Archive pour le 1 février, 2015

L’exorcisme en question

 

images (4)Qui n’a pas été impressionné par ce film sorti dans les salles il y a quelques années dont le titre « L’exorciste » se suffit à lui-même ? Les images d’une petite fille, se transformant en être satanique luttant avec un jeune prêtre, ont d’ailleurs à l’époque choqué plus d’un spectateur. C’est dire comment l’inconscient collectif est fortement imprégné par la question du bien et du mal…

Il existe en France un prêtre exorciste par diocèse, soit près de 120 officiants exerçant un rituel spécifique approuvé par le pape Jean-Paul II en 1999.

Discernement

Le « Catéchisme de l’Église catholique » précise prudemment qu’en la matière, il convient de distinguer les troubles psychiques des véritables possessions démoniaques. Selon l’instance religieuse, le fait de parler des langues non connues par la victime est un des critères attestant un envoûtement. D’autres critères consistent en une évocation blasphématoire envers la figure du Christ et de la Vierge Marie, la révélation de choses cachées ou futures, l’utilisation d’une force qui dépasse les capacités humaines. On parle aussi dans les possessions de cas où le sujet montre des phénomènes d’apesanteur. En Inde, certains yogis seraient également détenteurs de tels pouvoirs… Difficile donc de discerner à quel moment un exorcisme est préconisé. En outre, c’est souvent de manière informelle, d’un prêtre à un autre, que se fait la transmission du ministère d’exorciste. Par ailleurs, des formations sont prévues avec des spécialistes de la psyché de manière à affiner les diagnostics.

Une complémentarité efficace

Paradoxalement et loin de tout phénomène spectaculaire, la prière chrétienne du « Notre Père » contient une demande d’exorcisme : Ne nous soumets pas à la tentation et délivre-nous du mal… Ainsi tout croyant est-il potentiellement en proie avec les forces du mauvais luttant contre le bien. Le docteur Philippe Wallon, psychiatre, témoigne dans le livre du médium Reynald Roussel, « Ce que les morts nous disent », aux Presses du Châtelet, de l’importance de travailler de concert avec les instances religieuses. Il y fait le récit d’une femme d’une quarantaine d’années, tourmentée par des visions démoniaques liées à un non-dit quant à un père ayant été acquitté, faute de preuves, de l’assassinat d’un enfant. Le Diable ne serait-il pas, interprète le psychiatre, une représentation fournie par l’inconscient et ayant trait au personnage du père ?… Je traitai alors ce cas sur un mode psychanalytique et parvins à évacuer l’histoire du secret, la patiente commençant à se renseigner sur les faits concernant son père. Tout au long du traitement, le docteur Wallon resta en lien avec l’ordre religieux qui ne pratiqua qu’un exorcisme sur les deux qui étaient prévus, la patiente ayant retrouvé une vie normale.

 

Cédric Monnier du MAGAZINE SIGNES ET SENS

Publié dans:POSSESSION |on 1 février, 2015 |Pas de commentaires »

Briser le mythe de l’âme sœur

 

images (3)Respirez profondément pour assimiler ce qui suit……….

Vous avez en effet conclu des ententes avec plusieurs individus, et votre idée d’avoir une âme sœur sur cette planète vous nuit un peu. Sachez que vous pouvez entretenir de merveilleuses relations avec absolument tout le monde quand vous exécutez le programme d’amour de soi. Plus vous serez intimement liés à la Source, plus vous éprouverez d’amour pour vous-même.

Plusieurs d’entre vous ont peur de se lier avec d’autres individus parce qu’ils craignent de se connecter ainsi à leur aspect dysfonctionnel. Or, en élevant votre fréquence vibratoire et en vous reliant à la Source, vous vous connecterez à leur aspect divin. Toute relation pourra alors ressembler à une relation amoureuse. Il n’est pas nécessaire que ce soit difficile, que ce soit une lutte. Les difficultés et les luttes proviennent des programmes de peur, les quels sont tous illusoires. Plus vous resterez présent, plus vous pourrez les identifier et vous abstenir alors de juger. Vous serez en mesure de modifier la fréquence que vous émettez. Vous avez tous tendance à retourner dans le passé et à répéter les mêmes vieux schémas car ce sont vos points de référence. Vous vous dites ceci : « C’est ce qui m’est arrivé par le passé et c’est ce qui va m’arriver dans ma prochaine relation ». Vos relations amoureuses représentent le domaine où vous faites particulièrement cela. Combien d’entre vous ont eu cette pensée ?

