Archive pour la catégorie 'ASCENSION'

La pire humiliation des Guides et anges

 

1 Pyramide des angesParlons de ce que j’appellerais le pire des cas de l’humanisation de Dieu, et il touche le cœur de beaucoup d’entre vous. C’est la manière dont vous visualisez les guides et les anges. Je vais vous dire des choses très différentes de celles qui vous ont été dites. Alors, soyez prêt à penser différemment. Je ne vais pas diminuer la valeur d’aucune entité divine, mais plutôt vous aider à améliorer votre perception, afin qu’elle soit mieux alignée avec la pensée multidimensionnelle.

Est-ce que les anges existent ? Absolument, mais pas de la manière que vous pensez ou qui vous a été enseignée. Peuvent-ils vous aider ? Absolument, mais encore une fois, pas comme vous le pensez. Quand les anges ont visité les Êtres Humains, dans les temps anciens, et que ces événements ont été écrits par ceux qui étaient là pour témoigner de l’expérience, je peux vous garantir qu’ils étaient très différents de ce qui pouvait être exprimé sur papier. Quand un ange apparaît devant une personne, cela ressemble à une boule d’énergie tourbillonnante, parfois même, une boule de feu qui n’est pas chaude et qui ne consume rien. Les anges n’apparaissent pas sous une forme humaine. Ils ne l’ont jamais fait. Ils sont des êtres multidimensionnels, non pas en 3-D. Pourtant, vous voulez leur mettre de la peau et des ailes, ainsi que leur donner un nom ! Pourquoi ? Parce que vous vous sentez plus à l’aise avec eux, et nous comprenons cela.

 » Qui sont-ils ?  » Vous leur donnez des noms, vous leur donnez des attributs ; cet ange fait ceci et l’autre fait cela. Si je vous disais qu’ils étaient tous ensemble, que diriez-vous ? Vous réagiriez, vous diriez peut-être :  » Je n’aime pas ça. Je veux qu’ils soient des individus et qu’ils fassent des choses différentes.  » Les Êtres Humains veulent que les anges soient « les ouvriers de Dieu qui travaillent dans une usine divine ». Chaque ange doit avoir une fonction ou une tâche spécifique et individuelle. Ce processus ou système ne fonctionne pas ainsi. Lors que vous respirez, est-ce que chaque molécule d’air doit avoir un nom individuel et une tâche précise, avant d’entrer dans vos poumons ? Doivent-elles former une rangée ? Habituez-vous à l’idée de la physique qui parle d’intrication [Intrication quantique]. C’est un mot utilisé dans le monde quantique. Il décrit un attribut qui se comporte d’une matière étrange, car il semble être « connecté à tout, tout le temps ».

Vous faites partie de tout ! Donc, vous ne pouvez pas en être séparé, même si vous vivez dans des corps physiques individuels – en 3-D. Dans un monde multidimensionnel, vous êtes connectés à tout ! Essayez de vous habituer à ce système magnifique et profond.

Parlons des guides et des aides, dans un contexte plus spécifique et historique. Les channellings des anciens [écritures] étaient en conformité avec votre visualisation des trois guides. Toutefois, vous devez être conscient de ce « trois », dans cette nouvelle perspective, parce que je vais vous parler de choses qui sont différentes de votre 3-D.

Il y a vingt ans, je me suis conformé à votre perception de « trois guides », car vous n’aviez pas les connaissances suffisantes pour aller plus en profondeur sur ce sujet. Maintenant, vous êtes aptes à recevoir cet enseignement. J’ai des nouvelles pour vous. Vous n’avez pas trois guides. Le 3 est seulement l’identification numérologique de l’énergie d’aide. Le 3 devient le « pointeur » d’une autre signification.

Lors de mon message de ce matin, j’ai dit que vous participiez tous au troisième langage – pendant la diffusion du message. Ceci inclut tous les Êtres Humains qui vont lire cette communication, car chacun d’eux va recevoir, en simultané, un message personnel. Par conséquent, ce que nous appelons le « troisième langue », est un catalyseur et un langage multidimensionnel. Ce langage catalyse l’énergie entre vous et moi. Lorsque vous êtes assis devant moi et que vous ouvrez votre troisième œil, vous ouvrez toute grande votre glande pinéale. C’est à ce moment-là que le catalyseur commence son travail. Vous devenez intuitifs et vous communiquez ou diffusez le message simultanément.

Le catalyseur est situé entre cette énergie que vous appelez « innée », c’est-à-dire, votre Soi-supérieur, et l’autre côté du voile, où je suis. Ce langage travaille avec votre intuition. Il vous procure des éclairs de génie, vous donne des instructions en tenant votre main et en vous donnant de l’amour. C’est le troisième langage.

KRYEON - Extraits du channeling « L’humanisation de Dieu », 16 juillet 2011
sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ANGES, ASCENSION |on 9 janvier, 2016 |Pas de commentaires »

Vision d’une humanité universelle

Nous vous présentons ici le récit d’un moment très significatif dans la vie de Barbara Marx Hubbard. Il s’agit d’une vision qu’elle a eue il y a 40 ans et qui allait influencer tout le cours de sa vie. Des propos qui s’adressent à chacun de nous et qui peuvent nourrir notre espoir. Ils sont tirés du DVD Visions qui est inclus avec le livre La Mère de l’invention…..

LIVRE

Tout a commencé par une vision, un jour où je me promenais dans les collines dominant ma maison. J’avais beaucoup lu les grands mystiques et les enseignants spirituels du passé qui évoquaient un futur positif pour l’humanité, mais je n’arrivais pas à rassembler toutes mes pensées. Frustrée, je me suis arrêtée net et j’ai posé une question à l’univers : quelle est la nouvelle histoire de l’humanité qui serait comparable à celle de la naissance et de la vie du Christ, lesquelles ont inspiré tant de gens depuis 2 000 ans? À cette question, l’univers m’a répondu.

J’ai alors fait l’expérience d’une réalité expansée. J’ai transpercé le cocon bleu de la Terre comme l’ont fait nos astronautes et je me suis retrouvée flottant en apesanteur dans l’espace. J’étais devenue un Être universel capable de voir et de comprendre le rôle de l’humanité dans l’histoire du cosmos tout entier. En un éclair, j’ai été propulsée dans l’avenir et j’ai aperçu quelques-unes des futures séquences du film de la création. J’ai pris conscience de moi-même comme membre de la planète Terre.

J’ai vu que nous épuiserions nos ressources et que nous manquerions d’air. J’ai senti la douleur parcourir le corps planétaire tout entier alors que des gens mouraient de faim, étaient torturés, s’entretuaient. L’accumulation de la douleur est devenue si intense qu’il y a eu un moment d’attention partagée, comme si une catastrophe majeure avait frappé toute la population de la Terre.

Cette douleur partagée a ouvert notre coeur. L’amour a submergé notre système nerveux dans une expérience de résonance de masse : une harmonique supérieure de conscience. Une réaction en chaîne d’amour réprimé, créée par l’illusion de la séparation, avait été déclenchée et ne pouvait être arrêtée. Une vibration sonore a alors couvert la planète. Elle a nettoyé les airs. Les eaux sont redevenues pures.

Lorsque cette résonance s’est amplifiée, les systèmes de notre corps social semblèrent s’unir comme jamais auparavant. J’ai senti tous les systèmes sociaux de base changer simultanément, les innovations et les ruptures se connectant entre elles. Les systèmes de santé et d’éducation, économique et environnemental ont commencé à fusionner parfaitement, par les mêmes pouvoirs qui ont orchestré la création de l’univers. Nous étions coordonnés par ce même processus naturel sous-jacent qui joint l’atome à l’atome et la cellule à la cellule.

Avec cet amour qui emplissait notre coeur, nous commencions à percevoir une lumière émanant de chacun de nous. Je savais que c’était la lumière dont parlent les mystiques. J’ai ensuite senti cette lumière avancer vers nous depuis l’univers immense. Le voile de séparation entre l’esprit et la conscience humaine se dissipait. Notre lumière intérieure et la lumière extérieure allaient se confondre. J’ai senti que nous étions à deux doigts d’un contact partagé avec l’intelligence universelle. Mon intelligence intérieure a alors entendu ces mots : « Vous êtes encore trop jeunes pour comprendre le langage de la lumière. »

Je suis aussitôt retombée dans la spirale de l’évolution. J’ai traversé toute l’histoire de la création, réalisant que les atomes, les molécules, les cellules et les organes de nos corps, qui ont tous été formés pendant le processus de la création, vivent en nous aujourd’hui. Puis j’ai entendu ceci : « Notre histoire est la naissance d’une nouvelle humanité. Nous sommes tous des membres d’un seul corps planétaire vivant, la progéniture d’une vaste intelligence cosmique, prédestinés à explorer les secteurs lointains de notre univers infini. »

À ce moment, j’ai compris ce que le Christ et tous les grands Êtres venus sur la Terre ont annoncé : que l’humanité est en train de donner naissance à une version plus évoluée d’elle-même. Ma question avait trouvé sa réponse. La nouvelle histoire était révélée. Ma vie en fut changée pour toujours.

Cela s’est passé il y a quarante ans. Cette expérience a créé en moi l’impulsion de découvrir si cette possibilité est bien réelle. Nous savons que, sans vision, nous mourrons. Nous savons aussi qu’avec une vision nous nous épanouissons, nous grandissons, car elle nous attire. J’ai donc entrepris des recherches : que savons-nous qui rendrait possible notre interconnexion en un seul corps pour que nous naissions à notre prochain stade d’évolution?

J’ai invité certains grands visionnaires de notre époque, que j’ai rencontrés, à nous aider à voir la vérité et la possibilité objective que nous devenions une humanité universelle cocréatrice.

Dans «Visions », nous allons construire cette nouvelle histoire, cette nouvelle vision. Nous irons là où les êtres humains ne sont encore jamais allés.

Bien plus qu’une simple biographie, La Mère de l’invention     souhaite interpeller directement chaque lecteur. Au travers du récit de la vie de Barbara Marx Hubbard, le livre raconte l’histoire de chaque être humain présent aujourd’hui sur Terre. L’auteur, en accord avec celle dont il raconte la vie, croit que nous sommes tous engagés dans le même processus : celui de la naissance de notre espèce dans sa dimension universelle.

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ASCENSION, HUMANITE |on 26 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

La traversée des ondes d’ascension

 

zone d'ascensionAvant le temps de l’initiation collective, certaines personnes se verront offrir la chance de faire l’expérience du processus de la résurrection plus tôt, peut-être plusieurs jours avant la Transition de la Terre. Cet événement, prophétisé pour la fin du cycle, est connu sous le terme ravissement. Destiné à être un temps de célébration de l’achèvement de ce cycle de conscience, le processus exorcisera chez plusieurs les images de peur, tandis que le monde familier se désintégrera. Le ravissement est le début d’une nouvelle expérience pour ceux qui ont aimé la Terre et pour les gens de la Terre, dans la mesure où ils ont consacré leur vie au processus de ce cycle conscient. Les événements de ce cycle annoncent le parachèvement de cette période et le début du processus de résurrection/ascension vers des expériences d’une dimension supérieure, pour la Terre tout comme pour les individus .

Tous ne percevront pas l’occasion favorable de faire l’expérience du ravissement de la même manière, car toutes les âmes incarnées sur Terre en ce moment ne progressent pas au même rythme. Grâce surtout au choix et au libre arbitre utilisés durant le présent cycle de conscience, chacun a la chance, à l’intérieur de certaines limites, de vivre et d’évoluer à un rythme qui lui est approprié. À mesure qu’approche la fin du cycle, ceux dont le développement s’est accéléré auront la chance de parachever le processus plus tôt, c’est-à-dire avant la Transition de la Terre. Il n y a aucun jugement de valeur inhérent à la capacité de reconnaître le ravissement; ce n’est que le parachèvement d’un aspect de l’expérience…

On peut définir le ravissement comme un temps et un processus à l’intérieur desquels des individus spécifiques ont la possibilité et peuvent choisir de répondre à une série de conditions permettant leur résurrection et leur ascension simultanées et immédiates.

Les individus qui feront l’expérience du ravissement sont préconditionnés à reconnaître les codes, bien qu’ils puissent ne pas en être conscients à ce moment. Ils ressentiront l’appel sous forme de vibrations-tonalités pulsées reconnaissables à un plan au-delà du savoir conscient. Grâce à une résonance harmonique acquise à travers l’expérience de vie, le corps sera au diapason des tonalités, des trompettes bibliques de l’Apocalypse. Avec cette résonance comme vibration de référence, des champs spécifiques accordés sur la résonance auront tendance à vibrer beaucoup plus rapidement. Les tonalités vont essentiellement permettre à des champs spécifiques entourant le corps, ceux du Mer-Ka-Ba humain (chapitre 2), de bouger à des vitesses et à des rapports clés de vibration qui accéléreront l’expérience du changement de dimension chez ces individus.

S’ils choisissent, connaissent ou apprennent cette tonalité, le mouvement familier des champs Mer-Ka-Ba leur permettra d’accéder aux vibrations de l’état-espace de la quatrième dimension précédant l’expérience collective de la Terre.

