Archive pour la catégorie 'ATLANTES'

Le mystère des cartes Antiques


Le mystère des cartes Antiques dans ATLANTES willem-janszoon-blaeu-cartes-anciennesii          Les rivages de l’Antarctique sans aucune glace 

 

Une civilisation inconnue ( les Atlantes? ) et disparu aurait-elle transmise, sans doute aux Egyptiens, des bribes de ses connaissances? Ce que nous savons de l’antiquité nous montre que la connaissance n’était pas partagée, mais réservée à une élite dirigeante dont le pouvoir était justement assis sur cette supériorité. 


L’île de Marajo à l’embouchure de l’Amazone n’a été découverte qu’en 1543.

Les îles Malouines ne seront découvertes qu’en 1592.

Les Andes sont représentées, elles ne sont pas encore connues.

Le Lama, mammifère typique de l’Amérique du sud, est peint sur les Andes, il a été identifié en 1598 par les Espagnols.

Les grandes îles au-dessus de l’équateur, inconnues, correspondent aux haut-plateaux sous-marins des îlots St Pierre et St Paul, sur la Grande Dorsale Atlantique ( ont personne ne soupçonnait l’existence).

On y voit les côtes de l’Antarctique qui ne sera découvert qu’en 1818 soit 300 ans plus tard.

L’Amérique du sud est reliée à l’Antarctique par un isthme qui a disparu il y a 10 000 ans. 

 

Voir le récit et d’autres cartes encore sur ce site ….  

Publié dans:ATLANTES |on 16 juillet, 2011 |Pas de commentaires »

Héritage d’Atlantis

L’HÉRITAGE D’ATLANTIS
par PAMELA KRIBBE
 

SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « LL’Héritage d’Atlantis »
http://www.jeshua.net/fr/
Traduction française par Christelle Schoette 

Diffusé avec l’autorisation exceptionnelle de Pamela Kribbe   

Cette transmission a été présentée lors d’une session publique le 8 Octobre 2006 à Oisterwijk, aux Pays-Bas. Les paroles ont été légèrement modifiées pour en faciliter la lecture. Le langage parlé a été légèrement révisé pour améliorer la lisibilité

atlantes

Chers amis, je suis Jeshua. Je me tiens devant vous et vous envoie mon énergie et mon amour. J’aimerais être un soutien pour vous en ces temps d’épreuve. En cette époque de transition sur Terre, beaucoup de vieilles choses remontent à la surface. De vieilles énergies émergent de temps immémoriaux, de temps où vous avez été incarnés et avez fait beaucoup d’expériences. Toutes ces vieilles strates refont surface maintenant. 

J’aimerais vous parler de ces temps anciens aujourd’hui, pour vous amener à un stade plus profond de votre compréhension de vous-mêmes, de qui vous êtes, ici et maintenant. Vous êtes des êtres anciens, qui portent en eux un grand nombre d’expériences. Vous avez fait de longs voyages à travers le temps et l’espace, pas seulement sur la terre. 

Laissez-moi vous ramener au commencement. Il n’y a jamais eu de commencement, mais pour l’amour de cette histoire, je parle d’un commencement dans le temps, parce qu’il y a eu un point de départ à l’immense cycle de vies dans lequel vous êtes maintenant captifs. 

Je vous ramène au temps de votre naissance en âme individuelle, « je » séparé. La « je-ité » qui vous est si familière à présent était un phénomène entièrement nouveau dans l’univers. Etre un individu séparé vous permet de collecter une multitude d’expériences, et… oui, d’illusions aussi. Mais cela ne rend pas cette expérience moins précieuse. C’est précisément en étant un « je », en étant séparé du tout, et en faisant l’expérience des illusions qui l’accompagnent, que vous pouvez découvrir ce qui n’est pas. Vous pouvez découvrir une illusion et en faire l’expérience en vous et en-dehors de vous. 

Au début, ce n’était pas possible. Au début, il y avait le UN et rien en-dehors de cela, comme un océan indifférencié d’amour et d’unité. Essayez donc de faire l’expérience de la peur et de l’ignorance à partir de là! 

En étant vulnérable et enclin à l’illusion, vous collectez une énorme quantité d’expériences qui vous permet de comprendre réellement ce que signifie l’unité, ce que signifie l’amour au niveau de l’expérience. Vous allez comprendre ce qu’est l’amour, non pas comme un concept abstrait, mais comme une force vivante, créatrice, qui vous émeut et remplit votre cœur et votre esprit d’un profond sentiment de joie et de satisfaction. C’est le but final de votre voyage, le retour à la maison auquel vous aspirez, pour être semblable à Dieu (ndt: Dieu-en tant que-vous), pour faire l’expérience de l’unité en tant que « je ». 

Vous n’avez pas à abandonner votre « je-ité ». C’est à travers la connexion de votre « je » avec le tout que vous faites l’expérience de la joie la plus profonde et que vous ajoutez votre propre empreinte d’énergie unique à l’ensemble de la création. Le Dieu-en-tant-que-vous ajoute quelque chose de nouveau et de précieux à la création. 

Je vous demande de revenir à ce temps où « être un je » a pris forme pour la première fois. Vous étiez alors, c’est ainsi que vous avez été créés, des anges. Pouvez-vous ressentir la tendresse et l’innocence de cette énergie originelle, ce lointain commencement où, pour la première fois, vous avez été « moulés », amenés à connaître une « forme »? 

Soudain, vous étiez « vous », distincts et séparés des autres autour de vous, et vous avez fait l’expérience du miracle d’être un individu. Vous étiez encore si proches de la source de la lumière divine que vous étiez emplis d’amour et débordants de joie et de créativité. Il y avait en vous un désir incroyable de faire des expériences, de connaître, de ressentir et de créer. S’il vous plaît, recueillez-vous un moment, et voyez si vous pouvez ressentir cette vérité: vous êtes un ange, au plus profond de vous. 

Je vais à présent faire un grand saut dans le temps, puisque je ne peux vous donner qu’une esquisse générale de cette longue histoire. Je vous ramène au commencement de la planète Terre. Vous étiez présents, vous êtes plus anciens que l’existence de la Terre en tant que planète physique. Votre naissance en tant que Je-conscience originelle est beaucoup plus ancienne que l’origine de la Terre. 

Imaginez maintenant que vous participiez alors au développement de la vie sur Terre. La vie évoluait doucement sur la Terre, grâce à la présence d’éléments matériels qui offraient un large éventail de possibilités pour que la conscience s’incarne sous des formes ou des corps matériels: minéraux, plantes et, plus tard, animaux. Et vous étiez profondément impliqués dans ce processus de création. Comment? 

Vous étiez les anges et les dévas qui protégeaient et nourrissaient le royaume végétal, qui connaissaient le « tissu de la vie » sur Terre très intimement et en prenaient grand soin. Vous donniez aussi l’amour, l’attention et la nourriture éthérique aux formes animales. 

Les souvenirs que vous conservez du « paradis », ou du jardin d’Eden, d’une nature en parfaite harmonie où vous participiez en tant que protecteur et gardien de la vie, sont originaires de cette époque lointaine. Vous n’étiez alors pas encore incarnés, vous vous déplaciez entre les royaumes éthérique et physique. Vous étiez des anges sur le point de naître à la matière. 

Souvenez-vous de l’innocence de cette époque, souvenez-vous comment était cette conscience d’ange-déva et avec quel amour vous chérissiez la Terre et toutes les manifestations de la vie sur cette planète. Ressentez le caractère enfantin de votre conscience d’alors. Vous étiez comme des enfants jouant au Paradis, toujours en quête de nouvelles aventures, plaisantant, riant, goûtant la joie de vous exprimer librement dans un environnement paisible. Votre enjouement ne vous empêchait pas d’avoir une grande crainte des lois de la nature et vous ne pouviez traiter les formes de vie qu’avec une tendresse et un respect profonds. 

Vous avez donc été en quelque sorte les parents de la vie sur Terre. Cela explique pourquoi vous êtes si profondément choqués par les troubles causés à la nature par les technologies modernes et l’usage abusif des forces de la nature. Pourquoi cela vous affecte-t-il tant? C’est parce que vous avez chéri et nourri ces mêmes énergies depuis le commencement. De par votre essence, vous êtes connectés à elles, à la Terre et à ses nombreuses formes de vie, tel un parent envers son enfant et un créateur envers sa création. Même si, lorsque vous étiez des anges nourriciers de la vie terrestre, vous ne saviez pas pourquoi vous le faisiez. Vous agissiez comme des enfants attirés par l’appel de nouvelles aventures, le frisson de la découverte, et vous vous laissiez simplement guider par ce qui vous semblait joyeux et passionnant. Vous plantiez votre énergie partout où elle était bien accueillie. 

Vous avez donc participé à la création du paradis sur Terre: la splendeur de la vie, l’abondance des royaumes végétal et animal, la diversité des formes de vie et le développement sans limites. S’il vous plaît, restez un moment sur cette image… Rappelez-vous qui vous êtes. Même si cela vous semble trop grandiose, quand je vous dis cela, permettez-vous d’imaginer que vous y participiez, que vous étiez présents, anges dans le Jardin de la Vie, joueurs, innocents, nourrissant et chérissant la vie. 

Héritage d'Atlantis dans ATLANTES barre_separation

SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « LL’Héritage d’Atlantis »
http://www.jeshua.net/fr/
Traduction française par Christelle Schoette 

Diffusé avec l’autorisation exceptionnelle de Pamela Kribbe 

Publié dans:ATLANTES |on 12 mars, 2011 |1 Commentaire »

Atlantis 1ère chute

Hors du paradis – La 1ère chute d’ATLANTIS dans l’expérience 

Atlantis 1ère chute dans ATLANTES Stargate-Atlantis

Cette transmission a été présentée lors d’une session publique le 8 Octobre 2006 à Oisterwijk, aux Pays-Bas. Les paroles ont été légèrement modifiées pour en faciliter la lecture. Le langage parlé a été légèrement révisé pour améliorer la lisibilité

Pendant des millions d’années, il y eut sur Terre de nombreux évènements qui sont difficiles à décrire dans une coquille de noix. Cependant, à un moment donné, votre merveilleuse aventure dans le jardin d’Eden a été troublée par une influence extérieure, que l’on pourrait qualifier de « mauvaise » ou « obscure ». 

D’autres dimensions de l’univers, des êtres commençaient à s’intéresser à la Terre. Leur but était d’exercer leur pouvoir et leur influence sur la vie terrestre. Cet événement, l’interférence de puissantes énergies obscures qui sortaient de nulle part, selon votre point de vue, a profondément choqué vos Sois angéliques. 

Vous n’étiez pas préparés à cela. C’était votre 1ère rencontre avec « le mal » et elle a ébranlé votre monde jusqu’en ses fondations. Pour la 1ère fois, vous avez fait l’expérience de ne plus vous sentir en sécurité. Vous avez fait connaissance avec les « émotions humaines »: peur, choc, colère, déception, chagrin, indignation. Qu’est-ce que c’est? Que se passe-t-il? 

Ressentez comment les ombres sont tombées sur vous lors de votre 1ère rencontre avec l’obscurité, le côté obscur de la dualité. Doucement, la soif de pouvoir qui vous avait choqués et horrifiés a commencé à prendre possession de vous. Ceci parce que vous vous sentiez indignés et scandalisés face aux agresseurs et que vous vouliez défendre et protéger la Terre contre cette invasion étrange. 

