Archive pour le 11 avril, 2014

Edgar Mitchell explique la vie ailleurs

 

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=TDXOt4auxF4

 

Une interview Edgar Mitchell est le sixième astronaute américain à avoir marché sur la Lune, le 6 février 1971. Il dit: « C’est en techniciens que nous sommes partis pour la Lune, et c’est en humanistes que nous en sommes revenus. » Il affirme que notre planète est visitée par des extraterrestres. Visionnez son interview:

Publié dans:O.V.N.I et E.T., VIDEOS à voir |on 11 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Le retour de la femme libre

Pamela Kribbe transmet Marie-Madeleine

Octobre 2011, Espéraza (Aude, France)

Vous pouvez aussi écouter la transmission directement en cliquant ici +
Elle est en anglais, avec une traduction simultanée en français par Christelle Schoettel

El-Greco-Dominikos-Theotokopoulos-Mary-Magdalen-in-Penitence-with-the-Crucifix

Résumé: Dans notre histoire, l’énergie féminine a été profondément blessée. Ce ne sont pas seulement les femmes qui ont souffert de la domination masculine, les hommes aussi ont été blessés. Les femmes ont retiré leur conscience et leur force de leur ventre. Les hommes se sont coupés de leur coeur et de leurs émotions. Il est temps que les femmes montrent à nouveau leur vraie puissance, non pas de manière agressive mais de façon à réconcilier le masculin et le féminin. Actuellement vous pouvez guérir ces blessures et vivre ensemble dans la paix et la joie.

Chers amis,

Nous sommes présents ici aujourd’hui tous les trois: JeshuaMarie et Marie-Madeleine. Nous sommes honorés d’être ici avec vous. Nous vous voyons comme nos frères et nos sœurs. Nous sommes Un par le cœur. Et pour moi, Jeshua, c’est très libérateur d’être ici aux côtés de mes amies, parce que je suis souvent considéré comme le seul représentant de la conscience christique. Mais ce n’est pas l’entière vérité. Des femmes ont été présentes à mes côtés pendant ma vie sur Terre et elles ont été essentielles à ma mission. À l’époque, il n’était pas acceptable pour les femmes de faire ce que j’ai fait, d’être un enseignant public. Mais ma mère et Marie-Madeleine étaient toutes deux des guerrières spirituelles. Elles m’ont aidé à planter les graines de la conscience christique.

Aujourd’hui, nous parlons des énergies masculine et féminine.

Mes compagnes d’âme et moi parlons d’une seule voix. Dans votre histoire, l’énergie féminine a été profondément blessée. Cela a eu des conséquences importantes à la fois pour les hommes et pour les femmes sur Terre. Ce ne sont pas seulement les femmes qui ont souffert de la domination masculine, les hommes aussi ont été blessés.

La blessure féminine

Nous allons d’abord parler de la blessure féminine.

Nous vous demandons d’imaginer une femme. Elle représente la totalité de l’énergie féminine. Cette énergie féminine a été dégradée, et traitée avec violence. L’effet que cela a eu sur les femmes est que celles-ci se sont retirées de la partie inférieure de leur corps, là où réside leur puissance. Spécialement lorsqu’il y a eu des violences sexuelles. À cause de ce trauma, les femmes ont retiré leur conscience de la partie inférieure de leur corps.

Il leur est devenu difficile d’être conscientes d’elles-mêmes et enracinées. Projetez cette femme devant votre regard intérieur. Elle représente l’énergie collective des femmes. Dans cette image, vous pouvez visualiser une sorte de trou dans son ventre. Elle a retiré sa conscience de cette zone et elle se sent en insécurité parce qu’elle manque de fondations. Dans son ventre, vous pouvez entendre des cris de douleur et d’angoisse.

Nous aimerions inviter chacun de vous, homme ou femme, à envoyer de la lumière à cette femme, en direction de son ventre. De cette façon, vous vous offrez aussi de la lumière.

À présent, Marie-Madeleine prend la parole.

Je suis Marie-Madeleine. Je vous aime profondément. Je suis toujours avec vous. Je me suis élevée au-dessus de la blessure féminine et je souhaite à présent toucher avec douceur cette zone douloureuse pour aider les femmes à renaître avec joie et fermeté, et qu’ainsi, la puissance féminine puisse revenir pacifiquement. Je ne veux pas de conflits. Je viens en paix et je lance un appel particulier aux femmes.

Toutes, vous avez été blessées au cours de l’histoire, mais actuellement, vous retrouvez votre force. Cette époque est la vôtre.

La blessure chez les hommes

Je souhaite vous rappeler que les hommes ont aussi besoin d’aide. Vous, en tant que femmes, êtes familières de cette blessure présente dans votre ventre, de la douleur et du trauma d’avoir été dégradées. Mais qu’est-il arrivé aux hommes ?

