Archive pour la catégorie 'INTRATERRESTRES – MESSAGES'

Ce que les Atlantes nous ont cédé

 

Issus d’une précédente civilisation, les Atlantes étaient remarquablement évolués tant sur le plan spirituel que sur le plan scientifique. Ils ont transmis physiquement une somme important de connaissances que vous retrouverez peu à peu avec le temps. D’autres formes de connaissances ont été placées sur les plans subtils, sous une forme virtuelle. Parmi celles-ci, certaines favorisent une mutation physique et psychique. Elles ont aussi le potentiel de stimuler votre capacité de conceptualisation. De plus, elles sont codifiées et enregistrées dans des particules photo-lumineuses programmées pour se joindre aux particules cristallines émises par les grands cristaux de l’intraterre.

0Francesca blog

Cet amalgame est vivant. Les particules croissent et prolifèrent. Elles ont aussi pour effet d’augmenter la cristallisation des minéraux souterrains.

Après tous ces millénaires, les particules, maintenant stimulées par es rayons cosmiques pénétrant la Terre, par l’éveil en conscience de l’humanité, et libérées par les mouvements de la croûte terrestre, circulent de plus en plus dans l’atmosphère.

Avant de quitter la Terre, les Atlantes ont livré maints héritages majestueux qui influenceront votre humanité actuelle pour encore une très longue période. Leurs expériences et leurs réalisations vous sembleront extraordinaires et permettront à votre science de faire un saut quantique. D’ailleurs, les travaux de vos scientifiques sur les réactions nucléaires à basse énergie ou sur les ondes de masse furent inspirés par leurs connaissances sur l’énergie libre – connaissances toujours accessibles dans votre atmosphère.

Cependant, d’autres travaux magnifiques doivent être retrouvés. Par exemple, la capacité d’engendrer ce que nous pourrions appeler une semence virtuelle. De nature éthérique, celle-ci avait la propriété de reproduire une séquence génétique stimulant une vie humaine de haut savoir. Une multitude de germes de cette semence furent disséminés dans l’atmosphère terrestre. Cette semence est à l’origine de votre humanité. Puis, la civilisation Atlante perdit de son lustre avec la venue de dirigeants austères et dominateurs obsédés par la soif de possessions et de pouvoirs plutôt que par l’évolution spirituelle et scientifique. La population suivit leur exemple, puis toute trace ou presque de leur civilisation disparut de la surface de la Terre. Toutefois, la semence subtile permit d’engendrer à nouveau la vie.

Après plusieurs milliers d’années apparurent quelques peuples civilisés méconnus aujourd’hui, puis les deux grandes civilisations Egyptienne et inca. Elles brillaient par leur culture spirituelle et par leurs aptitudes exceptionnelles en matière de conceptualisation et d’organisation, des traits qui, encore de nos jours, étonnent. L’héritage physique des Atlantes reste encore à découvrir. Il sera confondu au début avec celui de l’Egypte ancienne. Il est toujours enfoui profondément sous les fonds de la Méditerranée et de l’Atlantique, sous les sables de l’Egypte et de la Libye, et particulièrement dans les montagnes sous-marines près des îles Canaries et des Açores.

Les hauts sommets des Pyrénées et des monts Bugarach et Ararat sont riches de cristaux programmés d’informations subtiles favorisant l’émergence des facultés nécessaires au rejaillissement d’un nouveau monde. Ils constituent des champs énergétiques puissants qui vibrent dans toutes les terres entourant la Méditerranée.

Sanctus Hermanus Sur le blog de Francesca  http://channelconscience.unblog.fr/

NOS CHERS AMIS ARCTURIENS

 

maxresdefault

Même si nous travaillons avec vous, nous sommes originaires d’un autre univers que le vôtre.

Nous venons d’un univers parallèle contigu au vôtre. Les univers contigus sont disposés en rangées, comme des œufs dans un carton empilés les uns sur les autres. Des lignes énergétiques circulent entre eux, particulièrement entre les plus rapprochés. Sirius est un portail majeur, l’un des principaux points d’entrée vers votre univers.

Nous sommes entrés dans cet univers à la demande d’un maître ascensionné du nom de Sanat Kumara. Il nous a demandé d’y entrer pour que notre aspect féminin et notre aspect masculin soit équilibrés et parce que notre civilisation a subi une ascension vibratoire et une transformation.

Nous aimons beaucoup Sanat Kumara, qui est un très bel esprit, un brillant stratège et un militant inflexible en faveur de la vie. En approfondissant notre relation avec ce maître unique, nous en sommes venu à reconnaître ses qualités chez d’autres Arcturiens rencontrés dans votre univers.

Pour nous les Arcturiens possèdent un mélange de qualités qui est unique. Ils sont parmi les plus grandes intelligences de votre univers. Leur technologie dépasse celle de toutes les autres civilisations intergalactiques et, comme nous, ils posent naturellement sur l’existence un regard amusé.

Leur amusement est toutefois légèrement différent du nôtre car nous sommes de la cinquième à la douzième dimension. Nous résidons uniquement dans le monde de la lumière ; nous naviguons hors du temps et de l‘espace, dans lesquels nous n’entrons jamais complètement ; quant aux Arcturiens, l’existence les amuse parce qu’ils trouvent exaltant de descendre dans les basses vibrations lorsque c’est nécessaire. Ils ne le font que très rarement car il leur faut une immense quantité d’énergie pour abaisser le taux vibratoire de leurs vaisseaux jusqu’à la troisième dimension. Ils préfèrent donc opérer dans les hautes fréquences, mais en doutez pas qu’ils peuvent se matérialiser dans l’existence tridimensionnelle au besoin.

Cette caractéristique arcturienne consistant à voir l’existence avec un certain amusement provient de leur esprit résistant et aventureux. Ce sont de prodigieux stratèges et des maîtres logisticiens. Ils voient les situations sous un aspect multidimensionnel, les analysant simultanément du point de vue du passé, du présent et du futur. Cette vision holographique complexe des situations est une qualité inhérente à leur nature. Ce n’est pas un comportement acquis, mais plutôt inscrit dans leur ADN.

Sanat Kumara est le protecteur de votre planète, de votre système solaire et de votre galaxie. Sa première rencontre direct avec la Terre a eu lieu il ya environ dix millions d’années, dans la région du monde que vous appelez aujourd’hui le Japon. Il est descendu de son vaisseau pour interagir avec un groupe d’êtres très évolués qui vivaient dans une région montagneuse isolée. Ce lieu est vénéré dans le Japon actuel, où il est marqué par la présence d’un sanctuaire sur le mont Kurama.

japon507

Etant un Arcturien très évolué lorsqu’il s’est posé sur votre planète, il en a vu holographiquement toute l’histoire jusqu’au présent d’alors, il y a dix millions d’années dans votre passé. Il a vu également tout le déroulement des événements du futur jusqu’à votre présent. Le mont Kurana est vénéré non seulement parles Japonais, mais aussi par les Arcturiens.

Les Arcturiens ne rendent pas un culte à Sanat Kumara. Ils le reconnaissent comme l’un des leurs, l’une des plus hautes expressions du potentiel Acturien. Nous les laisserons parler pour eux-mêmes. Nous désirons uniquement leur ouvrit la porte et rendre ainsi hommage à un très vieil amis.

message de Tom KENYON  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

SUR TELOS : Les 7 flammes de Dieu

 

 les 7 flammes de dieu

Je suis Adama et je suis heureux d’être parmi vous aujourd’hui. Il serait salutaire que vous vous concentriez quotidiennement sur les énergies de l’un des sept rayons majeurs qui inondent la planète en provenance du Créateur. L’ensemble de leurs énergies déferle sur la Terre comme jamais auparavant, mais chaque jour, l’un des rayons prédomine.

Travailler avec les sept rayons vous aidera à équilibrer vos sept chakras majeurs et apportera l’harmonie et le mieux-être dans vos vies actuelles. Au cours du processus d’ascension et d’illumination, l’ensemble des sept rayons majeurs et, par la suite l’ajout des cinq autres, devront être équilibrés et maîtrisés afin de progresser vers une plus grande sagesse et vers l’état de maître.

A Télos, nous effectuons un travail plus efficace en amplifiant, dans nos cœurs, nos esprits et nos activités les énergies spécifiques à chaque jour de la semaine. Nous vous invitons à faire de même, et vous serez agréablement surpris de constater à quel point l’amplification des énergies, au jour le jour, vous aidera.

Image de prévisualisation YouTube

Ce texte et cette vidéo sont extraits du livre de Aurélia Louis-Jones, Telos – Protocoles pour la cinquième dimension, Tome III aux éditions Ariane.

Message d’Adama de Télos – 5 mars 2015

 

Image de prévisualisation YouTube

L’AGHARTA, LE MONDE SOUTERRAIN

 

9655efa7Le mot « Agharta » est d’origine bouddhiste. Il désigne un vaste Empire souterrain dont l’existence est reconnue par tous les vrais bouddhistes.

Cet Empire a des millions d’habitants, de nombreuses villes. La capitale est Shamballah, où règne le Maître suprême de cet univers étrange. En Orient, on l’appelle le Roi du Monde, et on pense qu’il donne ses ordres au Dalaï Lama, son représentant terrestre. Les messages sont transmis par des tunnels secrets reliant le Monde souterrain au Tibet. Des tunnels semblables existent au Brésil. Le Brésil et le Tibet semblent être les deux parties du monde où les contacts avec l’Agharta peuvent s’établir le plus facilement. 

Le célèbre philosophe et explorateur russe, Nicolas Roerich, qui a beaucoup voyagé dans l’Extrême Orient, a prétendu que Lhassa, la capitale du Tibet, était rattachée par un tunnel à Shamballah, la capitale de l’Agharta. L’entrée de ce tunnel était gardée par des lamas qui avaient ordre d’éloigner les étrangers et de ne rien dévoiler du grand secret. Certains pensent qu’un tunnel identique devait relier les chambres secrètes situées à la base de la Pyramide de Gizeh avec le Monde souterrain. C’est ainsi que les pharaons établissaient le contact avec les dieux et les surhommes vivant à l’intérieur de la Terre.

Les statues gigantesques des premiers rois et des premiers dieux d’Egypte, comme celles du Bouddha disséminées dans tout l’Orient, représentent des êtres souterrains qui vinrent à la surface aider la race humaine. Les traditions bouddhistes disent que l’Agharta est née il y a des milliers et des milliers d’années lorsqu’un saint homme, à la tête d’une tribu, s’enfonça dans les entrailles de la Terre et disparut à jamais. Noé l’Atlante et les superhommes de l’Agharta.

On peut dire que la civilisation de l’Agharta fait suite à la civilisation atlante, laquelle, ayant expérimenté à ses dépens que toute guerre est vaine et futile, se jura de vivre en paix à l’avenir.

Noé fut probablement un de ces Atlantes, rescapé du grand déluge. Avec un groupe de compagnons, il put s’échapper de l’Atlantide avant que celle-ci ne fût engloutie. On pense qu’il gagna le haut plateau du Brésil et s’y établit dans une ville souterraine – cela pour éviter les retombées radio-actives produites par la guerre nucléaire qui opposa l’Atlantide à une autre nation, et qui est sans doute la cause de l’anéantissement de ce continent devenu légendaire.

Les hommes de science du « monde d’en dessous » sont capables de manier des forces dont nous ne connaissons rien. Exemple : ces soucoupes volantes qui sont propulsées par une énergie nouvelle, inconnue, bien plus subtile que l’énergie atomique. Ossendowski dit que l’Agharta fourmille de villes reliées les unes aux autres par des tunnels à travers lesquels des véhicules ultra-rapides circulent à des vitesses fantastiques.

A diverses époques de l’histoire, les super hommes (ou dieux) de l’Agharta apparurent à la surface de la Terre pour enseigner la race humaine et la sauver de la guerre et de la destruction. Nous l’avons dit, la venue des soucoupes volantes après l’explosion de la première bombe atomique relève de la même démarche. Mais, cette fois, les dieux ne se sont pas déplacés eux-mêmes. Ils ont envoyé des émissaires.

Dans le « Ramayana », Rama apparaît comme un être venu du Monde souterrain de l’Agharta à bord d’un véhicule aérien qui n’est autre qu’une soucoupe volante. La tradition chinoise parle de maîtres divins arrivés, eux aussi, sur de curieux chars ailés. La même chose pour Manco Copac, le fondateur de la dynastie Inca. Un des plus grands maîtres issus du royaume d’Agharta a été Quetzalcoatl, le prophète des Mayas et des Aztèques. Qu’il fût pour eux un étranger appartenant à une race différente (atlante), cela ne fait aucun doute. Il était blond, alors que les Indiens sont bruns. Il était grand, alors qu’ils sont petits. Il portait une barbe, alors qu’ils sont imberbes. Il fut révéré comme un sauveur par les Indiens du Mexique, du Yucatan et du Guatemala bien avant la venue de l’homme blanc. Les Aztèques l’appelèrent le « Dieu d’Abondance », et aussi « l’Etoile du Matin ». Son nom, Quetzalcoatl, signifie : serpent ailé. Le serpent symbolise la sagesse, et les ailes… eh bien, encore une fois, les ailes indiquent que Quetzalcoatl apparut aux Indiens à bord d’un engin aérien qui devait être une soucoupe volante. Après être resté quelque temps avec eux, il disparut mystérieusement de la même façon qu’il était venu. Sans doute regagna-t-il son lieu d’origine : le Monde souterrain, l’Agharta.

Quetzalcoatl était considéré comme « un homme de belle apparence, au maintien grave, blanc de peau et barbu, vêtu d’un grand manteau flottant ». On l’avait appelé aussi Huemac, à cause de sa grande bonté et de sa vertu. Il enseignait aux Indiens le chemin du bien. Il essayait de les conduire vers un certain idéal en leur conseillant de résister aux tentations avilissantes et de pratiquer la chasteté. Il condamnait la violence sous toutes ses formes. Il instituait un régime végétarien à base de blé, préconisait le jeûne et l’hygiène corporelle.

Selon l’archéologue Harold Wilkins, il fut aussi le maître spirituel des anciens habitants du Brésil.

Mais, voyant le peu de cas que les Indiens faisaient de son enseignement, Quetzalcoatl les quitta, non sans leur avoir dit qu’il reviendrait un jour. Certains faits ultérieurs semblent prouver qu’il « monta » au ciel, c’est-à-dire qu’il s’envola dans un engin. En effet, au moment où Cortez envahit le Mexique, l’empereur Montezuma crut que Quetzalcoalt était de retour, comme il l’avait annoncé dans le passé, cela parce qu’une boule de feu était apparue au-dessus de la ville de Mexico, tournoyant, virevoltant dans tous les sens, plongeant le peuple dans la stupeur et l’affolement, et détruisant en fin de compte le temple du dieu de la guerre. Cette boule de feu n’était-elle pas la soucoupe volante utilisée par Quetzalcoalt pour ses voyages ?

