Comment ressentir les esprits de la nature

 

Je vais éluder la question de la nature exacte des esprits, qu’ils soient des êtres indépendants dans une réalité non physique parallèle à la notre, ou qu’ils soient des êtres invisibles habitants notre monde, ou qu’ils soient des éléments de notre psyché que nous projetons vers l’extérieur. Non pas que ça ne soit pas important, mais je vous laisse le soin de décider exactement ce qu’ils sont : les tutoriels que je partage devraient fonctionner indépendamment de votre réponse.

 wpb9cbba12_06

Ressentir les esprits

Comment ressentir quelque chose qui n’a pas une présence physique ? Dans les traditions occidentales populaires, en particulier celles basées sur la médiumnité du 19ème siècle, il peut y avoir des signes physiques de la présence d’un esprit, comme la chambre qui devient tout à coup froide, ou un objet qui tombe d’une étagère. Toutefois, ces signes supposés s’expliquent souvent par des choses plus terre à terre : la chambre devient froide parce que le chauffage s’est éteint, ou l’objet est tombé de l’étagère car il était déjà en équilibre précaire. Le problème avec ces signes, également, c’est qu’ils peuvent vous amener à tellement vouloir une « vraie preuve » de l’existence des esprits que vous commencez à attribuer la moindre petite chose aux « esprits ». C’est ce qu’on appelle le biais de confirmation. 

Il peut vous conduire à ignorer sélectivement tout ce qui ne soutient pas votre désir de « vraie preuve ». Finalement, vous pouvez vous retrouver tellement concentré à essayer d’interpréter la signification de chaque petit changement dans votre environnement que vous manquez complètement les esprits  eux-mêmes parce que vous ne pouvez plus filtrer ce qui est de ce qui n’est pas le signe de leur présence.

Je suis favorable à une tactique qui est certes plus subjective et personnelle ; elle ne prouvera pas la réalité des esprits à n’importe qui, mais elle peut vous aider à trouver le meilleur moyen pour vous faire sentir leur présence. (Les esprits, je veux dire, pas n’importe qui !) Nous avons des sens physiques basés sur notre corps. Nous voyons avec nos yeux, entendons avec nos oreilles, et ainsi de suite. Certaines personnes pensent que nous en avons aussi d’autres, des sens non physiques. Ils sont basés principalement sur notre esprit et notre imagination. Cela ne signifie pas nécessairement que nous faisons tout cela ; cela signifie simplement que nous ne pouvons pas pointer un organe en particulier d’où ces sens viennent (en dehors de la complexité brillante qu’est le cerveau humain). Je tiens particulièrement à mettre l’accent sur l’intuition. L’intuition est une façon de penser sans une utilisation immédiate de la raison et de l’inférence. 

Vous est-il déjà arrivé de savoir que quelque chose était vrai ou juste sans avoir à y penser ? Avez-vous déjà eu un « feeling » ou un « pressentiment » ?

Peut-être que vous étiez en train de marcher de nuit, apparemment seul, et vous avez eu la chair de poule bien que n’ayez rien entendu, et vous vous êtes mis dans un endroit sûr aussi vite que possible. C’est l’intuition au travail. Vous pouvez aussi utiliser votre intuition pour ressentir les esprits. Pour moi, je le sais simplement quand un esprit  est là ; chacun a une petite place qu’il touche dans mon esprit quand il arrive, et chacun a sa signature « énergétique », comme une couleur ou un son ou un nom. Il n’y a pas de repère physique de la présence de l’esprit ; c’est juste un petit « tilt » à l’arrière de ma tête qui « semble » être un esprit particulier. 

Votre intuition peut prendre diverses formes. Peut-être les êtres différents, énergies ou influences, vont se traduire dans votre esprit par des couleurs ou émotions. Ou vous allez « ressentir » leur présence dans une partie de votre tête ou corps. Vous pouvez les voir avec les yeux de votre esprit – non pas par vos yeux physiques, mais par des visions et images dans votre tête. De même, certaines personnes ont une oreille mentale, certainement différente de l’audition physique, mais qui traduit l’énergie de l’esprit en mots ou en voix. (Juste pour préciser, d’un point de vu clinique, les personnes qui ont des hallucinations visuelles ou auditives, comme des troubles psychotiques, ont généralement du mal à différencier les hallucinations  des visions et voix physiques, et manifestent également d’autres symptômes. Donc si vous « entendez » les esprits, mais savez qu’il ne s’agit pas de voix physiques, ne paniquez pas à l’idée d’être schizophrène.) 

Pratiquez !