À cause des énergies masculines dominatrices dans le passé, du pouvoir et de l’oppression exercés, les hommes ont été forcés de fermer leur cœur. Ils ont dû être forts et durs. C’était une sorte d’image idéale de l’homme.

Mais ainsi, les hommes se sont coupés de leur part féminine. Beaucoup d’entre eux se sont retrouvés enfermés dans leur tête. Il leur est devenu difficile d’exprimer leurs émotions et leurs sentiments. Et leur incapacité à se connecter à leur part féminine, à leurs sentiments, est aussi une blessure. Vous ne vivez pas pleinement votre vie lorsque vous n’avez pas accès à vos sentiments. En fait, vous êtes déconnectés de votre âme. Et par conséquent, chez les hommes, il peut y avoir un sentiment de solitude et de séparation perçu comme un trou dans leur cœur.

Vous voyez donc que les hommes et les femmes ont été tous deux blessés dans le passé. La blessure des femmes est localisée dans leur ventre, la blessure des hommes est comme un trou dans leur cœur.

Femmes, tendez la main aux hommes

Je veux dire ceci aux femmes : à mesure que vous regagnez votre puissance, que vous reconnaissez votre véritable force, tendez la main aux hommes. Ils ont besoin de votre aide. Ils se sont coupés d’eux-mêmes, ils sont devenus des étrangers chez eux. Ayez de la bonté, soyez compatissantes envers eux.

Parce que la nouvelle Terre ne peut naître que si les deux sont en harmonie. Si l’homme et la femme comprennent leurs blessures mutuelles, ils peuvent bâtir un pont entre eux.

Je demande donc aux femmes de se joindre à moi et d’envoyer de la lumière dans le trou qui est dans leur ventre, et de cette lumière jaillit une corde qui va droit dans la Terre. En tant que femmes, ressentez votre connexion à la Mère Terre. Vous êtes si puissantes et si essentielles à la vie. Souvenez-vous de votre véritable force.

Et à mesure que vous redevenez conscientes de vous-mêmes, tendez la main aux hommes et envoyez de la lumière dans le trou qui est dans leur cœur.

Vous êtes faits pour vivre dans la joie

Vous êtes au seuil d’un temps nouveau. Vous êtes faits pour vivre ensemble en tant qu’hommes et femmes, pour avoir de la joie et rire ensemble en tant qu’êtres humains.

En beaucoup d’entre vous, je vois des guerriers fatigués. Vous avez tant lutté et certains d’entre vous sont très fatigués et déçus. La réponse à votre douleur réside dans un mode de vie très simple. Vous sentir vraiment connectés à la Terre et vivre en harmonie avec la Nature, jouir des plaisirs humains simples, de l’amour entre un homme et une femme, avoir des liens d’amitié avec des êtres en affinité avec vous, et vivre en paix avec votre entourage et la Nature, telles sont les promesses de la nouvelle Terre.

Au cours de ma vie sur Terre, j’ai fait l’expérience en profondeur de la blessure féminine. J’étais une amie proche de Jeshua. J’ai pu ressentir sa force et sa sagesse, mais aussi ses peines et ses doutes. Il y avait entre nous une compréhension intime mutuelle. Et j’ai éprouvé une profonde douleur, un profond chagrin lorsqu’il a dû partir, lorsqu’il a été tué. Souvent, lorsqu’il parlait, je pouvais ressentir ses paroles non seulement dans ma tête, mais aussi dans mon corps tout entier. Je n’aimais pas argumenter autour de ses paroles, de ses messages. J’étais donc assez différente de ses autres disciples. Parfois, ils se moquaient de moi. Parfois, je me sentais très seule. J’étais considérée comme une femme «libre», non-conventionnelle. Je suis vraiment très heureuse de voir que maintenant, les femmes libres sont de nouveau les bienvenues dans ce monde !

Beaucoup de choses ont changé depuis l’époque de Jeshua et je vous dis que ces femmes libres seront les guides du nouveau monde. Je vous invite toutes à vous affirmer dans votre vraie puissance.

Dans le passé, lorsque les femmes étaient sauvages, libres et passionnées, elles étaient souvent qualifiées d’hystériques. Au Moyen-âge, elles étaient appelées sorcières. En réalité, ces femmes – j’ai été l’une d’elles – étaient mues par l’amour.

À présent, il est temps que les femmes montrent à nouveau leur vraie puissance, non pas de manière agressive mais de façon à réconcilier le masculin et le féminin.

