Archive pour la catégorie 'JESUS'

Canaliser la conscience interdimensionnelle

 

 De nombreuses âmes sur ce plan terrestre, ont ouvert leur conscience à d’autres plans d’existence. Je souhaite leur présenter ma perspective et leur offrir quelques conseils sur les expériences interdimensionnelles, des conseils, en cette période transitoire, qui pourraient leur être utiles dans l’exploration de ce mystérieux terrain.

 Premièrement, il n’est pas exceptionnel d’accéder à une matière interdimensionnelle. Presque tous les gens reçoivent de telles communications par le truchement des rêves, de l’intuition oud es états altérés. Ces portails de conscience en expansion sont souvent induits par des pratiques de méditation qui permettent à la conscience de s’épanouir, par des drogues psychédéliques ou par une situation catalytique survenue spontanément. Une expérience commune à bien des gens, par exemple, est le haut degré d’unité et de béatitude ressenti pendant et après l’orgasme sexuel. Les portails de conscience cosmique peuvent être atteints lors d’un pareil moment d’expansion et d’ouverture quand une intention consciente et la compétence sont au rendez-vous. Se basant sur cette perspective générale, chaque personne est un « canal interdimenonnel » puisque chaque âme est un être interdimensionnel qui a la capacité d’avoir des expériences directes de sa conscience au-delà des cinq sens physiques et du mental conditionné. Cette connaissance directe des royaumes subtils de la conscience est connue sous plusieurs noms, dont la gnose ou ce que j’appelle la conscience de l’âme.

Canaliser la conscience interdimensionnelle dans CHANNELING emeraude-table

 En cette période difficile de l’existence sur terre, la plupart des âmes ont choisi de limiter sérieusement leur perception interdimensionnelle bien qu’elles vivent inconsciemment de telles expériences simultanées à chaque moment qui passe. Vous pourriez dire que la conscience collective est essentiellement endormie. Cependant, et pour une grande variété de raison, quelques âmes ont choisi d’éveiller leur conscience de l’âme pendant leur incarnation à une époque quine soutient pas particulièrement une telle aventure. Les raisons d’entreprendre ce processus de réveil et la forme de ce processus varient d’une personne à l’autre. Bien qu’il y ait nombre de variables, il est une chose que ces individus ont en commun. Sur le plan de l’âme, il s ont tous choisi de s’éveiller à une plus grande conscience de leur vraie nature dans cette incarnation. C’est à de telles personnes que je m’adresse, car elles peuvent entendre mon message avec des oreilles interdimensionnelles et recevoir mes explications interdimensionnelles avec un esprit suffisamment clair et un cœur ouvert.

 Bien que nous soyons tous des « canaux interdimensionnels » nous devons questionner la valeur de nos expériences expansées et de nos communications. Celles-ci nous aident-elles à exprimer davantage de bonté, d’intégrité et de paix ? du bavardage fugitif et souvent embrouillé des rêves à la conscience la plus lucide d’être l’Absolu (le bien-aimé) il est clair que nos expérience interdimensionnelles reflètent une vaste étendue de conscience. Elles sont toutes valables ; mais toute expérience de conscience ne nous ramène pas à la maison, où nous pouvons nous reposer dans la splendeur de la quiétude et de la connaissance directe.

 Il est important de comprendre ce qui nous motive à examiner les réalités parallèles et à explorer notre terrain intérieur, à guérir les blessures de notre âme et à endosser la responsabilité de nos projections à facettes multiples. Les pièges abondent sur le chemin, que nous soyons frappés par l’intense lumière éblouissante du Bien-aimé, ou que nous trébuchions sur les dures pierres de l’ignorance camouflées par les ombres de la peur. Nous avons besoin d’observer fréquemment ce dont nous faisons l’expérience et notre rapport à cette expérience à la lumière d’un examen prudent et honnête, car une fois ouverts à notre immensité, nous ne serons jamais plus les mêmes personnes. Le fait que nous devenions conscients de notre interdimensionnalité ne signifie pas nécessairement que chaque expérience ou chaque communication a de la valeur, qu’elle est vrai e ou sage, ou que nous trouverons le processus d’éveil aussi confortable que l’ego aimerait qu’il soit ; traverser les frontières de l’ego d’un soi perçu comme séparé et s’avancer dans l’unité nous propulse dans les feux alchimiques de l’Amour. Et c’est là une épée à double tranchant. Nous pouvons devenir plus livres dans nos vies pace que nos esprits sont vraiment illuminés, ou nous pouvons nous leurrer, nous illusionner et devenir plus confus que nous l’étions avant de venir frapper aux portes du Grand Mystère.

 Un vaste éventail d’individus s’éveille au plan interdimensionnel. Certaines âmes sont mûres et bien préparées à amener leur rebut karmique à son point de résolution, mais certaines âmes immatures ne le sont pas. Le lot va de ceux qui démontrent une conscience illuminée hautement évoluée et mature sur le plan émotionnel, à ceux qui démontrent une conscience immature, égocentrique et obscure ; au départ, il y a les êtres illuminés et pleinement réalisés appelés les avatars (le Christ, le Bouddha). Puis viennent les âmes bien avancées sur le sentier de la libération spirituelle, soit les maîtres spirituels, les saints et les maîtres de sagesse, des êtres hautement fonctionnels et compatissants. Selon leur degré de réalisation de soi, ces hommes et ces femmes qui vivent leur existence au service des autres maintiennent un état constant de quiétudes lucide, embrassant ce qui est sans s’en saisir ni le repousser, et demeurant conscients à chaque respiration, chaque pensée et chaque action. Ils n’attirent pas l’attention sur eux, car ils sont satisfaits de mener des vies ordinaires et simples, peu importe comment cette simplicité nous apparaît.

 Quelques-uns, anonymes, habitent dans une grotte. D’autres font un travail banal, et d’autres encore se plaisent dans des rôles de propriétaires, d’artisans ou de scientifiques. Quelques-uns sont des figures publiques, jonglant avec des horaires complexes et faisant de la scène mondiale leur résidence. Leur luminosité constant est stable, et leur attitude heureuse attirent les âmes qui s’éveillent et cherchent elles aussi à connaître l’Absolu, leur vraie nature. La plus grande joie de ces êtres consiste à apporter l’étreinte éternelle du cœur aimant dans un monde relatif.

 A l’autre bout de l’éventail des pèlerins, on retrouve des âmes sensibles, souvent blessées, qui sont éveillées u plan interdimensionnel, mais dont l’ego filtre en déforme les expériences. Souvent, leur perception exagérée, qu’elle soit grandiose ou auto-dénigrante, sert leur ego plutôt que le plus grand bien de leur  âme. Dans leur naïveté ou leur ignorance, elles sont habituellement plus désorientées et effrayées que leurs voisins qui ont peu ou pas de conscience expansée. Au lieu de produire les fruits de la compassion et de la sagesse, leur conscience non ancrée apporte davantage de fragmentation et de mal, que ce mal soit voulu ou non ou que son effet soit important ou insignifiant. C’est là le danger d’ouvrir prématurément les portes de la conscience sans se soucient de la façon d’ont l’ouverture s’est produite ou se  présente. J’encourage ces frères et sœurs à s’abstenir de toute exploration interdimensionnelle supplémentaire ou à encadrer leurs expériences des autres mondes en s’engageant dans des pratiques spirituelles qui les aideront à rester ancrés, ou à s’offrir les conseils d’un bon psychologue ; par une guérison habilement menée et des pratiques dévotionnelles disciplinées, nombre de ces âmes peuvent en venir à apprendre le discernement et à se sentir à l’aise avec leur savoir interdimensionnel. En tant qu’âmes, elles s’enrichiront, elles acquerront de la maturité et pourront ainsi tirer profit de leurs expériences et en faire bénéficier les autres dans cette vie et d’autres à venir.

 Ici, je m’adresse spécialement aux initiés qui avancent sur le sentier de l’éveil, soit ceux d’entre vous qui se trouvent quelque part, au milieu de cet éventail de pèlerins. Que votre éveil interdimensionnnel ait eu lieu spontanément ou à la suite d’une longue et prudente quête et d’une pratique spirituelle, ou d’une combinaison des deux, il est important que vous receviez des directives claires. Si vous voulez réellement progresser dans votre démarche de réalisation de soi, vous devez prendre le temps de vous adonner à une réflexion intérieure profonde. Au fur et à mesure que vous progressez d’une étape à l’autre, reconnaissants et attentifs, soyez humbles et faites des gestes conséquents. Cela vous servira. 

 VENEZ nous rejoindre sur le forum : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Extrait Issu du livre : Transition 2010 – série Kryeon – Redéfinir la dualité, canalisé par Lee Carroll  et les invités comme Anna, grand-mère de Jésus, en page 219.

Publié dans:CHANNELING, JESUS |on 4 septembre, 2012 |Pas de commentaires »

Pourquoi la Peur ?

 

Référencé par : diffusion@apprendreafairedesmiracles.com;

La peur est elle un attribut de Dieu! Non certainement pas. Alors, avez-vous besoin d’avoir cette peur qui génère bien des soucis au sein de votre vie? La peur à de nombreux visages, est-elle pire chez ceux qui ont des difficultés? Oui, seule la peur attire ces difficultés. Avez-vous réfléchi à tout cela? Certainement pas. La vision sur un événement quand vous affichez un certain contrôle n’est pas suffisamment claire pour que vous y voyiez la peur qui se cache derrière.

Ne soyez pas si insouciant en déclenchant des peurs inconscientes, restez fidèle a vos idées de peur quelquefois panic, ne serre a rien et si peu de bien ressort de ces peurs ou panics que je viens vous aider à les dissoudre, en comptant sur votre force intérieur, la même qui m’habite a chaque instant. Nous allons donc faire un exercice qui s’avérera si vous le pratiquez très efficace dans votre libération de nombreux schémas de peur dans votre attitude habituelle.

Pourquoi la Peur ? dans GUERISON cristal-300x150

Prenons un exemple, pour vous convaincre de sa grande portée. Celui qui a peur de perdre quel qu’un, un conjoint, un ami, un représentant, un employé, s’attire automatiquement son départ. Ce qui ne veut pas dire une mort bien entendu, seulement une séparation. Vous comprenez que sa ressemblance dans l’univers ou sa correspondance est la mise en action de votre profond sentiment de perte, ni plus ni moins. Voyons un autre exemple, si vous appartenez a une famille bien aisée, et que vous apprenez une perte d’argent dans un commerce quel conque, vous pensez que cette perte peut vous arriver, pour une affaire de bourse ou autre provenance et la peur vous fait advenir exactement ce que vous pensiez, peut être pas de la façon exacte de votre peur, mais le résultat en est le même.

Vous pouvez toujours avoir le sentiment de perdre quelque chose, ce qui arrive dans la vie de chacun d’entre vous, puisque c’est l’évolution, mais la perte est seulement dans vos croyances. La vie, les changements, tout cela fait qu’à chaque instant vous pouvez avoir ce sentiment de peur, puisque la plus grande des peurs est l’insécurité, elle-même découlant de la méconnaissance de la vie. Comment affranchir cet état de peur? En lui faisant face, regardez-le, écrivez-le, mais ne le laissez pas vous détruire. Allez en pensée jusqu’au bout de cette peur, jouez le scénario comme un film, si cette peur arrive et se réalise, que va t’il arriver? Qu’allez-vous devenir, quel est la suite de cette catastrophe? Si vous jouez le scénario jusqu’au bout, vous allez voir que vous possédez beaucoup de ressources pour vous en sortir, et peut être que la suite serait meilleure pour vous que ce qui est maintenant.

C’est seulement en allant au-delà de la peur, que vous allez comprendre que cette peur ne veut rien dire, alors elle sera guérie automatiquement. La peur est un grand manque de connaissance et également de confiance en vous-même. Si vous apprenez que cette peur appartient à une autre personne de votre entourage, pourquoi y participer. Pourquoi entretenir quelque chose qui vous fait du mal, si cela ne vous appartient pas. Ce sont vos croyances qui font que vous acceptez la peur de l’autre, c’est un automatisme dont vous devez vous défaire, au risque de le réaliser pour vous-même, et d’être obligé d’en vivre les conséquences.

La peur ne doit pas exister dans votre vie, vous devez régler toutes ces peurs au plus vite. Elles sont la porte ouverte a la manipulation et croyez-moi, nombreux sont ceux qui vont l’utiliser, si vous ne la guérissez pas. Le monde actuel est basé sur la peur et tous ceux qui vous manipulent et profitent de vous, savent que si ils créer une peur dans le monde, ils sont capables d’obtenir du monde en général, ce qu’ils n’auraient jamais pu faire sans cette peur. Pour n’importe quoi vous avez peur et bien guérissez cette peur immédiatement en faisant le devoir que je vous ai donné, si cela ne suffit pas recommencez le jusqu’à se que cette peur disparaisse.

La peur engendre les guerres et les confits de toutes sortes, dans votre couple, dans votre famille, dans votre travail, dans votre ville, dans votre pays. Toutes les discordes, quelles qu’elles soient ont pour base la peur. Réfléchissez-y si vous n’aviez plus de peur que pourrait-il vous arriver? Rien ou pas grand-chose, car vous seriez capable de faire face a presque tout, sans appréhension et le résultat serait fantastique pour vous et tout le monde autour de vous. Vous avez déjà entendu dire, que la pensée crée dans l’énergie ce qui lui correspond et l’amène dans la matière, toutes les personnes qui ont la même énergie, au-dessus des pays des nations et des races ce trouve relié dans cette même énergie et reçoit les résultats de cette énergie basée sur la peur qui se manifeste actuellement sur la terre.

