Archive pour la catégorie 'KARMA'

L’incarnation ou Handicap

Rollin Olson. Apparemment, il semble bien qu’être en incarnation soit plutôt un handicap.

Benjamin Creme. Ce n’est pas un handicap mais l’occasion de servir, d’élargir son champ de conscience et d’évoluer. Cependant, la naissance apporte souvent plus de problèmes et de souffrance que la mort.

J’ai rencontré des gens qui m’ont dit : « Je ne souhaite pas revenir. » Ils ne veulent pas croire à la réincarnation parce qu’ils n’ont pas envie de revenir et de recommencer les mêmes choses. Mais, bien sûr, vous ne recommencez pas les « mêmes choses », vous n’êtes plus la même personne, parce qu’en général vous n’avez pas gardé le souvenir de l’incarnation précédente. Aussi ne traînez-vous pas toute une montagne de « bagages » derrière vous, en vous disant : « C’était beaucoup plus facile la dernière fois », ou bien au contraire : « Ça va mieux ! la dernière fois, c’était beaucoup plus difficile. » Nous n’avons pas cette faculté.

L'incarnation ou Handicap dans KARMA 250px-DedelerRO. Est-il exact que nos vies précédentes ont été généralement plus dures ?

BC. Non.

RO. Mais il n’est pas question de porter un jugement les uns sur les autres. Chacun doit franchir l’étape suivante, n’est-ce pas ?

BC. Ce que nous devons apprendre, c’est la manière de vivre avec les autres sans créer de karma négatif, sans être destructeur, sans détruire les relations. Il s’agit de créer des relations humaines justes et, finalement, parvenir à la conscience de groupe. Tel est le prochain pas en avant pour chacun de nous.

RO. Si nous mettons en mouvement une cause négative, existe-t-il un moyen d’en atténuer les effets ?

BC. Oui, vous pouvez essayer de réparer les torts causés, et vous pouvez accomplir une forme de service suffisamment importante pour contrebalancer les effets de cette négativité. C’est l’un des grands résultats de la loi de service, « brûler » le mauvais karma.

RO. Si l’on considère le karma dans une perspective beaucoup plus vaste, celle de groupes d’individus, de nations, ou même celle des habitants du monde entier, est-il possible de déclencher certaines causes qui affecteront la vie sur la planète ?

BC. Oui, bien sûr, à chaque instant.

RO. Comment cela ?

BC. C’est le cas des gouvernements. Des individus comme Hitler, par exemple, ont déclenché des guerres qui ont eu des effets dévastateurs sur la vie pendant des années. Les événements actuels en Bosnie ont été déclenchés par le chef des groupes rebelles serbes et le président de la Serbie. Ces deux hommes ont une énorme dette karmique à rembourser aux centaines de milliers de Bosniaques et de Croates qui ont souffert de leurs méfaits. Des millions de personnes meurent de faim dans le tiers monde à cause de l’attitude des pays développés. Il y a environ 40 guerres dans le monde au moment où nous parlons. Elles ne peuvent se prolonger que dans la mesure où les pays riches vendent des armes.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:KARMA, REINCARNATION, VIES ANTERIEURES |on 30 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Les Seigneurs du Karma

 

Rollin Olson. Notre karma dépend-il donc entièrement de nous-mêmes ?

Benjamin Creme. Non, les Seigneurs du Karma, qui sont au nombre de quatre, et qui ne résident pas sur notre planète, ni même dans notre système solaire, règlent et organisent les multiples interférences de cette loi du karma qui concerne les cinq milliards et demi d’êtres humains actuellement en incarnation, et les 55 milliards qui ne le sont pas – il existe environ 60 milliards d’âmes susceptibles de s’incarner sur notre planète. Cette organisation est l’une des tâches essentielles Les Seigneurs du Karma dans KARMA 220px-Kumbh018des Seigneurs du Karma.

RO. Donc, si nous pouvons, dans une certaine mesure, déterminer l’avenir en changeant nos pensées et nos actions, vous indiquez cependant qu’il existe certaines choses déjà en route, concernant l’ensemble de la planète, que nous ne pourrons empêcher de se dérouler jusqu’au bout, quels que soient nos efforts. Est-ce vrai ?

BC. Le fait est que notre planète n’est pas très évoluée. Même pour notre système solaire. C’est encore une planète « non sacrée » ; il existe sept planètes sacrées et nous n’en faisons pas partie. C’est la raison pour laquelle nous avons tant de problèmes. L’humanité n’est pas encore arrivée bien loin dans son évolution. Nous sommes les habitants assez peu évolués d’une planète qui ne l’est guère plus. Notre système solaire non plus n’est pas arrivé bien loin dans son évolution. C’est probablement un système solaire bien insignifiant, à l’extrémité de notre galaxie. Vu du centre de la galaxie, il paraît probablement très peu évolué en fait. L’humanité, depuis qu’elle existe, c’est-à-dire depuis 18 millions et demi d’années d’après l’enseignement ésotérique, a créé du karma, du bon et du mauvais. Soyons clairs. Selon l’enseignement ésotérique, il existe actuellement davantage de bon karma que de mauvais, mais nous remarquons seulement le mauvais. Lorsque notre karma est bon, comme c’est le cas la plupart du temps, nous le considérons comme la norme, comme un dû. Lorsque c’est du mauvais karma, nous pensons : « Je ne comprends pas pourquoi je souffre ainsi. » Mais bien sûr, c’est notre karma. Cela fait 18,5 millions d’années que cela dure, aussi existe-t-il une énorme dette karmique planétaire. Chaque être humain est impliqué, non seulement dans son propre karma, qu’il a lui-même créé, mais aussi dans le karma de la race humaine prise comme un tout. Cela n’est pas simple. Les Seigneurs du karma, dont l’expansion de conscience est inimaginable, sont capables de gérer non seulement notre karma individuel, mais nos relations avec le karma mondial. Les Maîtres servent d’intermédiaires à cet égard. Et un Maître peut, s’il le juge utile et si la loi le permet, adoucir les effets du karma individuel. C’est, si vous préférez, une intervention divine.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

 

Publié dans:KARMA |on 30 avril, 2012 |5 Commentaires »

Karma et réincarnation

 

Rollin Olson. Vous avez indiqué auparavant que la vie humaine avait un dessein, un but. Si ce but est de devenir un dieu réalisé, il est bien évident que nous n’en sommes pas encore là ; dans ce cas, une autre chance nous est-elle donnée ?

Benjamin Creme. Le processus d’évolution est basé sur le processus de renaissance ; la réincarnation est le moyen qui permet à notre conscience d’évoluer.

RO. En ce qui concerne les ésotéristes et vous-même, c’est donc une vérité de base ?

Karma et réincarnation dans KARMA 190px-Reincarnation_ASBC. Absolument. Si c’est quelque chose d’inacceptable pour bien des individus, laissez-les se familiariser avec cette idée. De toutes façons, de plus en plus de gens commencent à réaliser que c’est une vérité.

RO. Parlons alors, si vous le voulez bien, du processus de renaissance, ou de réincarnation. Comment cela se passe-t-il ?

BC. Des groupes d’âmes sont amenés en incarnation sous l’effet de deux grandes lois. La loi de renaissance elle-même, en relation avec la loi de cause et d’effet, et cela se manifeste de nombreuses manières. D’un point de vue scientifique, on peut dire que c’est la loi d’action et de réaction, ces deux forces étant, comme vous le savez, opposées et égales. Interprétée en termes religieux, on retrouve cette loi dans l’Ancien Testament, lorsque Dieu exige « œil pour œil et dent pour dent », loi rigide, froide, implacable et un peu méchante. Mais, dans l’Evangile, le Christ – en la personne de Jésus – l’exprime de manière très simple en disant que l’on récolte ce que l’on a semé. C’est si simple que les gens l’oublient. Ils se rappellent plus volontiers « œil pour œil et dent pour dent », mais la vérité, c’est que nous récoltons ce que nous avons semé. Selon cette loi, chacune de nos pensées, chacune de nos actions, met en mouvement une cause ; nous créons sans cesse des causes. Les réactions à ces causes, les effets qui en découlent, font que nos vies sont ce qu’elles sont, en bien ou en mal. En ce moment, nous construisons le reste de notre vie et la prochaine. Nous recevons ce qui est appelé du karma. La loi du karma est la loi de cause et d’effet. Les effets de nos actes passés, bons ou mauvais, créent les conditions de notre vie présente, et les résultats de nos actes d’aujourd’hui créent les conditions de ce que nous vivrons par la suite, dans cette vie même ou lorsque nous reviendrons dans un corps nouveau.

L’âme crée, de manière magique, une série de corps qui lui permettent, finalement, de se manifester en tant qu’âme. Quand nous en arrivons là, nous commençons à approcher de la fin du processus évolutif. Il faut des centaines de milliers d’incarnations pour parvenir à ce stade, mais une fois qu’il est atteint et que l’âme constate, en regardant sa réflexion (l’homme ou la femme en incarnation), qu’elle commence à répondre à ses qualités (celles de l’âme) et devient plus divine : moins égocentrique, plus altruiste, se souciant davantage des autres et moins de la satisfaction de ses propres désirs, elle stimule son véhicule et entame un processus qui termine le voyage évolutif, le processus de l’initiation.

RO. Nous avons tendance à considérer la réincarnation comme un concept des religions orientales. Pourquoi n’existe-t-il pas dans les religions occidentales ? Pourquoi n’en parlent-elles pas ?

