fusionner dans l’AMOUR avec ceux qui vous « dérangent » ou vous « opposent » pour que tout rentre dans l’ordre. Leur envoyer de la « Lumière » c’est croire qu’ils sont dans la « noirceur ». Ceux-ci pourraient être entrain de penser la même chose de vous. Plutôt, demandez-vous en quoi ils vous sont « complémentaires » et accueillez la partie de vous qu’ils représentent : celle qui aspire à être reconnue, rééquilibrée et harmonisée en vous-même.

La planète Vénus et ses habitants sont passés dans la 5ème dimension depuis longtemps et, pourtant, celle-ci n’est pas que pure Lumière, elle existe encore dans le plan matériel et demeure soumise à l’attraction solaire tout comme notre planète. La Quintessence, la fusion avec le plan divin ne se joue pas dans la « Luminosité », mais bien dans l’AMOUR ! Être centré n’est pas être « lumineux », mais bien « harmonieux », empreint d’AMOUR INCONDITIONNEL pour tout ce qui vit, semblable ou différent à vous. Vous faites UN avec l’univers tout entier.

Considérez les parties humaines et divines au-dedans de vous non plus comme des dualités, ou une lutte à finir, mais bien comme une complémentarité et un équilibre à maintenir… qui deviendra peu à peu contagieux et se communiquera à l’Univers entier. C’est ainsi que vous n’aurez plus à « élever » vos vibrations, mais tout simplement à laisser l’AMOUR embraser tout votre Être et le laisser accomplir son oeuvre purificatrice au plus profond de vous-même, à partir du coeur, là où toute dualité est inexistante. C’est la meilleure façon – que dis-je – l’UNIQUE façon de favoriser le passage vers la 5ème dimension, celle de la FUSION CHRISTIQUE, de l’UNIFICATION PLANÉTAIRE et la SOUVERAINETÉ ABSOLUE dans L’ALLÉGRESSE ILLIMITÉE.

VOUS Y ÊTES DÉJÀ, DITES OUI !!!

Rejoindre le FORUM de Francesca : La Vie Devant Soi : http://devantsoi.forumgratuit.org/

———————

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 24 mars 2005, disponible aussi sur www.biancagaia.com

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité,

y compris ces quelques lignes. Pour vous inscrire/désinscrire de notre liste d’envoi,

commander un channeling personnalisé ou tout simplement communiquer avec Diane :

par téléphone (450) 752-0224 ou par courriel : dleblanc@biancagaia.com

Publié dans:ASCENSION, LUMIERE, MAITRISE |on 6 mars, 2014 |Pas de commentaires »

Le paradis existe

 
selon un neurochirurgien américain

Venez me rejoindre sur le forum  http://devantsoi.forumgratuit.org/

Dans un livre intitulé Proof of heaven (Preuve du paradis), un neurochirurgien américain, jusqu’alors sceptique et cartésien, raconte sa propre expérience de mort imminente. Un voyage qui l’a convaincu de l’existence d’une vie après la mort.

 

images4Le Dr Eben Alexander, neurochirurgien américain, ne croyait résolument pas en une vie après la mort. Pour lui, tous les récits d’expériences de mort imminente n’étaient que délires et fariboles. Jusqu’en novembre 2008 où une méningite foudroyante viendra ébranler ses convictions, au point d’affirmer aujourd’hui haut et fort : « le paradis est bien réel ! » 

Une déclaration qui, le 8 octobre dernier, a même fait la Une du célèbre hebdomadaire américain Newsweek, tant cette expérience, vécue et racontée par un grand spécialiste du cerveau, prend une autre envergure. Une histoire que le médecin raconte dans un livre intitulé Proof of heaven : 

« Je suis moi-même le fils d’un neurochirurgien et j’ai grandi dans un environnement scientifique. Je comprends les mécanismes à l’œuvre dans le cerveau quand une personne est proche de la mort et j’ai toujours pensé qu’il y avait de bonnes explications scientifiques à ces voyages paradisiaques hors du corps que décrivent ceux qui ont échappé de peu à la mort. Le cerveau est un mécanisme sophistiqué et fragile. Si vous diminuez dans des proportions infimes la quantité d’oxygène qu’il reçoit, vous provoquez une réaction. Rien de surprenant, donc, à ce que des gens victimes d’un traumatisme sévère reviennent de leur expérience avec des histoires étranges…. Mais après sept jours passés dans le coma durant lesquels la partie humaine du cerveau, le néocortex, était inactif, j’ai expérimenté quelque chose de si profond que j’ai une raison scientifique de croire que la conscience survit après la mort. Je sais comment résonne aux oreilles des sceptiques une phrase comme la mienne. Aussi, je vais raconter mon histoire avec les mots et la logique du scientifique que je suis : il y a quatre ans, je me suis réveillé avec une migraine extrêmement violente. En quelques heures, mon cortex – la partie du cerveau qui contrôle la pensée et les émotions – a cessé de fonctionner. Les médecins de l’hôpital général de Lynchburg, en Virginie, où j’avais exercé, ont diagnostiqué une forme rare de méningite bactérienne qui frappe généralement les nouveaux-nés. La bactérie E.coli avait pénétré mon fluide cérébrospinal et dévorait mon cerveau. Mes chances d’en réchapper autrement que dans un état végétatif étaient faibles quand j’ai été admis aux urgences. Très vite, elles sont devenues inexistantes. Mais pendant que les neurones de mon cortex étaient réduits à l’inactivité complète par la bactérie, ma conscience libérée du cerveau parcourait une dimension plus vaste de l’univers, une dimension dont je n’avais jamais rêvé et que j’aurais été ravi d’expliquer scientifiquement avant que je ne sombre dans le coma. J’ai vécu une odyssée où je me suis retrouvé dans un endroit rempli de gros nuages roses et blancs… Bien au-dessus de ces nuages, des êtres chatoyants se déplaçaient en arc de cercle dans le ciel, laissant de longues traînées derrière eux. Des oiseaux ? Des anges ? Aucun de ces termes ne fait vraiment justice à ces êtres qui étaient différents de tous ce que j’avais pu voir sur terre. Ils étaient plus avancés. Des êtres supérieurs. » Le Dr Eben Alexander se rappelle également avoir entendu « un son, en plein essor comme un chant céleste qui venait d’au-dessus », ce qui lui a procuré beaucoup de joie, et avoir ensuite été accompagné dans son aventure par une femme.« Elle était jeune, je me souviens d’elle dans les moindres détails. Elle avait des pommettes hautes, et des yeux incroyablement bleus ainsi que des tresses châtains qui encadraient son beau visage », explique-t-il avant d’ajouter qu’ils se déplaçaient tous les deux sur les ailes d’un papillon. « En fait, des millions de papillons nous entouraient. C’était comme une rivière de vie et de couleur se mouvant dans les airs. »

Un délire ? Un dysfonctionnement cérébral ? Trop de morphine ? Le neurochirurgien, qui n’a jusqu’alors jamais cru aux EMI, assure que tout était bien réel et qu’il ne s’agissait pas « d’une fantaisie, éphémère et inconsistante »« A ma connaissance, personne n’a jamais effectué ce voyage avec un cortex complètement hors service et sous une surveillance médicale durant sept jours de coma. Les principaux arguments avancés pour réfuter les expériences de mort imminentes induisent qu’elles sont le résultat d’un dysfonctionnement minime, transitoire ou partiel du cortex. Or, mon EMI n’est pas survenue pendant que mon cortex dysfonctionnait mais alors qu’il était totalement inactif. Un fait avéré par la gravité et la durée de ma méningite ainsi que par les scans et les examens neurologiques que j’ai subis. Selon les connaissances médicales actuelles sur le cerveau et l’esprit, il n’y avait absolument aucune chance que je conserve ne serait-ce qu’une lueur de conscience ténue et limitée durant cette période. À plus forte raison, il était impossible que je sois emporté dans cette odyssée éclatante et parfaitement cohérente. Là où je me trouvais, voir et entendre n’étaient pas deux fonctions séparées. Tout était distinct et, dans le même temps, faisait partie d’autre chose comme les motifs entremêlés d’un tapis persan. Je sais à quel point cela peut sembler extraordinaire et incroyable. Si, par le passé, quelqu’un – et même un docteur – m’avait raconté une telle histoire, j’aurais été certain qu’il était sous l’emprise d’une illusion. Mais ce qui m’est arrivé est très loin d’être une illusion. C’est un évènement réel, aussi réel que tous les évènements de ma vie, y compris mon mariage et la naissance de mes deux enfants. »

Depuis cette expérience de mort imminente plus aucun doute ne subsiste pour le Dr Alexander : la conscience n’est ni produite ni limitée par le cerveau comme la pensée scientifique dominante continue de le croire, et s’étend bien au-delà du corps. « Il est désormais évident pour moi que l’image matérialiste du corps et du cerveau comme producteurs plutôt que véhicules de la conscience humaine est caduque. A la place, une représentation nouvelle du corps et de l’esprit est déjà en train d’émerger. Cette représentation, à la fois scientifique et spirituelle, donnera de la valeur à ce qui a toujours été privilégié par les plus grands scientifiques de l’histoire : la vérité. »

S’il lui a fallu des mois pour parvenir à accepter ce qui lui est arrivé et pour en parler sans détour, le docteur Eben Alexander a récemment annoncé vouloir « passer le reste de sa vie à enquêter sur la nature véritable de la conscience, et prouver à ses pairs scientifiques mais aussi au reste du monde que nous sommes bien plus que seulement nos cerveaux. »

 

Publié dans:ENERGIES, ESPRITS, LUMIERE |on 27 février, 2014 |Pas de commentaires »

La Lumière Dorée

téléchargement (4)

                                                                                       

         Pamela transmet Marie-Madeleine

Très chers amis, je suis Marie-Madeleine, votre sœur, et je suis ici de bon cœur. Nous sommes réunis une nouvelle fois, et cela me semble si familier d’être reliée à la réalité de la Terre. Nous avons si souvent été ensemble, réunis en cercles fraternels, afin de nous accorder au présent et au futur. Tout au long de nos vies, cela a toujours été une source de soutien et d’encouragement de reconnaître chez les uns et les autres le même désir, la même soif de liberté et de joie, le même désir de communion véritable.

Nous voici ensemble au seuil d’un temps nouveau, et vous êtes dans une phase de transition importante. L’énergie de l’innovation qui balaie la Terre en ce moment est comme une grande vague qui nettoie tous les registres mentaux, émotionnels et d’activités du genre humain. En fait, c’est une grande vague de lumière éblouissante qui pénètre votre dimension et vous incite à vous éveiller. Elle peut aussi parfois vous effrayer, parce que cette vague d’énergie nouvelle bouleverse votre vie. C’est comme si rien d’ancien ne pouvait rester : l’activité, les relations, les moyens de subsistance, votre vie quotidienne. Tout semble aller de travers. Pourquoi cela se produit-il ? Que se passe-t-il ?

Actuellement, il vous est demandé d’oser clarifier pour vous-mêmes ce qui est vous et ce qui ne l’est pas. Et par  »vous », je ne veux pas dire cette personnalité humaine terrestre qui a été formée par les influences extérieures : vos gènes (en provenance de l’extérieur), vos parents, votre éducation, la société, etc. Ce n’est pas à cette personnalité que je fais référence lorsque je dis  »vous », mais à l’être que vous êtes. Ce  »vous » indépendant de ce monde, des préjugés et des critères de norme que vous avez reçus de cette société, indépendant même de ce corps que vous habitez et dont les réactions sont aussi influencées par les stimuli externes. Plongez une fois encore dans votre for intérieur, et souvenez-vous de qui vous êtes ! Vous êtes la conscience éternelle qui donne et maintient la vie de votre corps et qui acquiert ainsi temporairement des expériences terrestres. Cette conscience que vous êtes au fond de vous est pleine de vie. Elle est créatrice, radieuse, aventurière. Elle connaît aussi, car elle est enracinée dans l’Être.

Cette conscience que vous êtes n’est pas un principe abstrait. Ce n’est pas un Dieu lointain, mais une conscience vivante et palpable. C’est ce que vous êtes ! Vous la sentez circuler en vous au moment où vous avez le plus conscience de qui vous êtes. Lorsque vous savez ce qui vous donne de la joie. Lorsque vous êtes émus par ce que vous voulez et aussi lorsque vous savez ce que vous ne voulez pas. Cette aptitude fondamentale à discerner, à dire oui ou non à ce qui vous fait du bien ou du mal, vous maintient en contact avec qui vous êtes réellement, avec votre âme et votre Être éternel. À présent, cet Être est invité à prendre une place prépondérante dans votre vie, et à choisir ce qui vous appartient en propre et ce qui ne vous appartient pas.