Selon Donnelly, dans son livre : L’Atlantide, monde antédiluvien, les dieux des anciens n’étaient autres que les seigneurs de l’Atlantide, membres d’une super-race qui dirigeait les destinées de notre monde, et qui continuait de vivre et de se développer dans les entrailles de la Terre.

Des villes souterraines à des niveaux variés. L’Agharta, continuation de l’Atlantide… L’Agharta qui s’étend à toutes les parties du monde à travers un réseau de passages souterrains. Dans son ouvrage Bêtes, Hommes et Dieux, Ossendowski évoque cette vaste trame de tunnels qui passe sous les océans et sous les continents, et qui a été construite par une race préhistorique remontant à la plus haute antiquité.

C’est au cours de ses voyages en Mongolie que des lamas l’instruisirent de l’existence d’un empire situé à l’intérieur de la croûte terrestre, et qui serait différent de celui qui se tient plus profondément au centre même du globe.

Huguenin, dont nous avons mentionné les écrits sur les soucoupes volantes, croit qu’il existe un grand nombre de villes souterraines à des profondeurs variées, habitées par des êtres évolués à côté desquels nous ne sommes que des barbares. Il reproduit dans son livre un croquis de l’intérieur de la Terre montrant des cités souterraines à des niveaux divers et reliées entre elles par des tunnels. Ces cités ont été bâties dans d’immenses cavités. Shamballah, la capitale, se situerait, suivant Huguenin, au centre de la planète et non dans la croûte solide.

Ossendowski écrit à ce sujet

« Les cavernes souterraines d’Amérique sont habitées par un ancien peuple qui a disparu de notre monde. Ce peuple, ainsi que le territoire qu’il occupe, sont sous la dépendance suprême du Roi du Monde. L’Atlantique et le Pacifique étaient autrefois le siège de vastes continents qui furent plus tard submergés, et leurs habitants trouvèrent asile dans le Monde souterrain. Les cavernes les plus profondes sont éclairées par une lumière resplendissante qui fait pousser les céréales et donne aux habitants une vie très longue, exempte de maladies. »

Bulwer Lytton (connu dans le monde entier par son fameux roman : Les Derniers Jours de Pompéi) a écrit aussi des oeuvres ésotériques. En particulier un ouvrage intitulé : The Coming Race (La Race qui nous supplantera), dans lequel il décrit une civilisation très en avance sur la nôtre qui se cache dans des cavernes au centre de la Terre. Ces cavernes sont éclairées par une lumière très forte qui semble  provenir de l’électrification de l’atmosphère. Les habitants sont végétariens. Ils ne se déplacent pas en marchant, mais en volant à l’aide d’engins dont le fonctionnement nous serait incompréhensible. Ils ne connaissent pas la maladie, vivent longtemps, peut-être des siècles. Leur organisation sociale est parfaite. Il n’y a pas d’exploitation. Chacun reçoit ce dont il a besoin.

Ossendowski, Huguenin, Bulwer Lytton… ils se retrouvent tous pour décrire le même monde intérieur, avec sa civilisation évoluée, ses cités souterraines reliées par des tunnels.

EXTRAIT du livre : La Terre Creuse de Raymond Bernard aux Editions Albin Michel

L’ORIGINE SOUTERRAINE DES SOUCOUPES VOLANTES

 

téléchargementElles viennent de l’intérieur de la Terre !

La théorie de la Terre creuse présentée dans ce livre offre l’explication la plus raisonnable, comme la plus rationnelle, de l’origine des soucoupes volantes. Elle est plus logique encore, à notre sens, que la croyance dans une source interplanétaire.

Pour cette raison, des experts parmi les plus avisés en matière d’UFOs, tels que Ray Palmer et Gray Barker, ont admis cette conception d’une origine souterraine.

L’idée que les soucoupes volantes venaient de l’intérieur de la Terre, et non d’autres planètes, est née au Brésil. Elle a été reprise un peu plus tard par un certain nombre de chercheurs américains qui voyaient s’ouvrir devant eux un nouveau champ d’investigations.

Huguenin, de Souza, Strauss.

En 1957, alors que je me trouvais dans une librairie de Sâo Paulo, au Brésil, je tombai par hasard sur un livre dont le titre me frappa : Du Monde souterrain vers le ciel : les soucoupes volantes, par O. C. Huguenin. La thèse développée était celle-ci les soucoupes volantes ne sont pas des vaisseaux spatiaux venant de planètes lointaines, mais des engins d’origine terrestre appartenant à une race souterraine qui vit à l’intérieur de notre globe.

D’abord il me fut difficile d’admettre une théorie aussi étrange, aussi peu orthodoxe. Je voyais mal comment des engins dotés d’une vitesse fulgurante auraient pu voler à l’intérieur de la Terre. Cela impliquait l’existence de vastes espaces, et j’ignorais tout à cette époque des ouvrages de Reed et de Gardner prouvant que la Terre est creuse, et par conséquent apte à la navigation aérienne dans son creux intérieur.

La théorie de Huguenin, cependant, n’était pas originale. Elle avait déjà été soutenue par le professeur Henrique José de Souza, président de la Société théosophique brésilienne qui a son siège à Sâo Lourenco, dans l’État de Minas Gerais. Là se trouve un temple immense de style grec dédié à l’Agharta, nom bouddhique donné au Monde souterrain.

Parmi les élèves du professeur de Souza il y avait M. Huguenin et le capitaine de frégate Paulo Justino Strauss, officier de la Marine brésilienne et membre important de la Société théosophique. Tous deux apprirent là beaucoup de choses sur le Monde souterrain, et en particulier que les soucoupes volantes venaient de l’intérieur de la Terre.

Tandis que Huguenin développait cette idée dans un livre, le capitaine de frégate Strauss la présentait dans une série de conférences qu’il donna à Rio de Janeiro. Dans ces conférences il affirmait que les soucoupes volantes sont d’origine terrestre, mais qu’elles ne proviennent d’aucun point connu de la surface de la Terre, leurs pistes d’envol se situant dans le royaume souterrain de l’Agharta, dont la capitale est Shamballah.

Dans son ouvrage, Huguenin explique

« L’hypothèse d’une origine extra-terrestre des soucoupes ne paraît pas acceptable. Une autre hypothèse qui en ferait des appareils militaires essayés par une quelconque nation existante ne semble pas plus vraisemblable pour les raisons suivantes

 « 1. Si les États-Unis et la Russie possédaient ce genre d’engin, ils ne résisteraient pas au désir de l’annoncer, car cela serait une arme psychologique de première importance qui leur permettrait de prendre l’avantage sur le terrain diplomatique.

« 2. D’autre part, ils ne continueraient pas à dépenser des sommes énormes à fabriquer des véhicules militaires ordinaires s’ils connaissaient le secret d’un appareil aussi fantastique. »

EXTRAIT du livre : La Terre Creuse de Raymond Bernard aux Editions Albin Michel

ORIGINE DE L’AURORE BORÉALE

 

6De même que les lumières polaires de Mars, Vénus et Mercure proviennent de leurs soleils centraux, de même sur la Terre le merveilleux spectacle de l’aurore boréale est la conséquence du rayonnement de notre soleil central à travers l’ouverture arctique. Les variations de ce rayonnement sont dues à la formation de nuages à l’intérieur. Ces nuages, en se déplaçant, escamotent par moments la lumière du soleil central, et provoquent de ce fait des fluctuations dans le reflet qu’on en voit dans le ciel.

L’aurore boréale, nous l’avons dit, n’est pas causée par le magnétisme ou des décharges électriques. Cela a été largement prouvé par les observations des explorateurs arctiques montrant qu’il n’y avait aucune perturbation dans le fonctionnement de la boussole lorsque l’aurore était à son maximum d’intensité, et qu’on n’entendait pas non plus ces crépitements qui accompagnent toujours les décharges électriques. Gardner ajoute :

« Il y a encore d’autres considérations qui prouvent que l’aurore est due à la réflexion du soleil intérieur dans le ciel polaire. Le Dr Kane, dans le récit de ses explorations, nous dit que c’est quand elle est blanche que l’aurore est la plus brillante. Cela prouve une chose : lorsque la lumière blanche du soleil central est reflétée dans son intégralité, elle offre une luminosité plus intense que lorsqu’elle est découpée en couleurs prismatiques. Ce dernier cas se produit quand l’atmosphère (à l’intérieur de la Terre) est humide et dense – avec, comme résultat, la formation d’un arc-en-ciel. On conçoit fort bien que la manifestation aurorale soit alors moins éblouissante que lorsqu’elle apparaît sans rencontrer le moindre obstacle, l’atmosphère étant à ce moment claire et dégagée, et la lumière du soleil intérieur pouvant donc se refléter pleinement et directement dans le ciel.

« Si l’aurore boréale est donc bien une réflexion du soleil central, nous devons nous attendre à ne la voir complètement qu’à proximité de l’orifice polaire, et à n’en saisir des fragments que lorsque nous nous serons éloignés vers le sud. Or, c’est précisément ce qui se passe. Le Dr Nicholas Senn, dans son livre intitulé Au cœur de l’Arctique, écrit  » L’aurore que nous apercevons seulement par intervalles sous nos latitudes n’est que l’ombre de ce que l’on peut voir dans la région polaire. « 

« En conclusion, l’aurore n’est pas une perturbation magnétique ou électrique, mais la manifestation éblouissante du rayonnement solaire intérieur. Si ce soleil réchauffe les continents et les mers de l’intérieur de notre globe, si, comme nous l’avons vu, les oiseaux trouvent là un refuge pour se nourrir et se reproduire, si, d’autre part, on a découvert dans l’Arctique des troncs d’arbres, des graines, de la poussière de pollen venant, semble-t-il, d’un endroit inconnu, n’y a-t-il pas là suffisamment de preuves pour confirmer notre hypothèse : à savoir qu’il existe une vie à l’intérieur de la Terre ? »

EXTRAIT du livre : La Terre Creuse de Raymond Bernard aux Editions Albin Michel

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 12 mars, 2015 |Pas de commentaires »

 L’APPUI DE LA THÉORIE DE LA TERRE CREUSE UNE PREUVE ASTRONOMIQUE

 

EntranceGardner consacre une partie importante de son livre à la discussion de données astronomiques. Et ces données consolident singulièrement sa théorie de la Terre creuse. Il se réfère en particulier à la formation originelle des planètes à partir de nébuleuses, et il évoque aussi les lumières polaires qu’on a observées sur Mars, Vénus et Mercure.

Gardner cite un article paru dans Scientific American, le 14 octobre 1916, sous la signature de H. D. Curtis, membre de la Société astronomique du Pacifique. Curtis écrit « Cinquante de ces nébuleuses ont été étudiées et photographiées au moyen du réflecteur de Crosly. On a utilisé des temps de pose différents, de façon à faire ressortir les détails de structure de la partie centrale brillante et aussi de la matière périphérique. La plupart des nébuleuses présentent un anneau plus ou moins régulier, une sorte d’écorce ou de coquille, généralement avec une étoile centrale. »

Commentaire de Gardner ! « Pourquoi les hommes de science ne se sont-ils jamais vraiment penchés sur le problème que pose la forme de ces nébuleuses planétaires ? Ils n’ont qu’à regarder les photographies, elles sont suffisamment explicites. La nébuleuse prend la forme d’une coquille creuse ouverte aux pôles, avec un noyau brillant au centre, ou soleil central. Pourquoi ces hommes de science ne se sont-ils jamais demandé ce qu’impliquait une pareille structure, à quoi logiquement elle conduisait ? Est-ce que par hasard ils ne craindraient pas de voir leurs théories sérieusement perturbées ?

« Quant à nous, nous n’avons pas cette crainte. Notre théorie montre clairement les différentes étapes de l’évolution des nébuleuses, comment se forment les ouvertures polaires, comment la coquille se solidifie, comment enfin ces mêmes nébuleuses deviennent des planètes. »

Un même processus : toutes les planètes sont creuses.

Gardner fait un rapprochement intéressant entre la formation du système solaire et la formation des planètes. C’est le même processus qui opère dans l’un et l’autre cas. Au centre de chaque planète, une partie du feu originel constitue le soleil central, tandis que les substances les plus lourdes sont projetées à la surface où elles forment une croûte solide, laissant l’intérieur creux. De la même façon, le système solaire est, lui aussi, formé d’un soleil central – celui que nous connaissons bien. Le même mouvement de rotation et la même force centrifuge ont poussé les masses les plus lourdes (les planètes) à la périphérie du système. On s’aperçoit d’ailleurs que les planètes les plus éloignées du Soleil, comme Uranus et Neptune, sont plus grandes que celles qui sont plus rapprochées, comme Mercure et Vénus. S’appuyant sur ces évidences astronomiques, Marshall B. Gardner développe sa théorie suivant laquelle toutes les planètes sont creuses avec des soleils centraux. Et il émet encore l’hypothèse que notre univers aussi doit avoir son soleil, autour duquel tournent les étoiles.

EXTRAIT du livre : La Terre Creuse de Raymond Bernard aux Editions Albin Michel

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 10 mars, 2015 |Pas de commentaires »

L’aide des intra-terrestres

 

1420259152Tout tourbillonne autour de moi et j’ai le vertige. Je me trouve dans un lieu où il y a beaucoup de montagnes. Je vais très vite. J’ai très froid, je ne sais pas où je me trouve, mais tout est blanc autour de moi, c’est la neige, c’est le froid.

Que peuvent faire nos frères intra-terrestres pour nous aider ?

Je vois au loin comme une lumière de la Terre ; je vais très vite et je vois de plus en plus de lumière. J’aperçois un immense passage, cependant je me heurte à un mur invisible.

Je suis devant un mur d’énergie et je vois deux êtres qui sourient, qui viennent auprès de moi et qui me proposent de venir avec eux. Eux aussi, ont un corps physique ; ils sont réels.

Je descends de plus en plus dans la Terre, et je vois autour de moi une magnifique nature et des animaux. Ce qui m’impressionne le plus, c’est de ressentir un immense Amour et une grande sérénité ; il n’y a aucune vibration inférieure, c’est extraordinaire ! Je ne pensais pas que cela puisse exister sur Terre !