Voulez-vous la paix ! Mais vous avez peur de la guerre, voulez-vous l’abondance! Mais vous avez peur de la pauvreté, voulez-vous la santé! Mais vous avez peur de la maladie. Le monde entier des humains de la terre et branché dans cette énergie de peur, pour tout ou presque. Croyez-vous vraiment que tout cela va changer tout seul, ou voulez-vous commencer par vous-même! Et petit à petit le monde changera, mais sans vous rien n’est possible. Chacun de vous est relié dans l’univers et nous avons besoin de chacun de vous, pour que le monde des humains avance et grandisse. La peur est la plus grande barrière entre vous et les mondes supérieurs, c’est-à-dire nous les maitres. Alors, faites vite ce travail et nous serons ensemble pour un monde meilleur. Je vous souhaite bonne guérison à tous.

J’ai dit cela est, et c’est bien.

Jésus

Publié dans:GUERISON, JESUS, PEUR |on 27 août, 2012 |Pas de commentaires »

Message de Marie

MESSAGE du 17 juillet 2012

Référencé par : http://www.autresdimensions.com/

 Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre. Enfants bien aimés, je rends grâce pour votre accueil, ici et partout sur cette Terre. Je viens, accompagnée par l’Archange MIKAËL et l’Archange ANAËL, dès aujourd’hui, où que vous soyez sur cette Terre, présents dans ce corps de chair, non seulement pour être encore plus Présente mais, accompagnée de deux Archanges, afin de vous permettre de bénéficier du Feu de l’Amour, dès cet instant. Afin que beaucoup d’entre vous commencent à vivre, dans cette chair, cette transsubstantiation qui va vous donner à vivre, là où vous êtes, ce Feu de l’Amour. Conjonction de l’ensemble de la Lumière, en sa triple composante, de l’ensemble du Manteau Bleu de la grâce, de l’Onde de Vie, permettant à un nombre toujours plus grand d’entre vous, de vivre en Absolu, de vivre dans l’Amour indicible de votre réalité. Au-delà de ces composantes de la Lumière, au-delà de l’Onde de Vie, au-delà de la Présence du Double, ou ma Présence à vos côtés, au-delà de l’ouverture (à double battants) de la Porte KI-RIS-TI.

 imagefla.jpg

Nombre d’entre vous vont être revêtus de ce Manteau Bleu de la grâce, se posant sur votre tête et sur vos épaules, vous ouvrant encore plus à la vérité de l’Amour, dans ce Feu brûlant. À vous, les Libérateurs, nous offrons, parce que vous vous êtes offerts, le sens précis et vécu de ce Manteau Bleu de Lumière. Revêtus de cet attribut, accompagnés de notre Présence, le Feu de l’Amour déploie, en vous, sa puissance et sa beauté, vous installant, toujours plus, dans la certitude absolue de l’Amour de ce que vous Êtes, par-delà cette chair, par-delà tous les Voiles. Nous sommes, comme vous le savez, en vous, à vos côtés, afin de vous accueillir à ces Noces Mystiques de votre Rencontre avec vous-mêmes, bien au-delà de toute séparation, de toute identité. L’Amour se déploie, tel un feu de joie. L’Amour se déploie, vous donnant à vivre ce qui vous a tant fait défaut sur ce monde. En tant que Libérateurs, vous êtes les pionniers à vivre et à réaliser que vous n’êtes pas de ce monde, que vous êtes Un, vous rendant à votre état originel de KI-RIS-TI, Fils Ardents du Soleil, Êtres ignés, de pureté et de beauté.

 Le Manteau Bleu de la grâce s’est déployé sur la Terre. Vous êtes, chaque jour, de plus en plus nombreux à le vivre, vous conférant cette certitude, cette Transparence, cet état au-delà de tout état, où seul l’Amour est le Vrai et est le Beau. Bien au-delà de tout attachement, bien au-delà de tout lien, bien au-delà de votre histoire. Cela se déroule, en vous, en cet instant. L’Accueil, non plus seulement de la Lumière-Christ mais du CHRIST, vous donne à devenir et à Être (au-delà de toute logique humaine, au-delà de toute perception humaine) la Vérité. Vous devenez la Voie, la Vérité et la Vie, dans sa totalité. La conscience embrasse tout le Créé et l’Incréé. L’Amour qui est, comme nous l’avons dit, notre nature, notre Essence, notre perfection, brise les ultimes limites de vos peurs, les ultimes doutes. L’action de MIKAËL, l’action de l’ensemble de ce que nous sommes, et de ce que vous êtes, œuvrent de concert, en totale Fusion, en totale harmonie.

 Dès l’instant où le Manteau Bleu de la grâce, perçu sur vos épaules, au niveau de la Porte KI-RIS-TI de votre tête, signe l’accomplissement de qui vous Êtes, vous donnant à vivre, dans cette réalité où vous êtes insérés, le miracle de l’Amour, le miracle de la complétude, où rien ne peut plus faire défaut, où rien ne peut plus être absent. Vous donnant à vivre, dans vos jours et dans vos nuits, cet état ultime où votre Présence ne peut plus être définie par quoi que ce soit. Où même le « Je suis » ou le « Je suis Un » ne peut plus être référencé, ni comparé. Cet accomplissement, en tant que Libérateur, montre, et montrera, de plus en plus, la qualité et la puissance de l’Amour, vous donnant à vivre la réminiscence totale de votre Essence. Aucune activité de votre mental, aucune activité de ce corps, ne peut plus y échapper, vous montrant que vous avez ressuscité.

 Vous assistez à votre propre Résurrection, à votre propre élévation.

Le seul moteur est l’Amour, la seule grâce est l’Amour. Au-delà de toute définition que vous pouvez y appliquer, au-delà de tout ce que vous pouvez en imaginer, au-delà de ce tout ce que vous pouvez en croire, ouvrant, toujours plus, vos champs d’énergie, vos champs de conscience, vous offrant la Délocalisation totale. Dans cet espace particulier sans espace, plus aucun doute, quand le Manteau Bleu est là, ne peut vous assaillir, plus aucune peur ne peut émerger. L’Amour comble tout et remplit tout. Vous êtes en ces Temps. Voilà le sens de ma venue, aussi rapprochée, par l’intermédiaire de votre Présence, et non plus seulement de ma Présence au sein de cet être (ndr : le canal). Au plus vous accueillez, au plus vous l’Êtes, cet Amour, que nulle contingence de ce monde ne peut effacer, ni même oser faire disparaître. Les Voiles de l’Illusion sont, pour vous, ôtés. Vous embrassez, au-delà de tout regard et de tout sens, ce que vous Êtes. Au plus vous Êtes cela, au plus le sens même d’une personne, ou de quoi que ce soit de ce monde, ne peut plus altérer, ni freiner, ce que vous Êtes.

 Nos Présences, à vos côtés et en vous, vont vous devenir, dans tous les sens du terme, de plus en plus apparentes. Nos émissaires seront nombreux, dans vos nuits, à venir vous éveiller à l’Amour. Les manifestations de vos corps, par la brûlure de l’Amour, vont réajuster ce que vous pouvez nommer, à la surface de ce monde, votre taux Vibratoire, celui de ce corps qui vit sa transmutation, cette alchimie. La Conscience et l’Absolu en font de même, vous ouvrant, toujours plus, à l’Infini de la Grâce, à l’Infini de la Beauté. La Source vient, en vous, frapper à la Porte Christ, vous rappeler son Serment. En Amour et par l’Amour, plus jamais vous ne serez séparés, plus jamais vous ne serez en manque de quoi que ce soit. Les Portes de la Résurrection s’ouvrent, avec Majesté. Les Portes de l’Éternité. Comme cela a été dit, vous n’avez rien à faire. Juste être là, accueillir et rendre grâce, à vous-même, à la Lumière, à fusionner avec nous, en vivre la quintessence, ce qui vient tout remplir, au-delà de tout mot, de toute appréciation et de toute interrogation.

 Quand je vous dis que vous êtes la Voie, la Vérité et la Vie, cela va prendre tout son sens, non pas dans votre tête, non pas en le croyant mais, bien, en le vivant entièrement. Le rayonnement de ce corps, son irradiation, que vous percevrez en tous points de ce corps, vous comblera et ne laissera aucune place pour la moindre incertitude. En tant que Libérateurs, vous avez vaincu les Portes de la Mort. Vous avez lâché, vous avez Abandonné tout ce qui, en vous, pouvait faire résistance et obstacle à la Vérité de l’Amour. La qualité de l’Amour, dans son absolue pureté, vous apparaîtra, dans un premier temps, telle un miracle et une grâce mais, très vite, cela vous paraîtra comme l’évidence même, qui vous fera peut-être, même, vous demander comment vous aviez pu être ne serait ce qu’à coté de cela. L’Onde de Vie, le Manteau Bleu, le Supramental, l’ensemble de ce corps, Vibrent à une autre fréquence. Et votre Conscience n’est plus limitée à quoi que ce soit et à qui que ce soit.

 Ce qui se déploie est donc, effectivement, ici même dans la chair que vous habitez, cet Ultime et cet Absolu, au-delà de tout sens d’une identité, d’une personne, et même d’une Conscience. À aucun moment vous ne pourrez plus ni douter, ni mettre en doute ce que vous vivez, vous donnant, en quelque sorte, les appuis nécessaires, non plus seulement pour ancrer cette Lumière, mais bien pour l’Être, pour bien la faire pénétrer, dans toute densité de ce monde, dans toute altération de ce monde. Vous donnant à dire « oui », à chaque minute et à chaque souffle, à cette Vérité.

 Tout est donc fin prêt, vous l’avez compris, à Être ce que vous Êtes, non seulement pour vous qui le vivez, mais pour l’ensemble de vos Frères et Sœurs, de l’ensemble de mes Enfants qui attendent mon Appel. Vous le vivez par l’Action de grâce, en avance. Il n’y a là aucune gloire, ni aucune récompense, mais juste l’éclosion, réelle, de vous-même. Nous serons, plus que jamais, de plus en plus présents à vos côtés. Ceux d’entre nous qui vous visiterons vous apparaîtront, parfois, bien plus tangibles, bien plus denses, même, que ce qui est présent sur ce monde.

L’affermissement et la puissance de Fils Ardent du Soleil est un baume, non pas seulement pour vous qui le vivez, mais pour tous ceux de mes Enfants qui disent «oui» à leur Résurrection. Le Manteau Bleu de la Grâce est à votre disposition. Dès l’ultime session (dirigée, vers vous, par l’ensemble du Conclave des Étoiles et des Anciens) achevée, vous en percevrez des effets à nuls autres pareils, jusqu’à présent (ndr : le jeudi 19 juillet – voir l’intervention de MIKAËL du 4 juillet 2012).

 Le sens de mon intervention, accompagnée par ANAËL et MIKAËL, est l’occasion pour vous, ici et ailleurs, d’en vivre les effets. Vous donnant à en être, aussi, les initiateurs pour quiconque sur cette Terre, dans un corps de chair, laisse œuvrer cette Grâce. Il n’existe nul obstacle, il n’existe plus d’obstacle, il n’existe aucune barrière, exceptées encore celles de vos doutes et de vos peurs, mais qui seront, si ce n’est déjà le cas, balayées par le Manteau Bleu de la Grâce et la Présence de KI-RIS-TI.

 Alors oui, comme les Anciens vous y ont préparés et comme d’autres Étoiles vous y ont préparés, soyez tranquilles, car tout est là. Ôtez de vous tout doute, toute appréhension, toute attente même. Ne mettez plus aucune distance entre vous et la Grâce.

 Voilà ce que j’avais à dire, et surtout à effuser, en ce jour, sur cette Terre, en accord et en appui Vibratoire de l’Archange MIKAËL et ANAËL.

 Demain, à 17 heures (ndr : heure française à la montre), viendra s’exprimer, parmi vous, GEMMA GALGANI qui a tant œuvré pour préparer ces instants, que cela soit dans son éphémère vie passée, comme dans l’ensemble des difficiles incarnations qu’elle a vécu.

 S’il y a, en vous, des interrogations par rapport à ce Feu de l’Amour et ce qui se déroule, à ce Manteau Bleu de la Grâce qui est sur vos épaules, je vous écoute.

 Nous n’avons pas de questionnement. Nous vous remercions.

Enfants bien aimés, je vous donne donc rendez-vous, encore une fois, dans 2 jours, à la même heure. En tant que réceptrice de l’ensemble des Vibrations et des Consciences Archangéliques, des Étoiles et des Anciens, je reviendrai à ce moment-là. Que la Grâce soit votre Demeure, celle de la Paix Suprême, de l’Amour Indicible et Infini. Vivons ensemble, par votre présence et notre Présence, ce que nous sommes : la Voie, la Vérité et la Vie, en Éternité et en Infinité.

 

… Partage du Don de la Grâce …

 Je suis MARIE, Reine des Cieux et de la Terre. Je vous embrasse.

À bientôt.

