Archive pour le 5 avril, 2014

Les diverses phases et niveaux de l’Envoûtement

 

images (3)Dans cet article, on va traiter l’envoûtement dans le sens occulte c’est-à-dire expliquer ses bases et ses domaines d’influences ; mais on va s’efforcer de comprendre ses phases, ses niveaux et la technique relative à la réalisation de celui-ci d’après les normes requises. La compréhension du fléau ésotérique nous permettra de faire la différence entre une personne vraiment envoûtée et une personne qui ne l’est pas. Le but requis est d’aider à éviter les pièges des charlatans qui pour des raisons purement commerciales expliquent n’importe quels problèmes comme relevant d’un envoûtement alors qu’en vérité il ne l’est pas. Bien sur l’envoûtement bénéfique ne sera pas pris en considération ici pour la simple raison qu’il n’est pas négatif et il ne représente aucun danger physique ou matériel sur la personne envoûtée ! On a déjà dis qu’un rituel d’amour réalisé dans le but d’accroitre les sentiments de deux personnes est en réalité un envoûtement mais vraiment bénéfique et ces deux personnes malgré qu’ils soient sous l’influence d’un enchantement, leurs vies corporelles reste inébranlable !

C’est uniquement leurs âmes qui sont liées grâce a un sort béni et même avec le temps il n’y a aucuns dommages qui leurs seront infligés. La différence entre ces deux envoûtement, c’est-à-dire l’envoûtement maléfique est de plus en plus négatif et destructeur, la victime du mal devient avec le déroulement du temps plus influencée par ce sort et arrive avec le temps à un niveau où la guérison est soit très dure soit impossible à faire. Il est a retenir qu’une partie bien minime des envoûtements maléfiques est automatiquement remédiable, c’est-à-dire qu’il y a des envoûtements dont les influences négatives prennent fin après un temps bien précis, dans ce cas, c’est le mage qui a définit la durée d’influence de cet envoûtement pour ne pas arriver à une fin mortelle sur la personne envoûtée. Cette technique est très répandue en Afrique du nord, mais ce n’est pas le cas de tous les mages ! Il existe d’autres envoûtements classés comme mortels : une fois le sort jeté, il n’est plus possible de le désenvoûté. Il y a aussi des envoûtements maléfiques dont le seul but de stopper leurs influences est d’envoyer la charge négative de la personne envoûtée à une autre.

Les principes de base d’un envoûtement maléfique :

C’est un rituel réalisé afin de porter atteinte et destruction à une personne ou à plusieurs personnes en même temps puisque tout dépend de la nature du sort jeté. Dans ce cas, le sort s’abat sur une seule victime, mais on peut aussi jeter le même sort sur plusieurs victimes à la fois. Les mauves sorts jetés pour séparer deux êtres peuvent se faire sur l’un ou les deux partenaires à la fois, mais le résultat dans les deux cas est toujours foudroyant ; le principe ici est de créer une charge négative et la concentrée sur la personne pour arriver au but requis. On ne peut vous donné un exemple ici car tout dépend du but à réaliser sur la personne envoûtée mais malgré cela, je peux citer quelques exemples le d’envoûtements maléfiques est très répandus :

01- Il existe des sorts pour qu’une personne devienne avec le temps totalement folle.
02- Il existe des sorts pour séparer des couples et jeter la haine et le désaccord entre eux.
03- Il existe des sorts pour obliger une personne ou une famille à quitter leur demeure.
04- Il existe des sorts pour qu’un commerce perde totalement sa prospérité.
05- Il existe des sorts pour jeter des maladies physiques et psychiques telles que la fièvre, la peste, le trachome…

La liste des sorts maléfiques est très longue, mais nous avons seulement cité quelques exemples pour que vous puissiez avoir une idée sur l’ampleur de ce mal.

Une fois la victime choisie, et le but du sort déterminé, le mage passe à la deuxième étape dans l’accomplissement de cette malédiction : il doit choisir le moment idéal pour la réalisation de son rituel. En général les sorts maléfiques sont réalisée entre le 15éme et 28éme jours du mois lunaire, la magie est étroitement liée à la Lune, les anciens initiés ont divisé le mois lunaire en trois périodes comme suit:

01- Du 1ér au 10éme jour du mois lunaire pour la réalisation des actes bénéfiques (donc pas de magie maudite dans cette période)
02- Du 10éme au 20éme jour du mois lunaire pour des actes de guérisons tels que les désenvoûtements.
03- Du 20éme au 28éme jour du mois lunaire pour la magie noire et tout ce qui est maléfique dans son but.

Une fois le bon moment choisi suivant la technique qu’on va après vous expliqué, le magicien doit préparer le matériel magique pour achever le sort.

Une fois le matériel préparé le mage doit préparer le plus important des éléments qui est :

-Le témoin corporel de la personne à envoûter.
-Le témoin artificiel.
-Le prénom de la personne à envoûter et le prénom de sa mère.