Si vous changez votre relation avec vous-mêmes, vous changerez alors vos relations avec les autres. Ceux-ci n’ont pas à modifier leur comportement pour que vous puissiez modifier la dynamique de la relation, peu importe qu’il s’agisse d’un membre de la famille, d’un collègue de travail, d’un conjoint ou d’un ami. Les semblables s’attirent.

Lorsque vous modifierez votre programmation et que les autres continueront à exécuter leur vieux programme qui ne correspond plus au votre, ils ne pourront plus le faire avec vous. Rappelez-vous qu’une situation ne peut exister que s vous y êtes attiré. En ce moment même, vous entrez dans une période créative sans précédent. Vous devez vous concentrer sur la fréquence vibratoire de la joie, de l’abondance, de l’amour de soi et de l’harmonie. C’est une question de création et non d’apparences. Ce faisant, vous vous libérerez du fardeau de l’attente et du désir de connexion extérieure avec l’autre moitié, celle qui est censée vous compléter !

Cette attitude est solidement ancrée dans votre structure sociale et les femmes ont plus de difficulté à cet égard, à cause de leur conditionnement social. Pourquoi ? E raison des valeurs sociales établies : être une épouse et avoir des enfants. Pendant des milliers d’années, on leur a dit que c’était cela qui importait et qu’elles n’étaient pas censées vouloir autre chose. Ainsi, si vous n’êtes pas dans une relation, vous avez moins de valeur aux yeux de la société.

Pour les hommes, le conditionnement est différent : les valeurs établies sont celles du travail et de l’argent. Si vous manquez d’argent et si vous perdez votre emploi, c’est le problème de l’estime de soi qui apparait. Pour les hommes, c’est donc concret, tandis que pour les femmes, c’est émotionnel. Elles s’enferment dans le désir d’une relation tandis que les hommes ont de la difficulté à identifier cette fréquence vibratoire puisqu’ils ne sont pas censés éprouver d’émotions. Dès leur plus jeune âge, on leur a dit qu’ils devaient « camoufler » leurs sentiments et ne jamais les exprimer réellement.

L’amour de soi, vous le possédez déjà en vous. Vous n’avez pas à l’atteindre, mais plutôt à éliminer les programmes ou les filtres qui vous empêchent de le vivre. Le reflet que vous renverra le monde extérieur vous le démontrera. Vous pourrez le vérifier sur les plans physique, émotionnel et mental.

L’amour de soi fait resplendir le corps de santé. Si vous vous donnez de l’amour, vous vous donnez de l’énergie en provenance de la Source. Les cellules peuvent alors maintenir la santé car elles reçoivent une énergie de haute fréquence. Le corps physique est créé selon le modèle physique, de sorte que toute maladie y est un reflet de votre modèle énergétique ou d’une basse fréquence. Si vous éprouvez une émotion inférieure telle que l’anxiété, la dépression, la colère ou la peur, c’est que vous manquez d’amour de soi. Si, mentalement, vous entretenez des pensées négatives comme « je ne suis pas assez bon » ou « je ne mérite pas ça » cela va à l’encontre de l’amour de soi. Vous n’accédez pas l’amour de soi qui se trouve en vous.

Depuis un quart de siècle, on vous dit qu’il est temps de vous réveiller. Nous allons donc vous aider à vous exercer à ce réveil. Vous devrez le faire au quotidien, possiblement chaque heure du jour et même chaque minute. Voilà sur quoi nous nous concentrerons en cette période.

Plusieurs parmi vous prétexteront qu’ils sont trop occupés pour le faire. Nous vous demandons : êtes-vous réellement trop occupés pour vous aimer ? La théorie est une chose, la pratique en est une autre….. Un autre aspect de la création dont nous n’avons pas encore parlé est le maintien de la fréquence vibratoire. Quand vous émettez une vibration de haute fréquence, la même fréquence de haut calibre doit être présente pour être reçue. Vous ne pouvez pas émettre une haute fréquence et en recevoir une basse. Les deux doivent correspondre. Si c’est le cas, vous recevrez ce que vous aurez demandé. Dans le cas contraire, soyez reconnaissant car c’est une occasion de constater où se trouvent les basses fréquences. Considérez cela comme un cadeau.

Pour changer la situation dans laquelle vous vous trouvez, vous devez d’abord accepter le fait d’y être. Si vous continuez à rejeter ce dont vous ne voulez pas, vous ne faites que l’attirer à vous. Si vous vous ouvrez, si vous reconnaissez cette basse fréquence sans la rejeter et si vous en êtes reconnaissant, vous en neutraliserez la charge. Vous ne jouerez plus le jeu de victime/bourreau et le problème sera résolu.

