Archive pour le 16 septembre, 2015

MÉDECINES CHAMANIQUES

médecine chamanique

Souffle de l’esprit, alliance avec la nature, globalité de l’univers, voici que reviennent à la mode des pensées que le XXème siècle avait oubliées. Véritable pirouette des Temps Modernes, cette autre façon de percevoir le monde resurgit presque par surprise des entrailles mêmes de l’humanité. A vrai dire, elle fut pendant des millénaires la voie spirituelle et instinctive de l’humanité, avant d’être étudiée, non sans une certaine condescendance par l’Homme Blanc, sous le terme générique de chamanisme. A la fois ancêtre des « grandes » religions et technique archaïque de guérison, on se précipitait à son chevet pour en recueillir ses ultimes soupirs. Contre toute attente, le chamanisme est resté bien vivant… il s’est adapté aux nouvelles contraintes en prenant de multiples formes dites néochamaniques, il se propose même aujourd’hui de pénétrer la modernité jusqu’à la réformer. 

Définir le chamanisme est certainement une entreprise des plus délicates tant la diversité de ses formes d’expression est immense. Le terme même de chamanisme faisant référence à une doctrine ou un culte établi est d’ailleurs fort mal adapté pour tenter de le cerner. Il serait plus opportun de parler de chamanismes au pluriel afin d’insister sur ses multiples facettes et interprétations du monde, voire de chamanité pour mieux traduire cet état d’esprit si particulier qui forge toutes les cultures dites primitives et qui probablement a pris naissance dés l’apparition des premiers hommes sur Terre.

Des chamanes de Sibérie (saman en langue Toungouse) aux hommes-médecine des Amériques en passant par les sorciers-guérisseur d’Australie ou d’Afrique sans oublier nos druides, chaque continent a vu surgir une infinité de versions du sacré, chacune d’entre elles s’illustrant par une pratique spécifique fondue dans une culture, une géographie, un climat, un mode de vie. Aussi différentes que puissent être ces visions du sacré, une idée centrale forge leur unité : hors de portée de nos cinq sens, la nature possède en son sein des « forces » actives sur la vie ordinaire. Appelées esprits ou flèches magiques, elles peuvent être perçues de tous, mais seul le chaman grâce à un apprentissage particulier parvient à les atteindre et les manipuler. En d’autres termes, le point de rencontre des mille versions du chamanisme réside dans une certaine forme de sacralisation de la nature, ce qui précisément le rend attrayant en ces temps d’écologisme.

Perception culturelle du monde et chamanisme

Le chamanisme ne peut cependant pas se réduire à une simple vénération des forces cachées de la nature car il se veut avant tout une manière d’envisager le monde et d’interagir avec lui. Plus qu’une voie spirituelle quelque peu abstraite, il est un modèle de vie cherchant à mettre en pratique au quotidien l’alliance avec l’univers, une sorte de fusion totale qui conduit à des notions de temps et d’espace bien différentes de celles aujourd’hui couramment admises.

La pensée sauvage refuse notamment l’idée d’un monde extérieur, indépendant et hostile à la survie de l’individu. Elle se fonde au contraire sur un principe simple, traduit ici en termes occidentaux : l’univers contient l’homme et l’homme renferme l’univers. Abolissant toute idée de lutte, l’être humain n’est pas seulement dans la nature, il est la Nature. On a trop souvent voulu réduire cette position à une sorte de soumission de l’être humain aux forces de la nature. Or, il n’en est rien. Car à l’instar de la notion de « Terre-Mère » chère à tous les Amérindiens, c’est bien de complicité ou de connivence dont il faut parler. Ainsi à titre d’exemple, la foudre qui s’abat tout près du village n’est pas perçue comme un déferlement des puissances hostiles, mais sera interprété sous la forme d’un message adressé aux hommes, lesquels en sont peut-être la cause par leurs actes récents. De même, l’ours, le loup, l’anaconda ou le jaguar, animaux capables d’attaquer l’homme dans certaines circonstances, sont systématiquement considérés comme nos proches ancêtres avec la volonté évidente de forger une alliance avec eux plutôt que de verser dans une peur irrationnelle. Ici, les légendes ne racontent pas le monde, elles sont littéralement investies du pouvoir de créer la réalité, une réalité mouvante de par le mode de transmission oral, mais une réalité à la mesure des hommes et que les anthropologues ont appelée cosmovision.