Je parle ici d’une influence extra-terrestre, d’une certaine race, pourrait-on dire, dont l’origine importe peu pour notre histoire. Ce qui est important, c’est que vous avez partiellement absorbé l’énergie de ces êtres, et que vous avez donc fait une chute dans l’expérience, dans l’obscurité, chute qui était en un sens « prédestinée » parce que vous faisiez partie du monde de la dualité. En étant un « je », en faisant l’expérience de la séparation du tout, les graines de la dualité étaient nées en vous. Cela fait partie de la logique de la création que vous avez à explorer tous les extrêmes de la dualité, une fois que vous y êtes. 

Peu à peu, vous êtes devenus vous-mêmes des guerriers, à mesure que vous avez désiré le pouvoir pour protéger votre « territoire ». Une nouvelle étape est apparue dans votre histoire, au cours de laquelle vous avez été entraînés dans diverses guerres galactiques. S’il vous plaît, prenez un moment pour ressentir cet événement, la chute depuis l’énergie espiègle de l’enfant-ange jusqu’à l’énergie cruelle et furieuse du guerrier galactique. Nous parlons ici de longues périodes de temps. Cela peut vous sembler extraordinaire d’être passés par toute cette épopée, je vous demande pourtant de permettre à votre imagination de voyager quelque temps avec moi. 

Vous avez été entraînés dans une bataille féroce et gigantesque. Une partie de la littérature de science-fiction qui vous est familière décrit tout cela, elle est en réalité inspirée par des évènements réels d’un lointain passé. Ce n’est pas une simple fiction. Beaucoup de choses se sont réellement passées, et vous y étiez profondément impliqués. Vous vous êtes perdus dans la lutte pour le pouvoir et durant cette période de votre histoire, vous avez fait une expérience profonde de l’énergie de l’ego. 

J’ai déjà parlé de cela dans la série des artisans de lumière (publiée sur ce site). Je veux à présent faire un autre grand saut dans le temps et vous parler de l’étape suivante qui est importante. 

Après un très long laps de temps, vous avez été fatigués de combattre. Vous en avez eu assez. Vous étiez fatigués, lassés de ces batailles, et une sorte de nostalgie gagnait votre cœur. Longtemps, vous avez été obsédés par les guerres et les conflits où vous étiez engagés. L’illusion du pouvoir peut exercer une influence hypnotique sur un esprit naïf et inexpérimenté. Vous étiez naïfs et inexpérimentés quand vous avez vécu la 1ère chute dans l’obscurité. 

C’est alors que vous avez eu un sursaut de conscience. Un vague souvenir des jours anciens au paradis s’agitait dans votre esprit et votre cœur, vous rappelant la joie et l’innocence que vous y aviez connues. Vous souhaitiez y retourner et ne désiriez plus vous battre. On pourrait dire que vous aviez épuisé les énergies de l’ego en vous, en en faisant l’expérience complète. 

Vous avez connu tous les aspects de la bataille, tout l’éventail des émotions liées au gain et à la perte, au contrôle et à l’abandon, au tueur et à la victime. Vous avez été déçus par le pouvoir et avez découvert que le pouvoir ne vous donne pas ce qu’il promet: amour, bonheur, accomplissement. Vous vous êtes réveillés de votre sommeil hypnotique et vous aspiriez à quelque chose de neuf. 

Lorsque vous avez dû vous élever au-dessus de l’énergie du combat, et vous connecter à l’énergie du cœur, vous étiez là encore naïfs et inexpérimentés. Vous étiez comme des enfants qui passent leur tête au-dessus du mur d’un tout nouveau pays, où ce ne sont plus le combat ou le pouvoir qui règnent, mais l’amour et la connexion. Vous avez suivi l’appel de votre âme et sauté par-dessus le mur. Vous avez commencé à vous retrouver et vous reconnaître comme des âmes-sœurs, des membres de la même famille. Un jour, vous avez joué ensemble dans le Jardin d’Eden. 

Les membres de la famille des artisans de lumière, qui font partie de la même vague d’âmes, se sont rassemblés à nouveau et se sont sentis attirés par un appel commun, une mission partagée. Vous saviez que vous aviez quelque chose à faire pour qu’un pas essentiel vers la conscience du cœur, vers le retour au paradis puisse se réaliser pour vous. Vous aviez le sentiment d’avoir affaire à nouveau avec la Terre, mais cette fois en être humain, incarné dans un corps humain, pour faire l’expérience, cette fois de l’intérieur, de ce qui est arrivé à la Terre à cause des guerres galactiques et de vos abus de pouvoir. 

Dans votre lutte pour le pouvoir, la Terre a toujours été le point focal de votre attention. De nombreux peuples de la galaxie se sont affrontés pour assujettir la Terre et cela a eu une influence négative sur elle, sur toute vie à sa surface, et sur l’âme collective de l’humanité en évolution. La raison pour laquelle la Terre était une cible si importante pour tous ces peuples belligérants ne s’explique pas si facilement. En bref, la Terre est le point de départ de quelque chose de neuf: c’est un lieu qui rassemble de nombreuses dimensions et réalités et qui, de ce fait, constitue un carrefour vers le futur. Beaucoup, beaucoup d’énergies se rencontrent et se mélangent sur Terre – dans les royaumes végétal, animal et surtout humain. C’est très particulier. Lorsque ces énergies pourront co-exister pacifiquement, cela entraînera une énorme explosion de lumière dans tout le cosmos. C’est pourquoi la Terre joue un rôle-clé et pourquoi elle a été au centre d’une grande bataille. 

Autrefois, vous avez participé à cette bataille, du côté des offenseurs, vous avez essayé de manipuler la vie et la conscience sur Terre de manière très agressive. Cela a endommagé l’être humain en développement. L’humanité était alors à son stade enfantin, le « stade de l’innocence ». L’humanité était « habitée » par des âmes d’une vague différente de la vôtre. Nous les avons appelées les « âmes de la Terre » dans la série des artisans de lumière. C’était un groupe d’âmes plus jeunes que vous, qui s’étaient manifestées sur Terre plus tôt et avaient dû affronter des manipulations extérieures, extra-terrestres, qui avaient réduit les capacités de l’être humain. Ces forces extra-terrestres projetaient des énergies de peur et d’infériorité dans la conscience humaine ouverte et jeune. Cela leur permettait de les contrôler. 

Je reviens à présent à votre décision de vous incarner sur Terre en êtres humains. Vous aviez deux motifs. D’abord, vous vous sentiez prêts pour un changement intérieur et une transformation. Vous vouliez renoncer à l’attitude guerrière de l’ego et grandir vers une autre manière d’être. Vous ne saviez pas exactement ce que cela signifiait, vous ne le saisissiez pas encore, mais vous aviez le sentiment que vous incarner sur Terre vous offrirait précisément les défis et possibilités dont vous aviez besoin. 

Deuxièmement, vous saviez que vous aviez à répondre de choses qui étaient arrivées sur Terre, en partie à cause de vous. Vous aviez le sentiment qu’à l’origine, vous aviez un lien profond avec la Terre, fondé sur l’amour et le respect mutuel, et que ce lien avait été corrompu lorsque vous vous êtes laissés entraîner dans la guerre et la bataille pour cette même Terre. Les deux extrêmes en vous, celui de l’enfant-ange et celui du guerrier endurci, avaient besoin d’être réunis et transformés, et pour cela, quel lieu pouvait mieux convenir que la Terre? Vous vous sentiez en profonde connexion avec cette planète et vous sentiez une « obligation karmique » d’améliorer les conditions de vie sur Terre. Vous souhaitiez changer et élever le niveau de conscience de la Terre. C’est ainsi que vous êtes devenus des « artisans de lumière ». Vous vous êtes incarnés sur Terre au temps d’Atlantis. 

barre_separation dans ATLANTES

SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « LL’Héritage d’Atlantis »
http://www.jeshua.net/fr/
Traduction française par Christelle Schoette 

Diffusé avec l’autorisation exceptionnelle de Pamela Kribbe 

Publié dans:ATLANTES |on 12 mars, 2011 |Pas de commentaires »

Atlantis 2ème chute

Atlantis – la seconde chute dans l’expérience 

Atlantis 2ème chute dans ATLANTES atlante

Cette transmission a été présentée lors d’une session publique le 8 Octobre 2006 à Oisterwijk, aux Pays-Bas. Les paroles ont été légèrement modifiées pour en faciliter la lecture. Le langage parlé a été légèrement révisé pour améliorer la lisibilité. 

Atlantis est une civilisation bien plus ancienne que l’ère historique que vous connaissez. Atlantis est entrée en existence de façon graduelle il y a environ 100.000 ans et s’est terminée il y a environ 10.000 ans. Les prémices sont même antérieures de 100.000 ans. Atlantis a évolué progressivement lorsque des races extra-terrestres ont commencé à « envahir » la Terre en s’incarnant dans des corps humains. Ces âmes avaient en général un niveau élevé de développement mental. En ce temps-là, les sociétés et communautés étaient largement composées d’âmes de la Terre, c’était des « sociétés primitives », comme vous dites. 

Il y avait, même avant Atlantis, de nombreuses influences extra-terrestres sur Terre, venant de domaines galactiques qui envoyaient des formes-pensées à la Terre par différents moyens. Les formes-pensées sont des énergies qui se connectent aux humains au niveau éthérique ou aurique, et influencent alors les pensées et les émotions des gens. Cela arrive continuellement quand vous absorbez des idées et des croyances provenant de votre éducation et de la société. Elles vous environnent comme une toile infectieuse. Mais elles peuvent aussi provenir des « plans astraux » qui vous entourent. Les formes-pensées projetées sur vous par les guerriers galactiques étaient généralement contrôlantes et manipulatrices, mais il y avait toujours aussi des influences de lumière et de bonté. C’est l’être humain lui-même qui décide de ce qu’il permet de laisser entrer en lui. A un certain moment, les peuples galactiques ont souhaité avoir une influence plus profonde sur la Terre et il y avait pour eux une chance d’habiter un corps humain, bref, de s’incarner sur Terre. L’Esprit ou la Vie leur a ouvert cette possibilité parce qu’elle s’intégrait à leur chemin de développement intérieur. Vous étiez l’un de ces peuples. Dans votre littérature spirituelle, ils sont souvent appelés « le peuple des étoiles » ou « graines d’étoile ». 

Atlantis était le résultat d’une mise en commun, d’un mélange de sociétés indigènes de la Terre et de l’afflux d’âmes provenant « de l’extérieur ». Vous, la vague des âmes artisanes de lumière, vous êtes incarnée sur Terre parce que vous souhaitiez provoquer un changement et un progrès et que vous vouliez évoluer d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le cœur. 

Lorsque vous êtes arrivés, cela vous a semblé très bizarre et inconfortable d’être dans des corps humains physiques. Vivre dans de la matière physique aussi dense vous donnait un sentiment de malaise et d’emprisonnement, puisque vous aviez l’habitude de corps beaucoup plus fluides et volatiles, qui possédaient plus de pouvoir psychique. A des fréquences ou dimensions plus élevées (moins denses ou matérielles), votre psyché exerce une influence bien plus grande sur l’environnement matériel. Sur ces plans, rien qu’en y pensant, ou en désirant quelque chose, il vous est possible de la créer ou de l’attirer à vous. Votre esprit était habitué à créer bien plus vite que ce n’était possible sur Terre. On pourrait dire que le temps de réaction sur Terre est bien plus lent. Aussi, lorsque vous êtes là pour la première fois, vous avez la sensation d’être en quelque sorte confiné dans un corps solide et rétif et vous vous sentez en insécurité, puisque ce que vous désirez et ce à quoi vous aspirez ne se matérialise plus aussi facilement et que la maîtrise sur votre vie et ses circonstances semble très limitée. 