À cette époque-ci, celle de la fin du cycle, certains individus auront rempli leur engagement de mener la Terre à un Nouvel Âge et choisiront de ne pas demeurer pour la Transition. Pour eux, le ravissement sera le signal du retour à la maison, vers d’autres corridors et d’autres expériences. D’autres ne pourront entendre la tonalité, même s’ils sont à proximité: ils sont programmés pour mener à terme le cycle avec la Terre, y assistant du début à la fin. Encore une fois, on ne doit pas juger la capacité ou l’incapacité de percevoir et de répondre aux tonalités du ravissement à partir d’un sentiment d’estime personnelle du genre: « suis-je à la hauteur de cette expérience? » Pour certains, le ravissement fera partie intégrante de leur chemin de vie. D’autres verront leur énergie demeurer fermement ancrée dans l’expérience de la Terre et de sa Transition. Les processus et l’émotion générés sous forme du ravissement peuvent présenter à la conscience l’ultime et plus grand défi, comme une opportunité d’être sans jugement.

Chaque individu, dans son voyage « familial » à travers l’expérience, terminera le cycle à peu près de la même manière dont il est venu en ce monde, en groupe et en même temps seul.

Chacun aura la possibilité de faire face à ses peurs en voyant les « semences » disparaître en une résurrection et une ascension instantanées. Certains se seront préparés, parfois pendant plusieurs incarnations, à ce moment-là. Chacun « saura « , à un niveau qui lui sera instantanément accessible à ce moment, s’il est opportun de laisser les nouvelles tonalités du « cantique » mettre les champs en mouvement. Cela arrivera rapidement et sans indécision…

Il est possible que ceux qui ont choisi ce chemin du ravissement s’éveillent à peine maintenant à la possibilité de ce qu’ils sont. L’éveil approchant, ces mêmes personnes peuvent ressentir un sentiment d’urgence dans leur cheminement. Même en tant que semences, plusieurs se sont égarées dans la densité de l’expérience terrestre et commencent à peine à engendrer de nouveau le sentiment de leur identité. À mesure que la mémoire revient, les échafaudages de leur vie peuvent ne plus sembler avoir autant de sens: carrière, relations et même engagements pris avant l’éveil peuvent ne pas sembler en harmonie avec les codes désormais activés de l’intérieur, car ces schémas ne conviennent plus. Le cheminement de ces individus les conduira au seuil de l’expérience qui leur permettra de résoudre les sentiments, de faire face aux peurs et de négocier les émotions liées à ce qui les quitte. Dès maintenant, ils se préparent et sont prêts pour le ravissement.

GREGG BRADEN Extraits de son livre
L’ÉVEIL AU POINT ZÉRO : L’INITIATION COLLECTIVE sur le blog de Francesca 
http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ASCENSION, ENERGIES |on 8 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

Une clé de la 4ème dimension

4ème dimensionLa Merkabah est un champ de lumière généré par la rotation rapide de formes géométriques spécifiques qui affectent simultanément le corps et l’esprit d’un individu. C’est un véhicule qui peut aider le corps, l’âme et l’esprit, à accéder et à expérimenter d’autres niveaux de réalité ou de potentiels de vie. Elle permet d’accéder à de nouveaux niveaux de conscience qui aident les humains à atteindre leur plein potentiel.

Le terme Merkabah vient d’une langue ancienne. Il est ensuite passé à l’égyptien ancien puis à l’hébreu et à l’arabe.

« Ma’at » est un hiéroglyphe égyptien qui traduit la Vérité. Selon la légende, « Ma’at » Père est le symbole de la clarté de l’esprit, qui signifie Intégrité et Sincérité pour soi-même. En arabe, ce mot à pour sens le bâteau (c’est-à-dire un véhicule). La barque d’Isis pour les Égyptiens actuels s’appelle encore Merkabah. En hébreu, il a deux significations : il désigne à la fois le chariot et le Trône de Dieu. Le chariot ou mer-ka-ba, c’est notre véhicule de lumière capable de nous conduire dans les autres réalités (les autres espaces-temps) afin d’arriver un jour au Trône de Dieu, c’est-à-dire à la « maison du Père ». Il nous permet aussi de devenir créateurs de notre réalité dans le monde physique.

Réveiller son véhicule Merkabah consiste à réactiver les champs électromagnétiques successifs endormis que nous avons autour de notre corps physique.

La Merkabah est un champ d’énergie cristallin qui est constitué de géométries sacrées qui alignent, ensemble, le corps, le cœur et l’esprit. Ce champ d’énergie ainsi créé à partir de la géométrie sacrée, se déploie autour du corps d’un diamètre de 17 m environ.

Ces champs d’énergies géométriques tournent normalement autour de nos corps pratiquement à la vitesse de la lumière, mais pour la plupart d’entre nous, ces champs ont ralenti ou se sont arrêtés, à cause d’un manque d’utilisation.

Le Corps de Lumière activé ressemble beaucoup à la structure d’une galaxie ou une soucoupe volante.

La Merkabah est un véhicule énergétique tournant la clef de la quatrième dimension pour accéder à la cinquième.

Quand vous faites l’apprentissage du véhicule Merkabah vous allez non seulement comprendre intellectuellement les champs géométiques, mais vous en ferez l’expérience personnellement et vous les ressentirez de façon tangible autour de votre corps.

Cet état de transformation permet l’ouverture du cœur et l’expérimentation de l’Amour Divin. C’est l’Amour divin ou inconditionnel qui est le facteur primordial permettant au Mer-ka-ba de devenir un champ de lumière vivant.

Aussi, nous explorons des manires particulires d’ouvrir le cœur pour réveiller la compassion, l’amour inconditionnel, et l’harmonie interne, pour faire l’expérience directe de l’Amour Divin tout en activant notre Merkabah.

L’expérience directe de notre plus grand potentiel nous donne l’opportunité d’aller beaucoup plus loin que ce que les mots et les livres peuvent nous montrer.

La plupart des pratiquants font l’expérience de sensations d’énergies et d’ouvertures du cœur différentes de tout ce qu’ils ont vécu.

La méditation Merkabah se compose d’exercices de respiration associés à des mudras et à des visualisations basées sur la géométrie sacrée. Ces champs d’énergies géométriques autour de nos corps peuvent être activés d’une façon particulière, laquelle est aussi en relation avec notre respiration. La méditation de la Merkabah incorpore un processus de respirations avec des mudras (positions des mains) qui sont une clef de l’usage correct de la Mer-ka-ba.

L’activation du véhicule Merkabah par la méditation des respirations résultera en un contact plus profond avec votre Moi Supérieur et va renforcer tous les aspects de votre vie. Cette réactivation conduit à l’Ascension, c’est-à-dire au passage conscient entre notre monde et les dimensions directement supérieures.

metatronLa grille énergétique de votre aura et la Merkabah

Question : Quelle est la différence entre un champ électromagnétique et la Merkabah ?

Métatron : À votre époque, plusieurs d’entre vous les considèrent identiques. Ce n’est pas le cas. L’aura et la Merkabah sont toutes deux des champs électromagnétiques, mais à différents stades d’évolution. La Merkabah est la forme cristalline et géométrique du champ aurique. Les fissures et la dispersion d’énergie ne se produisent pas dans la Merkabah. Néanmoins, rares sont ceux qui maintiennent la forme cristalline et géométrique de la Merkabah vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et une aura fissurée et assaillie ne pourra muer facilement en la forme pure de la Merkabah. À mesure que vous apprenez à entretenir votre champ, il vous sera plus facile d’atteindre des états merkabiques, dont la phase initiale est le tétradre étoilé. Les Merkabah évoluent en des formes géométriques encore plus avancées, mme au-delà de l’étoile à huit pointes.

James Tyberon
extrait de son livre Chronique des Gardiens de la Terre – Metatron, Ariane Editions 

Publié dans:ASCENSION, MER-KA-BA, MULTIDIMENSIONNALITE |on 18 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

Que subsistera-t-il de notre moi

 

Pourquoi meurt-on ? Que se passe-t-il après ?

porteDe la mort dans sa concrétude, on ne sait rien. Nous n’avons que des fantasmes, c’est-à-dire un savoir inventé pour se rassurer, insiste Françoise Dolto. Les religions – fantasmes collectifs, selon Freud – nous font espérer un au-delà, une survie de « l’âme » : expliquer que Dieu rappelle très tôt à lui ceux qu’il aime est une façon de mieux supporter ce scandale absolu qu’est la mort d’un enfant. Elles ont aussi insufflé l’idée que la mort est, à l’occasion, une libération, le remède le plus efficace aux blessures de la vie. Mais leur perte d’influence laisse l’Occidental d’aujourd’hui plus démuni que jamais. Il ne dispose plus des mots et des gestes qui permettaient jadis de faire face à la Grande faucheuse. D’où sa tendance à cloîtrer dans les hôpitaux, à éloigner de son regard malades et vieillards et à négliger les rites funéraires. 

Puisque la mort ne peut être pensée qu’à partir de l’unique expérience dont nous disposons – la vie –, l’illusion est nécessaire : après le moment fatal, quelque chose de notre moi subsistera. D’où nos préférences sur la façon dont sera traité notre cadavre. 

« Je tiens à être enterrée pour qu’on vienne me voir, qu’on se souvienne. Le nom sur la tombe continue de maintenir une sorte d’existence », explique Marie. « Je voudrais être incinérée pour que mes cendres soient dispersées, pour être libre, explique Laure. Léguer mon corps à la science ? Pas question d’être charcutée ! » Cette impossibilité de réaliser que, une fois morts, notre moi cessera d’exister, est à la base d’un fantasme très répandu : la peur d’être enterré vivant. Plus que la mort abstraite, c’est le « mourir » qui nous effraie. Evoquer ce moment de passage entre vie et trépas, où l’on se dirait « je meurs », donne le vertige. 

Mais au-delà de cette crainte métaphysique, il existe aussi la crainte très banale de la « sale » mort, celle qui fait souffrir. La plupart d’entre nous souhaite périr dans son sommeil, sans rien savoir de ce « mourir ». Mieux vaut une crise cardiaque brutale à la lente agonie qui laisse le temps de penser à l’inévitable. 

La mort, moteur de la vie

La mort impersonnelle, abstraite, nous la refusons tous : « Chaque individu veut mourir de sa mort “à lui” », constatait Freud dans ses Essais de psychanalyse (Payot, 1989). C’est pourquoi il agit, tente de se construire son propre destin. Selon les psychanalystes, c’est l’aiguillon de la mort qui nous pousse à faire des enfants grâce auxquels nous survivrons au-delà du néant. C’est lui aussi qui incite l’artiste à créer pour immortaliser son nom. James Joyce, auteur de textes particulièrement obscurs, l’affirmait clairement : « J’écris pour donner du travail aux universitaires pour les siècles à venir. »

En fait, vivre éternellement serait sans doute d’un ennui sans fin. Car le désir de vivre, de créer, d’aimer se nourrit d’obstacles. Et, sans l’horizon de la mort, cette énergie intérieure s’éteindrait probablement à tout jamais. Autrement dit, nous avons psychologiquement besoin de la mort pour vivre.

 Sur le blog de Francessca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ASCENSION, CO-CREATION, La MORT |on 11 octobre, 2015 |Pas de commentaires »

Dissoudre la souveraineté de l’égo et Donner la pouvoir à notre Divinité

Le 8 / 8 / 8 (le 8 août 2015) et la Mi-Août

inner vision

Depuis 2012, Nous progressons à la vitesse de la Lumière Les temps sont extrêmement bouleversants et à la fois immensément transformateurs. Grâce à tout le travail accompli depuis des années par les Artisans de Lumière, les Royaumes Célestes ont pu mettre en place d’autres plans divins qui permettent à l’Humanité de faire des bonds en avant vers sa Vérité Divine. Désormais, tout avance très, très vite et ce que nous traversons n’a jamais été expérimenté par l’Humanité. Depuis le portail 2012, nous sommes passés à un tout autre degré de conscience, même si le monde extérieur semble encore refléter tant de chaos. Nous sommes au cœur d’un processus de transformation colossal. Les 3 dernières années, nous avons grandement progressé.

2015 nous a offert des opportunités d’éveil au-delà de ce que nous pouvions imaginer et ce n’est pas fini. En effet, les Eclipses et le solstice (2015) ont été très puissants, provoquant des mutations cellulaires et bien d’autres formes de modifications. La Lumière que nous expérimentons maintenant est très intense et les Maîtres ont précisé que s’ils avaient dû déverser cette même lumière avant 2012, cela aurait très, très dur, voire même insoutenable pour une grande partie de l’Humanité.

Nos Présences Je Suis ont accéléré la vibration en nos cellules, nos atomes, nos électrons et nos ADN au plus haut degré de ce que nous pouvions tolérer. Cela a causé beaucoup de stress à tout niveau mais cela fait partie de la bascule. Nous savions que nous aurions à faire l’expérience de cette difficile métamorphose.. Nous avançons encore vers des événements très importants. Des millions de personnes le savent et sont réceptives à ces fabuleuses bascules. Le travail entrepris ces 50 dernières années nous a permis d’intégrer les fréquences de la Quatrième Dimension et nous savons tous que cela nous a obligé à faire face à de nombreuses épreuves. Il fallait vivre ce travail d’épuration, de recalibrage pour passer à l’étape suivante, celle d’intégrer enfin les énergies de la Cinquième Dimension.

« Pulvériser » l’ego par la lumière afin qu’il perde son emprise Depuis l’anniversaire de la Convergence Harmonique (Aout 1987), il y a 29 ans, Les Royaumes Célestes ont fait le bilan du chemin parcouru et ont minutieusement considéré comment ils pouvaient mettre à profit les très belles énergies que nous avons émises. Toute forme d’expression lumineuse a été capturée par les Maîtres (contemplation, prière, méditation, travail sur soi, compassion, générosité,..). Après toutes ces observations, les Maîtres ont fait le choix de tout mettre en œuvre pour « pulvériser » l’égrégore créé depuis trop longtemps par nos egos. L’ego a pris les commandes depuis des milliers d’années empêchant l’accès à notre héritage Divin. Parce que l’humanité a atteint une certaine masse critique, il est alors possible d’inverser ce processus de terrible domination.

