Chacun de vous fait la différence

 

Terre-amerindienne-par-L-Emmanuelle-1« Petite Soeur,

Même si le monde extérieur ne reflète pas la victoire qui fait écho dans tout l’univers, ô combien pourtant elle est palpable et ô combien nous nous en réjouissons. Cette Victoire qui a soulevé l’espoir de million de personnes, nous l’avons attendue, tant attendue. Avec tous les Artisans de Lumière et avec mes Frères des Royaumes Eclairés, Nous l’avons préparée avec persévérance, avec tant d’amour et au prix de lourdes souffrances. Pour cela, je n’ai jamais douté qu’elle soufflerait enfin en chacun annonçant l’émergence du Nouveau Monde. Je suis si proche de vous et je sais, petite soeur, que tu maintiens dans ton coeur la pure conviction que chacun de vous est précieux et que chacun de vous fait déjà la différence. 

La confusion que le monde traverse en ces temps fait de vous des instruments d’une valeur inestimable.. Petite soeur, dis leurs et dis leurs encore que vous êtes comme des phares imperturbables et si essentiels pour tous ceux qui cherchent leur route. Peux-tu imaginer une navigation sans repères ? 

Peux-tu imaginer un navire s’approchant des côtes sans être guidé ? Le capitaine cherche la lumière, il cherche la lumière dans la nuit, il cherche la lumière dans la tempête pour ne pas s’échouer, pour ne pas se perdre. Voilà à quel point vous êtes précieux pour tous ceux qui cherchent à arriver à bon port. Tous les bateaux sont différents, leurs destinations sont différentes, et pourtant le phare maintient son appel lumineux sans accuser de différence tel un gardien silencieux, fiable et constant. Alors je vous souffle à nouveau que la Révérence pour toute Vie est puissante au-delà de votre entendement. Soyez empreint de révérence envers tous ceux qui croisent votre chemin, vous guiderez ainsi tous ceux qui pour qui c’est le moment. Soyez tel un phare qui permet le positionnement à chaque instant sans jamais faillir. 

C’est pour cela petite soeur que votre rôle est inestimable alors, protégez-vous de pensées affaiblissantes, protégez-vous des émotions inutiles, protégez-vous d’actes superflus, protégez-vous de ces mots qui blessent. 

Comprenez bien qu’à chaque instant, chacun de vous fait la différence, ô Oui, chaque instant compte, car dans le moment présent vous avez le choix de votre vibration, vous avez le choix de l’intensité et de la qualité de votre lumière. Or, Un phare n’a pas d’état d’âme, pas de variation, il ne modifie pas son alternance, il ne modifie pas son intensité en fonction des bateaux qui croisent au large. Il brille inconditionnellement. 

Petite soeur, dis leurs que je me tiens à vos côtés pour offrir mon aide avec enthousiasme. Mon aide, ce mot-là ne fait-il pas écho à mon nom ? ED ? Ce nom n’inspire-t-il pas mon soutien ? Quel beau nom ! Merci à vous de nous aider à aider les autres et je vous aiderai à aider si vous m’invitez à le faire. 

Puissiez-vous ressentir la Victoire qui résonne dans les plans qui nous entourent Alors dis-leurs qu’il n’y aura pas de retour en arrière et que plus rien ne sera comme avant. Nous honorons à chaque instant le service de lumière que vous rendez, nous honorons puissamment chacun d’entre vous. Notre gratitude est empreinte d’une joie indicible. 

Ma révérence envers vous est profonde, et tous ceux qui vous accompagnent vous saluent d’une Révérence infinie. »

Ed Monetachi – Message de l’Indien Comanche Ed Monetachi Reçu par Dominique-Claire Germain en décembre 2008 – paru au magazine « Vivre sa Légende »

Publié dans : AMERINDIENS |le 9 février, 2015 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3