En arrivant ici, vous étiez donc dans la confusion. En même temps, vous aviez des capacités mentales hautement élaborées qui s’étaient développées durant vos précédentes vies galactiques. Envoyer des formes-pensées et les projeter sur d’autres êtres vivants requiert un certain pouvoir psychique. Votre esprit était comme une batterie de couteaux aiguisés qui devaient prouver leur efficacité dans un environnement très différent. Vos capacités mentales élaborées étaient une acquisition ancienne, et à cause de ce sentiment d’aliénation et de malaise dont vous faisiez l’expérience sur Terre, instinctivement, vous avez essayé de trouver votre chemin ici, en vous servant de cette ancienne acquisition. Vous avez donc commencé à exercer vos pouvoirs mentaux sur Terre. A l’origine, vous aviez l’intention de vous connecter à la réalité de la Terre à partir du cœur. 

Avant de vous incarner, vous saviez que, en dépit de vos formidables pouvoirs analytiques et psychiques, les terrains de votre cœur étaient en friche et avaient besoin de graines, de petits semis de lumière. Vous avez « oublié » cela lorsque vous avez plongé dans la réalité de la Terre et que votre conscience s’est voilée. 

Sur Terre, vous avez dû vous confronter aux âmes de la Terre, qui y vivaient en tant qu’êtres humains, et vous ne les compreniez pas très bien. Vous pensiez qu’ils étaient des êtres barbares et instinctifs. Vous ne compreniez pas leur façon directe et spontanée d’exprimer leurs émotions. A vos yeux, ils étaient primitifs, ils étaient plus accordés à leurs émotions et à leurs instincts qu’à leur mental. Vous aviez des capacités et des dons différents des dispositions naturelles des populations de la Terre. 

Même si vous avez souvent pris naissance et été élevés comme leurs enfants (quand vos parents étaient des âmes de la Terre), peu à peu une division sociale se creusa entre eux et vous. Grâce à vos aptitudes mentales supérieures, vous avez élaboré des technologies inconnues auparavant. Tout cela s’est passé de façon lente et naturelle. Nous parlons de milliers, voire de dizaine de milliers d’années. 

Sans entrer dans les détails de ce processus, je vous demande de ressentir l’essence de ce qu’il se passe là. Pouvez-vous imaginer en faire partie? Pouvez-vous imaginer à quoi cela ressemble d’atterrir quelque part où vous ne vous sentez pas réellement chez vous et de savoir que vous aviez prévu d’y faire quelque chose, mais quoi…? Laissez-moi voir, j’ai certaines aptitudes, certains pouvoirs à ma disposition… cela me différencie de ceux qui sont autour de moi… je vais me servir de ces talents pour m’affirmer. Reconnaissez-vous ce type de fierté et d’ambition en vous? Vous souvenez-vous qu’elles étaient vôtres? C’est là une énergie typiquement Atlante. 

Peu à peu, une nouvelle culture a pris naissance sur Terre, une civilisation qui a produit un développement technologique sans précédent affectant tous les secteurs de la société. J’aimerais en dire un peu plus sur la sorte de technologie qui s’est développée en Atlantis. Ce dont vous, « le peuple des étoiles », vous souveniez clairement, malgré le voile de l’ignorance, c’était que vous pouviez influencer la réalité matérielle en vous servant du pouvoir de votre esprit, spécialement du 3ème œil, le centre d’énergie (chakra) de l’intuition et de la conscience psychique qui se trouve derrière les deux yeux physiques. 

Le pouvoir du 3ème œil vous était encore très familier dans ces premières incarnations, comme une seconde nature pour votre âme. Vous saviez comment cela fonctionnait. Vous saviez que la matière (la réalité physique) a une forme de conscience, est de la conscience dans un certain état d’être. Grâce à cette perception essentielle de l’unité de la conscience et de la matière, vous pouviez influencer et donner forme à la matière, par le contact intérieur avec la conscience dans un morceau de matière. De cette manière, vous pouviez littéralement faire bouger la matière, la manipuler mentalement. Vous connaissiez un secret qui a été oublié dans des temps plus récents. 

Actuellement, la matière (la réalité physique) vous semble séparée de la conscience (l’esprit). Influencés par la science moderne, vous avez oublié que tous les êtres sont dotés d’une âme, que tout ce qui existe a une forme de conscience avec laquelle vous pouvez vous connecter et coopérer de façon créatrice. Cette connaissance était évidente pour vous en ces temps anciens. Mais, au temps d’Atlantis, quand votre centre du cœur n’était pas pleinement éveillé, votre 3ème œil était surtout contrôlé par le centre de la volonté ou de l’ego (le plexus solaire ou 3ème chakra). Vous étiez au seuil d’une nouvelle réalité intérieure, la réalité d’une conscience fondée sur le cœur, mais à cause du choc d’avoir été engloutis dans la réalité dense de la Terre, vous aviez perdu temporairement votre inspiration fraîche et tendre. 

Vous vous êtes laissés détourner de votre chemin par l’usage excessif de la volonté mêlée au pouvoir du 3ème œil. Vous aspiriez sincèrement à améliorer les choses sur une plus grande échelle (« œuvre de lumière ») mais vous l’avez fait de façon égoïste, avec une attitude autoritaire envers les âmes de la Terre et la nature. 

A l’apogée d’Atlantis, les possibilités étaient nombreuses, et la technologie hautement avancée, dans certains domaines même plus que votre technologie actuelle, parce que la télépathie et la manipulation psychique étaient beaucoup mieux utilisées et comprises. Différentes personnes pouvaient communiquer entre elles par télépathie, instantanément et à de grandes distances. Il était possible de quitter son corps consciemment et de voyager alentour. La communication avec des civilisations extra-terrestres était recherchée et réalisée. 

Beaucoup de choses sont devenues possibles à l’époque d’Atlantis, et beaucoup d’autres ont mal tourné. Il y avait généralement une division entre l’élite politico-spirituelle et « le peuple », composé essentiellement d’âmes de la Terre. Ils étaient considérés comme des êtres inférieurs, des moyens en vue d’une fin, et utilisés en réalité pour des expériences génétiques qui participaient à l’ambition Atlante de manipuler la vie au niveau biologique, de façon à ce que soient créées davantage de formes de vie supérieure. 

En l’occurrence, un aspect positif de la société Atlante était l’égalité entre l’homme et la femme. Le dernier épisode de la lutte pour le pouvoir entre l’homme et la femme, au cours duquel les femmes ont été horriblement opprimées, ne faisait pas partie d’Atlantis. L’énergie féminine était pleinement respectée, spécialement parce qu’elle est directement reliée au pouvoir du 3ème œil (intuition, clairvoyance, pouvoir spirituel). 

Je souhaite maintenant vous ramener au déclin d’Atlantis. Des énergies que vous essayez encore de mettre au point y étaient à l’œuvre. Vous avez été fortement impliqués dans ce qui a mal tourné à cette époque. En Atlantis, vous avez vécu à partir des centres de la volonté et du 3ème œil. 

L’énergie de votre cœur ne s’est pas épanouie de façon importante. A un certain point, vous êtes tombés amoureux des possibilités de votre propre technologie et de l’ambition de créer des formes de vie supérieures. Vous avez mis en application l’ingénierie génétique et fait des expériences sur plusieurs formes de vie, et vous avez été incapables de comprendre, de ressentir, qu’en agissant ainsi, vous manquiez de respect envers la vie. Ceux qui vous servaient de cobayes ne pouvaient pas compter sur votre empathie et votre compassion. 

L’énergie présente à ce stade de perversion dans la civilisation Atlante s’est retrouvée spécifiquement au 20ème siècle sous le régime nazi en Allemagne. L’expérimentation cruelle et une attitude générale de froideur clinique envers les « formes de vie inférieures » caractérisaient ce régime. Le manque de compassion et d’empathie envers les offensés, le manque d’émotion et la manière mécanique de traiter les victimes, étaient semblables à l’attitude Atlante. Cela vous horrifie à présent. Vous en avez vu et ressenti l’autre face, celle de la victime, au cours des vies qui ont suivi Atlantis. 

Mais à l’époque d’Atlantis, vous étiez les offenseurs. C’est de là qu’est venu un karma particulier. Atlantis est la clé pour vos vies d’offenseurs, votre face obscure. Je vous dis cela, ce n’est pas pour que vous vous sentiez honteux ou coupables, pas du tout. Nous faisons tous partie de cette histoire, endossant des rôles variés, des déguisements, et c’est cela être dans la dualité. C’est fait pour faire l’expérience et jouer toutes sortes de rôles imaginables, du très clair au très sombre. Si vous vous permettez de connaître votre face obscure, si vous pouvez accepter d’avoir joué aussi le rôle de l’offenseur, vous serez plus équilibré, libre et joyeux. C’est pourquoi je vous dis tout cela. 

Arrivés à un certain point, les développements technologiques que vous et d’autres groupes d’âmes avez réalisés, ont eu un tel impact sur la nature que les systèmes écologiques sur Terre ont été perturbés. Le déclin d’Atlantis n’a pas pris place tout à coup. Il y a eu de nombreux signaux d’alarme – les signes de la nature – mais ils n’ont pas été reconnus et il y a eu d’énormes catastrophes naturelles au cours desquelles la civilisation Atlante a été inondée et détruite. 

Comment cela vous a-t-il affectés au niveau intérieur? C’était une expérience choquante, traumatisante, une autre chute, une seconde chute de l’expérience dans la profondeur. 

Pendant vos incarnations sur Terre, vous aviez finalement perdu la connexion avec l’énergie du cœur que vous aviez atteinte. Plus fortement que jamais vous avez réalisé après le déclin d’Atlantis que la vérité ne se trouvait pas dans le contrôle de la vie, même si le but semblait noble. Vous avez alors commencé à vous ouvrir à la douce voix du cœur, qui vous dit qu’il y a une sagesse à l’œuvre dans la Vie-même, qui n’a pas besoin de directives ni de contrôle. Dans le flux de la vie-même, dans le flux du cœur et des sentiments, il y a une sagesse à laquelle vous pouvez vous accorder, ou sur laquelle vous pouvez vous aligner, par l’écoute et l’abandon. Ce n’est pas une sagesse créée par la tête ou la volonté, c’est une sagesse qui vient en permettant à une perspective plus élevée, à la voix de l’amour, de s’exprimer. 

Vous avez commencé à ressentir de l’intérieur cette connaissance mystique, accompagnée d’un sentiment d’humilité et d’abandon. Mais même alors, le temps n’était pas encore mûr pour un éveil joyeux des énergies du cœur. Une ombre s’était abattue sur vous pendant Atlantis, l’ombre d’avoir affecté négativement d’autres êtres. Vous alliez devoir ressentir en profondeur ses effets avant que l’éveil puisse prendre place. 

