Archive pour la catégorie 'LUMIERE'

Une aura bleuté

 

aura bleutéVotre aura m’apparaît souvent bleutée. Cela signifie-t-il que vous venez d’une planète bleue, ou bien l’astral supérieur ou votre sphère sont-ils bleus ?

Non, nous ne sommes pas des êtres bleus ! A vrai dire, nous baignons dans des milliers de couleurs magnifiques et chatoyantes dont vous ne soupçonnez même pas l’existence, nos ondes de couleur étant bien plus étendues que les vôtres. 

En incarnation, vous utilisez vos yeux et vous êtes tributaire de la vision limitée que vous offre votre corps physique. Beaucoup d’animaux, surtout parmi les insectes, ont une vision  beaucoup plus étroite encore que la vôtre. Certains ne voient par exemple que le rouge ou le jaune, ne distinguent ni le vert ni le bleu. Les papillons par contre ont comme vous la chance et la capacité de voir toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.

En ce qui nous concerne, les gammes colorées s’étendent bien au-delà de la limite de votre spectre lumineux et nos couleurs sont resplendissantes, à un point que vous ne pourriez imaginer. Ceci dit, il existe bien des guides qui se manifestent en bleu. Ce sont le plus souvent des guides médecins qui préfèrent se montrer ainsi à la fois pour se démarquer des autres guides, mais aussi pour des raisons qui seraient trop longues à expliquer.

Chaque couleur est un langage en soi. Chaque être vivant, animal ou humain, possède son propre rayonnement de lumière, chaque âme ses colorations propres, et il en est de même pour nous, les guides de lumière. Nous ne sommes donc nullement figés dans du bleu ou une autre couleur, et notre aura rayonne une multitude de tons et de nuances. On y trouve des verts, des bleus, des orangés et bien d’autres couleurs. Toutes cesteintes font partie intégrante des couleurs des sphères de l’astral.

J’ajouterai à cela que plus les vibrations sont basses, moins l’aura est lumineuse, chatoyante et colorée. Ainsi donc, nous percevons et distinguons immédiatement les bonnes âmes qui nous attirent tout naturellement par la qualité et la transparence de leurs couleurs. 

Grâce à son rayonnement, nous pouvons évaluer aisément les sentiments d’une personne, savoir si elle est triste ou dépressive, car l’aura d’une telle personne est fortement ternie. La pensée positive, la joie, la bonne humeur, la prière, la dévotion apportent en revanche de la luminosité dans l’aura, et cela permet d’attirer par sympathie les bonnes énergies correspondantes. C’est la raison pour laquelle, face à l’adversité, il est toujours préférable de relever la tête plutôt que de se laisser abattre. On attire ainsi de bonnes énergies à soi et des forces régénératrices.

Certaines personnes pratiquent la thérapie active des couleurs pour s’auto guérir, et les résultats ne sont pas négligeables, car les couleurs sont des énergies en provenance des hautes sphères. 

Le bleu est une couleur importante pour la guérison. C’est une énergie conductrice qui permet de rétablir les lignes de forces de la santé. L’énergie bleue, détectable par tout bon voyant, est donc particulièrement forte, et il nous arrive d’emporter cette énergie avec nous pour vous l’offrir. C’est alors qu’un voyant nous verra comme imbibés de bleu. Mais dans ce cas précis, ce qu’il verra sont les énergies d’emprunt colorées que nous avons absorbées afin de les diffuser vers votre aura.

Nos véritables couleurs sont à la fois éthérées et très puissantes, et le plus souvent elles restent invisibles pour le commun des mortels, ce qui est une bonne chose car telle la lumière intense du soleil, les voir vous aveuglerait. 

Nous sommes donc des êtres composés d’énergies lumineuses scintillantes très diverses.

L’expérience terrestre est difficile. Nous le savons. Et il vous faut souvent bien de la force et du courage pour surmonter vos épreuves. Mais lorsque vous en sentez le besoin, lorsque votre chagrin est trop lourd à porter, lorsque votre douleur est trop grande, n’hésitez pas à demander notre aide, à faire appel à nous. Par votre demande intérieure, nous pouvons accéder à votre énergie de base et améliorer votre condition d’existence. Nous sommes là pour ça. Demandez et vous recevrez. Ne craignez pas de demander cette aide, n’en soyez pas gênés. Nous sommes très honorés de l’assistance que vous nous demandez, et nous nous efforçons toujours d’agir au mieux en toute circonstance, même si nous ne pouvons bien sûr accéder à toutes vos demandes précises.

Messages des être de Lumière par Sashan du site http://www.francelecture.net/

Publié dans:ENERGIES, LUMIERE |on 16 juin, 2015 |Pas de commentaires »

Notre Elévation vers la transcendance

 

D’où vient cette alimentation du feu de l’âme ?

vibratoiresSi vous avez la chance de résonner avec un niveau d’amour, d’allumer votre feu intérieur et d’élever cette flamme qui devient une lumière communiant avec le mental puis la conscience supérieure, si vous avez la chance de pouvoir participer un moment à la qualité de l’univers, ce n’est pas la peine d’aller chercher le carburant dans des plans très profonds. Le courant d’énergie qui se crée est un courant éthérico-astral et le carburant est le réseau éthérique.

La flamme, c’est l’étoile : l’astralité stellaire, c’est votre dimension psycho-animique illuminée. Dès que vous avez en vous cet éveil magnifique de la lumière, il suffit que vous vous promeniez dans la nature, que vous soyez au milieu d’un champ où résident des choses très belles, des objets merveilleux, et vous avez des lignes de force qui se créent. Vous avez de l’admiration, de l’enthousiasme (du grec enteos, le dieu intérieur) qui se déploient en vous et sont alimentés, galvanisés de plus en plus fort par cette illumination que vous projetez et par cette lumière qui vous revient.

Si vous avez quelque chose de très beau devant vous, et qu’il n’y a pas de lumière pour l’illuminer, vous ne le voyez pas. La vie est atroce lorsque que vous n’avez aucune lumière pour illuminer ce qui vous entoure. mais si vous avez une lumière en vous, ce qu’on appelle l’esprit de bénédiction, si vous apprenez à bénir tout ce qui est autour de vous – bénir, cela veut dire vouloir du bien – si vous apprenez à émettre cette bonne disposition d’esprit sur tout ce qui vous entoure (les êtres, les objets, les formes de toutes figures, apparents ou invisibles), alors vous avez une lumière pour tout illuminer. Ce qui est beau devient encore plus beau et ce qui est dangereux vous apparaît aussi en pleine lumière, et vous pouvez vous déplacer hors de ces zones dangereuses parce que vous êtes illuminés.

A partir du moment où vous avez réussi cette illumination en vous, vous faites un voyage de la Terre au Soleil. Et si vos pieds sont à la lune avec des deux pointes du croissant, votre sexe à la Terre, et votre cœur au Soleil, votre œil peut communiquer avec le centre galactique, et le sommet de votre crâne avec la centrale intergalactique. Et c’est pourquoi cette illumination, cette flamme qui s’élève nous sort de notre engloutissement, de notre stress terrien et d’animal préhistorique. Nous entrons dans un monde de rayonnement et de communion et nous voyageons parmi les étoiles. Que fait le soleil au juste. Il ne brille pas pour lui tout seul, il illumine la Terre, et la lune tout pareil, et nous vivons de son énergie. Ce qui veut dire que si votre soleil s’illumine, vous pouvez envoyer des rayons vers le mental et vers l’esprit, dans tout votre corps, sur la vie, sur la forme.

Vous pouvez féconder tout ce qui est autour de vous. C’est cela la résonance, c’est cela l’augmentation de vos possibilités. Cet acte de bénir son environnement est peut-être l’acte le plus important que vous puissiez faire.

Il faut bien méditer sur tout cela et nous poser des questions sur la manière dont nous sommes orientés : « Est-ce qu’il y a en moi un élan ? Si oui, où se dirige-t-il ? Est-ce qu’il va vers l’extérieur, l’inférieur, l’intérieur, ou le supérieur ? Qu’est-ce qu’il détermine en moi ? « 

Si jamais un élément de notre environnement nous déclenche un élan, alors il faut le soigner, parce que c’est l’étincelle de déclenchement que nous pourrions galvaniser jusqu’à ce qu’elle gagne la totalité de notre nature, illumine notre environnement et devienne cette chaleur permanente qui s’élève vers la transcendance. Cette étincelle ne doit pas rester enfermée sur place, recroquevillée, elle doit gagner sur toute notre nature.

Si vous trouvez un objet ou un être qui peut déclencher chez vous cet élan, cette émotion, il faut essayer de l’engober aussi dans le cadre de la qualité de l’univers. Il faut donc que vous vous intégriez, vous, dans cette qualité. Il faut que vous intégriez l’être qui est votre déclencheur dans cette qualité de l’univers et ensuite que vous communiiez avec celle-ci.

D’où vient cette qualité ?

Dans tout univers, il y a des êtres qui aiment noblement, d’une manière élevée, et qui sont sensibles à cet élan. Ils sont d’un niveau inimaginable par rapport à la situation dans laquelle nous sommes, ils sont dans un état de vibration pure et absolue. Des êtres formels, des êtres subtils qui s’aiment mutuellement ou qui sont en adoration de la qualité de l’Univers et de la présence divine, il y en a dans tout l’univers.

Cette qualité vient de la communion avec ces courants d’énergie formidables, extraordinaires, qui existent. Vous sentez venir à vous à certains moments, cette qualité et vous communiez avec elle. Vous la sentez comme si elle venait d’ailleurs, parce que vous menez souvent une existence qui vous en déconnecte, il faut certains moments bénis pour que vous puissiez vous reconnecter à cette qualité.

Alors faites-le dès maintenant….

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en indiquer la source  : http://channelconscience.unblog.fr/  

Publié dans:DEVELOPPEMENT, HUMANITE, LUMIERE |on 22 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Les Rayonnements de la CROIX

 

Banque-d'imagesLorsque vous portez une croix, vous ne portez pas seulement le symbole de l’église qui s’y rattache, mais avant tout vous portez un certain rayonnement.

Chaque forme transmet une onde. Si vous travaillez les objets, les signes, les ondes de forme que vous portez, et que vous les consacrez, alors cela devient un véritable objet occulte qui transporte un certain pouvoir, qui reste d’une certaine manière limitée à la force de celui qui le consacre.

Plus le magicien a de l’envergure et plus le rayonnement va être actif et régénérateur, dans le cas contraire, l’objet est simplement protecteur.

La croix, dans son symbole culte, représente la crucifixion bien sûr, mais avant tout l’abandon de soi, le détachement de tout ce qui est personnalité.

C’est la rupture avec toute la mécanique de la personnalité, toute la roue de la personnalité, la roue des réincarnations donc. Lorsqu’il y a crucifixion d’un initié, crucifixion cosmique, cet initié est complètement détaché du plan des réincarnations. S’il revient, c’est uniquement pour apporter quelque chose, ce n’est plus pour expérimenter quelque chose.

La croix rompt toute relation avec le phénomène terrestre, avec la manifestation physique, parce qu’il y a abandon des parties inférieures pour ne vivre que dans les parties supérieures.Et c’est dans ce sens que l’on peut rejoindre l’image du feu, parce que cette initiation correspond à ce que le feu est capable d’accomplir occultement dans l’homme.

Toutes les initiations sont transmises par le feu. Sur la terre, on utilise plusieurs éléments comme l’eau pour le baptême. Pour les grandes initiations, il n’y a que le feu et uniquement la flamme qui soit présente, parce que c’est l’énergie solaire, c’est le prana solaire.

Le soleil est un astre flamboyant, et chaque fois que l’on veut se relier à son énergie, il s’agit d’intégrer de plus en plus de feu. La croix n’est pas véritablement importante, c’est un des symboles, le plus petit en fait. Hormis cette signification occulte, son symbole fait parti de la série que l’on peut considérer comme la plus profane.

Si vous voulez utiliser un symbole véritablement puissant, qui soit véritablement chargé parce qu’il est rattaché à un être de plus grande envergure, il faut utiliser celui qui est constitué de deux triangles entrelacés, tout puissant par rapport à la croix.

Il ne faut pas associer la croix et le Christ. La croix n’est pas la représentation du Christ. La croix est le symbole de cet abandon dont nous avons parlé, c’est le symbole du feu sur le plan terrestre. C’est le feu primaire, c’est le feu kundalini, c’est le feu qui est éjecté par les volcans, c’est le feu tellurique, c’est un feu très primaire. Si vous voulez véritablement faire référence à l’esprit d’une entité, à la protection efficace d’une entité, il faut utiliser ces deux triangles entrelacés.

Que veut dire cette figure ?

C’est un symbole bien sûr. Un symbole est une forme qui contient la substance et c’est pour cela qu’en terme occulte, le symbole est si précieux, parce qu’il n’est pas simplement une représentation graphique, ce n’est pas une image, c’est une forme qui contient la substance.

C’est pourquoi dans certaines opérations, il suffit simplement de tracer le symbole pour que la substance se manifeste, donc, l’entité en question produit un certain rayonnement à cet emplacement.

Pour la croix, la chose est complètement différente. En terme terrestre, la croix est un insigne religieux et n’a pas véritablement de fonction occulte. Toute la protection dont s’entourent les prêtres, notamment les exorcistes, vient du fait que la croix a été fortifiée et chargée depuis tant d’années d’existence des églises.

Ce qui fait que vous pouvez inventer n’importe quel symbole, si vous êtes suffisamment nombreux, suffisamment patients pour attendre que l’énergie se développe autour de ce symbole. Si vous le travaillez pour qu’il exorcise, il va exorciser. Si vous le travaillez pour qu’il apporte de la chance, il va vous apporter de la chance, etc.
Mais lorsque vous vous intéressez à des symboles qui fonctionnent depuis le début du monde, qui fonctionnent parce que telle est leur nature, alors, il faut vous intéresser aux signes occultes, et vous vous apercevrez que la croix entre en composition de certains symboles mais ne représente pas un symbole.

Un autre signe fort, plus que protecteur, il est densificateur et quelque part un petit peu destructeur parce que purificateur, c’est la croix encerclée.

Lorsque vous travaillez sur ces symboles vous forcez le feu à agir de manière universelle. Par ces symboles, vous appelez certains esprits qui sont rattachés au phénomène de la purification et de la destruction. Autrement dit, par ces signes, vous pouvez aussi faire le mal. Lors d’une opération, si vous savez suffisamment contrôler les entités pour ne prendre que les esprits les plus bas de ce signe, vous pouvez les diriger pour faire le mal, mais cela réclame tellement d’efforts, croyez-moi, qu’il vaut mieux faire le bien.

Un autre signe puissant : le triangle pointé, ou le triangle cerclé. Il faut que vous trouviez en fait votre symbole. Si vous ne faites pas partie d’un système de développement ésotérique, d’une école, d’un temple, consultez quelques livres, et dans une sorte de méditation très passive observez le symbole qui vous attire le plus, celui qui est le plus en harmonie avec votre couleur, avec votre rayon, avec votre niveau initiatique. Pendant quelque temps, en méditation, visualisez ce symbole, puis, refaites le catalogue et regardez si un autre symbole vous attire. Ainsi, vous pourrez voir votre développement, le cheminement de votre évolution.

Mais vous verrez qu’à la fin, lorsque vous aurez acquis un certain développement, vous serez tous attirés par les deux triangles entrelacés, parce que c’est le véritable symbole de votre père, c’est le véritable symbole de l’action, de ces trois rayons dont nous parlions tout à l’heure. L’homme qui monte, Dieu qui l’intègre. Il ne peut pas y avoir de symbole plus initiatique, je vous le dis.

source Extrait : www.conscienceuniverselle

Publié dans:ENERGIES, HOLONS, LUMIERE |on 29 avril, 2015 |Pas de commentaires »

Quand la couleur guérit

 

a3e3fc9e8e7d4La couleur, loin d’être un ornement superflu, teinte notre monde et nous informe de beaucoup de choses. Pourrait-elle parfois nous aider à retrouver notre équilibre ?

