Les prédictions contribuent à ce que la roue tourne

 

imagesEnvisager son existence sous le signe d’un pessimisme où seule la fatalité fait loi ne peut qu’engendrer sa kyrielle d’échecs compulsifs. À l’inverse, commencer à réaliser que rien n’est fortuit ouvre des perspectives dynamisantes. Les arts divinatoires se situent justement à ce niveau de prise de conscience.

Chacun a droit à sa part de bonheur, de santé, d’amour. Cette certitude est l’acte de foi de tout professionnel ayant choisi d’exercer ses dons prédictifs au service de ses consultants. Lorsque le mauvais doute s’est installé dans l’esprit de l’un d’entre eux à cause du poids des aléas de l’existence, une simple lueur d’espérance peut remettre en route des pulsions de vie restées trop longtemps en sommeil. Explications.

Qu’est-ce qu’une prédiction ?

Alors qu’une prophétie se veut affirmative et incontournable, frisant le déterminisme, une prédiction signale une potentialité. Comme le disent Didier Goutman et Joëlle Portalié, auteurs de « Voyance, et si c’était vrai ? », ce que le voyant vous tend quand il vous parle de votre futur, c’est un miroir. Si l’image qui apparaît vous parle, si elle vous plaît, si elle est en cohérence avec vos intentions profondes, alors continuez dans cette voie.

Une induction

La prédiction devient ainsi une induction essentiellement positive, faisant écho à une réalité intime. Sacha, 23 ans, décontenancé par une succession d’échecs professionnels, lit dans son horoscope que sa réussite prochaine est en lien avec l’acceptation d’un emploi sous-qualifié. N’ayant rien à perdre, alors qu’il possède une maîtrise de droit, il se souvient qu’il avait refusé à plusieurs reprises un poste subalterne dans un fast-food. Il décide de revenir sur sa décision. Un an après, Sacha se retrouve manager… Il est clair que ce poste a nécessité au préalable un certain lâcher-prise, doublé d’une certitude inconsciente que la prédiction s’adressait personnellement à lui. Comme le dit Sri Aurobindo, La raison fut une aide. La raison est l’entrave. Transforme la raison en une intuition ordonnée

Une transmission positive

Lydia Pascaud, auteur de « Confession d’une voyante », avait – selon le témoignage de son fils Fabrice, lui-même tarologue et astrologue – un objectif précis dans le cadre de ses consultations : Que le consultant reparte de chez elle confiant, debout et en paix avec lui-même. La phrase résume tout ce qui fait l’étoffe d’un bon voyant : transmettre l’énergie positive nécessaire pour que la roue tourne enfin. Ce qui n’exclut pas une franchise à toute épreuve. D’autant qu’aucun être humain n’étant né sous une mauvaise étoile, il est toujours possible de se redresser après une épreuve ou plusieurs méchants coups du destin. Prédire constitue, de fait, un acte thérapeutique qui sous-tend que plus on prend de la hauteur et plus on voit loin, comme le dit le proverbe.

 Martine Senéca

Publié dans : 2015 - PREDICTIONS |le 22 février, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3