Le corps comme un temple

 

images (6)Certains parlent d’illumination, d’état extatique, de félicité… La sexualité serait un tremplin vers une dimension cachée de notre être. Reste à préparer notre corps et notre esprit à cette rencontre. 

Si le tao de l’amour repose d’abord sur une régénération de l’énergie, une amélioration de la santé et la longévité, pour in fine procurer beaucoup de bonheur avec son partenaire, c’est parce que ce concept accessible s’avère aussi le terreau nécessaire pour donner la sève qui fait pousser la branche du spirituel. Faire monter son niveau de conscience, atteindre la réalisation spirituelle, l’extase via la sexualité est en effet nettement plus compliqué à obtenir. Soyons clairs, il y a peu d’élus. Il faut compter un paquet d’heures de méditation souvent incompatible avec un travail à plein temps, sans assurance que la lumière fuse… 

Avec l’alchimie intérieure, on passe à la dimension supérieure. 

Comme dans toutes les religions ou courants spirituels, il existe une voie, une brèche qui permet de dépasser la conscience individuelle et de se relier au « tout ». À la conscience universelle, à ’immanence, à Dieu… La terminologie change selon les croyances et les cultures. Les façons d’y accéder aussi, mais on retrouve toujours les notions « d’amour universel » et « de détachement » dans le trousseau de clefs qui ouvre la « porte » spatio-temporelle de l’éveil. Le tao n’échappe pas à la règle, mais développe une notion originale, la vacuité, et une voie non moins iconoclaste pour y accéder, la sexualité. 

La vacuité à deux 

Il s’agit d’un état qui se rapproche de l’état initial, celui du nouveau-né. Prônant le non-agir, le détachement… On y accède par la méditation, des exercices précis… Et souvent dans un cadre monastique. C’est souvent plus pratique pour ne pas être en proie aux tumultes du monde* ! 

L’accès à la vacuité par la sexualité (ce qui n’empêche pas la méditation par ailleurs) participe de cette même quête spirituelle. Le corps est alors vécu comme un temple, comme un lieu de sublimation, de transformation. Les énergies corporelles sont alors transmutées en conscience. Il s’agit de faire circuler le jing pendant l’acte, comme dans la sexualité énergétique où l’homme recueille le yin de la femme avec le bout de son gland tandis que la femme capte le yang de l’homme avec son vagin. La suite est plus aléatoire… Il s’agit d’un état d’expansion de conscience qui dépasse les mots et peut-être l’entendement cartésien. On est bien évidemment très loin des sensations érotiques. 

Ouverture du canal central 

Il se manifeste comme une colonne de lumière dense et irradiante qui traverse le corps du sommet de la tête au périnée. Il s’agit d’une sorte de tremplin pour s’envoler plus haut, bien au-delà de la jouissance et même de la félicité. Les maîtres taoïstes expliquent que le canal central  s’ouvre spontanément au moment de l’orgasme ordinaire, sans que l’esprit puisse en avoir conscience. Il ouvre sur un état de conscience modifié proche de celui qu’atteignent les grands méditants, que Freud nommait aussi le sentiment océanique ; on ne ressent plus ses limites physiques, on fait partie intégrante de l’Univers. 

Concrètement: on se sert de ses organes génitaux de la même façon que les magnétiseurs ou les maîtres de qi gong qui lisent la main pour émettre et diriger du fluide pour guérir.

 En Occident, il est courant de parler d’un don particulier ; dans la culture orientale, et chez les taoïstes en particulier, les pratiques d’alchimie interne permettent de travailler justement ce qi, de l’amplifier, de pouvoir le diriger à des fins thérapeutiques ou spi rituelles. Il est souvent assimilé à de l’amour circulant. 

*À lire: Le Livre de la voie et de la vertu, Dao De Jing, traduit par Henning Strom, éditions You-Feng.

 

Publié dans : DEVELOPPEMENT, ENERGIES |le 9 octobre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3