Archive pour le 5 mai, 2015

Qui sont les porte-parole des esprits

 

566j5pozLe  monde serait un endroit plus ennuyeux si nous avions tous le même type de personnalité et le même niveau de capacité. Tel qu’il est toutefois nous sommes confrontés chaque jour à l’évidence des différences énormes qui nous distinguent.

L’observateur curieux du genre humain reconnaitra facilement de nombreux types de personnalité ; l’impulsif et le prudent, le visionnaire et le pragmatique, le gai et le triste. Les différences individuelles sont tout aussi remarquables dans le domaine des facultés. Un enfant se sortira laborieusement et maladroitement d’un « exercice très facile pour ses petits doigts » alors qu’un autre exécutera prestement Mozart ou Prokofiev. Une personne résoudra le plus difficile des mots croisés pour se distraire, alors qu’une autre sera incapable d’établir le rapprochement entre le miaulement et un animal dont le nom s’écrit en quatre lettres. Un génie des mathématiques sera nul, face à une situation politique, alors qu’un politicien chevronné commettra gaffe sur gaffe lorsqu’il sera confronté à une information statistique.

Les parapsychologues recherchent toujours des individus dotés de pouvoirs exceptionnels. On nomme de telles personnes des « sensitifs ». Tandis que nombre d’entre nous ont ce qui semble être un flash occasionnel de télépathie, de précognition ou de psychogénèse, le sensitif lui, possède ces facultés à un niveau plus puissant et plus uniforme.  Alors que maintes études parapsychologiques enquêtent sur les facultés Psi des gens ordinaires, ce sont les sensitifs qui offrent le plus de possibilités à la recherche intensive.

Cependant, certains des phénomènes les plus intéressants dans le domaine des preuves de la survie, ce sont des sujets qui semblent posséder des facultés exceptionnelles en recevant des communications de l’autre monde.

La question de savoir où le Psi se termine et où le contact avec les morts commence est un des problèmes majeurs auxquels nous serons confrontés. Ce que les parapsychologues modernes ont appris des facultés psi peut nous aider à comprendre certains des phénomènes, mais pas tous….

Une fois de l’autre côté, comment notre chercheur communiquerait-il ses découvertes ? Là est la vraie question.

On présente l’après-vie comme une sphère de spiritualité élevée. Toutefois, ce qui passe pour être une communication avec des défunts n’est en général qu’une version abrégée de la communication humaine sur la terre. La plus simple explication… La survie est temporaire. « Quelque chose » qui est associé à l’individu perdure tout en étant soumis à un processus de détérioration. La rapidité de la dégradation varie quelque peu – peut-être en fonction de la nature de la personnalité ou des circonstances de la mort, aussi bien que d’autres éléments qui échappent à notre connaissance. Nous voyons souvent plus d’apparitions et entendons plus de voix spirituelles peu après la mort, donc pour la simple raison peut-être que ce qui survit est encore dans un état vigoureux voire intact.

Nous ne possédons pas de preuve tangible de l’ »entité » survivante elle-même, nous n’avons que l’acte de communication pour preuve. En clair, il n’existe pas de preuve directe de l’entité survivante, mais seulement de l’acte de communication.

Logiquement, nous pouvons l’accepter si nous avons choisi l’authenticité d’une communication sans être tenu d’affirmer l’existence indépendante d’une « entité ». Tout ce qui survit peut être le processus ou l’acte de communication. Nous ne sommes pas obligés de doter cet acte de communication de taches de rousseurs, d’un accent ou de son goût pour les pains au chocolat. Tout comme la preuve de la survie implique un acte de communication, elle implique aussi une relation entre les parties qui communiquent. Les défunts communiquent par l’intermédiaire des vivants.

L’idée en elle-même est fascinante. Nous avons vécu des vies antérieures et nous continuerons à en vivre. Cette succession de vies, cette disparition et ce renouveau s’inscrivent dans un système de pensée plus vaste.