A nouveau, je fais un grand pas dans cette vieille histoire, et vous ramène au moment où vous êtes revenus sur Terre, après la disparition d’Atlantis, emportée dans les vagues de l’océan. Une nouvelle fois, vous vous êtes incarnés dans des corps humains, le souvenir d’Atlantis enfoui au fond de la mémoire de votre âme, nouée par un sentiment de honte et de doute-de-soi. Le déclin d’Atlantis vous a stupéfiés et laissés perplexes, mais il a aussi ouvert votre cœur un peu plus grand. Quelles immenses évolutions sur une si grande échelle de temps! 

barre_separation dans ATLANTES

SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « LL’Héritage d’Atlantis »
http://www.jeshua.net/fr/
Traduction française par Christelle Schoette 

Diffusé avec l’autorisation exceptionnelle de Pamela Kribbe 

Publié dans:ATLANTES |on 12 mars, 2011 |Pas de commentaires »

Atlantis 3ème chute

Le rejet de l’artisan de lumière – la 3ème chute ATLANTIS dans l’expérience 

Atlantis 3ème chute dans ATLANTES Atlantes

Cette transmission a été présentée lors d’une session publique le 8 Octobre 2006 à Oisterwijk, aux Pays-Bas. Les paroles ont été légèrement modifiées pour en faciliter la lecture. Le langage parlé a été légèrement révisé pour améliorer la lisibilité

Un autre cycle important a commencé avec la venue sur Terre de l’énergie du Christ, représentée par moi, de façon plus visible. Beaucoup d’entre vous étaient présents en ce temps-là, ou alentour. Quelques siècles avant ma naissance, vous avez commencé à vous incarner à nouveau en grand nombre. Une voix venue de votre cœur vous y poussait, vous y appelait. Vous aviez le sentiment de « devoir y être », qu’il était temps pour vous de faire un nouveau pas dans votre voyage spirituel, qui était si intimement mêlé à la Terre. 

La venue de l’énergie du Christ, ma venue sur Terre, a été en partie préparée par vous. Je n’aurais pas pu venir sans une couche d’énergie présente sur Terre pour me recevoir, « m’attraper », pour ainsi dire. Votre énergie a fourni le canal par lequel j’ai pu ancrer l’énergie du Christ sur Terre. C’était un effort collectif, en vérité. Votre cœur s’était ouvert à moi, à ce que je représentais. En ce temps-là, vous étiez la part de l’humanité la plus ouverte pour recevoir l’amour et la sagesse qui viennent du cœur. 

Une certaine humilité était née en vous, dans le meilleur sens du mot: un abandon au non-savoir, à la non-volonté de contrôler ou diriger, et une ouverture véritable à quelque chose de neuf, quelque chose à l’écart du pouvoir et du contrôle, quelque chose de différent. Et grâce à cette foi et cette ouverture dans votre cœur, vous avez pu me recevoir. 

J’étais comme un rayon de lumière tombant sur Terre, rappelant à ceux qui étaient prêts leur nature angélique, leur essence divine. Vous avez été ému par moi, par ce que j’ exprimais et rayonnais de mon essence intérieure. L’énergie du Christ vous a par conséquent fortement affectés, dans cette vie-là autour du Christ et dans celles d’après, jusqu’à aujourd’hui. Dans toutes ces vies, vous avez essayé de faire descendre l’énergie du Christ sur Terre, de la répandre par l’enseignement et la guérison sous différentes formes. Vous étiez des artisans de lumière inspirés et passionnés, travaillant dur pour apporter plus de justice, de loyauté et d’amour à cette planète. 

Dans cette ère, l’ère de l’éveil de l’énergie du Christ, vous étiez ceux qui étaient opposés aux religions trop étroites, trop organisées, aux méthodes autoritaires pour assujettir le peuple. Vous avez lutté pour la liberté, l’émancipation de l’énergie féminine, des valeurs fondées sur le cœur à une époque qui en était à peine consciente. Au cours de ces deux mille dernières années, vous avez été des combattants de la liberté, et vous avez été rejetés et persécutés pour cela. Vous avez été punis et torturés pour qui vous étiez, et fréquemment, vous avez fini sur le bûcher ou l’échafaud. Vous portez un lourd trauma émotionnel qui date de cet épisode de l’histoire. 

Dans les combats et la résistance que vous avez rencontrés, le karma Atlante et galactique était à l’œuvre. Les rôles étaient à présent renversés. Vous êtes devenus des victimes et vous êtes passés par les affres de la solitude, de la peur et du désespoir. Vous avez intimement fréquenté la profonde douleur émotionnelle du rejet. C’était votre 3ème chute, une 3ème chute dans l’expérience, et celle qui vous a conduits au cœur de votre mission: comprendre l’unité sous-jacente à la fois à la Lumière et à l’Obscurité, apprendre ce que signifie vraiment l’amour. Cette 3ème chute vous a conduits à maintenant, à qui vous êtes maintenant. 

Aujourd’hui, au seuil d’un nouveau cycle, en ces temps de transformation, vous êtes vraiment ouverts à la signification de l’énergie du Christ. Dans votre cœur, une sagesse est en germe, qui embrasse et transcende les opposés et reconnaît le flux divin unique dans toutes les différentes manifestations. Votre amour n’est pas un simple savoir abstrait, mais un flux sincère, pur et réel qui vient de votre cœur, qui s’étend vers les autres et vers la Terre. Vous vous reconnaissez à présent dans le visage de l’autre, qu’il soit « lumineux » ou « obscur », riche ou pauvre, artisan de lumière ou âme de la Terre, humain, animal ou végétal. L’amour enchâssé dans la conscience de Christ comble le fossé entre les opposés et vous donne un sentiment palpable de l’interconnexion entre tout ce qui existe. 

Ange, vous avez été un jour gardien du paradis sur Terre. Vous vous êtes coupé de cet état d’innocence, quand vous vous êtes engagé dans la danse du pouvoir avec des énergies qui voulaient vous voler le paradis. Par cet acte, vous avez abandonné le royaume spirituel et vous êtes incarné plus profondément dans la réalité matérielle de la forme et de l’illusion. D’ange vous êtes devenu guerrier. Quand vous vous êtes incarné sur Terre et avez fait l’expérience de ce qu’est l’être humain, vous avez été à nouveau tenté par le désir de contrôler les choses et cela a causé le déclin d’Atlantis et le vôtre en tant que guerrier. Vous êtes revenu sur Terre pour faire l’expérience du dessous du jeu du pouvoir, ressentir ce que cela fait d’être la proie de l’agression et de la violence. Les séquelles de cette dernière partie du cycle sont encore clairement présentes dans votre mode d’expérience, et vous faites tout ce que vous pouvez pour surmonter le trauma du rejet en vous. Avec cela, vous revenez au point de départ, au point où cela a commencé. Vous revenez à votre vraie nature d’ange, mais à présent un ange pleinement incarné, avec une connaissance réelle et vivante des extrêmes de lumière et d’obscurité, d’amour et de peur. Vous êtes un ange sage et plein de compassion, un ange humain… 

J’ai un grand respect pour vous, pour le voyage incroyable que vous avez fait. Je me tiens devant vous maintenant, en égal. Je suis ici, enseignant et guide, mais aussi frère et ami. J’aimerais vous offrir mon amour et mon amitié, pas de manière abstraite mais comme une énergie tangible de compagnonnage et de compréhension. Je sais qui vous êtes. A présent, reconnaissez-vous dans mon visage. 

Vous êtes à la fin de grands cycles de temps, où vous avez traversé de nombreuses expériences. Aujourd’hui, j’ai voulu vous parler d’Atlantis, car la reconnaissance des énergies que vous y avez incarnées peut vous aider à entrer dans un état de paix et de complétude avec vous-mêmes. L’énergie Atlante est une énergie de grand pouvoir mental, combinée avec une fierté et une arrogance distinctives. Osez reconnaître cette « énergie obscure », osez accepter qu’un jour vous en avez fait l’expérience et que vous l’avez vécue. Ressentez que vous avez été l’offenseur et le criminel tout autant que la victime. Autoriser ce fait dans votre conscience ouvre la porte à la plus grande sagesse que vous puissiez embrasser dans votre vie: la sagesse du non-jugement. En étant conscients de votre face obscure, vous renoncerez à juger les autres, à les qualifier de bons ou de mauvais, ou vous-mêmes. Tous les prétextes au jugement s’effondreront. Le jugement, la critique, feront place à la compréhension et à la compassion. Alors, Vous commencerez à comprendre réellement ce qu’est l’amour, ce que signifie « œuvre de lumière ». L’expression « œuvre de lumière » peut suggérer à tort qu’il y a une sorte de combat en cours entre la lumière et l’obscurité, et que l’artisan de lumière est celui qui vainc l’obscurité. Mais la véritable œuvre de lumière n’a rien à voir avec cela. L’œuvre de lumière réelle suppose que vous soyez capables de reconnaître la lumière de l’amour et de la conscience dans tout ce qui est même si c’est caché derrière le masque de la haine et de l’agression. 

Vous êtes encore très souvent tentés de porter un jugement sur la réalité de la Terre, par exemple sur la façon dont fonctionne la politique, ou la façon dont les gens traitent l’environnement. C’est facile de dire que tout est faux et que vous vous sentez étrangers sur cette planète Terre, rejetés et sans-foyer. Essayez de prendre contact avec l’énergie de l’offenseur dans ces moments-là. Permettez-vous d’avoir accès à l’énergie Atlante, qui est encore présente dans la mémoire de votre âme, et ressentez que vous aussi, vous avez été cela, et même que c’était OK. 

Toutes vos « chutes dans l’expérience » vous ont finalement ramené à la maison, et ont ouvert votre cœur à l’essence de la création de Dieu: l’amour, la créativité, l’innocence. Vous, qui avez fait l’expérience des extrêmes de l’obscurité et de la lumière, tout au long de votre voyage, n’avez été rien d’autre qu’un enfant innocent du paradis, s’élançant avec franchise, plein de curiosité intrépide et d’enthousiasme pour la vie. Au cours de ce voyage, vous n’avez pu apprendre que par l’expérience. S’il vous plaît, reconnaissez donc et honorez le courage de cet enfant-ange que vous étiez. Voyez sa vitalité, son courage et sa persévérance en s’aventurant dans l’inconnu, puis ressentez votre innocence, même dans votre face la plus obscure. 

Je vous demande de vous respecter, y compris votre face obscure. Ressentez juste un moment le pouvoir et la conscience de soi de l’énergie Atlante. Il y a en elle aussi un côté positif. Vous aviez de nombreux dons. Invitez cette énergie, ici et maintenant. Permettez au sentiment d’estime de soi et de maîtrise de soi de revenir à vous, et pardonnez-vous les atrocités qui ont eu lieu dans le passé. Oui, vous avez infligé de la souffrance à d’autres, vous étiez alors l’agresseur… mais ressentez aussi combien vous avez regretté cela, et comme vous êtes maintenant ouverts au respect véritable envers tout ce qui vit. Lorsque vous vous pardonnez, vous vous ouvrez à la joie d’abandonner tout jugement. C’est la conséquence, voyez-vous: si vous reconnaissez votre face obscure, et êtes capables de vous pardonner cela, vous n’avez plus besoin de porter un jugement sur vous-mêmes ou les autres. C’est un tel délice pour votre âme… 

Vous vous clouez si souvent au pilori de vos jugements. Vous vous dites qu’il y a encore tant de choses à accomplir. Aujourd’hui, je vous demande de faire le point et de voir ce que vous avez déjà accompli. Soyez conscients de l’ampleur de votre voyage à travers ces longs cycles de temps. Et ne me considérez plus comme un maître. J’ai accompli ce rôle, il y a deux mille ans, mais ce temps est révolu. Vous êtes les Christs de cette ère nouvelle, vous apporterez la paix dans un monde de dualité et de polarité, en laissant rayonner la paix qui se trouve dans vos cœurs. Ressentez comme vous êtes prêts pour ce rôle. Laissez-moi simplement vous offrir le soutien et l’encouragement d’un ami et d’un frère. Nous sommes UN. 

barre_separation dans ATLANTES

© Pamela Kribbe 

Traduction française par Christelle Schoette
Site:
http://www.jeshua.net/fr/ 

Publié dans:ATLANTES |on 12 mars, 2011 |Pas de commentaires »

Atlantide

Où est l’Atlantide 

 Atlantide dans ATLANTES logoeq10

L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ SUR LA PLANÈTE TERRE

« Kryeon, où est l’Atlantide la plus récente ? » 

Bien, permettez-moi de vous donner un indice. Elle est juste ici. Regardez de l’autre côté du bateau ! Je n’en dirai pas plus. 