L’Ascension ne peut avoir lieu tant que nous sommes encore sous le joug de cet ego qui n’est que l’expression d’une terrible absence d’Amour. Excessivement insidieux, l’ego nous freine dans notre évolution car il nous replonge en permanence dans nos peurs, nos comportements erronés et nos croyances ennemies. Il nous pousse, depuis la nuit des temps, sur les rivages de plaisirs médiocres et sur les terres de l’égoïsme, comme si cette incarnation avait pour unique objectif, celui de satisfaire nos sens. L’ego nous a fait dériver très loin dans l’ignominie et a conduit la Terre à son douloureux désordre actuel. L’ego nous a fait croire que le monde physique était la seule réalité. Dès lors et depuis longtemps, les combats ont été menés entre notre Divinité et notre ego. Une fois que la cristallisation de l’ego est « pulvérisée », les Présences Divines de chaque homme, femme, enfant de la planète, vont pouvoir, au fur et à mesure, tenir les rênes de notre destinée. Les particules de cet ego étant dispersées, elles ne pourront exercer cette forte emprise et petit à petit, disloquées, les vibrations de l’ego ne pourront reprendre leur pouvoir. Beaucoup pensent encore qu’il faut combattre l’ego, ce qui est une erreur car cela nous ramène à vivre la dualité entre le bien et le mal, le beau et le laid, le gentil et le méchant.

 Ainsi, nous nous épuisons à vouloir dominer une énergie qui connaît nos failles et qui sait très bien s’en servir. Je le redis : l’ego est vraiment l’expression de l’absence d’Amour… Nous devons nous rappeler que nous avons été tout ce que nous pouvons imaginer. Et toutes ces incarnations avaient pour but de corriger et de redonner les commandes à Notre Présence Divine.

L’emprise de l’Ego a été telle que nous avons éprouvé beaucoup, beaucoup de difficultés à nous souvenir et à nous unir à notre Puissance Divine. Cependant, on ne peut pas tuer l’ego, ce n’est pas ainsi que cela fonctionne. Nous n’avons pas compris cet ego, pas plus que nous avons su l’aimer. Nous n’avions pas les clefs pour le faire taire. L’ego a manipulé le monde et le monde de chacun..

 chiffre-8

Notre travail n’est pas de le tuer mais de le dissoudre ! Cet ego a pris une telle « place » qu’il nous faut l’intervention de nos Frères et Sœurs de Lumière pour qu’il s’évapore pour toujours. C’est ce que nous vivons en ce mois d’Août : fragmenter l’ego, pour le neutraliser et le rendre inoffensif.. C’est le moment, car nous avons franchi d’importants paliers vibratoires. Et parce que nous avons la connaissance de qui nous Sommes, parce que nous oeuvrons avec Nos Présences JE SUIS, cette étape cruciale peut être enfin vécue par l’Humanité. Si les énergies cosmiques « pulvérisent » l’ego, notre travail consiste en parallèle à aimer toutes ces parties de nous-mêmes afin de les apprivoiser.

Réinitialiser nos quatre corps : Pour se faire, La Présence Je suis doit également ré-initialiser nos 4 corps afin que l’ego ne puisse plus avoir une telle emprise comme cela a été le cas depuis des éons. En effet, les Eléments qui nous constituent ont dû servir notre ego et aujourd’hui, ils vont enfin pouvoir être davantage au service de Notre Présence Divine.

Nous sommes des êtres Elémentaux car nous sommes constitués d’Eau, de Feu, de Terre et d’Air. Les Elémentaux vont donc participer à cette « pulvérisation ».

Les Elémentaux effectuent un travail colossal pour nous permettre de vivre, à tous les nouveaux. Dans un premier temps, ces précieux Elémentaux devaient manifester nos belles co-créations. Sauf que nous avons oublié que nous coopérions avec eux. Ces Elémentaux ont des ancrages dans nos corps physiques et ces « vortex », reliés au pouvoir des Elémentaux, vont être enfin véritablement réactivés. Ceci va favoriser une fabuleuse restauration de nos 4 corps physiques. Il suffit de demander à notre Présence JE SUIS, à notre Père/Mère Divin ainsi qu’à nos Elémentaux qui nous servent de guérir ces centres fondamentaux.

Il est bon de comprendre que tout cela se produit d’abord dans le monde de la cause pour se manifester ensuite dans le monde de la forme. Cette passation de pouvoir est subtilement orchestrée par notre Présence JE SUIS.

Les Maîtres nous confirment que rien ne peut stopper le processus. En revanche, la rapidité de la manifestation dépend du travail de chacun. Le travail reste à faire. Le portail du Lion Tous les 8 Août, certains initiés célèbrent depuis fort longtemps ce que l’on appelle « Le Portail du Lion ». En effet, un alignement solaire se produit au niveau de la galaxie. Les soleils au-delà des soleils s’alignent avec le centre de la galaxie ce qui crée un Vortex d’une immense puissance. Physiquement, ce portail se situe en Egypte où se trouvent les pyramides et le Sphinx mais la zone est bien plus vaste. (cela commence le 26 juillet et se prolonge jusqu’au 12 Aout).

Cette poussée énergétique a commencé le 22 Juillet, jour consacré à Marie-Madeleine, cette date amorce le signe du Lion. L’énergie s’est accrue jusqu’au 8 Aout. Le 8 symbolise : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut ». Ainsi les royaumes dans Haut et le royaume physique (la Terre) se relient, unissant l’esprit et le cœur. Symbole de l’infini, le 8 connecte dans notre cerveau les deux hé- misphères (gauche : le masculin et droit : le féminin).

Cette année, le jour 8/8/8, a connu un gigantesque influx de lumière, lequel se poursuivra jusqu’au 20/8/2105. Ces dates avaient été prédites depuis bien longtemps. Il existe de nombreuses représentations sur lesquelles figurent deux têtes de lion (représentant le passé et le présent) et au milieu se tient un portail symbolisant l’instant pré- sent. C’est intéressant d’observer la mobilisation planétaire qu’il y a eu pour le Lion Cecil. L’histoire de ce lion a touché des millions de personnes. Cette compassion globale a créé une force de lumière qui a permis de guérir tant de blessures perpétrées au monde élémental.

Nous sommes venus sur cette magnifique Terre pour apprendre à être de puissants co-créateurs. Le Je SUIS, qui est notre empreinte unique et divine, est l’expression de notre Masculin et de notre Féminin : Je = Masculin = alpha, Suis = Féminin = oméga (le début et la fin de tout ce qui est). Les mots JE SUIS sont des mots puissants qui nous relient instantanément à notre Père/ Mère Divin. Tout ce qui suit le JE SUIS est extrêmement créateur.

Ces deux énergies mélangées donnent un magnifique Violet qui active les glandes endocrines supérieures. Ceci permet de réveiller pleinement nos chakras et particulièrement le chakra coronal qui est la passerelle qu’emprunte notre Présence JE SUIS. Quand nous avons commencé à mesurer l’énergie nous avons impacté le monde élémental qui a reflété nos co-créations souvent dépourvues de bienveillance et d’amour. Puis, très rapidement, nous avons commencé à ressentir beaucoup de douleurs et de souffrances.

LES ELEMENTAUXPour ne pas sombrer dans l’agonie nous avons « fermé » notre chakra du cœur. L’énergie du féminin (de l’amour) a été déversée alors goutte à goutte au lieu de s’écouler en abondance. Notre hémisphère droit s’est atrophié et le chakra coronal s’est comme obstrué.. Notre aspect masculin a pris le dessus, imposant une domination dépourvue de noblesse et de grandeur. Nous aurions toujours dû maintenir cette relation : « en bas comme en haut ».

 Comme cela n’a pas été le cas, nous avons utilisé notre pouvoir masculin sans la fréquence du féminin sacré. Nous avons oublié alors que nous étions divins. Notre belle conscience a chuté très bas. A partir de là, nous avons créé les horreurs que nous expérimentons depuis des éons. Nous aurions toujours dû recevoir l’assistance des Maîtres. Mais nous nous sommes servi de notre pouvoir sans utiliser le pouvoir de l’amour. Le masculin s’est alors développé sans beauté et sans révérence.

C’est ainsi que l’ego a vu le jour. Qu’importe que nous ayons été des hommes ou des femmes, dans tous les cas, cette absence d’amour a conduit l’humanité à ce terrible naufrage. Avant 2012, les prophéties annonçaient la venue d’un nouvel âge. Cet âge de lumière ne peut s’imposer sans le retour du féminin sacré (l’Amour Inconditionnel) et sans la dissolution de l’ego. Les électrons qui ont été mal utilisés attendent depuis des éons ce moment de réparation.

Ce 8/8/8 a permis la reconstruction de ces centres, puis la pulvérisation de notre ego, vont entrainer une extraordinaire mutation (transfiguration). Ce travail se poursuivra jusqu’aux éclipses de septembre 2015. Grâce à tout cela, La Présence JE SUIS va reprendre sa souveraineté. Elle attend ce moment depuis la chute. C’est au-delà de notre compréhension, voilà le travail de ce mois d’Août. C’est une réparation que nous attendons depuis si longtemps…. Le temps est venu de créer la Vie que nous désirons au plus profond. Et attention car : dès lors que nous prononçons JE SUIS, nous devons exprimer une immense vigilance et une impeccabilité, car ce qui est verbalisé se manifeste toujours.

Inspiré par Patricia Cota-Roblès Ecrit par Dominique-Claire Germain

http ://www.dominique-claire-germain.com  

L’AMOUR en son sens premier

 

amourGrâce à la compréhension et au bon usage de l’Amour, grâce à son influence subtile et illimitée, toutes les blessures du monde pourraient être guéries… Le doux manteau de la compassion céleste pourrai recouvrir toutes les inharmonies, l’ignorance et les fautes de l’humanité. Quand l’Amour déploie ses ailes il recherche les lieux arides du coeur humain, l’endroit de la vie qui sont gâchés. Son contact rachète l’humanité et transforme le monde comme par magie.

L’Amour est Dieu, éternel, illimité, immuable, s’étendant à l’infini au-delà de toute imagination. Quant à son aboutissement, nous ne pouvons le connaître que par des visions.

L’Amour accomplit la loi de son propre esprit, achève son travail dans la perfection, et révèle le Christ dans l’âme humaine. L’Amour cherche continuellement une issue pour affluer dans le coeur humain et se répandre en bienfaits. Si la perversité et les pensées discordantes de l’homme ne le détournent pas, le fleuve éternel et immuable de l’Amour de Dieu s’écoule continuellement, entraînant dans le grand océan universel de l’oubli toute apparence d’inharmonie ou de laideur susceptible de troubler la paix des hommes.

L’Amour est le fruit parfait de L’esprit : s’avance pour panser les plaies de l’humanité, rapproche les nations dans l’harmonie, et apporter au monde la paix et la prospérité. Il est la pulsation même du monde, le battement de coeur de l’univers. Il faut que ce courant d’amour de la grande vie omniprésent remplisse l’humanité, si elle veut  accomplir les oeuvres de Jésus.

La pression de la vie s’exerce-t-elle fortement sur vous ?

Avez-vous besoin de force et de courage pour faire face à vos problèmes ? Êtes-vous malade, avez-vous peur ?

Si oui, élevez votre coeur et priez Celui qui montre le chemin. L’amour impérissable de Dieu vous entoure, il n’est plus besoin de craindre. Le Maître n’a-t-il pas dit : « avant que vous appeliez je répondrai, avant que vous ayez fini de parler j’aurai entendu » ?

Approchez audacieusement de son trône de grâce, renoncez à vos attitudes rampantes et suppliantes, priez avec une foi intelligente, sachez que l’aide dont vous avez besoin est déjà accordée. Ne doutez jamais. Faites plus, demandez. Proclamez, comme Jésus, votre droit de naissance de Fils du Dieu vivant.

Sachez qu’il existe une Substance invisible et universelle, au milieu de laquelle nous vivons et évoluons. En elles se trouvent toutes les choses bonnes et parfaites que l’homme peut désirer. Elles n’attendent que l’expression de sa foi pour en être dégagées sous forme visible et manifeste.

Lisez dans votre Bible ce que Paul dit de l’Amour dans Chapitre I, Corinthiens 13, en employant le mot Amour et non celui de charité.

Francesca Channel Conscience : http://channelconscience.unblog.fr/

Le processus de transition vers la Lumière est progressif

guidance

La Terre subit depuis quelques années une modification qualitative et quantitative de son champ magnétique. Son taux vibratoire augmente et, parce qu’elle est un système vivant d’énergie en mouvement, tous ceux qui vivent à l’intérieur de son champ magnétique expérimentent cette augmentation fréquentielle, avec plus ou moins de conscience.

