Archive pour la catégorie 'ATLANTES'

Héritage des Atlantes

Mais deux mille ans devaient s’écouler avant que vous ne vouliez le reconnaître. Il vint d’abord en tant que lampe funéraire, en tant que Lumière sur la tombe de votre âme, Lumière cristalline qui devait éclairer les ténèbres advenantes. Dix mille ans après l’immersion qui avait séparé l’esprit masculin de l’esprit féminin et les avait fait quitter la Terre, ceux-ci revinrent pour un court laps de temps en les personnes de Jésus et Marie-Madeleine. Mais vous n’étiez pas en mesure de les reconnaître. Vous aviez vécu trop longtemps dans la séparation et les ténèbres. Leur Lumière vous éblouissait trop. Cette force qui donne sans attendre en retour, qui aime sans demander d’où on vient, qui éprouve de la compassion même pour le meurtrier et le bourreau vous était par trop étrangère. C’est ainsi qu’il se reproduisit la même chose que pendant l’ère de la Balance.

Héritage des Atlantes dans ATLANTES 220px-GreatriftDe nouveau, il y eut ceux qui aspiraient à la vie éternelle pour eux-mêmes et n’hésitaient pas pour cela à « marcher sur des cadavres ». En ces temps obscurs, un esprit élevé qui vous proposait la sagesse et l’accès à tous les royaumes de créativité n’en était pas pour autant un garant de L’AMOUR et de la COMPASSION sur la terre. Au contraire, celui qui, en ces temps, ne portait pas en lui la « chaleur du coeur » était capable de la plus grande froideur, de la plus effroyable cruauté. Car, quand la Blancheur de la Lumière divine épouse la Noirceur intérieure, l’Obscur croit de manière incommensurable.

Et c’est ce qui fit que l’Esprit de Lumière trouva la mort sur la Croix et que l’esprit de l’Obscur se déchaîna en guerres au nom de Dieu et pour l’honneur du Christ. Les stations de Sa vie et de Sa mort anticipèrent votre propre chemin. Après lui, vous avez pris la même voie. Il vous a montré la direction, vous a donné sa « Lumière-Christ » pour bagage et vous quitta de nouveau.

Vous avez même détruit les ancrages qui renforçaient le Christ en vous lorsque l’Église bannit le savoir concernant la réincarnation et la présence des êtres angéliques. À partir de là, il n’y avait plus aucun espoir de vie meilleure, plus d’espoir d’obtenir réconfort, protection et guidance, plus d’espoir d’être accompagné et guidé par les Anges de Dieu – plus aucune perspective, plus de lumière à l’horizon.

L’époque des hérétiques et de l’inquisition devait s’ensuivre. Bien des fois, vous êtes descendus sur la Terre pour « rayonner » la conscience cristalline et son message : « la Lumière et l’Obscur ne font qu’UN. Ils proviennent du cœur de Dieu et y retournent ».

Ce faisant, vous menaciez les fondements du principe de domination humain qui retenait séparés la Lumière de l’Obscur pour maintenir le pouvoir et la dépendance. Mais vous n’êtes jamais venus et repartis pour rien car votre apparition contribuait à garder vivant l’immuable Mythe de la Vie. Et par chacune de vos vies qui se terminait sur le bûcher, vous attisiez la flamme de l’Amour du Christ. « Heureux les simples en Esprit car le royaume des Cieux leur appartient », et c’était toujours les agneaux innocents qui furent abattus.

Et ayant quitté votre enveloppe corporelle, vous n’hésitiez pas, la fois suivante, à entrer dans le rôle du traître ou du bourreau. Car au plus profond de vous, vous saviez depuis toujours : « la Lumière et l’Obscur ne font qu’UN. Ils proviennent du cœur de Dieu et y retournent ». Il n’y a que sur la Terre que vous l’aviez chaque fois oublié.

Vous avez revêtu tous les costumes de Jésus et de Judas et avez laissé vos cellules s’imbiber de ces deux énergies. Vous portez, assimilées en vous, toutes les expériences de descente et d’ascension, de Lumière et d’Obscur, d’amour et de peur, de joie et de haine. C’est précisément pour cette raison qu’en la fin des temps vous vous sentez si terriblement déconcertés. Et c’est précisément pour cette raison que vous avez acquis votre maturité.

Un silence de mort au cœur parmi les ténèbres et l’éloignement de Dieu vous ont conduit à des croisades, à l’inquisition et à des guerres. Votre Esprit d’Humanité avait connu un obscurcissement si massif au cours des ères précédentes que l’ère des Poissons vit se manifester corporellement toutes les formes possibles de l’in-sensé, de la folie et de la dé-raison (les tableaux de Breughel).

L’aveuglement de l’Esprit et l’engourdissement des sentiments rendirent possibles la misère mondiale et la cruauté. Des peuples se retournèrent les uns contre les autres et se décimèrent mutuellement. L’humain n’était plus maître de sa personne. TOUT était mort en lui, RIEN en était resté. La plus grande tâche de l’âme était maintenant celle de supporter douleur et souffrance, de perdurer dans les ténèbres, de descendre en tant qu’agresseur et victime dans les profondeurs du manque de réconfort et du manque d’amour, d’y mourir – et de développer, à travers tout cela, l’Amour cristallin en son propre cœur. C’était une tâche de titan et vous êtes allés jusqu’à vos limites – et même au-delà.

Après les vœux de pauvreté et de pacte, il s’en développa un troisième : le vœu du guerrier et de l’ermite qui se détachait tout autant de l’argent et du pouvoir que de Dieu et du réconfort. Ce vœu s’énonce ainsi : « Je ne suis pas de ce monde. Je combats pour les larmes des autres. Pour moi-même, je ne veux rien. Je suis un Guerrier de la Vie ». En synthèse : « Je ne suis pas ! » et « Je ne veux pas ! ».

Il n’est ni victime, ni agresseur. Il est un créateur qui lutte contre la création, contre la sagesse et les mystères, contre la dualité et l’esprit du temps. Il lutte contre le féminin en toutes choses alors qu’au plus profond, il est lui-même guérisseur. Mais il ne se reconnaît pas encore. Il lutte avec lui-même, à découvert ou de manière masquée, pour les autres ou contre eux. Les forces primaires de sa lutte sont une haine immense et un amour infini (les chevaliers de la Table Ronde).

L’aspect physique et la morale de l’humanité s’enfoncèrent dans les profondeurs insondables de l’ignorance, de l’abus et de la dépendance. Toute la noblesse de guerre et dans la lutte se changèrent, au fil du temps, en cruauté et en cupidité, en un niveau corporel-psychique-spirituel au plus bas, en vieillissement, décrépitude et déclin. La dégénération collective ne faisait aucune différence entre les victimes et les agresseurs, entre les asservis et les dominants, entre les maisons des pauvres et les palais. Tous étaient malades, on souffrait, tuait, mourait partout. La domination étrangère par les guerriers et de soldats de votre société se reflétait dans les bactéries, les virus et les cellules cancéreuses de vos corps.

Imaginez-vous l’hiver le plus profond, le plus froid, alors que, enneigés et coupés du monde extérieur, vous restés confinés chez vous. Les réserves de vivres, de chaleur et de lumière touchent à leur fin, le moral s’assomb300px-Atlantis_map_kircher dans ATLANTESrit de plus en plus. Vous êtes fatigués et beaucoup d’entre vous sont malades et désespérés. Vous ne savez pas, vous ne pouvez qu’espérer que le printemps vienne bientôt. Mais vous n’en voyez aucun signe précurseur.

À la fin de l’ère, le monde était si profondément obscur qu’un autre service de type « Judas » fut nécessaire pour faire remonter à la surface les forces-sentiments engloutis des profondeurs de la Vie et de la Terre. Au début de la deuxième guerre mondiale, on assista à une conjuration de la haine, de la convoitise et de la peur, de l’amertume et de la perfidie, de l’asservissement et de la confusion à une échelle mondiale.

Alors que Jésus avait débuté cette ère ténébreuse par les sentiments de l’amour et du pardon, vous l’avez terminée, vous, par ceux de la culpabilité et de l’expiation. Au début tout comme à la fin de cette ère, il était question de la purification de l’Esprit et de l’élévation de l’être humain. Au début, le peuple élu crucifia le Ciel. À la fin, il crucifia la Terre.

Le début crucifia la Lumière : Jésus. La fin crucifia l’Obscur : la Terre et son Humanité. La dualité prend corps dans ses opposés. Chacune des forces joue à tour de rôle et elles tirent toutes deux à la « même corde ». C’est ainsi qu’elle trouve son (et votre) achèvement, son accomplissement et la réalisation.

L’humanité a choisi de suivre la Lumière cristalline. En votre cœur, vous avez tous ranimé son étincelle. La période des ténèbres est terminée. Au tournant du troisième millénaire, votre « Esprit de Christ » vivant s’est relevé définitivement. Plus rien n’entrave désormais la venue de la Lumière sur la Terre. Les graines de l’amour cristallin ont germé dans vos cœurs et, pour beaucoup d’entre vous, cette semence stellaire a déjà donné naissance à de formidables plantes.

Cependant, beaucoup d’entre vous sont encore aux prises de l’héritage de cet Obscur, sanglés dans un complexe de culpabilité et d’expiation, de rôles d’agresseurs et de victimes, de domination et d’asservissement. Les 6000 ans de l’hiver de l’âme se sont imprimés dans la mémoire cellulaire de chaque âme. Chaque âme a fait le tour de TOUS les rôles, les a joués, vécus et soufferts. Un chacun d’entre vous est passé par TOUTES les expériences. Vous portez en vos cellules toute la mémoire et les énergies des ères passées, des pays et des races.

En cette période de transition vers l’ère de Cristal, alors que la Lumière et l’Obscur se fondent l’un dans l’autre, une gigantesque désorientation se fait jour à l’intérieur de vous. Vous voulez être lumineux et ne ressentez qu’obscurité en vous. Vous voulez être libres et ne ressentez que captivité à tous les niveaux. Vous voulez être en bonne santé et créatifs et vous éprouvez comme étant profondément malades et superflus. Que pouvez-vous faire, ici et maintenant, à la fin des temps et au début du monde nouveau ?