 

Publié dans:ANGES, JESUS |on 23 août, 2012 |Pas de commentaires »

La Troisième Voie

par
JESHUA et PAMELA KRIBBE

SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « La troisième voie », juillet 2012
http://www.jeshua.net/fr/
Traduction française par Christelle Schoette

 Référé par : http://www.eveildelaconscience.ca/troisiemevoie.htm

 

Chers amis, Je suis Jeshua. Je suis avec vous. Je me tiens à vos côtés, traversant les obstacles du temps et de l’espace. Ressentez-moi dans votre cœur. Le fait d’être humain m’est si familier, avec ses hauts et ses bas. J’ai exploré toute la sphère des sentiments humains, et dans ce monde d’extrêmes, j’ai finalement trouvé une voie de sortie, un passage vers une manière différente de considérer les choses, grâce auquel l’expérience entière d’être un humain se présente sous une lumière différente, une voie qui crée de la tranquillité et de la paix dans le cœur.

 La Troisième Voie dans JESUS 2-300x133

C’est de cette voie de sortie, de ce passage que j’aimerais vous parler aujourd’hui. Beaucoup d’entre vous se trouvent dans un dilemme, un combat interne. Il y a présente en votre esprit l’idée que vous devriez être meilleurs et autrement que ce que vous êtes maintenant. Que vous devriez être plus évolués, plus saints, plus capables de suivre certaines règles, un idéal plus élevé de vous-mêmes, mais c’est un faux idéal. Toute cette idée de travail sur soi repose sur l’idée que vous n’êtes pas bien tels que vous êtes, qu’il existe quelque chose d’autre, que vous avez le pouvoir de vous changer, que vous maîtrisez le fait d’être humain. C’est une vieille idée, dont vous avez pleinement fait l’expérience à une époque très reculée.

 Cette idée existait en partie en Atlantide, où vous avez développé le troisième œil, que vous viviez comme le centre d’observation dans votre tête. À partir de ce troisième œil, vous pouviez percevoir, et à partir de là aussi, vous vouliez intervenir pour modeler la vie selon vos désirs. Il y avait en vous une certaine tendance à la domination, même si cette tendance était aussi inspirée par votre conception de la vérité. Vous pensiez agir sur la base de principes supérieurs, et donc que ce que vous faisiez était  »bien », et il en va toujours ainsi. Le pouvoir est toujours voilé par des idées que l’on pense être bonnes. Toute une idéologie est alors bâtie autour d’une telle idée, faisant d’elle une vision globale qui paraît s’efforcer d’agir pour le bien. Alors qu’en essence, vous essayez de contrôler la vie en vous et chez les autres.

 Le pouvoir corrompt. Il vous rend étrangers au flot naturel de la vie présent en tout être humain. Le pouvoir vous donne un concept de malléabilité qui repose en fait sur une illusion. La vie, comme vous le savez, n’est pas pliable de cette façon et elle n’est pas déterminée par la raison, ni par la volonté, ni régie à partir du troisième œil. La vie n’entre pas dans une vision globale ni un système et ne peut s’organiser selon des processus mentaux.

 Pendant longtemps, vous êtes entrés en lutte contre votre humanité, contre la condition humaine. De nombreux chemins spirituels reposent sur l’idée que vous devez travailler sur vous, que vous devez vous élever, et que vous devez vous imposer un plan d’action qui vous mènera vers une situation idéale. Cependant, cette idée crée beaucoup de conflit interne. Si vous démarrez avec l’idée de l’exigence d’un idéal, vous vous imposez des critères que vous savez très bien ne pas pouvoir atteindre, et vous échouez donc dès le début.

 À présent, ressentez l’énergie de ce mode de pensée : ce que vous vous infligez, quelle énergie provient de ce besoin d’imposer, de cette quête de s’améliorer, et du désir d’organiser la vie, vos émotions et vos pensées. Ressentez l’énergie de cette volonté de contrôler les choses. Est-ce une énergie d’amour ? Souvent, cette énergie se fait passer pour de l’amour, pour ce qui est bon et vrai, mais le pouvoir se dissimule toujours ainsi pour que les gens l’acceptent plus facilement. Le pouvoir ne montre pas son visage ouvertement. Le pouvoir séduit par la pensée. C’est pourquoi il est préférable de ne pas penser mais de ressentir ce que ce désir de contrôler la vie vous fait. Regardez-vous dans votre vie quotidienne, dans le présent, dans votre vie actuelle. À quelle fréquence vous battez-vous encore contre vous, et condamnez-vous ce qui monte en vous, ce qui naturellement jaillit et veut s’exprimer ? Dans cet état de jugement se tient une énergie critique, une froideur :  »cela ne devrait pas exister, c’est mauvais, cela doit disparaître ». Ressentez cette énergie. Est-ce qu’elle vous aide ?

 Je veux maintenant vous amener à une autre manière de vous percevoir. Dans un espace où le changement a la possibilité de se produire, sans pour autant vous battre, sans vous malmener d’une main de fer. Pour plus de clarté, laissez-moi vous donner un exemple : imaginez que quelque chose arrive dans votre vie qui suscite en vous de la colère, de l’irritation ou quelque soit l’appellation. Vous pouvez réagir à cette colère de différentes façons. Si vous n’avez pas l’habitude de réfléchir sur vos émotions, et que vos réactions sont très primaires, alors il n’y a rien d’autre que de la colère. Vous êtes en colère, point final. Vous êtes engloutis dedans, et vous vous identifiez à elle. Il arrive parfois que vous rejetiez la cause de votre colère en-dehors de vous. Vous projetez le blâme sur quelqu’un d’autre. Quelqu’un a fait quelque chose de mal et c’est de sa faute si vous vous sentez en colère. Telle est la réaction la plus primaire. Vous êtes identifiés à votre colère, vous êtes en colère.

 Une autre possibilité est ce que j’appelle la seconde manière de réagir. Vous êtes en colère et immédiatement, il y a une voix dans votre tête qui dit :  »ceci ne devrait pas arriver, c’est mauvais, ce n’est pas bon que je me mette en colère, je dois refouler cela ». Il se pourrait que le refoulement de votre colère vous ait été inculqué au cours de votre éducation religieuse ou provienne d’une opinion sociale. Par exemple : c’est mieux, plus gentil, plus honnête moralement de ne pas montrer sa colère aux autres. Le fait qu’il n’est pas convenable d’exprimer ouvertement la colère s’applique certainement aux femmes, on pense que ce n’est pas féminin.

Toutes sortes d’idées transmises vous incitent à juger la colère en vous. Que se passe-t-il alors ? Il y a de la colère en vous et immédiatement, surgit une opinion sur elle :  »ce n’est pas permis, c’est mauvais. » votre colère devient alors votre part d’ombre car littéralement, elle n’a pas la permission de venir à la lumière. Elle ne doit pas être vue. Qu’arrive-t-il à la colère si elle est refoulée de cette façon ? Elle ne disparaît pas, elle va dans votre dos et vous affecte de différentes manières. Elle peut vous rendre effrayés et anxieux. Il vous est impossible d’utiliser l’énergie qui se trouve dans la colère parce que vous ne vous permettez pas de l’utiliser. Il vous est permis de montrer votre côté gentil et secourable mais pas ce côté passionné, coléreux, votre aspect rebelle. Par conséquent, la colère se verrouille et vous pensez être différents des autres à cause de ces sentiments, il se peut donc que vous commenciez à vous tenir à distance des autres. Dans tous les cas, cela crée un conflit amer en vous et apparemment entre deux sois, un soi de lumière et un soi d’ombre. Pendant ce temps, vous êtes prisonniers de ce jeu pénible et cela vous fait mal, parce que vous ne pouvez pas vous exprimer. C’est ce jugement qui vous limite.

Devenez-vous réellement une meilleure personne à cause de cette réaction ? Est-ce que le refoulement de vos propres émotions va vous conduire à l’idéal d’un être humain aimant et paisible ? Lorsque je vous décris tout cela, vous voyez très clairement que ce type de réaction ne fonctionne pas. Cela ne mène pas à une paix réelle, à un réel équilibre intérieur. Et cependant c’est ce que vous vous infligez. Très souvent, vous mettez vos émotions sous silence, parce qu’elles ne sont pas bonnes selon vos codes moraux et vous ne remettez pas en question ces codes moraux, d’où ils viennent et qui vous les a transmis. Je vous recommande donc de faire ceci : ne pas y penser mais le ressentir. Ressentez cette énergie présente dans les jugements dont vous vous incendiez, avec vos images de ce qui est idéal et ce que  »vous devriez faire », qui parfois provient de motivations apparemment très élevées. Laissez-la exister. Vous ne devenez pas libres en tenant les rênes de vos émotions et en les refoulant systématiquement.

 Maintenant, imaginez une nouvelle fois que quelque chose du monde extérieur suscite en vous une émotion puissante, de la colère par exemple. Lorsque vous vous en occupez consciemment, vous l’observez pleinement en vous. Vous n’en faites rien, tandis qu’en même temps, vous continuez à regarder et à observer. Vous ne vous identifiez plus avec la colère, vous ne vous y perdez plus, vous permettez juste à la colère d’être ce qu’elle est. C’est un état de détachement, mais un détachement qui revêt une grande force, car tout ce que vous avez appris vous séduit et vous précipite dans vos humeurs, à l’intérieur de l’émotion de peur ou de colère. Et pour rendre les choses plus compliquées, vous êtes aussi attirés dans le jugement à propos de cette colère ou de cette peur. Vous êtes donc attirés de deux façons et précipités hors de la conscience, l’issue de sortie dont je vous ai parlé au début, l’issue de sortie qui est le chemin vers la paix intérieure. Vos modes de gestion habituels des émotions vous tirent hors de ce point central, hors de cette conscience, et cependant, c’est la seule issue.

C’est seulement en observant silencieusement la pleine étendue de l’émotion que vous ne devenez pas inconscients et que vous restez entièrement présents. Vous ne vous laissez pas engloutir, ni par l’émotion, ni par le jugement à propos de l’émotion. Vous la regardez en pleine conscience, avec un sentiment de douceur :  »c’est ainsi que cela est en moi ».

 »Je vois la colère se lever en moi, je la sens circuler dans mon corps ».  »Mon estomac ou mon cœur réagissent, mes pensées se précipitent pour justifier et trouver des raisons à mon émotion ».  »Mes pensées me disent que j’ai raison et que l’autre a tort ». Tout ce que vous voyez se produit lorsque vous vous observez, mais vous ne suivez pas ces impressions. Vous ne vous noyez pas dedans. Vous n’allez pas en-dessous. C’est cela, la conscience, la clarté d’esprit. Et de cette façon, vous amenez au repos les démons dans votre vie : la peur, la colère, la méfiance. Vous leur donnez de la force lorsque vous vous identifiez à eux, ou si vous les combattez par votre jugement, de toute façon, vous les nourrissez. La seule façon de les transcender, c’est de vous élever au-dessus d’eux, par votre conscience, de ne pas les combattre, mais simplement de les laisser exister.

3-300x133 dans JESUS

Que se passe-t-il alors pour vous ? La conscience n’est pas quelque chose de statique. Les choses ne restent pas en l’état. Vous allez remarquer que si vous ne nourrissez pas l’énergie de l’émotion ni le jugement à son propos, celle-ci va graduellement se dissiper. En d’autres termes, votre équilibre va se renforcer, vous allez ressentir davantage de paix et de joie. S’il n’y a plus de combat dans votre cœur et dans votre âme, des bulles de joie vont jaillir. Vous posez sur la vie un regard plus tendre. Vous voyez et observez le mouvement des émotions dans votre corps. Vous observez aussi les pensées qui commencent à courir dans votre tête, avec un regard doux et tendre. Sachez que la capacité à observer sans se faire avaler est quelque chose de très puissant. C’est de cela dont il est question :

c’est l’issue de sortie!

À présent je veux vous demander de faire l’expérience en cet instant de la puissance de votre conscience, de l’être à l’état pur, et de la libération qui s’ensuit et vous permet de ressentir qu’il n’y a rien que vous ayez besoin de changer en vous. Ressentez la tranquillité et la clarté de cette conscience : c’est ce que vous êtes réellement. Mettez de côté tous les faux jugements. Laissez les émotions circuler, sans les refouler, elles font partie de vous et certaines ont un message à vous apporter. Posez-vous la question si vous avez une émotion dont vous avez peur, une qui vous agace, une que vous combattez ? Peut-être une qui est devenue tabou ? Permettez-lui de se présenter à vous, de se montrer sous la forme d’un enfant ou d’un animal. Il se pourrait que cet enfant s’exprime complètement, voire se comporte mal. Quoiqu’il arrive, vous devez lui permettre de faire tout ce qu’il veut et de vous dire ce qu’il ressent. Vous êtes la conscience qui regarde et dit :  »oui, je veux te voir, je veux entendre ton histoire, exprime-la ».  »Raconte-moi ton histoire, car c’est ta vérité, il se pourrait que ce ne soit pas la Vérité, mais je veux entendre ton histoire ». Vivez vos émotions de cette façon et ne les condamnez pas. Laissez-les venir à vous et vous parler. Traitez-les avec la tendresse d’une personne âgée et sage, et observez ce qu’apporte cet enfant ou cet animal. Souvent il y a cachée dans une émotion négative une pure énergie de vie qui veut émerger, une force vitale qui a été choquée à mort par tous les préjugés de l’auto-jugement. Laissez cet enfant ou cet animal gambader vers vous. Il va peut-être changer d’apparence maintenant, accueillez-le avec amour.

La conscience transforme.