Chamane

Sans cesse à l’écoute des forces qui meuvent la nature, le sauvage entretient ce lien magique qui le relie à l’univers entier. Cette vision le transcende, il n’est plus seul mais en communion avec le « Grand Tout », une sorte de confident mystique de l’univers. Humble particule d’une fresque grandiose, il a su cultiver une certaine conception de la solidarité aujourd’hui inconnue en Occident : les hommes étant reliés entre eux et avec leur environnement, toute modification d’attitude de l’un d’eux ou événement naturel influencera leur propre vie. En terre sauvage, il y a comme de la prudence ou de la précaution à ne pas gêner l’équilibre du Grand Tout et un souci constant de se fondre avec celui-ci comme pour mieux profiter de son étonnante dynamique.

La pensée sauvage refuse aussi l’idée d’un temps linéaire déroulant son intraitable empreinte sur l’espace. Aux antipodes de cette conception, les peuples de la nature affectionnent dilater l’instant présent au point d’en oublier leur passé et de ne rien attendre du futur. Par exemple, pour beaucoup d’entre eux, le premier homme est né tout au plus deux ou trois générations avant les derniers aïeux qu’ils ont connus. Etouffer la marche du temps, c’est en quelque sorte rendre à l’espace son entière puissance. On parvient alors à saisir toutes les forces de l’univers concentrées en un seul instant dilaté et omnipotent. Celles-ci dansent une sarabande éternelle et l’homme pris dans son tourbillon se doit d’interagir avec elles pour maintenir le miracle de sa vie. Sauver sa vie n’est pourtant pas le sentiment qui s’en dégage. On pourrait presque dire qu’il faut savoir donner sa vie pour qu’elle existe vraiment. Aussi, il n’est pas étonnant de constater que pour tous ces peuples, le prestige et les valeurs morales ont plus d’importance que les aspects matériels. Conséquence incontournable de cette disposition d’esprit, la vie et la mort se côtoient en permanence. L’une et l’autre sont à l’oeuvre en même temps et rien ne servirait à repousser l’une au profit de l’autre, telle la surprenante attitude des peuples premiers pour qui la notion de survie est en elle-même inconcevable.

Le chamanisme est à n’en point douter l’héritier légitime de cette façon ancestrale de penser le monde. Il se propose de plonger au delà de nos sens à la recherche de cette autre partie du monde qui nous échappe. Voyages hallucinatoires, transes extatiques, envoûtements, c’est dans une sorte de « réalité profonde » que se meuvent les chamans. Mais leurs efforts seraient vains, si tout un peuple derrière eux ne se sentait pas concerné. En terre sauvage, il est du ressort de chaque homme, de chaque femme d’aller à la rencontre des signes annonciateurs du monde total. Plus qu’un devoir, cela est devenu le sens de leur vie comme de leur mort. Car cette réalité-là est perçue comme le cadre élargi de la vie, la véritable dimension dans laquelle il faut agir pour orienter le modeste destin de chacun.

lire la suite sur http://arutam.free.fr/

Publié dans:AMERINDIENS, HUMANITE, PLANTES |on 16 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Esprit Animal de notre Cœur

 

L’Association Wakama Nagi

Ferme de Saint-Ygnan – 09200 Montjoie-en-Couserans

Esprit Animal De notre Cœur est né un Rêve… à offrir et à partager

 http://wakama-nagi.org/

plan

L’association Wakama Nagi est posée dans un magnifique lieu entre les montagnes, avec ses arbres, ses prés, son ruisseau qui parcourt tout l’ensemble et offre son courant aux animaux du site. Cet endroit est dédié avant tout à la Communication entre les Vivants, toutes espèces, et bien sûr avec les Animaux, ainsi qu’aux soins aux Humains, Animaux et lieux. Il s’agit d’offrir un accueil du Cœur, du Corps et de l’Esprit afin que chacun, quel qu’il soit, puisse reconnecter sa source et sa saveur et ainsi avoir joie à partager cela avec les vivants. Prenez cela comme un hymne à l’Amour et à l’Harmonie, l’Homme étant à nouveau un élément issu de la Nature et participant en cœur à la vie qui l’entoure, avec respect, découverte de l’Autre, et envie de partage dans un bien-être simple retrouvé.

