Archive pour le 13 août, 2016

LA PRIERE est une petite graine qui ne demande qu’à germer

 

Parler de la prière, c’est comme semer un petit grain qui peut donner un arbre géant. En l’enfouissant presque à la surface du sol, il prend bien peu de place. Mais s’il réussit à germer et que la terre où il repose lui fournit tous les éléments nécessaires à sa croissance, le petit grain qui semblait bien insignifiant pourra donner naissance à une merveille du monde végétal.

Certains d’entre vous ont besoin de formules de prière, un peu comme s’ils avaient besoin que la graine plantée en eux ait une forme bien définie.  Il est important toutefois de souligner que toute prière qui ne prend pas racine dans la sincérité de notre Esprit se réduit à de simples mots ne trouvant aucun écho dans l’au-delà.

Voici donc, quelques formules….

prière

PRIERE AU REVEIL

Lorsque nous sortons de notre sommeil, nous revenons du monde pseudo-matériel de l’au-delà. Chaque fois, il nous a été donné la possibilité de profiter des largesses de Dieu pour compléter la préparation du plan quotidien que nous réservent nos heures de veille. Il ne faut donc jamais oublier de remercier Dieu et tous les Esprits qui nous assistent si généreusement dans ces préparatifs de dernière mains que négligent malheureusement beaucoup trop d’incarnés sur notre pauvre sphère d’épuration. 

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je Te remercie pour toutes les possibilités qui m’ont été offertes pendant mes heures de sommeil et que Tu as autorisées pour que je puisse bien me préparer en vue de profiter pleinement des heures de vielle qui m’attendent aujourd’hui.

Je remercie tous mes frères de l’au-delà, désincarnés et incarnés, qui m’ont assisté dans mes préparatifs, visant l’atteinte des objectifs de progression spirituelle prévus pour ce jour.

Je remercie d’une façon toute particulière mon Esprit guide, mon ami, mon frère, qui protège autant mes heures de veille que celles de mon sommeil. Je tenterai encore aujourd’hui de faire du mieux que je peux en guise d’expression de ma reconnaissance pour le dévouement inconditionnel qu’il me voue à chaque jour de mon existence terrestre.

AMEN !

134-etoiles-bleues

PRIERE DU COUCHER

Les mêmes conditions s’appliquent lors que nous nous apprêtons à entrer dans le sommeil. Plusieurs d’entre nous ne savent pas profiter des possibilités qui nous sont gracieusement offertes dans l’au-delà en vue de favoriser notre progression spirituelle. Il est donc très à propos d’invoquer l’assistance de Dieu et des invisibles bienveillants pour s’assurer que nous ne gaspillerons pas ce temps si précieux à prolonger nos passions terrestres sources de tant de souffrances pour l’Esprit subjugués.

Dieu tout-puissant, bon Père du ciel, je m’apprête à retourner quelques heures dans le monde naturel de mon Esprit. Permets que je puisse y recevoir la Lumière qui m’indiquera ce qu’il faut faire pour bien profiter de ce temps privilégié en vue de ma progression spirituelle.

Je Te remercie à l’avance pour toute l’assistance que Tu m’autoriseras pour que je puisse bénéficier de la sagesse des entités pouvant m’aider dans ma préparation spirituelle.

J’invoque mes amis de Lumière, mes protecteurs et particulièrement mon Ange gardien à venir m’accueillir au seuil de mon sommeil. Conduisez-moi sur la route spirituelle qui me convient pour réussir ma présente incarnation. Si, en entrant dans l’au-delà, l’appel de mes passions s’avérait plus fort que celui de ma pauvre sagesse, imbibez-moi de la Lumière de vos conseils bienveillants pour que je puisse reconnaître le remède à mes maux d’incarné. Je vous remercie à l’avance pour l’aide généreuse que vous m’apportez dans ma préparation visant la réussite des heures de vielle qui m’attendent.

AMEN ! 

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE |on 13 août, 2016 |Pas de commentaires »

La Rencontre avec des Esprits familiers

 

Chacun d’entre est entouré d’un nombre plus ou mois restreint d’entités possédant les mêmes caractéristiques personnelles que nous. Le même niveau d’évolution, les mêmes faiblesses, les mêmes qualités et le même bagage karmique en font des Etres très réceptifs à ce que nous somme set à ce que nous vivons. Elles se sentent bien en notre compagnie du fait qu’elles retrouvent en nous les traits  qui correspondent à ce qu’elles sont.

L’au-delà les appelle les Esprits. Le plus souvent, ils nous accompagnent dans notre quotidien d’incarnés pour en tirer des leçons dont ils pourront profiter quand leur tour viendra de reprendre chair.

