A CEUX QUI ONT PEUR DES MONDES MULTIDIMENSIONNELS –N°2

 

Ceci est la suite du N°1 – ICI …  (en 1 clic)

Autour de vous, il y a la nature. Elle est vivante. Les animaux, les plantes, les pierres émettent tous des ondes. Chaque onde est associée à un rythme particulier, à une fréquence donnée. Vous êtes dans un environnement où tout vous parle par les ondes. Ainsi, vous pouvez apprécier le parfum d’une fleur, ressentir la puissance d’une pierre, capter qu’une relation se crée avec un animal. Voilà pourquoi nous vous demandons que les ondes que vous émettez soient votre offrande, qu’elles soient vibrantes d’amour et de lumière, qu’elles influencent les êtres à se reconnaître et à se déployer dans toute leur beauté.

1sur blog Francesca

Les dévas émettent aussi des ondes. Il y a différents types de vie dans la nature : la vie humaine, mais aussi la vie naturelle animale, végétale, minérale. Les dévas permettent que toutes puissent s’harmoniser. Par exemple, ils aideront les humains à mieux ressentir ce que les forêts transmettent, ce que leurs fruits émettent, ce que les pierres représentent. Ce sont les ambassadeurs, les médiateurs, les capteurs. Ils émettent des ondes et vous pouvez les reconnaitre par celles-ci. Si un humain veut absolument voir les êtres invisibles, il cherchera en vain puisqu’ils sont invisibles. Tant et aussi longtemps qu’un humains cherche la preuve physique de la présence des dévas, il est en difficulté, car ceux-ci se présentent sur un plan subtil. Toutefois, à partir de l’instant où un individu est attentif aux sensations tout autant qu’aux vibrations qu’il reçoit, il peut mieux constater que la vie existe autour de lui.

Puis, il y a des sources d’émissions d’ondes moins naturelles. Débutons par certaines des créations des hommes. L’homme émet à partir de son propre champ d’énergie, de son propre champ magnétique. Tout en émettant, il a la capacité de créer des structures énergétiques, des formes énergétiques, des mouvements énergétiques et, par conséquent, des  circulations d’ondes dans des structures données. Il en est de même dans la nature. Par ses émissions, la nature va parfois créer des champs électromagnétiques intenses et des spirales particulières d’énergie. Par sn mouvement, elle va aussi créer une émission d’ondes différente de ce qu’elle est par sa nature même.

Saisissez bien nos paroles. Un humain émet par son corps physique, par ses corps de Lumière et par sa structure énergétique. Ses émissions sont naturelles. Toutefois, par ses intentions et sa volonté, il peut générer des ondes à un rythme, à une fréquence et dans une structure autre que les ondes qu’il émet naturellement. Il en est de même pour les autres formes de vie terrestres. Ainsi, la nature minérale, végétale ou animale qui émet naturellement peut créer des vortex et se rassembler en un lieu pour émettre à une fréquence différente qui influence les humains.

Ainsi, les humains ont la faculté de créer des structures énergétiques rendant possibles des émanations vibratoires différentes de ce qu’ils sont. Ils se rassemblent et, par leur intention commune, ils créent une forme d’antenne complexe. Ces ondes sont différentes de leurs propres ondes, car elles proviennent des champs électromagnétiques de la Terre, de l’au-delà, ou de l’intraterre.

Pourquoi créer des structures énergétiques.

Pour mieux communiquer à divers fréquences, au-delà des peurs, des attentes, dans un espace plus ultime, plus libre avec les autres formes de vie terrestres, intraterrestres et extraterrestres. Ces communications contribuent à l’équilibre de l’humain. De même, ce dernier peut créer des spirales d’énergies ascendantes et descendantes utiles à son équilibre, son rééquilibrage, son ouverture, son expansion, ou à son changement de taux vibratoire et de fréquence pour sa santé physique, psychique, énergétique et spirituelle.

Il créée en vue de favoriser son expansion. De façon générale, toutes les structures qu’un être peut créer ne devraient avoir pour but que son émancipation. Par exemple, pour se libérer des limites de la matrice terrestre. Si l’humain peut ainsi construire des structures énergétiques, d’autres formes de vie qui convergent vers la Terre ont aussi ces facultés. Appelons ces autres formes de vie les Frères de l’Au-Delà, si cela vous convient. 

thymus

Les hommes ont toujours su que ces Frères de l’au-delà étaient présents. Depuis le début de notre humanité, les humains regardent le ciel, les planètes, les étoiles, car cela est merveilleux, enchanteur et aussi parce qu’ils savent que la vie y est présente. Même au-delà de ce qu’ils voient, les humains ressentent la vie. L’homme ne peut être seul dans un univers infini. S’il est parvenu à se rendre jusqu’à la Lune, il parviendra un jour à se rendre jusqu’à une autre étoile de la galaxie. Ce n’est qu’une question de temps, un temps relatif à notre planète et à la troisième dimension. Et si l’homme arrive à se propulser jusqu’ à une étole de cette galaxie, il va de soi que sur certaines autres planètes, ailleurs dans cette galaxie ou dans les autres, des êtres peuvent aussi se propulser jusqu’à la Terre. Non seulement ils le peuvent, mais ils le font, et depuis très longtemps, les humains sont en relation avec eux.

Vous terminez actuellement une période de votre histoire où la science a évolué rapidement. Par son évolution, la science a permis d’ouvrir des perspectives, de repousser les frontières du possible, mais elle a aussi fait en sorte que quelques milliards d’hommes ont concentré leurs croyances sur ce qu’elle pouvait leur prouver. Durant les derniers siècles, un pourcentage important d’humains ont en effet refermé leur système de réceptivité  pour ne reconnaître que ce que la science pouvait leur démontrer. Vous le croirez difficilement, mais certains humains réfutent l’idée que d’autres formes de vie existent, alors qu’elles se présentent sans cesse dans la matrice terrestre et même dans l’atmosphère terrestre. 

Ce texte est la retranscription d’une canalisation publique devant auditoire, de Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de retranscription de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité

Publié dans : ENERGIES, MULTIDIMENSIONNALITE, PENSEE, PEUR |le 2 novembre, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3