C’est l’outil essentiel pour changer, et pourtant, elle ne veut rien changer. La conscience dit :  » Oui – oui à ce qui est! » Elle est réceptive et accepte tout ce qui est, et c’est cela qui change tout, car elle vous libère. Vous êtes libres maintenant, vous n’êtes plus à la merci de vos émotions ni de vos jugements sur elles. En les laissant exister, elles perdent le contrôle sur vous. Bien sûr, il se peut qu’occasionnellement vous soyez encore vaincus par vos émotions et vos préjugés – c’est cela, être humain. Essayez de ne pas rester coincés là-dedans et de ne pas vous punir pour cela :  »bon sang, je n’ai pas atteint la pure conscience ! Il doit y avoir quelque chose qui ne va pas… » Ce faisant, vous commencez à faire rouler à nouveau la balle du jugement. Il vous est toujours possible de revenir à l’issue de sortie, à la paix, en ne luttant pas contre vous-mêmes. Observer ce qui est là, et ne pas faire d’erreur : ne pas se laisser emporter (soit par les émotions, soit par notre jugement sur elles) est une grande force. Telle est la puissance d’une vraie spiritualité. La vraie spiritualité n’est pas d’ordre moral, c’est une manière d’être.

© Pamela Kribbe 2012

Publié dans:JESUS |on 21 août, 2012 |Pas de commentaires »

Les fils de Dieu

 

Rollin Olson. Pourriez-vous comparer le rôle joué actuellement par le Christ avec le point de vue religieux traditionnel ?

Benjamin Creme. Le point de vue traditionnel est que le Christ est le seul et unique Fils de Dieu. En réalité, il n’existe personne qui le soit ; il n’y a jamais et il n’y aura jamais un seul et unique fils de Dieu. Tout individu dans le monde, homme, femme ou enfant, est fils ou fille de Dieu. Chacun de nous possède le potentiel de cette divinité. Il n’existe qu’une seule divinité et nous la partageons tous. La seule différence entre le Christ et nous-mêmes, entre le Bouddha ou Krishna et nous-mêmes, est qu’eux ont manifesté leur divinité. Ils savent qu’ils sont des Fils de Dieu et ils le démontrent. Nous-mêmes, nous ne savons pas que nous sommes des fils de Dieu. Les Eglises nous enseignent tout autre chose : elles nous disent que nous sommes nés dans le péché et que c’est seulement par l’intermédiaire de Jésus que nous pourrons connaître Dieu. En fait, Dieu peut être connu de chacun, à tout moment. Vous n’avez pas besoin d’être chrétien, hindou, bouddhiste ou musulman pour connaître Dieu. Vous pouvez connaître Dieu que vous soyez religieux ou athée, que vous croyez en lui ou pas. Les fils de Dieu dans JESUS soleilCela n’a rien à voir avec une forme de croyance, cela relève de l’expérience directe. Parce que vous êtes Dieu, parce que vous êtes divin, quelle que soit votre croyance ou votre non-croyance, vous pouvez faire l’expérience directe de Dieu dans votre vie, à la manière dont chaque enfant le fait automatiquement, instinctivement, lorsqu’il vient au monde. Sans savoir encore s’il est né dans une famille chrétienne, bouddhiste, musulmane ou hindoue. Tout cela ne concerne pas l’enfant, seule importe sa propre expérience. Que vous soyez bouddhiste, hindou ou chrétien est sans intérêt pour Dieu. Il ne s’agit en effet que de contingences temporaires qui varient suivant les lieux et les époques, auxquelles s’ajoute le hasard de votre lieu de naissance. Si vous êtes né en Occident, vous avez des chances d’être chrétien. Si vous êtes né en Orient, il est plus vraisemblable que vous soyez hindou ou bouddhiste. Et si vous êtes né au Moyen-Orient, vous serez probablement juif ou musulman. Les interprètes les plus fanatiques du christianisme, de l’islam, de l’hindouisme, du judaïsme, du bouddhisme et d’autres religions ont créé des séparations totalement artificielles dans le monde. Cela a retardé l’évolution de l’humanité. Cela nous retient en arrière et empêche la création de justes relations humaines. La création de telles relations est la prochaine étape que l’humanité doit franchir, et tout ce qui retarde cette création est indésirable.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:JESUS |on 24 juin, 2012 |Pas de commentaires »

La hiérarchie Maitreya

 

Rollin Olson Les Maîtres travaillent-ils seuls ou en groupe ? Ont-ils un chef ? Comment la Hiérarchie est-elle structurée ?

Benjamin Creme. Ils partagent un état de conscience ; ils n’ont pas de conscience séparée en tant que personnalité. Ils ne peuvent pas dire « je », car ils n’ont aucun sens du moi. Ils forment un groupe qui possède une conscience de groupe. A leur tête se trouve le Maître de tous les Maîtres, dont le nom personnel est Maitreya. Sa venue avait été annoncée par le Bouddha : il y a 2.500 ans, le Bouddha Gautama a fait une prophétie disant qu’à notre époque, un autre Grand Instructeur, un Bouddha comme lui, appelé Maitreya, inspirerait à l’humanité la création d’une civilisation nouvelle et brillante, d’un âge d’or basé sur la justice et la vérité.

Il y a 60 Maîtres et trois Grands Seigneurs, comme on les appelle. Maitreya est l’un des trois. Il a la charge d’Instructeur mondial, et il incarne l’énergie appelée principe christique ou conscience christique, le deuxième aspect de la trinité chrétienne. Il y a 2.000 ans, il adombra son disciple Jésus pendant trois ans et Jésus devint Jésus le Messie, ou traduit en grec, Jésus le Christ. Le Christ lui-même est Maitreya. Sa conscience s’est manifestée à travers Jésus depuis le baptême jusqu’à la crucifixion, et il a inauguré l’ère des Poissons qui arrive maintenant à sa fin. Maitreya est de retour dans le monde pour accomplir ce qu’il a commencé par l’intermédiaire de Jésus, et qu’il achèvera dans l’ère du Verseau qui commence.

RO. Vous avez parlé de Maitreya et de Jésus. Quel lien existe-t-il avec les autres instructeurs qui sont venus au cours de l’Histoire, tels que Bouddha, Krishna, Mahomet, pour n’en citer que quelques-uns ?

BC. Jésus a enseigné par l’intermédiaire de Mahomet, tout comme Maitreya avait enseigné par son intermédiaire. Le Bouddha a enseigné par l’intermédiaire du prince Gautama et de Mithra, et Maitreya a aussi enseigné antérieurement par l’intermédiaire de Krishna et de Shankaracharya.

RO. Un Grand Être se tient donc derrière un « presque-Maître », pour l’inspirer et transmettre des enseignements à travers lui. Puis, ce dernier s’élève grâce au processus de l’initiation, devient lui-même un Maître et fait partie de la Hiérarchie. Cela me donne l’impression d’une famille spirituelle.

BC. Oui, les Maîtres sont tous frères, ils appellent la Hiérarchie la « Fraternité ».

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:JESUS |on 24 juin, 2012 |Pas de commentaires »

Jésus, les Maîtres et les Grands Instructeurs

 

Rollin Olson. Certains des ces Maîtres sont-ils connus publiquement ?

Benjamin Creme. L’un d’entre eux, que tout le monde connaît, est le Maître Jésus. Lorsqu’il vivait en Palestine, Jésus était un disciple très avancé, un initié du quatrième degré, presqu’un Maître. Il passa la quatrième initiation, la Crucifixion, ouvertement, dans le monde extérieur. Normalement, nous ne sommes pas censés mourir sur une croix lorsque nous passons la quatrième initiation. Lui le fit de manière à symboliser pour nous, de manière saisissante, cette grande expérience de renoncement. Jésus est maintenant un Maître. Il l’est devenu, dans sa vie suivante, sous l’identité d’Appolonius de Tyane, qui ouvrit un ashram au nord de l’Inde, où il mourut et fut enterré. C’est de là qu’est venue la légende selon laquelle Jésus ne serait pas mort sur la croix, mais qu’il aurait quitté secrètement la Palestine et serait parti en Inde, où il serait enterré. Il s’agit Jésus, les Maîtres et les Grands Instructeurs dans JESUS 180px-MaestroTrognano_Calvario_milanobien de l’être qui fut Jésus, mais dans son incarnation suivante en tant qu’Appolonius. Jésus est maintenant un Maître très avancé. Aux VIIe et VIIIe siècle, il s’est rendu en Amérique où il a transmis des enseignements aux populations indiennes, puis il est parti pour le Pacifique où il a donné des enseignements aux Polynésiens. Tous ces peuples ont gardé la légende d’un homme blanc venu enseigner, et les différents noms qu’ils lui donnent ont tous un lien avec celui de Jésus. Il leur apprit qu’un autre grand instructeur viendrait de l’Est, qui prodiguerait lui aussi ses enseignements aux Indiens et, bien sûr, lorsque les Espagnols, Cortez et ses hommes, sont arrivés, ils furent accueillis à bras ouverts par Montezuma et son peuple qui, pour leur peine, furent massacrés, comme chacun le sait.

RO. Vous avez mentionné le nom de Jésus. Y a-t-il d’autres noms qui pourraient nous être familiers ?

BC. Celui, très connu, du Maître Djwhal Khul, le Maître tibétain qui a donné au monde les enseignements transmis par Alice Bailey. De 1919 à 1949, il lui dicta par télépathie mentale, une série d’ouvrages, 19 au total (auxquels s’ajoutent les cinq livres qu’Alice Bailey écrivit elle-même). Ces enseignements très profonds et, à mon avis, très pratiques, constituent la phase intermédiaire des enseignements donnés par les Maîtres pour le nouvel âge, celui du Verseau, qui commence maintenant. Les enseignements préliminaires furent communiqués auparavant dans la Doctrine secrète, transmise par l’intermédiaire de Helena Petrovna Blavatsky. Mme Blavatsky travailla avec un groupe de Maîtres et pendant quelques années elle vécu avec eux dans l’Himalaya. L’un d’entre eux était le Maître Morya, son propre Maître, et un autre le Maître Koot Hoomi, tous deux très avancés. Profondément concernés par l’évolution humaine, ce sont eux qui, avec le Maître Jésus, inaugureront la nouvelle religion mondiale qui se développera plus tard : une religion très scientifique, basée sur le processus d’initiation dont nous venons de parler.

RO. Les Maîtres que vous avez cités sont tous des hommes. N’y a-t-il pas de femmes parmi les Maîtres ?

BC. Actuellement, il n’y a pas de Maîtres incarnés dans des corps de femmes.

RO. Pourquoi cela ?

BC. Les Maîtres, en un sens, ne sont ni hommes ni femmes. Ils sont parvenus à un équilibre parfait entre ces deux aspects. Sur le plan de l’âme, il n’y a pas de sexe, ni masculin ni féminin. Il existe simplement une énergie avec deux pôles, l’un positif, l’autre négatif, comme pour l’électricité. C’est une énergie bipolaire. Les Maîtres, étant des âmes parfaites, ont atteint l’équilibre entre ces deux pôles. Cependant, lorsqu’ils prennent un corps physique (ce qu’ils ne font pas tous : deux tiers d’entre eux sont actuellement incarnés dans un corps physique dense, c’est-à-dire environ 40), c’est pour l’instant un corps masculin, afin d’ancrer puissamment dans le monde l’énergie qu’ils possèdent abondamment, celle de l’aspect masculin ou spirituel, ceci pour contrebalancer l’aspect matériel qui se manifeste bien davantage dans le monde d’aujourd’hui. Cela est lié au niveau d’évolution atteint par notre planète. Dans 350 ou 400 ans environ, les choses changeront, et les Maîtres s’incarneront dans des corps féminins jusqu’à ce qu’un équilibre soit atteint entre le nombre de Maîtres masculins et de Maîtres féminins.

180px-Jordan_River dans JESUSCela n’a rien à voir avec un quelconque parti pris à l’égard des femmes, ou de l’aspect féminin. Bien au contraire, les Maîtres sont à l’origine du mouvement de libération des femmes. Ils jugent essentiel que les femmes prennent leur place en toute égalité avec les hommes dans le nouvel âge, âge qui sera connu comme celui de Tara, la Mère. L’ère de Maitreya est celle où se manifestera l’aspect maternel. La femme représente la Mère, l’aspect nourricier, celui qui nourrit l’enfant, la famille, la civilisation. Les nations sont également masculines ou féminines, et celles qui sont féminines pourront devenir le siège d’une civilisation. Aussi est-il essentiel que les femmes puissent jouer totalement leur rôle, en toute égalité, dans la vie de l’humanité. En Occident, cela s’inscrit déjà largement dans les faits, mais en Orient, c’est encore très loin d’être le cas. Les femmes ne sont souvent considérées guère mieux que des biens mobiliers. Un grand changement est nécessaire. C’est pour cette raison que les Maîtres ont inspiré le mouvement de libération des femmes.

RO. Un Maître a-t-il un corps physique comparable au nôtre ? Ou est-il différent ?

BC. Il nous ressemble (en mieux), mais son corps est parfait, c’est un corps de lumière et il peut disparaître et réapparaître à volonté. Il peut traverser les murs et voyager instantanément par la pensée.

RO. Est-il exempt de toute maladie ?