C’est très facile et difficile en même temps, mais c’est la seule voie : respectez et réhabilitez l’Obscur à l’intérieur de vous et dans le monde. Acceptez tout ce qui a été, qui est et qui sera. Ouvrez votre cœur et laissez TOUS les courants et énergies circuler librement. L’ère du Verseau est le premier mois du printemps des âmes. Vos corps guériront d’eux-mêmes, vos âmes seront délivrées des ténèbres et votre esprit sera libéré. Cela se produit de soi-même. Il ne vous suffit que de vous ouvrir et de permettre cette transformation.

Lâchez prise, emprunts d’amour et de pardon envers vous-même et envers tous les autres. Si vous repensez aux guerres, vous pouvez peut-être dénommer des personnes, des circonstances et des culpabilités – … mais le pouvez-vous véritablement ? Et n’êtes-vous pas impliqués vous-mêmes ?… Où cela vous conduit-il ? Abandonnez votre optique terrestre étroite, qui possède bien deux yeux mais ne peut rien voir en Vérité.

Ouvrez cet œil-Un de l’Esprit, dirigez votre attention sur votre cœur et permettez à votre champ visuel de s’élargir. Prenez conscience de ce minuscule passage de votre histoire millénaire. Acceptez le fait que l’histoire de vos sentiments ne représente qu’un épisode de la vie de votre âme et qu’un petit pas de votre esprit. Au plus profond de vous-même, donnez-vous l’absolution, ce que vous êtes les seuls à pouvoir vous donner, et reposez-vous de ce long périple.

 

issu de : www. Kristallmensch.de Sabine Wolf Hannover, am 3. Februar 2007 : http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

 

 

Publié dans:ATLANTES |on 25 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère du Verseau : héritage des Atlantes

 

Le printemps cosmique

 

Aquarius.svgL’ère du Verseau marque le début du printemps tant attendu. Malgré que l’Obscur se convulse encore dans votre monde et se rebelle contre le changement, la fusion des deux pôles a déjà eu lieu. Ce sont les heures qui précèdent le lever du soleil qui sont les plus sombres. Elles se cabrent une dernière fois avant l’achèvement et l’accomplissement.

Le savoir du passé s’épanche vers vous depuis les espaces de la Terre. On a rouvert les livres anciens. La Pierre est devenue Parole et la Parole est devenue Esprit. D’anciens tableaux et d’anciens écrits ont refait surface. Les salles des temples, les pyramides et les bibliothèques qui étaient closes se sont rouvertes et ont dévoilé leurs secrets. Le savoir perdu revient à vous, la sagesse enfouie remonte de vos cellules.

Le passé vous revient et vous ouvre son champ, dans lequel se trouvent votre puissance ainsi que l’abus, votre sagesse ainsi que la faute, votre noblesse ainsi que l’ancien orgueil des prêtres que vous avez jadis été. L’héritage atlante vous revient.

Le savoir du temps présent s’écoule vers vous depuis les sphères spirituelles. Votre véritable origine et véritable nature se fait jour et votre présence se met à rayonner. Elle est cet Être de l’Esprit-Un, dans le temps et l’espace indivisés. Elle s’épanche en votre structure cellulaire et y rencontre l’ancien savoir qui se réveille. Dieu « descend » par le fait que l’homme « monte », ou bien : l’Esprit descend au travers de ce que le corps monte.

Ainsi, vous créez votre avenir, qui ne fait qu’Un avec votre passé et votre présent. Votre avenir est le Cristal qui fait UN avec la Lumière et l’Obscur. C’est vous-même qui décidez si vous voulez accepter cette transcendance de votre vie. Par elle, vous donnez naissance à une nouvelle planète, à un univers nouveau et à un potentiel n’ayant encore jamais existé auparavant. Vous « enfantez » conjointement avec tous ceux que vous avez autrefois haïs, que vous avez combattus et mis à mort.

issu de : www. Kristallmensch.de Sabine Wolf Hannover, am 3. Februar 2007

http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 20 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère des Poissons : héritage des Atlantes

(de la naissance du Christ à 2000 après J.C.)

Pisces.svgLe renversement du cours du cycle solaire ramena la Lumière spirituelle qui n’avait cessé de s’amoindrir depuis l’été atlante. Les forces descendantes du déclin se transformèrent en forces ascendantes de clarification. Les premiers rayons spirituels atteignirent les sphères du plus profond aveuglement humain.

En cette nuit de l’âme apparut le « pêcheur d’hommes ». Jésus, lumière vivante de compassion, vous montra, par l’amour et le pardon, la porte de vos cœurs – et par là-même celle de la sagesse perdue. Lors du renversement du cours du cycle solaire, il introduisit en vos cœurs l’étincelle cristalline de l’Esprit. Ce même Mystère de votre vie que vous aviez voilé, enfoui et pétrifié lors de votre « descente » vous revenait vivant en lui.

Il dit : « JE SUIS LA VOIE, LA VÉRITÉ ET LA VIE ».

JE SUIS – Je suis le Cosmos et l’Esprit
JE SUIS LA VOIE – Je suis la descente et l’ascension
JE SUIS LA VÉRITÉ – Je suis l’Obscur et la Lumière
JE SUIS LA VIE -  Je suis le Corps et la Terre

Ce disant, il disait aussi : « JE SUIS TOI » et « TU ES MOI ».

http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 20 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère du Bélier

héritage des Atlantes
(de 2000 ans avant J.C. à sa naissance)

Le champ magnétique continua à se refermer. Votre accès à vous-même s’était rétréci à une petite fraction. La chaleur s’était retirée de vos veines, votre joie de vivre s’en était réduite à la simple expression, oui, même votre propre condition Aries.svgd’humain ne correspondait plus au ressentir de vos cœurs. Le degré de vibration de la Terre et de vos cellules était si bas qu’aucune impulsion cosmique ne parvenait jusqu’à vous. Les « éclairs » de l’Esprit se consumaient dans la sombre nuit de l’âme et les corps mouraient. C’est ainsi que votre âme pénétra, en l’ère du Bélier, dans les royaumes de la mort, de l’égocentrisme et du matérialisme.

La philosophie servait à prendre pouvoir sur les autres. La tactique et la stratégie à des fins personnelles remplacèrent l’empathie et le respect d’autrui et, avec eux, tout le savoir concernant l’Un-ité de toutes choses. La notion de « se mettre au service du plus humble » fut oubliée. Chacun essaya de vassaliser son prochain. Vous avez même adopté ce comportement dans vos relations personnelles et amoureuses. La maîtrise de soi se transforma en main mise sur les autres. Le pouvoir pour la vie se changea en pouvoir sur la vie et vous ouvrit à tous un immense champ d’expérimentation de l’impuissance, du non-pouvoir. Car ce ne furent pas les victimes seules qui se retrouvèrent sans puissance, les opprimants et dirigeants buvaient à la même coupe. Le « TOUT en UN » devint le « tout seul » et l’isolement pour chacun de vous.

Le savoir était devenu une puissance de domination. L’art de la guerre conquit les royaumes et les églises et vous vous êtes séparés en deux camps. Une partie d’entre vous fit le serment de pauvreté pour se protéger des tentations du monde et chercher refuge auprès de Dieu. L’autre partie vendit son âme et fit des « pactes avec le Diable » pour accroître ses richesses et sa puissance sur la Terre. Vous tous, vous vous êtes éloignés de Dieu et, par là-même, de VOUS-MÊME. Mais personne n’était en sécurité car la répartition de la puissance entre les églises et maisons royales vous soumettait tous.

En synthèse, votre vœu de pauvreté disait: « Je suis une pauvre créature, indigne et soumise à Dieu. Je n’ai rien d’autre à attendre que le Paradis ou l’Enfer. » Votre vœu de pacte, lui: « Je sacrifie mon âme pour la splendeur du monde. Je n’ai rien d’autre à attendre que le Paradis ou l’Enfer ». Des décisions et invocations puissantes en vérité de la part des victimes et des oppresseurs, et qui conduisirent votre vie à tous vers de nouveaux abîmes. Les essences de ces deux vœux: « Je Suis prisonnier ! » et « Je Veux avoir ! » – représentent des aspects non-libérés de votre vie corporelle mais libérés de votre Esprit, car il était, lui, réellement prisonnier dans l’espace, le temps et le corps et voulait faire l’expérience des abîmes profondes. Vous voyez, vous pouvez le tourner et le retourner comme vous voulez: chaque expérience négative sur la Terre était une récolte en l’Esprit.

Pendant l’ère du Bélier, les arts de l’architecture devinrent des manifestations de vos pensées et de vos sentiments. A côté de palais de souverains apparurent des prisons, à côté de temples d’initiation apparurent des chambres de torture, à côté de parures de bijoux magnifiquement travaillées apparurent des armes et outils de torture. Les guerres, le crime et la captivité devinrent des moyens légitimes pour atteindre et garder le pouvoir, qui paraissait d’autant plus important que l’amour divin s’éteignait dans vos cœurs.

La fin de l’ère du Bélier marque le point le plus bas du cycle solaire. Le Nadir précède le dernier mois de l’hiver de l’âme. C’est ici que se produit la condensation de tout ce qui a été atteint, la persistance dans l’Obscurité vivante et, au plus profond de vos cœurs et de vos cellules, la préparation à ce qui va s’ensuivre. C’est à ce moment qu’apparut le premier Envoyé du Haut-Esprit sur la Terre, pour déposer sa semence cristalline dans le sol obscur. Gautama Bouddha arriva en tant que représentant de l’intelligence spirituelle et vous montra le chemin vers votre milieu/centre par la contemplation et le dépouillement – et ainsi, le chemin vers votre Amour perdu

http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 20 décembre, 2011 |1 Commentaire »

L’ère du Taureau : héritage des Atlantes

(de 4.000 à 2.000 ans avant J.C.)

L’hiver cosmique

Le Taureau marque de sa force le début de l’hiver spirituel. Alors qu’au début de l’été vous aviez atteint les sphères lumineuses de l’Esprit, vous commencez, en hiver, à explorer les abysses de la Matière et à faire l’expérience de l’ « ivresse Taurus.svgdu matériel ». Cela signifie: vous commencez à vous livrer à la Matière, à oublier votre Esprit et à vendre votre âme. N’oubliez pas ceci: vous ne l’avez pas fait parce que vous êtes bêtes et naïfs (même si vous vous en êtes donné l’apparence). Vous l’avez fait parce que, précisément, vous vouliez sonder ces abîmes de l’existence, les explorer et les spiritualiser. Car ce n’est pas votre corps qui a voulu prendre ce chemin mais votre esprit. Après chaque décès dans l’effroi, Il envoya son étincelle dans un corps nouveau, dans l’obscurité de la Terre. L’aurait-il fait si cela avait été dénué de sens ? Même si ce chapitre est l’un des plus sombres de votre histoire, vous n’en êtes pas moins des âmes de Maîtres et des pionniers spirituels qui ont créé ces mondes pour les sublimer à la fin des temps. Nous continuons donc notre voyage.