Sur Terre, il est fréquent de voir les mêmes Esprits familiers accompagner un incarné pendant tout son pèlerinage terrestre. C’est qu’ici, la progression est encore lente. Les Familiers peuvent donc retrouver longtemps chez leur compagnon les traits dans lesquels ils se reconnaissent.

coucher soleil

Chez ceux qui se prennent réellement en main dans leur progression spirituelle d’incarnation, on observe un changement dans la composition de leurs Familiers. Ces derniers se retrouvant plus d’ambiance sympathique, ils ne sentent plus à leur place et quittent les lieux. Des entités plus avancées viennent alors les remplacer dans leur accompagnement invisible. C’est lorsque l’incarné a atteint un niveau plus avancé dans son développement que ses Esprits Familiers peuvent être classés parmi les Esprits de l’au-delà qui l’assistent. Car au stade de l’amour et du respect des Lois Divines, nos Esprits Familiers ne désirent que le bien dans toutes ses définitions possibles.

L’incarné retrouve alors en eux de véritables amis dont le dévouement est constant et sincère. Evidemment, il ne peut en être ainsi pour l’incarné retardataire qui peut retrouver chez ses Esprits Familiers les mêmes poussées de haine, d’envie, de jalousie, et les mêmes pulsions dévastatrices qui le dévorent.

Ces derniers sont alors le plus souvent des entités qui sont demeurées attachées aux appels de la matière. C’est chez ces derniers qu’on retrouve les Familiers de maison qui refusent de quitter leur ancien environnement d’incarnation. Certains vont même jusqu’à s’installer dans des demeures dont ils ont longtemps rêvé pendant leur vie terrestre. Tant qu’ils ne sont pas dérangés, leur présence demeure généralement inaperçue par ceux qu’ils accompagnent à leur insu, mais, dans certaines circonstances, ils peuvent se transformer en de véritables fauteurs de troubles.

Après leur décès, certains d’entre nous auront sûrement l’idée de se manifester à des parents ou à des amis à qui ils voudraient confirmer la réalité de leur survie. Peut-être même que toi qui lis ces lignes, tu l’as déjà fait à plusieurs reprises dans tes nombreux décès antérieurs.

Une abondante documentation verbale et écrite nous en a régulièrement rapporté des témoignages forts pertinents depuis les débuts de l’histoire de l’humanité terrestre. Elle nous démontre avec évidence que, de tout temps, plusieurs Esprits de l’au-delà y sont très bien parvenus. Mais bien que le phénomène soit beaucoup plus répandu que le premier abord pourrait nous le laisser croire, nous sommes quand même forcés d’admettre que cette performance ne semble pas à la portée de tous ceux qui trépassent.

Pour bien en comprendre la raison, voyons les conditions qui en régissent la possibilité. Tout d’abord, il faut que l’Esprit de l’au-delà soit en mesure de se manifester. Certains facteurs comme l’insuffisant degré d’éveil du défunt ou l’absence de médium pour puiser l’énergie animalisée indispensable à toute manifestation matérielle dans le monde physique peuvent, malgré les plus fébriles attentes, rendre l’opération impossible.

Ensuite, il faut que le défunt veuille bien se manifester. Il ne faut pas oublier que nous conservons nos souvenir set notre personnalité après notre décès. Les initiés, les gênes, les rancunes et les indifférences peuvent facilement inciter l’entité décédée à couper tout contact avec ceux qu’il a laissés. De plus, certains peuvent considérer dans leur nouveau point de vue, qu’il vaut mieux demeurer silencieux auprès des leurs, malgré l’amour sincère qui peut les unir au-delà de la mort. Ils se contentent alors d’échanger avec eux dans leurs périodes de sommeil que le voile d’incarnation fait oublier.

Enfin, et c’est le point le plus important, il faut que Dieu donne Son autorisation. Sans cette dernière, une manifestation ne peut se réaliser. Il est donc possible et même fréquent que des défunts veuillent contacter leurs proches mais qu’ils en soient empêchés par L’interdiction divine. Dans ces cas, l’Esprit éveillé comprend qu’il en est mieux ainsi. La sagesse divine voyant bien au-delà des appels immédiats.

Il y a donc au point de départ trois conditions minimales qui doivent être remplies pour que le phénomène puisse se produire. Mais à ces conditions, nous pouvons rajouter certaines attitudes de notre part qui peuvent inciter un défunt à demeurer dans l’anonymat de son invisibilité. A titre d’exemple, citons tous les sentiments secrets que nous pouvons nourrir dans notre cœur à l’égard du défunt et qui seraient de nature à créer un malaise chez ce dernier. Il y a également nos peurs qui peuvent bloquer tout contact avec l’au-delà, car l’Esprit bienveillant ne veut pas effrayer celui ou celle qu’il aime avec sincérité. Chez certains incarnés, la fragilité du système nerveux peut donner lieu à d’imprévisibles réactions face à leur peur et le Esprits désincarnés doivent se montrer prudents sur ce point.

Nous pourrions enfin citer le refus de voir et d’entendre leurs messages. Il peut donc arriver que, par crainte, par ignorance ou simplement par pur entêtement volontaire, nous ne soyons pas en mesure de reconnaître les signes qui nous sont envoyés.

propos de Serge GIRARD

La bibliothèque de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans:ELEMENTS, ESPRITS, MEDIUM, POUVOIR |on 13 août, 2016 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3