Archive pour le 22 novembre, 2014

HARMONISER LE CONSCIENT ET L’INCONSCIENT

 

images (2)« harmoniser le conscient et l’inconscient afin que les deux instances ne tirent plus à hue et à dia », reprend la psychanalyste. Aujourd’hui, nombreuses sont les méthodes qui permettent d’accéder à un champ de conscience élargie. Nous vous proposons d’en découvrir quatre : la respiration holotropique, l’hypnose ériksonnienne, le dessin projectif et le rêve éveillé libre.

La respiration holotropique - Faire l’expérience de la transe

Qu’est-ce que c’est ? Par l’effet combiné d’une hyperventilation et de musiques évocatrices, la respiration holotropique s’apparente à une forme de transe. La technique a été mise au point dans les années 1970 par Stanislav Grof, psychiatre américain d’origine tchèque, comme alternative aux thérapies dites « psychédéliques » (sous drogues).

Comment ça marche ? En groupe, allongé dans la pénombre, le patient est invité à respirer rapidement et profondément, accompagné par une musique forte et enveloppante, ce qui induit un état modifié de conscience. « L’hyperventilation provoque un état de conscience élargie, permettant de passer la main à notre guérisseur intérieur et d’explorer les différents royaumes de l’inconscient », explique Bernadette Blin, psychologue et psychothérapeute. Il s’agit de l’inconscient individuel ou biographique (ce qui nous est arrivé depuis notre petite enfance), du périnatal (de la conception à la naissance), et du transpersonnel, qui comprend le transgénérationnel, le mythique, le spirituel…

La respiration holotropique (du grec holos, « le tout », et trepein, « aller vers »), se situe à la croisée du chamanisme et des mystiques orientales. Elle permettrait d’expérimenter une « autre réalité » : voyage dans des vies antérieures, retour à la vie foetale, identification à un animal totem… Cathartique, libérant souvent de manière spectaculaire des émotions archaïques, le processus peut durer jusqu’à trois heures, chacun étant accompagné par un autre participant et sous la surveillance des thérapeutes. Revenu à la réalité, le patient traduit et intègre son expérience en dessinant un mandala et en le partageant avec le reste du groupe.

En savoir plus : La respiration holotropique

L’hypnose ériksonienne - Modifier son niveau de conscience

Qu’est-ce que c’est ? Développée par le psychiatre et psychologue américain Milton H. Erickson à partir des années 1920, l’état d’hypnose est une modifi cation de la conscience opérée pour permettre la rencontre du conscient et de l’inconscient.

Comment ça marche ? Le patient commence par définir avec le thérapeute les changements à obtenir. « S’il travaille, par exemple, sur sa confiance en lui, dans quelle situation voudrait-il se sentir plus à l’aise ? Que ressentirait-il ? » demande Kévin Finel, hypnothérapeute. Après une préparation mentale (« phase de préinduction »), vient l’« induction » pendant laquelle le patient fixe son attention sur une partie de son corps, en visualisant son angoisse, en s’observant de l’extérieur… Il apprend ainsi à entrer en état d’hypnose, à voir qu’il peut en sortir, refuser certaines propositions du thérapeute ou y aller plus profondément. Rassuré de ne pas perdre le contrôle, le conscient, toujours vigilant, laisse ainsi plus de place à l’inconscient, accepte de dialoguer avec lui et d’entendre ses réponses. Pour l’accompagner, le thérapeute établit un code avec celui-ci : lever un doigt signifie, par exemple, « oui », le baisser « non ». Plusieurs techniques sont ensuite possibles : un travail sur la créativité, une régression, des suggestions directes (« votre douleur s’atténue ») ou indirectes en utilisant des métaphores dans lesquelles l’inconscient se reconnaît… « En revenant juste après un traumatisme, par exemple, on peut l’interpréter différemment, en faire une force ou décider de s’en libérer », reprend Kévin Finel. À la fin du processus, le patient se réveille à son rythme, puis commente la séance avec le praticien.

Le dessin projectif - Laisser sa main tracer des symboles

Qu’est-ce que c’est ? Une projection symbolique de soi-même sur une feuille, inspirée de l’utilisation, par Carl Gustav Jung, des mandalas pour représenter le soi. En silence, on se laisse aller à faire des traits, des tâches, des arabesques, sans chercher le beau ni le figuratif.

