Archive pour la catégorie 'ENERGIES'

Nous sommes les acteurs de notre vie

Nous jouons un rôle ici-bas, les consciences s’amusent, apprennent en jouant, rien de plus, rien de moins, des jeux de séduction, de pouvoir, de manipulation, avec des partenaires choisis par affinités d’âmes. L’important n’est pas d’y croire ou non, mais de jouer le jeu de l’incarnation. À notre mort, le rideau tombe ou se lève, selon l’angle d’observation. Chacun reprend son Je, son Moi, sa véritable vibration et devient un observateur de son rôle sur terre. Ainsi les cycles s’activent : acteur puis spectateur, et on recommence les tournées…

au féminin

Notre vie est comme une pièce de théâtre dans toute l’immensité de l’univers = un grand avant, un petit pendant, un grand après. À la fin du spectacle, on tombe les costumes et on laisse dans les loges tout ce qui nous a encombrés, on a vécu un temps sur le plateau, qui n’est lui-même qu’un tout petit décor dans l’immensité de tout ce qui entoure le théâtre. Puis les acteurs sortent, marqués par le spectacle, nous sortons de note vie terrestre, marqués par nos rôles. Dans l’un et l’autre, nous pouvons donner libre cours à notre imaginaire et à notre improvisation.

Acteurs le temps d’un spectacle ou d’une vie, nous ressortirons avec l’empreinte. L’acteur peut parfois improviser, nous avons la chance en tant que « vivant humain » de pouvoir le faire constamment, à chaque minute de notre vie.

Quel a été notre jeu ?

Parlons de notre interprétation, qu’y avons-nous mis ? Tout notre cœur pour jouer juste ou simplement l’influence d’un mental qui répétait bêtement le scénario écrit ou soufflé par un autre ? Y avons-nous mis de la sincérité, a-t-on voulu créer des effets pour obtenir des applaudissements ? Avons-nous joué faux, sur-joué ou sous-joué de peur du regard et du jugement des autres ?

Nous provoquons par nos paroles, nos actes, nos poses, nos costumes, tout comme les acteurs, sur les autres et en nous, des réactions de colère, de jugement, de joie, de tristesse, de rires ou d’émotions diverses. On peut alors dire que le théâtre stimule l’imagination du spectateur grâce au talent de l’acteur tout comme… la vie, elle, stimule l’Un-tuition d’un être qui de spectateur, devra apprendre à être acteur de sa vie.

Que ce soit pour distraire ou instruire, la pièce de théâtre est là pour montrer des visions d’un acte avec ses scènes sur un temps très limité et pour déclencher des émotions. La vie est là pour ouvrir des voies d’évolution suivant les actes choisis en conscience en regardant au-delà du décor.

L’acteur a un texte qu’il récite. Il veut emmener le spectateur dans un chemin précis et la fin est définie à l’avance. Les événements de la vie nous offrent au fur et à mesure l’occasion de créer diverses fins possibles à chaque scénario, aucune n’est établie définitivement. La fiction, finalement c’est quand nous jouons notre rôle sur terre alors que la réalité c’est la globalité du décor terrestre plus l’envers du décor.

Je voulais par cette comparaison vous murmurer que nous ne voyons dans notre vie qu’un petit aspect de la Vie, qu’un petit spectacle d’un temps donné, l’important est tout ce qui se passe en arrière-plan dans les coulisses, avant et après. Et que dire du parallèle avec les répétitions pour apprendre à jouer de plus en plus juste ! Dans la vie, certaines choses se reproduisent de façon récurrente jusqu’à ce que nous ayons trouvé la juste réponse, la juste réaction. 

La Vie est infinie

Il y a l’éternité et l’immortalité dans une autre dimension où rien ne peut être découpé ou tronqué. C’est la Bonne Nouvelle. Nous ne mourons pas, nous ne naissons pas, nous sommes Énergie. Nous traversons des phases et des cycles dans différentes dimensions sur des fréquences vibratoires différentes, en parallèle. Alors oui, c’est une bonne nouvelle !

Réjouissez-vous car rien n’est fini, rien n’est jamais fini et ne peut l’être. Une énergie ne meurt pas, elle se transforme, tout le temps. Nous ne naissons pas, nous ne mourons pas. Nous sommes. Nous nous transmutons sur des scènes de théâtres variées, nous jouons dans plusieurs salles, plusieurs villes avec des spectateurs différents (certains fans reviennent dans nos vies…) rires !!! Les rôles sont redistribués à chaque incarnation. C’est merveilleux car sans cesse nous avons l’opportunité de nous en enrichir, d’enrichir notre Je.

Sur ce, le rideau rouge se baisse pour mieux se lever la prochaine fois, dans un nouveau décor, avec un nouveau scénario. N’apprenons rien par cœur, ne récitons pas votre vie. Lisons, écoutons, imprégnons-nous et laissons surgir l’improvisation ! Improviser (un-pro-viser) c’est génial, c’est la meilleure façon de vivre au présent. 

journal-de-bord-de-jean-yves
Livre de Jean-Yves et Eliane Fayolle :
Le journal de bord de Jean-Yves – Autrement capable ÉSA Éditions, 2015

Publié dans:DEVELOPPEMENT, ENERGIES, ESPRITS, GUERISON |on 6 décembre, 2016 |Pas de commentaires »

Emploi de l’autosuggestion

 

Nous pouvons tous dompter et conduire notre imagination, comme on dompte un torrent ou un cheval sauvage. Il suffit pour cela, d’abord de savoir que cela est possible (ce que presque tout le monde ignore), et ensuite d’en connaître le moyen.

Eh bien! ce moyen est fort simple; c’est celui que, sans le vouloir, sans le savoir, d’une façon absolument inconsciente de notre part, nous employons chaque jour depuis que nous sommes au monde, mais que, malheureusement pour nous, nous employons souvent mal et pour notre plus grand dam. Ce moyen c’est l’autosuggestion.

Autosuggestion

Tandis que, habituellement, on s’autosuggère inconsciemment, il suffit de s’autosuggérer consciemment et le procédé consiste en ceci : d’abord, bien peser avec sa raison les choses qui doivent faire l’objet de l’autosuggestion et, selon que celle-ci répond oui ou non, se répéter plusieurs fois, sans penser à autre chose : « Ceci vient ou ceci se passe; ceci sera ou ne sera pas, etc. », et si l’inconscient accepte cette suggestion, s’il s’autosuggère, on voit la ou les choses se réaliser de point en point. Ainsi entendue, l’autosuggestion n’est autre chose que l’hypnotisme tel que je le comprends et que je définis par ces simples mots : Influence de l’imagination sur l’être moral et l’être physique de l’homme. Or, cette action est indéniable et, sans revenir aux exemples précédents, j’en citerai quelques autres.

Si vous vous persuadez à vous-même que vous pouvez faire une chose quelconque, pourvu qu’elle soit possible, vous la ferez, si difficile qu’elle puisse être. Si, au contraire, vous vous imaginez ne pas pouvoir faire la chose la plus simple du monde, il vous est impossible de la faire et les taupinières deviennent pour vous des montagnes infranchissables. Tel est le cas des neurasthéniques qui, se croyant incapable du moindre effort, se trouvent souvent dans l’impossibilité de faire seulement quelques pas sans ressentir une extrême fatigue. Et ces mêmes neurasthéniques, quand ils font des efforts pour sortir de leur tristesse, s’y enfoncent de plus en plus, semblables au malheureux qui s’enlise et qui s’enfonce d’autant plus vite qu’il fait plus d’efforts pour se sauver.

De même il suffit de penser qu’une douleur s’en va pour sentir en effet cette douleur disparaître peu à peu, et, inversement, il suffit de penser que l’on souffre pour que l’on sente immédiatement venir la souffrance. Je connais certaines personnes qui prédisent à l’avance qu’elles auront la migraine tel jour, dans telles circonstances, et, en effet, au jour dit, dans les circonstances données elles la ressentent. Elles se sont elles-mêmes donné leur mal, de même que d’autres se guérissent le leur par autosuggestion consciente.

Je sais que, généralement, on passe pour fou aux yeux du monde, quand on ose émettre des idées qu’il n’est pas habitué à entendre. Eh bien ! au risque de passer pour fou, je dirai que, si nombre de personnes sont malades moralement et physiquement, c’est qu’elles s’imaginent être malades, soit au moral, soit au physique; si certaines personnes sont paralytiques, sans qu’il y ait aucune lésion chez elles, c’est qu’elles s’imaginent être paralysées, et c’est parmi ces personnes que se produisent les guérisons les plus extraordinaires. Si certains sont heureux ou malheureux, c’est qu’ils s’imaginent être heureux ou malheureux, car deux personnes, placées exactement dans les mêmes conditions, peuvent se trouver, l’une parfaitement heureuse, l’autre absolument malheureuse.

La neurasthénie, le bégaiement, les phobies, la kleptomanie, certaines paralysies, etc., ne sont autre chose que le résultat de l’action de l’inconscient sur l’être physique ou moral. Mais si notre inconscient est la source de beaucoup de nos maux, il peut aussi amener la guérison de nos affections morales et physiques. Il peut, non seulement réparer le mal qu’il a fait, mais encore guérir des maladies réelles, si grande est son action sur notre organisme.

Isolez-vous dans une chambre, asseyez-vous dans un fauteuil, fermez les yeux pour éviter toute distraction, et pensez uniquement pendant quelques instants : « Telle chose est en train de disparaître », « telle chose est en train de venir ». Si vous vous êtes fait réellement de l’autosuggestion, c’est-à-dire si votre inconscient a fait sienne l’idée que vous lui avez offerte, vous êtes tout étonné de voir se produire la chose que vous avez pensée. (Il est à noter que le propre des idées autosuggérées est d’exister en nous à notre insu et que nous ne pouvons savoir qu’elles y existent que par les effets qu’elles produisent.) Mais surtout, et cette recommandation est essentielle, que la volonté n’intervienne pas dans la pratique de l’autosuggestion; car, si elle n’est pas d’accord avec l’imagination, si l’on pense : « Je veux que telle ou telle chose se produise », et que l’imagination dise : « Tu le veux, mais cela ne sera pas », non seulement on n’obtient pas ce que l’on veut, mais encore on obtient exactement le contraire. Cette observation est capitale, et elle explique pourquoi les résultats sont si peu satisfaisants quand, dans le traitement des affections morales, on s’efforce de faire la rééducation de la volonté. C’est à l’éducation de l’imagination qu’il faut s’attacher, et c’est grâce à cette nuance que ma méthode a souvent réussi là où d’autres, et non des moindres, avaient échoué.

Des nombreuses expériences que je fais journellement depuis vingt ans et que j’ai observées avec un soin minutieux, j’ai pu tirer les conclusions qui suivent et que j’ai résumées sous forme de lois:

Quand la volonté et l’imagination sont en lutte, c’est toujours l’imagination qui l’emporte, sans aucune exception ;

Dans le conflit entre la volonté et l’imagination, la force de l’imagination est en raison directe du carré de la volonté ;

Quand la volonté et l’imagination sont d’accord, l’une ne s’ajoute pas à l’autre, mais l’une se multiplie par l’autre ;

L’imagination peut être conduite

D’après ce qui vient d’être dit, il semblerait que personne ne dût jamais être malade. Cela est vrai. Toute maladie, presque sans exception, peut céder à l’autosuggestion, si hardie et si invraisemblable que puisse paraître mon affirmation; je ne dis pas cède toujours, mais peut céder, ce qui est différent. 

Publié dans:ACCORD, DEVELOPPEMENT, ENERGIES, ESPRITS |on 18 novembre, 2016 |Pas de commentaires »

Les ondes négatives qui nous contrôlent – comment intervenir

 

Durant les derniers siècles, un pourcentage important d’humains ont refermé leur système de réceptivité  pour ne reconnaître que ce que la science pouvait leur démontrer. Vous le croirez difficilement, mais certains humains réfutent l’idée que d’autres formes de vie existent, alors qu’elles se présentent sans cesse dans la matrice terrestre et même dans l’atmosphère terrestre.

le temps

Les visites de nos Frères de Lumières se font plus fréquentes, leurs actions plus concrètes. En outre, elles créent des structures énergétiques ou des formes d’antennes qui émettent des ondes favorisant l’équilibre durant la transition, durant la grande transmutation terrestre et humaine. Vous allez, s’il vous sied, chères Ames, cesser d’envisager vos Frères des Etoiles comme des envahisseurs. Leurs ondes s’harmonisent avec les ondes naturelles des humains, car ils savent le faire. Ils savent émettre des ondes qui non seulement ne dérèglent pas la vie sur Terre, amis contribuent à son équilibre et à son harmonie. Leurs structures permettent la communication, l’observation, une compréhension plus fine des humains, mais aussi et surtout l’équilibre et l’harmonie dans la grande transformation que vit la Terre à l’heure actuelle. En d’autres termes, les ondes qu’ils émettent favorisent la transformation. Ce sont des ondes bénéfiques.

Les forces au pouvoir dans l’humanité – les forces extérieures, matérielles, armées – connaissent bien la présence de ces êtres des mondes subtils. Ces forces ont aussi créé des structures que nous avons appelées « des boucliers », dont le but semble entre autres, de protéger l’humain. Toutefois, le véritable but est de déstructurer l’organisation énergétique des grandes structures énergétiques des êtres comme ces Frères de l’au-delà. Ces boucliers émettent donc des ondes qui, elles, sont néfastes pour la vie sur Terre. Certaines formes de vie très sensibles, parmi les plantes et les animaux ont de la difficulté à survivre, à procréer, à cause de ces ondes. C’est le cas de certaines abeilles, certaines fleurs, certaines céréales. Et les humains en sont également très affectés.

Autrement dit, ces boucliers émettent des ondes qui ont pour but de créer un écran et de dérégler les structures énergétiques mises en place, même si les scientifiques impliqués n’arrivent pas à déterminer la localisation et la fonction première de ces structures. Ces émissions font aussi en sorte que la vie sur Terre soit plus difficile. Ces ondes agissent notamment sur certaines glandes chez l’humain, telle la glande thyroïde, la déréglant, provoquant des déséquilibres, des états de fatigue. Par ailleurs, au-delà de ces boucliers certains humains ayant de pouvoirs que d’autres leur ont confiés transmettent dans l’atmosphère des ondes que nous qualifierons d’abrutissantes. Ce sont des ondes qui provoquent de la fatigue et influencent les hommes à devenir encore plus amorphes.

Cela a fort bien influencé les humains jusqu’à maintenant. Toutefois, une révolution vibratoire est en cours puisque, dans la grande transformation actuelle, l’être humain voit ses glandes ainsi que sa réceptivité et sa faculté d’émission se transformer. Cela signifie que, malgré leurs grands cris, les individus qui résistent sont plus amorphes. Voilà qui vous semble peut-être une opposition, mais observez bien et vous constaterez que les humains qui hurlent, qui contestent et critiquent le plus sont les êtres les plus abrutis au-delà de leurs cris et de leurs plaintes. Ceux qui choisissent vraiment une voie de transformation de ce monde sont moins affectés par les sondes abrutissantes émises pour mieux contrôler les humains.

Il y a quelques décennies, il s’agissait non pas d’ondes abrutissantes, mais de substances intégrées dans certaines potions injectées à tous les humains. Nous parlons ici des « vaccins ». Aujourd’hui, les vaccins semblent moins imposés. Du moins, ils le seront moins. Pourquoi ? Parce que tout test émis par la voie des ondes. Sur Terre, les tentatives de contrôler les humains suivront un chemin très particulier associé aux ondes. Bientôt, on proposera ou imposera à tous d’avoir un petit émetteur-récepteur. De la sorte, tout ce que vous ferez pourra être capté, perçu, enregistré. Ce n’est pas là de la science-fiction, chères Ames. Cela vous sera présenté très bientôt. D’une part, cela permettra un contrôle, mais d’autre part les ondes émises agiront sur vos glandes. Parmi ces glandes, il y a celles qui régissent vos capacités de conceptualisation, soit de penser ou de réfléchir.