BC. Ce concept existait, mais il a été supprimé. Jésus l’enseignait et ceux qui l’entouraient le considéraient comme allant de soi. On trouve dans la Bible chrétienne des passages où il est très clair que les disciples de Jésus comprenaient et acceptaient l’idée de la réincarnation.

RO. Pouvez-vous donner des exemples ?

BC. En parlant de St Jean Baptiste, les disciples demandèrent à Jésus : « Qui est Jean ? Qui est cet homme extraordinaire qui prêche dans le désert ? » Et Jésus répondit : « Ne vous souvenez-vous pas de ce que je vous ai dit ? C’est Elie qui est revenu. » Une autre fois, lorsqu’il guérit un aveugle de naissance, ils demandèrent : « Qui a péché, lui ou son père, pour qu’il soit né aveugle ? » En d’autres termes, était-ce le karma du père qui, à la suite de quelque méfait dans une vie précédente, avait dû avoir un fils aveugle, ou était-ce le karma, le résultat de quelque mauvaise action du fils lui-même, dans une vie précédente, qui l’avait fait naître aveugle ? Beaucoup des premiers Pères de l’Eglise, Origène par exemple, ont parlé de la réincarnation dans leurs enseignements.

RO. Que s’est-il passé par la suite ?

BC. L’idée de réincarnation ne plaisait pas à l’empereur Justinien ni à sa femme, aussi obligèrent-ils les Pères de l’Eglise à la faire disparaître. Au VIe siècle, on supprima de la Bible toute allusion à ce sujet, excepté les exemples que nous avons cités.

220px-PanchenLama dans REINCARNATIONEn Orient, par contre, on croit à la réincarnation, mais on s’en fait une idée inexacte. Les bouddhistes l’acceptent, les hindous également. Toutes les religions orientales admettent la réincarnation comme un fait. Mais elles la voient de manière très fataliste. Si vous êtes né dans une famille très pauvre, si vous êtes intouchable en Inde, par exemple, c’est à cause des mauvaises actions que vous avez accomplies dans une vie précédente, et vous n’y pouvez plus rien. Vous êtes un intouchable, vous êtes frappé par la pauvreté pour toute votre vie, et les autres vous exploiteront d’autant plus que vous étiez censé connaître la misère. Tout se passe comme si aucun changement n’était possible, on accepte totalement son sort, comme une punition, comme le résultat de ses mauvaises actions. Ce n’est pas une punition. Il n’y a pas de châtiment. C’est la loi de cause et d’effet : elle est impersonnelle. Des réformes sociales pourraient mettre fin à la pauvreté et à la souffrance, indépendamment du karma individuel.

RO. Si des vies successives nous donnent, à chaque fois, une nouvelle chance de progresser sur l’échelle de l’évolution, que nous arrive-t-il entre temps ? Que nous arrive-t-il par delà la mort ?

BC. Cela dépend de votre niveau d’évolution. Si vous n’êtes pas très évolué (ce qui est le cas de la plus grande partie de l’humanité), vous revenez rapidement en incarnation. Le grand aimant de l’évolution vous ramène sans cesse en incarnation. Etant donné que nous avons beaucoup à apprendre, nous avons besoin de fréquentes leçons, des expériences de la vie, sans cesse répétées, pour faire le moindre progrès. Si vous êtes plus évolué, vous venez en incarnation en groupes, en famille et dans des groupes familiaux élargis. Au sein de ces groupes, les relations changent : nous avons tous été le frère ou la sœur de notre mère et son enfant, son père, son grand-père, ou un autre membre de sa famille, à maintes reprises. De cette façon, nous créons des liens karmiques. Ces liens karmiques assurent la cohésion des groupes, et ils nous permettent aussi de rembourser nos dettes karmiques, dans un cercle relativement restreint, jusqu’à ce que nous soyons quittes.

Quand nous apprenons à être inoffensifs, nous nous libérons de notre karma. Il arrive un moment où l’âme se manifeste si puissamment à travers sa réflexion, l’individu en incarnation, qu’il cesse de produire trop de karma négatif, et devient de plus en plus inoffensif. Nous pouvons donc voir l’importance de l’innocuité dans toutes les relations humaines. Lorsque nous sommes destructifs, nous créons du karma négatif, dont nous devrons ensuite nous débarrasser. Nous naissons avec ce karma, et tous les malheurs de notre vie, les chagrins, les souffrances, sont mis sur le compte de notre manque de chance. Ce n’est pas un manque de chance, mais le résultat direct de notre karma.

RO. Vous avez parlé de l’âme et du corps. A quel mécanisme sont-ils soumis entre les incarnations ? Lorsque nous mourons, par exemple, vont-ils dans un lieu particulier ?

BC. Oui, le corps retourne à la poussière, excepté un atome permanent qui demeure. Il reste également un atome permanent du véhicule émotionnel et un atome permanent du véhicule mental. C’est autour de ces trois atomes permanents que l’âme créera le nouveau corps, sur le plan physique, émotionnel et mental. Nous revenons en incarnation au niveau exact que nous avions atteint à la fin de notre vie précédente, et par conséquent, avec le taux vibratoire de ces trois atomes permanents.

RO. Mais que se passe-t-il dans l’intervalle entre deux vies ?

BC. Cela dépend encore de votre niveau d’évolution. Si vous n’êtes pas très évolué, vous passez peu de temps hors incarnation. Vous vous incarnez et vous réincarnez assez vite. Si vous êtes plus évolué, vous passez une période relativement plus longue en pralaya. Le pralaya correspond à l’idée chrétienne de paradis. Rien n’arrive, vous n’y faites aucun progrès, mais c’est un état de félicité sans fin interrompu de temps en temps lorsque votre « numéro » est appelé et qu’il vous faut retourner en incarnation.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:KARMA, REINCARNATION |on 29 avril, 2012 |Pas de commentaires »

Invitation FORUM de discussion

 BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Invitation FORUM de discussion dans 2007 - PREDICTIONS 150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur Le forum que je viens de créer, c’est un nouvel espace de discussion supplémentaire et complémentaire….

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/        

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca dans 2008 - PREDICTIONS

Karma

 Le Karma est un mot oriental qui a été continuellement mal interprété parce qu’il n’a pas de traduction occidentale exacte. Ce n’est PAS un endroit et le terme correct pour Karma est « AGAMI KARMA ».

Ça signifie que les actes physiques et mentaux accomplis par une entité dans un corps affectent ses futures incarnations. Dans la bible chrétienne il est dit : « on récolte toujours ce que l’on a semé » ce qui revient à dire que si vous semez des graines de méchanceté alors vous récolterez de la méchanceté, mais si vous semez des graines de bien et d’aide aux autres – envers tous les êtres terrestres et non pas seulement aux humains – alors la pareille vous sera rendue « au centuple » ; c’est cela le Karma.

La Règle d’Or selon laquelle il faut vivre : « Agissez envers autrui comme vous voudriez que les autres agissent envers vous » est réellement aussi simple !

RAMPA site : http://www.lobsangrampa.org/

Publié dans:KARMA |on 4 mars, 2012 |Pas de commentaires »

KARMA, c’est quoi…

 


Tout acte est le mûrissement d’une cause antérieure et celui-ci aura une conséquence dans le futur. Ce que nous sommes aujourd’hui est le résultat des actes passés et ce que nous effectuons maintenant, déterminera l’avenir. Cette loi de causalité du karma est ce qui conditionne toute notre existence. Cependant, tous ces conditionnements ne sont pas définitifs car nous avons une certaine part de liberté et, quelles que soient les circonstances, il demeure toujours une possibilité de choix. En résumé, il y en a deux : soit de progresser vers la lumière de l’éveil, soit de régresser vers les ténèbres de l’ignorance. C’est la raison pour laquelle nous avons le libre arbitre. Bien que nous soyons prédisposés depuis la naissance, ces propensions ne nous déterminent pas totalement. Il est donc en notre pouvoir de nous libérer ou de nous aliéner.

Tout acte en bien ou en mal, du corps, de la parole et de l’esprit aura une conséquence bonne ou mauvaise, dans cette vie, dans la suivante ou bien après. Il est impossible, à moins d’appliquer l’antidote approprié, que le karma se détruise ou se perde, même après d’innombrables ères cosmiques.

Il existe un très grand nombre d’actes nuisibles, mais on peut les ramener à dix. Trois pour le corps : le meurtre (et le suicide), le vol et l’inconduite sexuelle ; quatre pour la parole : le mensonge, la calomnie, les paroles blessantes et les paroles inutiles ; et trois pour l’esprit : la convoitise, la malveillance et les vues fausses sur la nature essentielle de la réalité. Les dix actes positifs consistent à abandonner les dix actes négatifs. Il s’agit de protéger la vie des êtres animés, de pratiquer la générosité, et d’avoir une conduite éthique, de dire la vérité, de créer l’harmonie entre les gens, de parler de manière pacifique et de tenir des propos sensés ; d’avoir peu de désirs tout en étant satisfait de ce que l’on a, de développer la bienveillance en soi et d’adhérer à ce qui est authentique (loi du karma, réincarnation, etc.).