Sachez que toutes vos relations sont d’abord fondées sur l’amour de soi et qu’elles en sont le reflet. Nous considérons l’absence d’amour de soi comme le problème numéro Un sur la planète actuellement, suivi de près par le sentiment de persécution.

Soyons bien précis : il ne s’agit pas des relations avec les autres, mais d’abord et avant tout, de la relation avec soi-même. C’est un point extrêmement important que nous aimerions travailler avec vous. La conscience collective comporte plusieurs programmes qui vous enferment dans des systèmes de croyances. le premier système est très problématique car il vous prépare à l’échec et à la séparation. C’est celui des âmes sœurs ou âmes jumelles. Nous ne disons pas qu’elles n’existent pas, mais nous affirmons que le phénomène est très rare dans cette existence particulière que vous avez choisie. Même si ce n’était pas le cas, cela n’a pas vraiment d’importance car la relation avec une âme sœur ou jumelle ne diffère en rien de toute autre relation que vous pouvez entretenir avec votre entourage. L’idée d’âmes sœurs et d’âmes jumelles n’est qu’une étiquette que vous avez placée sur vos relations à un moment où il y avait très peu d’individus dans votre vie pour vous faire apprendre des leçons.

Dans la plupart des relations à long terme, il existe environ une centaine de points communs et autant de questions que vous pouvez choisir de travailler ensemble ou pas. Dans ces relations, une trentaine de ces points sont bien alignés entre eux. Dans les relations à court terme, une dizaine le sont. Dans cette vie-ci, vous êtes tous en mesure de régler ces questions très rapidement ; Par contre, dans vos passées le rythme était beaucoup plus lent et la vibration générale était beaucoup plus basse, de sorte qu’il vous  a fallu beaucoup plus de temps pour identifier certains programmes. Dans une autre vie, vous avez peut-être choisi d’œuvrer sur quatre ou cinq grandes questions, tandis que dans cette vie-ci, en raison du soutien universel et du fait que ce secteur de l’univers est très riche en énergie photonique pouvant servir à des fins d’intégration, vous travaillez beaucoup plus vite. Dans d’autres existences, vous disposiez d’une quantité restreinte de lumière et d’information pour travailler, et c’était donc très difficile. C’est pourquoi les relations duraient plus longtemps. Vous aviez tous besoin d’être liés davantage.

Aujourd’hui, parce que le rythmes est accéléré, vous tentez d’intégrer le plus de questions possible. Avant de vous incarner, vous saviez peut-être que les personnes A, B et C seraient disponibles pour une relation amoureuse lorsque vous seriez dans la vingtaine. Et si jamais la personne A n’était pas prête, la personne B pourrait la remplacer, ou la personne C, et ainsi de suite. Vous avez établi vos contrat ainsi parce que la synchronisation est beaucoup plus difficile dans cette vie-ci puisque vous êtes tous très affairés. Il se pourrait également que vous ayez déjà réglé toutes ces questions et que vous n’ayez plus besoin de vous lier aux personnes A, B ou C  avec qui vous vouliez y travailler. Dans ce cas, vous passerez au problème suivant en sachant que vous êtes ici en avance sur votre « temporalité ».

Votre deuxième système de croyances consiste à croire que les « contrats » sont éternels et difficiles à modifier. Au contraire, ils sont très souples ; Vous pensez qu’ils sont « lourds » et que vous raterez une occasion si vous ne vous trouvez pas à tel endroit à tel moment. Cela est simplement du à la peur, au sentiment de manque et à l’absence de connexion. Vous ne ratez jamais une occasion. La fréquence que vous émettez vous revient toujours. Il s’agit d’y être réceptif. L’événement peut se présenter sous une forme légèrement différente mais la fréquence dont vous désirez faire l’expérience sera identique à la fréquence originelle. N’est-ce pas logique ?

Cela est très important car vous avez souvent tendance dans vos relations à rechercher une personne précise au lieu de rester ouvert à la forme. C’est pourtant quand vous êtes ouvert à la forme que la personne qui vous correspond le mieux sur le plan vibratoire peut se présenter. Les problèmes surgissent lorsque vous désirez être en relation avec une personne qui ne vous correspond pas réellement. C’est malheureusement très fréquent.

  Extrait du livre LE GRAND POTENTIEL HUMAIN – Les Pléiadiens, les Hathors et les Arcturiens aux Editions ARIANE. – vous pouvez lire la suite ici : http://francesca1.unblog.fr/

 

Publié dans:AME, AMOUR |on 1 février, 2015 |2 Commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3