Archive pour le 25 décembre, 2015

Un nouveau visage du Christ

 

Nouveau christ Plus de 2 000 années se sont maintenant écoulées depuis la naissance d’un être dont l’influence et le rayonnement allaient se faire sentir pendant des siècles et qui, encore aujourd’hui, ne laisse personne indifférent. Près d’un quart de siècle s’est aussi écoulé depuis que l’Américain Eugene E. Whitworth mettait la dernière touche à un roman mystique retraçant ce qu’aurait pu être la vie de ce personnage incontournable de notre histoire collective. Il est difficile de décrire toute la magie qui s’empare du lecteur et la beauté et la profondeur des révélations que ce livre apporte sans en diminuer un peu à l’avance l’éclat pour qui n’a pas encore eu la chance de tenir entre ses mains « Les neufs visages du Christ ». Ouvrir les pages de cet ouvrage rédigé à mi-chemin entre la fiction et la réalité, c’est se faire prendre peu à peu au jeu d’une fabuleuse histoire qui, fondée sur les personnages historiques de Jeshua, fils de Joseph le charpentier et de Marie la Vierge immaculée, nous entraîne, à travers une profusion de détails extrêmement précis, à revivre la lointaine époque où l’histoire de notre civilisation judéo-chrétienne a vu le jour.

Qui était vraiment Jésus et quelle préparation a-t-il pu au juste recevoir au cours des premières années de sa vie et jusqu’à l’âge de trente ans avant d’entreprendre sa vie publique rapportée avec plus ou moins de précision dans la Bible ? L’histoire officielle est quasi silencieuse là-dessus si ce n’est certains éléments portant sur les prodiges associés à sa naissance et sur la marque profonde que ce jeune enfant doué laissa dans les esprits de l’époque par ses paroles de sagesse prononcées lors d’une cérémonie juive à la synagogue. Ce livre, « Les neuf visages du Christ » soulève en bonne partie le voile de mystère entourant le sujet depuis toujours en nous révélant un être à la fois très humain et très humble, mais aussi troublé par les doutes qui l’habitent devant le fardeau colossal de la mission qui l’attend, celle du Messie dont la venue est attendue de tous. Loin d’être le fruit d’un hasard divin, la formation de cet être unique fut confiée aux soins d’un groupe au mysticisme très avancé, les Esséniens, des gens fort discrets dont l’histoire officielle n’a retenu que l’apparente pauvreté extérieure et le dévouement à soulager les souffrances d’autrui. Son père était lui-même un maître de sagesse rattaché à la hiérarchie spirituelle de l’humanité alors que sa mère avait été préparée depuis sa plus tendre enfance à sa vocation de servante de Dieu.

Mais, encore une fois, les mots ne peuvent arriver que bien imparfaitement à faire justice à la qualité du récit et à la profondeur de son enseignement adroitement tissé au fil de sa trame. Déjà on pourra avoir un réflexe de recul à la vue des mots « Dieu » et « Christ ». Mais bien vite on dépasse ce premier niveau pour accéder au sens le plus élevé et à une vision des plus spirituelles, au-delà de tout ce qui peut limiter ou catégoriser. Car nous sommes bientôt plongés au coeur de ce que le cheminement d’une âme qui s’éveille au pourquoi son existence incarnée peut offrir de plus précieux à chacun de nous, aujourd’hui même. Nous sommes, chacun de nous, ce Christ qui, d’étape en étape, progresse vers la pleine manifestation de sa perfection divine immanente. Neuf initiations, neuf grands passages d’une réalité à une autre, encore et toujours plus grande, constituent l’architecture chronologique de ce récit prodigieux.

