Archive pour novembre, 2014

Les nouveaux Chamans du XXIè siècle

 

 

téléchargement (6)Néochamanisme, le mot fait peur, si bien que personne ne s’en réclame. Il fait tout de suite penser au Nouvel- Age, cette fameuse espérance fantasmée d’un monde spirituel meilleur, annoncé par les étoiles, qui arriverait comme par miracle pour sauver l’espèce humaine en grand danger. Inventé par certains observateurs extérieurs à ce mouvement, il semble être imposé à des personnes qui voudraient qu’on les appelle tout simplement chamans…

Du point de vue anthropologique, la résurgence de pratiques chamaniques dans une société comme la nôtre où le chamanisme a disparu depuis des siècles justifie une différenciation par rapport au chamanisme séculaire porté par les peuples autochtones1. Ainsi, un néochaman est en général une femme ou un homme, né ou ayant vécu dans la modernité, pratiquant des rituels inspirés par les chamans autochtones, le plus souvent mélangés à d’autres formes spirituelles ou thérapeutiques. Cette approche syncrétique s’explique alors par le fait que le chamanisme ancien doit être adapté pour convenir à l’homme moderne ou urbain, déjà très détaché de la nature et par ailleurs largement égocentrique. Pourtant, le mot «néochamanisme» n’a rien de barbare a priori. Du point de vue étymologique, il tente d’associer la modernité (néo) à une pratique fort ancienne dont on pense qu’elle fût la toute première religion de l’humanité (chamanisme). C’est un peu comme si modernité et tradition cherchaient à se marier, sans pour autant que l’un gagne sur l’autre ou appeler à un retour en arrière, si décrié par les progressistes.

La tradition, un présent façonné par le souvenir du passé

Pour sortir de cette mésentente, un petit détour sur ce qu’est exactement la tradition peut nous être utile. En effet, l’homme moderne déraciné de son histoire et de ses origines a tendance à idéaliser les peuples premiers, détenteurs immuables des secrets du passé. Il imagine volontiers les Indiens en « bons sauvages », sagement figés dans une tradition plus que millénaire, refusant avec certitude la modernité décadente dans laquelle « les petits frères » seraient tombés par inadvertance… C’est oublier par exemple que la si belle culture des Indiens Sioux avec ses tipis itinérants et ses hordes de chevaux sauvages, était une toute jeune société de moins de deux siècles fuyant l’Est Canadien colonisé, lorsqu’elle fût rattrapée par les pionniers du far-west ! Ou que les nobles Indiens Kogis de Colombie ne sont que les descendants de la civilisation Taïrona, foulant de leurs pieds des plates-formes ouvragées dont ils ont oublié en partie le sens… Ainsi la tradition, elle aussi, s’oublie, se transforme au fil des générations pour donner ce qu’elle est aujourd’hui : à savoir, une sorte de choix ou tri sélectif du passé en fonction des critères du présent2. Elle est donc en perpétuel remaniement et correspond plus à une identité affirmée, un héritage exclusif servant à s’auto différencier de l’Autre,  envahissant, dominateur ou raciste. L’exemple des Indiens d’Amérique latine est frappant à cet égard : il est fréquent de rencontrer dans les mégalopoles, un autochtone occidentalisé déclarer haut et fort : «Nous autres, les Indiens…», alors qu’il ne parle même plus en famille sa langue vernaculaire. Si la tradition n’est que la mémoire vivante de ce qui n’est plus, un chemin du présent vers le passé tel qu’il peut encore être vu, il ne doit pas nous faire oublier que les sociétés dites traditionnelles (premières) ont quand même gardé une façon de fonctionner que la société moderne ne pratique plus : elles continuent de construire de manière active et maîtrisée un «être aujourd’hui» toujours en lien avec le passé. Et c’est donc au moment où cette maîtrise culturelle entre passé et présent s’effondre qu’elle perd son caractère traditionnel pour basculer dans l’acculturation.

De même, la notion d’authenticité (chamanisme authentique) est à remettre en question, puisqu’elle fait allusion à la tradition, à ce qui est très ancien En fait, le terme «authentique» peut aussi nous égarer en privilégiant la forme plutôt que le fond : toute activité ou rencontre, a fortiori chamanique, n’est-elle pas a priori sincère, tant qu’elle n’est pas dévoyée par l’argent ? Tout cela explique pourquoi un Indien Huichol réalise aujourd’hui, bien volontiers, son pèlerinage annuel dans le désert sacré de Wirikuta en 4×4, si possible climatisé, alors qu’un Occidental poussé par la même envie pressante de se ressourcer, le fera… à pied, en ayant payé un Indien qui se demande encore pourquoi faire tant d’efforts, devenus inutiles de nos jours… Peut-être, est-ce là que chamans et néochamans finissent par se différencier !

TRAJET-VOYAGE-BD-1Les nouveaux chamans autochtones

Ni mal, ni bien, simple réalité de notre époque, les sociétés autochtones sont presque toutes aux portes de la modernité. Elles ont été rejointes  géographiquement par la machette, la casserole, le T-shirt, puis les routes, l’électricité, la télévision, le Coca Cola… et les ont acceptés… Leur défi, pour continuer à exister, est de parvenir à intégrer la modernité sans perdre la tradition, cette capacité à «être en lien avec son passé» dont on débattait précédemment. C’est ce que les Indiens appellent aujourd’hui «le développement avec identité» (ou en conscience de son identité). Dans ce processus difficile, le chamanisme traditionnel se présente alors comme une ressource primordiale, car il est d’une certaine manière le gardien des mythes fondateurs et donc d’une grande partie de la spécificité culturelle. Plus que les garder, le chaman les incarne et leur donne vie, une vie pratique qui certes détermine l’identité de tout un peuple, mais surtout les rend utiles au quotidien.

Si le chaman se retranche vers le passé dans une attitude conservatrice, il devient un fardeau allant à l’encontre du changement voulu par le reste de la population et court le risque, par là-même, d’être marginalisé et de disparaître à terme. Par contre, si le chaman intègre lui-aussi la modernité, il peut alors continuer à être un acteur du changement en faisant évoluer les mythes et ses pratiques. C’est aujourd’hui, on l’aura compris, le choix fait par la plupart des chamans autochtones. Comme leur peuple, ils sont amenés concrètement à effectuer la même gymnastique entre Néo et Chamanisme…

Voici différents exemples qui illustrent la réalité de ces changements en Amazonie, certains au stade des prémices, d’autres plus avancés : A… est un chaman Shiwiar en pleine forêt. Dans le quotidien, la vie n’a pas encore beaucoup changé, on constate juste que certains jeunes Indiens partent à la ville pour travailler et que peu en reviennent… Sa fonction principale, comme le veut la tradition Shiwiar, est celle d’un guérisseur (et non d’un leader spirituel). Comme son grand-père, il vit à l’écart des villages et ses patients doivent faire plusieurs heures de marche pour lui rendre visite. Et comme son grand-père, sa plus grande crainte est d’être accusé de sorcellerie par ses voisins Achuar. C’est pourquoi, il se fait discret et a marié une de ses filles avec un Achuar… Très rarement, il va voir un autre chaman, de préférence d’une autre ethnie, pour apprendre d’autres techniques de soin, surtout pour les maladies qu’il n’arrive pas à soigner.

Il a ainsi appris à soigner avec l’oeuf, une technique andine descendue en Amazonie, de chaman en chaman… traditionnel. Encore plus rarement, des Occidentaux s’intéressant au chamanisme viennent le voir. Pour lui, s’intéresser au chamanisme n’est pas une chose intelligible : soit on est chaman (ou on veut le devenir), soit on ne l’est pas ! Sa réaction est donc d’étudier ces gens étranges qui viennent le voir et s’il détecte des capacités chez certains, il leur demande tout de go, de soigner à sa place ses

patients3. Cela lui fera du travail en moins ! B… est un chaman Shuar, grand guérisseur reconnu par son peuple et débordé de travail, qui vit dans une bourgade autochtone. Quelques voyages à l’étranger l’ont rendu célèbre, au point qu’il reçoit chez lui une ou deux fois par an des patients occidentaux. Du coup, il s’est attiré la jalousie de certains Indiens. Mais son cap reste ferme, il a créé un Conseil des Chamans Shuar dans le but de légaliser sa profession, processus encouragé par le Ministère de la Santé équatorien ! Ses détracteurs, médecins ou dirigeants autochtones, lui refusent le titre de chaman traditionnel. Pour eux, avoir un cabinet de consultation ou unir les chamans de son peuple n’a rien de traditionnel. En fait ce qui les gène, c’est le rôle social identitaire que sont en train de s’approprier ces chamans-guérisseurs d’un nouveau genre. Ils sont devenus des leaders indigénistes, veulent par exemple créer une charte éthique et une école de chamanisme pour lutter contre le charlatanisme et la magie noire (importée) qui font leur apparition chez les jeunes en terre indienne. B. a encore un long chemin à parcourir au sein de son peuple, il lit beaucoup, milite contre la biopiraterie, s’intéresse à la réflexologie, à la transformation galénique des plantes médicinales et n’exclue pas de lancer FarmaShuar, un laboratoire pharmaceutique autochtone !

C… est un chaman quechua déjà âgé qui parcourt les villes équatoriennes pour satisfaire la demande de soins traditionnels en pleine croissance. Ancien président de l’Association des Chamans du Napo, il s’est finalement orienté vers une carrière de guérisseur ambulant mieux rémunératrice. Il utilise des techniques chamaniques variées de plus de six ethnies différentes et comme il soigne beaucoup des colons métis, il a pris l’habitude de toujours commencer ses soins par une prière chrétienne…

Son fleuron, sa dernière arme thérapeutique, c’est… le Tarot de Marseille qu’il a appris un jour dans une grande ville et adapté. Ailleurs, d’autres chamans en Colombie ou au Pérou, inspirés par une visite à l’hôpital, réalisent des opérations chirurgicales virtuelles, sans jamais avoir entendu parler des guérisseurs philippins à mains nues… Et on a même vu apparaître, il y a quelques années, le chamanisme téléphonique4 dans lequel le chaman appelle ses esprits alliés en simulant explicitement un appel téléphonique par portable !

D… est un chaman Shipibo, chanteur exceptionnel d’icaros, qui s’est attiré un certain succès auprès des Occidentaux, notamment grâce à des films. Leader de son peuple pour un temps, il a dû déchanter… Dans les sociétés autochtones, on n’accepte pas facilement qu’un individu, même grand guérisseur, se hisse si haut au-dessus des autres. La mort dans l’âme, il a dû quitter son peuple et s’installer à proximité d’une grande ville amazonienne. Là-bas, il a monté un Centre Spirituel qui ne reçoit que des Occidentaux en quête de soins ou d’enseignements chamaniques.

On y accueille des gens pour quelques jours ou pour plusieurs mois, comme chez les bouddhistes. Il  n’est pas le seul dans ce cas, car on dénombre près de 20 centres de ce type dans la région. La demande est forte, certains de ces centres ne désemplissent pas et les prix ont monté jusqu’à 100 dollars par jour. A ce sujet, Jeremy Narby déclarait dans le documentaire suisse «Chacun cherche son chaman» : pourquoi faudrait-il interdire aux Indiens le droit de faire du business, puisque nous sommes dans un monde globalisé ? Bonne question !

Enfin, E… est un chaman Capanahua Perfumero, Ayahuasquero et Visionario. Peut-être parce que cela fait vingt ans qu’il n’est pas retourné sur le territoire de son peuple, il s’est senti sur le tard la vocation d’artiste peintre. Il expose ses visions du chamanisme amazonien dans les plus grandes villes d’Europe et des Etats-Unis. Peintures acryliques sur toile de ses enfants ou teintures végétales d’art naïf sur écorce d’arbre, il est apprécié pour le rêve exotique qu’il procure à bon nombre d’Occidentaux en quête d’un sens à leur vie.

A travers ces cinq exemples de chamans, on mesure combien l’engouement des Occidentaux pour le chamanisme a un impact sur les Indiens. Il est à la fois une aubaine (renforcement des pratiques chamaniques, source alternative de revenus permettant de préserver la forêt) et une pression de plus  (jalousies, tensions communautaires, inégalités sociales, risque de folklorisation). Après s’être intéressé à ses terres, à son sous-sol et à ses plantes, il ne faudrait pas qu’une fois de plus, l’Homme Blanc en vienne à dépouiller les Indiens de la dernière chose qui leur reste : la culture. Eco ou Ethnotourisme, tourisme solidaire, tourisme thérapeutique sont autant de qualificatifs nouveaux qui traduisent une demande forte de la part des Occidentaux à la recherche de l’authentique. Avec le temps, celle-ci prendra inéluctablement des formes artificielles et organisées en fonction des désirs occidentaux…

L’ethnopiratage a déjà commencé! Les nouveaux chamans autochtones sont donc partout et même jusque dans les cliniques privées nord-américaines cherchant à fournir un service de santé le plus  global possible, c’est à dire prenant en compte le physique, le mental et aussi le spirituel. Ils n’hésitent pas à s’adapter à la demande même étrangère à leur société, parce que la tradition est pour eux quelque chose de vivant et sans frontière, une sorte de patrimoine de l’humanité qui ne demande qu’à s’exprimer dans le quotidien, partout. Avoir une attitude chamanique, c’est finalement croire et agir dans un monde étendu qui ne s’arrête pas à ce que nos sens détectent et notre mental rationnel construit. C’est un peu faire et défaire le monde, sans jamais manquer de racines… terriennes et historiques…

Lorsque l’on tombe dans le néochamanisme…

En fait, cette gradation précédemment décrite de pratiques chamaniques chaque fois plus orientées vers la demande occidentale pourrait se poursuivre dans les grandes villes sud-américaines pour finalement rejoindre nos contrées du Nord. Et de manière fort naturelle, ce sont les métis qui en constituent la passerelle :

F…. est un chaman métis équatorien qui a découvert sa vocation bien après ses études universitaires. Né dans un petit hameau andin, il a connu très jeune la vie trépidante de la capitale, lorsque sa famille est partie s’y installer. Ses études de sociologie auraient dû le guider vers une carrière plus conventionnelle, s’il avait pu faire taire en lui ses racines indiennes. Mais à l’inverse, elles l’ont tiraillé au point de le pousser à partir à la rencontre des chamans autochtones pour les interviewer. De ce voyage dans plusieurs pays, il en retire d’abord un livre, puis la certitude qu’il doit mettre en pratique ce qu’il a appris. Il monte alors un restaurant végétarien couplé à une école de chamanisme à Quito où il lui arrive de donner des soins. Quelques années après, de rencontre en rencontre, il se retrouve installé en France, marié à une française et organisant des séminaires de chamanisme andin à douze niveaux…

Nombreux sont les métis qui ont compris bien avant les Indiens que le chamanisme pouvait être une source de revenu intéressante. Parmi les plus inventifs, on citera Miguel Ruiz capable de ressusciter le chamanisme toltèque disparu bien avant l’arrivée de Cortès ou encore Aurélio Diaz, mexicain lui aussi, à l’origine d’une nouvelle congrégation religieuse : la confédération du condor et de l’aigle, dont le propos initial était d’unir toutes les cultures amérindiennes, mais qui dans les faits officie plutôt dans les capitales latino-américaines, lorsque ses représentants ne sont pas en voyage en Europe ou en Californie…

Zaparo1Au bout de cette chaîne, il y a donc les nouveaux chamans d’Occident. Libres de toutes contraintes culturelles, ils ont multiplié les voies et les méthodes chamaniques. Par certains côtés, on pourrait penser qu’ils sont les cousins des chamans autochtones, tellement leurs paroles sont proches. Mais à y regarder de plus près, ils ne sont pas dans la même logique de continuité passé-présent que les autochtones, car pour eux, il s’agit d’organiser une rupture avec le paradigme du présent, de renier une partie du passé pour reconstruire une nouvelle… tradition. Suite à ces conditions particulières, ils ont par exemple développé un concept qui n’existe pas chez les autochtones : un chaman sommeille à l’intérieur de chacun d’entre nous ! Autrement dit, tout le monde est en capacité d’opérer cette rupture sociale tant espérée…

Voilà pourquoi le terme de «néo-chaman» me paraît plus adapté à tous ceux qui rejoignent le chamanisme, sans être né dedans. Un peu comme les «néo-ruraux» qui partent s’installer à la campagne et se différencient des locaux par leurs étranges coutumes, il leur faudra du temps pour qu’enfin, on les traite un jour de chamans…

Pour aller plus loin : La Chamane du Cinquième Age, Jean-Patrick Costa

Les chamans, hier et aujourd’hui, Jean-Patrick Costa

La Tribune Arutam sur le Néochamanisme : http://arutam.free.fr/Chamanisme_moderne.html

Publié dans:AMERINDIENS, ESPRITS |on 30 novembre, 2014 |1 Commentaire »

UN SAUT DANS L’EVOLUTION

images (3)

Il y a 455 000 ans existaient l’Homo erectus, l’homme de Neandertal, et l’Homo sapiens sapiens qui évoluaient toujours avant que les Dieux évolués n’atterrissent ici. Ils arrivèrent et créèrent canaux et rivières au Moyen-Orient. Le Nil est un fleuve artificiel. Le Nil n’est pas un chenal naturel.

Le Moyen-Orient était un Jardin d’Eden. L’Ephrate, le Tigre et le Nil furent tous créés artificellement. le pays n’était pas un désert. Chaque grain de sable que vous voyez aujourdh’ui est le résultat de l’érosion de ce qui fut jadis le pays le plus fertile du monde. C’est là que vinrent les deux frères, comme vous l’avez déjà entendu. Cela se trouve dans les Enuma Elish et toutes les tablettes découvertes à Sumer rapportèrent toutes la vérité. Ils vinrent ici et y créèrent une contrée qui en quelque sorte, puisse être utilisable par ceux qui faisaient des allers-retours ici. Ces Dieux avaient tous une peau magnifique, musculeuse, de couleur cannelle. Les Déesses étaient tout aussi grandes, fortes et belles, et avaient déjà quatre mille ans à l’époque de leur arrivée, c’est la vérité.

Le grand élixir des Dieux qui avait été préservé durant des millions d’années fut apporté sur cette planète il y a 455 000 ans ; Le premier ignoble à être planté sur la terre le fut entre la vallée de l’Euphrate et celle du Tigre ; il faut ensuite transplanté en un lieu appelé l’Argentine puis en Amérique du Sud, ensuite en Amérique du Nord, puis dans les steppes de la Russie et ensuite en Europe. Qui plantait ces vignobles ? Les Dieux, sur une terre sacrée. Saviez-vous que les vignobles destinés à la fabrication du vin sont uniquement plantés sur un sol qui fut jadis sous la mer. Le couronnement d’un sol est donc une terre qui s’est élevée de la matrice de l’océan et son couronnement est un vignoble.

Pourquoi est-ce important ? Parce qu’une terre émergée de l’océan est comme un enfant né de la matrice. C’est le résultat final du chaos et du changement. Et les vignobles les plus remarquables qui aient jamais été plantés furent plantés sur de tels sols ; ils sont bien en vie aujourd’hui. A cause des changements intervenus à la terre, nombre de ces vignobles n’existent plus aujourd’hui. Cela est dû aux destructions opérées par les Dieux et, par Dieux, je veux dire ceux qui vinrent ici et ceux qui manipulèrent les humains qui sont indigènes à cette terre. Mais les vestiges des grands vignobles existent sur un sol qui était jamais sous la mer. Cela est un symbole. C’est le couronnement d’une résurrection. La terre est toujours la résurrection à partir de la matrice. Le sol est un don divin de Dieu. Ils le plantèrent donc dans son environnement le plus favorable et apprirent aux êtres humains sa signification et ce pour quoi il est bon.