BC. Oui, totalement. Les Maîtres ne meurent pas, ne vieillissent pas. Ils peuvent vivre des milliers d’années dans le même corps. On verra bientôt le Maître Jésus qui possède le même corps depuis plus de 650 ans. Certains Maîtres ont le corps qu’ils avaient lorsqu’ils ont atteint la maîtrise. D’autres ont des corps qui ont littéralement des milliers d’années. Ils ne dorment pas et ne mangent pas. Ils se nourrissent directement de la lumière solaire, du prana, de l’énergie venant directement du soleil. Ils portent des robes immaculées, ou, s’ils sont vêtus à la manière occidentale, des costumes très bien coupés. Mais ils créent leurs vêtements par la pensée.

RO. Les vêtements aussi… ?

BC. Oui. Ils n’achètent pas du tissu dans le commerce ; ils peuvent le créer eux-mêmes.

RO. Quelle est la place de l’humanité dans cette notion de hiérarchie ? Vous avez parlé des Maîtres, en incarnation ou non, où nous situons-nous par rapport à eux ?

BC. Il existe trois grands centres, et j’ai mentionné deux d’entre eux. Le premier est celui qui s’appelle Shamballa, un grand centre éthérique situé dans le désert de Gobi. C’est le centre où sont connus la Volonté et le Plan (le plan de l’évolution) de la Déité qui est l’âme de notre planète. Cette volonté et ce plan sont transmis au deuxième centre, la Hiérarchie spirituelle des Maîtres et des initiés, le centre où s’exprime l’Amour de Dieu. Le troisième centre est l’humanité elle-même, le centre où se manifeste l’Intelligence de Dieu. Ces centres sont actuellement séparés, mais grâce au processus évolutif, ils finiront par être réunis. Tout comme l’étincelle divine, appelée la « monade » dans la terminologie théosophique, se reflète en tant qu’âme, qui elle-même se reflète dans la personnalité humaine qui finit par s’unir à elle au cours du processus d’évolution, de même, dans l’ordre extérieur, l’humanité s’unira à la Hiérarchie. Quand les hommes seront prêts, lorsqu’il y aura suffisamment de disciples dans le monde pour créer un lien avec la Hiérarchie, le centre que nous appelons l’humanité deviendra finalement identique à celui où s’exprime l’Amour de Dieu, la Hiérarchie spirituelle. Puis, celle-ci s’unira finalement avec Shamballa, le centre où la Volonté de Dieu est connue. Le but des Maîtres est de se joindre à Shamballa, tout comme le nôtre, même si nous l’ignorons, est de nous unir à la Hiérarchie. Pour finir les trois centres seront réunis. Le processus évolutif sera alors achevé.

RO. On pourrait dire que l’intelligence n’est guère exprimée par l’humanité.

BC. Ce n’est pas un manque d’intelligence, mais de volonté spirituelle. Nous avons de grands idéaux, mais nous avons tendance à penser que l’idéal suffit, qu’il se réalisera en quelque sorte tout seul. Mais il faut le mettre en œuvre.

texte issu de : Les enseignements de la Sagesse éternelle
Interview de Benjamin Creme, par Rollin Olson

(source: PartageInternational.org)

Publié dans:JESUS |on 1 mai, 2012 |Pas de commentaires »

Invitation FORUM de discussion

 BONJOUR A TOUS ET TOUTES !

Invitation FORUM de discussion dans 2007 - PREDICTIONS 150157_979163764_coeur-rouge_H224046_L

Pour ceux qui apprécient ce blog et les autres, vous pouvez nous rejoindre sur Le forum que je viens de créer, c’est un nouvel espace de discussion supplémentaire et complémentaire….

Voici son adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/        

       Venez nombreux ! Je serai heureuse de vous y accueillir !

Vous pourrez toujours reprendre des éléments contenus sur ce blog afin de pouvoir en discuter ensemble sur le forum !

Je vous dis donc à TRES BIENTOT !

877c29ca dans 2008 - PREDICTIONS

Définition du mot Christ

                                           Définition du mot Christ dans JESUS 200px-Joseph_Smith_first_vision_stained_glass

La religion catholique parle de Jésus, le Christ, et vous nous parlez du Christ Solaire. Quelle est donc la définition exacte du mot « Christ » ?

« Considérez le Christ comme une immense Energie d’Amour.

Réaliser le Christ en vous, c’est éveiller l’Amour Christique qui est en vous, éveiller l’Amour de votre Partie Divine.

Lorsque nous parlons du Christ Solaire, nous parlons de l’entité solaire qui est tout Amour. Celui que vous avez appelé Jésus a été adombré par l’immense énergie du Christ Solaire pour la mission qu’il avait à accomplir sur Terre.

L’énergie Christique n’a rien à voir avec une religion. Vous l’appelez « Energie Christique » mais c’est le nom que vous lui donnez.

En définitive, le nom n’a pas d’importance, l’essentiel est de savoir que cette énergie est réelle et qu’elle existe réellement.
L’énergie Christique demeure en chacun de vous. Vous pouvez l’appeler « Partie Divine ».

Réaliser le Christ en vous, c’est réaliser la fusion entre vos trois parties : humaine, Âme et Divinité.

Les bouddhistes disent : nous réalisons l’état bouddhique en nous. Cela veut dire réaliser la fusion de vos trois parties dans l’Energie Amour, tout simplement ».

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
Qu’il ne soit pas coupé
Qu’il n’y ait aucune modification de contenu
Que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
Que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Publié dans:JESUS |on 19 février, 2012 |Pas de commentaires »

Jésus (Yeshua) offre une méditation

Méditation guidée : « Le Souffle de l’Unité » 

Gif scintille rose papillonImaginez-moi comme un ami précieux qui vient à votre rencontre à cet instant même ou encore telle une radieuse sphère de lumière dorée qui forme un cocon autour d e nous. Dans cet espace illuminé et paisible, nous respirons le Souffle de Vie… le Souffle de l’Unité. 

Je vous invite à respirer avec moi… lentement… doucement. Joignez votre souffle au mien. Respirez simplement…. 

Maintenant, expirez… Laissez toute tension et toute lassitude se faire absorber par une flamme que vous imaginez à l’intérieur de mon cœur. Visualisez cette flamme font l’éclat s’intensifie avec chacune de vos respirations ; et faites un ahhhh ! 

Inspirez… Inspirez ma lumière éternelle… Inspirez mon amour éternel… Inspirez ma paix. 

Puis expirez. Et Moi Yeshua, j’inspire toute douleur que vous pourriez ressentir … tout est bien… faites un ahhh ! 

Inspirez à nouveau. Senez la chaleur de mon amour qui gonfle votre cœur et en allume la flamme. Je vous envoie mon amour et ma paix sur les ailes de mon souffle. Vous inspirez à cet instant ma paix. Puis, expirez – Et Moi Yeshua j’inspire votre douleur, toutes les souffrances de votre corps, de votre mental et de votre esprit. Ahhh ! Donnez-moi vos fardeaux et je les allégerai. 

Inspirez – Ma Paix, je vous la donne. 

Expirez – Imaginez vos souffrances comme un papillon de nuit s’envolant dans le creuset de mon cœur. Voyez votre chagrin, votre colère et votre peur se transformer en lumière dorée – une aube nouvelle  apparaît ! 

Inspirez – JE SUIS la Résurrection et la Vie. Respirez encore avec moi… Souvenez-vous du Christ à l’intérieur de vous. Nous respirons le Souffle de vie, mon cher ami précieux. Respirez doucement ; reposez-vous dans la tranquillité du Grand Silence – soyez simplement conscient de votre respiration ; il n’y a rien à faire d’autre que de suivre votre souffle. Revenez juste à votre douce respiration. Prenez conscience que derrière le souffle, il y a un autre Souffle qui circule librement avec chaque inhalation profonde et chaque exhalation. Inspirez la lumière et l’amour infini. Recevez-Moi dans votre cœur sacré. Relaxez… . laissez sourire votre cœur … ahhh ! 

La pierre de la séparation roule de côté et libère votre cœur. Le Fils de Dieu invite le Christ enseveli à l’intérieur à se lever. Viens ! Eveille-toi et lève-toi ! Je vous dis pais. Paix. PAIX… 

Permettez que s’accélère la Lumière contenue dans chaque cellule de votre corps. Permettez à tout ce qui ne vous sert plus de vous quitter. Respirez la paix et nourrissez-en chaque cellule. Entrez dans la lumière. Eloignez-vous de la tombe de l’ignorance. Entrez avec Moi dans les terres pures. Pardonnez à ce qui se meurt. Pardonnez à ce qui n’est plus. Assemblez votre Moi fragmenté et placez-le en entier dans l’utérus réconfortant du cœur de votre Christ-Madeleine – le cœur infini de la compassion. Laissez le Christ enfant grandir en vous. Avec chaque souffle, recevez la vitalité renouvelée, ressuscitant ainsi chaque cellule. Respirez profondément … Devenez conscient de la sphère de lumière dorée qui nous entoure. Permettre à la forme de votre corps humain d’ETRE le fils et la lumière de Dieu. Soyez la Lumière infinie ! 

Revenez à la maison du Père/Mère de votre être. Laissez disparaître votre identité de chair et fondez-vous avec Moi dans une plus grande lumière au-delà de toute la lumière, au-delà de toutes les formes. Respirez… RELAXEZ… SOYEZ…tout simplement. 

Mon souffle est votre souffle. Le battement de mon cœur est le battement de votre cœur. Mon corps est votre corps ; le Soi et « l’autre » sont fusionnés dans l’Union divine ; le Marié et la Mariée, Christ et Madeleine, une Vie. Maintenant que vous connaissez l’Unité et que vous ressentez de la compassion pour toute vie, respirez de manière à vous éveiller à la souffrance des autres comme n’étant pas différente de la vôtre. Insufflez doucement le cadeau de la pure lumière de l’amour dans le cœur de vos frères et sœurs… Inspirez doucement et recevez leur douleur comme une « boule d’obscurité ». Placez délicatement la boule noire de leur souffrance à l’intérieur de votre cœur christique. Observez l’obscurité fondre dans la lumière … Chaque coeur luit… Chaque coeur baigne dans une paix tranquille. 

N’attendez pas de changement ou de récompense mais permettez simplement à ce qui est d’être comme il est – c’est cela l’amour infini. Sachez juste que l’autre EST vous-même – la Grande Perfection. De même que je sais que votre cœur est mien, ainsi en est-il pour l’Un au-delà des noms qui continue de respirer le Souffle de vie. 

Peu importe combien de fois vous pourriez choisir d’expérimenter cette union des âmes et des cœurs, ce mariage de l’esprit, laissez l’expérience bien vous servir, mon cher frère, ma chère sœur, ma Madeleine bien-aimée. Que la paix soit avec vous, maintenant – dans ce souffle, et jusqu’à la fin du monde. Ne vous préoccupez pas de la forme que je pourrais prendre la prochaine fois que nous nous embrasserons, car vous me connaîtrez en tant que Je Sui, au-delà de toutes les formes et de tous les noms. C’est à vous de choisir, et de cette manière, connaissez-vous vous-même en tant que le Christ-madeleine que vous recherchez. 

JE SUIS toujours avec vous ».

  

Gif barre de séparation

Extrait du livre « Anna, la Voix des Madeleines » de Anna, grand-mère de Jésus, Issue de l’Ordre de la Madeleine – Extrait de la série Kryeon  – 2011 Devenir – canalisé par Lee Carroll Eveiller le grand potentiel Humain – page 185 – propos de Anna, grand-mère de Jésus, invité spécial : Simion, recueillis par Martine Vallée. 

Publié dans:JESUS |on 23 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Message de Jésus….

belle roseJ’aimerais maintenant partager des passages et des exposés spirituels supplémentaires que je tirerai du livre Anna, la Voix des Madeleines. Nous allons maintenant parler du retour et de l’expansion du pouvoir du Féminin divin, tel qu’exprimé à travers l’Ordre de la Madeleine dont la voix a été réprimée durant des millénaires mais tout d’abord, Yeshua s’avance. Il vous livrera d’autres détails intimes de sa vie après sa résurrection et il vous offrira une méditation guidée ; « Le souffre de l’Unité ». 

Ainsi donc, je vous fais mes adieux affectueux jusqu’à une prochaine saison où nous pourrons nous rencontrer à la porte du jardin de la Mère et attacher les rubans de paix à des rameaux à jamais verts. 

« … La bénédiction de Jésus (Yeshua) « Yeshua et l’agneau » par Clair Heartsong 

Jésus (Yeshua) ; je suis votre frère et votre ami bien-aimé. En langue araméenne, ma famille m’appelle Yeshua. Je suis là pour cette réunion comme je l’ai été dans les années qui ont suivi mon passage par le portail de la crucifixion et de la résurrection. Je fais cela pour pouvoir apparaître à mes frères et à mes sœurs en tout lieu, à travers toutes les lignes de temps et toutes les dimensions. 

Nombre de mystères et de malentendus entourent ma vie, mon travail et mes relations ; aux fins de cette histoire, je mêle ma voix aux voix de ceux avec qui j’ai marché il y a 2000 ans. Parmi ces gens, il y avait ceux qui me connaissaient dans mon corps de chair et ceux qui me connaissaient dans mon corps de lumière immortelle puisqu’après ma crucifixion, j’ai atteint l’illumination complète de mes corps physique et subtils. Je suis devenu celui qu’on pourrait appeler « le Oint de Lumière » ou le Chrité car je me suis réalisé en tant que Christ – un Maître de Droiture parmi ma famille essénienne, de même que Gautama s’est réalisé en tant que Bouddha dans sa culture. Je suis demeuré sur le plan terrestre quarante années supplémentaires. J’ai poursuivi le travail que j’avais commencé plus tôt, mais je l’ai fait de façon plus subtile durant la période de ma vie à laquelle se réfère cette histoire. 

