L’IMPORTANCE GRANDISSANTE DES FAMILLES D’AMES

 

Les familles d’Ames seront de plus en plus reconnues. Celles-ci se présentent sous deux modalités. Il y a d’abord la famille en termes d’orientation. Vous reconnaissez les êtres qui ont une orientation similaire à la vôtre. Vous vibrez comme eux, vous êtes joyeux lorsque vous vous rencontrez, lorsque vous partagez votre perspective sur la vie. Appelons cela la famille d’Ames associée au regard sur la vie et ayant une orientation commune. Il y a aussi la famille d’Ames associée à votre œuvre, à votre essence, à votre individualité. Par exemple, la famille des enseignants, la famille des guérisseurs. Ces familles oeuvrent  pour aider les autres.

chez francesca blog

Les familles d’Ames possèdent une structure matricielle. Encore aujourd’hui, lorsqu’ils cherchent leur famille d’Ames, plusieurs parmi vous éprouvent de la confusion, mais progressivement vous en viendrez à vous reconstituer en familles, en collectivité s, en cellules, selon les attractions propres à votre famille d’Ames.

Vous connaissez les conflits que vivent certaines familles biologiques. Nous n’avons pas à vous les décrire. Ces conflits sont souvent en surface, même si vous les considérez comme plus profonds. Lorsque nous vous entretenons de relations d’Ames, nous vous parlons de profondeur, d’êtres qui dans un même regard sur la vie, sont inspirés, nourris par des expériences et des regards qui viennent d’autres réalités, d’autres dimensions, d’autres temps. Voilà ce que vous vivez à l’heure actuelle : des changements qui, parfois, sont vraiment turbulents parce que, psychiquement, vous ressentez que vos valeurs doivent se transformer. Vous vous situez quelquefois entre le passé et l’avenir. Les valeurs auxquelles vous avez adhéré, que vous avez nourries jusqu’à maintenant, ne vous conviennent plus. Et les nouvelles valeurs, les nouvelles orientations qui vous appellent, vous insécurisent. Elles vous invitent à une telle réorganisation de votre vie, et à de telles transformations de votre caractère qu’elles vous insécurisent. Vous avez l’impression d’être suspendu comme un funambule sur un fil qui a perdu la perche lui servant à garder son équilibre alors que le vent s’élève.

Observez autour de vous à quel point les humains ne savent plus comment se comporter. A chaque transition, des êtres s’attachent au passé. Vous voyez donc chez certains un attachement plus intense à leurs valeurs familiales, tout  comme vous voyez chez d’autres un attachement à leurs blessures, à leurs souvenirs et à leurs peurs du passé, parce qu’ils les connaissent, bien sûr. Ceux-là se sentiront tenaillés, oppressés parce qu’ils résistent au détachement, et à entrer dans leur mouvement naturel familial. Dès lors, sur le plan psychique, beaucoup seront en difficulté, tandis que plusieurs autres, déjà préparés à tous ces détachements et entrant déjà peu à peu dans leur voie, dans leur essence, vivront un allègement.

Sanctus Hermanus canalisé par Pierre Lessard

Sur le blog de Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Publié dans : ACCORD, AME |le 18 octobre, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3