Les céréales ne sont pas indigènes à la terre. Elles furent apportées ici d’ailleurs. Le blé n’est pas une plante indigène à la terre. Il fut apporté ici par un groupe d’une autre constellation. Le blé comporte toujours en lui l’empreinte de la manipulation génétique originelle que les Dieux apportèrent ici ; ils le manipulèrent pour qu’il puisse pousser sur cette terre à cette distance de ce soleil.

Pourquoi y avait-il des troupeaux de chèvres et des bergers ? Parce que nous trayons la chèvre qui a le lait qui nourrit ses petits, cet aliment absolu qui leur permet de grandir ; Comment un petit grandit-il pour devenir une chèvre adulte ? Un petit grandit en se nourrissant des éléments nutritifs qui permettent aux cellules de son cerveau, en vérité  son ADN, d’être stimulées. Et quel est l’effet stimulant du fromage ? Le calcium. Le calcium est la grosse molécule qui, si vous voulez, ouvre la bouche de la cellule permettant aux substances nutritives d’être transportées jusque dans l’ADN. C’est pourquoi les petits bébés peuvent vivre de lait seul , c’est parce que la valeur du calcium qu’il possède ouvre chacune de leurs cellule set permet aux substances nutritives d’y entrer pour leur donner stimulation et croissance immédiate.

Il y a 455 000 ans, cette planète fut colonisée par les cultures très avancées. La première fut les Lémuriens, et la deuxième les Atlantes. Et les Dieux de Sumer seraient ce qu’on appelle la généalogie qui mènerait au continent de l’Atlantide.

Les Atlantes deviendraient une espèce créée par le croisement de l’ADN des Dieux avec l’humanoïde le plus intelligent qui existait alors.  Et il fallut plus de cent vingt ans pour développer le brin parfait d’ADN qui donnerait jour à une entité ressemblant aux Dieux, qui possédaient un grand cerveau – ils héritèrent du cerveau jaune. Ils posséderaient toutes les facultés. Ils seraient aussi grands. Ils seraient aussi beaux, mais ils seraient des serviteurs. 

Il y a eu beaucoup de conjectures à savoir s’il existait des laboratoires travaillant sur l’ADN en Afrique.  Il y en existait mais il en existait également en Inde, car le retour migratoire vers l’Inde est un souvenir profondément ancré, une mémoire génétique, signifiant le retour au lieu de la conception.

Et en même temps, il y avait un autre groupe qui était venu ici d’au-delà de l’Etoile Polaire, les grands Lémuriens. Leur vaisseau était en réalité une entité biologique en elle-même et faite à partir d’eux-mêmes. Ils en avaient la capacité. Les Lémuriens vinrent d’au-delà de l’Etoile Polaire en traversant un vortex qui reliait ce qu’on appelle une autre réalité. C’étaient des géants. Leurs vaisseaux étaient des entités biologiques qui réagissaient à la concentration de leur pensée et à leur système nerveux. Tout ce qu’ils rêvaient, leur vaisseau pouvait le devenir. Ceci est un fait.

Ils atterrirent ici lorsque les dinosaures étaient encore ici ; ils n’en avaient pas peur parce qu’ils en comprenaient la radiation biologique car leur vaisseau entier était créé ; il avait poussé, comment pourrais-je dire, leurs vaisseaux avaient poussé dans un jardin. Fantastique ? Pourquoi pensez-vous que c’est si fantastique ? Vous utilisez moins de quatre pour cent de votre ADN. Qu’existe-t-il dans le reste ? Peut-être y a-t-il des ailes dans votre ADN.  Peut-être y a-t-il des écailles dans votre ADN. Et peut-être qu’il y a un ADN qui est l’antigravité, des projections du champ unifié. Peut-être que tout cela existe déjà. Qui êtes-vous pour dire que cela n’existe pas ? Ne montrez pas votre ignorance. Ne pensez même pas votre ignorance.

Les Lémuriens étaient plus purs. Parce qu’ils étaient si distinctement différents physiquement, leur lignée demeura dans sa totalité très pure jusqu’à l’époque où ils commencèrent  se mêler aux Atlantes et aux Ioniens qui étaient les Grecs d’origine ; Les Ioniens de la littérature grecques originelle sont les Norvégiens d’aujourd’hui. Les Grecs que vous voyez aujourd’hui dans le Bassin Méditerranéen sont un mélange de sangs fondamentalement issus de l’Empire Truc. Les vrais Grecs sont les norvégiens,  la peau claire, aux yeux clairs, aux cheveux blonds. Ils étaient les Ioniens.

Grâce à leurs processus alchimistes, à leurs processus métallurgiques, les Dieux savaient comment utiliser l’or, le faisant accéder à son spin de rotation le plus élevé au niveau du noyau. Et le produit qui en résultait était une poudre blanche qui émettait un champ radioactif. Ils le cuisaient pour en faire du pain, le mangeaient et, quand ils le mangeaient, leurs cops spirituel brillait. Cela leur donnait l’immortalité. Telle est la raison pour laquelle, après cela, tout être humain qui accédait au trône du gouvernement était décoré avec des plastrons d’or, des casques d’or. Pour eux, l’or représentait ce qui était intrinsèquement possible aux Dieux qu’ils servaient dans l’Antiquité.

Vous avez donc fait un saut dans votre évolution. Vous étiez au bon endroit au bon moment ; Cela signifiait que, quand tout le monde descendait du Point Zéro dans le Néant, le Point Zéro était comme la plus grande étoile qui ait jamais existé. Et pourtant, selon ce qu’aujourd’hui vous appelez grand, c’était la plus petite particule qui ait jamais existé et qui existe aujourd’hui. Cependant,  ce moment-là, c’était le plus grand système dans le Néant lui-même. Et les rayons qu’il émettait étaient innombrables car c’était un moteur qui ne cessait de perpétuer la conscience de sa propre contemplation, et c’est pourquoi vous êtes ici aujourd’hui.

L’immortalité a tout à voir avec l’ouverture d’esprit qui elle-même a tout à voir avec la manière dont l’ADN se reproduit dans la cellule. L’immortalité a à voir avec la certitude de la connaissance et la vérité. L’un de vos plus grands problèmes est votre corps émotionnel. C’est la malédiction de tout être humain. Et le terme maîtrise n’existerait pas s’il n’y avait pas son antithèse appelée le corps émotionnel. Le corps émotionnel est comme avoir reçu le cadeau d’une boîte d’outils faisant un travail médiocre mais satisfaisant, au lieu de comprendre le fonctionnement des ordinateurs. Le corps émotionnel est comparable au livre qui nous enseigne comment faire fonctionner l’ordinateur. Mais beaucoup d’entre vous en sont encore à lire le livre et n’ont jamais fait fonctionner l’ordinateur. Vous utilisez toujours des clés à molette au lieu des lasers.

images (4)Onze milliards de planètes. Eh bien, vous n’êtes vraiment allés nulle part n’est-ce pas ?

Non. Et si vous ne me croyez pas, regardez la Voie lactée avec un télescope. Il vous faudra plus d’une seule nuit pour regarder l’immensité de ce que vous n’êtes pas, l’humanité de votre situation, pour réaliser ce que vous n’êtes pas et pourquoi vous êtes ici. Me suis-je fait comprendre ? Que cela nous enseigne-t-il sur les Dieux ?

Que cela nous apprend-il sur vous ? Ce sont vos remarquables parents. Si vous êtes les Dieux, que cela vous indique-t-il ? Cela vous dit de faire connaître l’inconnu et de partir ensuite. Il y a onze milliard de terres dans la Voie lactée. Pourquoi voudriez-vous rester ici plus de quatre cent mille ans ? Il y a d’autres lieux où aller. Expliquez cela en vos termes à vous.

 

 retranscrit par Francesca du blog http://francesca1.unblog.fr/   

  Extrait du livre RAMTHA : « Intervention des Dieux il y a 455 000 ans» aux Editions AdA.

Publié dans:ADN, ATLANTES, SUMERIENS |on 30 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Vous êtes prêts et un futur bien plus vaste vous attend

 

Message des Maîtres Ascensionnés, Janvier 2014

Par Dominique-Claire Germain

OLYMPUS DIGITAL CAMERA« Nous vous saluons en ce début d’année et nous vous accueillons avec enthousiasme dans les vibrations de 2014. Nous sommes entrés dans l’Ere qui apportera d’extraordinaires changements. Pour cela, il est important de saisir les opportunités qui vont se présenter car elles vous proposeront une toute autre trajectoire. Même ci cela vous semble inconnu, leurs fréquences vont révéler bien des solutions pour unir les hommes et créer beaucoup d’Harmonie au sein de l’Humanité.. Saisissez ces opportunités chargées d’Amour et ouvrant sur l’Amour car elles vont également vous permettre de dissoudre des schémas de fonctionnement très obsolètes et nettoieront les vieilles habitudes qui vous desservent encore. Ces flots d’Amour vont faire naitre d’autres aspirations, d’autres façons de faire, d’être et de rêver créant ainsi de multiples et nouvelles possibilités. 

Car le futur n’est qu’une projection de ces possibilités et les fruits qui se préparent dans cet espace/temps se gorgent et sont déjà gorgés d’infinie beauté. Mais souvenez vous que toutes décisions affectent votre futur et vous serez guidés dans le choix à faire, seulement et seulement si vous le demandez car nous ne pouvons intervenir sans votre consentement. Ainsi, au fur et à mesure la dualité s’épuise et touchera à sa fin. Vous apprenez encore à tout mettre en place pour guérir cette dualité que vous avez vécue et dont vous avez soufferts pendant des centaines voire des milliers de Vies. Vous allez vivre ce que l’on pourrait appeler des révolutions, mais ces révolutions ne seront et ne sont que les réponses aux choix collectifs et aux désirs profonds et sincères de changements. 

Pour cela vous devez vous élever et vous élever encore en vous abandonnant à Votre Suprême Présence JE SUIS. Alors la Lumière des 10 000 soleils descendra pour consumer tout l’égoïsme de la Terre. Et sachez que vous vous êtes préparés pendant des vies pour vivre ce moment d’exception. Avant cette incorporation, vous avez imprimé en vous la Joie et le Bonheur de telles possibilités et vous ressentirez plus tôt que vous ne le pensez ces émotions divines. Vous êtes prêts et un futur bien plus vaste vous attend dont tout le monde bénéficiera. Vous serez étonnés de tout ce qu’il y a à découvrir,

à voir et à entendre. En ce changement vous allez enfin comprendre ce que signifie être un Être de Grandeur et ce que signifie exploiter tout son potentiel…Vous vous êtes préparés des grands moments et malgré certaines adversités résiduelles, vous avez la capacité de les vivre dans la Légèreté et la Sagesse. Usez de votre intuition, et du soutien infaillible de votre Présence Divine JE SUIS, elles dissiperont bien des doutes. 

Ô combien nous nous élevons également quand dans ces moments de grâce nous nous tenons à vos côtés.. Lumière et Amour Infini» 

 ISSSU du Magazine « Vivre sa Légende » n° 81 

Publié dans:ASCENSION |on 29 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Comment ressentir les esprits de la nature

 

Je vais éluder la question de la nature exacte des esprits, qu’ils soient des êtres indépendants dans une réalité non physique parallèle à la notre, ou qu’ils soient des êtres invisibles habitants notre monde, ou qu’ils soient des éléments de notre psyché que nous projetons vers l’extérieur. Non pas que ça ne soit pas important, mais je vous laisse le soin de décider exactement ce qu’ils sont : les tutoriels que je partage devraient fonctionner indépendamment de votre réponse.

 wpb9cbba12_06

Ressentir les esprits

Comment ressentir quelque chose qui n’a pas une présence physique ? Dans les traditions occidentales populaires, en particulier celles basées sur la médiumnité du 19ème siècle, il peut y avoir des signes physiques de la présence d’un esprit, comme la chambre qui devient tout à coup froide, ou un objet qui tombe d’une étagère. Toutefois, ces signes supposés s’expliquent souvent par des choses plus terre à terre : la chambre devient froide parce que le chauffage s’est éteint, ou l’objet est tombé de l’étagère car il était déjà en équilibre précaire. Le problème avec ces signes, également, c’est qu’ils peuvent vous amener à tellement vouloir une « vraie preuve » de l’existence des esprits que vous commencez à attribuer la moindre petite chose aux « esprits ». C’est ce qu’on appelle le biais de confirmation. 

Il peut vous conduire à ignorer sélectivement tout ce qui ne soutient pas votre désir de « vraie preuve ». Finalement, vous pouvez vous retrouver tellement concentré à essayer d’interpréter la signification de chaque petit changement dans votre environnement que vous manquez complètement les esprits  eux-mêmes parce que vous ne pouvez plus filtrer ce qui est de ce qui n’est pas le signe de leur présence.

Je suis favorable à une tactique qui est certes plus subjective et personnelle ; elle ne prouvera pas la réalité des esprits à n’importe qui, mais elle peut vous aider à trouver le meilleur moyen pour vous faire sentir leur présence. (Les esprits, je veux dire, pas n’importe qui !) Nous avons des sens physiques basés sur notre corps. Nous voyons avec nos yeux, entendons avec nos oreilles, et ainsi de suite. Certaines personnes pensent que nous en avons aussi d’autres, des sens non physiques. Ils sont basés principalement sur notre esprit et notre imagination. Cela ne signifie pas nécessairement que nous faisons tout cela ; cela signifie simplement que nous ne pouvons pas pointer un organe en particulier d’où ces sens viennent (en dehors de la complexité brillante qu’est le cerveau humain). Je tiens particulièrement à mettre l’accent sur l’intuition. L’intuition est une façon de penser sans une utilisation immédiate de la raison et de l’inférence. 

Vous est-il déjà arrivé de savoir que quelque chose était vrai ou juste sans avoir à y penser ? Avez-vous déjà eu un « feeling » ou un « pressentiment » ?

Peut-être que vous étiez en train de marcher de nuit, apparemment seul, et vous avez eu la chair de poule bien que n’ayez rien entendu, et vous vous êtes mis dans un endroit sûr aussi vite que possible. C’est l’intuition au travail. Vous pouvez aussi utiliser votre intuition pour ressentir les esprits. Pour moi, je le sais simplement quand un esprit  est là ; chacun a une petite place qu’il touche dans mon esprit quand il arrive, et chacun a sa signature « énergétique », comme une couleur ou un son ou un nom. Il n’y a pas de repère physique de la présence de l’esprit ; c’est juste un petit « tilt » à l’arrière de ma tête qui « semble » être un esprit particulier. 

Votre intuition peut prendre diverses formes. Peut-être les êtres différents, énergies ou influences, vont se traduire dans votre esprit par des couleurs ou émotions. Ou vous allez « ressentir » leur présence dans une partie de votre tête ou corps. Vous pouvez les voir avec les yeux de votre esprit – non pas par vos yeux physiques, mais par des visions et images dans votre tête. De même, certaines personnes ont une oreille mentale, certainement différente de l’audition physique, mais qui traduit l’énergie de l’esprit en mots ou en voix. (Juste pour préciser, d’un point de vu clinique, les personnes qui ont des hallucinations visuelles ou auditives, comme des troubles psychotiques, ont généralement du mal à différencier les hallucinations  des visions et voix physiques, et manifestent également d’autres symptômes. Donc si vous « entendez » les esprits, mais savez qu’il ne s’agit pas de voix physiques, ne paniquez pas à l’idée d’être schizophrène.) 

Pratiquez !

 Le monde naturel est plein d’esprits – esprits des arbres et des autres plantes, des champignons, des animaux, et le reste. Cet exercice est censé vous aider à ressentir leur présence ; ne vous préoccupez pas de communiquer avec eux. Soyez ouvert à ressentir leur énergie. Allez dans un endroit qui a plus d’une espèce d’arbres, de préférence deux qui sont vraiment différents, comme un arbre à feuilles caduques et un conifère. Un endroit où vous pouvez vous promener un peu sans trébucher sur d’autres personnes, même si vous n’avez pas à être dans un isolement complet. Maintenant, approchez l’un des arbres. Comme vous vous rapprochez, voyez si vous remarquez un des éléments suivants : 

- Une image, couleur, phrase/mot ou son particulier qui vient à votre esprit

- Une sensation ou émotion (par exemple : vouloir être plus près ou s’éloigner de l’arbre, un sentiment de joie ou de calme, une augmentation ou diminution de votre énergie, un sentiment de connexion ou répulsion, etc.) 

Si vous vous sentez à l’aise, asseyez-vous contre l’arbre, dos à lui si possible, et passer autant de temps que possible immergé dans la présence de l’arbre. Tant que vous êtes assis, continuez de noter ce que vous ressentez dans votre esprit et votre corps. Si vous pouvez passer au moins une quinzaine de minute sous l’arbre, cela devrait vous donner assez de temps pour vraiment vous faire une bonne idée de l’esprit de l’arbre. Encore une fois, ne vous préoccupez pas de la communication avec l’esprit de l’arbre. Soyez juste conscient de sa présence. Ensuite, allez vers un arbre d’une espèce distincte, de préférence un qui soit éloigné du premier. Encore une fois, comme vous vous approchez de ce deuxième arbre, notez tout ce qui vient dans votre esprit ou dans votre corps. Aussi bien ce qui est différent, que ce qui est semblable. 

Asseyez-vous sous cet arbre pendant au moins quinze minutes et essayez d’obtenir un bon ressenti de l’esprit. Après cela, vous pouvez bien sûr recommencer avec d’autres arbres, l’herbe, les pierres, et ainsi de suite. Cela pourrait être un peu plus difficile avec des animaux puisqu’ils se déplacent ; toutefois si vous trouvez quelque chose qui bouge lentement, comme une chenille, faites l’essai. Ne touchez pas l’animal, contrairement aux plantes et champignons, les animaux sauvages ne réagissent pas bien au contact physique, et il n’est absolument pas nécessaire dans tous les cas. Si vous voulez, vous pouvez noter vos résultats une fois que vous avez terminé l’exercice, afin de pouvoir y revenir et reconsidérer vos résultats. En fait, vous pouvez même retourner au même endroit et retravailler avec les mêmes êtres plusieurs fois afin d’avoir une idée vraiment approfondie d’eux. 

Problème et solution

Vous n’êtes pas obligé d’avoir de bons résultats la première fois. Par exemple, tout ce que vous pouvez trouver en allant vers les arbres c’est « Et bien, ils me font tous les mêmes ressentis ». Bravo, vous avez découvert l’arbritude ! Cela peut prendre plus de temps et de pratique pour être en mesure de détecter les nuances les plus subtiles et individuelles de leurs esprits. Aussi, gardez en tête que deux esprits peuvent vous sembler très proche l’un de l’autre. Pensez-y comme la rencontre de deux personnes avec des noms très similaires, qui partagent un grand nombre de lettres identiques, comme Katie et Kathy, ou Nicholas et Nicole. 

Une des raisons pour laquelle je suggère de répéter l’exercice au même endroit est de pouvoir ainsi confronter vos résultats. Si vous obtenez les mêmes résultats à chaque fois, c’est un bon signe. Si vos résultats avec les mêmes êtres sont très différents à chaque fois, n’abandonnez pas, mais prenez-en note. Peut-être que vous sentez les esprits dans des ambiances différentes ; peut-être le temps est différent et ils répondent de manière unique à chaque fois. Au fil du temps, vous pouvez obtenir une meilleure idée de ce qui cause ces différences. 

Soyez prudent lorsque vous comparez vos notes avec celles d’autres personnes. Les sens non-physiques sont beaucoup plus subjectifs que les sens physiques. Vous pouvez marcher jusqu’à un chêne et sentir l’écorce rugueuse et toucher ses vertes feuilles lobées. Mais peut-être l’esprit vous évoquera l’image d’un vieil homme, tandis que votre ami verra une jeune dryade. Ou peut-être que vous voyez la couleur verte, alors qu’il s’imagine le boom profond d’une grosse caisse.

