Archive pour le 20 novembre, 2015

LA PRIERE EST UNE AFFIRMATION

 

Vous dites souvent : « Je prie mais sans résultats ».

la_priere

Aucun homme ne peut dire cela. Dès qu’une prière est faite avec le cœur, elle trouve toujours quelqu’un pour la recevoir. Aussi étrange que cela puisse paraitre, ce n’est pas forcément la personne pour qui vous priez qui la recevra mais peut-être quelqu’un d ‘autre, parce que cette prière lui est destinée à la seconde même où vous la projetez hors de vous-même. Avant qu’une prière soit efficace, il faut en comprendre le processus.

Une prière ne doit pas être une supplication, elle doit être une affirmation.

Lorsque vous priez, il ne faut absolument pas vous préoccuper de savoir si votre prière sera efficace ou non. Elle sera peut-être efficace au niveau subtil de la personne pour qui vous la faites. Nous désirons vous faire mieux comprendre vos passibilités. La plus grande de ces possibilités est la confiance et la foi en ce que vous êtes, la confiance et la foi dans le pouvoir illimité que vous avez. Ce pouvoir vous sera donné petit à petit en fonction de votre élévation de conscience et de votre niveau de compréhension. Il est bien évident que l’on ne peut donner un jouet, aussi merveilleux soit-il, à un enfant qui pourrait le détruire ou qui pourrait détruire beaucoup de choses autour de lui.

La première des lois de celui qui veut réellement s’aider lui-même et aider les autres, c’est : Aime-toi.

Aucune prière ne pourra être miraculeuse si elle n’a pas été conçue dans l’Amour et surtout dans l’Amour de soi. Prenez du temps pour vous-mêmes, oubliez un peu vos tracas. Pensez à vous aimer davantage, pensez à mieux cultiver ce jardin merveilleux qui s’appelle Amour. De ce jardin émanera toute la puissance que vous aurez semée et que vous pourrez récolter.

Au lieu de vouloir désespérément aider ceux qui souffrent, vous devriez être dans l’Amour inconditionnel et accepter l’inacceptable, c’est à dire accepter de voir souffrir même ceux que vous aimez. Peut-être est-ce pour eux le seul moyen de grandir ou de réaliser qu’ils doivent changer de direction et apporter des améliorations à leur existence. S’ils sont têtus et bornés, s’ils ne veulent absolument pas comprendre ce que la vie, avec souffrance, avec douleur parfois, essaie de leur faire concevoir, que pouvez-vous faire. La prière leur adoucira certains moments difficiles, certains moments de désarroi.

Votre vie doit se situer à deux niveaux fonctionnant en parallèle. Avant de pouvoir aider les autres, il faut absolument vous aider vous-même, vous transformer, savoir comment vous fonctionnez, savoir que vous êtes une énergie active encore non maîtrisée.

Votre mental et votre ego voilent toujours la réalité de ce que vous êtes, cette immense énergie créatrice, cette immense énergie Amour. Tant que vous continuerez à penser, à agir avec la conscience humaine et non avec la conscience Divine, vous vous cognerez encore et encore la tête contre les murs et vous n’arriverez pas à comprendre pourquoi telle réaction que vous avez est caduque par rapport au résultat que vous en attendez ou pourquoi telle prière ne donne pas de résultat.

Ceci est très important :  pensez à vous, pensez à vous remodeler, pensez à vous visualiser en permanence en tant qu’être spirituel habillé d’un corps de matière qui lui permet tout simplement d’expérimenter la vie dans la troisième dimension. Vous faites toujours le contraire, vous pensez en être matériel qui de temps en temps s’élève spirituellement c’est votre erreur.

Nous savons que dans ce monde de troisième dimension la densité de la matière de votre véhicule, avec le moteur constitué par la personnalité, l’ego et le mental, est très puissante. Nous savons qu’il vous est très difficile de lâcher un peu les rênes afin que votre être spirituel, cosmique, prenne définitivement la direction de votre vie. Votre priorité est de vous transformer. Plus vous vous transformerez, plus vous prendrez conscience de vos possibilités et plus vous serez actifs. Vous pourrez ouvrir en vous-mêmes beaucoup de sas pour passer à d’autres plans de conscience et de ce fait vous vous donnerez d’autres outils.

La deuxième chose à bien comprendre concerne la puissance illimitée de la prière. Quand la prière est bien dirigée, bien comprise, elle peut effectivement transformer le monde.