Par ailleurs, d’autres appareils émettent aussi des ondes. Toute cette gamme d’instruments électroniques, électriques, d’émetteurs-récepteurs sans fils – radios, téléphones, instruments de télécommunication – possède des antennes de différentes portées. En somme, il y a ces appareils ainsi que les antennes relais qui permettent à ces appareils de communiquer. Ces antennes sont pour l’instant physique s, matérielles. Toutefois, les hommes en ont maintenant créé sous une forme vibratoire. Autrement dit, vous connaissez surtout les antennes physiques, mais bientôt vous découvrirez aussi l’existence d’antennes vibratoires.

vibration

Cela est important, et nous vous le transmettons, car tant et aussi longtemps que les antennes sont visibles, bien que les émetteurs visibles ne rendent pas visible et audible ce qu’ils émettent, vous pouvez tout de même être attentifs, vigilants quant à leur utilisation ou à leur proximité par rapport à vous. Lorsque des émetteurs ou des récepteurs vous entourent, cela des effets sur vous. Toutefois, vous pouvez placer ces appareils plus loin de vous, ou faire en sorte de ne pas vous trouver à proximité d’eux. Puis, vous pourrez aussi, peu à peu, par votre sensitivité, apprendre à distinguer les couloirs par où le sondes circulent entre les appareils et les antennes. Et quand vous voyez les grandes antennes, vous pouvez imaginer leurs réseaux, mais bientôt les antennes ne seront plus visibles. De plus en plus, la Terre sera saturée d’ondes. Ce type d’ondes est néfaste pour le corps physique et le corps de lumière des humains. Jusqu’à quel point ? Voilà ce que nous allons maintenant observer.

De par sa nature, chaque humain est une antenne. Chaque humain reçoit et émet. Si notre monde est saturé d’ondes, ça signifie que nous en recevons abondamment et que nos émissions sont liées à nos intentions. Les ondes extérieures nous touchent tous. Impossible pour nous de ne plus être exposés aux ondes sur notre planète. Vous pouvez bien courir vers les pôles, pénétrer profondément dans la Terre, plonger sus les mers, vous élever dans le ciel, le sondes seront toujours présentes partout où vous irez. Alors, cessez de courir. Certains d’entre vous sont plus sensibles. La sensibilité aux ondes est reliée à plusieurs éléments.

Le premier élément est la fréquence vibratoire de l’être humain. Plus cette fréquence sera élevée, moins l’individu sera affecté par le sondes, et plus sera grande sa faculté de les repousser ou de les équilibrer avant qu’elles ne le pénètrent, tout comme sa faculté de s’harmoniser avec elles. Ainsi, plus la fréquence vibratoire est élevée, plus l’individu semble insensible aux ondes parce qu’il n’a pas à s’équilibrer à partir d’une réflexion ou d’une analyse. L’équilibre se réalise en raison de son rythme et de sa fréquence élevés. Le taux vibratoire s’élève, la fréquence se transforme. L’individu n’a pas à se préoccuper du fait qu’il est dans un environnement envahi par des ondes.

Le deuxième élément est son champ électromagnétique. Plus un champ magnétique est intense, plus un humain est harmonisé dans sa propre vie, et plus sa vie est simple. Dès lors, il est moins affecté par les ondes environnantes.

Puis il y a toute la structure de ses corps subtils. Même si cette structure est similaire d’un individu à l’autre, elle n’est toutefois pas identique. Tout comme, dans votre corps physique, votre système nerveux est similaire à celui des autres, sans être totalement pareil. Chaque terminaison nerveuse est codifiée de façon unique en relation avec l’antenne centrale dans le noyau de la cellule. Ainsi, certaines structures neurologiques sont plus sensibles que d’autres. Cette structure du système nerveux, ces fibres nerveuses qui sont différentes d’un individu à l’autre, font en sorte que l’un est plus sensitif et que l’autre est plus sensible à la douleur, aux courants d’énergie, aux courants sonores. C’est également associé à la nervosité de chacun, à sa capacité de capter l’énergie. Les peaux sont différentes, les tissus de la peau ne sont pas identiques d’une personne à l’autre. Et , selon la constitution du tissu de la peau, certains sont plus sensibles que d’autres. Le sang ainsi que le système immunitaire sont différents. Par conséquent, chacune a une sensibilité qui lui est propre. Certains sont très sensibles aux ondes, et très affectés par celles-ci, mais ils ne le ressentent pas. D’autres, au contraire, sont très affectés et le ressentent, alors que d’autres encore sont beaucoup moins affectés directement. Il est donc important que vous puissiez communiquer sans vous comparer ni adopter de règles, de norme sou de mesures d’intensité en fonction d’une moyenne, car une moyenne est obtenue par un rassemblement d’individus et il y a une différence entre chaque individu. Dans la moyenne, personne ne s’y retrouve.

CROYANCES

Quels sont les symptômes

Dans un premier temps, les réactions semblent allergiques, et souvent cutanées. La personne ressent des picotements, des rougeurs, une sécheresse de la peau, une sensibilité, peut-être même un peu d’inflammation et des irritations. Puis, il pourrait y avoir de l’essoufflement. Des palpitations cardiaques dues à cet essoufflement pourraient s’ajouter. Sans compter un peu de fatigue. En effet, les systèmes pulmonaire et circulatoire étant fort sollicités par cette réactivité ou sur-sensibilité, de la fatigue s’installe. Il pourrait aussi y avoir un peu de sécheresse ou d’irritation oculaire, quelques petits malaises. Voilà à quoi se résume cette première phase.

Dans un deuxième temps, les symptômes déjà indiqués ne font que s’accroître. Ici, la respiration devient plus difficile, ce qui est néanmoins particulier, c’est que le rythme et l’intensité des ondes sont variable s, selon l’endroit où se trouve l’individu ou selon le flux pulsé des ondes et même la quantité d’information transportée par ces ondes. Cela signifie que la réaction n’est pas toujours au même point pendant cette période d’action allergique. Eventuellement, les poumons pourraient être affectés. Il pourrait aussi y avoir des palpitations, de l’arythmie, des fatigues plus chroniques, des dérèglements, de l’hypertension, de l’irritabilité, et une impression de grande nervosité, de tensions, d’oppressions, d’angoisses. On parle alors de « stress ».

Malheureusement, certains auront tendance à mettre ces symptômes sur le compte d’une responsabilité, d’une obligation, d’un travail, ou peut-être de leur partenaire très sollicitant et contrôlant. Se pourrait-il que ces ondes soient plus contrôlantes que votre partenaire et qu’elles affectent davantage votre vie par des dérèglements importants…. Votre vision diminue et, bien sûr, vous vous dites que c’est là un effet du vieillissement. Vous n’avez pas à convaincre qui que ce soit. Il y a dégénérescence. Toutefois, n’avez-vous pas observé que plus d’humains ont une vision affaiblie, même en très bas âge ? Ces dernières années, n’avez-vous pas vu votre vision diminuer à un rythme beaucoup plus rapide que la dégénérescence normale ? vous observerez aussi une augmentation des maux de tête, des migraines et de la fatigue.

Dans un troisième temps, de réelles souffrances apparaissent, vous éprouvez de véritables spasmes musculaires involontaires. De plus en plus d’individus sont curieusement affectés par la fibromyalgie. De plus en plus de gens souffrent de grandes tensions, d’une sensation de décharge électrique, de spasmes soudains au niveau des fibres nerveuses. Voilà donc que les symptômes s’intensifient et que les souffrances deviennent plus constantes. Peu de gens constatent vraiment qu’ils souffrent d’une sensibilité électromagnétique….

La ménopause semble devenir la maladie du siècle chez vous, humains, alors que ce changement hormonal est naturel. Des dérèglements hormonaux peuvent entraîner des difficultés d’assimilation, de création d’enzymes, ou une altération du processus enzymatique qui provoque une augmentation de graisses ou un excédent de poids. Votre poids se modifie rapidement, comme si le pèse-personne devenait fou d’une journée à l’autre. Bien sûr, plusieurs accueilleront ce sujet avec joie, pouvant ainsi justifier quelques abus qui, eux aussi, créent des turbulences au moment de la pesée. Il est important tout de même d’être observateur.

Les tensions sont si importantes ici que certains ont des difficultés de conceptualisation, de mémoire, d’élocution. Mais tout n’est pas continu. Un individu peut même perdre sa voix ou sa capacité de s’exprimer de façon juste. Il y a donc des dérèglements dans le système nerveux périphérique, mais aussi dans l’hypophyse. Il y a des pertes de mémoire, des tremblements, des dysfonctionnements importants.  A cette étape, la vie sur Terre devient beaucoup plus compliquée.  Comprenez bien si quelqu’un est très sensible ou même ultrasensible, alors peu à peu tous ces symptômes qui augmentent prennent l’allure d’une dégénérescence.

Dans un quatrième temps, il y a des dérèglements d’ordre mental très importants. Certains individu s vivent des dérèglements de type psychotique, ont des difficultés à gérer l’information qui arrive. Ils connaissent des épisodes psychotiques, de paranoïa, de bipolarité, de schizophrénie. Certains vivent même de très grandes dépressions. Rappelez-vous que la glande thyroïde est affectée et que dans un tel dérèglement il y a aussi une sensation de dépression. Il y a aussi l’affection des nerfs eux-mêmes, qui apparaîtra de plus en plus comme une nouvelle maladie du système nerveux central et périphérique. Une dégénérescence du système nerveux peut créer beaucoup de douleurs, de dysfonctionnements psychiques et physiques, jusqu’à entraîner l’incapacité de vivre.

Voilà qui est important. La particularité que vous avez pu observer est que tous ces symptômes peuvent aussi être attribués à d’autres dérèglements et à des déséquilibres dans les manières de vivre.

Alors, voilà ce qui convient de faire : c’est de réduire votre présence là où le sondes son plus intenses.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

A CEUX QUI ONT PEUR DES MONDES MULTIDIMENSIONNELS – N°1

 

L’être humain est multidimensionnel. Plusieurs sont fort atterrés par la seule dimension dans laquelle ils vivent et certains sont même submergés. Alors, la perspective de multiples dimensions peut créer certaines tensions. Toutefois, cela peut aussi créer une euphorie chez l’être qui en ressent une véritable clé de libération de l’illusion de la prison de l’incarnation.

C’est une clé de réalisation. Or, dans sa dimension ou dans les dimensions dans lesquelles il vibre, l’être est une énergie en mouvement qui émet et capte des ondes.

La Terre et son atmosphère, son champ magnétique et toute la matrice dans laquelle elle évolue existent dans un univers infini où il y a de multiples galaxies, systèmes solaires, planètes et une infinité de formes de vie. Tous sont énergie et tous émettent et reçoivent. En ce moment, la Terre est vraiment un lieu de convergence dans la galaxie, voire dans le cosmos. C’est un lieu de convergence majeur en raison du changement de rythme, qui cause les changements de formes et de fréquences de la vie qui y sont associés. C’est un lieu de convergence de vies, de transformation de la vie qui vibre.

Vous êtes au rendez-vous. Vous n’êtes pas que spectateurs, bien que certains veuille l’être. Vous êtes au cœur de ce grand mouvement et toute cette convergence, associée à cette évolution et cette révolution de la vie sur Terre, fait en sorte que les ondes sont de plus en plus présentes, intenses, de différentes fréquences et même de différentes natures. Si vous voyez autour de vous des objets qui bougent, ce que vous ne voyez pas, et même ce que vous n’entendez pas, est beaucoup plus présent et beaucoup plus influent sur vous que ce que vous voyez ou entendez.

BOUDDHAN

Ce que vous pouvez capter ou ressentir du subtil a maintenant plus d’influence et crée plus de turbulence que tous les gestes, les comportements ou toutes les paroles que vous pouvez voir ou entendre. Et dans ce subtil en mouvement, nous incluons même les pensées des humains. Leurs pensées génèrent à ce jour plus d’influence que leurs paroles et leurs gestes. Les paroles et les gestes ne sont que quelques infimes expressions de la pensée.

Actuellement, les pensées se libèrent deviennent des ondes libres en raison d’une transformation des glandes épiphyse, hypophyse et de l’hypothalamus, qui sont les grandes gestionnaires du système neuro-moteur de l’être humain ou de son système nerveux central.

Chères Ames, si les humains émettent, ils reçoivent aussi, et sur Terre il y a maintenant une saturation des ondes.

Souvent, vous entendez ou ressentez des mouvements vibratoires, vous avez l’impression d’être touchés par des ondes qui circulent dans l’atmosphère, et ces impressions sont réelles. Qui plus est, ces ondes ne circulent pas que dans l’atmosphère, mais aussi dans l’eau, dans la terre, dans des réseaux parallèles et dans d’autres dimensions. Par ces termes, nous entendons que l’espace et l’atmosphère autour de vous sont bien chargés d’ondes et de vibrations. Plus encore, il y a les différentes dimensions dans lesquelles les ondes circulent aussi à diverses fréquences. Alors, vous n’êtes pas seuls. Il est essentiel maintenant que vous puissiez mieux concevoir l’influence et les effets de tous ces mouvements, toutes ces vibrations, toutes ces ondes, puisque maintes personnes parmi vous, jour après jour, consciemment ou non, ont à se rééquilibrer parce que les ondes ont affecté un ou plusieurs de leurs systèmes, créant même des souffrances.

Nous vous proposons en cette rencontre d’abord d’approfondir votre regard sur les sources très différentes d’émissions d’ondes pour aussi ressentir que certaines de ces ondes sont vraiment bénéfiques pour l’être humain, alors que d’autres sont néfastes. Tout comme certaines de vos bactéries qui se logent dans vos entrailles et constituent une partie importante de votre système de défense alors que d’autres créent beaucoup de turbulence, d’agitation, de perturbations, voire de malaises. Il en est de même pour les ondes. Certaines vous permettent d’accentuer votre puissance, tandis que d’autres vous vulnérabilisent et provoquent de très grandes destructions.

Voyons d’abord les sources de ces ondes, puis leurs effets sur tous les humains selon la captation et la réaction de ces derniers à ces ondes. Par la suite, nous vous entretiendrons des voies pour œuvrer avec ces ondes et vous protéger de celles qui sont néfastes (cliquez ICI….).

La vie est génératrice d’ondes, de vibrations. Les ondes sont naturelles. L’énergie en émet et les humains, constitués d’énergie, en émettent aussi. Ces ondes sont lumineuses, sonores et sont une offrande aux êtres qui vous entourent. Imaginez pour un moment que vous leur donnez une forme un peu palpable dans votre souffle. Imaginez que votre souffle est vibrant d’ondes. Vous expirez depuis votre arrivée dans ce lieu ; vous émettez continuellement des ondes et vous captez les ondes de tous ces êtres autour de vous. Regardez-les, car de par les ondes qu’ils émettent, vous êtes beaucoup plus intimes que vous ne pourriez le croire puisque les ondes transportent les informations totales d’un humain. Les humains ont découvert par leur science qu’en retirant une cellule, un peu de salive ou un peu de tissu humain, ils peuvent en reconnaître la signature. Ils peuvent reconnaitre une multitude de ses attributs. Bientôt, ils découvriront que dans le souffle ils peuvent aussi découvrir beaucoup de choses sur chaque individu. Il n’y a pas un seul d’entre vous dont les ondes soient identiques, et ces ondes circulent par votre souffle et rayonnent par tout votre être.

Retournez-vous vers votre voisin de droite. Votre regard émet des ondes. Vous émettez des ondes parce que vous vivez. Alors, soufflez dans sa direction. Comme un baiser vibratoire, bous lui transmettez qui vous êtes car vos ondes, que nous associons à votre souffle pour que ce soit plus palpable, transmettent ce que vous êtes. Toute la beauté qui est en vous, toute la magnificence de votre être, est ainsi transmise aux humains. Peut-être aussi vos ombres et quelques poussières. Un être peut vous connaître parc ce que vous vibrez. La Terre est vibrante d’humains qui émettent des ondes et cela est naturel. Cela est aussi bénéfique car, par ces ondes, l’humain contribue au bon fonctionnement de la loi d’attraction. Vous émettez des ondes et la loi d’attraction fait en sorte que, par les ondes émises et reçues, vous ressentez une attraction vers un individu. Est-ce votre voisin de droite ?

C’eût été une synchronicité agréable. Vous êtes attirés par des individus, par ce que vous voyez et par ce que vous ressentez surtout. Réalisez-le, chères Ames, de manière à ne pas crainte les ondes et à développer vos capacités pour mieux les distinguer.

chez francesca

Réalisez que les ondes émises par les humains sont bénéfiques et qu’elles vous permettent d’entrer en relation, en communion, de vous reconnaitre, de vous ressentir et de vous attirer mutuellement. Si les humains émettent des ondes parce qu’ils vivent, ils en émettent aussi par les pensées qu’ils génèrent. Nous insistons sur ce fait puisque nous allons nous entretenir de plusieurs autres sources d’ondes moins naturelles. Il est important que vous conceviez que l’univers est en soi un univers d’énergies et d’ondes et que c’est par les ondes que vous allez vous équilibrer, vous harmoniser, vous rencontrer, vous unir avec vous-mêmes et avec les autres. C’est aussi par les ondes que vous allez vous séparer, vous distancier, vous provoquer, et rompre la relation. Le moment est venu pour vous de choisir de devenir maîtres des ondes – du moins de celles que vous captez et émettez.