(Explications de Lee – N’oubliez pas que ce « channeling » avait lieu sur un bateau de croisière qui naviguait sur la mer Méditerranée occidentale. Nous venions juste de quitter Rome. Kryeon nous disait de regarder aux environs de la Grèce et de la Crète.) 

« Kryeon, où est la vieille Atlantide ? » 

La réponse est qu’elle était dans le Pacifique, très loin et beaucoup plus vieille que la nouvelle. La vieille Atlantide était une colonie de la Lémurie, mais les Lémuriens s’en sont rapidement détachés, car elle était devenue un modèle d’esclavage et de décadence. La technologie était mal utilisée. Il ne m’appartient pas de vous en dire davantage, en ce moment. 

Donc, vous connaissez maintenant les Lémuriens. Vous savez également qu’ils n’avaient pas la même philosophie ou conscience que celle que vous avez aujourd’hui. Ils faisaient partie de la mise en place du test. Actuellement, vous avez perdu l’énergie d’une partie ou d’une pièce de l’activation de l’ADN de ce temps, puisque vous avez choisi le test de la dualité. Le libre choix de votre test de la dualité vous permet de ramener cette énergie que vous avez perdue. C’est le test. Le jeu se joue dans cette partie de l’ADN. C’est ce que nous appelons les couches Lémuriennes et Pléiadiennes. Les Archives Akashiques sont l’une de ces couches d’ADN. Si nous joignons ces informations, nous constatons également que ce sont les Lémuriens qui sont responsables de la création des Archives Akashiques de la Terre. 

 

Kryeon canalisé par Lee Carroll

 

« Channeling » présenté lors de la huitième croisière annuelle, sur la mer Méditerranée, en août & septembre 2007. Ce texte est adapté au lectorat, car l’ambiance ou l’énergie d’une canalisation en direct est différente. 

 

 

Publié dans:ATLANTES |on 19 décembre, 2010 |Pas de commentaires »

Connaissance Sacrée (1)

L’Atlantide
La Connaissance Sacrée  

Connaissance Sacrée (1) dans ATLANTES neo_atlantis

De tous ces lieux mystérieux, le plus énigmatique est le continent perdu de l’Atlantide. Il a inspiré plus de deux mille livres, ainsi que d’innombrables articles et poèmes. On l’a situé dans les endroits les plus divers du globe: l’Atlantique, la Méditerranée, la chaîne de l’Atlas en Afrique du Nord, l’île de Bimini dans la mer des Caraïbes, l’île de Malte, Carthage dans le golfe de Tunis, Cadix en Espagne. L’hypothétique culture des Atlantes aurait engendré nombre de civilisations connues: celle de la Grèce antique, des Mayas, des Incas et même de l’Égypte ancienne; on l’a également liée aux cultures avancées de deux autres continents prétendument disparus, Mu et Lémuria.  

Le premier auteur qui ait parlé de l’Atlantide est le grand penseur grec Platon , qui vécut de 428 à 348 av. J.-C., environ. À l’âge de soixante-treize ans, il composa deux dialogues, le Timée et le Critias, qui contiennent la plus ancienne description de l’Atlantide connue. Voici une brève description de ce que Platon raconte.  

mapiflower dans ATLANTES

 

Il y a environ neuf mille ans, il existait un pays qui n’était autre qu’Athènes, mais une Athènes antérieure. Cet état se trouva menacé par un pays plus grand que l’Afrique du Nord et l’Asie mineure réunies, situé au-delà des colonnes d’Hercules (détroit de Gibraltar). Cette île-continent, d’une « immense et extraordinaire puissance », était l’Atlantide. Les Atlantes ambitionnaient de devenir les maîtres du monde entier. Mais, au cours d’une grande bataille, ils furent vaincus par les guerriers athéniens. Or, juste après cette glorieuse victoire, l’antique Athènes fut détruite par des tremblements de terre et des inondations dont la violence provoqua également l’engloutissement dans la mer du continent de l’Atlantide. Tout se passa en l’espace d’un jour et d’une nuit. L’Atlantide était une terre de plaines fécondes et d’immenses forêts, dotée d’une flore luxuriante et d’une faune variée, avec, en particulier, de grands troupeaux d’éléphants. Le sol recelait de riches filons d’or, d’argent et d’autres métaux. À l’extrémité sud du continent, les rois bâtirent une ville d’une magnificence à la mesure de l’extraordinaire puissance que leur valait une terre si fortunée. Cette cité, nommée elle aussi Atlantide, se composait de cercles concentriques de terre et de canaux. Au centre, fut édifié à Poséidon un temple fastueux. Dans les enceintes extérieures se trouvaient un hippodrome et des habitations populaires; dans les ports intérieurs se pressaient les navires de guerre.  

L’Atlantide ne serait pas le seul continent perdu qu’on ait entendu parlé. Par exemple selon les légendes mayas, il aurait existé jadis un continent dans le pacifique qui s’appelait Mu, et qui aurait également été englouti par une éruption volcanique. Les survivants auraient alors fondé la civilisation Maya. Comme l’histoire de l’Atlantide, celle de la ville fortifiée de Troie et de sa destruction fut longtemps tenue pour un mythe. Les poèmes qui décrivent la cité, l’Iliade et l’Odyssée d’Homère, remontent très loin. Au XIXe siècle, Heinrich Schliemann, archéologue amateur, était convaincu qu’Homère avait dit la vérité au sujet de Troie. Il considéra que la ville turque de Hissarlik correspondait le mieux au décor de l’Iliade. Il débuta les fouilles en 1871 pour mettre à jour une ville enfouie. Dans les pierres noircies par le feu de l’une des couches, il reconnut la cité décrite jadis par Homère. Les archéologues confirmèrent par la suite que la ville retrouvée devait être bien Troie, mais totalement changée au cours des temps. 

La ville de Troie montre bien qu’il existe probablement d’autres civilisation disparues dont on n’a pas encore trouvé de traces. Pour ce qui est de l’Atlantide, les seuls indices que nous possédons sont les écrits de Platon. Mais ces écrits ne sont peut-être que des fables. Nombreux sont des individus qui croient avoir trouvé l’endroit où se situait ce paradis perdu, mais aucune trace de civilisation ancienne correspondant aux atlantes n’a encore été trouvé.  

gilbertwilliams6p

 

L’Atlantide – La cite perdue
par Claude Marcil
 

Vers l’an 600 avant la naissance du Christ, Solon était l’homme politique le plus connu de Grèce. Il venait d’achever à Athènes une série de réformes politiques et économiques et avait sagement décidé de se retirer quelque temps pour laisser ces mesures prendre effet. Il se rendit alors en Égypte, plus particulièrement dans la ville de Sais, alors capitale administrative du pays. C’est à Sais que des prêtres lui racontèrent la fabuleuse histoire de l’Atlantide. 

Selon les prêtres, les Atlantes habitaient, il y a longtemps, un archipel dont une des îles s’appelait Atlantis. C’était un riche empire, pourvu à profusion de plantes utiles, d’animaux et de métaux. Ne se contentant pas de ces richesses naturelles, les Atlantes étaient des commerçants et des navigateurs accomplis; ils avaient doté leur ville, éloignée de cinq milles de la mer, d’un port artificiel remarquable. En outre, ils étaient d’excellents architectes et de grands artistes qui avaient élevé des constructions où le blanc, le noir et le rouge se combinaient en dessins varies. Mais les Atlantes tentèrent de s’emparer d’une partie de la Grèce et ils furent repoussés. Selon les prêtres égyptiens, Poséidon, le dieu de la mer, décida de les châtier pour être sortis de leurs îles; il provoqua des tremblements de terre et des inondations qui engloutirent l’Atlantide et les autres îles. 

Solon s’étonna de ce qu’un fait historique aussi important n’ait laissé aucun souvenir chez les Grecs. Les prêtres lui répondirent en riant: « Solon, vous autres Grecs, vous êtes perpétuellement enfants. Vieux, pas un Grec ne l’est. (…) Votre âme ne renferme aucune opinion antique de vieille tradition, ni aucun savoir blanchi par le temps. » 

sphinx

 

En effet, les pyramides égyptiennes étaient debout bien avant que les Grecs n’aient occupé la Grèce et ses îles. Lorsque Solon revint en Grèce il raconta l’histoire à ses proches et à ses enfants. Près de deux siècles passèrent, puis, le philosophe Platon écrivit l’essentiel des informations dans deux volumes présentés comme le récit d’événements s’étant réellement produit. Platon fixe à 9 000 ans avant le Christ la destruction de l’Atlantide, qu’il situe dans l’Atlantique, car les prêtres égyptiens avaient précisé que les Atlantes vivaient à l’ouest de l’Égypte, au-delà du détroit de Gibraltar. Dans sa description, Platon signale que, par l’Atlantide, on pouvait passer au continent en face. Le philosophe aurait probablement donné plus d’informations, mais son dernier livre se termine brutalement, au beau milieu d’une phrase… 

Pour Platon, aucun doute, l’histoire de l’Atlantide qui « disparut sous la mer en un seul jour et une seule nuit » est vraie. Il précise: « Cette histoire, bien qu’étrange, est certainement vraie puisqu’elle a été relatée par Solon, le plus ancien des sept sages. » 

A l’époque, l’opinion publique était divisée. Certains croyaient que le récit était exact dans ses moindres détails, alors que d’autres, tel Aristote, affirmaient qu’il s’agissait là de légendes. Commentant la fin brusque du livre de Platon, Aristote écrivait: « Lui qui la fit (l’Atlantide), la détruisit ». Ainsi, pour Aristote, le premier d’une longue liste de sceptiques, Platon avait fait sombrer l’Atlantide dans les profondeurs de l’océan pour prévenir la critique qui aurait pu s’intéresser à la localisation actuelle de l’archipel et de l’île Atlantis. Au cours des siècles qui suivirent, la pensée d’Aristote se propagea par les chrétiens et, bientôt, seuls les érudits se rappelaient les textes de Platon.

Atlantis_map_1882

Publié dans:ATLANTES |on 3 octobre, 2010 |Pas de commentaires »

Connaissance Sacrée (2)

 Connaissance Sacrée

Connaissance Sacrée (2) dans ATLANTES atlantide_g

A la fin du Moyen Age, les Turcs s’emparent de Constantinople chassant ainsi les savants grecs. Ces derniers remettent à la mode les textes de Platon et l’imprimerie fait le reste. A cette même époque, débute, avec Colomb, Cartier, Cabot, l’ère des grandes découvertes et on se souvient des textes de Platon. Ce dernier écrivait que, au-delà du détroit de Gibraltar, il y avait eu une grande île et, plus loin, un continent. Aussi, la découverte d’un nouveau continent, l’Amérique, cause un choc chez les savants qui y voient la preuve des écrits de Platon. 