 Le monde naturel est plein d’esprits – esprits des arbres et des autres plantes, des champignons, des animaux, et le reste. Cet exercice est censé vous aider à ressentir leur présence ; ne vous préoccupez pas de communiquer avec eux. Soyez ouvert à ressentir leur énergie. Allez dans un endroit qui a plus d’une espèce d’arbres, de préférence deux qui sont vraiment différents, comme un arbre à feuilles caduques et un conifère. Un endroit où vous pouvez vous promener un peu sans trébucher sur d’autres personnes, même si vous n’avez pas à être dans un isolement complet. Maintenant, approchez l’un des arbres. Comme vous vous rapprochez, voyez si vous remarquez un des éléments suivants : 

- Une image, couleur, phrase/mot ou son particulier qui vient à votre esprit

- Une sensation ou émotion (par exemple : vouloir être plus près ou s’éloigner de l’arbre, un sentiment de joie ou de calme, une augmentation ou diminution de votre énergie, un sentiment de connexion ou répulsion, etc.) 

Si vous vous sentez à l’aise, asseyez-vous contre l’arbre, dos à lui si possible, et passer autant de temps que possible immergé dans la présence de l’arbre. Tant que vous êtes assis, continuez de noter ce que vous ressentez dans votre esprit et votre corps. Si vous pouvez passer au moins une quinzaine de minute sous l’arbre, cela devrait vous donner assez de temps pour vraiment vous faire une bonne idée de l’esprit de l’arbre. Encore une fois, ne vous préoccupez pas de la communication avec l’esprit de l’arbre. Soyez juste conscient de sa présence. Ensuite, allez vers un arbre d’une espèce distincte, de préférence un qui soit éloigné du premier. Encore une fois, comme vous vous approchez de ce deuxième arbre, notez tout ce qui vient dans votre esprit ou dans votre corps. Aussi bien ce qui est différent, que ce qui est semblable. 

Asseyez-vous sous cet arbre pendant au moins quinze minutes et essayez d’obtenir un bon ressenti de l’esprit. Après cela, vous pouvez bien sûr recommencer avec d’autres arbres, l’herbe, les pierres, et ainsi de suite. Cela pourrait être un peu plus difficile avec des animaux puisqu’ils se déplacent ; toutefois si vous trouvez quelque chose qui bouge lentement, comme une chenille, faites l’essai. Ne touchez pas l’animal, contrairement aux plantes et champignons, les animaux sauvages ne réagissent pas bien au contact physique, et il n’est absolument pas nécessaire dans tous les cas. Si vous voulez, vous pouvez noter vos résultats une fois que vous avez terminé l’exercice, afin de pouvoir y revenir et reconsidérer vos résultats. En fait, vous pouvez même retourner au même endroit et retravailler avec les mêmes êtres plusieurs fois afin d’avoir une idée vraiment approfondie d’eux. 

Problème et solution

Vous n’êtes pas obligé d’avoir de bons résultats la première fois. Par exemple, tout ce que vous pouvez trouver en allant vers les arbres c’est « Et bien, ils me font tous les mêmes ressentis ». Bravo, vous avez découvert l’arbritude ! Cela peut prendre plus de temps et de pratique pour être en mesure de détecter les nuances les plus subtiles et individuelles de leurs esprits. Aussi, gardez en tête que deux esprits peuvent vous sembler très proche l’un de l’autre. Pensez-y comme la rencontre de deux personnes avec des noms très similaires, qui partagent un grand nombre de lettres identiques, comme Katie et Kathy, ou Nicholas et Nicole. 

Une des raisons pour laquelle je suggère de répéter l’exercice au même endroit est de pouvoir ainsi confronter vos résultats. Si vous obtenez les mêmes résultats à chaque fois, c’est un bon signe. Si vos résultats avec les mêmes êtres sont très différents à chaque fois, n’abandonnez pas, mais prenez-en note. Peut-être que vous sentez les esprits dans des ambiances différentes ; peut-être le temps est différent et ils répondent de manière unique à chaque fois. Au fil du temps, vous pouvez obtenir une meilleure idée de ce qui cause ces différences. 

Soyez prudent lorsque vous comparez vos notes avec celles d’autres personnes. Les sens non-physiques sont beaucoup plus subjectifs que les sens physiques. Vous pouvez marcher jusqu’à un chêne et sentir l’écorce rugueuse et toucher ses vertes feuilles lobées. Mais peut-être l’esprit vous évoquera l’image d’un vieil homme, tandis que votre ami verra une jeune dryade. Ou peut-être que vous voyez la couleur verte, alors qu’il s’imagine le boom profond d’une grosse caisse.

