UNE DÉFINITION GÉNÉRALE DE L’ASCENSION

– Vous connaissez tous la notion de dimension vibratoire. Une dimension vibratoire, c’est un substrat de matière-énergie et d’espace-temps caractérisé par une plage vibratoire relativement délimitée. Nous allons essayer de le dire plus simplement encore. Considérons seulement la matière-énergie. La matière est de l’énergie coagulée, tandis que l’énergie est de la matière non coagulée. C’est la raison pour laquelle nous pouvons parler directement de matière-énergie. 

téléchargement (8)Nous espérons que vous captez par intuition ce que nous entendons par coagulée. Tout ce qui existe est constitué de quelque forme de matière-énergie. Votre corps physique est constitué de matière-énergie vibrant à une certaine fréquence. Les objets autour de vous, les corps physiques des autres personnes, le corps physique de la planète elle-même, les corps physiques des étoiles, la lumière physique qui vous permet de voir, l’air physique qui vous permet de respirer… tout cela vibre à une fréquence plus ou moins similaire à celle de votre propre corps physique. 

Il est ainsi possible de définir ce qu’est une plage vibratoire qu’on appelle également DIMENSION PHYSIQUE. De la même façon, chaque objet, se trouvant situé à l’intérieur de cette plage vibratoire, possède à son tour un taux qui lui est propre appartenant également à la même dimension physique que celle de sa plage vibratoire. 

Une dimension vibratoire, c’est donc une plage vibratoire délimitée par une valeur base et une valeur plafond, et l’ensemble de tous les objets qui en font partie est par conséquent composé de matière-énergie gravitant sur un taux vibratoire de fréquence similaire. Ainsi, des objets appartenant à une même dimension vibratoire partagent nécessairement certains degrés d’interaction. Par contre, plus la distance vibratoire est grande entre deux objets, moins ils sont en mesure d’interagir l’un avec l’autre. Mais ce n’est là qu’une sorte de loi générale; il existe évidemment des nuances et des adaptations dans certains cas. Quand un objet change de taux vibratoire, c’est qu’il sort en quelque sorte de la plage vibratoire qui déterminait sa dimension. De ce fait, en changeant de dimension il se trouve à disparaît littéralement de sa dimension d’origine pour apparaître sur une nouvelle dimension.

La dimension PHYSIQUE est appelée TROISIÈME dimension. Même si cette dénomination provient d’une confusion avec les caractéristiques volumétriques de l’espace, nous allons quand même la conserver. 

Il existe des dimensions vibratoires dont les plages vibratoires sont supérieures à la plage vibratoire de la troisième dimension. On parle alors de quatrième, cinquième, sixième dimension, etc. Quand un objet passe de la troisième à la quatrième dimension, cet objet disparaît concrètement de la troisième dimension et il apparaît dans la quatrième dimension. Les caractéristiques spatio-temporelles sont différentes d’une dimension à l’autre, mais nous n’allons pas les évoquer précisément. Cela pourra faire l’objet d’une autre discussion. 

À partir de tout ça, comment proposer une définition très générale de l’ascension? Quand un être est incarné dans une dimension donnée, cela signifie que son corps PHYSIQUE extérieur est un objet stable de cette dimension. Par exemple, chez un humain, le corps physique extérieur est une enveloppe visible dont le taux vibratoire est stable et se trouve contenu d’une manière quasi fixe dans la plage vibratoire de la troisième dimension. 

Mais il en va autrement pour ses autres corps intérieurs. Le corps astral d’un humain n’est pas un corps physique. Il ne vibre donc pas au même taux que son enveloppe corporelle et il n’est pas visible de la même façon que son corps physique. Pourtant, ce dernier existe bel et bien même si ce n’est qu’en captant un lien magnétique entre eux qu’on puisse en avoir la perception. 

Prenons un cas de figure particulier. Un homme décède, donc étant désincarné, son esprit n’habite plus son corps physique. Cependant, il existe tout de même, mais cette fois à l’intérieur d’un sous-plan où il se trouve être sur une nouvelle dimension. Celle-ci est une plage vibratoire du plan astral très différente du plan physique.
 
Ce dernier, dans cette autre dimension dite astrale, peut réaliser un travail spirituel lui permettant d’élever le taux vibratoire de son enveloppe lumineuse non physique. 