Chaque élément et chaque tissu humain a une fréquence particulière. Voilà qui est merveilleux dans l’univers. Lorsque deux fréquences s’associent bien, vous avez une sensation de bien-être. Vous dites alors que vous êtes sur la même longueur d’onde, sur une même fréquence. Parfois, c’est après quelques jours que vous constatez cette même longueur d’onde.

Lorsque les ondes se rencontrent et qu’il y a un bien-être, cela signifie que votre communication est plus libre, que vous pouvez beaucoup mieux communier, et que vous pourrez dès lors croître, évoluer plus en harmonie et en équilibre. Voilà. Vous comprenez qu’avec certains individus vous avez l’impression d ‘évoluer et avec certains autres… d’involuer. C’est une question de longueur d’onde, de fréquence entre vous. Peut-être n’est-ce pas romantique, poétique, mais cela a l’avantage d’être réel.

 

Lire la suite ICI ……  

Ce texte est la retranscription d’une canalisation publique devant auditoire, de Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de retranscription de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité

Publié dans:ENERGIES, MULTIDIMENSIONNALITE, PENSEE, PEUR |on 2 novembre, 2016 |Pas de commentaires »

A CEUX QUI ONT PEUR DES MONDES MULTIDIMENSIONNELS –N°2

 

Ceci est la suite du N°1 – ICI …  (en 1 clic)

Autour de vous, il y a la nature. Elle est vivante. Les animaux, les plantes, les pierres émettent tous des ondes. Chaque onde est associée à un rythme particulier, à une fréquence donnée. Vous êtes dans un environnement où tout vous parle par les ondes. Ainsi, vous pouvez apprécier le parfum d’une fleur, ressentir la puissance d’une pierre, capter qu’une relation se crée avec un animal. Voilà pourquoi nous vous demandons que les ondes que vous émettez soient votre offrande, qu’elles soient vibrantes d’amour et de lumière, qu’elles influencent les êtres à se reconnaître et à se déployer dans toute leur beauté.

1sur blog Francesca

Les dévas émettent aussi des ondes. Il y a différents types de vie dans la nature : la vie humaine, mais aussi la vie naturelle animale, végétale, minérale. Les dévas permettent que toutes puissent s’harmoniser. Par exemple, ils aideront les humains à mieux ressentir ce que les forêts transmettent, ce que leurs fruits émettent, ce que les pierres représentent. Ce sont les ambassadeurs, les médiateurs, les capteurs. Ils émettent des ondes et vous pouvez les reconnaitre par celles-ci. Si un humain veut absolument voir les êtres invisibles, il cherchera en vain puisqu’ils sont invisibles. Tant et aussi longtemps qu’un humains cherche la preuve physique de la présence des dévas, il est en difficulté, car ceux-ci se présentent sur un plan subtil. Toutefois, à partir de l’instant où un individu est attentif aux sensations tout autant qu’aux vibrations qu’il reçoit, il peut mieux constater que la vie existe autour de lui.

Puis, il y a des sources d’émissions d’ondes moins naturelles. Débutons par certaines des créations des hommes. L’homme émet à partir de son propre champ d’énergie, de son propre champ magnétique. Tout en émettant, il a la capacité de créer des structures énergétiques, des formes énergétiques, des mouvements énergétiques et, par conséquent, des  circulations d’ondes dans des structures données. Il en est de même dans la nature. Par ses émissions, la nature va parfois créer des champs électromagnétiques intenses et des spirales particulières d’énergie. Par sn mouvement, elle va aussi créer une émission d’ondes différente de ce qu’elle est par sa nature même.

Saisissez bien nos paroles. Un humain émet par son corps physique, par ses corps de Lumière et par sa structure énergétique. Ses émissions sont naturelles. Toutefois, par ses intentions et sa volonté, il peut générer des ondes à un rythme, à une fréquence et dans une structure autre que les ondes qu’il émet naturellement. Il en est de même pour les autres formes de vie terrestres. Ainsi, la nature minérale, végétale ou animale qui émet naturellement peut créer des vortex et se rassembler en un lieu pour émettre à une fréquence différente qui influence les humains.

Ainsi, les humains ont la faculté de créer des structures énergétiques rendant possibles des émanations vibratoires différentes de ce qu’ils sont. Ils se rassemblent et, par leur intention commune, ils créent une forme d’antenne complexe. Ces ondes sont différentes de leurs propres ondes, car elles proviennent des champs électromagnétiques de la Terre, de l’au-delà, ou de l’intraterre.

Pourquoi créer des structures énergétiques.

Pour mieux communiquer à divers fréquences, au-delà des peurs, des attentes, dans un espace plus ultime, plus libre avec les autres formes de vie terrestres, intraterrestres et extraterrestres. Ces communications contribuent à l’équilibre de l’humain. De même, ce dernier peut créer des spirales d’énergies ascendantes et descendantes utiles à son équilibre, son rééquilibrage, son ouverture, son expansion, ou à son changement de taux vibratoire et de fréquence pour sa santé physique, psychique, énergétique et spirituelle.

Il créée en vue de favoriser son expansion. De façon générale, toutes les structures qu’un être peut créer ne devraient avoir pour but que son émancipation. Par exemple, pour se libérer des limites de la matrice terrestre. Si l’humain peut ainsi construire des structures énergétiques, d’autres formes de vie qui convergent vers la Terre ont aussi ces facultés. Appelons ces autres formes de vie les Frères de l’Au-Delà, si cela vous convient. 

thymus

Les hommes ont toujours su que ces Frères de l’au-delà étaient présents. Depuis le début de notre humanité, les humains regardent le ciel, les planètes, les étoiles, car cela est merveilleux, enchanteur et aussi parce qu’ils savent que la vie y est présente. Même au-delà de ce qu’ils voient, les humains ressentent la vie. L’homme ne peut être seul dans un univers infini. S’il est parvenu à se rendre jusqu’à la Lune, il parviendra un jour à se rendre jusqu’à une autre étoile de la galaxie. Ce n’est qu’une question de temps, un temps relatif à notre planète et à la troisième dimension. Et si l’homme arrive à se propulser jusqu’ à une étole de cette galaxie, il va de soi que sur certaines autres planètes, ailleurs dans cette galaxie ou dans les autres, des êtres peuvent aussi se propulser jusqu’à la Terre. Non seulement ils le peuvent, mais ils le font, et depuis très longtemps, les humains sont en relation avec eux.

Vous terminez actuellement une période de votre histoire où la science a évolué rapidement. Par son évolution, la science a permis d’ouvrir des perspectives, de repousser les frontières du possible, mais elle a aussi fait en sorte que quelques milliards d’hommes ont concentré leurs croyances sur ce qu’elle pouvait leur prouver. Durant les derniers siècles, un pourcentage important d’humains ont en effet refermé leur système de réceptivité  pour ne reconnaître que ce que la science pouvait leur démontrer. Vous le croirez difficilement, mais certains humains réfutent l’idée que d’autres formes de vie existent, alors qu’elles se présentent sans cesse dans la matrice terrestre et même dans l’atmosphère terrestre. 

Ce texte est la retranscription d’une canalisation publique devant auditoire, de Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de retranscription de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité

Publié dans:ENERGIES, MULTIDIMENSIONNALITE, PENSEE, PEUR |on 2 novembre, 2016 |Pas de commentaires »

L’INITIATION ET LA VIE

 

Quel est le sens de la vie ?

Croyez-vous encore que ce soit la jouissance, la gloire ou la puissance ? Alors passez votre chemin, la souffrance vous enseignera en son temps… Mais si vous avez entrevu un seul instant qu’il puisse y avoir un but plus secret, alors, cherchez à le comprendre, car il existe.

Sachez bien que ce but ultime est voilé, difficile à saisir, qu’il faut grand labeur, finesse et longue persévérance pour l’atteindre, amis qu’il existe de tout temps, tel qu’il a été reçu et transmis directement par les vrais initiés. Il est simple pour ceux qui ont le cœur pur, mais inabordable pour ceux qui sont trop riches d’eux-mêmes….

Bouddha a dit : « L’homme qui a atteint le but ne possède rien de ce dont on puisse parler ».

C’est pourquoi, si vous pouvez expliquer ce qu’est le rouge à un aveugle de naissance, alors vous pourrez également expliquer aisément ce qu’est l’initiation.

Beaucoup en parlent à tort et à travers, mais très peu savent de quoi ils parlent, car la réalisation de la clef universelle n’est ni intellectuelle, ni physique, ni physique, elle est tout cela plus quelque chose qui ne se décrit pas avec le langage ordinaire. C’est pourquoi, étant donné qu’on ne peut initier que les initiables, l’initiation véritable ne peut que proposer un programme d’acheminement créant les conditions pour que puisse se réaliser la jonction entre une conscience individuelle temporelle t la conscience cosmique atemporelle.

Mais de même que tous les héros de légendes, tous les actes et tous les saints ont dû vaincre mille épreuves avant d’atteindre le but, il faut bien concevoir qu’il ne peut y avoir de résultat effectif que dans la mesure où l’être aspire à cette réalisation de toutes ses forces d’Amour et de Pureté.

Alors enfin, la chenille devient papillon et ainsi s’accomplit le Grand Œuvre.

 

campagne3

EXERCICE

C’est en entrant dans les mécanismes intérieurs de notre corps physique et de sa gestion que nous pouvons nous intégrer dans le champ de la conscience universelle accordé à la trame éthérique qui maintient la cohésion de notre véhicule formel.

Le corps physique est relié à des dimensions qui le surveillent et le reconstruisent en permanence ; nous pouvons faire des efforts pour nous rapprocher de ces dimensions et les aider dans cette rééquilibration permanente.

Plus nous seront attentifs à cette gestion, plus nous seront fortifiés dans tous les aspects de notre personnalité. Par contre, si nous sommes trop inconscients, une partie de notre énergie sera dispersée et nous subirons des déséquilibres importants dans notre nature.

Par cet exercice vous allez raccorder votre conscience de veille à la régulation des courants subtils d’énergie qui permettent de faire le point entre le corps physique, l’univers et les autres véhicules qui font partie des mondes de l’invisible.

Vous allez donc commencer à vous intérioriser, debout, dans un endroit calme et aéré. Fermez les yeux et pensez aux esprits qui s’occupent de régénérer votre véhicule physique en permanence.

Pendant quelques instants, émettez des pensées positives dans leur direction pour renforcer le lien qui vous unité à leur pouvoir de transformation. Faites ce travail puis revenez sur ce plan.

Vous allez maintenant rééquilibrer les courants d’énergie de votre corps physique en résonance avec le cosmos.

Toujours en position debout, les pieds joints, imaginez que vous êtres un grand arbre avec, sous vos pieds, des racines s’enfonçant dans la terre pour en extraire les  éléments nutritifs. Votre corps forme le tronc, verticalisé, à l’intérieur duquel circule la sève régénératrice. Elle se canalise en direction de la tête vers les branches subtiles qui s’élèvent vers le ciel pour se mettre en résonance avec les esprits célestes qui surveillent ce corps.

Choisissez le type d’arbre qui vous convient personnellement. Respirez doucement et profondément en pensant très précisément à l’arbre que vous êtes en train de construire.

Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

Le rôle protecteur des minéraux

 

 

La tradition amérindienne voit en chaque pierre un esprit protecteur. Cette sacralisation du règne minéral n’est pas dénuée de sens. Pour témoin, une discipline qui fait de plus en plus d’adeptes : la lithothérapie.

Il n’existe pas moins de 4000 minéraux répertoriés à ce jour. Il est étonnant de constater que le corps humain comporte en quantité variable nombre de ces éléments. De l’équilibre minéral dépend le bon fonctionnement de l’organisme tout entier. Le principal est le carbone autour duquel la vie a pu émerger. Il est contenu dans les glucides, les lipides et les protéines. Le calcium et le phosphore sont indispensables au squelette, l’iode à la glande thyroïde, le fer aux globules rouges du sang, etc. Pour la lithothérapie, l’impact énergétique des pierres sur l’organisme humain et son psychisme résulte d’une analogie structurelle et vibratoire.

Qu’est-ce que la lithothérapie ?

Cette forme de médecine douce peut être associée à toute pratique énergétique. La vibration subtile de certaines pierres entre en résonance avec le corps humain, libérant ainsi ses tensions physiques et émotionnelles. La prise en compte des 7 chakras, centres psychocorporels situés le long de la colonne vertébrale, permet de cibler les effets thérapeutiques. L’impact vibratoire des minéraux employés repose à la fois sur leur composition chimique, leur structure atomique, leur couleur – en lien avec la chromothérapie –, mais également leur symbolisme agissant sur le psychisme via l’inconscient collectif. La lithothérapie préconise également de porter sur soi un bijou orné de pierres adaptées à ses besoins de manière à profiter de leurs effets bienfaisants tout au long de la journée.

 

protection

Les pierres et leurs bienfaits

Parmi ces pierres, les plus représentatives, accompagnées de leurs pouvoirs protecteurs, livrent des secrets étonnants :

- L’hématite : connue depuis l’antiquité égyptienne pour ses vertus en matière de circulation sanguine, elle se caractérise par son apparence de métal brillant. Le chaman amérindien l’utilise pour favoriser son efficacité. Elle symbolise la terre nourricière. Elle peut être portée par des personnes ayant des problèmes de varices. Psychologiquement, elle stimule la confiance en soi et se révèle donc très intéressante pour les sujets souffrant de timidité.

- L’œil de tigre : considérée comme l’une des principales pierres de protection, certaines traditions s’en servent de talisman pour se prémunir des serpents et des envoûtements. Au niveau énergétique, l’œil de tigre a un effet miroir, réfléchissant les ondes négatives et les renvoyant vers son émetteur. Du point de vue physique, il favorise le fonctionnement du système digestif.

- Le quartz rose : cette « pierre du cœur » est en lien avec le quatrième chakra (région cardiaque) et il possède des vertus apaisantes. En cas d’insomnie ou d’agitation, les lithothérapeutes conseillent de placer un quartz rose sur la table de nuit.

- L’améthyste : le mot « améthyste » tire son origine du terme grec amathustein, signifiant ne pas être ivre. De couleur violette, cette pierre favorise l’élévation spirituelle et convient tout à fait à la méditation. Elle est aussi très efficace en cas de migraine lorsqu’on la place entre les deux sourcils pendant quelques secondes.

- La pierre de Lune : pierre féminine par excellence, les femmes s’en servent pour favoriser la lactation. Au niveau psychique, elle favorise l’intuition et protège des angoisses.

- La tourmaline noire : ce minéral est particulièrement efficace pour se protéger des ondes magnétiques générées par les écrans d’ordinateur, de téléviseur, les téléphones portables et les appareils électriques. 

Jacques Tiébault de Signes et Sens

sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ELEMENTS, ENERGIES, GUERISON, NATURE, POUVOIR |on 24 octobre, 2016 |Pas de commentaires »

CHAKRA DU PLEXUS SOLAIRE et de la CLAIRSENSITIVITE

 

Les particules adamantines favorisent l’ouverture du cœur et intensifient votre sensitivité. Les individus plus sensibles seront plus présents et plus attentifs à leur environnement naturel. Ils sauront mieux en bénéficier sans en abuser ni le détruire. Ils sentiront davantage tous les effets directs et indirects de leur façon d’être et de vivre sur les animaux et les plantes.

Tout comme les particules adamantines accélèrent et facilitent la transformation de l’humain, elles influencent aussi grandement le rythme des mutations au sein de la nature. Toutes les formes de vie terrestres, visible sou invisibles, voient leurs attributs se transformer et leur niveau de conscience s’élever.

chakra du coeur et clairsensitivité

Les règnes végétal et animal verront l’émergence d’une multitude de nouvelles espèces tout à fait remarquables. Les dévas de la nature seront eux de plus en plus expressifs. D’une part, les individus plus sensitifs capteront davantage leur présence et cesseront donc de mettre en doute leur existence. D’autre part, l’ouverture du cœur parmi les humains facilitera leur travail, soit l’harmonisation des espèces et des formes de vie terrestres, notamment de l’homme avec son environnement. Cette ouverture des cœurs permet aux dévas de jouer davantage leur rôle puisqu’ils sont des ambassadeurs de la cohésion, de la cohérence et de la cohabitation terrestre.

Pour vous nourrir des particules adamantines vous n’avez qu’à respirer le parfum de l’amour. Cela semble simple, mais cela signifie que vous avez à vous élever au-delà des pensées et des peurs collectives qui forment un autre parfum, beaucoup plus lourd celui-là. Il ne s’agit pas de renier l’humanité. Il ne s’agit pas de faire fi des peurs et des mécontentements. Il s’agit de s’élever au-delà pour pouvoir véritablement agir, construire et créer. En accueillant consciemment ces particules, votre perception de ce qu’est l’amour se transformera totalement. Vous nourrirez alors la Terre de votre Lumière et de votre Amour, ainsi que la multitude de formes de vie qui y évolue.