Dans la perspective orientale classique, l’univers entier est soumis aux lois de la transformation. La « mort » existe mais c’est une forme de changement spécifique ; elle n’est pas plus absolue que la « naissance ». Ce n’est que dans la perspective limitée et arbitraire de l’esprit occidental que les fins sont essentiellement des fins et les commencements des commencements. L’esprit oriental plus subtil reconnaît des fins dans les commencements et des naissances dans les décès…..

Francesca du Blog http://channelconscience.unblog.fr/  

Publié dans:ESPRITS, MEDIUM |on 5 mai, 2015 |Pas de commentaires »

Moyen de se recharger en énergie

 

Précisons tout d’abord que les exercices de recharge en énergie, c’est-à-dire d’élévation de notre taux vibratoire ne s’accommodent nullement du porte d’une montre, d’un collier, ni même d’un bracelet ou d’une bague qui risqueraient de fermer les circuits radiatifs…

On se tient debout, bien droit et face au nord.

Les jambes sont légèrement écartées et les pieds, capteurs d’ondes telluriques, bien appuyés sur le sol. Les bras écartés sont tendus vers le haut et les paumes des mains tournées vers le ciel.

Imaginez-vous être le trait d’union entre les forces telluriques qui vous pénètrent par les pieds, sortes de prises de terre, et les forces cosmiques que vos mains captent comme des antennes ; méditez un instant sur cette conjonction dont vous êtes le centre.

Selon les schémas ci-dessous, les mains jointes qui ferment le circuit énergétique s’abaissent alors sur la tête. En frottant l’une contre l’autre forment les pôles opposés qu’elles constituent, vous obtiendrez ainsi l’éclatement des énergies, propagateur d’une sensation envahissante de chaleur.

Vos mains palpent ensuite les énergies qui vous entourent et, s’attardant quelque peu à hauteur du plexus solaire, les y centrent en faveur d’une profonde méditation.

Exercices

Cette enveloppe devrait augmenter de volume avec les exercices plus volontiers effectués en pleine nature et face au soleil, de l’énergie duquel vous vous laisserez pénétrer.

Ces exercices n’allant pas sans la faculté de se concentrer, le suivant vous aidera à la développer.

Les yeux fermés, représentez-vous face à un grand tableau noir sur lequel vous écrivez à la craie blanche, lentement et fermement, le chiffre 1.

Le début du tracé sera le plus souvent effacé de votre esprit quand vous arriverez tout au bout. Recommencez aussitôt et poursuivez jusqu’à pouvoir visualiser le 1 pendant une minute. Faites de même jusqu’à 9.

Après une huitaine de jours et à raison de trois ou quatre séances par jour, vous serez à même de faire de la même manière des additions. Occasionnellement, visualisez les chiffres et, d’autres fois, des mots, sans l’aide de la craie.

D’autre part, comme notre situation actuelle résulte de nos pensées de la veille puisqu’ici comme en tout, le passé explique le présent, c’est aujourd’hui que nous construisons demain, en élevant notre taux vibratoire, indispensable pour entrer en résonance avec certains fluides. L’hygiène et la programmation du mental y pourvoiront.

L’hygiène consiste à écarter toute pensée négative, pessimiste ou défaitiste. Elle ignore haine et rancune, elle impose au contraire un amour conscient de s’inscrire dans le plan universel.

Si un médecin affirmait à son malade ne rien pouvoir faire pour lui, cela anéantirait toute chance de guérison. On comprend déjà que la programmation du mental consiste donc à imprégner son subconscient d’un objectif qui empêchera la dispersion des énergies et se réalisera selon certaines lois. Le conditionnement mental, renforcé par l’appel aux forces cosmiques, augmentera nos vibrations spirituelles.

Rappelons, à ce propos, que la spiritualité est un état intérieur qui, reposant sur la paix et l’équilibre, irradie l’entourage ; on y accède grâce au silence extérieur et intérieur, à la recherche dans la connaissance de soi. Et celle-ci se forge bien plus à la faveur de méditations devant mener à un comportement dicté que par le contrôle de la volonté. Car, plus qu’un enseignement du bien et du mal, la spiritualité est la mesure de ces notions innées dont ressort l’harmonie.

Bien à vous !

Francesca du Blog http://channelconscience.unblog.fr/  

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3