« Toutes les cultures dans l’antiquité utilisaient la couleur, la lumière pour guérir. A partir du 19e siècle des pionniers ont commencé à développer des systèmes plus cohérents et complets », rapporte le physicien Anadi Martel, président de l’International Light Association – l’association internationale de la lumière. En 1903 le Dr Neils Ryberg Finsen reçoit le prix de Nobel de médecine pour son utilisation de la lumière dans le traitement de la tuberculose. Depuis les années 1990, nous voyons une explosion de publications sur les effets thérapeutiques des couleurs et de la lumière. 

Les souris du laboratoire de recherche sur l’épilepsie de la Faculté de Chatenay Malabry sont exposées pendant un temps précis à la lumière jaune de la Chromatothérapie. Leurs crises épileptiques disparaissent ou durent nettement moins longtemps qu’à l’accoutumée. Ces recherches font l’objet d’une publication scientifique par les professeurs Nicole Page et Pierre Bac et le Dr Agrapart. « Nous avons pu constater qu’en utilisant le jaune pendant 50 secondes, les souris étaient protégées des crises d’épilepsie et que cela avait des effets supérieurs à de nombreux antiépileptiques », rapporte le Dr Christian Agrapart, neuropsychiatre, acupuncteur et fondateur de la Chromatothérapie. Etonnant. Devenues très tendance, les approches thérapeutiques utilisant la couleur et la lumière semblent offrir des pistes prometteuses.

Et la lumière fût

Couleur ? Lumière ? Pourquoi parler des deux ensembles ? « La lumière est une octave de fréquence dans le spectre électromagnétique. Cette octave est perçue par notre système visuel comme une série de couleurs : les couleurs de l’arc-en-ciel », explique Anadi Martel par ailleurs co-inventeur du Sensora – un système de soin utilisant des stimuli lumineux. Tout comme nous le voyons lorsqu’un prisme décompose un rayon de soleil, le rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu, le violet… sont des fréquences particulières de la lumière, des vibrations lumineuses. Ainsi, parler de couleur nous conduit inévitablement à parler de lumière.« Il suffit de choisir une longueur d’onde dans la bande de rayonnement de la lumière pour voir apparaître une couleur. Mais le terme de couleur ne veut pas dire grand-chose. Il y a des milliers de rouges avec des longueurs d’ondes différentes, comme il y a des milliers de bleu ou de vert. Il convient de définir exactement le rayonnement électromagnétique avec lequel travailler », complète le Dr Agrapart soucieux d’exactitude.

Et c’est parce que la matière de notre organisme serait elle-même vibration, qu’une fréquence lumineuse pourrait interagir avec. En effet, la mécanique quantique nous informe que nos atomes sont composés de particules élémentaires qui sont par essence des paquets d’ondes – sauf lorsqu’ils sont mesurés auquel cas ils deviennent des particules. Nous savons aussi maintenant que l’organisme humain émet à tous les niveaux – atomique, moléculaire, cellulaire… – des ondes électromagnétiques. Cela est par exemple illustré par l’utilisation dans le milieu médical de procédés comme la magnéto ou encéphalographie, l’image à résonnances magnétiques, des procédés qui captent nos signaux électromagnétiques. Ce n’est plus un mystère : notre corps physique est aussi un « corps énergétique ». Et ce n’est rien de nouveau. De nombreuses traditions parlent de l’existence d’anatomies énergétiques – méridiens d’acupuncture, chakras, nadis, aura… « L’idée est que la matière est une densification de la lumière et que différents stades de densification existent autour du corps physique. Cela forme des enveloppes énergétiques qui s’emboitent comme des poupées russes », indique le Dr Dominique Bourdin, co-élaborateur de la Chromothérapie. 

Dialogues colorés

« Lorsque nous comprenons que l’organisme est un ensemble de fréquences, nous comprenons que les couleurs qui sont des vibrations lumineuses spécifiques, peuvent entrer en résonnance avec ses différents niveaux. Tout le travail consiste alors à étudier les couleurs et mesurer les modalités de leurs interactions avec les organismes vivants, afin d’avoir un effet thérapeutique », renseigne Ma Prémo, psychothérapeute co-développeuse du Sensora. Choix des fréquences lumineuses, de la zone et du mode d’application sur le corps humain, élaboration d’un temps et d’un rythme d’exposition… Les possibilités sont nombreuses. Utilisation de pigments, de supports colorés, de filtres de couleurs, de lasers de faible niveau, de lumière continue ou pulsée, d’applications externes ou interne… Il n’existe pas « une » forme de thérapie par la couleur, mais de multiples alternatives qui sont plus ou moins simples et accessibles par tout un chacun, ou médicales et nécessitant une technologie avancée. 

Les effets ? Nombreux. Tant sur le plan physique, qu’énergétique ou psychologique. « Prenons une maitresse de maison qui vient de se brûler. Vous irradiez. La douleur disparaît dans la demi-heure qui suit et la cicatrisation se fait en 24h. Une autre possibilité est de travailler sur les yeux auquel cas, vous informez directement le cerveau. Cela peut avoir un impact sur les déséquilibres psychiques. Enfin, vous pouvez travailler sur les points d’acupuncture, l’approche devient encore plus complexe », spécifie le Dr Agrapart, neuropsychiatre et acupuncteur. « J’ai vu des cas qui frisent le miracle. Des personnes descendues à 35 kg à cause de cancers très avancé, ont repris leur poids normal en l’espace de deux mois et certaines se sont guéries. Et c’est sans compter les résolutions émotionnelles que nos soins peuvent provoquer », rapporte le Dr Bourdin qui propose, entre autre, avec la Chromothérapie des cycles de couleurs. Certaines expériences d’élargissements de conscience pourraient même être au rendez vous. 

Voyages psychiques

« Le cerveau a cette tendance naturelle d’entrer en résonance avec un stimuli externe. Lorsque nous l’exposons à des pulsations lumineuses, nous pouvons l’entrainer à aller dans des fréquences correspondant à différents états mentaux. Nous pouvons donc induire des états de conscience élargies qui peuvent être utiles dans le traitement de troubles psychologiques », renseigne Anadi Martel. 

Gisèle, qui souffre de dépression, est allongée sur le fauteuil du Sensora. Plongée multisensorielle : la séquence de couleurs proposées est accompagnée d’un bain sonore, le fauteuil sur lequel elle est allongée lui impulse aussi de fines vibrations. Gisèle se détend progressivement. Surprise, elle se voit dans un lac, accompagnée d’un enfant. L’expérience est intense, elle sent qu’il se joue des choses importantes pour elle. Percevant des trésors au fond du lac, elle fait rentrer l’enfant à l’intérieur d’elle afin de le protéger et de pouvoir plonger. « Là je vois des rayons, des couleurs, la vie, les poissons qui sourient, le sable doux. Ils nous bercent dans leur valse », témoigne-t-elle. Gisèle a la sensation d’être redevenue entière. Elle se sent en contact avec une source de vie précieuse qui lui fait comprendre que tout ne fait qu’un. Cette séance sera décisive dans la progression de son état. « Cette combinaison particulière d’éveil et de relaxation est induite par la modulation de lumière, sans aucun effort conscient de la part des sujets. Elle a des points communs avec les états méditatifs et possède un grand potentiel d’intégration thérapeutique », conclu une étude clinique menée en 2013 sur le Sensora et publiée dans le Journal of advances in Mind-body medicine. La couleur pourrait être aussi nous faire voyager dans d’autres dimensions ?

dossier INREES

Publié dans:LUMIERE |on 20 avril, 2015 |Pas de commentaires »

LE JEU DES LUMIERES

 

A l’occasion de l’année internationale de la Lumière de l’UNESCO, le centre d’art et de danse Eléphant Paname propose une exposition-expérience à la croisée des mondes de l’art, du design et de la science du 6 au 31 mai 2015. Décryptage d’un concept brillant…

Soo-Sunny-Park-Unwoven-Light-section-of-Soo-Sunny-Park-Etats-Unis-2015-Elephant-Paname-Paris-France-Photo-Vincent-Laganier-3

Qui ne s’est jamais émerveillé devant un jeu de lumières aux couleurs scintillantes ? C’est plus fort que nous, la lumière inspire et mesmérise. C’est sur ce principe que s’appuie cette exposition détonante, « Lumières, the play of brilliants », explorant les concepts clés de l’art lumineux. Onze installations lumineuses monumentales, réalisées par des architectes, ingénieurs et designers de toute la planète, nous plongent ainsi dans un univers intriguant, emprunt de rêve et d’imaginaire. 

Mais cette démarche artistique est finement alliée à la prouesse scientifique. Comme le dit Tiphane Treins, coordinatrice de l’exposition : « Lorsqu’on trouve la lumière qui correspond à un matériau, elle lui confère une qualité de vibration et un fini qui transcendent le matériau même et lui donnent une dimension presque surnaturelle. » Peut-être même un pouvoir spirituel… Cette exposition a été conçue en collaboration avec le collectif britannique « Light Collective », spécialisé dans les technologies de l’éclairage, qui considère la lumière comme un outil d’expression à part entière, possédant un vrai pouvoir attractif et inspirant sur nos esprits.

Tiphaine Treins conclue d’ailleurs : « La lumière peut imprégner les espaces d’une multi-dimensionnalité perceptible mais presque impossible à décrire. Les yeux voient davantage que ce que l’esprit ne comprend. On cesse de penser, on est simplement captivé. Même si on sait qu’on est dans un espace fini, il semble exister une immensité incompréhensible. L’ordinaire devient extraordinaire. » 

Une expérience électrisante à découvrir !

Plus d’informations sur Eléphant Paname illumine Paris !

Publié dans:LUMIERE |on 15 avril, 2015 |Pas de commentaires »

ILS ONT TRAVERSE LA LUMIERE

nde-promenade-dans-lunivers1

 

« J’étais étudiante, je venais de finir mes examens, raconte Nadège. Je me sentais un peu vide et triste. Tout à coup, ma respiration s’est accélérée, je me suis sentie monter de plus en plus haut, jusqu’à atteindre une extase spirituelle totale. J’étais en symbiose avec l’univers, aimantée par une lumière, un condensé d’amour et d’unité. Dans ce voyage, j’ai vu des personnes former une ronde. Elles m’ont invitée à les rejoindre. J’ai alors eu l’impression d’être le maillon d’une chaine d’harmonie parfaite. »

Une expérience similaire peut surgir sans crier gare, chez n’importe qui, à n’importe quel âge, à des moments inattendus. Une nuit, au fond de son lit. Dans une église, en excursion touristique. En fin d’après-midi, face au soleil couchant. Au bac à sable, avec son enfant… Tout à coup, une brèche s’ouvre, la conscience s’élargit, les frontières de l’être s’estompent, l’espace et le temps se dissolvent, un sentiment de paix et de plénitude nous envahit, la conviction intime d’être unis à tout l’univers nous saisit. 

Un changement d’état de conscience

Béatitude, fluidité, communion, bonheur suprême, amour absolu… Pour expliquer le moment, les mots manquent souvent, « notamment pour décrire la sensation paradoxale de toucher du doigt à la fois le tout et le rien, le vide et le plein, la fin et le commencement », indique la psychologue Stéphanie Rajalu, du réseau d’écoute de l’INREES. Surprenante aussi : l’expression de percer le voile des apparences et de s’éveiller à l’essence des choses. Que touche t on alors : le divin ? Une part de soi-même ? Un phénomène extérieur ? Une dimension du réel d’ordinaire inaccessible ? S’agit il d’une révélation ? D’un rêve éveillé ? D’une hallucination ? « C’est un état modifié de conscience », répond le médecin Alain Tayeg, du réseau d’écoute de l’INREES. « Ces moments de transcendance, aussi spectaculaires soient-ils, soit courants. Même si on ne connaît pas leur nature exacte, ils font partie de l’humain. » Généralement lumineux, ils peuvent bouleverser par leur soudainenté et leur intensité. « Ces vécus sont faciles à intégrer lorsqu’ils s’inscrivent dans un cadre qui leur donne un sens – tel que la pratique d’une spiritualité, du yoga, ou de la méditation », commente Stéphanie Rajalu. « Mais ils peuvent aussi surgir comme par effraction, à l’occasion par exemple d’un choc émotionnel, de difficultés personnelles ou professionnelles. »

Un événement bouleversant

Qu’ai-je vécu ? Pourquoi ? S’en ouvrir à ses proches n’est pas toujours aisé ; c’est courir le risque de se heurter au scepticisme et aux moqueries, voire de passer pour un fou. « La manière dont le récit est accueilli fait la différence, indique Stéphanie Rajalu. La personne qui s’interroge a besoin d’une écoute positive. Sinon, l’expérience risquera de devenir douloureuse », entrainant la peur, le déni, ou l’isolement. « Le partage est essentiel », confirme Alain Tayeg. Face à ce type d’événement, la première nécessité, « c’est de se poser. Mettre de côtés ses préjugé pour reconnaître ce que l’on a vécu, tout en acceptant de ne pas avoir d’explication. Puis en parler, car en mettant des mots, on banalise, on clarifie, on crée un contexte qui aide à l’exploration extérieure. » Car ces moments, si on ne les laisse pas nous déborder et nous déconnecter de la réalité matérielle, sont une opportunité d’évolution. Que révèlent-ils de notre situation ? Qu’ont-ils à nous apprendre sur nous, sur le monde ? « L’expérience n’est pas un objet en soi, à triturer ou vénérer ; c’est un signal, dit Alain Tayeg. Il ne faut pas s’y accrocher, mais s’en dégager pour tacher d’en trouver le sens. »

Une renaissance

Comme le début d’un chemin, vers une meilleure qualité d’être et « plus de joie au quotidien », dit Stéphanie Rajalu. « Ressentez, explorez », conseille Alain Tayeg. Au besoin, « lisez États modifiés de conscience, de Sylvie Déthiollaz, un ouvrage réconfortant ». Ou parlez-en à un professionnel formé, qui saura écouter, rassurer et accompagner « avec neutralité et bienveillance ». Sans perdre de vue qu’au final, «c’est vous qui trouverez le sens de ce que vous vivez. La seule vérité qui compte, dans ce domaine, c’est celle qui vous sera utile ». Transcender son être pour mieux le redéfinir ? Une fois traversée, l’expérience est souvent perçue comme « un cadeau ». Une renaissance – à soi, au monde. Un moyen de se nourrir intérieurement, de dépasser certains vécus pour mieux se connaître intimement et avancer avec ouverture et confiance vers plus de cohérence, de lien et de sens. 