La vie vous invite maintenant à prendre le chemin de la nouvelle énergie, de cette vague d’énergie qui pénètre actuellement l’atmosphère de la Terre. Vous pouvez réagir de deux façons à cette invitation : soit vous aligner sur ce courant d’énergie nouvelle, soit vous y opposer. Si vous faites confiance à ce courant, et que vous acceptez de vous laisser porter par sa force, cela vous donne des  »ailes » et son dynamisme vous propulse. Cela peut aussi vous faire peur, car il vous faut lâcher prise de l’ancienne énergie. Mais en même temps, c’est passionnant et libérateur !

Vous pouvez aussi choisir d’aller à contre-courant, par peur de ce que la nouvelle énergie va vous apporter ou effrayés à l’idée de lâcher la sécurité apparente qu’offre l’ancienne énergie. Dans ce cas, vous entrez en lutte contre les forces qui veulent changer votre vie de l’intérieur. Cette résistance, cette opposition, sont une forme de lutte, et si vous résistez à un courant aussi puissant, il se produit une sorte de noyade et les choses peuvent alors devenir étouffantes et oppressantes en vous et autour de vous. Votre vie manque d’un ancrage solide, parce que vous ne faites pas confiance aux forces merveilleuses qui veulent guider votre vie. Il est toujours possible de faire marche arrière et de dire  »oui » au courant. Au moment où vous capitulez et lâchez prise, vous pouvez à nouveau faire l’expérience d’être portés, qu’il y a un sens à ce courant, et qu’il vous portera vers un lieu beau et bon. Il est important que vous ayez conscience qu’en protestant, vous êtes encore nourris par des images pleines de peur en provenance du passé. Il y a là des images tellement sacrées pour vous que vous ne voyez même pas qu’elles sont, en fait, la voix de la peur. Il peut donc arriver que vous soyez si occupés à résister que vous ne réalisez pas que vous résistez à quelque chose de bon qui veut émerger dans votre vie. Vous pensez que le fait de tenir à ce qui est ancien est correct, sans voir ni reconnaître votre peur. Vivre selon la peur est devenu une habitude en grandissant dans une société pleine de peurs.

Je vous invite aujourd’hui, grâce à un simple exercice, à examiner de quelle façon vous êtes englués dans de vieilles habitudes de peur, et comment vous résistez à ce qui veut circuler dans votre vie. Afin de pouvoir faire cet exercice, je vais d’abord vous parler un peu de ce nouveau monde au seuil duquel vous vous trouvez. Imaginez la réalité de la Nouvelle Terre devant vous, telle une Lumière Dorée. Nous n’allons pas décrire les détails physiques de ce monde, mais nous allons nous relier à lui sur le plan énergétique pour ressentir sa réalité. Pensez à vos rêves, vos visions d’une nouvelle réalité pleine d’amour sur la Terre, étayée par des relations fondées sur le cœur. Voyez la Lumière Dorée émanant de cette réalité, et prenez contact avec cette Lumière. Voyez s’il vous est possible de laisser entrer cette Lumière Dorée dans votre corps.

Ressentez sa douceur, aimante et puissante. Cette Lumière Dorée connecte. Elle ne résiste à rien. Elle dit  »oui » à tout et donc, cette Lumière peut tout imprégner, aussi bien les zones d’ombre que les zones de lumière. C’est la lumière de l’amour, la lumière de l’alchimie, qui transforme l’ombre (le plomb) en lumière (l’or). Dans cette Lumière Dorée, tout a un sens et une valeur. Il n’y a plus de combat entre la lumière et l’ombre. Ressentez la puissance de cette Lumière Dorée. C’est la naissance de la conscience christique en chacun et chacune de vous. Lorsque vous incarnez cette lumière, vous n’avez pas besoin de vous éloigner de l’ombre et de la lourdeur. Vous pouvez être complètement présents dans ce monde terrestre. Vous pouvez être qui vous êtes au milieu du chaos de l’effondrement du vieux système qui se produit maintenant dans le monde qui vous entoure. Vous n’avez besoin d’aller nulle part. Gardez simplement cette lumière en vous. C’est la lumière du monde nouveau, la lumière de votre âme. Vous n’avez pas besoin d’éviter le monde. La seule chose requise est votre fidélité à cette Lumière Dorée. Reconnaissez-la en vous, elle est tranquille, calme et confiante. Ressentez la force de cette énergie qui vous porte et vous soutient. Sentez-la descendre dans vos pieds, elle a une certaine substance. Sentez cette Lumière Dorée circuler dans vos pieds jusque dans la Terre, et y allumer des semences de Lumière partout.

Dans l’ère à venir, l’ancien et le nouveau coexistent. Ici et là, des ouvertures émergent dans le champ énergétique ancien, là où des êtres humains consentent à abandonner leurs sécurités apparentes et accueillent la nouvelle énergie. L’afflux de Lumière Dorée peut alors prendre place. Peut-être va-t-il passer par vous, parce que vous incarnez déjà cette Lumière Dorée. En restant dans le monde avec votre Lumière Dorée, vous pouvez être vous-mêmes, et en même temps, offrir quelque chose de neuf au champ énergétique ancien. Vous êtes comme une porte, une ouverture vers plus de liberté et de gentillesse. Vous êtes cette porte pour les autres grâce à cette énergie qui émane de vous. Il n’est pas nécessaire de faire de gros efforts pour cela. Lorsque la lumière Dorée passe de vous aux autres, cela se fait sans effort, simplement par votre présence. Le temps des durs efforts et des combats contre l’ombre est terminé. Vous n’avez plus à vous battre ! Ce n’est pas votre combat. Laissez tomber toute cette dynamique de combat pour ou contre quelque chose. Vous avez seulement besoin d’être là, de nourrir en vous cette Lumière Dorée du futur et d’y être fidèles.

Nous allons maintenant voir de quelle façon vous êtes encore englués dans des pensées anciennes de pénurie basées sur la peur, et des actions issues du besoin de pouvoir et de contrôle. Vous avez grandi avec ces pensées parce qu’elles font partie de l’énergie collective sur Terre. Vous venez juste de vous reconnecter à la Lumière Dorée de la Nouvelle Terre, où prévalent la joie et le réconfort. Regardez maintenant avec votre œil intérieur cette énergie de l’ancien monde, basée sur la peur, la lutte et l’hostilité, et visualisez cette énergie devant vous. Regardez-la de façon neutre, sans peur. De quelle couleur est-elle ? Est-elle comme un brouillard dense et sombre, suffocant et collant ? Quelle impression s’en dégage ? Il y a beaucoup de peur en elle, vous pouvez l’observer calmement, car vous n’avez rien à faire avec elle. Vous n’avez pas besoin d’y adhérer ni de vous y opposer. Elle est juste là, et vous l’observez.

Maintenant, ressentez à nouveau la présence de la Lumière en vous. Puis regardez où l’énergie ancienne s’accroche encore à vous. Regardez surtout dans les zones du cœur et des centres inférieurs : l’estomac, le nombril et le coccyx. Y’a-t-il des cordes énergétiques qui vous retiennent et vous relient encore à la vieille Terre, régie par la peur, le jugement et la lutte ? Regardez cela calmement et demandez-vous :  »où suis-je encore coincé (e) dans l’ancienne énergie ? Montrez-le moi simplement et clairement, parce que je veux en être complètement conscient (e) ». Au moment où cette ancienne énergie devient visible, et que vous voyez les cordes qui vous retiennent à elle, ressentez quelles sont les énergies qu’elles contiennent. Qu’est-ce qui vous enchaîne encore à l’ancienne énergie ? Est-ce la peur ou l’incertitude ? Est-ce un sentiment d’infériorité que vous n’osez pas relâcher ? Et cependant que vous savez ne plus vous appartenir ? Qu’est-ce qui vous restreint et vous empêche de vous focaliser sur ce qui vous fait du bien ?

Regardez attentivement ce qui vous paralyse ou vous bloque le plus. Il se peut que cela se présente sous la forme d’un enfant : un enfant terrorisé, incertain, refoulé, ou encore agressif. Soyez très conscients de la dynamique émotionnelle qui vous ramène à l’ancienne énergie. Plus vous verrez clairement cette dynamique et la comprendrez, plus ce sera facile de la laisser aller. Il n’y a rien d’aussi libérateur que de voir clairement qui vous êtes. Même si cela peut être décourageant de réaliser que vous êtes encore enchaînés à l’ancienne énergie ici ou là, c’est toujours mieux d’en avoir conscience, plutôt que refouler cette peur et ne pas vouloir la voir. Et la Lumière Dorée ne condamne jamais. Laissez tout ce qui est encore effrayé ou qui offre de la résistance à la nouvelle énergie se présenter à la lumière du jour, c’est précieux et significatif. Lorsque vous avez une conscience claire de vos liens avec l’ancienne énergie, que vous savez ce qu’ils sont, vous laissez alors la Lumière Dorée circuler dans cette zone. N’essayez pas de rompre les liens qui vous attachent au passé. Permettez-leur juste de s’imprégner de Lumière Dorée, chaleureuse et compréhensive.

Ne vous battez pas contre votre peur, votre incertitude ou votre dépendance à l’ancienne énergie. Entourez-les de Lumière Dorée, avec empathie, avec compassion. Il n’est pas nécessaire de les combattre. Le combat les fait empirer, car il génère de la résistance dans ces aspects de vous qui ne sont pas encore prêts ou capables de se joindre à la nouvelle énergie. Laissez l’amour dégeler et détendre ces aspects. Si vous dites à ces aspects sous l’emprise de la peur et de l’insécurité que vous les accueillez tels qu’ils sont, ils vont alors commencer à se relâcher et changer. Gardez toutes vos frayeurs et vos résistances, ne les reniez pas. Dites-leur que vous les aimez et que vous avancez avec eux. Elles contiennent une puissance énorme et vous ne voulez pas perdre cela ! Vous voulez transformer cette énergie et cela ne peut se faire que par l’amour.

À présent, permettez à un enfant intérieur de venir à vous, l’enfant qui reflète le plus cette résistance, cette peur, ce manque de confiance en vous. Accueillez cet enfant dans votre cœur, entourez-le de Lumière Dorée et dites-lui que vous êtes heureux de l’avoir trouvé. Maintenant qu’il est avec vous, vous pouvez le mettre  »sous votre aile » et prendre soin de lui. Il n’est donc plus vulnérable aux impulsions et aux coups en provenance de l’extérieur qui renforcent cette peur.

J’aimerais maintenant vous parler de cette nouvelle année 2012. nous sommes au dernier mois de 2011, et l’hiver est un temps de transition naturelle, un temps d’intériorisation et de préparation. Beaucoup de choses ont été dites sur ce que serait 2012. J’aimerais vous inviter à oublier tout ce que vous avez entendu ou lu sur  »2012 ». Ce sont des suggestions externes. Je préférerais que vous acceptiez de ressentir ce que cela signifie pour vous. Calmez-vous. Vous n’avez rien à craindre et vous êtes en sécurité. Accordez-vous à l’année 2012 et à ce qu’elle signifie pour vous, et non pour le monde. Visualisez une couleur ou une lumière qui la représente, et ressentez son énergie, ses possibilités. Posez-lui des questions :  »Quel est le plus grand potentiel pour moi cette année et comment puis-je réaliser ce potentiel ? »  »Quelle est la chose la plus importante pour moi à connaître et à faire ? »

Imaginez que vous êtes assis (e) sur la crête d’une énorme vague de l’océan. C’est délicieux et passionnant d’être porté (e) par cette vague. Permettez à ce que vous ressentez en vous de vous porter, parce qu’au sommet de cette vague, vous êtes dans le courant de vos possibilités les plus élevées, et que vous permettez au courant de la vie de vous mener là où il veut. Qu’est-ce que cela vous demande  pour vous abandonner à ce courant ? Comment pouvez-vous lui dire  »oui » ? Permettez à ce que vous ressentez sur la crête de la vague d’agir sur vous. En haut de la vague, vous vivez dans la vérité, et en vous replongeant dans ce ressenti, vous vous accordez avec ce que l’année va vous apporter. Faites toujours confiance à vos signaux internes. Les informations offertes par le monde extérieur, comme par exemple les prédictions et l’attente de la fin du temps, ne sont pas nécessairement fondées sur une pensée claire ou intuitive. Certains messagers parlent à partir de leur peur, par besoin de sensationnel et de tragédie, et leurs messages peuvent semer la confusion. Il y a aussi des messages de Lumière qui génèrent la paix et la tranquillité. Faites la distinction sur la base de ce que vous ressentez. Qu’est-ce qui me semble bon ? Qu’est-ce qui ne me semble pas bon ? Vous êtes l’ancre.

