Les âmes errantes

51uSAfckXAL._La différence d’appellation et un code pour mieux identifier et séparer les uns et les autres  (entités, esprits errants, âmes errantes). 

L’âme errante est un être défunt qui n’a pas quitté la Terre après son décès mais qui peut prendre possession d’un être humain, entrer en lui, avoir une emprise sur lui et vivre par procuration à travers lui. L’âme errante est la plupart du temps un être malveillant et négatif, qui lui aussi transmet à l’être humain qu’il a investi ses énergies lourdes et négatives. L’âme errante prend véritablement possession de l’être qu’elle investit. Celui-ci n’est plus lui-même et cette emprise peut avoir de lourdes conséquences selon la nature de l’âme errante. Nous verrons dans le chapitre suivant du livre de MIDAHO, le cas des âmes errantes qui ne s’accrochent pas à un être humain mais qui restent dans les lieux où elles ont vécu. 

Celle-ci entre dans un être humain la plupart du temps après un choc émotionnel, qui crée une faille dans l’être et lui permet d’entrer, mais elle peut également entrer dans un être humain pendant un coma, un état de faiblesse important, une prise de drogue, une grave, toutes situations qui créent des failles énergétiques importantes dans l’être. 

L’un des symptômes est « l’autre prénom » : le prénom de l’âme errante apparaît en premier lorsque l’on veut nommer une personne qui est investie de la sorte, montrant ainsi que l’âme errante impose sa présence et fait même écran entre l’être investi et les autres. 

Il s’agit de faire remonter l’âme errante dans le plan de l’au-delà qui lui correspond et de fermer les passages qui l’ont fait entrer dans cet être, afin qu’une autre âme errante ne prenne pas le relais derrière elle et n’investisse pas l’être humain après elle. 

Les âmes errantes bienveillantes

Ce sont des défunts qui n’ont pas quitté la Terre, qui ne se sont pas accroché à un être humain et qui n’ont pas cherché à prendre possession d’un être humain. Ces âmes errantes circulent librement dans les maisons ou à l’extérieur. Généralement, elles ont une maison de prédilection où elles demeurent comme elles le faisaient durant leur vie incarnée. Ce n’est pas une bonne chose pour elles mais, pour la plupart, elles ne nuisent pas aux êtres humains. 

Les entités positives

Les entités positives sont émises, envoyées, activées par les égrégores positifs. Il existe quatre grands égrégores positifs auxquels se relient une multitude de petits égrégores positifs annexes. Les quatre égrégores positifs majeurs sont celui de la guérison, celui de la réussite, celui de l’amour, celui de la spiritualité. Il ne s’agit pas là bien sûr de dégager des entités positives mais bien au contraire de les activer. 

A retrouver dans le livre : Chiffres et Formules Magiques pour Vivre Heureux au Quotidien – par MIDAHO aux Editions L’Arbre Fleuri

Venez en discuter avec nous sur « La Vie Devant Soi « 

Publié dans : AME |le 25 août, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3