Conscience élargie

« C’était en 1990, j’étais en formation. À l’époque, j’avais de gros soucis, professionnels comme personnels. Au dîner, la conversation avait tourné autour de mes problèmes, ce qui m’avait pas mal remué. De retour dans ma chambre, impossible de fermer l’oeil. Je me plonge dans un livre d’Arnaud Desjardins. Au matin, profitant du beau temps, je pars faire un footing. Et là, m’envahit un sentiment d’unité : je ne suis pas que moi, je suis tout le reste. Deux jours plus tard, nouveau choc : je sais à l’avance ce que va dire la formatrice. Comme si mes capacités s’étaient décuplées, comme si mes peurs étaient tombées pour que s’exprime mon plein potentiel. Ma faculté de précognition a duré 3 mois, puis elle s’est estompée. Cette expérience m’a fait comprendre que je pouvais vivre de manière plus consciente, moins mécanique. Elle m’a ouvert à une approche plus spirituelle du monde.«  - Jérôme

Lumière mystique

« J’avais une vingtaine d’années, j’étais militaire de carrière – le métier dont je rêvais. Après quelques jours de vacances au Club Med de Corfou, tournant un peu en rond, je décide de participer à une excursion au Grand Météore, un monastère orthodoxe perché au sommet d’un impressionnant piton rocheux – appelé aussi le monastère de la Transfiguration… À l’intérieur, une porte mène à une petite église. Sous son plafond voûté, je sens une lumière m’envelopper, sécurisante, puissante mais pas éblouissante. Le temps s’arrête. Quand je reprends conscience, je dois courir pour rattraper le groupe ! En redescendant, me vient à l’esprit qu’il faut que je change tout : mes excès, ma manière de me comporter, de me nourrir… Habité d’une force irrépressible, je romps mon contrat avec l’armée et débute un long chemin vers moi-même, qui m’amènera à devenir thérapeute. Dans la religion orthodoxe, ce phénomène de retournement intérieur est connu sous le nom de métanoïa. Dans cette église, d’autres l’ont vécu avant moi. Le savoir m’a aidé à me dire que je n’étais pas fou.«  - Pierre 

Ascension céleste

« C’était il y a 27 ans, je faisais l’amour avec mon ami. Juste après l’orgasme, je nous ai senti quitter notre corps par la tête, puis être propulsés à une vitesse faramineuse dans l’espace. Au fil de cette ascension, j’ai été envahie d’un sentiment de plénitude absolue, d’harmonie et de communion avec l’univers. Je me disais : « Ouf, c’est terminé, je rentre chez moi. » J’ai vu mon ami s’engouffrer quelque part, mais impossible pour moi d’aller plus loin : une sorte de sage m’a arrêtée et m’a dit que je devais redescendre – ma fille m’attendait. Le lendemain, mon ami était mort. Cette histoire a impacté ma vie : j’ai suivi une psychanalyse, repris mes études, suis devenue psychologue analyste, ce qui m’a ramenée à une approche plus cartésienne… Jusqu’à ce que tout ressurgisse au décès de mon père.« - Muriel

Flot d’amour

« Pendant longtemps, je ne me suis pas sentie à ma place sur la Terre : je ne comprenais rien à cette société, à ses codes. Il y a 5 ans, j’étais presque au bout du rouleau, ma vie était très compliquée, de terribles douleurs dans le ventre me tourmentaient. J’ai fini par demander de l’aide « là-haut »… Peu de temps après, j’ai rencontré une magnétiseuse. Dès que ses mains sont passées au dessus de mon ventre, je me suis mise à pleurer, pleurer, pleurer, sans savoir pourquoi. Mon mari, très cartésien, était à mes côtés ; il n’en revenait pas. Un flot d’amour parcourait mon corps de la tête aux pieds. Je me sentais divinement bien. En recevant cet amour là, je me suis dit que si tout le monde faisait l’expérience, il n’y aurait plus de guerre ! Cela aurait pu m’isoler encore plus, mais au contraire ça m’a aidée à vivre, à vaincre mes peurs et trouver enfin ma voie. » - Brigitte

source : http://www.inrees.com/

CE DONT VOUS ETES REELLEMENT CONSCIENT DEVIENT REEL POUR VOUS

 

amour-puissance-divinChacun de vous sont dues à votre sincérité et à votre immense gratitude. C’est le plus sûr sentier vers les Hauteurs de la Réalisation et la méthode la plus facile pour l’Accomplissement de toutes bonnes choses. La Gratitude envers la Vie pour tout ce dont la Vie vous inonde est la Porte largement Ouverte vers toutes les Bénédictions de l’Univers.  

« C’est parce que les humains ont oublié de remercier la Vie pour toutes les Bénédictions reçues sur Terre que la Porte s’est refermée devant la Paix et qu’ils se sont retrouvés liés dans leurs propres chaînes de l’égoïsme. La masse des humains cherche l’acquisition et la possession de choses, ce qui est une inversion de la Loi de la Vie. La Vie dit toujours à l’individu: «Répands et laisse-Moi déverser par toi une Perfection toujours de plus en plus Grande». « La Loi de la Vie est de donner, car ce n’est qu’en donnant de soi-même que l’expansion est possible. Donner l’Amour Intense de votre propre Puissante Présence JE SUIS à toute l’humanité est la plus Puissante Activité que vous puissiez employer pour attirer l’humain dans le Divin. Dans cet Amour Divin, toute bonne chose est contenue.  

Des milliers de platitudes ont été écrites à propos de l’Amour Divin, mais ce n’est que lorsque l’individu comprend que l’Amour Divin est autre chose et plus qu’un principe abstrait qu’il voit qu’il peut engendrer l’Amour Divin à volonté et Le diriger consciemment pour accomplir tout ce qu’il décrète. Les Maîtres Ascensionnés voient que l’Amour divin est une ‘Présence’, une ‘Intelligence’, un ‘Principe’, une ‘Lumière’, un ‘Pouvoir’, une ‘Activité’ et une ‘Substance’. C’est en cela que consiste le Secret de Leur

Suprême Autorité et de Leur Pouvoir car rien ne peut s’opposer à l’Approche de l’Amour Divin, nulle part dans l’Univers. Lorsque l’Étudiant comprend comment il peut attirer, par son Décret, la ‘Flamme de l’Amour Divin’ de sa propre Puissante Présence JE SUIS, il sait que, dans un laps de temps très court, par son emploi de cette Flamme, il sera élevé dans l’État Ascensionné. Seul assez d’Amour peut accomplir cela pour n’importe qui, mais la Flamme de l’Amour doit, d’abord, être projetée, avant de pouvoir libérer les Bénédictions de Son coeur en faveur de celui qui fait l’Appel. L’Amour Divin étant Éternel est l’Inépuisable, l’Invincible, l’Inconquérable ‘Présence’ du JE SUIS et, par conséquent, le Maître de tout. 

«Toutes les joies et tous les plaisirs du monde extérieur ne sont que poussières comparés aux Merveilles Illimitées et toujours Croissantes de la Création dans l’Espace Cosmique, que les Maîtres Ascensionnés peuvent observer et dont Ils jouissent consciemment et à volonté. Une des Bénédictions les plus Grandes de l’État Ascensionné est l’absence totale de toute critique ou de condamnation des faiblesses ou des erreurs humaines. Si l’Étudiant de la Lumière veut bien s’entraîner à oublier tout ce qui est inutile ou, dans une quelconque mesure, indésirable il fera de rapides progrès, mais il faut ajouter que cela est indispensable s’il veut se libérer des limitations  humaines. Traîner derrière soi des souvenirs désagréables est un des nombreux moyens par lesquels l’Étudiant recrée pour lui, toujours de nouveau, les mêmes expériences de misère dont il cherche par ailleurs à se libérer. « La Lumière n’accepte aucune dysharmonie en Soi. Lorsque l’Étudiant entre dans la Lumière, il devient toute la Lumière et donc toute Perfection. 

POUR DEBARRASSER LE CORPS ET LES AFFAIRES DE L’INHARMONIE, LA PERSONNE SOIT ABANDONNER TOUTE IDEE, TOUT SENTIMENT ET TOUTE PAROLE CONCERNANT L’IMPERFECTION.

« Une Activité qui apportera toujours une Liberté Complète à l’Étudiant consiste à répandre un Pardon Inconditionnel et Éternel sur tous et toutes, et sur tout. Cela produit ce que rien d’autre ne peut produire pour libérer le monde, tout le monde, aussi bien que la personne qui émet ces sentiments. « Lorsque le Pardon est sincère, la personne verra son monde mis en Ordre comme par Magie, et se remplir de toutes bonnes choses, mais il faut se souvenir qu’une discorde n’est pas pardonnée tant qu’elle n’est pas oubliée, car vous ne pouvez-vous en défaire ou vous en détacher que si vous n’en êtes plus conscient. Tant que vous vous souvenez d’une injustice ou d’un sentiment troublant, vous n’avez pardonné ni à la personne, ni aux circonstances. Lorsque le Pardon est complet, le sentiment, ou le corps émotionnel, est serein, bon, heureux, à l’aise, et comme une Montagne de Lumière. Cet état est si puissant que l’on s’y sent comme dans une forteresse inexpugnable. Même au milieu d’un monde qui s’écroule, on reste inaffecté, n’éprouvant que la Perfection de la Lumière. « Souvenez-vous: 

CE DONT VOUS ETES REELLEMENT CONSCIENT DEVIENT REEL POUR VOUS. !

Votre Vie ne peut contenir que ce qui est accumulation de conscience, présente ou passée. Ce dont vous êtes conscient en pensée ou par le sentiment s’imprime sur la Substance Universelle en et autour de vous et s’agglutine avec ce qui lui est semblable – toujours. C’est une Puissante Loi Cosmique à Laquelle il n’y a pas d’exception et à Laquelle on ne peut échapper » « En vérité, c’est une très Grande Joie d’être avec ceux que l’on aime, et cette nuit, ma Joie est réellement grande. Le temps approche rapidement où vous comprendrez que tous les liens de parenté et les relations ne sont qu’une création du monde physique. Dans l’État Ascensionné, tous sont vraiment Frères et Soeurs, car Fils et Filles du Très Haut Dieu Vivant. Dans cette phase de la Vie, la Vraie Signification de l’Amitié est comprise et vécue, et cette Compréhension constitue le plus Haut Lien de l’Univers. 

Maintenant, Je dois vous quitter jusqu’à demain soir vingt heures, car J’ai à faire. Demeurez fermement dans le Puissant Rayonnement de la Lumière Cosmique, la Puissante Présence AY AM de l’Univers, afin que votre Chemin puisse être Illuminé par Sa Merveilleuse Radiation. 

EXTRAIT DE La Présence Magique » Saint Germain

Publié dans:ASCENSION, LUMIERE |on 22 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

Un «aller-retour» au coeur de la Lumière

 

NDE, l’histoire de Mellen-Thomas Benedict

 

images (3)En 1982, je mourais en phase terminale d’un cancer. Les conditions dans lesquelles j’étais, étaient intolérables, et toutes sortes de chimiothérapies aggravaient mon état végétatif. Les médecins m’avaient donné huit mois à vivre. 

Dans les années 1970, je travaillais dans l’information et les crises que traversait la planète m’abattaient (nucléaire, écologie, …). Parce que je n’avais aucune recherche spirituelle, j’ai cru que la nature avait fait une erreur et que nous étions le cancer de cette planète. Je ne voyais aucune issue à tous ces problèmes que nous avions créés. Pour moi, chaque humain était une souche cancérigène. C’est ce qui m’a tué. Prenez garde à votre façon de considérer votre monde. Cela peut se retourner contre vous et particulièrement si cela est négatif. Mon regard sur le monde était très noir. Ce regard m’a conduit tout droit à la mort. J’ai tenté toutes les méthodes de guérison, mais rien n’a marché. 

Alors, j’en concluais que ceci était une affaire entre Dieu et moi. Avant cela, je n’avais jamais eu à affronter Dieu. Aucune spiritualité ne m’intéressait, mais malgré tout je commençais à m’informer sur cet univers et je m’orientais vers d’autres médecines. Je lisais tout ce que je pouvais à ce sujet. Je lisais tout sur les religions et les philosophies. Tout cela était fort intéressant et me donnait l’espoir qu’il y avait peut-être quelque chose de l’autre côté. J’entrais en soins intensifs. Je me souviens me réveiller chez moi à 4 heures trente du matin, et je savais alors ce qu’il en était. C’était le jour où j’allais mourir. J’ai appelé quelques amis afin de leur dire au revoir. J’ai réveillé l’infirmière afin de lui dire que c’était la fin. J’avais passé un accord avec elle et je lui avais demandé de ne pas me laisser seule pendant les six heures qui suivraient ma mort car j’avais lu que parfois, des choses étranges se déroulaient pendant ce laps de temps.

 Je me souviens alors d’un début de NDE (Near Death Experience). Soudain, je pris conscience que je me tenais debout et que mon corps était allongé sur le lit. Autour de moi, c’était sombre. Être en dehors de mon corps était une sensation bien vivante. J’étais si vivante que je pouvais voir toutes les pièces qui m’entouraient. Je pouvais voir le toit de la maison, autour de la maison et sous la maison. Il y avait une brillante lumière. Je me suis tournée vers elle. La lumière ressemblait vraiment à tout ce que d’autres personnes avaient décrit à propos des NDE. C’était si magnifique, si tangible qu’il était possible de la ressentir. Elle était envoûtante et attirante comme si vous vouliez vous blottir dans les bras de votre père idéal ou de votre mère idéale. Alors, que je me dirigeais vers la Lumière, intuitivement, je savais que si je continuais à avancer vers elle, je mourrais. Alors que je m’avançais vers elle, je lui demandais : « S’il te plait, attend ! Je veux m’imprégner de ceci et j’aimerais parler avec toi avant de partir.. » Puis, quelque chose se produisit car à ce moment précis, vous avez le contrôle de la vie après la mort. Ma demande a été honorée et j’ai eu une conversation avec la Lumière. La Lumière prenait plusieurs visages comme celui de Jésus, Bouddha, Krishna, mandalas, …

 

J’ai demandé à la Lumière : « que se passe-t-il ? S’il te plait Lumière éclaire-moi sur tout cela. Je veux vraiment connaître la vérité de ce qui Est ». La communication était télépathique. La Lumière a répondu. Pendant cette expérience, l’information qui m’était transmise était celle-ci : « la Lumière se manifeste en fonction de nos croyances et de nos attentes. Si tu étais bouddhiste, catholique ou fondamentaliste, tu expérimenterais ce en quoi tu as toujours cru. 

Alors que la Lumière se présentait à moi, je réalisais que ce que je voyais vraiment était la matrice de notre Soi Supérieur. Je n’appartenais à aucune religion en particulier. C’est donc ce qui m’était renvoyé pendant cette NDE. Alors que je demandais à la Lumière de m’en révéler davantage. Je comprenais ce que signifiait la matrice du Soi Supérieur. Il existe une « grille, un réseau » autour de la Planète où tous les Moi Supérieurs sont connectés. C’est comme une super compagnie, un autre niveau subtil qui nous entoure, on peut l’appeler : un niveau de l’esprit. Après quelques minutes, je demandais encore des explications. Je voulais vraiment savoir ce qu’était l’Univers. Mais au fond de moi j’étais prête à mourir. Puis la Lumière s’est transformée en la plus belle chose qui soit : un mandala fait d’âmes humaines. J’ai vu ce magnifique Mandala, et j’ai vu, Ô combien merveilleux nous sommes tous dans notre essence, au coeur de nos atomes. Nous sommes la plus belle des créations. L’âme humaine, la matrice humaine que nous formons tous est absolument fantastique, élégante, exotique, Tout. Je peux difficilement exprimer à quel point cela a changé mon regard sur les Êtres Humains. Je m’exclamais : « O mon Dieu que les Êtres Humains sont beaux ». 

Qu’importe où vous en êtes, qu’importe la forme qui est la vôtre, vous êtes une des plus belles créations.

Les révélations qui venaient de la Lumière se déversaient encore et encore. Alors j’ai demandé à la Lumière : « Cela signifie-t-il que l’Humanité va être sauvée ? » Puis, tel le souffle d’une trompette accompagné de lumières qui tourbillonnent, la Grande Lumière a dit : « Souviens-toi de cela et n’oublie jamais : Vous vous sauvez vous-mêmes, vous vous rachetez vous-mêmes et vous vous guérissez vous-mêmes comme vous l’avez toujours fait. Et comme vous le ferez toujours. Vous avez été créés avec le pouvoir de le faire avant même la création du monde ». A ce moment-là, j’ouvrais davantage ma conscience. Je comprenais que nous avons DEJA ETE SAUVES et que nous nous sommes sauvés parce que nous avons été conçus ainsi comme l’est le reste de l’Univers Divin. Voilà ce que signifie la deuxième naissance. Du fond de mon coeur je remerciais la Lumière. Je déclarais : « O cher Dieu, Cher Grand Soi, J’aime ma vie ! » 

La Lumière semblait m’absorber encore plus profondément. La Lumière de L’Amour est indescriptible. J’entrais dans un autre royaume encore plus profond et je comprenais encore davantage. Je voyais un immense Courant de Lumière, large, et débordant, profond au coeur même de la Vie. Je demandais ce que cela était. « C’est la rivière de la Vie. Bois de cette eau sacrée autant que tu le souhaites » 

Alors je l’ai fait. Boire la Vie elle-même était une extase. Alors la Lumière a dit : « Tu as un désir ».