 Encore une chose – tous les esprits dans la nature ne sont pas très sympathiques et chaleureux, mais dans mes presque vingt ans d’expérience avec eux, j’en ai rencontré très peu qui étaient vraiment hostiles. Certains ne m’appréciaient pas, ou ne voulaient pas être dérangés, mais pour la plupart, si je quittais leur présence, ils ne m’ont pas suivie. Au cas où un esprit semblerait s’accrocher et causer des problèmes, même lorsque vous quittez son domaine, je trouve que ce qui le maintien est votre peur et notre anxiété ; l’esprit qui fait ce genre de chose se nourrit de ces émotions. 

Si cela vous arrive, la solution la plus simple est de vous calmer. Passez quelques instants à vous concentrer uniquement sur votre respiration, ralentissez-la, ne prêtez attention qu’à l’air entrant et sortant de vos poumons et aux sensations de votre corps à travers votre système respiratoire. 

Vous pouvez également vous distraire avec un livre, ou en comptant le nombre de couleurs que vous voyez dans l’environnement autour de vous. Il y a aussi des rituels de bannissement, du plus simple en faisant brûler des bâtons de fumigation aux cérémonies élaborées ; ils travaillent généralement dans le même sens – convaincre votre esprit à tous les niveaux pour arrêter de nourrir l’esprit méchant et lui ôter sa raison de vous suivre. (Ces cérémonies peuvent souvent utiliser diverses formules comme « va-t’en, mauvais esprit ! », l’effet interne de détachement est le même.) 

Conclusion / Ceci est juste une introduction de base à la détection esprits de la nature. Si votre chemin finit par être différent de ce que j’ai décrit ici, suivez-le !

 lunebleuelwe@gmail.com

http://la-lwe.bbfr.net/f60-lune-bleue

Publié dans:ESPRITS, NATURE |on 29 novembre, 2014 |5 Commentaires »

Telos :Trésor de la Lémurie

fa0294drachenpalastIl y a des millions d’années, la vie naquit sur notre planète. De temps à autre, des civilisations extraterrestres vinrent y établir des colonies, et celle-ci perdurèrent des millions d’années encore, certaines pendant plus longtemps que d’autres. II y a environ 4 500 000 ans av. J.-C., l’archange Michael et son entourage escortèrent jusqu’à notre planète les premières âmes destinées à former la race Lémurienne, avec la bénédiction du Dieu père/Mère. 

En ce temps-là, partout sur terre fleurissaient la perfection, l’abondance et la beauté à un degré tel que l’on peut difficilement l’imaginer aujourd’hui Les Lémuriens appartenaient alors à une vibration de la cinquième dimension. Ils étaient doués de la faculté d’abaisser à leur guise leur vibration afin de faire l’expérience physiologique de degrés de densité plus grossiers ; ils pouvaient ensuite reprendre leur corps lumineux quand ils le souhaitaient. 

Graduellement, il y a eu une dégradation de la vibration et de la conscience de cette race prodigieuse. Le peuple Lémurien a d’abord déchu jusqu’à la quatrième dimension et s’est par la suite dégradé complètement jusqu’à atteindre  la densité de la troisième dimension que nous connaissons aujourd’hui. Le phénomène se produisit sur une  période de 1 000 000 ans. 

Les territoires formant la Lémurie, aussi dite « Mu » comprenaient des masses aujourd’hui immergées sous le Pacifique, ainsi qu’Hawaï, île de Pâques, les îles Fiji, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, et des terres dans l’Océan Indien près de Madagascar. La côte orientale de Mu s’étendait jusqu’à la Californie et la Colombie-Britannique, au Canada. Des guerres incessantes entraînèrent une cruelle dévastation à Mu et en Atlantide. 

Ils prirent éventuellement conscience de la futilité de tels  comportements. En définitive, l’Atlantide et la Lémurie furent victimes de leurs propres agressions. Quand les Lémuriens comprirent que leur patrie était vouée à la perdition, ils adressèrent une requête à Shamballa mineure, la tête du réseau Agartha, afin d’obtenir l’autorisation d’ériger une ville sous le Mont-Shasta dans le but d’y préserver leur culture et leurs annales. 

Le Mont-Shasta est le plus haut sommet volcanique aux États-Unis. Il est situé au nord de la Californie près de la frontière de l’Oregon. Pour obtenir cette autorisation et se joindre au réseau souterrain d’Agartha, il leur fallut prouver qu’ils avaient tiré leurs leçons de la guerre et de l’agression. Ils durent témoigner de leur repentir face aux maintes autres agences, telle la Confédération galactique des planètes. 

Et pour être admis en tant que membres de ladite Confédération, ils durent établir qu’ils étaient désormais un peuple pacifique. Lorsqu’on leur accorda la permission d’ériger leur cité, il était clair que cette région survivrait aux cataclysmes. Une vaste grotte en forme de dôme existait déjà au sein du Mont-Shasta. Les Lémuriens construisirent la ville que l’on nomme TELOS, qui signifie, communication avec l’Esprit. 

À l’origine cette ville fut édifiée pour contenir un maximum, de 200 000 habitants. La conflagration thermonucléaire qui a anéanti le continent Mu et 300 millions d’habitants, survint plus tôt que prévu, et c’est pourquoi, seulement 25 000 personnes l’atteignirent à temps et furent sauvées.  II y a plus de 12 000 ans, sans avertissement, le continent Mu fut englouti en une nuit. Il s’enfonça si doucement dans la mer que la plupart des gens n’eurent pas conscience de ce qui se passait ; presque tous dormaient. Plusieurs membres de l’ordre religieux, conscients du cataclysme à venir, se sont réunis par petits groupes, en des points stratégiques un peu partout ; ils prièrent et chantèrent tout en périssant. « Auld Lang Syne », reçu par l’intermédiaire des Irlandais, fut le dernier chant jamais entendu dans la contrée de la Lémurie. 

Ce n’est qu’un au revoir, mes frères…

À partir du moment où la Lémurie fut engloutie, l’Atlantide se mit à trembler, des fragments de sa masse terrestre se mirent à se détacher, et ce, jusqu’au stade ultime lorsque ce continent fut lui-même submergé. En raison de la perte de deux immenses masses géographiques et des répercussions thermonucléaires, les cités de la planète qui n’ont pas sombré furent pulvérisées ou anéanties par des tremblements de terre au d’immenses raz-de-marée qui avançaient jusqu’à 1 600 kilomètres (environ l’équivalent de la moitié des États-Unis) à l’intérieur des terres. 

La terre régressa.

Il lui fallut plusieurs millénaires pour retrouver son équilibre et redevenir viable. Les survivants connurent des conditions de vie impitoyables. À l’origine, les humains sur terre mesuraient environ quatre mètres. Au moment de l’anéantissement de la Lémurie, ses habitants ne mesuraient plus que 2,50 m ; de nos jours encore, ils gardent cette taille. Puis, la grandeur des habitants) de cette planète diminua encore, puisque la plupart d’entre nous ici ont moins de deux mètres. À mesure que notre civilisation évoluera, nous dépasserons de nouveau cette dimension. 

Même à l’heure actuelle, les gens sur terre grandissent beaucoup plus qu’il y a même un siècle. Un jour nouveau, un monde tout neuf s’apprête à naître. Nous avons assimilé nos leçons d’amour, et la Nouvelle Lémurie, le paradis perdu, est sur le point d’éclore. La période de séparation est terminée. La population Telosienne, se relie spirituellement avec un nombre croissant d’entre nous chaque jour. Cette ouverture, que nous allons co-créer, hâtera le moment de leur émergence parmi nous. Bientôt, nos deux peuples se rencontreront de nouveau, face à face, en d’heureuses retrouvailles remplies d’amour et de lumière. Une fois de plus, nous collaborerons main dans la main et coeur à coeur en vue d’instaurer le plus magnifique, le plus magique des âges d’or, une ère immuable où prévaudront l’illumination, la sagesse, la paix et l’opulence ; en cette ère, les communautés vivront d’amour comme jamais auparavant, affranchies de l’interférence des forces négatives qui ont envahi cette planète depuis si longtemps. 

Tous seront unifiés par l’affection et l’unité. Nous devons dire merci à notre Terre-Mère d’avoir enduré nos nombreuses expériences avec tous les dommages que nous lui avons infligés. TELOS est une des 120 cités de lumières souterraines dont 4 sont habitées par les Lémuriens et quelques-unes par les Atlantes. Les cités situées dans la croûte terrestre sont reliées par des tunnels. La population de TELOS se chiffre à environ un million et demi d’habitants, qui ont évolués à la vibration de la cinquième dimension. 

La ville comporte cinq niveaux répartis sur plusieurs kilomètres carrés. Leurs jardins hydroponiques s’étendent sur sept acres seulement et produisent les fruits et légumes nécessaires pour leur besoin. Les animaux qui occupent le cinquième niveau sont tous végétariens. Le lion et l’agneau se côtoient et dorment ensemble, en toute confiance. Quand les Telosiens émergeront parmi nous, ils apporteront leur technologie apte à purifier nos océans et à nettoyer la pollution de l’air. Tout n’est pas perdu. La Terre sera sauvée : elle sera de nouveau favorable à la vie. Nous serons alors dans un état de conscience de beaucoup supérieur et dans une dimension lumineuse plus avancée. 

Aurélia Louise Jones – http://www.lemurianconnection.com/fr/montshasta.htm

 

Publié dans:INTRATERRESTRES - MESSAGES |on 26 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Ces prédictions qui sont de véritables césames

images (3)Vous vous souvenez de Madame Soleil ? Elle pouvait déclencher doutes et sourires ironiques lorsqu’elle s’exprimait à la télévision. Et pourtant, des décennies plus loin, on ne l’a pas oubliée…

Ni elle, ni d’autres grands noms de la voyance, de l’astrologie. Des gens sérieux, érudits, respectables, comme Didier Derlich, Yaguel Didier, Françoise Hardy… On constate cependant, malgré leurs compétences et leurs sources professionnelles, que tous sont obligés de supporter, à un moment ou à un autre, le fait que le crédit qui leur est accordé – du moins officiellement – est mince. De quoi rester toutefois dubitatif à en croire les chiffres qui attestent de la grande fréquentation de ces spécialistes de l’avenir. Curieux que la honte puisse accompagner ceux qui consultent au point de le taire en règle quasi générale. Étonnant aussi que l’opprobre ne soit pas très loin dès lors qu’il s’agit de prédictions.

Qui consulte ?


Avant tout – mais on l’oublie souvent – les gens malheureux en amour, en ménage, en famille, au travail (quand ils en ont…) et tous ces déprimés de la vie qui cherchent à sortir du tunnel qui n’en finit plus d’assombrir les mois ternes qui s’enchaînent au gré de leurs tourments et de leurs désespoirs. Le problème, témoigne Lucile, médium, c’est que l’ensemble de la société est tellement négatif, vis-à-vis de notre profession, que nos consultants en arrivent à douter du travail d’interprétation que nous leur faisons… C’est un cercle vicieux, ajoute-t-elle.

Et de conclure : Comment aider quelqu’un à y voir clair si sa vue est brouillée par des inepties qui circulent tout au long de l’année sur des professions qui ont plus que leur place dans un monde où l’instabilité affective et la précarité sociale règnent ? On retrouve ce coup de gueule tout à fait justifié chez Huguette Hirsig, dans son ouvrage « Prévoir par l’astrologie » paru aux Éditions de Mortagne : Chaque fois que je reçois une consultante dans mon bureau, écrit-elle, je demeure surprise de constater combien l’astrologie est généralement mal comprise… Elle ajoute que tout pronostic astrologique a une part de relativité que l’on ne doit jamais oublier

Est-ce ce qui dérange les plus récalcitrants ? Sûrement. Mais il faut savoir que, dans ces cas-là, ces personnes résistent de la même façon dans le quotidien : elles ne consultent pas un médecin mais dix, elles font vérifier leurs analyses médicales deux ou trois fois, l’avocat qu’elles ont choisi ne convient jamais… Dommage car les bons professionnels existent dès lors qu’on leur fait confiance. Cette règle est valable dans le domaine prédictif.

Un vrai rôle

L’ésotérisme est plusieurs fois millénaire et comme en atteste le très sérieux Petit Larousse illustré, il s’agit d’une « partie de certaines philosophies anciennes qui devait rester inconnue des non-initiés ». À l’époque, on prenait donc la chose très au sérieux. Il se pourrait d’ailleurs que de par le climat sociétal perturbé actuel, les sciences occultes regagnent leurs galons d’antan.

Manuel témoigne : 

Il y a deux ans, j’ai perdu mon emploi de peintre en bâtiment. Josiane, ma belle-sœur, fréquentait régulièrement Myriam, une voyante, à la suite d’une déception amoureuse qui l’avait conduite à consulter pendant plusieurs mois un psychiatre. Celui-ci, redoutant qu’elle se suicide, l’alourdissait de tranquillisants. Myriam est arrivée à lui faire supprimer ces béquilles chimiques. Elle lui avait annoncé qu’elle rencontrerait un homme à sa convenance dans une sorte de cours de danse. En fait, Josiane a eu un coup de foudre (réciproque) pour Michel lors d’un réveillon, en dansant avec lui… Je n’avais rien à perdre. J’ai consulté Myriam moi aussi. Les cartes que je tirais étaient bonnes selon elle. J’allais retrouver un emploi mais pas dans ma branche professionnelle. C’est chose faite : je suis gardien de nuit… Manuel ajoute : Je sais que j’ai aujourd’hui ce travail car Myriam a ouvert mon horizon. L’essentiel était que je retrouve un rôle social. Mon métier devenait secondaire. De plus, je suis convaincu maintenant que je me serais tué si j’avais gardé mon boulot initial…Manuel offre un témoignage qui va précisément dans le sens de ce que Melody Beattie exprime dans son livre « Agir avec son cœur », publié aux Éditions Sciences et culture : Le destin doit suivre son cours, dit cet auteur canadien. Pourtant, vous devez également faire votre part, ajoute-t-elle… C’est ainsi que toutes les prédictions sont utiles car elles nous amènent et nous poussent à réagir, à agir, à bouger la clé dans la serrure, à ouvrir la porte, à fuir l’immobilisme, à vaincre nos limites limitatives, à dépasser ce qui n’a plus lieu d’être.

 

Aline Bessemer du magazine SIGNES ET SENS 

Publié dans:2014 - PRÉDICTIONS |on 26 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

La Lumière a déjà gagné

 

Regina couple lumièreTraduit par Dominique-Claire Germain

« Aujourd’hui, je viens vous délivrer un nouveau message d’espoir. Beaucoup d’entre vous doutent encore que votre vie peut changer très bientôt. Quand tout est trop beau pour être vrai, cela vous semble encore « incroyable ». Mais cela EST vrai. Tous les messages renferment la même vérité. Les changements se produisent. Les arrestations vont commencer et tous les gouvernements qui ne sont pas centrés sur la Bienveillance, seront remplacés par ceux et seulement ceux dont les intentions concernent le bienêtre de leurs citoyens. En raison des programmes choisis pour rétablir la prospérité, les dettes vont être annulées. Cela est vrai individuellement et collectivement. Chaque personne, qu’importe sa place ou son rang, «recevra » suffisamment pour vivre dans la satisfaction et la plénitude. 

Ces dispositions prises ont pour but de préparer l’humanité à l’Ascension. Nos Familles des Etoiles et notre Famille de l’Intra-Terre nous soufflent ce qui peut être mis en place. Elles oeuvrent sur tous les fronts et également avec les médias afin de diffuser les informations justes. L’Histoire de l’Humanité va être expliquée et nos origines seront publiées. Car vous êtes tous issus de la Source, qu’importe votre race et votre genre. Vous êtes tous d’origine Divine et aimés infiniment. Depuis des millénaires, le côté obscur a contrôlé vos vies en vous dictant ce que vous deviez croire et en manipulant vos livres d’Histoire. Parce qu’une quantité extraordinaire de Lumière a été déversée et « injectée » dans  Gaia, grâce aux Artisans de Lumière qui ont tant travaillé pour éliminer les vibrations basses, vous vous êtes préparés à l’Ascension. La lumière a été « enracinée » et mise à « l’abri » par un grand nombre d’entre vous et par des Êtres Lumineux provenant d’autres plans. Beaucoup d’âmes évoluées, venant de différents lieux universels, se sont incarnées pour maintenir ces vibrations de grandes qualités. Ils ont oeuvré en aimant Gaia et en déversant inconditionnellement de l’Amour à l’Humanité. 

La Lumière a donc gagné !! 

Le côté obscur, maintenu par les Illuminati et la Cabale battent en retraite. Encore un tout petit peu de temps et vous verrez les signes visibles de ce changement lumineux qui prend place. Commencez à célébrer et commencez à rêver d’un futur bien plus beau et bien plus glorieux. 

Je vous aime infiniment.. Je suis Raphael. » 

Message de l’Archange Raphael -Par Isabel Henn 

Publié dans:LUMIERE |on 26 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

se préparer joyeusement aux changements qui arrivent

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAIl est plus que nécessaire de ne pas sombrer dans la peur. Même si les conditions de vie sont devenues précaires et très difficiles pour une majorité d’entre nous, il faut nous préparer joyeusement aux changements qui arrivent, puisqu’ils résultent de «l’effet Maharishi» et amènent un Nouvel Âge de Lumière, de Paix et de Fraternité. 

« Quasiment tous les anciens textes et toutes les traditions du monde s’accordent à dire que nous sommes tous liés entre nous et que nous sommes UN. Ils affirment que nous sommes unis les uns aux autres, mais que nous sommes aussi indissociables du monde, que nous faisons partie intégrante de la Terre et de ses changements. Durant mes 25 années passées à voyager dans les différents pays du monde, et au fil des rencontres que j’ai eu l’occasion de faire avec des personnes issues de cultures et de traditions diverses, j’ai constaté que les gens veulent vraiment croire que nous sommes liés, mais ils ont besoin de savoir pourquoi et comment nous sommes liés. 

À la fin du XXème siècle et maintenant, au début du XXIème siècle, la science a permis à ceux qui ont avant tout un besoin d’explications logiques de faire justement ce lien et de voir comment nous sommes connectés au monde et comment nous l’influençons, mais aussi comment, en honorant cette connexion à travers notre coeur, nous avons la possibilité de littéralement influencer les champs magnétiques de notre planète et par conséquent notre vie, notre santé et notre bien-être physique. Ces choses sont en effet liées au champ magnétique de la Terre.  L’événement qui a permis d’attirer notre attention sur ce phénomène, c’est ce qui s’est produit aux alentours du 11 septembre 2001. À cette époque, les États-Unis possédaient deux satellites appelés GOES, ce qui signifie Satellites Géostationnaires Opérationnels

Environnementaux, le premier positionné dans l’hémisphère nord et l’autre dans l’hémisphère sud. Ces satellites avaient pour mission de mesurer le champ magnétique de la Terre et de renvoyer des relevés toutes les 30   minutes. Les résultats de ces relevés révélaient généralement des changements mineurs. Or, le 11 septembre 2001, les scientifiques ont observé que les courbes des relevés indiquaient que quelque chose de relativement anormal se produisait, par comparaison à ce qu’ils avaient l’habitude de voir. Ils se sont alors interrogés sur ce qui pouvait bien influencer à ce point le champ magnétique de toute la Terre, et pourquoi ils obtenaient ces pics anormaux sur leurs schémas satellitaires, du jamais vu auparavant. Ils ont comparé ces schémas avec ceux obtenus auparavant. 

Et tenez-vous bien : ils ont constaté que les pics des schémas étaient apparus au cours du mois de septembre 2001, et plus précisément, que le premier pic était apparu 15minutes après l’explosion du premier avion dans la première tour du World Trade Center ! 

