Archive pour le 6 septembre, 2016

Connectez-vous sur vous-même

 

Le nouveau peuple de la Terre : votre  conscience va s’éveiller…. 

Vous vous reconnaîtrez et vous vous unirez ; vous ferez partie du nouveau peuple de la Terre, un peuple qui aura grandi et compris, et à ce moment-là vos frères galactiques viendront près de vous et vous diront : « Maintenant que vous avez compris qui vous êtes, que vous avez accepté de vivre dans la sérénité, l’Amour, le respect et la joie, nous vous accueillons parmi le peuple des étoiles ».

Votre petite planète ne sera plus jamais en quarantaine et elle deviendra un joyau dans l’univers. Alors il ne dépend que de vous, Enfant de la Terre, que ce jour approche à grands pas.

Bien sûr, vous êtes sept milliards d’êtres humains sur la Terre, mais les grandes transformations n’ont jamais été accomplies par la majorité des êtres, elles sont toujours accomplies par des minorités agissantes.

 chez francesca

Faites partie de ces minorités agissantes !

Vous qui connaissez le pouvoir de l’Amour, vous qui connaissez la vraie spiritualité puisque vous essayez de toutes vos forces de la vivre au quotidien, ayez conscience de votre puissance, de la puissance d’Amour qui vous réunit tous !

Avec notre aide, il y aura de plus en plus d’éveils de conscience et de transformations chez les êtres humains. Certains, malheureusement, ne supporteront pas les vibrations trop importantes et quitteront ce monde ; peu importe de quelle façon ils le feront ! 

 chez francesca0

 

 Essayez toujours d’être celui qui accepte, qui intègre ces nouvelles énergies, qui offre, qui est dans la joie et dans la sérénité ! N’oubliez pas, cher Enfant de la Terre, qu’une seule personne qui est dans des énergies d’Amour, de sérénité et de joie, peut transformer beaucoup d’êtres autour d’elle au niveau vibratoire ; une personne qui rayonne peut même transformer beaucoup d’êtres éloignés d’elle, parce que l’énergie du rayonnement ne se limite pas à un lieu.

L’énergie qui va émaner de chacun d’entre vous, c’est-à-dire votre propre rayonnement, ira beaucoup plus loin que vous ne le supposez. Elle peut même aller à l’autre bout du monde, parce qu’il n’y a pas de distance pour l’énergie, pour la pensée et pour l’Amour ! Les distances sont totalement humaines !

À partir du moment où vous commencez à le comprendre, où vous intégrez les nouvelles notions de non-distance, vous êtes beaucoup plus enclin à méditer, à vous connecter à vous-même et à ce que nous sommes, et à offrir ce qu’il y a de plus beau en vous.

Il n’y a pas de technique ! Nous essayons d’éviter le plus possible les techniques parce que les techniques passent toujours par le mental, et que le mental freine le cœur ! D’une certaine manière, il freine même toute émission d’énergie d’Amour, de Vibration d’Amour-Lumière.

 

 chez francesca1

 

 Il est beaucoup plus facile d’offrir ce qu’il y a de plus beau en vous que ce que vous pensez ! Encore une fois, il n’y a pas besoin de technique ! Rien qu’une pensée d’Amour pour une personne, pour un lieu, pour un groupe de personnes, pour le règne végétal, animal, minéral etc., suffit pour atteindre son but. Bien évidemment, si la pensée n’est pas très forte, le résultat ne sera pas non plus très important ; c’est pour cette raison qu’une pensée qui s’associe à d’autres pensées a une beaucoup plus grande force d’action.

Nous, vos Frères de Lumière, comptons beaucoup sur vous parce que vous êtes dans la densité et que nous n’y sommes pas ; vous pouvez œuvrer d’une façon autre que la nôtre, car nous œuvrons hors de la densité, dans l’énergie et dans la vibration.

La Transition

Si vous êtes venus sur Terre en cette période bien particulière pour l’humanité, c’est qu’il y a une raison ! Chacun d’entre vous, même si vous ne vous en rendez pas compte, a un rôle, une mission, et quelle est la plus belle mission, quel est le plus beau rôle que d’incarner, que d’ancrer l’Amour, la Joie et la Lumière dans la matière ?