© Pamela Kribbe 2012
Traduit de l’anglais par Christelle Schoettel
Sous-titres et mises en évidence de textes d’A. Boudet

Publié dans:MARIE-MADELEINE |on 11 avril, 2014 |Pas de commentaires »

contre les allergies saisonnières

Pour de nombreuses personnes, l’arrivée des beaux jours rime avec rhinite allergique. Heureusement, certaines plantes permettent de limiter ces désagréments.

allergie-traitement-plantes-2568863-jpg_2210117

 

Éternuements, écoulement nasal, larmoiements, brûlures à la gorge et aux yeux… Dès le mois d’avril, la kyrielle de symptômes de la rhinite allergique gâche les belles journées de printemps et d’été de ceux qui en souffrent. Dès les premiers beaux jours, c’est d’abord le pollen des arbres (cyprès, bouleau, thuya…) qui commence à grattouiller, puis les graminées passent à l’attaque (gazon, foins) jusqu’à l’été, suivis de la redoutée ambroisie, de l’armoise ou du plantain plus tard dans l’été.

Ces réactions immunitaires excessives, qui entraînent la libération d’histamine, révèlent une fragilité organique, immunitaire ou digestive, notamment. L’augmentation de la pollution serait aussi en cause, fragilisant les muqueuses et déroutant le système immunitaire en l’exposant à des combinaisons polluants-pollen. Les médecins phytothérapeutes proposent généralement des traitements agissant sur les symptômes et sur le fond en stimulant l’immunité et en drainant le foie et les intestins.

Bleuet et ortie

Tout d’abord, quelques précautions s’imposent pour limiter l’exposition aux pollens : aérer votre intérieur de préférence le matin ou le soir, éviter les longues balades lorsque le temps est sec et très venté, s’équiper de lunettes bien couvrantes, se laver les cheveux le soir… Ensuite, localement, on aura tout intérêt à nettoyer le nez avec du sérum physiologique régulièrement ou encore avec une décoction d’euphraise. Cette petite fleur est également utilisée en homéopathie (Euphrasia) et préconisée dans les cas d’éternuements fréquents et de larmoiements ou d’irritations oculaires. Respirer fréquemment certaines huiles essentielles comme l’estragon ou la menthe peut également soulager. Pour les yeux qui picotent, l’eau florale de bleuet en usage local apportera du réconfort. Cette jolie fleur bleue, qui porte aussi le nom de centaurée bleue, devient plus rare du fait des pesticides dans les zones agricoles. Elle est utilisée en collyre depuis le XIXe siècle pour ses effets apaisants sur les irritations oculaires, ce qui lui a valu le surnom de « casse-lunettes ». De récentes recherches indiquent que les extraits des fleurs de bleuet auraient des vertus anti-inflammatoires, modérant le système immunitaire et ses manifestations excessives, tels que les oedèmes.

Pollen bienfaiteur

Enfin, bien que ses pollens soient allergènes, le plantain possède une action antihistaminique connue et est fréquemment recommandé lors des rhinites allergiques. Cette plante si commune était déjà employée par les Grecs et les Arabes et faisait partie de la pharmacopée de Dioscoride et de Galien. Grâce à leurs molécules anti-inflammatoires et à leurs tanins protecteurs de la muqueuse, les feuilles de plantain soulagent les affections respiratoires, sont cicatrisantes et calment aussi bien les irritations des yeux que de la peau et des muqueuses. Il existe plusieurs variétés de plantain, et c’est généralement le plantain lancéolé qui est utilisé soit en infusion pour apaiser les voies respiratoires, soit sous forme de gélules, d’extrait fluide, voire de collyre pour les yeux. Tout comme le plantain, l’ortie piquante serait également un anti-inflammatoire efficace contre les symptômes des allergies saisonnières.

Cassis et églantier en toile de fond

Grâce à leur action polyvalente, les bourgeons de cassis (Ribes nigrum) ont une action de fond particulièrement intéressante et sont régulièrement recommandés aux personnes souffrant de rhinite allergique. En cas d’affection légère, ils remplacent avantageusement les corticoïdes, neutralisant l’histamine, sans leurs effets secondaires. En même temps qu’ils réduisent l’inflammation, ils stimulent l’immunité. On les recommande en cure sous forme de macérats glycérinés (pharmacies ou magasins de diététique). Pour les enfants, les bourgeons d’églantier (Rosa canina) ont une action tout aussi efficace mais plus douce.