Le processus de transition vers la Lumière est progressif. Nous ne sommes pas matière un jour et pure Lumière le lendemain. Nos champs énergétiques sont baignés de Lumière et réalignés progressivement. La création du Corps de Lumière (Merkabah) est due au processus naturel de transition de la Terre et n’est pas une expérience ou un processus facultatif. Le Corps de Lumière se crée graduellement par la transmutation de notre corps physique qui se transforme et absorbe davantage de Lumière. Ceci est directement lié au réalignement de nos champs énergétiques sur les fréquences et octaves les plus élevés de la Lumière. Chacun évolue et absorbe la Lumière à son rythme. Certains travaillent consciemment avec ces changements et accélèrent leur transformation tandis que d’autres, qui n’ont pas conscience qu’ils absorbent cette lumière, présentent des changements en liaison avec celui de la planète.

PROCESSUS D’ASCENSION

 Au début, d’importants changements se produisent dans le cerveau ainsi que dans les échanges chimiques et électromagnétiques des corps subtils. Le corps mental commence à s’aligner sur l’Esprit, les rêves s’éclaircissent de plus en plus. Les processus de pensée ne sont plus linéaires, l’Etre oscille entre la Connaissance et le doute. A la suite de cela, nous attirons des Etres de même essence que nous afin de nous soutenir mutuellement et de stimuler notre croissance. Nous nous posons de vraies questions. Notre processus mental et notre manière de nous identifier aux autres et à nous-même changent rapidement. Cette ré-évaluation peut être inconfortable mais nous sentons qu’elle doit être opérée. Nous observons nos relations, travail, environnement, style de vie et constatons que des changements s’imposent. C’est le moment de lâcher prise et d’aller de l’avant. Nous changeons bien souvent d’amis. Tout semble en état de changement continuel mais nous nous sentons plus légers, plus vastes et plus libres, d’une certaine façon. Nous découvrons nos sens intérieurs. La clairvoyance, la clair-audience, le clair-senti nous semblent peu à peu naturels.

Ensuite, le chakra du cœur s’ouvre davantage. Nous nous libérons de nos blocages, de nos vieux schémas et d nos bagages émotionnels. Nous nous sentons plus alignés avec chaque moment, plus présents. L’Etre s’exprime en profondeur et honore ses sentiments. Il n’y a plus de place pour le reniement, pour la négation de nous-mêmes, à aucun niveau. Nous commençons à perdre notre attachement émotionnel aux autres.

A ce moment-là, la peur disparaît car les champs énergétiques de tous les corps sont réalignés à partir du cœur. Lorsque la glande pinéale est totalement ouverte, nous connaissons une expérience multidimensionnelle et, pourtant, la dualité semble augmenter à mesure que nous la quittons. Certains jours, nous nous sentons connectés et joyeux ; d’autres, nous sommes comme terrassés par la peur et empêtrés dans des problèmes de survie. Les énergies en provenance de la Source – neutres par nature – amplifient en effet toutes nos parts en même temps, lumière sombre comme lumière divine. Nos ombres ont alors à être pleinement accueillies et transmutées.

Puis nous voyons le Maitre en nous et souhaitons, d’une manière pure, nous placer au service. Nous abandonnons notre fonctionnement en « mode de sauvetage » en faveur du désir de servir la Volonté Divine. Les glandes pinéales et pituitaire changent de forme. Nous commençons à être branchés sur le secteur des langages de Lumière. Les glandes pituitaires et pinéales s’ouvrent complètement et travaillent ensemble à créer « l’Arc de l’Alliance », un arc en ciel lumineux qui se courbe depuis le sommet de la tête jusqu’au troisième oeil et qui sert de décodeur au langage des dimensions supérieures.

De nouveau, nous devenons plus conscients de l’immensité et de l’aspect multidimensionnel de notre nature, du fait que nous pouvons être tout ce que nous voulons. Nous arrêtons d’agir par obligation. Nous prononçons des paroles qui viennent de notre cœur, de notre âme. Nous agissons depuis un niveau de sérénité profond avec une sensibilité élevée et une conscience qui s’est déjà établie et transformée.

Notre corps physique change de forme car les champs énergétiques bougent. Nous nous sentons intimement reliés partout à tous les êtres et moins connectés avec les opinions des autres. nous relâchons le désir et l’énergie de soutenir le jeu de la séparation et de la limitation et nous nous sentons véritablement libres. On observe alors une descente massive du Corps de Lumière dans le corps physique. Nous commençons à nous en remettre à l’Esprit et à devenir véritablement instruments du Divin.

C’est la dissolution de l’ego. Faire ce dernier bond peut être effrayant, même si nous avons cheminé des siècles et des siècles pour atteindre ce point. On peut avancer et reculer, en se cramponnant à nos anciennes zones de confort avant de lâcher complètement. Aucune marche arrière n’est cependant possible et tout doit être libéré. Nous réalisons que tout en étant réel, le libre-arbitre est aussi une illusion dont le seul but est en définitive de nous permettre de ne faire qu’Un avec l’Esprit. Les peurs liées à la survie disparaissent, dissoutes dans l’Ici et Maintenant.

A partir de maintenant, la Lumière intérieure irradie considérablement. Nous nous sentons intensément enracinés, connectés, centrés utiles et désirant uniquement servir. Ainsi continuellement reliés nous agissons guidés par notre Présence divine. Notre intention – somme de notre volonté, de notre conscience et de notre intensité – vis toujours ce qu’il y a de plus élevé.

Nous ne faisons qu’un avec la Source de la Conscience et nous savons que tout est possible. Notre ADN ne se compose plus seulement de 2 brins mais de 12. Notre Merkabah est construit et nous permet de traverser l’espace, le temps et les dimensions, dans notre entièreté. Il a sa propre conscience et nous la dirigeons.

Tous les niveaux du Corps de Lumière ont été construits, activés et sont reliés à notre corps physique par des « points rotatifs ». Ces matrices lumineuses s’alignent le long des méridiens physiques d’acupuncture et forment des lignes de lumière s’entrecroisant dans des figures géométriques. C’est un nouveau système de circulation de lumière dans la 5ème dimension. La régénération cellulaire est accomplie. Notre temps n’est plus linéaire mais simultané. Passé, présent et futur coexistent e parallèle.

C’est la continuation de la Création et de l’implantation du Système du Nouveau Monde, en association avec d’autres initiés donnant vie à de nouveaux gouvernements, un nouveau système financier, un nouveau système d’éducation, une meilleure répartition de la nourriture et des ressources, etc…

Lors de l’étape finale, le paramètrage de la planète est redéfini afin que tout existe dans la joie, l’égalité et l’harmonie. La Terre entre dans la Lumière, sort de cette dimension et est élevée dans un système à plusieurs soleils où chaque Etre possède un Corps de Lumière et suit l’Esprit en totale maîtrise. Toutes les réalités parallèle sont redessinées et réabsorbées par l’Esprit. Chacun a aligné sa volonté sur le Divin. L’Ascension est accomplie.

Par  Grégory Mutombo -  

Site à consulter : http://www.lasymphoniedesames.com/gregory_mutombo.html

L’erreur est humaine, le pardon est divin

PARDON

Avec l’«amour», le «pardon» est probablement le terme le plus galvaudé et en même temps le moins bien compris dans le langage humain. La signification du pardon a été déformée par la compréhension erronée que l’on en a. Pardonner ne veut pas dire que nous devions supporter les abus de nos partenaires de vie, libérer les criminels, rester dans un emploi qui ne nous convient pas… Pourtant, nos croyances, dues à notre éducation, font que pardonner est synonyme de faiblesse ou encore que le pardon doit être manifesté par des mots ou des attitudes. Pourtant, le vrai pardon est une fonction de l’amour qui tend à comprendre l’ombre chez l’autre et à libérer la douleur pour laisser la place à la paix. Le pardon n’est pas une attitude supérieure (je vaux mieux que l’autre, je suis plus «saint» que lui), mais au contraire une histoire d’amour entre moi et moi. 

Pourquoi le pardon est-il si difficile ? Le plus grand obstacle au pardon est notre ego négatif qui aime rester accroché à d’anciens griefs. Il est la plus grande source de résistance au pardon. Notre ego négatif est ce qui empêche notre bonheur et notre paix intérieure. Il fait que nous gardons en nous des griefs, des sentiments d’amertume, des ressentiments qui créent du stress, des ulcères et autres maladies psycho-somatiques. C’est à nous de faire le choix de nourrir notre ego ou notre âme, d’avoir raison ou d’être heureux… 

Tout comme les autres qualités de l’âme (la paix, l’amour, l’innocence, le respect, l’unité pour n’en citer que quelques unes) le pardon ne nécessite pas le «faire». C’est une attitude intérieure qui commence par le désir de se libérer de nos bagages émotionnels et par le choix de fonctionner à partir de l’âme plutôt qu’à partir de l’ego négatif. Le pardon est la volonté de percevoir chacun, y compris nous-mêmes, comme une expression de l’amour. C’est la volonté d’abandonner nos anciennes casseroles qui nous font du tort. Le pardon nous permet de vivre une vie pleine et harmonieuse mais notre responsabilité consiste en notre choix de vouloir lâcher-prise de nos «vieilles casseroles» en n’y restant pas accrochés par nos pensées, nos ressentis. Tant que nous ne pouvons oublier le passé (douloureux) nous n’avons pas vraiment lâché-prise. Lorsque nous oublions délibérément le passé douloureux, lorsque nous choisissons de ne plus y penser, l’ego négatif a moins de prise sur nos pensées. Avez-vous déjà remarqué que lorsque nous regardons nos sentiments négatifs calmement, honnêtement et que nous y réagissons de manière responsable, ceux-ci disparaissent comme par enchantement ?

Si nous regardons le mot pardon de plus près, nous trouvons par et don. Nous rendons (donnons) en quelque sorte la liberté à nos sentiments négatifs par le lâcher-prise du pardon. Notre choix, notre responsabilité, consiste à lâcher-prise de la douleur éveillée en nous par l’impact des actes, paroles, attitudes de l’autre envers nous. L’autre peut s’excuser de ses actes, paroles, attitudes mais la guérison intérieure ne se fait que lorsque nous lâchons prise de nos sentiments négatifs. 

Ce processus ne se fait pas du jour au lendemain, mais se met en place petit à petit. Le désir intime, profond, de fonctionner à partir de son âme et non plus de son ego négatif – le désir de vivre en paix dans le coeur et dans la tête est le point de départ pour faire émerger le vrai pardon. Si par contre vous sentez que pardonner rajoute une obligation dans votre vie, vous fonctionnez à partir de votre ego négatif. Etre conscient de ce qui nous habite nous permet de faire nos choix et si nous comprenons que le pardon est la porte d’accès à notre bonheur cela nous permet de faire le choix d’avancer à partir de notre âme. Lorsque vous vous sentez attaqué par l’autre, il vous faut d’abord vous occuper de la douleur que ceci provoque en vous. Essayer de pardonner sans avoir lâché-prise des sentiments de colère, etc… n’est pas possible. Si nous ne sommes pas en paix, comment pouvons-nous pardonner ? Une bonne habitude à prendre est de s’arrêter et de respirer profondément, revenir à nous-mêmes, lorsque nous éprouvons des difficultés à décrocher de nos pensées négatives. Analysez vos émotions, prenez du recul (mettez-vous en retrait, en observation) pour les voir de plus loin, sans y être collés. Mettez-les éventuellement sur papier pour les clarifier, et donnez-vous le temps de pardonner après, si le pardon dans l’instant n’est pas possible. Ne vous sabotez pas par des «il faut» et «je dois»… cette voix-là c’est encore l’ego négatif ! 

Lorsque vous aurez compris (et vécu) que l’énergie du pardon se trouve en vous et qu’elle ne doit pas venir des autres, vous deviendrez co-créateur de votre vie en toute conscience. Ceci ne peut se manifester que lorsque nous devenons responsable de chaque aspect de notre vie et de nos relations. Lorsque nous ne chercherons plus l’amour, la sécurité, la paix à l’extérieur de nous mais l’aurons trouvé en nous par la grâce du pardon, une nouvelle vie s’offrira à nous. Serait-ce cela le paradis sur terre ? 

Michael Patrick Bovenes, Circle of Light Publishing
Traduit de l’anglais par Brigitte Soille

Les Particules Adamantines

Dans Le Processus D’ascension

Rosanna Narducci – CHRIST’AL CHAYA – chez Debowska Productions : www.debowska.fr

Image de prévisualisation YouTube

Depuis 2010, des particules subatomiques, provenant du Grand Soleil Central Sirius, descendent périodiquement vers la Terre. Ces particules adamantines encodées par les civilisations avancées, nos frères des étoiles, contiennent une multitude d’informations, visant à guérir les parties de nous qui résistent aux changements de conscience et qui ont du mal à s’adapter à la nouvelle matrice de la terre. Ces particules informées ont pour rôle d’augmenter le rayonnement de notre part christique et de nous libérer des conditionnements et limitations reçus des familles involutives, mais les programmes d’Ascension qu’elles contiennent demeurent en partie inopérants.

En effet ces particules subatomiques transportent avec elles des structures d’origine galactique que notre corps physique ne reconnaît pas et n’arrive pas à métaboliser, alors ces structures stagnent notamment dans les corps émotionnel et mental.Lors de cette transmission, le Maître Christ’Al Chaya nous présentera les grandes stratégies d’intégration des particules adamantines, élaborées par les Grands Instructeurs de la Fraternité Dorée d’Orion. Parmi ces stratégies, nous trouvons les 3 Portails de Rédemption et le Portail de Solarisation du Mont Shasta, ainsi que les Sceaux d’Unité Quantique.