Comment ça marche ? En groupe ou en individuel, avec ou sans thème (la rencontre, la joie…), cela commence par une relaxation. La main doit être détendue, autonome. Celui qui ne parvient pas à lâcher le contrôle peut changer de main ou avoir les yeux bandés. Au hasard, le patient choisi trois crayons de couleur. Il a ensuite vingt minutes pour dessiner sans y penser… jusqu’à ce que quelque chose apparaisse. C’est alors « du dedans qui s’exprime », selon l’expression de Jung. Les vingt minutes suivantes sont consacrées à l’interprétation du dessin. Guidé par les questions du thérapeute, le décodage des symboles, ses souvenirs et ses associations d’idées, le patient explore les pistes de réfl exion données par son inconscient. « Contrairement à une étude psychologique, nous n’interprétons pas les couleurs, l’absence ou la présence de certains signes, explique Claire Delabare, analyste jungienne à l’origine de la technique. Un soleil, par exemple, signifie la chaleur, le besoin d’éclairage, non la relation au père. » En stage, les patients travaillent sur de grandes feuilles de couleur, des toiles, avec de l’argile et sur des dessins communs. Vient ensuite la restauration, « une manière symbolique de prendre soin de soi », en lissant, par exemple, les pics qui hérissent une silhouette, expression d’une situation conflictuelle non résolue. Contrairement aux rêves de nuit, dont il est parfois difficile de se souvenir, le dessin n’est pas modifi é par l’imaginaire. On peut même le garder et le retravailler plus tard.

Rens. : ledessinprojectif.free.fr/index.htm. Prix : 65 euros la séance d’une heure et demie en individuel, 50 euros la séance de trois heures en groupe.

images (3)Le rêve éveillé libre - Libérer ses images intérieures

Qu’est-ce que c’est ? On rêve sans dormir. La méthode, mise au point à partir des années 1970 par le psychothérapeute Georges Romey, auteur du Rêve éveillé libre, une nouvelle voie thérapeutique (Dervy, 2010). Il s’inspire du « rêve éveillé dirigé », inventé par l’ingénieur Robert Desoille dans les années 1920. Avec une grande différence : le thérapeute laisse le patient dérouler son rêve sans intervenir.

Comment ça marche ? Plongé dans un état de conscience intermédiaire – un sommeil éveillé –, le patient décrit les images qui lui viennent à l’esprit, sans chercher de logique. Peu à peu, un scénario prend forme. D’après Georges Romey, « les traumatismes ou diffi cultés passées ont figé les neurones dans certaines positions. En état de relaxation, l’influx nerveux circule mieux, repérant et libérant les blocages, provoquant ainsi des prises de conscience par l’apparition d’images, de souvenirs et d’émotions ». Non seulement le rêve éveillé modifie les enregistrements neuronaux, mais son étude avec le praticien consolide les changements. Combinant l’interprétation freudienne des rêves, par décodage des fantasmes et du refoulé personnel, à l’analyse jungienne – ce qui relève de l’inconscient collectif –, et grâce à une typologie des symboles établie par Georges Romey à partir de milliers de séances, le thérapeute aide le patient à en comprendre le sens. La puissance réparatrice des images initie une dynamique de changement positif. « Celui qui, dans son rêve, parvient à sortir d’un tunnel et à se retrouver à l’air libre, puise dans cette libération symbolique l’énergie nécessaire pour poursuivre le changement consciemment », révèle Georges Romey.

Rens. : Association pour le développement du rêve éveillé libre (Adrel), reve-eveille-libre.org. Prix : 65 euros la séance de deux heures, à raison d’une quinzaine de séances pour une cure.

En savoir plus : Le rêve éveillé libre

 

Publié dans:PENSEE, REVES |on 22 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Maintenez une haute Vision de vous-mêmes

 

images (1)Parce que les temps sont exceptionnels, les Êtres de Sphères Supérieures nous demandent de maintenir toute notre attention sur la Lumière. Même au cœur de l’adversité, il est fondamental que nous utilisions de façon constructive, nos pensées, nos mots, nos émotions et nos actions afin d’accroître notre potentiel et créer dans notre vie ce que nous désirons et ce que nous souhaitons voir se manifester dans le monde. Si nous portons notre attention sur nos peurs et sur les événements négatifs qui émergent pour être transmutés, nous donnerons plein pouvoir à ce que nous ne souhaitons pas et nous alimenterons ce que nous souhaitons voir disparaître de la Planète. 

