Se préparer à Mourir

montagne1

La mort n’est rien d’autre qu’une transition, l’une des nombreuses transitions par laquelle vous passez dans la vie. La naissance est une transition. La vie sur terre connaît tant de ces moments de transition, de traversée et de lâcher-prise. Pensez-y. Ce corps dans lequel vous résidez a été un jour très petit, un petit bébé fragile. Et pourtant votre âme, l’essence divine en vous, était déjà à l’oeuvre en vous quand vous étiez ce fragile petit bébé. Lorsque vous avez atteint la maturité, beaucoup d’entre vous ont été engloutis par les exigences que la vie terrestre a eues envers vous, et vous avez été confrontés aux peurs et aux doutes. La conscience de votre coeur divin, votre âme, a été repoussée à l’arrière-plan. Pourtant, il y a eu des moments dans votre vie où la dimension de conscience divine s’est ouverte à nouveau. Souvent, c’est arrivé alors que vous deviez lâcher prise, que vous deviez dire adieu.

Peut-être était-ce dire adieu à quelqu’un que vous aimiez, peut-être quitter un emploi, quelque soit le scénario concevable.

De tels évènements sont des transitions qui ressemblent à une mort, non au sens littéral mais au niveau psychologique. Il vous est demandé de lâcher prise à un niveau profond, c’est précisément à ces moments de lâcher-prise qu’il vous est possible de commencer à ressentir la réalité de votre Soi éternel, de la lumière divine qui brûle en vous. Cette réalité demeure avec vous sans conditions, même quand tout s’effondre autour de vous. Et c’est ainsi pour la mort physique. Si à cet instant, vous êtes assez courageux pour lâcher prise, le plan de l’éternel va vous étreindre et vous allez faire l’expérience d’une conscience très forte de ce que vous êtes en réalité. Mourir en abandon conscient est un événement sacré, empli de vie et de beauté. Tous ceux qui y assistent seront touchés par sa majesté. Plus ceux qui sont présents auront fait l’expérience de ce qu’est « mourir tout en étant en vie », plus ils seront emplis de respect et de révérence envers la transition dont ils sont témoins.

En regard des transitions disponibles dans la création, de la naissance et la mort physique jusqu’à des moments d’intense détachement émotionnel au cours de votre vie, la question centrale reste toujours non pas si vous allez survivre mais si vous serez capables de retenir la connection avec votre coeur divin. Êtes-vous capables de rester en contact avec le plan de l’essence, vos origines, le battement de coeur de la création? Se connecter souvent avec le plan essentiel au cours de sa vie est la meilleure façon de se préparer à la mort, et à ce qui se trouve au-delà. En devenant conscients maintenant, avant la mort physique, que le coeur même de ce que vous êtes ne dépend pas du corps physique actuel dans lequel vous résidez, ni de l’identité que vous assumez dans ce monde, vous vous rendez libre d’effectuer une transition douce le moment venu.

Se connecter au plan essentiel est un choix. Mourir, en soi, ne vous en rapprochera pas. Après la mort, vous serez sensiblement la même personne que maintenant, bien que dotée de possibilités différentes et douée d’une perspective plus vaste. Mais la question cruciale reste toujours: vous souvenez-vous de vous? Êtes-vous capables de vous connecter consciemment à cette dimension intemporelle qui vous traverse et vous inspire en vérité?

Vous êtes des anges de lumière im-périssables et bien-aimés. Ayez foi en cela. Laissez-vous réconforter et soutenir par cette connaissance à l’heure de votre mort; et maintenant aussi, lorsque vous vous débattez dans les difficultés de votre vie.

Pour mourir en paix, il vous est demandé de vous détacher intérieurement de tout ce qui vous lie à l’existence terrestre. Pratiquez ce détachement continuellement tant que vous êtes en vie, et vous serez préparés à mourir.

Extrait du channelling présenté en direct le 5 février 2006 à Oisterwijk, aux Pays-Bas.
Le langage parlé a été légèrement révisé pour améliorer la lisibilité.

PAMELA KRIBBE « La mort et l’au-delà » http://www.jeshua.net/fr/

Publié dans : La MORT |le 24 février, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3