Cette découverte est vraiment primordiale pour le monde scientifique, parce que notre science est basée depuis trois siècles sur deux hypothèses erronées. La première de ces hypothèses est que les éléments de l’univers fonctionnent de manière indépendante, sans aucun lien entre eux. Autrement dit, un événement qui se produit dans un endroit donné ne peut pas avoir de répercussions ailleurs à moins d’une coïncidence. La deuxième hypothèse affirme elle que nos expériences intérieures telles que nos émotions, nos pensées et nos croyances ne peuvent pas avoir un impact sur le monde extérieur, mais seulement sur notre propre corps. 

Ces hypothèses soutenues à tort par les scientifiques pendant 300 ans expliquent pourquoi ces derniers ont été aussi surpris par les mesures obtenues sur les schémas satellitaires, à un moment justement où les émotions humaines sur la planète étaient focalisées sur la catastrophe. Tous ceci a entraîné une série d’études sérieuses dont voici la conclusion.

Il a été établi que les sentiments des humains et notamment le champ magnétique généré par le coeur de l’être humain quand il éprouve certaines émotions s’étend bien au-delà de notre corps, à tel point qu’ils sont détectables par des satellites qui se trouvent pourtant à des centaines de kilomètres au-dessus de la surface terrestre. 

Il a aussi été démontré que lorsqu’un groupe de personnes décident de se mettre ensemble pour créer une émotion bien spécifique dans leur coeur, cette émotion est capable d’influencer littéralement le champ magnétique qui maintient la vie sur Terre. Ce champ magnétique a des effets aussi bien sur la réaction immunitaire des êtres humains que sur la météo, les tendances climatiques, les cycles de guerre et de paix, notre aptitude à résoudre des problèmes, nos propres capacités cognitives. Même si de prime abord, ces choses semblent n’avoir aucun lien entre elles, elles sont entièrement liées au champ magnétique terrestre. 

Ce qui est remarquable, c’est que chaque être humain est relié à ce champ et bénéficie de cette relation sans en avoir forcément conscience, car il y a encore relativement peu de personnes qui perçoivent ce lien. Pourtant, la science a démontré que ce lien existe bel et bien. Par conséquent, ce qui compte, c’est de rechercher des sentiments qui créent l’harmonie dans nos coeurs. L’harmonie est le véritable langage de communication entre le coeur et le cerveau. Certaines émotions qui viennent du coeur et qui sont générées par des sentiments de tolérance, de gratitude, de pardon, d’attention accordée aux autres ou de compassion ont toujours fait partie des recommandations faites par les traditions les plus authentiques et les plus anciennes. Or, les scientifiques reconnaissent désormais que ces traditions avaient raison de dire que ce que nous ressentons dans notre corps se reflète dans le champ magnétique pour le profit de tous. 

La question qu’on se pose souvent est de savoir si nos émotions peuvent être mesurées. Ce que la science tend maintenant à prouver, c’est que les émotions affectent le champ de notre propre coeur. En effet, le coeur humain est considéré comme le plus puissant générateur électrique mais aussi magnétique du corps. C’est important, car on nous a toujours dit que le cerveau était le lieu où nos actes prennent naissance. Le cerveau possède un champ électrique et aussi un champ magnétique, mais ces champs sont relativement faibles en comparaison de ceux du coeur. Le champ électrique du coeur est environ 100 fois plus puissant que celui du cerveau, tandis que son champ magnétique est 5.000 fois plus important. 5.000 fois ! Vous vous rendez compte ? Et ce qu’il faut ajouter, c’est que le monde physique tel que nous le connaissons est entièrement déterminé par ces deux champs  énergétiques : les champs électriques et les champs magnétiques, c’est-à-dire les champs électromagnétiques. 

Nos livres de physique disent que si nous modifions le champ magnétique ou le champ électrique d’un atome, nous changeons littéralement l’atome en question, c’est-à-dire la matière dont nos corps sont faits. 

Or, il apparaît que le coeur est conçu aussi bien pour agir sur les champs électriques et magnétiques de notre corps que sur ceux du monde qui nous entoure. Et ce sont les émotions créées dans le cerveau et dans le coeur qui sont responsables des modifications qui interviennent dans les champs électriques et magnétiques. Ce que nous commençons à comprendre, c’est que lorsque nous créons des sentiments par rapport à ce que nous choisissons d’expérimenter dans nos vies, comme par exemple lorsque nous

choisissons de façon consciente d’avoir une relation parfaite ou l’abondance dans notre vie ou d’obtenir notre propre guérison ou celle des personnes qui nous sont chères, lorsque nous créons ces sentiments, ces derniers modèlent les champs électrique et magnétique de notre coeur et modifient littéralement les éléments de cette essence quantique, de cette «soupe quantique» si vous voulez, permettant ainsi au schéma que nous avons créé dans notre coeur de se manifester dans le monde physique. Il s’agit donc moins d’attraction d’un point de vue scientifique que d’une création consciente en nous d’un fondement que la structure de l’univers – ce que les Maîtres spirituels appellent «l’Intelligence cosmique» – vient ensuite modeler pour refléter dans le monde physique les sentiments que nous avions faits nôtres. 

On me demande souvent en quoi ces découvertes sont liées à ce que nous appelons la loi d’attraction. Pour faire court, elles peuvent nous fournir un aperçu de cette relation. Mais quand on cherche plus loin aussi bien dans les découvertes que dans les enseignements du passé, on apprend qu’il s’agit en réalité moins d’une attraction que d’un reflet. Je m’explique : dans le monde qui nous entoure – et la science nous le confirme -  il y a un CHAMP énergétique qui est en réalité un CHANT et qui est à la base de toutes les réalités physiques. Et à ce propos, Lynne McTaggart a écrit ce superbe livre intitulé Le Chant de la Cohérence universelle qui aborde l’essence quantique. Certaines personnes le nomment «l’Esprit de la Nature», certains scientifiques l’appellent «l’Esprit de Dieu», d’autres «la Matrice» ou encore «la Matrice divine». En 1944, le fondateur de la théorie des quanta, Max Planck, identifia ce champ qu’il appela «la Matrice», et c’est de là que vient ce mot. 

En d’autres termes, nous devons être dans notre propre vie cela même que nous voulons voir se manifester dans le monde. Et la science nous fournit désormais de bonnes raisons de comprendre pourquoi il en est ainsi.

gregg-braden-fractal-timeVous me demandez combien d’individus sont nécessaires pour créer un certain type d’émotion dans leur coeur au point d’avoir des répercussions sur le monde ? On est en train de changer de paradigme à ce sujet : dans les années 1970 et 1980, lors des premières études faites sur «l’effet Maharishi» et sur la méditation transcendantale, il a été largement prouvé qu’il existe une interdépendance entre la conscience humaine et le monde environnant. Par contre, ce qui n’a jamais pu être démontré, c’est ce qui se passe précisément dans le corps des individus lorsqu’ils créent tel ou tel effet. C’est à cette époque qu’une nouvelle formule a été créée. Cette formule énonce tout simplement que si l’on arrive à créer un certain effet avec un certain nombre d’individus, il suffit d’atteindre la racine carrée d’1 % de cette population pour produire l’effet désiré sur l’ensemble de la population. C’est ce que l’on a appelé le phénomène de superradiance auquel on peut associer la théorie «du centième singe». » 

Par Gregg Braden

 

Publié dans:ASCENSION, GUERISON, POUVOIR |on 25 novembre, 2014 |2 Commentaires »

S’UNIR AVEC LA PRESENCE

 

la-reincarnation-en-questionsL’univers, les galaxies, ainsi que l’atmosphère terrestre sont composés d’une matrice définissant la circulation de l’énergie. Les humains ayant atteint l’union avec La Présence JE SUIS peuvent alors y circuler, que ce soit sur les plans plus physiques ou les plans plus subtils. C’est pourquoi nous affirmons la toute-puissance du JE SUIS, tant sur la Terre que dans l’espace subtil universel.

La puissante énergie de la vie de la Présence Je Suis permet à l’être de s’affranchir et de transcender les limites apparents, mais illusoires de l’incarnation. Elle porte une puissance individuelle pour que l’être éprouve une joie réelle à se manifester et à s’unir aux autres de manière complémentaire. Ainsi, à la source, l’être existant véritablement est le Je Suis ; l’autre, le personnage, est en soi un masque. Vous comprendrez alors que tant et aussi longtemps que vous serez séparé ou désuni de votre Je Suis, vous vivrez des déceptions, des désillusions, mais aussi des formes d’autodestruction.

L’être qui n’est pas en relation continue avec son Je Suis, son âme, présente une image vulnérable devant les différentes forces de la vie. Lorsque vous avez saisi cela, votre première véritable mission consiste à vibrer de plus en plus dans la PRESENCE JE SUIS, à ressentir sa puissance universelle et son orientation en vous. Voilà ce que chacun de vous est venu réaliser ici. Cela ne signifie pas que vous devez occulter vos blessures, nier vos responsabilités ou oublier la structure karmique que vous avez mise en place. Cela veut simplement dire reconnaître ce qu’il ya au plus profond de votre être – qui vous êtes réellement – ainsi que vos pouvoirs véritables.

La reconnaissance du Je Suis est aussi un éveil à la présence de l’Esprit en vous, lequel se manifeste par l’énergie de la conscience ; l’Esprit peut être représenté par un corps invisible juste au-dessus du chakra de la couronne, dans le corps mental supérieur.

Cette reconnaissance vous permettra de mieux rencontrer les turbulences du quotidien en vous donnant un sens, une orientation, un idéal pour des choix inspirants en ce qui a trait à votre création et à votre unification.

Jusqu’ici, nous avons abordé la constitution de l’humain en termes d’âme, d’esprit et de corps, ce qui renvoie aussi à la Présence Je Suis, au Soi Supérieur ou christique et à l’être incarné ou, encore, au Père, au Saint-Esprit et au Fils. Ainsi, l’étude des assises en vue de reconnaître et de déployer vos « pours » réels, tels qu’octroyés par le Je suis, vous permettra d’intensifier la trilogie énergétique, d’élever votre rythme vibratoire vers votre fréquence fondamentale, d’amplifier votre champ magnétique et de créer des intentions pures.

La méditation et la contemplation vous y guideront en favorisant des états d’expansion grâce auxquels vous serez mieux à même de ressentir la Présence Je Suis et la guidance de l’Esprit.

Extrait MANIFESTER SES POUVOIRS SPIRITUELS de Pierre Lessard aux Editions Ariane

Publié dans:DEVELOPPEMENT, MEDITATION |on 23 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

La réincarnation en questions

 

Vie-antérieureDans un occident en conflit avec ses racines judéo-chrétiennes, émerge un grand nombre d’autres religions, d’autres croyances. Depuis plus de 150 ans, nos sociétés découvrent l’hindouisme et le bouddhisme avec leur notion de réincarnation. Mais celle-ci pose, pour les occidentaux que nous sommes, certaines questions.

S’agit-il d’une dénégation de la mort ? Est-ce une fuite du réel ? Croyance que l’on retrouve chez les Égyptiens et les Grecs sous le vocable de métempsychose. L’idée de réincarnation suscite encore au XXIème siècle de nombreuses polémiques : réincarnation ou résurrection ? Liée à l’environnement culturel et historique, la réincarnation se décline, quoi qu’il en soit, de différentes manières.

La renaissance et le monde égyptien

Pour le philosophe Hérodote, les Égyptiens sont les premiers à avoir exposé la doctrine de l’immortalité de l’âme et le fait qu’au moment de la mort du corps matériel, l’âme s’incarne dans un nouveau corps qui est prêt à naître ; ils affirment que lorsque l’âme a terminé tout le cycle des incarnations des animaux de la mer, de la terre et de l’air, elle parvient finalement à entrer dans un corps humain, né ou préparé pour la recevoir… De son côté, l’égyptologue français Gaston Maspero explique que l’immortalité pour les Égyptiens était un mourir et vivre perpétuels que l’âme traversait en gardant sa propre identité. L’âme n’a pas vécu ces vicissitudes uniquement après la vie humaine. Avant de naître en ce monde, elle est née et morte dans de nombreux autres mondes.

La renaissance et le monde grec

La notion de renaissance en Grèce est connue depuis le VIème siècle avant J. C. ; il s’agit du mouvement religieux nommé Orphisme. Sa cosmogonie est proche des concepts égyptiens et orientaux. La matrice universelle est symbolisée par un œuf, dont serait sorti le premier Dieu : Éros. Dans cette doctrine, l’âme est prise dans un cycle de renaissances et seule une vie vertueuse peut libérer l’Homme de sa partie négative (nommée, par les Grecs, Part Titanesque). La renaissance prend en Grèce le nom de Métempsychose. Le Pythagorisme succède à l’Orphisme mais en reste très imprégné : Daniel Donnet, professeur à l’Université de Louvain, explique que les documents relatifs au pythagorisme ouvrent l’accès aux premières justifications philosophiques. On notera tout d’abord que la métempsychose a pour toile de fond une réflexion globale sur l’Univers, où l’on voit prévaloir un perpétuel retour cyclique : la réincarnation s’inscrit dans l’alternance du mouvement de vie et du mouvement de mort, la mort n’étant qu’une phase obscure cachée de la révolution qui prépare le retour à la vie…. Ces deux courants de pensée influenceront Platon. Celui-ci pense également que l’âme s’est incarnée pour subir une punition et qu’une vie vertueuse est la condition de sa libération. Daniel Bonnet de dire : Il faut bien saisir que pour beaucoup de penseurs, l’opposition au christianisme est un impérieux devoir de conscience car l’attitude des chrétiens qui prétend détenir la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, heurte de front leur idéal de vie.

La renaissance et le monde indien

Les premiers textes védiques qui ont parlé de réincarnation sont les Upanishads (VIIème siècle avant J. C.). Ces écrits mettent en avant que chaque être est une parcelle du Brahman (l’âme universelle originelle). Cette infime partie nommée Atman est éternelle. Elle s’est incarnée, à l’identique de la conception grecque, afin de se purifier pour refusionner avec le Brahman Universel. Quant au Bouddhisme, il aborde différemment la notion de réincarnation. Dominique Trotignon, dans « Réincarnation, Renaissance, Nirvana », écrit : Le Bouddhisme va nier l’existence du principe spirituel qu’est l’Atman. L’esprit n’est pas emprisonné dans un corps : les deux forment un tout indissociable et l’Atman n’est qu’une illusion. Car tout n’est qu’impermanence et changement ; tout n’est qu’un composé instable d’éléments variables. L’Atman n’a pas de réalité. Tout meurt à chaque instant, la vie est une succession indéfinie de morts et de renaissances. Ce qui nous paraît réalité n’est donc qu’illusion, y compris notre propre existence. Pour le bouddhisme, la mort est un phénomène réel dans la mesure où la réincarnation ne signifie pas que ce soit le même individu qui se réincarne. L’idée d’un Moi permanent est donc une illusion. Pour le Bouddhisme encore, sortir de cette illusion est appelé Nirvana.

Un continuum

Ces différents regards ont en commun une forme de continuum de l’être par le biais de l’âme, une domination de sa destinée malgré la mort. La réincarnation, c’est aussi un moyen d’accéder au sacré, à quelque chose qui nous dépasse. Le docteur Ian Stevenson, spécialiste de ce domaine, rapporte que la plupart des sujets qu’il a étudiés possèdent des qualités (aptitudes, etc.) qu’ils n’ont pas eu l’occasion de développer au cours de la présente incarnation et qui sont précisément, selon les témoins interrogés, des qualités que possédaient les personnalités antérieures. Les observations du docteur Stevenson semblent bien aller dans le sens de ce qu’enseigne la pensée ésotérique. Il met en effet en avant la notion de lien : Il n’y a pas de substitution, dit-il, d’une personnalité à une autre, mais continuité de l’une à l’autre.

 Dominique Séjalon du magazine signes et sens.

Renaître par le son

Certaines vibrations ont le pouvoir de régénérer. Il en est ainsi des mantras utilisés dans le Yoga. Notre tradition occidentale n’est pas en reste, utilisant certains chants, comme le grégorien et autres musiques sacrées. Certaines pièces de Bach ou de Mozart, par exemple, sont ainsi conseillées par les musicothérapeutes pour installer un état de détente propice à une revitalisation énergétique. Au commencement était le son reste en fait le credo de toute spiritualité, qu’elle soit orientale ou occidentale. D’où aussi l’importance d’une parole juste, agencement de sons qui peut véritablement être à la source d’une authentique renaissance.

Publié dans:REINCARNATION |on 23 novembre, 2014 |1 Commentaire »

HARMONISER LE CONSCIENT ET L’INCONSCIENT

 

images (2)« harmoniser le conscient et l’inconscient afin que les deux instances ne tirent plus à hue et à dia », reprend la psychanalyste. Aujourd’hui, nombreuses sont les méthodes qui permettent d’accéder à un champ de conscience élargie. Nous vous proposons d’en découvrir quatre : la respiration holotropique, l’hypnose ériksonnienne, le dessin projectif et le rêve éveillé libre.

La respiration holotropique - Faire l’expérience de la transe

Qu’est-ce que c’est ? Par l’effet combiné d’une hyperventilation et de musiques évocatrices, la respiration holotropique s’apparente à une forme de transe. La technique a été mise au point dans les années 1970 par Stanislav Grof, psychiatre américain d’origine tchèque, comme alternative aux thérapies dites « psychédéliques » (sous drogues).

Comment ça marche ? En groupe, allongé dans la pénombre, le patient est invité à respirer rapidement et profondément, accompagné par une musique forte et enveloppante, ce qui induit un état modifié de conscience. « L’hyperventilation provoque un état de conscience élargie, permettant de passer la main à notre guérisseur intérieur et d’explorer les différents royaumes de l’inconscient », explique Bernadette Blin, psychologue et psychothérapeute. Il s’agit de l’inconscient individuel ou biographique (ce qui nous est arrivé depuis notre petite enfance), du périnatal (de la conception à la naissance), et du transpersonnel, qui comprend le transgénérationnel, le mythique, le spirituel…

La respiration holotropique (du grec holos, « le tout », et trepein, « aller vers »), se situe à la croisée du chamanisme et des mystiques orientales. Elle permettrait d’expérimenter une « autre réalité » : voyage dans des vies antérieures, retour à la vie foetale, identification à un animal totem… Cathartique, libérant souvent de manière spectaculaire des émotions archaïques, le processus peut durer jusqu’à trois heures, chacun étant accompagné par un autre participant et sous la surveillance des thérapeutes. Revenu à la réalité, le patient traduit et intègre son expérience en dessinant un mandala et en le partageant avec le reste du groupe.

En savoir plus : La respiration holotropique

L’hypnose ériksonienne - Modifier son niveau de conscience

Qu’est-ce que c’est ? Développée par le psychiatre et psychologue américain Milton H. Erickson à partir des années 1920, l’état d’hypnose est une modifi cation de la conscience opérée pour permettre la rencontre du conscient et de l’inconscient.

Comment ça marche ? Le patient commence par définir avec le thérapeute les changements à obtenir. « S’il travaille, par exemple, sur sa confiance en lui, dans quelle situation voudrait-il se sentir plus à l’aise ? Que ressentirait-il ? » demande Kévin Finel, hypnothérapeute. Après une préparation mentale (« phase de préinduction »), vient l’« induction » pendant laquelle le patient fixe son attention sur une partie de son corps, en visualisant son angoisse, en s’observant de l’extérieur… Il apprend ainsi à entrer en état d’hypnose, à voir qu’il peut en sortir, refuser certaines propositions du thérapeute ou y aller plus profondément. Rassuré de ne pas perdre le contrôle, le conscient, toujours vigilant, laisse ainsi plus de place à l’inconscient, accepte de dialoguer avec lui et d’entendre ses réponses. Pour l’accompagner, le thérapeute établit un code avec celui-ci : lever un doigt signifie, par exemple, « oui », le baisser « non ». Plusieurs techniques sont ensuite possibles : un travail sur la créativité, une régression, des suggestions directes (« votre douleur s’atténue ») ou indirectes en utilisant des métaphores dans lesquelles l’inconscient se reconnaît… « En revenant juste après un traumatisme, par exemple, on peut l’interpréter différemment, en faire une force ou décider de s’en libérer », reprend Kévin Finel. À la fin du processus, le patient se réveille à son rythme, puis commente la séance avec le praticien.