Pourquoi le ferait-il? Parce que ce travail spirituel lui permettra non seulement d’améliorer son taux vibratoire dans cette nouvelle plage de son sous-plan d’appartenance, mais en plus, ce travail pourrait lui permettre de faire passer son corps astral à une autre plage vibratoire supérieure. Cet homme va littéralement changer de sous-plan astral. Ainsi, par ce changement, du point de vue astral, on peut dire que cet homme aura ASCENSIONNÉ. 

Maintenant, prenons un cas de figure un peu différent. Il s’agit d’un homme incarné, donc possédant un corps physique. Cet homme entreprend lui aussi un travail spirituel. Ce travail lui permet de faire passer le taux vibratoire de son corps astral d’une plage donnée à une plage supérieure. Mais, même si le taux vibratoire de son corps de lumière astral s’est amélioré, son corps physique, lui, demeure quand même un corps tangible de troisième dimension. Pourtant, du point de vue astral, cet homme a bel et bien ascensionné sans toutefois avoir quitté la dimension physique. 

Ainsi, du point de vue de l’incarnation physique, cet homme n’a pas ascensionné du tout. Il y a donc une différence entre l’ascension intérieure qui concerne uniquement les corps subtils, et l’ascension d’incarnation qui concerne non seulement les corps subtils, mais AUSSI le corps physique d’incarnation. 

L’ascension d’incarnation implique naturellement une ascension intérieure, c’est important de le souligner. Tandis que l’inverse n’est pas nécessairement vrai. Certes, réaliser une ascension intérieure induit une certaine élévation du taux vibratoire du corps d’incarnation, mais cela ne signifie pas forcément que ce corps d’incarnation va changer de dimension. 

L’ascension intérieure est quelque chose de très important. Mais l’ascension d’incarnation est ce qui nous intéresse ici. C’est le passage DÉFINITIF du corps d’incarnation, d’une dimension donnée, à une dimension supérieure. Ce passage connaît au moins trois formes différentes. Voilà pour une définition très générale.

Il y a des personnes qui ont vécu une ascension intérieure, mais qui continuent cependant à être des humains incarnés, avec un corps physique et tout ce que cela implique du point de vue des limitations et des besoins. 

L’ascension intérieure n’est pas nécessairement un phénomène « fort ». Prenons le cas de deux personnes, A et B. La personne A possède un corps astral qui vibre selon la DEUXIÈME dimension astrale, et la personne B possède un corps astral qui vibre selon la TROISIÈME dimension astrale. Cela se traduira peut-être par le fait que les dispositions psychologiques de B paraîtront un peu plus saines et un peu plus positives que celles de A. Si la personne A ascensionne intérieurement, elle accèdera à des dispositions psychologiques aussi saines et positives que celles de B. 

Cela arrive assez souvent : beaucoup de personnes vivent une ascension intérieure, et dans certains cas, cela signifie seulement qu’elles accèdent à une certaine forme d’équilibre psychologique. 

Nous ne voulons pas établir une hiérarchie, mais l’ascension d’incarnation est beaucoup plus intéressante. Et celle-là, pour l’instant, peu de gens l’ont réalisée. Nous parlons bien du passage définitif de tout l’être incarné, de la troisième dimension vers une dimension supérieure, du moins en ce qui concerne les êtres incarnés dans la troisième dimension, c’est-à-dire vous et moi. Si on ne peut pas rechercher une véritable ascension d’incarnation, alors, par défaut, il faut essayer de rechercher une ascension intérieure. Mais si vous lisez ceci, c’est que l’ascension d’incarnation vous intéresse.

Mon désir se limite simplement à vulgariser le sujet afin de modestement contribuer au grand bien de ceux se trouvant, tout comme moi, à la recherche de réponses éclairées sur l’ascension spirituelle même si je n’ai pas encore eu la chance de réaliser celle-ci dans la réalité concrète. 

Le livre de 304 pages : « Comment Reconnaître et Créer
Vos Coïncidences Magiques »
épanouira votre vie à son maximum 
plusieurs centaines de témoignages le prouvent
Mme Céline Jacques   

Publié dans : ASCENSION |le 24 juin, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3