D’autres preuves de l’existence de l’Atlantide s’ajoutent peu a peu. Les légendes aztèques rapportent qu’un Dieu blanc et barbu est venu de l’Est il y a fort longtemps. On s’interroge également sur les ressemblances étranges entre les pyramides du Mexique et celles de l’Égypte, de même que sur les momies des incas et celles des pharaons. De même, comment est-il possible que certaines plantes ne poussent qu’en Afrique et en Amérique. On suppose alors que l’Atlantide était donc au milieu de l’océan Atlantique avant de s’enfoncer sous les flots. Pour beaucoup d’auteurs, il devient évident que l’Atlantide a été le pont entre l’Amérique et les vieux continents. Mais, comme on ne trouve pas de preuve concluante, l’Atlantide retombe dans l’oubli pour quelques siècles. 

Pourtant, on vient de découvrir qu’une chaîne de montagnes existe bel et bien au milieu de l’Atlantique et que des îles comme les Acores et les Canaries sont les sommets émergeants de chaînes de montagnes englouties. Les rumeurs repartent de plus belle, alimentées par des voyants, tel l’Américain Edgar Cayce qui écrit de nombreux livres sur le sujet. Mais, pour les scientifiques, il s’agissait là de divagations et on cherchait toujours le lieu ou l’Atlantide aurait sombré. 

crystalflute dans ATLANTES

 

Au cours des vingt dernières années, on s’est demandé si on ne cherchait pas l’Atlantide trop loin, se rappelant que les Égyptiens ne connaissaient, somme toute, rien aux choses maritimes et que pour eux le détroit de Gibraltar était une notion géographique on ne peut plus vague. La seule chose certaine est que l’Atlantide devait se trouver à l’ouest de l’Égypte. Puis, à mesure que les découvertes archéologiques se succédaient en Méditerranée, on découvrait de plus en plus l’importance d’un empire dont on savait peu de choses, celui de l’île de Crète. 

En effet, la civilisation crétoise n’avait été redécouverte qu’au début de ce siècle avec les fouilles de l’archéologue Arthur Evans. Les anciens Grecs l’avaient complètement oubliée et ne se souvenaient vaguement que de quelques mythes, celui du Minotaure, du fil d’Ariane, des combats de taureaux, etc. Or, les fouilles archéologiques révélaient une civilisation agréable, pacifique, avec des maisons familiales à deux ou trois étages, l’eau courante et l’égout. La civilisation crétoise était le centre d’un vaste empire qui, par son commerce et son influence, s’étendait sur une bonne partie de la Méditerranée, à une époque ou les peuples craignaient la mer. En somme, tout le commerce entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique était aux mains des Crétois qui dominaient la mer. Selon les anciens Grecs, la civilisation crétoise avait été anéantie par l’invasion des Grecs. 

Mais les découvertes les plus récentes de l’archéologie montrent que si la civilisation crétoise avait été frappée par une mystérieuse catastrophe vers 1500 avant Jésus-Christ, on en ignorait la cause. Des fouilles effectuées près de la Crète sur l’île de Thera, appelée Santorin, ont montré que l’île avait subi une gigantesque inondation. Dans l’Antiquité, en effet, Thera était surnommé « la ronde » à cause de sa forme, mais l’éruption d’un volcan ayant détruit et englouti une partie de l’île, celle-ci a aujourd’hui la forme d’un croissant. Cette explosion, de même que les raz de marée provoqués par les secousses sismiques, ont probablement été l’une des causes du déclin de la Crète et de sa conquête ultérieure par les Grecs. Des forages ont en effet révélé la présence de cendres volcaniques sur Thera et en Crète, permettant d’imaginer l’ampleur de l’explosion. 

L’examen scientifique démontre que l’éruption de Thera atteignit une violence de beaucoup supérieure a celle du Krakatoa en 1889. Dans ce dernier cas, le bruit de l’explosion fut entendu a 4800 kilomètres de là. Un nuage de poussière s’éleva a 80 kilomètres dans les airs, plongea la ville de Djakarta, distante de 160 kilomètres, dans une obscurité totale et recouvrit celle de Bandoeng, distante de 240 kilomètres. Une partie de l’île s’effondra, la mer s’y engouffra, suscitant une vague qui dévasta tout sur son passage, atteignant encore 15 mètres de hauteur à 80 kilomètres de son point de départ. Un phénomène d’une telle envergure ne se reproduit qu’une fois tous les dix mille ans. C’est probablement ce qui s’est produit au coeur de l’empire crétois.

114357902

Publié dans:ATLANTES |on 3 octobre, 2010 |Pas de commentaires »

Chute de l’Atlantide

La chute de l’Atlantide et son influence sur notre réalité présente

Chute de l'Atlantide dans ATLANTES 90082211atlantide1-jpg

Il y a un peu moins de 13 000 ans, quelque chose de très dramatique s’est passé, qui fait partie de l’histoire de notre planète et que nous allons maintenant explorer en détail, car cet événement influence encore de nos jours chaque aspect de notre vie. Tout ce dont nous faisons actuellement l’expérience dans notre vie journalière, depuis les technologies que nous utilisons, les guerres que nous provoquons, la nourriture que nous consommons et même jusqu’à la manière dont nous percevons notre existence, résulte directement de certains événements qui se sont déroulés vers la fin de la période atlante. Les conséquences de ces événements sont telles que la manière dont nous vivons aujourd’hui et notre interprétation de la réalité ont complètement changé. 

Tout est intimement lié ! Il n’existe qu’une seule réalité et un seul Dieu, mais il y a de nombreuses manières d’interpréter cette réalité. En fait, on pourrait dire que ce nombre est pour ainsi dire infini. De nombreux êtres sont donc tombés d’accord pour maintenir certaines réalités que l’on appelle des niveaux de conscience. Pour des raisons sur lesquelles nous reviendrons plus tard, il existe des réalités bien définies que bon nombre d’âmes ont choisi d’accepter, ce qui est précisément le cas avec notre réalité actuelle. 

Jadis, nous vivions sur terre dans un état de conscience très exalté, en fait, bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer aujourd’hui. Le genre d’êtres que nous étions alors est tellement au-delà de nos normes actuelles que nous sommes présentement incapables de l’imaginer. C’est à cause de ces événements particuliers qui survinrent il y a entre 13 000 et 16 000 ans que l’humanité tout entière a chuté depuis ces hauts sommets de la conscience, passant d’un plan ou d’un sous-plan d’existence à l’autre et s’enfonçant de plus en plus bas dans des mondes de plus en plus denses, jusqu’à ce que le fond soit atteint, à savoir la troisième dimension d’existence sur la planète Terre et, enfin, notre monde moderne. 

Nous avons donc tous chuté – et ce fut vraiment catastrophique – notre conscience étant prise dans l’étau d’une spirale descendante incontrôlable qui nous fit traverser de nombreuses dimensions d’existence. Nous perdîmes tout contrôle et fûmes tous précipités dans le vide interdimensionnel, notre descente ne s’arrêtant que dans la troisième dimension actuelle. Arrivés là, certains changements bien précis survinrent, à la fois physiologiquement et dans la manière dont nous fonctionnions au sein de cette réalité. Le changement le plus important résida dans la façon dont nous absorbons maintenant le prana, un mot hindou qui signifie la force de vie, l’énergie vitale présente partout dans l’univers. Le prana est plus important pour notre survie que l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, la nourriture que nous consommons ou toute autre substance, et la manière dont nous absorbons cette énergie dans notre corps influence radicalement notre perception de la réalité.

  

Atlantide_pres_de_Chypre-8a10b dans ATLANTES

Du temps de l’Atlantide et même avant, notre façon de respirer le prana était en lien étroit avec les champs d’énergie électromagnétique qui s’infusaient dans notre corps. Toutes ces formes d’énergie sont de nature géométrique et celle avec laquelle nous allons travailler est ce que nous appelons l’étoile tétraédrique, qui est en fait composée de deux tétraèdres simples imbriqués l’un Le souvenir de notre passé ancien dans l’autre (voir illustration 1-1). Une autre manière de définir cette forme est de dire qu’il s’agit de l’étoile de David exprimée en volume et en trois dimensions. 

Le sommet du tétraèdre pointant vers le haut est exactement à une longueur de main au-dessus du sommet de la tête de l’homme nu dans le fameux dessin de Léonard de Vinci. Alors que l’extrémité du tétraèdre pointant vers le bas est exactement à une longueur de main en dessous de la plante des pieds de ce même personnage.

  

pyramide_patron2

Observez le tube central qui s’étend, bien droit, depuis le point le plus élevé de l’étoile tétraédrique jusqu’à son point le plus bas et qui passe à travers chacun des chakras ou centres énergétiques principaux du corps humain. Pour votre corps, ce tube de lumière a un diamètre qui est exactement celui obtenu lorsque vous joignez le pouce et le majeur de votre main. Il ressemble beaucoup à un tube fluorescent, sauf que chacune de ses extrémités correspond à celles de l’étoile tétraédrique. 

Avant le chute de l’Atlantide, nous avions l’habitude d’absorber le prana simultanément par les deux extrémités du tube tout en respirant normalement, et les deux rayons praniques se rejoignaient dans le chakra de notre choix. Un aspect important de cette science ancienne, qui est encore étudiée dans l’univers tout entier, est la manière dont les deux rayons se rencontrent, ainsi que l’endroit du corps où ils le font. 

Un autre centre d’importance majeure dans le corps humain est la glande pinéale, qui se trouve pour ainsi dire au centre de la cavité cervicale. Cette glande est d’une immense importance pour notre conscience. À l’origine, elle était de la grosseur d’une balle de pingpong, mais elle dégénéra avec le temps et, aujourd’hui, elle est de la grosseur d’un petit pois, car nous avons depuis longtemps oublié son usage et on le sait, tout ce qu’on n’utilise pas finit par s’atrophier. 

À l’origine, l’énergie pranique était absorbée et rayonnait en grande quantité au centre même de la glande pinéale. Selon Jacob Liberman, auteur de Light : the Medicine of the Future, cette glande ressemble à un oeil et, dans un sens, c’est assurément un lobe oculaire. Elle est ronde, et on remarque une ouverture à l’une de ses extrémités ; cette ouverture est munie d’un centre cristallin qui sert à faire converger les rayons de lumière, exactement comme un oeil. Elle est creuse et composée de bâtonnets qui servent de récepteurs capables de percevoir les couleurs du spectre. 

Le champ de vision de la glande pinéale – bien que cela n’ait pas été déterminé scientifiquement – semble être dirigé vers le haut, soit vers le ciel et les étoiles. Tout comme nos yeux, dont le champ de vision peut s’étaler jusqu’à un angle de 90 degrés, la glande pinéale a également un champ de vision de 90 degrés. Nos yeux ne peuvent pas voir ce qui se passe derrière notre tête et la glande pinéale, elle, ne peut pas voir ce qui se passe à nos pieds.