Le témoin corporel:

Afin créer un envoûtement foudroyant sur une victime, il faut impérativement un témoin corporel c’est-à-dire un poil, mèche de cheveux, un vieux bout de sous-vêtement qui lui appartint et qu’il n’ait pas été lavé après usage! En d’autre terme un sous-vêtement qui soit imprimé de l’odeur de la victime. Ce témoin corporel sera utilisé comme catalyseur pour que le démon chargé de réaliser l’envoûtement détecte rapidement et facilement la victime.

Le témoin artificiel:

Dans tous les cas, c’est difficile de trouver un témoin corporel pour réaliser l’envoûtement. Seul un proche à la possibilité de trouver une mèche de cheveux ou un sous-vêtement sale, alors dans ce cas le mage peut réaliser son travail grâce à un témoin artificiel c’est-à-dire une photo de la victime, mais même pour trouver une photo cela peut s’avérer compliqué sauf pour les proches.

Lire : Les diverses phases et niveaux de l’Envoûtement (2)

 

 

 

Publié dans:POSSESSION |on 5 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Mon enfant entend des voix

 

Selon une étude psychiatrique irlandaise, plus d’un enfant sur cinq âgé de 11 à 13 ans, entendrait des voix. De quoi s’agit ? Faut-il s’inquiéter ? Pourquoi ce phénomène tend à disparaître avec l’âge ? Et si, adulte, j’entends des voix, suis-je vraiment sujet à des troubles mentaux ? Décryptage.

 images (2)

Mon enfant entend des voix… Comment dois-je réagir ? Que faut-il faire ?

Voilà un phénomène qui, si l’on en parle peu, s’avère plus courant qu’on ne le croit. Selon les conclusions d’une étude psychiatrique menée en Irlande, au Royal College of Surgeons de Dublin, sur 2500 enfants, âgés de 11 à 13 ans, plus d’un sur cinq serait susceptible d’entendre des voix. « Cela peut être un cri, des murmures, des phrases isolées voire des conversations durant quelques minutes, explique le Dr Ian Kelleher qui a dirigé l’étude.

Certains adolescents souffrent d’hallucinations auditives tous les jours, d’autres qu’une fois par mois. » Quel est donc la nature de ce phénomène ? Une voix intérieure ? Un parasitage extérieur ?

«J’appellerais cela des phénomènes extraordinaires de la conscience, explique le Dr Vincent Liaudat, psychiatre et psychothérapeute à Lausanne. Savoir, en revanche, comment ces voix qui se manifestent à l’intérieur de la conscience de l’enfant sont produites est un mystère… S’agit-il d’une voix intérieure, qui a plusieurs couleurs ? S’agit-il de phénomènes extérieurs qui peuvent entrer en connexion avec des parties de la conscience capables de les entendre, et d’induire ces voix intérieures, voire quasiment extérieures, je ne m’aventurerai pas à donner une réponse. Personne ne le sait vraiment. »

Toujours selon cette même étude irlandaise, ce phénomène tendrait à disparaître avec l’âge car seulement 7% des 13-16 ans entendraient des voix. Pourquoi les enfants d’un plus jeune âge seraient-ils plus enclins à vivre ce type de phénomène ? Ces conclusions posent à nouveau la question des capacités extra-sensorielles qui pourraient, selon certains spécialistes en parapsychologie, s’avérer plus développées chez les jeunes enfants. « Les jeunes enfants ont une capacité de rêverie et d’imagination beaucoup plus aiguisée, concède le Dr Liaudat. Et leur conscience est plus flexible, plus souple que la nôtre. Ils ne sont ni dans le mental, ni dans l’analyse mais plutôt dans le lâcher-prise.C’est lié à leur développement. Car la partie de la conscience – qu’on appelle l’ego et qui va nous permettre de nous différencier, de nous individualiser – est encore en construction. Ceci peut leur permettre de percevoir des phénomènes subtils dans des mondes subtils auxquels on perd accès en grandissant. »

 Alors, finalement, si notre ado entend des voix, faut-il s’en inquiéter ou pas ? Pour, l’équipe psychiatrique du Royal College of Surgeons de Dublin qui a mené l’étude, « il n’y a pas d’inquiétude à avoir pour les jeunes enfants puisque le phénomène se dissipe avec le temps… ». Autrement dit, ce ne serait pas grave, si ce ne sont « que » des enfants. Néanmoins, passé un certain âge, entendre des voix peut, selon le Dr Kelleher, s’avérer être le signal d’alarme d’un problème sous-jacent plus profond car sur la totalité des 13-16 ans ayant des hallucinations auditives, 80% d’entre eux auraient un trouble mental diagnostiqué. Ce point de vue se réfère au DSM américain, manuel statistique et diagnostique des troubles mentaux, sur lequel s’appuie aveuglément un courant majoritaire de la psychiatrie française.