Ces Sceaux divins ont pour fonction de ré-initialiser les encodages de la structure mère de nos cellules, afin d’y réhabiliter nos codes matriciels originels. Ils ré-informent les URIM et THUMMIM, les éléments cristallins situés au cœur de la cellule d’ADN. Ces Sceaux participent activement à la guérison de nos extensions en souffrance et à la libération de nos résistances aux changements de fréquences de la nouvelle grille magnétique de la Terre.

images (2)

Rosanna Narducci Est le channel de Christ’Al Chaya.  
Elle est auteure des CONCLAVE, aux éditions Ariane,  http://editions-ariane.comRetour   
tome I : 11:11:11  
tome II : 2012, l’avènement de la race solaire 
tome III : la nouvelle Arche d’Alliance

Elle anime également des conférences et séminaires où elle retransmet en channeling, les enseignements de Christ’Al Chaya, parmi lesquels : l’Ascension, selon la voie des Melchisedech et les Sceaux d’Unité Quantique, 

Retrouvez les différents enseignements de Christ’Al Chaya sur l’agenda du site :Retour ligne automatique www.christalchaya.com

Par Debowska Productions : www.debowska.fr  – http://www.debowska.fr/les-collections/nouvelle-humanite/

Publié dans:ADN, ASCENSION |on 5 août, 2015 |Pas de commentaires »

Message de la civilisation ascensionnée des Incas

 

imageNous venons pour vous aider. Et nous sommes heureux de pouvoir enfin nous adresser à vous. La Terre est sur le point de vivre des transformations qui généreront des perturbations au sein de vos sociétés préétablies dont la réalité, assurément, n’est qu’illusoire dans votre monde tangible. La Vérité se révélera en vous, car elle est déjà connue de vous. Nous, des Étoiles, tenons à vous livrer certains des enseignements qui permettront cette transition vers la Terre-Lumière à venir, cette expansion collective de conscience qui touchera le coeur de chaque homme sur cette planète. Nous sommes venus, en vérité, il y a fort longtemps sur votre Terre/Mère.

Notre civilisation a connu, certes, une apogée glorieuse, mais aussi une fin tragique à vos yeux qui s’est avérée, en réalité, un passage et une envolée vers des sphères plus élevées. Nous avons ainsi préservé nos connaissances et notre vécu sur terre, et notre expérience n’est autre que celle qui vous attend très prochainement: l’Ascension. Quel bien grand mot, n’est-ce pas? Ce terme suscite en chacun de vous quelques appréhensions, certaines craintes, puis des désirs et une volonté pour certains d’être prêts lorsque le moment se présentera. Ne vous inquiétez pas de cela. Nous veillons sur vous.

Nous, des Étoiles, sommes des milliers à vous accompagner dans ce processus de transformation. Vous réaliserez que tout le système que vous avez bâti n’est qu’illusoire. Et vous ouvrirez enfin votre coeur à la Lumière en l’acceptant de tout votre être, sans peur aucune et sans hésitation. Voilà ce qui vous attend. Vous devez être prêts, et, nous vous le répétons, nous y veillons. Nous tenons à vous enseigner comment fusionner vos cellules avec l’énergie solaire, comment apprendre à reconnaître son essence en vous, à « ré » ouvrir vos capteurs solaires, et à vivre le Soleil en vous, la fluidité de la Lumière en votre corps physique afin de réunifier ce dernier et de rétablir les connexions entre tous vos corps multidimensionnels. Vous prendrez bientôt conscience de votre corps de Lumière et l’accepterez, comme vous acceptez présentement votre véhicule physique. Au fur et à mesure des temps qui viennent, ce dernier connaîtra des modifications profondes dans sa structure même, et l’élévation progressive de son taux vibratoire lui permettra de fusionner avec votre Être-Lumière. Vous serez ainsi pure Lumière.

Mais vous l’êtes déjà, n’est-ce pas?

Vous accepterez simplement de l’être et de rayonner cette lumière en conscience. Recevez ouvertement l’énergie de l’astre solaire dans votre corps, laissez-la s’écouler dans votre sang et vous parcourir totalement. Ainsi, de votre sang, cette énergie se diffusera dans vos cellules, dans votre peau, dans votre système immunitaire tout entier, votre coeur pulsera le Soleil et le Soleil pulsera en votre Être. Et, ainsi connectés à la Terre de par votre incarnation physique, et au Soleil par la réceptivité de ses rayons et de son énergie dans le noyau même de vos cellules, vous verrez la transformation déjà amorcée s’accélérer. Nous souhaitons partager. Nous désirons vous aider. Quel bonheur de pouvoir vous adresser nos vibrations! Quelle joie de vous voir sourire et éclore à la Lumière! Toutes les civilisations des Étoiles se joignent à vous en cette période de grand changement sur votre planète. Et nous sommes heureux de voir jaillir la Lumière du coeur des hommes.

Reliez-vous à nous en conscience, branchez-vous à nos énergies et vous recevrez par milliers les vagues de Lumière que nous diffusons à votre Terre. Nous, des Étoiles, serons de plus en plus nombreux à établir des liens et des contacts conscients avec vous. Nous sommes cette Unité. Vivez-la! C’est avec la Lumière que vous sortirez de la dualité pour vibrer sur nos sphères. N’oubliez pas, cependant, que vous avez choisi de connaître cette dualité. Vous avez pris la décision consciente, en accord avec votre âme et en résonance avec la Source d’Amour divin, de vivre votre incarnation.

Alors, nous vous le disons, et nous insistons sur ce point : vivez-la pleinement. Car ce n’est que par l’acceptation de votre incarnation que vous pourrez amorcer le processus d’Ascension. En expérimentant la dualité et la séparation, qui ne sont en fait qu’illusoires, vous permettez à l’humanité entière de vivre la transmutation de l’énergie physique en Lumière, soit l’Alchimie divine. N’oubliez pas que le concept de séparativité n’existe qu’en fonction de la force de vie que vous lui accordez, qu’il n’est qu’illusion, une illusion que l’on découvre dans l’incarnation. Vous êtes des Êtres de Lumière.

Vous êtes beaux! Regardez-vous ! Consentez à vous sonder profondément et vous apercevrez cette étincelle qui brille et pulse en vous. Cette étincelle, c’est vous. Et elle grandit de jour en jour, à mesure que vous reconnaissez le Divin en vous, que vous intégrez les qualités divines que vous portez par essence dans chacune de vos cellules. Votre corps physique recèle des trésors dont vous ne vous doutez point ! Toutes ces capacités endormies en vous vous seront révélées progressivement. Et, nous vous l’affirmons, cela se fera très rapidement. D’ici à 2005 vous aurez acquis des connaissances que vous ne soupçonnez même pas et qui, pourtant, sont déjà en vous.

Cette accélération du processus pour la Terre et l’humanité a été voulue et décidée en commun par les Grands Maîtres et les Conseils inter-stellaires qui veillent au mouvement de l’Univers. Tout est régi selon le Plan divin et l’Ordre cosmique. Nous souhaitons focaliser votre attention sur l’importance et l’acceptation de votre corps terrestre, physique, car il s’agit là de la première étape du processus; étape que vous avez tendance à vouloir dépasser trop vite… Pour voler, il faut d’abord apprendre à déployer ses ailes !

En prenant conscience de la Vie en chacune des cellules de votre corps, vous accordez sa place dans l’espace et le temps à votre existence terrestre et reconnaissez votre présence en tant qu’êtres incarnés. Cette prise de conscience vous amènera ensuite à connecter la Lumière en vous, en vos centres énergétiques. Vous réagirez alors comme des « capteurs » solaires. Vous pourrez « capter » l’énergie lumineuse divine, la diffuser dans votre corps, puis dans tous vos corps subtils, pour ensuite vous expanser dans la Lumière. La Lumière est en vous. Vous êtes Lumière. Nous vous demandons de rayonner cette Lumière par votre coeur, vers tous les hommes de la Terre, en conscience, chaque jour, vers chacune des personnes que vous croiserez. Ceci ne fera qu’accroître le potentiel lumineux en chacun et tissera des liens de Lumière toujours plus intenses à la surface de votre planète.

Nous, des Étoiles, vous envoyons notre Lumière. Amour et Paix aux Hommes de la Terre. Chandra, Hildon et Flex

 Le retour des Frères stellaires du peuple Inca par Nathalie Chintanavitch aux éditions Ariane Éditions

Publié dans:ASCENSION, LUMIERE, TERRE |on 28 juillet, 2015 |Pas de commentaires »

L’APRES 2012, c’est Maintenant

 

Image de prévisualisation YouTube

« Comprenez, je vous ai souvent décrit l’effet qui est entrain d’arriver. C’est votre choix de faire de 2012 un jour catastrophique ou un jour d’illumination. C’est se qui va en résulter. La manière dont vous allez vous préparer va décider si c’est un jour catastrophique ou un jour d’illumination. »

« Je vous dis pas seulement ce qui va se passer exactement, je vous donne le choix, toutes les possibilités, ainsi vous pouvez choisir ce que vous voulez. Toutes les civilisations et les sociétés basées sur la pensée, vont devoir faire face à une terrible dépression car elle ne savent pas quoi faire. Quand le nombre de pensées va se réduire automatiquement dans le système nerveux, elles vont penser qu’elles commencent à devenir inefficaces, et vont déprimer. Elles vont utiliser toutes sortes de médicaments, d’alcool et de drogue, et vont aller vers une autodestruction, détruisant leur corps et leur esprits. Mais les civilisations et les sociétés à l’aise avec cette zone de non-pensée, vont faire un saut quantique et entrer dans l’espace de l’illumination.

Voyez, il y a 3 zones : la première moins de pensées, moins d’actions, on appelle ça tamas, dépression ; plus de pensées, plus d’actions, on appelle ça rajas, activité, agitation. Il y un troisième espace, moins de pensées plus d’actions, c’est satva. Vous connaissez tous ces deux premiers espaces, plus de pensées moins d’actions – paresseux, se sentant ennuyeux, d’humeur de fin de semaine et nous savons, plus de pensées, plus d’action – d’humeur de début de semaine. Malheureusement nous ne connaissons pas l’espace appelé moins de pensées, plus d’actions satva. Maintenant nous allons tomber naturellement dans un état de moins de pensées. Qu’allez-vous faire? Comment allez-vous le vivre? Allez-vous finir avec moins de pensées, moins d’actions, ou moins de pensées plus d’actions ? C’est un chemin, deux chemins différents. Allez-vous choisir tamas, l’inertie, la dépression, moins de pensées moins d’actions, ou moins de pensées plus d’actions ? Ce choix vous appartient.

sourceDe plus, s’il vous plaît comprenez, un fait des plus rarissime de la nature est en train de réduire cette force de votre espace intérieur, un fait rarissime. Après ce 2012, cette réduction visible ne pourra se manifester que dans deux milles ans. Une possibilité aussi rare d’être illuminé ! »

« Comprenez, vous avez la responsabilité de devenir conscients, illuminés et de choisir des Etres illuminés pour gouverner votre civilisation, société et pays. Aussi, nous avons besoin, de façon urgente de quelques millions d’Etres illuminés dans tous les domaines de la bureaucratie, la politique, dans tous les domaines de la planète Terre. Comprenez l’urgence. Qu’importe, les Etres illuminés ne seront pas affectées, ne seront pas dérangés, mais je veux prévenir la civilisation humaines, vous avez besoin de quelques millions d’Etres illuminés, des gens qui sont à l’aise avec la zone de moindre pensée, l’espace uncluntched, des gens qui ne tombent pas en dépression.

« Comprenez, la planète Terre est entrée dans un espace où nous allons tous entrer automatiquement dans une zone de moindre pensée. Tout ce dont vous avez besoin, est de préparer votre corps et votre mental. Si vous préparer votre mental avec la science de l’unclutched, vous serez à l’aise avec ce « moins de pensées » et vous n’allez pas tomber en dépression, vous deviendrez illuminés. Si vous préparez aussi votre corps avec l’hatha yoga, non seulement vous serez illuminés, mais vous pourrez commencé à exprimer des pouvoirs extraordinaires comme la lévitation. Je vous le dis, la lévitation va être beaucoup plus facile …..

Laissez-moi vous l’annoncer maintenant,  je ferai léviter 10000 personnes en un même lieu et je vais créer une énorme conscience positive. Cela va être une grande avancée pour la conscience humaine, lui permettant d’entrer dans la conscience divine. Ce sera l’ouverture de satya yoga, l’âge de l’illumination.

Voyez vous, que se passe t il en faite quand vous lévitez ? Vous savez c’est comme le corps d’un maître, il est lumineux, il irradie la lumière. Votre corps tout entier, quand il est simplement assis d’une manière « unclutched », il est comme 10.000 miroirs réfléchissant la conscience du Maître. Que se passe t il alors ? La même lumière se plie et est zoomée 10.000 fois, 10.000 rayons laser sont centrés. Pouvez vous l’imaginer ? C’est l’équivalent de 10.000 êtres illuminés assis en samadhi. C’est Shamballa sur la planète terre. C’est Shamballa sur la planète Terre. C’est exactement ce qui se passe quand vous lévitez, votre corps et votre esprit sont comme un miroir. Ils sont mis au point, correctement placés dans la conscience du Maître. Ainsi sa mémoire biologique, sa mémoire biologique vous est transmise. Votre corps devient lumineux, et coule simplement dans les terres, coule dans la nature.