Je descends toujours, je n’ai pas encore posé les pieds sur le sol, je « déguste » l’Énergie, la vibration, et mon corps de matière qui est si loin le ressent. C’est un vrai bonheur ! Je suis tellement heureuse de ressentir cette énergie extraordinaire !
Je descends toujours, accompagnée des deux êtres, et je me trouve dans une cité qui se situe à une très grande profondeur à l’intérieur de la Terre, mais qui est quand même à ciel ouvert. C’est comme s’il y avait une ouverture dans les pôles de la Terre.

Il y a un premier niveau où la vibration de la vie est absolument merveilleuse. Je continue à descendre. Maintenant, je me trouve devant un étrange « bâtiment » qui ne ressemble pas à ceux que nous voyons à la surface de la Terre.
Je vois de mieux en mieux les deux êtres qui m’accompagnent ; ils ont un vêtement blanc doré, je n’ai jamais vu cette couleur. Il émane une lumière de leurs vêtements qui scintillent.

Une grande porte s’ouvre sur un couloir où se trouve un véhicule transparent à l’arrêt. Je ne sais pas comment il fonctionne, je ne vois pas de roues… Nous montons dans ce véhicule. Nous descendons à une vitesse vertigineuse ; je ne vois pas les parois car tout va très, très vite.

Je suis maintenant dans un endroit très profond, je pense qu’ils m’emmènent dans l’Agartha. Tout est silencieux. Je n’entends pas de bruit, mais, il y a cependant du monde autour de moi.

Je commence à percevoir une magnifique cité souterraine très loin de la surface. Les deux premiers êtres qui m’accompagnaient me laissent.

Je vois un être magnifique et très grand qui vient m’accueillir. Il me dit :

« Tu vois, petite enfant de la Terre, nous aussi nous sommes là pour veiller sur vous ! Nous sommes comme vos grands frères, nous existons à l’intérieur de la Terre, mais nous avons aussi la capacité de partir de cet endroit qui n’est pas totalement au centre de ce monde. Nous avons la possibilité de communiquer avec l’extérieur d’une façon extrêmement rapide, nous possédons des engins qui traversent la matière et qui nous permettent de rendre visite à nos frères sur d’autres mondes.

Cela peut paraître insensé pour les humains de la surface, mais il se passe des choses extraordinaires à l’intérieur de leur planète.

Pouvez-vous, ne serait-ce que pendant une seconde, considérer que vous vivez sur un immense vaisseau spatial qui comporte plusieurs étages ? Le dernier, celui sur lequel vous vivez, est celui de la surface, et les étages supérieurs (au niveau des vibrations) se trouvent dans les profondeurs de la Terre, totalement à l’abri de certaines énergies nocives et à l’abri des vibrations destructrices qui recouvrent la Terre et que les humains laissent passer depuis des centaines de milliers d’années.

Ici, nous sommes totalement à l’abri de toutes les énergies perturbantes et de toutes les formes pensées inférieures, et c’est pour cette raison que nous pouvons avoir une action positive sur les hommes de la surface.

Nous venons souvent vous visiter, mais nous prenons certaines précautions pour ne pas être pollués par vos formes pensées et votre souffrance. Nous venons avec une protection d’Énergie Amour.

Pour vous, Enfants de la Terre, c’est également facile à réaliser, car à partir du moment où vous avez conscience de l’Amour qui est en vous, vous pouvez vous créer un corps de Lumière, que nous appellerons corps d’Amour, et qui entoure votre corps de matière et vos corps subtils les plus fragiles.

Nous savons le faire très facilement, et il arrivera un moment où nous l’apprendrons aux enfants de la Terre qui auront fait suffisamment d’efforts sur eux-mêmes pour être capables de construire cette coque d’Amour. Ce n’est pas le corps de Lumière, le Merkabah, c’est une coque d’Amour que nous créons lorsque nous devons aller sur certains mondes dont les vibrations peuvent nous incommoder afin de ne pas subir certaines énergies qui ne seraient pas très agréables pour nous. »

Maintenant, ils me conduisent vers un grand dôme transparent composé de particules dorées et argentées qui brillent comme si elles étaient éclairées de l’intérieur. Je rentre dans ce lieu dans lequel je me sens de mieux en mieux. Pour moi qui viens d’en haut, vivre dans une énergie totale d’Amour et de sérénité est plus qu’un bain de jouvence, c’est un cadeau du ciel ! Chacun de vous peut suivre mon voyage en projection de conscience et ressentir un petit peu cette sérénité, cette béatitude, cet Amour et cette joie.

Je pénètre sous ce dôme et je vois des êtres habillés de couleurs très différentes qui ne sont pas agressives. Tout est harmonieux.

Un de ces êtres s’approche et me dit :

« Je suis un frère des étoiles et je viens souvent échanger avec vos frères du dessous parce que le moment est important et que nous devons totalement nous unir pour pouvoir mener ce monde vers sa réalisation et aider les humains de la surface. C’est très important !

Nous ne tolérerons pas une destruction massive de la surface et nous interviendrons s’il y a des dégâts trop importants, que ce soit au niveau nucléaire ou à d’autres niveaux comme celui de la pollution.

Nous sommes déjà intervenus souvent, sans cela votre monde serait devenu invivable. Nous veillons à ce que les humains ne fassent pas trop d’erreurs par leur incompétence et leur ignorance.

Nous considérons vraiment la Terre comme un vaisseau spatial sacré se promenant dans l’univers, intégrant en permanence dans sa course des énergies nécessaires à la vie. En effet, les énergies que nous recevons de l’Univers sont nécessaires à la vie et à sa transformation. »

Je vois maintenant un être habillé de pourpre qui vient vers moi. Il me dit :

« Demande à tes frères de la surface d’avoir encore un peu de patience, et surtout dis-leur qu’ils travaillent en eux l’Amour qui est la clé de la vie. Lorsque suffisamment d’êtres humains auront travaillé cet Amour pour eux-mêmes et pour la vie, nous irons à la surface et nous nous manifesterons.

Certains êtres de la surface vivent parmi nous ; ce sont des êtres purs. C’est comme s’ils s’étaient égarés et nous les avions accueillis.
Parfois, vous entendez parler de disparitions mystérieuses. Ces disparitions n’ont qu’une réalité relative car certains êtres disparaissent volontairement ; ils viennent à nous ou vont dans des vaisseaux pour être formés afin de pouvoir revenir à la surface et aider considérablement leurs frères.

Lorsqu’ils reviennent à la surface ils n’ont plus le même aspect et la même identité, donc ils ne sont pas reconnaissables par leurs proches. Ce n’est pas notre volonté qui les attire vers nous ou dans les vaisseaux, c’est un choix de leur âme, c’est une programmation, car ces êtres ont des âmes très évoluées. »

Je suis toujours dans ce lieu et je ressens une sorte de vertige ; je le ressens aussi dans mon corps de matière et j’ai l’impression qu’il s’étire vers le haut. C’est une sensation bizarre !

L’être habillé de pourpre rit de tout ce que je ressens, il rit de ma naïveté et de ma pureté. Il me dit :

« J’aime ta simplicité car tu ne te compliques pas la vie, tu dis les choses que tu vois à ta façon et c’est très bien comme ça !
Bien sûr, pour satisfaire l’ego ou l’intellect des humains, nous pourrions t’enseigner des choses extraordinaires, mais à ce moment-là toi et tes frères passeriez à côté de l’essentiel. Le plus extraordinaire pour nous et pour vous, c’est de nous rendre compte de notre immense potentialité d’Amour. »

Un autre être vient, il porte un vêtement bleu qui scintille lui aussi ; cet être rit également car j’ai envie de toucher son vêtement. Il me dit : « Le lieu où nous nous trouvons n’est pas vraiment l’Agartha comme tu le supposais. Maintenant je vais te montrer un autre lieu. »

Il me conduit dans une autre pièce où il y a plusieurs couloirs ainsi que des portes.
« Ce sont des passages qui vont jusqu’au bout de ce monde : certains vont en Amérique, d’autres en en Asie, etc. Rien n’est isolé et nous sommes en rapport avec toutes les parties du monde, qu’elles soient souterraines ou à la surface. C’est peut-être difficile à comprendre pour vous, mais si vous êtes à l’écoute, si vous avez la même fraîcheur d’âme, tout vous paraît simple et accessible, tout comme notre réalité car nous sommes réels.

Ton voyage va maintenant se terminer, mais demande à tes frères de la Terre de ne pas oublier qu’ils ne sont pas seuls, qu’ils sont aidés par ceux qui vivent en dessous et par ceux qui vivent bien au-delà de la Terre.

Demande-leur d’être vigilants, de commencer à comprendre qu’ils doivent se comportent différemment. Si, sur Terre, il y avait un million, deux millions d’êtres qui pratiquaient en permanence l’Amour pour eux-mêmes et pour la Vie, les Lois Divines qui sont programmées en eux accéléreraient tout.

Il est difficile pour nous de vous faire comprendre ce que vous êtes. Réveillez-vous à la vraie réalité divine qui est la vôtre tout comme elle est la nôtre ! Tous les êtres de la surface sont comme endormis, ils vivent comme s’ils étaient dans l’irréalité de la Vie. Pourtant, nous et nos frères galactiques essayons de les réveiller, de les aider, mais certaines forces les tiennent dans l’endormissement.

Cependant toutes les forces qui n’ont plus rien à faire sur le vaisseau « Terre » sont et seront annihilées par la Lumière, et vous commencez à en ressentir les effets. Alors, aimez, aimez-vous, aimez la vie, aimez tout ce qui vous entoure ! Aimer est votre mission sur Terre, il n’y en n’a pas de plus belle, alors aimez encore et encore !

C’est le message que nous souhaitions vous donner. »

SOURCE : Message reçu des Êtres de Lumière par Monique Mathieu www.ducielalaterre.org

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 7 mars, 2015 |Pas de commentaires »

Le peuple souterrain

 

 

imagesLa vieillesse n’existe pas dans le royaume d’Agharta, ni la mort. C’est une société où chacun paraît jeune, même s’il est âgé de plusieurs centaines d’années. Cela semble incroyable aux habitants de la surface exposés aux effets nocifs des radiations solaires et d’une mauvaise alimentation. Mais il faut savoir que les symptômes de la vieillesse ne sont pas le résultat naturel du temps qui s’écoule. Ils sont l’expression de mauvaises conditions biologiques et d’habitudes néfastes. La sénilité est une maladie, et comme les habitants de l’Agharta sont exempts de maladie, ils ne vieillissent pas. 

Dans le royaume d’Agharta, les sexes vivent séparés. Le mariage n’existe pas. Chacun est libre et indépendant, et la femme n’a pas besoin du soutien de l’homme. La reproduction se fait par parthénogenèse, et les enfants nés de cette façon sont tous du sexe féminin. Dans cette civilisation matriarcale la femme est considérée comme le sexe parfait et supérieur. Les enfants sont élevés par la collectivité. Il n’y a donc pas de foyers, au sens où nous l’entendons. 

La culture scientifique très développée du peuple souterrain signifie une chose : c’est que ces gens ont exploité au maximum les possibilités de l’intelligence humaine. Et comment y sont-ils parvenus ? En faisant converger vers leur cerveau toutes leurs énergies vitales au lieu de les disperser dans des activités sexuelles dégradantes. En réalité, les problèmes sexuels, qui sont la préoccupation importante de notre monde, ne perturbent absolument pas celui-là. Grâce à leur régime à base de fruits et de légumes, les êtres souterrains ont des glandes endocrines qui fonctionnent harmonieusement, comme celles des enfants, et leur métabolisme n’est pas contrarié par un afflux de toxines alimentaires ou d’aphrodisiaques tels que le poivre, le café, le tabac ou l’alcool. En évitant d’alourdir ainsi leur sang et de s’intoxiquer à longueur de journée, comme nous le faisons, nous, à la surface, ces gens sont capables de vivre dans une abstinence totale, et ils peuvent alors consacrer toute leur énergie vitale à une activité supérieure du cerveau. 

L’Agharta, ou la quête d’un monde caché.

Le professeur de Souza, dans la revue de la Société théosophique brésilienne, a écrit un article concernant ce royaume mystérieux. Nous en extrayons les passages suivants « Dans toutes les races humaines, et en remontant jusqu’à l’aube des temps, on retrouve les mêmes traditions concernant l’existence d’une terre sacrée, ou Paradis terrestre, dans laquelle les idéaux les plus élevés de l’humanité sont devenus des réalités vivantes. Dans les écrits les plus anciens, que ce soit en Europe ou en Asie Mineure, en Chine, en Inde, ou en Egypte, ou encore en Amérique, il est fait mention de cette terre sacrée, connue seulement des gens qui en sont dignes par leur pureté et leur innocence. 

« La route qui conduit à ce monde invisible, et qui relève du domaine ésotérique, constitue la quête essentielle de tous les enseignements occultes et la clé maîtresse de toute initiation, dans le passé, le présent et le futur. Cette clé magique est le  » Sésame, ouvre-toi  » qui donne accès à un monde nouveau et merveilleux. Les vieux Rosicruciens le désignaient par le mot français VITRIOL, qui est une combinaison des premières lettres de la phrase : VISTA INTERIORA TERRAE RECTIFICANDO INVENES OMNIA LAPIDEM – ce qui veut dire qu’à l’intérieur de la Terre est caché le vrai mystère. Le chemin qui mène à ce Monde caché est la voie de l’Initiation. 

« Dans la Grèce ancienne, les Mystères de Delphes et d’Eleusis situaient cette terre céleste sur le mont

Olympe et dans les Champs Elysées. A l’époque Védique elle portait divers noms, comme Ratnasamu (Pic de la pierre précieuse), Hermadri (Montagne d’or) et mont Meru (Résidence des dieux et Olympe des Hindous). Symboliquement, la cime de cette montagne sacrée se dresse dans le ciel, la partie centrale correspond à la Terre, et la base s’identifie au Monde souterrain. 

« Les Eddas scandinaves faisaient état d’une ville fabuleuse située dans la région souterraine d’Asar.

C’était la terre d’Amenti dans le Livre sacré de la mort des anciens Egyptiens. C’était la ville des Sept Pétales de Vichnou, et aussi la cité des Sept Rois d’Idumée, ou Eden, de la tradition judaïque. Sous des appellations différentes, c’était toujours le Paradis terrestre. 

« Dans toute l’Asie Mineure, non seulement dans le passé mais encore aujourd’hui, il existe une croyance fortement enracinée dans l’âme du peuple se rapportant à une cité mystérieuse pleine de merveilles, qu’on nomme Shamballah. Les Perses, eux, l’appellent Alberdi, ou Aryana, terre de leurs ancêtres. Les Hébreux, Chanaan, et les Mexicains, Tula, tandis que pour les Aztèques c’est Maya-Pan. Les conquérants espagnols croyaient à l’existence d’une telle ville, et ils organisèrent nombre d’expéditions pour la trouver. Ils lui donnèrent le nom d’El Dorado, la Cité de l’Or. 