En bref, il est dit dans le Dharma :


KARMA, c'est quoi... dans KARMA

« Sont négatifs les actes engendrés par le désir, la haine et l’ignorance ; Ils sont la source de toute souffrance et des états d’existence inférieurs. Sont positifs les actes qui résultent de l’absence de désir, de haine et d’ignorance ; Ils engendrent les mondes heureux Et le bonheur dans toutes les vies. »

Évidemment, une personne récoltera inéluctablement le fruit de ses actes et ne pourra pas les transférer à quelqu’un d’autre ; ceux qui sont positifs engendreront le bonheur et ceux qui sont négatifs, la souffrance. Si on peut comprendre cette notion de karma au niveau individuel, il est quelquefois difficile d’admettre que l’on ait à subir les conséquences de certains actes au niveau collectif comme, par exemple : les guerres, les fléaux, les calamités, etc. En fait, le karma collectif est la réunion de multiples karma individuels. On peut le remarquer au niveau des groupes humains qui se réunissent pour des raisons sociales, religieuses, politiques et autres ; plus il y a de gens concernés, plus l’impact est puissant.

Dans la perspective du bouddhisme, il n’y a pas de jugement ultime autre que la loi de rétribution karmique. Le destin n’est pas non plus une fatalité, mais la loi naturelle de cause à effet

Ainsi, à chaque instant de notre vie, nous pouvons transformer notre karma négatif en positif et améliorer encore plus notre karma bénéfique.

 

 

 

Publié dans:KARMA |on 26 février, 2012 |Pas de commentaires »

Résoudre le karma familial

La tâche des artisans de Lumière envers leur famille natale est de devenir ce qu’ils sont. Ce faisant, ils accomplissent leur mission. Cela ne fait pas partie de leur tâche de changer leur famille; ce n’est pas votre travail de changer quoi que ce soit en-dehors de vous. Vous n’êtes pas ici pour faire de ce monde un endroit meilleur. Vous êtes ici pour vous éveiller. Et oui, quand cela se fera, ce monde deviendra un endroit meilleur, parce que votre lumière y brillera et apportera aussi aux autres la joie et l’illumination. Mais ne vous concentrez pas sur le monde, que ce soit votre famille ou toute autre relation.

 L’oeuvre véritable consiste à lâcher prise de tous ces morceaux de peur et d’illusion fondés sur l’ego que vous avez absorbés si profondément étant enfants. Prendre conscience de ces empreintes énergétiques qui ont en partie créé votre personnalité et vous libérer des parcelles qui ne vous appartiennent pas, est un processus intense et déstabilisant. C’est comme enlever toutes les pelures de l’oignon, comme naître une seconde fois.

 En insistant sur l’intensité de ce processus intérieur, cette seconde naissance, je n’entends pas vous décourager. D’autre part, j’aimerais que vous ayez un profond respect à votre égard. Vous êtes les guerriers les plus courageux que je connaisse. Vous êtes des pionniers qui, en allumant votre lumière en des lieux de ténèbres et d’hostilité, préparez le chemin pour une nouvelle conscience sur la terre.

 Résoudre le karma familial dans KARMA 190px-Reincarnation_ASCe n’est pas votre tâche d’allumer la lumière dans le coeur de quelqu’un d’autre. C’est à eux de le faire. Vous pouvez offrir une étincelle, donner l’exemple, mais vous n’êtes en aucune façon responsables de l’éveil de l’autre. C’est très important d’insister là-dessus, spécialement en ce qui concerne votre famille natale. Vous avez souvent l’impression, instinctivement étant enfants et plus consciemment adultes, que vous devez sauver vos parents de leurs peurs et de leurs illusions. En outre, vous pensez souvent que vous avez failli à cette tâche. Vous avez le sentiment de ne pas avoir été vraiment capables d’aider vos parents de la façon dont vous l’aviez envisagée.

 Cette ligne de pensée repose sur une perception erronée de ce que signifie réellement « aider » et de ce qu’est votre tâche envers vos parents. En réalité, la situation est celle-ci: depuis le moment de votre naissance, vous avez absorbé les énergies de vos parents très fortement, comme si elles étaient vôtres. Vous ne parvenez plus à distinguer où vous commencez et où ils finissent. Parce que vous avez aussi absorbé leurs peurs et leurs illusions, vous êtes entrés en contact avec leurs fardeaux émotionnels. Ces fardeaux leur ont été transmis depuis des générations des deux côtés de la famille. Il peut y avoir dedans un aspect karmique, ce qui veut dire que le même schéma se répète sans cesse, jusqu’à ce que le sort soit brisé. C’est ce que l’on peut appeler un karma familial. Il peut y avoir des schémas en relation avec une énergie masculine ou féminine en déséquilibre, des énergies résultant de vieilles traditions d’esclavage, des schémas appartenant à des maladies, etc. Cette sorte de fardeau karmique se résout lorsque l’énergie bloquée dedans se libère et n’est alors plus transmise à la génération suivante. Le karma familial est résolu quand au moins un membre de la famille brise le lien en se libérant du fardeau émotionnel qu’il a absorbé depuis l’enfance et qui était peut-être même présent dans ses gènes.

 Le membre de la famille qui brise le sort le fait d’abord et avant tout en s’aidant lui-même. Cela consiste à se focaliser sur sa croissance intérieure et son expansion. Cette croissance et cette expansion ont un effet sur l’énergie familiale. Elles ouvrent aux autres membres de la famille la possibilité de trouver aussi leur voie de sortie. L’artisan de Lumière qui s’est libéré de l’impasse émotionnelle fournit aux autres membres de sa famille une piste énergétique. Il accomplit cela par son oeuvre intérieure et ce qui émane d’elle, non en essayant, voire en poussant les autres à changer et à aller de l’avant. Son énergie leur montre qu’il est possible de changer, et c’est tout ce qu’elle a besoin de faire.

 C’est aux membres de la famille de choisir de suivre la piste. Vous n’êtes jamais responsable et votre mission spirituelle n’est pas dépendante de la décision de quelqu’un d’autre de changer ou non. Vous pourrez très bien vous libérer du fardeau karmique dont votre famille vous a chargé et être ridiculisé ou rejeté pour cela par elle, et cependant votre mission aura été une réussite totale. Vous aurez vaincu l’emprise hypnotique que des schémas karmiques peuvent avoir sur une lignée familiale et si vous avez des enfants, vous ne leur transmettrez pas le fardeau émotionnel. C’est cela votre mission spirituelle.

 Imaginez que vous viviez dans une vallée stérile et sèche. Toute votre communauté vous dit que vous ne pouvez pas sortir de cette vallée, que c’est tout ce qui existe. Vous semblez être le seul qui se souvienne qu’il existe des terres beaucoup plus luxuriantes et fertiles. Après mûre réflexion, vous décidez de tenter votre chance et vous sortez de cette vallée. L’escalade vous prend énormément de force et d’énergie. Non seulement, la pente est très raide mais il n’y a aucun panneau indicateur ni repères. En grimpant, vous laissez une piste derrière vous. A un moment donné, vous arrivez à sortir de cette vallée et le paysage qui s’étend à vos pieds vous submerge de joie et de reconnaissance. Vous saviez qu’il existait bien quelque chose qui ressemblait davantage à votre foyer que votre terre natale. Avec enthousiasme, vous regardez en bas et cherchez votre famille. Vous aimeriez qu’elle vous rejoigne et s’émerveille de ce panorama magnifique. Vous aimeriez partager votre victoire. Mais vous n’apercevez personne là en bas et ceux que vous voyez au loin ne semblent pas du tout intéressés par votre voyage.

 C’est ce qui arrive fréquemment aux âmes d’artisans de Lumière. Je vous demande de ne pas vous affliger de la perte de votre famille. Vous leur avez offert un immense service en sortant de la vallée, en dégageant la voie et en laissant une piste. Celle-ci restera là et un jour, elle sera empruntée par celui qui voudra sortir de cette vallée. Cette piste est un espace énergétique que vous avez mis à leur disposition.

 L’élaboration de cette piste était votre but en naissant avec ces parents, dans cette famille. Ce n’est pas votre but de les faire grimper ni de les porter sur vos épaules! Ce n’est pas votre tâche. Chaque fois que vous essayez de traîner, au sens figuré, vos parents ou votre famille en haut de cette colline abrupte, vous ralentissez votre croissance et vous êtes déçu ou désabusé. Ce n’est pas la voie de la croissance spirituelle ni de l’alchimie. Ceux que vous aimez et avec qui vous désirez partager votre lumière peuvent choisir de rester encore dans la vallée un siècle ou davantage. Cela les concerne. Mais un jour, en leur temps, ils découvriront une petite piste qui monte et ils penseront: « Hé, c’est intéressant, essayons d’aller voir là-haut; je ne m’amuse plus ici-bas. » Et ils y vont. Ils entreprendront leur voyage de croissance personnelle, leur ascension vers la lumière. Et ce qui est merveilleux, absolument précieux, c’est qu’ils découvriront des repères le long du chemin, une piste à suivre! Ils devront passer par leurs propres combats mais ils auront une balise pour les éclairer. En pionnier, vous aurez dégagé le chemin à travers un territoire sauvage et inconnu et cette route que vous avez tracée sera empruntée avec gratitude et honneur.