Aussi si 10000 personnes, 10000 corps et esprits se centrent sur la conscience du Maître! Vous comprenez, vous voyez, si devant une lumière vous positionnez cinq miroirs, la lumière va être cinq fois plus grande, va être quintuplée à cause des cinq miroirs qui la réfléchit, l’espace tout entier est intensément éclairé. De la même manière, devant la conscience d’une incarnation, si 10000 miroirs sont posés, cette super conscience va être réfléchie 10000 fois et un champs d’énergie intense sera créé ; un champs d’énergie de la super conscience. Ainsi, j’ai planifié avec la grâce divine, je le sais, ce sera accompli avec succès, d’avoir 10000 corps et esprits illuminés en lévitation, dans la conscience illuminée, irradiant l’illumination, pour propulser la conscience mondiale à un niveau supérieur de la conscience cosmique au niveau suivant de la conscience divine, entre le 12/12/12 et le 1er janvier 2013. Durant ces 21 jours, nous avons un intense programme d’éveil de la conscience où 10000 vont simplement se focaliser sur la conscience du Maître et la réfléchir, et l’irradier, et l’expérimenter, une extraordinaire lévitation dans la conscience cosmique. De cette manière nous allons pousser la totalité de la conscience au niveau suivant. Aussi comprenez, cela va complètement soignée toute la négativité créée par les politiques et idéologies différentes.

Ceci est mon humble cadeau à la planète Terre et à la conscience humaine. Je vous invite tous à participer à ce grand joyeux et victorieux voyage qui va pousser la conscience humaine au niveau suivant en transformant la conscience humaine en conscience divine. Préparons-nous et préparons la planète Terre à entrer dans cet espace.

Rien qu’entre 2012 et 2015, je vois la grande et positive explosion dans la conscience, soyons prêts, libérons et célébrons. Je veux que cela soit le thème d’aujourd’hui. LIBERONS ET CELEBRONS. Je vous invite tous à ce grand voyage de la transformation, de votre conscience individuelle, de la conscience mondiale en entrant dans la grande Satya Yuga de 2012. Merci. »

Pilotage de la réalité par la Conscience – Grigori Grabovoï

Grigori Petrovitch Grabovoï est né au Kazakhstan, en Asie Centrale en 1963. Il fait partie de ces êtres exceptionnels venus s’incarner sur Terre à des époques cruciales de changement. Grabovoï est un académicien de l’Académie internationale de l’informatisation.

grigori-Grabovoi-300x231

 Dès son plus jeune âge, Grigori Grabovoï étonne par ses idées originales et ses capacités hors du commun.

Il est obsédé par la perspective de sauver le monde car il voit dans le futur, la menace d’une catastrophe majeure. Il place mentalement le globe terrestre dans son coeur et sans relâche, il l’entoure d’Amour, libérant toute tension existante. Il montre des signes de haute clairvoyance en nommant les raisons de son incarnation présente. Il comprend et converse avec les animaux, les végétaux et les minéraux.

C’est un enfant calme, jamais malade, pacifique mais non réservé. Il enseigne aux enfants le futur et montre une capacité extraordinaire à expliquer l’Univers. Très jeune, Grabovoï étonne son entourage par sa capacité à prédire l’avenir et à expliquer l’Univers. Il voyait déjà avec précision les événements futurs et ce qui se déroule à une distance très éloignée. Pour Grigori GRABOVOÏ, scientifique russe de génie, clairvoyant, guérisseur, mathématicien, penseur, la Conscience est créatrice de notre Univers. Dans son enseignement, il démontre comment par la Conscience, l’Âme et l’Esprit nous pouvons créer toute matière parfaite. La Conscience, l’Âme et l’Esprit sont donc nos outils de travail !

Cela signifie-t-il retrouver l’état pur de l’Énergie Divine ?

La nature profondément spirituelle de Grabovoï nous emmène dans les sillons régénérateurs de l’Amour en tant qu’Essence ; L’Amour étant pour lui la base constitutive de l’Univers. Avec cet être exceptionnel, nous sommes devant le mariage lumineux de la science, de la sagesse et de la spiritualité. Ses connaissances, qu’il partage volontiers, nous révèlent la nature profonde de son Esprit constamment branché à la Conscience Cosmique. Soucieux de notre développement, il nous aide à guérir, à transformer, à comprendre et à nous aider nous_mêmes. Mais aussi il nous pousse à soutenir l’Humanité pour la conduire vers son épanouissement véritable.

Continuellement connecté à la conscience cosmique, il voit tout dans les moindres détails. Il est un des rares scientifiques à penser globalement et à offrir à l’humanité un programme de macro-sauvetage. Il reçoit ses informations et ses codes chiffrés directement de la conscience cosmique. Ces codes représentent “la norme”. Maîtrisant presque toutes les sciences, il est incontestablement un Maître. Son Amour inconditionnel et sa simplicité sont révélateurs de sa grandeur.

Par ses innombrables réalisations, Grigori Grabovoï représente un grand mystère pour la majorité des humains. Ses réalisations sont étonnantes. Grâce à ses découvertes, il est possible de ramener toute structure à l’état de “Norme” du Créateur ; ce créateur qui est en tous et en tout. En fait, pratiquement, toute tâche, tout objectif personnel, collectif ou universel, pourvu qu’il soit constructif, peut être réalisé en utilisant ses techniques ; à commencer par la mise en norme de notre santé, de nos rapports personnels et interpersonnels et la réalisation de nos désirs les plus intimes.

Par sa théorie, il démontre et enseigne comment, par la Conscience, l’Âme et l’Esprit, on peut créer toute matière parfaite, changer instantanément le cours de tout événement négatif, vivre en harmonie en prenant soin de son corps et de son être, créer de nouvelles machines à énergie libre, prévenir des catastrophes : tremblements de terre, explosions, accidents, etc… Par prémonition, il a permis en 1999 de se préserver d’une catastrophe nucléaire majeure à la centrale bulgare de Kozloduy. Grâce aux technologies et à l’exploitation des structures de la Conscience, Grigori Petrovich Grabovoï fournit les conditions nécessaires à un épanouissement optimal de l’individu.

Mais Pour plus d’informations, s’inscrire sur le forum de Francesca : « La Vie Devant Soi » à cette adresse : http://devantsoi.forumgratuit.org/

 
Paru dans l’Agenda Plus N° 269 MarieAnne Drisch de Juillet 2015 – 

 

Ce qui fait la différence entre le Sage et le disciple

 

le sageParce que personne a les mêmes épreuves, personne n’aura les mêmes sensations, ou pas exactement en tout cas, parce que chacun est unique. Même si les rayons sont au nombre de sept et que l’on pourrait croire qu’il n’y a que sept façons d’être divin, à l’intérieur de ces rayons, il y a de toute façon des sous-rayons et à l’intérieur de ces sous-rayons il y a une multitude de libertés que l’homme doit prendre pour vivre tous ces aspects. Donc, aucune douleur ne ressemble à une autre douleur lorsque le disciple marche sur le sentier spirituel.

Il ne sert donc à rien de chercher quelle a été la douleur de l’autre, pour savoir si votre douleur est correcte et si elle correspond à une épreuve, à un passage, à un moment, ou, si c’est parce que vous n’avez pas l’âme d’un disciple et qu’il vous faudra attendre des millions et des millions d’années avant de devenir quelqu’un. Il ne faut ni vous soucier de vous-même, de votre avenir spirituel, ni vous soucier de votre présent, c’est-à-dire de ce que vous avez, de ce que vous n’avez pas, de ce que vous passez ou ne passez pas. Vivez simplement ce qui vient vers vous, et uniquement cela.

Ce qui fait la différence entre le sage et le disciple un peu fou qui voudrait par amour de la lumière avoir un peu trop vite des expériences, un peu trop vite des résultats, parce qu’il ignore en fait ce qu’est la réalité du chemin initiatique, c’est que le sage, en voyant le bien de Dieu partout et la main initiatique du Maître partout, prend tout, autant le silence que le bruit, autant l’épreuve que l’absence de phénomènes.

Il prend tout comme étant un phénomène nécessaire à sa propre évolution. Il ne cherche pas à savoir s’il doit lui arriver cela parce que cela est arrivé à Chrisna Meurty, ou à un autre ou à un de ses amis. Il attend que cela lui arrive à lui aussi. Le sage ne cherche pas à obtenir ce qui a été l’expérience de l’autre, il attend en droite ligne avec son âme ce que Dieu a réservé pour lui. C’est complètement différent dans la démarche.

Celui qui est capable de cette sagesse, de cette attente, prouve qu’il est devenu quelqu’un d’indépendant, quelqu’un de profondément uni avec lui-même et qu’il sait que, le principe de vie qui l’anime est un principe de vie qui est en train de s’individualiser avant de devenir un principe.

Celui qui cherche à obtenir les expériences dont les autres ont parlé, que ce soit les grands Saints ou les amis du quartier, ne comprend pas qu’il cherche selon un esprit qui ne se réfère sans cesse qu’à la masse. C’est-à-dire, l’esprit de quelqu’un qui ne peut être que selon ce que l’autre a été, et si l’on ne peut être que selon ce que l’autre a été, on ne peut être soi-même, on ne peut être cette grande individualité qui signe la marque du disciple et de l’initié.

Pour être un disciple, pour être ou devenir un initié, il faut savoir vivre sa propre vie, il faut savoir vivre et supporter son propre silence, sa propre absence. Celui à qui il n’arrive rien, n’est pas quelqu’un qui a échoué, qui est sur le bord de la route et qu’au milieu de la route passent les disciples, les initiés. La caravane passe, et lui n’arrive jamais à monter, parce qu’il croit qu’il est là, qu’on l’a laissé, qu’il a échoué. « À moi il ne m’arrive jamais rien, je ne vois, je n’entends jamais rien. Je ne crois en rien, je ne sais plus où je suis. Je ne sais même plus pourquoi je suis venu sur ce chemin »

Ce n’est pas qu’il a cessé de croire, mais son cœur est trop fatigué, parce que son cœur a usé son énergie dans l’attente de quelque chose dont parlait la caravane qui passait. Mais la caravane, ce n’est pas toi, c’est les autres, c’est celui qui a vécu telle expérience, qui fait telle chose, mais ce n’est pas toi. Toi, tu as un destin qui t’attend, tu es quelqu’un de spécial en toi-même, et si tu ne t’acceptes pas, comment le chemin pourrait-il te prendre pour t’emmener ? Parce que c’est le chemin qui emmène les gens qui marchent dessus. Mais pour être sur ce chemin, pour pouvoir monter sur ce chemin, il faut que tu aies acquis par l’esprit et dans l’esprit la même vélocité, la même rapidité. Sinon, dès que tu veux monter, le tapis roulant va t’éjecter et te mettre sur le côté.

Publié dans:ASCENSION, DEVELOPPEMENT, LOI NATURELLE |on 10 juin, 2015 |1 Commentaire »

RELAIS D’ACCES A LA CONSCIENCE DIVINE

 

AscensionCe qui importe dans l’existence, c’est d’avoir une configuration du cadre de sa vie qui permette que se réalisent les opérations nous rattachant  à notre dimension d’immortalité. Le plus difficile dans cette existence est d en e pas être seulement une substance et une matière condensées, mais d’être également le signal de son circuit vital, éthérique, animique, astral et de son circuit mental unitaire. Car tous ces éléments qui ont une dimension un peu impalpable pour les systèmes de condensation, sont néanmoins absolument essentiels dans le rapport avec la divinité et l’essence unitaire de toute chose.

Gérer tous les éléments n’est pas une opération très facile, car il faut qu’il y ait une gestion de tous ces étages intermédiaires. Ce qui est très délicat, parce que la législation du 55, le mental, n’est pas la même que celle du 56, l’astral, qui n’est pas la même que celle du 57, l’éthérique, et qui n’est pas non plus la même que celle du 58, le substantiel. Ces circuits d’énergie sont tous différents les uns des autres et la législation de ces appareillages nous permet effectivement de contacter le système formel inférieur, mais à condition que tous ces éléments soient en complète configuration d’insertion.

L’exactitude n’est pas une notion abstraite, c’est quelque chose de profondément vécu, d’éminemment et immédiatement harmonieux parce qu’en la vivant on sent tout de suite ce que l’on cherche et ce que l’on veut depuis toujours. Il n’y a pas de sensation comparable à l’exactitude. C’est quelque chose qui vous traverse de part en part. C’est la perfection. On peut avoir une exactitude au niveau mental, au niveau animique, au niveau vital, au niveau substantiel et même au niveau matériel parce que, fondamentalement, ce qui tient tout, c’est l’exactitude.

Il y a des variations autour mais elles sont mortelles. Ce qui est immortel est immortellement exact. Si vous exagérez dans les variations et perpétrez trop d’inexactitudes, si vous n’êtes plus assez exact pour faire partie de l’exactitude, vous mourrez, vous disparaîtrez ; vous serez supprimé. La chance extraordinaire que vous avez est que, à certains moments, vous pouvez vivre et sentir, comprendre et intégrer l’exactitude.

L’exactitude n’est pas du tout une notion abstraite, c’es tune sensation absolue et totale. C’est quelque chose qui est d’une force extraordinaire, incommensurable, magnifique et énergétiquement intégrable dans toutes les parties de notre nature.

Quel est le seul but que l’on puisse vouloir atteindre, si ne n’est cette parfaite adéquation avec la perfection énergétique interne et spirituelle de toute la création ? C’est cela l’exactitude.

Quiconque envisagera de faire partie d’un circuit énergétique plus important que celui de son seul véhicule – comme un groupe familial, social ou de recherche – devra essayer d’atteindre une fonctionnalité telle qu’il puisse s’accorder le plus parfaitement possible à l’exactitude.