« Pour les Celtes, ce  » Pays des Mystères  » s’appelle Duat, ou Dananda. La tradition chinoise parle d’une cité des Douze Serpents. Il y a aussi identification avec la fameuse Colchide vers laquelle s’embarquèrent les Argonautes, en quête de la Toison d’Or. « Au Moyen Age, on retrouve la même idée avec l’île d’Avalon, où les chevaliers de la Table Ronde, sous la conduite du roi Arthur et sous la protection de l’enchanteur Merlin, partirent à la recherche du saint Graal, symbole de respect, de justice et d’immortalité. Lorsque le roi Arthur fut grièvement blessé dans une bataille, il pria son compagnon Belvédère de le mettre sur un bateau qui l’emmènerait aux confins de la Terre. Puis il dit :  » Adieu, mon ami, je pars pour un pays où il ne pleut jamais, où la maladie n’existe pas, et où on ne meurt pas.  » Ce pays de l’immortalité, c’est l’Agharta, le Monde souterrain. C’est le Walhalla des Allemands, le mont Salvat des chevaliers du Graal, l’Utopie de Thomas More, la cité du Soleil de Campanella, le Shangri-la du Tibet. » 

EXTRAIT du livre : La Terre Creuse de Raymond Bernard aux Editions Albin Michel

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 18 janvier, 2015 |1 Commentaire »

Si la Terre est creuse

Voici ce qu’écrit Reed

« La Terre est creuse ou elle ne l’est pas. Quelle preuve avons-nous qu’elle n’est pas creuse ? Aucune. En tout cas, rien de positif et de précis. Au contraire, un certain nombre d’éléments portent à croire qu’elle est creuse. Et si elle l’est vraiment, s’il y a des volcans en activité à l’intérieur, ne devrions-nous pas voir de grandes lumières se refléter sur les icebergs et les nuages ? Ne devrions-nous pas nous attendre à être assailli par des nuées de fumée et de poussière ? Eh bien, justement, c’est ce qui se passe, et les explorateurs en ont porté témoignage. Nansen s’écriait

images (4)« Rentrons chez nous ! Qu’avons-nous à attendre en restant ici ? Rien, rien que de la poussière, encore de la poussière ! »

« Cette poussière si encombrante, si pénible, d’où pourrait-elle provenir sinon d’un volcan en activité ? «Si la Terre est creuse, ne devrait-il pas faire plus chaud en hiver et plus frais en été au niveau du trou polaire ?

Les explorateurs arctiques répondent encore une fois en constatant que le vent venant du nord fait monter la température en hiver, alors que le vent du sud la fait descendre. En été, c’est le contraire qui se passe, c’est-à-dire que ce sont les vents du sud qui font grimper le thermomètre et les vents du nord qui le font baisser. Exactement ce qui se produirait si les vents venaient de l’intérieur de la Terre.

« Autre chose. Si la Terre est vraiment creuse, elle ne peut pas être ronde, n’est-ce pas ? L’ouverture empiéterait sur sa rondeur. Or tout le monde s’accorde à penser maintenant qu’elle est aplatie aux pôles, donc qu’elle n’est pas ronde.

« Nous en arrivons toujours à la même conclusion : la Terre est creuse, et il fait plus chaud à l’intérieur qu’à l’extérieur. Une brise tiède affleure jusqu’aux bords de l’ouverture polaire, et c’est elle qui réchauffe l’atmosphère au fur et à mesure qu’on approche de ce point limite.

« Si la Terre est une sphère pleine et solide, ni la science ni la raison ne fournissent une explication rationnelle de la vague de chaleur qui envahit les hautes latitudes. Toutes les théories connues s’opposent à une telle conclusion. Mais adoptez le système de la Terre creuse, et les questions embarrassantes seront facilement résolues, l’esprit s’en trouvera satisfait, heureux de voir triompher un point de vue raisonnable.

« Je livre la clé de certains mystères. »

« Ce volume n’a pas été écrit en vue de divertir ceux qui lisent pour se distraire. Ce n’est pas un roman, mais un essai sérieux qui tend à prouver, dans la mesure du possible, certaines vérités importantes jusqu’ici dédaignées. Je livre la clé de certains mystères. Je pose un certain nombre de questions, auxquelles je m’efforce de donner des réponses satisfaisantes, réponses qui, me semble-t-il, devraient faire admettre à tout lecteur intelligent la réalité grandiose de la théorie que je présente.

« Je tiens à faire part ici de ma reconnaissance pour les explorateurs courageux qui ont tout sacrifié – temps, argent, confort, et parfois même la vie – à leur idéal, dans le seul but de faire connaître la vérité sur notre planète. Leurs observations m’ont permis de donner une éclatante confirmation à la théorie que je développe ici, selon laquelle la Terre est non seulement creuse, mais habitable à l’intérieur. »

 

EXTRAIT du livre : La Terre Creuse de Raymond Bernard aux Editions Albin Michel

 

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 3 janvier, 2015 |Pas de commentaires »

Récit d’un voyage à l’intérieur de la Terre

 

250px-'Journey_to_the_Center_of_the_Earth'_by_Édouard_Riou_38Autre confirmation de la découverte de l’amiral les relations d’individus affirmant qu’ils étaient entrés dans la dépression polaire nord (comme beaucoup d’explorateurs de l’Arctique le firent sans le savoir) et avaient atteint le Monde souterrain dans l’intérieur creux de la Terre.

Le Dr Nephi Cottom, de Los Angeles, a rapporté qu’un de ses patients, un homme d’origine nordique, lui avait fait le récit suivant « J’habitais près du cercle arctique, en Norvège. Un été, je décidai avec un ami de faire un voyage en bateau et d’aller aussi loin que possible dans le Nord. Nous fîmes donc une provision de nourriture pour un mois et primes la mer. Nous avions un petit bateau de pêche muni d’une voile, mais aussi d’un bon moteur.

« Au bout d’un mois, nous avions pénétré très avant dans le Nord, et nous avions atteint un étrange pays qui nous surprenait par sa température. Parfois il faisait si chaud la nuit que nous n’arrivions pas à dormir.

(Les explorateurs arctiques qui se sont enfoncés dans les régions polaires ont fait de semblables observations sur ces hausses de température qui parfois les poussaient à ôter leurs lourds vêtements chauds. – L’AUTEUR.)

« Nous vîmes plus tard quelque chose de si étrange que nous en restâmes muets de stupeur. En pleine mer, devant nous, se dressait soudain une sorte de grande montagne dans laquelle, à un certain endroit, l’océan semblait se déverser ! Intrigués, nous continuâmes dans cette direction, et nous nous trouvâmes bientôt en train de naviguer dans un vaste canon qui conduisait au centre du globe. Nous n’étions pas au bout de nos surprises. Nous nous rendîmes compte un peu plus tard qu’un soleil brillait à l’intérieur de la Terre!

« L’océan qui nous avait transportés au creux de la Terre se rétrécissait, devenait graduellement un fleuve. Et ce fleuve, comme nous l’apprîmes plus tard, traversait la surface interne du globe d’un bout à l’autre, de telle sorte que si on en suivait le cours jusqu’à son terme on pouvait atteindre le pôle Sud.

« Comme nous le constatâmes, la surface interne de notre planète comprenait des étendues de terre et d’eau, exactement comme la surface externe. Le soleil y était éclatant, et la vie animale et végétale s’y développait abondamment.

« Au fur et à mesure que nous avancions, nous découvrions un paysage fantastique. Fantastique parce que chaque chose prenait des proportions gigantesques, les plantes, les arbres… et aussi les êtres humains.

Oui, les êtres humains ! Car nous en rencontrâmes, et c’était des GÉANTS.

« Ils habitaient des maisons et vivaient dans des villes semblables à celles que nous avons à la surface, mais de taille plus grande. Ils utilisaient un mode de transport électrique, une sorte de monorail qui suivait le bord du fleuve d’une ville à l’autre.

« Certains d’entre eux aperçurent notre bateau sur le fleuve et furent très étonnés. Ils nous accueillirent amicalement, nous invitèrent à déjeuner chez eux. Mon compagnon alla dans une maison, moi dans une autre.

«J’étais complètement désemparé en voyant la taille énorme de tous les objets. La table était colossale.

On me donna une assiette immense, et la portion qu’elle contenait aurait pu me nourrir une semaine entière! Le géant m’offrit au dessert une grappe de raisin, et chaque grain était aussi gros qu’une pêche. Le goût en était délicieux. A l’intérieur de la Terre, les fruits et les légumes ont une saveur délicate, un parfum subtil. Rien de comparable avec ceux de « l’extérieur ».

« Nous demeurâmes chez les géants pendant une année, goûtant leur compagnie autant qu’ils appréciaient la nôtre. Nous observâmes au cours de ce séjour un certain nombre de choses aussi étranges qu’inhabituelles, toujours étonnés par l’ampleur des connaissances scientifiques dont faisaient preuve ces gens.

Durant tout ce temps, ils n’affichèrent jamais la moindre hostilité envers nous, et ils ne firent aucune objection quand nous décidâmes de repartir chez nous. Au contraire, ils nous offrirent même courtoisement leur protection au cas où nous en aurions eu besoin pour le voyage de retour. »

Ces géants, de toute évidence, appartenaient à la race antédiluvienne des Atlantes. Ils s’étaient réfugiés à l’intérieur de la Terre pour échapper au déluge qui submergea leur continent.

« Le Dieu qui fume. »

Une expérience identique d’une visite à l’intérieur de la Terre, par l’ouverture polaire, fut rapportée par un autre Norvégien, Olaf Jansen, et consignée dans le livre The Smoky God (Le Dieu qui fume). Ce livre, écrit par Willis George Emerson, est basé sur le récit fait par Jansen à l’auteur de son extraordinaire voyage.

Le titre : Le Dieu qui fume se rapporte au soleil central situé dans l’intérieur creux de la Terre. Etant plus petit et moins brillant que le nôtre, il donne l’impression d’être brumeux, comme entouré d’un nuage de fumée.

Le livre relate la véritable expérience d’un Norvégien et de son fils qui, dans leur petit bateau de pêche, tentent avec un courage indomptable de trouver « la terre d’au-delà du vent du nord », dont ils ont entendu vanter la douceur et la beauté. Une extraordinaire tempête les projette dans l’ouverture polaire, et ils se retrouvent à l’intérieur de la planète où ils vont séjourner deux ans, pour ensuite revenir par l’ouverture opposée, au pôle Sud. Là, malheureusement, un iceberg coupe en deux le bateau.

Le père est tué. Son fils est sauvé de justesse. Mais il passera vingt-quatre années de sa vie en prison, incarcéré pour déficience mentale. Personne n’avait cru à son histoire.

EXTRAIT du livre : La Terre Creuse de Raymond Bernard aux Editions Albin Michel

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 1 janvier, 2015 |1 Commentaire »

Telos :Trésor de la Lémurie

fa0294drachenpalastIl y a des millions d’années, la vie naquit sur notre planète. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celle-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. II y a environ 4 500 000 ans av. J.-C., l’archange Michael et son entourage escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race Lémurienne, avec la bénédiction du Dieu père/Mère. 

En ce temps-là, partout sur terre fleurissaient la perfection, l’abondance et la beauté à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui Les Lémuriens appartenaient alors à une vibration de la cinquième dimension. Ils étaient doués de la faculté d’abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. 

Graduellement, il y a eu une dégradation de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d’abord déchu jusqu’à la quatrième dimension et s’est par la suite dégradé complètement jusqu’à atteindre  la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Le phénomène se produisit sur une  période de 1 000 000 ans. 

Les territoires formant la Lémurie, aussi dite « Mu » comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi qu’Hawaï, île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et la Colombie-Britannique, au Canada. Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation à Mu et en Atlantide. 

Ils prirent éventuellement conscience de la futilité de tels  comportements. En définitive, l’Atlantide et la Lémurie furent victimes de leurs propres agressions. Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. 

Le Mont-Shasta est le plus haut sommet volcanique aux États-Unis. Il est situé au nord de la Californie près de la frontière de l’Oregon. Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir face aux maintes autres agences, telle la Confédération galactique des planètes. 

Et pour être admis en tant que membres de ladite Confédération, ils durent établir qu’ils étaient désormais un peuple pacifique. Lorsqu’on leur accorda la permission d’ériger leur cité, il était clair que cette région survivrait aux cataclysmes. Une vaste grotte en forme de dôme existait déjà au sein du Mont-Shasta. Les Lémuriens construisirent la ville que l’on nomme TELOS, qui signifie, communication avec l’Esprit. 

À l’origine cette ville fut édifiée pour contenir un maximum, de 200 000 habitants. La conflagration thermonucléaire qui a anéanti le continent Mu et 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, et c’est pourquoi, seulement 25 000 personnes l’atteignirent à temps et furent sauvées.  II y a plus de 12 000 ans, sans avertissement, le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si doucement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Plusieurs membres de l’ordre religieux, conscients du cataclysme à venir, se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout ; ils prièrent et chantèrent tout en périssant. « Auld Lang Syne », reçu par l’intermédiaire des Irlandais, fut le dernier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie. 

Ce n’est qu’un au revoir, mes frères…

À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler, des fragments de sa masse terrestre se mirent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime lorsque ce continent fut lui-même submergé. En raison de la perte de deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires, les cités de la planète qui n’ont pas sombré furent pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre au d’immenses raz-de-marée qui avançaient jusqu’à 1 600 kilomètres (environ l’équivalent de la moitié des États-Unis) à l’intérieur des terres. 

La terre régressa.

Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable. Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables. À l’origine, les humains sur terre mesuraient environ quatre mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ses habitants ne mesuraient plus que 2,50 m ; de nos jours encore, ils gardent cette taille. Puis, la grandeur des habitants) de cette planète diminua encore, puisque la plupart d’entre nous ici ont moins de deux mètres. À mesure que notre civilisation évoluera, nous dépasserons de nouveau cette dimension. 