Quelle voie l’âme d’un être choisi pour incarner à la perfection le potentiel divin suit-elle ? Celle de l’initiation aux grands mystères de la vie. Quels guides peuvent aider cette âme à progresser à travers toutes les embûches parsemant la voie de l’éveil jusqu’à sa parfaite expression divine ? Les écoles de mystère de l’ancienne antiquité qui, à travers le monde et personnifiées par des maîtres enseignants impitoyables mais justes, ont toujours existé jusqu’à ce jour pour aider l’élève lorsqu’il est prêt à entreprendre le voyage le plus important de toutes ses existences successives. Quel but est visé par ce cheminement incroyablement long et ardu ? La création d’un corps de lumière immortel, transcendant toutes les limitations de la matière et capable de miracles en apparence inexplicables. Mais surtout, quelle mission le Christ réalisé s’était-il vu confier jadis pour sauver l’humanité? Créer la véritable religion universelle, celle qui allait ouvrir la Voie de l’illumination divine à tous les êtres qui voudraient s’y engager, une Voie que les structures de la religion chrétienne n’ont pas su incarner et qui n’étaient pas celles souhaitées à l’origine par l’être divin dont cette chrétienté a voulu utiliser la grandeur pour masquer ses propres imperfections.

Car c’est un accès direct au divin, sans intermédiaire ni “inter-prêtre”, que de sa vie Jésus voulait être l’exemple vivant. C’est aussi par l’incarnation dans chaque aspect de la vie, autant dans l’amour ressenti envers un conjoint, ses enfants, ses frères et soeurs et parents, autant dans la passion du coeur que la logique de la raison, que doit s’exprimer cette quête sacrée du divin, et non par d’interminables privations qui, si elles sont nécessaires parfois, ne peuvent être un but en soi. La vie et l’évolution du mystique passe par tous les volets de l’existence car la matière première de l’éveil de la conscience, c’est justement ce que nous sommes : des humains de chair et de sang, avec des émotions et des élans de passion. Voilà quelques-uns des enseignements parmi bien d’autres qu’une lecture de ce livre vous permettra de retirer.

Mais l’essentiel, le plus important, la quintessence de ce que vous retiendrez de l’expérience profondément bouleversante d’une identification complète avec les pensées et les émotions les plus secrètes de Jésus livrées à travers ces pages, c’est une profonde transformation de votre perception de ce personnage historique. Jamais plus n’entendrez-vous ou ne lirez-vous les paroles célèbres que l’histoire a retenues de Lui sans en comprendre en même temps une nouvelle dimension chargée d’une toute nouvelle signification. Ce qu’il a fait, et ce livre vous permettra de mieux l’apprécier, vous pouvez véritablement le faire vous aussi! Et le temps de réaliser ceci est enfin arrivé! Voilà sans doute pourquoi vous ne voudrez pas manquer, à l’instar de millions d’autres lecteurs et lectrices, de lire et relire « Les neuf visages du Christ ».

Présentation/synthèse réalisée par Jean Hudon, traducteur pour la version française. 

Eugene E. Whitworth, l’auteur de ce livre –  sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Pour commander Les Neuf Visages du Christ : http://ow.ly/eiCpk

Publié dans:JESUS |on 25 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

Une histoire d’amour universelle

TR029_avenement-6e-race

Ceci est une histoire d’amour de portée universelle qui nous concerne tous, ainsi que tous les organismes vivants.

Le premier acte débuta il y a des milliards d’années lorsqu’une onde lumineuse jaillie du soleil entra en collision avec une particule de matière. Cette étincelle d’amour entre le Père Soleil et la Mère Terre donna naissance à un enfant sur cette sphère bleue et verte. Cet enfant précoce, appelé la vie, a depuis lors fait de la Terre son terrain de jeu, engendrant une infinité de formes de vie toutes plus extraordinaires les unes que les autres. Certaines d’entre elles existent toujours aujourd’hui, mais la plupart ont disparu et demeureront à jamais inconnues.

C’est il y a près de 700 millions d’années que le rideau s’est levé sur le deuxième acte de cette fabuleuse histoire d’amour, alors que certains organismes unicellulaires décidèrent qu’ils en avaient assez de la vie en solitaire. Réalisant qu’ils ne pouvaient plus vivre seuls, ils se sont tournés les uns vers les autres et se sont dit (dans le langage primal utilisé par les cellules pour communiquer entre elles) : « Bébé, j’ai besoin de ton amour. » Et c’est ainsi que le premier organisme multicellulaire est apparu.

