Les témoins de notre divinité

 

 images (7)« Les formes ardentes (les Pyramides) – eh bien, c’est ce qu’elles sont – furent crées comme des formes capables de capter l’énergie en leur centre ». Cette énergie défie ce qu’on appelle les lois naturelles qui étaient à l’œuvre en vérité comme on le dit. Les lois naturelles sont l’effet de non l’énergie qui les met en mouvement. La forme ardente fut créée pour être l’emblème naturel démontrant ce à quoi ressemble réellement l’homme dans son origine de lumière, car, si l’on met à part son corps, il prend une forme puissante au centre de son être capable de capter la même énergie ; Celle-ci représente réellement le Dieu intérieur. Ces structures représentent réellement le Dieu intérieur. Ce que l’on appelle les formes ardents, ou bien encore ce que vous appelez les pyramides, furent bâties pour être un témoignage pour l’humanité, une image pour l’humanité, ce qu’en vérité on appelle une statue érigée pour l’humanité, visant à lui rappeler de toujours regarder en soi, car allant en soi-même, au sien d’une forme aussi grandiose que celle-ci, ne se trouve-t-on pas captivé par la majesté de ce que l’on ressent ? Cela est certain. 

En vérité, elles ne furent pas érigées pour apporter l’immortalité aux rois qui les virent. Elles furent érigées par une remarquable entité qui était un avec l’Esprit, un avec le Père. Et, dans sa beauté, cet être savait ce qu’était le Christ intérieur. Et le Christ intérieur possédait ce qu’on appelle le feu intérieur, car il révélait toutes choses et les rendait manifestes. C’est grâce à cette vision d’une telle ampleur qu’il en vit la manifestation. La construction fut donc en vérité effectuée par la puissance de la pensée et non par celle du travail. De plus, elles ne furent pas construites pour être des tombes, mais plutôt des chambres d’éducation avancée. 

Et leur avènement visait à donner à l’humanité toute entière, dans tous les temps à venir en leur temps, une balise pour qu’ils n’oublient pas en vérité que ceci révèle et représente le Christ en l’homme, Dieu à l’intérieur, l’entité divine, et que s’il entre en lui-même, il est en vérité assuré qu’il s’en suivra paix, tranquillité et élévation du soi spirituel. Si seulement tous voyaient et n’oubliaient pas leur héritage, leur mère patrie. Elles sont là depuis l’éternité et demeureront dressées pour l’éternité. Elles sont devenues un lieu de réconfort, de protection, d’immortalité, ce qui est en fait leur signification.

 Qu’il en soit ainsi à jamais également. Les choses sont ainsi.

 Ramtha.

 

Publié dans : PYRAMIDE |le 19 août, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3