Même à l’heure actuelle, les gens sur terre grandissent beaucoup plus qu’il y a même un siècle. Un jour nouveau, un monde tout neuf s’apprête à naître. Nous avons assimilé nos leçons d’amour, et la Nouvelle Lémurie, le paradis perdu, est sur le point d’éclore. La période de séparation est terminée. La population Telosienne, se relie spirituellement avec un nombre croissant d’entre nous chaque jour. Cette ouverture, que nous allons co-créer, hâtera le moment de leur émergence parmi nous. Bientôt, nos deux peuples se rencontreront de nouveau, face à face, en d’heureuses retrouvailles remplies d’amour et de lumière. Une fois de plus, nous collaborerons main dans la main et coeur à coeur en vue d’instaurer le plus magnifique, le plus magique des âges d’or, une ère immuable où prévaudront l’illumination, la sagesse, la paix et l’opulence ; en cette ère, les communautés vivront d’amour comme jamais auparavant, affranchies de l’interférence des forces négatives qui ont envahi cette planète depuis si longtemps. 

Tous seront unifiés par l’affection et l’unité. Nous devons dire merci à notre Terre-Mère d’avoir enduré nos nombreuses expériences avec tous les dommages que nous lui avons infligés. TELOS est une des 120 cités de lumières souterraines dont 4 sont habitées par les Lémuriens et quelques-unes par les Atlantes. Les cités situées dans la croûte terrestre sont reliées par des tunnels. La population de TELOS se chiffre à environ un million et demi d’habitants, qui ont évolués à la vibration de la cinquième dimension. 

La ville comporte cinq niveaux répartis sur plusieurs kilomètres carrés. Leurs jardins hydroponiques s’étendent sur sept acres seulement et produisent les fruits et légumes nécessaires pour leur besoin. Les animaux qui occupent le cinquième niveau sont tous végétariens. Le lion et l’agneau se côtoient et dorment ensemble, en toute confiance. Quand les Telosiens émergeront parmi nous, ils apporteront leur technologie apte à purifier nos océans et à nettoyer la pollution de l’air. Tout n’est pas perdu. La Terre sera sauvée : elle sera de nouveau favorable à la vie. Nous serons alors dans un état de conscience de beaucoup supérieur et dans une dimension lumineuse plus avancée. 

Aurélia Louise Jones – http://www.lemurianconnection.com/fr/montshasta.htm

 

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 26 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

La vie après la vie par Intraterre (telos)

 

 

images (10)Nous sommes réunis en union de conscience, nous tous Frères de Lumière de la Confédération intergalactique, et souhaitons, ce jour, parler aux humains terrestres de la vie après la vie.

Grande question que se posent les humains.
Qu’y a-t-il après la vie terrestre ?
Tout s’arrête-t-il dans la décrépitude du corps ?
La vie s’arrête-t-elle là, à un corps qui se dissout, qui se transforme pour devenir poussière, est-ce tout ?
La vie terrestre est-elle uniquement une naissance et une mort ?

Bien des humains se posent la question et ne comprennent pas le fonctionnement de LA VIE, la Grande Vie.
Certains d’entre vous vont dire : « Mais ce message est d’une simplicité fort banale ! »
Vous direz cela car vous savez qu’il y a LA VIE et que la mort terrestre n’est pas la fin. Mais dites vous, chers frères de la Terre, qu’un grand nombre d’entre vous se pose la question de savoir ce qu’il y  a après le départ terrestre.

Nous allons vous expliquer : Il existe un Monde où les énergies sont beaucoup plus légères, beaucoup plus heureuses que celles du monde terrestre. Le monde terrestre est lourd, pesant, délicat à vivre, perturbant. L’autre Monde est un Monde où vivent des êtres qui sont dans la joie de la rencontre avec la Lumière divine, avec Son Amour, et ces  êtres nous les appelons les âmes. Le Monde des âmes, la Maison des âmes, est fort proche de vous, il n’est pas loin. Il est  derrière le voile de l’incompréhension et de l’illusion qui est créé lorsque vous arrivez dans le monde terrestre, dans l’énergie terrestre. 

Dans le Monde des âmes existe un monde, nous pourrions dire presque indentique au vôtre, avec des êtres-âmes qui vivent en réfléchissant, en pensant à ce qu’elles ont vécu sur la Terre, en revoyant ce qu’elles auraient pu améliorer. Et c’est ainsi, qu’à un certain moment, les âmes décident de revenir s’incarner sur Terre pour parfaire ce qu’elles n’ont pu réussir à accomplir dans une vie passée.

Une âme, avec l’accord de ses Guides qui sont autour d’elle dans le Monde des âmes, décide de s’incarner en choisissant son père et sa mère terrestres en fonction de ce qu’elle souhaite vivre sur la Terre, en fonction du chemin terrestre qu’elle souhaite entreprendre et de ce qu’elle souhaite améliorer de ce qui n’a pu être fait précédemment, dans une vie passée.
Elle s’incarne donc à la conception et là, elle quitte le Monde léger, le Monde de Lumière, le Monde où tout peut être créé par la pensée. L’âme descend dans le corps de la mère terrestre et va s’implanter dans les premières cellules qui vont créer l’enfant nouveau-né. Pendant le temps de la gestation, l’âme est accompagnée par ses Guides. Une âme n’est jamais….jamais…..jamais abandonnée lors de l’incarnation, ni même pendant la gestation, ni même durant sa vie terrestre.
Une âme est toujours accompagnée par ses Guides célestes qui la protègent, la guident vers ce qu’elle a choisi de vivre.

Vous allez dire : « Mais pourquoi alors, tant de souffrances chez certains humains ? »
Les âmes, parfois, peuvent choisir des chemins de vie terrestres fort étonnants mais il se peut aussi que ce qu’elles ont choisi soit un choix beaucoup plus doux que ce qu’elles vivent réellement.

En effet, la famille dans laquelle s’incarne l’âme, la société dans laquelle elle vit, le monde terrestre dans lequel elle va vivre, tout cela influe sur les sentiments humains.

L’âme, parfois, est en discordance avec l’être humain et avec ce qu’elle avait souhaité vivre de la façon la plus douce.
L’être humain, parfois, entraîne l’âme sur un chemin qu’elle n’aurait pas souhaité. Mais les Guides veillent et l’être humain est, parfois, ramené  sur le bout de chemin qu’il aurait dû emprunter à un certain moment afin de permettre à l’âme de vivre ce qu’elle avait souhaité avant l’incarnation.

Ainsi, l’âme grandit dans le ventre de la mère terrestre, elle devient le  foetus, elle devient l’enfant nouveau-né, elle devient l’adolescent, elle devient l’adulte. A travers ce corps terrestre, son  véhicule terrestre, l’âme vit son chemin d’évolution. Elle vit cet apprentissage terrestre de la meilleure façon possible afin que à la fin de sa vie terrestre elle puisse repartir dans le Monde des âmes, accueillies par ses âmes-amies, ses âmes-parentes, par ses Guides.

Une fois revenue dans le Monde des âmes, après le départ terrestre, elle va faire le bilan de sa vie, vous le savez. Elle va peser le bon et le moins bon, elle va être accompagnée et aidée par ses Guides à comprendre ce qui aurait pu être amélioré ou qui a été parfaitement réussi. Les Guides vont entourer l’âme, l’amener à la compréhension du bienfait de cette vie terrestre car, même s’il y a eu difficultés dans la vie terrestre, il y a évolution de compréhension et évolution dans la connaissance qu’à reçue l’âme.

Chaque passage  terrestre est une grande évolution pour une âme. Comme vous le voyez le passage terrestre n’est qu’un tout petit morceau de LA VIE car l’âme ne meurt jamais, l’âme est éternelle : elle vient du Monde des âmes, elle s’incarne le temps d’une vie d’apprentissage dans le corps terrestre et lorsque cela est le moment, elle repart pour revenir dans le Monde des âmes en quittant son enveloppe terrestre. 

Le corps physique est une enveloppe terrestre précieuse pour l’âme….fort précieuse.
Sans cette enveloppe physique, l’âme ne pourrait absolument pas vivre une expérience terrestre, les énergies de la Terre étant beaucoup….beaucoup trop lourdes et désastreuses pour elle.

C’est pourquoi il est important qu’elle s’incarne dans le corps physique qui est, comme vous pourriez le penser, un scaphandre que porte le plongeur lorsqu’il va dans les grandes profondeurs. 
Cela est un peu à l’identique pour une âme. Lorsqu’elle s’incarne dans le terrestre, elle va dans des profondeurs fort lourdes, pesantes et dangereuses parfois. L’enveloppe physique est alors sa protection pour son évolution.

C’est pourquoi il est important de comprendre que LA VIE, la Grande Vie, n’a pas de fin.
Les âmes vont et viennent, du terrestre au Monde des âmes, du Monde des âmes au monde terrestre ou, parfois, sur d’autres planètes où l’expérience est différente.

Mais sachez que l’expérience terrestre est l’expérience  qui permet à l’âme d’évoluer de la façon la plus rapide car les évènements, les apprentissages sont délicats il est vrai, mais fort prometteurs pour son évolution.

Il est important de comprendre que lorsque  l’âme se détache du corps physique au moment du départ de la Terre, c’est une libération pour elle car, enfermée dans le scaphandre physique elle vit une certaine difficulté d’enfermement où tout est limité, étriqué, et lorsqu’elle quitte le corps physique c’est la libération totale. Il n’y a plus de limites, il n’y a plus d’espace restreint, elle va vers la Liberté, la Lumière, la Joie.

Voilà ce qu’est LA VIE, La Grande Vie, la vie après la vie terrestre existe. C’est le cercle d’Amour, de compréhension du Divin, cest le cercle de LA VIE, tout simplement.

Il est important, chers frères de la Terre, que vous compreniez que rien ne s’arrête au départ terrestre d’une âme, à la mort terrestre. Au contraire, à la mort terrestre telle que vous la concevez, c’est le renouveau, la renaissance pour une âme dans une nouvelle compréhension de LA VIE, dans une nouvelle évolution de son chemin de vie.

Le départ de la vie terrestre est une RENAISSANCE dans la joie pour tout être-âme qui quitte l’enveloppe terrestre.

Chers frères de la Terre, nous souhaitions fortement vous parler de cela car nous savons que bien des humains se posent la question de ce qui peut se passer, de ce qu’il peut y avoir après la mort terrestre.

Soyez apaisés, soyez heureux de cela : la Vie continue joyeusement, avec Amour dans l’enveloppement de la Lumière du Créateur. 

Soyez aimés, chers frères de la Terre, soyez aimés.
Nous vous accompagnons avec Amour et vous disons « à bientôt ».

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
-qu’il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site « le site cristal mariandi. com »

 

 

L’intra-terre par la constellation du Centaure

 

 

images (9)Nous sommes tes Frères de Lumière de la constellation du Centaure. De nombreux messages t’ont été transmis concernant la Terre, maintenant, nous allons te transmettre un message concernant le creux de la Terre. Pourquoi allons-nous transmettre ce message concernant le creux de la Terre ?

Que vont y rencontrer les humains qui vont lire ce message ? Nous allons expliquer : Nous, Frères de la constellation du Centaure sommes des Etres de Lumière qui avons participé à la création du monde de l’intra-terre. Il y a fort, fort longtemps de votre temps terrestre, que nous avons souhaité permettre au creux de la Terre de vivre une vie ressemblant à celle de la surface. Pour cela, nous avons utilisé notre puissance d’Amour et de Lumière créatrice. Nous avons utilisé la puissance d’Amour Universel qui permet tout, qui permet la créativité dans tous les horizons. 

Si nous avons permis au creux de la Terre de s’illuminer et de vivre comme vit la surface de la Terre, c’est à dire par la création de paysages, d’arbres, de rivières, c’est qu’un immense projet avait été prévu pour permettre à des êtres de venir y vivre. Mais pour cela il a fallu une grande énergie d’Amour, grande et puissante énergie d’Amour pour permettre à ce qui était, auparavant, le creux de la Terre ressemblant à une caverne, à une caverne sombre, de vivre la lumière. Dans notre constellation du Centaure, de nombreuses planètes vivent la Pure Lumière. Nous avons ce bonheur de vivre une constellation de Pure Lumière. Unissant nos énergies d’Amour et de Lumière, de paix et de sérénité, toutes les planètes composant notre constellation s’unirent à ce moment là, pour permettre à la vie d’apparaître dans le creux de la Terre et cela permit à nos Frère de TELOS, Frères Lémuriens, de s’installer dans cette partie de la Terre à un moment fort critique de leur vie.

 Bien des êtres humains se posent la question de savoir comment la Terre peut être creuse alors que vous pompez du prétrole, alors qu’il y a du gaz entre les couches de la Terre. Vous vous posez la question de savoir comment les volcans peuvent éviter le creux de la Terre. Dites vous que la Terre est immense, immense, les volcans ne sont pas, tous, près de chez vous. Tout comme la lave en fusion, le feu de la Terre ne se trouve pas partout dans le creux de la Terre, dans ses profondeurs. C’est pourquoi, il existe des lieux où le feu de la Terre vient faire son éruption à travers les volcans sur votre surface et il existe des lieux dépourvus du feu de la Terre et qui permettent au creux de la Terre de vivre une vie identique à celle de la surface. 

Nous vous parlons dans ce message de la vie dans le creux de la Terre, de la vie de vos Frères Lémuriens de Telos car si cela existe c’est qu’il y a une raison très profonde. Ce projet de création de vie de l’intra-terre avait pour but, et cela, depuis bien, bien longtemps, de permettre à vos Frères de Lumière de TELOS, de venir vous rencontrer, vous frères terriens, sur la surface de votre sol ou bien de permettre à certains d’entre vous, d’aller à l’intérieur de la Terre pour rencontrer les énergies de beauté et de lumière de vos Frères Lémuriens. Si nous vous parlons de cela, c’est que dans des temps proches, des rencontres précises vont se faire dans divers endroits de la Terre, en particulier ceux où des portes énergétiques ont été réactivées et en particulier vers les montagnes, pour vous, français, les montagnes Pyrénées, un peu dans les Alpes, où des pics ont reçu de nouvelles énergies diffusant leur vibration par des ondes concentriques qui s’étendent sur de grandes surfaces au-dessus de votre sol.

 Ces ondes concentriques se rejoignent de montagne en montagne, de pic en pic, et vont de plus en plus imprégner les êtres que vous êtes, le sol que vous foulez afin de vous permettre de recevoir les énergies qui vous permettront d’être en osmose avec celles de vos Frères de Lumière. Vous recevez, actuellement, des énergies fort puissantes qui peuvent perturber certains de nos frères terriens. 