Explications : Francesca sur  http://francescaduforum.blogspot.fr/

Publié dans:CHAKRAS, ENERGIES, MEDIUM, POUVOIR |on 24 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

CHAKRA DU CŒUR – GLANDE DU THYMUS

 

C’est d’abord l’énergie d’amour circulant dans le chakra du cœur qui assure toutes ses fonctions. L’amour assure la création et la croissance de la vie en tout. L’amour est l’énergie du cœur ; c’est grâce à lui que tout est en perpétuelle transformation. Il est le cœur de la loi de l’impermanence. C’est l’amour qui construit, qui répare et guérit. Les particules adamantines sont captées par la pulsion du cœur ; Pour les accueillir, l’amour de la vie qui les génère est essentiel.

thymus

L’action des particules adamantines se manifeste directement au chakra du cœur et au thymus, bien que ces particules influencent tous les chakras et toutes les cellules. Le thymus ainsi stimulé assure la protection de votre corps et favorise aussi votre croissance globale. Alors, le processus de transmutation du thymus vous révèle que vous n’avez pas terminé votre développement, tant sur le plan physique qu’énergétique. Cette mutation provoque aussi une accélération du processus naturel de régénération des cellules, et par conséquent des tissus, des organes et des membres. Lorsque le thymus et les cellules seront suffisamment avancés dans leur transmutation, ils seront redevenus des instruments très efficaces de l’intelligence cellulaire.

Des organes affaiblis ou détériorés ou encore non fonctionnels pourront se régénérer, soit se reconstituer et reprendre vie comme à l’origine. Des membres ou des organes endommagés ou éliminés pourront se reconstruire d’eux-mêmes. Vos capacités renouvelées de régénération cellulaire résultant de l’apparition de ce nouvel ADN permettront la reconstruction naturelle de votre corps et un ralentissement du vieillissement.

Le chakra du cœur et le thymus sont aussi les grands régulateurs du système immunitaire. Ils le renforcent et assurent le maintien de sa puissance dans son rôle de défense de l’organisme. Les particules adamantines équilibrent la moelle osseuse rouge et facilitent la transformation des cellules souches en globules blancs, en globules rouges et en plaquettes. Leur action est donc déterminante en ce qui a trait à l’équilibre du sang.

Ajoutons que non seulement elles permettent de renforcer le système immunitaire physique dans sa lutte contre les microbes et les toxines, mais qu’elles génèrent aussi un système immunitaire psychique. En effet, il est essentiel que vous vous libériez de vos peurs, de vos croyances, de vos dépendances et de vos comportements caractériels, qui sont de véritables toxines psychiques. Les particules adamantines élèvent sans cesse votre vibration au niveau de celle du cœur afin que vous ne soyez pas envahis par ces agresseurs psychiques.

Lorsque vous vibrez à la fréquence de l’amour, ces toxines psychiques perdent en effet leur emprise sur vous.

Explications : Francesca sur  http://devantsoi.forumgratuit.org/t2371-particules-adamantines?highlight=ADAMANTINES

Publié dans:CHAKRAS, ENERGIES, LUMIERE |on 22 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

L’esprit humain peut varier au-delà du temps et de l’espace

 

L’inconscient ouvre sur le transcendant.

Aux États-Unis, la psychologie transpersonnelle est un courant reconnu. « Après Freud et Jung, des chercheurs comme Stanislav Grof ont montré que l’inconscient humain est beaucoup plus vaste que ce que l’on croyait. Il contient plus que les éléments biographiques, et même plus que l’inconscient collectif de l’humanité. En fait, l’esprit humain peut varier au-delà du temps et de l’espace, jusqu’à des expériences d’identification avec tout l’univers, de conscience cosmique. » 

Ces phénomènes que l’on retrouve dans les expériences chamaniques ou les expériences de mort imminente sont, de surcroît, des expériences hyper-conscientes. L’individu ne décrit pas un état de conscience altéré, mais au contraire décuplé, centuplé. 

Blog0francesca

Alors où s’arrête réellement la conscience ?

De l’expérience transpersonnelle et mystique, à la folie, il n’y a qu’un pas… en arrière. Pour le psychiatre Henri Grivois, tout délire est mystique: les patients se prennent pour Dieu, ou Dieu leur parle. Son confrère Serge Tribolet embraie. Pour lui, la folie, ou psychose, c’est « l’inconscient à ciel ouvert », et le «fou » a non pas une case en moins, mais « une case en plus », Il est un voyant, au sens où il voit ce que personne ne voit. « Sa perception se situe au-delà du voir, comme Adam et Ève avant qu’ils croquent la pomme et que leurs yeux s’ouvrent », dit Serge Tribolet.

L’inconscient ouvre-t-il à la conscience les portes d’un au-delà du soi ?

L’étude de la conscience a en tout cas de beaux jours devant elle, et Mario Beauregard nous rappelle, avec Teilhard de Chardin, qu’ « au niveau cosmique, seul le fantastique a des chances d’être vrai » .

Ce modèle a été bâti en distinguant les activités conscientes et non-conscientes. Surprise : l’activité non-consciente domine largement, mais surtout, elle est également capable de traiter l’information! Dans Le Nouvel inconscient (Odile Jacob, 2009), Lionel Naccache raconte l’odyssée de l’inconscient « cognitif» (engagé dans des activités de traitement de l’information).

Les expériences dites d’amorçage ou de masquage reposent ainsi sur la perception subliminale, donc non-consciente. Et elles montrent sans aucun doute possible que les informations non-perçues consciemment sont traitées jusqu’au niveau sémantique (signification d’un mot ou valeur d’un chiffre par exemple), et modulent nos réactions conscientes à notre insu. L’inconscient cognitif est lui-même sous l’influence … de la conscience.

«À chaque instant, notre posture psychologique consciente façonne et modifie certains des nombreux processus mentaux inconscients qui nous habitent, et tout cela opère à notre insu! », écrit Lionel Naccache. Allons bon! Évacué par les pourfendeurs de la psychanalyse, voila que l’inconscient revient par la fenêtre des neuroscientifiques. Et Naccache de saluer en Freud le découvreur involontaire, le Christophe Colomb du continent « inconscient ».

article de  Jocelin Morisson sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ENERGIES, ESPRITS, HUMANITE |on 20 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

Les 14 entraînements à la Pleine Conscience

 

Les 14 Entraînements à la Pleine Conscience représentent l’essence de la Communauté de l’Inter-Etre. Ils sont la torche qui éclaire notre chemin, le bateau qui nous porte, le maître qui nous guide. Ils nous permettent de toucher la nature de l’inter-être dans tout ce qui est, et de voir que notre bonheur est étroitement lié à celui des autres. L’inter-être n’est pas une théorie ; c’est une réalité que chacun d’entre nous peut expérimenter directement, à tout moment. Les 14 Entraînements à la Pleine Conscience nous aident à cultiver la concentration et la vision profonde qui nous libèrent de la peur et de l’illusion d’un soi séparé.

1musique francesca

Premier entraînement : Ouverture d’esprit

Conscients de la souffrance provoquée par le fanatisme et l’intolérance, nous sommes déterminés à ne pas faire preuve d’idolâtrie et à ne pas nous attacher à une doctrine, une théorie ou une idéologie, même bouddhiste. Nous nous engageons à voir les enseignements bouddhistes comme des moyens pour nous guider et nous aider à pratiquer le regard profond et développer ainsi notre compréhension et notre compassion. Ce ne sont pas des doctrines pour lesquelles nous nous battrons, nous tuerons ou nous mourrons. Nous comprenons que le fanatisme, quelle que soit sa forme, est la conséquence d’une vision dualiste et discriminante. Nous nous entraînerons à regarder toute chose avec ouverture d’esprit et avec la vision de l’inter-être pour transformer le dogmatisme et la violence en nous et dans le monde.

Deuxième entraînement : Non-attachement aux vues

Conscients de la souffrance provoquée par l’attachement aux vues et aux perceptions erronées, nous sommes déterminés à éviter de faire preuve d’étroitesse d’esprit et de nous attacher aux vues actuelles. Nous nous engageons à apprendre à pratiquer le non-attachement aux vues en gardant l’esprit ouvert aux expériences et aux visions profondes des autres afin de bénéficier de la sagesse collective. La vision profonde se révèle par la pratique de l’écoute compatissante, du regard profond et du lâcher-prise des notions plutôt que par l’accumulation des connaissances intellectuelles. Nous sommes conscients que notre savoir actuel n’est pas une vérité absolue et immuable. La vérité est à trouver dans la vie, nous observerons à chaque instant la vie en nous, autour de nous pour apprendre tout au long de notre vie.

Troisième entraînement : Liberté de pensée

Conscients de la souffrance provoquée quand nous imposons nos vues à autrui, nous sommes déterminés à ne forcer personne, pas même nos enfants, à adopter nos vues, que ce soit en ayant recours à l’autorité, à la menace, à l’argent, à la propagande ou à l’endoctrinement. Nous nous engageons à respecter le droit d’autrui d’être différent, d’exercer sa liberté de conscience et de prendre ses propres décisions. Néanmoins, nous apprendrons à aider les autres à se libérer aussi de l’attachement aux vues, par la parole aimante et un dialogue compatissant.

Quatrième entraînement : Conscience de la souffrance

Conscients que le regard profond sur la nature de notre souffrance peut nous aider à développer notre compréhension et notre compassion, nous sommes déterminés à revenir en nous-mêmes pour la reconnaître, l’accepter, l’embrasser et l’écouter avec l’énergie de la pleine conscience. Au lieu de la fuir et de la masquer par le recours à la consommation, nous ferons de notre mieux pour pratiquer la respiration consciente et la marche méditative afin de regarder profondément ses racines. Nous sommes conscients que c’est seulement en les appréhendant que nous trouverons le chemin de la cessation de la souffrance. Une fois notre propre souffrance pénétrée, nous serons capables de comprendre celle des autres. Nous nous engageons à trouver tous les moyens : contact personnel, téléphoniques, électroniques, audiovisuels ou autres… pour être avec ceux qui souffrent afin de pouvoir les aider à transformer leur souffrance en compassion, en paix et en joie.

Cinquième entraînement : Vie saine et compatissante

Conscients que le vrai bonheur est enraciné dans la paix, la solidité, la liberté et la compassion, nous sommes déterminés à ne pas amasser d’argent ni de biens alors que des millions de gens meurent de faim, à ne pas vivre dans le seul but d’acquérir la célébrité, les profits, les richesses ou les plaisirs sensuels qui peuvent provoquer beaucoup de souffrance et de désespoir. Nous regarderons profondément comment nous nourrissons notre corps et notre esprit par la nourriture comestible, les impressions sensorielles, la volition et la conscience. Nous nous engageons à nous abstenir de jeux de hasard, d’alcool, de drogues et de tout autre produit tel que certains sites internet, jeux électroniques, émissions de télévision, films, magazines, livres et conversations, qui peuvent intoxiquer notre corps, notre conscience ainsi que le corps et la conscience collectifs. Nous consommerons de manière à préserver la compassion, la paix, la joie, le bien-être dans notre corps, notre conscience et dans le corps et la conscience collectifs de notre famille, de notre société et de la terre.

Sixième entraînement : prendre soin de la colère

Conscients que la colère bloque la communication et crée de la souffrance, nous nous engageons à prendre soin de l’énergie de la colère quand elle surgit, à reconnaître et à transformer ses semences qui sont profondément enfouies dans notre conscience. Quand la colère se manifeste, nous sommes déterminés à ne rien dire, à ne rien faire mais à pratiquer la respiration consciente ou la marche méditative pour la reconnaître, l’embrasser et la regarder profondément. Nous sommes conscients que les racines de la colère ne sont pas extérieures à nous-mêmes mais se trouvent dans nos perceptions erronées et dans le manque de compréhension de notre propre souffrance et de celle de l’autre personne. En contemplant l’impermanence, nous pourrons nous regarder ainsi que la personne qui, selon nous, est à l’origine de notre colère, avec les yeux de la compassion et alors reconnaître combien nos relations sont précieuses. Nous pratiquerons la Diligence Juste pour cultiver notre capacité de compréhension, d’amour, de joie et d’inclusivité. Ainsi, nous transformerons progressivement la colère, la violence, la peur en nous et nous aiderons les autres à faire de même.

Septième entraînement : S’établir heureux dans le moment présent

Conscients que la vie n’est accessible que dans le moment présent, nous nous engageons à nous entraîner à vivre pleinement chaque instant de notre vie quotidienne. Nous essaierons de ne pas nous perdre dans la dispersion, de ne pas nous laisser emporter par les regrets du passé, les soucis du futur ou l’avidité, la colère et la jalousie du présent. Nous pratiquerons la respiration consciente pour être attentifs à ce qui se passe dans l’ici et le maintenant. Nous sommes déterminés à apprendre l’art de vivre en pleine conscience en touchant les éléments merveilleux, rafraîchissants et porteurs de guérison qui sont en nous et autour de nous, quelle que soit la situation. Ainsi, nous pourrons cultiver les semences de joie, de paix, d’amour et de compréhension en nous-mêmes, afin de faciliter le travail de transformation et de guérison dans notre conscience profonde. Nous sommes conscients que le bonheur dépend principalement de notre attitude mentale et non des conditions extérieures. Nous pouvons vivre heureux dans le moment présent simplement en reconnaissant que nos conditions de bonheur sont déjà plus que suffisantes.

Huitième entraînement : communauté véritable et communication

Conscients que le manque de communication mène toujours à la division et à la souffrance, nous nous engageons à nous entraîner à la pratique de l’écoute compatissante et de la parole aimante. Sachant qu’une communauté véritable est fondée sur l’inclusivité et la pratique concrète de l’harmonie des vues, de la pensée et de la parole, nous pratiquerons à partager notre compréhension et nos expériences avec les membres de la communauté afin de parvenir à une vision profonde collective. Nous sommes déterminés à apprendre à écouter attentivement sans juger ni réagir et à ne rien dire qui puisse entraîner discorde ou rupture au sein de la communauté. A chaque difficulté, nous resterons avec notre sangha et pratiquerons le regard profond sur nous-mêmes et les autres pour en reconnaître toutes les causes et les conditions, y compris nos propres énergies d’habitudes. Nous assumerons la part de responsabilité que nous avons probablement eue dans le conflit et garderons la communication ouverte. Nous ne nous comporterons pas en victime mais ferons tout notre mieux pour trouver les moyens de nous réconcilier et de résoudre tous les conflits, aussi petits soient-ils.

Neuvième entraînement : Parole sincère et aimante

Conscients que les paroles peuvent être source de souffrance et de bonheur, nous nous engageons à apprendre à dire la vérité de manière aimante et constructive. Nous utiliserons seulement des paroles qui inspirent la joie, la confiance et l’espoir autant la réconciliation et la paix avec nous-mêmes et avec les autres. Nous parlerons et écouterons de façon à nous aider nous-mêmes et à aider les autres, à transformer la souffrance et à trouver les moyens de surmonter les difficultés. Nous sommes déterminés à ne pas dire de mensonges dans notre intérêt personnel ou pour impressionner les gens, à ne rien dire qui puisse susciter division ou haine. Nous protègerons la joie et l’harmonie de notre sangha en évitant de parler des fautes d’une autre personne en son absence et en interrogeant sans cesse la justesse de nos perceptions. Nous ne parlerons que dans l’intention de comprendre et d’aider à transformer les situations. Nous ne répandrons aucune rumeur et nous nous abstiendrons de critiquer ou de condamner ce dont nous ne sommes pas certains. Nous ferons tout notre possible pour parler ouvertement des situations injustes, même si cela peut nous créer des difficultés ou menacer notre sécurité.

Dixième entraînement : Protéger et nourrir la sangha

Conscients que l’essence et le but d’une sangha sont la pratique de la compréhension et de la compassion, nous sommes déterminés à ne pas utiliser la communauté bouddhiste pour notre pouvoir ou notre profit personnel et à ne pas transformer notre communauté en un instrument politique. Cependant, en tant que membres d’une communauté spirituelle, nous devrions prendre une position claire par rapport à l’oppression et à l’injustice. Nous ferons tout notre possible pour changer ces situations, sans prendre parti dans les conflits. Nous nous engageons à regarder avec les yeux de l’inter-être pour nous voir et voir les autres comme les cellules d’un corps de sangha. Etant une vraie cellule du corps de sangha qui génère la pleine conscience, la concentration et la vision profonde pour nous nourrir et nourrir toute la communauté, chacun de nous est en même temps une cellule du corps de bouddha. Nous cultiverons activement la fraternité, coulerons comme une rivière et pratiquerons à développer les 3 pouvoirs véritables : aimer, comprendre et trancher net les afflictions afin de réaliser l’éveil collectif.