 Encore une chose – tous les esprits dans la nature ne sont pas très sympathiques et chaleureux, mais dans mes presque vingt ans d’expérience avec eux, j’en ai rencontré très peu qui étaient vraiment hostiles. Certains ne m’appréciaient pas, ou ne voulaient pas être dérangés, mais pour la plupart, si je quittais leur présence, ils ne m’ont pas suivie. Au cas où un esprit semblerait s’accrocher et causer des problèmes, même lorsque vous quittez son domaine, je trouve que ce qui le maintien est votre peur et notre anxiété ; l’esprit qui fait ce genre de chose se nourrit de ces émotions. 

Si cela vous arrive, la solution la plus simple est de vous calmer. Passez quelques instants à vous concentrer uniquement sur votre respiration, ralentissez-la, ne prêtez attention qu’à l’air entrant et sortant de vos poumons et aux sensations de votre corps à travers votre système respiratoire. 

Vous pouvez également vous distraire avec un livre, ou en comptant le nombre de couleurs que vous voyez dans l’environnement autour de vous. Il y a aussi des rituels de bannissement, du plus simple en faisant brûler des bâtons de fumigation aux cérémonies élaborées ; ils travaillent généralement dans le même sens – convaincre votre esprit à tous les niveaux pour arrêter de nourrir l’esprit méchant et lui ôter sa raison de vous suivre. (Ces cérémonies peuvent souvent utiliser diverses formules comme « va-t’en, mauvais esprit ! », l’effet interne de détachement est le même.) 

Conclusion / Ceci est juste une introduction de base à la détection esprits de la nature. Si votre chemin finit par être différent de ce que j’ai décrit ici, suivez-le !

 lunebleuelwe@gmail.com

http://la-lwe.bbfr.net/f60-lune-bleue

Publié dans : ESPRITS, NATURE |le 29 novembre, 2014 |5 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

5 Commentaires Commenter.

  1. le 9 août, 2015 à 14:48 christelle écrit:

    mmerci

  2. le 8 août, 2015 à 7:27 othoharmonie écrit:

    Oui Christelle !
    Il faut savoir que nous ne sommes jamais seul…. Mais Il n’y a dans le monde qu’un Seul Maître !Il se manifeste de bien des manières dans la vie, Si l’homme arrive à trouver un des moments de Sa manifestation, il se trouvera aussi en même temps lui-même. Car telle est la loi : en trouvant le Maître Unique, tu le trouves aussi toi-même.
    Bonne journée !

    Dernière publication sur FRANCESCA : SPIRITUALITE D'AUJOURD'HUI : Blog de Francesca complet

  3. le 7 août, 2015 à 20:08 christelle écrit:

    bonjour
    quand je suis chez moi même quand il y a du monde j’ai l’impression qu’on me regarde 24H sur 24h quand je vais en ville avec mes parent j’ai l’impression qu’on me suis je me retourne et il y a personne et aussi le soir quand je suis dans ma chambre j’entend un bruis de soufle dans mes oreille sa me fait trops peur j’ai peur que se soit mon imagination merci de me repondre on plus vite

  4. le 30 novembre, 2014 à 8:14 othoharmonie écrit:

    Ais confiance Laurence, les esprits de la nature entendent tes messages et sont reconnaissants, il suffit parfois de prendre conscience de petits signes qu’ils nous envoient pour voir qu’ils réagissent. Partout ils nous accompagnent et la reconnaissance est un bienfait. Je te remercie Laurence de m’avoir fait partager ton expérience.
    Bien sincèrement à toi !

    Dernière publication sur FRANCESCA : SPIRITUALITE D'AUJOURD'HUI : Blog de Francesca complet

  5. le 29 novembre, 2014 à 8:47 auvray écrit:

    bonjour Francesca, merci pour cette approche simple qui laisse place à la simplicité.
    je suis agricultrice en bio avec des vaches laitières, en fait j’en apprend plus avec mes chats qui ont l’air de « voir » des choses, lorsque cela arrive et que je suis présente alors je regarde comme le chat et en silence dans ma tete je dis bonjour et bienvenue.
    nous avons deux grands chênes majestueux à qui je parle de loin pour leur dire leur beauté, si je viens près je les remercie mais suis parfois fustrée de ne pas pouvoir acceder à un peu plus d’intimité , nous avons des champs où je suis certaine que nous sommes aidés pour les cultures car notre terre est pleine de cailloux et pas très fertile pourtant j’ai le sentiment que ça travaille dur pour nous je vais au près et remercie mais encore là cette frustration de ne pas pouvoir leur rendre plus il est difficile pour nous humains de ne se contenter que de remercier sans savoir si l’autre est content en meme temps si les champs sont fertiles grace à eux c’est leur façon de dire qu’ils sont heureux !!! bon je veux bien plus de petits trucs à l’occasion pour mieux les respecter et les comprendre.
    la paix vous accompagne toujours pour le meilleur
    laurence

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3