Pour finir, j’attire votre attention sur notre petit cercle réuni ici aujourd’hui. Imaginez que nous soyons assis autour d’un feu, un feu brûlant d’inspiration. Nous sommes tous nourris par ce feu, le feu de notre cœur. Voyez la lueur qui brille sur nos visages, elle reflète nos espoirs, nos aspirations, notre tristesse et nos doutes. Lorsque ces expressions se manifestent sur nos visages à la lueur du feu, elles paraissent très humaines et transparentes. Dans la douce lumière chaude du feu, toutes choses ont la permission d’exister telles qu’elles sont. Accordez-vous cette chaleur, cette Lumière Dorée. Vous vivez encore des traces de la Nuit de l’âme, de l’ombre qui vous a piégés. Maintenant, entourez-vous de chaude lumière, vous en êtes capables. Rendez-vous hommage, soyez fiers de qui vous êtes, et voyez votre bravoure. Rappelez-vous tout ce que vous avez déjà accompli, ce que vous êtes capables de faire, et ce que vous avez enduré. Confirmez-vous dans votre grandeur et n’écoutez pas les pensées qui vous diminuent. Laissez ce feu devenir un feu de joie, dont les étincelles jaillissent au-delà de ce cercle et touchent un grand nombre d’autres personnes, faisant ainsi s’agrandir le cercle. Ce sont mes vœux de cette année pour vous et tous ceux et celles qui liront ce message.

©Pamela Kribbe 2012

Traduction Christelle Schoettel

www.jeshua.net

Publié dans:LUMIERE, MARIE-MADELEINE |on 15 février, 2014 |Pas de commentaires »

NOS PRIORITES : FAIRE – AVOIR – ETRE

147F97B9E7D74EFAE82F4160523ECB_h498_w598_m2

Quand nous vous parlons de votre mission, vous pensez tout de suite à ce qu’il faut faire, car vous avez été élevés dans la conviction que seul le « faire » a de l’importance….

Pourtant, entre FAIRE – AVOIR – ETRE, dans les Nouvelles Energies, c’est ce dernier le plus important. Il est le seul qui ne disparaît pas, le seul que vous emporterez avec vous dans n’importe quelle dimension, sur n’importe quel plan où vous irez. Sur votre plan, et en mettant de côté ceux qui ne pensent qu’à avoir, à amasser des richesses matérielles en soumettant les plus faibles, qui semblent très puissants mais ne sont pas si nombreux, on vous a apprise puis des millénaires qu’il fallait « faire », travailler beaucoup, courir tout le temps du bureau, de l’usine ou du chantier vers la maison et vice-versa. Cela s’est accentué au point que, de nos jours, la plupart des êtres ont une vie inhumaine. Ils sont esclaves et ne s’en aperçoivent pas. Ou bien ils s’en rendent compte mais ignorent comment sortir de ce cercle infernal.

Je connais les hommes et les femmes qui, lorsqu’ils se trouvent inactifs pendant quelques instants, éprouvent une inquiétude, voire une sorte de remords, comme s’ils n’en avaient pas le droit.  Nous ne vous conseillons pas de quitter votre travail sur un coup de tête, de laisser votre famille mourir de faim, de rompre vos engagements. Mais de grâce, changez vos priorités, si vous comprenez, si votre cœur vous dit que, dans la trilogie ci-dessus, c’est ETRE le plus important.

Voyez-vous, l’AVOIR est le plus aléatoire. Il n’est même pas sûr qu’en quittant cette Terre vous le laisserez à vos proches. N’oubliez pas que vous vivez sur une planète en mutation.  Quant au FAIRE, il n’a d’importance que dans la mesure où il se compose d’expériences qui s’intégreront à votre Etre et l’enrichiront. Surtout si vous savez tirer les leçons de chacune de ces expériences. Faites donc ce que vous avez envie de faire, ce que votre Soi profond vous conseille. Honorez vos engagements humains. Guérissez si vous vous sentez guérisseurs, que ce soit des corps physiques ou des corps subtils. Apportez la bonne nouvelle de l’Ascension de la Terre et de l’Humanité au plus grand nombre, si vous êtes convaincus que telle est votre mission. Eclairez ceux qui sont dans l’ombre et l’incertitude. Occupez-vous d’enfants, de sinistrés, d’égarés ou de toute sorte d’êtres affaiblis et fragilisés, si cela vous donne satisfaction. Vous serez bénis pour cela.

Pourtant, n’oubliez jamais que ce qui compte avant tout est ce que vous ETES dans votre âme et dans votre cœur. Et que, même si vous ne pratiquez aucune action d’éclat, vous pouvez rayonner votre Lumière sur toute la Terre et plus loin encore, et vous serez également bénis. Ce message,  je l’avais donné à un canal il y a quelques mois déjà. Mais ce canal, étant relié aux Maîtres, s’entretenant avec nous depuis peu de temps, n’a pas osé le présenter à son groupe sous mon nom, pris par une de ces considérations inhérentes à votre 3ème dimension : que seuls les plus anciens ( ?) auraient le droit de transmettre les messages des Etres de Lumière. Alors il le passa à ses proches sous son propre nom.

Ceci aurait pu être pris pour de l’orgueil par quelqu’un situé sur le même plan que le cana. Cependant nous, sur notre plan, avons bien compris ses doutes et ses scrupules. Il ne s’agissait pas de se faire passer pour un sage, mais bien de ne pas attribuer à un Maître des propos qui pourraient, tout compte fait, venir de lui-même. Notre avantage dans ces cas c’est de voir les êtres tels qu’ils sont et non point tels que les jugent leurs semblables. Et voilà que ceci nous conduit  ouvrir une parenthèse destinée à ceux qui nous canalisent, surtout aux timides et aux néophytes. Le fait que nous ne fassions pas dire à un canal la moindre phrase avec laquelle son soi profond ne soit pas entièrement d’accord le porte souvent à croire qu’ils ne canalisent qu’eux-mêmes. Qu’ils se rassurent. Avec un peu de pratique, ils apprendront à reconnaître nos énergies et jusqu’à savoir d’emblée quel Maître ou Etre de Lumière les sollicite. Et s’il leur arrive de canaliser ‘seulement » leur soi supérieur, n’est-ce pas déjà merveilleux ? N’est-il pas, cet Etre de Lumière qui les habite, un sage et un ange ?

Le canal en question a fait du chemin depuis. Il a accepté de « désapprendre » la plupart de ses préjugés. Et comme « punition » pour cet excès d’humilité, il se voit aujourd’hui invité à rendre l’incident public, sans rien omettre. C’est ainsi que nous nous vengeons, nous, sur les Plans Célestes, en vous rendant votre estime de vous-mêmes.

J’avais dit à celle qui rédige ces lignes que le chemin qu’elle a mis 50 ans à parcourir, d’autres pourront maintenant le franchir en 5 ans, ou en 5 mois, peut-être en 5 jours, s’ils sont vraiment prêts. Elle avait compris à l’époque que je parlais des énergies cosmiques qui descendent sur la Terre à un rythme de plus en plus rapide. Plus tard, après réflexion, sa compréhension élevée à un autre niveau, elle saisit encore un deuxième sens à mes paroles. Car je voulais dire aussi que ceux qui se sont déjà éveillés ou s’éveillent en ce moment, de toute façon ceux qui s’intéressent à des œuvres comme celle-ci, sont des pionniers. Ils se sont enfoncés en pays inconnu, sur des terres semées d’embûches, afin d’ouvrir des routes, de jeter des ponts pour ceux qui vont suivre. Ils sont encore en train de déblayer, de construire pour que tous les autres humains puissent avancer cite et sans trop de peine. Et pour cela nous les appelons Artisans ou Travailleurs de la Lumière, parfois même Guerriers de la Lumière, bien que leur seule arme, leur épée, soit faite d’AMOUR.

Ne vous inquiétez pas si votre place dans la société humaine est effacée. L’important est que vous exécutiez les tâches qui vous sont dévolues, même les plus humbles, dans l’amour. Si vous balayez les rues, dites-vous qu’en le faisant en conscience, en sachant que vous contribuez ainsi à la propreté de votre ville ou de votre village, au bien-être et à la santé des citoyens, vous réalisez une œuvre de Lumière et vous êtes respectés et aimés.  Vous faites partie de ce groupe venu au monde pour guider les autres, sans tapage, sans haranguer les foules en étant simplement Lumière et en rayonnant cette Lumière autour de vous, en offrant ce que vous êtes au collectif de l’humanité. C’est cela qui vous rend aussi précieux aux yeux des Maîtres. Pas que vous soyez supérieurs au reste des humains. Non. Tout être est l’Enfant Divin et prendra un jour ou l’autre le chemin du retour vers son vrai Foyer.

Cependant, vous avez accepté cette mission, ce travail d’Amour que vous seuls pouvez réaliser. Vous êtes les relais du Ciel auprès de vos frères et sœurs. Vous êtes nos relais, et à travers vous nous pouvons œuvrer ce qui n’était pas le cas il ya seulement une centaine d’années de votre temps. Peu importe dans quelle enveloppe charnelle vous vous trouvez. Peu importe que votre entourage, ou même le monde entier, ne vous comprenne pas et ne vous aime pas. Les êtres n’aiment pas souvent ce qu’ils ne peuvent pas comprendre. L’univers tout entier vous aime, vous admire et vous respecte. N’est-ce pas suffisant ? Que demander de plus ?

J’espère que, dorénavant, vous vous aimerez davantage, vous rendrez grâce chaque jour à ce que vous êtes, à toutes les épreuves et soi-disant échecs de votre vie, de vos vies, puisque tout cela vous a conduits à ce moment où vous commencez à remplir votre mission. Vous êtes des Etres de Lumière enfermés dans un petit corps physique. Vous vous êtes ainsi limités par amour pour votre Père/Mère/Créateur, pour le Monde Divin, pour l’Humanité et pour la Terre. Je m’incline et tous les Maîtres Ascensionnés avec moi, devant l’Etre grandiose qui vit en vous, qui EST vous.

 

Extrait de Le Temps des Maîtres – transmis par Marlice d’Allance 2012

Publié dans:AMOUR, CHANNELING, LUMIERE |on 9 février, 2014 |Pas de commentaires »

UNIFICATION

 

téléchargement (11)Nous des Grands Prêtes Mayas sommes fiers de vous apporter guidance au travers ce canal.

L’humanité toute entière est à surmonter des évènements parfois désagréables voir même insupportables.  Pendant des millénaires l’humanité a traversé plusieurs époques et où régnaient le mal, l’ombre.  Même l’humain le plus lumineux à ces époques avait de la difficulté à se frayer un chemin.

Aujourd’hui encore sur votre planète règne de telles atrocités.  La Terre est vouée à un grand changement, un nouveau paradigme.  Vos manières de vivre et de pensées se transformeront au fil des mois et des années à venir.  Bien sûr, ces transformations positives prendront quelques temps à s’implanter dans vos vies.  Les pays en guerre auront de grands bouleversements pour les amener à conscientiser.  Les évènements successifs et répétitifs dans leurs milieux empêchent cette étape initiatrice au changement.

Voilà pourquoi il est très important pour vous qui lisez ces lignes d’apporter votre contribution en tant que transmetteur de lumière à ces régions du monde encore dans la guerre.

La lumière doit s’installer de plus en plus sur Terre et ce à tous les endroits du globe.

Il est possible, car tout est réalisable, de transformer ces régions sombres.  C’est avec persévérance que tous ensemble sur Terre vous y parviendrez.  Dès que les rayons lumineux auront atteint ces terres endolories et quelques humains plus réceptifs, le travail sera amorcé.

Le pouvoir glorieux des effets lumineux sur un territoire sera marqué à jamais dans votre histoire terrestre.

Vous comprenez donc maintenant l’interrelation énergétique entre les régions du monde. L’unicité si importante déjà et expérimentée par certaines âmes reflète une image de Paix et d’Harmonie sur Terre.

Nous insistons auprès de chaque travailleur de lumière, de chaque âme en transformation porteuse de lumière, de diriger vos prières et vos pensées lumineuses à tous ces endroits de votre globe où elles doivent s’implanter.  Un apport énergétique d’une telle puissance saura activer cette nouvelle conscience qui doit être initiée.