Onzième entraînement : Moyens d’existence justes

Conscients que notre environnement et notre société sont détériorés par la violence et les nombreuses injustices, nous nous engageons à ne pas utiliser de moyens d’existence nuisibles aux êtres vivants et à la nature. Nous ferons tout notre possible pour choisir des moyens d’existence qui contribuent au bien-être de toutes les espèces sur terre et nous permettent de réaliser notre idéal de compréhension et de compassion. Conscients de la réalité mondiale de l’économie, de la politique et de la société, ainsi que de notre interrelation avec l’écosystème, nous sommes déterminés à nous comporter avec responsabilité en tant que consommateurs et citoyens. Nous n’investirons pas et ne commercerons pas avec les sociétés qui contribuent au tarissement des ressources naturelles, qui nuisent à la terre et privent les autres de leur chance de vie.

Douzième entraînement : Respect de la vie

Conscients de la grande souffrance provoquée par la guerre et les conflits, nous sommes déterminés à cultiver la non-violence, la compassion et la vision profonde de l’inter-être dans notre vie quotidienne, à promouvoir l’éducation à la paix, la médiation en pleine conscience et la réconciliation dans les familles, les communautés, les groupes ethniques et religieux, les nations et le monde. Nous nous engageons à ne pas tuer et à ne pas laisser les autres tuer. Nous ne soutiendrons aucun acte meurtrier dans le monde, dans nos pensées ou dans notre façon de vivre. Nous pratiquerons continuellement le regard profond avec notre sangha pour découvrir les meilleurs moyens de protéger la vie, d’empêcher la guerre et de bâtir la paix.

Treizième entraînement : Générosité

Conscients de la souffrance provoquée par l’exploitation, l’injustice sociale, le vol et l’oppression, nous nous engageons à cultiver la générosité dans notre manière de penser, de parler et d’agir. Nous apprendrons à œuvrer pour le bien-être d’autrui, des animaux, des plantes et des minéraux. Nous pratiquerons la générosité en partageant notre temps, notre énergie et nos ressources matérielles avec ceux qui en ont besoin. Nous sommes déterminés à ne pas voler et à ne pas prendre possession de ce qui ne nous appartient pas. Nous respecterons les biens d’autrui et essaierons d’empêcher les autres de profiter de la souffrance des humains et de tous les êtres.

Quatorzième entraînement : Comportement juste

Pour les membres laïcs :
Conscients que le désir sexuel n’est pas l’amour et que les relations sexuelles motivées par l’avidité ne peuvent pas dissiper les sentiments de solitude mais qu’elles engendrent plus de souffrances, de frustration et de solitude, nous sommes déterminés à ne pas avoir de rapports sexuels sans compréhension et amour mutuels, sans engagement profond, durable et connu de nos proches. Sachant que le corps et l’esprit sont un, nous nous engageons à apprendre les moyens appropriés pour prendre soin de notre énergie sexuelle et à cultiver la bonté aimante, la compassion, la joie et la non-discrimination pour notre propre bonheur et pour celui des autres. Nous devons être conscients de la souffrance qui pourrait être provoquée dans le futur par des relations sexuelles. Nous savons que pour préserver notre bonheur et celui des autres, nous devons respecter nos droits et engagements ainsi que ceux d’autrui. Nous ferons tout notre possible pour protéger les enfants des abus sexuels et pour empêcher les couples et les familles de se briser à cause de comportements sexuels irresponsables. Nous traiterons notre corps avec compassion et respect. Nous sommes déterminés à regarder profondément les Quatre Sortes de Nourriture (comestibles, sensorielles, volition et conscience) et à apprendre les moyens de préserver et de canaliser nos énergies vitales (sexe, respiration et esprit) pour réaliser notre idéal de bodhisattva. Avant de contribuer à l’apparition de nouvelles vies, nous serons pleinement conscients de notre responsabilité et nous méditerons sur leur futur environnement.

chez francesca

Pour les membres monastiques :

Conscients que l’aspiration profonde d’un moine ou d’une moniale peut seulement se réaliser lorsqu’il ou elle abandonne complètement les liens charnels, nous nous engageons à pratiquer la chasteté et à aider les autres à adopter un comportement sexuel responsable. Nous savons que les sentiments de solitude et de souffrance ne peuvent se dissiper par un rapport sexuel mais plutôt par la pratique de la bonté aimante, de la compassion, de la joie et de la non-discrimination. Nous sommes conscients qu’un rapport sexuel peut détruire notre vie monastique, nous empêcher de réaliser notre idéal de service des êtres vivants et nuire à la vie d’autrui. Nous apprendrons les moyens appropriés de prendre soin de notre énergie sexuelle. Nous sommes déterminés à ne pas opprimer notre corps, à ne pas le maltraiter ou le considérer comme un instrument, mais à nous occuper de lui avec compassion et respect. Nous sommes déterminés à regarder profondément les Quatre Aliments pour préserver et canaliser nos énergies vitales (sexe, respiration, esprit) afin de réaliser notre idéal de bodhisattva.

SOURCE 14 Quatorze Entraînements à la Pleine Conscience Révisés Juin 2012 Colonnes .pdf

Publié dans:DEVELOPPEMENT, ENERGIES, ESPRITS, MEDIUM, PENSEE, POUVOIR |on 15 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

Ouverture des Portails Terrestres

 

Les changements planétaires qui ont été prophétisés pour l’époque dans laquelle vous vivez font peur à beaucoup de gens. Comme vous n’avez pas besoin d’avoir peur de quoi que ce soit à part la peur elle-même, je vais vous transmettre des informations sur la manière dont le processus du Corps de Lumière a changé le futur probable de votre planète. J’ai décris la manière dont ce processus affecte votre moi physique et votre vie personnelle. Je vais maintenant vous décrire l’impact du Corps de Lumière sur la planète, car la planète est physique et représente la base qui assure la survie de votre vie physique. Pendant que vous devenez un Être de Lumière, la planète change, elle aussi. La planète devient une sphère de cristal et de lumière. Lorsque l’expérience du Corps de Lumière a commencé en 1988, la planète est passée au niveau du troisième Corps de Lumière.

blog de francesca1

Chaque année qui a suivi, la planète est passée à un niveau supérieur, quatrième niveau en 1989, cinquième niveau en 1990, et sixième en 1991. La planète est entrée dans le septième niveau le 11 janvier 1992, lors de l’ouverture du portail 11:11 et elle est restée à ce niveau jusqu’à l’ouverture du prochain portail, le 5 mai 1992. Ce portail a amorcé le début du processus du huitième niveau du Corps de Lumière pour la Planète et avec ce niveau du Corps de Lumière des changements planétaires étaient tout à fait probables. Les changements planétaires ont toujours eu lieu grâce à une série de technologies que j’appelle des portails. Les portails sont des conduites énergétiques ouvertes depuis un univers de dimension supérieure jusqu’à celui-là. Ces conduites apportent les énergies nécessaires pour remodeler la conscience collective, changer les vibrations planétaires et transformer les fréquences dimensionnelles. L’ouverture d’un portail nécessite l’assistance de nos frères de l’espace et de beaucoup d’êtres provenant de dimensions supérieures, tant pour sa création que pour raffiner les énergies en fonction d’un objectif spécifique.

Le but d’un portail et son timing dépendent des Conseils de Lumière ou Conseil Karmique et de la Grande Fraternité Blanche. Ces Conseils supervisent les progrès, et assistent lorsque c’est nécessaire. Le portail du 5 mai 92 visait à prévenir les probabilités de cataclysmes qui avaient de plus en plus de chances de se produire suite à la perte de densité de la planète. Le désastre le plus probable était un basculement des pôles. Le portail du 5 mai 92 a amorcé le basculement entre l’inhalation de Dieu et l’exhalation de Dieu. Le basculement entre un univers en expansion et un univers en contraction. Ce portail, le 5 mai 92, a ouvert la période d’immobilité entre les deux directions. Cette période d’immobilité va se poursuivre jusqu’en 2012, lorsque l’exhalation va commencer. Cet univers physique est allé en expansion, se fragmentant en individuation. Lorsque la contraction commencera, cela représentera le fusionnement des fragments dans l’unité.

Tandis que ce portail a signalé un changement de direction énergétique, il a aussi permis de basculer la grille structurale autour de la planète. La grille est un organe d’énergie de la planète, et peut être comparé au système nerveux à l’intérieur et à l’extérieur de votre corps. Les grilles sont structurées et programmées pour des buts spécifiques et à des moments spécifiques et elles sont changées régulièrement. Depuis l’époque de l’Atlantide, les grilles du pouvoir économique ont été situées au-dessus de l’hémisphère Ouest, et les grilles du pouvoir spirituel au-dessus de l’hémisphère Est, mais elles étaient dormantes. Ces grilles ont été activées avec le début de la colonisation du Nouveau Monde. Elles ont été renversées d’Est en Ouest.

Cela signifie que depuis le 5 mai 1992, les grilles du pouvoir spirituel ont été relocalisées au-dessus de l’hémisphère Ouest. Ce basculement des grilles représente un renversement énergétique et équivaut à un basculement des pôles, mais sans le basculement physique. Ce changement était absolument nécessaire, parce que la planète et toutes les formes de vie qu’elle abrite devaient changer de direction énergétique, suite au changement des flux d’énergie de l’univers. Si le renversement des grilles n’avait pas été opéré, le changement de direction énergétique aurait créé un basculement des pôles de la Terre au niveau physique dans les trois mois suivants. Le renversement des grilles crée la même structure énergétique qu’un basculement des pôles, mais cela se produit à un niveau énergétique plutôt qu’à un niveau physique. La fenêtre de probabilité pour ces cataclysmes se situait dans la période de neuf mois après le renversement des gilles. Ce renversement des grilles était si massif que son accomplissement a nécessité l’effort concerté de nombreux êtres, incarnés, désincarnés et ascensionnés. L’assistance de vaisseaux et des frères de l’espace a aussi été nécessaire pour prévenir les désastres possibles à ce moment là.

Depuis le renversement des grilles, les changements planétaires ont été « gérés » par ces êtres, afin de prévenir les désastres ou afin de les planifier de manière à éviter un maximum de pertes de vies. La planète ayant complété son huitième niveau, la possibilité de cataclysmes est bien moindre. La peur que beaucoup d’entre-vous entretenez autour de la mise en place de l’ascension par le biais d’un cycle de mort-résurrection peut être abandonnée, car les probabilités sont que la progression du Corps de Lumière va se poursuivre, et que pendant ce temps, la planète restera assez stable. N’est-ce pas plus facile de percevoir l’avenir ainsi, plutôt que d’envisager les cataclysmes qui vous ont été prédits ? Ce renversement des grilles a aussi amorcé le cycle des vingt dernières années avant que ne se produisent d’autres événements célestes qui marqueront la contraction de cet univers dimensionnel. Ce cycle de vingt ans est vraiment une période de « agis ou meurs » pour la progression du Corps de Lumière en tant que plan d’ascension.

coucher soleil

Ce renversement des grilles a été mis en place pour aider ceux que l’on nomme les travailleurs de lumière durant cette période de changement, car le renversement des grilles a permis de faire grimper les fréquences planétaires jusqu’aux fréquences les plus basses de la quatrième dimension. Cela a amené la vibration planétaire dans ce qu’on appelle les mondes astraux. Ces mondes sont toujours des mondes de polarité et d’illusion, mais ils sont bien moins physiques. Cela permet à chacun de vous de commencer à ouvrir vos potentiels de joie, et tandis que vous faites cela, les probabilités de désastres s’amoindrissent. Ceux qui sont conscients et ceux qui apprennent à utiliser le pouvoir spirituel pour créer dans le physique peuvent utiliser ces énergies du nouvel alignement des grilles pour créer leur version personnelle du « ciel sur la Terre ». Beaucoup d’entre-vous réclamaient cette assistance, car les travailleurs de lumière souhaitaient pouvoir précipiter la pensée dans la matière.

Ils souhaitaient être capables de faire éviter des objets ou eux-mêmes. Ils voulaient un porte-monnaie qui ne se vide jamais. Grâce au changement dimensionnel créé par le basculement des grilles, le ciel vous a fourni ces capacités applicables dans vos vies. Cela rend potentielle cette possibilité, car le renversement des grilles a diminué la densité de la matière d’au moins un tiers, ce qui rend les choses beaucoup plus faciles pour tous ceux qui souhaitent utiliser l’énergie ou le pouvoir pour créer dans le physique. Ceux qui en sont capables auront non seulement l’option d’opérer une ascension dans les mondes de la quatrième dimension, mais pourront aller jusqu’à la cinquième dimension. La seule condition, c’est que vous soyez capable d’atteindre ce niveau de vibration et cette qualité de joie dans votre vie.

Chacun d’entre-vous possède un cerveau gauche et un cerveau droit et chaque moitié de votre cerveau fonctionne selon des buts définis. En chacun d’entre vous, un aspect du cerveau est dominant. Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut – la même chose est valable pour la planète. Tandis que l’éveil spirituel progresse chez l’humain, que les fonctions des parties du cerveau s’équilibrent et deviennent égales, la même situation doit se produire pour la planète. Le cerveau gauche de la planète, ou Ouest, et le cerveau droit de la planète, ou Est, doivent trouver un nouvel équilibre. L’Est et l’Ouest doivent devenir équilibrés dans la vie physique, afin que l’ascension puisse progresser. Une possibilité créée par ce basculement des grilles, c’est d’offrir l’opportunité de la maîtrise spirituelle et du pouvoir à l’esprit occidental, et d’amener un nouvel équilibre économique et politique en orient. Le renversement des grilles amène une probabilité d’achèvement du pouvoir spirituel au sein du monde occidental durant cette vie.

Il n’y a jamais eu de bon modèle de pratique spirituelle dans le monde occidental. C’est pourquoi tant d’entre-vous ont adopté des religions orientales – ou sont automatiquement passés à la vie monastique lorsqu’ils ont emprunté la voie spirituelle. Cette grille va apporter un nouveau genre de spiritualité, beaucoup plus approprié à l’esprit et à la culture occidentale. Il est important que vous sachiez que la voie monastique, le revirement du monde et le style de vie ascétique ne sont plus appropriés. Vous devez être dans le monde et cette nouvelle voie spirituelle apportera un équilibre et une fusion entre les différents aspects de votre vie. Vous suivrez la voie spirituelle en vivant dans le monde, en ayant une vie de famille, un travail, en faisant des affaires. Tous les aspects de votre vie quotidienne vont devenir spirituels. Cela apportera un équilibre à tous ceux qui vivent et travaillent dans les pays de l’hémisphère occidental et leur permettra de faire l’expérience du pouvoir politique et de l’équilibre karmique nécessaire pour éliminer la polarité inhérente au sein des mondes de la troisième et quatrième dimension.

Le renversement des grilles affecte votre corps physiquement, en renversant la polarité de tout votre corps. Depuis 1992, la plupart des individus ont eu le temps de s’acclimater complètement à ce renversement énergétique. Cela a provoqué une accélération de la progression du Corps de Lumière, et bien sûr, cette accélération provoque des effets secondaires physiques. Cela a aussi littéralement renversé les champs électromagnétiques de la planète.

Ce renversement des grilles a amené une fusion du physique et du spirituel dans les sept cités de lumière, qui sont passées de l’Est à l’Ouest. Les cités de lumière possèdent toutes un maître résidant au sein de la cité, et elles nourrissent actuellement les localités du continent Nord-Américain proches de leurs localisations physiques. Cela sert à alimenter les gens avec l’énergie des maîtres et à provoquer l’éveil des masses. Les cités de lumière sont au Mont-Rainier, à Salt Lake City, à Denver, près de Stone Mountain en Georgie, sur la côte à Hilton Head, légèrement au Nord et à l’Ouest de Detroit sur la frontière des Etats-Unis et du Canada, et à Buffalo, New York. Un autre ancrage, Shamballa, est passé de l’Est à une région près de Baja, et Avalon est passé à l’Oklahoma du Sud.

Les sept cités d’Or ont été réactivées dans le sud-ouest des Etats-Unis et au nord du Mexique, et les portes du Jardin d’Eden sont maintenant ouvertes dans l’État du Missouri. Dans cet espace d’immobilité entre l’inspiration et l’expiration, c’est calme. A cause du calme procuré par cette énergie, il est possible à chacun d’entre-vous de créer ce que vous voulez pour vous-mêmes. L’assistance de l’énergie produite par les cités de lumière et celle transmise par les maîtres résidant dans ces cités vous est offerte. Utilisez-la comme vous le souhaitez. Tout ce qu’il y a de plus littéralement, les travailleurs de lumière ont maintenant l’option de devenir des maîtres ascensionnés et de créer en eux-mêmes le changement qu’on appelle la traduction. Le reste des formes de vie humaines ascendantes passera de la conscience tridimensionnelle à la conscience quadri-dimensionnelle.