Un lieu et un espace où il est proposé à l’Homme de réentendre les Animaux et la Nature, sa Nature. Retrouver l’Écoute.

Nous accueillons ici des Animaux en détresse, nécessitant soins et écoute. Certains sont restés parmi nous et offrent ainsi leur regard lumineux et plein de compréhension sur nos propres difficultés, qu’elles soient physiques, relationnelles, émotionnelles, ou plus. Non seulement, ce sont nos amis, mais en plus les animaux du site sont d’immenses acteurs en faveur de la guérison des hommes et autres animaux qu’ils rencontrent. Tous les Animaux du site, qu’ils soient recueillis ou amis de plus longue date, vous aident dans votre recherche de l’Écoute intuitive et sensitive, et dans tous les processus de soins.

La communication entre les humains est parfois si difficile que le parcours de la vie ne nous permet pas de nous sentir en sécurité dans notre milieu, même quotidien. La relation à l’animal et l’écoute qu’il nous propose nous permettent alors de sortir progressivement de l’écueil de la solitude, ou du moins de l’illusion de la solitude, du jugement, des peurs et de nous tourner enfin vers le simple plaisir de vivre. Ainsi, fort de l’entente entre les vivants, forts des sensations de rencontre avec l’Autre, avec soi, il est plus aisé d’apaiser nos inquiétudes, de développer de façon saine et équilibrée tous les pôles de notre vie, du matériel au spirituel, et de tisser des relations de joie dans tous les domaines de notre existence, sans renier notre histoire.

C’est un voyage dans le Cœur, le vôtre, celui des Humains, des Animaux, de la Terre et de la Vie elle-même que je vous propose. En ce sens, l’Association présente différentes activités, menées par plusieurs intervenants, tous mus par un souhait profond d’harmonie, de partage, et d’œuvre pour une confiance en la vie.

Du soin naturel, aux sons guérisseurs, à l’écoute et la communication en intuition avec les Animaux, le visible et l’invisible, en passant par des ateliers de découverte et d’ancrage de nos sensibilités, pour les grands, les petits, Tous avons ici la possibilité d’élargir nos horizons et d’entrer dans une aire de partage où l’homme ne serait plus un ultra-prédateur phobique de sa propre vie, mais un reconnaissant du sacré et du conscient de chaque individu, qu’il soit animal, humain, végétal, minéral ou bien encore autre ! Le tout…pour juste être heureux, cohérent et vivant !

Au sein de l’Association sont donc proposés des stages en groupes ou si besoin individuels, des ateliers de partage et découvertes sur différents thèmes, des rencontres autour de repas ou ballades à thèmes. Des soins individuels par différents thérapeutes-accompagnants sont possibles, ainsi que des activités de médiation animale toutes espèces (y compris équithérapie) pour des groupes ou en individuel.

Vous avez aussi la possibilité de venir séjourner à la ferme pour un moment de ressourcement, sur un ou plusieurs jours, avec ou sans soins spécifiques ou stages, pour venir passer du temps avec nos amis animaux du site et découvrir la beauté et la diversité de la vie et des échanges avec les vivants. Laissez nos amis animaux vous aider à retrouver votre joie et curiosité parfois enfouie par un rythme ardu et un stress obstruant votre lumière. Ils vous raviveront les sens et le cœur, et vos maux, y compris physiques pourront trouver réconfort.

Un conflit avec votre ami cheval ? Nous pouvons vous accueillir ensemble pour proposer une médiation et un soin commun par la communication en intuition. Toute votre famille peut bien évidemment venir vous accompagner dans ce périple et déguster des moments de vie simples et riches en sensations bienveillantes.
Nous accueillons aussi des bénévoles (membres actifs) qui souhaiteraient nous apporter soutien à l’entretien du lieu, au bien-être des Animaux, à la création de nouvelles installations (les projets sont en abondance !) et ouvrir un beau vent frais et chaleureux sur notre lieu.

