Qui est le Maitre ?

 

Parlons des émotions – cet aspect mystérieux et très méconnu de votre personnalité – et ce que cela signifie d’avoir un équilibre sain face à cette commodité précieuse, qui souvent dirige vos actions et alimente vos passions. Je dis précieux, car sur certains mondes l’émotion est pratiquement absente de la personnalité, et ceux qui en ont un peu plus sont considérés comme chanceux. Sur Terre, au contraire, chez la personnalité mortelle il y a une abondance d’émotion qui parfois peut entraîner un déséquilibre et causer toutes sortes de malheur à ceux qu’elle contrôle, ainsi que pour ceux qui propagent et réagissent à ses effets secondaires plus négatifs – la cause de nombreux maux sur ce monde.

emotion

L’émotion est de loin la partie de la personnalité la plus difficile à gérer, car en même temps pour le mental, c’est une des fonctions la plus bénie qui vous permet de ressentir les choses qui sont bonnes et belles telles que l’amour, la joie, la compassion, la gaieté, le rire et d’autres. Du côté négatif, il y a la peur, la colère, le jugement, l’orgueil, l’égoïsme et l’indignation, pour en nommer quelques-uns.

Beaucoup d’entre vous se servent de l’émotion comme du premier moyen d’approche lorsqu’ils sont confrontés avec des expériences qui envahissent leur zone de confort – à vrai dire une béquille employée à la place d’une vraie réflexion, où vous percevez et considérez rapidement chaque aspect d’une situation, et où vous projetez l’issue de votre réaction à l’événement qui vous fait face, dans votre mental, et par là vous choisissez avec sagesse la meilleure réaction à la situation. C’est là que se situe le véritable problème, dans la mesure où il est sage de réagir spontanément à ces événements qui nous font nous sentir bien – l’amour, la joie et le rire – alors qu’il est peu sage de réagir rapidement à ces sentiments qui envahissent nos croyances et nos attentes avant que les conséquences aient pu être proprement pesées, et qui peuvent par négligence, vous causer du tort ainsi qu’aux autres.

La maîtrise de soi est l’art de gérer ce système compliqué d’émotions. Comme les habitudes, les pensées et les actions répétées gravent comme des sentiers bien rodés dans les connexions neuronales du cerveau, et il est difficile de changer ces habitudes de conduite une fois qu’elles font partie de la personnalité. Souvent c’est par la douleur que nous apprenons à éviter ces sentiers, et nous en créons des nouveaux qui nous permettent de ressentir moins de souffrance, et découvrir un meilleur chemin. C’est là le processus d’apprentissage, bien que certains d’entre vous refusent d’apprendre par fierté ou en évitant la vraie réflexion, et sont ainsi condamnés à répéter les expériences douloureuses que procure l’émotion négative débridée.

Apprenez à reconnaître la différence entre une situation ou un événement positifs et ceux qui sont négatifs, et choisissez de façon avisée la spontanéité des réactions positives, en passant le type négatif par un processus de réflexion plus profond, où les issues sont soupesées avant que les lèvres ne laissent passer par négligence ce qui peut s’avérer devenir un malheur pour vous et pour les autres.

Celui qui est maître de lui-même, est plus grand que celui qui conquiert une cité.

Extrait du livre : Appel de la Voix Mission d’Ange de Daniel Vallat aux Editions

DAD

Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans : DEVELOPPEMENT, ESPRITS, MAITRISE |le 13 juin, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3