La Lumière savait tout de moi, le passé, le présent et le futur. « Oui », j’ai murmuré. J’ai demandé à voir le reste de l’Univers, au-delà de notre Système Solaire, au-delà de l’illusion des hommes. La Lumière m’a dit que je pouvais aller dans le Courant de la Vie. Ce que j’ai fait. J’ai été transportée par la Lumière jusqu’au bout du tunnel. J’ai senti et j’ai entendu une série d’explosions soniques. Une impressionnante accélération.  

Soudain, portée par le Courant, je m’éloignais de la Planète. J’ai vu la terre disparaître. Le système solaire, dans toute sa splendeur, défiler à toute vitesse et disparaître. Aussi vite que la vitesse de la Lumière, je volais vers le centre de la Galaxie et j’absorbais au fur et à mesure, toute la connaissance. J’apprenais que cette Galaxie et tous les Univers bouillonnent d’une variété considérable de vies. J’ai vu de nombreux mondes. La bonne nouvelle est que nous ne sommes pas seuls. Alors que j’avançais sur ce Courant de Conscience au travers du centre de la Galaxie, le courant se fracturait en d’extraordinaires ondes d’énergies. Je contournais, le fantastique amas de Galaxies, chargé de toute sa Sagesse.

J’ai cru que j’allais quelque part, mais je réalisais alors, que le Courant s’élargissait, que ma propre conscience s’élargissait pour absorber tout de l’Univers. Toutes les créations défilaient à mes côtés.

C’était merveilleux au-delà des mots. J’étais vraiment un Super Enfant ; un bébé dans un Monde Enchanté.  

Puis, à ce moment-là, je ne bougeais plus, immobilisée dans un profond silence. Je pouvais voir et percevoir POUR TOUJOURS au-delà de l’infini. J’étais dans le Vide. J’étais en phase de pré-création, avant le Big-bang. J’avais franchi le début des temps, j’étais allée au-delà de la première vibration, au-delà du premier mot. J’étais dans l’oeil de la Création. J’avais l’impression de toucher le Visage de Dieu. Cela n’avait rien à voir avec une sensation religieuse. Simplement, j’étais Ph 2Un avec la Vie et la Conscience Absolue. Quand je dis que je pouvais voir et percevoir pour Toujours, cela signifie tout de la Création et sa propre création. Il n’y avait pas de début ni de fin. Les scientifiques pensent que le Big-bang est un événement isolé qui a crée l’Univers. Au cours de ma NDE, j’ai vu que le Big-bang est seulement l’un des infinis Big-Bangs qui ont créé d’innombrables Univers et de façon simultanée. Les seules images qui se rapprochent de tout cela sont celles crées par les ordinateurs en appliquant des   équations géométriques fractales. Les anciens savaient cela. Ils disaient que Dieu créait des Univers en expirant et en créait d’autres en inspirant. 

Ils appelaient ces moments les Yugas. Tout cela n’était que pure conscience. Je voyais tous les Big-Bangs ou Yugas se créer et se créer encore. Je pénétrais au coeur d’eux et je réalisais que chaque particule de création a le pouvoir de créer. Difficile de l’expliquer. Il m’a fallu plus d’un an pour assimiler tout ce que contenait le Vide. Le Vide est Tout sauf rien et il est plus que tout. Le Vide est le

zéro absolu, le chaos d’où tout est possible. C’est la Conscience Absolue, bien plus que toutes les intelligences Universelles. Le Vide est l’espace entre les atomes et ses composants. La science d’aujourd’hui l’appelle : le point zéro. Toutes les fois où ils tentent de le mesurer, les indicateurs sortent des mesures (vers l’infini). Il y a bien plus d’espaces zéro dans nos corps et dans l’Univers que tout autre chose. Ce que les mystiques appellent le Vide n’est pas un vide. Il est plein d’énergies, toutes sortes d’énergies qui ont créé tout ce que nous sommes. Tout depuis le Big-bang est vibration, du premier Mot, qui est la première vibration.  

Le « Je suis » de la bible renvoie à cette question : Qu’est-ce que « Je suis » ? La création est Dieu qui s’explore lui-même et ce de toutes les façons possibles. C’est une exploration sans fin au travers de nous-mêmes. Pendant ma NDE, je commençais à comprendre que tout ce qui est, est Le Soi, Votre Soi, Mon Moi. Voilà pourquoi Dieu sait quand une feuille tombe. Cela est possible car où que vous soyez, vous êtes au centre de l’Univers. Où qu’un atome soit, il est le centre de l’Univers. Car Dieu est le Vide. Après avoir fait l’expérience du Vide, je voulais retourner au principe de la création. Puis, tout à coup, je suis retournée au Big-bang et j’entendais plusieurs explosions arrondies. Je me suis retrouvée sur le Courant de retour vers toute la Création. Quelle chevauchée ! Je traversais l’amas de Galaxies avec encore plus de clarté. Je franchissais le centre de notre Galaxie qui est un trou noir. Les trous noirs sont des grands processeurs de recyclage de l’Univers. Savez-vous ce qu’il y a de l’autre côté d’un trou noir ? La Lumière. Nous sommes, notre Galaxie qui provient d’un autre Univers. Dans sa configuration globale, la Galaxie ressemble à une fantastique cité de Lumières. Toutes les énergies de ce coté du Big-bang sont Lumière. Tous les atomes, toutes les étoiles, toutes les planètes, la conscience elle-même est faite de Lumière ! La Lumière est vivante, tout est fait de Lumière même les pierres. Donc tout est vivant. Tout est conçu avec la Lumière Divine et tout est très intelligent. Alors que je poursuivais mon voyage, je vis une énorme Lumière s’approcher. Je savais que c’était la Lumière Initiale, La Lumière de la Matrice du Soi Supérieur de notre Système Solaire. Puis tout le Système Solaire s’est présenté comme une Lumière dans des explosions de velours. Je pouvais voir toutes les énergies que ce Système Solaire générait, c’est un vrai Festival de Lumière. ! 

Je pouvais entendre la musique des Sphères. Notre système Solaire, comme tous les corps de Lumière Célestes génèrent une matrice de lumière, de sons et de vibrations qui lui sont propres. Sachez que les Humains font un bruit incroyable à chaque instant, tel des enfants qui joueraient dans la cours de récréation de l’Univers. 

images (4)La Lumière m’a bien expliqué que la Mort n’existait pas et que nous sommes immortels. Nous sommes vivants depuis toujours ; Nous faisons partie d’un système qui se recycle lui-même sans cesse. Il ne m’a pas été demandé de revenir, je savais que je le ferais. C’était naturel. J’ignore à l’échelle du temps humain combien de temps je suis restée dans la Lumière. Une fois mes réponses obtenues, je savais que le retour était proche. Chaque humain a une vie différente et des questions propres. Chacun de nous explore la vie d’une façon unique. Et ceci est fondamental. Parce que chacun contribue à la Vision d’ensemble, à la complétude de la Vie. Nous sommes des Dieux explorant le Dieu Moi dans la danse infinie de la Vie. Votre unicité embellit toutes vies.  

Alors que je retournais dans le cycle de la vie, je n’avais pas pensé que je reviendrais dans le même corps et cela ne m’a pas été dit. Je l’ai fait. J’avais complètement confiance. J’ai demandais à me souvenir de tout ce que j’avais vu et de tout ce que j’avais appris. J’ai entendu un « OUI » comme un baiser à mon âme. Alors je suis retournée à la Lumière au cœur du royaume vibratoire. Le processus s’est inversé et plus d’informations m’étaient données. Je suis revenue chez moi et le processus de réincarnation m’était expliqué. J’obtenais des réponses à ces questions : Comment cela marche ?

La terre est un grand processeur d’énergie et la conscience individuelle évolue en dehors de cela mais au sein de chacun. Je me suis imaginé en tant qu’humain pour la première fois et j’étais heureuse. De tout ce que j’avais vu, j’étais heureuse  d’être un atome dans l’Univers. Etre une partie humaine de Dieu, quelle bénédiction ! C’est fantastique. C’est une bénédiction au-delà de ce que l’on peut imaginer. Pour chacun d’entre nous, faire partie de cette expérience humaine, c’est fabuleux et Grandiose. Chacun d’entre nous, qu’importe où nous sommes, malade ou pas, nous sommes une bénédiction pour cette planète. Même là où vous êtes. 

J’expérimentais le processus de réincarnation pensant redevenir un bébé quelque part. Mais un autre enseignement sur l’identité m’était donné et comment évolue la conscience. J’étais si surprise quand j’ai ouvert mes yeux. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai été étonnée de me retrouver dans mon corps, dans ma chambre avec le visage de quelqu’un au-dessus du mien. Un visage qui pleurait. C’était mon infirmière.

Elle m’avait trouvé morte. Mon corps était raide et inflexible. Puis elle est allée dans l’autre pièce. Je me suis réveillée et j’ai vu la Lumière à l’extérieur. Je voulais me lever pour sortir mais je suis tombée du lit. Elle a entendu le bruit, s’est précipitait et m’a trouvée parterre. Une fois que j’allais mieux, j’étais très impressionnée sur ce qui c’était passé pendant ma NDE. Dans un premier temps, j’avais du mal à me souvenir de tout cela. Je me demandais : suis-je en vie ? Ce monde me semblait être un rêve bien plus que ce que j’avais découvert. Au bout de trois jours, je me sentais « normale » à nouveau, mais plus lucide et malgré tout différente de ce que j’avais toujours ressenti. La mémoire de cette NDE est revenue un peu plus tard. Je ne voyais plus rien de négatif dans les êtres humains. Avant cela, je jugeais beaucoup, et je pensais que beaucoup de gens étaient « dérangés ». En fait, je pensais que nous étions tous un peu « dérangés ». 

Trois mois plus tard, j’ai fait des examens. Je me sentais bien. Le médecin m’a dit : « Il n’y a plus rien ! » Je répondais : « ce doit être un miracle ! » Il a répondu : « non, ces choses arrivent et nous les appelons : rémissions spontanées ! » Il n’avait pas l’air étonné. Mais pour moi cela était un miracle et j’étais

impressionnée. Pendant ma NDE, j’ai visité ce que vous appelez l’enfer et j’ai été très surprise. Je n’ai

pas vu Satan ou le diable. Ma descente aux enfers était une descente dans la misère, l’ignorance et la souffrance de nos limitations. 

Cela semblait être une éternité misérable. Mais chaque âme avait une étoile autour qui lui était accessible à chaque instant. Mais personne ne semblait y prêter attention. Ces êtres étaient si fatigués par leurs rancoeurs, leurs traumas et leur misère. Mais après ce qui m’a semblé être une éternité, j’ai appelé la Lumière comme un enfant appelle ses parents quand il se sent en danger. Puis la Lumière est apparu et a formé un tube qui s’est dirigé vers moi, m’isolant de toutes ces peurs et douleurs. Voilà ce qu’est vraiment l’enfer. Nous sommes en train d’apprendre à nous retrouver à nous unir. Les portes de l’enfer sont ouvertes et nous allons pouvoir nous relier afin que nous sortions de cette misère, main dans la main. La Lumière s’est transformé en un Ange immense. Je lui demandais : « Etes–vous l’Ange de la Mort ? » Il m’a précisé qu’il était ma Présence Divine, la Matrice de mon Moi Supérieur. Puis je suis retournée à la Lumière. Bientôt nos scientifiques vont quantifier l’esprit. Les physiciens « fracassent » les atomes pour comprendre de quoi ils sont faits. Ils sont allés jusqu’aux quarks et charms, … Un jour ils atteindront cette petite chose qui fait que tout se tient ensemble et ils devront l’appeler… Dieu ? Nous commençons à peine à comprendre que nous aussi nous créons. 

images (6)Lors de ma NDE, j’ai franchi un point, celui où nous dépassons tout le savoir, comprenant que Nous avons le pouvoir de créer. Et c’est ainsi que Dieu s’expanse au travers de nous. Depuis cette expérience, je rencontre la Lumière dans chacune de mes méditations. Chacun de vous peut le faire. Il n’est pas nécessaire de mourir ou de vivre une NDE. C’est en vous comme un équipement auquel vous êtes déjà connecté. Le corps est le plus magnifique Être de Lumière qui soit. Le corps est un univers d’infinies Lumières. L’esprit ne nous pousse pas à détruire ce corps. Ce n’est pas ce qui se passe. Ne cherchez pas à devenir Dieu, Dieu devient vous. Ici !  

Je demandais, quelle est la meilleure des religions ? Avec beaucoup d’Amour la réponse fut : « Cela m’est égal ». Incroyable. Quand j’ai entendu cela, j’ai immédiatement compris que ce qui était important c’était Nous. Pour Dieu, il n’est pas important que vous soyez protestant, catholique, bouddhiste ou autre, car tout est une facette du tout. Tout est important. Pendant ma NDE, j’ai exploré le coté noir des déchets toxiques, des missiles nucléaires, la déforestation, et le problème démographique, … Je suis revenue en aimant chacun des problèmes. C’est un mandala que nous avons créé pour nous propulser vers un autre niveau de conscience. Nous prenons ainsi conscience que nous sommes tous interconnectés. Chaque bombe nous a poussé à dire : « cela suffit, nous n’en avons plus besoin ». Nous

sommes aujourd’hui dans un monde bien plus sûr que nous ne l’avons jamais été. Et il va devenir de plus en plus sûr. Je suis donc revenue de ma NDE aimant les bombes nucléaires car elle nous ont unis davantage. Ceci est si immense. Et Peter Russel a dit : « ces problèmes sont maintenant du côté de l’âme. Donc nous aurons des réponses de l’âme ».  

Le déboisement de la forêt amazonienne va ralentir, et dans moins de 50 ans, il y aura plus d’arbres que jamais. Engagez-vous là où vous entendez l’appel. Mais ne soyez pas dépressif, tout fait partie d’un plan bien plus vaste. La Terre est en train de se domestiquer. Elle ne sera pas sauvage comme elle l’a été. Mais il y aura de grands espaces sauvages, des réserves où la nature pourra prospérer. La population croissante permettra une bascule des consciences. Cette bascule transformera la politique, l’argent et l’énergie. Depuis je respecte la Vie et la Mort. Dans notre Adn, nous avons ouvert les portes d’un grand secret. Bientôt, il nous sera possible de vivre dans ce corps aussi longtemps que nous le souhaitons. Après plus de 150 ans de vie, nous saurons intuitivement si nous voulons changer de canal.

Vivre pour toujours dans le même corps n’est pas aussi créatif que de se réincarner. Nous allons enfin comprendre la sagesse de Tout cela, et l’apprécier. Nous sommes vivants depuis toujours.

Ce corps dans lequel vous êtes a toujours été en vie ! Il provient d’un courant de vie qui ne cesse jamais, retournant vers le Big-bang et bien au-delà !

 

Traduit par Dominique-Claire Germain de Vivre Sa Légende

 

Publié dans:ADN, LUMIERE, MULTIDIMENSIONNALITE |on 21 décembre, 2014 |Pas de commentaires »

La Lumière a déjà gagné

 

Regina couple lumièreTraduit par Dominique-Claire Germain

« Aujourd’hui, je viens vous délivrer un nouveau message d’espoir. Beaucoup d’entre vous doutent encore que votre vie peut changer très bientôt. Quand tout est trop beau pour être vrai, cela vous semble encore « incroyable ». Mais cela EST vrai. Tous les messages renferment la même vérité. Les changements se produisent. Les arrestations vont commencer et tous les gouvernements qui ne sont pas centrés sur la Bienveillance, seront remplacés par ceux et seulement ceux dont les intentions concernent le bienêtre de leurs citoyens. En raison des programmes choisis pour rétablir la prospérité, les dettes vont être annulées. Cela est vrai individuellement et collectivement. Chaque personne, qu’importe sa place ou son rang, «recevra » suffisamment pour vivre dans la satisfaction et la plénitude. 