Votre Terre a besoin d’équilibrer ses énergies masculines déjà fortement présentes en y laissant pénétrer les énergies féminines.

Ce barème est identique au cheminement individuel.  Ce dernier lorsqu’il reflète cet équilibre du féminin & masculin sacrés se retrouve sur la voie de la réalisation du Soi, cette connexion avec l’âme, essentielle à l’évolution de chaque être humain.

Nous vous encourageons à prendre cette période de l’ascension comme atout à votre cheminement personnel.  Les énergies cristallines présentes sur Terre actuellement sont idéales pour faire un cheminement conscient de ses valeurs, ses priorités et ses objectifs de vie.  Voyez ces énergies comme une bonification à vos efforts en matière de croissance intérieure.

Nous vous invitons à prendre des moments de repos, des pauses, à exercer des activités qui vous permettront d’être en étroite connexion avec votre intérieur, avec votre âme. Lors de ces moments précieux, vous pourriez avoir des éveils de conscience lesquels vous mèneront toujours plus haut sur le chemin de la réalisation de l’être, de l’illumination.

Lorsque vous vous sentirez prêt à rayonner; tout prendra place dans vos vie et votre lumière brillera en vous et autour de vous.  Vous saurez alors que vous êtes prêts à transmettre cette lumière à tous les coins de la Terre.

C’est par l’Unification en soi et mondiale que vous parviendrez à la réalisation d’un monde de lumière et de Paix.

Vous êtes tous des êtres de lumière sur Terre, il suffit seulement d’avoir l’intention de vous transformer harmonieusement pour que cette lumière émane de vous.

Soyez à l’écoute de vous-mêmes et des autres.

 Image de prévisualisation YouTube

 

Les Grands Prêtes Mayas

Canalisé par Sylvie Gourde le 6 septembre 2012.

www.lesailesdelange.com  

Pour compléter cette lecture et apporter une contribution à votre cheminement intérieur;  voici un lien à écouter et sa signification :

432 Hz – LAZU RA OH ETU AH dans le langage de Lumière signifie: Je suis la vérité de l’Union Divine. Grâce à l’amour, j’unis en moi le masculin et le féminin. Je suis le mariage sacré en union Divine avec Tout Ce Qui Est. JE SUIS CE QUE JE SUIS.

Publié dans:LUMIERE, MAYAS, VIDEOS à voir |on 31 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

Les Instruments de Lumière des Gardiens de la Flamme

 

 images (7)

Ces Instruments, disponibles aux temps d’harmonie de l’humanité pour préserver et magnifier l’équilibre et l’harmonie, ont été ramenés pour le service de l’humanité au cours de cette période de transition, alors que la terre et l’humanité retrouvent la mémoire de l’harmonie.

Le champ vibratoire est élevé, la terre semble s’ouvrir, et un autre regard s’installe sur l’existence terrestre, regard éclairé par le feu d’amour de la Flamme éternelle, cette Flamme qui est le Tout, la Vie, le Cœur. Nous gardons et vénérons cette Flamme, non depuis l’extérieur, mais depuis l’évidence d’Être le Tout, la Vie, le Cœur, qui à travers cette flamme triple s’honore et s’adore elle-même. L’humanité s’ouvre à une autre réalité. Et pour favoriser cette ouverture, nous avons ramené les Instruments de Lumière.

Notre intention est de rendre ces Instruments disponibles à tous les foyers, au plus grand nombre. Nous avons donc inspiré leur création en bois, matière noble, et puissant transmetteur d’énergie, ce qui permet de les rendre disponibles à moindre coût, et donc de les partager avec un plus grand nombre.
Chaque Instrument a une valeur unique. 

L’utilisation des Instruments de Lumière éternelle des Gardiens de la Flamme offre des dons incommensurables dans tous les domaines de la vie, qu’ils soient utilisés par les thérapeutes ou les particuliers, et ceci nous emplit d’enthousiasme. Afin de rendre la connaissance de ces bienfaits disponible à tous, nous offrons des réunions de formation. Lors de ces formations, les instruments sont présentés dans tous les détails. Vous recevrez également des sessions avec eux, vous permettant de les rencontrer en profondeur à travers l’expérience directe de leurs effets. 

L’Elixir de Vie de Deydas Chi

 Deydas Chi est un Maître Ascensionné, Maître des Eléments de la nature, qui a offert son assistance pour aider l’humanité au travers de ce programme d’Elixir de Vie.

L’élixir de vie. Une eau à l’action vibratoire unique pour purifier le corps et en élever la fréquence vibratoire.
L’élixir de vie. Un regard d’amour pour rappeler le corps à l’évidence de sa nature de perfection et d’harmonie
. »

Deydas chi

« Toute eau bénie par le maître Deydas Chi offre la qualité de l’élixir de vie. Elle vibre en harmonie avec la tendance naturelle de la vie. Les éléments sont éveillés, et l’appel de régénération et de rééquilibrage est lancé.« 

« L’eau est le secret de la santé. C’est un fluide de lumière et de vie. L’eau porte en elle la vibration d’énergie Divine plus que tout autre substance physique sur terre.« 

« Le corps élimine des substances non désirées. Vous sentez plus d’espace et de souffle dans la structure cellulaire du corps. Les cellules s’ouvrent à ce procédé et les impuretés s’éliminent. La purification est une étape nécessaire afin de préparer la structure physique. Sans la préparation du sol, les graines ne germent pas. L’élixir représentera la germination de la graine de plénitude de la vie.« 

« La maladie s’élimine par couches. Nous éliminons toutes ces couches pour retrouver la graine précieuse du corps.« 

Les Gardiens de la Flamme

À la base, l’Elixir est un programme à suivre pendant une période de trois mois. L’on peut sentir l’influence de l’Elixir de Vie à tous les niveaux, physique, mental et émotionnel de la vie, et au niveau de l’âme. Il est possible d’éveiller, d’accélérer, de purifier tous ces niveaux et d’intégrer en eux un meilleur équilibre de la vie. 

L’Elixir de Deydas Chi pour les eaux de la terre  

« LA PURETE EST PLUS PUISSANTE QUE LA POLLUTION. » Deydas Chi 

Deydas Chi, un Être Ascensionné, Maître des Eléments, qui offre à l’humanité le don du programme d’Elixir de Vie, d’Elixir d’espace d’harmonie, d’Elixir pour les animaux et les plantes, propose de bénir un élixir pour réélever et réharmoniser la structure de l’eau des rivières, des fleuves, des lacs, des océans, etc. 

« Lavez les eaux de la terre pour qu’elles puissent retrouver leur intention première, être conductrices de l’énergie sacrée. Sacrée est l’énergie de l’amour, sacrée l’énergie de la joie, ananda. Lavez des eaux de la terre. »

« Nous offrirons aussi l’Elixir pour les rivières. Réélever la structure de l’eau. Chacun et chacune offrira l’Elixir dans ses lieux de vie, aux rivières, aux océans, aux lacs. Réélever la structure de l’eau. 

Chacun et chacune aura préparé des bouteilles, et vous vous retrouverez ainsi. Deydas Chi bénira l’eau pour l’eau. Et chacun et chacune ira l’offrir aux rivières, aux lacs, aux océans, dans vos cercles de vie.

Réélever la structure de l’eau. 

Deydas Chi est heureux de vous accompagner. Deydas Chi est heureux de servir la terre en la guérissant. Chacun et chacune aura préparé des bouteilles.

Réélever la structure de l’eau. La pureté est bien plus puissante que la pollution.

Deydas Chi vous remercie de lui permettre d’offrir son aide concrètement. » 

Chacun est invité à y participer en se connectant au téléphone lors des réunions organisées dans cette intention. 

Nous vous invitons chaleureusement à vous renseigner sur ces formations auprès de Satyam : satyam.cm9@gmail.com 
tél 05 61 69 51 80, ou Klaas Bos : anandamath7@gmail.com – tél 04 92 20 23 35

Publié dans:LUMIERE |on 25 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

Faire passer un Esprit vers La Lumière

 

Je tenais à la partager avec vous car Malory ( pseudo MaloryEveil sur youtube ) parle avec le coeur et vous explique à sa façon comment faire passer un esprit dans la lumière, sur l’autre plan et comment savoir si un défunt est bien dans la lumière ?

Amener Les Défunts Vers La Lumière

 Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=qsi_thv0Pn4

J’aime beaucoup sa façon de s’exprimer. Merci à Malory pour son partage d’expérience et conseils.

Savoir Laisser Partir Les Défunts

Malory a raison de nous rappeler à quel point il est important de ne pas être égoïste de vouloir garder les personnes que l’on aime prêt de nous, alors que pour ces âmes ils y a un monde bien meilleur qui les attend en rejoignant la lumière.

 

téléchargement (2)Que Sont Ces Âmes Errantes ?

Les âmes Égarées sont le lot quotidien de certains passeurs d’âmes. Elles sont de deux sortes, il y a les âmes craintives qui errent dans une dimension intermédiaire faite d’ombres et de soupirs, peu rassurante à leurs yeux donc mais dans laquelle il n’y a pas vraiment de danger.

Puis il y a les âmes qui n’ont absolument pas conscience de leur décès parfois très ancien à notre échelle pourtant, et qui continuent de se promener comme si elles étaient simplement sorties pour aller acheter le pain. Ces âmes sont d’une humeur égale à celle qu’elles avaient généralement au cours de leur dernière incarnation.

Elles se rendent vaguement compte qu’elles ont bien du mal à retourner auprès de leur proche mais une peur plus grande encore que celles qu’éprouvent les âmes craintives les empêche de réaliser pleinement leur état. Elles éprouvent un blocage énorme autant que réel à ce niveau. Ce sont ces âmes errantes qui sont les plus difficiles à faire passer dans la Lumière pour un passeur.

Par contre, elles apprécient la compagnie des médiums auprès desquels elles trouvent chaleur et confort. Elles peuvent communiquer et cela leur convient d’autant mieux qu’elles ont toujours l’impression d’être en vie. Donc elles les voient juste comme de nouveaux amis.

Ces âmes errantes ne sont pas dangereuses au départ mais elles peuvent nous faire beaucoup de peine si l’on est capable de sentir toute la détresse qu’elles parviennent à se nier.

Comment Rassurer Les Âmes Errantes Et les Aider à Monter Vers la Lumière ?

Les âmes craintives peuvent être rassurées avec des mots, de belles énergies et un appel à une entité lumineuse par exemple. Elles acceptent et sentent notre compassion à leur égard.

En revanche, il faut faire comprendre aux autres qu’elles sont mortes et cela peut s’avérer une autre paire de manches. Elles nient, s’enfuient (jamais loin), s’énervent… Elles peuvent devenir aussi dangereuses que les âmes errantes récalcitrantes dans certains cas. Ce sont tout de même les cas les moins répandus.

En général le médium parvient à faire entendre raison à l’âme qui ensuite se laisse toujours gentiment guider vers la Lumière pour un repos bien mérité avant d’envisager de reprendre le cycle des réincarnations.

Suivre le débat sur le forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/t1389-comment-faire-passer-les-defunts-vers-la-lumiere#11117

Publié dans:AME, LUMIERE |on 18 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

Thich Nhat Hanh, le moine qui enseigne la paix

 Thich Nhat Hanh, le moine qui enseigne la paix dans AMOUR telechargement-10

par Patrice van Eersel

Pour quelle raison se sent-on si proche de Thich Nhat Hanh, quand on l’approche et l’écoute, ou simplement quand on le lit ? Le monde des guides spirituels ne manque pas de grandes figures, mais rares sont celles qui posent leur humanité avec autant de transparence. Ce qu’il propose est simple et tout est là. Mais est-ce si étonnant, après une pareille saga ?

Thich Nhat Hanh. Le Village des Pruniers. La communauté de l’Inter-Être. Le regard profond. La respiration de la pleine conscience. La non-peur. L’art de dépasser la colère…. S’il fallait résumer en un mot cet homme, sa saga, son réseau, son enseignement, ses influences en plusieurs lieux de la planète, sans doute choisirait-on le mot « douceur ». Quoi de plus doux que cette voix, que les histoires qu’elle raconte, que les poèmes qu’elle chante, que les thèmes qu’elle fait résonner en vous, que les gestes qu’elle induit chez ceux qui s’en imprègnent ?

