LES MICROTUNNELS DE COMMUNICATION – comment ça se passe

ARCTURIENS

Je parlerai cette fois des microtunnels de communication à l’usage des humains. Quand un humain est prêt et disposé à établir un contact, c’est par l’un de ces microtunnels que ce contact a lieu dans la plupart des cas. Ces microtunnels relient les corps hautement dimensionnels, particulièrement le corps quinquadimensionnel de l’humain, à celui de l’Arcturien ou au vaisseau arcturien par lequel le contact est établi.

Je désire aborder ici deux aspects concernant ces microtunnels :

-      la zone corporelle et le champ énergétique où ces microtunnels permettent le contact.

-      le niveau d’activité corps/esprit requis pour un contact conscient.

D’abord le premier aspect. Le contact entre un humain et un Arcturien se limite habituellement à un changement de perception chez l’humain. Il serait très inhabituel et improbable qu’un être humain rencontre un Arcturien dans la troisième dimension car il nous faut employer une énorme quantité d’énergie pour changer de dimension. Il est donc plus opportun et plus efficace d’adapter le complexe corps / esprit de l’humain afin d ‘établir un microtunnel de communication. Les Arcturiens sont des êtres pratiques qui n’aiment pas gaspiller l’énergie ni les ressources.

Quand un microtunnel de communication est établi, il modifie l’état cérébral et l’activité physiologique de l’humain. Dans votre langage scientifique, on parlerait d’une augmentation de l’activité alpha, mais celle-ci n’est que l’un des nombreux états qui se produisent durant ces communications. Le cerveau humain est très complexe et de multiples fréquences y ont lieu simultanément. Il serait simpliste et inexact d’affirmer que les états de conscience supérieurs sont liés à de plus hautes fréquences cérébrales. Cela démontrerait une grossière méconnaissance de la physiologie et du potentiel humain.

Quand un microtunnel est établi entre un humain et un Arcturien ou un vaisseau arcturien, la perception de l’humain change spontanément. Elle devient fluide. L’individu est alors conscient d’au moins deux réalités à la fois, soit la réalité humaine et la réalité hautement dimensionnelle où a lieu l’interaction avec l’Arcturien. En de très rares cas, l’individu perd contact avec sa réalité dimensionnelle. Le monde semble disparaître et la réalité arcturienne devient son seul point de focalisation.

C’est dans de tels moments que l’humain peut conclure qu’il a été amené dans un vaisseau arcturien, mais ce n’est pas le cas. C’est simplement que son cerveau a été dépassé par la multidimensionnalité de la rencontre et qu’il a cessé de percevoir la réalité tridimensionnelle.

Pour l’individu, cela signifie que son cerveau et son esprit ne reçoivent plus l’apport de ses cinq sens. Il reçoit uniquement l’apport de ce qui se passe dans la dimension où la rencontre a lieu. Dans certains cas, un Arcturien établir un microtunnel afin de communiquer avec un humain en particulier, et parfois c’est l’inverse. Ces microtunnels sont des voies à double sens. Il est possible de prendre contact avec un Arcturien ou avec un aspect de la réalité arcturienne par un changement conscient du cerveau et de l’esprit.

Ces microtunnels traversent l’hyperespace et se connectent à votre champ énergétique, que vos anciennes traditions appellent l’aura, mais plus spécifiquement à l’un ou à plusieurs de vos chakras. La plupart des humains qui prennent contact avec des Arcturiens le font par leur troisième œil ou par le chakra couronne. Le microtunnel entre dans l’un ou plusieurs des chakras et affecte l’énergie subtile générée par vos vortex (vos chakras).

Quand se produit ce changement dans le corps énergétique subtil, il s’ensuit un même changement dans le cerveau et l’esprit, qui sont contraints de s’adapter. Ce changement dans le corps énergétique subtil crée une augmentation de l’activité alpha, un état de conscience où le corps est détendu.

Lorsque s’accroît l’influence du microtunnel dans la zone de chakras, il y a des pointes de haute fréquence cérébrale non seulement gamma, mais au-delà, jusqu’au plus haut seuil d’activité cérébrale (plus de 120 hertz).

Quand un individu s’imagine qu’il a été emmené à bord d’un vaisseau arcturien, c’est que le microtunnel s’est connecté interdimensionnellement au chakra du nombril de l’individu, ce qui fait entrer en résonance tout le corps énergétique subtil avec la réalité vibratoire du vaisseau. Lorsque cela survient, l’humain vit deux expériences parallèles ; il est à la fois dans son corps et dans le vaisseau. A un certain point de la communication, il peut avoir l’impression de se trouver uniquement dans le vaisseau, la conscience ayant quitté l’apport du corps physique pour celui du corps hautement dimensionnel, lequel est dans le vaisseau. Dans cet état, l’individu peut recevoir beaucoup d’informations et acquérir d’énormes connaissances en très peu de temps puisque le principal moyen de communication est la télépathie holographique et non les mots.

Ainsi, un individu peut se sentir dans un vaisseau pendant quelques instants seulement selon le temps de la réalité tridimensionnelle, mais d’immenses quantités d’informations peuvent se télécharge dans la réalité hautement dimensionnelle du vaisseau arcturien.

Extrait du message de EKTARA – Arcturiens  retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/

 

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE.

Publié dans : MEDITATION, MULTIDIMENSIONNALITE, SOCIETE |le 19 septembre, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3