 Pour être vraiment libre et regagner votre maîtrise d’être spirituel indépendant, il vous faut lâcher prise de votre famille natale. Vous devez vous en libérer, non seulement en tant que leur enfant, mais aussi en tant que leur parent. Laissez-moi vous expliquer ce double lien. L’enfant en vous a besoin de lâcher prise de l’espoir que vos parents vont vous offrir l’amour inconditionnel et la sécurité. Il doit se tourner vers vous pour cela et vous devez l’aider à se libérer de cette part de lui qui est en colère, triste et déçue d’avoir été trahie par vos parents. Voilà pour l’enfant. Mais vous avez aussi besoin de vous libérer de cette part de vous qui veut être le parent de vos parents. C’est typique des artisans de Lumière à un moment donné, à l’âge adulte, ils commencent à avoir l’impression d’être les parents de leurs parents. A cause de leur désir inné d’enseigner et de guérir, ainsi que de leur conscience spirituelle éveillée, ils voient souvent les peurs et les illusions de leurs parents et veulent les guérir. Cela peut créer de nombreux conflits avec vos parents car à votre désir de les aider se mêle souvent un besoin inconscient d’être reconnu pour ce que vous êtes réellement. En d’autres termes, l’enfant blessé parle à travers vous lorsque vous essayez d’aider vos parents et c’est la recette pour le désastre quand vous essayez d’aider les autres à travers vos blessures. Vous finirez par être encore plus blessé et vos parents probablement irrités ou perturbés.

 220px-PanchenLama dans KARMALâcher prise de vos parents signifie lâcher prise de tout désir de les changer. Il vous faut comprendre que ce n’est pas votre tâche de les mener quelque part. Votre mission est de vous occuper de votre propre chemin, c’est tout. Après vous être vraiment séparé de vos parents et avoir lâché prise du double lien, vous trouverez qu’un nouvel espace s’ouvre entre vous, bien plus libre et ouvert. S’ils sont encore en vie, les relations avec vos parents peuvent se détendre, comme les énergies de reproche et de culpabilité auront quitté la scène. D’autre part, vous pourrez avoir envie de les voir moins souvent. Il peut simplement y avoir un manque d’intérêts communs. Dans tous les cas, vous pourrez vous sentir plus libre dans cette relation, vous tracez votre chemin sans avoir besoin de leur approbation ou avoir tendance à vous énerver ou vous mettre en colère s’ils ne sont pas d’accord avec vous.

 Dans votre vie, vous pouvez à présent entrer en contact avec des gens qui sont de votre famille spirituelle. Votre famille spirituelle n’a rien à voir avec la biologie, les gènes ou l’hérédité. C’est une famille d’âmes en affinité. Bien souvent, vous les connaissez depuis de nombreuses vies, où vous avez tissé des liens d’amitié, d’amour ou partagé une mission. Il vous est facile de vivre avec eux, car vous partagez une affinité intérieure, vous appartenez à la même famille. Vous vivez une sorte de retour au foyer. Ce qui vous rendait différent et solitaire parmi les autres auparavant devient le ciment de votre communion et de votre reconnaissance. Créer des liens avec votre famille spirituelle est une véritable source de joie sur la terre. La clé pour le permettre dans votre vie est de trouver votre voie de sortie hors de la vallée et de reconnaître la lumière en vous. Lorsque vous êtes capable de reconnaître votre propre lumière dans un environnement qui ne vous la renvoie pas, vous devenez indépendant et libre. Soulagé des aspects karmiques de votre histoire, des peurs et des illusions qui vous retenaient, vous attirerez dans votre vie des relations fondées sur le respect et l’amour et qui reflètent votre divinité éveillée.

 Canalisation par  Pamela Kribbe 

Publié dans:KARMA |on 3 février, 2012 |Pas de commentaires »

Le Karma dans la Nouvelle Energie

ShaNiraa – (information de ShaNiraa – Janvier 2010) - Titre original : « Karma in der Neuen Energie (ein Bericht von ShaNiraa im Jänner 2010) » – Transmis par ShaNiraa (Autriche) – Aimablement traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr – Un grand merci à Sophia

Papillon bleuAloha mes très chers ! Me voici à nouveau et même si ceci n’est pas une canalisation, cela ne signifie pas que j’écris sans le soutien du monde spirituel. Au fond, nous ne sommes pas une seule seconde sans nos guides spirituels, qui sont toujours à nos côtés pour nous aider à nous libérer, à transformer, à abandonner…tout ce qui ne nous est plus utile dans la nouvelle énergie. Toutes les choses qui appartiennent à l’ancienne énergie, des programmes anciens, des fardeaux anciens et évidemment aussi l’ancien karma dont nous n’avons vraiment plus besoin maintenant. 

Je remarque que le sujet du karma dans la nouvelle énergie revient constamment. Comme il y a peu, dans le seul forum où je suis encore active. Je reçois aussi souvent personnellement des courriels et des questions concernant ce sujet, c’est pourquoi j’ai décidé de rédiger un petit texte et de parler de mes expériences lors de l’accompagnement des régressions dans la nouvelle énergie. 

Qu’en est-il exactement du fait qu’il n’y a plus de karma à l’époque nouvelle ? Comment comprendre le fait que tous ceux qui le choisissent peuvent maintenant être libéré de leur karma ? 

Pour expliquer cela, je dois d’abord expliquer ce qu’est réellement le karma, car je constate souvent que la plupart des personnes comprennent toujours le karma comme une sorte de « châtiment » à la tête duquel préside un juge, inconnu dans le plan physique, qui décide ce qui arrivera dans la vie suivante. 

Parfois on entend aussi que le karma est la loi de cause à effet. Je ne le vois pas ainsi, car la loi de cause à effet dit tout simplement que tout ce que pense ou fait un individu a une répercussion sur le Tout, et vu que cet individu est lui-même une partie du Tout, il ou elle est inévitablement concerné(e) par cette répercussion. Cette loi agit dans l’Univers entier, c’est une loi cosmique qui nous rappelle constamment que nous sommes UN, reliés de manière inséparable les uns aux autres. 

Mais le karma est un outil du niveau d’expérience de la dualité sur le plan physique, ou dans les 3ème et 4ème dimensions et n’est donc pas une loi cosmique universelle. 

Le karma nous permet d’acquérir des expériences afin de développer la compassion ou la compréhension de qui nous sommes en réalité. Afin de pouvoir parcourir ce processus du souvenir, nous avons d’abord dû oublier qui nous sommes, à savoir Lumière et Amour. 

Mais pourquoi tout cela ? Pourquoi avons-nous voulu oublier qui nous sommes ? Seulement pour, par des expériences laborieuses et douloureuses, nous en rappeler peu à peu ? Mais quel sens cela a-t-il ? 

Vu que nous sommes les enfants de notre Père-Mère-Dieu et par conséquent des créateurs nous-mêmes, le sens pourrait être : pour jouer dans notre propre création, ou autrement dit, afin de faire l’expérience de nous-mêmes dans notre propre création. Et tout cela est bien plus passionnant si, au sein de notre propre création, nous ne nous souvenons plus qu’au fond nous avons créé tout cela. Car c’est seulement de cette façon que nous pouvons le découvrir de manière toute à fait nouvelle. 

Un deuxième point important est certainement : afin de découvrir ce que nous sommes en réalité ! 

On ne peut pas reconnaître la lumière s’il n’y a pas l’obscurité qui met la lumière en évidence. Un exemple dans le monde physique est certainement la lumière des étoiles qui ne peut être vu que dans l’obscurité de la nuit. 

Si notre vraie nature est amour, et qu’il n’existe rien d’autre que l’amour, alors il est évidemment difficile de comprendre ce que l’amour signifie au fond ou, plus exactement, ce que signifie être amour. C’est pourquoi le créateur descend dans sa propre création, oublie qui il/elle est afin de faire au sein de sa propre création l’expérience de ce que lui/elle n’est pas, car ce n’est que de cette manière qu’il/elle peut réellement comprendre sa propre magnificence et c’est précisément ici que l’outil « karma » entre en jeu : 

bel oiseauUne âme jeune s’incarne pour la première fois ici sur la Terre. Elle oublie ce et qui elle est et se retrouve dans l’illusion de la séparation. Subitement, elle se voit séparée de tous les autres et cela dans une vie qui n’est pas infinie. Il y a une fin, la mort, l’incertitude. Mais celle-ci semble encore bien éloignée au début et il y a dans ce monde tant de choses merveilleuses. La matière, quelle création magnifique et si réelle ! La jeune âme s’épanouit complètement dans ce monde matériel, elle joue avec la matière et elle savoure ce jeu à fond. Elle veut toujours plus, elle aimerait avoir toute la matière pour elle toute seule. À partir de l’illusion de la séparation, elle a peur que les autres puissent lui prendre quelque chose. C’est ainsi qu’elle commence à acquérir et à amasser des choses matérielles. D’un côté pour son plaisir, d’un autre côté pour se protéger le plus longtemps possible de l’incertitude, la mort, qu’elle a refoulé autant que faire se peut, mais qui plane pourtant comme une ombre menaçante au-dessus d’elle. Et pour accumuler encore davantage de richesses, elle devient de plus en plus brutale, vu qu’elle est séparée des autres ; elle ne sait pas ce que les autres ressentent et cela lui indiffère par conséquent. Qu’elle pourrait blesser autrui, cette idée ne l’effleure  même pas. Et finalement, par pure cupidité, elle tue un homme et la famille reste livrée à elle-même. 