Vous devez diriger votre prière en demandant que votre être Divin aille éveiller la partie Divine de tous ceux qui sont encore endormis. Ce n’est pas vous qui changerez le destin de vos frères. Simplement, par vos prières bien dirigées, vous donnez l’impulsion nécessaire, c’est à dire que par cette impulsion gigantesque de l’énergie d’Amour Inconditionnel votre être Divin éveille et stimule la conscience de la Divinité chez les êtres qui sont encore endormis. Cela permet à leur conscience de changer de niveau. Leurs réactions, leur compréhension d’eux-mêmes et de la vie pourront être totalement modifiée.

Il ne faut pas oublier que vous êtes tous reliés en permanence au travers de cette énergie Divine. Vous ne pouvez pas agir sur le destin de l’autre, sur le destin de votre peuple ou de votre monde, mais vous pouvez agir en stimulant l’énergie chez l’autre, au travers de sa partie Divine, cette énergie qui fera réagir en conséquence la grande majorité de l’humanité.

Lorsque vous agissez ainsi, l’ego ne participe pas puisqu’il n’y a pas d’intervention directe de vous-même sur quiconque. Il y a simplement l’envoie d’une énergie qui agira à votre place, ce qui est différent.

Extrait de LA PRIERE – Association du Ciel à la Terre. Sur le blog de Francesca http://channelconscience.unblog.fr/

Publié dans:PRIERE, PRIERE ET MEDITATION |on 20 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Traiter les démons et les reconnaître pour ce qu’ils sont

 

Milarépa est seul dans son ermitage, soudainement confronté à une horde de démons qui envahissent le ciel, venus pour semer la confusion et le harceler. Après avoir essayé sans succès toutes sortes de stratagèmes pour les chasser et s’en débarrasser, ce n’est que lorsqu’il les accepta avec compassion et finalement les reconnut complètement, qu’il dépassa ses peurs, son refus et les luttes qu’ils induisaient. Il vit alors le caractère illusoire de ces entités, ses projections qu’il solidifiait par ses fixations et ses attachements.

« Vous, les démons et les manifestations du cosmos, n’êtes que de simples illusions de l’esprit… des créations illusoires, des pensées qui attrapent des formes et les considèrent comme réelles… »

La maîtrise des démons par Milarépa est un aspect de la pratique de la méditation en tant que travail sur nos projections et sur nos émotions. Dans la pratique de la méditation, il ne s’agit aucunement d’essayer de fuir ses pensées, ses émotions, son moi ou ses démons ni de lutter contre ceux-ci. Au contraire, on y apprend à développer une relation juste avec eux en offrant à notre esprit un espace suffisant en lequel pourront petit à petit se résorber ses conflits émotionnels.

Démons

LA PRATIQUE DE LA MÉDITATION : NON-VIOLENCE FONDAMENTALE

La pratique de la méditation est la pratique de la non-violence fondamentale. En effet, nos pensées, nos émotions se développent dans la mesure même où nous entrons en conflit avec celle-ci. Elles subsistent et se nourrissent de nos réactions, de nos luttes et de toutes les façons dont nous interférons avec elles pour essayer de les neutraliser, de les maîtriser ou de les manipuler. Ces pensées et émotions ont besoin pour subsister de notre attention et de nos réactions. Elles se perpétuent dans la mesure où nous nous y investissons.

La pratique de la méditation consiste donc à défaire et abandonner ces mécanismes réactionnels, autrement dit, à déposséder les pensées et les émotions, en développant vis-à-vis d’elles une relation simple et directe dans laquelle, en cessant de les posséder, elles cessent par là même de nous posséder. Sa technique consiste à ramener les émotions et les pensées au niveau de simples phénomènes mentaux. Habituellement, nous les jugeons, nous les catégorisons et nous réagissons, attirant les positives, les divines et rejetant les négatives, démoniaques. On cherche à entretenir les « nobles » et condamner les « ignobles » et tous ces aspects lumineux ou obscurs, blancs ou noirs sont, à un certain niveau, nos dieux et nos démons intérieurs ou extérieurs.

Comme pensées et émotions, ils sont nos objets intérieurs ; comme projections, nous en faisons aussi l’expérience comme objets extérieurs. Plutôt que de lutter pour les uns contre les autres, la pratique de la méditation nous enseigne cette attitude de non-lutte, de non-violence et de simplicité dans laquelle sans juger ni catégoriser pensées, émotions ou projections, on les ramène toutes à ce qu’elles sont fondamentalement : de simples processus mentaux, de simples projections, de simples pensées.

 

(Revue Itinérance. No 2. Novembre 1986) Lama Denis Teundroup

Publié dans:ENERGIES, ESPRITS |on 20 novembre, 2015 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3