Métatron Canalisé par Laurie Gilmore

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Pour une véritable respiration en conscience

 

Le souffle est essentiel à l’homme, au même titre que le sont l’amour, le mouvement, l’alimentation et le sommeil. La respiration rythme l’existence de l’homme : nous naissons à la vie avec notre premier souffle, elle nous accompagne ensuite à chaque moment de notre vie, et nous la quittons en libérant notre dernier souffle.

Les traditions anciennes ont accordé une grande importance à la respiration : souffle des transes chamaniques et des rituels initiatiques des peuples premiers, prânayâma des pratiques de yoga, souffle des traditions méditatives, pour n’en citer que quelques-unes.

Les nombreuses expressions populaires qui émaillent notre langue et où figure le souffle, sont les témoins de son importance et de la présence qu’il occupe dans la vie de l’homme. Il est d’ailleurs assez marquant de constater que beaucoup d’entre elles expriment nos limitations par rapport à celui-ci : avoir le souffle court, manquer de souffle, être à bout de souffle, avoir le souffle coupé, et bien d’autres encore…

Cela n’a rien d’étonnant car la respiration, dans sa dimension vitale, celle qui nous nourrit énergétiquement, ou bien dans sa dimension permettant la maîtrise des émotions, est une grande oubliée de nos temps modernes. Bien sûr, on respire en faisant de la gym ou en pratiquant un sport, mais le souffle est rarement pratiqué de manière pleinement consciente et ressourçante. De la même façon, bien peu de personnes pensent à user de leur respiration lorsqu’elles sont sur le point d’être emportées par une émotion. C’est souvent en contractant des difficultés à respirer que l’on réalise l’importance essentielle de ce souffle. En s’éloignant de son corps et de ses ressentis et en les remplaçant par des préoccupations extérieures à lui, l’être humain a fini par oublier qu’il était un être respirant; la respiration est devenue, sinon accessoire, en tout cas digne de fort peu d’intérêt.

Heureusement, tout excès amène des corrections, et un certain nombre de disciplines ou d’arts de vivre nous permettent aujourd’hui de redécouvrir en conscience ce souffle précieux qui nous habite : ressourçant du qi qong, prânayâma du yoga, souffle de la marche en conscience – souffle énergétique, émotionnellement libérateur et unifiant du rebirth, de la respiration holotropique, du chamanisme – souffle apaisant de la méditation. Le souffle se décline ainsi sous de nombreuses colorations, tantôt plus énergétiques, émotionnelles ou spirituelles qui mettent en lumière son importance vitale.

 conscience

Les Stages des Cercles de Conscience

Il s’agit de rencontres et de stages d’évolution personnelle qui intègrent toute une gamme d’activités et de pratiques de transformation pour vous accompagner dans vos questionnements et dans votre cheminement sur la voie du mieux-être et de la créativité.

Nos pratiques se font dans un état de pleine conscience qui leur confère une valeur sacrée : marcher ou respirer avec ou sans conscience sont des activités qui n’ont que peu de choses en commun…

Certaines valeurs caractérisent particulièrement les stages que je vous propose : 
– L’écoute, le non jugement, le respect, la tolérance, la bienveillance envers les autres… et également et surtout envers soi.
– L’ouverture du cœur et la reconnaissance que chaque être humain est important et que nous apprenons tous les uns des autres.
– Une vision holistique de l’homme, prenant en compte autre chose que son seul corps physique, en l’occurrence également ses dimensions vitale, émotionnelle, mentale et spirituelle.
– La reconnaissance que nous faisons partie d’un Grand Tout dont nous sommes indissociable.
– Une vision de la vie et de l’être humain non dogmatique, non religieuse et non sectaire, qui vise à ce que chacun devienne pleinement autonome et responsable de sa vie.
– La faculté de s’émerveiller comme savent le faire les petits enfants !

Respirer, bouger et chanter constituent les axes dominants des Cercles de Conscience, ils nous permettent à la fois de libérer toutes sortes de tensions, de procéder à de grands nettoyages corporels et à nous alimenter en énergie. Notre état énergétique est le garant de notre bien-être et de notre santé, il est fondamental d’y être attentif. Les différentes disciplines que nous pratiquons dans les Cercles : rebirth, yoga du son, danse, chamanisme, marche en conscience, relaxation, méditation, partage verbal, activités en co-création et d’autres encore, visent toutes à renforcer notre potentiel vital, à accéder à une vie plus joyeuse et plus porteuse de sens.

Dans cet art de vivre et d’approcher le plus possible la pleine conscience, le souffle occupe une place de choix puisqu’il est présent à chaque moment de notre vie, il est donc important d’en prendre grand soin. Je choisis le plus souvent possible, pour mes stages, des lieux situés dans un cadre naturel exceptionnel, des endroits inspirants et hautement énergétiques où nous pouvons exprimer notre souffle librement dans sa toute puissance et recevoir en retour tous les bienfaits de l’Univers dans lequel nous évoluons.

Ainsi, les trois stages annuels d’été se déroulent depuis de nombreuses années dans des lieux vraiment privilégiés du Midi de la France, des endroits que je connais bien et qui sont particulièrement propices au ressourcement. Nous associons légèreté et profondeur, ambiance de vacances et évolution personnelle au menu de chacun de ces stages, chacun possédant sa coloration et sa respiration propre …

 

Vous êtes bien Vivant !

La respiration pratiquée en conscience est une porte royale ouverte vers de nouveaux horizons intérieurs, là où il fait bon vivre…

C’est à cette rencontre exaltante que je vous convie dans mes stages, à découvrir ce plaisir de respirer à pleins poumons, à vous émerveiller, à vivre des instants de joie et de sacré, et à vous reconnecter à la magie de la vie !

Je vous propose maintenant de prendre deux minutes, deux minutes de vrai plaisir à respirer, après avoir lu les quelques lignes qui suivent. Les yeux fermés, portez votre attention dans l’espace de votre cœur, cet espace dans lequel tout peut être résolu. Inspirez et expirez paisiblement par le nez. Prenez conscience du balancement de l’air qui pénètre dans vos narines et qui en ressort … Sentez la manifestation de cette énergie dont l’Univers vous gratifie … Vous êtes bien Vivant !

Luc Enaut : Praticien en Rebirth, Coach de Vie, Praticien en PNL
et Organisateur de stages de Bien-Être

Infos : www.rebirth-france.com
contact : luc.enaut@gmail.com 

Publié dans:DEVELOPPEMENT, ENERGIES, HUMANITE |on 3 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

Ressentir la Joie dans l’Ascension

 

Cette année, de 1995, fut la première année depuis la Convergence Harmonique où l’énergie se trouve disponible pour effectuer le passage dans la conscience de cinquième dimension tout en restant dans le corps physique. Il existe beaucoup d’êtres qui sont incarnés parce qu’ils se sont portés volontaires pour tester l’expérience du Corps de Lumière. Ce sont les premiers à effectuer leur Ascension. Pour le reste d’entre vous, le programme du Corps de Lumière va se poursuivre jusqu’à ce que vous soyez prêts et alors, vous basculerez. L’ascension est une chose très simple. C’est un changement qui se produit en un instant, mais vous êtes toujours là. Le soleil va toujours briller et les étoiles scintilleront toujours. La différence, c’est la Joie, votre aptitude à vivre joyeusement et à ressentir la joie.

particule

La façon la plus simple de vérifier si l’ascension s’est produite, c’est d’observer la qualité de la joie dans la vie d’une personne. Au début de l’ascension, la personne commence à vivre sa vie en créant sa réalité à partir de ses fantaisies.

Moi-même, Metatron, définis la JOIE comme le samadi, l’extase ou le ravissement. C’est un état d’unité avec Dieu. On peut aussi le définir comme votre centre ou comme être dans votre centre. Vous pouvez atteindre cet état de clarté en méditation, lorsque l’énergie coule librement et que vous sentez cette unité absolue avec le tout. Tout ce qui vous apporte des sentiments de légèreté, tout ce que vous définissez comme joyeux est une voie menant vers cet état.

Si vous travaillez au sein d’un groupe spirituel, vous ferez l’expérience d’une série de transformations accélérées dans votre processus. Lorsqu’un membre de votre groupe pourra voir l’incarnation du Merkabah, vous l’aurez tous reçue, et vous en deviendrez vous aussi rapidement conscients. Au début, les membres individuels pourront ne pas l’avoir remarqué, mais au moins un des membres du groupe était prêt, alors l’ensemble du groupe en tirera le bénéfice. Un groupe travaillant sur l’ascension possède un énorme avantage, parce que la conscience de la cinquième dimension est une conscience « d’unité » ou, en d’autres termes, le groupe est un. Le travail en groupe génère une énorme synergie d’énergie, où chacun d’entre vous est beaucoup plus puissant que si vous étiez tout seul. Cela donne aussi à chaque membre une chance d’apprendre à se mettre en relation à la fois en tant qu’individus et en tant qu’unité au sein du groupe. Il s’agit là d’un passage typique à la cinquième dimension, que chacun doit vivre.

Lorsque des individus et des groupes travaillent sur l’ascension, ils devraient concentrer leurs efforts pour commencer faire de leurs vies des chefs-d’oeuvre de joie. En le faisant, ils commenceront à vivre de la joie et plus tard, ils deviendront cette joie. Tandis que chacun d’entre vous fait cela, vous allez commencer à transformer tous ceux avec lesquels vous rentrez en contact dans votre vie quotidienne, leur diffusant l’énergie de la joie et les éveillant à cette fréquence. L’ascension de masse se produira lorsque la majorité des êtres humains en ascension sur la planète vivront dans cet état de joie, et pas avant. La raison en est simple : cette expérience planétaire est basée sur le libre arbitre. Dans cet univers dimensionnel, le libre arbitre est une loi divine.

Lorsque la majorité d’entre vous vivra dans la joie, l’expérience planétaire sera passée dans un monde d’amour et d’unité. Lorsque la majorité d’entre-vous aura abandonné le jeu de la polarité parce que vous aurez appris tout ce que vous pouviez, et que par votre propre choix, vous serez passés dans la joie et dans l’unité, l’ascension de masse se produira. D’ici à ce que ce temps arrive – et il arrivera – la progression du Corps de Lumière continuera. L’ascension prendra le temps qu’il faudra, et en fin de compte, l’humanité en tant que groupe collectif décidera du timing de ce grand événement. On ne peut pas altérer le libre arbitre, même pour les valeurs les plus hautes, même pour créer l’ascension.

Ce que je souhaite souligner avec ces informations, c’est que pour chacun d’entre vous, la meilleure manière de servir Dieu, de servir l’humanité de servir la planète et de vous servir vous-même est de faire de vos vies des chefs-d’œuvre de joie. Soyez impitoyables dans l’évaluation de votre vie, et débarrassez-vous de tout ce qui ne vous apporte pas de joie. Abandonnez les vieilles émotions et les vieux problèmes : ils consument de l’énergie que vous pourriez utiliser pour ressentir de la joie. Si vous vous concentrez là-dessus durant tout le processus, si vous vous concentrez sur l’apprentissage de la vie dans la joie et en faites votre voie d’initiation, vous deviendrez l’adepte ou le maître spirituel que vous souhaitez devenir. Vous assisterez tous ceux que vous rencontrerez, par votre simple présence, et vous ancrerez aussi les énergies de la joie pour la planète, l’assistant dans sa naissance à un nouveau niveau de manifestation qui affectera chacun. Cet état extatique d’union avec Dieu fait partie du potentiel disponible pour chacun. Cette voie de la joie rend l’ascension tellement simple, car tout ce qui est requis, c’est que chaque individu s’intéresse à sa vie et en prenne la pleine responsabilité. Vivez votre vie comme un chef-d’oeuvre de JOIE.

Chez francesca
Métatron Canalisé par Laurie Gilmore

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Le mystère du 9944 éclairci

 

Ces textes comportent du nouveau matériel de référence pour les gens qui aiment les mathématiques et qui sont intéressés par la science terrestre du 9944. Au fond, on peut affirmer que cette formule se trouve partout. Elle s’applique à nos mathématiques, notre chimie, nos attributs planétaires, notre système solaire, notre structure atomique, notre lignage et notre biologie. Cela en vient réellement à être le grand mystère qui se dissimule à chaque endroit où se porte notre attention. 

Randy Masters se donne le nom « d’artiste en résonance ». En plus d’être musicien, il est diplômé de l’université de Californie à Santa Cruz en Corrélation du cinéma  et de la musique. Il enseigne la musique et les arts et offre des ateliers privés en Californie.

mystère

Note de LEE CARROLL : Nous ne publions ici que l’introduction de cet article ; pour une question de droits d’auteur et du fait que cet article est essentiellement composé de formules mathématiques avancées s’adressant à un public spécialisé, nous n’avons pas publié cet article de 17 pages rédigé en petits caractères. Vous pouvez cependant vous référer à la version anglaise du livre ou directement à Randy masters, PO . Box 64, Aptos, CA 95001-64, USA . 

L’harmonique 9944 est l’harmonique de la cinquième dimension, tout juste en-dessous de la sixième dimension, selon le musicien et scientifique sacré Sammy Figueroa (selon ce que lui a dit son professeur d’alchimie). 

 On peut faire des calculs avec le nombre 9-9-4-4 tels l’addition, la soustraction, la multiplication, la division et diverses fonction cubiques et carrées (racine cubique et racine carrée) produisant des nombres ayant de nombreuses significations.

 Des clés pour la musique, les mathématiques, la géométrie archétypale ou sacrée, l’astronomie et toutes les branches de la science, aussi bien que les traductions numériques de textes et de paroles sacrées, appelées « gematria » sont aisément révélées avec ces processus numériques. Ces nombres ne sont pas froids et statiques ou ne relèvent pas du domaine du « cerveau gauche », mais ce sont des vibrations et des pulsations pleines de vie de notre réalité oscillatoire, dynamique et multidimensionnelle. 

Dans les écoles de mystère de la Grèce antique où les secrets des « lois » de la création étaient enseignés, la musique, les mathématiques, la géométrie et l’astronomie étaient appelés le « Quadrivium » et formaient les quatre éléments d’une éducation de base….

Sur le Blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

LE SIMPLE FAIT D’ETRE VIVANT ALIMENTE L’ATMOSPHERE

 

Lorsque vous mangez une pomme, vous vous nourrissez de son prana, surtout si vous avez cueilli cette pomme directement dans un pommier et capté d’abord consciemment du regard son prana. Pour en capter davantage encore, prenez une croquée de cette pomme et gardez un moment le morceau dans votre bouche, sans le mâcher. Vous serez étonné de la sensation que cela peut procurer.

 pomme

Le prana est l’essence vitale de toute nourriture. Vous avez peut-être parfois remarqué qu’il vous fallait manger beaucoup d’aliments avant de vous sentir rassasié. C’est peut être dû au fait qu’il ya peu de particules praniques dans les aliments choisis, ou encore qu’ils n’ont pas été suffisamment bien absorbées durant la digestion. Si vous êtes certain que vos aliments sont vivants, et qu’ils contiennent donc du prana, gardez-les quelque instants dans la bouche avant de les avaler afin de mieux capter la partie éthérique de l’aliment.

Ainsi, par votre Intention et votre Attention, vous absorberez son énergie éthérique. Puis, mastiquez-le longuement avant de l’avaler, afin que tous les micro-capteurs de votre bouche puissent aussi l’absorber. Lorsque vos aliments ne sont pas aussi vivants que souhaité, et possèdent donc peu d’énergie vitale, rechargez-les de prana en focalisant sur vos aliments, à partir de votre troisième œil, les faisceaux de lumière portant votre Intention de les revivifier.

Comme vous êtes vivant, vous irradiez la vie. Cela signifie que vous contribuez à charger la vie autour de vous, tout comme l’atmosphère, de cet élément vital qu’est le prana. Tout ce qui est vivant, partout dans l’univers, génère du prana, l’énergie de la vie présente en toutes choses.

Si un individu ne reconnaît pas être lui-même de source universelle, par ignorance ou par inconscience, il ne génère alors que fort peu de prana. C’est lorsqu’un humain s’exprime, s’épanouit et se manifeste en harmonie avec sa conscience d’être de lumière incarné, que le prana qu’il émet contribue à la vie environnante de manière vraiment importante.

Tout autour de vous, le prana est présent comme il est présent en vous et en toute forme de vie. Et si vous êtes conscient que vous en créez naturellement, vous vous en nourrirez aussi plus consciemment.