Le dessin projectif - Laisser sa main tracer des symboles

Qu’est-ce que c’est ? Une projection symbolique de soi-même sur une feuille, inspirée de l’utilisation, par Carl Gustav Jung, des mandalas pour représenter le soi. En silence, on se laisse aller à faire des traits, des tâches, des arabesques, sans chercher le beau ni le figuratif.

Comment ça marche ? En groupe ou en individuel, avec ou sans thème (la rencontre, la joie…), cela commence par une relaxation. La main doit être détendue, autonome. Celui qui ne parvient pas à lâcher le contrôle peut changer de main ou avoir les yeux bandés. Au hasard, le patient choisi trois crayons de couleur. Il a ensuite vingt minutes pour dessiner sans y penser… jusqu’à ce que quelque chose apparaisse. C’est alors « du dedans qui s’exprime », selon l’expression de Jung. Les vingt minutes suivantes sont consacrées à l’interprétation du dessin. Guidé par les questions du thérapeute, le décodage des symboles, ses souvenirs et ses associations d’idées, le patient explore les pistes de réfl exion données par son inconscient. « Contrairement à une étude psychologique, nous n’interprétons pas les couleurs, l’absence ou la présence de certains signes, explique Claire Delabare, analyste jungienne à l’origine de la technique. Un soleil, par exemple, signifie la chaleur, le besoin d’éclairage, non la relation au père. » En stage, les patients travaillent sur de grandes feuilles de couleur, des toiles, avec de l’argile et sur des dessins communs. Vient ensuite la restauration, « une manière symbolique de prendre soin de soi », en lissant, par exemple, les pics qui hérissent une silhouette, expression d’une situation conflictuelle non résolue. Contrairement aux rêves de nuit, dont il est parfois difficile de se souvenir, le dessin n’est pas modifi é par l’imaginaire. On peut même le garder et le retravailler plus tard.

Rens. : ledessinprojectif.free.fr/index.htm. Prix : 65 euros la séance d’une heure et demie en individuel, 50 euros la séance de trois heures en groupe.

images (3)Le rêve éveillé libre - Libérer ses images intérieures

Qu’est-ce que c’est ? On rêve sans dormir. La méthode, mise au point à partir des années 1970 par le psychothérapeute Georges Romey, auteur du Rêve éveillé libre, une nouvelle voie thérapeutique (Dervy, 2010). Il s’inspire du « rêve éveillé dirigé », inventé par l’ingénieur Robert Desoille dans les années 1920. Avec une grande différence : le thérapeute laisse le patient dérouler son rêve sans intervenir.

Comment ça marche ? Plongé dans un état de conscience intermédiaire – un sommeil éveillé –, le patient décrit les images qui lui viennent à l’esprit, sans chercher de logique. Peu à peu, un scénario prend forme. D’après Georges Romey, « les traumatismes ou diffi cultés passées ont figé les neurones dans certaines positions. En état de relaxation, l’influx nerveux circule mieux, repérant et libérant les blocages, provoquant ainsi des prises de conscience par l’apparition d’images, de souvenirs et d’émotions ». Non seulement le rêve éveillé modifie les enregistrements neuronaux, mais son étude avec le praticien consolide les changements. Combinant l’interprétation freudienne des rêves, par décodage des fantasmes et du refoulé personnel, à l’analyse jungienne – ce qui relève de l’inconscient collectif –, et grâce à une typologie des symboles établie par Georges Romey à partir de milliers de séances, le thérapeute aide le patient à en comprendre le sens. La puissance réparatrice des images initie une dynamique de changement positif. « Celui qui, dans son rêve, parvient à sortir d’un tunnel et à se retrouver à l’air libre, puise dans cette libération symbolique l’énergie nécessaire pour poursuivre le changement consciemment », révèle Georges Romey.

Rens. : Association pour le développement du rêve éveillé libre (Adrel), reve-eveille-libre.org. Prix : 65 euros la séance de deux heures, à raison d’une quinzaine de séances pour une cure.

En savoir plus : Le rêve éveillé libre

 

Publié dans:PENSEE, REVES |on 22 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Maintenez une haute Vision de vous-mêmes

 

images (1)Parce que les temps sont exceptionnels, les Êtres de Sphères Supérieures nous demandent de maintenir toute notre attention sur la Lumière. Même au cœur de l’adversité, il est fondamental que nous utilisions de façon constructive, nos pensées, nos mots, nos émotions et nos actions afin d’accroître notre potentiel et créer dans notre vie ce que nous désirons et ce que nous souhaitons voir se manifester dans le monde. Si nous portons notre attention sur nos peurs et sur les événements négatifs qui émergent pour être transmutés, nous donnerons plein pouvoir à ce que nous ne souhaitons pas et nous alimenterons ce que nous souhaitons voir disparaître de la Planète. 

Rappelez-vous : chacune de vos pensées, chacun de vos mots, chacune de vos émotions et chacune de vos actions, accroissent la Lumière ou bien nourrissent la négativité. Prenez pleinement conscience de cette Vérité et maîtrisez votre attention ainsi que vos intentions à chaque instant. 

Pour vous aider dans le processus, je vais expliquer à nouveau la notion du «Point Critique » Atteindre le « Point Critique » Dès que nous désirons changer nos vies, nous observons qu’un phénomène se met en place qui engendre beaucoup de frustrations et qui nous plonge dans le douloureux sentiment de perte de pouvoir. Ce phénomène est appelé : le Point Critique, le point de bascule, le point de non retour Quand nous nous éveillons, nous prenons conscience du pouvoir de nos pensées et de nos émotions. Il nous apparaît évident et important de faire attention à nos attitudes et à ce sur quoi nous portons notre attention. Alors, nous nous disciplinons et nous nous appliquons à penser de façon positive. 

Nous mettons tout notre coeur à maintenir des pensées et des émotions qui nourrissent ce que nous désirons voir se manifester dans nos vies. Nous posons une belle Vision et nous ajoutons aux images pleines de sentiments et de sensations agréables. Nous méditons, nous affirmons, nous créons de belles formes pensées … Et, nous faisons tout cela avec beaucoup d’enthousiasme.

Mais souvent, après bien des efforts, nous expérimentons encore et encore les mêmes difficultés et les mêmes problèmes. 

Ces situations qui se répètent malgré notre bonne volonté nous plongent dans un découragement qui nous pousse à croire que nous ne sommes pas capables de changer de vie. A ce stade, nous pensons que nos efforts sont vains. Alors, nous décidons d’abandonner le processus et nous cessons de faire en sorte que nos vies deviennent meilleures. 

Quand nous abandonnons notre Vision ainsi que nos espoirs, nous régressons dans des formes pensées négatives. Nous replongeons dans nos peurs, nos problèmes et nos défis, au lieu de nous concentrer sur nos rêves, nos buts et nos aspirations.. 

Cette tragique rechute nous conduit souvent à vivre des expériences bien plus douloureuses qu’auparavant. Tout semble alors inextricable Une fois que nous comprenons le phénomène du Point Critique, cela nous redonne le courage de persévérer jusqu’à l’accomplissement de nos désirs. Nous avons, alors, la volonté de rester centrés sur nos aspirations et donc sur la Lumière, même si tout semble échouer. (Ce sentiment d’échec est TOUJOURS une illusion).  Tout est fait d’énergie, de vibration et de conscience. Quand on se penche sur les théories de la physique quantique, nous constatons que : dès que quelque chose atteint le Point Critique, s’en suit une bascule que l’on ne peut arrêter. Par exemple, si la vibration d’un électron s’accélère, au moment où il atteint le Point Critique d’une vibration supérieure, l’électron s’élève à une nouvelle fréquence. Dès que l’électron atteint Le Point Critique, rien ne peut empêcher la bascule vibratoire. 

Le Point Critique est très complexe et reste unique à chaque situation. Les Êtres de Lumière ont précisé que ce point était atteint quand 51 % de l’énergie était franchie dés lors que nous portons notre attention sur un point particulier. Par exemple, quand 51% d’un électron vibre à une fréquence supérieure, les 49% restant sont instantanément élevés dans la nouvelle vibration !

D’accord, mais comment cela affecte-t-il notre capacité à transformer nos vies ?

Alors que nous faisons tout ce qui nous est possible pour améliorer nos vies, la même loi observée dans la physique quantique s’applique dans notre processus d’évolution. Ces Lois Universelles, nous y sommes TOUS soumis. Quand nous renforçons notre vision, ou notre forme  pensée, le moment où l’on atteint le Point Critique, au niveau vibratoire, il se produit un alignement avec notre Vision, à ce moment précis, RIEN ne peut empêcher la manifestation de cette Vision ou de cette forme pensée. Le problème est que nous ne savons jamais si nous sommes ou pas sur le point d’atteindre le Point Critique. 

Bien souvent, il n’y a pas de signes extérieurs qui pourraient indiquer que nous sommes au seuil de ce Point Critique. En fait, bien souvent, il semble qu’on en soit même loin et que la transformation n’est pas à l’ordre du jour. Pourquoi cela? 

Parce que Notre Présence Divine nous présente toutes les opportunités   possibles pour que nous puissions transmuter les blocages et les résistances.

Tout doit être nettoyé. Alors, quand cela se produit, nous nous sentons « dépassés », et parfois accablés. Nous en déduisons, à tort, que nos efforts sont vains, et hélas, nous abandonnons. 

Les Êtres de Lumière nous ont souvent confirmé que nous n’étions parfois pas très loin de cet instant de bascule et que notre but était sur le point de se réaliser.Parce que nous n’en avions pas conscience, nous sommes retombés dans les schémas limités et nos rêves sont restés à l’état de rêve. Nos vies n’ont pas évolué et nos espoirs se sont envolés. 

Tentons de ne pas laisser ce scénario se reproduire. 2008 a été l’année de nouveaux commencements et l’Assistance des Sphères Supérieures, dont nous bénéficions, n’a jamais été aussi importante.  Concrètement, le Point Critique signifie que lorsque nous nous efforçons de créer l’abondance dans nos vies, vient le moment, où nos pensées, nos mots, nos émotions et nos actions, vibrent avec une telle intensité que les événements de nos vies basculent. Très rapidement, nous commençons à faire l’expérience d’une douce Abondance! 

Dès que le point critique de notre énergie est centré et aligné à l’estime de soi et à l’amour, nous attirons des relations agréables. Dès que le point critique de notre énergie est centré sur la Paix, l’Harmonie et l’équilibre, nous manifestons ces divines qualités au quotidien. 

La clef de notre réussite réside sur ce fait: Nous devons persévérer et persévérer encore, même si tout semble difficile ! Il est important que nous comprenions que la Lumière est bien plus puissante que nos distorsions humaines (volontairement créées ou pas). La pauvreté n’a aucun pouvoir sur l’Abondance ! Notre Potentiel Divin est infiniment plus puissant que la maladie, l’échec, les conflits, la haine, l’envie, la corruption, la guerre ou tout autre disfonctionnement que l’on peut observer. 

Si nous maintenons notre attention sur la Lumière, et si nous concentrons notre énergie seulement sur les événements positifs que nous désirons voir se  manifester dans notre monde, nous manifesterons notre vision et nos rêves bien plus rapidement que ce que nous pouvons l’imaginer. Quoi qu’il en soit, n’abandonnez pas ! Parce que ces temps sont cruciaux, cette information nous est transmise directement par Les Êtres de Lumière. Elle a pour objectif de nous rappeler que si nous désirons changer nos vies, nous pouvons le faire et que cela est possible et vrai pour tous, sans exception. 

Il n’est pas nécessaire de croire et d’adhérer aux Lois Universelles, mais quoi qu’il en soit, nous y sommes tous soumis. Par conséquent, il est plus aisé pour chacun de coopérer avec Elles. Nous n’avons pas besoin de croire que chacune de nos pensées, chacun de nos mots, chacune de nos émotions et chacun de nos actes ont un impact dans le monde puis nous reviennent amplifies, car dans tous les cas, cela se produit que l’on y croit ou pas ! 

Il est important de reconsidérer les événements et d’accepter que nous avons la responsabilité d’agir pour une vie meilleure. Quand, délibérément nous mettons toute notre énergie à vouloir transformer positivement nos vies ainsi que la Vie sur Terre, nos efforts sont grandement amplifiés par la Lumière de Notre Présence Divine JE SUIS. Si nous invoquons l’Assistance des Êtres de Lumière, notre Victoire est assurée. 

Alors, ne vous découragez pas! 

Par Patricia Diane Cota-Robles

Traduit par Dominique-Claire Germain

Source : Magazine « Vivre sa Légende »

Publié dans:ENERGIES, HUMANITE, PENSEE |on 22 novembre, 2014 |1 Commentaire »

Un changement Victorieux de la Conscience

 

 

téléchargement (1)Alors que vous lisez cet article, merci de prendre du recul par rapport au chaos que reflète le monde extérieur, chaos qui affecte les coeurs et les esprits de l’humanité. Ce que nous voyons dans les médias est orchestré par certains humains déchus qui ont donné leur pouvoir à leur égo. L’ego humain est un aspect fragmenté de la conscience de l’humanité, et cet ego fait tout son possible pour maintenir le contrôle et pour nous empêcher de manifester les schémas de perfection de la Nouvelle Terre. 

Ce qui se manifeste dans le monde extérieur (monde de l’illusion) est temporaire et toute tentative de bloquer notre Ascension dans la Lumière va échouer. La manifestation tangible de la Nouvelle Terre est Notre Divine Destiné et le Nouveau Monde existe déjà dans le monde de la cause. L’Unité, La Révérence pour toute vie, et l’Amour Divin qui transfigure, associés aux vibrations de la Nouvelle Terre sont à chaque heure et chaque seconde magnétisés dans le monde de la Forme grâce à tous les humains dont la conscience est éveillée. 

Les Êtres de Lumière des Royaumes de la Vérité Illuminée nous recommandent d’être vigilants sur ce qui se passe sur Terre. Ils nous demandent d’être la solution et de ne plus faire partie du problème. Si nous portons notre attention sur le chaos, nous nourrissons le chaos. Si nous nous relions à la divinité qui flamboie en nos coeurs, et si par le pouvoir de nos pensées, de nos croyances, de nos actions et de nos émotions nous renforçons la matrice du Nouveau Monde, nous devenons alors La Solution : Dieu en action. Rappelez-vous, nous sommes fils et filles de Dieu multidimensionnels et nous fonctionnons simultanément dans divers plans et  différentes dimensions. Le plan physique de la Terre que nous pensons si réel est en fait le moins réel de toutes les dimensions. Le plan physique de la Terre est le dernier plan à manifester ce qui a pris place dans le Monde de la Cause. 

Même si des gens puissants tentent de contrôler ce qui se passe dans le monde, il est important pour nous de réaliser que ces âmes récalcitrantes ne représentent qu’une fraction minuscule des 7,5 milliards de personnes qui existent sur cette planète. Chaque jour, partout dans le monde, des milliards de personnes, d’une manière ou d’une autre, portent leur attention sur une puissance supérieure et invoquent la Lumière Divine dans leur vie. Ces invocations pures et sincères sont toujours entendues et sont toujours exaucées. En lisant les mots emplis d’espoir qui suivent, gardez votre coeur ouvert et souvenez vous : « … La Lumière de Dieu est TOUJOURS Victorieuse et que VOUS êtes cette Lumière! » 

Une bascule victorieuse de la CONSCIENCE

OUI, Votre Présence JE SUIS a joué un rôle crucial lors des événements qui ont pris place depuis deux décennies. Si pour certains cela semble nouveau, en fait cela ne l’est pas. Vous vous êtes préparé depuis des vies pour réaliser cette facette du Plan Divin. Le Royaume Céleste souhaiterait que vous sachiez que, avec l’intervention divine de votre Présence JE SUIS, vous avez participé à l’élaboration de la Nouvelle Terre.., et … vous avez réussi. 

Le « Congrès Mondial et Annuel sur l’Illumination » est un événement qui a débuté lors de la Convergence Harmonique en 1987 et qui se poursuit depuis 27 ans. Ce  conclave sacré est conçu pour répondre aux urgences de l’heure et il représente une réponse à l’appel de toutes les lumineuses intentions de l’Humanité. De ce fait, chaque année, le Royaume Céleste évalue la Lumière qui a émané de l’humanité envers le monde au cours des 12 derniers mois. Ensuite, ces Etres de Lumière déterminent comment cette Lumière peut être utilisée afin de remplir une mission divine qui assistera efficacement l’humanité dans son processus d’évolution. 

Une fois que cette décision est prise d’En Haut, une des missions se révèle et ainsi, l’une d’entre elles fut d’organiser le « Congrès Mondial et Annuel de L’ILLUMINATION ». Un événement international est alors prévu, et une Coupe collective de la conscience de l’humanité est créée, véritable calice de lumière. Grâce à ce calice, la lumière Divine peut accomplir cette facette du Plan Divin.

 

2013 fut  l’année “UNE” de la Nouvelle Terre. 

images (1)Cette année là, la Compagnie des Cieux a déterminé que le besoin le plus pressant pour l’humanité était, pour ceux dont la conscience est éveillée, d’aider nos frères et soeurs qui souffrent, tant ils sont enfermés dans leurs misères et leur ignorance. Cet enfermement les coupe de leur Divinité et notre travail consiste à les assister en leur permettant de redécouvrir qui Ils sont vraiment. Cette situation a empêché ces précieuses âmes de se souvenir de qui elles sont, de ce fait, elles ne peuvent percevoir l’extraordinaire opportunité que vit la Terre. Sans cette connaissance, ces âmes « ignorantes » ne peuvent saisir l’envergure des événements que l’humanité traverse et ne peuvent comprendre qu’elles ont la capacité de transformer leurs vies et d’être enfin heureux. 

En Janvier 2013, l’objectif du 27ième Congrès Mondial de l’ILLUMINATION était de rassembler des âmes venant du monde entier afin d’assister l’Humanité. Ainsi, ce regroupement, porté par LA Présence JE SUIS de chacun, avait pour mission d’élever au maximum la conscience de nos frères et soeurs en souffrance.. Cet objectif ne pouvait prendre place que si tout cela était aligné avec le Plan Universel et en accord avec les Lois Divines. Pour se faire, la Présence Divine de chaque âme devait s’impliquer tout en étant à l’écoute de ce qui était juste pour chacun. 

La cérémonie d’ouverture du 27ème Congrès a commencé à Tucson, en Arizona, dans la soirée du 10 Août 2013. Il y avait environ 700 artisans de Lumière présents (dont certains venaient de 38 états des USA et les autres de 19 pays étrangers). Des centaines de milliers d’artisans de Lumière du monde entier se sont joints à nous en conscience. Au cours de cette activité, un calice de Lumière a été créé grâce à l’Union de tous ces coeurs engagés. Ce calice a ensuite été déployé par les Êtres Célestes qui ont enveloppé toute la Terre. Tel le Saint Graal, toutes ces consciences unifiées permettaient l’accomplissement de cette facette vitale du Plan Divin. 

Le 11 Août 2013, le Royaume Céleste a précisé que la première phase de ce Plan Divin consisterait en une puissante guérison de l’Elément EAU. Quatre-vingt pour cent du corps physique de l’Humanité sont constitués d’eau, et la Terre est composée également de quatre-vingts pour cent d’EAU. L’Elément EAU est associé à notre corps émotionnel, à nos émotions, et aux strates émotionnelles de la Terre Mère. Le corps émotionnel a aussi pour rôle de refléter notre douleur et notre souffrance, celles que nous avons créées au travers de nos pensées, sentiments, paroles, actions et croyances erronés. 