Ces dispositions prises ont pour but de préparer l’humanité à l’Ascension. Nos Familles des Etoiles et notre Famille de l’Intra-Terre nous soufflent ce qui peut être mis en place. Elles oeuvrent sur tous les fronts et également avec les médias afin de diffuser les informations justes. L’Histoire de l’Humanité va être expliquée et nos origines seront publiées. Car vous êtes tous issus de la Source, qu’importe votre race et votre genre. Vous êtes tous d’origine Divine et aimés infiniment. Depuis des millénaires, le côté obscur a contrôlé vos vies en vous dictant ce que vous deviez croire et en manipulant vos livres d’Histoire. Parce qu’une quantité extraordinaire de Lumière a été déversée et « injectée » dans  Gaia, grâce aux Artisans de Lumière qui ont tant travaillé pour éliminer les vibrations basses, vous vous êtes préparés à l’Ascension. La lumière a été « enracinée » et mise à « l’abri » par un grand nombre d’entre vous et par des Êtres Lumineux provenant d’autres plans. Beaucoup d’âmes évoluées, venant de différents lieux universels, se sont incarnées pour maintenir ces vibrations de grandes qualités. Ils ont oeuvré en aimant Gaia et en déversant inconditionnellement de l’Amour à l’Humanité. 

La Lumière a donc gagné !! 

Le côté obscur, maintenu par les Illuminati et la Cabale battent en retraite. Encore un tout petit peu de temps et vous verrez les signes visibles de ce changement lumineux qui prend place. Commencez à célébrer et commencez à rêver d’un futur bien plus beau et bien plus glorieux. 

Je vous aime infiniment.. Je suis Raphael. » 

Message de l’Archange Raphael -Par Isabel Henn 

Publié dans:LUMIERE |on 26 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

SACHEZ ILLUMINER VOTRE SENTIER

 

espace-13Bonjour mes chers Enfants de la Terre,

Vous vous attendez à ce que je vous parle de nouveau de l’Ascension de la Terre ? Et bien non, pas spécifiquement, mais de vous, de votre devenir.

Votre futur proche

Votre futur immédiat est incertain, emplit de peurs et de craintes, de doutes de vous-même, de vos capacités à surmonter les difficultés s’ouvrant à vous… cela, vous le savez.

Mais savez-vous de quoi sera fait votre futur proche ? Et là, je parle du court terme… Non, vous ne le savez pas… vous vous efforcez de le deviner, de l’imaginer… mais vous refusez de voir la réalité, cette réalité que votre âme connaît, qu’elle attend, et non pas tous ces événements qui se passent actuellement et qui sont à venir.

Votre mental imagine le pire : la destruction totale de la planète, de votre planète la Terre, et de sa population… et imagine les pires scénarios dignes des scénarios apocalyptiques auxquels votre presse de désinformation vous abreuve quotidiennement…

Votre âme, étincelle divine, sait que tout cela est faux et seulement destiné à vous masquer la vérité, à vous empêcher de progresser en activant le processus de peurs.

La Lumière

Votre âme sait que derrière l’ombre, derrière ce paravent de peur, se trouve la Lumière. D’ailleurs, ce mot « ombre » est inapproprié, car il divise « le bon grain de l’ivraie », le « bon du mauvais », le « blanc du noir »… En fait, il a été créé lorsque l’expérience de la dualité vous a été nécessaire.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, vous devez sortir de cette dualité qui vous a tant pesée depuis 2000 de vos années. Non, aujourd’hui il est temps pour vous d’expérimenter le chemin conduisant à l’unicité, à la Lumière. C’est pourquoi, ici, nous préférons parler de « non-lumière », de « faible lumière », de « forte lumière »… de Lumière !

Vous l’avez compris, nous préférons évoquer le sentier lumineux conduisant à la Lumière, plutôt qu’exprimer la dualité du « blanc et du noir », et d’opposer quelque chose à la Lumière. Votre chemin, qui pour beaucoup est encore peu lumineux, est en train de le devenir et le deviendra de plus en plus.

Certes me direz-vous, certaines personnes de mes connaissances sont loin d’être lumineuses… Oui, elles peuvent être encore dans la partie « non-lumière » ou « faible lumière » du sentier lumineux, mais cela fait partie de leur expérience de Vie qu’elles ont choisi. Se sentant en « sécurité » ou en « phase » avec la non-luminosité de cette 3e dimension que vous venez d’expérimenter durant plusieurs millénaires, elles ont choisi, pour l’instant de rester dans cette illusion de sécurité, qui correspond à leur degré d’avancement sur le chemin de leur évolution.

C’est pourquoi ces personnes sont maintenant prêtes à prendre le chemin de plans de conscience leur correspondant mieux et où elles pourront progressivement expérimenter le passage de la « non-lumière » à la « faible lumière ». Passage que vous expérimentez actuellement, ou avez déjà expérimenté.

C’est pourquoi, dans un futur proche, vous allez assister à de très nombreux départs de proches et de non-proches. Et n’oubliez pas : n’oubliez pas : ce qui compte ce n’est pas la couleur de l’ascenseur, mais le niveau où il vous emmènera chacun, pour rejoindre le plan de conscience correspondant à son avancement sur le sentier lumineux.

Qu’est-ce que le sentier lumineux ?

Le sentier lumineux, quel est-il et où se trouve-t-il, me direz-vous ?

Il est tout simplement l’expression lumineuse de votre progression sur le chemin de votre évolution. Il est en vous et vous en faites partie. Votre sentier lumineux est votre création. Il est en votre pouvoir de le faire devenir de plus en plus lumineux.

Comment progresser sur le sentier lumineux ?

Et bien tout simplement en ouvrant votre cœur, comme nous vous l’avons dit maintes et maintes fois, en libérant l’Être de Lumière qui est en Vous, enfoui au plus profond de votre cœur.

Ainsi que nous vous l’avons déjà dit maintes et maintes fois : SOYEZ et RAYONNEZ et vous verrez votre sentier devenir de plus en plus lumineux.

N’oubliez pas mes chers Enfants de la Terre qui lise ces lignes, Vous êtes venus cette fois-ci expérimenter la Lumière. Aussi, ouvrez votre cœur et laissez s’exprimer la Lumière en vous… rejoignez celles et ceux qui progressent sur le chemin de leur évolution, sans regarder derrière eux. Vous verrez votre Sentier devenir de plus en plus lumineux, sans jamais faiblir, car les lois divines sont ainsi conçues que la Lumière ne peut faiblir, mais seulement éclairer de plus en plus.

Ce qui veut dire que ne pouvant régresser sur le chemin de votre évolution, mais seulement progresser, votre Sentier ne peut devenir que de plus en plus lumineux.

Oui bien sûr, par moments, vous pouvez penser qu’il est très sinueux, qu’il fait des détours inutiles… mais en fait, il ne fait que suivre scrupuleusement le chemin de votre évolution, dont vous êtes le seul maître et sur lequel, seulement vous et vous seul, pouvez décider de progresser ou de faire une pause. Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, votre Sentier Lumineux n’en est que l’expression… lumineuse !

Vous avez le choix de votre propre progression

images (4)Comme vous le savez, tous les chemins mènent au même endroit : à la Lumière. Vous, vous avez le choix de la direction, de l’orientation, qui vous fera avancer plus ou moins directement, plus ou moins rapidement.

N’oubliez pas que vous êtes un Être de Lumière, sous une carapace physique… le véhicule de votre âme… Vos proches, les personnes que vous rencontrez, que vous croisez, le sont aussi. Votre seule différence avec eux, qui n’a rien à voir avec le véhicule, est la volonté, les que vous pouvez faire, de progresser plus ou moins rapidement qu’eux.

Vous avez toutes et tous la capacité de sortir des zones de différents niveaux de lumière pour rejoindre La Lumière… Mais, le souhaitez-vous en votre âme ?

Aujourd’hui, beaucoup d’entrevous semblent se trouver à une « croisée » de chemins : soit emprunter une voie permettant d’accéder rapidement à la Lumière, soit de faire un détour, de prendre son temps… Consciemment, ils sont dans l’expectative, ne savent plus quoi penser, car ils ne parviennent pas à percevoir ce que leur âme a choisi pour leur futur proche… Ils s’en remettent aux voix de la désinformation et laissent à d’autres le choix de leur direction…

Respectez le choix des autres

C’est peut-être aussi cela qu’ils sont venus expérimenter… aussi, respectez leur choix, même si vous pensez qu’ils sont dans l’erreur et que vous souhaitez « pour leur bien » les ramener dans le « droit chemin ».

Oh non ! Ne faites rien de tel, laissez-les expérimenter pleinement ce que leur âme a choisi d’expérimenter ; ce qui correspond à leur degré d’avancement sur le chemin de leur évolution… se traduisant bien entendu par la luminosité de leur Sentier.

Aussi, je vous en conjure mes chers Enfants de la Terre, ne portez pas de jugement sur les faits et gestes des autres, sur leurs décisions, sur leurs choix d’expérimentation. Laissez-les vivre pleinement leur expérience avec leur libre arbitre total, sans chercher à les influencer dans un sens ou un autre, car ce faisant, vous influez également conjointement sur votre propre progression.

Aidez celles et ceux qui le souhaitent, mais n’essayez pas d’imposer votre propre vision de la progression aux autres, qu’ils soient proches, voire très proches de vous ou non. Soyez aidant à ceux qui e souhaitent, mais pas influents, même en pensées… car vos pensées ont un énorme pouvoir, bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer.

Le moteur de votre progression : l’Amour !

Par contre, oui, envoyez des pensées d’amour à tous ceux, sans distinction, que vous voyez être dans des endroits, des zones, très faiblement éclairés, manquant de cette énergie de Lumière dont vous disposez.

La seule façon de progresser et d’aider tous ceux qui le souhaitent, à progresser, se résume à un seul mot : AMOUR. C’est l’amour de l’autre que vous pouvez l’aider à rendre son Sentier de plus en plus lumineux, et non pas lui disant « fais ceci » ou « fais cela »…

La lumière est disponible pour tous, pour tous ceux qui le souhaitent. Mais encore faut-il qu’ils le souhaitent maintenant…

Illuminez votre Sentier…

Mes chers Enfants de la Terre, vous êtes venus participer à cet événement magnifique qu’est l’émergence du Nouveau Monde, que va découvrir dans un futur proche toute la population de la Terre, qui en a fait le choix… le choix de rendre son Sentier de plus en plus lumineux. C’est en empruntant la voie de l’amour, lorsque vous avez choisi ou que vous choisissez votre direction, que votre Sentier vous conduira directement à la Lumière, qui rayonne déjà dans le Nouveau Monde.

Ce Nouveau Monde qui vous attend, qui vous ouvre ses portes, est l’aboutissement de votre cheminement, dans cette expérience que vous vivez actuellement… expérience qui se trouve être exprimée par vos Sentiers Lumineux.

Mes chers Enfants de la Terre
Je vous y attends, avec tout mon amour

 Hilarion

Message du Maître Hilarion, reçu le 21 octobre 2014 par Jean-Paul Thouny

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

Publié dans:LOI NATURELLE, LUMIERE |on 18 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

EQUILIBRER L’OMBRE ET LA LUMIERE

 

ob_7b2e7a4c08f3b317bdc5f62e9a1476c5_dragon-ombre-lumiereLa Lumière et l’Ombre sont liées. Les deux doivent coopérer, l’un est nécessaire à l’autre. Ils forment un tout. Il faut vouloir savoir. Il faut savoir ce que l’on veut. L’action part du rêve. Le rêve est un acte. Le savoir donne le pouvoir. Savoir est un travail. Savoir les choses aide à éviter de céder à un excès d’Ombre.

Lumière et Ombre peuvent aussi être antagonistes. L’Ombre peut empêcher la Lumière. Dans un état dictatorial, la presse, les arts et l’enseignement sont muselés. Chez un individu, la volonté d’obtenir quelque chose peut lui faire oublier de tenir compte des besoins, intérêts et émotions d’autrui. Inversement, la Lumière peut empêcher l’Ombre. Une personne qui accumule des connaissances dans le désordre risque de finir apathique, sans plus aucun ressort. Il faut continuellement mettre en pratique le savoir et le rationaliser pour qu’il reste efficace. Un peuple dont le mode de vie est trop raffiné peut devenir incapable de faire la guerre pour se défendre. 

La confiance, l’espoir, la foi, la séduction, le plaisir, la douleur, la bonté, l’affection, l’identité, le choix, la passion, la stratégie, les scrupules, le charisme, l’instinct, la tendresse, la culpabilité, la rationalisation, l’organisation, la manipulation, la ruse, l’apprivoisement, les valeurs, le jugement, la construction, la rigueur scientifique, l’honnêteté, la probité, la persévérance, la mesure, l’indignation, le secret, la sagesse, la Justice, la prudence, la parole, l’humour… sont des concepts qui font une synthèse de la Lumière et de l’Ombre. La dopamine a un rôle dans le cerveau entre Ombre et Lumière.

L’Ombre et la Lumière peuvent paraître opposés. [ …] Parfois on confond Lumière et Ombre.  […]  La Lumière est sensée éclairer celui qui veut Agir. Pour tenter de faire le tri entre les actions qui devraient être faites et celles qu’il faudrait éviter, les humains ont développé les notions relativement abstraites de « bien » et de « mal ». Les personnes politiquement de droite pensent être capables de faire le tri entre ce qui est bien et ce qui est mal. Les personnes politiquement de gauche pensent être capable d’organiser ce qui amène le bien et d’éviter ce qui amène le mal. 

Un excès d’Ombre vient hélas souvent en réponse à un manque de Lumière. [ …]Un excès d’Ombre mène à une régression de la Lumière. [ …] Fondamentalement le mal n’existe pas. Tout le monde essaye de bien faire, même les dictateurs et les maladies. Si une personne fait du mal à une autre personne, c’est parce qu’elle ne se rend pas compte de ce qu’elle fait ou qu’elle croit qu’il y aura du bien au bout du chemin. Une personne ivre de vengeance, désireuse de faire souffrir un Monde entier, veut au fond d’elle-même redresser un tort ou punir une injustice, ce qui est bien. Dans la Nature il y a beaucoup de choses qui peuvent faire souffrir : les maladies, les accidents… Mais la Nature n’a pas de conscience. Elle ne prend pas la décision de faire souffrir. Il n’y a que des phénomènes météorologiques, des animaux qui se nourrissent ou se défendent. Si nous pouvons ressentir la douleur c’est parce que cela nous permet d’apprendre et d’éviter ce qui nous détruit. Les notions de mal, de Diable méchant ou de Dieu punisseur, ont été inventées par les hommes. Ils subissent des douleurs et des revers, il leur faut trouver des mots pour en parler. Le problème est que ces notions de mal sont à leur tour utilisés par l’homme pour faire le mal. En croyant que le mal est une intention dans les homme ou dans la Nature, certains hommes créent plus de mal encore. Ils croient qu’ils doivent détruire ou réprimer ce qui « contient » le mal. Certains disent que l’homme contient le mal parce qu’il éprouve du plaisir en faisant ce qui est interdit. Une meilleure explication est que l’homme est un explorateur. Il éprouve du plaisir à explorer. C’est grâce à cela qu’il apprend à connaître son environnement et qu’il devient plus apte à y survivre. Faire ce qui est interdit est une des formes d’exploration. Ce n’est pas l’interdit qui donne du plaisir, c’est l’exploration. Il faut apprendre aux enfants à explorer en nuisant le moins possible à autrui. Les empêcher d’explorer ne peut mener qu’au mal.

A la base, l’Ombre pousse à la lutte entre les individus. Les puissants exploitent les pauvres. Le fort détruit le faible. Les grandes bêtes mangent les petites bêtes et les très petites bêtes mangent les grandes bêtes. L’Amour inverse l’action de l’Ombre. Par Amour, une maman lionne ne mange pas ses petits. Ils constituent pourtant un repas de choix. Elle passera des mois à chasser pour eux et à les protéger. Dans les pays civilisés, les politiciens mettent leur volonté au service de la population. On se dévoue pour les plus faibles au lieu de les écraser. Une armée est beaucoup plus puissante et a moins de pertes au combat si chaque soldat fait passer la vie de ses camarades avant la sienne. Dans les dictatures l’Amour est perverti : on fait croire à la population que le dictateur éprouve de l’Amour pour le peuple alors qu’il ne fait que l’exploiter.