Le cadre permet de sortir en pleine nature et de profiter en même temps des infrastructures à disposition (salle de stage, grande cuisine équipée avec table, terrasse couverte pour se reposer, se rassembler ou manger, douche, wc, aménagements sanitaires et de parcours pour personnes en fauteuil, etc.). De ce fait, chaque participant peut emmener de quoi préparer à manger et manger sur place en partageant, pourquoi pas avec les autres personnes présentes en passage sur le site.
Concernant l’hébergement, des mobile-homes (isolés en bois et avec toit végétal, chauffage) vous sont proposés. Quand le temps le permet, il est possible de poser sa tente sur le site et de bénéficier des douches et toilettes à disposition.

Vous naviguerez ainsi au milieu des Animaux du site qui portent tous consciemment leur Nom. Il y a les chevaux et poneys, les ânes, les chiens, les chats, les furets, les vaches jersiaises, la zébu naine, le renne, les lamas, les dromadaires, les chèvres et moutons de différentes races dont certaines rares, les lapins nains, les cochons d’inde, les tourterelles, les gerbilles, les canards, les poules, et bientôt les tortues et perroquets en sauvetage. Tous avec leur générosité et leurs sensibilités particulières, sauront ouvrir et dégager la voie de votre cœur !

wakama-nagi

Intervenants et créateurs de l’Association Wakama Nagi

Patrick Chêne : ostéopathe humain et vétérinaire, il est avant tout un guérisseur des corps et des esprits et chanteur pratiquant pour soigner certains sons harmoniques ou autres chants intuitifs libérateurs. En toute simplicité et efficacité, il déploie une force de cœur dans les soins qui sait toucher les tréfonds des douleurs physiques pour un retour à la guérison et à la paix. L’harmonie est une quête. Il offre la possibilité d’apprendre à tous, la pratique du chant diphonique, pour soi, pour les soins. Également il enseigne la pratique de l’ostéopathie animale et humaine à des professionnels de santé.

Contact au 06 12 28 05 42 ou contact@patrick-chene.fr

Florence Emmeline Lombardini : medium et claire-sentante depuis petite, elle a développé une communication aisée avec les Animaux, ses bénéfacteurs, qui lui sont extrêmement proches depuis son enfance. Elle leur dédie des soins et stages et partages pour permettre à tous de réamplifier et poser nos sens et ainsi gagner en guérison et sérénité. Réunifier l’Être et les Êtres par-delà les apparences et les souffrances. Il s’agit de la communication animale et humaine intuitive, des soins, des contacts élargis avec les êtres visibles et invisibles de la Création. Elle est également ostéopathe de formation vétérinaire et soignante intuitive. Elle propose un accompagnement tant physique sensitif que multidimensionnel en cœur et en esprit. Le retour à la simplicité naturelle enfantine est au centre de sa pratique pour nous offrir d’accueillir les qualités de Joie et de Santé propres aux Vivants.

Contact au 07 70 88 41 32 ou contact@terres-d-emeraude.eu

Stages de formation

proposés par Florence Emmeline Lombardini

Florence Emmeline propose stages et partages pour permettre à l’Homme de réhabiliter ses perceptions sensorielles et poser ses intuitions ce qui lui offre la possibilité d’entrer plus consciemment en relation avec la Nature et avec lui-même.

Développer sa sensibilité tout en intégrant sa présence, pour communiquer avec les Animaux, la Nature et ses Energies, et avec tout Vivant, visible et invisible, tout autant qu’avec…l’Humain ! Cette mise en relation est au cœur des stages qui visent à réapprendre la communication en intuition et toutes ses vertus : Réunifier l’Être et les Êtres par-delà les apparences, y compris les différences d’espèces, et se laisser enseigner la vie par la vie elle-même, et (se) porter soin.

Florence Emmeline vous propose un accompagnement pour une ouverture relationnelle subtile avec le Monde et ses vivants, dont les Animaux, et donc aussi avec Soi. Sous forme de stages, elle vous accompagne dans le retour à une communication plus consciente et intuitive, sensitive en cœur et en esprit, avec la Nature et ses habitants, tant visibles qu’invisibles. Sentiment d’appartenance à une même Création, pour sentir à nouveau la joie couler dans vos corps et explorer les liens merveilleux qui nous unissent tous et qui sont alors libres de s’exprimer plus clairement. Lien d’amour, de partage, d’apprentissage réciproque, pour aider au bonheur de chacun.

 

Publié dans:ANIMAUX |on 16 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3