Le corps

C’est à ce moment là que vous avez définitivement séparé vos corps de votre patrie cosmique et les avez cédés à la Terre. Le système nerveux axiatonal, un système de fibres de lumière fut interrompu et vous avez perdu votre dernier contact avec vos lieux d’origine et votre famille spirituelle. Il ne resta du faisceau de rayons de votre système nerveux spirituel qu’un seul petit rai, ce cordon d’argent que beaucoup d’entre vous connaissent déjà. Il avait pour rôle de sauvegarder votre vie corporelle pendant un certain temps, dans des conditions minimales. Vous aviez définitivement perdu votre intemporalité et votre immortalité. Vos systèmes physiques vous permettaient une longévité allant de 40 à 80 ans.

La nutrition

La nourriture de vos corps devint définitivement matérielle ce qui ligota votre âme une fois de plus. Les plantes et les herbes de la Terre, contenant des énergies terrestres et cosmiques, devinrent votre nourriture. Le corps des animaux vous servit également de nourriture pendant la période d’obscurcissement croissant. Les processus spirituels-énergétiques corporels se transformèrent définitivement en processus biochimiques. Ceux-ci sont orientés sur l’usure et le vieillissement des cellules et par conséquent sur la mortalité du corps, ce qui, d’une perspective spirituelle, était un aspect positif. Car plus il vous était facile de mourir et de vous libérer, plus vous pouviez descendre dans les profondeurs et les explorer. C’était, vu de votre perspective d’humains d’hier et d’aujourd’hui, tout à fait dramatique: celui qui ne trouvait plus de quoi manger était voué à mourir de faim. Et celui qui voulait manger devait « vendre » son âme pour cela. Ce fut le commencement de la pétrification de vos cœurs. Quand vous étiez en rôle de victimes, votre défense était ce qui contribuait à vous pétrifier. Quand vous étiez en rôles d’agresseurs, c’est votre position offensive qui le faisait. Les murailles enceignant vos cœurs sont faites de ces deux pôles. Cette concrétisation amère, quoique créatrice, était nécessaire à cette époque afin que la descente de votre esprit dans les plus grandes profondeurs de la matière puisse se réaliser en entièreté. Car le premier mois de l’hiver marqua le début, dans les conditions les plus difficiles, de la croissance de votre âme.

La confiance et la générosité firent place au calcul et au contrôle. En même temps que la chaleur de l’ « amour de l’âme » s’entourait de voiles, la froideur de la passion physique grandissait. La fluctuation limpide et la tolérance se retirèrent alors que la rigidité et l’intolérance apparurent. La dé-spiritualisation entraina l’en-matérialisation. Elle s’exprima sous forme de pétrifications: pétrification contre la vie par des démonstrations de puissance telles que des palais et des cathédrales et pétrification pour la vie sous forme de préservation des mystères. Les moyens de sauvegarder ce savoir immatériel et libre devinrent de plus en plus matériels et solides.

L’Esprit devint Parole  
La Parole devint Pierre

Le savoir et la philosophie spirituels ainsi que la mise en œuvre technique s’amplifièrent et donnèrent le jour à des réalisations architecturales et techniques de la plus grande perfection – uniquement pour la sauvegarde des Mystères sur la Terre.

La pyramide de Gizeh est le « livre de pierre de l’Humanité ». Elle a été conçue de la main de Thoth, le roi des prêtres atlantes, et de celles des prêtres fidèles qui se sont détachés du cycle de l’âme lors de la submersion. Ils construisirent en utilisant le principe spirituel de la lévitation, ce que vous qualifiez aujourd’hui de modification de la structure atomique des pierres. En fait, ce n’étaient pas des pierres qu’ils avaient entre les mains mais de la matière spirituelle. Ici, les sons, les couleurs et les formes, les proportions et matériaux de toutes les « résonnances » se trouvent manifestés. Des portails dimensionnels et des « tournants dans l’espace » conduisaient, traversant les sombres murailles, à des sphères lumineuses qui amenaient à la Chambre de l’Amenti. Ici, la conscience de la Terre, de l’Univers et de vos corps se fit pierre – et néanmoins vivante quand elle entrait en résonnance avec un cœur humain. En votre quête des Mystères, vous receviez dans les pyramides et les temples les initiations qui, indépendamment de l’esprit du temps régnant sur la Terre, vous faisaient recouvrer votre puissance et sagesse spirituelles. C’est le chemin que prit également Jésus de Nazareth.

Dehors, dans le monde, la lutte pour la suprématie et la survie avait commencé. Les Mystères de votre vie avaient disparu de la surface de la Terre, soigneusement emmurés et codés, dissimulés et gardés, et n’étaient plus accessibles qu’aux « cœurs purs » et à ceux en quête véritable – ces intrépides-là qui étaient prêts à y sacrifier leur vie. Pendant l’été de l’âme, l’abus de ce savoir avait conduit à la perte du continent. Pendant l’hiver de l’âme, il aurait conduit à la destruction de la planète entière. Les puissants de cette époque étaient religieux et profanes à la fois. Leur pouvoir était grand. On voyait se côtoyer la noblesse et la dureté de cœur, la sagesse et la volonté, la transfiguration et l’oppression. Le pouvoir était le privilège d’un petit nombre, l’impuissance le sort de la majorité.

http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

 

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 20 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère des Gémeaux

L’ère des Gémeaux  : héritage des atlantes.
(de 6.000 à 4.000 ans avant J.C.)

Gemini.svgChaque irradiation nouvelle a réorienté vos systèmes corporels et a modifié la qualité de votre pensée et de votre ressentir. Cette qualité se manifestait ensuite dans votre société. Le champ magnétique en croissance enserra la Terre, vos cellules et le savoir qu’elles contiennent. Il fit de plus en plus sombre, de plus en plus froid. Parallèlement au magnétisme, le NON gagna de l’ampleur dans votre vie. La diminution du courant de la force spirituelle avantagea votre orientation sur le solide, sur la matière. Vous conserviez encore le savoir sur la Création, mais maintenant, c’étaient les forces de la domination et de la soumission qui avaient la parole.

Les épopées et livres de sagesse des deux dernières ères se transformèrent en philosophie dominatrice et technique. La Sagesse et l’Initiation devinrent des dogmes et des lois. Les livres religieux et philosophiques commencèrent à différencier entre FAUX et JUSTE. Ils devinrent la base de la domination spirituelle et profane des temps à venir. Les propriétés terrestres et les biens spirituels furent fixés par des lois, repoussèrent ceux qui les attaquèrent, les isolèrent par le mépris, les tuèrent – exactement comme le fait votre système hormonal hégémonique envers les agresseurs de vos systèmes corporels.

Votre large perception spirituelle se changea en pensées étroites, en schémas, en réglementations et limitations. La créativité devint un acte mécanique. Le sentiment de bien-être, de sécurité intérieure se transforma en isolation. Le tout fut scellé par un fondamentalisme religieux: « Dieu n’est plus l’UN et le TOUT » mais « Dieu est COMME CECI – et pas autrement ! » Cette ère marque le début de la désunion des âmes. La crise de la foi régnant dans le cœur des hommes devait, au cours l’hiver de l’âme, se perpétuer sous forme de guerres de religion.

 http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 20 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère du Cancer : héritage des Atlantes

(de 8.000 à 6.000 ans avant J.C.)

Cancer.svgChaque ère condensa l’énergie un peu plus. La composante électrique diminua tandis que la composante magnétique augmenta. Tout comme lors d’une journée d’été de votre vie physique quand il fait plus frais le soir, ou tout comme pour une de vos années terrestres où, après un été chaud, tout se rafraîchit vers l’automne, il en fut de même pour l’année de l’âme qui se rafraîchit de mois en mois, devint plus sombre et moins agréable. Vos organes commencèrent à s’orienter sur la Terre. Le système hormonal était le système-maître de la communication inter-dimensionnelle entre l’Esprit et le corps. Il reliait vos organes, vos courants fluidiques, vos sentiments et vos pensées ainsi que votre capacité de perception et d’orientation aux intelligences cosmiques, par-delà l’espace-temps – en système de Sagesse, d’Intégration, de Vie par excellence. Mais il abandonna ce rôle et se transforma en un système-maître de la mort. Il commença à développer des énergies de contrôle, de délimitation, de détachement et de dépérissement – en préparation de l’hiver de l’âme. Seule la Sagesse fut sauvegardée, bien que pressée dans un carcan d’étroitesse.

Il est dans la nature des choses que vous deviez d’abord réaliser physiquement la condensation, la division et la séparation pour pouvoir ensuite prendre conscience de cette condensation, de cette division et de cette séparation. Vous devez d’abord créer la mort et la guerre physiquement avant de pouvoir en développer une conscience.  Ce n’est qu’après que la condensation, la division et la séparation, la mort et la guerre peuvent se manifester dans la société. Votre système-maître a préparé la guerre en vos corps pour que vous puissiez ensuite faire la guerre à l’extérieur.

L'ère du Cancer : héritage des Atlantes dans ASTROLOGIE 150px-Gyroscope_precessionToutes vos expressions extérieures de stratégie guerrière prennent donc véritablement leur origine dans votre rapport biomoléculaire. Vos corps sont toujours un pas en avance par rapport au développement de la société. C’est de cette façon que vous avez façonné une ère après l’autre – pas de fatalité, pas de manipulation extérieure. Voilà qui porte à l’absurde toutes les questions de style victime/agresseur ou juste/injuste, n’est-ce pas, chers vous. – Allez, respirez profondément et laissez tous les courants circuler librement.

Les forces de la dualité progressèrent et refermèrent petit à petit les cellules de vos corps. La condensation progressive du flux spirituel entrava l’accès à la matrice divine dans votre corps. Il se relia à la force magnétique de la Terre de par le fait que ses propres cellules devinrent magnétiques. La gravitation devint la force majeure de votre vie physique. Ces séparations entre le corps et l’esprit à l’ère du Cancer furent les jalons précurseurs des séparations entre la puissance et l’impuissance dans les ères suivantes.

