Archive pour le 9 septembre, 2015

LES SIGNES sont des messages pour nous

Interview de Christiane Beerlandt
Tout événement qui se produit [panne, crevaison, fuite, harcèlement moral, accident de voiture, cambriolage, verre cassé, inondation, lampe qui saute, incendie, etc...] serait le miroir d’un état psychologique spécifique présent synchroniquement chez la personne à qui cela arrive. Nous avons voulu en savoir plus… Rencontre avec l’auteur de la série «Le Livre des Signaux».

 SIGNES

A Plus : Christiane Beerlandt, pouvez-vous nous expliquer en quoi les événements, petits et grands, que nous rencontrons au quotidien seraient-ils des messages pour nous ?

Inconsciemment, c’est nous qui attirons tout ce qui se produit dans notre vie. Ces événements sont l’expression de quelque chose qui se passe à un niveau sousjacent : dans notre psychisme, dans notre vie émotionnelle, dans le monde de nos convictions et de nos attentes. Il est très salutaire de tirer la leçon de ces ‘signaux’ : ce sont comme des poteaux indicateurs montrant les pas à faire, les habitudes et les convictions profondes à changer, les choses par rapport auxquelles nous ferions bien de lâcher prise, etc…

A+ : Pouvez-vous nous donner quelques exemples éloquents ?

Lorsqu’une lampe après l’autre saute dans la maison, elles sont sans aucun doute usées ou il y a un autre problème technique, mais… en même temps, il y a quelque chose qui se passe en vous. Par exemple, vous avez été trop dur envers vous-même, vous avez travaillé avec un entêtement tenace, vous avez nourri des pensées pleines de rigidité, etc., etc… En comprenant le long texte que j’ai écrit sur ce sujet, vous pourrez opérer les changements nécessaires dans votre vie, débloquer la libre circulation de vos énergies vitales et éviter que d’autres signaux vous adressant le même message, mais plus graves, comme p.ex. des palpitations, ne se produisent.

Lorsque votre bicyclette a un pneu crevé, le pneu a probablement été percé par un morceau de verre ou un caillou, mais il est bon de vous interroger aussi sur l’INutILIté d’une certaine action, d’une habitude ou d’une entreprise… Par exemple, vers où étiez-vous en train de vous diriger ? Qu’est-ce que vous aviez l’intention de faire ?

Je connais un homme qui avait perdu sa carte d’identité. Dans le texte sur ce signal, il a lu, entre autres, qu’il vivait le présent à partir de certaines situations et expériences de son passé et que cela déformait sa vision des choses présentes ; qu’il vivait trop dans les rêves, les souvenirs, les émotions liées au passé ; qu’il rêvait trop sa vie, au lieu d’y participer vraiment. Au moment même où il s’est rendu compte de tout cela, se proposant de le changer, le téléphone a sonné… Quelqu’un avait trouvé sa carte d’identité dans la rue !

Attention, les textes que j’ai écrits n’ont pas pour but qu’on les lise dans l’intention de montrer l’autre du doigt à cause des signaux qu’il ou elle a rencontrés sur sa route. Ils invitent le lecteur à l’introspection, dans le but de le faire progresser sur sa propre route de vie.

A+ : Qu’est-ce qui vous a motivé à écrire «Le Livre des Signaux» Tome 1, puis Tome 2 et 3 ?

Après l’enthousiasme mondial pour «La Clef vers l’Autolibération», l’ouvrage dans lequel j’explique les origines psychiques et émotionnelles de quelques 1.000 maladies, beaucoup de lecteurs me demandaient si je ne pouvais pas leur expliquer la signification de certains événements. L’un sentait qu’il devait y avoir une raison profonde pour laquelle il s’était cogné la tête, un autre voulait savoir si un tremblement de terre ne pouvait pas être le reflet de certaines caractéristiques psychologiques, de certaines coutumes, etc…, chez les gens habitant dans une telle région. Après les 100 signaux du 1er tome, les lecteurs souhaitaient connaître la signification d’encore d’autres signaux : cave inondée, faire un faux numéro en téléphonant, chauffage en panne, problèmes financiers, électrocution, un profond chagrin, se faire escroquer, etc…
Le 3ème tome ne sera donc pas le dernier de la série.

A+ : En quoi ce sens caché des événements peut-il nous être utile dans notre quotidien ?

La compréhension des signaux nous permet de corriger notre route, de sorte que notre Essence Vivante ne doive plus susciter d’autres signaux plus importants [maladies, événements graves, etc…] pour nous faire prendre ‘conscience’ de la nécessité d’opérer un certain changement dans notre vie. Ainsi, en mettant en application ce que les signaux nous montrent, nous progresserons plus vite dans notre évolution personnelle. une joie et une santé toujours grandissants en seront le résultat.