EXTRAIT DU TEXTE DE  ERIC BRASSEUR    http://www.4p8.com/eric.brasseur/lumomb.html

Publié dans:ENERGIES, LUMIERE |on 14 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

LES VERTUS DE LA LUMIERE

 

La Lumière est le symbole du savoir

Lumière doréeLes corollaires de la Lumière sont le rêve, la mémoire, l’amour, la compassion, l’empathie, les livres, l’invention, l’inférence, l’illusion, la communication, l’information, l’imagination, l’intuition, la prévision, la folie, les émotions, le bon sens, l’esprit critique, l’honnêteté intellectuelle, l’entraînement, les tests, l’illumination, l’exploration, les sens, la sensualité, la simplicité, l’observation, la réceptivité, l’intelligence, la lucidité, la logique, la tendresse, la culture, la transparence, l’inquiétude, les détails, le sens, goûter…

La Lumière est le fait qu’un parent arrive à comprendre ses enfants, qu’un chercheur découvre un nouveau remède, qu’un politicien rêve un monde meilleur, que le gens comprennent le travail des politiciens, qu’un étudiant comprend ce que chacun de ses professeurs veut entendre à l’examen, qu’un frère sent dans quel état d’esprit se trouve sa petite soeur et sait quand il suffit de dire un mot pour la faire rire, qu’un agriculteur se rend compte que quand les hirondelles volent bas cela annonce du mauvais temps…

La Lumière, c’est se rendre compte du fait que des choses que l’on croyait différentes sont en réalité les mêmes et que des choses que l’on croyait identiques sont en réalité différentes. C’est apprendre les choses qui peuvent exister, être capable de les reconnaître, savoir ce qui peut être fait avec et pouvoir les associer. C’est voir ou pressentir l’édifice que forment les choses, être capable de voir et de tenir compte des détails. 

De par la nature de leur rôle dans le cerveau on pourrait dire que la sérotonine et l’acétylcholine sont des molécules liées à la Lumière. Symboliquement, c’est le rôle de la mère de donner la Lumière à ses enfants : la capacité de sentir les émotions ou les problèmes d’autrui, l’art de communiquer avec les autres, l’art de s’occuper d’autrui, la Science des plantes et des médecines… 

La Lumière est le fait de tirer les leçons du Passé et penser à construire l’Avenir. Ce qui est chargé de Lumière est considéré comme beau. Le pouvoir de la lumière est son attirance. Elle donne du bonheur chaud à qui vient vers elle.

Sans Lumière les individus ne se comprennent plus, il s’ensuit la haine et la guerre. L’incapacité à communiquer engendre l’ignorance, l’ignorance engendre la peur, la peur engendre la violence. Faute de renseignement, de prévision, les guerres seront perdues. On ne trouvera pas de remède, pas de parade aux famines et aux épidémies.

Connaître beaucoup de choses mais ne pas savoir qu’elles sont fausses, rêver énormément sans se rendre compte que ces rêves sont irréalisables ou dangereux, ne pas se rendre compte que les rêves d’autrui sont réalisables, sont des manques de Lumière. 

Un amoureux qui ne comprend pas l’être aimé mais qui croît le connaître, une prostituée qui espère trouver un mari en chaque nouveau client, un toxicomane qui veut voir la réalité autrement, les parents qui torturent leurs enfants pour leur imposer l’avenir qu’ils ont rêvé pour eux, un violeur qui croit que sa victime aime ça, un agriculteur qui croit avoir remarqué que le chant du hiboux annonce un décès, tous manquent de Lumière. 

Des problèmes de faible importance seront pris pour des dangers mortels et rendront les gens fous de terreur. Des dangers graves seront négligés. Faute de Lumière, on est incapable de comprendre sa part de responsabilité dans des problèmes. Ou à l’inverse on s’accuse à tort. Un manque de Lumière peut amener un bien-être parce qu’on a pas conscience des menaces ou des enjeux. Un manque de Lumière peut aussi causer de vives douleurs parce qu’on ne comprend pas une situation et on craint le pire à tort.

Les jeunes enfants, les toxicomanes et les psychopathes manquent de Lumière. Ils n’arrivent pas à percevoir les émotions d’autrui. Sans Lumière on ne se souvient pas du Passé et on ne pense pas à l’Avenir.

Trop de Lumière : les apprentis sorciers feront des bêtises avec des connaissances qu’ils ne maîtrisent pas. 

La Lumière aveugle. Combien de personnes ont commis des actes graves parce qu’elles avaient mal compris quelque chose de trop compliqué ou parce qu’elles ne voyaient pas le reste ? 

La Lumière brûle. Si on parle à une personne d’une chose pour laquelle elle n’est pas prête, elle se fermera. Son cerveau refusera d’écouter. Elle se protège de trop de Lumière. Combien de personnes ont une vie détraquée parce qu’elles ont eu accès trop tôt à un certain savoir et l’ont mal compris ?

La lumière fait mal, lorsqu’on ressent de la culpabilité parce qu’on comprend ou croit comprendre qu’on a mal fait certaines choses. 

La Lumière détruit. On peut mourir de trop d’inquiétudes, de la connaissance de trop de problèmes. 
La Lumière peut aussi être une drogue enivrante en donnant l’illusion d’avoir toutes les réponses, toutes les solutions.

Avec un excès de Lumière on cultive les rancoeurs et les désirs de vengeance du Passé. On se souvient des détails qui blessent. On prépare l’Avenir avec trop d’ambition. On est sûr de ce que l’on fait alors que l’Avenir est imprédictible. On est dans l’erreur et cela se payera. Le Soleil est un symbole de la Lumière. Chaque rayon de soleil est un trait de savoir, d’amour, d’intelligence. 

Les faisceaux de Soleil qui traversent le feuillage d’une forêt sont comme autant de traits d’amour et de savoir qui pénètrent notre esprit. Le feuillage symbolise la sagesse : il filtre la lumière autant qu’il la révèle. Du temps des pharaons un obélisque était une « statue de rayon de soleil ». Le dieu Ré était le dieu du Soleil. Au sein d’une tribu, la Lumière est personnifiée par le Sorcier. 

Pour les tribus africaines, la part de Lumière d’une personne est son « âme ».Les intégristes réprouvent la Lumière parce qu’ils ne veulent pas que les individus qui sont sous leur contrôle réfléchissent. Ils ne veulent pas qu’ils évoluent et finissent par les quitter. Il faut qu’ils restent dépendants. Donc ils recourent à la censure, la désinformation et l’obscurantisme.

SOURCE : http://www.4p8.com/eric.brasseur

 

Publié dans:LUMIERE |on 8 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

L’OBSCURITE EST-ELLE VIVANTE

 

images (2)Vous croyez actuellement avoir une idée de la façon dont la lumière et l’obscurité fonctionnent sur la planète. Alors, soulevons cela de manière compréhensible pour vous ; Parlons encore une fois des attributs de lumière et d’obscurité. A maintes reprises, nous vous avons répété que l’obscurité est définie comme étant l’absence de lumière. Mais que faites-vous de cela ? Dans votre perception de c e qu’on peut appeler la mythologie spirituelle, vous avez déterminé que l’obscurité doit être intelligente ; Il doit y avoir une conscience derrière l’obscurité, dites-vous, et pour cette raison, une force obscure existe et a un nom. Par conséquent, vous la craignez. Vous ne comprenez pas que la physique exige que l’obscurité ne puisse existe dans la lumière. Mais vous ne le voyez toujours pas ; l’obscurité est un équilibre, non une entité.

Certains répondront : « Minute, Kryeon. Voulez-vous dire que le  mal n’existe pas » ? Je n’ai pas dit cela. Ecoutez, les humains sont puissants, et lorsqu’ils utilisent l’absence de lumière et l’appliquent à une conscience de leur cru, cela devient le mal humain. Alors, cela a une conscience, c’est un humain qui l’a mise là. Mais en soi, aucune entité ne peut capturer votre âme. Point à la ligne. Ce n’est qu’un équilibre entre l’obscurité et la lumière. Les humains sont responsables de donner l’impression que l’obscurité a de l’intelligence, parce que la  manifestation fonctionne d’une manière à la fois positive et négative.

Vous êtes tous habitués à un certain équilibre sur la Terre. Mais ce n’est pas un équilibre intelligent. C’est la première chose que vous devez apprendre ; Travailleurs de lumière. Il n’y a aucune force contre vous. Lorsqu’on vous dit cela, vous n’y croyez pas. C’est difficile pour vous, car on vous a toujours enseigné qu’une chose s’opposait à tout ce que vous faites. Oui, il y en a une, mais elle est représentée par des humains dans l’obscurité, non par l’obscurité ayant une personnalité.

Plus votre lumière brillera, moins il y  aura d’obscurité. « Oh Kryeon, j’adore ça. Comment puis-je rendre ma lumière plus brillante » ? C’est facile. Il s’agit de ne pas craindre l’obscurité. Lorsque vous craignez l’obscurité, vous lui donnez votre énergie, n’est-ce pas ? Car, dans le passé, l’obscurité créée par les humains a engendré le trouble dans votre vie. Votre survie même était en jeu. Maintenant, cela change, tout comme l’équilibre entre la lumière et l’obscurité.

Il y a tant de choses ici, chers amis, que vous allez devoir recalibrer. A qui essayez-vous de faire plaisir  Travailleurs de lumière ? Laissez-moi vous dire ceci : si vous essayez de plaire à Dieu, c’est déjà fait. Si vous essayez de plaire à ceux qui sont de l’autre côté du voile, lesquels, dans certains cas, sont vos propres parents qui vous regardent, cela aussi est déjà accompli. Il s’agit pour vous de reconnaître la lumière que vous portez et de ressentir que tout est bien. Est-ce ainsi ? Ou bien êtes-vous en train de chercher autour de vous quelque autre approbation quelque part, sans la trouver ? Il est temps pour vous de recalibrer ces sentiments.

Je veux que vous compreniez quelque chose : Dieu n’a pas d’émotions humaines. Dieu n’est pas assis là à ne rien faire en espérant quelque chose ou en souhaitant  que vous fassiez ceci ou cela. Dieu est la Source créatrice de l’Univers et vous faites partie de ce Dieu. Par conséquent, « plaire à Dieu », c’est vous aimer suffisamment pour faire partie de la totalité de Dieu. Ce sont des choses que vous devez savoir à propos de votre pensée et de ce qui va changer.

« Kryeon, voulez-vous dire qu’il n’y aura plus de conflit, puisque les nouvelles énergies sont plus bienveillantes » ? Oh, cher ami, vous aurez encore à oeuvrer sur cet équilibre lumière/obscurité, car sur la Terre c’est un classique qui va durer encore un temps. Mais il s’agit pour vous d’aller au-delà de la perception tridimensionnelle. Comment vous dire ? Vous connaissez le rugby, où plusieurs joueurs de chaque équipe se poussent en un va et vient au-dessus du ballon et où il ne semble y avoir aucun gagnant. Placez-vous au-delà de cette mêlée au lieu d’avoir le sentiment d’avoir échoué et qu’il ne se passe rien. En effet. C’est parce que, chers amis, tout ce que vous voulez regarder, c’est le terrain tridimensionnel. Vous ne regardez rien d’autre qui puisse se passer au-dessous ou au-dessus. C’est très difficile à décrie car cela a trait à la nature quantique de votre transformation.

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble surhttp://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Publié dans:LUMIERE |on 29 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

COMBATTRE CONTRE L’OBSCURITE

 

téléchargement« Alors Kryeon, si l’obscurité n’a pas d’intelligence, comment peut-elle nous faire la lutte » ?

Voici quelques-uns des attributs de l’obscurité qui peuvent expliquer cela ; Des humains dans l’obscurité vous font la lutte. L’obscurité même n’est qu’un équilibre.

L’énergie sombre et négative ne voit pas ce que vous faites dans la lumière. Elle ignore les choses de la lumière, et c’est à votre avantage, car vous pouvez tout voir, mais elle, non. Les humains qui avancent dans l’obscurité et en créent intentionnellement ne pourront jamais concurrencer un Travailleur de lumière qui peut tout voir. L’intégrité échappe à l’énergie sombre et gagne toujours. L’honnêteté, le compassion et la bienveillance l’emportent toujours sur l’obscurité. C’est comme si la bienveillance et la synchronicité spirituelle étaient toutes en couleur dans le monde en noir et blanc de ceux qui entrent sciemment dans l’énergie obscure.

Alors, ce n’est qu’une énergie, comme la force de gravité et le magnétisme. Lorsque vous voyez le magnétisme rassembler des objets avec force, donnez-vous des noms à ces objets, leur attribuez-vous la conscience ? Les prenez-vous pour des entités ? Non, vous dite plutôt : « C’est de la physique. C’est de l’énergie. Elle passe d’ici à là, c’est de la physique, tout comme l’huile et l’eau. Ce n’est que de l’énergie, l’huile flotte à cause de sa densité, qui est plus légère que celle de l’eau ». La lumière et l’obscurité ont les mêmes types d’attributs, et l’obscurité disparait en présence de la lumière ; Elle n’est ni étrange ni vivante.

Voici la grande différence ; dans la nouvelle énergie, vous êtes des créateurs de lumière. Vous êtes donc en train de changer la densité de la planète . Comprenez-vous ce que je dis là ?

Il en va de même lorsque la lumière et l’obscurité s’équilibrent. L’obscurité n’est pas intelligente ; Elle s’écarte de la trajectoire de la lumière. Elle dégage la voie des Travailleurs de lumière. Comprenez-vous ? Depuis des siècles, cet équilibre n’a pas du tout changé. Soudainement, l’obscurité s’écarte de votre chemin alors que vous avancez vers elle. Elle ne peut exister sur votre route. Elle ne peut survivre comme avant, et elle  se battra pour garder les choses telles qu’elles étaient. Mais l’équilibre va lentement changer, parce que vous n’en avez pas peur.

Oh, chers Travailleurs de lumière, voici le message de la canalisation d’aujourd’hui et de demain. Je vais détailler certains de ces changements. Le principal soulève une question : qu’allez-vous faire de ce nouveau pouvoir ? Même si l’obscurité n’est pas intelligente, c’est tout de même une force équilibrante. Par conséquent, vous pouvez vous attendre à ce qu’elle ait un effet sur tout à mesure qu’elle change. Vous ne pouvez avoir une rééquilibration d’influences aussi puissantes sur la nature humaine sans changements de part et d’autre. Comprenez-vous ? Ne personnalisez pas l’obscurité.

Si vous tombez d’une falaise, sur qui faut-il jeter le blâme ? Sur le monstre de la gravité ? Quelle intelligence vous a poussés là, et comment ose-t-elle vous faire tomber et vous blesser ? C’est un exemple d’une force existante, mais comprise pour ce qu’elle est.

A la différence de la gravité, chers amis, cet équilibre particulier sur la planète est une chose dynamique, élastique, multidimensionnelle. Elle est restée identique pendant des siècles mais elle ne l’est plus. Elle avance ne fonction de l’énergie que vous avez choisi de créer. C’est votre destin. Mais à moins de vous adapter à votre pouvoir, il ne se passera rien.

Pour recalibrer le soi, vous devez d’abord comprendre que l’obscurité n’a plus aucun pouvoir sur vous. Elle battra en retraite au lieu de vous attaquer. Si vous craignez quoi que ce soit, l’obscurité gagne. Voilà l’équilibre dont nous parlons. Tout cela est difficile à expliquer, puisque ces choses se produiront  en termes qui n’appartiennent pas à la troisième dimension. Mon partenaire est même assis là à se demander s’il a bien travaillé aujourd’hui. Je le rassure ; « Le travail était adéquat ».

Le recalibrage des Travailleurs de lumière est la découverte de leur véritable lumière celle du Créateur. Ils sont en train de découvrir qu’elle leur appartient, que le moment est venu pour eux, et qu’ils peuvent maintenant la laisser être pleinement présente. L’obscurité n’aura aucune chance d’exister autour d’eux aussi longtemps qu’ils s’éclaireront avec patience et compassion.