Rappelez-vous : chacune de vos pensées, chacun de vos mots, chacune de vos émotions et chacune de vos actions, accroissent la Lumière ou bien nourrissent la négativité. Prenez pleinement conscience de cette Vérité et maîtrisez votre attention ainsi que vos intentions à chaque instant. 

Pour vous aider dans le processus, je vais expliquer à nouveau la notion du «Point Critique » Atteindre le « Point Critique » Dès que nous désirons changer nos vies, nous observons qu’un phénomène se met en place qui engendre beaucoup de frustrations et qui nous plonge dans le douloureux sentiment de perte de pouvoir. Ce phénomène est appelé : le Point Critique, le point de bascule, le point de non retour Quand nous nous éveillons, nous prenons conscience du pouvoir de nos pensées et de nos émotions. Il nous apparaît évident et important de faire attention à nos attitudes et à ce sur quoi nous portons notre attention. Alors, nous nous disciplinons et nous nous appliquons à penser de façon positive. 

Nous mettons tout notre coeur à maintenir des pensées et des émotions qui nourrissent ce que nous désirons voir se manifester dans nos vies. Nous posons une belle Vision et nous ajoutons aux images pleines de sentiments et de sensations agréables. Nous méditons, nous affirmons, nous créons de belles formes pensées … Et, nous faisons tout cela avec beaucoup d’enthousiasme.

Mais souvent, après bien des efforts, nous expérimentons encore et encore les mêmes difficultés et les mêmes problèmes. 

Ces situations qui se répètent malgré notre bonne volonté nous plongent dans un découragement qui nous pousse à croire que nous ne sommes pas capables de changer de vie. A ce stade, nous pensons que nos efforts sont vains. Alors, nous décidons d’abandonner le processus et nous cessons de faire en sorte que nos vies deviennent meilleures. 

Quand nous abandonnons notre Vision ainsi que nos espoirs, nous régressons dans des formes pensées négatives. Nous replongeons dans nos peurs, nos problèmes et nos défis, au lieu de nous concentrer sur nos rêves, nos buts et nos aspirations.. 

Cette tragique rechute nous conduit souvent à vivre des expériences bien plus douloureuses qu’auparavant. Tout semble alors inextricable Une fois que nous comprenons le phénomène du Point Critique, cela nous redonne le courage de persévérer jusqu’à l’accomplissement de nos désirs. Nous avons, alors, la volonté de rester centrés sur nos aspirations et donc sur la Lumière, même si tout semble échouer. (Ce sentiment d’échec est TOUJOURS une illusion).  Tout est fait d’énergie, de vibration et de conscience. Quand on se penche sur les théories de la physique quantique, nous constatons que : dès que quelque chose atteint le Point Critique, s’en suit une bascule que l’on ne peut arrêter. Par exemple, si la vibration d’un électron s’accélère, au moment où il atteint le Point Critique d’une vibration supérieure, l’électron s’élève à une nouvelle fréquence. Dès que l’électron atteint Le Point Critique, rien ne peut empêcher la bascule vibratoire. 

Le Point Critique est très complexe et reste unique à chaque situation. Les Êtres de Lumière ont précisé que ce point était atteint quand 51 % de l’énergie était franchie dés lors que nous portons notre attention sur un point particulier. Par exemple, quand 51% d’un électron vibre à une fréquence supérieure, les 49% restant sont instantanément élevés dans la nouvelle vibration !

D’accord, mais comment cela affecte-t-il notre capacité à transformer nos vies ?

Alors que nous faisons tout ce qui nous est possible pour améliorer nos vies, la même loi observée dans la physique quantique s’applique dans notre processus d’évolution. Ces Lois Universelles, nous y sommes TOUS soumis. Quand nous renforçons notre vision, ou notre forme  pensée, le moment où l’on atteint le Point Critique, au niveau vibratoire, il se produit un alignement avec notre Vision, à ce moment précis, RIEN ne peut empêcher la manifestation de cette Vision ou de cette forme pensée. Le problème est que nous ne savons jamais si nous sommes ou pas sur le point d’atteindre le Point Critique. 