Mais un jour, cette jeune âme aussi quitte le monde physique et se retrouve dans la 4ème dimension de la Terre, dans l’au-delà ou le plan astral de Gaïa. Là elle a un aperçu plus large et elle se rend compte de ce qu’elle a fait et elle comprend qu’elle n’a pas pu ressentir les sentiments de la famille de la victime ou de la victime elle-même, vu qu’elle n’avait encore jamais fait l’expérience de ce genre de chose. 

Et une chose est commune à toutes les âmes merveilleuses qui s’incarnent sur Gaïa : elles veulent comprendre ! C’est ainsi que cette jeune âme décide de faire toutes ces expériences. Elle veut savoir comment c’est lorsqu’on perd subitement un être cher à cause d’un autre, et elle veut savoir ce qu’on ressent lorsqu’on est persécuté et tué par jalousie et cupidité. Elle décide elle-même de faire toutes ces expériences et aucun juge ne porte un jugement sur elle. Il se peut qu’elle reçoive quelques conseils avisés d’autres âmes qui ont plus d’expérience, ou d’entités qui ne sont pas incarnées sur Terre et qui ont de ce fait un aperçu plus vaste qu’elle. Car, même dans le plan astral, elle n’a pas un souvenir parfait de qui elle est réellement. 

L’expérience terrestre peut de ce fait être vu comme une seule grande incarnation au sein de laquelle nous succombons à l’illusion de nous incarner des centaines de fois jusqu’au moment où, dans les deux plans, le plan physique et le plan astral, nous nous souvenons parfaitement de qui nous sommes réellement. La désignation âme « jeune » et âme « ancienne » est donc également une illusion, car en réalité nous sommes tous des êtres immortels. Mais au sein de l’expérience terrestre, la notion de « jeune âme » a tout à fait son bien-fondé si on prend comme point de départ la question de savoir dans quelle mesure une âme s’est déjà nouvenu de son essence véritable, l’amour. Et à l’aide du karma, chaque âme a l’outil nécessaire pour développer la compassion et la compréhension, pour comprendre à nouveau la loi cosmique de cause à effet et toutes les autres lois cosmiques qui se rapportent toutes au fait que nous sommes tous UN, inséparables les uns des autres. Et ce ÊTRE-UN est amour. En parcourant ‘l’école-Terre’, l’âme commence à comprendre ce que signifie réellement être amour et pour y arriver, elle passe par tout ce qui n’est pas amour et cela sous toutes les facettes imaginables. Résumé grossièrement, on pourrait dire que : 

Elle est le mal – elle est opprimée par le mal – elle commence à reconnaître ce qui est mal – elle se cache du mal – elle résiste au mal – elle reconnaît ce qui est bien – elle essaye de vivre le bien – elle vit le bien par peur du mal – elle découvre ses propres erreurs – elle perd la peur du mal – elle aspire à l’amour – elle prend conscience de l’amour – elle trouve l’amour – elle prend conscience qu’elle est elle-même l’amour et comprend ce que l’amour véritable signifie… 

Mais comment cela se passe-t-il dans la nouvelle énergie ? Comment fonctionne le fait que nous puissions maintenant nous libérer du karma et surtout : apprenons-nous alors encore ce que notre âme désirait apprendre ? Pouvons-nous vraiment apprendre et comprendre de cette façon ce que signifie être amour ? 

La nouvelle énergie a pour effet l’augmentation de la fréquence vibratoire de toute matière. L’illusion de la densité s’éclaircit chaque jour davantage et cela pas seulement depuis hier, déjà depuis quelques décennies. Et avec chaque année qui passe, ce processus s’accélère encore. Cela signifie que l’illusion de la séparation se dissout peu à peu et que nous pouvons à nouveau percevoir davantage l’unité avec tout ce qui est. De ce fait, la capacité d’empathie, de compassion s’éveille également. 

D-Todos.ES - Imagenes para MSN, MySpace, gifs animados, generadores de textos y mucho mas.Ces dernières années, nos amis spirituels nous ont dit à plusieurs reprises que nous pouvons demander à être délivré de notre karma et cela est vraiment possible. Rien que l’intention suffit pour permettre ce processus de grâce mais, vu que rien ne peut se faire sans notre accord, notre intention consciente est nécessaire. Lorsque cette intention est exprimée, alors se déclenche, avec l’aide des guides spirituels, un processus qui augmente la fréquence vibratoire, ce qui renforce visiblement la capacité d’empathie. Prenons l’exemple d’une personne qui, dans sa précédente incarnation, a abandonné une personne qui avait besoin de son aide, et dont le karma dans cette incarnation-ci aurait été d’être à son tour abandonné afin de comprendre ce que la personne avait jadis ressenti. Mais maintenant, dans cette vie-ci, elle demande la libération de son karma. Ses guides spirituels augmentent sa fréquence vibratoire et, sans le comprendre consciemment, cette personne se connecte au champ de la conscience collective afin de pouvoir ressentir précisément ces sentiments « d’être abandonné » sans devoir vivre ce destin à l’extérieur. La durée de ce processus dépend de la personne. Elle peut s’abandonner totalement à ces sentiments, méditer sur ces sentiments et les guérir en elle en un temps très court. Elle peut évidemment aussi lutter contre ces sentiments bizarres, qu’elle ne peut pas s’expliquer, et essayer de s’en défaire. Alors ce processus peut durer quelques années. 

Il est donc important de comprendre que la demande de libération du karma déclenche un processus qui doit effectivement libérer du karma. Ce processus requiert de l’attention, de la confiance et l’abandon et il peut être parcouru en peu de temps. La Lumière sait ce qu’elle fait et celui qui, en cette période, respire la Lumière et lui permet de faire son travail, celui-là s’est créé, dans un proche avenir, son nouvel avenir d’or. La grâce, le rayon argenté de la grâce, tout comme la flamme violette sont des outils merveilleux pour ce chemin de guérison. 

Ce qui est important à comprendre, c’est que ce n’est pas notre tâche de guérir la souffrance entière du monde. Il y a des différences entre le processus que je viens de décrire et le fait « d’endosser », par une compassion mal comprise, des émotions étrangères. Compatir ne veut pas dire souffrir avec ! 

Comme vous savez, je guide des régressions et la question qui se pose est évidemment de savoir : a-t-on encore besoin de régressions dans la nouvelle énergie pour dissoudre le karma ? 

En réalité, il n’a jamais été possible de dissoudre le karma au moyen d’une régression, car le karma est une leçon qu’une âme doit apprendre, et une régression ne remplace pas une expérience d’apprentissage, mais elle peut aider la personne concernée à comprendre ce qu’elle a à apprendre. Grâce à cette connaissance, la personne peut se consacrer particulièrement à ce sujet et, heureusement, il y a toujours plusieurs chemins pour apprendre une leçon. Ces chemins ne doivent pas forcément être douloureux et lorsqu’on sait de quoi il s’agit, alors on peut aussi choisir consciemment le chemin facile. 

Ce que, dans l’accompagnement d’une régression, on désigne comme « dissolution du karma », est au fond la dissolution d’anciens souvenirs inconscients qui n’ont au fond rien à voir avec le karma en soi. Par exemple, il arrive souvent que des personnes souffrent de symptômes singuliers pour lesquelles la médecine officielle n’a aucune explication. J’avais, par exemple, une cliente qui souffrait de douleurs inexplicables dans la jambe. Lors de la régression nous avons découvert que dans la vie précédente elle était morte suite à des blessures graves à cet endroit du corps et que ce souvenir était toujours enregistré dans son champ énergétique. Ces souvenirs peuvent être de nature physique, mais également de nature émotionnelle et ils peuvent se manifester par des sentiments inexplicables, des peurs ou des schémas comportementaux. Ces choses peuvent être dissoutes à l’aide d’une régression, mais elles n’ont au fond rien à voir avec le karma. Il peut aussi arriver que les souvenirs d’une relation heureuse avec une personne nous attirent, dans cette vie-ci, de nouveau vers cette personne, bien qu’une relation ne soit pas prévue dans cette vie-ci. Là aussi, à l’aide d’une régression, on peut obtenir un détachement. 

Pourquoi cela arrive-t-il ? Est-ce une erreur du système ? Ou quel est le sens de ces souvenirs inconscients qui nous rendent apparemment la vie difficile ? 

Je pense que ces souvenirs inconscients amènent beaucoup de personnes sur le chemin spirituel, sur le chemin du souvenir et de la connaissance de soi et que rien n’arrive par hasard. Tout a un sens et de nombreuses personnes ont, en raison de tels souvenirs, osé faire une régression et après elles ont de plus en plus compris la grande vérité que nous sommes en réalité tous des êtres immortels. Nous sommes des créateurs, nous sommes amour, nous sommes lumière et nous sommes tous UN. Il y a des milliers d’années que nous avons oublié cela et à l’aide du karma nous avons compris ce que signifie d’être tout cela. Oui, nous l’avons déjà compris et c’est pourquoi l’outil karma n’est plus nécessaire à l’époque actuelle. Ce qui reste peut-être encore, peut, grâce à la capacité d’empathie, être rapidement reconnu. Il s’agit maintenant de se ressouvenir et pour cela, l’ancien outil de la régression est toujours très utile. Pour cela et aussi pour déclarer dissout tout le karma, car on peut aider les personnes qui, sur leur chemin, se décident pour une régression, de même, si elles le désirent, déclarer que leur karma est dissout et les accompagner à travers le processus qui est ainsi déclenché. C’est un chemin parmi beaucoup d’autres pour travailler avec la nouvelle énergie et pour créer ainsi un avenir d’or, exempt de revers et de drames dus à l’ancien karma. 

