COMMENT FAIRE L’AMOUR-MÉDITATION

d’après Pierre LASSALLE

 images (6)

« La majorité des voies spirituelles bannissent la sexualité (…) Je pense que le plus important n’est pas de s’abstenir impérativement de faire l’amour (surtout avant l’âge de 40 ans) mais de changer la manière de s’y prendre. Le plus important, c’est l’état d’esprit que l’on a au moment de l’acte sexuel. En effet, lorsque vous faites l’amour dans le but de satisfaire vos désirs égoïstes, votre énergie descend et alimente l’ensemble de vos désirs et votre attachement à la terre. Par contre, si vous faites l’amour dans le but de rejoindre votre âme et de faire monter votre énergie afin de la transmuter, cela devient une expérience spirituelle.

Comment peut-on s’y prendre pour parvenir à cette transmutation? Il faut d’abord changer sa conception de la sexualité. Pour la conscience collective, on fait l’amour pour avoir des enfants. Et ceci est valable pour tout le monde, même pour ceux qui croient faire l’amour pour le plaisir. (Ah! chère inconscience humaine!). L’individu inconscient fait l’amour pour avoir des enfants. Agissant ainsi, il utilise la sexualité pour se séparer : lui et l’enfant égalent dualité. L’éveillé, quant à lui, apprend à maîtriser son énergie sexuelle et il réveille sa kundalini, qu’il fait monter dans sa tête lorsqu’il fait l’amour afin de se réunifier. Son but n’est plus la procréation mais l’élévation spirituelle et l’expansion de conscience, afin de rejoindre son âme. Lors de l’échange sexuel avec sa ou son partenaire, la personne éveillée fera en sorte que l’énergie ne reste pas concentrée dans son ventre, mais qu’elle monte jusque dans sa tête afin de produire la Lumière et le ressenti de béatitude, de l’unité. 

Comment peut-on en arriver là? L’amour-méditation est une approche sacrée de la sexualité dans un but d’évolution spirituelle (…) En continuant de pratiquer la sexualité dite « classique » vous ne pourrez pas aller plus loin que le 4ème  Plan de conscience. Au-delà de ce Plan, vous devez maîtriser votre sexualité ou vous en passer en apprenant à la transmuter, car plus votre énergie augmente en évoluant, et plus votre sexualité devient puissante. Alors, vous devez bien en faire quelque chose.

Comment doit s’y prendre l’aspirant qui souhaite continuer à faire l’amour? Pour commencer il est capital qu’il ait une partenaire au même niveau de conscience que lui. Enlevez-vous tout de suite cette illusion : l’amour-méditation ne peut se pratiquer entre un aspirant et une personne qui ignore tout de la voie spirituelle (…).

L’aspirant doit s’individualiser sur la sexualité afin d’en avoir une vision plus ouverte et illimitée (…) Ainsi, la sexualité devient un moyen d’évoluer, un yoga. Cette technique demande donc d’associer la méditation à la sexualité. Il est également essentiel que les deux partenaires aient vécu l’éveil de la kundalini. Pour pratiquer l’amour-méditation, il est nécessaire de maîtriser son désir, afin que l’acte sexuel dure suffisamment longtemps; ce qui est, généralement, plus difficile pour l’homme (il faut tenir au moins de 20 à 30 minutes). Pour que cet exercice parvienne à son but, il faut qu’il y ait une accélération des électrons de la part des deux partenaires, afin de déclencher la réaction nucléaire de l’orgasme, à la fois physique et psychique.

Comment faire pour maîtriser son désir? Il faut entrer en médiation pendant l’acte sexuel (je signale au passage que tout ceci n’est que ma propre expérience spirituelle de la sexualité et je ne fais référence à aucune voie orientale sur la sexualité). Pour cela, vous devez maîtriser votre respiration. Il est capital, dans cette démarche, de ressentir votre partenaire comme sacré, comme votre Dieu ou Déesse. Votre cœur doit être bien ouvert. Vous pouvez préparer un rituel sacré qui vous mette, votre partenaire et vous, dans un état d’esprit spirituel par rapport à l’acte sexuel que vous allez vivre. Afin d’y parvenir, respirez lentement et profondément, au même rythme en attendant que vos énergies commencent à fusionner. Essayez d’être spontané, dans le « ici et maintenant », sans fantasmes, sans références, en ressentant que vous faites l’amour pour la 1ère  fois et que vous découvrez votre partenaire. Oubliez-vous et laissez l’acte se faire lui-même»

 Extrait du livre « CHERCHEUR DE LUMIÈRE » de Pierre LASSALLE (Ed. De Mortagne)

Publié dans : SEXUALITE |le 10 mai, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3