Les premiers livres des grandes initiations à la Sagesse Atlantes virent le jour: les Védas dans le dernier cycle il y a 34.000 ans, les Upanisads il y a 10.000 ans et le catalogue indien des étoiles du Surya Siddhanta pendant la même ère de l’avant-dernier cycle, il y a 58.000 ans. Oui, vous avez vécu plus d’une fois l’année solaire cosmique, plus d’une fois vous avez aimé et perdu l’Atlantide, vous avez chuté plus d’une fois et vous êtes relevés.

http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 16 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère du Lion : héritage des Atlantes

(de 10.000 à 8.000 ans avant J.C.)

L’automne cosmique

La fonction-service de Judas de l’Atlantide donna naissance au naufrage, à l’effondrement du pays, au voilage du Savoir vivant – et à une nouvelle qualité du temps. L’Esprit électrique descendit vers le corps magnétique. Le soleil quitta le zénith et Leo.svgpassa à l’automne. Des espaces pour l’expérimentation des principes de faute et d’expiation, d’agression et de peur s’ouvrirent.

Votre corps de lumière se condensa en formant l’aura, vos cellules se refermèrent. La relation de vos corps avec leurs origines cosmiques se résorba. Avant le déluge, c’était la langue de la Lumière qui avait régné, avec ses fréquences spécifiques de couleurs, de formes et de sons. C’était une langue spirituelle pleine de vie et de diversité, pleine de profondeur et de brillant, mais sans expression dans le terrestre.

Maintenant l’Esprit commença à se « coaguler » en la parole. La dualité cristalline de la Lumière et de l’Obscur commença à se condenser. La Lumière devint plus trouble et l’Obscur plus gris. Mais il fallait pourtant que la Sagesse de la Lumière soit préservée pour tous les êtres en quête, en tous les temps. Les premières grandes civilisations dont vous avez la mémoire, les Babyloniens et les Égyptiens, ont gravé leur savoir dans les premières langues dessinées et les hiéroglyphes. L’épopée de l’homme-dieu fut préservée pour la postérité sur du papyrus ou des tablettes de pierre. C’est ainsi que la « Vérité-qui-s’épanche-sans-cesse » se condensa avec les moyens respectifs de l’époque.

http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 16 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère de la Vierge ; héritage des Atlantes

(de 12.000 à 10.000 ans avant J.C.)

Virgo.svgL’ère de la Vierge est le premier mois du cours descendant du soleil, mais c’est encore l’été. C’est une époque d’affermissement de ce qui a été acquis et de préparation à ce qui va suivre. Les mystères de la Création y furent expérimentés, pratiqués et ancrés dans la conscience de vos cellules, et également: l’amour, l’esprit de créativité et la puissance.

Le point culminant de votre vie avait été atteint et dépassé. Le sentiment d’abri en Dieu s’est ancré en la conscience vos âmes, tout comme la certitude de votre puissance. Ainsi, vous étiez prêts pour le chemin du déclin, la descente. Et le tournant arriva. C’est ici que le bon grain se sépara de l’ivraie. Certains se préparèrent à quitter le cycle de l’âme, les autres prirent le départ pour le nouveau tour de manège de l’année suivante.

Vous aviez l’accès à beaucoup de royaumes. Mais cela demandait une grande pureté intérieure, comme vous l’avez alors constaté. Car même un esprit créateur doué de génie peut se lasser de la Lumière et de la communauté et utiliser sa force pour poursuivre des buts personnels. Ce fut alors au tour des prêtres de l’Obscur d’aspirer à la domination de TOUS et de se précipiter, avec eux et la terre-patrie dans les flots de l’océan Atlantique. Ce fut là le point de départ de la Puissance/Domination et de l’Abus pour le cycle suivant du développement de votre âme.

Le savoir des prêtres féminins et masculins était séparé. Les uns avaient la connaissance du QUOI, les autres celle du COMMENT. L’accession du savoir complet et de sa puissance ne pouvait se faire que par la FUSION ou l’ASSUJETTISSEMENT. Mais beaucoup d’entre vous n’avaient pas encore atteint la maturité nécessaire à la fusion. Votre intelligence était grande, votre force d’amour faible. Elle devint le but de votre périple, devant être atteinte à la fin du temps. A la fin de l’Age d’or, la fonction de Judas prit la barre de la roue solaire. L’amour-propre, l’orgueil et la trahison soumirent vos âmes et les poussèrent vers l’asservissement.

L'ère de la Vierge ; héritage des Atlantes dans ASTROLOGIE 220px-Virgo_Saint-Austremoine_IssoireEn cette période d’apogée, vous avez, en plus haut lieu, joué avec des énergies créatrices de la plus haute instance et n’avez pas reconnu que leur pendant ne pouvait que se situer dans le royaume de la destruction totale. Car son origine était d’ordre cosmique et son effet y retourna. Le « ton » fut trouvé, ce son particulier qui devait sceller la dominance de quelques-uns sur tous les autres – et qui entraîna l’effondrement du pays. L’axe de la Terre ne s’inclina qu’un peu et les flots des océans purent monter.

Peu de jours auparavant, 120 bateaux prirent le large, avec les âmes « mûres » à leurs bords, qui, pour elles-mêmes, achevèrent le cycle et partirent pour d’autres contrées. C’est ainsi qu’Atlantis devint le centre du péché. L’entité féminine et l’entité masculine, le corps et l’esprit, les âmes matures et les âmes immatures se séparèrent. Auteurs/agresseurs et victimes descendirent, Maîtres et serviteurs montèrent – mais ils ne vous quittèrent pas.

Le « corps » Atlantide coula dans l’océan et son esprit, Shambhala, s’éleva dans les sphères éthériques. Le cordon les reliant s’affaiblit au fil des ères suivantes, se déchira presque même. Le savoir sur les Mystères de votre vie se referma brusquement. Pour votre perception extérieure actuelle, il a été englouti dans l’océan de la vie. Mais lui, c’est vous, vous êtes Un. C’est à l’intérieur de vous-même que les mystères furent engloutis. Ce n’est qu’à la fin de l’hiver de l’âme que le temps devait arriver à maturité pour une résurgence du savoir sacré des abîmes de votre conscience.

 http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 16 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère de la Balance

L’ère de la Balance  : héritage des atlantes.
(de 14.000 à 12.000 ans avant J.C.) 

Au deuxième mois de l’été se produisit l’union de vos âmes avec le soleil cosmique. C’est cet instant de l’année de votre âme qui lui donne son nom: année solaire cosmique – et, véritablement, ce fut le moment le plus sublime, l’apogée de votre long voyage.

L'ère de la Balance  dans ASTROLOGIE 220px-Voronet_last_judgmentVos corps étaient lumineux et perméables. Beaucoup d’entre vous ne les « portaient » que lorsque c’était nécessaire. Vous pouviez les mettre et les défaire comme une robe du soir ou un habit de travail. Vous faisiez l’étude des relations « terrestro-cosmiques », des forces, sons, couleurs et formes, des bases de votre Création. Vous étiez des prêtres, des guérisseurs et des chercheurs, les parents de l’humanité. Beaucoup d’entre vous étaient sans âge et immortels. La maladie n’existait que dans les corps énergétiques de ceux qui n’avaient pas encore atteint leur maturité intérieure.

Votre savoir cellulaire était ouvert. Vos organes et systèmes nerveux étaient reliés à des planètes et voies lactées, à tous les lieux et organes cosmiques. Ainsi, vous pouviez voyager en esprit en maints endroits. La fusion de votre âme avec l’esprit du soleil vous rendait libres et indépendants.

Mais il existait aussi ceux-là qui aspiraient à la vie éternelle pour eux-mêmes, sans scrupules de piétiner les autres. Un esprit élevé, un profond savoir et l’accès à tous les royaumes de la création ne sont pas les garants de l’amour et de la compassion, de l’équilibre et de la maturité. Celui qui, en cette époque, n’avait pas la « chaleur du cœur » devenait capable d’une immense froideur – que ce soit en tant qu’auteur/agresseur qu’en tant que victime. Car, quand le Blanc de la Lumière divine épouse l’Obscur intérieur, celui-ci s’accroit jusqu’à l’incommensurable et se transforme en « effroyable ».

Il y a toujours eu des âmes matures et immatures qui jouèrent des rôles de coupables et assumèrent des fonctions de Judas pendant que d’autres jouaient des rôles de victimes et assumaient des fonctions de Jésus. Ainsi, vous pouviez apprendre à donner et à recevoir, à tuer et à pardonner. Vous avez choisi le nouveau jeu de la Dualité et avec lui ses deux « pairs » antagonistes – et vous êtes, jusqu’à aujourd’hui, imprégnés de sentiments de culpabilité et d’infériorité, de froideur et d’orgueil – bien cachés au plus profond de vos cœurs et de vos cellules.

Inéluctablement, le zénith arriva et renversa le cours ascendant du soleil. Ce qui s’était ouvert au fil des ères commença désormais à se refermer petit à petit. 

 

site source  : http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html 

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 14 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’ère du Scorpion héritage des atlantes

Nous commençons par l’été cosmique :. 

 

L’ère du Scorpion  : héritage des atlantes.
(de 16.000 à 14.000 ans avant J. C.)

 

 

L'ère du Scorpion  héritage des atlantes dans ASTROLOGIE 220px-Sun-Ecliptic-4Seasons-aDayOnEarth-LookingWestLe dernier été de vos âmes a commencé il y a 18.000 ans, à l’ère du Scorpion. C’est là que, en plein soleil levant après le printemps, vous avez atteint les plus hautes sphères spirituelles. Les cellules de vos corps s’ouvrirent et leur force inhérente devint active. La connaissance spirituelle universelle devint vivante en vous. Vous viviez sur dix îles du continent Atlante. Vous n’aviez aucun concept de Dieu car vous étiez UN avec Lui.

Vous étiez des prêtres et ce terme de « prêtre » avait une signification plus grande que dans votre société actuelle. Vous étiez des chercheurs et des scientifiques, des maîtres de tous les domaines de la vie. Vous étiez des Maîtres de la santé et de l’hygiène spirituelle, de la musique et de la science des sons, de la communication et de la philosophie, de l’art de mener les humains et de leurs droits, de l’amour et de la sexualité, de l’abondance et de la richesse, de la flore et de la faune, de l’intuition et de la gestion des conflits. Vous étiez des exploreurs, des maîtres et enseigneurs en beaucoup de domaines de recherche terrestres et cosmiques ainsi que les gardiens de leurs mystères. Vous avez abordé les cimes et les profondeurs de la Sagesse, déployé de grandes forces.

