NE PAS ENCOMBRER SA CONSCIENCE

 

La plupart des expériences et des incidents deviennent inconscients. On agit alors « machinalement ». L’inconscient est chargé de gérer les informations qui ne nous sont pas d’une utilité immédiate, ainsi que toutes les actions et chaînes de pensée automatisables. Cette faculté de mécaniser les gestes et les idées a permis l’essor de la parole et des innombrables comportements humains. S’il fallait toujours songer à ce que l’on va dire, ou réviser mentalement les gestes à venir, nous serions restés des êtres primitifs, ne disposant que d’une faible réserve d’actions et de réactions. Le potentiel de l’inconscient est la clé de l’essor humain.

image de soi

La médaille a son revers : le mécanisme de l’inconscient peut nous faire revivre à l’infini des souvenirs désagréables, car nous apprenons rarement à interrompre une chaîne de pensées et à faire bifurquer les émotions. Une fois le mécanisme intégré, on ne le remarque plus, il paraît aller de soi, et l’on ne sait plus comment l’orienter. Et pourtant, de nombreux souvenirs agréables sont disponibles, ne demandant pour ressurgi… qu’une pensée favorable.

Pourquoi ne pas commencer par un exercice tout simple ?

Avez-vous déjà porté une veste bleue ? Avez-vous déjà dansé le tango ? Aussitôt ces questions posées, votre cerveau se met en quête d’images, de sensations, d’exemples. En un instant, votre esprit parcourt des années de votre vie et opère un tri quasi instantané. La visualisation est ce processus naturel, cette faculté de se remémorer ou d’imaginer des situations absentes de l’environnement immédiat. Projeter, telle est la grande force de l’être humain.

Amusez-vous à faire surgir des souvenirs que vous pensiez disparus. Soyez attentif surtout aux sensations physiques. Prenez comme point de départ certains mots, par exemple : plage, forêt, chaud, crème, gâteau, grenadine, fenêtres, danse, lit, petits pois, purée… En quelques instants, quantité d’informations remontent à la surface. Un procédé similaire vous permettra bientôt de redécouvrir vos capacités à dissocier conscience et corps physique ; vous mettrez au jour le trésor de votre inconscient individuel et de l’inconscient collectif.

Plus exact que « visualisation » est le terme « représentation », car la fonction visuelle n’est pas la seule à opérer ; les foncions auditives, kinesthésique, olfactive, participent également de cette activité.

Pour réussir cet exercice, auquel vous devez consacrer de cinq à dix minutes, restez assis, ou étendez-vous sur votre lit. Après avoir ravivé des situations agréables du passé, imaginez une situation à venir. Voyez-vous vous-même en train de réaliser quelque chose qui vous tient à cœur – par exemple, vous passez un examen en restant détendu, vous parlez à un supérieur sans vous sentir inférieur, ou bien encore vous chantez en public, ou vous dessinez paisiblement. C’est un bon moyen de vous perfectionner. Il n’est pas indispensable de mimer les mouvements correspondants, mais le faire vous aidera, au même tire qu’une répétition théâtrale.

Ensuite, pour varier, aussi longtemps sinon plus, appliquez-vous à ressentir les mouvements, tout en restant strictement immobile. Quelques exemples :

-          vous faites du sport, vous vous observez de l’extérieur, comme à travers l’objectif d ‘une caméra. Eprouvez les tensions dans les muscles, le choc des pieds sur le sol, les mouvements des bras, etc. Sentez que, la prochaine fois que vous pratiquerez ce sport, vos gestes seront déliés et harmonieux. Comme un metteur en scène, ajustez les diverses composantes : chaleur, respiration, pensées, environnement.

-          imaginez d’autres situations… vous téléphonez pour demander un renseignement ou un service, écoutez votre voix posée…. ou bien encore vous courez le long de la mer, sentez le vent dans vos cheveux, le sel sur la peau, l’eau sur vos mollets, entendez le cri des mouettes…. etc…

Là encore, le processus est connu. Toute la journée, nous imaginons des événements qui sont censés se produire. D’où l’importance de tester à l’avance vos comportements, pour acquérir des réactions appropriées.

Votre cerveau et votre esprit inconscient enregistrent les événements qui se sont produits depuis votre naissance, et même avant celle-ci.  A vous de découvrir ces enregistrements, qui vous aideront à faciliter l’union intérieure, la réconciliation entre les diverses tendances de votre être, les différents aspects de votre personnalité. La richesse de ces enseignements demeure en partie inexploitée.

Si votre main droite racontait sa vie, que dirait-elle ?  Chaque morceau de chair es tune banque de données, gorgée d’émotions et de scènes. Réveillez ses organes, c’est ouvrir la conscience. Bien des éléments nous influencent, nous perturbent et nous guident, sans que l’on s’en aperçoive. En désamorçant les bombes émotionnelles du passé, vous augmentez vos chances de quitter votre corps. Vous ne serez plus retenu par la crainte ou l’illusion.  Vous découvrirez une voie utilisée par nos ancêtres et qui demeure disponible dans notre inconscient. Ils possédaient le même cerveau, les mêmes ressources, et ont évolué par empirisme.

Francesca du blog http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans : DEVELOPPEMENT, HUMANITE, MAITRISE |le 9 avril, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3