Quand vous arrivez au Village des Pruniers, en Dordogne, c’est cela qui vous frappe, ou plutôt vous caresse : les attitudes, les regards, les voix sont empreints d’une douceur peu commune. Au fil des jours, depuis la méditation du matin jusqu’à celle du soir, au réfectoire comme dans les ateliers, et même quand tout se fige artificiellement quelques secondes, en « arrêt sur image », parce que la cloche vient de sonner (n’importe quand dans la journée), ce qui sert à chacun à se rappeler à lui-même et à revenir à une respiration consciente et reconnaissante (« J’inspire, je suis conscient de la vie en moi et autour de moi ; j’expire, je me sens en vie »), cette douceur s’avère authentique, réelle, profonde, ancrée. C’est d’autant plus impressionnant qu’à l’origine, cet homme, sa saga, son réseau… ont été trempés au feu des plus redoutables combats : la résistance des jeunes bouddhistes engagés contre la guerre du Vietnam. Certains n’hésitaient pas alors à s’immoler par le feu, non pour assassiner, comme le font les kamikazes intégristes, mais pour prendre sur eux la douleur du monde et signaler que l’inacceptable a été franchi.

Du coup, le mot « douceur » prend une dimension toute autre, ontologique, cosmique. Des chrétiens vous le disent, en larmes : « Écoutant Thich Nhat Hanh, j’ai enfin compris les mystères les plus insensés des Évangiles, par exemple cette invitation de Jésus à tendre l’autre joue, quand on vous a giflé. » C’est vrai que quand « Thây » (« maître » en vietnamien, c’est ainsi que l’appellent ses élèves) parle, avec son infinie douceur, de la nécessité de comprendre nos adversaires, parce que, tout comme nous, ils sont trompés par leurs « perceptions erronées », on a la sensation d’entendre : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ! » Une résonance « christiano-bouddhique » dont le maître de 80 ans (il en paraît 60) se réjouit ouvertement : même si sa propre spiritualité ne se fonde pas sur un Dieu personnel, n’a-t-il pas écrit un livre très sensible sur les affinités entre Bouddha et Jésus ? Il y rappelait que le maître des chrétiens invitait ses disciples à se comporter comme les oiseaux du ciel, qui vivent en conscience, ici et maintenant, sans se soucier continuellement d’investir et d’amasser pour demain.

Tout n’avait pourtant pas commencé de façon idyllique entre Thich Nhat Hanh et les chrétiens, du moins ceux qui avaient installé un pouvoir dictatorial à Saigon, à la fin des années 50…

Lire la suite de l’article ici….. 

Publié dans:AMOUR, ASCENSION, DEVELOPPEMENT, LUMIERE |on 10 octobre, 2013 |Pas de commentaires »

Méditation – Flamme jumelle

 

 Méditation – Flamme jumelle  dans INTRATERRESTRES - MESSAGES telechargement-51

  

Après-midi Différents aspects de l’union divine. Aspects sur les flammes jumelles. Les différents aspects auxquels il faut s’unir pour l’ascension :

L’ascension, c’est un mariage alchimique, c’est la grande union avec nous-mêmes, avec la totalité de notre soi divin, mais c’est aussi une union avec tout ce qui existe. Considérer notre union avec le Créateur consciemment, unifier vos énergies avec le cœur du Créateur, avec la terre mère ; Le christ planétaire est Maitreya et Sananda aussi, ils travaillent ensemble. S’unifier avec les différents royaumes qui existent sur cette planète ; Animal, végétal et minéral. Se sentir un avec les forêts, le vent, l’océan, comme si on était un avec tout ce qui existe. Ce processus va vous aider à perfectionner cette conscience d’unité. Il faut faire nous-mêmes notre travail d’unification jusqu’à un certain point ; Etre unifié, ce n’est pas un chamboulement, vous êtes tellement un avec la fleur, vous percevez, la communication est immédiate. Vous savez tout de suite les besoins. C’est un savoir, car vous êtes un. C’est comme des aspects de vous-mêmes. Quand vous réussissez à l’obtenir pour une chose, cette unification, c’est plus facile pour s’ouvrir à autre chose.

Les Flammes jumelles. Ma compréhension est limitée, c’est un concept assez vaste, j’admets que je ne comprends pas toutes les facettes de ce monde si vaste. Au début, Quand nous avons été crées, il y a eu 12 âmes, une sur chacun des rayons. ON peut comparer ces âmes à un œuf cosmique qui comprennent le féminin et le masculin sans séparation. Les 12premiers ont crée chacun 12 autres. Ce qui faisait 144. Chacun des 144 en eux-mêmes comprenaient l’énergie des 12 rayons. Et aussi, toujours dans l’œuf, le masculin et le féminin. Et nous avons évolué ainsi pendant très longtemps, des aspects des multiplications des premiers, toujours à l’image des premiers. Vous êtes crées à l’image Dieu. A chaque multiplication il n’y avait pas de diminution. Ils se sont multipliés sur tous les univers, galaxies, planètes. Nous avons laissé un grand nombre de nous un peu partout. La totalité de qui vous êtes est très vaste, plus vaste qu’on ne peut le concevoir en 3ème dimension. Je ne peux donc pas répondre à tout Nous avons descendu les dimensions en continuant à nous multiplier, en laissant des parties de nous, et quand on est arrivé dans la 7ème dimension, pour certains plus t^t, pour certains plus tard, La 7ème dimension en général, les œufs cosmiques ont décidé d’expérimenter les 2 polarités. Mâle et femelle ; C’était Dieu qui voulait mieux se comprendre dans ses polarités Alors vous êtes devenus mâle et femelle. Les 2 partie de c même œuf cosmique. Quelque part existe votre autre moitié. C’est ça votre flamme jumelle. C’est la même essence que vous dans des polarités différentes, On ne peut pas le changer. Nous avons continué à nous multiplier, plus on descendait, plus on se multipliait en grand nombre. Quand vous êtes venus après la chute, les flammes jumelles ont décidé de se séparer, D’expérimenter la vie l’un sans l’autre. C’est pour cela que nous sommes séparés. Le principe/ Vous avez une flamme jumelle, mais elle peut avoir de nombreux aspects. Il y en a toujours un qui est votre moitié ; Peu importe le nombre de reproductions. Chaque œuf cosmique contenait 12 chakras mâle et femelle. Qui vous êtes dans la plus grande totalité est un être de 12 paires de flammes, en tout vous êtes 24, mais toujours, la personne avec laquelle vous cherchez la relation romantique, c’est toujours la flamme du cœur. Les autres sont des âmes sœurs. C’est la famille spirituelle directe. Adama est ma flamme jumelle du chakra de la gorge et Ahnamar est ma flamme jumelle du chakra du cœur ; J’ai plus qu’une grande amitié pour Adama, mais lui aussi a sa flamme jumelle du cœur, mais c’est quand même un aspect de moi car on est 24 en tout.

C’est difficile à expliquer, je ne comprends pas tout, c’est toujours un défi ;

En 3ème dimension, il y a beaucoup de multiplications et les gens cherchent leur flamme jumelle. Les flammes jumelles du cœur s’incarnent très rarement en même temps. Ce que l’on appelle flamme du cœur sont des aspects des autres rayons. Il y a 12 femelles et 12 mâles, pour tout compliquer on a été obligés de s’incarner dans d’autres polarités dans plusieurs incarnations pour balancer le tout et comprendre les 2 polarités. Que fait-on de tout ça ? Trouver sa flamme jumelle dans la 3ème dimension, c’est comme chercher un aiguille dans une botte de foin ? La seule façon, c’est au niveau du cœur. Vous n’avez jamais été séparés au niveau du cœur, mais tout est en train de changer. Dans le processus d’ascension et même avant, de plus en plus seront réunis avec leur flamme ou différents aspects de leur flamme jumelle. J’essaie de mettre ça dans l’ordre pour que vous compreniez. Quand vous êtes prêts tous les deux dans votre évolution, c’est le grand soi supérieur, qui est le même pour les deux et même pour les 24, qui fait un appel cosmique dans tout l’univers. C’est comme un grand décret pour annoncer que ces 2 flammes peuvent retourner ensemble Quand cet appel a été décrété, cet impossible de rester séparé. L’univers va réarranger ça pour vous réunir. Le soi supérieur est réuni, les conditions alentour de vous vont changer pour vous réunir. Inutile de chercher votre flamme jumelle à l’extérieur de vous. Le plus rapide c’est de travailler votre évolution et de rencontrer votre flamme jumelle. J’ai contacté Ahnamar avant toute manifestation physique, je sais qui il est, j’ai même un anneau et une photo. Les choses, les liens les voiles s’amincissent. Il y a autre chose à comprendre : Personnellement j’ai fait un grand jugement contre des personnes qui étaient gays. Je ne pouvais pas comprendre pourquoi des personnes de m^me sexe s’attiraient. En réalité 2 féminins ne s’attirent pas, 2 masculins non plus. En réalité, l’alliance est toujours masculin, féminin ; Etant donné qu’on est parfois obligés de s’incarner dan la polarité opposée à notre polarité permanente, il y a un grand nombre sur cette planète qui sont dans la polarité opposée à leur polarité permanente. Dans les couples gays, il y a toujours un féminin et un masculin. On peut appeler une polarité féminine dans un corps d’homme, et rencontrer un autre homme, il y a souvent attirance. Il faut avoir de la compassion pour ces gens qui sont confus ? Entre polarité naturelle et les corps physiques. Ils sont jugés et pas très bien acceptés par la société. L’idéal serait que l’âme féminine dans un corps masculin devienne amoureuse d’une âme féminine et réciproquement, polarité équilibrée. C’est ce qui se passe la plupart du temps, ceux qui sont gays sont des exceptions. Tout cela complique encore les flammes jumelles. Des âmes à cause de certains karmas ne peuvent plus temporairement revenir dans leur polarité originale et c’est très inconfortable dans leur incarnation.

Difficile, sinon impossible de chercher sa flamme jumelle dans cette incarnation. Faire confiance, quand vous serez prêts, et l’autre aussi, la réunion se fera et sera très facilitée. Ne pas chercher, mais s’ouvrir. Un autre aspect de ce concept très simple :

Pour ceux qui sont en couple et bien ensemble, vos flammes jumelles respectives existent sur les autres dimensions. Il est maintenant permis d’expérimenter l’amour de vos flammes jumelles dans les autres dimensions avec votre partenaire. Il y a les différentes personnalités ; Mais quand vous travaillez sincèrement à votre union tous les deux, votre partenaire respectif graduellement prendra l’amour et les énergies de votre flamme jumelle.. C’est un cheminement qui peut s’ouvrir très merveilleux, si l’amour s’est vraiment développé avec votre partenaire présent, vous pouvez ascensionner ensemble ; et chacun retrouver vos flammes jumelles dans les autres dimensions. C’es un nouveau privilège dont vous pouvez maintenant bénéficier. Ce n’est pas simple, avant je croyais qu’on n’avait qu’une flamme jumelle mais on en a de nombreuses multiplications Dans les incarnations on expérimente souvent du temporaire avec nos âmes sœurs. Dans la famille spirituelle, il y a 12 chakras et 2 polarités, 24 polarités. L’être avec lequel ou laquelle vous désirez une relation romantique, celui qui a toujours été votre partenaire cosmique, éternellement, sauf pour la 3ème dimension, est la flamme jumelle du chakra du cœur. Les 22 autres sont des âmes sœurs. Les autres aspects crées, peuvent être considérés comme des âmes sœurs. Quand vous ascensionnez en 5ème dimension, vous fusionnez avec tous les aspects de votre flamme jumelle qui sont en 5ème dimension, c’est un bonheur sans pareil. Quand vous ascensionnez en 5ème dimension, vous ascensionnez avec tous les aspects de la flamme jumelle en 6ème dimension. C’est un des grands bonheurs de l’état ascensionné, c’est pour cela que vous redevenez si vaste.

Source : TELOS

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

ne laissez pas l’ombre et la peur entrer dans votre esprit

cherchez la lumière 

 ne laissez pas l’ombre et la peur entrer dans votre esprit dans ESPRITS images-44

Sur votre route s’annonce une ouverture, un croisement vers de nouvelles destinations.
Ces destinations sont à votre portée.
Ces destinations sont le choix de vos décisions, de vos idées, de vos actes, de vos choix.
Tant d’évènements se produisent en ce moment.
Tant d’émotions aussi.
Cherchez la lumière et ne laissez pas l’ombre et la peur entrer dans votre esprit.

Regardez en vous cette lumière qui brille et suivant le chemin qu’elle éclaire en vous. Cette route est lumineuse et vous dirige vers le mieux-être. Cela fait peur parfois. Oui, le chemin de votre coeur est quelquefois sinueux à vos yeux; pourtant c’est le plus juste et celui qui vous rend heureux. Écoutez votre coeur. Écoute votre intuition, votre voix.