Et, bien sûr, il y avait deux courants dans vos cœurs – celui de la compassion et celui de l’égocentrisme. Les prêtres de la compassion savaient que la véritable croissance est basée sur le SERVIR – sur l’assistance envers les plus faibles et les générations suivantes. Ce savoir de l’évolution personnelle fondée sur l’évolution de tous amena vos âmes à se fusionner et à former un peuple spirituel, le peuple-mère de l’humanité actuelle

 

 site source : http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html 

Publié dans:ASTROLOGIE, ATLANTES |on 14 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’héritage des Atlantes


Téléchargement en PDF – Leçon complète (519.6 kB) 

Téléchargement – exercices et méditations (107.9 kB)

L'héritage des Atlantes dans ATLANTES barre_separation2

L’histoire de la ronde des âmes parcourant l’année solaire cosmique 


LA VIE

a une signification totalement différente pour ton égo, ton âme et ton esprit.
Chacun d’entre eux a sa propre respiration, ses propres cycles,
ses propres temps, espaces et voies.
Et pourtant, ils vibrent en un unisson d’ordre supérieur, en une harmonie intemporelle.

Tu es l’UNITÉ – ni un espace ni un temps, ni le passé ni le futur,
ni la puissance ou l’impuissance, ni le chemin, ni le but.
Tu es né de l’essence du Cristal, c’est en elle que tu trouves ton hâvre.

Tu es aussi la DUALITÉ – séparé et isolé de tout
tu ballotes entre les oppositions et les contradictions,
entre le passé et l’avenir, le chaotique et le structuré. 

  

atlante dans ATLANTES

La journée de l’âme et son cheminement 


La naissance de votre corps est pour votre âme la même chose que ce que représente pour vous le réveil matinal. Pour elle, votre mort corporelle est comparable au moment où vous vous endormez le soir. Le laps d’une vie d’un humain représente une JOURNÉE de l’ÂME.

Le parcours de votre âme a évolué comme celui de votre corps: elle a pris naissance, commença toute petite sans se rappeler de sa Source natale. Elle fit des expériences agréables et des expériences désagréables. Elle rencontra d’autres âmes et les chassa de sa vie. Elles se ré-rencontrèrent et ne se reconnurent pas. Beaucoup des êtres chers et amis qu’elle eut ultérieurement entrèrent au préalable dans sa vie comme des ennemis acharnés.

C’est ainsi que votre âme chuta et se releva maintes fois. Elle n’abdiqua pas, grandit, se fortifia et devint, au fil du temps, une âme mûre. De plus en plus consciente et indépendante, elle devint adulte. Adulte signifie en l’occurence « réveillée ».

Votre âme traverse ainsi les phases de l’enfance, de la jeunesse et de la maturité en une succession de vies consécutives. Chaque fois que son corps est mort, elle s’en retournait dans ses sphères. Quand elle voulait revenir sur la Terre, un corps nouveau naissait.

Et chacune des naissances était un nouveau matin de l’âme où elle se vêtait de nouveaux habits, se glissait derrière de nouveaux masques et s’essayait dans des rôles toujours différents. Car elle voulait avoir joué TOUS les rôles avant le changement d’ère. A la fin du temps – même si elle en était harassée  – elle voulait être  ACCOMPLIE.

En sa « danse de vie », votre âme évoluait sans cesse en ronde autour de l’Esprit et vos corps, eux, tournaient sans cesse autour de votre âme: vers l’intérieur en pénétrant dans le cœur et vers l’extérieur jusqu’aux limites de vos expériences. C’est consciemment que nous parlons ici au passé, car c’est un chapitre qui appartient à votre passé
L’année physique 

Pour votre vie corporelle, une année est constituée de douze mois. Ce sont douze phases de rayonnement cosmique en provenance de différentes planètes qui ont été nommées selon le zodiaque de TYR. Chaque planète a ses qualités spécifiques dans le cycle. De ce fait, chaque mois a ses propres particularités.

Douze forces spirituelles rendent possible votre croissance physique. Après le sommeil profond de l’hiver, vous jouissez de la force d’éveil du printemps. Et après les canicules de l’été, vous ressentez la douce chaleur de l’automne. Vous goûtez à la joie de vivre du mois de mai après la grisaille de novembre. En août, vous récoltez ce que vous avez semé en mars. Et un mois de janvier n’est jamais comme celui de l’année précédente car chaque année transforme vos corps et votre vie. Il en est de même pour l’année de votre âme.

 

Voyage autour de l’année de l’âme 

Pendant l’année de l’âme, le corps ne joue aucun rôle particulier. Il n’est que l’habit dont on change chaque jour. Là aussi, il y a douze mois comme pour le zodiaque de Tyr, mais dans la direction inverse. Un mois de l’âme dure 2000 années physiques et est appelé « âge/époque » ou « ère ». Une année de l’âme dure donc 24.000 ans. Nous l’appelons: année solaire cosmique.

Oui, vous êtes véritablement des voyageurs entre les mondes – et des transformateurs de ces mondes, pendant longtemps sans le savoir. Mais maintenant, les voiles se lèvent. L’unité et la dualité se fondent l’une à l’autre. Qui êtes-vous réellement ? Et pourquoi est-ce que beaucoup d’entre vous vont mal à la fin du temps ? Et enfin, que veut dire exactement: la fin du temps ? Oui, il y a beaucoup de questions qui se posent à la fin du temps.

Laissez-nous revenir au début de votre dernière descente et y examiner les différentes étapes de votre âme. Vous allez vous rappeler qu’il n’y a ni RAISON ni TORT mais la LUMIÈRE et l’OBSCUR, qu’il ne s’agit pas d’agresseurs et de victimes, pas de dominants et d’opprimés mais d’habits, de costumes, de masques, de rôles sur l’incommensurable scène de la vie. Chaque mort vous a, en un amour profond, délivré de la souffrance terrestre et chaque naissance vous a offert la vie de manière nouvelle. Et vous avez toujours décidé vous-même où vous allez et ce que vous voulez.

Nous vous faisons faire ce voyage afin que vous vous souveniez de vous-même et que vous puissiez reconnaître le fondement de votre ressentir actuel. Nous vous guidons pour que vous puissiez vous libérer de tout ce que vous avez retenu pendant si longtemps: la culpabilité et le sentiment d’infériorité, les rôles de victimes et de coupables, la haine envers vous-même et la damnation de votre propre âme. Oui, elles sont si amères que ça, vos forces subconscientes les plus profondes qui vous retiennent aujourd’hui encore prisonniers et restreints. Nous sommes ceux-là qui, jadis, sont partis avec les bateaux.

http://www.kristallmensch.net/id-04-lheritage-des-atlantes.html 

Publié dans:ATLANTES |on 13 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

De l’Atlantide aux Atlantes

(D’Hermès s’adressant aux Égyptiens)

gifs fleurs“J’ai commencé à prêcher au peuple la beauté de la religion et de la connaissance.

“Ô peuple, hommes nés sur Terre, qui vous livrez à l’ivresse, au sommeil, et à l’ignorance de Dieu! Dégrisez, cessez votre surabondance, réveillez-vous de votre assoupissement!

“Pourquoi vous donnez-vous à la mort tandis que vous avez le pouvoir de participer à l’immortalité?

“Sortez du chemin obscur, devenez des immortels, abandonnez pour toujours vos vices!

“Seulement en Dieu pouvez-vous trouver le bon!”

L’Atlantide était un archipel se composant de deux grandes îles situées dans l’Océan Atlantique près de la Mer Méditerranée. Il existait là une civilisation fortement développée — celle des Atlantes. Le point le plus important au sujet de cette civilisation est qu’elle possédait la véritable connaissance religieuse philosophique, ce qui permit à beaucoup de gens d’avancer rapidement dans leur développement — au niveau Divin — et accomplir ainsi leur évolution humaine personnelle. Cependant, avec le temps la culture spirituelle de l’Atlantide se dégrada, et, en conséquence, le pouvoir dans le pays fût assuré par des personnes agressives, qui préférèrent la magie noire et la domination sur les autres plutôt que le principe du véritable développement spirituel. Alors, Dgifs fleursieu fit les îles de l’Atlantide s’engloutir dans l’océan. Mais la connaissance spirituelle la plus élevée a été préservée par un certain nombre d’Atlantes Qui ont réalisé la Divinité. Ils l’ont introduite en Égypte et en d’autres pays, où cette connaissance a existé pendant un certain temps fournissant une base pour la culture spirituelle locale. 

De l'Atlantide aux Atlantes dans ATLANTES 9781438253855Plus loin dans les pages de ce livre il est présenté : 

— des extraits du livre composé par Le Divin Thoth l’Atlante (qui dans Son incarnation subséquente S’est appelé Hermès Trismégiste)

— Tables d’Émeraude, qui ont été trouvées par le Dr. M. Doreal en Amérique du Sud,

 — paroles contemporaines de Thoth l’Atlante et autres Enseignants Divins, qui Se sont incarnés autrefois en Atlantide, à un groupe de Leurs étudiants et — par ces derniers — à toutes les personnes de la Terre.   

Lire également: Search in Secret Egypt by Paul Brunton, Initiation by Elisabeth Haich. 

Publié dans:ATLANTES |on 1 décembre, 2011 |Pas de commentaires »

Le Pouvoir des Maîtres de l’Atlantide


Le Système de Guérison Atlantis est une partie du système de guérison énergétique utilisé par les anciens Maîtres Atlantes. C’est une méthode douce, une voie subtile de diagnostic et de traitement énergétique qui peut établir précisément la cause de l’affection et peut indiquer le traitement le plus approprié. Il permet d’accéder : 

- Au chemin pour retrouver la pureté, l’innocence de l’enfant par le pouvoir divin, l’harmonie et la lumière. - A la voie de redécouverte de notre beauté et vérité intérieures.