Quand je me suis présenté après la résurrection, je l’ai fait sous diverses apparences afin de pouvoir marcher librement parmi les êtres humains ; la majorité du temps, je n’attirais pas l’attention. Même maintenant, je passe inaperçu parmi mes frères et mes sœurs comme à l’époque. Les âmes qui sont prêtes à me voir, que ce soit dans une forme ou hors d’une forme, reconnaissent ma fréquence vibratoire et nous communions ensemble. Je me présente souvent sous le jour par lequel on m’ connu ; comme un fils, un frère, un oncle, un mari ou un père, ou comme un guide et un ami. Quelquefois j’apparais un peu plus âgé, quelquefois passablement jeune, et quelquefois même comme un enfant. Je suis reconnu pour mon sens de l’humour et la gaieté que je dégage. Parfois, je me présente dans un corps tangible, quoique ce corps exsude beaucoup d’énergie et de lumière. Animé de sentiments bienveillants envers toutes les formes de vie, je me suis aussi présenté sous des formes plus subtiles comme le vent ou un plan d’eau, divers animaux, des oiseaux oud es insectes, oud es essences d’arbres et des fleurs. Quelquefois, je viens comme un rayon ou un orbe de lumière. Mais la plupart du temps, je manifeste simplement ma présence par une vibration qui touche le cœur comme le fait le Saint-Esprit, n’étant ni male ni femelle, étant les deux, unifié et entier. 

Pour la personne qui a la capacité d me voir complètement et qui peut supporter et fusionner avec mon intense champ d’énergie, il se produit une combinaison exquise par laquelle nous pouvons connaître le ravissement de l’Union divine au-delà du temps et de la forme. En communion profonde, nous exaltons et glorifions le Père/la Mère, géniteur de la vie. 

J’ai passé de nombreuses années… à parcourir des régions que vous appelez la Grande-Bretagne, la France et l’Europe de l’Est. Souvent, nous nous retirions du monde et résidions dans des cavernes où nous approfondissions nos pratiques alchimiques et élevions nos fréquences. C’est dans de telles cavernes-utérus en Europe, au Moyen-Orient et en Extrême Orient que la plupart de mes enfants furent conçus dans la Lumière. Nous choisissions d’ancrer notre présence dans ces régions particulière du monde pour de longs moments même si nous voyagions aussi dans nos corps de lumière en d’autres endroits et plans d’existence. 

Quand tout fut accompli, je partis pour l’Himalaya qui devint mon lieu de retraite primordial pour atteindre d’autres niveaux d’ascension cosmiques. Mes bien-aimés m’y rejoignirent à la fin de mes jours pour une retraite prolongée. Ensemble, nous avons atteint les plus profonds niveaux de la Haute Alchimie pour le bénéfice de tous les êtres qui existent de tous les temps et dans tous les royaumes. 

Je retins une mesure de mon corps physique jusqu’au moment où mon dernier souffle conscient quitta mes poumons éthérés. Alors que j’étais assis dans une posture assurant l’équilibre du corps, en toute conscience omnisciente, mon corps de Lumière immortel s’éleva et traversant la couronne au sommet de ma tête, et se fondit avec le Tout – le Grand Vide – au-delà du Soleil central. Je quittai donc mon tabernacle terrestre avec mes Madeleines comme témoins. Ma forme élémentaire résiduelle fut mise au repos dans une caverne de montagne isolée d’où se dégage une radiation continue de Lumière cosmique. Est-ce que j’ai participé à la conception d’enfants ? Je vous le dis, oui, en effet. 

Mais mon intention ne fut jamais d’établir une lignée dynastique pour gouverner les fils et les filles des hommes… Car l’humanité entière est ma famille que la Lumière de mon Père a ensemencée. Vous vous souvenez que dans votre sang sont cachés les codes de lumière du Christ ; lorsqu’ils sont activés, ils peuvent guider vos pas vers la maison. Agenouillés devant l’Etre Père-Mère qui vous a donné la vie, vous pouvez être oints par les élixirs, vous éveiller à votre vraie nature et réaliser que vous êtes vous-mêmes les Fils de Dieu et les Lumières du monde. 

Ma vibration imprègne le premier livre de ma grand-mère Anna, ainsi que le deuxième livre qui présente la suite de l’histoire. Ceux qui me réclament peuvent le ressentir comme une présence réconfortante. Et je vous le dis, à vous mon bien-aimé, invitez-moi. Et je le redis, invitez-moi à venir vers vous en tant qu’Ami bien-aimé. Vous avez pensé que nous étions séparés et distants l’un de l’autre. Je vous le dis, je suis ici et vous pouvez venir dans mes bras. Si vous le souhaitez, à n’importe quel moment de votre choix, nous pouvons entrer dans un espace méditatif où nous pouvons nous rencontrer et connaître la présence de l’Amour.

 Extrait du livre « Anna, la Voix des Madeleines » de Anna, grand-mère de Jésus, Issue de l’Ordre de la Madeleine – Extrait de la série Kryeon  – 2011 Devenir – canalisé par Lee Carroll Eveiller le grand potentiel Humain – page 182 – propos de Anna, grand-mère de Jésus, invité spécial : Simion, recueillis par Martine Vallée. 

Publié dans:JESUS |on 23 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Message de Jésus

COMMENT GÉRER LA PEUR DE VIVRE
par
PAMELA KRIBBE et JESHUA 

SOURCE : Extraits de la « Lettre de nouvelles du site www.jeshua.net/fr
mai 2010. Traduction française par Christelle Schoette
Diffusé avec l’autorisation exceptionnelle de Pamela Kribbe
 

 

Message de Jésus dans JESUS 180px-MaestroTrognano_Calvario_milanoJeshua lui parle de la façon de gérer la peur. 

 

La peur dont tu fais l’expérience est la plus grande peur qu’un être humain puisse affronter : la peur de vivre. Les gens pensent qu’ils ont peur de la mort mais en fait, ils ont peur de la vie, parce que la vie est une force puissante et imprévisible qui les mène à travers les hauteurs de l’amour et de la joie jusqu’aux bas-fonds de la peur et de la solitude. Vivre c’est ressentir. Tu as peur de ressentir ta peur, car tu penses qu’elle va te détruire. Mais cette pensée n’est que de la peur sous une autre forme. La seule solution est de faire face à ta peur, de la laisser exister, de la prendre dans tes bras, telle qu’elle est. Elle fait partie de la vie. 

 

Pour être capable de vivre avec ta peur, tu as besoin de prendre une décision : c’est la décision de vivre, et de façon spécifique : de vivre sur Terre maintenant. Personne ne peut prendre cette décision pour toi. C’est toi seul qui dois la prendre et cela doit venir de ton coeur. De tes sentiments plutôt que de tes pensées. 

 

Au tréfonds de toi, il y a un petit garçon qui attend d’être accueilli et caressé. Il n’a pas été reçu par sa mère terrestre d’une manière qui lui fasse sentir qu’il était réellement aimé pour qui il était. Il ne se sent pas chez lui sur Terre. Il porte aussi en lui du chagrin provenant de ses vies antérieures. Ce petit garçon s’est senti trahi et abandonné par la vie. Il n’est pas sûr de vouloir encore vivre sur Terre. 

 

Il te demande maintenant de lui tendre la main, à partir de ton coeur. Ta peur, c’est sa voix qui t’appelle. Prendre dans tes bras la vie sur Terre maintenant, c’est prendre dans tes bras ce petit garçon intérieur. Voudrais-tu que quelqu’un d’autre prenne soin de ses blessures ? Voudrais-tu confier à quelqu’un d’autre ce précieux enfant qui est le tien ? Il t’attend. Avant tout, ce dont il a besoin de ta part, c’est de ton acceptation. Il veut que tu le prennes sous ta responsabilité et que tu lui dises que tu es là pour lui, en toute occasion. Il a besoin de savoir que tu seras là, sans conditions. C’est alors seulement qu’il pourra se détendre. 

 

Vois-tu, tu ne peux pas chasser sa peur grâce à une méthode extérieure. Il se peut même que l’idée d’avoir besoin d’être guéri ou réparé à l’aide de guérisseurs ou de méthodes de guérison lui fasse ressentir qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez lui. Il se peut qu’ainsi, il se sente rejeté. Il n’a pas confiance en la vie. Le seul moyen de restaurer sa confiance c’est que tu restes présent même quand il est effrayé. Tu dois l’accepter sans conditions, et c’est alors seulement que cet enfant blessé recevra une guérison véritable. 

 

Si tu prends vraiment dans tes bras cet enfant intérieur qui est le tien, il te dispensera de nombreux dons parmi lesquels le plus grand sera de retrouver la joie de vivre, de te réjouir de ce voyage entre hauts et bas, de te sentir en sécurité et chez toi sur Terre maintenant. 

Chaleureusement, 

Gif fleurs autre

source : Pamela Kribbe et Jeshua 

 

© Pamela Kribbe et Jeshua 

Traduction française par Christelle Schoette
Site:
http://www.jeshua.net/fr/ 

Publié dans:JESUS |on 6 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Testament des trois Marie

fleurDaniel Meurois-Givaudan peut certainement être présenté comme l’un des pionniers d’une nouvelle spiritualité pour notre époque. Depuis 1980, il nous a offert quelque 31 livres et des centaines de conférences à travers le monde. Véritable explorateur des nouveaux champs de conscience, affranchi de tout dogme, il nous invite constamment à poser un regard différent sur la pluridimensionnalité de notre univers et sur nous-mêmes, en quête de notre Flamme divine.  www.meurois-givaudan.com Basée sur le récent ouvrage de l’auteur,  

« Le testament des trois Marie » .. Trois femmes, trois initiations 

  Sur les rives françaises de la Méditerranée, en Camargue, un petit village porte le nom des ¨Saintes-Maries-de-la-Mer¨. La Tradition dit que Marie-Salomé, Marie-Jacobée et même Marie-Madeleine, les trois plus proches disciples féminines de Jésus, y accostèrent après avoir quitté la Galilée afin de propager les premiers enseignements du Christ. 

Après une longue recherche dans les Annales akashiques, Daniel Meurois nous ramène la mémoire partagée et bien vivante que les trois disciples de la première heure ont laissée en ce lieu. 

Son témoignage nous entrainera à la découverte de ce qui, en leurs vies et en leurs initiations, leur a donné tant de force. Il dévoilera pour nous les secrets de leur foi, une foi si intense qu’elle est capable de répondre, actuellement plus que jamais, à notre interrogation fondamentale : Comment trouver la Paix du coeur ? 

Une vérité essentielle s’impose aujourd’hui : Le Christ a parlé pour « l’âme féminine » de notre humanité, plaçant l’initiation libératrice à portée de tous, au coeur du quotidien. Savoir la comprendre, la saisir, est notre défi. 

C’est dans l’intimité du Maître Jésus que Daniel Meurois nous fera donc pénétrer, un Jésus dont le discours étonnant d’actualité nous emmènera loin d’une spiritualité dogmatique ou de surface mais nous fournira des clés d’éveil et de pacification à la mesure de notre époque troublée. 

Le public sera ainsi invité à pratiquer à plusieurs reprises des méditations enseignées par le Christ à ses plus proches disciples. 

Il s’agira incontestablement d’une soirée exceptionnelle axée sur l’actualisation du message christique originel, sur le partage et l’action. 

  Ne tardez pas à réserver votre place auprès de la librairie « ‘L’Or du Temps « , à Grenoble, car le nombre de sièges est limité.La Salle de l’Agora, à Saint Ismier, se situe à 10 mn de la Librairie « L’Or du Temps ». ( Librairie L’Or du Temps, 8 Bis rue de Belgrade – 38000 Grenoble ) 

  

barre de séparation

Grenoble : Le 4  Novembre  2011, à 20h30 Une conférence inédite  

Le testament du Christ au féminin   

  Pour information : Jean-Pierre Combes ou Joaquim Dos Santos 

Tel : (+33) (0)4-76-47-54-29  Courriel : lor-du-temps@wanadoo.fr 

Publié dans:JESUS |on 13 septembre, 2011 |Pas de commentaires »

Les conséquences de la venue de Jésus sur la terre

Les conséquences de la venue de Jésus sur la terre dans JESUS JesusHugGrâce à la venue de Jésus sur la terre, une semence a été plantée. C’était la semence de l’énergie de Christ. Les gens ont été touchés par mes paroles et mes actes et, de façon inconsciente, au niveau de l’âme, ils ont bien reconnu l’énergie de Christ. Au fond de leur âme, une mémoire s’est réveillée. Quelque chose a été touché et s’est mis en mouvement. 

A la surface, au niveau de ce qui peut être vu et perçu dans le monde physique, ma venue a créé une grande confusion. En vertu de la loi de la dualité, une puissante descente de Lumière génère une puissante réaction de l’obscurité. C’est juste une question de logique. La Lumière agit comme un révélateur. Elle veut briser les structures du pouvoir et libérer les énergies emprisonnées. L’obscurité est l’énergie qui veut opprimer et contrôler. Ces deux énergies ont donc des intérêts opposés. 