  

Descartes_mind_and_body

À l’intérieur de la glande pinéale – même si elle est maintenant réduite à la grosseur d’un petit pois -, on peut trouver toutes les géométries sacrées ainsi que la compréhension de la manière dont la réalité a été créée. Tout est là, dans chaque être humain. Mais nous n’avons plus cette compréhension parce que nous avons perdu la mémoire au cours de notre chute et que maintenant, nous respirons très différemment. Au lieu de continuer à absorber le prana par la glande pinéale et de le faire circuler de haut en bas et de bas en haut dans notre tube, nous avons commencé à respirer uniquement par le nez ou par la bouche, le résultat étant que le prana s’est détourné de la glande pinéale, nous obligeant à voir les choses tout à fait autrement et à tout interpréter différemment en ce qui concerne l’unique réalité. Nous appelons cela le bien et le mal ou la conscience polarisée, et c’est à cause de celle-ci que nous pensons vivre à l’intérieur d’un corps et que nous observons tout ce qui nous entoure depuis l’intérieur de ce corps. 

Ainsi, nous avons l’impression d’être séparés de tout. Nous sommes là, dans un corps, et tout le reste semble à l’extérieur de nous. Par conséquent, cela ne nous concerne pas. En fait, c’est une illusion. 

Cela nous semble être la vérité, mais c’est en fait une perception déformée, une illusion. C’est simplement un point de vue illusoire que nous avons adopté depuis notre chute. 

Par exemple, il n’y a rien de mal avec quoi que ce soit, car Dieu contrôle parfaitement toute la création. Mais de notre point de vue, qui est polarisé, et si nous observons la planète et son évolution, nous n’aurions jamais dû connaître une telle déchéance. Selon notre perception, nous ne devrions jamais en être arrivés là dans la courbe naturelle de l’évolution. Quelque chose nous est arrivé qui n’aurait jamais dû survenir. Nous sommes passés par une mutation – vous pourriez dire que nos chromosomes se sont désorganisés. Par conséquent, la Terre est restée en état d’alerte pendant 13 000 ans et beaucoup d’êtres et de niveaux de conscience ont oeuvré ensemble dans le but de découvrir ce qui pourrait nous remettre sur la voie (celle de l’ADN), là où nous étions auparavant.

  

R%C3%A9plicationdelADN

Le vrai résultat de cette « chute accidentelle » de conscience et des efforts qui ont suivi pour nous remettre sur le droit chemin est pourtant quelque chose de vraiment bon – quelque chose d’inexpliqué et d’extraordinaire qui s’est produit. Des êtres en provenance de toutes les parties de l’univers ont décidé de nous aider à résoudre nos problèmes et ont commencé à faire des expériences dans le but de nous être utiles, certaines étant légales et d’autres sans retenue aucune. 

Une de ces expériences a produit un scénario qu’aucun de nous n’avait prévu et dont personne ne pensait que cela pourrait un jour devenir une réalité, pas même l’auteur de cette idée, un membre inconnu d’une civilisation de notre lointain passé.

atlantide-1

Publié dans:ATLANTES |on 28 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

L’Atlantide

Channeling de Kryeon

L’Atlantide dans ATLANTES GilbertWilliams_HarvestMoon

Mais celui qui n’a pas ce regard éclairé se sentirait diminué fasse aux Êtres universels qui se présenteraient dans toute leur beauté et leur splendeur. Quel paradoxe nous direz-vous, puisque ces Êtres sont précisément ce que vous êtes. L’époque de l’Atlantide a d’ailleurs imprégné ce thème dans la psyché humaine, car à ce moment, plusieurs Êtres venus des étoiles marchaient sur votre Terre dans leur corps cosmique. Et les différences étaient si impressionnantes que plusieurs n’arrivaient pas à percevoir l’empreinte du Dieu unique à l’intérieur de chaque Être. Ils n’y voyaient que les différences et les stimulations à la comparaison. Voilà que l’Être humain qui observe cette magie cosmique se compare et se dit « mais qu’avons-nous entrepris sur Terre, comparé à ces Êtres d’amour qui nous semblent si vastes et si lumineux ?» Et les Êtres que vous considérez si vastes et si lumineux vous observent et admirent votre courage et votre grandeur. Ils vous reconnaissent comme des Êtres si vastes et si lumineux qui, par amour pour le Dieu unique, principe Père-Mère de l’Univers, ont renoncé au souvenir de qui ils sont pour démontrer que lorsqu’une âme est plongée dans un état d’oubli d’elle-même, son parcours l’amènera naturellement à vouloir redevenir Lumière. Voilà le sens de la grande aventure humaine.

Oublier n’est pas l’aventure, c’est le passage obligé. C’est la porte qui vous permet d’entrer dans l’expérience. La réelle aventure, c’est la reconquête de vous-même. Après avoir oublié vos origines à partir d’un état d’amnésie provoquée, se souvenir de qui vous êtes est la plus grande des aventures jamais imaginées dans l’Univers.

 chat dans ATLANTES

channeling de Kryeon par Lee Caroll

Publié dans:ATLANTES |on 6 juillet, 2010 |Pas de commentaires »

Machu Pichu et Nazca (Channeling)

 dans ATLANTES machu_picchu

Je vois une ville que les hommes de notre époque nomment Machu Pichu et que ses habitants appellent la cité des Dieux du Soleil.

Près de moi il y a un être qui est le gardien intemporel de ce lieu.

Je suis dans la cité de Machu Pichu perdue dans les nuages. Pour l’instant, je suis seule, je ne vois que des pierres autour de moi.

Je vois maintenant des êtres n’étant pas nés sur ce monde mais vivant sur ce monde. Ils sont très beaux, très grands, ils ont une allure parfaite et surtout un Amour, une Beauté et une Sagesse qui attire non seulement l’admiration mais le plus grand respect.

 J’en vois maintenant trois autres habillés de petites tuniques courtes, d’un blanc non humain que je ne saurais décrire. Autour d’eux vole un oiseau qui est curieux : il est aussi gros qu’un corbeau de notre terre et il a des couleurs bleues allant du plus clair au plus le plus soutenu, un bleu très rayonnant. Cet oiseau vient d’un autre monde, il n’existe plus sur ce monde, la race s’est éteinte. Ils me disent :  

 « Nous allons vous conter l’histoire de vos origines, l’histoire de vos frères qui fut aussi la vôtre.

Nous sommes venus de plusieurs coins de votre Univers. Nous mêmes  venons de la Constellation du Cygne, mais pas que de là car nous sommes de grands voyageurs qui allons de monde en monde aider les civilisations à croître et à s’épanouir. Parmi nous, il y a des êtres de Véga mais ce n’est pas ainsi qu’on les appelait. Le nom est trop compliqué à prononcer pour vous, c’est un son. »

per_33 dans ATLANTES

Je l’entends mais je ne peux pas le prononcer.

« Lorsque nous sommes venus pour la première fois sur ce monde il y a plus de cent mille de vos années, nous avons visité tous les peuples qui avaient été comme ensemencé sur ce monde, nous avons mis toutes possibilités afin que la vie s’exprime, que la vie humaine se développe.

Les premiers êtres étaient des êtres très éthérés qui ont mis les premières bases de vie mais bien avant les cent mille ans dont nous vous parlons.

Ce qui nous intéresse, qui vous intéresse, c’est le moment où beaucoup d’entre vous ont commencé à œuvrer. C’était il y a à peu près cent mille ans, pour certains un peu moins, pour d’autres un peu plus.

Vous avez vécu dans toutes les grandes civilisations qui ont peuplé cette terre, mais votre mission première, vous enfants des étoiles, c’était d’apporter la Lumière et de civiliser les êtres qui venaient de s’incarner dans la matière. Beaucoup d’entre vous se sont perdus dans cette tâche, dans cette œuvre, beaucoup ont oublié, d’autres ont volontairement oublié leur appartenance afin que leur mission puisse être accomplie beaucoup plus facilement.

Nous étions en relation avec les peuples de l’Atlantide, nous avions été en relation avec les peuples du continent de Mu et de beaucoup d’autres continents dont il serait trop long de vous énumérer les noms et les dates.

Ce qui vous intéresse actuellement c’est le lieu nommé Machu Pichu. Nous avons en ce lieu non seulement enseigné les hommes mais nous avons tout construit par des moyens extrêmement faciles qui ne sont pas encore dans vos possibilités. Nous avons acquis en totalité les facultés de l’esprit, tout nous est donc possible et accessible sans « outils » comme vous les nommer sur terre, sans machines, simplement avec la force de l’esprit.

L’esprit peut tout transformer, peut tout alléger, peut tout modeler. Les pierres, aussi lourdes qu’elles puissent vous paraître, ne pesaient en fait qu’un poids minime, leur densité ayant été modifiée afin de pouvoir plus facilement construire, façonner, fabriquer avec un matériel complètement malléable.

Cette cité n’était pas à la même altitude que maintenant et n’avait pas le même environnement. Nous l’avons construite en surface et aussi en profondeur. Tout ce que nous avons construit et stocké est encore en l’état où nous l’avons laissé mais est resté dans ses profondeurs. Ce n’est pas vous qui le retrouverez, c’est nous qui le réactiverons, le moment venu, lorsque le Plan Divin, quand le Plan devra être accompli.

Notre but à nous, enfants des étoiles, et le vôtre, était donc d’enseigner essentiellement la Sagesse dans le respect total de l’autre. Aucune Sagesse ne peut s’apprendre sans le respect. Les hommes d’aujourd’hui ont oublié le respect d’eux-mêmes, le respect des autres et le respect de tout ce qui les entoure.

Ce que nous enseignions aussi aux hommes de cette époque, c’était leur façon de fonctionner, le rôle essentiel de la respiration, le rôle essentiel de la nutrition, le rôle essentiel de l’épuration, le rôle essentiel de la force de l’esprit sur la matière. Beaucoup des êtres que nous avons enseigné ont compris et sont partis avec nous sur d’autres mondes pour continuer le travail, d’autres ont mal compris et de ce fait ont transgressé non seulement l’enseignement mais les Lois Divines s’y rattachant. 

Les énergies de ce lieu sont considérables car non seulement elles sont terrestres mais elles viennent aussi d’autres points de l’Univers. »

Il y a des réseaux souterrains ; je vois comme des filaments, assez gros d’ailleurs, qui captent des énergies venant du fin fond de l’Univers et qui non seulement aident l’homme à mieux comprendre, à mieux se connecter avec ses multiplicités et avec ses frères des étoiles, mais à se transformer complètement dans sa conscience. Les énergies plongent aussi jusqu’au plus profond de la terre car elles nourrissent notre Mère Terre d’une énergie qui lui est nécessaire. 

Atlantide2

Je vois maintenant des vaisseaux plus petits. Ils sont argentés et brillent comme au soleil.

Un vaisseau descend et se place tout doucement au-dessus une place pavée. Les grands Êtres sortent d’une des bâtisses et viennent accueillir les nouveaux arrivants. Le vaisseau reste en suspension dans l’air et des êtres, qui sont des Atlantes, descendent en utilisant des « ascenseurs de lumière » blanc argenté. Ils sont huit. Ils sortent tous de l’engin et rentrent dans un bâtiment rond. C’est un bâtiment avec des grands escaliers semblant creusés dans la roche ; il y a quatre grandes marches. Ce bâtiment a un toit en arrondi, comme une coupole. Des lumières sortent des murs pour éclairer. Il y a des fenêtres pas très grandes et malgré cela la luminosité est intense à l’intérieur.