Il faut bien comprendre que Dieu est immense, qu’il a un corps complètement et démesurément immense et que sa conscience est incommensurable. Si l’on veut davantage prendre part à cette grande conscience, il faut pouvoir participer à un corps un peu plu grand que le sien pour avoir un relais d’accès au corps et à la conscience incommensurable du Divin.

Il faut que chaque être puisse se référer à la moyenne qui se joue à l’intérieur de lui et qui représente sa fonctionnalité interne pouvant se mettre en rapport avec l’exactitude. Il doit mesurer la distance par rapport à cette exactitude. Il faut qu’il se change, qu’il se mette en adéquation parce que c’est seulement à cette condition qu’il va y voir une totale transformation de sa nature et sa sortie des mondes de trop grande condensation.

Si une partie de vous-même est encore plongée dans des mondes de condensation, qui fait que votre attention et vote souci sont attirés ailleurs, cela demande votre part beaucoup de concentration pour être solutionné. Vous devrez y aller vous-même ou rencontrer des êtres ayant encore des programmes à résoudre dans ces plans et prendre accord avec eux pour bénéficier de leur action. 

Vous pouvez recopier ce texte à la condition d’en indiquer la source  : http://channelconscience.unblog.fr/  

Publié dans:ASCENSION, ELEMENTS |on 24 mai, 2015 |Pas de commentaires »

L’INITIATION OCCULTE

 

 

179   Ce que la science occulte appelle l’Astral, comprend tout l’Invisible L’immense variété de matières qui composent la création sont pénétrées d’Esprit à des degrés différents, mais aucune d’elles n’est l’Esprit; celui-ci ne se trouve à l’état pur que dans ce que l’Evangile appelle le royaume des Cieux. Nous ne possédons pas d’étalon pour mesurer les divers pourcentages de condensation de la matière ; cet étalon existe, mais dans un plan encore inaccessible à notre intelligence, le plan des Nombres.

   A notre point de vue relatif de terriens, notre matière physique est la plus dense, mais au point de vue universel, il existe beaucoup de plans plus denses que le nôtre.

   Etymologiquement, le mot astral désigne toutes les espèces de forces qui agissent par rotation, par paraboles, par ondes; les anciens occultistes ont appliqué ce mot à toutes les sphères invisibles, à cause de leur à priori panthéiste on émanationiste.

   Il faut identifier plan et planètes; il y a encore plus de planètes invisibles que de corps célestes visibles ; il ne faut donc pas espérer les cataloguer en une existence.

   Les êtres créés, depuis le vibrion jusqu’à la nébuleuse, en y comprenant tous les états psychiques, peuvent se considérer comme statique ou dynamique, en repos ou en mouvement : ainsi par exemple, un homme est immobile, il vit cependant, il représente une planète, s’il agit, il vit encore, mais alors son acte est analogue à la vie d’un cliché.

   Tout est donc dans un interéchange continuel; les hommes n’ont pas inventé les voyages; tout voyage dans la Nature ; tous les êtres réagissent les uns sur les autres, donnent et reçoivent ; la terre rayonne des germes minéraux, végétaux, animaux, humains, géniaux, mentaux, magnétiques, etc., et elle en reçoit autant de tous les coins de l’Univers.

   Nous baignons donc dans l’Invisible ; nous sommes l’un des canaux les plus importants par lesquels l’Esprit de la Terre reçoit de nouvelles formes de vie, et en expédie ; notre mission est donc très grave. L’homme terrestre sur 100 parties, en a 99 dans l’Invisible, et une seulement dans le visible ; notre esprit, qui comprend peut-être des milliers d’organes fluidiques, agit dans cet Invisible, tant terrestre que cosmique, y cherche, y voyage, s’y nourrit, et le cultive : il ne faut donc pas le lancer à l’aveugle dans cet océan, et il importe de bien choisir sa boussole.

   En effet, tout travail a pour effet de nous rapprocher du but que nous avons choisi ; ce but, notre idéal, est un dieu; car tout le subjectif est la correspondance d’un être objectif ; et ce travail a comme dernière conséquence de nous incorporer a l’être de ce dieu : comme la cellule végétale tend vers la vie animale, et l’atteint quand une bête se l’est assimilée comme aliment: le processus est partout analogue.

   Notre existence tout entière, jusque dans ses plus vulgaires manifestations doit donc tendre vers la forme de vie la plus haute, vers la vie éternelle : qu’est ce que cette dernière ? C’est le sacrifice constant d’un pour tous, de tous pour un, de tous pour tous. C’est l’Amour qui est le Centre des centres ; c’est donc à l’Amour qu’il faut rendre un culte vivant, en agissant, en pensant, en travaillant pour lui.

   Les entraînements ésotériques sont donc des trompe-l’oeil, en ce sens qu’ils ne s’adressent pas au centre de l’homme, mais à un de ses organes externes: magnétisme, mental, psychisme, etc. Le jardinier, qui coupe des feuilles et des rameaux pour obtenir une fleur belle et monstrueuse, mais éphémère, fait comme l’initié qui tue en lui telle ou telle forme de la vie, l’énergie sexuelle par exemple, pour la sublimer en une faculté plus rare : cette faculté ne sera pas viable ni saine.

   Ainsi il ne faut appeler à son aide aucune créature, aucun adepte, aucun sage, aucun saint, aucun génie, aucun archange : toute créature est, parce que créature, capable d’erreur : il ne faut appeler que Dieu, et l’appeler d’une façon vivante, non seulement par le désir mais aussi et surtout par l’acte.

   Toute créature, même la plus élevée, est chargée des chaînes du temps et de l’espace : elle répondra donc moins vite à notre appel que le Ciel qui est libre ; il ne faut rien déranger dans le monde ; mais Celui qui vit hors du monde, le Ciel, se dérange et est auprès de celui qui l’évoque, non pas avec des cérémonies, mais par l’holocauste de ses désirs propres : le Ciel est l’inverse de la Nature ; celle-ci vit par l’individualisme, ou l’essaie tout au moins; celui-là vit par l’universalisme ; toutes les fois donc que l’homme oublie son individu pour s’occuper d’un autre, il évoque le Ciel, et le Ciel vient à côté de lui et en lui. « Celui qui fait la volonté du Père est ma mère, dit le Verbe. »

   Les enseignements des hommes célèbres ne doivent donc être pour nous que des gymnastiques intellectuelles ; le vrai travail est au centre de nous-mêmes à la racine de notre volonté, de notre moi, dans cet organe qu’on peut appeler le cœur invisible qui est la lampe où couve l’étincelle de la lumière incréée.

par Paul SÉDIR

Qui sont Les Maîtres Ascensionnés

 

CurieLes Maîtres Ascensionnés sont là pour nous aider, depuis des siècles et des siècles, essayant de nous guider, de nous enseigner, sans parvenir à nous sortir d’un sommeil profond qui nous a fait oublier même qui nous sommes.

Et au premier plan nous revient notre Berger, Jésus (Maître Sananda), Celui qui a tout sacrifié pour semer en nous les graines de la Vérité et de l’Amour.

Que Ses fidèles se réjouissent ! Il est bien là, plus aimant que jamais, pour nous apporter le bonheur de Sa présence, mais cette fois dans l’allégresse. On ne parlera plus de crucifié, de passion et de mort, mais du Ressuscité qui nous a montré le triomphe de la Vie sur la Mort, de la Lumière Divine sur l’obscurité. Moi qui, comme quelques autres, suis leur canal pour vous apporter les messages qui aideront tous ceux qui se réveillent, tous les êtres de bonne volonté, à ascensionner avec la planète, je vous répète les mots qui jaillirent de mon cœur après un séminaire auquel je viens de participer.

Dès mon retour chez moi, j’étais bouillonnante d’énergie. Le matin de ce 22 mars à 5 heures du matin, je n’avais plus sommeil et je revivais ces deux journées que je venais de connaître, sous le titre « Voie d’Amour – Voie de Transformation, Voie d’Abondance ».

Une pensée m’est venue : « Je n’avais pas vécu quelque chose d’aussi merveilleux depuis … depuis la Pentecôte. » « Et le mot sortit tout seul de mon cœur). Je ne parlai spas d’une quelconque célébration, mais bien du véritable événement vécu il y a 2000 ans.

Cela veut-il dire que j’y étais en chair et en os ? Ce n’est pas impossible pour ceux qui savent que l’on vient sur Terre une fois et une autre. Mais il est probable que, comme des milliers d’autres êtres, peut-être comme vous qui me lisez, j’y étais en esprit, en tant que graine des apôtres des nouveaux temps, graine dans ces semailles qui ainsi se terminaient.

Ces graines sont aujourd’hui mûres et la moisson va commencer. Oui, j’y étais, et peu importe sous quelle forme ou absence de forme. J’éprouve aujourd’hui le même sentiment d’amour profond, d’enthousiasme, de plénitude, comme si mon âme était soudain devenue trop grande pour être contenue dans mon corps et qu’elle se déversait sur toute la planète et au-delà.

Je ressens les dons de l’Esprit retrouvés, encore très mal maîtrisés à portée de main, les potentiels infinis de la Vie, du Père, de toute la Création. Et je ne puis que dire comme Jean-Sébastien Bach : « O Seigneur, que ma Joie Demeure ».

Mon vœu le plus cher, en commençant cet humble, mais exaltant travail de scribe, est de transmettre fidèlement ce qui m’est dicté, afin que dans vos cœurs, chers lecteurs, s’épanouisse la fleur d’amour, de paix, de lumière et de joie qui s’ouvre dans le mien.

Et que nous soyons tous réunis, sur nos plans manifestés et sur ceux non-manifestés, dans cette communion de l’amour inconditionnel et de la fraternité vraie.

Extrait de « Le Temps des Maîtres » – transmis par Marlice d’Allance 2012- - recopié par Francesca  aux Editions HELIOS

Publié dans:ASCENSION, JESUS |on 29 avril, 2015 |Pas de commentaires »

Découvrir l’harmonie, et faire de sa vie, une vie divine

divine-masculine-energyComme je vous l’ai dit si souvent, il faut d’abord se connaître soi-même. Vous voulez avoir une vie équilibrée, alors regardez-vous dans votre miroir. Vous ne pourrez aller nulle part, à moins que vous n’ayez fait un bilan de votre propre personnalité. Et là, je ne prends pas la parole de ce frère ancien, qui disait : connais ton âme et tu connaîtras l’univers. Je vous parle de votre personnalité.

Faites le bilan de ce que vous savez de vous : vos défauts, vos qualités, vos capacités, vos incapacités. Il est important de faire ce point, parce que c’est à partir de ce point que vous allez avoir une base de référence pour guider votre évolution, afin d’arriver à l’harmonie.

Si c’est un orgueil démentiel qui vous empêche de découvrir l’harmonie, tant que vous n’aurez pas franchement, honnêtement, diagnostiqué dans votre personnalité que c’est l’orgueil qui prime en vous, alors vous pourrez essayer de méditer mille ans, vous pourrez faire de bonnes œuvres pendant mille ans, vous direz comme des millions de gens disent : 
« J’ai fait tant de bonnes choses, j’ai rendu service à tel individu, j’ai fait du bien à tel autre, je me suis sacrifié, et regarde seigneur maintenant je suis malade, tu ne fais rien pour moi, que t’ai-je dont fait pour que tu m’accables ».

Il faut d’abord vous prendre en mains, et à la suite de cette prise de conscience, il faut vous modeler comme vous modèleriez une boule d’argile. Cela vous appartient, vous faites ce que vous voulez de votre vie, personne ne vient vous diriger, même pas Dieu, sinon depuis déjà très longtemps, vous seriez devenus des maîtres. Or, Dieu vous laisse faire de votre vie ce que vous voulez, il vous laisse devenir un magicien blanc, ou un magicien noir, il vous laisse devenir un moine ou un diable, un bienfaiteur ou un voleur.

Pourquoi vous laisse-t-il cette liberté ?

Parce qu’il vous a donné l’étincelle de la vie, sans aucune directive, comme on fait un cadeau gratuit. Il donne tout d’avance et en abondance, alors la vie suit cette loi.

Pourquoi des lois existent-elles quand même ?

Ces lois existent, non pas, comme je l’ai dit au début, en tant qu’objets à suivre, principes à obéir, elles existent de la même manière que la musique a ses lois. Mais il n’empêche, que n’importe qui peut taper sur des casseroles, si pour cette personne ce bruit veut dire musique, c’est son appréciation. Pour celui qui veut jouer quelque chose de très beau, il va falloir qu’il apprenne à faire fonctionner certains principes, je dis bien à faire fonctionner, et non pas à obéir à certains principes.

La création est quelque chose de méticuleux, et ne peut pas se maintenir d’un coup de baguette magique. Regardez de quelles manières ont été composées les molécules, les atomes. Tous ceux qui s’intéressent à la médecine, ou à la physique, sont plus à même d’apprécier la grande mathématique et la grande précision céleste. Donc, il y a dans la création quelque chose d’extrêmement précis, minutieux et ordonné. Et c’est dans la mesure où l’homme, veut continuer cette vie, veut la faire prospérer, qu’il est obligé d’apprendre à faire fonctionner ces mêmes harmonies en lui, bien que cela ne soit pas un ordre venu de Dieu.

Jusqu’à présent, les religions, les églises, les temples, les ordres, ont fait croire que les principes de Dieu étaient à suivre, comme si de là dépendait le salut de l’âme. Ils n’ont pas eu tort, parce que cela a permis à une société de se bâtir. Sinon, vous seriez encore tous dans vos huttes, dans vos cavernes. Or, il a fallu cette morale pour bâtir une société.