Ce que l’Humanité a infligé à l’Elément EAU partout dans le monde est affligeant ! Cette pollution n’est que le reflet de notre état émotionnel journalier, cet état est si dégradé. Tout au long de la journée, en union avec le Royaume Céleste, associé aux Présences JE SUIS de chaque homme, femme et enfant sur Terre, nous avons invoqué un des plus puissants nettoyages dans l’Élément Eau que la Terre  puisse recevoir. Nous avons été rejoints par des Légions de Lumière provenant des Soleils, au-delà des Soleils et amplifiant nos efforts plus de mille fois. Les Elohims, qui sont les Bâtisseurs de la forme et les Directeurs de l’Elément EAU se sont joints à ce travail. En un seul un souffle, en un seul battement de coeur, en une seule voix, en une seule vibration, et dans un élan de pur Amour Divin, nous avons co-créé l’espace sacré vibrant aux énergies de la 5ième dimension afin d’accélérer grandement la manifestation de la Nouvelle Terre. C’est ainsi que les Elohims et les Directeurs de l’Élément EAU ont fait appel aux Ondines Solaires et Cristallines de la 5ième Dimension. Les Ondines sont l’intelligence divine de l’Elément EAU. Ces Ondines Solaires et Cristallines sont les plus puissants Elementaux que la Terre ait jamais connus. 

Lors d’une Cérémonie Divine, orchestrée par les Elohims et les Directeurs de l’Elément EAU, les Ondines qui ont généreusement servi l’Humanité en dépit des atrocités que nous leur avons infligées, ont été bénies, remerciées et elles ont pu passer le relais à d’autres précieuses Ondines. Ces Ondines incroyablement maltraitées, bafouées et blessées qui ont tout mis en oeuvre pour préserver l’Elément EAU sur Terre, ont été libérées de leurs responsabilités terrestres. Elles ont été délicatement escortées dans les Royaumes de la Lumière par des Légions d’Anges. Elles seront alors prises en charge dans les Temples de Guérison où Elles pourront se restaurer, se reposer, être chéries. 

Cette divine bienveillance et ce repos sont plus que mérités !

Lorsque cette facette de la Cérémonie Divine fut terminée, les Ondines Solaires et Cristallines de la 5e Dimension sont descendues dans l’atmosphère de la terre et ont repris les commandes de l’Élément EAU. Ces Ondines Solaires grandement habilitées ont pris leurs positions dans toutes les Eaux du Monde, et dans les corps émotionnels de l’Humanité. Une fréquence plus élevée de l’Elément EAU coule maintenant au travers des corps physiques de l’Humanité. Cela favorisera considérablement l’Alchimie Divine de la transformation de nos corps planétaires (dont la base est carbonique) en Corps de Lumière solaires et cristallins de la 5ième Dimension. 

Lors de vos méditations, lors de votre communion quotidienne avec l’Elément Eau, merci d’envoyer votre Amour et votre Gratitude aux Nouvelles Ondines solaires de la 5ième Dimension. En peu de temps, vous ressentirez la Présence tangible de ces Êtres exquis qui nous servent avec tant de bienveillance. 

Le 12 Août 2013, Le Royaume Céleste nous a guidés vers la prochaine étape de la préparation. Il a révélé que le changement qui a eu lieu le jour précédent, dans les corps émotionnels de l’Humanité et les couches émotionnelles de la Terre Mère, avait ouvert la voie à l’intégration d’une plus puissante Energie Féminine provenant de notre Mère Divine, jamais expérimentée par l’Humanité auparavant. Avec la collaboration de toutes les Présences JE SUIS, ce puissant flot d’énergie du Féminin Divin a inondé la Terre créant un saut quantique propulsant l’Humanité dans les fréquences de l’Amour Divin, de l’Unité, et de la Révérence pour toute vie en lien à la Nouvelle Terre. Ce processus est un processus de Transfiguration. 

Ce changement puissant qui s’est produit au coeur des fréquences profondes de l’Amour Divin a permis la restauration du Masculin Divin. Quand l’Humanité a tragiquement sombré dans la conscience limitée de la séparation et de la dualité, nous avons perdu conscience de notre Mère Divine et de l’Essence d’Amour de notre Féminin Sacré. Au lieu d’équilibrer notre puissante Divinité Masculine avec notre puissante Beauté du Féminin Sacré, comme cela était le cas à l’origine, nous avons commencé à abuser de la puissance de notre Père/Mère Divin. Lors de nos incarnations masculines nous avons abusé de notre pouvoir en étant agressif et dominateur. Et lors de nos incarnations féminines, nous nous sommes égarés dans la douloureuse soumission, ainsi nous étions opprimées, abusées et dominées. 

Le monde a longtemps reflété cette distorsion et ces errances comportementales.

Le 12 Août, Les Êtres de Lumière ont confirmé que tout était prêt pour la Guérison, la Restauration et la Résurrection du Masculin Sacré. Les Légions de Lumière oeuvrant pour la puissance de notre Père Divin et notre Masculin Sacré se sont joints à la Présence JE SUIS de chaque personne sur la Terre. Ensemble, nous avons invoqué la Lumière du Coeur de notre Père Divin qui guérit afin qu’Elle restaure et ressuscite le Masculin Divin en chaque personne. Ensuite, nous avons invoqué la Lumière du Coeur de notre Père Divin afin qu’Elle transmute l’abus de pouvoir et les malfaisances perpétrées dans l’ancienne Terre. 

images (2)Notre Père Divin a aussitôt répondu à notre appel du coeur en inondant la Terre et toute Vie sur Terre des fréquences Solaires et Cristallines des 12 Flammes Sacrées. Cette déferlante fut d’une intensité extraordinaire. Ainsi tous les modèles de perfection des 12 Flammes Sacréeset toutes les belles fréquences du Corps Causal de Dieu se sont répandus en TOUTE chose. 

Le 13 Août 2013, après le succès Victorieux de ces trois jours, nous étions prêts pour l’étape suivante du Plan Divin. En ce jour sacré, le Royaume de Lumière nous a demandé de participer à un « nettoyage » de fond et ainsi « purger » la Terre de ses denses scories… Saint Germain, soutenu par ses innombrables émissaires de la Flamme Violette, et la Présence JE SUIS de chaque personne sur la Terre, nous avons invoqué la Flamme Violette vibrant aux nouvelles fréquences cristallines et solaires de la 5ième dimension. Ce feu sacré était le plus puissant Feu Violet que l’Humanité ou la Terre ait jamais reçu. Il flamboyait dans, à travers et autour de chaque particule et onde de la vie sur Terre puis dans l’espace et entre les particules et les ondes et ce pendant 24 heures. Cette Flamme Violette a purifié et purgé les atrophies de l’Humanité au maximum de ce qui était cosmiquement possible. 

Cette fabuleuse Flamme Violette cristalline et solaire émanant de la 5ième dimension reflète l’équilibre parfait entre La Divine Flamme Bleue de notre Père et la puissance de la Divine Flamme Rose d’Amour de notre Mère. Cette Flamme Violette aura une influence prédominante sur la planète pendant les 2000 prochaines années. La Flamme Violette est associée au Septième Aspect de la Déité et cette fréquence baignera la Terre et Toute Vie pendant l’Ere du Verseau. Grâce à la naissance de la Nouvelle Terre et grâce à toutes les activités de Lumière qui ont été divinement accomplies jusqu’en 2013, (ainsi que le Congrès Mondial de l’ILLUMINATION), l’Ere du Poisson s’est achevée. 

Le 14 Août 2013, nous avons vécu les dernières étapes nous préparant au changement de conscience qui allait transformer le cours de l’histoire de la planète. Mère Marie et Marie-Madeleine ont escorté nos consciences et nous ont accueillis dans le Temple de la Guérison et dans le Temple du Concept Immaculé où scintille la Vérité Eclairée. Grâce à la Lumineuse Présence JE SUIS de chaque personne et grâce à l’aide de Mère Marie et de Marie-Madeleine, la fréquence vibratoire de nos corps physique, éthérique, mental et émotionnel ont été accrues au plus haut niveau de finesse possible. Ce fut une étape cruciale avant la dernière phase qui avait pour but d’éveiller la Conscience Divine de l’Humanité pendant que l’Energie Divine circulerait à travers chacun au travers de la Présence JE SUIS. 

Le 15 août, est le jour où le monde entier célèbre la Fête de l’Ascension de Marie. Ce jour a toujours été un jour consacré à l’Amour divin, au Féminin Divin, à la conscience Christique, et à la mission de Jésus et de Marie-Madeleine. En ce jour, chaque année, notre Père-Mère Divin ainsi que les Êtres de Lumière qui ont été des acteurs majeurs pendant l’Ere du Poisson, Marie, Joseph (qui était l’incarnation de Saint Germain), Jésus et Marie-Madeleine, inondent la planète d’Energie Christique et d’Amour Divin. Depuis plus de 2000 ans ce processus a été répété chaque année afin de préparer ce moment où l’Humanité en masse serait en mesure d’assimiler ces fréquences plus subtiles et ainsi basculer dans une fréquence supérieure. 

Grâce à cela, nous pouvons réintégrer les Energies Christiques et les Energies d’Amour dans lesquelles nous évoluions avant notre chute. La Convergence Harmonique a débuté le 15 Août 1987 et s’est prolongée jusqu’au 17 Août 1987. Depuis 27 ans, le 15 Août, notre Père-Mère Divin, Marie, Saint Germain, Jésus et Marie-Madeleine ont intensifié la fréquence Christique et ont guidé chaque humain sur le chemin de l’Amour Inconditionnel. Cette intervention divine ne connait pas de précédent et ce travail représente ce que l’on nomme la Deuxième Venue du Christ. 

Grâce à l’afflux annuel de cette énergie Christique et grâce à l’Amour Divin, l’Eveil de la conscience a pu éclore au cours des dernières décennies.

Le Plan Divin consistait à obtenir suffisamment d’ouvertures de conscience au moment du passage des âges, soit lors du 21 Décembre 2012, puis lors de la naissance de la Nouvelle Terre, le 22 Décembre 2012. L’espoir résidait dans l’idée que ces deux événements ouvriraient victorieusement la voie à la Deuxième Venue du Christ, Venue du Christ dans les coeurs et les esprits de tous, même au coeur des âmes les plus récalcitrantes et résistantes de la planète. Le succès d’un tel événement serait l’accomplissement victorieux de la mission de Jésus et de Marie-Madeleine, mission dont ils ont été investis pendant l’Ere du Poisson. 

Le succès de cet engagement divin permet aujourd’hui d’initier pleinement l’Ere du Verseau et permet ainsi l’ancrage du Septième Aspect de la Déité. Jésus nous a répété, pendant des décennies, que souvent la Deuxième Venue du Christ a mal été interprétée et mal comprise. L’avènement de la Deuxième Venue du Christ ne signifie pas que Jésus revient des Royaumes Célestes, chevauchant un cheval blanc et refaisant une arrivée triomphale dans l’atmosphère de la Terre. 

La Deuxième venue du Christ concerne l’éveil des consciences de chaque homme, de chaque femme et de chaque enfant du monde. Il s’agit de réintégrer le niveau de conscience que nous avions avant la chute, et c’est ce niveau de Conscience Divine que nous devons, encore une fois, atteindre afin de compléter notre processus d’Ascension. C’est pourquoi ce processus est appelé : « la SECONDE Venue du Christ ». 

En nous souvenant que nous sommes Fils et Filles Divins, et en empruntant le chemin de l’Amour Divin que Jésus et Marie-Madeleine ont préparé pour nous, la Conscience Christique devient facilement accessible. Si chaque pensée, chaque sentiment, chaque parole, chaque action sont empreints d’Unité, et si nos croyances s’inspirent de Vérité Eclairée et de Respect envers TOUTE Vie, nous allons à nouveau déployer complètement notre pleine Conscience Christique. 

Le 15 Août 2013, le Royaume de Lumière a révélé les informations suivantes : le changement de conscience que nous avions préparé lors du 27ième Congrès International sur l’Illumination entraînerait l’impulsion initiale de la Seconde Venue du Christ et ce pour l’Humanité toute entière. Ils ont révélé qu’un Eveil sans précédent avait eu lieu au cours des 27 dernières années. 

Cet éveil a permis à des centaines de milliers de personnes de se tourner vers la Conscience Christique. Ce changement de conscience a aussi permis à l’Humanité d’atteindre la masse critique nécessaire pour que chaque homme, chaque femme et chaque enfant sur Terre puisse franchir avec succès la transition vers la Nouvelle Terre. Maintenant, grâce à l’afflux incroyable de Lumière que nous avons reçu et assimilé au cours de cette première année de la Nouvelle Terre, l’Humanité a atteint une nouvelle étape concernant la masse critique. Les Êtres de Lumière ont précisé qu’il y avait maintenant assez de personnes éveillées et que ces personnes maintenaient l’égrégore sacré qui permettait à l’humanité entière de vivre cette nouvelle impulsion Christique, appelée Deuxième Venue du Christ ! Ils confirment  que grâce à la Présence JE SUIS de chaque homme, femme et enfant sur Terre, même les âmes les plus résistantes et les plus récalcitrantes seraient « hissées vers le Haut ». Grâce à tout cela, le Plan Divin est accompli. 

La Seconde venue du Christ

Notre omniscient, omnipotent, omniprésent Père-Mère Divin, La Présence JE SUIS, Tout Ce Qui Est, ont fait retentir un chant Céleste et ainsi toutes les ondes sonores provenant des Royaumes Célestes ont « inondé » la Terre et toute Vie de fréquences suprêmes. Ces fréquences exceptionnelles sont entrées en résonnance avec toutes les Présences JE SUIS et lors de cette divine étreinte, chacun peut maintenant se souvenir que TOUT est possible. Puis, Marie descendit dans l’atmosphère de la Terre escortée par de Glorieux Êtres Célestes (venant de tout l’Univers), représentant les Aspects Féminins de la Divinité. Ces puissants Êtres, gardiens du Féminin Sacré, reflètent la pleine manifestation de l’Amour Divin qui Transfigure. Marie a guidé ces magnifiques Êtres de Lumière qui ont parcouru la Terre du Nord au Sud, et d’Est en Ouest, afin de se positionner de façon stratégique. 

images (3)Puis, les Etres de Lumière qui ont généreusement servi l’Humanité depuis notre chute, sont descendus dans l’atmosphère de la Terre. Ces divins Messagers ont attendu ce moment sacré depuis des éons. Alors, en un cortège glorieux, les Elohims se sont positionnés au-dessus de la Terre. Ces Êtres majestueux ont été suivis par l’Archange Michel et tous les Anges oeuvrant avec la Protection. A leurs côtés, resplendissaient Saint-Germain et les Anges de la Flamme Violette. Ils ont été suivis par les représentants des 12 Aspects Solaires de la Déité qui flamboyaient de splendeur. Se sont joints alors, les Directeurs des Eléments qui co-créent avec l’Humanité les Matrices de Perfection pour la Nouvelle Terre. Lors de la dernière étape préparatoire, la Présence JE SUIS de chaque homme, chaque femme et chaque enfant s’est présentée et a pris les commandes de leur corps physique, éthérique, mental et émotionnel. 

Une fois que cela a été accompli, la Présence JE SUIS de toute personne s’est tenu en silence attendant l’impulsion de la Deuxième Venue du Christ, remarquable changement de conscience jamais expérimenté. Quand tout fut prêt, notre Père-Mère Divin a envoyé l’appel qui a retenti dans tout l’Univers, signalant ainsi le retour de la Conscience Christique au coeur de l’Humanité. Pendant que ce champ de force enveloppait chaque particule et onde de vie sue la planète, notre Père-Mère Divin a invoqué du Grand, Grand Silence, les Avatars de l’Ere du Poisson. Ces Êtres précieux avaient accepté la responsabilité d’initier le changement de conscience qui se traduirait par la Seconde Venue du Christ. 

En réponse à l’invocation de notre Père-Mère Divin, les Avatars de l’Ere du Poisson, Jésus et Marie-Madeleine se sont engagés à servir lors de ce moment cosmique. Eux aussi venaient du Grand Grand Soleil Central. Ces Flammes Jumelles sont descendues dans l’atmosphère et ont offert leurs Lumineuses Présences à la Terre. Alors que Jésus et Marie Madeleine ont enveloppé la Terre et TOUTE Vie de la plus haute fréquence d’Amour Divin et de Conscience. 

Jamais la Vie sur Terre n’avait vécu une telle expérience Divine. Quand Tout fut prêt, Jésus et Marie-Madeleine ont soufflé au coeur de chaque coeur (dans la Triple Flamme) l’Energie Christique qui permettrait la manifestation de la Seconde Venue du Christ. Cette bascule des consciences s’est opérée en chaque âme vivant sur  terre, quel que soit son degré d’évolution et ce grâce à l’intervention de la Présence JE SUIS de chacun. 

Jésus et Marie-Madeleine veulent nous faire comprendre que cette Grâce Divine a pris place dans le coeur et l’esprit de chaque personne vivant sur la planète grâce à La Présence JE SUIS. Cela est vrai que la personne soit éveillée ou pas. En d’autres termes, chaque homme, femme et enfant sur Terre fonctionne maintenant avec un niveau de conscience plus élevé.

 Jésus et Marie-Madeleine se sont portés volontaires pour prolonger leur engagement auprès de la Terre et ce, jusqu’à ce que les modèles de perfection se manifestent en chacun et que chaque personne oeuvre en collaboration avec sa Divine Présence, sa Toute Puissance Christique. 

Cependant, les changements majeurs de la conscience ne sont pas immédiatement évidents. Dans la plupart des cas, la prise de conscience d’un tel changement de conscience s’effectue progressivement. Pour vous aider à devenir plus conscients de ce qui s’est passé au sein de votre coeur et de votre esprit, prenez le temps d’observer et tentez de rester centré. A tout ce qui se présente chaque jour, pensez à vous dire : 

«Je suis ma Présence JE SUIS et Je Suis Un avec la Présence JE SUIS de toute l’Humanité. De ce niveau de conscience Christique, je vois avec des yeux neufs et j’entends avec des oreilles neuves. La réponse que j’offre à chaque personne, lieu, condition ou chose est l’Amour Divin. Je perçois facilement des solutions viables et cela apportera le plus grand bien à tous ceux et celles concernés ». 

Alors que vous cheminez dans les expériences quotidiennes, empreint de cette profonde Vérité, vous serez étonné par les idées nouvelles, par les réponses d’amour, et par les solutions géniales et possibles que votre Présence JE SUIS vous révèlera. Dès lors que ce nouveau niveau de Conscience Christique s’infiltre en vous, en votre coeur et en votre esprit, vous saurez sans l’ombre d’un doute que quelque chose de Merveilleux vous est arrivé. Jour après jour, vous vous sentirez vous élever vers un dessein plus Divin. Vous ressentirez plus d’Enthousiasme, plus de Joie au-delà de ce que vous aviez imaginé. 

Vous Êtes une Lumière très vive sur cette Planète. Vous Êtes la Porte Ouverte que personne ne peut fermer. Vous Êtes la Lumière du Monde et le Temps, c’est MAINTENANT ! 

par Patricia Cota-Robles Traduit par Dominique-Claire Germain

www.eraofpeace.org

Publié dans:ELEMENTS, MARIE-MADELEINE, TERRE |on 21 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Les Prédictions De Maud Kristen Pour 2014

téléchargement

Maud Kristen, la voyante la plus célèbre de France, a livré le 18 juin 2014 ses prédictions, pour le moins néfastes, en ce qui concerne l’évolution du monde. Sa vidéo postée sur Youtube atteint les 50 000 vues en un temps record, preuve que de nombreuses personnes sont réceptives à son message et ont également ressenti les signes annonciateurs des nouvelles énergies terrestres. Les changements qui nous guettent seront, selon ses dires, douloureux bien que nécessaires.