Il faut déjà l’ancrer en vous-même ! Comment pouvez-vous ancrer l’Amour en vous-même ? En ayant conscience qu’il se trouve en vous et qu’il ne demande qu’à s’exprimer ! À ce moment-là, vous l’ancrez dans tout ce qui est matière en vous, dans votre corps, dans vos cellules, dans votre sang, dans tout ce que vous êtes en tant qu’être humain.

 chez francesca2

  

Ancrer l’Amour et la Lumière dans la matière, c’est donc l’ancrer dans ce que vous êtes en tant que matière ; c’est également l’ancrer dans les divers règnes de la matière, parce qu’en eux il y a également une partie que vous ne percevez pas forcément : leur corps éthérique et des parties beaucoup plus subtiles qui ne vous seront accessibles qu’au travers de capacités qui vont se développer de plus en plus en chacun d’entre vous.

Enfant de la Terre, votre conscience va s’éveiller ! Les jours et les mois qui viennent verront beaucoup de transformations chez les êtres humains, mais ces transformations vont générer chez certains d’entre eux beaucoup de difficultés existentielles et beaucoup de souffrances, en raison d’un décalage entre la vie dans la matière et la vie dans la vibration.

Donc, pour pouvoir intégrer tout cela et le vivre sereinement, il faut que vous soyez le plus possible centrés en vous-même, et il ne faut pas vous éparpiller !

Nous disons aux Enfants de la Terre : « Soyez certains que vous aurez de plus en plus l’aide considérable des Plans de Lumière et des plans où se trouvent en ce moment vos frères galactiques qui sont en attente autour de votre Mère la Terre, en attente du jour merveilleux où vous vous retrouverez ! »

Message reçu des Êtres de Lumière par Monique Mathieu

www.ducielalaterre.org

Publié dans:ASCENSION, CHANNELING |on 6 septembre, 2016 |1 Commentaire »

OU VIVENT LES ANGES ET COMMENT COMMUNIQUENT-ILS

 

La tentation est de répondre aussitôt : les anges vivent dans le ciel, sans préciser puisque le ciel, au sens religieux, ne saurait être localisé géographiquement. Et il est vrai que le ciel, le Paradis, est la résidence normale des anges qui n’ont pas failli. Toutefois, tous les théologiens et d’abord saint Ambroise et saint Hilaire, s’entendent pour affirmer qu’un très grand nombre d’anges sont perpétuellement, si l’on ose dire, « à l’étranger » ou en « déplacements professionnels ». Ce sont les anges gardiens des créatures vivantes et les puissances en cher de la bonne marche de l’univers et des éléments. « L’air est tout entier empli d’anges », affirme ainsi saint Jean Chrysostome.

Toutefois, la nature spirituelle de l’ange lui permet, même s’il n’est pas doué d’ubiquité, de se mouvoir à la vitesse de sa pensée. Surtout, l’ange n’est jamais absent du ciel puisqu’il ne perd jamais, où qu’il soit, la vision béatifique, la contemplation de Dieu. Il joint ainsi ce qui semble inconciliable à l’homme : la contemplation et l’action. Saint Thomas d’Aquin précise que cette action découle précisément de cette contemplation, puisque l’ange réalise dans le monde les desseins de DIEU qu’il a contemplé en DIEU. Cette théorie thomiste est solidement fondée sur l’Evangile.

 sylviane

« Je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu » dit l’archange à Zacharie, en lui annonçant qu’il ne tardera plus à être père. Et l’emploi du présent n’est pas fortuit. Gabriel ne cesse pas de se tenir devant le Trône du Très-Haut, tout en étant réellement présent dans le Temple.

Il ne s’agit pas là d’une prérogative princière conférée à ces très grands seigneurs de la cour divine que sont les Séraphins Michel, Gabriel et Raphaël, mais d’un bien commun à toute la hiérarchie angélique et qui s’étend au dernier des anges gardiens. Jésus le précise : « Gardez-vous bien de mépriser aucun de ces petits ; car je vous le dis, leurs anges, aux cieux, voient constamment la face de Mon Père qui est aux cieux ». 

 sylviane°

Cette présence des anges répandus à travers le monde répond à une nécessité : contrer l’action des anges déchus chassés du ciel et qui, pour la plupart d’entre eux, ne sont pas obligés de rester en Enfer.