Ces énergies s’activent de plus en plus et notre Frère, l’Archange MICKAEL est précisément destiné à les activer profondément. C’est pourquoi un grand nombre d’entre vous peut ressentir dans son corps des perturbations telles que grande fatigue parfois jusqu’à une lassitude fort profonde, manque de goût pour la nourriture, et parfois, un désir de se laisser aller, sans entrain. Pour d’autres cela peut être des réactivations de douleurs physiques ou de douleurs d’organes, mais nous vous disons, n’ayez crainte de cela, accompagnez tout simplement ce qui vient avec des produits naturels tels que vous les connaissez et dites-vous que tout cela est fait pour votre bien-être et votre bonheur. 

Il est important que le passage vers une autre dimension de conscience s’accompagne d’un changement dans vos corps physique, dans vos cellules, dans vos molécules, dans vos atomes. Il est important que votre corps physique soit en osmose avec les énergies de votre nouvelle conscience. C’est pourquoi, n’ayez crainte de ces changements. Ils vont vous permettre, petit à petit, de vous rendre compte de l’importance de votre puissance énergétique divine. Ils vont vous permettre, petit à petit, d’aller à la rencontre de vos Frères de Lumière de l’intra-terre qui souhaitent de plus en plus vous rencontrer.

Nous sommes heureux d’avoir pu vous parler à travers ce message et nous vous remercions de le lire en toute confiance, en sachant que de nombreux Frères de Lumière sont près de vous, vous accompagnent, vous aident et vous guident vers le plus beau et le plus merveilleux chemin qu’est celui de la Lumière de Notre Créateur.

Nous vous accompagnons avec tout notre Amour et vous remercions d’accepter notre aide afin de vous élever, toujours plus, dans la compréhension de qui vous êtes mais, aussi et surtout, dans la compréhension de l’Univers.

Nous vous souhaitons tout l’Amour, la paix et la sérénité dans vos coeurs, dans vos corps et dans vos esprits.

Nous vous aimons et vous accompagnons avec Amour. Nous sommes vos Frères de la constellation du Centaure et nous vous remercions d’avoir lu ce message. 

Question : pourquoi, vous tous, Frères de Lumière, êtes-vous de plus en plus présents dans notre ciel ? 

Réponse : Nous sommes fort présents, beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer, nos vaisseaux sont très souvent dans votre ciel, de plus en plus. Si nous sommes présents dans votre ciel actuellement, c’est qu’il y a une raison précise. Cette raison est que le moment est critique. Lorsque nous disons que le moment est critique, cela signifie que la Terre est actuellement dans la position de rupture. Nous voulons dire par cela que, bien sûr, elle ne va pas aller à l’implosion, mais au niveau conscience, au niveau énergétique, la Terre est, comme vous dites, sur la lame du rasoir, c’est à dire qu’elle peut pencher d’un côté ou de l’autre et nous souhaiterions qu’elle penche le plus du côté de la Lumière. 

Nous sommes présents dans votre ciel afin d’équilibrer énergétiquement, cette situation. Nous sommes nombreux tout autour d’elle afin de permettre à ses énergies de se stabiliser dans la pure lumière. Cela ne veut pas dire que la Terre entière est totalement dans la pure lumière mais nous faisons en sorte, nous Frères de Lumière de l’extra-terre ainsi que les Frères de Lumière de l’intra-terre, nous faisons en sorte de l’équilibrer afin que la lumière soit au maximum de ce qu’elle peut être actuellement.

 Mais garder la stabilité ne suffit pas car il est important qu’il y ait une accentuation de la lumière et donc nous sommes fort présents pour cela, pour apporter davantage de lumière. Notre Frère l’Archange Mickaël s’active fortement à cela. Comment fait-il ? Tout simplement, il émet des énergies qui viennent nettoyer les corps humains et le corps de la Terre, bien sûr, mais en faisant cela, l’humain est perturbé car son corps, nous pourrions dire ses corps, sont fort remués. 

C’est pourquoi il est important que, après le nettoyage provoqué par les énergies de notre Frère Mickaël, nous soyons présents, accompagnés de Notre Frère Sananda, afin de permettre à la lumière de douceur, de paix et de sérénité de se répandre et de permettre aux énergies de la Terre et des humains de s’amplifier d’énergies de lumière. Voilà pourquoi nous sommes davantage présents dans votre ciel, de façon à entourer la Terre de notre énergie d’Amour et de douceur afin de lui permettre de vivre en paix l’énergie lumière. Mais une vigilance est fort importante, c’est pour cela que nous nous relayons dans votre ciel.

Vous pouvez reproduire ce texte à condition
-qu’il n’y ait aucune modification de son contenu
-qu’il ne soit pas coupé
-que vous fassiez référence au site « le site cristal mariandi. com »

 

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 27 mai, 2014 |Pas de commentaires »

Message du Maître Cristal Djeba

téléchargement (9)

La vie à la surface de la Terre est en cours de transformation par la présence de Maîtres incarnés dans la splendeur de leur courage.

Au centre de la planète brille un Soleil. Je suis la reine de ce Soleil intérieur. Mais je suis aussi un cristal de roche, plus ou moins transparent par endroits, posé en ce moment sur les genoux de notre ami qui transmet mes paroles. Il peut me toucher, il peut me caresser. Dans ses doigts, la sensation qu’il expérimente est totalement physique. A son touché, je n’ai rien d’une reine, mais tout d’un cailloux.

Pourtant, je n’en demeure pas moins un maître cristal qui porte pour nom, Djeba. Tout comme vous, je suis incarnée sur la terre extérieure, dans ce cristal pour ce qui me concerne. Cependant, si je vis dans ce cristal que l’on peut toucher, je ne suis pas que cela : je suis une extension, un aspect multidimensionnel de la reine du Soleil intérieur.  Chacun de vous est semblable à moi, en quelque sorte. Vous êtes effectivement celle ou celui que vous prétendez être. Vous avez un nom et un prénom. Vous pouvez vous regarder dans un miroir, y coir se refléter les traits de votre visage que vous connaissez depuis si longtemps. Mais êtes-vous seulement un nom, un visage ? Tout comme moi, vous êtes bien davantage.

Je suis reine  et je vis en compagnie du roi du soleil intérieur. Bien entendu, l’un n’est pas plus important que l’autre et nous ne le sommes pas davantage que le peuple dont nous avons la charge. Car le Soleil abrite la vie. Mais ce que je voudrais vous dire, c’est que nous n’oublions pas que nous sommes des extensions de quelque chose de bien plus grand que des monarques : unis, nous sommes le Soleil intérieur lui-même. Nous n’avons jamais perdu le fil conducteur de Qui nous sommes, ce qui fait que nous ne pouvons pas nous contenter simplement d’être un roi ou une reine, car nous ne sommes que des expressions du Soleil intérieur tout comme l’est le cristal posé sur les genoux de notre ami. Nous restons conscients de ce que nous sommes : il n’y a donc, pour nous, pas vraiment de roi ou de reine, de féminin ou de masculin. Il n’y a pas de maîtres et leur peuple, il y a une entité Une, qui rayonne, qui s’exprime. Et c’est ainsi qu’apparaissent à la surface de celle-ci des colorations chatoyantes. Ces couleurs sont la manifestation du Soleil intérieur, une autre expression de ce que nous sommes et que les habitants du centre de la Terre peuvent contempler.

Pour ces raisons, le cristal que je suis peut affirmer : « Je suis la reine du Soleil intérieur ». Mais je pourrais tout aussi bien dire : « Je suis le Soleil intérieur ». Je pourrais en révéler bien davantage…. Il en est de même pour vous. Si je me suis présentée à notre ami, c’est pour, qu’à travers mes mots, vous preniez conscience de ce que vous êtes vraiment. Je sais que souvent vous parlez entre vous de la multidimension et de Qui vous êtes, et parfois certains arrivent à croire quelques instants ce qu’ils disent. Mais je vous le demande : le vivez-vous ? 

En tant que cristal, je suis Djeba. En tant qu’être incarné, je vis Djeba, mais également en tant qu’être incarné, je n’oublie pas de vivre mon rôle de reine, mon rôle de Soleil, mon rôle de Vie, mon rôle de Source aussi, ainsi que mon rôle de Créateur. Et comprenez bien que, tout cela, je le fais en passant par mon corps cristallin.  Dans ce sanctuaire sacré qu’est votre forme humaine, avec vos pensées humaines, avec vos émotions et sentiments humains que vous devez vivre et qui sont respectables, vous pouvez vous aussi vivre Qui vous êtes sur tous les autres plans comme je le fait. Car c’est bien dans votre forme humaine que doit se focaliser la totalité de vos extensions. Votre rôle, votre choix ou votre décision avant de venir sur ce monde fut bien de focaliser l’entièreté de tout cela afin que vous puissiez le rayonner pour vous-même et pour les autres. 

Ne croyez pas que je vous sermonne. Ce que je veux vous dire, c’est qu’à tout instant, quelles que soient les pensées, les émotions, les joies et les souffrances qui sont les vôtres, vous pouvez appeler la conscience de Qui vous êtes, la totalité de vos extensions, de vos expériences accomplies. Vous n’êtes pas de petits humains insignifiants, pas plus que je serais, à la compréhension de beaucoup, un simple cristal, un caillou sans vie et sans âme.  C’est toujours en se hissant au-dessus que l’on élargit son horizon. Alors, si vos oreilles refusent d’entendre, si votre bouche refuse de parler, dites à votre bouche « Ecoute ». Et à votre oreille : « Parle ». Car vos oreilles savent parler et votre bouche peut écouter. Et vos yeux peuvent en faire autant. Mes Amis, l’être humain a figé les sens : l’œil : la vue ; la peau : le toucher ; etc. Mais tout comme vous êtes multidimensionnels, vos sens le sont aussi. Alors, quittez vos limitations, celles que vous vous imposer.

Le Soleil intérieur que nous sommes va bientôt quitter ses limites, je l’ai dit. Il ne va pas les dépasser physiquement. C’est sa force intérieure qui va grandir et rayonner pour aller toucher la surface  de la Terre et l’englober, elle et ses habitants. Ceci afin que le royaume qui est en vous et qui demande à s’exprimer pour retrouver l’unité et la complétude, puisse exister et que se continue ce que vous avez choisi de créer.  Mais il ne grandira qu’à la vitesse et à la mesure de votre expansion car, ne l’oubliez pas – et je salue votre courage – vous êtes venus sur la Terre dans ce but.

Oui, vous vous êtes incarnés dans la splendeur de votre courage, car il en fallait pour accepter de passer les voiles qui vous ont conduits à oublier vos origines et votre Père Lui-même. Il vous a fallu batiller durant des années pour retrouver quelques parcelles de ce que vous êtes. Mais au fond de vous, durant tout ce temps, il y a toujours eu, pour certains plus que pour d’autres, un vague souvenir sur lequel il était impossible de poser des images ou des mots. Mais aussi un certain mal-être, et ce mal-être vous disait : « Sois ».

Moi, le Soleil intérieur, la reine ou Djeba le cristal, je salue Qui vous êtes tout comme je sais que vous me saluez pour ce que je suis. Mon message veut vous aider à vous souvenir et à reprendre confiance. J’ai dit que vous vous étiez incarnés dans la splendeur de votre courage, maintenant je peux le révéler, en réalité, c’est dans la splendeur de votre Amour que vous êtes venus.

 

Extrait de ADONAI transmis par Hilaïhi 2012

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 11 février, 2014 |Pas de commentaires »

MESSAGE DE L’INTRA TERRE

 

 

APAISANTE1Je vous salue, chers frères de surface.

Je suis un être delphinoïde, et non pas terrestre, vivant au sein d’une dimension autre que la vôtre. J’ai conservé un corps de densité physique mais, néanmoins, parcourant des espaces de cinquième dimension situés au niveau de l’intra-Terre. Mon rôle et celui de certains congénères est de nature multiple. Mon intervention est destinée à vous fournir un certain nombre d’informations quant à vos structures, à vos évolutions, à vos transformations. Je suis d’abord extrêmement satisfait de vous retrouver en cet espace que je ne connais pas et de contacter certains frères, certaines sœurs Terrestres, que je n’ai pas encore eu le privilège de rencontrer. Ma demande d’intervention est, en quelque sorte, conjoncturelle, liée à la fois à la présence, en ce lieu, d’un groupe de personnes que vous êtes mais aussi à des impératifs liés à l’organisation énergétique, magnétique, de la surface de notre planète. Afin de faire plus ample connaissance avec chacun d’entre vous et de m’imprégner de vos vibrations, afin de vous communiquer vos clés cristallines, je vais avoir besoin d’entendre, chacun votre tour, répété de manière distincte, par trois fois, votre prénom. Je vous donnerai les clés cristallines individuelles qui vous permettront d’accélérer le processus de transformation, lié à un processus précis visant à rendre synchrone le fonctionnement de vos hémisphères cérébraux, afin de vous aider à sortir des modes de fonctionnement bientôt périmés de votre mental et de vos fonctionnements. La façon de procéder ou d’utiliser ces clés cristallines vous sera communiquée après mon départ par mon canal ou par l’entité qui accompagne mon canal, dès que celui-ci sera revenu de son périple intra-Terrestre. Alors, si vous le voulez bien, nous allons commencer par ceci mais j’aurai d’autres choses à vous donner importantes, à titre collectif et je pourrais commencer à vous parler d’un autre type de travail utilisant les minéraux, à titre collectif et aussi à titre individuel, mais dans un temps ultérieur. Commençons d’abord, si vous le voulez bien, par cette première étape qui me permettra aussi de me familiariser avec vos particularités individuelles.

Ndr : les clés cristallines personnelles (facilitant la « fusion des hémisphères ») sont communiquées aux personnes présentes.