« Vous étiez de plus en plus nombreux ,parmi les 44000 personnes qui me suivent sur Facebook à me demander des prédictions ou à vous interroger sur le sens de la période troublée que nous traversons.

Si cette vidéo ne pourra rien changer au destin collectif, je l’ai réalisée dans l’espoir qu’elle puisse orienter au mieux le plus grand nombre d’entre vous »

Maud Kristen.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=2UbPsjuoKvA#t=52

 

Publié dans:2014 - PRÉDICTIONS, VIDEOS à voir |on 21 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

La plus vieille croyance du monde

 

images (3)Dans les années 1990, un quart des Français croyaient déjà en la réincarnation. Depuis, ce chiffre aurait plus que doublé… Pourquoi cet intérêt soudain ? L’implantation, récente, du bouddhisme en Occident ? Certainement. Un besoin de retrouver du sens dans une société de plus en plus morcelée ? Probablement.

Le concept de réincarnation est ancré dans l’inconscient collectif car il s’agit de l’une des plus anciennes croyances de l’histoire humaine : ses premières traces remontent à la préhistoire de l’hindouisme, il y a environ cinq mille ans. L’idée qu’une âme puisse se séparer d’un corps au moment de la mort pour vivre une existence nouvelle dans une autre enveloppe a fait son chemin au cours des millénaires.

On en retrouve des éléments en Chine, en Égypte ancienne, chez les Grecs et les Romains de l’Antiquité ou dans le judaïsme. Bien que ce concept revête différentes formes selon les civilisations, c’est la « version » du bouddhisme tibétain – avec la possibilité de se réincarner dans plusieurs corps à la fois – qui est désormais la plus connue en Occident, popularisée par le film Little Buddha de Bernardo Bertolucci (1993). Il met en scène les rituels permettant aux moines de reconnaître l’enfant dans lequel un grand lama se réincarne. Ainsi, en 1936, trois ans après la mort du treizième dalaï-lama, un groupe de moines s’est rendu dans une province perdue du Tibet sur les indications fournies par les augures. Ils y ont rencontré un garçon de 2 ans qui les a immédiatement reconnus et s’est mis à parler leur langue alors que, dans le village, personne ne l’utilisait. Ils l’ont soumis à une cérémonie qui consiste à distinguer des objets – rosaire, tambourin, cloche… – ayant appartenu au précédent dalaï-lama, mélangés avec d’autres objets identiques. Après avoir réussi ce test avec succès, le petit Tenzin Gyatso a été reconnu comme le quatorzième dalaï-lama.

En Occident, Ian Stevenson, professeur de psychiatrie à l’université de Virginie, spécialiste international de la réincarnation, notamment des « enfants réincarnés », avait recensé quatorze mille cas plus curieux les uns que les autres. Puis publié des rapports d’enquête sur quelques centaines d’entre eux, dont nombre d’enfants occidentaux. « Certains sont stupéfiants, décrivait-il. Je pense par exemple à un petit garçon de 4 ans qui habitait dans un village près de Beyrouth. Il avait réussi à donner, entre autres, le nom de sa famille précédente, une liste de soixante-dix détails exacts la concernant et les derniers mots du défunt ! » Preuve de la réincarnation ? « Pas forcément, avait répondu Stevenson. Pour moi, même un cas aussi fort n’est pas parfait. C’est pourquoi je préfère dire que mon travail suggère l’existence des vies antérieures plutôt qu’il ne le prouve. »

Si la science ne peut pas prouver la réalité de la réincarnation, la psychologie transpersonnelle l’intègre de façon naturelle à sa vision de la psyché humaine, et certaines techniques thérapeutiques sont même fondées sur le pouvoir guérisseur des « régressions » dans les vies antérieures. Aux États-Unis, la « karmathérapie » est passée au troisième rang des thérapies alternatives, après les traitements antitabac et les cures d’amaigrissement…

http://www.psychologies.com/Therapies

Publié dans:REINCARNATION |on 19 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

James, l’enfant réincarné

 

téléchargement (2)James est un garçon américain pas comme les autres. Dès 2 ans, son comportement étonne et dérange. Après des années d’interrogations et de recherches, ses parents arrivent à cette conclusion : il est la réincarnation d’un pilote de chasse de la Seconde Guerre mondiale…

« Avion en feu ! Avion en feu ! » Les hurlements du petit James réveillent ses parents, une fois de plus. Bruce et Andrea commencent à regretter d’être allés visiter ce musée de la Seconde Guerre mondiale avec leur bébé âgé d’à peine 2 ans. Certes, il faisait déjà des cauchemars, comme cela arrive chez les enfants, mais, depuis que son langage s’élabore, ses rêves portent des mots terrifiants : « Avion en feu ! » ; « L’avion s’écrase ! » ; « Le petit homme ne peut pas sortir ! »

La famille Leininger mène pourtant une vie tranquille à Lafayette, petite ville du sud de la Louisiane, et les parents ne s’expliquent pas ces cris, cette façon qu’a leur fils de se débattre dans son lit comme s’il voulait s’extraire d’une bulle invisible et oppressante. Tout comme ils ne comprennent pas son brusque intérêt pour les avions. Une véritable obsession qu’ils préfèrent accompagner plutôt que brider. Bien que les cauchemars soient de plus en plus fréquents et violents au fil des mois. Avec toujours les mêmes mots, la même attitude.

Un comportement étonnant

Leur médecin est perplexe. Les cauchemars et terreurs nocturnes sont normaux chez les enfants, surtout à partir de 4 ans, car ils font partie de leur évolution et leur permettent de mieux canaliser angoisses et pulsions. Mais James a commencé très tôt, et le contenu de ses rêves est terriblement répétitif. Il leur conseille de ne pas paniquer et, en cas de crise, de le prendre dans leurs bras, de lui parler doucement pour le rassurer et de lui faire décrire les images de ses rêves, voire de les lui faire dessiner. Pour le médecin, il est possible que la « visite au musée, dans cet immense hangar rempli d’avions, ait déclenché ses terreurs nocturnes, même s’il n’a pu y voir aucune image violente et aucune projection de film de guerre. D’ailleurs, quelle autre cause ? Hormis la violence de ces épisodes nocturnes, James mène la vie d’un petit garçon épanoui et équilibré. Andrea remarque toutefois que son fils a des réflexions et un comportement étonnants pour un enfant de son âge. Un jour, devant un magasin de jouets, elle lui fait remarquer qu’un avion porte une bombe attachée sous la carlingue. « Ce n’est pas une bombe, c’est un réservoir secondaire », rétorque- t-il avec aplomb. Un autre jour, dans un aéroport, James se met à inspecter un avion avec la même attitude, les mêmes gestes et aux mêmes endroits qu’un pilote professionnel. « Superdoué, mon fils ! » s’exclame Bruce avec la fierté d’un père. Andrea trouve quand même ce « don » très curieux. D’où tient-il tout cela ?

Le problème prend une tournure plus étrange lors d’une nuit où la crise de panique de James se révèle alarmante. Dans les bras de ses parents, l’enfant se calme lorsque sa mère, suivant les conseils du médecin, lui demande : « Qui est le petit homme qui ne peut pas sortir ? » James s’écrie : « Moi ! » « Et qu’est-il arrivé à ton avion ? » « Il s’est écrasé en feu. » « Et pourquoi s’est-il écrasé ? » « J’ai été abattu. » « Ah bon ? reprend Bruce. Qui t’a abattu ? » L’enfant prend un air interloqué et répond comme une évidence « les Japonais ! », tout en donnant une description assez détaillée des avions de chasse nippons des années 1940.

Qu’arrive-t-il à James ? Sa grand-mère maternelle est la première à oser une réponse :il s’agit peut-être d’un problème de réincarnation. Andrea n’y croit pas. Bruce non plus. Il se met en colère : dans une famille chrétienne, il n’y a pas de place pour cette « pure superstition ». L’idée même des vies antérieures est une injure à l’intelligence, ajoute-t-il. Pour ce responsable des relations humaines dans une compagnie pétrolière, il doit forcément y avoir une explication rationnelle. En bon sceptique autant que bon père, il va s’atteler à la trouver. En commençant par poser des questions plus précises à son fils. « Te souviens-tu du type d’avion que le petit homme pilotait ? » « Un Corsair », répond James sans hésiter. « Te souviens-tu de l’endroit d’où l’avion a décollé ? » « D’un bateau, le Natoma. » Curieux mot dans la bouche d’un enfant si jeune. Bruce vérifie : un porte-avions américain, l’USS Natoma Bay, transportait des Corsair pendant la guerre.

Les détails racontés sont exacts

Intrigué par l’exactitude de ces détails, il poursuit le dialogue avec son fils. À chaque réponse, une vérification. Bruce se lance dans un travail d’enquêteur, allant jusqu’à assister à une réunion des vétérans de l’USS Natoma Bay, sous prétexte d’écrire un livre. Il découvre que les détails racontés par James sont exacts. Depuis le lieu de la dernière bataille, en 1945, reconnu sur une photo par le garçon, jusqu’aux éléments techniques des vols, en passant par les surnoms des avions de guerre. Andrea est désormais convaincue que leur fils est la réincarnation d’un pilote de chasse. Bruce, toujours pas : il cherche la preuve ultime qui, à défaut d’expliquer ce qui arrive à James, lui permettra de démontrer que la réincarnation n’existe pas. « Connais-tu le nom d’un camarade du petit homme ? » lui demande-t-il. « Jack Larsen », répond l’enfant. Ce jour-là, il dessine un avion en flammes, et signe sa feuille « James 3 »…

Voilà la preuve : Jack Larsen n’existe pas. Et même si un pilote de chasse portait ce nom,il confirmerait que tout ce que raconte James n’est que le produit de son imagination. C’est le contraire qui se produit : Bruce retrouve la trace de Jack Larsen et part le rencontrer avec une liste de questions. Le vétéran confirme tout. Le monde s’effondre sous les pieds du jeune père. Il ne parvient pas à s’imaginer son enfant abritant l’âme d’un pilote de chasse mort pendant la guerre. Bouleversée, Andrea reprend les choses en main et contacte Carol Bowman, une psychothérapeute célèbre aux États-Unis pour son bestseller sur la réincarnation chez les enfants (Children’s Past Lives, How Past Life Memories Affect Your Child, Bantam Books, 1998), qui travaille dans la lignée de celui qui fut le spécialiste international des « enfants réincarnés », Ian Stevenson.

Comme son prédécesseur, elle a enquêté sur des dizaines de cas et travaille surtout avec des enfants perturbés par des souvenirs de vies antérieures. La thérapeute explique à Bruce et à Andrea que leur fils n’est pas un cas isolé et que ce phénomène se produit essentiellement après des morts violentes. L’âme, en se réincarnant, précise-t-elle, est si imprégnée du traumatisme qu’elle ne peut l’« oublier » lors du passage dans l’au-delà. La psychothérapeute leur conseille de rassurer leur enfant en parlant affectueusement au pilote qui survit en lui et, surtout, en lui demandant de raconter ses rêves comme s’il s’agissait de souvenirs, et non d’images oniriques. Les cauchemars devraient diminuer. Et, en effet, les réveils en pleurs sont plus rares. Jusqu’au jour où Bruce découvre, dans la liste des pilotes abattus le 3 mars 1945, un nom : James Houston Junior, ou « James 2 ». Le petit garçon est donc logiquement « James 3 ».

Nous sommes en 2004, James Leininger a 6 ans, et son histoire fait la une de la presse. Les Américains, médusés, découvrent, dans un documentaire diffusé en prime time sur la chaîne ABC, ce petit garçon plein de vie, expert en avions de chasse, qui se comporte tel un pilote chevronné. Avec un témoignage inattendu : celui d’Anne Baron, la soeur du pilote. La dame âgée a reçu la famille, s’est entretenue avec l’enfant et, les larmes aux yeux, déclare qu’il lui a raconté des choses qu’elle seule pouvait savoir… « Comment voulez-vous qu’après cela je ne croie pas en un monde spirituel ? » ajoute-t-elle.

Un roman familial ?

téléchargement (3)Les « Skepticals » (Committee for Skeptical Inquiry), membres d’une association luttant corps et âme contre le paranormal, réagissent en déclarant que les Leininger ont construit, plus ou moins consciemment, un « roman familial » pour se déculpabiliser des cauchemars liés à la visite d’un musée de la guerre et, par la même occasion, se valoriser. Réponse de Carol Bowman : il en va avec les souvenirs de vies antérieures comme avec ceux de la vie présente ; un événement, un lieu, un objet peuvent déclencher l’émergence d’images ou de sensations du passé. Chez les bouddhistes, le contact avec des objets familiers fait même partie du cérémonial qui permet de reconnaître les lamas réincarnés. Quant au « roman familial » construit autour de coïncidences, la psychothérapeute précise qu’il ne s’agit pas ici de deux ou trois mots exprimés par l’enfant au hasard, mais de près d’une centaine d’informations qui, après enquête, se sont révélées exactes.

James, aujourd’hui 16 ans, mène la vie d’un adolescent équilibré, même s’il jouit d’une certaine célébrité depuis la parution du best-seller écrit par ses parents (Soul Survivor, the Reincarnation of a World War II Fighter Pilot, D’Andrea et Bruce Leininger) et la circulation « virale » sur Internet du documentaire d’ABC. Il ne fait plus de cauchemars depuis longtemps. Et plus aucun souvenir de vie antérieure ne lui revient. Tout s’est arrêté le jour où, avec sa famille, il est allé dire adieu au pilote de chasse en priant et en jetant une gerbe de fleurs à Iwo Jima, au large du Japon. À l’endroit même où l’avion de James Houston était tombé en flammes. 

issu de Psycho.com

Publié dans:REINCARNATION |on 19 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

POURQUOI RETROUVER SES POUVOIRS

 

ob_e4466a_img-20140218-0001Les changements majeurs prophétisés pour ce monde sont en cours, bien que plusieurs les attendent toujours ou vient l’appréhension d’un phénomène à venir. Le rythme vibratoire planétaire s’élève et invite chacun à exprimer maintenant ce qu’il est réellement et à découvrir sa raison d’être sur cette Terre. Par ailleurs, l’évolution de l’humanité a provoqué des déséquilibres majeurs dans la nature et les sources de nourriture essentielles à la vie. Ainsi, il devient évident que les structures et les fondements actuels des organisations sociales, politiques et économiques sont contraires à un mouvement d’évolution pacifique et harmonieux. Les individus prennent conscience aussi des contacts possibles avec d’autres formes de vie – visibles ou invisibles – à la surface de cette terre, mais aussi des intraterrestres, des extraterrestres et des plans multidimensionnels. Ils ne peuvent plus s’opposer à l’existence de ces différentes formes de vie sans vivre des contradictions et des contractions. Ils savent qu’ils ont non seulement à reconnaître que la vie existe à l’extérieur de leur milieu habituel mais qu’ils ont à la respecter et à communiquer avec elle pour assure rune vie harmonieuse.

Ainsi, l’ignorance de leurs pouvoirs réels limite l’humanité dans son évolution et dans sa capacité d’une vie équilibrée, car plus les hommes, au sens large du terme, sont conscients de leurs pouvoirs et s’en servent, plus ils sont en communion avec la vie et libres de charges lourdes qui les emprisonnent physiquement et psychiquement, plus ils retrouvent la sensation de liberté universelle.

La guidance donnée pour amener les êtres à se transformer, à retrouver leurs pouvoirs et à se reprogrammer ne se fait pas dans une perspective de peur et de protection d’un monde en changement, mais bien plutôt dans une perspective d’expansion, de participation et de collaboration consciente avec cette transformation de soi  et de l’humanité.

Nous proposons d’abord de comprendre et d’activer les assises de vos pouvoirs sans lesquelles ces derniers sont illusoires. Puis nous présenterons les pouvoirs de guérison et de manifestation qui vous invitent à de réelles transmutations. Par la suite, nous indiquerons une pratique concrète pour l’apprentissage de vos pouvoirs. L’Eveil énergétique quotidien et l’Expression énergétique quotidienne consistent en un ensemble d’exercices, de rituels et d’expériences d’utilisation de vos pouvoirs en vue d e leur intégration dans votre réalité quotidienne.

Ne les considérez pas comme des activités qui s’ajoutent à votre labeur quotidien, mais plutôt comme l’expression naturelle de votre être qui permet une vie équilibrée, harmonieuse et joyeuse dans laquelle chaque situation est une occasion de révéler votre Lumière.

Sans cette compréhension, vous auriez l’impression que nous proposons beaucoup trop d’éléments à intégrer dans votre vie. Ce ne sont pas des outils supplémentaires, mais des retrouvailles et des reprogrammations d’outils qui sont déjà vôtres.

Extrait MANIFESTER SES POUVOIRS SPIRITUELS de Pierre Lessard aux Editions Ariane

Publié dans:POUVOIR |on 18 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

SACHEZ ILLUMINER VOTRE SENTIER

 

espace-13Bonjour mes chers Enfants de la Terre,

Vous vous attendez à ce que je vous parle de nouveau de l’Ascension de la Terre ? Et bien non, pas spécifiquement, mais de vous, de votre devenir.

Votre futur proche

Votre futur immédiat est incertain, emplit de peurs et de craintes, de doutes de vous-même, de vos capacités à surmonter les difficultés s’ouvrant à vous… cela, vous le savez.

Mais savez-vous de quoi sera fait votre futur proche ? Et là, je parle du court terme… Non, vous ne le savez pas… vous vous efforcez de le deviner, de l’imaginer… mais vous refusez de voir la réalité, cette réalité que votre âme connaît, qu’elle attend, et non pas tous ces événements qui se passent actuellement et qui sont à venir.

Votre mental imagine le pire : la destruction totale de la planète, de votre planète la Terre, et de sa population… et imagine les pires scénarios dignes des scénarios apocalyptiques auxquels votre presse de désinformation vous abreuve quotidiennement…

Votre âme, étincelle divine, sait que tout cela est faux et seulement destiné à vous masquer la vérité, à vous empêcher de progresser en activant le processus de peurs.

La Lumière

Votre âme sait que derrière l’ombre, derrière ce paravent de peur, se trouve la Lumière. D’ailleurs, ce mot « ombre » est inapproprié, car il divise « le bon grain de l’ivraie », le « bon du mauvais », le « blanc du noir »… En fait, il a été créé lorsque l’expérience de la dualité vous a été nécessaire.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, vous devez sortir de cette dualité qui vous a tant pesée depuis 2000 de vos années. Non, aujourd’hui il est temps pour vous d’expérimenter le chemin conduisant à l’unicité, à la Lumière. C’est pourquoi, ici, nous préférons parler de « non-lumière », de « faible lumière », de « forte lumière »… de Lumière !

Vous l’avez compris, nous préférons évoquer le sentier lumineux conduisant à la Lumière, plutôt qu’exprimer la dualité du « blanc et du noir », et d’opposer quelque chose à la Lumière. Votre chemin, qui pour beaucoup est encore peu lumineux, est en train de le devenir et le deviendra de plus en plus.

Certes me direz-vous, certaines personnes de mes connaissances sont loin d’être lumineuses… Oui, elles peuvent être encore dans la partie « non-lumière » ou « faible lumière » du sentier lumineux, mais cela fait partie de leur expérience de Vie qu’elles ont choisi. Se sentant en « sécurité » ou en « phase » avec la non-luminosité de cette 3e dimension que vous venez d’expérimenter durant plusieurs millénaires, elles ont choisi, pour l’instant de rester dans cette illusion de sécurité, qui correspond à leur degré d’avancement sur le chemin de leur évolution.