Le prana que vous générez est naturellement présent dans vote champ magnétique, lequel a la propriété de faire circuler et de projeter le prana qui émane de vous. En fait, plus vous générez de prana, plus votre champ magnétique est vibrant. Et plus votre champ magnétique est vibrant, plus vous captez les vibrations des autres, et de même, plus les autres peuvent capter la vibration authentique de votre Ame. Votre champ magnétique vous permet d’utiliser la loi d’attraction et d’attirer à vous ce qui correspond le mieux à votre essence et au but de votre incarnation. Votre champ magnétique vous permet aussi de projeter vos intentions avec plus de puissance dans l’univers et d’attirer à vous les situations, les circonstances et les êtres pouvant catalyser votre épanouissement spirituel jusqu’à un état de grâce divine. Qui plus est, votre champ magnétique es tune sorte de filtre naturel qui dissout et élimine tout ce qui ne vous appartient pas. Il constitue donc un élément essentiel à votre bien-être, que le prana rend plus vivant, plus vibrant. 

C’est grâce à votre champ magnétique que vous pouvez accueillir, ressentir et respirer votre présence d’Ame et ses émanations. Qui plus est, votre champ magnétique agit comme un filtre éliminant ce qui ne vous appartient pas. La nourriture pranique est associée au centre de la gorge, et à l’aptitude à exprimer clairement ses idées. Sachez aussi que le champ magnétique que vous alimentez de votre prana est directement en lien avec votre aura, exprimant votre signature énergétique. Votre champ magnétique vibrant d’ondes de lumière colorées est donc l’expression subtile de qui vous êtes vraiment. Les individus sensitifs ayant développé leur faculté de double vision (superposant la perception de l’aura à ce que leurs yeux voient) peuvent voir et ressentir votre aura, et ainsi vous découvrir sous votre vrai jour. Plus votre champ magnétique est puissant, plus il est facile de le sentir. Lorsque le champ d’énergie d’un être est puissant et étendu, tous sur son passage ressentent sa force et se sentent attirés vers lui, sans pouvoir nécessairement comprendre ou expliquer ces impressions.

Le prana circule librement dans l’atmosphère de la planète. Il est constamment généré par les écosystèmes terrestres et par le règne minéral, végétal et animal. En fait, tout ce qui est constitué de cellules vivantes génère du prana. Même les minéraux sont porteurs de vie. Ils émettent donc eux aussi des ondes et du prana et contribuent ainsi depuis toujours à l’évolution de la vie sur Terre. 

Votre champ magnétique, s’il est bien chargé de prana, vous permettra d’être moins affecté par les sombres égrégores qui à l’heure actuelle en maints endroits, dégénèrent en égrégores de terreur. Ces forces ténébreuses sont créées par des humais projetant autour d’eu la peur, la colère, la critique et la terreur qui les habitent. C’est donc un cercle vicieux. Et lorsqu’un individu émet de la colère, non seulement il alimente l’égrégore de colère déjà existant, mais en plus il attire à lui de semblables énergies de colère qui l’envahissent et il a alors l’impression d’être possédé par quelque chose de morbide qui lui fait perdre ses moyens et dénature son être véritable. Il n’est plus lui-même, mais c’est uniquement parce qu’il est sous l’emprise d’un tel égrégore. Un champ magnétique sain et vibrant crée un bouclier partiellement ou totalement impénétrable par les ondes émanant de ce genre de soucis.

Par conséquent, si vous alimentez régulièrement votre champ magnétique en prana, vous faites le choix le plus sage qui soit.

Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

Lorsque l’Esprit sort de son Corps

 

J’utilise l’expression « sortie astrale » pour désigner le phénomène qui permet à l’Esprit de sortir hors de son corps de chair tout en conservant ses pleines facultés. L’Esprit continue alors à vivre en dehors de ce dernier en conservant sa pleine personnalité mentale, affective et même physique. J’aurais pu également prendre les termes « expérience extracorporelle » ou « sortie hors corps » qui sont souvent employés pour exprimer la même chose. 

Les sorties astrales constituent sans doute la manifestation de l’Esprit qui démontre le mieux la réalité de l’existence spirituelle indépendante du corps matériel. L’Esprit incarné se retrouve complètement à l’extérieur de son véhicule charnel et continue quand même à voir, à entendre et à penser avec toutes ses facultés. En se regardant, il constate qu’il a la même apparence que son corps matériel qu’il peut observer en dehors de lui. Il lui est alors très évident que son corps physique n’est qu’un véhicule complémentaire lui permettant tout simplement de vivre dans le monde de la matière lourde. Il constate comme son moi intime est autonome par rapport à sa carcasse de chair et d’or. En observant la corde d’argent qui le relie à ce dernier, il voit que c’est plutôt le corps physique qui est dépendant de son moi, ne pouvant survivre sans l’apport en fluide animalisé que l’Esprit conserve dans son périsprit pendant toute son incarnation.

blog de francesca

Dès que nous entrons dans le sommeil, notre Esprit sort de notre corps et nous retrouvons pendant quelques heures nos facultés d’Esprit dont l’étendue est directement déterminée par notre degré d’évolution spirituelle. Nous pouvons donc dire que, pour nous, incarnés, le sommeil constitue une véritable sortie astrale prolongée pendant laquelle l’Esprit peut manifester sa nature subtile.

Certaines de ces expériences extracorporelles peuvent être retenues par le conscient. La personne se souvient alors de toutes les séquences impliquées. Souvent, les souvenirs prennent d’abord l’allure d’un rêve dans sa définition conventionnelle, puis le quotidien de l’état de veille apporte rapidement les éléments qui font bien comprendre à son auteur qu’il s’agit d’un phénomène beaucoup plus concret que cela.

D’autres expériences extracorporelles n’atteignent pas le niveau conscient de l’auteur, mais s’inscrivent dans celui des Esprits incarnés qui ont assisté à l’événement. Ces derniers deviennent alors des témoins directs des activités vécues dans l’au-delà.

Toutes ces expériences peuvent prendre plusieurs visages : dans les manifestations du sommeil, certains Esprits vont exprimer leurs soucis de veille. Ils vont alors chercher à continuer d’agir dans le monde matériel en fonction de leurs préoccupations. Plusieurs vont malheureusement négliger de profiter de leur liberté temporaire pour se ressourcer sur le plan de l’Esprit.

Leur action dans le monde matériel peut avoir un caractère très anodin, mais dans certains cas ces Esprits en sortie astrale nocturne peuvent causer directement du tort à d’autres incarnés au même titre que les Esprits malveillants du bas astral. Il s’agit alors d’esprits perturbés qui tentent maladroitement de lancer leurs appels de détresse ou d’exprimer leur mécontentement en s’en prenant à leurs proches qu’ils considèrent comme responsables de leurs malheurs.

D’autres Esprits en période de sommeil vont profiter de leurs possibilités d’Esprit pour livrer à leurs proches des messages que leur lucidité retrouvée va leur inspirer. Il faut bien noter, ici, que ces messages doivent toujours êtres autorisés par Dieu lui-même afin que les plans de vie ne soient pas perturbés. Certains de ces messages peuvent être sans importance réelle.  D’autres par contre, peuvent apporter de pertinentes informations. Il arrive aussi que des Esprits en sommeil vont rejoindre des incarnés qu’ils connaissent en agissant un peu comme le ferrait des Esprits familiers.

Le travail que nous pouvons accomplir en astral pendant notre sommeil pourrait en surprendre plusieurs si on nous dévoilait la nature de nos occupations d’Esprit. Le sommeil permet donc à l’Esprit de retrouver temporairement sa liberté de l’au-delà. Il lui donne accès à un état de vie extracorporelle à la portée de tous les incarnés. Mais très peu de gens nous rapportent ce genre de manifestation de l’Esprit des incarnés…

Cependant, il y en a beaucoup plus qu’il ne le paraît. L’impression de rareté réside dans le fait que la plupart de ceux qui les vivent taisent leur expérience, de crainte de se voir ridiculisés. D’autant plus que nous vivons actuellement dans un monde très matérialiste aux préjugés anti-spirituels bien ancrés. Même les agents du culte de certaines religions rejettent ces témoignages sous prétexte qu’ils ne cadrent pas avec leur doctrine, comme si Dieu pouvait avoir des préférés parmi ceux qui L’acclament.

soeur en soi

Les sorties astrales de l’état de vielle sont beaucoup moins fréquentes que celles que nous venons de voir, mais ce sont elles qui font le plus souvent l’objet d’études particulières. Nous pouvons les regrouper en deux catégories distinctes même si, dans les deux cas, le processus est exactement le même. La première est celle des sorties astrales spontanées et la seconde, celle des sorties astrales volontaires.

Les expériences extracorporelles spontanées sont celles qui n’ont aucunement été provoquées par leur auteur. Elles surviennent sans avertissement particulier. Elles font toujours l’objet d’une autorisation divine. De ce fait, celui ou celle qui la vit bénéficie d’une entière protection de son Esprit guide et des Esprits de Lumière qui l’entourent. Aucun Esprit malveillant ne peut agir contre un incarné se retrouvant en sortie astrale spontanée. C’est l’exécution de la Volonté divine qui suit son cours avec tous les avantages que cela peut comporter.

Comme celles qui sont vécues en état de sommeil, les sorties astrales spontanées peuvent se faire de façon inconsciente. Il peut arriver en effet, bien que le phénomène soit plutôt rare, que la personne concernée ne sache ce qu’elle a fait en dehors de son corps qu’en l’apprenant des témoins de la manifestation.  

Quoi qu’il en soit, ceci ne se fait jamais de façon volontaire. Ces apparitions découlent toujours d’une autorisation divine et poursuivent constamment le but d’appliquer la volonté de Dieu dans le sens du mieux-être des gens concernés ; ce qui donne toutes les conditions nécessaires pour garantir la protection bienveillante des Esprits de Lumière contre qui les forces du mal ne peuvent rien. Mais dans la plupart des cas, le phénomène revêt un caractère tout à fait conscient.

Ainsi, dans le domaine des expériences extracorporelles, celui qui attend sagement que Dieu lui fasse signe s’assure que celles-ci ne seront jamais futiles pour lui-même ni nuisibles pour les autres. Il s’assure aussi qu’elles répondront toujours aux impératifs de la Loi de l’amour qui ne vise que le bien de chacun. Faire le contraire pourrait condamner le sujet à devoir payer cher de possibles égarements si facilement inspirés par l’orgueil et l’égoïsme d’ici-bas.

propos de Serge GIRARD

La bibliothèque de Francesca  QUAND L’AU-DELA SE MANIFESTE

Donner un sens à notre alimentation

L’alimentation est au cœur de notre vie. Elle constitue notre base. Il n’est pas question, sous prétexte, de porter un regard attentif à notre alimentation, de laisser s’éteindre notre curiosité et notre gourmandise. Le temps est venu de revisiter et de réinvestir notre plaisir autrement. Nous sommes d’ailleurs naturellement très bien dotés pour cela. Nul besoin de faire appel à de quelconques artifices. Tout est déjà là, à l’intérieur de nous, en simplicité et en justesse.

Et si le secret d’une alimentation harmonieuse résidait dans des choses simples ? Nous venons au monde riche de nos six sens pour toucher, sentir, écouter, goûter, voir et ressentir la vie. Si nous stimulons nos sens innés, ils n’auront de cesse de croître et de s’affiner pour nous offrir une expérience de vie vibrante. Nos sens nous relient au monde. Ils nous renseignent sur notre environnement. Ils nous ouvrent à un champ de perceptions infinies. Ils sont pourvoyeurs de vie nous protégeant et nous informant des dangers, mais aussi nous procurant du plaisir.

CARTES

Nos sens (à l’exception de la vue) se manifestent in utéro. 
Comme une valse bien menée : le premier à entrer dans la danse est le toucher, suivi de l’odorat puis de l’ouïe. Ensuite, apparaissent les « bourgeons gustatifs » que sont les récepteurs gustatifs et les papilles pour devenir le goût. L’instinct, réflexe de survie ancestral, est déjà présent et permet au fœtus de reconnaître les saveurs « toxiques ». En effet, les saveurs amères ont souvent été associées dans notre évolution à des substances toxiques comme les champignons ou les baies.

Leur rôle est essentiel car se sont par nos sens que nous sommes présents à nous-mêmes et à notre environnement, dans l’ici et maintenant. Pourtant, nous avons tendance à les sous-estimer, voire à les oublier, traversant la vie sans regarder vraiment, sans respirer pleinement, sans savourer intensément, sans contacter sa peau, sans écouter la mélodie de la vie et sans accueillir nos ressentis.

Nos sens sont pleinement impliqués dans notre relation à la nourriture. Ils nous informent de la comestibilité des aliments et nous offrent du plaisir. Pour cela, il est nécessaire de les stimuler : observer, sentir, toucher, écouter et ressentir avant de goûter. Nos modes de vie souvent basés sur la performance et la compétitivité nous poussent à tord à limiter l’usage de nos sens à celui de la vue (si c’est beau, alors ça doit être bon !) et au goût (je goûte et je verrais bien si c’est bon !). Les autres sens comme l’odorat, le toucher, l’ouïe et l’intuition sont mis en veille et s’endorment parfois très profondément. On en vient à perdre le sens de nos sens. Aujourd’hui, nous pouvons les ré-activer pour découvrir « l’alimentation sensorielle » ! L’alimentation sensorielle, c’est très simple et emprunt de bon sens. Si lorsque je me nourris, je décidais d’activer tous mes sens pour bénéficier de toute la richesse qu’ils m’offrent ? Si je décidais maintenant de contacter mes sens et mes ressentis, que se passerait-il alors ? Il y a des aliments que je ne consommerais pas, parce que je sentirais qu’ils ne sont pas bons pour moi. A l’inverse, je mangerais plus de certains aliments. Je sentirais vibrer tous les récepteurs de mon corps éveillé !

CARTE0Au fil du temps, nos sens ont cédé leur place au profit du sens des conventions, nous mettant ainsi à distance de nos compagnons les plus fiables et fidèles, appauvrissant nos sensations, nos perceptions et notre vocabulaire. Notre éducation, la meilleure que nos parents ont souhaitée nous offrir, a conditionné nos comportements. N’avez-vous jamais entendu dire qu’il n’était pas poli de porter la nourriture à son nez pour la sentir (surtout en présence d’invités) ; qu’on ne mange pas avec les doigts, parce que c’est sale et impoli et, que ce comportement n’est pas adaptée à notre société (J’évoque ici notre culture européenne). C’est ainsi que de nombreux parents crient victoire très tôt parce que leurs tous petits mangent déjà avec des couverts. Et voilà comment le toucher se colore d’interdit… qu’il s’agisse de nourriture, de contact, il devient cet interdit qui s’affiche dans les boutiques alors que ces mêmes magasins exposent des objets qui stimulent nos sens et invitent à la caresse. Dans notre société, nos mains sont réservées à la malbouffe. On mange sur le pouce, avec les doigts des sandwichs et autres plats conçus pour être engloutis, bouffés. Notre odorat est leurré par les sprays appétant diffusés dans certains commerces de bouche. Le visuel prime sur la qualité des aliments. On mange en musique dans des ambiances qui parasitent nos sens. Nous avalons, parfois sans mâcher, et à d’autres moments sans contacter le goût, on s’interroge sur les saveurs qui composaient notre assiette déjà vide.

Les sens dirigent notre attention sur l’ici et maintenant. C’est un moyen simple d’investir l’instant présent. Il suffit de contacter ses sens un à un. En cet instant, notre mental s’absente pour laisser place à l’expérience. C’est l’expérience de la pleine conscience. Soyons à la fête en présence de nos sens. Le temps d’un repas au moins : touchez les aliments, évaluez leur poids, leur température, sentez les sensations sous vos doigts. Par cette attention, vous informez votre corps sur la qualité et la quantité d’aliments qu’il va recevoir. Vous êtes en train de démarrer votre digestion. Portez à votre nez les aliments pour humer avec profondeur leurs senteurs, leur odeurs. Accueillez les souvenirs, les associations, les émotions le cas échéant. Notre sens de l’olfaction est relié au cerveau limbique, siège de nos émotions. Portez à vos oreilles et écoutez le son des aliments, affinez vos perceptions, en secouant légèrement, en pressant avec douceur pour écouter les variations. Mettez les aliments sous la lumière, observez les zones de contrastes, les couleurs… Avant de goûter, fermez les yeux riches de tous ces ressentis et accueillez toutes les sensations qui se présentent en cet instant. Contactez votre intuition : certains aliments vous attirent-ils davantage ? A l’inverse, certains ne vous tentent –ils pas ? Faîtes le choix de ne manger que les aliments dont vous avez besoin. Prenez la décision de manger les aliments qui vous attirent et de réserver ceux qui ne vous attirent pas à un autre repas, à une autre expérience. Maintenant, portez à votre bouche. Laissez fondre. Croquez une fois. Laissez la curiosité des goûts de cette bouchée envahir votre bouche et votre corps. Puis, mâchez jusqu’à ôter tout le goût et avalez.

