La Pharmacopée chinoise dans un monde occidental

Médecine ancestrale en Chine, les plantes sont l’essence même de la pharmacopée chinoise. C’est une médication préventive et curative, elle aide le corps et l’esprit à respecter l’équilibre de l’homme avec la nature et aide à régler le déséquilibre lorsque le mal est fait.

La pharmacopée chinoise fait partie des 5 facettes thérapeutiques de la Médecine Traditionnelle Chinoise, dont une que vous connaissez très certainement l’acupuncture et d’autres moins connues : la diététique chinoise, la manipulation énergétique (Qi Gong et Tai-chi) et les massages (tuina-tuifa).

Datant de 3000 ans avant Jésus Christ, cet art s’est amélioré au fil du temps, au fil des dynasties mais aussi s’est adapté à la culture occidentale.

La pharmacopée chinoise utilisait initialement des parties de  plantes telles que les feuilles, l’écorce, les racines et les graines chinoises. Arrivée dans le monde occidental, de nombreuses plantes européennes ont finalement vu le jour dans les concoctions.
Selon la Médecine traditionnelle chinoise, le potentiel thérapeutique d’une plante dépend de l’ensemble de ses caractéristiques toujours sur la théorie des 5 éléments : sa couleur, sa nature : chaude, froide, neutre; sa saveur : sucrée, amère, douce, épicée, salée; sa configuration : forme, texture, teneur en humidité; ses propriétés : disperser, consolider, purger et tonifier.

 

 9c73af78-5a1d-442f-a6d3-673ad1dd643f

 

A l’origine, la pharmacopée chinoise se traduisait par une formule faite spécialement par un thérapeute spécialisé en Médecine Traditionnelle Chinoise pour le patient à l’instant T avec un bilan énergétique de son état physique et psychique, la méthode la plus efficace.

Depuis fin 2012 un décret (décret 352 du 20 mars 2006) régie la commercialisation des compléments alimentaires dans lequel s’insère la pharmacopée chinoise. Le décret implique plusieurs problématiques auxquelles les Laboratoires Bimont ont été confrontés et ont su s’adapter grâce à leur expertise et la passion de l’ancien thérapeute qu’est Bertrand Bimont.

La première nécessité a été d’exclure les nombreuses plantes interdites sur le territoire européen, de trouver et de les remplacer par des substituts aussi efficaces. Certaines plantes ont des mentions obligatoires, d’autres limitées dans leurs dosages journaliers, un gros travail de décryptage, d’analyse, d’étude pour adapter les recettes originelles à l’usage occidental.

Les Laboratoires Bimont travaillent avec des formules ayant reçu l’accord de mise sur le marché, des formules à spectre large garantissant une totale absence d’effets secondaires, la connaissance de toutes les plantes et un dosage parfait.

Issu de la Newsletter http://www.laboratoiresbimont.fr

Publié dans : PLANTES |le 20 juillet, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3