Bien souvent, il n’y a pas de signes extérieurs qui pourraient indiquer que nous sommes au seuil de ce Point Critique. En fait, bien souvent, il semble qu’on en soit même loin et que la transformation n’est pas à l’ordre du jour. Pourquoi cela? 

Parce que Notre Présence Divine nous présente toutes les opportunités   possibles pour que nous puissions transmuter les blocages et les résistances.

Tout doit être nettoyé. Alors, quand cela se produit, nous nous sentons « dépassés », et parfois accablés. Nous en déduisons, à tort, que nos efforts sont vains, et hélas, nous abandonnons. 

Les Êtres de Lumière nous ont souvent confirmé que nous n’étions parfois pas très loin de cet instant de bascule et que notre but était sur le point de se réaliser.Parce que nous n’en avions pas conscience, nous sommes retombés dans les schémas limités et nos rêves sont restés à l’état de rêve. Nos vies n’ont pas évolué et nos espoirs se sont envolés. 

Tentons de ne pas laisser ce scénario se reproduire. 2008 a été l’année de nouveaux commencements et l’Assistance des Sphères Supérieures, dont nous bénéficions, n’a jamais été aussi importante.  Concrètement, le Point Critique signifie que lorsque nous nous efforçons de créer l’abondance dans nos vies, vient le moment, où nos pensées, nos mots, nos émotions et nos actions, vibrent avec une telle intensité que les événements de nos vies basculent. Très rapidement, nous commençons à faire l’expérience d’une douce Abondance! 

Dès que le point critique de notre énergie est centré et aligné à l’estime de soi et à l’amour, nous attirons des relations agréables. Dès que le point critique de notre énergie est centré sur la Paix, l’Harmonie et l’équilibre, nous manifestons ces divines qualités au quotidien. 

La clef de notre réussite réside sur ce fait: Nous devons persévérer et persévérer encore, même si tout semble difficile ! Il est important que nous comprenions que la Lumière est bien plus puissante que nos distorsions humaines (volontairement créées ou pas). La pauvreté n’a aucun pouvoir sur l’Abondance ! Notre Potentiel Divin est infiniment plus puissant que la maladie, l’échec, les conflits, la haine, l’envie, la corruption, la guerre ou tout autre disfonctionnement que l’on peut observer. 

Si nous maintenons notre attention sur la Lumière, et si nous concentrons notre énergie seulement sur les événements positifs que nous désirons voir se  manifester dans notre monde, nous manifesterons notre vision et nos rêves bien plus rapidement que ce que nous pouvons l’imaginer. Quoi qu’il en soit, n’abandonnez pas ! Parce que ces temps sont cruciaux, cette information nous est transmise directement par Les Êtres de Lumière. Elle a pour objectif de nous rappeler que si nous désirons changer nos vies, nous pouvons le faire et que cela est possible et vrai pour tous, sans exception. 

Il n’est pas nécessaire de croire et d’adhérer aux Lois Universelles, mais quoi qu’il en soit, nous y sommes tous soumis. Par conséquent, il est plus aisé pour chacun de coopérer avec Elles. Nous n’avons pas besoin de croire que chacune de nos pensées, chacun de nos mots, chacune de nos émotions et chacun de nos actes ont un impact dans le monde puis nous reviennent amplifies, car dans tous les cas, cela se produit que l’on y croit ou pas ! 

Il est important de reconsidérer les événements et d’accepter que nous avons la responsabilité d’agir pour une vie meilleure. Quand, délibérément nous mettons toute notre énergie à vouloir transformer positivement nos vies ainsi que la Vie sur Terre, nos efforts sont grandement amplifiés par la Lumière de Notre Présence Divine JE SUIS. Si nous invoquons l’Assistance des Êtres de Lumière, notre Victoire est assurée. 

Alors, ne vous découragez pas! 

Par Patricia Diane Cota-Robles

Traduit par Dominique-Claire Germain

Source : Magazine « Vivre sa Légende »

Publié dans:ENERGIES, HUMANITE, PENSEE |on 22 novembre, 2014 |1 Commentaire »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3