Laissez luire la divinité à travers chacun de vous tout en progressant sur cette planète, et comprenez ces choses, car elles sont imminentes. Voulez-vous savoir pourquoi vous êtes venus ? Non pas pour faire, mais pour être. Pour être lumière là où se trouvait l’obscurité. Tel est le message du jour. Je suis Kryeon, en amour avec l’humanité. Il en est ainsi.

images (8)Kryeon. 

Source : http://francesca1.unblog.fr/  

Texte issu du Livre : « Recalibrage de l’Humanité – Le début d’un nouveau cycle évolutif » – TOME XI de KRYEON aux Editions Ariane 2014 

Nous pouvons en discuter ensemble sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

 

Publié dans:LUMIERE |on 27 octobre, 2014 |Pas de commentaires »

LES IMPLANTS DE LUMIÈRE

 

 

images (28)Vous avez compris tout au long de ce livre que les êtres humains peuvent envoyer des énergies négatives par la seule force de leurs pensées, c’est-à-dire par leurs émotions négatives, leurs sentiments négatifs, leurs pensées négatives. Ils peuvent les envoyer sur quiconque, y compris sur eux-mêmes, et ces énergies négatives peuvent concerner tous les domaines de la vie. 

Ce que l’homme peut faire pour l’ombre, il peut le faire pour la Lumière. La pensée est créatrice, alors sachons l’utiliser. Rien ne nous empêche de créer nos propres pensées positives et rien ne nous empêche d’envoyer des énergies positives sur quiconque, y compris sur nous-mêmes. 

Nous avons vu dans le chapitre sur les différentes magies négatives les dégâts que pouvaient produire les implants noirs. Nous pouvons créer nous-mêmes des implants de Lumière pour attirer la joie, l’amour, le bonheur, la paix dans notre vie, en visualisant simplement des implants de Lumière dans notre cerveau et dans notre aura. Puis nous pourrons le faire pour les personnes que nous aimons. 

Nous pouvons visualiser des signes, des formes ou des mots, tous connus pour leur harmonie. 

► Le signe d’harmonie le plus puissant de tous représente une pyramide à quatre faces à visualiser en Lumière d’or et, à l’intérieur de cette pyramide, le signe représentant le nombre d’or, que vous visualiserez en Lumière également sur toute la hauteur intérieure de la pyramide. 

Ce signe Phi est symbolisé par un cercle de Lumière coupé en son centre par une ligne verticale, comme un diamètre qui dépasse légèrement le cercle en haut et en bas, la ligne verticale est à visualiser en Lumière également. Le nombre d’or est le chiffre de l’Harmonie parfaite dans la Création manifestée. Inclus dans la pyramide elle-même symbole d’Harmonie, ce signe ne peut attirer sur vous que l’harmonie la plus belle dans tous les domaines de votre vie, ainsi qu’une forte protection. Cette forme dégage également les énergies négatives et tout occulte négatif en général.

 images (29)

 

(rajout perso : la pyramide à 4 faces et le Phi à l’intérieur) :

Vous pouvez visualiser cette forme dans votre cerveau, dans votre aura, en vous et autour de vous, en Lumière d’or et à votre gré, tous les matins si vous le souhaitez. 

► Vous pouvez également visualiser d’autres implants de Lumière dans votre cerveau, dans votre aura, dans votre corps lui-même. Ces formes sont connues pour leur puissance : elles sont sources d’énergies positives et ne pourront vous être que bénéfiques. Il s’agit de la croix de vie égyptienne, du triskèle celte, de la croix chrétienne, du signe Phi seul. La liste n’est pas exhaustive. 

Le triskèle celte et le signe Phi dégagent également les énergies négatives et l’occulte négatif.

 

 téléchargement (20)images (30)images (29) 

(rajout perso) Le triskèle celte, la croix de vie égyptienne et le Phi :

► Vous pouvez également inscrire dans votre aura verticalement ou horizontalement et en Lumière des mots d’harmonie comme : JOIE, AMOUR, PAIX, HARMONIE, etc.

► Vous pouvez également imprimer dans votre aura, par visualisation et en  Lumière, un chiffre magique, un mot magique ou une phrase magique.  

Les êtres humains par leurs pensées créent leur « univers » et plus souvent qu’ils ne le pensent, c’est eux-mêmes qui attirent leurs propres malheurs ou tout au moins des énergies négatives qui vont l’induire. La façon dont l’être se considère  inconsciemment est en grande partie créatrice de son destin, aussi il est important d’utiliser des supports comme ces implants de Lumière pour assurer la venue vers soi d’énergies positives en tout genre. 

Et s’il vous arrive de voir dans votre cerveau ou dans votre aura par visualisation, qu’un implant de Lumière est devenu noir ou s’est inversé, n’accusez pas aussitôt une intention extérieure malveillante, en effet cela peut être le résultat de votre pensée négative inconsciente sur vous-même, vous interdisant par exemple le bonheur, le succès, la joie… 

La pensée extérieure malveillante n’est pas exclue mais, dans tous les cas, ne vous laissez pas toucher par l’inquiétude. En effet, il vous suffit d’une seconde pour rétablir la forme par visualisation en Lumière d’or et à l’endroit. L’harmonie est restaurée.

Ainsi usez et abusez de ces implants de Lumière pour votre plus grand bonheur.

A retrouver dans le livre : Chiffres et Formules Magiques pour Vivre Heureux au Quotidien – par MIDAHO aux Editions L’Arbre Fleuri

http://www.amazon.fr/Chiffres-Formules-Magiques-heureux-quotidien/dp/291522238X

Publié dans:LUMIERE |on 30 août, 2014 |5 Commentaires »

Imprégner l’ombre de votre lumière

 

images (3)Aujourd’hui, je vous invite à rencontrer ce qu’il y a de plus dense en vous et à l’accueillir d’un coeur ouvert. Dans la vie quotidienne, vous vivez ce qu’il y a de plus dense en vous dans des aspects de la vie où l’énergie peine à circuler. Ce peut être le travail, les relations, la santé ou tout autre aspect de votre vie. Dans ce secteur, il vous est très difficile de vous accepter ou d’accepter ce que la vie vous offre. C’est quelque chose d’embarrassant pour vous, quelque chose qui n’aurait pas dû exister. Vous vous sentez bloqué, coincé, et vous pouvez visualiser cette densité sous la forme d’une pierre que vous traînez, comme cette « meule autour du cou » proverbiale, ou encore d’un boulet.

Il se peut que vous ayez l’impression que cette densité soit due à des circonstances extérieures. Qu’elle ait été causée par le rejet, la trahison ou la violence de la part d’autres personnes. Ou bien, vous pouvez penser : Je ne suis pas adapté à la vie dans un lieu aussi dense et aussi sombre que la Terre. Il est compréhensible qu’une part de vous réagisse ainsi. C’est la part de vous désorientée et choquée qui se sent traumatisée et qui a oublié la véritable puissance qui est en votre être. Cet enfant se sent victime, mis à l’écart et déconnecté. Je vous invite à reconnaître la part de vous la plus sage et la plus lumineuse, dont le seul propos est de ramener cet enfant à la Maison. Vous avez un choix à faire : Vous identifiez-vous avec votre enfant intérieur traumatisé ou avec la part de vous lumineuse et intacte qui est capable de guérir cet enfant ?

L’origine de votre souffrance ne se trouve pas dans la densité ni dans l’ombre de la réalité extérieure. Elle se trouve dans l’incapacité que vous ressentez à ne pas pouvoir vous élever au-dessus de ce qu’il y a de plus dense en vous et à l’embrasser avec votre lumière et votre véritable rayonnement. Vous sentant victimisés par cette densité, vous éprouvez du ressentiment envers elle et voulez vous en débarrasser. Ce rejet cause un sentiment de déchirement en vous. Votre âme ne sera pas en paix tant que l’enfant perdu ne sera pas rentré à la maison.

Imaginez que vous portiez réellement une pierre autour du cou. Observez et voyez sa taille et son poids. Lâchez la bride à votre imagination. Cette pierre contient toutes les émotions avec lesquelles vous avez des difficultés et toutes les croyances négatives à propos de la vie sur Terre, du style  »Je ne suis pas le (la) bienvenu (e) », « personne ne me comprend », etc. La pierre porte vos peurs ainsi que votre résistance envers la vie. Elle symbolise ce qui a été bloqué et qui est resté coincé en vous. Et donc, la pierre désigne aussi votre mission dans cette vie. C’est la mission de votre âme d’imprégner de votre lumière les aspects les plus denses en vous.

Le sens de votre vie est d’éclairer les parts de vous qui sont durcies et pétrifiées. Répandre votre lumière sur Terre commence par tendre la main à l’ombre en vous-même. Dès que vous aurez entrepris ce voyage en vous, votre lumière va automatiquement rayonner vers les autres et les inspirer à faire de même. Nul besoin de vous focaliser sur ce qui a besoin  d’être remédié dans le monde. Focalisez-vous sur votre pierre. En voyez-vous une image ? Quelle est sa couleur ? Quel effet cela fait-il de la soulever ? Saluez-la et tenez-la avec gentillesse. Permettez à votre conscience d’entrer dans la pierre et ressentez l’énergie présente en elle. Ressentez-vous de la colère, de la peine, ou de la peur ? Permettez à la pierre de vous raconter son histoire.

Rappelez-vous que vous qui tenez cette pierre, êtes un être de lumière vivante. Vous êtes entier et intact, en sécurité dans les bras de Dieu. Observez maintenant ce qu’il se passe pour la pierre, rien qu’en la tenant et en portant votre attention sur elle, de façon ouverte et accueillante. Elle va se transformer. En vous connectant à elle à partir de votre coeur énergétique divin, en l’entourant de votre acceptation et de calme compréhension, vous l’aspergez d’étincelles de lumière. La pierre s’éclaire de l’intérieur. Votre conscience imprègne la pierre de vie et de mouvement. Elle n’est plus dure et froide. Peu à peu, elle se transforme en pierre précieuse. La structure de la pierre a changé à cause de votre attention pleine d’amour. Regardez-la bien et voyez quelle couleur et quelle forme elle prend.

À présent, demandez à la pierre : « Quel est ton cadeau pour moi ? » Quelle sorte de qualité sentez-vous présente dans la pierre ? Ressentez-le de l’intérieur. Est-ce la compassion, la tolérance, l’aptitude à s’abandonner et à faire confiance ? Est-ce la tranquillité, le courage ou la joie ? Recevez ce cadeau. Cette pierre contient de l’énergie figée et sombre. Après l’avoir entourée de la puissance de votre nature véritable, elle se transforme en trésor. Elle ne sera pas seulement neutralisée, elle sera transformée en pierre précieuse, reflétant votre beauté intérieure et votre sagesse. Ce qui était auparavant une meule autour de votre cou se transformera en joyau. Prenez la pierre et voyez comme elle brille et étincelle d’une couleur qui reflète votre énergie unique. Permettez à la pierre précieuse d’entrer dans votre corps et voyez où elle va naturellement. Vers quel endroit de votre corps la pierre va-t-elle spontanément ? Quel effet a-t-elle sur vous ? Elle va avoir un effet guérisseur sur votre corps et votre esprit.

La vie vous invite continuellement à vous tourner vers ce qui est dense, sombre et coincé en vous. La danse de l’Esprit et du corps est comme une danse de la lumière et de l’ombre. Dès que vous reconnaissez votre vraie nature, la danse devient moins un combat. Elle devient une joie. En devenant conscient de la puissance transformatrice de votre vous divin, et en invitant l’ombre à sortir au grand jour, la danse de la lumière et de l’ombre fait jaillir de précieux joyaux qui montrent comment la lumière peut voyager dans la réalité la plus dense. Cette pierre précieuse est le résultat de l’intégration de la conscience et de la matière, le fruit de la danse entre l’Esprit et le corps. La vie vous invite encore et encore à entrer dans cette danse. Chaque fois que vous ressentez de la résistance dans votre vie, veuillez ne pas porter de jugement. Présentez la pierre à votre imagination. Accueillez-la et connectez-vous à cette part de vous qui n’est pas encore éclairée par votre conscience divine. Prenez soin de la pierre. Votre attention pleine d’amour est la clé pour illuminer la pierre à partir de l’intérieur. En projetant votre lumière sur ce qu’il y a de plus dense et de plus sombre en vous, vous entrez dans la danse de la création et Dieu naît sur Terre à travers vous.

© Pamela Kribbe 2011

www.jeshua.net/fr

Publié dans:LUMIERE |on 6 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Le rôle d’un Guide

Un Guide d’âmes se doit de guider ses âmes vers la Lumière

 Guide-d-ames-se-doit-de-guider-ses-ames-vers-la-Lumiere_article262x174

Un guide d’âmes est une personne qui a un don, un don d’empathie, un don particulier, ouvert à la perception des âmes errantes. Que ce soit dans une maison, un chemin, un bois, une ruine, etc… Un guide d’âmes se doit de guider ses âmes vers la Lumière, pour leur permettre de trouver enfin, la paix, la sérénité, avec Amour, Vérité, Sincérité et pour certaines, une grande détermination.

Quand on est guide d’âmes, c’est vraiment un cadeau que l’on a en soi, mais il faut TOUJOURS RESTER HUMBLE.

Pourquoi parler d’un guide d’âmes, n’est ce pas faire de la publicité sur des personnes défuntes?

Certains peuvent se poser cette question, ils ont le droit, c’est humain. Mais quand une personne dotée de certains dons, perçoit les énergies, les vibrations, les formes, les voix de personnes qui ont quitté ce monde matériel que doit elle faire? Aider uniquement les vivants et les autres alors, on les laisse errer dans une autre dimension, alors qu’on sait qu’on peut voir son corps quand on est sous anesthésie totale, dans le coma et en mort éminente “NDE” (voir en références les livres et DVD du Docteur Jean Jacques CHARBONNIER, médecin anesthésiste dans une clinique de Toulouse – les livres de Jean MORZELLE). Non nous n’avons pas le droit.

Une âme qui se fait entendre, ressentir, voir est une âme qui est en instance de souffrance et qui demande de l’aide, par contre celles qui ne sont pas prêtes pour “le grand voyage” ne se font pas ressentir.

Le guide d’âme n’est pas à la recherche permanente d’entités en souffrances, il n’a pas le droit de déranger “les morts”, seules celles qui veulent communiquer communiquent, ou appellent “au secours”.

Une amie, m’a contactée plusieurs fois, elle habite une maison ancienne, je dirais avec humour que les entités sachant que cette amie est en contact avec un guide d’âmes, ne se gênent pas pour la déranger. Il lui est arrivé d’avoir une personne qui se couche tout contre elle, la nuit, qui va même jusqu’à la prendre par la taille, lui chuchoter dans l’oreille…d’autres fois, le téléphone qui sonne toujours à la même heure (évidemment la nuit pour bien se faire entendre et comprendre, car si on ne dérange pas, la demande d’aide pourrait ne pas être entendue).

Sa fille à hérité d’une commode ancienne, depuis, tous les enfants qui viennent chez eux ont des soucis plus ou moins importants et son propre fils voit et entend des âmes, il en est très perturbé, car souvent les adultes ne veulent pas le croire, surtout les parents. Pourtant, comment un enfant peut-il imaginer ce que d’autres ne voit pas, surtout si JAMAIS devant lui le sujet n’a été abordé! Cette commode porte une âme qui demande au secours, mais il faut que les adultes fassent appel à un guide d’âme. Comment se fait il que chaque fois que le parent qui n’y croit pas se moque, critique ou taquine les entités, des ampoules dites “longue durée” et qui de plus, sont neuves, pètent! Uniquement parce que l’âme qui est en souffrance chez eux lui transmet un message, mais cette personne est très très cartésienne et comme elle dit “tant que je ne verrai pas je ne pourrai pas y croire”.

Le guide d’âme reçoit des enseignements d’autres guides qui pratiquent déjà, mais aussi de guides spirituels, d’anges, de guides personnels, etc…

Les pratiques pour aider les âmes en souffrances qui se font sentir, reconnaître, auprès des personnes qui font appel aux guides d’âmes, sont basées sur la magie blanche.