C’est dans ce sens que je joins les dates de mes séminaires de régression d’ici l’été 2010. S’il vous plaît, tenez compte du fait qu’il n’y a que maximum 4 places par séminaire, vu que j’accorde la priorité à la pratique et que les 3 jours sont entièrement mis à profit. 

Salutations lumineuses et poussière d’étoiles. ShaNiraa 

Source : Traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique). 

Le texte original se trouve en allemand sur : http://www.sternenkraft.at Ce texte peut être reproduit, diffusé et utilisé en public à condition de : citer les auteurs tel qu’ils se sont définis eux-mêmes (http://www.sternenkraft.at). Le texte ne peut pas être retravaillé ou modifié. En cas de diffusion, les personnes qui lisent/écoutent ce texte doivent être informées des conditions de la licence de ce texte. Chacune de ces conditions peut être annulée après un accord écrit des auteurs/ayants droit. 

Publié dans:KARMA |on 2 septembre, 2011 |Pas de commentaires »

Karma

 Karma  dans KARMA Reincarnation-past-life-evidenceLe karma est une médecine qu’on nous applique pour notre propre bien ; malheureusement, les gens, au lieu de s’incliner devant l’éternel Dieu vivant, protestent, blasphèment, se justifient eux-mêmes, se disculpent sottement et se lavent les mains, comme Pilate. On ne modifie pas le karma avec de telles protestations, on le rend au contraire plus dur et plus sévère. 

Nous réclamons la fidélité du conjoint quand nous avons nous-mêmes été adultères dans cette vie ou dans les vies précédentes. Nous demandons de l’amour, quand nous avons été impitoyables et cruels. 

Nous sollicitons de la compréhension, quand jamais nous n’avons su comprendre personne, quand jamais nous n’avons appris à voir selon le point de vue d’un autre. Nous aspirons à des joies immenses, quand nous avons toujours été à l’origine de tant d’infortunes. 

Nous aurions voulu naître dans un foyer très beau et avec beaucoup de confort, quand nous n’avons pas su offrir, dans des existences passées, ni foyer ni beauté à nos enfants. Nous protestons contre les insultes quand nous avons toujours insulté ceux qui nous entouraient. 

Nous voulons que nos enfants nous obéissent alors que nous ne savions pas obéir à nos parents. La calomnie nous gêne terriblement, alors que nous avons toujours été calomniateurs et que nous avons rempli le monde de douleur. 

Les bavardages nous fatiguent, nous ne voulons que personne ne murmure sur nous et pourtant, nous sommes toujours allés de bavardages en murmures, parlant mal du prochain, mortifiant la vie des autres. C’est dire que nous réclamons toujours ce que nous n’avons pas donné ; dans toutes nos vies antérieures, nous avons été mauvais et nous méritons le pire, mais nous supposons qu’on doit nous donner le meilleur. 

Les malades, au lieu de tant se préoccuper d’eux-mêmes, devraient travailler pour les autres, faire oeuvre de charité ; essayer de guérir les autres, consoler les affligés ; emmener chez le docteur ceux qui ne peuvent pas le payer ; offrir des médicaments, etc. ; ainsi, ils régleraient leur karma et se guériraient totalement. Ceux qui souffrent dans leur foyer devraient multiplier l’humilité, la patience, la sérénité. Ne pas répondre par de mauvaises paroles ; ne pas tyranniser le prochain, ne pas fatiguer l’entourage ; savoir compenser les défauts des autres, avec une patience multipliée à l’infini. Ainsi paieraient-ils leur karma, et deviendraient-ils meilleurs. 

Malheureusement, mes chers amis, cet Ego que chacun porte en lui fait exactement le contraire de ce que nous disons ici ; en vertu de cela, je considère urgent, très urgent, urgentissime, de réduire le Moi-Même en poussière cosmique. 

Vénérable Maître, en parvenant à ce que les humanoïdes intellectuels se convertissent en éléments innocents, considérez-vous avoir accompli votre mission ?. 

Je répondrais avec grand plaisir à cette question ; beaucoup de prophètes, de grands avatars et de Maîtres luttèrent, dans les temps antiques, contre les mauvaises conséquences de l’abominable organe Kundartiguateur. C’est une mission d’ordre populaire, dont le but est de faire revenir l’humanité à l’innocence totale. 

Ces saints, dans les temps antiques, ont également eu leur cercle ésotérique, ceux de la voie directe, ceux qui dans tous les âges, ont aspiré à la Maîtrise. Voyez donc, mes amis, les deux cercles, l’exotérique ou public et l’ésotérique ou secret. Il n’est pas superflu de vous rappeler que les grandes religions confessionnelles remplissent précisément ces deux obligations. Toute religion confessionnelle sert aux multitudes et aux initiés. Je crois que vous aurez compris complètement maintenant le sens de ma mission sur la face de ce monde affligé où nous vivons. 

Maître, toute souffrance que l’on a, quelle qu’elle soit, peut-elle être attribuée à l’absence du Père ?. 

Mes amis, il y a les souffrances volontaires et involontaires. Les premières ont lieu chez ceux qui suivent le chemin direct, le chemin solaire ; les deuxièmes sont le résultat de notre propre karma. Il est évident que quand le fils va mal, le Père est absent, et la conséquence en est la douleur. 

En parlant de la Némésis et du karma, est-il possible que n’importe quelle souffrance soit négociable devant les seigneurs du karma ?. 

Chers amis, je veux que vous compreniez que quand tel ou tel karma se trouve en plein développement, en train de se dérouler, il doit arriver inévitablement à son point final. Ceci signifie qu’il n’est possible de modifier radicalement le karma que quand toute possibilité de répéter l’erreur qui l’a produit a totalement disparu. 

Le karma dur arrivant à son point final est toujours catastrophique. Tout le karma n’est pas négociable. Il est également bon de savoir que, quand nous avons éliminé radicalement l’Ego, la possibilité de tomber dans la délinquance se trouve annihilée et, en conséquence, le karma peut être pardonné. 

Barre de Séparation

Extrait du livre : Oui il y a l’Enfer, Oui il y a le Diable, Oui il y a le Karma – page 215-216 – Par Samaël Aun Weor  http://nous-les-dieux.org/LIVRES_PDF  

Publié dans:KARMA |on 26 août, 2011 |Pas de commentaires »

Karma de Groupe

gifs étoilesSéance de channeling Sandpoint, Idaho 

La transcription de cette séance de channeling devant public a été modifiée par l’ajout de mots et de pensées afin d’en clarifier le sens et de permettre une meilleure compréhension de ce qui a été dit

Ceux parmi vous qui se sont interrogés au sujet du karma de groupe ont considéré là une question fort complexe, car tous ne font pas partie d’un groupe. Le karma de groupe est une chose appropriée car cela contribue grandement à faciliter le karma individuel. Si vous continuez à vous incarner comme groupe, vous avez alors des leçons interactives dont le déroulement peut se poursuivre parce que vous vous retrouvez constamment avec les mêmes individus. Les groupes favorisent donc mieux l’apprentissage des leçons individuelles que lorsqu’une entité évolue seule. 

Or, je vous dis que pendant que vous êtes ici ce soir et lorsque vous quitterez cette salle, vous côtoierez des mères et des pères, des fils et des filles qui sont à vous… et vous ne les reconnaîtrez pas ! Les visages que vous voyez mais que vous ne reconnaissez pas seront ceux de vos propres enfants. Tel est le niveau d’interaction du karma de groupe dans cette région. Certains d’entre vous ont appartenu à de très anciennes tribus de cette région depuis belle lurette. Et je donne à mon partenaire le nom de « Nespars », les grands éleveurs de chevaux de l’ancien temps sur le sol même que vous foulez en ce moment. Car vous avez un grand lignage dans cette région. 

Dans notre étude du karma de groupe, il nous faut vous dire qu’il y a un autre attribut qui concerne un « calcul de l’énergie » dont nous n’avons jamais parlé avant. C’est seulement pour votre intérêt que vous devriez savoir ceci, mais cela peut s’avérer une révélation pour les autres lisant ces lignes. Car il ya un certain nombre de personnes sur cette planète qui doivent toujours demeurer dans le même groupe et il est probable qu’elles n’en changeront jamais. Il s’agit en quelque sorte d’un standard de référence pour le karma de groupe, un point d’ancrage ou une base de départ pour que le système de groupes fonctionne. Nous les appelons donc les « pur-sang  au plan astral » de la planète. En d’autres termes, ces âmes s’incarnent uniquement au sein du même groupe ; et celui-ci est suffisamment nombreux pour que ceci puisse se aire sur toute la planète. Il est possible pour les âmes de choisir de se retirer de ce groupe, mais ils n’auront plus alors la possibilité de s’y réincarne à nouveau. Les nouveaux venus entrant dans ce groupe savent tout ceci à l’avance. Certains d’entre vous ont déjà deviné de quel groupe il s’agit. Car il est arrivé si souvent à Kryeon d’en rappeler le lignage des Juifs. Ce groupe possède un attribut sur Terre qui ne ressemble à aucun autre. Mon partenaire ne cesse d’être rempli de respect et d’admiration pour leur lignage et à présent, il sait que telle en est la raison. Car ce sont eux les « pur-sang au plan astral ». Ce sont également eux qui ont eu un rôle important à jouer dans toute l’histoire humaine. Le fait d’être un pur-sang au plan astral comporte les attributs d’une arme à deux tranchants. Etre perpétuellement dans le même groupe a pour effet d’augmenter la compréhension du fonctionnement des choses. A mesure que vous faites l’apprentissage de vos leçons, vous amenez avec vous la connaissance cellulaire de vos réalisations passées. Cela crée de la cohérence de la sagesse et ce qui semble être un avantage injuste par rapport à ceux qu changent souvent de groupes. Afin de compenser pour ce fait, les pur-sang au plan astral ont accepté d’assumer le karma le plus lourd de la planète. 