- A la voie de notre amélioration
- Au chemin de l’harmonie entre notre pensée profonde et notre pensée consciente avec nos paroles, l’Homme et Dieu
- Au chemin par lequel l’Homme peut redécouvrir son propre esprit, son essence divine personnelle
- Au retour à Dieu et à la Foi
- Au chemin d’union avec l’Univers
- A la redécouverte du divin en nous 

Le Système de Guérison Atlantis a été redécouvert par un groupe de Mediums dont Franz Eckard Strohm en 1993-94 en travaillant sur les Annales Akashiques. La différence entre le Système de Guérison Atlantis et le Reiki : 

Le Reiki fonctionne à tous les niveaux (physique, mental, spirituel et émotionnel) par une action globale. Le Système de Guérison Atlantis intervient au niveau même de la maladie, sur la cause générant la dysharmonie. 

Le patient transforme le Reiki par ses chakras alors que le Système de Guérison Atlantis agit directement et spontanément sur le patient et la guérison survient en un point précis. Dans le Reiki, il n’existe pas de diagnostic alors qu’il est possible dans Le Système de Guérison Atlantis. Le Reiki ne travaille pas sur la cause de l’affection, le SGA intervient directement sur elle. 

Le SGA n’est pas une énergie plus puissante que le Reiki mais il représente un niveau différent de connaissance, il travaille sur d’autres niveaux.  Dans le Reiki le patient porte son attention sur le flux d’énergie qu’il reçoit, alors que dans Le Système de Guérison Atlantis l’énergie intervient sur un niveau énergétique déterminé en partie par l’affection elle-même. 

Les 2 systèmes ne sont pas en concurrence. Ils ont chacun leur niveau d’intervention, leur propre énergie si bien qu’ils se complètent très bien. Le Reiki est considéré comme plus  » passif  » que le SGA. Ce dernier interfère, cherche, analyse, établit et conclut un programme à suivre pour atteindre la cause. C’est pourquoi, il est défini comme  » système actif « . Ces notions de  » passif  » et  » d’actif  » créent donc un équilibre taoïste de type YIN-YANG, mâle et femelle, l’équilibre universel. 

Ce Système Atlante est une méthode

  • de soins énergétiques par les mains ou par les symboles  

  • de diagnostic énergétique pour les humains, les plantes et les animaux,  

  • de tests énergétiques pour l’eau, la nourriture, les médicaments, les plantes, les oligo-éléments, les vitamines, l’homéopathie, les fleurs de Bach, les posologies, la durée et la méthode d’administration du remède 

Le Système de Guérison Atlantis est une méthode qui permet de faire un diagnostic entre 3 et 5 minutes et son traitement nécessite entre 8 Euros 15 minutes. 

Cette méthode s’adresse particulièrement aux Thérapeutes, Infirmières ou Médecins, car elle peut être utilisée facilement dans le milieu médical. Bien sûr, elle ne remplace en rien le diagnostic médical mais aide à mieux comprendre les différents niveaux de la maladie (raison, énergétique, psychique, émotionnel et spirituel) et la cause réelle pour la libérer. 

Le Système de Guérison Atlantisest un merveilleux outil de transformation pour soi-même et pour aider les autres. Il réveille le Travailleur de Lumière et Guérisseur Atlante qui sommeille en nous et réactive les différents codes multidimensionnels de la Géométrie Sacrée dont nous sommes porteurs. 

Le Système de Guérison Atlantis comprend 4 Initiations – 2 Initiations sont transmises en une fois (Niveaux I et II) et un mois plus tard : 2 Initiations en une fois au Niveau Maîtrise 

Visitez le site : http://angelsplace.perso.sfr.fr/SystemeAtlantis.htm 

 

Publié dans:ATLANTES |on 29 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Guérison Atlantis

 

L’Enseignement du Système de Guérison Atlantis 


Niveaux I et II 

·         L’histoire du Système de Guérison Atlantis 

·         Définition et spécificité du Système 

·         La représentation humaine et divine du Système Guérison Atlantis dans ATLANTES 220px-Dune_Namibie 

·         Les 2 symboles du Niveau I et leur utilisation 

·         Les 5 niveaux énergétiques humains 

·         Les 5 nivaux de la maladie 

·         Le Test du Niveau Divin 

·         Les Codes utilisés dans le Système 

·         Les Diagnostics 

·         Le patient et les positions durant le Test 

·         Test Premier Degré du Système 

·         Établir une cause unique 

·         Lire les résultats du Test 

·         Positions des mains durant un traitement 

·         Utilisation des symboles durant un traitement 

·         Les 4 symboles du Niveau II et leur utilisation 

·         Test pour les médicaments, les vitamines et les remèdes homéopathiques 

·         Traitement pour libérer les entités sur le corps spirituel 

·         Diagnostic et traitement 

 

 

Niveau 2 – Niveau MaîtriseQuartz - Mine de La Gardette, Le Bourg-d'Oisans, Isère France (13×13cm). 

·         Les 12 symboles du Niveau Maîtrise et leur utilisation

·         La Pyramide Atlantis 

·         Le Code des couleurs

·         La technique du Cristal de Quartz 

·         Programmation et guérison du mental 

·         La Technique du Cristal 

·         Traitements à distance 

·         Mantras pour accéder à des énergies très puissantes 

·         Processus de Transmission des initiations 

Le Système de Guérison Atlantis comprend 4 Initiations
2 Initiations sont transmises en une fois (Niveaux I et II)
et un mois plus tard : 2 Initiations en une fois au Niveau Maîtrise
 

visitez le site : http://angelsplace.perso.sfr.fr/SystemeAtlantis.htm 

Publié dans:ATLANTES |on 29 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

L’Atlantide


par Claude Marcil

Vers l’an 600 avant la naissance du Christ, Solon était l’homme politique le plus connu de Grèce. Il venait d’achever à Athènes une série de réformes politiques et économiques et avait sagement décidé de se retirer quelque temps pour laisser ces mesures prendre effet. Il se rendit alors en Égypte, plus particulièrement dans la ville de Sais, alors capitale administrative du pays. C’est à Sais que des prêtres lui racontèrent la fabuleuse histoire de l’Atlantide.

La cité perdue

L'Atlantide dans ATLANTES 300px-Atlantis_map_kircherSelon les prêtres, les Atlantes habitaient, il y a longtemps, un archipel dont une des îles s’appelait Atlantis. C’était un riche empire, pourvu à profusion de plantes utiles, d’animaux et de métaux. Ne se contentant pas de ces richesses naturelles, les Atlantes étaient des commerçants et des navigateurs accomplis; ils avaient doté leur ville, éloignée de cinq milles de la mer, d’un port artificiel remarquable. En outre, ils étaient d’excellents architectes et de grands artistes qui avaient élevé des constructions où le blanc, le noir et le rouge se combinaient en dessins variés. Mais les Atlantes tentèrent de s’emparer d’une partie de la Grèce et ils furent repoussés. Selon les prêtres égyptiens, Posséidon, le dieu de la mer, décida de les châtier pour être sortis de leurs îles; il provoqua des tremblements de terre et des inondations qui engloutirent l’Atlantide et les autres îles.

Solon s’étonna de ce qu’un fait historique aussi important n’ait laissé aucun souvenir chez les Grecs. Les prêtres lui répondirent en riant: « Solon, vous autres Grecs, vous êtes perpétuellement enfants. Vieux, pas un Grec ne l’est. (…) Votre âme ne renferme aucune opinion antique de vieille tradition, ni aucun savoir blanchi par le temps. »

En effet, les pyramides égyptiennes étaient debout bien avant que les Grecs n’aient occupé la Grèce et ses îles. Lorsque Solon revint en Grèce il raconta l’histoire à ses proches et à ses enfants. Près de deux siècles passèrent, puis, le philosophe Platon écrivit l’essentiel des informations dans deux volumes présentés comme le récit d’événements s’étant réellement produit. Platon fixe à 9000 ans avant le Christ la destruction de l’Atlantide, qu’il situe dans l’Atlantique, car les prêtres égyptiens avaient précisé que les Atlantes vivaient à l’ouest de l’Égypte, au-delà du détroit de Gibraltar. Dans sa description, Platon signale que, par l’Atlantide, on pouvait passer au continent en face. Le philosophe aurait probablement donné plus d’informations, mais son dernier livre se termine brutalement, au beau milieu d’une phrase…

170px-Plato_Silanion_Musei_Capitolini_MC1377 dans ATLANTESPour Platon, aucun doute, l’histoire de l’Atlantide qui « disparut sous la mer en un seul jour et une seule nuit » est vraie. Il précise: « Cette histoire, bien qu’étrange, est certainement vraie puisqu’elle a été relatée par Solon, le plus ancien des sept sages. »

A l’époque, l’opinion publique était divisée. Certains croyaient que le récit était exact dans ses moindres détails, alors que d’autres, tel Aristote, affirmaient qu’il s’agissait là de légendes. Commentant la fin brusque du livre de Platon, Aristote écrivait: « Lui qui la fit (l’Atlantide), la détruisit ». Ainsi, pour Aristote, le premier d’une longue liste de sceptiques, Platon avait fait sombrer l’Atlantide dans les profondeurs de l’océan pour prévenir la critique qui aurait pu s’intéresser à la localisation actuelle de l’archipel et de l’île Atlantis. Au cours des siècles qui suivirent, la pensée d’Aristote se propagea par les chrétiens et, bientôt, seuls les érudits se rappelaient les textes de Platon.

A la fin du Moyen-Age, les Turcs s’emparent de Constantinople chassant ainsi les savants grecs. Ces derniers remettent à la mode les textes de Platon et l’imprimerie fait le reste. A cette même époque, débute, avec Colomb, Cartier, Cabot, l’ère des grandes découvertes et on se souvient des textes de Platon. Ce dernier écrivait que, au-delà du détroit de Gibraltar, il y avait eu une grande île et, plus loin, un continent. Aussi, la découverte d’un nouveau continent, l’Amérique, cause un choc chez les savants qui y voient la preuve des écrits de Platon.

D’autres éléments s’ajoutent peu a peu. Les légendes aztèques rapportent qu’un Dieu blanc et barbu est venu de l’Est il y a fort longtemps. On s’interrogea également sur les ressemblances étranges entre les pyramides du Mexique et celles de l’Égypte, de même que sur les momies des incas et celles des pharaons. De même, comment est-il possible que certaines plantes ne poussent qu’en Afrique et en Amérique: comme ce n’est qu’au milieu du XXe siècle qu’on accepte l’idée de la dérive des continents (l’Afrique était jadis imbriquée dans l’Amérique du sud), on suppose alors que l’Atlantide était au milieu de l’océan Atlantique avant de s’enfoncer sous les flots. Pour beaucoup d’auteurs, il devient évident que l’Atlantide a été le pont entre l’Amérique et les vieux continents.