Prières, bougies, encens et surtout HUMILITÉ, AMOUR, SINCÉRITÉ, ÉCOUTE de cet autre, qui n’a plus son véhicule terrestre mais qui a toujours son esprit, son âme.

Il doit se protéger des problèmes existentiels de ces âmes en souffrance, ou qui n’arrivent pas à trouver le chemin de la Lumière. Il doit également se protéger de ces âmes errantes qui sont malignes et qui peuvent le perturber dans ses démarches, qui peuvent même l’agresser.

Nous vivons dans un monde partagé entre le terrestre et le spirituel. L’humain a besoin de cet équilibre, certains le reconnaissent, l’acceptent. D’autres resteront sceptiques, peut être par peur de l’inconnu, méconnaissance de l’au-delà, peur de s’en trouver déstabilisés, ils ont le droit de ne vouloir voir que ce qui est visible dans cette dimension terrestre, et invisible à leur yeux dans une autre dimension, ils ont besoin de rationalité et cela les rassure.

Chacun son chemin, chacun son destin, chacun ses dons, chacun ses choix, chacun ses croyances, l’essentiel est d’être dans sa PROPRE VÉRITÉ, L’HARMONIE, L’AMOUR, LA LUMIERE, et surtout en toute HUMILITÉ, le maître mot.

http://eloviawp-live.nth.ch/

Publié dans:AME, LUMIERE |on 29 avril, 2014 |Pas de commentaires »

L’EXPERIENCE DE LA LUMIERE EN SOI

 

 images (3)

Tu as fait plusieurs fois, en méditant, l’expérience de la “lumière dans la tête”. Cette lumière, c’est la Conscience de Soi.

SOI = SOL = SOLEIL.

Ce n’est pas la conscience limitée, étriquée du petit Moi, mais celle du Grand Soi, la seule qui ne connaît pas de limites. Fais avec moi, si tu le veux bien, l’expérience de l’expansion de conscience, grâce à cette prise de conscience du Soi : De là où tu te trouves maintenant, élève ta conscience au-dessus de ta tête et regarde-toi, ton corps bien sûr, dans ce lieu où tu te trouves. 

Tu n’as pas besoin de voir comme avec tes propres yeux, bien nettement, mais seulement en avoir pleinement conscience. Puis, lentement, élève ta conscience au-dessus de la maison où tu te trouves, et regarde autour de toi. Tu aperçois les arbres, les rues qui entourent cette maison. Maintenant, élargis ta conscience jusqu’à ce qu’elle englobe le village ou la ville où tu te trouves. Tu ressens la “température” des gens qui y vivent, leurs vibrations, et tu peux même y associer une couleur, un rythme, une sensation… 

Ensuite, élargis ta conscience jusqu’à ce qu’elle englobe le pays tout entier. Tu peux

visualiser les contours de ce pays, avec ce que vous appelez ses frontières : les chaînes de montagnes, la mer ou l’océan. Tu prends ici conscience de la rotondité de la Terre, tu vois les nuages s’effilocher à l’horizon, et le temps s’étire lui aussi dans la nouvelle conscience que tu expérimentes… 

Maintenant, élargis ta conscience jusqu’à ce qu’elle englobe le continent où tu te trouves. Les pays proches du tien t’apparaissent nettement, avec toutes leurs particularités : montagnes, lacs, mers, sommets enneigés, villes et villages. Elargis encore ta conscience jusqu’à ce qu’elle englobe la Terre entière, et ressens cette planète où tu es né comme un enfant du Soleil, avec son satellite qui semble tourner autour d’elle comme un enfant auprès de sa mère. Grâce à cette conscience planétaire, que tu as maintenant, élargis encore ton champ de conscience jusqu’à ce qu’il englobe le système solaire dans son ensemble. Prends place où tu le désires dans ce système solaire ; choisis la planète ou l’astéroïde qui te convient, c’est là où ton âme aime se reposer lorsqu’elle transmigre d’un corps à un autre. C’est son lieu de prédilection, sa vraie demeure dans le système solaire… 

Puis, lentement, élargis encore ta conscience jusqu’à ce qu’elle englobe la galaxie toute entière. Visualise la Voie Lactée au sein des autres galaxies, et regarde-la tourner calmement au milieu de son groupe… 

Tu es un enfant de l’Univers qui regarde un autre enfant de l’Univers, petit en apparence car tout est relatif dans le Monde de la Manifestation. Maintenant, élargis encore cette Conscience jusqu’à ce qu’elle englobe l’Univers entier, qui n’a pas de limites, et ressens cette infinitude, ressens cette immensité, cette Eternité en toi. Tu es le JE SUIS en toi, éternellement, infiniment, pour les siècles des siècles… 

Repose ton esprit un moment dans cette infinitude et, dans la Paix de ton âme, rejoins le centre de Paix et d’Amour qui réside en ton cœur… Place ta conscience en ton cœur en revenant dans ton corps, ici et maintenant, et ressens l’expansion de conscience que tu viens de vivre au milieu de ta poitrine, dans ton propre cœur précisément. 

Oui, ton cœur peut s’ouvrir de la même manière, infiniment et éternellement. Dès que tu en feras la demande ou que tu en ressentiras le besoin, il te suffira de revivre cette expansion de conscience en toi-même. 

Paix en ton cœur et en ton âme, frère de Lumière.

Sois béni. Je t’aime.

Un Guide

 

EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

 

Publié dans:LUMIERE |on 13 mars, 2014 |Pas de commentaires »

La lumière sur la planète : Pléiades

téléchargement (3)

L’impression de détachement descendit en moi et j’eus une vision dans laquelle je me découvrais comme l’une des nombreuses volontaires pour la grande expérimentation de procréation. Nous étions toutes enceintes.

Eleura était sur le point d’accoucher et nous nous empressions autour d’elle dans ce moment important. C’était un grand honneur que ce travail car nous étions conscientes que nous apportions la lumière sur une planète d’où elle était absente. Beaucoup de femmes avaient été inséminées artificiellement, à partir de la semence de notre propre race mais génétiquement modifiée par celle empruntée à une race bipède de la Terre. Nous escomptions pouvoir produire un nouvel être, capable de survivre au soleil et à l’atmosphère de cet endroit. Plus important encore : les nouveaux enfants ainsi conçus appartiendraient à la lumière. La naissance se fit rapidement, sans douleur, comme c’est toujours le cas pour les femmes de la Lyre. Je baissai les yeux pour voir l’enfant émerger. L’être qui apparut était couvert de poils noirs denses et drus. Le nouveau-né luttait pour respirer à l’intérieur de cette enveloppe velue. Les femmes reculèrent, poussant des cris d’horreur et se regardant l’une l’autre, sachant qu’elles portaient probablement aussi le même genre de monstre au sein de leur propre corps. Il fallut maintenir et apaiser Eleura

Un des hommes présents dégagea l’enchevêtrement des poils pour parvenir au petit visage du nouveau né dont la peau était noire comme du charbon. Dans nos efforts primitifs et précipités de produire un croisement stable et compatible avec le singe bipède, nous avions créé quelque chose qui était réduit à une séquence commune des cellules de nos deux races. Les poumons du minuscule petit être étaient encore plus sensibles que les nôtres à l’atmosphère riche en carbone. Un simple regard me confirma qu’en dépit de son apparence, c’était un être de lumière. La tête était aussi plus grande, plutôt comme les nôtres. L’amour qui palpitait en moi pour cet enfant était indescriptible. Plusieurs femmes s’évanouirent et d’autres s’enfuirent en pleurant. Soudain, je fus prise de vertige .Je me redressai. John me regardait avec une expression curieuse. Karen se précipita

.- L’as-tu vu ?

- Oui.

- Comment avons-nous pu survivre à de telles épreuves? lança Karen. Quand je pense à ce que nous avons dû supporter pour finalement nous retrouver dans une situation pire que celle dans laquelle nous étions avant d’avoir commencé! Je voulais tuer l’enfant qui venait de mes entrailles. Toutes les femmes avaient aussi des pensées dont elles n’auraient jamais cru être capables. Elle essuya ses larmes et je me remis debout en tremblant. Mes oreilles gardaient le souvenir du son que faisait le nouveau-né dans sa lutte désespérée pour respirer. Soudain, je me sentis épuisée et j’avais envie de dormir et de pleurer en même temps. C’était plus que suffisant pour une seule journée.- Rentrons, déclarai-je, nous en parlerons demain. Ce soir-là, nous avions, John et moi, un dîner pour une association caritative. Depuis le patio, j’aperçus Gerry Bostock et j’allai vers lui pour lui faire part des évènements qui s’étaient déroulés plus tôt à Kariong. Juste au moment où j’allais ouvrir la bouche, il me présenta à Margaret, une femme aborigène. Cette dernière avait lu mon premier livre et elle été très enthousiaste. Elle saisit ma main :

- Vous n’auriez pas pu avoir accès à toute cette information, dit-elle, à moins qu’un pouvoir supérieur ne vous y ait aidée. Maintenant que je vous ai rencontrée, il est évident que vous êtes inspirée par un être pur. 

Cet être travaille par votre intermédiaire. Vous n’avez pas fini d’écrire sur ces thèmes, chaque jour vous apportera son lot de révélations. Ce n’était donc pas terminé. Les évènements étranges de la journée se poursuivaient. Gerry toucha mon épaule et me fit un clin d’œil 

.- Voyez-vous, nous autres Koori, nous pensons que nous sommes la race la plus ancienne de l’humanité. Nous savons que vos anthropologues perpétuent la théorie de ses débuts en Afrique mais ils s’entêtent à nous oublier, nous, le chaînon manquant. Son sourire était chaleureux et il désignait le ciel. 

- Nous sommes des gens venus des étoiles, et nous avons atterri ici au travers des âges depuis différents points de la galaxie. Quand j’étais petit, ma grand-mère me montrait les Pléiades et me disait que c’était de là que venaient nos ancêtres. Il nous est facile de croire en l’existence des extraterrestres car c’est précisément ce que nous sommes. Tous les trois, nous éclatâmes de rire. Leurs immenses yeux noirs étaient brillants d’amour. La journée m’avait exténuée. Allongée dans la quiétude de la nuit, mon mari reposant calmement auprès de moi, je ne pouvais m’empêcher de revivre toute cette journée qui aurait pu être directement inspirée de  La Guerre des Etoiles. 

Chaque mot y avait été prononcé sur un ton assuré. Je m’étais souvenue avoir assisté à une naissance, produit d’une expérimentation génétique qui avait terriblement mal tourné et pourtant j’avais été submergée d’un fantastique sentiment d’amour. Puis, Gerry et Margaret m’avaient hypnotisée avec leur charme aborigène. Le souvenir de ce minuscule visage noir à Kariong faisait remonter cette formidable tendresse avec plus de vigueur encore, au-delà de tout ce que je n ‘avais jamais pu ressentir.

Cette femme que j’avais été dans ce passé ancestral était capable de sentiments tellement plus forts que ce que j’aurais imaginé. Qui était-elle? Étais-je réellement elle dans cette vie présente ? J’eus enfin la vision de l’enfant qui, quatre jours après sa naissance, mourut dans une angoisse et un chagrin écrasants, source de l’intériorisation de la culpabilité et des émotions qui s’ensuivirent pour moi. Au plus profond, je reconnus les mêmes émotions refoulées en moi et enfin je pouvais identifier leur origine. Était-il possible que je les aie portées pendant près d’un million d’années? Je voulais pleurer pour ce petit bébé mais je ne pouvais pas.

Extrait de « Contacts Avec Les Pléiadiens : La Mission Du Rexégéna » recopié par Francesca    – paru aux éditions Hélios par Valérie J. Barrow

Publié dans:LUMIERE, PLEIADES |on 13 mars, 2014 |Pas de commentaires »

SE TENIR DANS LA LUMIERE

images H

Rassemble tes forces, frère de la Lumière, et transcris ce que je te dicte :

Ne penses pas que tout est blanc et tout est noir en ce bas monde. Le Bien et le Mal n’existent que pour celui qui est dans la dualité. Celui qui se tient dans la Lumière ne peut juger si une chose est bien ou mal. Elle EST, en fonction de ce que les Forces Créatrices de l’Univers lui ont concédé comme pouvoir et comme expression.

Nous sommes les garants de la Vérité, de l’authentique Lumière, parce que celle-ci ne peut se mesurer en intensité ni en couleur. Elle EST, tout simplement. C’est, si tu préfères, la chaleur du Cœur de Dieu, cette profondeur dans l’Amour cosmique, incommensurable Amour du Créateur pour Ses Oeuvres.

Aussi, évites de juger, et tiens toi autant que possible dans la Voie du milieu, celle que Bouddha a enseignée. Les Maîtres l’ont compris, ceux qui ont réalisé le Soi, qui ont pénétré dans le Cœur de Dieu. Ils savent que l’on ne peut juger sans être jugé, de même que l’on ne peut aimer sans être aimé. La vie est un échange perpétuel de cellules, d’énergies vibratoires, de courants ascendants et descendants, qui se mêlent, se superposent, s’interpénètrent, et tout cela dans une myriade de sons et de couleurs dont tu ne peux imaginer la force et la beauté.

Oui, on peut dire que, en tant qu’humains, vous êtes aveugles, sourds et muets. Vous ne voyez pas les merveilles de Dieu, vous n’entendez pas Sa musique, et vous ne pouvez pas traduire Son Cœur , son Amour incommensurable. Tout cela parce que vous êtes limités. Libérez-vous et vous verrez, vous entendrez, et vous parlerez avec votre cœur . Nul n’est besoin de techniques ni de savoir pour cela, n’importe quel être humain peut le faire. Il suffit qu’il ait la Foi, et qu’il s’immerge le plus souvent possible dans l’Océan infini de tendresse de l’Univers-Dieu. La seule chose est qu’il faut le faire souvent, et persévérer. Comme dans tout travail, il est nécessaire de pratiquer régulièrement. Qu’importe la voie, pourvu que le but soit le même, qu’importe les moyens, pourvu que le but soit atteint et réalisé. Tout ce que Dieu souhaite, dans Son infinie Bonté, c’est que tu Le rejoignes et que tu sois UN avec Lui.

A ton échelle aussi, Il peut te rejoindre, sois-en sûr. Ne penses pas que tu es trop petit pour cela. Regarde les petits enfants. Ne sont-ils pas les enfants de Dieu, ne respirent-ils pas Sa joie et Son insouciante Bonté ? Pourquoi penser que tu es différent d’eux ?

En vieillissant, votre cœur s’est durci, votre Foi s’est évaporée, et votre savoir s’est emprisonné. Libérez votre cœur , fortifiez votre Foi et élargissez votre savoir. On apprend tous les jours, à chaque minute et à chaque seconde. Ne considérez jamais que vous savez; soyez toujours en éveil. C’est cela la vraie Connaissance, c’est cela la Vérité.

Dans le désir de Dieu pour les hommes, il y a aussi la Sagesse. Mais pas cette sagesse qui veut que l’être soit froid et austère. Non, plutôt celle qui nécessite d’être pur et humble, désintéressé, et apte à conduire ses frères dans le silence et le secret de Dieu. Oui, encore une particularité de ce monde divin est l’accès à cette sagesse. Elle ne peut se passer du cœur , encore une fois. Car tout vient du cœur , garde ceci à l’esprit. Quoi que tu fasses, fais-le avec le cœur , et tu verras tous tes souhaits s’accomplir; toutes les portes de la Connaissance s’ouvriront devant toi et toutes les Merveilles du monde se déploieront devant tes yeux.

Aie confiance, frère de Lumière, et ne te lasse pas de donner. Nous sommes là pour t’encourager dans la Voie, pour te donner force et sagesse, afin que tu accomplisses les desseins du Tout Puissant.

Garde toi de la rancune et du doute, ce sont tes pires ennemis. Fais confiance en la Vie, fais toi confiance aussi.

Nous t’aimons, frère de Lumière.

URIEL et ses frères

 EXTRAIT de : Messages aux frères de Lumière – URIEL et ses frères / issus de Les Livrets bleus de l’Association AQUARIUS par Patrick Giani

Publié dans:LUMIERE |on 9 mars, 2014 |Pas de commentaires »
123456

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3