Mais maintenant, étant donné que l’homme est devenu moderne, il faut comprendre que ces principes ne doivent plus être vécus comme une moralité, comme je l’ai déjà dit, mais comme des énergies que l’homme doit connaître, afin de pouvoir les manipuler. C’est pour cela que le terme loi, est un terme faux, j’appelle toujours les lois les harmonies cosmiques.

Étant donné que vous êtes des microcosmes, la phrase est bien connue, l’homme est une représentation intégrale, mais microcosmique de l’univers entier. Lorsque, justement, vous devenez dépositaire de la vie, lorsque vous vous éveillez au monde, pour que vous soyez heureux, bien dans votre peau, pour que vous ayez la santé, le bonheur, il vous faut connaître les lois, qui ont donné naissance à votre âme, à votre vie. Il vous faut connaître ces énergies.

source www.conscienceuniverselle

Publié dans:ACCORD, ASCENSION, HUMANITE |on 7 avril, 2015 |Pas de commentaires »

Entretiens avec l’au-delà

 

 esprit

Les contacts avec l’au-delà , par le support de l’écriture automatique impliquent la médiumnité spirite. Etre un vrai médium spirite nécessite un long apprentissage qui comporte des dangers pour qui ne respecte pas certaines lois et certaines règles de vie intangibles. Le spiritisme n’est pas un jeu, encore moins une attraction. Tout au contraire, il nécessite beaucoup de sérieux car il permet d’accéder à la compréhension des différentes formes de vie de l’au-delà et de réaliser des travaux sérieux :

· Les communications avec les disparus

· L’aide au vrai départ de personnes mal décédées

· L’exorcisme 

 

Des conseils, une guidance qui vont aider la personne qui consulte à résoudre les problèmes qu’elle rencontre dans sa vie.

Beaucoup de personnes sont victimes de voyants peu scrupuleux qui n’hésitent pas à leur prédire des événements tragiques et bien sûr à les en protéger grâce à leurs fameux talismans, leurs poudres magiques et j’en passe! Très généralement, une fois que ces personnes ont épuisé les voyants de la place sans avoir pour autant solutionné leurs problèmes, elles viennent alors me consulter. Il ne s’agit pas pour moi de leur dire ce qu’elles aimeraient entendre. J’essaie au contraire de leur faire comprendre la source de leurs problèmes et de les aider à redevenir autonomes, à savoir juger et à décider par eux-mêmes.

Je le compris lorsque je fus interrompue dans ma communication avec un disparu. Je me trouvais alors en présence d’une écriture tourmentée, celle d’un esprit ne proférant qu’insultes et mots incohérents. Lui étant là, la communication avec le disparu devenait impossible. Et à chaque fois que je reprenais mon crayon, je me retrouvais face au même problème. Il me fallut donc chercher un moyen de me défaire de ce mauvais esprit.

A cette époque, j’étais dans l’ignorance la plus totale de l’après-vie,  hormis mon expérience personnelle, suite à un accident. Comment pouvais-je penser qu’après le trépas où l’être était censé devenir pur, pareil phénomène puisse se produire? Après avoir étudié la question, j’ai pu avoir l’intelligence du phénomène. 
 

Que sont ces esprits du mal ou esprits errants, sinon des êtres victimes d’une mort atroce ou difficile?

Les esprits errants sont des êtres qui souffrent, et qui, pour différentes raisons, ne peuvent s’élever. Ils font alors le tour des séances spirites, se montre farceurs, agressifs ou délirants selon l’état qu’ils avaient au moment de leur mort. Avec les bons esprits que j’aime, je vis comme de vrais moments « d’extase ». Je suis médium, mais, même si je me situe dans mes séances alors entre deux mondes, je refuse la transe totale, une partie de mon moi gardant toujours le plein contrôle de moi-même.

Je souffre de la souffrance des esprits, et s’ils étaient atteints de maladies de leur vivant, je le ressens. Cela m’arrive de pleurer, mais à d’autres moments je peux aussi sourire, c’est selon. A toutes ces sensations que je partage, notamment de grand froid, s’ajoutent les odeurs qui imprègnent la pièce. Ces sensations m’annoncent que le disparu a fait le voyage jusqu’à moi, qu’il est là , présent mais invisible dans cette pièce, et qu’ il veut communiquer, très souvent avec un membre de sa famille. Ainsi, un soir, une femme, accompagnée de ses deux filles adolescentes vint me demander d’entrer en relation avec son mari disparu. A peine la séance commencée, voilà que je suis prise de violents maux de tête. Mon nez me fait mal et coule abondamment. Je pleure et me sens de plus en plus mal.  La douleur est de plus en plus insupportable. Je demande alors à la dame de quoi est mort son mari. C’est la fille aînée qui me répond. Elle m’apprend que son père est décédé d’un cancer et qu’à ses derniers moments on lui insufflait de la morphine par les narines pour essayer de diminuer son intense souffrance!

En ce qui concerne l’écriture automatique, le « don » n’intervient pas automatiquement. Il nécessite un long apprentissage, et surtout un conditionnement préalable fait du plus grand calme et d’une sérénité sans faille.

Lorsque je me suis lancée dans cette « aventure », j’en ignorais les dangers, et j’estime avoir été bien protégée car j’en connais beaucoup qui se sont essayés à cet art très particulier et par la suite ont dû y renoncer, s’étant attiré de graves ennuis. 

La première fois où j’ai senti bouger mon crayon, je fus prise d’une grande peur. J’ai  persévéré malgré tout et beaucoup travaillé. Comme tout le monde, j’avais entendu parler des « esprits du bas astral », mais qu’est-ce au juste ?

Les communications avec les disparus sont extrêmement variées. Elles concernent aussi bien les disparus de morts naturelles que certaines personnes décédées de façon suspecte. Je reçois des mères qui ont perdu un enfant, des maris qui veulent s’entretenir avec leurs épouses décédées, ou vice versa. Parfois aussi, l’on vient consulter un ancêtre ou plus prosaïquement s’entretenir d’héritages ou du patrimoine familial.

Les communications avec des êtres « mal morts » : pendus, accidentés de la route, tués par balles, par armes blanches, ou qui ont absorbé des barbituriques présentent un caractère tout particulier, et m’amènent à effectuer des travaux pénibles, mais qui permettent de mettre fin à leur souffrance. Ces « mal partis » souffrent, et peuvent faire beaucoup de mal, volontairement ou non. Si ces « mal mort »s ne sont pas aidés, ils ne cesseront de souffrir et resteront des errants dans un périmètre bien délimité, surtout lorsqu’il s’agit de pendus volontaires.

Des personnes viennent me consulter car victimes de ces êtres « mal partis ». Je procède alors à ce qu’il est convenu d’appeler un exorcisme, et ce au moyen de l’écriture automatique qui s’avère pour moi un outil extrêmement précieux qui me permet de savoir quelle entité habite l’exorcisé, quel est son âge, la manière dont elle est morte et qui la commandite.

Certaines familles viennent me voir pour me demander d’aider leur disparu à s’élever en toute sérénité.

En fonction de ce qu’il a été dans sa vie terrestre passée, un « esprit » sera non-violent ou au contraire prêt à tout pour se venger

Certains deviennent ainsi des êtres maléfiques récupérés par des sorciers peu scrupuleux qui iront jusqu’à posséder des personnes de différentes manières, trop contents de pouvoir se venger au travers d’un individu, et ils n’auront de cesse que d’entraîner leur victime à une mort le plus souvent semblable à la leur.

Au départ, j’étais très cartésienne et j’ai eu beaucoup des difficultés à admettre la réalité de l’irrationnel. Mais les faits sont là et parlent d’eux-mêmes. 
 

MONSIEUR et CHOPIN

Je peux m’honorer de la présence à mes côtés, quand le besoin s’en fait sentir de « MONSIEUR ». Il apporte à tous des conseils judicieux, et trouve des solutions aux problèmes complexes soulevés par mes clients. Force est de constater que, tout au long de ma carrière, ce que MONSIEUR a annoncé à mes clients s’est avéré exact, et que ceux qui l’ont écouté ne l’ont jamais regretté. Les conseils qu’il donne sont de tous ordres et concernent tout aussi bien des affaires de cœur, des affaires d’argent, des litiges familiaux ou un conseil d’orientation pour un enfant. Il s’agit aussi parfois de faire le choix et du mode d’acquisition d’une maison, de décisions qui doivent être prises par un chef d’entreprise à tous niveaux. Bref, il n’y a aucun domaine où MONSIEUR ne pourra apporter ses précieux conseils.

Une autre de mes activités et qui m’est très agréable sont mes entretiens avec des personnages célèbres. Les messages de ces derniers consistent souvent à nous dire que la mort n’existe pas, et que le plus important est de bien vivre sa vie sur terre. Ils nous parlent aussi de leurs vies terrestres et de ce qui leur a manqué le plus ici-bas : être aimés pour eux-mêmes.

Je corresponds ainsi depuis de longues années avec Frédéric Chopin, et chacun de mes consultants bénéficie d’un écrit de sa part. 
Mes échanges avec Chopin s’étendent sur des sujets très variés, et c’est toujours un ravissement pour moi d’avoir la possibilité de converser avec lui.

Voilà, brièvement décrite, mon activité de médium spirite que j’exerce depuis de longues années grâce au support de l’écriture automatique.

Danielle Prieur 
 

Site Internet : http://www.geocities.com/spiritandconverse

Publié dans:ASCENSION, La MORT |on 16 mars, 2015 |Pas de commentaires »

S’offrir une guidance spirituelle

 

téléchargementS’aventurer dans les méandres de l’esprit nécessite méthode et méthodologie. Carl Gustav Jung, passionné de spiritualité et psychiatre de formation, assure dans son autobiographie « Ma vie » qu’il est nécessaire de bien garder les pieds sur terre pour cheminer spirituellement en toute sécurité. D’où la nécessité d’une guidance…

Les mystiques de toutes les traditions spirituelles font état de l’importance d’un guide sur le chemin conduisant vers ce que d’aucuns nomment le « Soi ». Bénéficier d’un accompagnateur expérimenté permet d’éviter bien des écueils et bien des leurres. Une spiritualité authentique ne doit en effet en aucun cas se transformer en une fuite du réel. Elle a, au contraire, pour sens de s’incarner au quotidien et d’ouvrir des horizons de paix et d’harmonie.

Une attitude de service


Le terme guidance, anglicisme qui nous vient du Québec, insiste sur l’aspect non directif de l’accompagnement, tout en assurant les sécurités. Gilles, ésotériste, explique que quelqu’un qui se revendique de la guidance va mettre toute son humanité à votre service. Quant à la tradition spirituelle indienne, elle reste très explicite dans son symbolisme : dans la Bhagavad Gita, texte sacré hindou, le maître spirituel fait office – pour l’occasion – du rôle et de la fonction de… cocher, donc de serviteur ! Ainsi, l’élève aspirant à la Connaissance décide en dernier recours du chemin à prendre, après s’être enquis de « sa vérité » auprès de son guide. Pour Jung, ce chemin est dit d’individuation, terme à différencier de celui d’individualisme et de sa connotation égoïste. Une guidance spirituelle conduit certes à la réalisation de l’Être, mais une réalisation authentique prend toujours en compte l’entourage, le moteur de cette subtile prise de conscience restant l’humilité et la notion de don.

Le chemin spirituel du bateleur


Le jeu du Tarot de Marseille symbolise également ce que peut être une guidance spirituelle : tout au long des 21 arcanes, le bateleur, candidat à l’initiation, va devoir avancer sur son propre chemin spirituel. Une exploration de ce type est passionnante dans la mesure où ce personnage rassemble toutes les potentialités que chaque être possède en lui. Par cette médiation, le spécialiste fait en sorte d’aider son consultant à les identifier et à découvrir où il en est de son parcours. Il s’agit d’une singulière proposition de travail sur soi au cours duquel conscient et inconscient entrent en communication et s’élèvent l’un l’autre. Jung définit ce processus en tant que mouvement ascensionnel dans la flamme, la métamorphose dans la chaleur alchimique et la naissance de l’« esprit subtil »…

Comment faire preuve de discernement ?


Pour les spiritualistes, en chacun réside un écrin mystérieux où évolue l’« âme » que certains appellent leur « maître intérieur », leur « petite voix ». Cet espace est inviolable et abrite toute la Connaissance. Qu’importe donc sa dénomination pourvu que l’accompagnement vers ce joyau spirituel soit authentique ! Il peut prendre la forme d’un stage d’inspiration chamanique, d’un coaching médiumnique, voire même d’une consultation parapsychologique, l’important étant d’identifier quelques critères relevant du simple bon sens :

– une guidance spirituelle n’impose jamais rien et reste toujours propositionnelle
– elle ne génère aucune dépendance, que ce soit d’un point de vue moral ou financier envers l’accompagnateur, outre les frais de consultation et de stage habituels 
– elle permet une centration dont le sens reste une plus grande ouverture sur la vie et n’occasionne, de fait, aucune rupture avec autrui ni repli pathologique sur soi.

Ces précautions basiques étant prises, s’offrir la possibilité d’emprunter un chemin spirituel, lorsque le désir est là, constitue le début du plus merveilleux des voyages… 

Laurent Boudier du Magazine Signes et Sens

Publié dans:ASCENSION, DEVELOPPEMENT |on 1 mars, 2015 |Pas de commentaires »
12345...7

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3