Drainage du foie et des intestins

De nombreux médecins phytothérapeutes préconisent des drainages réguliers du foie et des intestins en cas d’allergies. À cet effet, on peut se tourner par exemple vers des cures de Chardon-Marie, d’artichaut ou de romarin, pris sous forme de tisane une ou deux semaines par trimestre. D’après Claudine Luu, docteur en pharmacie et fondatrice de l’Institut de formation aux plantes médicinales Imderplam, préserver une bonne écologie intestinale est également primordial. Pour cela, elle conseille une tisane comportant des semences de fenouil, de l’anis vert, de la coriandre, des feuilles de menthe poivrée et de frêne ainsi que des fleurs de camomille, en parts égales, à raison de quatre cuillerées à soupe du mélange pour un litre d’eau bouillante à boire tout au long de la journée. Enfin, optez pour les aliments antiallergiques, comme les radis, les carottes, la laitue, l’oignon, le persil ou le cerfeuil. En mettant en place ces différentes mesures, si possible avant les premiers symptômes, vous devriez traverser le printemps et l’été plus sereinement.

 

SOURCE : LePoint;fr

Publié dans:PLANTES |on 11 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Quelques grands vortex de la Terre

 

Pour terminer cette revue des grilles planétaires, que ce soit la grille de Becker-Hagens ou le double réseau de l’or et de l’argent, nous allons visiter quelques-uns des hauts-lieux de la planète, situés sur des nœuds de ces grilles ou sur un flux vital important joignant 2 nœuds. Certains lieux ont été mentionnés plus haut dans cet article, ou dans l’article précédent. Ici, j’attire l’attention sur quelques autres lieux, dont certains sont moins célèbres, en les balayant du nord au sud.

À la latitude 61°N, au Québec, on remarque le cratère du Pingualuit, auparavant appelé cratère Nouveau-Québec ou Chubb (61° 10′ N 74° 24′ W). Situé dans la baie d’Hudson à l’extrémité nord de la péninsule d’Ungava, il a un diamètre de 3,2 kilomètres, ses rebords s’élèvent à plus de 160 mètres au-dessus de la surface de la toundra. C’est pourquoi on l’appelle Pingualuit qui signifie lieu où la terre se soulève en langue inuite. Des recherches conduites en 1950 aboutissent à la proposition qu’il est dû à l’impact d’un météore.

Cratère Pingualuit
Cratère de Pingualuit au Québec
Merci au CCMI (Image fournie gracieusement par la commission géologique du Canada)
Cathédrale de Chartres
Cathédrale de Chartres en France
Merci à Daniel Robin

À la latitude 58°N, dans le Nord-Ouest de l’Écosse (coordonnées 58°17′ N 4°50′ W), on trouve le lac Loch More. C’est le point 11 de la grille Becker-Hagens. A proximité, se trouvent les mégalithes de Callanish ou Calanais (58° 12′ N  6° 44′ W) que nous avons visités dans l’article précédent.

À la latitude 52°N, le point 8 de la grille Becker-Hagens correspond au lac Buffalo, en Alberta au Canada (52° 37′ N 112° 48′ W). Il est le centre d’une roue de médecine des amérindiens. À la même latitude, le lac Baïkal en Mongolie est placé au point 4 (52° 37′ N 103° 12′ E). Les sols et les plantes de ce lac présentent des mutations génétiques étranges. La population locale russe l’a surnommé la mer sacrée, ou l’eau sacréedepuis des temps lointains.

À la latitude 48°N, s’élève la cathédrale de Chartres (48° 26′ 51″ N 1° 29′ 15″ E), située sur un croisement du réseau double de l’or.

À la latitude 32°N, le point 13 (31° 43′ N 103° 12′ E) est situé en bordure de l’Himalaya en Chine. C’est proche de l’emplacement de pyramides de Xian (34° 21′ N 108° 38′ E), situées dans un rayon de 100 km autour de la ville de Xian, chef-lieu de la province de Shaanxi en Chine centrale. C’est au cours d’un vol en juillet 1945 que James Gaussman remarque de hauts tertres qu’il identifie en tant que pyramides recouvertes de terre.

Pyramides de XianLes pyramides de Xian en Chine
Merci à Philip Coppens

À la latitude 29°N se trouve le Potala au Tibet ( 29°39’29″ N  91° 7′ 2″ E), sur un croisement du réseau double de l’or.

À la latitude 26°N, le point 12 (26° 34′ N 67° 12′ E) est situé au Pakistan, au Nord de Karachi, proche de la vallée de l’Indus et du centre de la civilisation antique Rama manifestée en particulier à Mohenjo Daro (27° 19′ N 68° 08′ E) et Harappa.

Dans l’hémisphère sud, les nœuds de la grille sont souvent positionnés dans les eaux de l’océan, ce qui les rend beaucoup moins manifestes. Il en existe toutefois dans les terres émergées, îles ou continents. À la latitude 26°S, le point 47 (26° 45′ S 112° 48′ W) est très proche de l’île de Pâques (27° 6′ S 109° 25′ W), célèbre pour ses énigmatiques statues de géants.

source : http://www.spirit-science.fr/doc_terre/grille2.html

Publié dans:TERRE |on 11 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3