Le Dr Liaudat ne partage pas ces conclusions hâtives. Il se veut plus nuancé, et pointe du doigt les conséquences néfastes de cette doxa chez les médecins psychiatres : « Il y a là un véritable enjeu de société, un enjeu de culture autour de ce type de phénomène. Le contexte culturel influence grandement l’interprétation qu’on va en faire.Historiquement, pour les psychiatres occidentaux, entendre des voix autrement dit l’hallucination acoustique – constitue un des seuls signes « pathognomoniques » d’une maladie mentale, c’est-à-dire un signe spécifique permettant de reconnaître une maladie.

Exactement comme quand un généraliste va diagnostiquer une jaunisse, il va savoir qu’à coup sûr, c’est le foie qui est touché. Mais il est faux d’affirmer qu’entendre des voix présuppose systématiquement un trouble psychique ou une maladie mentale, chez les enfants comme chez les adultes d’ailleurs. J’ai connu beaucoup de patients qui entendent des voix et qui ne sont pas malades pour autant ! Il faut une série, un cortège de maux ou de signes psychiques avec une souffrance établie pendant un certain temps et avec une certaine intensité pour en conclure qu’il y a vraiment l’existence d’une pathologie. En Orient, quand les gens disent entendre des voix, on va plutôt avoir tendance à les écouter, et à attribuer cela au divin. Tout est une question de regard sur les choses. »

 

source INREES

Publié dans:ENFANTS, PEUR |on 5 avril, 2014 |1 Commentaire »

DIX CHOSES QUI NOUS FONT PEUR et pourtant

 

 

téléchargementLa peur détruit. Elle nous isole, nous force à nous replier sur nous-mêmes, et nous prive de notre dignité, de notre confiance en nous et de notre foi. Le peur se nourrit de ses propres effets et devient un compagnon railleur si nous la laissons faire. Et malheureusement, personne ne peut se vanter de n’avoir jamais senti son étreinte. 

Nos peurs sont parfois ancrées si profondément dans notre subconscient que nous ne sommes même pas sûrs de savoir ce qu’elles  sont ou d’où elles viennent, alors nous vivons avec la désagréable impression que quelque chose ne va pas, qu’un danger émotionnel dont nous ne connaissons pas la véritable nature nous menace. Mais comment combattre quelque chose que nous ne pouvons pas identifier, sans parler de la vaincre et de nous en débarrasser une fois pour toutes ? 

En fait, c’est impossible.

Lorsque nous entendons un bruit ou apercevons une forme étrange dans un coin durant la nuit, nous avons deux options : nous pouvons demeurer étendus dans le noir et alimenter notre peur en imaginant qu’il s’agit d’un monstre ou nous pouvons allumer la lumière et découvrir exactement à qui ou à quoi nous avons affaire. Neuf fois sur dix notre monstre se résume à une planche qui craque ou à une pile de vêtement sur une chaise. 

Et même s’il s’agit de quelque chose d’un peu plus sérieux, je crois qu’il est préférable d’allumer toutes les lumières de la maison. Savoir, c’est pouvoir. Plus nous avons peur d e quelque chose, plus nous nous devons à nous-mêmes de découvrir ce que c’est. Et plus nous en apprendrons sur cette chose, plus nous serons confiants d’y faire face et de la vaincre. 

Vous pouvez surmonter chacune des dix peurs suivantes :

Le rejet

L’abandon

L’échec

Le succès

La trahison

La solitude

La maladie

Le vieillissement

La mortalité

La mort

  A première vue, certaines d’ente elles ne semblent pas poser de problèmes au plan psychique. Pourtant, elles sont souvent profondément enracinées dans notre psyché. Elles sont parfois reliées à des événements traumatisants, mais il arrive aussi que le sentiment d’impuissance qu’elles provoquent soit décuplé par le fait que nous n’arrivons pas à mettre le doigt sur leur cause. 

La douleur causée par ces peurs peut nous frapper au cœur de notre psyché. Et c’est ce cœur que nous devons examiner, traiter et soigner ; ces peurs peuvent compromettre notre essence psychique, et nous ne pouvons fuir une peur dont  les racines psychiques plongent aussi profondément en nous.  Toutefois, il n’est pas nécessaire de fuir. Par chance, nous pouvons faire mieux que cela, car une fois que nous aurons compris ce qu’elles sont et quels sont les coups qui portent, nous pourrons nous emparer d’un gros soulier psychique et écraser ces dix peurs comme des insectes. 

Savoir, c’est pouvoir. Peu importe ce qui vous fait peur, je vous en prie, au lieu de fuir, armez-vous de connaissances et abordez le problème de front. A la lumière du jour, rien n’est jamais aussi effrayant qu’l n’y semblait. Et apprendre à surmonter ses peurs peut faire toute la différence entre une vie vécu pleinement et une vie passée au fond d’un trou noir où le soleil ne luit jamais. 

Voir les différentes peurs en détail ici ……

 

Extrait du livre : ALLER-RETOUR DANS L’AU DELA de Sylvia Browne aux Editions ADA.

 

Publié dans:PEUR |on 5 avril, 2014 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3