Là où l’une gagne en puissance, l’autre se battra pour se défendre et retrouver l’équilibre. C’est ainsi que ma venue sur la terre a aussi été à l’origine de nombreux combats et de violence, en réaction à la Lumière que j’ai apportée. 

La persécution de mes adeptes, les premiers chrétiens, est un exemple de cette violente réaction. Mais les chrétiens eux-mêmes, fondateurs de l’Eglise, n’ont pas non plus évité la violence dans leur zèle à répandre mes enseignements. Pensez aux croisades et à l’inquisition. Au nom du Christ, les actes obscurs les plus barbares ont été commis, par des chrétiens ou des non-chrétiens. 

Les maîtres de Lumière qui ont décidé de m’envoyer comme émissaire sur la terre étaient conscients du fait que l’énergie intense et sans-précédent de Jésus puisse provoquer de fortes réactions de l’obscurité. Jésus a pénétré la réalité de la terre tel une comète. C’était une sorte de mesure d’urgence de la part des sphères de Lumière, d’énergies qui étaient très concernées par la terre et ses habitants. C’était une tentative ultime pour changer la direction dans laquelle la terre se dirigeait, une manière d’interrompre les cycles d’ignorance et de destruction qui continuaient à se répéter. 

Les conséquences furent ambiguës. D’une part, la Lumière de Jésus appela plus d’obscurité en réaction. D’autre part, la semence de la conscience de Christ a été plantée dans le coeur d’un certain nombre de gens. L’une des raisons importantes de ma venue était d’éveiller l’âme des artisans de Lumière sur la terre. (Voir la première partie de ce livre pour une explication de la notion d’artisan de Lumière). Ils étaient censés être très sensibles et réceptifs à mon énergie, bien que beaucoup d’entre eux se soient aussi égarés dans la densité et l’obscurité du plan terrestre. 

Les artisans de Lumière sont en fait des émissaires de Lumière avec la même mission que Jésus. La différence est que dans leur incarnation dans un corps physique, ils sont moins connectés à leur Soi divin que je ne l’étais. Ils sont plus soumis aux fardeaux karmiques et aux illusions de la planète terre. Ils sont plus liés au passé. Avec l’incarnation de Jésus, c’est quelque chose de spécial qui s’est produit. Jésus ne portait aucun fardeau karmique du passé et pouvait par conséquent garder contact plus facilement avec sa divinité. Il était ici de façon artificielle, en quelque sorte, une présence originaire du futur, ici et là en même temps. 

La conscience des êtres de Lumière qui ont pris ensemble la décision d’insérer l’énergie de Jésus dans la réalité de la terre à cette époque n’était ni parfaite ni omnisciente. Tout être conscient participe d’un processus de développement et de compréhension de soi, à chaque instant. Parmi les humains, il y a une croyance persistante selon laquelle tout est prédestiné  par un plan divin ; derrière cette croyance, se trouve la notion d’un Dieu dominant, omniscient. Cette notion est fausse. Il n’y a aucune prédestination exercée par une force extérieure. Il n’y a que des probabilités qui sont la conséquence des choix que vous faites. Ma venue sur la terre reposait sur une décision prise par une énergie de Lumière collective, dont Jésus faisait partie. C’était un choix qui impliquait des risques et une issue imprévisible. 

L’énergie collective de Lumière dont je parle est un royaume angélique qui est en connexion profonde avec l’humanité et la terre parce qu’il a participé à la création des humains et de la terre. En fait, vous faites partie d’eux et n’êtes pas du tout séparés d’eux, mais nous parlons là d’un aspect multidimensionnel, c’est-à-dire à un niveau de conscience qui se situe en-dehors de votre structure de temps linéaire. Dans une autre dimension ou structure de temps, vous êtes ces anges qui forment les sphères de Lumière, d’où Jésus est descendu sur la terre. (Voir le dernier chapitre de la série de l’artisan de Lumière : « Votre Soi de Lumière », pour une explication approfondie de la multidimensionnalité et de votre nature angélique.) Vous, les artisans de Lumière, êtes bien plus interconnectés avec « l’évènement Jésus », cette descente d’énergie de Christ sur la terre, que vous ne le supposez. Dans une certaine mesure, ce fut une entreprise collective à laquelle vous avez tous contribué et dont je, Jeshua, fus le représentant physique visible. 

Mon message était que l’énergie de Christ est présente en tout être humain sous forme de semence. Lorsque vous me considérez comme une autorité, vous avez mal compris mon message. 

Je souhaitais et souhaite encore vous inviter à croire en vous-même, à trouver la vérité qui est dans votre coeur et à ne croire en aucune autorité en-dehors de vous. De façon ironique, la religion chrétienne officielle m’a placé, moi, hors de votre réalité et a fait de moi une figure d’autorité à révérer et à qui obéir. C’est l’opposé exact de mon intention. Mon intention était de vous montrer que vous pouvez être un Christ vivant. 

Je vous demande à présent de reconnaître le Christ en vous et de me rendre mon humanité. 

Je suis Jeshua, homme de chair et de sang, et en vérité, un ami et un frère pour vous tous. 

 

barre de séparation

source /  Canalisations de © Pamela Kribbe -  Site source :

www.jeshua.net 

Publié dans:JESUS |on 13 juin, 2011 |2 Commentaires »

La mission de Jésus sur la terre

La mission de Jésus sur la terre dans JESUS jesus Jésus était une énergie du futur venue sur la terre pour apporter l’illumination et la connaissance à l’humanité. Il est venu d’un autre monde ou même d’une autre dimension et il a amené avec lui l’énergie élevée de cette réalité. La conscience qu’il avait de son Soi plus grand est restée intacte le temps de son incarnation sur la terre. C’est grâce à sa présence en moi, Jeshua, que j’ai pu  facilement constater la flexibilité des lois de la matière et « accomplir des miracles ». 

La raison de la venue sur la terre de la personnalité de Jésus/Jeshua était de créer une ouverture, un portail d’accès vers un état de conscience différent. Je voulais montrer un exemple des possibilités disponibles à tout être humain. 

Dans les sphères de Lumière d’où venait Jésus, on pressentait que la terre allait dans une direction qui aboutirait dans une grande obscurité et une autodestruction pour les âmes impliquées dans la tentative d’expérience de la terre. Il fut donc décidé qu’une puissante impulsion en faveur du changement allait être donnée, qui montrerait clairement aux humains les choix dont ils disposent. En envoyant la personnalité d’énergie de Jésus, nous voulions leur tendre un miroir et leur rappeler leur origine divine ainsi que leurs potentialités latentes  : les potentialités de paix, de liberté et de maîtrise de soi. 

Tout être humain est maître de sa réalité. Vous créez votre propre réalité à chaque instant. Vous êtes capables de lâcher une réalité de misère ou insatisfaisante et de permettre à la Lumière d’entrer et de transformer votre création. Vous êtes votre propre maître, mais vous avez tendance à abandonner votre pouvoir aux mains d’autorités extérieures qui proclament  détenir la vérité et vouloir le meilleur pour vous. C’est ce qui se passe dans la politique, la santé, l’éducation, etc. De même, votre «industrie du spectacle» est pleine de fausses images sur le bonheur, la réussite et la beauté, qui ne servent personne sauf ceux qui les fabriquent. Avez-vous déjà pensé aux sommes d’argent dépensées juste pour créer des images ? Dans les médias, les journaux, les films, à la radio, à la télévision et sur internet, les images sont omniprésentes. D’où proviennent ces images ? Pourquoi sont-elles là ? Qui les fabrique  ? 

Les images sont un moyen d’exercer le pouvoir sur les gens. Les images peuvent asservir les gens et les déconnecter de leurs besoins réels, sans faire usage de la force physique ou de la violence. Les images peuvent amener les gens à abandonner volontairement leur propre souveraineté et le sens de leur valeur. Elles vous trompent sans qu’il soit besoin de vous contraindre par la violence ; vous accepterez comme vôtres les valeurs dépeintes par l’image et agirez selon elles. C’est ce que nous pourrions appeler le contrôle mental invisible et il sévit parmi vos sociétés occidentales dites « libres ». 

La fonction première de la Lumière est d’apporter la clarté, la conscience et la transparence aux structures invisibles de pensée et de perception qui forment votre vie. La Lumière est l’opposé du contrôle mental. Là où pénètre la Lumière, elle brise les chaînes du pouvoir et de l’autorité et elle renverse les hiérarchies qui reposent sur elles. Elle dévoile les abus de pouvoir et libère les gens des tromperies et des illusions qui les privent de leur capacité à s’autodéterminer. 

Jésus était une menace pour l’ordre dirigeant au temps où il vivait. Par ses paroles et simplement par ce qu’il rayonnait, il faisait que les structures du pouvoir étaient vues pour ce qu’elles étaient en vérité. C’était insupportable et inacceptable pour la hiérarchie existante. 

Le rôle d’artisan de Lumière que Jésus avait endossé était pesant, surtout pour moi, Jeshua, l’être humain qui était volontaire pour porter cette énergie intense, lumineuse, au cours de ma vie. Moi, Jeshua, j’étais presque éclipsé par la force de la présence de Jésus, la présence de mon futur Soi ! Bien que cela m’ait comblé de dons exceptionnels, d’amour et d’inspiration, c’était un véritable défi physique de porter ou «contenir» cette énergie. En vérité, je n’ai pas pu intégrer cette énergie dans mon être physique – les cellules de mon corps n’y étaient pas prêtes – en effet, à un  niveau physique, mon corps s’est épuisé à porter ces énergies de Lumière intenses. 

Hormis cet aspect physique, c’était aussi un fardeau psychologique de porter l’énergie de Christ. C’était très pénible de constater que la nature de cette énergie était souvent mal comprise, même par mes amis ou mes    « disciples »les plus proches. L’être humain que j’étais a parfois désespéré et douté de la valeur du voyage entrepris. J’avais le sentiment que ce monde n’était pas prêt pour accueillir l’énergie de Christ. J’avais le sentiment que son essence n’était pas reconnue. En vérité, Jésus était un pionnier en son temps. 

 

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

 

barre de séparation

Source : Canalisations de © Pamela Kribbe : www.jeshua.net/fr

 

Publié dans:JESUS |on 13 juin, 2011 |Pas de commentaires »

Jeshua, Jésus et Christ

Jeshua, Jésus et Christ dans JESUS JESUS.gif_thumbL’énergie de Christ que je suis venu vous offrir provient d’une énergie collective qui dépasse le monde de la dualité. Cela signifie qu’elle reconnaît les opposés du bien et du mal, de la Lumière et de l’obscurité, de donner et prendre, comme étant des aspects d’une seule et même énergie. Vivre selon la réalité de la conscience de Christ signifie qu’il n’y a de lutte pour rien. Il y a acceptation complète de la réalité. Cette absence de lutte ou de résistance est sa principale caractéristique. Puisque le Christ (ou l’énergie de Christ) reconnaît les extrêmes de toutes les pensées, de tous les sentiments et de toutes les actions comme étant la manifestation de l’énergie divine unique, il ne peut y avoir de dualité ni de jugement dans la façon dont elle (l’énergie christifiée) vit l’expérience de la réalité. 

Prenons un exemple. Lorsque l’énergie de Christ en vous regarde un conflit armé, son coeur pleure le sort du vaincu, mais elle ne juge pas. Elle ressent la douleur et l’humiliation à chaque coup et son coeur est plein de compassion, mais elle ne juge pas. Elle regarde l’agresseur, celui qui a le fusil, celui qui a le pouvoir, qui inflige la douleur, elle ressent la haine et l’amertume qui sont en lui et son coeur a du chagrin, mais elle ne juge pas. L’énergie, le coeur de Christ embrasse toute la scène avec une compassion sincère mais sans jugement, car elle en reconnaît tous les aspects comme des expériences qu’elle a elle-même traversées. Elle a survécu à tous ces rôles, d’offenseur et de victime, de maître et d’esclave et elle est parvenue à cette compréhension qu’elle n’est aucun des deux, mais ce qui est sous-jacent aux deux. 

L’énergie de Christ est passée par toutes les énergies de la dualité. Elle s’est identifiée tantôt à l’obscurité, tantôt à la Lumière, mais à travers tout cela, quelque chose est resté le même. Et lorsqu’elle a pris conscience de cette similitude sous-jacente à toutes ses expériences, sa conscience en a retiré une nouvelle sorte d’unité : elle a été christifiée. L’énergie christifiée était cette énergie que je suis venu vous offrir. 

Read the rest of this entry »

Publié dans:JESUS |on 8 juin, 2011 |Pas de commentaires »

QUI EST JESHUA ?

Jeshua, qui es-tu ? 

QUI EST JESHUA ? dans JESUS 74137599jesus-gif

Je suis celui qui a vécu parmi vous et que vous avez connu sous le nom de Jésus. Je ne suis pas le Jésus de votre tradition d’ Église ou le Jésus de vos écrits religieux. Je suis Jeshua-ben-Joseph ; j’ai vécu en tant qu’homme de chair et de sang. J’ai atteint la conscience de Christ avant vous, mais j’ai été soutenu en cela par des puissances qui sont au-delà de votre imagination actuelle. Ma venue fut un évènement cosmique – j’ai accepté ce service. 