Comment communiquent-ils ?

Pour l’homme, communiquer ne peut se faire que par des moyens matériels : la parole, l’écriture, le geste et les signes. L’ange, n’ayant pas de corps, n’a pas de voix, et même celle qu’il empreinte dans les apparitions n’est pas la sienne. Il ne peut pas non plus écrire ni communiquer par une quelconque gestuelle, du moins selon sa nature angélique. Et, cependant, saint Paul, s’exclame : « Quand je parlerai les langues des anges et des hommes, si je n’ai pas la charité, je ne suis qu’un airain sonore, une cymbale retentissante ».

Il existerait donc un langage propre aux anges qui ne peut, par conséquent, qu’être supérieur au nôtre. Les anges dialoguent avec Dieu, avec l’humanité, et entre eux. D’ordre spirituel, leur conversation avec Dieu ne cesse jamais, bien que Dieu n’ait pas besoin de ce dialogue pour tout connaître de Ses créatures. Saint Grégoire le Grand pense que les anges Lui parlent par leurs cantiques d’actions de grâce, leur tendre et brûlante aspiration à connaître davantage. Sa Lumière et Sa splendeur, et qu’ils trouvent un motif supplémentaire à s’entretenir avec Lui lorsqu’ils lui rendent compte de leurs missions auprès des hommes et Lui transmettent leurs prières.

Les conversations que les anges tiennent entre eux sont pareillement d’ordre purement intellectuel. « Car parle consiste uniquement à lui ! [à l’interlocuteur] manifester l’idée que l’on a ». Pour saint Thomas, il s’agit d’un procédé comparable à la transmission de pensée. Il suffit d’un acte de volonté et ce quelle que soit la distance entre eux, pour que deux anges dialoguent. La pensée de l’un devient lisible et limpide pour l’autre et demeure cachée à tous ceux ç qui le message n’est pas destiné.

Ce dialogue se fait de haut en bas et de bas en haut de la hiérarchie angélique, les anges des chœurs supérieurs instruisant ceux des chœurs inférieurs des mystères divins qui ne leur sont pas directement intelligibles, et les chargeant d’exécuter les volontés de Dieu, et les anges du dernier ordre venant rendre compte.

Rares sont les humains qui communiquent consciemment avec les anges, et cependant, cette communication est constante ; Mais comment les anges s’y prennent-ils ?

Dans son langage philosophique médiéval, saint Thomas d’Aquin écrit : « Les anges agissent en nous par secousses imprimées aux esprits vitaux ». Par sa double et déchirante nature, spirituelle et charnelle, l’homme possède assez d’esprit pour n’être pas totalement sourd et aveugle aux réalités du monde invisible, et trop de matière pour se mouvoir à l’aise dans une dimension qui n’est pas encore faite pour lui. Aussi la voix des anges, qui est celle de Dieu, lui parvient-elle sans qu’il sache toujours l’identifier.

Un commentateur, le cardinal Journet, disait : « Plus souvent que nous ne le pensons, cette soudaine inspiration nous est soufflée à l’oreille par notre ange gardien ». Ce premier mode de communication est qualifié d’ordinaire. Il opère par une suggestion si discrète au niveau de notre conscient que nous ne le différencions pas de nos propres réflexions et l’adoptons comme venant de nous-mêmes.

L’autre est qualifié d’illumination. L’inspiration et l’illumination se font avec une grande force. Elles sont inconfondables avec le processus de pensée naturelle, comme si elles portaient nettement la signature de l’esprit bienheureux qui les a suscitées. Cette marque inconfondable est le sceau de l’authenticité du dialogue, plus probant encore quand il apparait comme la réponse nette à une demande exprimée dans la prière et quand elle s’unit à une longue expérience de l’oraison et de la contemplation.

Une croyance héritée du judaïsme dit que les anges gardiens des peuples sont les créateurs des langues nationales.

Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:ANGES |on 6 septembre, 2016 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3