Comme vous le savez, ou comme vous le pressentez, depuis fort longtemps ou plus récemment pour certains d’entre vous, notre planète vit un processus de transformation. Arrivé depuis maintenant quelques années en période cruciale, vous avez appelé ce processus l’ascension. Je vous ai communiqué, à différentes reprises précédemment, un certain nombre d’exercices favorisant, préparant en quelque sorte, ce processus complexe que vous avez appelé ascension. Vous avez reçu un enseignement et des règles d’utilisation permettant d’activer certains canaux et certaines portes, utilisant ou non certains cristaux. Il existe en fait un processus pouvant être manié par tout individu sincère dans sa démarche, visant à préparer l’ensemble de ses canaux et l’ensemble de ses portes, qui n’est pas à proprement parlé les clés ascensionnelles mais bien une préparation générale et une répétition générale, visant à affiner vos structures subtiles afin de leur permettre, le moment venu, de trouver plus facilement la voie de l’ascension. Je vous communiquerai, dans un second temps, un processus plus individualisé qui est propre à votre vibration, vous permettant, de la même manière, avec deux cristaux, placé l’un sur le chakra de la racine, l’autre sur le chakra de la couronne, de faciliter l’ouverture du canal ascensionnel. Le canal ascensionnel correspond, en grande partie, au canal médian de la colonne vertébrale, augmenté d’une capacité particulière faisant que s’adjoint à ce canal central un autre canal plus large appelé canal ascensionnel. Il existe de nombreuses façons de favoriser l’éveil des nouveaux corps, de préparer les différentes structures aux processus ascensionnels. L’ouverture de nouvelles potentialités au niveau de la Terre, fort récentes, permettent d’aller directement, maintenant, œuvrer sur le canal ascensionnel, directement, sans passer nécessairement par les étapes que vous avez vécues, pour certains d’entre vous ici, l’année précédente. Le processus de préparation collectif de l’ensemble des structures humaines permettant une fluidification de vos circuits énergétiques et préparant, en quelque sorte, votre véhicule et votre canal ascensionnel, est constitué par les cinq formes géométriques parfaites placées en cercle dans l’ordre de complexité de forme de ce que vous appelez les formes Platoniciennes. Ceci est un travail préparatoire pouvant être réalisé à votre convenance. Ensuite, vos clés ascensionnelles personnelles sont donc destinées à être placées, pour la première clé, au niveau du chakra racine et de la deuxième clé, au niveau du chakra couronne, permettant ainsi la mise en œuvre progressive de ce deuxième canal, à l’intérieur du canal de la colonne vertébrale. Parallèlement à ceci il y aura, bien évidemment, des techniques, dirons-nous, de gymnastique, de mouvements, de postures physiques et mentales qui vous seront communiquées dans un temps ultérieur et qui permettront d’agir sur les structures en voie d’être périmées afin qu’elles ne soient pas un obstacle à la libération totale des schémas périmés. Ainsi, je vais vous donner pour la première fois ces fameuses clés ascensionnelles cristallines. La première clé est à placer sur le premier chakra racine. La deuxième clé est à appliquer sur le dernier chakra couronne, l’idéal étant de pratiquer régulièrement, tous les trois à quatre jours, une séance au calme, en position allongée (et non pas debout, ce qui serait trop dangereux) durant une demi-heure de votre temps. Alors, si vous le voulez bien, nous allons vous donner ces clés ascensionnelles, chacun votre tour ? Car elles sont spécifiques et elles ne changent pas.

 

INTRA-TERRE du 16 mai 2008

 

 

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 11 décembre, 2013 |Pas de commentaires »

INTRA-TERRE : message

 

images (29)Bienvenue, frères et sœurs de surface. Nous allons maintenant vous donner un bilan énergétique, un compte-rendu vibratoire de la Terre. Depuis le début de cette année terrestre, nous avons grandement œuvré à la préparation des grilles en rapport avec l’ascension planétaire. Dorénavant, et depuis la fin de l’été, la planète est prête à ascensionner. Un certain nombre de révolution de ces grilles sont en cours. Il ne manque plus que la bonne volonté humaine. Ce que nous appelons prise de conscience en nombre important d’âmes pour effectuer ce passage. Ce que je veux dire par là c’est que tout est prêt au niveau des grilles intra-terrestres, au niveau des grilles magnétiques. Nous n’attendons plus que le bon vouloir humain, la volonté d’ascension de l’humanité dans un pourcentage qui permettra d’effectuer ce saut. Il existe des opportunités non pas planétaires mais cosmiques qui se mettent en place avant la fin de cette année. Ce qui ne veut pas dire, que, obligatoirement et nécessairement, la Terre ascensionnera à ce moment là. Néanmoins les alignements géomagnétiques et géocosmiques seront en alignement parfait en cette fin de cette année terrestre. Il s’agit d’une opportunité vibratoire, qu’on appelle porte des étoiles, qui va mettre en alignement total le système solaire et l’ensemble de vos planètes avec le centre galaxique. Cette période représente une opportunité d’ascension mais aussi à partir du 15 décembre, une opportunité maximale de manifestation des peuples que vous appelez extra-terrestres dans vos cieux. Cela dépendra du souhait, de la prière si vous préférez, du collectif humain en faveur de cette apparition.

Comme vous le savez, les éléments (comme vous l’avaient annoncé certaines maîtres en contact avec vous) sont dorénavant en pleine phase de manifestations de nature régénérante. La ceinture du Pacifique au niveau des volcans et donc de l’élément feu est entrée en activité depuis quelques semaines et continuera son éveil. L’élément eau est omniprésent et est entrain de modifier la conformation des terres à toute vitesse, chose que vous ne savez pas toujours par vos moyens d’information. Cela veut dire que vous êtes rentrés réellement dans une phase de transformation. La durée, l’importance et la sévérité de cette transformation sera fonction des capacités de réponse de l’ensemble des peuples de surface. Quant à nous, nous avons achevé et mené à bien, tant que faire se peut, la préparation du noyau terrestre à cette révélation. Il vous appartient dans les semaines, voire les quelques années qui vous restent dans cette dimension, de mettre de l’ordre et de vous mettre en accord avec vos aspirations profondes et non pas les aspirations qu’attendent de vous la société et vos proches. Il est indispensable que dans l’espace de temps qui vous reste vous soyez totalement en accord avec les souhaits profonds de votre âme quant au déroulement de votre vie, d’ores et déjà dans cette dimension.

La mise en conformité de votre déroulement de vie avec votre plan de vie (que vous avez programmé avant de vous incarner) est aujourd’hui plus que jamais souhaitable afin de permettre le moment venu une éventuelle ascension, avec ou sans le corps. Il vous appartient aujourd’hui de décider, de prendre les résolutions qui amèneront la pleine liberté et la pleine expression de votre âme. Aucun élément extérieur, qu’il soit d’ordre affectif, géographique, financier, personnel (à titre de convenance personnelle) ne doit entraver le plein épanouissement de votre projet de vie. Il vous appartient donc de trancher, de changer ce qui doit l’être afin d’éviter au maximum les périodes inexorables de confrontation aussi bien avec les sociétés qu’avec les aspects élémentaires géographies qui iront depuis la manifestation visible et tangible de vos éléments mais aussi bien sur la qualité de vos moyens de transport et d’alimentation. Vous devez retrouver les outils vous permettant de vous réaligner, de vous recentrer et de retrouver votre cœur spirituel. Nulle concession ne doit intervenir. Vous devez montrer et démontrer votre détermination, votre fermeté à accéder à cette Divinité. Il a souvent été dit que l’arbre sera jugé à ses fruits. L’arbre n’est pas extérieur et les fruits sont ceux que vous portez vous-même et ces fruits ont pour nom honnêteté, justesse, joie, sérénité et paix. Vous devez à tout prix chercher cela. La Terre, les éléments, balaiera ceux qui ne sont pas capables de se conformer à leurs objectifs et plans de vie. Il n’y a aucune punition là dedans, il y a simplement une mise en conformité des lois divines avec l’humain. Il vous appartient de choisir entre une vie de désirs et d’expériences ou, et je dis bien « ou », une vie reliée à la Source et une vie divine. Il n’y a pas de compromis possibles aux niveaux individuel, des groupes sociaux, des ethnies, des pays, des continents. L’épée de vérité est déjà abattue sur vous, elle correspond à la modification profonde de la distribution de l’eau et des richesses. J’entends richesse non pas ce que vous appelez argent, qui n’existe pas en cinquième dimension, mais bien la répartition des richesses alimentaires et des richesses de cœur, qui permettent, à elles seules, de maintenir la vie, quelle que soit la dimension.

Vous êtes face à des choix, à des confrontations, à des décisions que vous seuls pouvez prendre. Quel que soit le dévoilement du plan par les peuples extra ou intra-terrestres, quelle que soit leur émergence dans votre réalité de troisième dimension, personne ne pourra faire le pas à votre place. Vous êtes rentrés dans ce que nombre d’êtres humains appelleront turbulences élémentaires, financières, sociales, économiques et, au premier plan, alimentaires. Le bouleversement dont vous êtes l’objet n’est pas inéluctable, il fait partie d’une petite ère de transformation nécessaire survenant à chaque fin de cycle.

Il n’y a pas de catastrophisme, il n’y a pas de vision destructrice, il y a arrangement, réajustement et mise en conformité. Ainsi, certains peuples subiront la faim, certains peuples subiront l’eau, certains peuples subiront le froid, certains peuples subiront le feu, certains peuples subiront tout cela. Seule la façon dont vous êtes alignés, recentrés vous permettra de diriger cet afflux supplémentaire à l’intérieur de votre corps. Souvent, très souvent dans ce monde, vous avez cherché dans votre temps linéaire à connaître des dates. Il n’y a plus de date puisque vous êtes dans les dates depuis quelques semaines et quelques mois. Vous êtes à l’intérieur de ce qui a été appelé dans votre livre sacré les temps réduits (appelés deux temps, la moitié d’un temps et un temps) qui correspond à la période de deux ans et demi. Cela n’est pas dans dix ans, c’est maintenant. Les décisions pour votre avenir engageront votre âme pour un cycle de 50 000 ans minimum. Vos choix seront définitifs. Il ne s’agit pas d’une mise en garde, car personne, quel que soit le choix, ne jugera votre âme. Chaque âme est née et demeure libre de ses choix. Il n’y a aucun jugement, aucune échelle de valeur à tout cela. Il n’y a qu’un temps qui est là et qui impose, de par des modifications géomagnétiques et géocosmiques, d’établir la certitude de vos choix et de vous y tenir.

Je le répète, cela n’est pas dans une semaine ou quelques années, cela est maintenant et vous êtes dans ce maintenant. Si vous ne voyez pas les choses comme cela, si vous ne voulez pas voir ce qui change, posez-vous la question de « qu’est ce qui résiste, en vous, au changement ? ». Mais la Terre a déjà changé, les grilles ascensionnelles sont déjà en place. La modification des éléments bat son plein et cela sera le cas dans les mois qui viennent jusqu’à la fin de l’année 2008. Ces bouleversements climatiques sont inscrits dans l’histoire des cycles de l’humanité et surviennent à périodes régulières dans l’histoire de cette planète. Ils ne sont pas liés à une quelconque punition, évolution, involution terrestre, humaine mais bien à un ballet cosmique des cieux où les orbes planétaires se mettent en résonance avec le Soleil central. On pourrait comparer cela, si vous voulez, à la grenouille qui est dans l’eau froide et l’eau chauffe progressivement. La grenouille se laisse ébouillanter. Elle n’a pas pris conscience que l’environnement changeait. L’expérience pourrait être faite dans l’autre sens. La température de l’eau baisse progressivement. L’eau se congèle et la grenouille est congelée. Vous êtes dans cette situation où vous devez vous aligner dans le projet de votre âme pour percevoir, ressentir en vérité les changements qui sont déjà là.

Voulez-vous vous extraire du magma ou accompagner le magma ? Mais il ne peut y avoir de demi-mesure. Soit vous changez de bocal, soit vous restez dans le bocal. La décision est difficile à prendre parce que, en sortant du bocal, y-a-t-il un autre bocal ? Toutes les descriptions que je pourrais vous faire des mondes intra-terrestres de cinquième dimension avec le corps ne seraient que des descriptions. Je pourrais, comme j’ai appris le mot, vous faire de la publicité, de la réclame mais cela ne serait que de la réclame. Y-a-t-il un bocal en dehors de ce bocal ? Y’en a pas qu’un, y’en a plusieurs. Mais il faut, pour cela, accepter de s’extraire de son bocal. Vous êtes dans la situation de la grenouille, vous êtes immergés dans une réalité qui se transforme. Contrairement à ce que vous croyez collectivement il n’y a pas un avant et un après, à un instant T.

Cela sera le cas uniquement au moment du basculement dans la sphère ascensionnelle mais avant vous êtes dans le bocal et les changements, même s’ils s’accélèrent, vous n’en avez même plus conscience. Imaginez simplement que vous puissiez vous extraire de l’environnement dans lequel vous vivez et vous replonger dans l’environnement de votre temps terrestre vingt années en arrière. Vous découvririez un oasis de paix, de sérénité, de joie. Imaginez qu’on vous remette dans ce temps présent. Vous seriez bombardés d’ondes dites négatives. Vous seriez affolés par le changement d’atmosphère vibratoire et pourtant, même si vous le sentez ou le pressentez, vous n’êtes toujours pas sortis du bocal. C’est sur cette vision, cet aspect métaphorique, que j’aimerais que vous méditiez : la réalité que vous vivez n’est absolument plus la même que celle d’il y a vingt ans et pourtant vous avez l’impression que les choses n’ont presque pas changé. Mais il y a un monde de vibration entre cette Terre d’il y a vingt ans et cette Terre d’aujourd’hui. Une personne qui aurait quitté cette Terre il y a vingt et qui y reviendrait ne pourrait y vivre et pourtant vous y vivez. Les forces en présence ont toutes jouées sur l’adaptation de l’être humain aux modifications survenues de manière progressive. Aujourd’hui vous devez vous réveiller totalement. Quant à nous, nous sommes sereins. La Terre est prête, les grilles magnétiques sont prêtes. Nous avons entièrement confiance en la volonté divine pour chacun.

Chaque être sera à la place qu’il a choisie, librement, totalement. Voilà les quelques informations que je voulais partager avec vous. 

 Message canalisé le 4 novembre 2007

 

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 3 décembre, 2013 |Pas de commentaires »

Ascension : Initiations.

Ascension : Initiations. dans ASCENSION 10-telos

Adama va nous offrir des interactions avec lui, n’hésitez pas à lever la main ;

Il y a beaucoup d’illusions vis-à-vis de l’ascension de la planète. Les gens s’imaginent qu’en 2012, tout le monde va ascensionner avec tous leurs bagages humains. Ce n’est pas exactement ce qui va se produire. Vous allez ascensionner quand vous serez prêts, quand vous aurez rempli tous les pré requis. 5 ou 25 ans, peu importe, le potentiel pour l’ascension existe pour l’humanité. Ca demeure du potentiel tant que ce n’est pas un but pour vous. C’est une aventure très importante qui nous est offerte. C’est vous qui êtes en charge et qui réglez le temps pour vous d’ascensionner. Pour votre soi supérieur, pas de différence si c’est dans 5 ou 25 ans.