A+ : Cette philosophie de vie implique qu’il y ait une intelligence à l’oeuvre dans les coulisses de la vie humaine. Qu’en pensez-vous ?

Il y a dans la Vie même une pulsion inhérente pour qu’elle puisse avancer, s’épanouir, se développer toujours davantage, sans fin. La vie peut s’exprimer et se réaliser merveilleusement par la voie de l’être humain. Celui-ci peut choisir consciemment d’être l’allié de la Vie et du bien. Son Noyau Vivant lui ‘parle’, lui montre le chemin, par l’intermédiaire des signaux, que ce soient des événements, des symptômes physiques, des émotions, des envies alimentaires, l’image- de-soi, etc… Mes ouvrages visent à aider les lecteurs à prendre conscience du sens profond de tout cela. Rien ne se passe par hasard, mais en même temps, rien n’est prédestiné. En vivant en accord avec notre véritable Essence Vitale, en accord avec qui nous sommes vraiment et fondamentalement, nous pouvons nous mettre sur la longueur d’onde de La Vie et de la fréquence de vérité, devenir les créateurs de notre propre vie, dans l’amour. Si nous le souhaitons, cela nous permettra de vaincre finalement la maladie ultime, la mort, comme je l’explique dans «Jours Nouveaux», autour duquel pivotent tous les autres livres que j’ai écrits.

Propos recueillis par Olivier Desurmont - Paru dans l’Agenda Plus N° 226 de Avril 2011

Publié dans:ELEMENTS, ENERGIES, SOCIETE |on 9 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

JESUS, parmi nous

 

jésus

Nous sommes pleinement convaincus du rôle de ce grand Maître et éducateur, et nous espérons que vous partagerez notre conviction. Il est venu vers nous pour mieux nous faire comprendre la vie, ici, sur terre. Il nous a montré que toutes les limitations matérielles viennent de l’homme, et qu’il ne faut jamais les interpréter autrement.

 Il est venu nous convaincre que son Christ intérieur, par lequel il accomplissait ses œuvres puissantes, est le même qui vit en vous, en moi, et dans tous les humains. En appliquant sa doctrine, nous pouvons accomplir les mêmes œuvres que lui, et de plus grandes. Nous croyons que Jésus est venu nous montrer plus explicitement que Dieu est la grande et unique cause de toutes choses, qu’il est Tout. Peut-être avez-vous entendu dire que Jésus reçut son éducation première parmi nous. Il se peut que certains de vous le croient.

Mais peu importe qu’elle soit venue de nous, ou qu’elle ait procédé d’une révélation directe de Dieu, source unique de toutes choses. Quand un homme a pris contact avec une idée de la Pensée de Dieu, et l’a exprimée par la parole, les autres ne peuvent-ils prendre à nouveau contact avec cette même idée dans l’Universel ?

Pour avoir été touché par une idée et l’avoir exprimée, il ne s’ensuit pas qu’elle devienne sa propriété privée. S’il la prend et la conserve, où trouvera-t-il de la place pour en recevoir d’autres ?

Pour recevoir davantage, il faut donner ce qu’on a reçu. Si on le garde, la stagnation suit. Prenez une roue qui engendre de la force hydraulique, et supposez que tout à coup, de son propre chef, elle retienne l’eau qui la fait tourner.

Elle sera aussitôt immobilisée. Il faut que l’eau coule librement à travers la roue pour être utile et créer de l’énergie. Il en va de même pour l’homme. Au contact des idées de Dieu, il faut qu’il les exprime pour pouvoir en tirer profit. Il doit permettre à chacun d’en faire autant pour croître et se développer comme il le fait lui-même. À mon avis, tout vint à Jésus comme une révélation directe de Dieu, comme c’est indubitablement le cas pour nos grands éducateurs.

En vérité, toutes choses ne viennent-elles pas de Dieu, et ce qu’un être humain a pu faire, les autres ne peuvent-ils le faire aussi ? Vous vous convaincrez que Dieu est toujours désireux de se révéler et prêt à le faire, comme il l’a fait pour Jésus et d’autres. Il suffit que nous ayons la volonté de le laisser agir. En toute sincérité, nous croyons avoir été créés égaux. Tous les hommes ne font qu’un. Chacun est capable d’accomplir les mêmes œuvres que Jésus et le fera en son temps. Rien n’est mystérieux dans ces œuvres. Le mystère ne réside que dans l’idée matérielle que les hommes s’en font. Vous êtes venus à nous plus ou moins sceptiques. Nous avons confiance que vous resterez avec nous pour nous voir réellement tels que nous sommes. Quant à nos œuvres et à leurs résultats, nous vous laissons toute liberté pour en accepter ou en rejeter l’authenticité.

Extrait de la VIE DES MAITRES de  Baird Tomas Baird Tomas Spalding

Publié dans:JESUS |on 9 septembre, 2015 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3