Nos sens nous accompagnent à la découverte du monde. Ils aiment être rassurés par des odeurs, des touchers, des goûts, des paysages ou des visages, des sons que nous connaissons bien. Ils aiment aussi la curiosité et l’aventure. C’est dans ces instants là qu’ils sont les plus stimulés… la nouveauté est un moyen de les activer. Les expériences seront parfois positives et nous chercherons à les reproduire, tandis que d’autres expériences ne seront pas enregistrées comme agréables. La richesse des sens, c’est que cette expérience désagréable au demeurant, si elle est de nouveau retenter, pourra devenir agréable. Expérimentez. Jouez. Vibrez… écoutez-vous.

Ariane ROQUES auteure du Jeu de cartes 
« Se nourrir en conscience », aux Editions Le Souffle d’Or.

Voici la première carte du jeu :

carte_10

ariane

par Ariane ROQUES

mangeuse éveillée et auteure du Jeu de cartes 
« Se nourrir en conscience », aux Editions Le Souffle d’Or.

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

L’augmentation de votre fréquence vibratoire fera s’élever les autres

 

 

Chacun de vous est en résonance avec des millions d’individus, même s’il n’en est pas conscient. Quand vous remportez une petite victoire, ceux qui vibrent à la même fréquence que vous ont également l’occasion d’avancer. C’est une grande et merveilleuse loi universelle qui n’est pas comprise dans votre monde actuel. Vous en avez cependant la preuve lorsqu’une invention ou une découverte se produit simultanément en deux endroits du globe sans qu’il y ait eu la moindre communication entre les deux inventeurs ou les deux chercheurs. Quand des animaux d’une espèce particulière vivant dans diverses régions changent soudainement tous de comportement, c’est parce qu’ils ont capté mutuellement leur fréquence vibratoire et se sont transmis le changement par-delà la distance géographique. Ces alignements fréquentiels causent quotidiennement des modifications. Vous pouvez utiliser ce pouvoir au profit de votre espèce. 

P1010763

Vous pourriez réaliser tellement de choses si vous connaissiez les effets de l’alignement fréquentiel et le moyen de focaliser votre vibration sur l’ouverture des canaux de transfert de la lumière afin d’exercer un énorme impact sur les autres à chaque battement d’ailes. Nous y reviendrons en détail plus loin. Pour l’instant, rendez-vous compte que les actes que vous croyez petits ont une bien plus grande portée que vous ne l’imaginez. 

Le plus merveilleux de cette loi, c’est que plus votre vibration est élevée, plus la fréquence est captée facilement par ceux qui sont au même niveau. Ainsi, si vous pensez que vous pouvez effectuer des méfaits au moyen de votre esprit, considérez à quelle fréquence vous vibrez avant de projeter une attaque sur la Maison-Blanche. Une basse fréquence de haine, d’envie ou de vengeance ne fera que vous attirer la même chose sans atteindre ceux qui se situent à une plus haute octave vibratoire. Et même ceux qui se trouvent à la même basse fréquence ne se connecteront pas à votre transmission. Rappelez-vous qu’il est difficile de voyager dans la boue. 

Cependant, si votre vibration est élevée, votre pouvoir de transmission est grand. Plus la fréquence est élevée, plus le message sera transmis rapidement et avec exactitude. La différence est la même qu’entre l’utilisation d’un câble en fibre optique pour envoyer un signal dans l’espace et l’emploi d’un bâton pour frapper sur un tuyau dans la boue. En élevant votre vibration, vous exercerez une plus grande influence avec moins d’effort. Et, en élevant vos pensées, vous permettrez l’établissement d’une connexion avec les esprits semblables au vôtre et vous vous influencerez donc mutuellement et positivement sans même le savoir. Il n’y a pas de limite géographique à cette influence. En fait, vous n’aurez peut-être aucune influence sur les gens de votre environnement immédiat alors que vous en exercerez une énorme sur quelqu’un vivant à l’autre bout du monde et qui vibre en synchronie avec vous. Cela peut vous sembler irréel parce que vous ne pouvez pas le voir, mais faites-nous confiance: cela se produit à chaque seconde de votre expérience temporelle. En vous aidant vous-mêmes, vous en aidez d’autres que vous ne connaissez même pas. 

Récapitulons les méthodes pour élever la vibration de votre âme. 

  • Premièrement, établissez la connexion avec votre protection personnelle.
  •  Deuxièmement, regardez-vous dans le miroir et préparez-vous à conquérir les aspects qui empêchent votre âme de briller.

Chaque journée vous offre l’occasion de faire un autre pas, si petit soit-il, dans la transformation de quelque chose en vous, ce qui découdra votre robe illusoire. Regardez ce que vous faites et comment vous réagissez à votre environnement, et demandez-vous: « Est-ce réellement moi? Où est-ce là une illusion que j’ai créée pour me protéger?  » Abandonnez-vous et vous vous trouverez. Le soi que vous pensez être n’est qu’une tromperie de votre ego, non de votre esprit. Votre âme véritable ne possède aucune des insécurités que vous dissimulez. Votre âme est entièrement libre et totalement certaine de sa place dans l’univers. Elle sait pourquoi elle est ici et où elle peut aller. Elle attend que vous l’écoutiez. Quand vous entendrez sa musique, vous élèverez votre vibration et vous affecterez les autres par chacune de vos actions. Nous vous invitons à ouvrir la porte de l’illumination et à être ce que vous devez être, une âme vibrante et consciente d’elle-même. 

  • Troisièmement, faites ce que vous pouvez pour éveiller votre désir de partager la lumière de votre âme et, petit à petit, éliminez les couches d’illusion qui la recouvrent.
  • Quatrièmement, faites toujours confiance aux lois de l’univers, sachant qu’elles sont de votre côté quand vous élevez votre conscience.
  • Cinquièmement, reconnaissez que vos intentions peuvent vous conduire n’importe où si vous osez les suivre vers le haut. 

Jill Mara

 Dans Les clés de l’évolution de l’âme – Portail vers la prochaine dimension

Aux éditions Ariane

http://www.simion7d.com/

Publié dans:CO-CREATION, ENERGIES, LUMIERE, MAITRISE |on 11 août, 2016 |1 Commentaire »

Élevez nos émotions pour optimiser la réalisation

 

 

Lorsque vous aurez pris l’habitude de préparer votre âme par une connexion protectrice, vous pourrez vous ouvrir à un monde que vos cinq sens ne peuvent pas percevoir. Vous aurez créé votre propre système de filtrage et vous pourrez alors diriger vos pensées où bon vous semblera. Puisqu’il s’agit d’élever votre vibration plus haut qu’elle ne l’est actuellement, vous voudrez faire le maximum pour atteindre votre objectif. Visez haut. Combien haut? Souvenez-vous de votre système de guidance. Souvenez-vous que vos émotions sont des mouvements d’énergie. Visez les plus hauts mouvements énergétiques. Visez l’état d’exaltation le plus durable. La durabilité est cruciale. Vous voudrez atteindre le niveau qui vous procurera une grande satisfaction et qui deviendra un aspect de votre être. Recherchez une satisfaction qui vous valorisera à long terme et qui valorisera aussi le monde à vos yeux.

 conscience de soi

Quand vous pensez à ce que vous êtes aujourd’hui, ce sont vos réalisations qui dominent. Ce sont les obstacles que vous avez surmontés et les actions que vous avez entreprises pour améliorer votre vie et celle des autres qui font de vous une âme satisfaite. Chacun de vous est venu en ce monde avec un certain nombre de réalisations accomplies dans des vies antérieures et aussi dans celles qu’il n’a pas encore vécues selon votre vision linéaire du temps. Dans cette vie-ci, vous êtes la somme de certains aspects choisis de votre âme qui s’expriment cette fois-ci d’une façon particulière. Dans cette vie-ci, vous recherchez la satisfaction dans des domaines dont vous n’avez pas encore fait l’expérience. Vous donnez de l’expansion à votre âme. 

Pour élever votre vibration, vous devez élargir votre fréquence. Vous êtes déjà nés avec quelques voiles en moins. Ce n’est pas dans ces domaines que vous devez vous élever et vous révéler. Votre objectif est différent de celui de vos voisins, de vos parents ou de vos frères et sœurs. Et, croyez-nous, ce n’est pas votre nouvelle voiture qui élèvera votre vibration à long terme. Ce pourra toutefois être ce que vous aurez dû faire pour obtenir cette voiture qui l’élèvera, selon ce que visait votre conscience en le faisant. Ce ne sont pas les biens matériels qui peuvent satisfaire votre âme, mais plutôt le processus de transformation volontaire que vous vous serez imposé. 

Il ne fait aucun doute qu’un grand nombre de choses transitoires vous procurent du plaisir, mais la satisfaction que vous en retirez est brève. Elle ne dure que le temps de la jouissance et elle ne vous rend pas meilleurs. Par exemple, si vous aimez le chocolat, vous éprouvez du bonheur à en manger, il vous faut continuer à en manger pour maintenir ce bonheur. D’un autre côté, si vous faites régulièrement de l’exercice physique pour demeurer en forme, vous ressentez une satisfaction plus durable. Vous avez surmonté quelque chose et vous en êtes devenus meilleurs. Vous êtes ici pour briller le plus possible. Vous n’êtes pas ici simplement pour manger du chocolat, même s’il n’y a rien de mal à cela. Si seulement vous le mangiez avec davantage de conscience, ce pourrait être plus enrichissant pour vous. Élever votre vibration, c’est révéler davantage de votre source lumineuse. Cela ne risque pas de se produire si vous passez votre temps à vous faire plaisir sans rien changer en vous. 

La transformation de vos obstacles personnels pour révéler la lumière 

À mesure que vous surmontez les obstacles qui se présentent dans votre existence, vous devenez une âme et une personne plus brillantes. Vous devenez davantage que ce que vous étiez au départ et vous exprimez davantage la lumière de la création. Si vous restez tels que vous étiez, vous ne livrez pas davantage de votre potentiel. Par contre, en grandissant continuellement et en prenant de l’expansion, vous améliorez votre représentation de Tout ce qui Est. Cela ne veut pas dire que vous devez courir le marathon ou devenir président de votre pays. Le sens du mouvement est déterminé individuellement. Pour un individu, ce sera peut être simplement le fait d’ouvrir la porte de chez lui et de surmonter sa peur du monde extérieur qui le fera avancer au point de transformer son âme à jamais. Pour d’autres, ce pourra être de dire ce qu’ils pensent ou encore d’aimer leur partenaire, quelles que soient les fautes commises par ce dernier. Pour certains, la moindre action de ce genre peut susciter davantage de croissance en leur faisant traverser la frontière les séparant de leur essence véritable. C’est donc différent pour chacun, et aucune difficulté n’est plus grande qu’une autre. Sa taille dépend de la signification qu’elle revêt personnellement pour chaque individu. 

Comment savoir ce qu’il vous faut vaincre pour éliminer vos filtres? Regardez les secteurs de votre vie où vous vous sentez le plus blessés ou déçus. Dans quels secteurs rencontrez-vous constamment un blocage? Qu’est-ce qui vous cause de la frustration et de l’inquiétude? C’est différent pour chacun et ce n’est pas nécessairement ce que d’autres peuvent penser. Quelqu’un pourrait observer votre vie et penser que vous avez besoin d’avoir plus d’amis, et pourtant vous n’éprouvez aucune insatisfaction sur ce plan. Les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. Si vous êtes esseulés, peut-être recherchez-vous la présence des autres, mais il se peut bien qu’il vous faille accepter la solitude. La réponse se trouve uniquement dans chaque âme. Vous la trouverez peut-être en faisant le contraire de ce que vous croyez. Si un individu esseulé réussit à être heureux avec lui-même et à obtenir de la satisfaction dans ses tâches, solitaires ou non, il a alors trouvé l’expression de son âme. Si jamais une occasion d’échanger des idées avec des amis le fait avancer, il devrait alors rechercher davantage de telles occasions. 

Les difficultés sont nos amies. Les obstacles nous indiquent comment devenir de meilleurs créateurs. Pour que votre âme atteigne de plus hautes vibrations, elle doit affronter chaque difficulté avec enthousiasme en la considérant comme une occasion d’acquérir davantage de lumière. Certains défis nous forcent à examiner notre attitude et nous fournissent l’occasion de modifier notre perception. C’est finalement ce que nous devons tous faire quand nous rencontrons des obstacles. Si une difficulté paraît négative, comment la transformer en autre chose? Vous pouvez parvenir à transformer les fréquences en acquérant le contrôle de vos perceptions. 

Ces dernières sont souvent enracinées profondément dans vos comportements conditionnés, ceux de cette vie-ci et des autres. Il peut donc s’avérer nécessaire de déterrer ces racines pour modifier votre point de vue. Encore une fois, c’est également là une occasion d’effectuer un véritable changement. Plusieurs d’entre vous seront tentés d’abandonner la lecture de ce livre à ce point-ci. L’idée d’un véritable travail peut être rebutante. Cependant, nous savons que vous pouvez l’accomplir et que ce sera de moins en moins difficile à chaque tentative. Vous avez là l’occasion d’une énorme croissance dont il vous faut profiter. Les récompenses en seront astronomiques. 

Par où faire commencer ce changement? Prenez un événement qui s’est produit aujourd’hui même dans votre vie. Comportait-il un aspect frustrant? Imaginez que vous aurez une attitude différente la prochaine fois que cette situation se présentera. Est-il facile de changer votre attitude? Pouvez-vous voir les choses autrement? Plus votre filtre personnel est profondément enraciné, plus ce sera difficile de modifier votre réaction. Plus il recouvre votre connexion à l’énergie de la lumière, plus ce sera difficile d’en enlever toutes les couches. C’est toutefois possible de le faire petit à petit. 

Les secteurs de votre vie où vous ressentez le plus de frustration sont couverts de couches matérielles plus épaisses. Imaginez le changement intérieur qu’il vous est possible d’effectuer en éliminant toutes ces couches. Vous serez plus légers et plus brillants selon le nombre de couches que vous aurez éliminées. Si l’une de vos frustrations consiste à faire la queue longtemps à la banque et que vous décidez d’apporter un magazine la prochaine fois afin de prendre plaisir à lire un article intéressant, vous ajouterez ainsi de la lumière à votre âme et au monde. Ce n’est pas trop difficile à faire, mais vous passerez de la colère au contentement et cela aura un effet. 

Si, par contre, vous venez de découvrir que votre mari couche avec votre meilleure amie, vous ne pourrez peut-être pas modifier votre réaction de colère, de tristesse et de déprime simplement en lisant un article de magazine. Cependant, l’occasion de grandir à partir de cette expérience n’est pas négligeable. La chose la plus difficile à réaliser dans cette situation, c’est que c’est vous qui avez là une occasion de changer puisque vous ne pouvez pas changer les autres personnes impliquées. La situation comporte toutefois un cadeau pour elles aussi. Chaque personne, à sa façon, pourra devenir meilleure selon ce qu’elle fera de cette possibilité de transformation. Toutes les parties ont contribué également à créer cet événement et elles doivent donc toutes en assumer pleinement la responsabilité. Personne n’a rien fait à personne. Chaque individu a attiré l’événement dans son expérience afin que son âme puisse grandir. Comment découvrir un problème qui requiert de l’attention s’il ne se présente pas avec évidence?

 rita

Si les individus observaient davantage ce qu’ils créent et s’ils maintenaient leur vibration à un haut niveau, ils n’auraient pas besoin d’autant de « coups de marteau sur la tête » pour les réveiller. Cependant, il faut parfois des coups de marteau, qui offrent l’occasion parfaite d’une sérieuse modification. Un événement comme l’infidélité et la trahison peut aller dans plusieurs directions dont chacune est susceptible de changer la vie. Certaines réactions peuvent amener l’individu à se développer considérablement tandis que d’autres peuvent le faire sombrer. Ce genre d’événement comporte un grand potentiel positif si on l’utilise pour altérer sa conscience. Ce n’est pas une tâche facile, mais le résultat en vaut la peine. Les situations radicales et émotionnellement épuisantes comme celle-ci forcent les gens à évaluer ce qu’ils ont créé et à comprendre pourquoi elles sont apparues dans leur existence. Si l’individu assume sa responsabilité, il peut trouver le moyen de continuer à avancer tout en devenant plus fort. Ces situations sont l’occasion d’une importante prise de conscience quant à soi-même et à ses relations. Cependant, si l’individu n’assume pas sa responsabilité, il aggrave son cas et la même situation relationnelle se répétera sans doute plus tard.

 

Jill Mara

Dans Les clés de l’évolution de l’âme – Portail vers la prochaine dimension

Aux éditions Ariane

http://www.simion7d.com/

12345...12

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3