Mais comme on ne trouve pas de preuve concluante, l’Atlantide retombe dans l’oubli pour quelques siècles.

220px-Nemo_Aronax_AtlantisEn 1882, Ignatius Donelly écrit Atlantis, Myths of the Antediluvian World? Le succès du livre est phénoménal. Cinquante éditions se succèdent et l’ouvrage circule parmi tous les amateurs de mystères. Selon Donelly, l’Atlantide est le berceau de la civilisation et beaucoup de lecteurs sont d’accord. Les cultes atlantes foisonnent dans toutes les couches de la société européenne et le premier ministre de la Grande-Bretagne, Gladstone, tente même d’obtenir l’approbation du cabinet britannique pour le financement d’un navire d’exploration destiné à rechercher l’Atlantide.

Au début du vingtième siècle, la famille Krupp, les marchands d’armes les plus riches d’Europe, dépense un demi-million de dollars pour financer une expédition dans le Matto Grosso au Brésil, à la recherche de l’Atlantide. En vain.

En fait, on prétend toujours que l’Atlantide n’est pas là où on la cherche. On la situe au Maroc, au Sahara, dans la mer du Nord, en Sibérie et en Belgique! Paul Schliemann, petit-fils du célèbre archéologue Henrich Schliemann, le découvreur de la ville de Troie, écrit un livre en 1911, How I discovered Atlantis, the Source of all Civilizations, qui raconte que son grand-père aurait laissé peu avant sa mort, une lettre cachetée destinée a n’être ouverte que par un membre de sa famille qui consacrerait sa vie aux recherches sur l’Atlantide. Alors que le public est convaincu que la solution est à portée de la main, des experts découvrent que Paul a fabulé allègrement.

Quelques années plus tard, un dénommé James Churchward révèle à son tour que des prêtres hindous lui ont appris qu’il y avait deux continents disparus, l’un, l’Atlantide, qui a sombré dans l’Atlantique et l’autre, le continent Mu qui a sombré dans le Pacifique. Là aussi, on constate rapidement que Churchward n’offre pas l’ombre d’une preuve.

Lorsqu’on découvre qu’une chaîne de montagnes existe bel et bien au milieu de l’Atlantique Nord et que des îles comme les Acores et les Canaries sont les sommets émergeants de chaînes de montagnes englouties, les rumeurs repartent de plus belle, alimentées par des voyants, tel l’Américain Edgar Cayce.

Mais depuis les années 1960, on s’est demandé si on ne cherchait pas l’Atlantide trop loin, se rappelant que les Égyptiens ne connaissaient, somme toute, rien aux choses maritimes et que pour eux le détroit de Gibraltar était une notion géographique on ne peut plus vague. La seule chose certaine est que l’Atlantide devait se trouver à l’ouest de l’Égypte. Puis, à mesure que les découvertes archéologiques se succédaient en Méditerranée, on découvrait de plus en plus l’importance d’un empire dont on savait peu de choses, celui de l’île de Crète.

En effet, la civilisation crétoise n’avait été redécouverte qu’au début de ce siècle avec les fouilles de l’archéologue Arthur Evans. Les anciens Grecs l’avaient complètement oubliée et ne se souvenaient vaguement que de quelques mythes, celui du Minotaure, du fil d’Ariane, des combats de taureaux, etc. Or, les fouilles archéologiques ont révélé une civilisation agréable, pacifique, avec des maisons familiales à deux ou trois étages, l’eau courante et l’égoût. La civilisation crétoise était le centre d’un vaste empire qui, par son commerce et son influence, s’étendait sur une bonne partie de la Méditerranée, à une époque où les peuples craignaient la mer. En somme, tout le commerce entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique était aux mains des Crétois qui dominaient la mer. Selon les anciens Grecs, la civilisation crétoise avait été anéantie par l’invasion des Grecs.

Mais les découvertes archéologiques montrent plutôt que la civilisation crétoise a été frappée par une mystérieuse catastrophe vers 1500 avant Jesus-Christ. Des fouilles effectuées près de la Crète sur l’île de Thera, appelée Santorin, ont montré que l’île avait subi une gigantesque inondation.

Dans l’Antiquité, Thera était surnommée « la ronde » à cause de sa forme, mais l’éruption d’un volcan ayant détruit et englouti une partie de l’île, celle-ci a aujourd’hui la forme d’un croissant. Cette explosion, de même que les raz de marée provoqués par les secousses sismiques, ont probablement été l’une des causes du déclin de la Crète et de sa conquête ultérieure par les Grecs. Des forages ont en effet révélé la présence de cendres volcaniques sur Thera et en Crète, permettant d’imaginer l’ampleur de l’explosion.

L’examen scientifique démontre que l’éruption de Thera atteignit une violence de beaucoup supérieure à celle du Krakatoa en 1889. Dans ce dernier cas, le bruit de l’explosion fut entendu à 4800 kilomètres de là. Un nuage de poussière s’éleva à 80 kilomètres dans les airs, plongea la ville de Djakarta, distante de 160 kilomètres, dans une obscurité totale et recouvrit celle de Bandoeng, distante de 240 kilomètres. Une partie de l’île s’effondra, la mer s’y engouffra, suscitant une vague qui dévasta tout sur son passage, atteignant encore 15 mètres de hauteur à 80 kilomètres de son point de départ! Un phénomène d’une telle envergure ne se reproduit qu’une fois tous les 10 000 ans. C’est probablement ce qui s’est produit au coeur de l’empire crétois.

L’énigme est-elle résolue? Pas pour ceux qui veulent continuer à croire en la mythique Atlantide. Celle-ci a fait l’objet de plus de 5000 volumes et de tonnes d’articles. Elle a inspiré les classiques. Elle demeurera une partie importante de notre culture.

http://www.sciencepresse.qc.ca/dossiers/atlantide.html

Publié dans:ATLANTES |on 24 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Crâne de cristal

Expérience vécue en Atlantide par Patricia Cori, scribe des porte-paroles  du Haut Conseil de Sirius. http://www.patriciacori.com/   

-       Patricia, pourriez-vous nous raconter comment vous avez récupéré votre existence de gardienne du crâne de cristal en Atlantide . J’imagine que le Conseil vous y a aidée. 

Crâne de cristal dans ATLANTES legende_des_cranes_de_cristal_3Comme nous l’apprennent les véritables maîtres spirituels de toutes les traditions, nous devons trouver nos propres réponses à la question de notre immortalité, tout comme nous devons trouver nous-mêmes, notre chemin autour du pendule oscillant entre l’obscurité et la lumière afin de gravir la spirale du retour. Sinon, nous obtenons des autres de l’information subjective à partir de laquelle nous créons souvent de notre propre expérience un mythe que nous transformons facilement en souvenir. Parfois, ces impressions sont exactes, mais elles sont parfois aussi de simples conjectures, même si elles nous ont été données avec une bonne intention, et elles ne sont donc pas nécessairement représentatives de notre véritable voyage. 

Dès le début de mon travail avec les porte-paroles de Sirius, je savais que les questions au sujet de ma propre réalité ne seraient pas abordées, hormis celles qui étaient liées à mon service. Ils m’ont toujours encouragée à trouver « ma propre vérité », comme tous ceux qui se connectent à eux par l’intermédiaire des livres. Ce message valorisant, mais parfois frustrant, a eu un impact incroyable sur ma croissance comme être humain et comme enseignante spirituelle. S’ils m’avaient fourni cette vérité, je ne l’aurais sans doute jamais trouvée toute seule et j’aurais ainsi raté l’une des plus importantes découvertes de ma vie. 

Les souvenirs appartenant à des vies antérieures refont souvent surface dans les rêves récurrents et les cauchemars, par lesquels une expérience habituellement traumatique continue à se présenter dans cet état altéré de conscience ; parfois, une idée soudaine, un événement spécifique semble donc nous hanter et solliciter notre attention. D’autres fois, des histoires complètes émergent, avec des personnages formulant des répliques précises et semblant vouloir être reconnus. Très jeune, je disais déjà  à ma mère que je venais de l’Atlantide. A l’époque, dans les années cinquante, il n’y avait presque pas d’informations sur cette île mythique, et ma mère était un peu troublée chaque fois que j’insistais pour lui raconter mon histoire, toujours la même, celle d’une mort traumatique. 

Je me souvenais parfaitement de m’être noyée au cours d’une énorme inondation, comme je l’ai raconté dans mon livre Atlantis Rising, et c’est pourquoi, quand j’étais adolescente, j’avais tellement peur des ponts et de la mer. En vieillissant, j’ai récupéré un autre souvenir de l’Atlantide, celui d’une existence glorieuse où j’étais prêtresse et je pratiquais la guérison dans les cavernes et des grottes. Mais aussi, au cours de ces premières années de ma jeunesse (et même plus tard), je faisais ce rêe récurrent et troublant qui refusait tout simplement de disparaître. C’était toujours la même histoire, avec les mêmes détails, se terminant toujours par ma noyade au cours d’une grande inondation. 

C’est après avoir vécu plusieurs années avec ces images obsédantes d’un enfant perdu sous les débris que je me suis rendu compte que j’avais très bien pu être cette prêtresse dans une lointaine vie antérieure, tout comme j’avais très bien pu être ce jeune garçon, dans une autre réalité à laquelle j’étais toujours liée. Ce scénario comporte peut-être plusieurs niveaux, mais il est en fait un composé de plusieurs événements et de plusieurs plans de conscience. 

Le Conseil nous amène à comprendre que nous existons simultanément dans toutes ces réalités et que, bien que nous tentions de les classer temporellement en référence à des vies antérieures, nous les vivons toujours depuis notre situation contemporaine, tout autant que nous faisons l’expérience de cette vie-ci dans ces autres contextes, en une conceptualisation futuriste. 

