ATTEINDRE L’AURA IMMORTELLE

10-41Tous ceux qui accèdent à ‘amour comme à une porte de salut à leur engloutissement retourneront à leur engloutissement, et iront de déception en déception.

Il y a  la matière, le feu vital, la lumière de l’amour et le verbe de la conscience. Si la vibration de la conscience n’est pas suffisamment forte pour recentraliser la lumière de l’amour, la lumière de l’amour se dirige vers le feu vital et le feu vital s’éteint dans la matière. Il est évident qu’à partir de la matière ont peut faire un feu et à partir d’un feu on peut faire de la lumière, mais ce n’st pas pour cela qu’on atteindre le verbe de la conscience.

Ceux qui font des sauts de puce de la matière au feu vital et à la lumière de l’amour resteront dans le cadre de la mortalité. Ils ne stabiliseront jamais cette dimension d ‘amour, parce que c’est un amour qui vient du bas et qui retournera vers le bas. Ce n’est pas du tout cette démarche qu’il faut suivre pour l’élever.

Il faut pendant un temps, renoncer à cet amour facile parce qu’il est poussé par les forces du-dessous du bas instinct et dans ce sens, c’est une tentation, une sorte d’escroquerie quelque part. Il faut un moment renoncer à cette sensibilité particulière, la traverser, atteindre l’esprit. Il est dit : « Croissez et multipliez », ce qui signifie : croissez d’abord, élevez-vous à la verticale et ensuite multipliez en transmettant à l’horizontale. On peut se permettre de multiplier son rayonnement quand on a une croissance telle qu’on est complètement e très précisément axé entre la conscience et la puissance.

Si on est vraiment maître de tous ses circuits mentaux, psychiques, vitaux et substantiels, alors on peut se permettre d’avoir n rayonnement contrôlé dans une aura précise et délimitée. A ce moment-là, ce n’est pas une lumière qui vient de la matière et du feu, c’est une lumière qui vient du verbe. C’est un amour qui vient de l’intérieur, qui est maîtrisé à l’intérieur, qui a une qualité que seul peut avoir un être libéré.

Alors que les autres formes d’amour accrochent et sont des pièges. Il faut pouvoir traverser cet amour, y renoncer pendant un temps pour s’acheminer jusqu’à l’intérieur avec beaucoup de ténacité et de force afin de retrouver cette lumière de l’amour. On retour ce cet amour dans le contexte immortel, mais pas dans un contexte mortel.

Il arrive parfois que cet élan d’amour vécu un bref moment dans le contexte mortel se paye très cher le restant de sa vie. Il faut arriver à une centralisation énergétique de conscience telle que l’on puisse vivre et amour immortellement. Cette lumière d’amour sera l’aura immortelle autour de la ligne de conscience-énergie. Ce sera le juste complément de la conscience, l’énergie pure entourant la conscience absolue. C’est cela la conversion. Ceux qui ne se retournent pas dans cette conversion n’ont en fait aucun amour. Leur amour n’est qu’une dévoration de basse énergie.

Cette conversion est quasiment impossible à faire dans un contexte de personnes qui ne maîtrisent pas leur extériorisation et qui ont des conceptions complètement éclatées de leur existence. Pour concevoir cet amour immortel, cette lumière stabilisée immortellement, il faut entrer dans une situation injaculatoire, si l’on peut dire, complètement intérieure. Et c’est au bout d’un certain temps, quand vous êtes dans cette situation intérieure, très bien stabilisé, que vous pouvez effectivement faire ce qui a toujours été décrit dans les manifestations d’expansion d’extraterrestres qui, de leurs vaisseaux, envoient des faisceaux tronqués. Il y a des faisceaux de lumière qui partent, et tout d’un coup, à un endroit s’arrêtent. 

C’est typique de cette situation où le Verbe, la Conscience, maîtrise complètement l’extériorisation de la lumière. Il y a un endroit où l’extériorisation de la lumière s’arrête, parce qu’au-delà de cette limite, ce n’est plus le paradis, c’est la mort. 

Voilà comment interpréter symboliquement les faisceaux tronqués bien que, scientifiquement l’origine d’une telle manifestation puisse être attribuée à une charge électrostatique tout à fait particulière qui s’effectue sur ces appareils et qui détermine des aigrettes d’arc électrique avec l’environnement cause ce phénomène d’ionisation orientée jusqu’à une certaine distance. 

Au-delà de cette limite, c’est l’aspiration par le vortex. C’est tout un processus de vie. 

La vie réussie repose sur l’accès à cette maîtrise. C’est un programme de vie et cela demande à l’être une très grande discipline, un très grand retournement, une très grande prise de conscience. Il doit résister, à tout instant, à toutes ces figures d’extériorisation qui se présentent à lui comme circuits de tentation vers la matérialisation qui envolute la conscience et l’énergie dans la prison de condensation, jusqu’au jour où la force de  l’esprit et l’énergie associée ont reprit la force de décider à nouveau son envol vers l’immortel. 

Francesca du Forum « La Vie Devant Soi » : http://devantsoi.forumgratuit.org/

Publié dans : ENERGIES |le 20 mai, 2015 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 22 mai, 2015 à 3:39 Melki écrit:

    Tout à fait Juste. Merci infiniment pour cette confirmation. JE SUIS I AM

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3