Tout bouge et même trop vite.
Suivre le mouvement n’est pas toujours aisé.
Rester centrer et détacher pour y arriver.

Doan

Source: http://posid.blogspot.ca/

Publié dans:ESPRITS, LUMIERE |on 7 octobre, 2013 |Pas de commentaires »

PAIX AMOUR ET LUMIÈRE

Le massage sonore d’une prière d’harmonie 

PAIX AMOUR ET LUMIÈRE dans AMOUR images

Aujourd’hui, les évidences scientifiques qui révèlent le pouvoir thérapeutique du son et de la prière sont nombreuses. Les recherches montrent que les « Mots de Guérison » (Healing Words) qui produisent le plus d’effet sont des sonorités de gratitude et non des prières de supplication. 

Portée par des arrangements musicaux exceptionnels, l’énergie sonore des mots « Paix, Amour et Lumière sur la Terre et dans mon Cœur » crée une atmosphère d’équilibre qui recentre l’esprit et le corps sur la plénitude de notre être profond. 

En écoute méditative comme en musique d’ambiance, cet album est le parfait accompagnement pour un mieux-être renouvelé. 

Idéal pour la relaxation, la méditation, le yoga, le Reiki ou toute thérapie énergétique, cet album transforme tout lieu où il est joué en sanctuaire de bonheur. 

Chanté à la fin de chacun des concerts de Patrick, ce chant a déjà apporté la sérénité et la lumière intérieure à des milliers de personnes. 

Un chant passeur de lumière. 

Passer dans la Paix, l’Amour et la Lumière est une expérience que nous pouvons faire ici et maintenant qui que nous soyons. Toute la vie s’en trouve transformée. Tout se passe comme si la conscience prenait soudain un bain de lumière vivante, de l’autre côté de la mort et du temps. Cette lumière est au Centre d’un bonheur extatique qui consume toute forme de négativité en nous. Comme un millions de soleils d’amour compressé qui dissout tout en lui-même, annihilant tout ressentiment, toute crainte, toute peur, toute rancœur, tout chagrin. D’un coup, tout est guéri. Il ne reste qu’un merveilleux sentiment de bienveillance qui grandit dans la radiance infinie de Tout-ce-qui-est, de Tout-ce-qui-a-été et de Tout-ce-qui-sera. 

Vous savez alors que c’est-ce que les mystiques de toute confession appellent « Dieu ». Personne n’a besoin de vous le dire. Vous le savez, vous le ressentez, et cela suffit. Vous ne pouvez plus simplement croire en Dieu, car la croyance implique le doute. Il n’y a plus aucun doute. Vous baignez dans la Paix, l’Amour et la Lumière. Et vous savez que vous savez, et vous ne serez plus jamais la même personne. Et vous savez qui vous êtes vraiment…une cellule de ce Grand Organisme Conscient et Bienveillant, une expression de ce Pouvoir d’Amour, une expansion de cet Esprit-Unifié. 

Voilà ce que ce chant et cette musique ont clairement l’intention d’exprimer et de faciliter: le passage de la conscience humaine dans la Lumière, le changement du cœur de l’être profond, localement, puis globalement pour que Notre-Mère la Terre rayonne à nouveau de joie et d’abondance. Il ne s’agit pas d’une religion ancienne ou nouvelle, ni même d’une philosophie Nouvel-Âge ou autre chose encore. La Lumière ne demande rien, n’exige rien, ne stipule rien. Elle ne fait que nous aimer, nous accueillir et nous accepter dans une liberté totale. Son Amour englobe tout, transcende et dépasse tout. Elle est Une, et nous sommes d’Elle. Et nous somme pour Elle. 

Comme une Source intarissable, cette Paix, cet Amour et cette Lumière jaillissent spontanément de l’Aspect Féminin et Compassionné de l’Absolu. L’Amour de la Matrice Divine est inconditionnel et ce qui nous est éventuellement demandé, quoi qu’il arrive en ces moments de grandes transformations planétaires, est peut-être de L’aimer inconditionnellement en retour, sur la Terre et dans nos cœurs. Merci d’être là. 

site réf : Patrick Bernard. 

Publié dans:AMOUR, LUMIERE |on 24 août, 2013 |Pas de commentaires »

Codage numérique des couleurs

Codage numérique des couleurs dans CHIFFRES images-36

Un dessin, une image sont constitués de différentes couleurs déposées sur une surface. Comment la transformer en une suite de nombres? Tout comme pour les sons, cette transformation comporte 3 étapes. L’image est d’abord segmentée en minuscules carrés (ou autre forme géométrique telle que losange) que l’on nomme des pixels. Ce processus est analogue à la segmentation du son, avec la différence qu’elle a lieu dans l’espace pour la couleur et dans le temps pour le son. Afin que l’oeil ne se rende pas compte de la segmentation, les carrés doivent être suffisamment petits pour être indiscernables. Le nombre de carrés par cm ou pouce s’appelle la résolution.

Prenons d’abord le cas d’une image en noir et blanc. Chaque carré de l’image se caractérise par son niveau de luminosité, plus ou moins clair ou sombre, du noir au blanc. La deuxième étape consiste à remplacer cette plage continue de luminosité par un découpage en niveaux équidistants. Plus ce découpage est fin, plus on pourra rendre compte des nuances de gris. On retient, pour les applications courantes, 256 niveaux, de 0 (noir) à 255 (blanc).

Pour représenter une couleur par un nombre, on utilise une propriété remarquable: toute couleur peut être obtenue en superposant une certaine quantité (ou luminosité) de 3 couleurs fondamentales, le rouge, le vert et le bleu (RVB). Aussi, son code numérique est-il fait de 3 nombres, les niveaux de luminosité de ces trois couleurs fondamentales. Ces 3 valeurs peuvent être combinées en une seule formule, et désignées par un seul nombre en système hexadécimal, qui est traduit en binaire.

En définitive, un pixel de couleur est défini par les 3 valeurs de luminosité des couleurs fondamentales, ainsi que par son emplacement, lui-même défini par ses deux coordonnées. (Pour plus de détails sur tous ces aspects, voir Nature et perception de la couleur).

Source 

Publié dans:CHIFFRES, ENERGIES, LUMIERE |on 7 août, 2013 |Pas de commentaires »

La relation à la lumière

La relation à la lumière dans LUMIERE images-17

Chères Âmes, accueillez notre Amour

Chères Âmes, il est maintenant essentiel que chacun d’entre vous développe une relation différente avec la nourriture qu’il choisit.   Rappelez-vous l’importance de vous unir à la lumière et de vous nourrir de la lumière.   La nourriture de la lumière est une nourriture réelle et concrète. Bien qu’elle puisse être aussi vibratoire et symbolique, la lumière vous invite aussi à   nourrir votre corps.   Que la lumière du soleil dans l’atmosphère puisse pénétrer votre corps.   

Nourrissez vous de la lumière par votre regard, nourrissez-vous de la lumière par les pores de votre peau.   Nourrissez-vous aussi de l’air pur et du prana dans l’air pur.   Nourrissez-vous de l’eau dans l’atmosphère, nourrissez-vous de l’eau pure que vous pouvez encore retrouver circulant entre les rochers de la terre, et certes stimulez la vie dans les aliments que vous choisissez.   La proportion d’aliments vivants dont les êtres se nourrissent est beaucoup trop faible.   Les êtres développent des dépendances à des aliments vides, à des aliments malsains et ils négligent   de se nourrir d’aliments dont la vie est intense.   Les fruits et légumes cueillis depuis quelques heures, les germinations, sont les aliments vivants que vous pouvez vous offrir.  

Lorsque la vie vous semble échapper à vos aliments, stimulez vos aliments, que la vie intense en vous puisse intensifier la vie encore présente de vos aliments et magnétisez vos aliments afin, ce faisant, de les épurer de substances qui ne sont point adéquates pour votre corps.   Une proportion importante de tous les aliments que vous consommez contribue à vous affaiblir, à vous vulnérabiliser.   Observez comment les hommes ont de plus en plus de difficultés de digestion, ils ont de plus en plus de difficultés d’absorption des nutriments qui leur sont nécessaires, ou de transmutation de la nourriture en nutriments essentiels pour leur vie.   Les difficultés du système digestif sont majoritairement causées par la qualité de la nourriture, les caractéristiques de la nourriture elle même transformée génétiquement, et les substances malsaines pour le corps humain injectées dans la nourriture. Les manipulations génétiques font en sorte que les enzymes naturels de digestion de l’être humain sont insuffisants pour favoriser tout le travail naturel du système digestif.   D’autre part, la nourriture morte ou de peu de vie est souventes fois injectée de substances pour modifier sa couleur, son parfum, sa saveur.   Des substances qui créent une excitation intérieure chez l’être, qui créent des dépendances à la nourriture. Ces substances sont pour la plupart toxiques pour l’être humain.  

De façon toute particulière, les substances qui modifient la couleur et la saveur des aliments sont toxiques.   Les aliments contiennent eux-mêmes des toxines ou des parasites vivants.   Il vous faille d’abord devenir complice avec vos cellules et réapprivoiser   votre   relation   avec l’intelligence cellulaire, afin de ressentir si une nourriture est juste pour vous. Choisissez les aliments les plus vivants et stimulez la vie en eux, magnétisez vos aliments à votre fréquence et délaissez les aliments morts et les aliments les plus manipulés; délaissez aussi les aliments   dont les parfums, les couleurs et les saveurs sont modifiés, de même que les aliments qui sont imprégnés de toxines ou de parasites.   L’invitation en est une à retrouver vos véritables facultés de perception, de sensation et de transmutation.   Ne soyez pas les victimes impuissantes d’une nourriture impropre à la consommation. Soyez au contraire des être vivants, vibrants, effervescents qui, de leur pouvoir créateur, s’unissent à la vie qui les entoure et transforment ce qui n’est plus vivant. 

Chères Âmes, retrouvez la conscience et la sensation que vous êtes des êtres de lumière et choisissez de vivre en harmonie avec la nature, et vous retrouverez une nourriture qui favorisera votre croissance et votre déploiement.  

Accueillez notre Amour.

Maître Saint-Germain,
Par Pierre Lessard

Publié dans:LUMIERE |on 5 août, 2013 |Pas de commentaires »

Futur rayonnant


Extrait des messages de SaLuSa. Site web http://salusafrancais.blogspot.fr/

Futur rayonnant dans INTRATERRESTRES - MESSAGES 88

Au cours des prochaines années, vous serez témoins de merveilleux changements qui vous porteront finalement à la « terre promise » et vous vivrez dans des villes cristallines de Lumière, dont les caractéristiques permanentes seront la propreté et la pureté. Cela signifie que vous allez passer par plusieurs étapes passionnantes de changements pour atteindre ce niveau, et être capables de vous libérer de votre dépendance aux combustibles fossiles au profit de l’énergie libre. Elle commence déjà à pointer son nez, mais de prime abord ceux qui s’opposent à de tels changements doivent être écartés de votre chemin pour mettre fin à leur ingérence.

Lorsque la situation parviendra au stade qui nous permettra de nous montrer ouvertement et de collaborer avec vous, vos amis de la Terre Intérieure pourront également vous rejoindre et une autre période importante dans votre évolution commencera. Vous rattraperez très rapidement le temps perdu, devenant ainsi les Etres Galactiques que vous êtes réellement et que vous étiez avant que vous acceptiez de faire l’expérience des basses vibrations. Du fait de tous ces changements, vous ressentirez un immense bonheur d’être en vie, et la vie deviendra enrichissante et offrira beaucoup de satisfaction. En fait, vous serez bientôt tellement absorbés par vos nouvelles expériences que toute cette période dans la dualité s’estompera rapidement dans le passé.

La mort en tant que telle ne présentera plus aucun problème, car vous déciderez lorsque vous souhaiterez passer à une autre expérience. Changer de corps sera aussi simple que d’enfiler un nouveau vêtement. Ceci nous amène au point que lorsque vos pouvoirs créatifs s’accroîtront, il vous suffira d’imaginer de quelle manière vous souhaitez apparaître, pour que cela se produise. Toutes ces avancées vous donneront tant de temps pour vous-même, et le « travail » tel que vous le connaissez, ne sera plus quelque chose que vous ayez à faire pour survivre. Il ne prendra plus autant de temps comme aujourd’hui. Ce sera plus une question d’accomplir ce qui vous plaît et vous apporte satisfaction. Finalement, il n’y aura plus d’argent en jeu, car il sera devenu depuis longtemps superflu et c’est là qu’une société travaille ensemble pour le bénéfice de tous. Tous vos besoins seront comblés et beaucoup d’entre eux pourront être réalisés par le pouvoir de la pensée, au moment opportun.