« Je suis une prêtresse dans les derniers jours de l’Atlantide. Je semble faire partie d’un groupe qui a travaillé avec les crânes de cristal. Je suis à regarder au loin et je sais que la fin approche ; puis, je vois une immense vague arriver. Je sais que je dois sauver au moins un crâne de cristal. Toute cette connaissance qui risque d’être perdue à jamais ! Je vois du chaos partout. Les gens crient et meurent autour de moi… ma famille, mes amis. Ensuite, je me vois nageant dans l’océan en tenant d’une main un crâne de cristal hors de l’eau. Je suis très fatiguée et je ressens du désespoir. Je me demande si je vais y arriver ou mourir noyée comme tous les autres ; puis j’aperçois une île un peu plus loin… je sais que je vais  y arriver. C’est l’île de Poséidon. Je veux regarder derrière moi, mais je n’ose pas… 

barre trèfles

Haut Conseil de Sirius – série Kreyon, Transition 2010 – Redéfinir la dualité, canalisé par Lee Carroll – Page 115. 

Publié dans:ATLANTES |on 21 août, 2011 |Pas de commentaires »

Qu’est-ce que les crânes de cristal

Patricia Cori, scribe des porte-paroles  du Haut Conseil de Sirius raconte. http://www.patriciacori.com/   

Qu’est-ce que les crânes de cristal dans ATLANTES crane3Nos visons révèlent que les crânes sirio-atlantes donnés à l’humanité pendant le deuxième cycle de l’Atlantide représentaient la conscience collective de l’humanité, qui se trouvait alors dans un état d’exaltation de son pouvoir de maintenir la lumière dans la structure de la troisième dimension. A un moment précis de ce grand cycle, douze prêtresses furent choisies comme gardiennes individuelles de ces crânes, tandis qu’elles devaient également se consacrer au maintien de la fréquence vibratoire qui permettait au Maître Crâne, le treizième, de se matérialiser à un taux vibratoire dépassant de loin ce qu’aurait pu produire tout autre mécanisme – ou tout autre technologie – connu de cette civilisation. 

A la fin du troisième cycle de l’Atlantide, des dizaines de milliers d’années plus tard, le souvenir de ceux de l’époque précédente qui s’étaient réincarnés était toujours gravé dans le subconscient de ces individus comme dans celui des prêtresses de la sororité investies de cette énorme responsabilité pour la race humaine entière ; 

Nos visions révèlent aussi que les prêtresses visionnaires à qui l’on avait confié dès le début la tâche d’assurer la sécurité des douze crânes de cristal savaient quand viendrait le temps de quitter l’Atlantide et qu’elles se réfugièrent donc sur de plus hautes terres avant que le déluge n’engloutisse leur pays. 

Par conséquent, je dirais que mon expérience et celle d’autres sont peut-être les empreintes d’anciennes âmes qui avaient l’heureuse tâche de garder les crânes et que plus tard, dans une autre existence vécu à l’époque du cataclysme, nous portions toujours en nous le souvenir de cette responsabilité, que nous ayons été ou non en contact physique avec les crânes pendant cette vie-là. 

Qu’elle tâche immense que d’imaginer une existence passée où nous nous rappelions une autre existence encore plus ancienne, remontant peut-être à cinquante mille ans selon nos calendriers terrestres ! Tout s’embrouille alors, tout s’emmêle, et nous nous retrouvons, comme je l’ai laissé entendre, avec d’innombrables expériences se chevauchant sur un canevas, tel un montage de scènes parfois sans aucun lien entre elles. 

Néanmoins, j’ai vraiment ces souvenirs depuis mon enfance. Il me fallait absolument un crâne de cristal quand j’avais dix ans, à une époque où il était presque miraculeux d’en dénicher un. Je vois des cristaux en rêve et en voyage, et je me souviens de villes éclairées par de grands générateurs de cristal utilisant la pensée humaine pour produire de l’énergie comme nous le faisons avec le soleil. Tout cela constitue pour moi la preuve que j’au vécu en Atlantide et il ne fait aucun doute que d’autres ont aussi vécu cette expérience étant donné les souvenirs semblables aux miens. 

Je crois que ces souvenirs ont refait surface en nous au cours de cette vie-ci parce que le temps de réunir ces anciens crânes est venu. Selon la légende atlante, perpétuée par tradition orale chez les peuples indigènes dont les ancêtres étaient en contact avec les Atlantes, le prochain âge de l’homme, l’âge d e l’Eveil, verra le retour du Conseil des crânes, un élément du processus de notre ascension. 

Le fait que moi-même et d’autres ayons des souvenirs remarquablement similaires émergeant dans des rêves récurrents porte à croire que nous avons partagé en Atlantide une expérience semblable, liée à l’énorme responsabilité de la sécurité des crânes…  ou du savoir qu’ils engendraient pour l’humanité entière. C’est donc une joie de revenir ici ensemble comme le font tellement d’anciens Atlantes en cette époque d’émergence de la lumière. 

Barre de Séparation

Haut Conseil de Sirius – série Kreyon, extrait de la Transition 2010 – Redéfinir la dualité, canalisé par Lee Carroll – Page 119. 

Publié dans:ATLANTES |on 21 août, 2011 |Pas de commentaires »

La mystérieuse Atlantide au cœur des humains

Issu du site : http://lesmessagersdutemps.com  

On ne peut s’empêcher de constater, tout au long des nombreuses lectures sur l’Atlantide et l’Hyperborée, combien les humains sont avides de retrouver les traces laissées sur terre par cette civilisation. 
Blottie au fond de leurs cœurs, ils ressentent cette présence, inscription biologique d’un passé que l’on aimerait bien voir réapparaître. Mais si certains la situent vers le nord, d’autres en Atlantique,
l’Atlantide, même si un continent ressurgissait de l’Océan, ne ferait pas renaître le passé, et ne livrerait sans doute pas les secrets enfouis depuis trop longtemps. 


Pourrions-nous d’ailleurs les utiliser à bon escient ? 

La mystérieuse Atlantide au cœur des humains  dans ATLANTES piri1Et si sur Terre était la carte de notre système solaire, et de son passé glorieux…. ! Si sur Terre se trouvaient les clés ou symboles afin de retrouver nos mémoires biologiques… ! Si le passé ainsi nous rejoignait dans un présent hermétique, afin de découvrir notre futur libéré de nos obsessions matérialistes… ! 


Si en effet aux travers des lectures laissées en place par les anciens tels que Platon, Hérodote, Diodore, Virgile, Pline l’ancien, Ptolémé, Pindare, Hécaté d’Abdère, Callimaque, Appolinius de Rhodes, Sénèque, Plutarque, Pomponius Mela,
Jambique, Avienus…., nous avions le fil d’Ariane nous ramenant à nos origines.
Si notre regard se portait sur ce qui nous entoure, la nature, le système solaire, l’univers et que par observation nous retrouvions nos origines, peut-être alors serions-nous plus sages, plus conscients de notre devenir. 

Pour cela nous allons parcourir les données que nous avons extraites, et décryptées au travers des mots, sans nous laisser prendre au piège des mythes et des légendes. Les réalités n’en seront que plus compréhensibles, même si elles nous entraînent vers un réajustement de nous-mêmes. 

Si vous souhaitez connaître la suite, alors rendez-vous sur le site http://lesmessagersdutemps.com pour y faire de fabuleuses découvertes 

Publié dans:ATLANTES |on 13 août, 2011 |Pas de commentaires »

Atlantide

Atlantide et les civilisations disparues
L’Hyperborée
La mythologie codée 

Issu du site : http://lesmessagersdutemps.com 

Atlantide  dans ATLANTES bt_atlantide   Nous avons vu l’ingéniosité et la perfidie des religions monothéistes pour faire perdre ses racines à l’être humain. Nous allons maintenant développer l’hypothèse que l’Atlantide, bien qu’ayant disparue de la Terre, participe à un plan plus vaste que le travail entrepris il y a 10.000 ans. Pour cela nous établirons avec des liens les plus concrets, sa relation positive de protection de la Terre, mais venant d’ailleurs. 
Nous avons vu également qu’après la transformation du système solaire, des implantations sur la planète de dispositifs permettant l’accélération et la compréhension de l’Univers ont été construits, et mis en place à des endroits stratégiques. Ceux-ci étaient la continuité de l’humanité précédente, et ont donné naissance aux religions polythéistes pendant 2.000 ans (ère du Taureau). 

Nous avons démontré que ces dispositifs, issus d’une haute technologie (microprocesseurs géants), n’ont pu être conçus par les humains, mais par des extraterrestres à différents endroits de notre planète. Les vestiges antérieurs à la transformation du système solaire, comme à Tiahuanaco (porte du Soleil), le Sphinx, les découvertes sous-marines au Japon… et bien d’autres plus anciennes, prouvent une volonté de transmettre un savoir et un bien-être aux habitants de la Terre. 

« C’est par la porte du Soleil que l’on pénètre de plain-pied dans le monde ignoré de Tiahuanaco, qui proclame son antique splendeur en Bolivie, à 4000 m d’altitude. Un jour de mai 1958, un Français venant de La Paz découvrit, sur un plateau sablonneux, une ville en ruine : Tiahuanaco. Ce Français, le journaliste Roger Delorme, connaissait l’histoire inca et les traditions des vallées andines. Il avait visité Cuzco, Pachacamac, Ollantaytambo, et admiré les colossales constructions de pierres géantes dont certaines pèsent plusieurs tonnes. Les anciennes cités Incas, Machu Pichu en particulier, l’avaient fortement impressionné par une majestueuse harmonie malgré leur gigantisme. Mais à Tiahuanaco, devant les pierres et les statues éparses sur des kilomètres, devant cette porte du Soleil ciselée comme un bracelet maure, il éprouva une emprise indéfinissable dépassant toutes les émotions ressenties sur les hauts lieux du Pérou » 

 (http://www.english-heritage.org.uk/stonehenge

Au vu de ces photos, il ne fait aucun doute qu’il s’agit là de connections avec la Terre. 

StonehengePour comprendre le fonctionnement de l’univers, il faut se placer en dehors des mythes et des légendes, même si ceux-ci sont fascinants et beaux. En fait, ils sont là pour attirer le regard vers le miroir, reflet de la réalité. Ils nous situent à l’opposé de la véritable vision, nous plaçant en situation d’errance et de recherche permanente.
Sans comprendre, nous tournerons en rond ainsi bien longtemps. L’Hyperborrée, l’Atlantide sont dans nos cœurs, les ruines ne font que confirmer les passages des anciens, de nos pères qui, tels le petit Poucet, ont laissé le moyen de retrouver le monde d’en-haut, celui de l’espace. 

Rendez-vous sur le site http://lesmessagersdutemps.com pour y faire de fabuleuses découvertes 

Publié dans:ATLANTES |on 5 août, 2011 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3