Or, l’Esprit ne crée pas une hiérarchie de favoris. Les pur-sang au plan astral sont aimés tout autant que n’importe qui, et ils ne sont pas considérés comme les élus de Dieu, sauf en ce qui concerne le fait qu’ils sont différents des autres humains en raison de la pureté de leur karma. Nous vous invitons à noter un intéressant attribut biologique ; les Juifs ne sont pas reconnus du point de vu biologique comme une espèce distincte par votre science humaine, néanmoins  ils font comme si tel était le cas, puisque du point de vue karmique ils le sont. De fait, c’est là leur grand lignage, car ils ont aidé à fonder la planète et furent ici dès le tout début. Il y a beaucoup à raconter à ce sujet. On a vu dans l’histoire la réaction des autres groupes à l’égard de ce groupe karmique pur, et les événements qui ont contribué à leur créer maintes leçons difficiles, toutes planifiées par ceux qui ont décidé qu’ils voulaient être les pur-sang au plan astral sur la planète Terre. Nous allons maintenant laisser ce sujet de côté, car il ne s’agit que d’un point d’intérêt secondaire parmi ceux que nous voulons aborder ce soir. 

Nous désirons vous donner différents aperçus sur la vie de certains individus, afin que vous puissiez voir le fonctionnement interne du karma. Cela est donné à chacun de vous ce soir afin de vous permettre de comprendre pourquoi vous êtes ici, et ce que vous pourriez faire à l’égard de certains sentiments que vous éprouvez. Avant de commencer, nous souhaitons faire un autre moment d’arrêt et vous demander de sentir l’énergie, car elle a changé depuis que nous avons commencé. Et, mes chers amis, savez-vous pourquoi ce changement s’est produit ? c’est parce que vous l’avez demandé. Vous avez l’ultime contrôle sur ce qui se produit dans cette salle ce soir. 

gifs étoiles

Source : http://francesca1.unblog.fr/  Kryeon canalisé par Lee Carroll dans Alchimie de l’Esprit humain – page 144. 

Publié dans:KARMA |on 25 mai, 2011 |Pas de commentaires »

Annuler son Karma

Un magnifique nouveau pouvoir 

Pour vous tous, voici une information nouvelle et importante. Avec le début de ce cycle de 11 ans, vous avez maintenant le pouvoir de transmuter vos empreintes. Jamais, auparavant, aucun humain n’a pu profiter de ce pouvoir, à moins d’être venu en ce monde sans implants ni empreintes (comme Jésus). Ceci a un formidable impact autant sur vos vies personnelles que sur votre travail. D’abord, vous devez comprendre ce que ceci veut vraiment dire et la façon dont vous pouvez prendre possession de ce pouvoir et le conserver. Ensuite, vous devez comprendre quel en sera l’impact sur votre travail. 

Laissez-moi clarifier cette nouvelle révélation. Je fais confiance ici à la prudence de mon partenaire Lee dans sa traduction. Vous avez mérité un nouvel attribut puissant qui est directement lié à votre performance sur le plan terrestre. Ma venue et le travail de réalignement planétaire qui a suivi sont une marque d’appréciation de ce que vous avez accompli. Ce n’est pas un événement qu’i faut craindre ni dont il faut se méfier. Ceux d’entre vous qui sont en liaison avec le cosmos de quelque façon que ce soit savent bien que ce temps a été annoncé de différentes manières dans de nombreuses cultures. Voici venu le moment de la réalisation de ces prédictions. Mes communications sur la fin des temps, au chapitre précédent, n’a pas souligné toute l’importance de cette bonne nouvelle pour les gens équilibrés. Comment aimeriez-vous effacer toutes les traves du karma qui vous a marqués tout au long de votre vie ? Aimeriez-vous avoir une autre couleur aurique, ou être libres d’attributs fixes ? En avez-vous assez de votre signe astrologique ? Etes-vous fatigués de traverser des leçons de vie ? Ces questions sont très importantes ! 

Avec le karma surgissent les problèmes de santé, les craintes et les troubles inexplicables, les problèmes d’argent, les difficultés dans les relations humaines et la carrière. Le karma apporte aussi la prospérité, la santé, la sagesse, la reconnaissance et l’abondance (telle est la dualité). Les leçons de vie (liées au karma) sont superposées. Elles sont des empreintes qui dissimulent le but (qu’on ne reconnaît généralement pas) vers lequel vous tendez. Telle que décrite précédemment, votre identité astrologique es tune empreinte de naissance qui est censée vous assister dans votre timing tout au long de votre route. L’endroit où vous vous trouvez sur terre et les gens avec lesquels vous travaillez sont aussi très importants : ils font partie de votre karma de groupe. Vous avez en outre un karma stellaire, ce que vous ne comprenez pas bien sur la Terre. Plusieurs vont et viennent dans les autres parties de l’univers, avec des paramètres d’apprentissage différents. Ce karma stellaire est souvent lourd à porter. Aimeriez-vous être libérés de cette empreinte ? Comme je l’ai déjà mentionné, il y a de la dualité dans tout cela : cela peut être bon ou mauvais, selon votre destin individuel. Que signifie être libre ? 

Dans le dernier chapitre, j’ai parlé de processus de guérison. Vous vous rappelez qu’il était lié au karma et à l’empreinte globale. Toutes les maladies humaines, tous les dysfonctionnements et  déséquilibres sont directement reliés à l’empreinte karmique. Sans aucune empreinte karmique, vous n’auriez plus aucun problème de santé. L’une des raisons pour lesquelles les grands personnages de votre histoire ancienne semblaient vivre si longtemps est qu’ils ne possédaient pas d’empreinte karmique. Plusieurs étaient de premiers venus sur la Terre et n’avaient aucun karma. Il en reste bien peu aujourd’hui puisque vos leçons ont suffisamment progressé pour permettre de multiples expressions sur Terre, bâtissant ainsi le recueil des leçons à vivre et des empreintes complexes. 

A travers la nouvelle énergie d’amour, vous avez maintenant la possibilité de réclamer ce nouveau pouvoir et de passer littéralement par-dessus votre karma et toutes vos fenêtres d’action directement jusqu‘à un lieu de neutralité. Cette neutralité rend inutile le processus de la dualité, efface le besoin de leçons, assume un statut de graduation et procure un pouvoir extraordinaire. Je vais vous expliquer ce que cela signifie pour vous, personnellement puis, je vais vous exhorter à considérer aussi les facteurs négatifs potentiels. Ne vous trompez pas : vous aurez besoin de ce nouveau pouvoir pour réussir votre travail de transmutation pour la Terre. Il faudra que vous soyez nombreux à accomplir la tâche prévue au cours des 11 prochaines années. 

Plusieurs évènements se produiront dans vos vies, grâce à ce saut vers l’empreinte neutre. Je vous énumérerai quelques-uns de ces processus plus tard. Mais, d’abord, je dois préciser ce que cela signifiera pour vous d’avoir le statut de gradué. Normalement, ce statut veut dire que vous êtes prêts à partir. En d’autres mots, votre apprentissage est terminé. Toutefois, dans ce cas précis, cette graduation arrive plus tôt, vous l’avez méritée, mais elle n’est plus associée à un départ. Après êtes parvenus à ce nouvel état, vous serez différents. Votre vie sera transformée ; vous vous sentirez différents. Tous les changements seront éventuellement positifs mais, dans tout changement il y aura une période d’adaptation. Vous serez, par la suite, toujours vous-mêmes, mais sans empreinte du passé ni empreinte de but à atteindre. Vous devrez cependant faire pleuve de sagesse et de compréhension, de tolérance et d’amour. 

Votre personnalité pourra rester la même ; ce sera à vous de choisir. Vous pourrez continuer à profiter de ce que vous aimez le plus dans la vie. Vous aurez cependant la possibilité de changer ce que vous avez toujours souhaité changer. Voilà en quoi réside le pouvoir. Vous serez désormais directement reliés à la source unique du pouvoir d’amour, ce qui n’est réalisable qu’à travers un état de graduation. Jésus profitait de cet état (et de bien davantage), et il en témoignait. Il vous a aussi dit que vous aviez également le pouvoir d’accéder à cet état, de devenir avec lui (Jean I :11-12). 