Très Chers, nous sommes conscients que certains d’entre vous se sentent abandonnés du fait que rien ne s’est passé de façon manifeste le 21 décembre, mais au-delà des apparences beaucoup de choses ont eu lieu et il n’y a eu aucun relâchement de notre aide pour permettre que tout arrive à une conclusion merveilleuse. En réalité, tout se passe exactement au bon moment, et puisque nous vivons dans le « Maintenant », nous ne partageons pas les mêmes expériences que vous. Mettons de côté le temps car il n’est plus fiable et n’a jamais été constant. Allez avec le courant et laissez les choses venir à vous lorsque c’est possible et vous découvrirez que vous pouvez compter sur votre intuition bien plus encore. Comprenez qu’il arrivera un moment où vous serez en mesure de vous déplacer instantanément, uniquement à l’aide de la pensée pure. Le présent, le passé et l’avenir seront un et une fois que vous serez des Êtres Galactiques, vous serez en mesure de voyager au-delà de votre propre Univers, si tel est votre désir.

Certains d’entre vous sont tellement attachés aux choses terrestres qu’ils oublient quelle est leur destinée. Nous ne prenons pas à la légère vous problèmes, mais s’il vous plaît ayez confiance que tout se déroulera afin de vous donner l’expérience nécessaire à votre évolution. Si vous la considérez comme désagréable, cessez de penser à la leçon intégrée pour votre évolution. La dualité peut être terminée, mais vous n’avez pas encore tout à fait dénoué vos liens avec elle. Il y a aussi le karma qui doit encore être purgé, et tout cela fait partie de votre purification personnelle. Voyez cela comme c’est et laissez le derrière. Si cela implique d’autres personnes envers lesquelles vous pourriez avoir des reproches, s’il vous plaît laissez de côté ces jugements et pardonnez aux personnes impliquées. Rien ne se passe dans votre vie sans raison valable, donc acceptez ce qui vous arrive avec bonne grâce et bienveillance.

Je suis SaLuSa de Sirius 

L’ombre et la lumière

L’ombre et la lumière dans LUMIERE fantomes1

La Lumière est le symbole du savoir

Les corollaires de la Lumière sont le rêve, la mémoire, l’amour, la compassion, l’empathie, les livres, l’invention, l’inférence, l’illusion, la communication, l’information, l’imagination, l’intuition, la prévision, la folie, les émotions, le bon sens, l’esprit critique, l’honnêteté intellectuelle, l’entraînement, les tests, l’illumination, l’exploration, les sens, la sensualité, la simplicité, l’observation, la réceptivité, l’intelligence, la lucidité, la logique, la tendresse, la culture, la transparence, l’inquiétude, les détails, le sens, goûter.. La Lumière, c’est se rendre compte du fait que des choses que l’on croyait différentes sont en réalité les mêmes et que des choses que l’on croyait identiques sont en réalité différentes. C’est apprendre les choses qui peuvent exister, être capable de les reconnaître, savoir ce qui peut être fait avec et pouvoir les associer. C’est voir ou pressentir l’édifice que forment les choses, être capable de voir et de tenir compte des détails.. 

Symboliquement, c’est le rôle de la mère de donner la Lumière à ses enfants : la capacité de sentir les émotions ou les problèmes d’autrui, l’art de communiquer avec les autres, l’art de s’occuper d’autrui, la Science des plantes et des médecines… 

La Lumière est le fait de tirer les leçons du Passé et penser à construire l’Avenir.

L’Ombre est le symbole du vouloir

Les corollaires de l’Ombre sont l’action, le pouvoir, la volonté, la propriété, le droit, le don, l’habitude, la décision, l’envie, l’autorité, l’affirmation, les pulsions, le passage à l’acte, la responsabilité, le domptage, la persuasion, donner du plaisir, l’obéissance, les obligations, les dettes, l’argent, la police, l’obstination, la contrainte, le courage, la ténacité, la tentation, les armes, la fuite, l’esquive, la destruction, trancher, l’exigence, la voix, la routine… 

L’Ombre est le fait que nous agissons dans la vie, nous prenons ce à quoi nous avons droit, nous construisons, nous allons vers les autres… C’est la pousse irrépressible d’une graine pour devenir un arbre. 

De par la nature de leur rôle dans le cerveau on pourrait dire que l’adrénaline et la testostérone sont des molécules liées à l’Ombre. 

Symboliquement, c’est le rôle du père de donner l’Ombre à ses enfants : la fierté d’être honnête, le plaisir du travail bien fait, l’honneur de servir les autres…

La voix d’une personne qui a de l’Ombre pousse les autres à faire ce qu’il demande, à tenir compte de ce qu’il dit. Cette voix peut causer de profondes émotions. On n’a pas cette voix sur commande. Cela ne s’apprend pas dans les écoles de théâtre. Elle est une force qui vient du profond de soi. Elle peut être causée par l’indignation, le besoin de protéger les autres… On commence par avoir subi cette voix de la part d’un parent ou d’un professeur. On est ensemencé par la voix. Elle se développe en nous et un jour nous nous mettons nous aussi à la parler.

Ce qui est chargé d’Ombre est considéré comme séducteur.

Le pouvoir de l’Ombre est la répulsion. Elle met en mouvement. Elle donne une peur froide à l’idée de rester sur place. Sans Ombre les individus ne font plus ce qui est nécessaire à leur survie et à celle de leurs proches. Ils dépérissent dans leur coin, deviennent des assistés. 

La Lumière et l’Ombre sont liées. Les deux doivent coopérer, l’un est nécessaire à l’autre. Ils forment un tout. Il faut vouloir savoir. Il faut savoir ce que l’on veut. L’action part du rêve. Le rêve est un acte. Le savoir donne le pouvoir. Savoir est un travail. Savoir les choses aide à éviter de céder à un excès d’Ombre.

Publié dans:LUMIERE |on 24 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

l’ombre et la lumière

 

 

Toujours l’ombre et la lumière vont de pair. 

La Mère, compagne d’Aurobindo, insiste auprès de ses disciples pour dire : « Si vous découvrez une ombre très épaisse et très profonde, soyez sûr, quelque part en vous, d’une grande lumière. A vous de savoir utiliser l’une pour réaliser l’autre. C’est la moitié obscure de la Vérité » précise Aurobindo. 

En Extrême-Orient, ce thème est bien connu : au centre de toutes nos ténèbres il y a un soleil ; au cœur de nos maux, il est un mystère inverse, chaque élément aussi obscur qu’il soit. Même l’erreur la plus grotesque, contient des abîmes de vérité. Le tout c’est de passer de l’un à l’autre … et tous les yogas s’y évertuent.

Dans le christianisme ce passage, cette Pâque prend la figure de la croix, mais – on l’a parfois trop oublié en Occident, – de la croix transfigurée. L’acceptation libre de la mort ouvre sur la résurrection, les deux sont indissociables. 

Toutes les traditions initiatiques en parlent, la réalisation de l’être passe toujours à travers une mort. Mais seul est capable de parler de la vie, de donner la vie et d’enseigner la vie, celui qui sait quelque chose de la mort et qui en a une certaine expérience. Mourir implique toutes les morts dans notre vie quotidienne : chaque perte qu’on accepte, chaque lien qui se brise ou qu’il faut briser, chaque renoncement choisi ou imposé et mille autres manières … C’est toute une éducation, une ascèse qui est à la base de ce développement, de ce chemin initiatique. 

Karlfried Graf Durckheim – EXTRAIT DE Dialogue sur le chemin initiatique – Editions Albin Michel 

Publié dans:LUMIERE |on 2 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Avoir un guide spirituel

Peut-on se connecter
à un guide spirituel ?

En quoi tient le channeling, cet état de conscience qui nous permet de nous connecter à un guide spirituel? Est-ce une capacité intuitive ou plutôt un état que nous pouvons cultiver ? Dans « S’ouvrir au channeling », Sanaya Roman et Duane Packer nous proposent les instructions de leurs propres guides respectifs, Orin et DaBen.

Avoir un guide spirituel dans CHANNELING images-7

La plupart d’entre vous ont déjà eu de brèves expériences d’un espace relevant du channeling : lorsque, par exemple, vous parlez à une personne dont vous vous sentez proche, qui est dans le besoin, et que vous sentez une sagesse vous imprégner, que vous dites des choses que vous n’aviez pas prévu de dire. Dans les moments où vous ressentez un profond amour pour un proche, quand la beauté d’un coucher de soleil vous touche, lorsque vous appréciez la délicatesse d’une fleur ou que, plongé(e) dans la prière, vous ressentez de la ferveur – toutes ces situations contiennent des éléments de cet état de conscience.

Quand une voix intérieure très claire vous dit des choses qui semblent provenir d’un niveau plus élevé que celui de vos pensées courantes, quand vous enseignez et que vous vous sentez soudain inspiré(e), quand une impulsion vous amène à dire des choses inattendues et sages, ou à toucher quelqu’un de façon inhabituelle et qui lui fait du bien, vous pouvez faire l’expérience de ce à quoi ressemble un état de channeling.

L’état de channeling crée de subtiles modifications dans votre perception de la réalité. La réponse à des questions peut vous venir facilement et sembler simple ou évidente. Il se peut même, au début, que vous ayez l’impression d’imaginer ou de créer de toutes pièces ces mots et ces pensées. Vous pouvez avoir l’impression d’être en train de vous concentrer. Vous ne voulez pas repousser votre esprit ; servez-vous-en activement pour vous aider à vous élever davantage. 
Le channeling provoque en général un changement dans votre respiration et, au début, il peut s’accompagner d’une sensibilité inhabituelle dans la partie supérieure du corps. Vous sentirez peut-être de la chaleur dans les mains ou la température de votre corps augmenter. L’état de channeling est une expérience individuelle. Certains ne ressentent aucune sensation physique. Après avoir pratiqué le channeling pendant quelques temps, vous vous habituez aux sensations physiques qui peuvent l’accompagner, et il est rare que des choses inhabituelles se produisent. Certaines personnes se plaignent de l’absence de ces sensations lorsqu’elles cessent.

Lorsque vous parvenez à de nouveaux niveaux, vous pouvez parfois sentir des picotements dans le cou ou en haut du front. Certaines personnes éprouvent des sensations le long de la colonne vertébrale, ou sentent, au niveau du front, comme une énergie ou un bandeau qui les serre. Quand vous êtes en train de pratiquer, le rythme et le ton de votre voix peuvent être différents de ceux qui vous sont habituels. Elle devient parfois beaucoup plus lente et plus grave. Il est toutefois possible que votre voix ne subisse aucune modification et que vous ne ressentiez aucune sensation physique ; ne soyez donc pas à la recherche de changements ou de symptômes physiques comme indication de la présence de votre guide. (…)

Orin et DaBen : Certaines personnes mettent totalement de côté leur conscience de veille lorsqu’elles pratiquent le channeling. Elles expliquent que, pour elles, le channeling est comme s’endormir, et elles ne se souviennent de rien de ce qu’elles ont dit en tant que channel au cours de leur pratique. Les individus dont la conscience de veille disparaît ainsi au cours de leur pratique sont parfois appelés des « channels inconscients ». 

Ces channels inconscients entrent en général dans des états de relaxation tellement profonds qu’ils n’ont aucun souvenir des messages de leur guide ; ils reçoivent l’énergie de ces transmissions – si ce n’est les paroles elles-mêmes – directement au niveau de l’âme, mais sont incapables de ce rappeler ce que leur guide a dit. Ce dont vous allez vous souvenir va varier en fonction de la nature de votre état lors du channeling.

D’autres channels restent partiellement conscients et, puisqu’ils peuvent se souvenir en partie de ce qu’ils ont transmis, ils sont appelés des « channels conscients ». A des niveaux divers, ces personnes sont conscientes des informations lorsqu’elles sont transmises. Certaines peuvent avoir une vague idée des messages de leur guide, mais peu de souvenirs spécifiques de ce qui s’est passé.