Cela n’a pas été facile. Je n’ai pas réussi dans mes efforts pour transmettre aux gens l’immensité de l’amour de Dieu. Il y a eu beaucoup d’incompréhension. Je suis venu trop tôt, mais il fallait que quelqu’un vienne. Ma venue a été semblable à un lancer de pierre dans un grand étang poissonneux. Tous les poissons fuient et la pierre coule au fond. Cependant, il y a des rides perceptibles longtemps après. On pourrait dire que le type de conscience que je souhaitais transmettre a accompli son oeuvre souterraine après. A la surface de l’étang,  les rides sont restées ; des interprétations bien intentionnées mais mal inspirées sont apparues et se sont affrontées et combattues en mon nom. Ceux qui ont été touchés par mon énergie, mus par l’impulsion de l’énergie de Christ, n’ont pas vraiment pu l’intégrer dans leur réalité psychologique et physique. 

Il a fallu longtemps avant que la conscience de Christ puisse prendre racine sur la terre. Mais à présent, le temps est venu. Je suis là à nouveau et je parle par la voix de nombreuses personnes et à tous ceux qui veulent m’entendre et me comprendre dans le silence de leur cœur. Je ne prêche pas et je ne juge pas. Mon espoir le plus sincère est de vous parler de la présence vaste et intarissable de l’Amour qui vous est accessible à chaque instant. 

Je fais partie d’une conscience bien plus grande, d’une entité plus grande, dont je, Jeshua, suis la partie incarnée (de ce champ de conscience). Je n’aime pas trop ce nom de Jésus, car il est devenu captif d’une version déformée de ce que je représente. « Jésus » appartient aux traditions et autorités d’ Église. Pendant des siècles, il a été façonné pour correspondre aux intérêts des patriarches de l’ Église, à tel point que l’image prédominante de Jésus est à présent si éloignée de ce que je représente que cela me ferait vraiment plaisir si vous pouviez le lâcher et me libérer de cet héritage. 

Je suis Jeshua, homme de chair et de sang. 

Je suis votre ami et votre frère. 

Je connais la nature humaine dans tous ses aspects. 

Je suis le guide et l’ami. 

N’ayez pas peur de moi. Embrassez-moi comme vous embrasseriez l’un de vos parents. 

Nous sommes une famille. 

777954b2 dans JESUS

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider. Source : © Pamela Kribbe : www.jeshua.net/fr - 

Publié dans:JESUS |on 8 juin, 2011 |1 Commentaire »

Voyage astral

Initiation par les voyages astraux Channeling de Jésus - 23 avril 2003 – par Ashtar 

Salut ma sœur,                 Voyage astral dans JESUS ashtar-accueil 

Ce message n’est pas une technique de voyage astral. Il sera assez bref, car des enseignements plus poussés vous seront transmis par les maîtres de l’Au-delà dans quelques semaines. 

Comme c’est une des possibilités d’ascensionner, il était important que nous disions quelques mots à ce sujet. 

Le voyage astral est une sortie hors du corps et de l’espace habituel de l’âme. Celle-ci est reliée au corps physique par un cordon d’argent qui se rompt à la mort. Durant le voyage astral, à tout moment l’âme peut regagner son espace grâce à ce cordon incassable. Il n’y a aucun risque de rompre celui-ci. 

Lors du voyage astral, l’âme part à la découverte d’autres mondes, de l’Au-delà, du passé, du présent, du futur. 

Il y a autant de voyages astraux qu’il y a d’âmes, pour vous dire que c’est extrêmement difficile de faire un résumé de toutes les possibilités de l’âme lors de ses sorties. 

L’enseignement par le voyage astral, pour les êtres qui ont choisi l’Ascension, sera quelque peu différent, dans le sens où l’âme sera guidée par le maître qui lui donnera les connaissances nécessaires pour à son tour pouvoir enseigner les êtres humains. En fonction de l’aptitude et du savoir déjà acquis, plusieurs voyages seront requis. 

Il est difficile d’estimer le temps terrien nécessaire à cette initiation, mais ce que je peux vous dire, c’est que même si votre conscience ne se souvient pas, ces voyages ont déjà commencé pour la majorité de ceux qui ont choisi cette voie. 

Ce qui est important est que chaque être puisse se souvenir de ses voyages et c’est dans ce sens que nous travaillons en ce moment sur vous. Cela deviendra de plus en plus clair dans vos esprits. Vous aurez l’impression de connaître beaucoup de choses, alors que votre esprit n’en a jamais entendu parler. 

Continuez à vous relier journellement à votre âme, par la prière ou la méditation et ainsi l’esprit s’imprègnera des enseignements divins. 

Il est certain qu’avant la fin de l’année en cours, ceux qui auront choisi ce mode d’ascension voyageront en astral et enregistreront dans leur conscient toutes les images et paroles venant de l’Au-delà. 

Ils affûteront leur technique pour sortir hors du corps et diriger leur âme et en feront bénéficier les êtres qui choisiront la même route (ceux des deux autres vagues). 

   Le voyage astral vous permettra également de faire connaissance avec les Etres de lumière d’autres galaxies. 

Votre guide participera avec grand plaisir à ces aventures et vous fera visiter des mondes incroyables de beauté. 

Cela vous donnera une petite idée de ce que deviendra la terre dans quelques décennies et vous influencera dans votre vie terrestre pour accomplir vos missions dans la joie et la paix. 

Vous vous ressourcerez et prendrez les énergies nécessaires à vos travaux d’amour sur terre.    

Ce processus d’Ascension vous donnera d’immenses joies.  Il n’est pas nécessaire d’avoir atteint la maîtrise des énergies de ses corps pour y parvenir. 

Vous l’avez choisi avant votre incarnation. Grâce aux dons divins, vous accédez à notre Royaume dès maintenant.  N’ayez aucune crainte, vous êtes guidés, vous êtes protégés, laissez-vous bercer par l’Amour de Dieu. 

   Bon voyage mes frères et sœurs. 

pluie2 dans JESUS

Issu de : http://www.lumieresdelaudela.com/enseig/ascension/2012/11.html

Publié dans:JESUS |on 12 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Personnage

Tout au long des annales de l’histoire occidentale, vous vous êtes transmis l’empreinte de la peur. Lorsque la Famille de Lumière s’est incarnée il y a plus de deux mille ans, ses membres étaient adaptes de la Lumière et de l’Amour, capables de prouesses miraculeuses, et ceux qui détenaient alors l’autorité se sentirent menacés. Ils n’acceptèrent  pas que ces enseignements soient diffusés parmi le peuple et, de ce fait, de nombreuses factions opposées  à la diffusion de ces enseignements se créèrent dès le début. Certains attribuent cet éveil de la conscience à la naissance du christianisme, grâce aux chroniques sur le personnage que vous connaissez aujourd’hui sous le nom de Jésus-Christ. Il s’agit, en effet, d’un personnage complexe dont la personnalité fut élaborée et définie au fil de très nombreuses années. En réalité, il s’agit de l’histoire de la Famille de Lumière, qui vint sur cette planète dans le but d’apporter la vérité, de défier les systèmes en place et d’interrompre une tyrannie à une époque où un potentiel de grands changements existait. 

Le personnage de Jésus fut élaboré dans le temps de façon à ce que l’on attribue tous ces pouvoirs spectaculaires à un être surnaturel. Imaginez ce qui aurait pu se passer si chacun avait pris conscience de son pouvoir de guérison ! Si chacun avait compris que l’on peut véritablement créer ce que l’on pense. Que se serait-il passé si les gens avaient commencé à mettre ces pratiques en application ? 

Chose certaine, l’Empire romain n’entendait pas voir ses sujets devenir plus puissants que leurs dirigeants. L’Empire romain fut le Nouvel Ordre mondial de l’ère des Poissons –ayant un karma parallèle dans l’ère du Verseau. Ces deux « ordres », l’ancien et le nouveau, ont tenté par le passé et tentent aujourd’hui encore, d’imposer une force de domination mondiale. Leur technique  de domination des peuples consiste tout d’abord à convaincre ces derniers qu’ils ont besoin d’être pris en charge. Aussi créent-ils des problèmes puis attendent-ils que les peuples se désespèrent de ne pouvoir trouver les solutions. La peur est alors instillée sur le territoire – et non l’amour, qui fut le message de la Famille de Lumière. La peur émet des vibrations très puissantes. Lorsque quelqu’un est saisi par elle, il la communique partout, comme il le fait avec l’amour.

 ********

 Channeling des Pléiadiens par Barbara Marciniack 

Issu du livre : Famille de Lumière – 1999 

 

Publié dans:JESUS |on 27 juin, 2010 |Pas de commentaires »

Enseignement

Les mots qui rapportent les enseignements de Jésus sont sacrés, mais les traductions ne le sont pas (quoi qu’on vous ai dit). Des traductions sont toujours à venir (comme celles qui suivent). Ayez l’esprit suffisamment ouvert pour comprendre ces nouvelles interprétations, elles sont importantes. Nous vous présentons ci-dessous quelques-uns des plus grands versets de la sainte Bible écrits par les disciples de Jésus ou attribués à Jésus lui-même. Ils ont été interprétés à travers l’Esprit (le Saint Esprit) par la voix de Kryeon.

 

Jean 3:16 – écrit par Jean 

 

 

« Car dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne meure pas, mais ait la vie éternelle« .

 

 

La vision métaphysique :

« Dieu a tant aimé les gens de la Terre qu’il a été décidé d’envoyer la seule entité spirituelle qualifiée de l’univers… l’être divin le plus élevé…  né en fait de l’Esprit.. pour marcher parmi les hommes, afin que quiconque l’écoute et croit  en ce qu’il a dit, cesse d’être attiré par l’aspect négatif de la Terre, qu’il ne soit pas condamné à mourir sans illumination, mais qu’il ait plutôt la connaissance d’une vie qui n’aura pas de fin« .

—————–

 

 

Jean 1:14 – écrit par Jean 

 

« Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité ».

 

 

La vision métaphysique :

« Et la vérité de l’univers a été envoyée sous forme humaine, pour se mêler aux hommes de la Terre, et nous l’avons vu, nous savions qu’il disait la vérité et nous avons vu la gloire de son amour de l’univers représenté dans sa forme la plus élevée possible : la seule choisie de Dieu, pleine d’amour et de vérité« .

 

 —————

 Epitre aux Romains 3:23-24 – écrit par Paul 

 

 

« Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; et ils sont justifiés par la faveur de sa grâce en vertu de la rédemption accomplie par le Christ Jésus« .

 

 

La vision métaphysique  :

« Tous les humains, dans leur négativité et leur ignorance, sont passés à côté de la connaissance, de l’illumination et de l’amour qui auraient pu être les leurs ; ceci peut maintenant être changé étant offert gratuitement par Dieu à travers l’amour et la vérité apportés sur terre par Jésus ; celui qui a été choisi« .

 

 ————— 

 

Epitre aux Romains 10:9 – écrit par Paul 

 

« En effet, si tes lèvres confessent que Jésus est le Seigneur et si ton cœur croit que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé« .

 

 

La vision métaphysique :

« Lorsque vous reconnaissez et proclamez ouvertement les enseignements et l’amour universel de Jésus et croyez qu’il avait le pouvoir de se ressusciter lui-même d’entre les mort, vous aurez la lumière, la compréhension et le pouvoir qui vous permettront d’en faire autant« .

 

 

 ———-

 

La croyance métaphysique est souvent identifiée au mouvement du Nouvel  Age. On lui associe tout un ensemble d’éléments, tels les cristaux, les modules d’énergie, les enseignements subliminaux, les ovnis, l’astrologie et autres phénomènes intangibles encore inexpliqués. Un grand nombre d’humains sont attirés par tout ce qui est inhabituel ; beaucoup cherchent avidement les réponses autres que celles offertes par l’Eglise traditionnelle. Dans un mouvement où i l n’y a pas de pouvoir centralisé, plusieurs suivent automatiquement, comme des papillons de nuit attirés par la lumière, et cela attire malheureusement les déséquilibrés comme ceux qui cherchent à être mieux éclairés.

 

 

Tous ceux qui entreprennent d’explorer plus à fond ce système doivent être conscients qu’ils devront manœuvrer à travers l’étrangeté et qu’ils devront aussi pouvoir distinguer la vérité de la fantaisie, séparer les vrais croyants des exploiteurs commerciaux, ou encore reconnaître ceux qui sont là parce qu’ils sont confus ou déséquilibrés.

 

 

Laissez-vous guider par l’enseignement de Jésus : visualisez chaque personne et recherchez en elle l’esprit d’amour, d’intelligence et de maturité qui se doit d’être présent.

 

 

Ne croyez personne vous affirmant avoir l’autorité d’interpréter les Ecrits sur la fin des temps puisque cette autorité n’a pas encore été accordée. Nous avons été prévenus de ne rien ajouter aux textes originaux de l’Apocalypse afin que les Ecrits demeurent vagues !

 

 

 ————————– Vous qui lisez ceci, qui  que vous soyez, sachez que c’est la vérité : La peur ne doit pas intervenir dans ce qui est à venir, et ce qui est à venir ne doit pas être craint. L’amour est le nouveau grand pouvoir, et l’amour nous protégera et nous aidera en ces temps nouveaux. Jésus a apporté l’énergie d’amour au monde ; ce n’est pas par hasard que nous continuons à l’aimer à ce point.

 

 

Read the rest of this entry »

Publié dans:JESUS |on 27 juin, 2010 |Pas de commentaires »
12345

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3