 

Le voici ce pouvoir ! Et vous en aurez besoin pour aider à transformer le monde. En outre, vous vivrez plus longtemps. Votre processus de vieillissement ralentira, et la maladie ne vous frappera pas. De plus, vous serez capables d’assimiler toute substance qui, autrement, pourrait vous affecter. Jusqu’alors, tout ce que digérait votre corps était analysé par votre empreinte karmique à travers votre code génétique de base (votre empreinte biologique et votre empreinte spirituelle se fondent dans la même structure). Selon que le résultat global de la substance était acceptée ou rejetée. Ce processus de sélection s’appliquait aux bonnes comme aux mauvaises substance ; votre empreinte karmique décidait ainsi de vos maladies, de votre alimentation, de la vitesse de votre métabolisme (ce qui implique la minceur ou la grosseur du corps), de l’acceptation ou du rejet des médicaments, vitamines et produits-santé. Elle pouvait aussi vous protéger ou permettre le développement du cancer, de maladies cardiaques, d’hypertension etc… Elle contrôlait votre durée de vie (à moins d’être abrogée par un élément extérieur) et déterminait votre apparence physique. Elle vous accordait également des talents variés. (or, tous les talents sont possibles avec une empreinte neutre).

 Comme je l’ai mentionné, les implants (et non les empreintes) vous sont généralement attribués pour restreindre votre compréhension ou vos capacités. Votre structure d’implants changera (nous y reviendront ailleurs) pour permettre une compréhension et des talents plus étendus. Vous ne serez plus affectés par les énergies qui vous entourent. Vous n’absorberez plus la négativité, mais transmettrez de l’énergie positive où que vous alliez… une attitude expansive plutôt que défensive. Les aliments qui vous donnaient habituellement des éruptions cutanées, des allergies, ou qui vous indisposaient, ne vous affecteront plus. Vous devrez toujours vous efforcer de vous alimenter convenablement, mais les aliments qui vous affectaient particulièrement ne le feront plus. La maladie vous ignorera à moins que vous n’en décidiez autrement. Le nombre d’accidents diminuera, et l’abondance sera disponible selon vos besoins. 

Cela vous semble-t-il fantastique ? Peut-être ne le croyez vous pas. Toutefois, retenez ceci : les mots que vous lisez sont formulés à votre intention. Vous ne les lisez pas par hasard. Seule une situation juste a permis à cet écrit de vous atteindre. La responsabilité d’agir ou de ne pas agir repose maintenant entre vos mains. D’une manière ou d’une autre, votre vie sera changée parce que vous aurez eu accès à la vérité. Si vous aimez un certain aliment et que par hasard vous découvrez qu’il est fait de quelque chose d’inhabituel.. cela modifiera votre attitude à son égard. Vous pourrez toujours le manger et l’apprécier, mais ce que vous savez à son sujet ne vous quittera jamais. 

 

Pour en savoir plus…. 

 

 

Annuler son Karma dans KARMA 2cdu5hy

 

Issus du livre la Graduation des Temps. Kryeon canalisé par Lee Carroll – 1996 

 

Publié dans:KARMA |on 29 mars, 2011 |2 Commentaires »

Le karma c’est quoi ?

Question : Quelle est la signification du mot Karma ?

Le karma c'est quoi ? dans KARMA bouddha1-200x300

Le mot Karma trouve racine dans la langue sacrée du sanscrit et signifie « Acte »

Pour ceux qui croient à la notion de Karma, il existe de multiples visions et d’aspects concernant cette croyance. Le karma en Inde est rattaché directement au cycle des renaissances, alors qu’en Hindouisme, Bouddhisme, JaÏnisme, la notion de Karma est la conséquence directe de nos actes, des effets de nos agissements et de nos pensées

Le karma est donc quelque part comme  » notre petite valise  » qu’on reprend comme bagage de vie en vie et qui pourrait s’apparenter à un manuscrit où tous nos comportements, une sorte de compte débit, credit, des moindres de nos pensées et agissements réalisés (dans cette vie ainsi que dans d’autres de nos vies) sont enregistrés pour qu’ au moment de la fin de chaque cycle de notre incarnation, nous ayons la possibilité, une fois de retour dans l’au-delà, de pouvoir faire l’analyse de nos actions par rapport à ce que nous aurions du faire et être dans notre vie. Et c’est donc de cette analyse que viendrons le choix et le besoin de revenir ou non sur terre pour améliorer encore notre  » éducation  » d choix de notre future option

Chaque fois que nous accomplissons une action, celle çi est inscrite dans notre karma, celui ci est donc en perpétuelle transformation. Mais le karma est également là, pour nous aider. C’est pour cela qu’il nous amène à vivre, par nos comportements, nos désirs, parfois même sans explication, des situations qui nous interpellent et nous bouleversent.

 

rpisyclv dans KARMA

 

Mort – Incarnation – Réincarnation – Karma Individuel – Karma Collectif – Karma Familial
Vies Antérieures

Naître, mourir, renaître encore
et progresser sans cesse, telle est la loi Allan Kardec

Publié dans:KARMA |on 23 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Qu’est-ce que le karma individuel

Karma Individuel

Qu'est-ce que le karma individuel dans KARMA gdpoeme
 

Le Karma Individuel est celui que nous nous créons personnellement à chaque incarnation. Dans le Karma Individuel, tout ce que nous faisons, pensons, en bien ou en mal, aura des répercussions sur notre futur. Une bonne action que vous faites aujourd’hui aura une répercussion positive par un évènement agréable dans une vie future. Un mauvaise action faite aujourd’hui aura une répercussion par un évènement désagréable ou dur dans une autre vie. C’est aussi simple que çà. Tout ce qui nous arrivera dans le futur est uniquement conditionné par des actions que nous auront faites par le passé. Dans le Karma Individuel c’est la justice magistrale, la justice absolue. Nous sommes à l’origine de toutes les bonnes ou mauvaises choses qui nous arrivent aujourd’hui dans notre vie.

 

rpisyclv dans KARMA

 

Medium Channel Kristina

Publié dans:KARMA |on 23 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Qu’est-ce que le karma collectif

Karma Collectif

Qu'est-ce que le karma collectif dans KARMA karma1

Tremblements de terre, guerres, épidémies, catastrophes naturelles, inondations, sécheresse, font partis du karma collectif. Le karma collectif, concerne une race, une population, une nation, un pays, une communauté, un groupe. Ce qui est vrai sur un niveau individuel et familial l’est tout autant sur un plan collectif.

Le karma collectif est le karma qui résulte de mauvaises formes de pensées, d’actions injustes d’un peuple, d’une nation. Dans le karma collectif les actions mal accumulées, les formes de pensées très égoïstes d’un peuple, d’une nation, sont des armes dix millions fois plus redoutables que tout l’arsenal atomique des Russes, Coréens et Américains réunis, il est capital de le savoir.

Ces actions sont amassées dans l’éther vibratoire pour exploser à un moment ou un autre, sous forme de catastrophes naturelles, nationales ou internationales. Aussi longtemps que les gens ne corrigeront pas leurs propres comportements et leur façon de penser égoïste, faire d’énorme profit (pétrole), épuisement des ressources énergétiques, destruction de l’environnement, gaspillage scandaleux de millions et de millions de tonnes de poissons chaque année dans les mers, organiser volontairement dans le monde des pénuries de riz, de blé, juste pour faire monter les cours et les prix et affamer ainsi une grande partie de l’humanité qui n’a plus l’argent nécessaire pour se payer l’essentiel, aussi longtemps les castastrophes naturelles, guerres, révoltes, émeutes et autres se poursuivront inlassablement.

rpisyclv dans KARMA

Medium Channel Kristina

Publié dans:KARMA |on 23 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

qu’est-ce que le karma familial

Karma Familial

qu'est-ce que le karma familial dans KARMA karma

Dans le Karma Familial ou mémoire de la lignée, nous ressentons tout au long de notre vie, les conséquences et les effets des agissements de nos aïeux, de nos plus proches et plus lointaiins ancêtres. Le karma familial et celui qui se rajoute à celui que nous devons vivre sur le plan individuel. Dans le karma familial la plus grande difficulté et qu’il est en relation directe avec les intrigues, les grands secrets de famille transmis depuis plusieurs générations et que la lignée nous donne en héritage. Nous le recevons la plupart du temps par l’éducation transmise par nos parents. Mais nous ne pouvons guère échapper au karma familial.

Beaucoup de problèmes peuvent résulter d’un karma familial. En effet, certaines situations graves se perpétuent de génération en génération, malédiction, rupture, separation, mariage raté, divorce, fatalité, mauvaise relations entre parent enfant, maladies congénitales, maladie karmique, histoires qui se répètent inlassablement à nouveau, etc

Un karma familial tourmenté est toujours difficile à délier.

Mais si vous avez la volonté de comprendre ainsi que celle de vouloir arrêter ce cycle douloureux, faire une régression dans vos vies antérieures est une expérience forte et émouvante mais qui se révèlera une aide sur les questions fondamentales qiue vous vous posez

Comment dénouer les conflits, difficultés et hostilités que nos aïeux n’ont pas réglés ?

Comment comprendre le pourquoi d’un rejet, d’avoir été abandonné, d’avoir vécu la trahison, le manque d’amour, l’injustice, l’humiliation ? D’être au centre d’un clan ou les membres d’une seule et même famille se font du mal les uns aux autres sans jamais pouvoir s’arrêter car ils ne savent pas comment faire autrement que renchérir à chaque fois ?

Lors d’une régression dans les vies antérieures je dévoile les aspects les plus troublants qui cheminent votre vie présente et certaines de vos vies passées.

Nous verrons les moments forts de vos vies antérieures qui peuvent vous aider à trouver la cause d’une angoisse , d’une phobie ou mettre fin à un karma familial douloureux
rpisyclv dans KARMA

Medium Channel Kristina

Publié dans:KARMA |on 23 septembre, 2010 |Pas de commentaires »
12

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3