Il y aura 3 vagues d’ascension, (pas très défini) Il y aura un petit nombre qui seront positionnés pour ascensionner avant 2012 pour préparer la venue pour les autres, pour accueillir la terre mère quand elle ascensionnera en 2012 et l’humanité qui ascensionnera avec la planète. La deuxième vague ce sera avec la planète, avec un plus grand nombre, et si vous le choisissez, vous pouvez être parmi ceux-là. Il faut beaucoup travailler. Le reste, la grande majorité ascensionneront dans les années qui suivent 5, 10 ou 50 ans, c’est vous qui déciderez ; 2012, c’est le début des ascensions et non la fin. Il y a beaucoup de gens inquiets de ce qui va arriver à leurs enfants, de ceux qui n’ascensionneront pas en 2012. Soyez en paix, les gens choisiront et ascensionneront quand ils seront prêts. Après 2012, la planète va continuer à ascensionner étapes par étapes avec ceux qui seront prêts, pendant 2000 ans jusqu’à ce que la planète soit devenue un soleil, le plus beau bijou de l’univers. Notre destinée est absolument merveilleuse, vous êtes invités. C’est encourageant, n’est-ce pas ? Que faut-il faire pour se préparer chacun à un cheminement unique et précis devant lui ? Pas de recette spécifique pour tout le monde. On a des guidances générales et puisque vous êtes tous des grands maîtres en devenir, c’est à chacun de vous de trouver la façon unique d’arriver au portail de l’ascension. Quand je fais des canalisations privées pour des gens, c’est toujours un dialogue de cœur à cœur avec Adama. Il demande : ça représente quoi, l’ascension ? Souvent on ne sait pas. Les réponses ne sont pas nécessairement justes, mais ce sont des résultats de l’ascension : changer de dimension, devenir immortel. C’est vrai, mais ce sont des résultats, ce n’est pas l’ascension même. Alors je veux rajouter d’autres définitions pour clarifier l’ascension

L’ascension c’est une grande cérémonie dans le grand hall de l’ascension. Sur le plan de la cinquième dimension, c’est la première ascension, c’est celle qui nous concerne en ce moment, éventuellement après avoir passé plusieurs milliers d’années dans la cinquième dimension vous allez désirer passer en 6ème, 7ème 8ème Etc.. ça ne finit jamais pour l’éternité. Vous allez continuer à ascensionner à différents niveaux de plus en plus subtils. Cérémonie d’ascension : Quand vous êtes prêts, que vous avez rempli tous les pré requis et que vous aurez harmonisé tous les schémas et expériences humaines de toutes vos incarnations, que vous aurez transformé toutes les expériences humaines et que vous allez retrouver l’amour de votre divinité, on vous invitera à renter dans le grand hall de l’ascension pour la grande cérémonie, la graduation ultime de toutes vos expériences humaines dans un grand mariage alchimique : L’union divine de votre expérience humaine avec votre divinité où tout devient un. Durant cette grande cérémonie toute votre famille spirituelle et vos amis qui vous ont accompagnés durant votre longue route, sont invités à célébrer cette grande victoire spirituelle.

En réalité vous avez vécu toutes vos expériences humaines pour ce moment sublime de revenir à la divinité que vous êtes.

Maintenant cette opportunité nous est offerte de le faire consciemment dans nos corps physiques présents. Un privilège qui a été perdu sur cette planète. Avant la chute de l’ange les gens ne mouraient pas. Quand ils étaient prêts, ils ascensionnaient de niveau en niveau sans passer par la mort. C’est un processus qui n’est pas naturel à l’homme. Et maintenant ce cadeau nous est retourné. Nous allons pouvoir ascensionner consciemment et nous voir transformés avec tous les corps denses, avec tous leurs problèmes, dans des corps transformés et illuminés dans la grande cérémonie de l’ascension et serons immersés dans le feu sacré de la grande ascension. Cela signifie : ce feu sacré purifie tout ce qui est moindre que la perfection divine. Tous les résidus non transmutés au moment de votre ascension seront transformés. Vos corps seront alignés et vous allez rajeunir, vous allez retrouver vos corps beaux et minces comme vous voulez, tous les voiles seront levés. Toutes vos mémoires seront retrouvées et tous vos attributs spirituels seront rétribués.

En ce grand moment spirituel vous devenez des immortels et vous devenez des maîtres ascensionnées, mais de jardin d’enfance, de nouveaux maîtres ascensionnés. Vous pouvez imaginer le grand bonheur pour les autres êtres de vous accueillir. Ce nouveau maître, tout nouveau qui doit apprendre à naviguer dans sa nouvelle fonction. Tout le ciel est là pour vous assister, vous montrer la bienvenue, vous aider à fonctionner dans le vaste univers, c’est le moment le plus sublime et le plus joyeux de votre existence. Il faut se préparer : Le grand nettoyage n’est pas commencé.

Je vais vous dire un secret : 40ans que je me prépare à l’ascension, 7ans que je travaille intérieurement toutes mes émotions et les schémas de mes vies passées, et je le fais de manière intense et assidue. Et on m’a dit que je n’avais que 40% de fait. J’étais un peu choquée, j’ai tant travaillé et j’ai seulement 40% de fait ! Sananda m’a dit, ne t’inquiète pas, la majorité n’en est qu’à 5%,10%, et à 20% c’est assez rare, Quand les grands changements vont commencer à se manifester, tout sera accéléré et quand tu auras atteint 60%, ça ira très vite après. Pour nous donner un aperçu de ce qui reste à faire, pour briser l’illusion, pour rentrer dans le grand hall de l’ascension il faut avoir nettoyé presque le 100%- peut-être, – ce n’est pas moi qui décide. Prenez conscience du travail à faire …. mais c’est possible §

Message de Telos 

Publié dans:ASCENSION, INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 8 octobre, 2013 |2 Commentaires »

Méditation – Flamme jumelle

 

 Méditation – Flamme jumelle  dans INTRATERRESTRES - MESSAGES telechargement-51

  

Après-midi Différents aspects de l’union divine. Aspects sur les flammes jumelles. Les différents aspects auxquels il faut s’unir pour l’ascension :

L’ascension, c’est un mariage alchimique, c’est la grande union avec nous-mêmes, avec la totalité de notre soi divin, mais c’est aussi une union avec tout ce qui existe. Considérer notre union avec le Créateur consciemment, unifier vos énergies avec le cœur du Créateur, avec la terre mère ; Le christ planétaire est Maitreya et Sananda aussi, ils travaillent ensemble. S’unifier avec les différents royaumes qui existent sur cette planète ; Animal, végétal et minéral. Se sentir un avec les forêts, le vent, l’océan, comme si on était un avec tout ce qui existe. Ce processus va vous aider à perfectionner cette conscience d’unité. Il faut faire nous-mêmes notre travail d’unification jusqu’à un certain point ; Etre unifié, ce n’est pas un chamboulement, vous êtes tellement un avec la fleur, vous percevez, la communication est immédiate. Vous savez tout de suite les besoins. C’est un savoir, car vous êtes un. C’est comme des aspects de vous-mêmes. Quand vous réussissez à l’obtenir pour une chose, cette unification, c’est plus facile pour s’ouvrir à autre chose.

Les Flammes jumelles. Ma compréhension est limitée, c’est un concept assez vaste, j’admets que je ne comprends pas toutes les facettes de ce monde si vaste. Au début, Quand nous avons été crées, il y a eu 12 âmes, une sur chacun des rayons. ON peut comparer ces âmes à un œuf cosmique qui comprennent le féminin et le masculin sans séparation. Les 12premiers ont crée chacun 12 autres. Ce qui faisait 144. Chacun des 144 en eux-mêmes comprenaient l’énergie des 12 rayons. Et aussi, toujours dans l’œuf, le masculin et le féminin. Et nous avons évolué ainsi pendant très longtemps, des aspects des multiplications des premiers, toujours à l’image des premiers. Vous êtes crées à l’image Dieu. A chaque multiplication il n’y avait pas de diminution. Ils se sont multipliés sur tous les univers, galaxies, planètes. Nous avons laissé un grand nombre de nous un peu partout. La totalité de qui vous êtes est très vaste, plus vaste qu’on ne peut le concevoir en 3ème dimension. Je ne peux donc pas répondre à tout Nous avons descendu les dimensions en continuant à nous multiplier, en laissant des parties de nous, et quand on est arrivé dans la 7ème dimension, pour certains plus t^t, pour certains plus tard, La 7ème dimension en général, les œufs cosmiques ont décidé d’expérimenter les 2 polarités. Mâle et femelle ; C’était Dieu qui voulait mieux se comprendre dans ses polarités Alors vous êtes devenus mâle et femelle. Les 2 partie de c même œuf cosmique. Quelque part existe votre autre moitié. C’est ça votre flamme jumelle. C’est la même essence que vous dans des polarités différentes, On ne peut pas le changer. Nous avons continué à nous multiplier, plus on descendait, plus on se multipliait en grand nombre. Quand vous êtes venus après la chute, les flammes jumelles ont décidé de se séparer, D’expérimenter la vie l’un sans l’autre. C’est pour cela que nous sommes séparés. Le principe/ Vous avez une flamme jumelle, mais elle peut avoir de nombreux aspects. Il y en a toujours un qui est votre moitié ; Peu importe le nombre de reproductions. Chaque œuf cosmique contenait 12 chakras mâle et femelle. Qui vous êtes dans la plus grande totalité est un être de 12 paires de flammes, en tout vous êtes 24, mais toujours, la personne avec laquelle vous cherchez la relation romantique, c’est toujours la flamme du cœur. Les autres sont des âmes sœurs. C’est la famille spirituelle directe. Adama est ma flamme jumelle du chakra de la gorge et Ahnamar est ma flamme jumelle du chakra du cœur ; J’ai plus qu’une grande amitié pour Adama, mais lui aussi a sa flamme jumelle du cœur, mais c’est quand même un aspect de moi car on est 24 en tout.

C’est difficile à expliquer, je ne comprends pas tout, c’est toujours un défi ;

En 3ème dimension, il y a beaucoup de multiplications et les gens cherchent leur flamme jumelle. Les flammes jumelles du cœur s’incarnent très rarement en même temps. Ce que l’on appelle flamme du cœur sont des aspects des autres rayons. Il y a 12 femelles et 12 mâles, pour tout compliquer on a été obligés de s’incarner dans d’autres polarités dans plusieurs incarnations pour balancer le tout et comprendre les 2 polarités. Que fait-on de tout ça ? Trouver sa flamme jumelle dans la 3ème dimension, c’est comme chercher un aiguille dans une botte de foin ? La seule façon, c’est au niveau du cœur. Vous n’avez jamais été séparés au niveau du cœur, mais tout est en train de changer. Dans le processus d’ascension et même avant, de plus en plus seront réunis avec leur flamme ou différents aspects de leur flamme jumelle. J’essaie de mettre ça dans l’ordre pour que vous compreniez. Quand vous êtes prêts tous les deux dans votre évolution, c’est le grand soi supérieur, qui est le même pour les deux et même pour les 24, qui fait un appel cosmique dans tout l’univers. C’est comme un grand décret pour annoncer que ces 2 flammes peuvent retourner ensemble Quand cet appel a été décrété, cet impossible de rester séparé. L’univers va réarranger ça pour vous réunir. Le soi supérieur est réuni, les conditions alentour de vous vont changer pour vous réunir. Inutile de chercher votre flamme jumelle à l’extérieur de vous. Le plus rapide c’est de travailler votre évolution et de rencontrer votre flamme jumelle. J’ai contacté Ahnamar avant toute manifestation physique, je sais qui il est, j’ai même un anneau et une photo. Les choses, les liens les voiles s’amincissent. Il y a autre chose à comprendre : Personnellement j’ai fait un grand jugement contre des personnes qui étaient gays. Je ne pouvais pas comprendre pourquoi des personnes de m^me sexe s’attiraient. En réalité 2 féminins ne s’attirent pas, 2 masculins non plus. En réalité, l’alliance est toujours masculin, féminin ; Etant donné qu’on est parfois obligés de s’incarner dan la polarité opposée à notre polarité permanente, il y a un grand nombre sur cette planète qui sont dans la polarité opposée à leur polarité permanente. Dans les couples gays, il y a toujours un féminin et un masculin. On peut appeler une polarité féminine dans un corps d’homme, et rencontrer un autre homme, il y a souvent attirance. Il faut avoir de la compassion pour ces gens qui sont confus ? Entre polarité naturelle et les corps physiques. Ils sont jugés et pas très bien acceptés par la société. L’idéal serait que l’âme féminine dans un corps masculin devienne amoureuse d’une âme féminine et réciproquement, polarité équilibrée. C’est ce qui se passe la plupart du temps, ceux qui sont gays sont des exceptions. Tout cela complique encore les flammes jumelles. Des âmes à cause de certains karmas ne peuvent plus temporairement revenir dans leur polarité originale et c’est très inconfortable dans leur incarnation.

Difficile, sinon impossible de chercher sa flamme jumelle dans cette incarnation. Faire confiance, quand vous serez prêts, et l’autre aussi, la réunion se fera et sera très facilitée. Ne pas chercher, mais s’ouvrir. Un autre aspect de ce concept très simple :

Pour ceux qui sont en couple et bien ensemble, vos flammes jumelles respectives existent sur les autres dimensions. Il est maintenant permis d’expérimenter l’amour de vos flammes jumelles dans les autres dimensions avec votre partenaire. Il y a les différentes personnalités ; Mais quand vous travaillez sincèrement à votre union tous les deux, votre partenaire respectif graduellement prendra l’amour et les énergies de votre flamme jumelle.. C’est un cheminement qui peut s’ouvrir très merveilleux, si l’amour s’est vraiment développé avec votre partenaire présent, vous pouvez ascensionner ensemble ; et chacun retrouver vos flammes jumelles dans les autres dimensions. C’es un nouveau privilège dont vous pouvez maintenant bénéficier. Ce n’est pas simple, avant je croyais qu’on n’avait qu’une flamme jumelle mais on en a de nombreuses multiplications Dans les incarnations on expérimente souvent du temporaire avec nos âmes sœurs. Dans la famille spirituelle, il y a 12 chakras et 2 polarités, 24 polarités. L’être avec lequel ou laquelle vous désirez une relation romantique, celui qui a toujours été votre partenaire cosmique, éternellement, sauf pour la 3ème dimension, est la flamme jumelle du chakra du cœur. Les 22 autres sont des âmes sœurs. Les autres aspects crées, peuvent être considérés comme des âmes sœurs. Quand vous ascensionnez en 5ème dimension, vous fusionnez avec tous les aspects de votre flamme jumelle qui sont en 5ème dimension, c’est un bonheur sans pareil. Quand vous ascensionnez en 5ème dimension, vous ascensionnez avec tous les aspects de la flamme jumelle en 6ème dimension. C’est un des grands bonheurs de l’état ascensionné, c’est pour cela que vous redevenez si vaste.

Source : TELOS

Venez nous rejoindre sur le forum http://devantsoi.forumgratuit.org/

123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3