Certains channels comparent cela aux souvenirs qu’ils ont de leurs rêves, étant donné que le souvenir des informations qu’ils ont canalisées s’évanouit très vite. Ils peuvent se rappeler ces informations au moment même où ils sortent d’un état de channeling, mais ils sont incapables de s’en souvenir une heure plus tard. D’autres channels gardent en mémoire ce qui est dit, et se sentent parfaitement éveillés au cours de la pratique elle-même. Pour la plupart des gens, l’expérience se situe quelque part entre un état de channeling de transe profondément inconscient et un état pleinement conscient. (…)

Les personnes qui se souviennent de ce qui transparaît au cours de leur pratique ont en général le sentiment d’une grande richesse, qui dépasse le sens des mots. Elles ont l’impression d’être dans un état élargi de conscience, où chaque mot a une signification plus grande que celle dont elles se rendaient compte auparavant. Ces paroles s’accompagnent parfois de sensations de voyage. Il arrive également que ces personnes ressentent des modifications internes conduisant à un niveau vibratoire plus élevé. Certains disent que le channeling peut être comparé aux rêves : des rêves très intenses, emplis d’actions, d’émotions et souvent de couleurs. Quand la séance s’achève, ce sentiment de richesse commence à se dissiper. D’autres disent percevoir en partie d’autres royaumes. Eux-mêmes se sentent physiquement plus vastes, plus grands que d’habitude. Certains disent recevoir les messages de leurs guides sous la forme d’images qui semblent être un langage plus riche et plus complet, qu’ils traduisent ensuite en mots. D’autres ont l’impression que des « paquets » d’informations sont parachutés dans leur esprit, contenant des ensembles complets d’idées dont ils déroulent le fil à mesure qu’ils délivrent les messages.

http://www.inrees.com/livres/S-ouvrir-au-channeling-Comment-se-relier-a-son-guide/S’ouvrir au channeling, Sanaya Roman, Duane Packer
Mama Editions (Janvier 2013 ; 264 pages) 

Changer par la magie des contes

 

Jean-Pascal Debailleul

Un forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 Changer par la magie des contes dans GUERISON 2

 

 « De tous temps, les mythes ont fécondé le politique, les contes ont transmis de façon simple et populaire l’art de traverser les épreuves et de se ressourcer aux origines de l’humain. Clefs de sagesse et portes d’inspiration, ils ouvrent des passages qui permettent de comprendre et d’agir dans une réalité de plus en plus complexe », dit Jean-Pascal Debailleul.

A 60 ans, cet inlassable quêteur de vérité a suivi des chemins variés : publicitaire, éditeur, thérapeute, consultant, formateur, il a ensuite mis au point une méthode de connaissance et de réalisation de soi par les contes merveilleux (1). 

Les contes mettent en scène un monde non linéaire, un monde en volume où tous les règnes s’interpénètrent. Les animaux parlent, les objets sont vivants, et tout agit en interdépendance et en réciprocité. 

Il était une fois deux hommes qui voyageaient ensemble, comme ils s’étaient arrêtés en chemin pour laisser tomber la chaleur, l’un d’eux s’étendit à l’ombre. Tandis que l’homme dormait, l’autre crut voir une mouche sortir de la bouche de son compagnon et entrer dans le squelette d’une tête de cheval qui se trouvait par là, et cette mouche tourna dans la tête de cheval dont elle visita tous les recoins puis elle revint « dans » la bouche du dormeur. Celui-ci dit à son réveil : « Si tu savais le beau rêve que je viens de faire, j’ai rêvé que j’étais dans un château où il y avait une infinité de chambres toutes plus belles les unes que les autres et sous ce château, jamais tu ne voudrais le croire, était enterré un grand trésor ». L’autre lui dit alors : « Tu veux que je te dise ce qui s’est passé : regarde, tu es allé dans cette tête de cheval, oui… Oui j’ai vu ton âme sortir de ta bouche sous la forme d’une mouche et se promener dans tous les recoins de ces ossements puis elle est rentrée dans ta bouche ». Alors, les deux hommes soulevèrent cette tête et creusèrent dessous et ils découvrirent un grand trésor. 

Le vœu oublié 
Les contes réveillent en nous un vœu oublié, le rêve d’une réalité qui se conforme à nos aspirations profondes, et qui s’ajuste à notre désir d’être qui tarde tant à s’accomplir : voler, marcher sur l’eau, donner, guérir, aimer, être…Ces grands vœux nous effleurent, et le conte, puisant dans les sagesses les plus anciennes, nous indique comment les réaliser. « Les contes invitent à une créativité d’intuition, de vision, d’inspiration. C’est de là que je suis parti pour élaborer ma méthode de transformation de soi par les contes, il y a 20 ans et extraire des contes des outils de connaissance de soi qui permettent cet accomplissement intime. Mais aujourd’hui, dans le foisonnement novateur de notre époque en pleine mutation, c’est en créateurs que nous devons imiter le héros des contes. Et j’ai créé pour cela la démarche d’Eurêka qui synthétise la puissance créatrice du héros. » 

L’Eurêka ! au niveau psychologique 
Le cerveau contrôle notre conscience et tient tout fermé, comme la chambre noire de l’appareil photo. Soudain, l’obturateur se déclenche et l’intuition surgit, c’est le moment d’ouverture de l’appareil : la lumière se grave sur la pellicule, le contact avec la réalité est direct. C’est un lâcher prise. Eurêka ! est un instant de vérité. « Eurêka ! » c’est découvrir les solutions latentes, évidentes et lumineuses, des problèmes majeurs que nous rencontrons.

La démarche d’Eurêka ! est un entraînement au mode intuitif de résonance et de lâcher prise qui donne à faire vivre personnellement l’expérience d’Eurêka ! à volonté dans tous les domaines pour ensuite induire cette expérience, la stimuler, la déclencher ou la provoquer chez les autres. Le savoir-être de l’archétype du Héros des mythes et contes millénaires, ainsi que la méthodologie Horaklès de la Voie des Contes, forte de son expérience de ces 25 dernières années, en apportent les clés pratiques. 

Les praticiens Eurêka se forment à la création en un double programme : un séminaire sur la synchronicité pour acquérir la posture d’ensemble à la croisée des tendances et un cursus de pratique de l’Eurêka individuel et collectif, dans tous les domaines (développement personnel, coaching, thérapie, conseil).

  (1)Cette méthode est enseignée dans les séminaires et ateliers de La Voix des Contes 25 rue Titon 75011 Paris. Réunions de présentation en septembre. Site internet : www.lavoiedescontes.com 
  Jean-Pascal Debailleul a publié plusieurs ouvrages : Changer par la magie des contes (éditions Albin Michel, 1998) ; Se réaliser par la magie des coïncidences (Jouvence, 2000) ; La synchronicité par les contes et Le Jeu de la voie des contes (Le Souffle d’or, 2003 et 2007). Horaklès, le jeu du héros (Guy Trédaniel, 2009)

Publié dans:GUERISON, LUMIERE, POUVOIR, SOCIETE |on 16 juin, 2013 |Pas de commentaires »

Comment voir l’aura

 

Comment voir l’aura dans DEVELOPPEMENT laura

Si vous désires vraiment voir l’aura et apprendre quelque chose à son sujet, je vous suggère d’abord la lecture d’un livre ou deux sur les traitements par la gamme chromatique. Ainsi, vous vous familiariserez avec les significations des diverses couleurs.

En fait, Drunvalo Melchizédek a découvert que nous possédons déjà cette connaissance dans notre subconscient.  Il y a très peu de différences dans les différents livres qui traitent de traitements par la couleur.

 Les militaires entraînent maintenant certains soldats d’élite à voir les auras. Ainsi, ils sont capables de savoir exactement ce que l’ennemi pense et ressent, ce qui s’avère évidemment un avantage majeur en cas de conflit. Voici leur technique…

A cette fin, procurez-vous plusieurs feuilles de papier cartonné en couleur, ainsi qu’une grande feuille de papier cartonné blanc d’environ 90 centimètres de longueur et 60 centimètres de largeur. Bous allez maintenant être les témoins d’un phénomène de vision qui n’a absolument rein à voir avec l’aura : cependant, nous pouvons apprendre à distinguer l’aura humaine grâce à cette technique.

Posez la grande feuille de  papier blanc à plat sur le sol et éclairez-la du dessus, toujours avec une lampe directionnelle de type table à dessin et branchée au préalable sur un rhéostat. Posez maintenant une des feuilles de couleur au milieu du papier blanc. Choisissez d’abord une feuille rouge et fixez-là pendant 30 secondes sans cligner des yeux. Une fois ce temps écoulé, continuez à regarder fixement le même endroit, même après avoir brusquement retiré cette feuille et l’avoir placée hors de vue. En moins d’une seconde, la couleur complémentaire apparaîtra devant vos yeux, c’est à dire le vert. Ce double sera toujours d’une couleur différente  e l’original, mais la forme restera la même.

Cette image fantôme apparaîtra donc devant vos yeux, toute reluisante et transparente, et il vous semblera même qu’elle flotte au-dessus de la surface du papier blanc. Si vous répétez la même expérience avec quatre ou cinq feuilles de couleurs différentes les unes après les autres, cela ne prendra quelques minutes avant que vous développiez une certaine capacité de percevoir ce type d’image en couleur – reluisante, transparente et flottant dans l’espace. En fait, ces couleurs sont comme le champ aurique, sauf qu’elles sont idéales, car peu de gens ont une aura dont les couleurs sont si nettes et si claires.

Pour la deuxième partie de l’entraînement, vous aurez besoin d’un partenaire et tous les deux devrez (de préférence) porter des vêtements blancs, car c’est le meilleur moyen de voir les couleurs de l’aura. Les vêtements eux-mêmes ne bloquent certainement pas l’aura, mais leur couleur (autre que le blanc) la rend difficile à percevoir. Demandez à votre partenaire de rester debout devant un écran de projection blanc ou, à la rigueur, un mur blanc (s’il y en a un dans votre environnement immédiat).

Prenez ensuite la lampe équipée du rhéostat et réglez-la pour obtenir une illumination maximale, tout en dirigeant le faisceau sur votre partenaire. Prenez maintenant une feuille de couleur et demandez qu’il la tienne à environ trois centimètres devant lui, et à hauteur de poitrine. Comme auparavant, concentrez-vous sur le papier en couleur, fixez votre regard sur lui sans battre les paupières, et comptez mentalement jusqu’à trente. Demandez à votre partenaire de retirer rapidement la feuille de  papier et de la mettre hors de vue. Vous verrez alors la couleur complémentaire, comme si elle flottait dans l’espace tout autour de la personne debout devant vous.

 Cela fait, vous pouvez demander au sujet de placer la feuille de couleur derrière sa tête ou ses épaules. Répétez le même processus quatre ou cinq fois, jusqu’à ce que vous soyez habitués à voir les couleurs dans l’espace tout autour de son corps. Ensuite, retirez le papier de couleur de sa main et continuez à observer le sujet en tournant très lentement le rhéostat de manière à avoir de moins en moins de lumière. A partir d’un certain point, le corps de votre partenaire devient très sombre et un moment magique survient bientôt, car d’un seul coup, toutes les couleurs de l’aura apparaissent devant vos yeux. Vous saurez qu’il s’agit bien de toutes les couleurs de l’aura, et pas seulement des couleurs complémentaires déjà vues, puisque vous verrez alors toute une variété de couleurs changeantes. Tout ce à quoi la personne pense et out ce qu’elle ressent sur le moment est immédiatement projeté sous forme de couleurs dans l’aura.

Habituellement, celles qui se trouvent autour de la tête et des épaules représentent ce à quoi la personne pense. Dans la région de la poitrine et du dos, les couleurs sont celles des sentiments et des émotions, même s’il s’agit parfois d’une légère juxtaposition.

En plus des pensées et des émotions, il se peut que l’aura révèle un problème de santé. Si vous êtes malade vous souffrez d’un malaise physique, elle adoptera souvent une couleur particulière. Les couleurs émises par vos pensées brillent et reluisent dans l’aura, mais changent en même temps qu’elles. Quant aux couleurs qui correspondent aux émotions, elles ont tendance à se mouvoir autour de la personne. Par contre, celles associées à une maladie sont fixes, se présentant souvent comme des formes globuleuses et parfois angulaires qui se dégagent du patient, mais restent au même endroit du corps. Dans certains cas, une maladie ne donnera aucun signe extérieur de sa présence, car la couleur ou la forme angulaire rattachée à cette maladie reste totalement à l’intérieur du corps, sans rien laisser émerger.

En général, disons que quelque chose est habituellement apparent !

 Extrait de l’Ancien secret de la Fleur de Vie -  Tome 2 – de Drunvalo Melchizédek 

Publié dans:DEVELOPPEMENT, HUMANITE, LUMIERE, POUVOIR |on 8 juin, 2013 |Pas de commentaires »
123456

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3