Quant au troisième acte, il débuta il y a environ un million d’années lorsqu’arrivèrent sur la scène les descendants des premiers organismes multicellulaires qui, à force d’évoluer, étaient devenus les premiers humains doués de conscience. Grâce à la conscience, la vie était désormais capable de s’observer elle-même, de réfléchir et de créer son propre avenir. Elle pouvait enfin éprouver de l’amour et de la joie, et apprécier cette expérience. La vie pouvait même rire d’elle-même et elle en vint un jour à écrire des livres comme celui que vous êtes en train de lire.

Pour ce qui est du quatrième acte, il a commencé par l’apparition des clans humains qui formèrent bientôt des alliances, se partagèrent le globe et créèrent les États-nations. Aujourd’hui, nous approchons de la fin de cet acte en nous demandant si la pièce de théâtre se terminera avec celui-ci, à l’instar des tragédies grecques qui se terminent toujours mal. Au vu de notre monde chaotique placé sous le signe du dysfonctionnement humain et des crises environnementales, il est facile de croire que nous fonçons tête baissée vers un désastre majeur. Heureusement pour nous, les Grecs avaient également des pièces en cinq actes, à savoir des comédies remplies de rire, de joie, de bonheur et d’amour.

Ce livre décrit comment nous pouvons naviguer en toute sécurité du quatrième au cinquième acte. La bonne nouvelle, c’est que la biologie et l’évolution sont de notre côté.

Tous les organismes vivants sont animés d’une volonté innée de survivre, ce que la science appelle un impératif biologique. Contrairement à ce qu’ont traditionnellement affirmé la science et la religion, l’évolution n’est ni le fruit du hasard ni quelque chose de prédéterminé. C’est plutôt le résultat d’une danse intelligente entre chaque forme de vie et son environnement. Lorsque les conditions sont réunies en raison d’une crise ou parce qu’une occasion se présente, l’imprévisible survient pour amener la biosphère à un nouvel équilibre ajusté à un degré supérieur de cohérence.

Bien que nous percevions habituellement les exemples de rémission spontanée comme étant le fait de guérisons miraculeuses dues à la grâce de Dieu, un examen plus approfondi permet de constater qu’autre chose est à l’œuvre. Bien souvent, ces individus privilégiés ont participé activement à leur propre guérison en réalisant, consciemment ou inconsciemment, un changement majeur dans leurs croyances et dans leurs comportements.

Voici donc le choix qui s’offre à nous. L’avenir de la vie humaine sur terre n’a pas encore été déterminé. Pour qu’il y ait un cinquième acte, il faut que les humains acceptent de changer leurs croyances et leurs comportements individuels et collectifs, et, surtout, qu’ils soient capables de réaliser ces changements à temps.

Durant des millénaires, les grands maîtres spirituels nous ont encouragés à suivre la voie de l’amour. Aujourd’hui, la science a pu nous confirmer la validité de cette sagesse ancienne. Chacun de nous est telle une cellule dans le corps d’un superorganisme en constante évolution appelé humanité. Comme nous jouissons du libre arbitre, nous pouvons choisir de nous élever jusqu’à ce nouveau seuil évolutif ou, à l’instar des dinosaures, de disparaître à tout jamais.

Les religions qui ont vu le jour dans le berceau de la civilisation moderne, soit dans le Croissant fertile, cette région du Moyen-Orient qui comprend notamment l’Irak – qui, ironiquement, est en voie de devenir également le tombeau de cette même civilisation -, véhiculaient toutes la notion de rédemption par l’entremise d’un sauveur. En ce sens, la venue du Messie dans le cinquième acte transformera le théâtre de la vie en une comédie humaine.

Comme toute bonne comédie doit avoir un élément comique pour être drôle, voici quelle en est la chute : Nous sommes la réponse à nos propres prières.

Résumé préparé par Jean Hudon, traducteur de Évolution spontanée paru aux Éditions Ariane en 2011 sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

 

Publié dans:AMOUR |on 25 décembre, 2015 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3