Les rêves de libération

 

  par Denise Cardinal

images (19)La nuit, grâce à nos rêves, nous nous libérons de nos peurs. Les doutes qui nous hantent durant le jour font place à des scènes de courage où nous nous retrouvons en tant qu’âme avec des possibilités infinies. Le lâcher- prise est une étape parfois difficile car nous aimons garder le contrôle sur notre vie. Avec les rêves de libération, la guérison s’effectue tout en douceur, et nous prenons conscience des changements intérieurs qui se sont opérés. « Tous et chacun, nous rêvons de briser les chaînes du ressentiment, de la jalousie, de la colère ou du désespoir qui nous lient aux autres. Nous souhaitons même voir disparaître les aigreurs, les dissensions et les guerres en nous et autour de nous ».  Marie-Lou et Claude Le Pardon, Éditions Un Monde Différent, p.15

En écrivant nos rêves nous évacuons de notre subconscient les émotions réprimées et les peurs inconscientes dues à des expériences traumatisantes vécues dans le passé. Le matin au réveil, nous pouvons aussi aider ce processus d’élimination par des affirmations positives, en répétant les phrases qui conviennent comme : Je mérite ce qu’il y a de mieux. J’apprends à faire confiance à la vie. Je suis déterminé à oublier le passé. Il est suggéré de répéter trois fois l’affirmation choisie, matin et soir. Pour obtenir de meilleurs résultats, il est préférable de l’écrire quinze fois tous les jours pendant 21 jours. Ainsi, l’affirmation prend racine dans notre subconscient.

Pour mieux bénéficier des rêves de libération, nous pouvons les valider en prenant conscience des changements intérieurs qui se sont effectués. Notre journal de rêves devient un outil précieux pour comprendre les transformations qui se sont opérées.

Les rêves de libération peuvent également être de nature compensatoire en venant équilibrer nos émotions. En effet, nous nous sentons souvent obligés de refouler toutes sortes d’émotions négatives que nous enfouissons dans notre cœur. Les situations de jour sont multiples pour les maintenir refoulées : un parent trop autoritaire, un patron exigeant, un collègue impoli. La notion de respect ou le désir d’éviter les tensions nous incite ainsi à taire nos sentiments et à accepter des situations qui nous déplaisent. Ces émotions peuvent générer des conflits intérieurs qui demeurent non réglés.

Les rêves compensateurs viennent à notre rescousse et nous libèrent de ces émotions refoulées. Ils sont même une bénédiction en survenant au moment où nous sommes prêts à assumer une nouvelle prise de conscience sans pour autant nous sentir coupables.

Denise Cardinal

Auteure de : Rêve et Mémoire, éditions Le Dauphin Blanc 2002 
Et : Les rêves n’ont pas d’âge, éditions   Le Dauphin Blanc, novembre  2009 

Publié dans : REVES |le 3 mai, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3