C’est pourquoi ces personnes sont maintenant prêtes à prendre le chemin de plans de conscience leur correspondant mieux et où elles pourront progressivement expérimenter le passage de la « non-lumière » à la « faible lumière ». Passage que vous expérimentez actuellement, ou avez déjà expérimenté.

C’est pourquoi, dans un futur proche, vous allez assister à de très nombreux départs de proches et de non-proches. Et n’oubliez pas : n’oubliez pas : ce qui compte ce n’est pas la couleur de l’ascenseur, mais le niveau où il vous emmènera chacun, pour rejoindre le plan de conscience correspondant à son avancement sur le sentier lumineux.

Qu’est-ce que le sentier lumineux ?

Le sentier lumineux, quel est-il et où se trouve-t-il, me direz-vous ?

Il est tout simplement l’expression lumineuse de votre progression sur le chemin de votre évolution. Il est en vous et vous en faites partie. Votre sentier lumineux est votre création. Il est en votre pouvoir de le faire devenir de plus en plus lumineux.

Comment progresser sur le sentier lumineux ?

Et bien tout simplement en ouvrant votre cœur, comme nous vous l’avons dit maintes et maintes fois, en libérant l’Être de Lumière qui est en Vous, enfoui au plus profond de votre cœur.

Ainsi que nous vous l’avons déjà dit maintes et maintes fois : SOYEZ et RAYONNEZ et vous verrez votre sentier devenir de plus en plus lumineux.

N’oubliez pas mes chers Enfants de la Terre qui lise ces lignes, Vous êtes venus cette fois-ci expérimenter la Lumière. Aussi, ouvrez votre cœur et laissez s’exprimer la Lumière en vous… rejoignez celles et ceux qui progressent sur le chemin de leur évolution, sans regarder derrière eux. Vous verrez votre Sentier devenir de plus en plus lumineux, sans jamais faiblir, car les lois divines sont ainsi conçues que la Lumière ne peut faiblir, mais seulement éclairer de plus en plus.

Ce qui veut dire que ne pouvant régresser sur le chemin de votre évolution, mais seulement progresser, votre Sentier ne peut devenir que de plus en plus lumineux.

Oui bien sûr, par moments, vous pouvez penser qu’il est très sinueux, qu’il fait des détours inutiles… mais en fait, il ne fait que suivre scrupuleusement le chemin de votre évolution, dont vous êtes le seul maître et sur lequel, seulement vous et vous seul, pouvez décider de progresser ou de faire une pause. Comme je vous l’ai dit tout à l’heure, votre Sentier Lumineux n’en est que l’expression… lumineuse !

Vous avez le choix de votre propre progression

images (4)Comme vous le savez, tous les chemins mènent au même endroit : à la Lumière. Vous, vous avez le choix de la direction, de l’orientation, qui vous fera avancer plus ou moins directement, plus ou moins rapidement.

N’oubliez pas que vous êtes un Être de Lumière, sous une carapace physique… le véhicule de votre âme… Vos proches, les personnes que vous rencontrez, que vous croisez, le sont aussi. Votre seule différence avec eux, qui n’a rien à voir avec le véhicule, est la volonté, les que vous pouvez faire, de progresser plus ou moins rapidement qu’eux.

Vous avez toutes et tous la capacité de sortir des zones de différents niveaux de lumière pour rejoindre La Lumière… Mais, le souhaitez-vous en votre âme ?

Aujourd’hui, beaucoup d’entrevous semblent se trouver à une « croisée » de chemins : soit emprunter une voie permettant d’accéder rapidement à la Lumière, soit de faire un détour, de prendre son temps… Consciemment, ils sont dans l’expectative, ne savent plus quoi penser, car ils ne parviennent pas à percevoir ce que leur âme a choisi pour leur futur proche… Ils s’en remettent aux voix de la désinformation et laissent à d’autres le choix de leur direction…

Respectez le choix des autres

C’est peut-être aussi cela qu’ils sont venus expérimenter… aussi, respectez leur choix, même si vous pensez qu’ils sont dans l’erreur et que vous souhaitez « pour leur bien » les ramener dans le « droit chemin ».

Oh non ! Ne faites rien de tel, laissez-les expérimenter pleinement ce que leur âme a choisi d’expérimenter ; ce qui correspond à leur degré d’avancement sur le chemin de leur évolution… se traduisant bien entendu par la luminosité de leur Sentier.

Aussi, je vous en conjure mes chers Enfants de la Terre, ne portez pas de jugement sur les faits et gestes des autres, sur leurs décisions, sur leurs choix d’expérimentation. Laissez-les vivre pleinement leur expérience avec leur libre arbitre total, sans chercher à les influencer dans un sens ou un autre, car ce faisant, vous influez également conjointement sur votre propre progression.

Aidez celles et ceux qui le souhaitent, mais n’essayez pas d’imposer votre propre vision de la progression aux autres, qu’ils soient proches, voire très proches de vous ou non. Soyez aidant à ceux qui e souhaitent, mais pas influents, même en pensées… car vos pensées ont un énorme pouvoir, bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer.

Le moteur de votre progression : l’Amour !

Par contre, oui, envoyez des pensées d’amour à tous ceux, sans distinction, que vous voyez être dans des endroits, des zones, très faiblement éclairés, manquant de cette énergie de Lumière dont vous disposez.

La seule façon de progresser et d’aider tous ceux qui le souhaitent, à progresser, se résume à un seul mot : AMOUR. C’est l’amour de l’autre que vous pouvez l’aider à rendre son Sentier de plus en plus lumineux, et non pas lui disant « fais ceci » ou « fais cela »…

La lumière est disponible pour tous, pour tous ceux qui le souhaitent. Mais encore faut-il qu’ils le souhaitent maintenant…

Illuminez votre Sentier…

Mes chers Enfants de la Terre, vous êtes venus participer à cet événement magnifique qu’est l’émergence du Nouveau Monde, que va découvrir dans un futur proche toute la population de la Terre, qui en a fait le choix… le choix de rendre son Sentier de plus en plus lumineux. C’est en empruntant la voie de l’amour, lorsque vous avez choisi ou que vous choisissez votre direction, que votre Sentier vous conduira directement à la Lumière, qui rayonne déjà dans le Nouveau Monde.

Ce Nouveau Monde qui vous attend, qui vous ouvre ses portes, est l’aboutissement de votre cheminement, dans cette expérience que vous vivez actuellement… expérience qui se trouve être exprimée par vos Sentiers Lumineux.

Mes chers Enfants de la Terre
Je vous y attends, avec tout mon amour

 Hilarion

Message du Maître Hilarion, reçu le 21 octobre 2014 par Jean-Paul Thouny

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

Publié dans:LOI NATURELLE, LUMIERE |on 18 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

Lorsque La Terre est vue de l’intérieur

 

Bonjour mes amis de la Terre de surface.
Vous ne me connaissez pas et le canal que j’utilise aujourd’hui pour venir communiquer avec vous, très peu également.

Je suis Othar, l’un des administrateurs du monde intérieur, ce que certains d’entre-vous appellent la Terre creuse et d’autres le « magma », le noyau de la Terre, notre belle planète. Tout d’abord, j’emploie le terme « administrateur », c’est uniquement pour me faire comprendre par vous. En fait, j’aurai peut-être dû utiliser « instructeur », ou « conseiller », ou « responsable », ou « enseignant »… tellement de facettes comporte mon rôle dans notre communauté.

6a00d8341c962a53ef013484ecff0c970c-400wi

La Terre est creuse et peuplée

Si je suis venu aujourd’hui vous parler, c’est pour briser les idées reçues, comme quoi la Terre, cette belle planète que vous connaissez, à la surface de laquelle vous habitez, n’est pas une « boule de feu » qui a refroidi et est encore en fusion à l’intérieur. Oui, elle l’a été il y a des milliards de vos années terrestres, mais depuis très longtemps – de votre temps – elle s’est transformée, au fil du temps pourrai-je dire… pour devenir, comme les autres planètes de votre système solaire, des sortes de « coquilles » comportant une couche externe, comme la peau d’une orange qui serait vide à l’intérieur… et bien sûr un soleil interne qui nous apporte la vie.

Notre monde s’efforce de communiquer avec le vôtre, depuis votre 19e siècle, pour ce qui est de votre société actuelle.
Je dis bien « s’efforce », car si nous avons démontré depuis longtemps à vos dirigeants que nous souhaitons vous aider à évoluer, à progresser, sans arrières penses, ainsi que nos frères d’autres planètes l’on fait également… nous n’avons pas été écoutés.

Aussi, nous observons et attendons le moment où nous pourrons nous rencontrer ouvertement, sans contrainte aucune. Ce jour arrive où nous dialoguerons, vous et nous, et également avec ceux venus de l’extérieur de la Terre. Oui nos populations de l’intérieur et de l’extérieur sont semblables et nous aurions tous à gagner de vivre en parfaite intelligence, simplement avec des pensées d’amour plutôt que de contrôle. Nous sommes prêts à cela, et savons que pour vous, peuples de la surface, ce moment arrive.

Q : Veux-tu nous dire Othar, que toutes les planètes du système solaire sont creuses et habitées à l’intérieur, comme à l’extérieur ?

R. : Ceci est exact, toutes les planètes de votre/notre système solaire sont effectivement habitées. Certaines plus à l’intérieur qu’en surface, d’autres, comme la Terre, les deux…

Q. : Mais comment viviez-vous ? Avez-vous de l’oxygène pour respirer ? Viviez-vous comme nous qui sommes « sur la Terre », à la surface comme tu dis… ou bien différemment ?

R. : Attend, ne sois pas impatient ! pas tout en même temps !
Effectivement, nous vivions comme vous dans un milieu composé d’eau et d’air, et respirons de la même manière… nous sommes constitués exactement comme vous. Seule différence : notre taille… nous mesurons en moyenne quatre mètres de hauteur. Mais nous nous alimentons comme vous, du moins presque comme vous puisque nous ne consommons que de la nourriture végétale et de l’énergie, sous forme fluidique ce que vous appelez prâna.

Q. : Vu la différence de taille, alors ce serait difficile de se côtoyer sur la Terre, avec notre population humaine ?

R. : Sois sans crainte, nous avons la possibilité de ne pas apparaître « physiquement » ou « visuellement » si tu préfères, comme maintenant… ou bien, nous avons aussi la possibilité pour la plupart d’entre-nous, de nous « adapter » à la taille de nos interlocuteurs, si nous le souhaitons… lorsque nécessaire… exemple, si je devais pénétrer dans la salle où tu es installé pour écrire actuellement !

Q. : Alors, vous pouvez vous « promener » parmi nous, incognito ?

R. : Exactement ! Nous sommes constamment, du moins certains d’entre-nous, parmi vous, tout comme ceux de l’extérieur à la Terre. Sois nous restons « invisibles » à vos yeux habitués à « voir » dans la basse énergie de la 3e dimension, sois nous « jouons les caméléons » en nous adaptant à votre perception des autres, ceux que vous côtoyez journellement.
Oui, je sais que cela te surprend, mais nous pouvons très bien prendre l’apparence, la taille, la voix, la sensibilité d’un de vos voisins, de vos proches… ou d’un terrien lambda… !

Je perçois ta question : dans quel but ?
Et bien simplement pour ne pas faire peur – ou augmenter les peurs – de votre population. Nous ne souhaitons que vous aider à sortir du marasme où vous vous trouvez actuellement, et vivre en harmonie avec vous… rien de plus.

Ne crois-tu pas que ce serait agréable pour tout le monde, si au lieu de dépenser énergie et ressources à faire la guerre par cupidité, vous décidiez de tout mettre en commun, de partager et de venir nous rendre visite ?

Q. : Mais comment vous « rendre visite » ?

R. : Nul besoin de moyens « matériels » pour cela, utilisant l’énergie fossile ou nucléaire comme vous le faites actuellement. Non, il vous suffit comme certains d’entre-vous savent le faire, d’utiliser l’Énergie Universelle pour être ailleurs, quand vous voulez et où vous voulez… dans certains cas en utilisant des vortex énergétiques déjà en place, comme « ascenseurs »…

Mais cela vous est actuellement confisqué par certains de vos dirigeants qui savent, mais qui confisquent le savoir pour de raisons de pouvoir. C’est pour cela que dans cette absurdité, ils préfèrent organiser le chaos… C’est dommage, mais vous serez obligés d’en passer par là, pour reconstruire ensuite.

Q. : Veux-tu dire que nous nous dirigeons tout droit vers de grandes guerres, de grands cataclysmes ?

R. : Oui c’est cela. Néanmoins, nous et ceux qui viennent de l’extérieur de la Terre, ne laisserons pas certains d’entre-vous détruire la planète. Si nous n’intervenons pas maintenant, alors qu’autant que ceux de l’extérieur, nous en avons la capacité, c’est pour respecter vos choix, votre libre arbitre, dans la conduite de vos propres expériences.

Mais votre liberté d’action sera stoppée lorsque vous atteindrez les limites de l’inacceptable, de la mise en danger de s autres populations, intérieures ou extérieures, ainsi qu’aux planètes du système solaire, elles-mêmes.

N’oublies pas que la Terre, notre belle planète a vous habitants de la surface, comme à nous habitants de l’intérieur, est un être vivant, un être à part entière. Et malgré tous les soins que nous pouvons lui prodiguer, cet être souffre actuellement, souffre beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer, de voir les bêtises que vous humains, faites contre vous-même.

images (7)C’est pourquoi elle commence à réagir et se secoue, comme un chien qui se secoue pur chasser les puces qui l’agressent. Ces secousses de surface, il y en a de plus en plus, de plus en plus fortes, afin de nettoyer et de ramener la compréhension à celles et ceux qui veulent bien le comprendre.

Tout ce que vous faites de négatif, de nuisible, en pensées et en actions, ne fait qu’accélérer le processus de « nettoyage » en cours.

Il semblerait qu’en votre âme, beaucoup d’entre-vous aient choisi cette solution radicale… A leur aise, cela leur permettra de rejoindre plus vite les mondes où ils seront « en phase » vibratoirement. Quant aux autres, vous qui lisez ces lignes, – car ce n’est pas un hasard si vous le faites aujourd’hui – ces événements constitueront un véritable accélérateur à leur prise de conscience.

Q. : Mais alors, ce qui est « annoncé » arrive ?

R. : Oui… je ne te dirai pas que c’est pour « bientôt », car ce processus est en cours et va en s’accélérant… jusqu’au moment où la partie de la population qui en prendra réellement conscience, décidera de fonctionner différemment que maintenant. Et alors là, voyant que la leçon est comprise, la Terre cessera de s’ébrouer et une ère de sérénité s’installera ; ce que l’on vous a déjà nommé comme le Nouveau Monde… C’est une belle image, dans le sens que Oui, tout sera nouveau… mais vous allez devoir reconstruire avant de pouvoir « souffler » un peu !

Je vous envie presque, mes amis, d’avoir l’opportunité aujourd’hui de pouvoir faire les bons choix qui conditionnent votre futur, votre évolution, tant personnelle que collective… Et tout ira de plus en plus vite.

Je reviendrai vous parler une autre fois, maintenant que je dispose de quelqu’un pour me servir d’intermédiaire.

Votre ami
Othar

Message d’Othar, reçu le 13 novembre 2014 par
Jean-Paul Thouny 

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

Publié dans:CHANNELING, LEMURIENS, TERRE |on 16 novembre, 2014 |Pas de commentaires »

La découverte du chamanisme dans l’histoire des occidentaux

 

79856855_oNous avons extrait ces quelques lignes de l’excellent ouvrage ANTHOLOGIE DU CHAMANISME de Jérémy Narby et Francis Huxley, paru aux éditions Albin Michel.

Il y a 5 siècles, les Européens se mirent à explorer les Amériques et rencontrèrent un peu partout des individus qui affirmaient pouvoir communiquer avec les esprits afin de guérir les gens et de connaître la vie. De nombreux textes ont été écrits à ce sujet par les explorateurs qui qualifiaient ces individus de magiciens, ministres du diable, sorciers, magiciens et autres.

Au 18e siècle les Russes rencontrèrent en Sibérie, des individus qui affirmaient pouvoir entrer en communication avec les esprits. Chez les Toungouses de Sibérie orientale, on appelait ceux-ci saman ou shaman.

Ils jouaient des tambours, chantaient, se livraient à la ventriloquie et à des tours de passe-passe, imitant des cris d’animaux….

Enfin, vers la fin du 19e siècle, certains anthropologues comprirent que ces gens n’étaient pas fondamentalement différents d’eux-mêmes. Au début du 20e siècle, ils se mirent à prendre en compte les préjugés de leur propre vision des choses, ce qui leur permit d’améliorer la qualité de leurs observations et d’écrire un nombre de rapports détaillés sans précédent sur les chamanes. Ils commencèrent aussi à leur donner la possibilité de s’exprimer avec leurs propres termes.

“La véritable sagesse ne peut être trouvée que loin des gens, dans la profonde solitude. On ne la rencontre pas à travers le jeu, mais seulement dans la souffrance. La solitude et la souffrance ouvrent l’esprit humain. C’est donc là que le chamane doit puiser sa sagesse”.

GJUGÂRJUK, INUIT

Mircéa Eliade pressentit que le chamane allait devenir un personnage attractif et il présageait l’explosion de l’intérêt pour le chamanisme, qui allait culminer dans le mouvement du New Age.

Ce qui caractérise les chamanes ce sont les étonnants pouvoirs de l’esprit dont ils disposent pour agir sur les événements de n’importe quel secteur de l’existence humaine et pour communiquer avec tous les niveaux du monde vivant. Ces pouvoirs de l’esprit viennent en fait de leur façon très particulière d’utiliser leur conscience et aussi de certaines pratiques énergétiques.

Après avoir été pendant des millénaires un art de guérisseur magicien, le chamanisme est passé, voici quelques décennies, dans la catégorie des démarches personnelles grâce à quelques anthropologues, dont le principal est Carlos Castaneda qui, pendant 30 ans d’initiation, a pu recueillir de son maitre, ces techniques de conscience et de travail énergétique.

Chaque être vivant est relié physiquement, psychiquement et affectivement à tout ce qui l’environne par d’innombrables connexions énergétiques qui s’échelonnent du niveau le plus matériel au niveau le plus subtil. Nous sommes nés de la terre et du soleil, la lune rythme les marées de nos océans et conditionne la vie des milliards d’animaux qui peuplent la terre, donc la nôtre. La terre elle-même nous fournit l’eau, l’air et la nourriture sans lesquels nous ne serions pas là. Plus loin encore, les milliards de galaxies d’étoiles de l’univers lointain nous envoient des fréquences d’énergie dont nous ne soupçonnons même pas encore toute l’importance, et qui règlent certainement nombre de nos équilibres intérieurs. Tous ces liens et bien d’autres encore, d’ordre émotionnel, mental, corporel, génétique et social nous conditionnent profondément, et parfois d’une façon négative, que nous ressentons comme une lourde dépendance.

À ces conditionnements de nature extérieure s’ajoutent encore de nombreuses dépendances que nous nous créons nous-mêmes en nous attachant à diverses routines mentales, émotionnelles, comportementales, alimentaires, etc. qui se révèlent peut-être les plus douloureuses, car, une fois devenues conscientes, elles installent en nous un conflit permanent entre mémoire et volonté de libération.

Finalement, l’expérience de la vie, que nous arrivons, avec le temps, à observer comme un grand spectacle où nous avons le premier rôle, et à condition de se donner la peine d’une réflexion sur le sens de notre présence dans ce gigantesque événement, nous montre à quel point nous sommes peu libres. Si le bonheur est le sujet de cette réflexion, une question surgit alors : « peut-on être vraiment heureux, enserré par un tel réseau de liens et de conditionnements ? Est-il possible de se sentir plus libre ? »

Extrait d’un texte de PAUL DEGRYSE

Publié dans:AMERINDIENS, GUERISON |on 16 novembre, 2014 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3