Maintenant ils s’asseyent tous sur des sièges d’une matière un peu blanche et ils parlent d’événements importants devant survenir à la planète Terre. Ils parlent de possibilités de protéger la vie humaine. Les Êtres, qui sont des enseignants, disent aux Atlantes présents :

« Ne vous inquiétez pas, une partie de votre population sera évacuée par nos frères, une autre partie sera transportée sur d’autres parties de votre monde où il n’y aura pas de trop grandes détériorations, mais il faudra aussi, pour garder la connaissance, avoir d’autres relais comme en ce lieu dans le sein de votre Mère. Ces lieux seront des bases intemporelles qui fonctionneront pendant plusieurs milliers d’années et bien au-delà. »

Les êtres venant du continent Atlante demandent : aurons-nous le temps ? Un des grands êtres sourit et répond : qu’est-ce que le temps ?

Vous aurez le temps, n’ayez aucune crainte. Ils disent aussi :

« De plus en plus, quand le temps passera sur ce monde, le monde s’obscurcira jusqu’à ce que les humains soient devenus aveugles, jusqu’à ce que les humains aient perdus complètement conscience de la Lumière Divine, de l’Amour Divin. »

 Un des Atlantes interpelle son interlocuteur et lui dit :  

« Ce n’est pas possible ! Comment les êtres humains du futur pourront-ils se couper de l’essentiel, comment pourront-ils vivre s’ils ne perçoivent plus la Lumière, s’ils se coupent de la Lumière ? »

 Et l’être lui répond :  

« Parce qu’ils auront densifié de plus en plus leur énergie, parce qu’ils auront privilégié la matière et non l’esprit, parce qu’ils auront voulu vivre intensément la matière ils se leurreront eux-mêmes. Lorsque les hommes se rendront compte de l’immense erreur, leur cœur souffrira et leurs paupières commenceront à s’entrouvrir ; ils pleureront de désespoir. Du simple fait de leurs larmes, leurs yeux commenceront à voir de nouveau la Lumière les sauvera. Et nous, qui sommes immortels par rapport à ceux qui se sont enchaînés à la matière, nous serons toujours là pour les aider à retrouver la Lumière, pour les aider à revenir vers leur origine, vers nous.

Ceux qui, parmi eux, auront volontairement occulté leur appartenance pour mieux servir, pour mieux guider, retrouveront l’Amour immense qui les guidera encore beaucoup plus rapidement vers nous.

Vous, hors du temps, hors de l’espace, vous qui entendez ou lisez les paroles de vos frères intemporels, réveillez-vous, réveillez-vous à la vraie existence, à l’existence de la Sagesse, à l’existence de l’Amour, revenez vers votre vrai foyer car votre mission se termine. Vous avez été valeureux, vous avez été courageux, vous vous êtes donné à ce monde, vous avez mérité le repos dans la Lumière et dans la Joie immense de nous retrouver. Mais avant cela, l’œuvre devra être menée à son terme et nous seront près de vous pour vous aider à l’accomplir.

Nous avons été enseignants sur ce que vous appelez actuellement le continent Sud Américain. Nous avons été les enseignants d’êtres vivants sur plusieurs continents de votre Mère Terre. Nous sommes temporels et intemporels et nous sommes encore ceux qui viennent vous guider d’une manière différente.

Lors de vos missions prochaines vous retournerez sur des mondes denses mais vous garderez la souvenance de ce que vous êtes car vous ne ferez plus l’erreur de vous couper de la Lumière et vous n’aurez plus besoin de le faire volontairement pour ceux qui se sont donnés ainsi au monde en involution. C’est pour cela que nous vous disons : allez à l’essentiel.

L’intellectualisme est un frein, l’ouverture de conscience ne peut être atteinte que par un grand lâcher prise, par une vie simple et pure ; vous êtes capables de le faire et vous le faites, seule compte la reconnaissance de ce que vous êtes. Il faut que vous puissiez vous reconnecter à vous-même afin de bien comprendre ce que vous devrez devenir et où vous irez.

Nous voudrions vous dire que nous sommes plus près de vous que vous-même, que nous sommes vous ; aussi étrange que cela puisse vous paraître, nous sommes vous. Le lien d’Amour nous lie et nous reliera au-delà du temps, au-delà de l’espace et c’est en cela que nous sommes vous. »

 Lorsque ce lieu sera réactivé, y serons-nous avec vous?  

« Quand ce lieu sera réactivé vous ne serez plus en ce monde. Il sera réactivé pour la nouvelle période que ce monde vivra, pour la future époque. Pour l’instant, il ne pourrait être réactivé car s’il était réactivé tous ceux qui sont les porteurs de Lumière comme tous ceux qui servent les forces de l’obscur auraient encore beaucoup plus de force. 

Lorsque ce lieu sera réactivé tous les humains vivant sur la planète terre verront leur puissance créatrice augmenter de façon considérable. Il faut donc que les êtres humains vivant sur ce monde puissent avoir acquis la Sagesse avant d’intégrer ces énergies considérables. »

2459183031_small_1

C’est curieux, je vois des êtres aller en ce lieu avec un cœur très pur et disparaître à mes yeux. C’est comme s’ils étaient projetés ailleurs, dans un autre monde, c’est comme s’il y avait des portes hors du temps et de l’espace. Je vois, en tout temps, des êtres purs monter en ces lieux, être comme absorbés par la Lumière et disparaître. Je n’ai pas l’explication, ils ne me la donnent pas. Ils me disent simplement :

« Cela ne vous aiderait pas à grandir et la seule chose qui a de l’importance c’est que vous puissiez grandir en Sagesse et en Force, grandir aussi en Amour et en Joie. La Joie doit être beaucoup plus intégrée dans votre vie, c’est un élément important. »

 Y a-t-il un parallèle à faire avec la Pyramide de Khéops qui serait réactivée ?  

«  Elle a été construire par les mêmes êtres avec les mêmes moyens, à la même époque.

 Tous les lieux importants de votre monde seront réactivés quand le monde aura été nettoyé et lorsque les hommes seront capables de vivre avec les nouvelles énergies. Ces nouvelles énergies donneront à l’homme qui vivra sur ce monde toutes les capacités de l’esprit. Donc, il faut qu’il ait la Sagesse pour pouvoir bien s’en servir. » 

Je suis toujours connectée à ces êtres que je reconnais de plus en plus. Je reconnais leur énergie ; je sens l’énergie d’ILIS que je ne vois pourtant pas…

 Quel a été ou quel sera le rôle des immense pistes qui sont tracées au travers du continent Américain et qui ont des formes symboliques de chandelier ou d’oiseau, ces pistes que l’on voit à très haute altitude ?  

Je suis à Nazca … Je n’ai pas encore la réponse. Je suis toute seule dans cette immensité, mais je suis au sol.  

Je vois maintenant des vaisseaux complètements différents, des vaisseaux « solides » je n’aime pas trop. Je vois dans ces vaisseaux des êtres durs semblables à des guerriers.

Ces pistes ne servaient pas pour la Paix, elles servaient pour les combats.

C’étaient des êtres inamicaux qui signalaient ainsi leur position car elles se voyaient (et se voit encore) de très loin ; elles se voyaient de beaucoup plus loin à cette époque car sur ces pistes il y avait un revêtement un peu métallique, comme une peinture argentée très claire.

« Ces pistes ont été construites il y a plus de quinze mille ans, au moment où il y a eu des combats, car la terre à été convoitée par des êtres venant d’autres galaxies. Il y a eu un combat de Titans avec des dégâts considérables. Ce fut le début de l’obscurcissement de la conscience de la vie sur ce monde. Les êtres venant d’outre espace ont amené avec eux une énergie très déstabilisante que vous pourriez définir comme négative et ils ont laissé cette énergie à certains endroits. Tout doit maintenant être nettoyé. »

Je vois la forme de ces vaisseaux. Ils sont pointus. Les êtres sont humanoïdes mais ne nous ressemblent pas. Ils sont primaires et ne connaissent pas l’Amour, mais ils ont une grande intelligence.

Il y avait dans cette plaine de Nazca une grande plate-forme ronde entrant dans la terre et en sortant pour porter des engins. Je ne sais pas si elle existe encore. Il me dit :  « Oui, elle ne sert plus mais elle existe encore. Elle est immense, elle fait cinq cent mètres de diamètre.  

Votre monde a connu beaucoup de turbulences, et si l’homme vivant sur ce monde n’avait pas faibli, s’il avait simplement accompli la mission qui était la sienne, certaines énergies n’auraient jamais pu pénétrer sur ce monde et ce monde serait resté la merveille créé pour l’Amour et la Beauté. Il redeviendra cette merveille où règneront l’Amour et la Beauté car c’est la Volonté du Père. 

Un grand nettoyage sera fait sur ce monde pour que la vie puisse refleurir dans une nouvelle Paix, dans une nouvelle Lumière, dans un nouvel Amour.

Nous ne pouvons pas vous dire le moment, car le moment dépendra de l’énergie émise par ce monde, par les êtres humains, par la terre, par tout ce qui vit. C’est la vie qui fera en sorte que ce monde vivra les transformations plus ou moins facilement car elles auront lieu de toute façon.

Nous vous le rappelons : le Père, dans son immense Amour pour les mondes peut tout transformer de son souffle parfumé. Espérez-le en vos cœurs, appelez cette transformation, qu’elle se fasse dans l’Amour, que la Lumière pénètre ce monde jusque dans ses plus petits recoins en douceur. C’est est possible !

 S’il émanait de tout ce qui vit sur ce monde beaucoup plus d’Amour, beaucoup plus de Paix cela se passerait ainsi. 

Priez ! La prière calme votre mental et c’est essentiel. Il n’y a plus d’agitation destructrice lorsque l’être prie. Rappelez-vous cela : la prière calme, la prière apaise, c’est pour cette raison que la prière est très importante.

Une méditation est une prière, le fait de calmer votre esprit, de lâcher prise, de pardonner, d’envoyer de l’Amour, d’être heureux et en Joie est une prière, la plus belle des prières. Le fait de rendre grâce à la beauté qui vous entoure, de rendre grâce à la gentillesse de vos amis, de rendre grâce à l’Amour de ceux qui vous entourent et de ceux qui ne sont pas visibles à vos yeux est une prière. Le fait de vous aimer, de vous respecter, de respecter la vie est une prière. Tout cela calme l’océan des tourmentes créé par toutes ces énergies qui se combattent, qui vous perturbent.

Si TOUS les humains pouvaient, au même moment, s’agenouiller et envoyer une seule seconde un petit peu d’Amour sur votre Mère la Terre, la tempête serait définitivement calmée et plus rien de terrible n’arriverait à votre monde !

Une seconde de recueillement et de prière pour chaque humain vivant sur votre mère Terre suffirait à changer complètement le destin de votre terre et des hommes.

Alors, puisque cela n’a pas beaucoup de chances d’arriver, essayez avec vos moyens de faire la Paix en vous, de faire la paix autour de vous, d’être joyeux, d’être plein de respect et de reconnaissance envers la vie, envers vos frères. Vous pouvez tous le faire, vous pouvez lâcher prise à tous vos petits problèmes avant qu’ils ne vous étouffent.

C’est si simple ! C’est si simple ! Lorsque vous aurez compris cela, vous aurez fait un pas de géant vers la Sagesse Primordiale, vers l’Amour, et vous serez beaucoup plus connectés à l’Energie Divine, à l’Amour Universel.

Nous vous laissons sur ces derniers mots d’espoir pour votre monde et pour vous-même.

Nous vous aimons infiniment, soyez en paix, soyez heureux. Que l’Amour vous habite et que la Joie ne quitte plus vos cœurs. »

t9of2si8

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

  • qu’il ne soit pas coupé 

  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu 

  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org 

  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu 

Publié dans:ATLANTES |on 5 juillet, 2010 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3